Nom du distributeur Adresse du distributeur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nom du distributeur Adresse du distributeur"

Transcription

1 Adresse du distributeur Numéro de licence R.B.Q. : MANUEL DE CONTROLE DE LA QUALITÉ Pour la vérification de l installation initiale et le contrôle de la corrosion de réservoir de propane sous terre conformément au Code sur le stockage et la manipulation du propane (CAN/CSA B149.2) section 7.8 Numéro de contrôle : PCQ001 Détenteur : AQP Émission no. : 002 Date d émission : 1 er juillet 2007 Date de révision : 30 mars 2010

2 Titre : Table des matières Page 2 de 47 Révision : 1 Section 1 Titre Révision Date aa/mm/jj 1. Généralités : a. Table des matières /03/30 b. Abréviations et définitions 0 2. Champ d application et étendue des travaux 0 3. Déclaration d autorité et de responsabilité 0 4. Contrôle du manuel et documentation 0 5. Organisation 0 6. Contrôle des matériaux 0 7. Méthode de travail : a. Vérification de l installation initiale d un réservoir sous terre 0 b. Registre des résultats des essais de la protection cathodique 0 8. Équipement et étalonnage 0 9. Sécurité et non-conformité /03/ Formation du personnel /03/ Formulaires /03/30 Signature responsable du programme : APPROUVÉ PAR : Date Signature Inspecteur autorisé (Régie du Bâtiment) : ACCEPTÉ PAR : Date

3 Titre : Abréviations et définitions Page 3 de 47 Abréviations AQP : Association québécoise du propane ASME : American Society of Mechanical Engineers C.S.A. : Canadian Standard Association DPCQ: Directeur du Programme de contrôle de la qualité NACE : National Association of Corrosion Engineers NEC : Numéro Enregistrement Canadien - Traduction de C.R.N. PCQ : Programme de contrôle de la qualité RBQ : Régie du Bâtiment du Québec Définitions Inspecteur : Personne désignée par le distributeur pour la vérification du respect du programme de contrôle de la qualité. Inspecteur autorisé : Inspecteur de la Régie du bâtiment du Québec Autorité compétente : Régie du bâtiment du Québec

4 Titre : Champ d application et étendue des travaux 1 de 2 Page 4 de 47 Champ d application Ce programme s applique pour l installation de réservoir de propane sous terre de moins de 2000 gal US (7600 L) pour utilisation résidentielle et commerciale tel que défini par le code du bâtiment des groupes c, d et e incluant la restauration. Il s applique également pour le remplissage de réservoir sous terre à l effet qu un distributeur de propane doit s assurer de la conformité de la protection cathodique. On doit considérer un maximum de 2 réservoirs sous terre d une capacité totale d au plus de 2000 gal US (7600 L) qui peuvent être reliés pour alimenter une seule installation et de 4 réservoirs par emplacement. Une protection contre la circulation de véhicules doit être installée à au moins 15 pi (5 m) du réservoir sous terre pour utilisation commerciale. Pour l installation de réservoir de propane sous terre de plus de 2000 gal us (7600 L) ou pour un réservoir utilisé comme station de remplissage ou centre de ravitaillement, une demande différente doit être adressée à la Régie du bâtiment du Québec et sera traitée cas par cas. L installation de réservoir sous terre doit être conforme aux exigences du Code de Construction du Québec, Chapitre II, gaz ainsi que toutes autres exigences ultérieures définies par la Régie du bâtiment du Québec. Ce programme se limite qu à l installation du réservoir sous terre ainsi que les composantes à l intérieur du dôme. Étendue des travaux 1- Ce manuel de contrôle de la qualité décrit le Programme de contrôle de la qualité en application chez : - NOM DU DISTRIBUTEUR : - ADRESSE : Ce programme a pour but de prévenir, détecter et corriger les non conformités et d assurer que les réparations, l entretien et autres travaux seront effectués en accord avec la loi et les règlements en vigueur. 2- Le système de contrôle de la qualité décrit dans ce manuel, s applique à la vérification de l installation initiale et le contrôle de la corrosion d un réservoir de propane sous terre régis par les Lois et Règlements applicables au Québec. 3- Le Gouvernement du Québec (Régie du bâtiment du Québec) est l autorité compétente.

5 Titre : Champ d application et étendue des travaux 2 de 2 Page 5 de La Régie du bâtiment du Québec a tous les pouvoirs mentionnés aux différentes lois et règlements administrés par elle en ce qui concerne tout aspect de programme de contrôle de la qualité. La RBQ se réserve le droit de soustraire toute entreprise qui souscrit au programme de contrôle de la qualité lorsque celle-ci néglige des aspects fondamentaux de sécurité des installations. L application permanente du programme de contrôle de la qualité est essentielle pour maintenir valide la demande de mesure différente. Un inspecteur de la RBQ se rendra à l occasion (une fois l an ou de façon aléatoire) aux détenteurs d un programme de contrôle de la qualité de réservoir de propane sous terre pour valider l application du programme. 5- Le distributeur ou l entrepreneur doit déclarer à la Régie du bâtiment du Québec les travaux de construction qu il a exécutés et auxquels s applique le chapitre II du Code de construction. La déclaration de travaux doit être transmise à la Régie au moins 5 jours avant la date d installation d un réservoir sous terre. Le remblayage ne peut être effectué qu après avoir avisé au moins 72 heures à l avance la date de remblayage à la Régie et qu après avoir obtenu l autorisation de celle-ci, à moins d avis contraire. Le formulaire standard de déclaration de travaux est utilisé pour aviser la Régie et celui-ci doit être accompagné d une page de présentation indiquant «À TRAITER IMMÉDIATEMENT RÉSERVOIR SOUS TERRE». Veuillez vous référer à la section formulaire sous la rubrique «déclaration de travaux». 6- L étendue des travaux couverts par le présent programme se définit comme suit : a. travaux de vérification à l installation initiale de réservoir de propane sous terre b. travaux de vérification de contrôle de la corrosion de réservoir de propane sous terre 7- Si des travaux sont exécutés en dehors de la présente «étendue des travaux», les exigences du Code de Construction du Québec, Chapitre II, gaz et le Code de Sécurité, Chapitre III, gaz, demeurent toujours celles qui sont applicables.

