Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire"

Transcription

1 Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire 1

2 Préparation de l eau chaude sanitaire 2

3 1) Différents systèmes de production A Chaudière combinée La chaudière assure le chauffage des locaux et la production d'eau chaude tout au long de l'année. Le boiler peut être intégré dans la chaudière ou juxtaposé à celle-ci. B installation commutable En hiver, la chaudière est utilisée pour le chauffage des locaux et la production d'eau chaude. En été, elle est mise hors service; l'eau chaude est produite avec l'électricité. C Production d'eau chaude décentralisée, avec des chauffe-eau indépendants Durant toute l'année, l'eau chaude est produite indépendamment du système de chauffage. D Utilisation des énergies renouvelables pour produire l'eau chaude L énergie solaire, ou la chaleur de l'environnement captée par une pompe à chaleur, se prêtent bien à la préparation de l'eau chaude, le recours à une autre forme d'énergie (p. ex., électricité) est parfois nécessaire pour compléter les besoins. 2) Réseau de distribution d'eau chaude Dans les petites installations, l'eau chaude parvient au robinet dans une conduite unique isolée, l'utilisateur doit attendre quelques secondes avant d'obtenir de l'eau chaude. Dans les installations plus importantes, l'eau est maintenue en température à proximité des robinets par un système de circulation permanente assurée par une pompe. 3) Points de soutirage d eau chaude Le bon fonctionnement du robinet est important: il faut le réparer dès qu'il fuit. Le matériel moderne permet un dosage bien adapté à l'utilisation de l'eau. On peut réduire la consommation d'énergie en actionnant le robinet d'eau chaude de façon réfléchie et à bon escient. 3

4 Amélioration de l installation Pertes à la production L énergie utilisée pour produire l'eau chaude sanitaire représente une part importante de la consommation annuelle, de 20 à 40% selon la qualité de l'isolation et l utilisationdu bâtiment. Le mauvais rendement d'une chaudière (particulièrement en été), ainsi qu'une isolation insuffisante du boiler et des conduites, induisent une surconsommation de combustible par rapport à l'énergie nécessaire pour chauffer l'eau utilisée. Amélioration du rendement de la chaudière L entretien régulier de la chaudière et du brûleur permet de mieux profiter de l'énergie du combustible. Consultez les fiches-conseil «Armélioration de l'installation de chauffage» et «Entretien de l'installation de chauffage». Réglage du thermostat du boiler En limitant la température de l'eau à environ 60 C, on diminue les pertes dues au refroidissement du boiler. Ce réglage a également l'avantage de diminuer fortement la formation de tartre. Exploitation particulière en été Le circuit de chauffage des locaux doit être mis hors service à la fin de la saison froide. Sélectionner le programme «été» sur le régulateur. Arrêter la pompe de circulation et contrôler que l'eau chaude ne circule plus dans les radiateurs. Pour plus de détails, votre service d'information vous remet volontiers la ficheconseil «Comment régler le chauffage» et vous indique la marche à suivre pour arrêter le chauffage en été et le remettre en service en automne. Réchauffage du boiler programmé dans la journée Pour que la chaudière ne fonctionne pas inutilement, une horloge peut être installée, commandant la recharge du boiter dans les périodes de forte demande: par exemple le matin, et si nécessaire à midi et le soir. 4

