Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire"

Transcription

1 Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire 1

2 Préparation de l eau chaude sanitaire 2

3 1) Différents systèmes de production A Chaudière combinée La chaudière assure le chauffage des locaux et la production d'eau chaude tout au long de l'année. Le boiler peut être intégré dans la chaudière ou juxtaposé à celle-ci. B installation commutable En hiver, la chaudière est utilisée pour le chauffage des locaux et la production d'eau chaude. En été, elle est mise hors service; l'eau chaude est produite avec l'électricité. C Production d'eau chaude décentralisée, avec des chauffe-eau indépendants Durant toute l'année, l'eau chaude est produite indépendamment du système de chauffage. D Utilisation des énergies renouvelables pour produire l'eau chaude L énergie solaire, ou la chaleur de l'environnement captée par une pompe à chaleur, se prêtent bien à la préparation de l'eau chaude, le recours à une autre forme d'énergie (p. ex., électricité) est parfois nécessaire pour compléter les besoins. 2) Réseau de distribution d'eau chaude Dans les petites installations, l'eau chaude parvient au robinet dans une conduite unique isolée, l'utilisateur doit attendre quelques secondes avant d'obtenir de l'eau chaude. Dans les installations plus importantes, l'eau est maintenue en température à proximité des robinets par un système de circulation permanente assurée par une pompe. 3) Points de soutirage d eau chaude Le bon fonctionnement du robinet est important: il faut le réparer dès qu'il fuit. Le matériel moderne permet un dosage bien adapté à l'utilisation de l'eau. On peut réduire la consommation d'énergie en actionnant le robinet d'eau chaude de façon réfléchie et à bon escient. 3

4 Amélioration de l installation Pertes à la production L énergie utilisée pour produire l'eau chaude sanitaire représente une part importante de la consommation annuelle, de 20 à 40% selon la qualité de l'isolation et l utilisationdu bâtiment. Le mauvais rendement d'une chaudière (particulièrement en été), ainsi qu'une isolation insuffisante du boiler et des conduites, induisent une surconsommation de combustible par rapport à l'énergie nécessaire pour chauffer l'eau utilisée. Amélioration du rendement de la chaudière L entretien régulier de la chaudière et du brûleur permet de mieux profiter de l'énergie du combustible. Consultez les fiches-conseil «Armélioration de l'installation de chauffage» et «Entretien de l'installation de chauffage». Réglage du thermostat du boiler En limitant la température de l'eau à environ 60 C, on diminue les pertes dues au refroidissement du boiler. Ce réglage a également l'avantage de diminuer fortement la formation de tartre. Exploitation particulière en été Le circuit de chauffage des locaux doit être mis hors service à la fin de la saison froide. Sélectionner le programme «été» sur le régulateur. Arrêter la pompe de circulation et contrôler que l'eau chaude ne circule plus dans les radiateurs. Pour plus de détails, votre service d'information vous remet volontiers la ficheconseil «Comment régler le chauffage» et vous indique la marche à suivre pour arrêter le chauffage en été et le remettre en service en automne. Réchauffage du boiler programmé dans la journée Pour que la chaudière ne fonctionne pas inutilement, une horloge peut être installée, commandant la recharge du boiter dans les périodes de forte demande: par exemple le matin, et si nécessaire à midi et le soir. 4