6 Titre : Autorité et responsabilité Page 6 de 47 DÉCLARATION La présente est pour certifier que le Programme de contrôle de la qualité tel que décrit dans le présent document, est obligatoire chez : NOM DU DISTRIBUTEUR : ADRESSE : Le responsable du programme est : Le responsable du contrôle de la qualité a la liberté d action, l autorité et la responsabilité de maintenir en application le Programme de contrôle de la qualité, d identifier les problèmes concernant la qualité et d initier, de recommander et de fournir des solutions à ces problèmes. Le responsable du contrôle de la qualité a l appui entier de la direction dans l accomplissement de ses fonctions. Toute divergence d opinions entre le responsable du contrôle de la qualité et toute autre personne responsable d autres secteurs (production, achats, ingénierie ) sera portée à mon attention pour résolution, sans transgresser la réglementation en vigueur. Signature (Supérieur immédiat du responsable du Programme de contrôle de la qualité) Date

7 Titre : Contrôle du manuel et documentation Page 7 de 47 Manuel de contrôle de la qualité Le responsable du Programme de contrôle de la qualité est responsable de la révision, de l émission, la distribution et le maintien à jour des copies contrôlées du manuel. Toute révision d une section ou du manuel doit être soumise et acceptée par l autorité compétente avant sa mise en application. La copie de l inspecteur autorisé aura préséance advenant une divergence entre les copies du manuel. Le manuel de contrôle de la qualité et les formulaires ci-joints présentés par l AQP et mis à la disposition de ses membres à titre d information n'engage en aucun cas l'association Québécoise du Propane en matière de responsabilités à l'égard des installations, des vérifications de contrôle et des travaux effectués par le distributeur. Aucun distributeur ne peut impliquer l'association Québécoise du Propane au sujet de tout litige pouvant survenir à la suite d'une réclamation et/ou toute poursuite qui pourraient lui être adressées par un tiers, suite à l inspection et/ou la vérification de contrôle d une installation au propane. La liste de distribution des copies contrôlées du manuel est identifiée dans la section formulaire sous la rubrique «Liste de distribution du manuel de contrôle de la qualité». Documentation Le responsable du Programme de contrôle de la qualité doit enregistrer chaque installation et de conserver toutes les copies reliées à l installation initiale, les résultats des essais de la protection cathodique, les avis de non-conformités, s il y a lieu et toutes autres documents jugés pertinents au registre des installations. Après chaque installation, l inspecteur transmettra les documents ci hauts mentionnés au responsable du PCQ et celui-ci en fera la vérification et l archivage. Veuillez vous référer à la section formulaire sous la rubrique «Registre des installations de réservoirs sous terre». Historique et durée de conservation Le distributeur doit conserver tous les documents reliés à l installation d un réservoir de propane sous terre. Les documents à conserver sont les formulaires de la liste de vérification d installation de réservoir sous terre, le registre des résultats des essais de la protection cathodique de réservoir sous terre, les avis de non-conformités, s il y a lieu et tout autre document jugé pertinent à l installation du réservoir sous terre. Les documents doivent être conservés jusqu après 2 ans suivant la date de fin du contrat de celui-ci et/ou le démantèlement de l installation. Le distributeur doit aviser la Régie du bâtiment du Québec lorsqu un réservoir sous terre n est plus en service et retiré.

8 Titre : Organisation Page 8 de 47 Organigramme Président Directeur du Programme de contrôle de la qualité Responsable des achats de matériaux Responsable de l archivage et de la mise à jour du manuel Inspecteur Programme de contrôle de la qualité Note importante Pour le bon fonctionnement du programme, il doit y avoir au moins 2 personnes impliquées au Programme de contrôle de la qualité

9 Titre : Contrôle des matériaux Page 9 de 47 Le responsable des achats de matériaux doit s assurer que seulement les matériaux acceptés par le Code de Construction du Québec, Chapitre II, gaz, seront utilisés pour l installation de réservoir sous terre. Réservoir sous terre Un réservoir destiné à être installée sous terre doit être conçu à cet effet et être muni des dispositifs permettant de l installer sans endommager le réservoir lui-même ni son revêtement protecteur. Avant la livraison et l installation d un réservoir sous terre, le responsable des achats de matériaux et l entrepreneur doivent s assurer que le réservoir a le numéro d enregistrement canadien reconnu pour la province (NEC ou CRN). Seuls les matériaux spécifiés dans la section formulaire sous la rubrique «Trinity Containers, LLC Underground Tanks» seront utilisés. L inspecteur doit indiquer lors de l installation le numéro de NEC (CRN), le modèle et le numéro de série sur le formulaire de la «liste de vérification d installation d un réservoir sous terre». Protection cathodique La protection cathodique est assuré par l emploi d anodes réactives et celle-ci doit être conçue et mise en œuvre de manière à soumettre continuellement toutes les surfaces enterrées ou immergées d un réservoir à une tension minimale de 850 mv mesurée par rapport à une électrode de référence cuivre/sulfate de cuivre. Selon l installation et la grosseur du réservoir, le responsable des achats de matériaux doit s assurer de commander la quantité suffisante d anodes réactives tel qu exigé par le fabricant. Seuls les matériaux spécifiés dans la section formulaire sous la rubrique «Mesa Products» seront utilisés. La procédure d installation et les instructions du fabricant sont indiquées dans la même section.