5 Amélioration de l installation Pertes à la distribution Les conduites mal isolées dans lesquelles circule de l'eau chaude sont comparables à des radiateurs inutiles. Les pertes sont particulièrement importantes dans un réseau pourvu d'une boucle de circulation, car toute la longueur des conduites est maintenue continuellement en température élevée. Ces pertes peuvent représenter plus de la moitié de l'énergie nécessaire pour chauffer l'eau. Dans les installations sans circulation, la surface de déperdition des conduites est beaucoup plus faible, et il n'y a perte de chaleur qu'en période d'utilisation de l'eau chaude. Isolation des conduites L isolation des conduites dans les locaux non chauffés diminue les déperditions de chaleur. Concernant le matériel d'isolation et les exemples d'application, consultez la fiche-conseil «Amélioration de l'installation de chauffage». Arrêt de la circulation d'eau chaude sanitaire Lorsque le réseau est pourvu d'une boucle de circulation, la pose d'une horloge programmable agissant sur la pompe permet d'interrompre la circulation durant certaines heures. Quelquefois, il est possible de renoncer à la circulation en condamnant la conduite de retour au boiler. Le spécialiste en installations sanitaires peut vous conseiller. Pour satisfaire économiquement les faibles besoins d eau chaude... Si l'utilisation de l'eau chaude est limitée à quelques litres par jour, ou lorsque les points de soutirage sont regroupés dans un endroit très éloigné du boiler, l'installation d'un chauffe-eau à proximité du lieu d'utilisation remplace avantageusement l'exploitation d'une chaudière au rendement très faible en été. Pour certaines utilisations, on peut même renoncer à l'eau chaude. Détartrage du boiler Les dépôts de calcaire s'accumulant dans le boiler diminuent le rendement de la production. Ces dépôts augmentent lorsque l'eau dépasse 60 C. La qualité Régulateur de l'eau, variable selon les régions, est aussi déterminante. Votre installateur sanitaire vous informe sur la fréquence des opérations de détartrage. 5

6 Choix d une n installation Mazout ou gaz toute l année Mazout en hiver électricité en été Ce système a de bonnes performances (notamment en été) lorsqu'il répond aux conditions suivantes, L isolation du corps de la chaudière et du boiler est bonne. Le réglage des commandes permet une exploitation économique (position été, chauffage du boiler selon les besoins), la chaudière ne restant pas continuellement à la température du boiler. Les petites unités compactes sont intéressantes, étant optimisées dès la conception, certaines d'entre elles assurent le chauffage et l'eau chaude sanitaire. En hiver, l'eau chaude est produite avec l'installation de chauffage. En été, lorsque le rendement de la chaudière à mazout est moins bon, l'eau est chauffée à l'électricité. La capacité du boiler doit être suffisante pour que l'eau correspondant au besoin journalier puisse être chauffée lorsque le tarif de l'électricité est bas (p. ex.. la nuit), renseignez-vous auprès du service d'électricité. Généralement, le boiler est situé verticalement, à côté de la chaudière. Boiler indépendant (électricité ou gaz) Ces systèmes étant installés à proximité du point d'utilisation, les pertes dues à un long réseau de distribution sont évitées. Chauffe-eau électrique: Si l'on veut bénéficier du tarit réduit, sa capacité doit permettre d'accumuler l'eau chaude. Chauffe eau à gaz: Les modèles les plus performants sont équipés d'un allumage électrique, à la place d'une veilleuse qui brûle jusqu'à 100 francs de gaz par année. Chauffe-eau instantané: Il peut être intéressant lorsque la consommation est faible ou limitée dans le temps. 6

7 nouvelle Utilisation des énergies renouvelables Système solaire Le système est composé d'un boiler chauffé par un échangeur de chaleur raccordé au circuit des capteurs solaires. Une résistance électrique intégrée dans le boiler permet de compléter les apports du soleil. Cette application est intéressante sous nos climats. Critères de choix d un système Pompe à chaleur L'intérêt d'une pompe à chaleur est de profiter de la chaleur, «gratulte» de l'environnement. Un tel système est moins intéressant lorsque la chaleur captée a été produite par une installation dans l'immeuble. Plusieurs facteurs sont déterminants pour le choix d'un type d'amélioration ou d'une nouvelle installafion: Exigences au niveau du confort. Performances énergétiques et protection de l'environnement Coût de finstallation. Prix de l'énergie et frais d'entretien. Prescriptions légales. Le bon choix doit combiner au mieux ces facteurs en tenant compte de leurs implications dans l'immédiat et sur la durée de vie de l'installation (environ 15 ans). Une étude préliminaire effectuée par un spécialiste peut être utile. Pour de plus amples informations... 7

