Code de sécurité et bonnes pratiques en plomberie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Code de sécurité et bonnes pratiques en plomberie"

Transcription

1 Code de sécurité et bonnes pratiques en plomberie Par : Date : Éric Gagnier Conseiller technique en plomberie Montréal, le 22 février 2012

2 Plomberie Code construction et Code de sécurité. Polybuthylène (Poly B). Raccordement de chauffe-eau en cuivre. Soupape d admission d air. Accessibilité clapet de retenue et regards de nettoyage. Clapet de retenue Réducteur de pression

3 Objectif de la Loi sur le bâtiment Édifices publics Gaz Remplacer les lois et règlements par : Une seule loi Loi sur le bâtiment Appareils sous pression Tuyauterie Électricité Mécaniciens de machines fixes Deux codes Code de construction Code de sécurité Économie de l'énergie

4 Mise en vigueur progressive Édifices publics Code de construction Code de sécurité Gaz Appareils sous pression Tuyauterie Électricité Mécaniciens de machines fixes Économie de l'énergie 7 novembre 2000 Chapitre I, Bâtiment 1 er octobre 2002 Chapitre III, Plomberie Chapitre V, Électricité 2 décembre 2003 Chapitre II, Gaz 21 octobre 2004 Chapitre IV, Ascenseurs Chapitre VII, Remontées mécaniques 1 er octobre 2002 Chapitre I, Plomberie Chapitre II, Électricité 2 décembre 2003 Chapitre III, Gaz 21 octobre 2004 Chapitre V, Remontées mécaniques 1 er janvier 2006 Chapitre IV, Ascenseurs

5 Code de construction Le Chapitre III - Plomberie, s applique pour les travaux de construction sur une installation de plomberie dans d un bâtiment. (Code de plomberie) Sont exclus; les tuyaux de drainage (drain français), les systèmes de chauffage, les systèmes d irrigation et les réseaux incendie

6 Code de sécurité Le Chapitre I, Plomberie du Code sécurité dicte les devoirs et obligations d un propriétaire envers son installation plomberie existante. Le Chapitre I Plomberie, du Code de sécurité ne s applique pas aux bâtiments de moins de 3 étages ou de moins de 9 logements.

7 Mise en vigueur progressive Édifices publics Code de construction Code de sécurité Gaz Appareils sous pression Tuyauterie Électricité Mécaniciens de machines fixes Économie de l'énergie 7 novembre 2000 Chapitre I, Bâtiment 1 er octobre 2002 Chapitre III, Plomberie Chapitre V, Électricité 2 décembre 2003 Chapitre II, Gaz 21 octobre 2004 Chapitre IV, Ascenseurs Chapitre VII, Remontées mécaniques 1 er octobre 2002 Chapitre I, Plomberie Chapitre II, Électricité 2 décembre 2003 Chapitre III, Gaz 21 octobre 2004 Chapitre V, Remontées mécaniques 1 er janvier 2006 Chapitre IV, Ascenseurs

8 Code de sécurité Art. 2) Maintenir l installation de plomberie en bon état de fonctionnement, salubrité et de sécurité, Art. 3) Débrancher un appareil sanitaire non utilisé pour une période indéterminée, Art. 4) Accessibilité, Art. 5) Identifier un réseau d eau non potable, Art 6) Interdiction de raccorder une source d eau privée à un réseau public, Art. 7) Protection de l eau potable - Rétroactif

9 Dispositif antirefoulement (DAr) Le DAr permet la protection des réseaux d eau potables contre les raccordements croisés.

10 Polybuthylène L installation de ce type de tuyauterie est permise jusqu en Aucune problématique majeure signifiée à la Régie concernant cette tuyauterie.

11 Raccordement d un chauffe-eau avec de la tuyauterie de PEX L installation de tuyauterie de cuivre ne sont pas des exigences règlementaires mais plutôt des recommandations du fabriquant du tuyau de PEX

12 Soupape d admission d air (évent automatique) Doit être conforme à la norme ASSE 1051

13 Soupape d admission d air (évent automatique) Doit être conforme à la norme ASSE 1051

14 Accessibilité des regards de nettoyage L accessibilité à tout robinet, clapet, regard de nettoyage, soupape, dispositif antirefoulement, soupape antivide, appareil de plomberie, chauffe-eau, avaloir de sol doit être maintenue. L installation d une trappe d accès est autorisée si elle permet l entretien ou la réparation de l équipement.