10 Titre : Méthodes de travail - Page 10 de 47 Le distributeur et/ou l entrepreneur comme sous contractant détient les permis et/ou licences et les certificats de compétence délivrés par Emploi Québec et/ou toutes autres instances actuelles et futures permettant d installer et de vérifier des appareils et équipements au propane au Québec. L inspecteur doit détenir les certificats de compétence appropriés pour certifier la conformité des travaux. Les travaux de vérification comportent l application de deux types de vérification pour la conformité de l installation de réservoir de propane sous terre. Il s agit de: a. La vérification de l installation initiale d un réservoir de propane sous terre : Une liste de vérification d installation doit être utilisée à l installation initiale d un réservoir de propane sous terre. S il existe plus d un réservoir sous terre pour la même installation, une vérification distincte doit être complétée pour chaque réservoir; Cette liste comporte 5 étapes importantes à l installation d un réservoir de propane sous terre. Il s agit du réservoir (certification et protection cathodique), excavation (dégagements requis), raccordement (tuyauteries), remblayage et l inspection initiale (vérifier la protection cathodique); L inspecteur doit utiliser le document dans la section formulaire sous la rubrique «Liste de vérification d installation de réservoir sous terre» lors de l installation initiale d un réservoir de propane sous terre. Le distributeur doit remettre une copie de la «Liste de vérification d installation de réservoir sous terre» au propriétaire des lieux incluant le plan de localisation du réservoir sous terre. b. La vérification annuelle de la corrosion d un réservoir de propane sous terre : Un registre des résultats des essais de la protection cathodique de réservoir de propane sous terre doit être complété pour la vérification annuelle de contrôle de la corrosion du réservoir au moyen d une électrode de référence cuivre/sulfate de cuivre et effectué selon les instructions du fabricant. Les mesures doivent être prises à l aide d un compteur dont le marquage indique clairement la tension minimale; La protection cathodique doit être conçue et mise en œuvre de manière à soumettre continuellement toutes les surfaces enterrées ou immergées d un réservoir à une tension minimale de 850 mv mesurée par rapport à une électrode de référence cuivre/sulfate de cuivre; L inspecteur doit utiliser le document dans la section formulaire sous la rubrique «Registre des résultats des essais de la protection cathodique de réservoir sous terre» lors des vérifications annuelles des anodes réactives et de l inspection visuelle de l installation.

11 Titre : Équipement et étalonnage Page 11 de 47 Voltmètre et électrode de référence cuivre/sulfate de cuivre La vérification de contrôle de la corrosion au moyen d une électrode de référence cuivre/sulfate de cuivre doit être effectuée chaque année afin de garantir la protection du réservoir sous terre. Les équipements utilisés pour effectuer les vérifications sont un voltmètre et une électrode de référence cuivre/sulfate de cuivre. Les équipements utilisés sont identifiés à la section formulaire sous la rubrique «IA Potential Meter». L utilisation et l entretien du voltmètre doit être vérifié selon les instructions du fabricant. Un registre de vérification incluant la calibration du voltmètre doit être conservé dans le coffret de l instrument de mesure. L inspecteur doit s assurer de faire les vérifications appropriées du voltmètre avant son utilisation et d enregistrer les dates de calibration au registre. Les instructions du fabricant sont identifiées à la section formulaire sous la rubrique «How to use and maintain MCM». Un formulaire pour la vérification du voltmètre est joint à la section formulaire sous la rubrique «Registre de vérification du voltmètre».

12 Sécurité Titre : Sécurité et non-conformité 1 de 2 Page 12 de 47 Révision : 1 Date : 30 mars 2010 Le but ultime du manuel de contrôle de la qualité est d assurer la sécurité de l installation du réservoir de propane sous terre et que celui-ci respecte les codes et les normes en vigueur. Conformité Le manuel de contrôle de la qualité s'applique à l installation et au contrôle de la corrosion de réservoir de propane sous terre. La Régie du bâtiment du Québec est l organisme qui s assure du respect de ce programme. Voici les Lois, Règlements, codes et normes édictés par les autorités gouvernementales qui sont administrés par la Régie du bâtiment du Québec: 1. Le Code de Construction du Québec, dont notamment le Chapitre II (Gaz); 2. Le Code de sécurité; 3. Le Code d'installation du propane (CAN/CGA B ) et toute nouvelle version et modifications dudit code qui pourraient être adoptées par le Gouvernement du Québec; cependant les clauses des nouvelles versions ne seront pas applicables rétroactivement à moins d avis contraire de la Régie du bâtiment du Québec; 4. Le Code sur le stockage et la manipulation du propane (CAN/CGA B ) et toute nouvelle version et modifications dudit code qui pourraient être adoptées par le Gouvernement du Québec; cependant les clauses des nouvelles versions ne seront pas applicables rétroactivement; 5. La Loi sur les appareils sous pression (L.R.Q., Chapitre A-20.01); 6. Le Règlement sur les appareils sous pression (A-20.01, r.1.1.); 7. Toute autre Loi et/ou Règlement qui pourraient être adoptés dans l avenir par le Gouvernement du Québec et/ou toutes autres instances gouvernementales ayant juridiction sur les installations d appareils et d équipements au propane; les nouvelles dispositions de toute loi ou règlement ne seront pas applicables rétroactivement à moins d avis contraire de la Régie du bâtiment du Québec. Mesures supplémentaires Le manuel de contrôle de la qualité reconnaît certaines mesures supplémentaires et différentes pour l installation de réservoir sous terre. Le distributeur ou l entrepreneur doit respecter les exigences suivantes : Avoir un dôme d accès d une hauteur d au moins 20 pouces (500 mm) et n excédent pas 36 pouces (900 mm) pour permettre l installation de la tuyauterie à une profondeur sécuritaire; Que toute soupape de décharge du réservoir soit située à au moins 10 pieds (3 m) d un bâtiment ou d une ligne de propriété, d un fossé, d une fosse sceptique, puits, poteau électrique, cours d eau, rue et autres installations souterraines;

13 Titre : Sécurité et non-conformité 2 de 2 Page 13 de 47 Révision : 1 Date : 30 mars 2010 Qu il y ait un ruban de sécurité à 12 pouces (300 mm) du plus haut point du réservoir pour délimiter le contour du réservoir (l emplacement de celui-ci); De remettre une copie de la liste de vérification d installation de réservoir sous terre incluant le plan de localisation du réservoir au propriétaire des lieux et une copie du registre des résultats des essais de la protection cathodique de réservoir sous terre au propriétaire des lieux si celui-ci est ou devient propriétaire du réservoir; D indiquer par contrat les responsabilités de l utilisateur (en référence aux lois et règlements en vigueur) si celui-ci est ou devient propriétaire d un réservoir sous terre, de l informer que seul un distributeur détenant un programme de contrôle de la qualité reconnu par la RBQ peut installer ou remplir un réservoir sous terre et qu à la fin du contrat de service, le distributeur doit informer la RBQ du changement de distributeur; D aviser la Régie du bâtiment du Québec lorsqu un réservoir sous terre n est plus en service et retiré. Il est important de préciser que tant et aussi longtemps qu un réservoir est sous terre qui soit en service ou pas, raccordé ou pas, une vérification annuelle de la protection cathodique doit être effectuée sur le réservoir. La vérification annuelle sera interrompue seulement si le réservoir sous terre est retiré; Avoir une plaque d identification sur le dôme du réservoir avec le nom et le numéro de téléphone du distributeur de gaz; D installer une soupape d arrêt sur la tuyauterie de gaz avant l entrée dans le bâtiment et celle-ci doit être identifiée quant à son usage (PROPANE) par une affiche lisible et visible en lettres d au moins 1 po (25 mm) de hauteur et d une couleur contrastant avec le fond. Correction des non-conformités La non-conformité est une situation ou une condition qui n est pas conforme à la loi et ses règlements, aux codes applicables ou aux exigences du Programme de contrôle de la qualité. Le responsable du programme et/ou l inspecteur doit s'assurer que toute anomalie et/ou défectuosité ou situation de non-conformité relevée lors de l inspection, soit corrigée dans les plus brefs délais et ce, avant d effectuer toute livraison de propane. Dans tous les cas, l inspecteur doit compléter un avis de non-conformité et informer le plus tôt possible le responsable du programme de contrôle de la qualité. Il doit indiquer sur le formulaire le ou les non-conformités relevées ainsi que la date que la ou les mesures correctives seront complétées si celles-ci ne sont pas corrigées immédiatement. Par la suite, le responsable du Programme de contrôle de la qualité apportera, s il y a lieu, des mesures correctives et préventives au programme. Le formulaire utilisé est à la section formulaire sous la rubrique «Avis de non-conformité».

14 Titre : Formation du personnel Page 14 de 47 Révision : 1 Date : 30 mars 2010 Le responsable du Programme de contrôle de la qualité doit avoir la formation appropriée pour appliquer le programme et de s assurer de l exécution des travaux par du personnel qualifié détenant un certificat de qualification en matière de gaz. Le responsable du PCQ aura reçu la formation appropriée de ses fournisseurs et fabricants de matériaux. Il doit, également, démontrer les aptitudes à administrer un Programme de contrôle de la qualité. L inspecteur doit avoir pris connaissance du Programme de contrôle de la qualité et d en connaître tous les aspects. Il doit, au préalable, être détenteur d un certificat de qualification en technique d installation de récipients émis par Emploi Québec. Un registre spécial de qualification et de formation doit être maintenu à jour par le directeur du Programme de contrôle de la qualité. Une copie du registre est annexée à la section formulaire sous la rubrique «Registre de qualification et formation du personnel».

15 Page 15 de 47 I. Déclaration de travaux (Installations de gaz) II. Liste de vérification d installation de réservoir sous terre III. Registre des résultats des essais de la protection cathodique de réservoir sous terre IV. Avis de non-conformité V. Registre de qualification et formation du personnel VI. Liste de distribution du manuel de contrôle de la qualité VII. Registre de vérification du voltmètre VIII. Registre des installations de réservoirs sous terre IX. Trinity Containers, LLC Underground Tanks a. Installation of 120 ASME Underground Tanks b. Installation of 250 ASME Underground Tanks c. Installation of 320 ASME Underground Tanks d. Installation of 500 ASME Underground Tanks e. Installation of 1000 ASME Underground Tanks X. Mesa Products XI. MC Miller Co. - IA Potential Meter XII. MC Miller Co. How to use and maintain MCM

16 I. Déclaration de travaux 1 de 3 Page 16 de 47

17 I. Déclaration de travaux 2 de 3 Page 17 de 47

18 I. Déclaration de travaux 3 de 3 Page 18 de 47

19 II. Liste de vérification d installation de réservoir sous terre - 1 de 3 Page 19 de 47 Révision : 1 Date : 30 mars 2010

20 II. Liste de vérification d installation de réservoir sous terre - 2 de 3 Page 20 de 47 Révision : 1 Date : 30 mars 2010

21 II. Liste de vérification d installation de réservoir sous terre - 3 de 3 Page 21 de 47 Révision : 1 Date : 30 mars 2010

22 III. Registre des résultats des essais de la protection cathodique de réservoir sous terre 1 de 3 Page 22 de 47

23 III. Registre des résultats des essais de la protection cathodique de réservoir sous terre 2 de 3 Page 23 de 47

24 III. Registre des résultats des essais de la protection cathodique de réservoir sous terre Version anglaise de Mesa Products 3 de 3 Page 24 de 47

25 IV. Avis de non-conformité Page 25 de 47

26 V. Registre de qualification et formation du personnel Page 26 de 47

27 VI. Liste de distribution du manuel de contrôle de la qualité Page 27 de 47

28 VII. Registre de vérification du voltmètre Page 28 de 47

29 VIII. Registre des installations de réservoirs sous terre Page 29 de 47

30 IX. Trinity Containers, LLC 1 de 2 Page 30 de 47

31 IX. Trinity Containers, LLC Underground Tanks 2 de 2 Page 31 de 47

32 IX. a) Installation of 120 ASME Underground Tanks Page 32 de 47

33 IX. b) Installation of 250 ASME Underground Tanks Page 33 de 47

34 IX. c) Installation of 320 ASME Underground Tanks Page 34 de 47

35 IX. d) Installation of 500 ASME Underground Tanks Page 35 de 47

36 IX. e) Installation of 1000 ASME Underground Tanks Page 36 de 47

37 X. Mesa Products 1 de 4 Page 37 de 47

38 X. Mesa Products 2 de 4 Page 38 de 47

39 X. Mesa Products 3 de 4 Page 39 de 47

40 X. Mesa Products 4 de 4 Page 40 de 47

41 XI. MC Miller co. IA Potential Meter 1 de 4 Page 41 de 47

42 XI. MC Miller Co. IA Potential Meter 2 de 4 Page 42 de 47

43 XI. MC Miller Co. IA Potential Meter 3 de 4 Page 43 de 47

44 XI. MC Miller Co. IA Potential Meter 4 de 4 Page 44 de 47

45 XII. MC Miller Co. How to use and maintain MCM 1 de 3 Page 45 de 47

46 XII. MC Miller Co. How to use and maintain MCM 2 de 3 Page 46 de 47

47 XII. Mc Miller Co. How to use and maintain MCM 3 de 3 Page 47 de 47

Présenté par. Carl Tremblay, ing.