5 Amélioration de l installation Pertes à la distribution Les conduites mal isolées dans lesquelles circule de l'eau chaude sont comparables à des radiateurs inutiles. Les pertes sont particulièrement importantes dans un réseau pourvu d'une boucle de circulation, car toute la longueur des conduites est maintenue continuellement en température élevée. Ces pertes peuvent représenter plus de la moitié de l'énergie nécessaire pour chauffer l'eau. Dans les installations sans circulation, la surface de déperdition des conduites est beaucoup plus faible, et il n'y a perte de chaleur qu'en période d'utilisation de l'eau chaude. Isolation des conduites L isolation des conduites dans les locaux non chauffés diminue les déperditions de chaleur. Concernant le matériel d'isolation et les exemples d'application, consultez la fiche-conseil «Amélioration de l'installation de chauffage». Arrêt de la circulation d'eau chaude sanitaire Lorsque le réseau est pourvu d'une boucle de circulation, la pose d'une horloge programmable agissant sur la pompe permet d'interrompre la circulation durant certaines heures. Quelquefois, il est possible de renoncer à la circulation en condamnant la conduite de retour au boiler. Le spécialiste en installations sanitaires peut vous conseiller. Pour satisfaire économiquement les faibles besoins d eau chaude... Si l'utilisation de l'eau chaude est limitée à quelques litres par jour, ou lorsque les points de soutirage sont regroupés dans un endroit très éloigné du boiler, l'installation d'un chauffe-eau à proximité du lieu d'utilisation remplace avantageusement l'exploitation d'une chaudière au rendement très faible en été. Pour certaines utilisations, on peut même renoncer à l'eau chaude. Détartrage du boiler Les dépôts de calcaire s'accumulant dans le boiler diminuent le rendement de la production. Ces dépôts augmentent lorsque l'eau dépasse 60 C. La qualité Régulateur de l'eau, variable selon les régions, est aussi déterminante. Votre installateur sanitaire vous informe sur la fréquence des opérations de détartrage. 5

6 Choix d une n installation Mazout ou gaz toute l année Mazout en hiver électricité en été Ce système a de bonnes performances (notamment en été) lorsqu'il répond aux conditions suivantes, L isolation du corps de la chaudière et du boiler est bonne. Le réglage des commandes permet une exploitation économique (position été, chauffage du boiler selon les besoins), la chaudière ne restant pas continuellement à la température du boiler. Les petites unités compactes sont intéressantes, étant optimisées dès la conception, certaines d'entre elles assurent le chauffage et l'eau chaude sanitaire. En hiver, l'eau chaude est produite avec l'installation de chauffage. En été, lorsque le rendement de la chaudière à mazout est moins bon, l'eau est chauffée à l'électricité. La capacité du boiler doit être suffisante pour que l'eau correspondant au besoin journalier puisse être chauffée lorsque le tarif de l'électricité est bas (p. ex.. la nuit), renseignez-vous auprès du service d'électricité. Généralement, le boiler est situé verticalement, à côté de la chaudière. Boiler indépendant (électricité ou gaz) Ces systèmes étant installés à proximité du point d'utilisation, les pertes dues à un long réseau de distribution sont évitées. Chauffe-eau électrique: Si l'on veut bénéficier du tarit réduit, sa capacité doit permettre d'accumuler l'eau chaude. Chauffe eau à gaz: Les modèles les plus performants sont équipés d'un allumage électrique, à la place d'une veilleuse qui brûle jusqu'à 100 francs de gaz par année. Chauffe-eau instantané: Il peut être intéressant lorsque la consommation est faible ou limitée dans le temps. 6

7 nouvelle Utilisation des énergies renouvelables Système solaire Le système est composé d'un boiler chauffé par un échangeur de chaleur raccordé au circuit des capteurs solaires. Une résistance électrique intégrée dans le boiler permet de compléter les apports du soleil. Cette application est intéressante sous nos climats. Critères de choix d un système Pompe à chaleur L'intérêt d'une pompe à chaleur est de profiter de la chaleur, «gratulte» de l'environnement. Un tel système est moins intéressant lorsque la chaleur captée a été produite par une installation dans l'immeuble. Plusieurs facteurs sont déterminants pour le choix d'un type d'amélioration ou d'une nouvelle installafion: Exigences au niveau du confort. Performances énergétiques et protection de l'environnement Coût de finstallation. Prix de l'énergie et frais d'entretien. Prescriptions légales. Le bon choix doit combiner au mieux ces facteurs en tenant compte de leurs implications dans l'immédiat et sur la durée de vie de l'installation (environ 15 ans). Une étude préliminaire effectuée par un spécialiste peut être utile. Pour de plus amples informations... 7

8 Pour plus d informations Votre service d information est à votre disposition et vous offre gratuitement des renseignements sur les diverses possibilités d améliorer votre bâtiment, ainsi qu une documentation appropriée. Si vous le désirez, votre service d information vous oriente en toute neutralité vers un programme d améliorations qui fait le tour du problème a peu de frais. VOS NOTES Fiche-conseil C5 Service d information sur les économies d énergie sur mandat de l Office fédéral de l énergie. 8

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

LE REGLAGE ET LA REGULATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE (CH 07)

LE REGLAGE ET LA REGULATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE (CH 07) LE REGLAGE ET LA REGULATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE (CH 07) Comment régler son installation pour réduire de manière optimale sa consommation d énergie? 1. LE REGLAGE D UNE INSTALLATION DE CHAUFFAGE

Plus en détail

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout Qu'est-ce qu'une chaudière? Le rôle d'une chaudière est d'assurer une bonne combustion et de transférer le maximum d'énergie thermique aux circuits de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Quelles sont

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Quinta 25/30s et 28/35c

Quinta 25/30s et 28/35c Fiche produit Quinta 25/30s et 28/35c Quinta 25/30s et 28/35c Chaudière murale à condensation Avec ou sans production ECS intégrée Quinta 25/30s et 28/35c Remeha Quinta 25/30s et 28/35c Les Remeha Quinta

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009 Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant la part maximale

Plus en détail

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires La combinaison naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Informations préliminaires 2 Le futur c'est maintenant 3 et le futur est plus respectueux de l'environnement,

Plus en détail

Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur. Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen

Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur. Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen Présentation Avantages de la combinaison pompe à chaleur et chaleur solaire

Plus en détail

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique.

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. ROTEX Sanicube : combinaison de l accumulateur et du chauffe-eau instantané. ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. Le Chauffage! Autant d eau chaude sanitaire que vous voulez.

Plus en détail

Besoin en puissance d une chaufferie

Besoin en puissance d une chaufferie Besoin en puissance d une chaufferie Le surdimensionnement fréquent des anciennes chaufferies trouve son origine dans le fait que les chauffagistes ou les bureaux d'étude avaient pour habitude de prendre

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES ENTRETIEN DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 24/06/1992 Numéro de référence du permis : 92/39 Construction : 1993 Version

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 03/04/2008 Numéro de référence du permis : UCP3/2007/316 Construction : 2012 Version du protocole:

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

Remeha ZentaSOL. La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement

Remeha ZentaSOL. La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement Remeha ZentaSOL La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement ZentaSOL Système de chauffe-eau solaire Remeha ZentaSOL L'énergie solaire est la source de chaleur la plus écologique et

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 27/05/2005 Numéro de référence du permis : PU 2005/067 Construction : 2006 Version

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire Chaudière murale gaz condensation mixte aurocompact Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire aurocompact les avantages d une solution 2 en 1 Compacité

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5500 0/2003 FR (FR) Pour l'opérateur Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse de l installation Rue : N :. Code Postal : Commune : Age du bâtiment : - plus de 5 ans - moins de 5 ans 2. 2. Coordonnées de l installateur agréé 1

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Annexe au formulaire de demande de prime 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse Adresse de l installation Rue : N : Code Postal : Commune

Plus en détail

Réservoir d'accumulation SOLAREKS -

Réservoir d'accumulation SOLAREKS - Réservoir d'accumulation - BOILER Réservoirs d'accumulation Pour l'eau d'usage - BOILER Les réservoirs d'accumulation d'eau d'usage servent à garder l'eau chaude prête pour l'usage sans perdre sa chaleur.

Plus en détail

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI Aquacondens Chaudières murales à condensation AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ 2 MODÈLES MODULANT DE 6 À 25

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES ARCHITECTURE ET CREATION Rue Jules Antheunis n 44/1-7030 MONS - Tél. : 065/36.46.07 & Fax : 065/35.50.09 -

Plus en détail

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température.

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Maison des années 80 moyennement isolée Surface chauffée de 150m2 Consommation 2700 litres/an Distribution par radiateurs

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation

Chaudière à gaz à condensation Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D). Vos avantages.

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

Système de chauffage Alde Sûr, économique et respectueux de l environnement

Système de chauffage Alde Sûr, économique et respectueux de l environnement Système de chauffage Alde Sûr, économique et respectueux de l environnement Tableau de commande à écran tactile Tous les réglages du système de chauffage se font sur l écran tactile du tableau de commande,

Plus en détail

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps Isofast 21 Condens Isotwin Condens Isomax Condens condens Chaudières murales gaz condensation accumulées dynamiques Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps La gamme Iso à condensation est la

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Gestes et réglages méconnus Quelques infos pour commencer Cette lettre traite des gestes et réglages méconnus. D autres lettres sont entièrement dédiées à : - La courbe de chauffe - La régulation de chauffage

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE Condensol Chaudière sol gaz à condensation CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE 3 MODÈLES DE 24, 28 ET 34 KW CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE VERSION VENTOUSE/CHEMINÉE* CONDENSATION GARANTIE 3 ANS *

Plus en détail

Test Chauffe-eau thermodynamiques

Test Chauffe-eau thermodynamiques Chauffe-eau thermodynamiques Économisez 475 Jusqu'à trois fois moins énergivores qu'un boiler électrique classique, ils sont avantageux malgré leur prix d'achat élevé. l existe de nombreuses façons de

Plus en détail

Contenu et but. 1. Domaine d application, état de la technique

Contenu et but. 1. Domaine d application, état de la technique Aide à l'application EN-3 Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter pour la conception, la mise en place, la transformation

Plus en détail

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION LE CHAUFFAGE CENRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULAION Descriptif de la technologie L association d une chaudière turbo bois et d un ballon d hydroaccumulation est aujourd hui le meilleur système de chauffage

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable 1 boilers pompe à chaleur Midea est au niveau mondial un des plus important producteur de pompe à chaleur et de climatiseur

Plus en détail

Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique

Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique LE SOLEIL BRILLE POUR TOUS UTILISEZ L'énergie gratuite de la nature SANS ÉMISSION DE CO 2. ÉCONOMISEZ

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

SOLTHERM Une initiative de la Région wallonne. choix. chaleureux. le chauffe-eau solaire. Un chauffe-eau solaire chez vous?

SOLTHERM Une initiative de la Région wallonne. choix. chaleureux. le chauffe-eau solaire. Un chauffe-eau solaire chez vous? SOLTHERM Une initiative de la Région wallonne un choix chaleureux le chauffe-eau solaire Un chauffe-eau solaire chez vous? HUIT BONNES RAISONS HUIT BONNES RAISONS D INSTALLER UN D INSTALLER UN CHAUFFE-EAU

Plus en détail

Contenu et but. 1. Domaine d application, état de la technique

Contenu et but. 1. Domaine d application, état de la technique Aide à l'application EN-3 Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter pour la conception, la mise en place, la transformation

Plus en détail

PRESCRIPTIONS POUR LE RACCORDEMENT DES INSTALLATIONS POUR LE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE

PRESCRIPTIONS POUR LE RACCORDEMENT DES INSTALLATIONS POUR LE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE COMMUNE D'ORSIERES Rue de la Commune 3-1937 Orsières PRESCRIPTIONS POUR LE RACCORDEMENT DES INSTALLATIONS POUR LE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ARTICLE 1 INTRODUCTION 1. Le chauffage électrique des locaux est accordé

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

6304 1085 06/2005 FR Pour l'utilisateur. Notice d'utilisation. Contrôleur d'ambiance radio-piloté RC20RF. Lire attentivement avant utilisation SVP

6304 1085 06/2005 FR Pour l'utilisateur. Notice d'utilisation. Contrôleur d'ambiance radio-piloté RC20RF. Lire attentivement avant utilisation SVP 6304 1085 06/2005 FR Pour l'utilisateur Notice d'utilisation Contrôleur d'ambiance radio-piloté RC20RF Lire attentivement avant utilisation SVP Sommaire 1 Introduction...................................

Plus en détail

Notice d'utilisation. Installation solaire avec appareil de régulation KR 0106. 6302 1500 05/2002 FR Pour l'utilisateur

Notice d'utilisation. Installation solaire avec appareil de régulation KR 0106. 6302 1500 05/2002 FR Pour l'utilisateur 6302 1500 05/2002 FR Pour l'utilisateur Notice d'utilisation Installation solaire avec appareil de régulation KR 0106 Lire attentivement avant utilisation SVP Préface Remarque Les appareils répondent aux

Plus en détail

Utilisation des mitigeurs thermostatiques T.Streiff 01/05/08

Utilisation des mitigeurs thermostatiques T.Streiff 01/05/08 Utilisation des mitigeurs thermostatiques T.Streiff 01/05/08 aractéristiques - Température de consigne réglable manuellement - Les sens des entrées et des sorties doivent être respectés sous peine de non

Plus en détail

6302 3870 11/2002 FR Pour l'utilisateur. Notice d'utilisation. Module de commande RC30. Lire attentivement avant utilisation SVP

6302 3870 11/2002 FR Pour l'utilisateur. Notice d'utilisation. Module de commande RC30. Lire attentivement avant utilisation SVP 6302 3870 11/2002 FR Pour l'utilisateur Notice d'utilisation Module de commande RC30 Lire attentivement avant utilisation SVP Préface Ce module répond aux exigences de base des normes et directives correspondantes.

Plus en détail

Chaleur et confort sans gaspillage

Chaleur et confort sans gaspillage Chaleur et confort sans gaspillage ++ Régulation et programmation pilotent le chauffage. Sous leur contrôle, celui-ci fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural

Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural Un rendement énergétique amélioré de 15 % grâce à une technique moderne de condensation au gaz. TopGas (10-60). Vos avantages. Les chaudières murales

Plus en détail

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE CONFERENCE DERBI 1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE 1er SYSTEME SOLAIRE COMBINE La climatisation Le chauffage L eau chaude sanitaire HISTORIQUE Fin 2003 : Lancement du projet Début 2005 : 1er prototype opérationnel

Plus en détail

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs 1. Bases 1.1. Fonctionnement du chauffe-eau à pompe à chaleur (CEPAC) Comme son nom l indique, un chauffe-eau pompe à chaleur

Plus en détail

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Septembre 2012 Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Immeubles collectifs (gérance et copropriété) Depuis une ordonnance n 2011-504 du 9 mai 2011, l article L 241-9 du Code

Plus en détail

Primes énergie - Régime 2015-2017 Installation d un chauffe-eau solaire Annexe technique H

Primes énergie - Régime 2015-2017 Installation d un chauffe-eau solaire Annexe technique H Primes énergie - Régime 2015-2017 Installation d un chauffe-eau solaire Annexe technique H Ce document constitue une annexe technique au formulaire de demande de prime. Il doit être rempli par l entrepreneur

Plus en détail

Exercice 1 : Chaudière

Exercice 1 : Chaudière Exercice 1 : Chaudière Les grandeurs suivantes ont été relevées sur une chaudière (située à Lausanne), d une puissance de 13kW : Nombre d heures de fonctionnement : 820 [h/an] Puissance de maintien de

Plus en détail

Zone Région de Bruxelles Capitale

Zone Région de Bruxelles Capitale Objet Zone Au Fédéral Région Wallonne Région de Bruxelles Capitale Région Flamande Audit énergétique Thermographie infrarouge Pour audit énergétique (auditeur agréé PAE1 ou 2) dans habitation existante,

Plus en détail

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Simplicité et performance : Tant en nouvelles constructions qu'en remplacement La nouvelle gamme de chaudières gaz à condensation Initia Plus a été spécialement

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

Guide de référence utilisateur

Guide de référence utilisateur EHBH04CA EHBH08CA EHBH16CA EHBX04CA EHBX08CA EHBX16CA EHVH04S18CA EHVH08S18CA EHVH08S26CA EHVH16S18CA EHVH16S26CA EHVX04S18CA EHVX08S18CA EHVX08S26CA EHVX16S18CA EHVX16S26CA Français Table des matières

Plus en détail

Soltherm 2014. Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014.

Soltherm 2014. Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014. Soltherm 2014 Annexe technique à partir du 1 er juin 2014 Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014. Ce document doit être complété et signé par

Plus en détail

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts Réductions d'impôts http://mineco.fgov.be/energy/rational_energy_use/tax_reductions/home_fr.htm Les aides publiques pour améliorer la performance énergétique des logements Pascal Ons, Consultant pascal.ons@skynet.be

Plus en détail

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Technique de pointe Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Concernant les installations photovoltaïques destinées aux particuliers, jusqu à présent il n a pas été fait de distinction en

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Soltherm Personnes morales

Soltherm Personnes morales Soltherm Personnes morales Annexe technique Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er janvier 2015 ou dans des maisons unifamiliales/appartements dont la déclaration

Plus en détail

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Tc Le système solaire combiné (SSC) Domosol de ESE est basé sur le Dynasol 3X-C. Le Dynasol 3X-C est l interface entre les

Plus en détail

Daikin. DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif. Pompes à chaleur Air / Eau. Inverter. » Economies d énergie

Daikin. DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif. Pompes à chaleur Air / Eau. Inverter. » Economies d énergie Pompes à chaleur Air / Eau DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif Inverter 1 ère MONDIALE Daikin» Economies d énergie» Faibles émissions de CO2» Flexible» Technologie

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

chaudière gaz à condensation à micro-cogénération Chaleur, eau chaude et électricité

chaudière gaz à condensation à micro-cogénération Chaleur, eau chaude et électricité chaudière gaz à condensation à micro-cogénération Chaleur, eau chaude et électricité Technologie innovante Remeha evita Votre ce la chaleur, l eau chaud Remeha evita : la première HRe au monde ; une chaudière

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle.

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. Description du système Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. La vitesse de la pompe varie de façon à ce que la température de l eau qui reparte vers le poêle soit toujours de 60 C. Le débit

Plus en détail

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 EAU CHAUDE SANITAIRE HABITAT CHAUFFAGE Espace INFO>ENERGIE 37 INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 L HABITAT L HABITAT DEPERDITION TOITURE: 30% Priorité

Plus en détail

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Une averse fraîche, délassante et économe De la peine à vous réveiller? Gagnez votre tonus quotidien sous le jet agréable et vivifiant d

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas?

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas? Mise à jour mars 2006 CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES AVANT-PROPOS Le crédit d impôt en faveur des économies d énergie et du développement durable constitue une triple opportunité : Il offre à l utilisateur

Plus en détail

Le dépanneur est déjà venu 3 fois et notre dragon domestique est toujours en panne!

Le dépanneur est déjà venu 3 fois et notre dragon domestique est toujours en panne! Le dépanneur est déjà venu 3 fois et notre dragon domestique est toujours en panne! Chère apprenante, cher apprenant Vous avez sous les yeux la check-list qui vous permettra de contrôler votre formation

Plus en détail

CAMPING-CAR. La chaleur douce et silencieuse

CAMPING-CAR. La chaleur douce et silencieuse CAMPING-CAR La chaleur douce et silencieuse Une technologie écologique pour votre bienêtre. Le système Alde à eau caloporteuse vous procure un confort inégalé. Au-delà d'une chaleur homogène et silencieuse,

Plus en détail

Un système de chauffage encore plus performant en rénovation

Un système de chauffage encore plus performant en rénovation Un système de chauffage encore plus performant en rénovation Chauffage 1 Chauffage Evaluer : diagnostic énergétique d une installation existante (où part le combustible, notion de pertes et de rendement)

Plus en détail

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Depuis la loi de finances pour 2005, a été créé un crédit d'impôt dédié au développement durable et aux économies d'énergie. S inscrivant dans

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie LES PLAISIRS de L EAU conjuguer confort et économies d énergie Profitez des plaisirs de l eau tout en diminuant votre consommation CONJUGUER CONFORT ET ÉCONOMIES D ÉNERGIE IL EXISTE UN MOYEN TRÈS SIMPLE

Plus en détail

Système de chauffage central DDG

Système de chauffage central DDG Système de chauffage central DDG Geberit VOTRE FOYER OU VOTRE POÊLE RACCORDÉ AU CHAUFFAGE CENTRAL http://www.ddg.be Pourquoi le DDG? Nous rêvons tous de l ambiance intime et agréable, et de la douce chaleur

Plus en détail

Le système FLEX Une solution intelligente pour le chauffage et la production d eau chaude

Le système FLEX Une solution intelligente pour le chauffage et la production d eau chaude Le système FLEX Une solution intelligente pour le chauffage et la production d eau chaude INDEX 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce que le système FLEX? p. 4 Les sources de chaleur p. 8 La distribution de la chaleur

Plus en détail

AQ300. Guide technique AQ 300. Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE

AQ300. Guide technique AQ 300. Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE AQ300 Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE Page 1 Sommaire Description générale de l'aquatrol 300 Page 2 Installation du kit AQUATROL 300 Page

Plus en détail

UNE FABRICATION SCANDINAVE

UNE FABRICATION SCANDINAVE STOCKAGE D ENERGIE Hydro-accumulateur Série S Ballon tampon sans ballon ECS(O) Ballon tampon avec ballon ECS(B) Ballon tampon avec ballon ECS et échangeur solaire(bs) 500/750 (O) 500/750 (B) 500/750 (BS)

Plus en détail

Module de fonction. SM10 Module solaire pour EMS. Instructions de service 6 720 801 042 (2012/02) FR

Module de fonction. SM10 Module solaire pour EMS. Instructions de service 6 720 801 042 (2012/02) FR Module de fonction SM10 Module solaire pour EMS Instructions de service FR Sommaire 1 Sécurité.......................................3 1.1 Remarque...................................3 1.2 Utilisation conforme.............................3

Plus en détail

CHAUFFAGE. choisissez intelligemment votre confort POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale

CHAUFFAGE. choisissez intelligemment votre confort POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? CHAUFFAGE choisissez intelligemment votre confort Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale AGENCE BRUXELLOISE DE L ÉNERGIE Le Centre Urbain asbl Chauffage

Plus en détail

VITOCROSSAL. climat d innovation. Votre installateur :

VITOCROSSAL. climat d innovation. Votre installateur : VITOCROSSAL climat d innovation Chaudières gaz à condensation Puissance nominale : Vitocrossal 200 : de 87 à 311 kw Vitocrossal 300 : de 87 à 978 kw Votre installateur : Viessmann France S.A.S. Avenue

Plus en détail

À DRAINAGE GRAVITAIRE

À DRAINAGE GRAVITAIRE LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE INDIVIDUEL À DRAINAGE GRAVITAIRE ET CIRCUIT HERMÉTIQUE LE DOMOSOL : AIDE AU CHAUFFAGE SE SOLAR HEAT Naturelle, renouvelable, inépuisable ~ L'énergie solaire n'est pas sujette aux

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B Chauffage par pompe à chaleur Construction neuve u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.54 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Pompe à chaleur

Plus en détail

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw Guide de la mesure pour chaudières de 4 à 400 kw Selon le nouvel arrêté du 15/09/2009 nous mettons à votre disposition : les attestations au format PDF - Dans les mallettes des analyseurs de combustion

Plus en détail