Résumé et comparaison des coûts

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résumé et comparaison des coûts"

Transcription

1 Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1

2 Comparaison des vecteurs énergétiques Vecteurs énergétique Contenance énergétique Stock usuel * Production Mazout 1 kwh / litre 2 litres Chaudière mazout Gaz naturel 1 kwh / m 3 Pas de stockage Chaudière à gaz Electricité Pas de stockage PAC air / eau PAC saumure / eau Eco courant Pas de stockage PAC air / eau PAC saumure / eau Bois : pellets 5. kwh / m 3 6 m 3 Chaudière à pellets Bois : copeaux 3.5 kwh / m 3 6 m 3 Chaudière à copeaux Bois : bûches 3.5 kwh / m 3 8 m 3 (stères) Chaudière à bûche Energie solaire 1 kwh / m 2 Sur son propre toit Capteurs solaire * Maison individuelle 2

3 Comparaison des vecteurs énergétiques Vecteurs énergétique Qualité des gaz de fumée CO 2 Ecologie globale Mazout Gaz naturel Electricité Eco courant Bois : pellets Bois : copeaux Bois : bûches Energie solaire * Maison individuelle 3

4 Besoins calorifiques annuels en kwh d un bâtiment sur le plateau suisse Surface chauffée Villa neuve 97 kwh / m 2 Locatif neuf 1 kwh / m 2 Villa ancienne 135 kwh / m 2 Locatif ancien 15 kwh / m 2 Minergie 42 kwh / m

5 Evolution des prix de l él énergie 5

6 Evolution des prix de l él énergie 6

7 Comparaison des différents coûts de chauffage (villa de 2 m 2 ) Type production Chaudière à mazout Chaudière à mazout à condensation Chaudière à gaz Pompe à chaleur Air / Eau Pompe à chaleur Eau / Saumure Chaudière à pellets ECS Solaire ECS Electrique Coût énergétique 1'61 1'66 1'8 1'45 1'31 1' Coût global 3'53 3'68 3'22 3'39 4'22 4'74 1'7 96 7

8 Données généralesg Prix de l él énergie (mars 28) Electricité haut tarif Electricité bas tarif réduit Electricité pour le chauffage moyenne Electricité pour le eau chaude Prix du mazout Prix du gaz naturel Prix des pellets.22 CHF / kwh.1 CHF / kwh.18 CHF / kwh.1 CHF / kwh.7 CHF / kwh.9 CHF / kwh.6 CHF / kwh Bases de la Calculation Puissance chauffage requise : 7.5 kw Coût du local technique : 45 CHF / m 3 Taux d intérêt du capital : 2.5 8

9 Chaudière à mazout Chaudière à mazout à condensation Chaudière à gaz Données de base en fonction de l'installation. de production. de chaleur Rendement annuel production de chaleur 9 95 Rendement annuel préparation de l'eau potable COP moyen de la pompe à chaleur* Degré de couverture solaire pour l'eau chaude potable** Données de base en fonction de l'installation de chauffage Frais d'investissement de l'installation y compris montage/ sonde géothermique *** CHF 12'7 14'5 11'1 Frais d'entretien par année Volume de l'installation m Calculation Besoins énergétiques annuels, chauffage 14'4 13'68 13'27 Besoins énergétiques annuels eau chaude potable 7'14 7'14 7'14 Besoins énergétiques annuels total 21'58 2'82 2'41 Coûts énergétiques annuels, chauffage '6 Coûts énergétiques annuels eau chaude potable Taux d'intérêt installation de chauffage/ sonde géothermiques (Annuité) Frais d'amortissement de chauffage 1'3 1'17 9 Frais d'entretien Taux d'intérêt coûts du local (Annuité) Frais d'amortissement local Coûts totaux par an 3'53 3'68 3'22 9