Présenté par. Carl Tremblay, ing. Présenté par Carl Tremblay, ing. Familiariser les participants avec la réglementation québécoise. Familiariser les participants avec la notion de modification et de modernisation des appareils de transport

Plus en détail

Demande de permis d exploitation d une installation destinée à entreposer ou à distribuer du gaz (avec ou sans transvasement)

Demande de permis d exploitation d une installation destinée à entreposer ou à distribuer du gaz (avec ou sans transvasement) vis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés L identification de votre système En vertu du nouveau Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

Guide d intégration du gaz naturel

Guide d intégration du gaz naturel Guide d intégration du gaz naturel À UN ÂTIMENT Février 1 gazmetro.com Un représentant dédié pour mieux vous guider Une intégration optimale du poste de mesurage exige une réflexion à l amorce de votre

Plus en détail

Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents. 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection

Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents. 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents 3.1 Objectif de la section 3 3.2 Demande d inspection 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection 3.4 Suivi

Plus en détail

Un entrepreneur détenant la licence appropriée. L entretien du système de chauffage*

Un entrepreneur détenant la licence appropriée. L entretien du système de chauffage* Soyez prévoyant Un entrepreneur détenant la licence appropriée Un système de chauffage installé selon les différents codes en vigueur et bien entretenu par du personnel qualifié est votre meilleur gage

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

Commandes et dispositifs de sécurité des chaudières automatiques

Commandes et dispositifs de sécurité des chaudières automatiques Fi che te chnique d en treti en pr é ven ti f Commandes et dispositifs de sécurité des chaudières automatiques Il est primordial, pour rendre le fonctionnement des chaudières automatiques (bouilloires)

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES

AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES Édition 2013 2 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 4 CHANTIERS À PROXIMITÉ DE LIGNES AÉRIENNES 7 Risques potentiels à surveiller

Plus en détail

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre satisfaction! Faut-il un permis municipal? Vérifiez auprès de

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN ISO 3834

PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN ISO 3834 1 PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN 2 SYNTHESE DES REVISIONS Révision 0 : Révision 1 : édition originale de la procédure modification du paragraphe 3.3.1 c) : critères pour évaluation des coordonnateurs

Plus en détail

TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION

TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDE LES PARTIES AUX PRÉSENTES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT : 1. OBJET Sous réserve des termes et conditions prévus

Plus en détail

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec 13 mars 2012 Plan Présentation I - Législation actuelle pour les bâtiments occupés II - Futur Code de sécurité III - Structure du Code de sécurité

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NUMÉRO 438 CONCERNANT L ADOPTION DU PROGRAMME RÉNOVATION QUÉBEC DANS LE VOLET VI «AIDE AUX PROPRIÉTAIRES DE MAISONS LÉZARDÉES» CONSIDÉRANT que la Société

Plus en détail

À propos du programme pour les compagnies SAFE.

À propos du programme pour les compagnies SAFE. À propos du programme pour les compagnies SAFE. Le programme de certification de l Association de sécurité de forêt du Nouveau-Brunswick est basé sur le modèle du programme BC Forest Safety Council s SAFE

Plus en détail

Une seule aide financière LEED peut être attribuée par résidence.

Une seule aide financière LEED peut être attribuée par résidence. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT Ce document est une codification administrative et n a aucune valeur officielle À jour au 11 juin 2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 643 RÈGLEMENT DÉCRÉTANT UN PROGRAMME

Plus en détail

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Cette politique regroupe et remplace la Politique du CCPA

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Marie-Michelle Modéry Environnement Canada Séance d information fédérale sur la réglementation environnementale 10

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : NORMATIF : 07 21 23.06 Publication en de l'évaluation : 1997-12-08 Réévaluation cours

Plus en détail

Volume 2 Guide d ouverture et de gestion de compte

Volume 2 Guide d ouverture et de gestion de compte Volume 2 Guide d ouverture et de gestion de compte CITSS Système de suivi des droits d émission (Compliance Instrument Tracking System Service) Mars 2013 Table des matières 1.0 Introduction... 6 1.1 Volume

Plus en détail

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Communiqué Juin 2011 Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Les provinces du Québec et de l Ontario ont adopté l

Plus en détail

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS ENTENTE DE PRESTATION DU COURS D AMBASSADEUR (Trainer Course) INDIVIDUEL avec Assurance - PRINCIPES ET TECHNIQUES 151, Boulevard Ste Rose, Laval, Québec, H7L1L2 Tél : 1-877-238-9343 Fax : 1-450-661-3884

Plus en détail

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR POITIERS le 28 Mars 2013 Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs Pascal BAR 1 Obligations pour les fabricants 1. Détermination du «produit-type» Déclarer l usage attendu du produit

Plus en détail

Norme de la Chaîne de Traçabilité

Norme de la Chaîne de Traçabilité Norme de la Chaîne de Traçabilité Mars 2014 Réseau d'agriculture Durable et Rainforest Alliance, 2012-2014. www.san.ag Ce document est disponible sur les sites suivants: www.san.ag - www.rainforest-alliance.org

Plus en détail

Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite

Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite Mars 2015 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 À QUI S ADRESSE CE GUIDE?... 3 AVANT DE DÉBUTER... 4 SERVICE DE

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL ET : SPÉCIMEN. Téléphone : No du membre. Courriel :

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL ET : SPÉCIMEN. Téléphone : No du membre. Courriel : CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL 1. PARTIES ENTRE : Représenté par : 2. OBJET DU CONTRAT Les services de L'INSPECTEUR sont retenus par l'acheteur (LE CLIENT)