15 Clapet de retenu Les clapets de retenue sont exigés depuis le 4 août 1998 pour tout appareils situé sous le niveau de la rue adjacente Avant cette date, le code référait au exigences municipales. Il est interdit d installer un clapet sur un collecteur principal. Un clapet de type normalement ouvert est permis sur un collecteur principal d un seul logement

16 Dispositif antirefoulement (DAr) La Régie exige l installation de DAr dans tous les bâtiments existants sauf pour les bâtiments totalement résidentiels de moins de 9 logements ou de moins de 3 étages. La Régie n exige pas l installation de DAr à l entrée d un bâtiment neufs totalement résidentiels de moins de 9 logements ou de moins de 3 étages

17 Réducteur de pression Un réducteur de pression est exigé pour les réseau de distribution d eau de plus de 550kPa (80 psi). Avant 4 août 1998, l exigence était à partir de 500kPa (75 psi).

18 Fin de la présentation Questions?

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Présentation à la 44 ième rencontre du RTHQ Mai 2011 Sommaire Codes applicables Produits approuvés Évacuation Ventilation Alimentation en eau potable

Plus en détail

Régie du bâtiment du Québec. Guide sur l évacuation des eaux pluviales d un bâtiment existant à toit plat

Régie du bâtiment du Québec. Guide sur l évacuation des eaux pluviales d un bâtiment existant à toit plat Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

Les problématiques concernant les bâtiments

Les problématiques concernant les bâtiments Bonnes pratiques FICHE PL-5 Évacuation des eaux pluviales Solutions acceptables et mesures différentes pour les bâtiments existants à toit plat Cette fiche Bonnes pratiques complète le guide produit sur

Plus en détail

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT # 15-888 RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS Avis de motion donné le 18 août 2015 Adopté le 8 septembre

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie

Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie Avant-propos Obligation légale de la déclaration de travaux de plomberie La déclaration de travaux en plomberie avait auparavant pour

Plus en détail

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 LES PRÉCISIONS A. Diagnostiquer des problèmes simples de fonctionnement : d un système de drainage Reconnaître les composants d un système

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 LES PRÉCISIONS D ÉLEMENTS DE A. Prendre connaissance du travail à faire et effectuer la planification d un système de distribution

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS

RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS VILLE DE QUÉBEC Conseil de la Ville RÈGLEMENT R.V.Q. 2269 RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS Avis de motion donné le Adopté le

Plus en détail

Modèle de règlement municipal sur l utilisation de l eau potable

Modèle de règlement municipal sur l utilisation de l eau potable Modèle de règlement municipal sur l utilisation de l eau potable Janvier 2012 Ce document est un modèle qui a été élaboré en collaboration avec les partenaires municipaux, techniques et ministériels concernés.

Plus en détail

Bonnes pratiques PLOMBERIE PL- 27 Nouvelles précisions concernant les zones de mousse de détergent dans un réseau d évacuation de plomberie L article 2.4.2.1, aux alinéas 4), 6) et 7), du Chapitre III

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO L-4340. Adopté le 7 mai 1979. Achille Corbo

RÈGLEMENT NUMÉRO L-4340. Adopté le 7 mai 1979. Achille Corbo PROVINCE DE QUEBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

SECTION I - DÉFINITIONS

SECTION I - DÉFINITIONS PROVINCE DE QUÉBEC MRC LES MASKOUTAINS MUNICIPALITÉ DE SAINT-BERNARD-DE-MICHAUDVILLE REGLEMENT 2012-02 RÈGLEMENT SUR LES BRANCHEMENTS À L ÉGOUT SANITAIRE Résolution 2012.04.06 ATTENDU QUE la Municipalité

Plus en détail

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Présentation basé sur le Guide d intégration du gaz naturel à un bâtiment Par Serge Rivard, Formateur, École des Technologies Gazières 11 novembre

Plus en détail

formant quorum sous la présidence de monsieur le maire Éric Charbonneau.

formant quorum sous la présidence de monsieur le maire Éric Charbonneau. CANADA PROVINCE DE QUEBEC VILLE D ACTON VALE Procès-verbal d une séance ordinaire du conseil de la Ville d Acton Vale tenue à l Hôtel de Ville d Acton Vale, lundi le deuxième jour du mois d avril de l

Plus en détail

RÈGLEMENT 2011-011. Règlement concernant les branchements à l aqueduc et à l égout municipal

RÈGLEMENT 2011-011. Règlement concernant les branchements à l aqueduc et à l égout municipal CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PAPINEAUVILLE COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT 2011-011 Règlement concernant les branchements à l aqueduc et à l égout municipal que la municipalité exploite un réseau