10 Pompe à chaleur Air / Eau Pompe à chaleur Eau / Saumure Chaudière à pellets Données de base en fonction de l'installation. de production de chaleur Rendement annuel production de chaleur 88 Rendement annuel préparation de l'eau potable COP moyen de la pompe à chaleur* Degré de couverture solaire pour l'eau chaude potable** 55 Données de base en fonction de l'installation de chauffage Frais d'investissement de l'installation y compris montage/ sonde géothermique *** CHF 19'6 23'4/15'6 25'4 Frais d'entretien par année Volume de l'installation m Calculation Besoins énergétiques annuels, chauffage 3' 3'19 14'77 Besoins énergétiques annuels eau chaude potable 7'14 7'14 7'14 Besoins énergétiques annuels total 11'12 1'33 21'91 Coûts énergétiques annuels, chauffage '3 Coûts énergétiques annuels eau chaude potable Taux d'intérêt installation de chauffage/ sonde géothermiques (Annuité) / Frais d'amortissement de chauffage 1'58 1'89 / 75 2'5 Frais d'entretien Taux d'intérêt coûts du local (Annuité) Frais d'amortissement local Coûts totaux par an 3'39 4'22 4'74 1

11 ECS Solaire ECS Electrique Données de base en fonction de l'installation de production de chaleur Rendement annuel production de chaleur Rendement annuel préparation de l'eau potable COP moyen de la pompe à chaleur* Degré de couverture solaire pour l'eau chaude potable** Données de base en fonction de l'installation de chauffage Frais d'investissement de l'installation y compris montage/ sonde géothermique *** CHF 8'53 2'14 Frais d'entretien par année Volume de l'installation m Calculation Besoins énergétiques annuels, chauffage Besoins énergétiques annuels eau chaude potable 3'21 7'14 Besoins énergétiques annuels total 3'21 7'14 Coûts énergétiques annuels, chauffage Coûts énergétiques annuels eau chaude potable Taux d'intérêt installation de chauffage/ sonde géothermiques (Annuité) Frais d'amortissement de chauffage Frais d'entretien Taux d'intérêt coûts du local (Annuité) Frais d'amortissement local 5 5 Coûts totaux par an 1'

12 MERCI Brochure Tobler Disponible dans 1 mois Chauffer aujourd hui Manuel sur l énergie et la chaleur 12

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

Exercice 1 : Chaudière

Exercice 1 : Chaudière Exercice 1 : Chaudière Les grandeurs suivantes ont été relevées sur une chaudière (située à Lausanne), d une puissance de 13kW : Nombre d heures de fonctionnement : 820 [h/an] Puissance de maintien de

Plus en détail

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Résumé des principales consommations Consommation pour le chauffage (kwh) Consommation pour le chauffage ( ) Consommation pour la production

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels Promotion des énergies renouvelables Les formulaires incomplets seront retournés au requérant! Requérant (propriétaires) : N de dossier : Nom

Plus en détail

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Résumé des principales consommations Consommation pour le chauffage (kwh) Consommation pour le chauffage ( ) 3864 73.4% 673 78.2% Consommation

Plus en détail

On n a pas de pétrole, mais des sapins

On n a pas de pétrole, mais des sapins On n a pas de pétrole, mais des sapins Echange d expérience du 25 février 2010 à Valpellets SA UTO-Uvrier Alain Bromm, responsable du bureau romand d Energie-bois Suisse (Lausanne) 14h15 Accueil Actualités

Plus en détail

Transformation Chauffage Mazout en Solaire + Bois. P.Rochat Marin

Transformation Chauffage Mazout en Solaire + Bois. P.Rochat Marin Transformation Chauffage Mazout en Solaire + Bois P.Rochat Marin Installation d origine (1986): / P.Rochat 2 Données consommation 1986-2006 : Energie consommée 1986 à2006 : environ 18 000 23 000 KWh /

Plus en détail

Bâtiments et société à 2000 watts

Bâtiments et société à 2000 watts Bâtiments et société à 2000 watts Francine Wegmüller 7 novembre 2012 Table des matières 1. 2. 3. 2 Bâtiments et société à 2000 watts Les énergies renouvelables dans le bâtiment Conclusions 1. Bâtiments

Plus en détail

10_ Fiche de synthèse

10_ Fiche de synthèse LUDWIGSWINKEL - ETUDE DES VARIANTES -État initial -Variante Chauffage et ECS au gaz -Variante Chauffage et ECS aux pellets de bois -Variante Pompe à chaleur géothermique eau/eau -Variante Chauffage et

Plus en détail

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover son bâtiment Genève février 2014 Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover programme Enjeux énergétiques à venir Bien comprendre sa consommation d énergie Comment

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale M. Jacques Spicher Maîtrise fédérale Administrateur Chammartin & Spicher SA Grangeneuve 27 mai 2014 1 Assainissement de chaudière Tolérances:

Plus en détail

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase OrganisaBon : Amis de Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase, 19.01.2012 UNE HISTOIRE ORDINAIRE Il était une fois en 1970 ConstrucBon d une villa

Plus en détail

Quel chauffage pour quel immeuble?