Plus en détail

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN BÂTIMENT PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN BÂTIMENT PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN BÂTIMENT PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL Numéro de dossier 120514B ENTRE : Nicole Leblanc Léo Ferré 4545 rue des Sitelles, Montréal, Qc, T.P.S. # : 145111191 T.V.Q. #

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION AU PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS

DEMANDE D ADHÉSION AU PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS 7171, RUE JEAN-TALON EST, BUREAU 200 MONTRÉAL (QUÉBEC) H1M 3N2 TÉLÉPHONE : 514 657-2333 NUMÉRO SANS FRAIS : 1 855 657-2333 TÉLÉCOPIEUR : 514 657-2334 INFO@GARANTIEGCR.COM WWW.GARANTIEGCR.COM DEMANDE D

Plus en détail

Marquage CE Mode d emploi SOMMAIRE : I. Les produits concernés

Marquage CE Mode d emploi SOMMAIRE : I. Les produits concernés Marquage CE Mode d emploi Août 2014 SOMMAIRE : I. Les produits concernés II. Les acteurs concernés a. Le fabricant b. Le mandataire c. L importateur d. Le distributeur III. La mise en conformité des produits

Plus en détail

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ autionnement Guide explicatif Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ Ce guide est conçu pour vous aider à remplir adéquatement le formulaire de demande d adhésion

Plus en détail

GARANTIE C DE L ASSURANCE DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES PERTE OU ENDOMMAGEMENT EN COURS DE TRANSPORT MODIFICATIONS À L ARTICLE 7076

GARANTIE C DE L ASSURANCE DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES PERTE OU ENDOMMAGEMENT EN COURS DE TRANSPORT MODIFICATIONS À L ARTICLE 7076 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 22 décembre 2004 GARANTIE

Plus en détail

ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens

ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens 1.- L objet de la présente annexe est de rappeler les obligations de l exploitant en matière d entretien de

Plus en détail

LIVRET DES SERVICES CLIENTS PARTICULIERS CONDITIONS ET TARIFS AU 1 ER JANVIER 2014. L énergie est notre avenir, économisons-la!

LIVRET DES SERVICES CLIENTS PARTICULIERS CONDITIONS ET TARIFS AU 1 ER JANVIER 2014. L énergie est notre avenir, économisons-la! LIVRET DES SERVICES CLIENTS PARTICULIERS CONDITIONS ET TARIFS AU 1 ER JANVIER 2014 L énergie est notre avenir, économisons-la! SERVICES D ACCÈS, D UTILISATION ET DE LIVRAISON DU GAZ La société Primagaz

Plus en détail

VENTE PAR VOIE DE SOUMISSION PUBLIQUE

VENTE PAR VOIE DE SOUMISSION PUBLIQUE Société de développement industriel de Saint-Anselme inc. 134, rue Principale Saint-Anselme (Québec) G0R 2N0 Tél. : 418.885.4977 Télécopieur : 418.885.9834 municipalite@st-anselme.ca www.st-anselme.ca

Plus en détail

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision Département de l'indre et Loire COMMUNAUTE DE COMMUNES GATINE-ET-CHOISILLES ZAC POLAXIS STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USEES PIECE 1.8 CADRE DU SCHEMA D ORGANISATION DU PLAN D ASSURANCE QUALITE (SOPAQ)

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT

RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 11-010 RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT Vu les articles 118, 119 et 120 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 37 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par Madame Pauline Marois Ministre des Finances Éditeur officiel du

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

Formulaire 1 VILLAGE DE CASSELMAN

Formulaire 1 VILLAGE DE CASSELMAN Formulaire 1 Politique F2 (10/05/2005) VILLAGE DE CASSELMAN PROCÉDURES D ACHAT Ce document contient les procédures d achat pour la Corporation du village de Casselman et doit faire partie intégrante, sous

Plus en détail

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE DEPARTEMENT ENVELOPPES ET REVETEMENTS Constructions Légères et Couvertures Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE Livraison Cahier V1 de Mars 2010

Plus en détail

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Obtenir le titre de prêteur agréé La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement. En tant qu autorité en matière

Plus en détail

Veuillez transmettre à Hertz Eastern Region Credit Dept. (416) 679-4153 FICHE D INFORMATION CLIENT NOM DE L ENTREPRISE

Veuillez transmettre à Hertz Eastern Region Credit Dept. (416) 679-4153 FICHE D INFORMATION CLIENT NOM DE L ENTREPRISE POUR USAGE INTERNE SEULEMENT Branch No. Salesman No. Customer No. Veuillez transmettre à Hertz Eastern Region Credit Dept. (416) 679-4153 FICHE D INFORMATION CLIENT NOM DE L ADRESSE VILLE ADRESSE DE FACTURATION

Plus en détail

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs Droits et obligations des travailleurs et des employeurs La Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) vise à assurer des conditions de santé et de sécurité minimales dans les entreprises québécoises.

Plus en détail

LETTRE D ENVOI POUR LES PORTEURS D ACTIONS DE HOMBURG INVEST INC.

LETTRE D ENVOI POUR LES PORTEURS D ACTIONS DE HOMBURG INVEST INC. LETTRE D ENVOI POUR LES PORTEURS D ACTIONS DE HOMBURG INVEST INC. Veuillez lire attentivement les instructions ci-dessous avant de remplir la présente lettre d envoi. DESTINATAIRE : HOMBURG INVEST INC.

Plus en détail

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE BELAC 2-003 Rev 1-2014 POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site

Plus en détail

VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE

VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE Numéro 2 Aon Parizeau Inc. LA PROTECTION INCENDIE Guide pratique à l intention des universités VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE Dans ce bulletin Préambule Entretien des systèmes de gicleurs

Plus en détail

AVIS DE SOUMISSION DE CHANGEMENTS AUX PRATIQUES ET PROCÉDURES QUI SERONT EN VIGUEUR LE 31 MARS 2014

AVIS DE SOUMISSION DE CHANGEMENTS AUX PRATIQUES ET PROCÉDURES QUI SERONT EN VIGUEUR LE 31 MARS 2014 AVIS DE SOUMISSION DE CHANGEMENTS AUX PRATIQUES ET PROCÉDURES QUI SERONT EN VIGUEUR LE 31 MARS 2014 Interprétation L application «e-business» est disponible sur le site Internet de la Corporation de gestion

Plus en détail

Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen!

Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen! Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen! Commission européenne Entreprises et industrie Table des matières Qu est-ce que le marquage CE? Qu est-ce que le marquage CE? 3 Obligations légales

Plus en détail

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE 1.1 INSPECTION 1.1.1 Périodicité : Les extincteurs portatifs doivent être inspectés une

Plus en détail

Votre sécurité et le propane. Manipulez avec soin

Votre sécurité et le propane. Manipulez avec soin Votre sécurité et le propane Manipulez avec soin Le propane est une source d énergie pratique et sûre, à la condition de respecter certaines règles de sécurité élémentaires. Il est important de connaître

Plus en détail

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL Coopératives de services financiers Publication initiale : Décembre 2007 Mise à jour : TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes généraux...

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT Article 1 ACCEPTATION/ ACCUSE DE RECEPTION Sauf accords contraires et écrits entre AIRMETEC et le fournisseur, les présentes conditions s appliquent impérativement, à l exclusion

Plus en détail

Ce règlement sur les taxes et compensations pour l année 2014 est une continuité du budget adopté par le conseil.

Ce règlement sur les taxes et compensations pour l année 2014 est une continuité du budget adopté par le conseil. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SHAWINIGAN Règlement SH-466 Établissant les taux de taxes et les compensations pour l exercice financier 2014 Note explicative Ce règlement sur les taxes et compensations pour

Plus en détail

CONVENTION DE SERVICE D INSPECTION PRÉACHAT D UN IMMEUBLE RÉSIDENTIEL

CONVENTION DE SERVICE D INSPECTION PRÉACHAT D UN IMMEUBLE RÉSIDENTIEL CONVENTION DE SERVICE D INSPECTION PRÉACHAT D UN IMMEUBLE RÉSIDENTIEL 1. PARTIES La présente convention de service est conclue Entre et Claude Couture inspecteur en bâtiments 1765, rue Roberval Québec

Plus en détail

DCC. DCC Section Montréal. Inspection des façades de maçonnerie 5 étages et plus. 15 octobre 2014 Paul Hébert ing.

DCC. DCC Section Montréal. Inspection des façades de maçonnerie 5 étages et plus. 15 octobre 2014 Paul Hébert ing. DCC DCC Section Montréal Inspection des façades de maçonnerie 5 étages et plus 15 octobre 2014 Paul Hébert ing. Programme de la soirée; Le décret; Le guide explicatif des exigences d entretien des façades

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010)

POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010) POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010) Note : Le générique masculin est utilisé sans discrimination uniquement dans le but d alléger le texte. 1. Introduction La Commission

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR. Régime de Réinvestissement des Distributions

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR. Régime de Réinvestissement des Distributions FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Régime de Réinvestissement des Distributions Le régime de réinvestissement des distributions de Cominar (le «Régime») permet aux porteurs de parts de Cominar d utiliser

Plus en détail

Programme de certification sans gluten (PCSG) Guide d'utilisation d'une marque de commerce

Programme de certification sans gluten (PCSG) Guide d'utilisation d'une marque de commerce Programme de certification (PCSG) Guide d'utilisation d'une marque de commerce Approuvé par l'association canadienne de la maladie cœliaque (ACC) Exploité par le Groupe de contrôle des allergènes (GCA)

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT SANS AGRANDISSEMENT

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT SANS AGRANDISSEMENT FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT SANS AGRANDISSEMENT Coordonnées du propriétaire Nom et prénom du propriétaire (incluant les copropriétaires) : Adresse civique : Numéro

Plus en détail

Plateformes de travail élévatrices et portatives

Plateformes de travail élévatrices et portatives B354.1-04 Plateformes de travail élévatrices et portatives Plate-forme élévatrice de type 1 à déplacement manuel Plate-forme élévatrice de type 2 remorquable Édition française publiée en août 2004 par

Plus en détail

Recyclage de vos vieilles fenêtres

Recyclage de vos vieilles fenêtres Recyclage de vos vieilles fenêtres Hydro-Québec vous encourage à vous départir correctement des fenêtres que vous remplacerez ainsi que des matériaux résiduels. Pour plus de renseignements sur le recyclage,

Plus en détail

GUIDE DE DISTRIBUTION

GUIDE DE DISTRIBUTION GUIDE DE DISTRIBUTION F.P.Q. N o 5 - Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (Assurance de remplacement) Affilié à : La Capitale assurances générales inc.

Plus en détail

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE GUIDE TECHNIQUE Pour projets résidentiels INTRODUCTION De nombreux appareils élévateurs sont installés dans les projets d habitation de condominiums,

Plus en détail

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE Tous les jours, des milliers de Néo-Brunswickois travaillent près de produits chimiques dangereux. Même si

Plus en détail

AVIS DE RÈGLEMENT PROPOSÉ

AVIS DE RÈGLEMENT PROPOSÉ AVIS DE RÈGLEMENT PROPOSÉ Markson c. Banque MBNA Canada À: Tous les détenteurs, passés et actuels, de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada et de CUETS Financial VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT CET AVIS,

Plus en détail

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé 20 mars 2013 Disclaimer Le présent document ne constitue pas une offre de vente ou une incitation à souscrire des titres de Credit

Plus en détail

L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes

L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes Table des matières 1. Objet de la politique... 4 2. Cadre légal et règlementaire...