8 Pour plus d informations Votre service d information est à votre disposition et vous offre gratuitement des renseignements sur les diverses possibilités d améliorer votre bâtiment, ainsi qu une documentation appropriée. Si vous le désirez, votre service d information vous oriente en toute neutralité vers un programme d améliorations qui fait le tour du problème a peu de frais. VOS NOTES Fiche-conseil C5 Service d information sur les économies d énergie sur mandat de l Office fédéral de l énergie. 8

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS

SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS Le système de chauffage et de production de chaleur fait partie des postes à contrôler pour assurer la rationalisation des

Plus en détail

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout Qu'est-ce qu'une chaudière? Le rôle d'une chaudière est d'assurer une bonne combustion et de transférer le maximum d'énergie thermique aux circuits de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Quelles sont

Plus en détail

VIESMANN. Notice d'utilisation VITOTROL 200A. pour l'utilisateur. Commande à distance pour un circuit de chauffage. 5458 458-F 3/2010 A conserver!

VIESMANN. Notice d'utilisation VITOTROL 200A. pour l'utilisateur. Commande à distance pour un circuit de chauffage. 5458 458-F 3/2010 A conserver! Notice d'utilisation pour l'utilisateur VIESMANN Commande à distance pour un circuit de chauffage VITOTROL 200A 3/2010 A conserver! Consignes de sécurité Pour votre sécurité Respecter scrupuleusement ces

Plus en détail

LE REGLAGE ET LA REGULATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE (CH 07)

LE REGLAGE ET LA REGULATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE (CH 07) LE REGLAGE ET LA REGULATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE (CH 07) Comment régler son installation pour réduire de manière optimale sa consommation d énergie? 1. LE REGLAGE D UNE INSTALLATION DE CHAUFFAGE

Plus en détail

Plus de 15% d'économie d'énergie. 10 à 15% d'économie d'énergie

Plus de 15% d'économie d'énergie. 10 à 15% d'économie d'énergie MAZOUTMASSUIR.BE Utilisation rationnelle de l'énergie Légende: Chacun devrait considérer qu'il est de son devoir d'utiliser l'énergie de la façon la plus rationnelle possible. Ceci favorise non seulement

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7 Le solaire : un acte citoyen http://www.climamaison.com/ Le solaire, bien que distant de quelques 150 millions de kilomètres de la terre, est une énergie disponible, gratuite, économique et non polluante.

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

Conditions de raccordement des abonnés et prescriptions particulières pour la fourniture d'énergie de chauffage électrique

Conditions de raccordement des abonnés et prescriptions particulières pour la fourniture d'énergie de chauffage électrique Conditions de raccordement des abonnés et prescriptions particulières pour la fourniture d'énergie de chauffage électrique Septembre 1980 I. Conditions de raccordement et participation d abonnés Art. 1

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Quinta 25/30s et 28/35c

Quinta 25/30s et 28/35c Fiche produit Quinta 25/30s et 28/35c Quinta 25/30s et 28/35c Chaudière murale à condensation Avec ou sans production ECS intégrée Quinta 25/30s et 28/35c Remeha Quinta 25/30s et 28/35c Les Remeha Quinta

Plus en détail

Réservoir stratifié solaire

Réservoir stratifié solaire Made in Tirol by Teufel & Schwarz Réservoir stratifié solaire Réservoir stratifié solaire Pro-Clean Réservoir solaire d'eau d appoint FS Pro-Clean FS Réservoir stratifié Pro-Clean Le réservoir de chaleur

Plus en détail

Coffrets câblés pour installations équipées d'une production de chaleur alternative

Coffrets câblés pour installations équipées d'une production de chaleur alternative Coffrets câblés pour installations équipées d'une production de chaleur alternative Si vous optez pour une installation de chauffage avec production de chaleur par panneaux solaires ou chaudières bois,

Plus en détail

POMPE A CHALEUR. La pompe à chaleur Chauffer avec l énergie solaire

POMPE A CHALEUR. La pompe à chaleur Chauffer avec l énergie solaire POMPE A CHALEUR La pompe à chaleur Chauffer avec l énergie solaire 2 Le soleil est la source énergétique idéale pour l'avenir ; elle est inépuisable, écologique et gratuite. Ceci explique le bilan écologique

Plus en détail

Manuel d installation du système

Manuel d installation du système Toujours à vos côtés Manuel d installation du système GNIA HYBRID COMPACT GNIA HYBRID UNIVRSL GNIA ALON GNIA UNIVRSL CHAUDIR SUL TABL DS MATIÈRS Introduction.... Récapitulatif des schémas et options disponibles...

Plus en détail

ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées

ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées L'exploitation efficace des potentiels disponibles facilite considérablement

Plus en détail

THISION S. EXTRÊMEMENT ÉCONOMIQUE Excellent rapport de modulation de 1:9 (1,2-9,9 kw) RENDEMENT EXEMPLAIRE Rendement normalisé de 109 %

THISION S. EXTRÊMEMENT ÉCONOMIQUE Excellent rapport de modulation de 1:9 (1,2-9,9 kw) RENDEMENT EXEMPLAIRE Rendement normalisé de 109 % Chaudière gaz à condensation Puissance de 1,2 kw à,5 kw THISION S Un grand nombre d'anciens systèmes de chauffage génèrent des températures de départ qui ne correspondent en rien aux véritables besoins

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

Quels sont les types de pompes à chaleur les plus couramment utilisés pour la production de chauffage des bâtiments et la production d'eau chaude?

Quels sont les types de pompes à chaleur les plus couramment utilisés pour la production de chauffage des bâtiments et la production d'eau chaude? Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur? Une pompe à chaleur est un frigo qui fonctionne à l'envers. Une pompe à chaleur est capable de capter l'énergie à l'extérieur et de la restituer à l'intérieur. Par exemple,

Plus en détail

Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur. Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen

Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur. Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen Présentation Avantages de la combinaison pompe à chaleur et chaleur solaire

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires La combinaison naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Informations préliminaires 2 Le futur c'est maintenant 3 et le futur est plus respectueux de l'environnement,

Plus en détail

Le contrôle continu des consommations d'énergie pour le chauffage des bâtiments.

Le contrôle continu des consommations d'énergie pour le chauffage des bâtiments. Le contrôle continu des consommations d'énergie pour le chauffage des bâtiments. Méthode de la signature énergétique. Tombet 24, 2034 Peseu e-mail : InfoEnergie@ne.ch - 1 - Tél. 032 889 47 26 Fa 032 889

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique.

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. ROTEX Sanicube : combinaison de l accumulateur et du chauffe-eau instantané. ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. Le Chauffage! Autant d eau chaude sanitaire que vous voulez.

Plus en détail

La circulation d eau chaude, un problème?

La circulation d eau chaude, un problème? Domotec SA Des tuyaux pour les professionnels Aarburg Edition 16.17 03/2009 La d eau chaude, un problème? Imaginez que vous ayez reçu le mandat d assainir le chauffage et la production d eau chaude d un

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 001 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 001 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 2 MATERIEL page 5

PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 2 MATERIEL page 5 PISCINE SOMMAIRE PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 2 MATERIEL page 5 1 - PRINCIPE Le chauffage solaire des piscines en plein air est la plus simple des applications solaires. Il peut être le plus rentable

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2 CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2 Émissions de CO 2 du bâtiment : 14799 kg CO 2/an Émissions de CO 2 spécifiques : 66 kg CO 2/m².an Description du bâtiment

Plus en détail

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation électrique Gialix offre la solution de central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation Retour Aquastat de sécurité circuit radiateur MODULANTE ET SILENCIEUSE Gialix est la seule chaudière électrique

Plus en détail

Le choix. aturel POMPE À CHALEUR DAIKIN ALTHERMA BASSE TEMPÉRATURE

Le choix. aturel POMPE À CHALEUR DAIKIN ALTHERMA BASSE TEMPÉRATURE Le choix aturel POMPE À CHALEUR DAIKIN ALTHERMA BASSE TEMPÉRATURE 2 Le choix naturel 3 en1 : chauffage, rafraîchissement et production d'eau chaude sanitaire Daikin Altherma est un système global de chauffage

Plus en détail

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009 Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant la part maximale

Plus en détail

Le chauffage pour les maisons basse énergie

Le chauffage pour les maisons basse énergie Chauffer une habitation basse énergie Texte de Van Marcke: Une habitation basse énergie consomme peu d énergie. D une part, les déperditions thermiques y sont limitées, notamment grâce à l isolation et

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES ENTRETIEN DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5600-0/2003 FR (FR) Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-/9/24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos Instructions

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'omezée N : 2 Boîte : CP : 5600 Localité : Omezée Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'omezée N : 2 Boîte : CP : 5600 Localité : Omezée Type de bâtiment : CP : 5600 Localité : Omezée Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

Les phases du projet pas à pas... La bonne manière de placer une PAC...?! Case study. Etapes suivies par l'installateur...

Les phases du projet pas à pas... La bonne manière de placer une PAC...?! Case study. Etapes suivies par l'installateur... Etude de cas - résultats de la rénovation d'une habitation existante avec intégration d'une pompe à chaleur air/eau dans une installation de chauffage existante : dimensionnement et conception de l'installation

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue du Mistral N : 32 Boîte : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue du Mistral N : 32 Boîte : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : 1970 Version du protocole: 22/10/2012

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

Besoin en puissance d une chaufferie

Besoin en puissance d une chaufferie Besoin en puissance d une chaufferie Le surdimensionnement fréquent des anciennes chaufferies trouve son origine dans le fait que les chauffagistes ou les bureaux d'étude avaient pour habitude de prendre

Plus en détail

Schéma de principe hydraulique

Schéma de principe hydraulique 1. Schéma de fonctionnement Ces s de fonctionnement sont des solutions préférentielles et éprouvées fonctionnant sans problèmes et permettant une plus haute efficacité de l'installation de pompe à chaleur.

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue de la Vouée Juetta N : 19 Boîte : CP : 4600 Localité : Richelle Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue de la Vouée Juetta N : 19 Boîte : CP : 4600 Localité : Richelle Type de bâtiment : CP : 4600 Localité : Richelle Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction :

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 50/11.13 DEMANDE D'UN CREDIT DE CHF 837'000.00, SUBVENTIONS NON DEDUITES, POUR LE REMPLACEMENT DE LA PRODUCTION DE CHALEUR DU COLLEGE DE CHANEL Patrimoine

Plus en détail

INSTRUCTIONS D ENTRETIEN

INSTRUCTIONS D ENTRETIEN INSTRUCTIONS D ENTRETIEN Pompe à chaleur Danfoss DHP-R VUBME104 VUBME104 Sommaire 1 Important... 4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Protection...4 2 Généralités... 5 2.1 Description du produit...5 2.2

Plus en détail

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Espace Info Energie de la CoVe eie.carpentras@aere-asso.com 0490362509 Avec le soutien de : Isolation par l'intérieur des murs extérieurs Isolation

Plus en détail

Instructions et mode d'emploi / solaire thermique pour chauffage & ECS

Instructions et mode d'emploi / solaire thermique pour chauffage & ECS A Principes de base de l'ensemble du système : A1 L'accumulateur se chauffe principalement par le soleil lorsque le ciel n'est pas trop sombre, et peut restituer l'énergie pour le chauffage et l'ecs sur

Plus en détail

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 03/04/2008 Numéro de référence du permis : UCP3/2007/316 Construction : 2012 Version du protocole:

Plus en détail

Arrêté concernant les coûts externes de l'énergie (ACEE)

Arrêté concernant les coûts externes de l'énergie (ACEE) Arrêté concernant les coûts externes de l'énergie (ACEE) Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu l'article 3, alinéa 2, de la loi cantonale sur l'énergie (LCEn), du 18 juin 2001 1)

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse de l installation Rue : N :. Code Postal : Commune : Age du bâtiment : - plus de 5 ans - moins de 5 ans 2. 2. Coordonnées de l installateur agréé 1

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Système - Poele mazout

Système - Poele mazout S.0. Données et sources des informations - Poele mazout Caractéristiques générales du système de chauffage Production de chaleur Poêle Combustible : Mazout Nombre d éléments : 1 Distribution de chaleur

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue des Combattants N : 70 Boîte : CP : 1490 Localité : Court-Saint-Etienne Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue des Combattants N : 70 Boîte : CP : 1490 Localité : Court-Saint-Etienne Type de bâtiment : CP : 1490 Localité : Court-Saint-Etienne Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

Remeha ZentaSOL. La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement

Remeha ZentaSOL. La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement Remeha ZentaSOL La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement ZentaSOL Système de chauffe-eau solaire Remeha ZentaSOL L'énergie solaire est la source de chaleur la plus écologique et

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

Pas besoin de chauffer beaucoup pour avoir chaud! La chaleur est notre élément. Pompe à chaleur géothermale Eau glycolée / Eau. Loganova WPS.

Pas besoin de chauffer beaucoup pour avoir chaud! La chaleur est notre élément. Pompe à chaleur géothermale Eau glycolée / Eau. Loganova WPS. [Air] [Eau] Pompe à chaleur géothermale Eau glycolée / Eau [ Terre ] [ Buderus ] Pas besoin de chauffer beaucoup pour avoir chaud! Loganova WPS La chaleur est notre élément La géothermie : le confort thermique

Plus en détail

Compte rendu d'installation chauffage solaire Franck Mallet à trigance 83 fmc chez no-log.org

Compte rendu d'installation chauffage solaire Franck Mallet à trigance 83 fmc chez no-log.org Compte rendu d'installation chauffage solaire Franck Mallet à trigance 83 fmc chez no-log.org Localisation: Trigance, dans le haut Var. Les gorges du Verdon. Un très fort ensoleillement, mais un hiver

Plus en détail

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire Chaudière murale gaz condensation mixte aurocompact Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire aurocompact les avantages d une solution 2 en 1 Compacité

Plus en détail

PAC HT CHAUFFAGE PRODUCTION ECS POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPÉRATURE PRODUCTION EAU CHAUDE SANITAIRE

PAC HT CHAUFFAGE PRODUCTION ECS POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPÉRATURE PRODUCTION EAU CHAUDE SANITAIRE PAC HT CHAUFFAGE PRODUCTION ECS POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPÉRATURE PRODUCTION EAU CHAUDE SANITAIRE AN AIRWELL GROUP COMPANY PAC HT AIRWELL BÉNÉFICIEZ DE TOUS LES AVANTAGES D'UNE SOLUTION D'AVENIR. NEUF

Plus en détail

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Gamme L É N E R G I E E S T N O T R E A V E N I R, É C O N O M I S O N S - L A. * La culture du Meilleur Pour le chauffage et l eau chaude sanitaire des maisons

Plus en détail

Réservoir d'accumulation SOLAREKS -

Réservoir d'accumulation SOLAREKS - Réservoir d'accumulation - BOILER Réservoirs d'accumulation Pour l'eau d'usage - BOILER Les réservoirs d'accumulation d'eau d'usage servent à garder l'eau chaude prête pour l'usage sans perdre sa chaleur.