Plus en détail

Vu l article 19 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.1);

Vu l article 19 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.1); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 13-023 RÈGLEMENT SUR L USAGE DE L EAU POTABLE Vu l article 19 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.1); Vu l article 369 de la Loi sur les cités et

Plus en détail

MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ LOCALE DU CANTON D'ORFORD

MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ LOCALE DU CANTON D'ORFORD MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ LOCALE DU CANTON D'ORFORD RÈGLEMENT NUMÉRO 777 CONCERNANT LES BRANCHEMENTS À L AQUEDUC ET À L ÉGOUT Considérant que Considérant que Considérant

Plus en détail

sous la présidence du maire Philippe Brunet, le règlement suivant a été passé et adopté: RÈGLEMENT NUMÉRO 2013 104 SUR L USAGE DE L EAU POTABLE

sous la présidence du maire Philippe Brunet, le règlement suivant a été passé et adopté: RÈGLEMENT NUMÉRO 2013 104 SUR L USAGE DE L EAU POTABLE PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT LAMBERT AVIS PUBLIC est par les présentes donné qu'à une séance ordinaire du conseil de la Ville de Saint Lambert, tenue le 15 avril 2013 à 19 h 30, à laquelle étaient

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO VA- 740 RÉGISSANT L UTILISATION DE L EAU POTABLE EN VUE DE PRÉSERVER LA QUALITÉ ET LA QUANTITÉ DE LA RESSOURCE

RÈGLEMENT NUMÉRO VA- 740 RÉGISSANT L UTILISATION DE L EAU POTABLE EN VUE DE PRÉSERVER LA QUALITÉ ET LA QUANTITÉ DE LA RESSOURCE PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D'AMOS RÈGLEMENT NUMÉRO VA- 740 RÉGISSANT L UTILISATION DE L EAU POTABLE EN VUE DE PRÉSERVER LA QUALITÉ ET LA QUANTITÉ DE LA RESSOURCE CONSIDÉRANT QUE le conseil considère qu il

Plus en détail

RÈGLEMENT 580 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE (2012) TABLE DES MATIÈRES

RÈGLEMENT 580 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE (2012) TABLE DES MATIÈRES CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-BROME RÈGLEMENT 580 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE (2012) TABLE DES MATIÈRES 1. ABROGATION ET OBJECTIFS... 1 1.1 Abrogation de l ancien règlement... 1 1.2 Objectifs

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT

RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 11-010 RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT Vu les articles 118, 119 et 120 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre

Plus en détail

Règlement numéro 257. Concernant la protection des bâtiments contre les dégâts d eau

Règlement numéro 257. Concernant la protection des bâtiments contre les dégâts d eau Règlement numéro 257 Concernant la protection des bâtiments contre les dégâts d eau Attendu les pouvoirs conférés à la Municipalité notamment par les articles 19 et 21 de la Loi sur les compétences municipales

Plus en détail

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide + Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide Une nouvelle construction doit répondre à plusieurs normes et guides pour rencontrer des normes minimales d accréditation, comme les guides de conception de la

Plus en détail

Description de l expérience de travail Plombier

Description de l expérience de travail Plombier Description de l expérience de travail Plombier Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date de naissance

Plus en détail

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011 Règlement numéro 346 LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT Avril 2011 VOS RESPONSABILITÉS LIÉES AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT DE VOTRE IMMEUBLE Protection

Plus en détail

ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX

ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX XXXX E03 ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX XXXX INSTALLATIONS OU PROCÉDÉS POUR OBTENIR, RECUEILLIR OU DISTRIBUER L EAU (forage de puits, obtention de fluides en général à partir de puits E21B; systèmes

Plus en détail

Chauffe-eau électrique résidentiel

Chauffe-eau électrique résidentiel Instructions d installation et guide d utilisation et d entretien Chauffe-eau électrique résidentiel NE PAS RETOURNER CETTE UNITÉ AU MAGASIN Lire le présent manuel et les étiquettes sur le chauffe-eau

Plus en détail

MESDAMES ET MESSIEURS LES MEMBRES DU CONSEIL:

MESDAMES ET MESSIEURS LES MEMBRES DU CONSEIL: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC RÈGLEMENT NUMÉRO 2007-06-9450 Modifié par : 10190-2010 10230-2010 RELATIF AUX BRANCHEMENTS À L ÉGOUT, À L AQUEDUC ET À LA CANALISATION DES FOSSÉS

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION

RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION Pour la propriété située au : 6730-6736, boul. Pie IX Montréal, QC Préparé pour : Mme. Cliente Satisfaite Date de l inspection : vendredi, 3 septembre, 2010 Inspecté par : Robert Zbikowski,

Plus en détail

Obligations pour. les propriétaires d ascenseurs et autres appareils élévateurs. Montez. avec nous!

Obligations pour. les propriétaires d ascenseurs et autres appareils élévateurs. Montez. avec nous! Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction Guide de conception de projets GC-3.2.4 Fabrication et distribution de l'air comprimé et de l'eau réfrigérée (11/2007)

Plus en détail

MUNICIPALITE DE SAINTE-BEATRIX ADOPTION DU RÈGLEMENT # 520-2011 CONCERNANT L'UTILISATION DE L'EAU POTABLE

MUNICIPALITE DE SAINTE-BEATRIX ADOPTION DU RÈGLEMENT # 520-2011 CONCERNANT L'UTILISATION DE L'EAU POTABLE PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITE DE SAINTE-BEATRIX ADOPTION DU RÈGLEMENT # 520-2011 CONCERNANT L'UTILISATION DE L'EAU POTABLE CONSIDÉRANT QUE la stratégie québécoise d économie d eau potable oblige les

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau Tout connaître sur l assurance et les dommages causés par l eau Les dommages causés par l eau : première cause de réclamation en assurance habitation Les dommages causés par l eau représentent environ

Plus en détail

Domaine professionnel processus période Activités stables Activités évolutives construction 45,3 construction 1941-1943

Domaine professionnel processus période Activités stables Activités évolutives construction 45,3 construction 1941-1943 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) poste plombier Page 1 sur 6 1941 1943 Un peu de tout en plomberie. 1943 1956 1954 1969 1954 1997 45,2

Plus en détail

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée 1. De quoi s agit-il? Les conduits de fumée doivent présenter les ouvertures nécessaires au contrôle et au nettoyage. Les ventilateurs d extraction

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES D ÉVACUATION DES EAUX RÉSIDENTIELLES LORS D UN REMPLACEMENT

GUIDE DE BONNES PRATIQUES D ÉVACUATION DES EAUX RÉSIDENTIELLES LORS D UN REMPLACEMENT Service des infrastructures et gestion des eaux Division ingénierie GUIDE DE BONNES PRATIQUES D ÉVACUATION DES EAUX RÉSIDENTIELLES LORS D UN REMPLACEMENT D UN RÉSEAU MUNICIPAL DE TYPE UNITAIRE (sanitaire

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.2 Plomberie

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.2 Plomberie Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction 4. Mécanique 4.2 Plomberie Le 18 novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 4. Mécanique... 1 4.2 Plomberie... 1 4.2.1 Démolition et récupération des équipements...

Plus en détail

Différences entre l'ancienne et la nouvelle édition du Chapitre III, Plomberie du Code de construction du Québec (29 avril 2014)

Différences entre l'ancienne et la nouvelle édition du Chapitre III, Plomberie du Code de construction du Québec (29 avril 2014) Différences entre l'ancienne et la nouvelle édition du Chapitre III, Plomberie du Code de construction du Québec (29 avril 2014) La nouvelle édition du Chapitre III Plomberie du Code de construction du

Plus en détail

DÉCLARATIONS DU VENDEUR SUR L IMMEUBLE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES VENDEUR 2 / PAR VENDEUR 1 / PAR

DÉCLARATIONS DU VENDEUR SUR L IMMEUBLE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES VENDEUR 2 / PAR VENDEUR 1 / PAR DÉCLARATIONS DU SUR L IMMEUBLE 1 / PAR 2 / PAR nom, adresse, téléphone et courriel du vendeur 1 nom, adresse, téléphone et courriel du vendeur 2 ci-dessous collectivement nommés «vendeur» Ce formulaire

Plus en détail

Plombier, c'est quoi?

Plombier, c'est quoi? Plombier, c'est quoi? Un plombier est un ouvrier qui s occupe / d installer et réparer les canalisations d eau et de gaz. Certains plombiers se spécialisent dans des domaines particuliers ou complètent

Plus en détail

Travaux et entretien du logement

Travaux et entretien du logement Travaux et entretien du logement p. p. En un clin d œil Ce document est là pour vous aider, faites-en bon usage! La réglementation en vigueur, décret d application n 8- du août 98, détermine les interventions

Plus en détail

Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage

Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage Les objectifs d'apprentissage: Cet exposé vous informera au sujet des systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage (SRCED) et: Comment

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION

RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION Pour la propriété située au : 2950-2954, rue Duhaime Le Plateau Mont-Royal (Montréal), QC Préparé pour : M. Jacques Normand Date de l inspection : jeudi 22 novembre, 2012 Inspecté

Plus en détail

La commission scolaire a pour fonctions d entretenir ses biens meubles et immeubles et se dote d outils nécessaires, savoir :

La commission scolaire a pour fonctions d entretenir ses biens meubles et immeubles et se dote d outils nécessaires, savoir : Commission scolaire des Hautes-Rivières P O L I T I Q U E! DATE SERVICE : CODE : R M P 06 PROCÉDURES : PR 01 DIRECTIVES : RESSOURCES MATÉRIELLES D APPROBATION : 21 juin 1999 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 99.06.21

Plus en détail

ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION DE INSTALLATEUR SANITAIRE?

ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION DE INSTALLATEUR SANITAIRE? ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION DE INSTALLATEUR SANITAIRE? Actuellement, 7 personnes sur 10 obtiennent leur Titre de compétence. Plus vous êtes informé, plus vous augmentez vos chances d obtenir

Plus en détail

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un bâtiment accessoire

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un bâtiment accessoire Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un bâtiment accessoire Le présent guide fournit aux propriétaires la liste des exigences requises pour présenter une demande de permis de

Plus en détail

RÈGLEMENT #2005-08 RELATIF AUX BRANCHEMENTS À L'ÉGOUT ET À L AQUEDUC

RÈGLEMENT #2005-08 RELATIF AUX BRANCHEMENTS À L'ÉGOUT ET À L AQUEDUC RÈGLEMENT #2005-08 RELATIF AUX BRANCHEMENTS À L'ÉGOUT ET À L AQUEDUC RÈGLEMENT NUMÉRO 2005-08 RELATIF AUX BRANCHEMENTS À L ÉGOUT ET À L AQUEDUC Type Règlement # Résolution # Date adoption Date d entrée

Plus en détail

Règlement B. 18-1 sur les branchements à l égout et à la conduite d eau

Règlement B. 18-1 sur les branchements à l égout et à la conduite d eau PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE CHAMBLY VILLE DE SAINT-BRUNO-DE-MONTARVILLE Règlement B. 18-1 sur les branchements à l égout et à la conduite d eau Codification administrative Version à jour au 28/01/2013

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC LE GRANIT MUNICIPALITÉ DE SAINTE-CÉCILE-DE-WHITTON

PROVINCE DE QUÉBEC MRC LE GRANIT MUNICIPALITÉ DE SAINTE-CÉCILE-DE-WHITTON PROVINCE DE QUÉBEC MRC LE GRANIT MUNICIPALITÉ DE SAINTE-CÉCILE-DE-WHITTON RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-04 VISANT À PRESCRIRE LES EXIGENCES RELATIVEMENT AUX BRANCHEMENTS D ÉGOUT ET AUX SOUPAPES DE RETENUES CONSIDÉRANT

Plus en détail

CONCERNANT LA RÉGIE ET L ADMINISTRATION DU RÉSEAU D AQUEDUC

CONCERNANT LA RÉGIE ET L ADMINISTRATION DU RÉSEAU D AQUEDUC PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. D'ANTOINE-LABELLE MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DE-PONTMAIN PROJET RÈGLEMENT # 254 CONCERNANT LA RÉGIE ET L ADMINISTRATION DU RÉSEAU D AQUEDUC ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QUE

Plus en détail

Normes de formation par l apprentissage. Plombier ou plombière. Code de métier : 306A. Date d élaboration : Juillet 1999

Normes de formation par l apprentissage. Plombier ou plombière. Code de métier : 306A. Date d élaboration : Juillet 1999 Normes de formation par l apprentissage Plombier ou plombière Code de métier : 306A Date d élaboration : Juillet 1999 Ce document est la propriété de l'apprenti ou de l'apprentie dont le nom figure à l'intérieur

Plus en détail

Procédure d hivernisation :

Procédure d hivernisation : Procédure d hivernisation : 1. Vidanger et bien rincer les réservoirs d eau grise et noire. 2. Fermer l interrupteur électrique du chauffe-eau situé à l extérieur. (Photo No. 1) 3. Vidanger le chauffe-eau