Plus en détail

CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS

CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS Mars 2014 Sustainable Agriculture Network (SAN) and Rainforest Alliance, 2012-2014. Ce document est disponible sur les sites suivants: www.sanstandards.org

Plus en détail

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TERMES DE REFERENCE I. Information sur la consultation/contrat de service Titre Projet Type de contrat Durée initiale Lieu d affectation CONSULTANT NATIONAL

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 DEMANDE DE CERTIFICAT POUR LA CONSTRUCTION D UN CHEMIN PUBLIC OU PRIVÉ Généralités La présente demande doit être

Plus en détail

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 Table des matières Politique d approvisionnement... 5 Politique de gestion contractuelle... 6 Des biens et des services... 7 Fichier

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives Assurances collectives Regroupement des organismes nationaux de loisir et de sport du Québec Conditions de renouvellement au 1 er avril 2015 et modification du choix d option Regroupement des organismes

Plus en détail

RAPPORT CERTIFICATS DE PRATIQUE POUR LES ACTUAIRES DÉSIGNÉS AU CANADA COMMISSION SUR L ACTUAIRE DÉSIGNÉ/ RESPONSABLE DE L ÉVALUATION

RAPPORT CERTIFICATS DE PRATIQUE POUR LES ACTUAIRES DÉSIGNÉS AU CANADA COMMISSION SUR L ACTUAIRE DÉSIGNÉ/ RESPONSABLE DE L ÉVALUATION RAPPORT CERTIFICATS DE PRATIQUE POUR LES ACTUAIRES DÉSIGNÉS AU CANADA COMMISSION SUR L ACTUAIRE DÉSIGNÉ/ RESPONSABLE DE L ÉVALUATION FÉVRIER 2005 2005 Institut canadien des actuaires Document 205009 This

Plus en détail

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec bulletin Canadien Date 2014-06-05 Destinataires Référence Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec RE-14-008 Objet Pièce

Plus en détail

RÈGLEMENT 2504-2014. Relatif à l établissement des terrasses extérieures sur le domaine public au centre-ville

RÈGLEMENT 2504-2014. Relatif à l établissement des terrasses extérieures sur le domaine public au centre-ville CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MAGOG RÈGLEMENT 2504-2014 Relatif à l établissement des terrasses extérieures sur le domaine public au centre-ville À une séance ordinaire du conseil municipal de la

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES 1. INTRODUCTION Le Règlement sur la circulation et le stationnement des véhicules définit les règles à suivre concernant l utilisation des

Plus en détail

CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES

CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES COLLECTE SÉLECTIVE DEVIS NORMALISÉ FOURNITURE DE SERVICES CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES PRÉPARÉ PAR : MRC DE DRUMMOND NOVEMBRE 2004 DEVIS NORMALISÉ FOURNITURE DE SERVICES CAHIER DES GARANTIES & ASSURANCES

Plus en détail

pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire

pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire GUIDE PRATIQUE pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire Edition du 18 juin 2015 But Le présent guide pratique est un simple instrument de

Plus en détail

Vous ne pouvez pas accéder à ce site si n importe laquelle des conditions suivantes s applique à vous :

Vous ne pouvez pas accéder à ce site si n importe laquelle des conditions suivantes s applique à vous : Termes et Conditions 1 UTILISATION DE CE SITE 1.1 L accès et l utilisation de ce site sont sujets à toutes les lois et tous les règlements applicables à ce site, à l Internet et/ou au World Wide Web, ainsi

Plus en détail

Bulletin d information no 2

Bulletin d information no 2 Société de compensation en assurance médicaments du Québec Bulletin d information no 2 Le 13 décembre 2004 À l attention des assureurs et des administrateurs de régimes d avantages sociaux Le système de

Plus en détail

Au Québec, un grand nombre d'activités se déroulent dans des tentes, des chapiteaux et des structures gonflables. Par

Au Québec, un grand nombre d'activités se déroulent dans des tentes, des chapiteaux et des structures gonflables. Par RÉGIE DU BÂTIMENT DU QUÉBEC L'utilisation d'appareils à gaz dans les tentes, les chapiteaux et les structures gonflables Au Québec, un grand nombre d'activités se déroulent dans des tentes, des chapiteaux

Plus en détail

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux, Direction des dépendances et de l itinérance Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Plus en détail

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011 Règlement numéro 346 LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT Avril 2011 VOS RESPONSABILITÉS LIÉES AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT DE VOTRE IMMEUBLE Protection

Plus en détail

Licence d Utilisation des Produits Pléiades attribués à Tarif Préférentiel aux Utilisateurs Institutionnels Autorisés

Licence d Utilisation des Produits Pléiades attribués à Tarif Préférentiel aux Utilisateurs Institutionnels Autorisés Licence d Utilisation des Produits Pléiades attribués à Tarif Préférentiel aux Utilisateurs Institutionnels Autorisés INTRODUCTION Veuillez lire attentivement les termes et conditions de cette Licence

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1)

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 200, 1 er al., par. 1, 2, 3,

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES - Laboratoire Electronique Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 CS 22265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2325364 49 Télécopie 33 (0)232536496 RAPPORT

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE LOCAUX À COURT TERME TERMES ET CONDITIONS

CONTRAT DE LOCATION DE LOCAUX À COURT TERME TERMES ET CONDITIONS CONTRAT DE LOCATION DE LOCAU À COURT TERME TERMES ET CONDITIONS EN CONTREPARTIE des engagements mutuels ci-énoncés, les parties conviennent de ce qui suit : L Université loue au locataire les locaux susmentionnés,

Plus en détail

Vérification des véhicules de transport pour les usagers

Vérification des véhicules de transport pour les usagers POLITIQUE P-G6-0750-01 Vérification des véhicules de transport pour les usagers Responsable de l application : Directeur des ressources financières, matérielles et informationnelles (DRFMI) À l usage de

Plus en détail

Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public

Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, décembre 2007 ITM-SST 1708.1 Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public Prescriptions de sécurité types Autre prescription à considérer :

Plus en détail

RÈGLEMENT 2012-22 PRÉAMBULE

RÈGLEMENT 2012-22 PRÉAMBULE PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI VILLE DE VAL-D'OR RÈGLEMENT 2012-22 Règlement relatif à la vidange périodique des boues des fosses septiques, des fosses de rétention et des puisards et abrogeant

Plus en détail

Système de management H.A.C.C.P.

Système de management H.A.C.C.P. NM 08.0.002 Norme Marocaine 2003 Système de management H.A.C.C.P. Exigences Norme Marocaine homologuée par arrêté du Ministre de l'industrie, du Commerce et des Télécommunications N 386-03 du 21 Février

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage 1.3 MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Curage de l ensemble

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES 2013 ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS 2013 CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION Cette règle est protégée

Plus en détail