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5500 0/2003 FR (FR) Pour l'opérateur Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos

Plus en détail

Système - secteur 1. S.0. Données et sources des informations. Caractéristiques générales du système de chauffage

Système - secteur 1. S.0. Données et sources des informations. Caractéristiques générales du système de chauffage S.0. Données et sources des informations - secteur 1 Caractéristiques générales du système de chauffage Production de chaleur Chaudière Combustible : Mazout Date de fabrication : 01/01/1996 Puissance :

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Annexe au formulaire de demande de prime 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse Adresse de l installation Rue : N : Code Postal : Commune

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22 condens Confort Sanitaire Rendement chauffage CONDENSATION 15% Crédit d impôt IsoDyn 2, une technologie exclusive Iso condensation bénéficie évidemment des toutes dernières innovations technologiques

Plus en détail

SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES

SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES MOOC Énergies Renouvelables SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «La géothermie très basse température» de la semaine 6 du MOOC

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue de la Station N : 42 Boîte : CP : 6850 Localité : Paliseul Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue de la Station N : 42 Boîte : CP : 6850 Localité : Paliseul Type de bâtiment : CP : 6850 Localité : Paliseul Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne

Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne Le bien-être chez soi Hoval TopGas Un chauffage, c est aussi simple que cela Rentrer chez soi, bien au

Plus en détail

L énergie naturelle de la géothermie.

L énergie naturelle de la géothermie. Pompe à chaleur géothermique ROTEX L énergie naturelle de la géothermie. Le système HPU ground ROTEX la pompe à chaleur géothermique qui fournit le chauffage avec une énergie naturelle gratuite. Un système

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES ARCHITECTURE ET CREATION Rue Jules Antheunis n 44/1-7030 MONS - Tél. : 065/36.46.07 & Fax : 065/35.50.09 -

Plus en détail

Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable

Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable Informations de base concernant le programme d'optimisation Optibat, version 100115 Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable Pourquoi Optibat...1 Un exemple...2 Les modèles de maison d'habitation...4

Plus en détail

SOLUTIONS HYDRAULIQUES

SOLUTIONS HYDRAULIQUES 01DOC1050 TABLE DES MATIÈRES OBJECTIFS ET EXIGENCES RELATIVES À L INSTALLATION 4 PRÉSENTATION DES SOLUTIONS HYDRAULIQUES 5 SOLUTIONS HYDRAULIQUES 6-9 RACCORDEMENT EN SÉRIE AVEC INJECTION - CHAUDIÈRE AVEC

Plus en détail

CHECK-LIST ÉNERGÉTIQUE INSTALLATION D'EAU CHAUDE SANITAIRE

CHECK-LIST ÉNERGÉTIQUE INSTALLATION D'EAU CHAUDE SANITAIRE CONCEVOIR ET RENOVER UN BÂTIMENT TERTIAIRE LES CAHIERS DES CHARGES energie + Pour le Maître d Ouvrage CHECK-LIST ÉNERGÉTIQUE INSTALLATION D'EAU CHAUDE SANITAIRE Version juin 2004 >> Toute l information

Plus en détail

VENTILATION EAU CHAUDE SANITAIRE

VENTILATION EAU CHAUDE SANITAIRE VENTILATION PANNEAUX SOLAIRES ISOLATION EAU CHAUDE SANITAIRE POMPE A CHALEUR FENETRES A ISOLATION RENFORCEE DIAGNOSTIC CONSEIL TRAVAUX Diagnostic Recommandations Travaux Un expert sistems étudie la configuration

Plus en détail

Repérer, sur un objet technique, les énergies d'entrée et de sortie. Repérer les transformations énergétiques

Repérer, sur un objet technique, les énergies d'entrée et de sortie. Repérer les transformations énergétiques Fiche énergie Fiche élève 8 Compétences visées Niveau d'acquisition Repérer, sur un objet technique, les énergies d'entrée et de sortie Repérer les transformations énergétiques Identifier les différents

Plus en détail

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI Aquacondens Chaudières murales à condensation AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ 2 MODÈLES MODULANT DE 6 À 25

Plus en détail

Quelles sont les conditions pour en bénéficier?

Quelles sont les conditions pour en bénéficier? Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2015. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même taux à tous les

Plus en détail

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température.

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Maison des années 80 moyennement isolée Surface chauffée de 150m2 Consommation 2700 litres/an Distribution par radiateurs

Plus en détail

Ballon tampon. Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973

Ballon tampon. Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Ballon tampon Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Ballon Tampon BT Ballon tampon avec isolation, pour couplage avec chaudière bois, 4 départs, 4 retours, 4 raccordement sonde/thermomètre,

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

Adresse du bâtiment : Site Web www.b-arch.be 25, 1348 Louvain-la-Neuve Date : 28/03/2013

Adresse du bâtiment : Site Web www.b-arch.be 25, 1348 Louvain-la-Neuve Date : 28/03/2013 S.0. Données et sources des informations - habitation Caractéristiques générales du système de chauffage Production de chaleur Chaudière Combustible : Mazout Date de fabrication : 01/01/1994 Puissance

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Thomas GOETGHEBUER MATRIciel

Plus en détail

Chaleur, Économie et Confort : sur simple demande. Heat is our element * Système de régulation Logamatic EMS. [ Air ] [ Eau ] [ Terre ] [ Buderus ]

Chaleur, Économie et Confort : sur simple demande. Heat is our element * Système de régulation Logamatic EMS. [ Air ] [ Eau ] [ Terre ] [ Buderus ] [ Air ] [ Eau ] Système de régulation Logamatic EMS [ Terre ] [ Buderus ] Chaleur, Économie et Confort : sur simple demande Heat is our element * * La chaleur est notre élément Avec une régulation intelligente,

Plus en détail

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps Isofast 21 Condens Isotwin Condens Isomax Condens condens Chaudières murales gaz condensation accumulées dynamiques Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps La gamme Iso à condensation est la

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation

Chaudière à gaz à condensation Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D). Vos avantages.

Plus en détail

Système de chauffage Alde Sûr, économique et respectueux de l environnement

Système de chauffage Alde Sûr, économique et respectueux de l environnement Système de chauffage Alde Sûr, économique et respectueux de l environnement Tableau de commande à écran tactile Tous les réglages du système de chauffage se font sur l écran tactile du tableau de commande,

Plus en détail

Crédit d'impôt pour la Transition énergétique

Crédit d'impôt pour la Transition énergétique Crédit d'impôt pour la Transition énergétique Source : http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens Mis à jour le 16/01/2015 Depuis le 01/09/2014, le crédit d impôt développement durable a évolué pour

Plus en détail

Notions sur les différentes Chaudières au sol

Notions sur les différentes Chaudières au sol TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Chaudières au sol Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différentes Chaudières au sol On donne : Un dossier ressource définissant

Plus en détail

LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE

LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE Dernière révision du document : juillet 2012 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Arrêté du Gouvernement Wallon du 29 janvier 2009 tendant à prévenir la pollution atmosphérique

Plus en détail

Cerastar ZWN 24-7 KE ZSN 24-7 KE. Notice d emploi. nv SERVICO sa Kontichsesteenweg 60 2630 AARTSELAAR TEL: 03 887 20 60 FAX: 03 877 01 29

Cerastar ZWN 24-7 KE ZSN 24-7 KE. Notice d emploi. nv SERVICO sa Kontichsesteenweg 60 2630 AARTSELAAR TEL: 03 887 20 60 FAX: 03 877 01 29 Notice d emploi ZWN 24-7 KE ZSN 24-7 KE F Cerastar nv SERVICO sa Kontichsesteenweg 60 2630 AARTSELAAR TEL: 03 887 20 60 FAX: 03 877 01 29 Deutsche Fassung auf Anfrage erhältlich 1. Remarques importantes

Plus en détail