Plus en détail

Modifications au Code d installation B-149.1-10

Modifications au Code d installation B-149.1-10 Modifications au Code d installation B-149.1-10 En vigueur le 31 juillet 2010 Charles Côté Ing. Conseiller technique Groupe DATECH Présentation ASPE 5 octobre 2010 Plan de la présentation 1. Formalités

Plus en détail

THERMOLEC. Directives d installation des chaudières électriques. Décembre 2012 VERSION 11

THERMOLEC. Directives d installation des chaudières électriques. Décembre 2012 VERSION 11 THERMOLEC Directives d installation des chaudières électriques Décembre 2012 VERSION 11 Guide d installation pour les chaudières Thermolec Modèle B 1 Important 1.1 Ces instructions doivent être utilisées

Plus en détail

Le guide de la. plomberie. éditions

Le guide de la. plomberie. éditions Le guide de la plomberie éditions Le guide de la plomberie Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide du parquet Le guide de la désinsectisation ππargent

Plus en détail

INTER-MÉCANIQUE DU BÂTIMENT

INTER-MÉCANIQUE DU BÂTIMENT INTER-MÉCANIQUE DU BÂTIMENT 2 e édition Mai 2009 POSTE-PUBLICATIONS, NO DE CONVENTION 40006319 RÉALISÉ EN COLLABORATION AVEC La revue officielle de la 24 e année 8175, boul. Saint-Laurent Montréal, QC

Plus en détail

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre satisfaction! Faut-il un permis municipal? Vérifiez auprès de

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

COMMUNE DE MONTANA REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT I. DISPOSITIONS GENERALES

COMMUNE DE MONTANA REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT I. DISPOSITIONS GENERALES COMMUNE DE MONTANA REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 La commune de Montana décide l établissement d un plan du réseau général d assainissement. Article 2 Tous

Plus en détail

TITRE 6 - ENVIRONNEMENT

TITRE 6 - ENVIRONNEMENT TITRE 6 - ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 - SERVICES PUBLICS Section 1 - Dispositions déclaratoires et interprétatives (Ajoutée par l art. 6 de 1-5 / Modifiée par l art. 20 de 1-40) 6.1.1 Définitions À moins

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

Table des matières. Consignes de sécurité importantes 2. Données techniques 3-4. Informations générales 5. Description technique 6

Table des matières. Consignes de sécurité importantes 2. Données techniques 3-4. Informations générales 5. Description technique 6 téléphone: 866-356-99 email: Support@eccotemp.com adresse: 35 - A Industrial RD Summerville, SC 9483 Table des matières Consignes de sécurité importantes Données techniques 3-4 Informations générales 5

Plus en détail

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU Roger Cadiergues MémoCad ns02.a LES EAUX : LOIS, RéGLEMENTS, NORMES ET DTU SOMMAIRE ns02.1. Les cadres réglementaires et normatifs ns02.2. Lois et règlements fondamentaux ns02.3. Equipements sanitaires

Plus en détail

Le plan de formation des apprentissages (tuyauteuse)

Le plan de formation des apprentissages (tuyauteuse) Tuyauteuse Le plan de formation des apprentissages (tuyauteuse) Les tâches du métier de tuyauteuse Tâche 1 : Tâche 2 : Tâche 3 : Tâche 4 : Tâche 5 : Tâche 6 : Tâche 7 : Tâche 8 : Installer des systèmes

Plus en détail

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 07 mai 2008 OBJET : Réhabilitation de l école primaire Mouzimpré Avenant n 1 aux lots n 1, n 2, n 5

Plus en détail

OFFRE MULTISERVICE. L'entretien préventif. Les travaux d'aménagement ou de dépannage. Propriétaire :

OFFRE MULTISERVICE. L'entretien préventif. Les travaux d'aménagement ou de dépannage. Propriétaire : OFFRE MULTISERVICE Propriétaire : Bien moins coûteux à long terme que les actions curatives, l'entretien régulier de votre habitation principal ou de vos locaux professionnels vous permet d'en profiter

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINTE-BARBE RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-02 SUR LES BRANCHEMENTS D'ÉGOUT ET D AQUEDUC CODIFICATION ADMINISTRATIVE

MUNICIPALITÉ DE SAINTE-BARBE RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-02 SUR LES BRANCHEMENTS D'ÉGOUT ET D AQUEDUC CODIFICATION ADMINISTRATIVE MUNICIPALITÉ DE SAINTE-BARBE RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-02 SUR LES BRANCHEMENTS D'ÉGOUT ET D AQUEDUC CODIFICATION ADMINISTRATIVE MARS 2014 Municipalité de Sainte-Barbe Amendements au règlement numéro 2013-02

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Prêt pour l énergie solaire

Prêt pour l énergie solaire Préparer une maison pour l eau chauffée à solaire Au cours de la construction ou d une rénovation, c est commode et économique d arranger une maison pour l installation subséquente d un chauffe-eau solaire.

Plus en détail

Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE

Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE ÉLÉMENT DE L INGÉNIEUR Déterminer les objectifs du projet avec l'architecte et le client Participer à une

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement 842 de l ex-ville de Chicoutimi.

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement 842 de l ex-ville de Chicoutimi. CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 842 DE L EX-VILLE DE CHICOUTIMI AYANT POUR OBJET LA CONSTRUCTION, L UTILISATION ET L ENTRETIEN DES BRANCHEMENTS DE SERVICE ET DES RÉSEAUX D ÉGOUTS ET D AQUEDUC

Plus en détail

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété Inspections régionales Inc. http://www.inspectionsregionales.com/ courriel: info@inspectionsregionales.com Téléphone : 819-893-3460 (Gatineau) Téléphone : 514-312-8240 (Montréal) Télécopieur : 1-855-587-8858

Plus en détail

CONSIDÉRANT QU avis de motion a été donné à la séance du conseil tenue le 12 juillet 2010;

CONSIDÉRANT QU avis de motion a été donné à la séance du conseil tenue le 12 juillet 2010; ADOPTION DU RÈGLEMENT #333-04-10-10 RELATIF AUX BRANCHEMENTS À L ÉGOUT CONSIDÉRANT QU en vertu de la Loi sur les cités et villes ainsi que la Loi sur l aménagement et l urbanisme, le Conseil peut faire

Plus en détail

Code national de la plomberie Canada 2005

Code national de la plomberie Canada 2005 Code national de la plomberie Canada 2005 Révisions et errata Publié par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies Les tableaux qui suivent décrivent les révisions et

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement 386 de l ex-ville de La Baie.

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement 386 de l ex-ville de La Baie. CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 386 DE L EX-VILLE DE LA BAIE AYANT POUR OBJET LA CONSTRUCTION, L ENTRETIEN ET L UTILISATION DES BRANCHEMENTS DE SERVICE ET DES RÉSEAUX D ÉGOUT ET D AQUEDUC

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DU CANTON DE STRATFORD RÈGLEMENT N O 1108

MUNICIPALITÉ DU CANTON DE STRATFORD RÈGLEMENT N O 1108 MUNICIPALITÉ DU CANTON DE STRATFORD RÈGLEMENT N O 1108 RÈGLEMENT CONCERNANT L UTILISATION DE L EAU POTABLE ET L INSTALLATION DE COMPTEURS D EAU DANS LES BÂTIMENTS RACCORDÉS AU RÉSEAU D AQUEDUC DE LA MUNICIPALITÉ

Plus en détail

Mécanicienne en protection-incendie

Mécanicienne en protection-incendie Mécanicienne en protection-incendie Le plan de formation des apprentissages (mécanicienne en protection incendie) Les tâches du métier de mécanicienne en protection incendie Tâche 1 : Installer des

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

L'entretien de votre logement (A CONSERVER)

L'entretien de votre logement (A CONSERVER) L'entretien de votre logement (A CONSERVER) Edition 2006 Sommaire : A Ascenseur, Avaloirs de cour p. 3. B Balcons, Boîtes aux lettres p. 4. C Canalisations d'alimentation ou d'évacuation, p. 5. Carrelage

Plus en détail

T e c h n i q u e GAZ. Guide d auto-inspection. Code de construction du Québec Chapitre II. CAN/CSA-B149.1-10 (modifié)

T e c h n i q u e GAZ. Guide d auto-inspection. Code de construction du Québec Chapitre II. CAN/CSA-B149.1-10 (modifié) Code de construction du Québec Chapitre II T e c h n i q u e GAZ CAN/CSA-B149.1-10 (modifié) TABLE DES MATIÈRES Alimentation en gaz... 2 Dégagements minimaux et emplacements... 5 Approvisionnement d air...

Plus en détail

Action ou mesure non-réalisée. Action ou mesure partiellement réalisée

Action ou mesure non-réalisée. Action ou mesure partiellement réalisée LES ACTIONS 2 0 1 1-2 0 1 2 BILAN Décembre 2011 BILAN LÉGENDES En vert : En bleu : En rouge : Action ou mesure réalisée Action ou mesure partiellement réalisée Action ou mesure non-réalisée page 2 Ville

Plus en détail

Chaudière à condensation NHB

Chaudière à condensation NHB Chaudière à condensation NHB Manuel d information pour l utilisateur Modèle NHB-055 NHB-080 NHB-110 NHB-150 Conservez ce guide à proximité de la chaudière pour pouvoir le consulter chaque fois qu un entretien

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES EN CHAUFFAGE CENTRAL

TRAVAUX PRATIQUES EN CHAUFFAGE CENTRAL MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TRAVAUX

Plus en détail

Codification administrative

Codification administrative Codification administrative Mise en garde : La présente codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

Norme d'apprentissage Programme de formation en établissement. Plombier ou plombière. Niveau 2. Code de métier : 306A

Norme d'apprentissage Programme de formation en établissement. Plombier ou plombière. Niveau 2. Code de métier : 306A Norme d'apprentissage Programme de formation en établissement Plombier ou plombière Niveau 2 Code de métier : 306A Date : 2007 Veuillez noter que le Ministère de la Formation et des Collèges et Universités

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE CHAMPLAIN RÈGLEMENT DE CONSTRUCTION. Adopté le 6 avril 2009 Secrétaire-trésorier

MUNICIPALITÉ DE CHAMPLAIN RÈGLEMENT DE CONSTRUCTION. Adopté le 6 avril 2009 Secrétaire-trésorier MUNICIPALITÉ DE CHAMPLAIN RÈGLEMENT DE CONSTRUCTION Règlement numéro 2009-05 Copie certifiée conforme Adopté le 6 avril 2009 Jean Houde Secrétaire-trésorier TABLE DES MATIÈRES SECTION 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES

Plus en détail

Maintenance du réservoir d eau, du système de récolte d eau de pluie et du réseau

Maintenance du réservoir d eau, du système de récolte d eau de pluie et du réseau Manuel de formation Maintenance du réservoir d eau, du système de récolte d eau de pluie et du réseau Manuel et livret de maintenance Bukavu, RD Congo Juillet 2013 Réalisé par : Nadège Van Mechelen info@kidogos.org

Plus en détail

CHAUFFE-EAU RÉSIDENTIELS AU GAZ À ÉVACUATION FORCÉE (ÉQUIPÉS AVEC LA TECHNOLOGIE «FVIR»)

CHAUFFE-EAU RÉSIDENTIELS AU GAZ À ÉVACUATION FORCÉE (ÉQUIPÉS AVEC LA TECHNOLOGIE «FVIR») CHAUFFE-EAU RÉSIDENTIELS AU GAZ À ÉVACUATION FORCÉE (ÉQUIPÉS AVEC LA TECHNOLOGIE «FVIR») MANUEL DU PROPRIÉTAIRE DIRECTIVES D INSTALLATION ET D UTILISATION Modèle PV1 seulement Ce chauffe-eau N EST PAS

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2008-536 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE CHAPITRE I DÉFINITIONS

RÈGLEMENT CO-2008-536 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE CHAPITRE I DÉFINITIONS RÈGLEMENT CO-2008-536 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les mots et expressions suivants signifient :

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

N U M É R O 1 7 - J A N V I E R 2 0 1 3 CONTRÔLE TEMPÉRATURE DE MÉLANGE. Conduit de retour du système de chauffage. 1 m (40 po) minimun.

N U M É R O 1 7 - J A N V I E R 2 0 1 3 CONTRÔLE TEMPÉRATURE DE MÉLANGE. Conduit de retour du système de chauffage. 1 m (40 po) minimun. N U M É R O 1 7 - J A N V I E R 2 0 1 3 V e n t i l a t i o n d e s h a b i t a t i o n s P a r t i e 2 Installation de ventilation combinée à un système de chauffage à air pulsé RACCORDEMENT DU VRC AU

Plus en détail

Série HL - Chauffe-eau commerciaux Solutions de chauffage d eau sans réservoir

Série HL - Chauffe-eau commerciaux Solutions de chauffage d eau sans réservoir Série HL - Chauffe-eau commerciaux 5 à 18 kw (17 000 à 61 400 BTU) Options d activation bas débit à 0,6 et 0,9 l/min (0,15 et 0,25 gal/min) Conception certifiée sans plomb Échangeur de chaleur à température

Plus en détail