Quel chauffage pour quel immeuble? Quel chauffage pour quel immeuble? Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch 18 décembre 2008 Montana 1 Préambule : CO 2 18 décembre 2008 Montana 2 Préambule : CO 2 18 décembre 2008 Montana 3 Préambule : La

Plus en détail

Transparents du cours

Transparents du cours Transparents du cours http://lasen.epfl.ch Transparents du cours http://lasen.epfl.ch/jahia/site/lasen/op/edit/lang/en/pid/59904 Installation de chauffage Chaudière à combustible Chauffage électrique à

Plus en détail

9_ Fiche de synthèse HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES. Fiche de synthèse Maison d Hunspach -Etat initial

9_ Fiche de synthèse HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES. Fiche de synthèse Maison d Hunspach -Etat initial HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES -Etat initial -Variante Chauffage et ECS au gaz -Variante Chauffage et ECS aux pellets de bois -Variante Pompe à chaleur géothermique eau/eau -Variante Chauffage et ECS électriques

Plus en détail

solaire en énergie thermique qui

solaire en énergie thermique qui Élé Des capteurs thermiques sur votre maison? Quelques explications! Le solaire thermique, qu est-ce? C est la transformation de l énergie solaire en énergie thermique qui servira au chauffage de votre

Plus en détail

Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant?

Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant? Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant? Alain LEMAÎTRE de GOGRAPHIC Philippe DELCON de REVAMP IBGE, 21 septembre 2010 Rappel technique / technologie Rappel technique / technologie Rappel

Plus en détail

Energétique du bâtiment

Energétique du bâtiment Energétique du bâtiment Chaudières à combustibles Pompes à chaleur E. Gnansounou Oxydation du combustible Notion de combustion C +O 2 CO 2 12 g+32 g 44 g+ 393 kj Exemple du méthane CH 4 + 2 O 2 + 2 ( 3,76

Plus en détail

Installation type du ballon d eau chaude FRW (Fresh Water) raccordé à un capteur solaire et à une pompe à chaleur

Installation type du ballon d eau chaude FRW (Fresh Water) raccordé à un capteur solaire et à une pompe à chaleur Installation type du ballon d eau chaude FRW (Fresh Water) raccordé à un capteur solaire et à une pompe à chaleur VERS BALLON TAMPON CHAUFFAGE Installation type d un ballon tampon BUFFER-1 avec échangeur

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

La rénovation énergétique plus intéressante que l épargne!

La rénovation énergétique plus intéressante que l épargne! Investissement : 12 300 Capital 12 300 Placement WTC 15-A : Chaudière gaz à condensation et accessoires CESI avec 2 capteurs WTS-F1 et 1 préparateur ECS solaire WASol 310 3 850 4 900 8 560 Gaz : 600 /

Plus en détail

Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction

Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction Renaud Marcelpoix Fabrice Rognon www.csd.ch Février 2014 Sommaire Nouveaux standards de construction : l intérêt de la géothermie de moyenne

Plus en détail

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR)

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Ensemble des missions AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Réaliser les études techniques nécessaires à la mise en oeuvre de nouveaux projets ENR ou à la réhabilitation d installations

Plus en détail

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout Qu'est-ce qu'une chaudière? Le rôle d'une chaudière est d'assurer une bonne combustion et de transférer le maximum d'énergie thermique aux circuits de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Quelles sont

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de

Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de l'énergie et pour la promotion des énergies renouvelables

Plus en détail

Vous construisez transformez rénovez

Vous construisez transformez rénovez Vous construisez transformez rénovez En accord avec l environnement et votre budget L avenir appartient aux énergies renouvelables! L amenuisement des ressources énergétiques et la problématique du réchauffement

Plus en détail

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Claudio Buccola Ingénieur HES / MAS EPFL claudio.buccola@amstein-walthert.ch 02 avril 2012 Sommaire - 1 ère partie: Introduction - Objectif

Plus en détail

Rencontres énergivie Colmar 4.3.05. Standard et pénétration du marché du bâtiment

Rencontres énergivie Colmar 4.3.05. Standard et pénétration du marché du bâtiment Rencontres énergivie Colmar 4.3.05 Standard et pénétration du marché du bâtiment Charly Cornu Ingénieur mécanicien EPFL SIA BatSynergie société coopérative CH 36 Bussy-Chardonney Minergie Stratégie Marché

Plus en détail

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée Choix libre du système de chauffage Indépendance Une chose judicieuse Membres Les associations suivantes sont membres de la Communauté d intérêt «CI Pro Cheminée»:

Plus en détail

Wépion, le 12 juin 2008. Les pompes à chaleur : Comment réussir en Région wallonne. www.ef4.be 1. Les PAC à géothermie de grande profondeur

Wépion, le 12 juin 2008. Les pompes à chaleur : Comment réussir en Région wallonne. www.ef4.be 1. Les PAC à géothermie de grande profondeur Ivan Piette directeur technique Viessmann Belgium Vorlage 1 01/2006 Viessmann Werke Evolution annuelle de la température naturelle du sol Température ( C) Vorlage 2 01/2006 Viessmann Werke Profondeur (m)

Plus en détail

Les conditions détaillées d'octroi de subventions sont précisées dans l'annexe "Conditions pour l'octroi des subventions communales".

Les conditions détaillées d'octroi de subventions sont précisées dans l'annexe Conditions pour l'octroi des subventions communales. Les subventions sont accordées à des personnes physiques ou morales remplissant les conditions d'octroi. Elles sont destinées au financement et à la réalisation de projets privés dans le domaine de l'efficacité

Plus en détail

Consommation d'eau chaude

Consommation d'eau chaude TIPPS Des tuyaux pour les professionnels Domotec SA Aarburg Édition 16.21 06/2008 Consommation d'eau chaude L eau chaude, c est plaisir, joie de vivre et bien-être Chaque jour, dans notre vie quotidienne,

Plus en détail

Programme Chaleur renouvelable

Programme Chaleur renouvelable Programme Chaleur renouvelable 27 septembre 2013 Matthias Rüetschi Responsable du programme Plan présentation Contexte Description du programme Communication aux propriétaires de villas Simulateur web

Plus en détail

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith Le monitoring Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith André Servais, Stadtwerke St-Vith SITUATION DE DEPART 5 biens fonciers: o Puissance totale installée: o Consommation annuelle: 4.950 kw / 12 chaudières

Plus en détail

Calcul de la puissance de chauffe Informations générales

Calcul de la puissance de chauffe Informations générales Informations générales 1 Marche à suivre Un dimensionnement correct des installations de chauffage central est essentiel pour l utilisation rationnelle de l énergie dans les bâtiments. Le schéma montre

Plus en détail

COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds. Jeudi 17 décembre 2009

COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds. Jeudi 17 décembre 2009 COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds Jeudi 17 décembre 2009 FICHES TECHNIQUES COSTIC / FFB AMELIORATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS EXISTANTS ANCIENNES FICHES ADEME / FFB EXEMPLE DE FICHE AMÉLIORATION

Plus en détail

Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) 2 Division énergie

Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) 2 Division énergie Service de l environnement et de l énergie () 1 Ch. des Boveresses 155 1066 Epalinges Les questions les plus posées Foire aux questions www.vaud.ch T 41 21 316 43 60 F 41 21 316 43 95 info.seven@vd.ch

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.»

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» «Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» 1 Production d électricité 20 % des besoins en électricité ménage des nouvelles constructions doivent être couverts

Plus en détail

Contenu et but. 1. Domaine d application

Contenu et but. 1. Domaine d application Part maximale d'énergies non renouvelables et utilisation active de l'énergie solaire dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant

Plus en détail

Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann. PME et politique énergétique

Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann. PME et politique énergétique Journées USAM, Champéry, 28/29 juin 2010 PME et politique énergétique Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann Contenu Etat des lieux - Consommations d énergie

Plus en détail

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température.

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Maison des années 80 moyennement isolée Surface chauffée de 150m2 Consommation 2700 litres/an Distribution par radiateurs

Plus en détail

ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES

ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES Version Décembre 2008 ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES LE BATIMENT Volume du bâtiment 27'100 m 3 Surface

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Sommaire Rénovation optimale Rénovation optimale Gaz naturel/biogaz Choisir le système de chauffage approprié Chaudière à condensation Chaudière à

Plus en détail

Chauffage à distance Le Landeron

Chauffage à distance Le Landeron Chauffage à distance Le Landeron Séance d information 20 avril 2015 Contren SA, Quai Max-Petitpierre 4, 2001 Neuchâtel, www.contren.ch 1 Déroulement de la soirée 1. Introduction/présentations 2. Pourquoi

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

Hoval TopSafe L assurance qualité de votre chauffage 12 ans de garantie totale pour un prix prédéterminé.

Hoval TopSafe L assurance qualité de votre chauffage 12 ans de garantie totale pour un prix prédéterminé. Hoval TopSafe Le contrat d entretien pour votre chauffage L assurance qualité de votre chauffage 12 ans de garantie totale pour un prix prédéterminé. Avec Hoval TopSafe, offrez-vous le luxe d oublier votre

Plus en détail

Guide d'utilisation de la check-list Installations solaires

Guide d'utilisation de la check-list Installations solaires Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse Immobilier Guide d'utilisation de la check-list Installations solaires Version 1.0 / 20.11.2012 Table

Plus en détail

MUNICIPALITE DE GLAND

MUNICIPALITE DE GLAND MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal n 56 relatif à l octroi d un crédit pour financer la rénovation des installations de chauffage des vestiaires sis au centre sportif "En Bord". Madame la présidente,

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR UNE SOLUTION RENTABLE?

LA POMPE A CHALEUR UNE SOLUTION RENTABLE? LA POMPE A CHALEUR UNE SOLUTION RENTABLE? Paul COBUT Energy Saving Services 1 12 juin 2008 DISPONIBILITE DE L ENERGIE SOLAIRE PARMI LES 4 ENERGIES RENOUVELABLES DE BASE : - EOLIEN - HYDRAULIQUE - BIOMASSE

Plus en détail

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée.

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée. Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-102 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle

Plus en détail

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Un communiqué de presse de Fribourg, le 26 août 2010 "Open Days Rénover selon MINERGIE " Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Bon nombre de propriétaires se contentent

Plus en détail

Rénovations: de Minergie

Rénovations: de Minergie Rénovations: de Minergie à zéro énergie Conrad Lutz architecte Source: OFEN, Satistique globale suisse de l énergie 2012 Les bâtiments en Suisse sont les plus gros consommateurs d énergie Transports 35%

Plus en détail

Typologie Nombre Surface U T 3 5 71 T 4 30 86 T 5 35 100. T 4.4 Lgt moyen 91.5

Typologie Nombre Surface U T 3 5 71 T 4 30 86 T 5 35 100. T 4.4 Lgt moyen 91.5 Typologie Nombre Surface U T 3 5 71 T 4 30 86 T 5 35 100 T 4.4 Lgt moyen 91.5 Analyse du bâti Tests de perméabilité à l'air Mesures de thermographie infrarouge Analyse du coût énergétique des logements

Plus en détail

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical Journées Thématiques ADEME - PUCA «Pr b Equipements Energétiques du BâtimentB Optimisation d une d micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical CSTB BUDERUS Objectifs

Plus en détail

CONTRAT D ENTRETIEN POUR VOTRE CHAUDIÈRE

CONTRAT D ENTRETIEN POUR VOTRE CHAUDIÈRE CONTRAT D ENTRETIEN POUR VOTRE CHAUDIÈRE ANTICIPEZ ET PRENEZ VOS PRÉCAUTIONS... ABONNEZ-VOUS AU CONFORT DE VIE!... SIGNEZ UN CONTRAT D ENTRETIEN POUR VOTRE CHAUDIÈRE 04 ENTRETIEN RÉGULIER DE VOTRE CHAUDIÈRE

Plus en détail

«La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA. Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA

«La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA. Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA «La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA Energie Solaire SA - Histoire Plus de 40 années d expérience dans le domaine

Plus en détail

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Pour participer à l opération merci de remplir le questionnaire ci-dessous de la façon la plus complète

Plus en détail

Comparaison rénovation maison de rangée

Comparaison rénovation maison de rangée Comparaison rénovation maison de rangée Your climate. Our energy. Rez de chaussée 1 étage Caractéristiques de la maison en exemple: Valeur K K60 K45 (Max K45) Surface habitable 107 m 2 107 m 2 Perte de

Plus en détail

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

LE GAZ PROPANE AU COMPTEUR. Mai 2013

LE GAZ PROPANE AU COMPTEUR. Mai 2013 LE GAZ PROPANE AU COMPTEUR Mai 2013 01 QUI EST PRIMAGAZ? Primagaz est la filiale française du groupe néerlandais SHV Energy, leader mondial sur le marché du GPL Présent dans 27 pays en Europe Asie et Amérique

Plus en détail

Une modification de loi cohérente, responsable et profitable

Une modification de loi cohérente, responsable et profitable Direction de l économie et de l emploi Volkswirtschaftsdirektion Une modification de loi cohérente, responsable et profitable Conférence de presse du 29 août 2012 Maison de l économie, Fribourg Beat Vonlanthen,

Plus en détail

Module 4: Il est prévu pour des formations internes d entreprise. Dates, lieux et contenus sont à définir au cas par cas.

Module 4: Il est prévu pour des formations internes d entreprise. Dates, lieux et contenus sont à définir au cas par cas. Formations 2016 Situation actuelle: Le marché de l énergie subit de forts changements. Le système chauffer au mazout est en perte de vitesse dans les nouvelles constructions et les énergies dites renouvelables

Plus en détail

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL à l appui d une demande de crédit pour l assainissement de l installation de chauffage du collège de Beau-Site Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Comparaison rénovation maison 4 façades

Comparaison rénovation maison 4 façades Comparaison rénovation maison 4 façades Your climate. Our energy. Rez de chaussée 1 étage Caractéristiques de la maison en exemple: Valeur K K60 K45 (Max K45) Surface habitable 202 m 2 202 m 2 Perte de

Plus en détail

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com 1 ère partie : Qui sommes-nous? Nos activités Se chauffer avec du granulé : Qu est-ce que le granulé? Pourquoi utiliser du granulé

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

Océane : Fruit et Légume nantais

Océane : Fruit et Légume nantais Page1 Océane : Fruit et Légume nantais Date de création : 16/01/2010 Date de mise à jour : 02/03/2010 Rédacteur : Inès Dassonville Alice Lemasson Contact :Chantemerle 44118LA CHEVROLIERE : 02 51 72 93

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie

PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie Cuarnens, le 25 novembre 2013 Municipalité de Cuarnens PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable

Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable Informations de base concernant le programme d'optimisation Optibat, version 100115 Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable Pourquoi Optibat...1 Un exemple...2 Les modèles de maison d'habitation...4

Plus en détail

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains 1 Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains Juliette PROMELLE (GDF SUEZ) 2 ème Congrès Français des Pompes à Chaleur 10 installations instrumentées 2 Objectif : mesurer la performance de pompes

Plus en détail

PRODUCTION DE CHALEUR

PRODUCTION DE CHALEUR BATIMENTS COMMUNAUX - TREYVAUX ETUDE DE FAISABILITE PRODUCTION DE CHALEUR Bureau d'ingénieurs - Conseils PIERRE CHUARD FRIBOURG SA Ing. dipl. EPFZ - SIA Route de Beaumont 20 1700 Fribourg Tél. 026/425

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides ECS et électricité pour 73 logements Sur un immeuble à Marseille, une installation couplant la technologie hybride

Plus en détail

Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température

Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température Construction neuve bien isolée Surface chauffée de 150m2 Distribution par chauffage au sol Déperditions de 7kW Rapport du simulateur Daikin Altherma

Plus en détail

Gilles Cadotte agr. Colloque Agri Énergie Shawinigan 25 octobre 2012

Gilles Cadotte agr. Colloque Agri Énergie Shawinigan 25 octobre 2012 Gilles Cadotte agr. Colloque Agri Énergie Shawinigan 25 octobre 2012 Le chauffage à la biomasse, une question d économie? Chaque entreprise possède des caractéristiques qui lui sont propres. De fait, le

Plus en détail

Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros.

Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros. Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros. 15. 04. 2010 Evaluation écologique des matériaux de construction à l aide de la méthode des unités de charges écologiques Derry Rey, Chef

Plus en détail

Construire pour le futur journées d information Schweizer 4 et 5 février 2009 Architecture et Photovoltaïque: - solution d intégration

Construire pour le futur journées d information Schweizer 4 et 5 février 2009 Architecture et Photovoltaïque: - solution d intégration Construire pour le futur journées d information Schweizer 4 et 5 février 2009 Architecture et Photovoltaïque: - solution d intégration Pascal Affolter, www.solstis.ch POTENTIEL en Suisse Energies renouvelables

Plus en détail

DIRECTIVES POUR L'ÉTABLISSEMENT DU DECOMPTE ANNUEL DE CHAUFFAGE ET D'EAU CHAUDE

DIRECTIVES POUR L'ÉTABLISSEMENT DU DECOMPTE ANNUEL DE CHAUFFAGE ET D'EAU CHAUDE DIRECTIVES POUR L'ÉTABLISSEMENT DU DECOMPTE ANNUEL DE CHAUFFAGE ET D'EAU CHAUDE Préambule Les présentes directives régissent l'établissement du décompte annuel des frais de chauffage et de préparation

Plus en détail

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Orateurs : ICESOL: CONCEPT 1. POUR UN INNOVANT Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Le projet «La Cigale», terminé en mars 2014 est la rénovation Minergie la plus

Plus en détail

Chauffage à distance L ENERGIE-CONFORT

Chauffage à distance L ENERGIE-CONFORT Chauffage à distance L ENERGIE-CONFORT L avenir d un fournisseur d énergie dans le chauffage à distance Urs Steiner, Directeur Elektra Baselland (EBL) Liestal Avenir du chauffage à distance d un fournisseur

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

De tout temps le chauffage fit partie des préoccupations de

De tout temps le chauffage fit partie des préoccupations de C.I.02 Niv.2 ACTIVITÉ N 7 Choix de solution technique Chauffer son logement Quel solution de chauffage choisir? De tout temps le chauffage fit partie des préoccupations de l homme. En plus d être une façon

Plus en détail

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables.

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. 1 La société La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. => Conception et fabrication de systèmes de production d ECS pour le tertiaire

Plus en détail

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires La combinaison naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Informations préliminaires 2 Le futur c'est maintenant 3 et le futur est plus respectueux de l'environnement,

Plus en détail

Lifecyclecosting à la clinique romande de réadaptation - Un retour d expérience d une installation de chauffage par CCF et PAC

Lifecyclecosting à la clinique romande de réadaptation - Un retour d expérience d une installation de chauffage par CCF et PAC Lifecyclecosting à la clinique romande de réadaptation - Un retour d expérience d une installation de chauffage par CCF et PAC Journées de formation IHF à Toulouse le 13.06.2014 Présentation de Tomas Bucher

Plus en détail

Les systèmes de chauffage domestique

Les systèmes de chauffage domestique Les systèmes de chauffage domestique Les objectifs d'apprentissage : Comprendre la différence entre chauffage autonome et chauffage central, Pouvoir identifier les différents types de systèmes de distribution

Plus en détail

Le BOIS: du pétrole en branche

Le BOIS: du pétrole en branche Le BOIS: du pétrole en branche Séminaire Ecube bois-énergie Puidoux le 6 mai 2011 Alain Bromm, responsable du bureau romand d Energie-bois Suisse (Lausanne) Programme Marché énergétique, consommation,

Plus en détail

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Sommaire 1) Coût des énergies 2) Les différents systèmes 3) Choix du système Serres horticoles

Plus en détail

GLEIZE ENERGIE SERVICE

GLEIZE ENERGIE SERVICE GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 1 sur 17 #/ -#0/.1# 2 1# 11 - " 1 GLEIZE ENERGIE SERVICE -1 " " #/ / &3 %$". 1! "#$$ %" & "# '%# () *+, -". GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 2 sur 17 SOMMAIRE 1. Introduction - Rappel...

Plus en détail

Pourquoi vous ruiner en frais d énergie?

Pourquoi vous ruiner en frais d énergie? Pourquoi vous ruiner en frais d énergie? Prix de l'énergie Avantage des installations écologiques Revenus générés par le livret d épargne Profitez vous aussi des solutions écologiques pour l eau et la

Plus en détail

S O M M A I R E 3 solutions pour agir sur l environnement. Cliquez sur la solution de votre choix

S O M M A I R E 3 solutions pour agir sur l environnement. Cliquez sur la solution de votre choix S O M M A I R E 3 solutions pour agir sur l environnement Pages 2 & 3 Pages 4 & 5 Pages 6 & 7 Cliquez sur la solution de votre choix COUPON REPONSE CRÉDIT D IMPÔT LES POINTS FORTS SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail