Fiscalité environnementale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiscalité environnementale"

Transcription

1 Secrétariat général Fiscalité environnementale Février 2009 La réforme de la fiscalité environnementale, adoptée dans la loi de finances pour 2009 et la loi de finances rectificative pour 2008, concrétise un engagement issu du Grenelle Environnement : la prise en compte des coûts écologiques dans le prix des échanges. Ce verdissement sans précédent de notre fiscalité contribuera à faire du développement durable et de la lutte contre le changement climatique les leviers d une nouvelle croissance. Principes de la réforme Inciter Il s agit d encourager les comportements vertueux, sans objectif de rendement budgétaire et sans pénalités financières lorsqu il n existe pas d alternative crédible. Ne pas augmenter les prélèvements obligatoires Sur trois ans, l accroissement des recettes fiscales (2,7 milliards d euros) compense exactement l augmentation des aides. Préserver le pouvoir d achat des ménages et la compétitivité des entreprises Les aides fiscales distribuent du pouvoir d achat aux ménages et les prélèvements sur les entreprises sont limités. Respecter des délais d adaptation pour les entreprises Ex. : l écoredevance sur les poids lourds est applicable à compter de Choisir des dispositifs simples et lisibles Sauf rares exceptions, les dispositifs complexes (conditions de ressources, exonérations, plafonnements) sont évités. Ex. : sur 10 ans, sans condition de ressources, pour l écoprêt à taux zéro qui servira à la rénovation thermique des logements anciens. Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire

2 Affecter le produit de la fiscalité environnementale au financement des mesures du Grenelle Environnement Ex. : l écoredevance poids lourds pour le financement d infrastructures ; l augmentation de la taxation des pesticides pour le plan écophyto 2018 ; l augmentation de la TGAP pour des équipements de prévention et de recyclage des déchets. Logements neufs Inciter à l acquisition de logements en avance sur la réglementation thermique Il s agit d initier une demande de logements à performance énergétique, afin de ménager à la filière une période d apprentissage suffisante pour acquérir le savoir-faire nécessaire à la construction des bâtiments tout BBC 1 (2012) et tout BEPOS2 (2020). Prêt à taux zéro pour les foyers aux revenus modestes primo-accédants de leur résidence principale : supplémentaires. Crédit d impôt «TEPA» au titre des intérêts des emprunts contractés pour l acquisition de la résidence principale revalorisé. z Taxe foncière sur les propriétés non bâties : possibilité pour les collectivités locales de voter des exonérations. Faire en sorte que la réglementation thermique soit réellement appliquée Les avantages fiscaux destinés à : favoriser l acquisition d une résidence principale : crédit d impôt «TEPA» ; z encourager l investissement locatif : dispositifs Robien et Borloo sont conditionnés à une attestation de conformité avec la réglementation thermique. Logements anciens Le secteur du bâtiment, qui consomme plus de 40 % de l énergie finale et contribue pour près du quart aux émissions nationales de gaz à effet de serre, représente le principal gisement d économies d énergie exploitable immédiatement. Pour encourager les travaux de rénovation thermique, l écoprêt à taux 0 % : est accessible à tous les ménages propriétaires, sans conditions de ressources, ainsi qu à certaines SCI, pour la résidence principale ; 1 Bâtiments basse consommation

3 est cumulable avec le crédit d impôt sur le revenu «développement durable» (acquisition de système de chauffage à performance énergétique) ; concerne des opérations de rénovation lourde, qui garantissent une performance énergétique minimale des logements anciens à usage de résidence principale, ou comportent des ensembles cohérents de travaux d amélioration de la performance thermique de ces logements. Dans ce dernier cas, les travaux effectués touchent au moins deux de ces domaines : toitures, murs donnant sur l extérieur, parois vitrées et portes donnant sur l extérieur, ou bien concernent les systèmes de chauffage ou de production d eau chaude sanitaire (installation, régulation ou remplacement, installation de matériel utilisant une source d énergie renouvelable) ; son montant peut aller jusqu à par logement, pour une durée maximale de10 ans. Sur la base de opérations de rénovation lourde financées en 2009 pour un coût moyen de , ce sont 1,6 Md de travaux qui vont être réalisés, ce qui permettra de soutenir l activité dans le secteur du bâtiment. D ici 2012, l écoprêt à taux zéro financera la rénovation de logements pour une dépense de travaux estimée à 20 Md. Développer le crédit d impôt «développement durable» sur le revenu Cet instrument, prévu au code général des impôts, permet aux ménages de financer des dépenses d équipement pour l amélioration de l efficacité énergétique de leur résidence principale (matériaux isolants, chaudières, fenêtres, équipements en R 3 ). Principe confirmé jusqu en Son champ est étendu aux frais de main d œuvre pour les travaux d isolation thermique des parois opaques et aux frais engagés lors des diagnostics de performance énergétique, ainsi qu aux bailleurs. z Ce dispositif de soutien doit tenir compte de l évolution des technologies et du développement des filières concernées : les taux seront revus au fur et à mesure de la diffusion des équipements (appareils de chauffage au bois et pompes à chaleur). Ce crédit d impôt a bénéficié en 2008 à 1,3 million de personnes pour un coût de 1,5 Md. Automobile Pérenniser le bonus-malus pour inciter à l achat de véhicules émettant peu de CO 2 Bonus de 200 à 5000 pour les véhicules émettant au plus 130 g CO /km. 2 2 Bâtiments à énergie positive 3 Équipements utilisant une source d énergie renouvelable

4 Malus de 200 à 2600 pour les véhicules émettant plus de 160 g CO /km. 2 Prime à la casse de 1000 pour les acquéreurs d un véhicule neuf éligible au bonus et qui se débarrassent d un véhicule de plus de dix ans. Malus annualisé de 160 pour les véhicules émettant plus de 250 g CO 2 /km. Seuils d émission de CO «durcis» à compter du 2 1er janvier Exonération de malus pour l acquisition d un véhicule spécialement équipé pour les personnes à mobilité réduite. Aménagement du barème du malus pour les véhicules émettant au plus 250 g CO 2 /km et fonctionnant à l éthanol. Les effets du bonus-malus écologique sur les ventes de véhicules sont majeurs : en 2008, + 45 % de vente pour les véhicules émettant moins de 130 g CO 2 /km par rapport à 2007 et - 42 % pour les véhicules émettant plus de 160 g CO 2 /km sur la même période. Transports Instituer une écoredevance kilométrique sur les poids lourds Le transport routier de marchandise représente d importantes émissions de CO 2 et il est massivement responsable de l usure de la chaussée. Faire payer aux poids lourds l usage du réseau routier non concédé permettra donc de limiter les impacts négatifs de ce secteur sur l environnement et de financer l investissement d infrastructures de transport alternatives à la route. En vigueur à partir de Sera modulée pour tenir compte du faible trafic sur certains axes dans les régions éloignées des grands centres d activité européens. Le produit net attendu, de l ordre de 1 Md en année pleine, sera affecté à l AFITF 4. Toutefois, les redevances prélevées sur les réseaux départementaux ou communaux reviendront naturellement aux collectivités locales. Énergies renouvelables Favoriser le développement des filières d énergies renouvelables Le paquet énergie-climat, adopté par le Conseil européen et le Parlement européen en 2008 fixe comme objectif à la France 23 % d énergies renouvelables à l horizon Exonération de l impôt sur les bénéfices pour les particuliers ou les entreprises installant des panneaux photovoltaiques. Pour ces dernières, 4 Agence pour le financement des infrastructures de transport de France

5 exonération de la TVA et de la taxe professionnelle, lorsque la puissance de l installation est inférieure à 3 kwatts. Abaissement de 60 à 50 % de la part minimale d énergie renouvelable ou d énergie de récupération pour l application du taux réduit de TVA de 5,5 % à la fourniture de chaleur. Exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties et les équipements destinés à la production d électricité d origine photovoltaïque, y compris lorsqu il s agit de bâtiments à usage agricole. Le dispositif d amortissement exceptionnel applicable aux équipements de production d énergie renouvelable est prorogé. Déchets Promouvoir le recyclage et la réduction à la source Le montant de la TGAP 5 est calculé en fonction des quantités de déchets résiduels traités en décharge ou en incinérateurs. La TGAP devient un outil financier pour inciter les entreprises à la réduction à la source de leurs déchets et au recyclage. Les recettes dégagées soutiendront financièrement des actions de prévention et financeront des actions locales en faveur de la réduction des déchets ménagers et assimilés: tarification incitative, campagnes d information, formation pour une meilleure gestion des déchets. Double avantage en terme d environnement : économie de ressources naturelles grâce à la valorisation des déchets et diminution des nuisances dues au stockage et à l incinération des déchets résiduels devant être traités (gaz à effet de serre, pollution de l air et de l eau). Double avantage financier : baisse du coût de gestion des déchets par les collectivités locales et bénéfice tiré des «matières premières secondaires» issues du recyclage. Dispositif de responsabilité élargie des producteurs pour les déchets issus de soins à risque infectieux et pour les déchets dangereux des ménages. Tarif réduit lorsque les déchets sont acheminés par voie fluviale ou ferroviaire. Taxation à la TGAP décharge et incinération de toute personne qui transfère des déchets ménagers et assimilés vers un autre État. L incinération et l enfouissement en décharge sont actuellement les modes d élimination principaux des déchets ménagers et assimilés. Seules 19 % des ordures ménagères faisaient l objet d une revalorisation en Taxe générale sur les activités polluantes

6 Biodiversité Appliquer le principe pollueur-payeur Instauration d une taxe spécifique à la Guyane sur les quantités de minerais aurifère. Affectation d une fraction des ressources correspondantes au Conservatoire écologique de la Guyane, qui participera à l élaboration du schéma minier et à l inventaire exhaustif des richesses de la faune et de la flore. Doublement de la TGAP sur les matériaux d extraction, qui passe de 0,10 /t à 0,20 /t, afin d inciter à l utilisation de matériaux renouvelables ou de granulats issus de matériaux recyclés. Restaurer la continuité écologique des cours d eau Aujourd hui, environ ouvrages barrant les cours d eau perturbent la continuité écologique. Parmi eux, sont sans usages avérés, sont utilisés pour la production d électricité et le reste pour la régulation hydrologique. Triplement du taux plafond de la redevance due par les exploitants d ouvrages électriques (redevance pour prélèvement sur la ressource en eau). Financement des actions nécessaires au rétablissement de la continuité écologique au sein des réseaux hydrographiques. Agriculture Inciter à une meilleure gestion de la ressource forestière Amélioration sur plusieurs points de la réduction d impôt sur le revenu «défi forêt» dont bénéficient les personnes qui réalisent des investissements en faveur de la restructuration foncière forestière. Instauration d un système d amortissement dégressif en faveur des investissements réalisés par les entreprises de première transformation du bois. Favoriser le développement de l agriculture biologique Doublement du crédit d impôt pour les exploitants qui travaillent en agriculture biologique. Exonération de taxe foncière sur les propriétés non bâties en faveur des terres exploitées selon un mode de production biologique.

7 Donner un signal-prix en vue de limiter l usage des pesticides Suppression de la possibilité de modulation dont disposent les agences de l eau pour fixer les taux de la redevance ; les taux applicables deviennent uniformes sur le territoire. Relèvement progressif des taux de taxation concernant les substances dangereuses pour l environnement, les substances relevant de la famille chimique minérale et les substances très toxiques, toxiques, cancérigènes, tératogènes ou mutagènes. Grâce aux recettes dégagées, financement du plan «écophyto 2018» qui vise à réduire l emploi de pesticides par les exploitants agricoles. Ce fonds, localisé au sein de l Onema 6, sera géré en partenariat avec des représentants des professions agricoles. Risques Réduire les émissions polluantes des installations industrielles Taxation des particules totales en suspension : instauration d une nouvelle TGAP dont l assiette est constituée par les quantités de poussières totales en suspension, incluant les particules émises. Prorogation de divers dispositifs d amortissement exceptionnels, applicables aux matériels destinés à réduire le niveau acoustique d installations existantes, aux immeubles destinés à l épuration des eaux industrielles ou à la lutte contre les pollutions atmosphériques ou les odeurs et aux constructions spécifiques aux installations de production agricole classées. Autres mesures Application d un taux réduit de TIPP à l aquagazole. Relèvement de la contribution hydro-nucléaire, laquelle est acquittée par l ensemble des producteurs ayant plus de MW de capacité hydraulique et/ou nucléaire en France ; elle est plafonnée à 1,3 /MWh. Relèvement de la taxe additionnelle à la taxe sur les installations nucléaires de base - taxe additionnelle dite «recherche» - qui servira à financer des études sur l entreposage et le stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs. Prorogation du dispositif d amortissement exceptionnel applicable aux matériels destinés à économiser l énergie. 6 Office national de l eau et des milieux aquatiques

8 Secrétariat général Imprimé sur du papier FSC issu de forêts gérées durablement

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile

Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile Introduction Présentation des évolution de la loi de finance 2010 impactant la location longue durée: Suppression de la taxe professionnelle (art.

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 INTRODUCTION : Le projet de loi de finances est bâti sur une prévision de croissance de +0,1 % en 2013 et de +0,9 % en 2014. Cette dernière

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières àdisposition des ménages 20 millions de logements devront être rénovés d ici à2050 sur les 31 millions existants. Magazine des

Plus en détail

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique Agir, une nécessité et une responsabilité Le Grenelle de l Environnement a conduit à un constat partagé par tous :

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2012

LOI DE FINANCES POUR 2012 LOI DE FINANCES POUR 2012 Face aux difficultés conjoncturelles, un plan de retour à l équilibre des finances publiques a été mis en œuvre à travers la loi de finances pour 2012 et une 4 ème loi de finances

Plus en détail

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD)

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) n 29 Novembre 2013 BTP Ille-et-Vilaine ::: CRÉDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) ET ECO-PTZ : les changements attendus pour ::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) Le projet de loi de

Plus en détail

Barème de l impôt sur le revenu

Barème de l impôt sur le revenu Refonte du barème Barème de l impôt sur le revenu Suppression de la première tranche d imposition au taux de 5,5 % Revalorisation des limites et seuils associés au barème de 0,5 % Barème applicable à l

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E C O M P T E D ' A F F E C T A T I O N S P É C I A L E M I S S I O N M I N I S T É R I E L L E P R O J E T S A N N U E L S D E P E R F O R M A N C E S A N N E X E A

Plus en détail

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement Conférence de presse Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement 13 septembre 2012 Régime actuel (2008-2012)

Plus en détail

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers Luxembourg, le 8 novembre 2013 NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR Aspects financiers Volet 2 : Aides financières dans le domaine de la promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Les aides pour les sociétés civiles immobilières

Les aides pour les sociétés civiles immobilières Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Les aides pour les sociétés civiles immobilières Des conditions d attribution spécifiques Des aides financières existent pour soutenir les particuliers qui

Plus en détail

CREDIT D IMPOT RENOVATION ENERGETIQUE: Une mesure coûteuse pour le budget de l Etat et inefficace pour l environnement. Mercredi 28 octobre 2015

CREDIT D IMPOT RENOVATION ENERGETIQUE: Une mesure coûteuse pour le budget de l Etat et inefficace pour l environnement. Mercredi 28 octobre 2015 CREDIT D IMPOT RENOVATION ENERGETIQUE: Une mesure coûteuse pour le budget de l Etat et inefficace pour l environnement Mercredi 28 octobre 2015 Rénovation énergétique : enjeu majeur de politique environnementale

Plus en détail

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes La dynamique Grenelle et les outils incitatifs Les aides financières (TVA à taux réduit) (Crédit d impôt développement durable) Eco PTZ, FEDER TVA à 5,5 % Travaux d isolation, changement de fenêtres Installation

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE en rénovation Le recours a un professionnel RGE est obligatoire crédit d impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro. pas obligatoire Catégories

Plus en détail

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 Février 2014 TVA 2014 Mode d emploi 2 Au 1er Janvier 2014 3 nouveaux Taux : Taux normal : 20 % Taux intermédiaire : 10 % Taux réduit : 5.5 %

Plus en détail

Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli

Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli La maîtrise des dépenses d énergie repose sur trois principes : Faire des économies diminuer les consommations de votre logement

Plus en détail

d investir ancien www.ffbatiment.fr

d investir ancien www.ffbatiment.fr Mémo 2005 19 raisons d investir dans l immobilier ancien www.ffbatiment.fr Crédit d impôt Développement durable Jusqu au 31 décembre 2009 Vous achetez des votre habitation équipements pour principale Crédit

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 MARS 2012 4 A-5-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 MARS 2012 4 A-5-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 MARS 2012 4 A-5-12 CREDIT D IMPOT ECO-PRET A TAUX ZERO. CREDIT D IMPOT SUR LE REVENU EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE. AMENAGEMENTS APPORTES

Plus en détail

ECO-PRÊT À TAUX ZÉRO. Objet

ECO-PRÊT À TAUX ZÉRO. Objet ECO-PRÊT À TAUX ZÉRO Prêt sans intérêts et accessible sans conditions de ressources, pour des travaux réalisés par un professionnel, soit constitué d un bouquet de travaux ou permettant d atteindre une

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 2014 PREAMBULE Afin d inciter les particuliers, les entreprises et

Plus en détail

La rénovation énergétique plus intéressante que l épargne!

La rénovation énergétique plus intéressante que l épargne! Investissement : 12 300 Capital 12 300 Placement WTC 15-A : Chaudière gaz à condensation et accessoires CESI avec 2 capteurs WTS-F1 et 1 préparateur ECS solaire WASol 310 3 850 4 900 8 560 Gaz : 600 /

Plus en détail

Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers

Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers Intervention Acteurs du Solaire mercredi 15 février 2012 Le réseau des Espaces Info Energie Réseau National : Plus de 230 Espaces. Plus de 500

Plus en détail

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE AIDE AU FINANCEMENT

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE AIDE AU FINANCEMENT LES AIDES A LA RENOVATION: CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE TVA REDUITE AIDE AU FINANCEMENT Février 2014 RENOVATION ENERGETQUE / THERMIQUE Aides / Avantages Montants accordés Conditions imposées Type

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

Fiche pratique Financements 2014

Fiche pratique Financements 2014 Fiche pratique Financements 2014 Selon l adage, les impôts sont éternels pas les aides. Alors profitez s en maintenant! Malgré le contexte économique actuel, des aides de l Etat sont encore attribuées

Plus en détail

Réunion d information Label RGE

Réunion d information Label RGE Réunion d information Label RGE Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat Les éco-conditionnalités La mention Reconnu Garant de l Environnement Devenir RGE Quelle qualification choisir 2 Plan de Rénovation

Plus en détail

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz)

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) L éco-prêt à taux zéro en 14 points 1. Comment fonctionne un éco-prêt à taux zéro? L éco-prêt permet de financer les travaux d économie d énergie et les éventuels frais induits

Plus en détail

Les nouvelles mesures pour consolider la trajectoire de finances publiques

Les nouvelles mesures pour consolider la trajectoire de finances publiques Les nouvelles mesures pour consolider la trajectoire de finances publiques Intervention de Pascal LABET Comité Directeur Confédéral 14 septembre 2011 Un effort de consolidation budgétaire qui passe par

Plus en détail

TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures prévues

TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures prévues Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment de l Isère 3 cours Jean Jaurès 38130 ECHIROLLES - Tél. 04 76 09 39 36 - Fax 04 76 22 23 65 TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures

Plus en détail

Conditions pour l'obtention d'un crédit d'impôt «développement durable»

Conditions pour l'obtention d'un crédit d'impôt «développement durable» DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES CHARENTE Mai 2012 Question n 1 Le logement est-il occupé à titre de résidence principale? Question n 2 Êtes-vous propriétaire occupant ou locataire? Question

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services GUIDE FISCAL L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. «Document à titre indicatif. La responsabilité de FAL Fleet Services ne pourra pas être engagée

Plus en détail

Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura

Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura Deux organismes à votre service pour répondre à toutes vos interrogations L ADIL du Jura, agence départementale

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L HABITAT être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail

changez vos menuiseries et faites des économies!

changez vos menuiseries et faites des économies! changez vos menuiseries et faites des économies! AIDES FINANCIÈRES POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2014 The world looks better Remplacez vos menuiseries par des fenêtres aluminium et

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006!

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006! Économies d énergie et énergies renouvelables Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Le crédit d impôt? Il est fait pour moi! Illustrations : Claire Laffargue Les nouvelles dispositions

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts Réductions d'impôts http://mineco.fgov.be/energy/rational_energy_use/tax_reductions/home_fr.htm Les aides publiques pour améliorer la performance énergétique des logements Pascal Ons, Consultant pascal.ons@skynet.be

Plus en détail

Formation crédit d impôt 2012

Formation crédit d impôt 2012 Formation crédit d impôt 2012 CI 2012 : rappel des fondamentaux Pourqui? Locataires, propriétaires ou bailleurs Domiciliation fiscale en France Contribuablespayantdesimpôtssurlerevenuounon Pourquoi? Travaux

Plus en détail

FISCALITÉ DE L ENVIRONNEMENT. Guillaume SAINTENY. CFE 28 mars 2013

FISCALITÉ DE L ENVIRONNEMENT. Guillaume SAINTENY. CFE 28 mars 2013 FISCALITÉ DE L ENVIRONNEMENT Guillaume SAINTENY CFE 28 mars 2013 I- LES DEFAUTS DE L ÉCOFISCALITÉ FRANCAISE II- LES REFORMES SONT POSSIBLES! III- COMMENT? IV- ENERGIE CLIMAT V- ETALEMENT URBAIN ARTIFICIALISATION

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro en Pays-de-la-Loire

L éco-prêt à taux zéro en Pays-de-la-Loire L éco-prêt à taux zéro en Pays-de-la-Loire 999 éco-ptz accordés au 4 ème trimestre 2013 et 3 120 en 2013, soit un repli annuel de 5,5 % service connaissance des territoires et évaluation Avril 2014 999

Plus en détail

Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE

Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA éco-ptz CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ÉCO - RÉNOVATION RGE 2 Schüco Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir...

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5 Mars 2015 Votre réussite, notre satisfaction Bureau de Belleville : Bureau de Vonnas Bureau de Trevoux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du clos 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66

Plus en détail

LOI DE FINANCES 2012 Date :

LOI DE FINANCES 2012 Date : Titre : Référence : LOI DE FINANCES 2012 Date : IG12 001 01.2012 Face aux difficultés conjoncturelles, un plan de retour à l équilibre des finances publiques a été mis en œuvre à travers la loi de finances

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

L ÉCO- PRÊT À TAUX ZÉRO OU ÉCO-PTZ

L ÉCO- PRÊT À TAUX ZÉRO OU ÉCO-PTZ OCTOBRE 2015 lesclesdelabanque.com L ÉCO- PRÊT À TAUX ZÉRO OU ÉCO-PTZ N 1 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT SOMMAIRE Introduction 3 En quoi consiste l éco-ptz? 4 CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Qui peut

Plus en détail

POINT D INFORMATION SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT AU 13 DECEMBRE 2012

POINT D INFORMATION SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT AU 13 DECEMBRE 2012 POINT D INFORMATION SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT AU 13 DECEMBRE 2012 Philippe BOUCHARDEAU Nelly ARGOUD Adjoint de direction Adil 26 Stagiaire Elève avocate Adil 26 1 Rappels sur L ADIL 26 Les trois missions

Plus en détail

CREDIT IMPOT au 1 er janvier 2012. Source : - Loi de finance n 2011-1977 du 28 décembre 2011 - Bulletin officiel des impôts 5 B 22 09

CREDIT IMPOT au 1 er janvier 2012. Source : - Loi de finance n 2011-1977 du 28 décembre 2011 - Bulletin officiel des impôts 5 B 22 09 CREDIT IMPOT au 1 er janvier 2012 Source : - Loi de finance n 2011-1977 du 28 décembre 2011 - Bulletin officiel des impôts 5 B 22 09 Crédit développement durable : Les taux sont donnés sans le rabot de

Plus en détail

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012 CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012 L administration fiscale a précisé les modalités d application du crédit d impôt développement durable (CIDD) résultant de la loi de finances

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 07/10/2014 à 08:46:13 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L ATTRIBUTION D AIDES À

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2014 Le DPE, QUELS OBJECTIFS? Le diagnostic de performance

Plus en détail

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements 14 / 34 Comment fonctionne l éco-prêt à taux zéro? Le programme de réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale

Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale Source : REVUE FIDUCIAIRE / N 3281 / Loi de finance pour 2009. Loi 2008-1425 du 27 décembre 2008 Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale * Aménagements

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE

LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE DOSSIER DE PRESSE 23 octobre 2014 Contact presse : Christèle TILY : 02 43 01 50 70 Valérie DUVAL : 02 43 01 50 72 pref-communication@mayenne.gouv.fr Éléments de

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2014

LOI DE FINANCES POUR 2014 Note d information du mois de Janvier 2014 Nous vous adressons tous nos vœux de santé, bonheur et prospérité LOI DE FINANCES POUR 2014 FISCALITE DES PARTICULIERS Revalorisation des tranches du barème d

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

PRIME RENOVATION ENERGETIQUE - FAQ

PRIME RENOVATION ENERGETIQUE - FAQ PRIME RENOVATION ENERGETIQUE - FAQ Question A. Bénéficiaires Réponse A1 Un étranger peut-il bénéficier de la prime Oui, la nationalité du demandeur n est pas une condition de la prime, qui peut bénéficier

Plus en détail

J économise, je préserve l environnement. Crédits d impôts. Fiscalité. Prime Energie Aides. GrEEn Solutions

J économise, je préserve l environnement. Crédits d impôts. Fiscalité. Prime Energie Aides. GrEEn Solutions J économise, je préserve l environnement Crédits d impôts Fiscalité Prime Energie Aides GrEEn Solutions 2015 Les Crédits d impôts ce qui change en 2015 Le Crédit d Impôt Développement Durable (CIDD) change

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI INFORMATION PROFESSIONELLE UCI N 50 2012 Rubrique Fiscalité Objet Le nouveau dispositif en faveur de l investissement locatif Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 : 31 décembre 2012 : 1/5 Le dispositif

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : novembre 2013 Être bien informés pour économiser l énergie

Plus en détail

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Réhabiliter et préserver le patrimoine architectural français. Les dépenses

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES DEVIS» CADRE A Données relatives à la

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Financement de la réhabilitation des logements

Financement de la réhabilitation des logements Financement de la réhabilitation des logements Quels instruments disponibles? La gamme des outils Aides directes de l Etat et des collectivités locales Subventions nationales et locales Défiscalisation

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Depuis la loi de finances pour 2005, a été créé un crédit d'impôt dédié au développement durable et aux économies d'énergie. S inscrivant dans

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Investissement Immobilier & Crédit à la Consommation

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Investissement Immobilier & Crédit à la Consommation Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO Investissement Immobilier & Crédit à la Consommation Étude de SOFINCO Décembre 2008 Synthèse Cette étude souligne les effets positifs de l investissement

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

What role for green taxation in the French broader fiscal reform?

What role for green taxation in the French broader fiscal reform? What role for green taxation in the French broader fiscal reform? Thierry KALFON Director of Strategy, Economy and Tariffs, GDF SUEZ Green Budget Europe & IDDRI PARIS, 29 October 2012 CONFIDENTIEL SOMMAIRE

Plus en détail

Incitations fiscales

Incitations fiscales Amélioration énergétique des logements Incitations fiscales Crédit d Impôt Développement Durable (CIDD) CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) Recentrage sur la rénovation lourde 10 taux remplacés

Plus en détail

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE AIDES DE l Anah (agence nationale de l habitat) Le logement doit être achevé depuis plus de 15 ans Les subventions sont accordées sous conditions

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France. Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises.

La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France. Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises. La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises. Présentation de FNE France Nature Environnement : une Fédération de plus de

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAI R E BOIS POMPE S À CHALE U R Kaliko CON DE NSATION F IOU L/GAZ CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >>

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

Actualité fiscale / Novembre 2011

Actualité fiscale / Novembre 2011 Actualité fiscale / Novembre 2011 L année 2011 comporte un flot législatif important, ceci par quatre lois de finances rectificatives mais également le projet de loi de finance pour 2012 à venir. 1 e Loi

Plus en détail

- Etre affilié à une caisse de retraite ayant conventionné avec le Conseil Général.

- Etre affilié à une caisse de retraite ayant conventionné avec le Conseil Général. CONSEIL GENERAL DU VAR Subvention pour des travaux de rénovation Conditions de ressource Réhabilitation de logements vacants ou transformation de locaux en logements en vue de les louer avec des loyers

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail