LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC"

Transcription

1 LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC

2 Accroître les soutiens aux projets de territoire Budget total du 10 e programme : M dont 3561 M pour le bassin Rhône Méditerranée, et 92 M pour le bassin Corse Une hausse modérée malgré l augmentation des champs d actions liée à l objectif d atteinte du bon état de l eau en 2015 Comparaison des financements du 9 e et du 10 e programme (en M )

3 Un rééquilibrage de la charge fiscale

4 Financements de l agence de l eau (en millions d euros) Animation et gestion locale 60 2% Alimentation en eau potable 66 2% Gestion des services d'eau et d'assainissement % Assainissement domestique % Fonds de concours ONEMA, frais de fonctionnement % Assainissement industriel 163 5% Etudes, communication, international 173 5% Gestion quantitative et économie d'eau 266 7% Protection des captages 288 8% Restauration des milieux aquatiques %

5 Obligation de résultats : fongibilité asymétrique Domaine 1 Etude, Connaissance, Fonctionnement Domaine 2 Réglementaire Temps de pluie ERU RSDE industrie Domaine 3 Milieux Quantitatif Captage 5

6 3 enjeux prioritaires 1 / ÉCONOMISER ET PARTAGER L EAU 2 / PRÉSERVER L EAU ET LA SANTÉ 3 / RESTAURER LES MILIEUX AQUATIQUES 6

7 3 enjeux prioritaires 1 / ÉCONOMISER ET PARTAGER L EAU Avec 40 % du territoire touché, les bassins couverts par l Agence sont les plus touchés par les pénuries d eau. L accroissement des populations et le changement climatique aggraveront cette situation 266 M y seront consacrés soit un doublement des moyens financiers En Isère, le SDAGE cible prioritairement les bassins : Bourbre Galaure 4 Vallées Isère AvalBas Grésivaudan Vercors

8 Économies d eau tous usages confondus sur territoires prioritaires Action liée EAU ET QUANTITÉ Mobilisation des ressources de substitution Gouvernance des territoires prioritaires 266 M Budget doublé! Equipement des prises d eau pour relèvement débits réservés (2014). Mise en place de débits réservés supérieurs au plancher réglementaire (hydroélectricité).

9 3 enjeux prioritaires 1 / ÉCONOMISER ET PARTAGER L EAU 2 / PRÉSERVER L EAU ET LA SANTÉ Le défi de l épuration urbaine est en voie d être gagné. La mise en conformité des stations d épuration moyennes (entre et eq-habitants) est désormais prioritaire. La pollution des captages d eau potable par les pesticides et la pollution des milieux par les micropolluants industriels constituent de nouveaux enjeux. 1,29 Mds, dont 190 M - un doublement des moyens là aussi pour lutter contre les pollutions agricoles

10 EAU ET SANTÉ Réduire les pollutions diffuses Lutter contre les pesticides d origine non agricole Accompagner la réglementation 288 M dont 190 M (budget doublé) pour réduire les pollutions agricoles en ciblant les captages d eau potable Identifier et préserver les ressources en eau potable futures

11 EAU ET SANTÉ Réduction des émissions des substances dangereuses Réduction des pollutions hors substances 163 M pour lutter contre les pollutions industrielles Mise en œuvre de technologies innovantes

12 EAU ET SANTÉ Accompagnement de la réglementation Mise en œuvre du SDAGE 783 M pour lutter contre les pollutions domestiques Adaptation aux enjeux émergents

13 EAU ET SANTÉ Accompagnement de la réglementation 66 M pour mettre en conformité la qualité de l eau distribuée

14 3 enjeux prioritaires 1 / ÉCONOMISER ET PARTAGER L EAU 2 / PRÉSERVER L EAU ET LA SANTÉ 3 / RESTAURER LES MILIEUX AQUATIQUES Deux tiers des rivières en mauvais état écologique ont subi de graves déformations physiques qui altèrent la vie piscicole 414 M : moyens financiers doublés pour restaurer les milieux (seuils, restauration physique des rivières, zones humides)

15 Restaurer les cours d eau et les autres milieux aquatiques MILIEUX AQUATIQUES Préservation et restauration des zones humides 414 M Budget doublé! Financement des chargés de mission

16 Des aides simples et lisibles 30 % 50 % 80 % de subvention pour l accompagnement réglementaire et le Fonds de solidarité rurale (FSR) de subvention pour les études, les actions relevant du SDAGE et l assistance technique de subvention pour les opérations prioritaires (restauration de la continuité écologique des cours d eau, captages prioritaires, achat de zones humides) ou dans le cadre de partenariats mais assorties de conditions particulières, coûts plafonds, seuils d éligibilité

17 Une sélectivité affirmée Des moyens doublés sur les enjeux prioritaires. Des aides plus orientées sur des thématiques particulières. Des renoncements. Des aides plus encadrées.

18 Critères de sélectivité Les projets d un montant inférieur à TTC ne sont pas éligibles aux aides de l Agence Dans la continuité du 9 ème programme, des seuils sur les prix de l eau et de l assainissement pour encourager la durabilité et la qualité du service eau potable 0,70 en ,80 en ,90 à partir de 2015 assainissement 0,50 en ,60 en ,70 à partir de 2015 Favoriser progressivement l intercommunalitéet la transmission des données SISPEA 18

19 Comment demander une aide Une demande d aide = dossier de projet technique et financier + formulaire de demande disponible sur qui précise la composition obligatoire des dossiers Dossier d aide complet à transmettre à : Agence de l Eau RMC Délégation Rhône-Alpes 14 rue Jonas SALK LYON CEDEX 07 Faciliter le démarrage des travaux possibilité pour le bénéficiaire de solliciter d engager les travaux avant la décision d aide si dossier complet transmis à l Agence ne préjuge pas de la suite donnée à la demande d aide 19

20 Gestion de la ressource en eau opérations Taux d aide Conditions Schémas directeurs et diagnostics de réseaux, inventaires de patrimoine Modification de la gestion des débits réservés (études et travaux) Comptage des prélèvements AEP, mesurede débit des cours d eau et sources Réparation de fuites, économies d eau (dont compteurs et limiteurs de débits des fontaines) Mobilisation de ressources de substitution (retenues, transferts) 50% 50% Sur territoires prioritaires du SDAGE 50% 50% Sur territoires prioritaires du SDAGE ou dans le cadre d appels à projets Jusqu à 80% Sur territoires prioritaires du SDAGE Coûts plafond 20

21 Alimentation en eau potable opérations Taux d aide Conditions Etudesgénérales, schémas directeurs et études patrimoniales, structuration des services Procédure réglementaire protection des captages Travaux de protection, acquisitions foncières, indemnité de servitude 50% Forfait / point d eau Potabilisation(simple désinfection) 30% Réseaux publicsuniquement. Rapport HGA et attestation dépôt dossier à l ARS 50% Travaux prescrits par la DUP et/ou l HGA. Potabilisation 30% Non-conformitéavérée de l eau distribuée. Comptage des volumes prélevés. DUP signée ou en cours.coût plafond. Attention: plus d aide sur le remplacement des branchements en plomb 21

22 Assainissement domestique opérations Taux d aide Conditions Etudesgénérales et patrimoniales, schémas directeurs, études structuration des services, études mise en place de SPANC RéhabilitationANC (étude à la parcelle + travaux) Construction /mise en conformité STEP Amélioration desréseaux (mise en séparatif, réduction ECP) 50% Forfait3000 / installation Auto surveillance réseaux et STEP 30% Zonageapprouvé. Diagnostic réalisé, ouvrages éligibles antérieurs à 1996 et identifiés par le SPANC. 30% Territoire prioritaire SDAGE ou projet relevant de la DERU échéance 2005 ou impact milieu avéré. Schéma directeur et zonageapprouvé. Coût plafond. 30% Diagnosticréseau réalisé, impact milieu avéré (déversement temps sec ou dysfonctionnement STEP) Coût plafond. Attention: plus d aide pour les stations d épuration > EH (échéances DERU 1998 et 2000) ni pour la mise en conformité des branchements privés 22

23 Restauration des milieux aquatiques Zones humides Taux d aide Conditions Etudes générales, connaissance, inventaires 50% Elaboration plan de gestion Jusqu à 80% Travaux de restauration 50% Travaux de gestion pluriannuels 50% Foncieracquis avec l aide de l Agence. Sinon gestion éligible au titre des bonus contractuels. Acquisitions foncières Jusqu à 80% Engagements sur la destination des terrains Rivières, lacs, lagunes, Taux d aide Conditions Etudesgénérales, connaissance, plans de gestion Restauration de la continuité écologique des cours d eau 50% Jusqu à 80% Taux d aide selon cofinancements,ambition des projets. Taux dégressif à compter 2016 Restaurationphysique des cours d eau 50% Attention: entretien ripisylve, valorisation paysage / patrimoine, sentiers découverte 23

24 Soutien à l animation et à la gestion concertée opérations Taux d aide Conditions Fonctionnement postes de chargé(e)s de mission/ technicien(ne)s de rivière 50% Taux majoré à 80% pendant 3 ans sur territoires orphelins. Assiette : 1,3 x salaire annuel chargé, plafonnée à /an/poste. Investissements postes de chargé(e)sde mission / technicien(ne)s de rivière 50% Dépense plafonnée à /postepour 5 ans. 24

25 Ce qui relève dorénavant des bonus contractuels opérations Taux d aide Conditions Programmesd entretiens pluriannuel de la ripisylve Valorisation du paysage et patrimoine lié à l eau, sentiers de découverte, Communication, sensibilisation, animations scolaires 30% - Dans le cadre de procédures contractuelles en contrepartiede projets relevant du SDAGE - Dans le cas de contrats d insertion 30% Dans le cadre de procédures contractuelles en contrepartiede projets relevant du SDAGE 50% Dans le cadre de procédures contractuelles en contrepartiede projets relevant du SDAGE 25

26 Politique d appels à projets 2012: économies d eau 2013: assainissement pluvial 2014: économies d eau?

27 La solidarité urbain-rural Un complément aux aides classiques de l Agence pour les actions normalement éligibles retenues dans la programmation (+ 20%) dans ce cas l agence ne peut pas contribuer à plus de 50% du montant HT des travaux Un élargissement du champ des aides classiques dans ce cas l aide de l agence ne peut excéder 30 % du montant HT des travaux Enveloppe SR Isère : 2,880 M / an 27

28 Evolution de la procédure d agrément pour les contrats de rivière Maîtriser l ordre du jour du Comité d Agrément de manière à maintenir une participation assidue de ses membres Conserver et renforcer la plus-value des avis du comité dans les procédures examinées Soutenir et renforcer la montée en puissance des SAGE dans le bassin

29 Evolution de la procédure d agrément pour les contrats de rivière o Contrats non couverts par un SAGE o Contrats couverts par un SAGE

30 Focus redevances prélèvements Comptage des volumes prélevés (arrêté 19/12/2011) : - comptabilisation directe obligatoire des volumes prélevés (sauf cas d impossibilité validé par l Agence de l Eau) - contrôle périodique (7 ans) de fonctionnement des compteurs liste des organismes de contrôle habilités : - en cas de non respect : imposition d office avec pénalité de 40% a priori à partir de l exercice 2013 Rendements des réseaux AEP (décret 27/01/2012) : - doublement de la redevance de prélèvement si non prise en compte par la collectivité (étude réseau, programme de travaux) - mise en application à l étude au niveau national Renseignements redevances/primes : Inès TUDELA / Myriam PILLON

31 Vos contacts à l Agence 31

32 Les outils disponibles sur Les informations sur le 10 ème programme Les formulaires administratifs «aides» et «redevances» 32

33 Merci de votre attention

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable Accroître les soutiens aux projets de territoire Budget total du 10 e programme : 3 653 M dont 3561 M pour

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

Les enjeux du 10 e programme

Les enjeux du 10 e programme Les enjeux du 10 e programme Atteindre une gestion équilibrée des ressources en eau tout en assurant la satisfaction durable des usages. Répondre à de nouveaux défis comme la pollution par les pesticides,

Plus en détail

Un programme ambitieux pour l assainissement non collectif

Un programme ambitieux pour l assainissement non collectif Un programme ambitieux pour l assainissement non collectif Les enjeux du 10 e programme Atteindre une gestion équilibrée des ressources en eau tout en assurant la satisfaction durable des usages ; Répondre

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 > L eau, cette ressource vitale que l on pensait renouvelable à l infini, n est pas inépuisable. 40 % des territoires sur lesquels intervient l

Plus en détail

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES PROGRAMME 2013/2018 RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES Réduire l impact des activités humaines sur les milieux aquatiques en vue d atteindre le

Plus en détail

Gestion Durable des Services Publics d Eau et d Assainissement

Gestion Durable des Services Publics d Eau et d Assainissement Gestion Durable des Services Publics d Eau et d Assainissement Xavier EUDES Directeur des Interventions et des Actions de Bassin Agence de l Eau Rhône Méditerranée & Corse Sommaire 1/ Contexte : Grands

Plus en détail

EAU ET MILIEUX AQUATIQUES. Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012

EAU ET MILIEUX AQUATIQUES. Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012 EAU ET MILIEUX AQUATIQUES Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012 Janvier 2007 9 es 2007-2012 programmes des agences de l eau «L Europe s est dotée d un cadre communautaire pour

Plus en détail

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00 Date d ouverture de l appel à projet : 1er octobre 2015 Date limite d envoi des dossiers de candidatures : 31 janvier 2016 Pour toutes questions : Délégation du bassin Atlantique-Dordogne Unité territoriale

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Infrastructures liées à la protection de la ressource, au traitement et à la distribution de l eau potable. BENEFICIAIRES Communes

Plus en détail

Le Plan Départemental de l Eau

Le Plan Départemental de l Eau de l Eau CG1/PIADDT/DAE/MD-LS-9/05/009 de l Eau Son organisation schématique va s appuyer sur : 1. Les infrastructures existantes d intérêt départemental,. Les schémas directeurs territoriaux, 3. Des maillages

Plus en détail

Schéma Départemental de l Eau

Schéma Départemental de l Eau 2014 2018 Schéma Départemental de l Eau Règlement des aides Direction de l Environnement Service de l Eau et de l Assainissement 2014 2 Direction de l Environnement Annexe 2 à la délibération du 18 octobre

Plus en détail

Commission Agriculture-Forêt -Rivière 17 octobre 2014

Commission Agriculture-Forêt -Rivière 17 octobre 2014 Commission Agriculture-Forêt -Rivière 17 octobre 2014 ORDRE DU JOUR : 1. Etat d avancement du Contrat de Rivière : Description des actions prioritaires et préparation des marchés Présentation du calendrier

Plus en détail

Signature du Contrat de rivière

Signature du Contrat de rivière Signature du Contrat de rivière Soutien financier : Soutien technique : Cérémonie de signature du Contrat de rivière 18 juin 2010 Qu est-ce-qu un Contrat de rivière? Un programme de reconquête de la qualité

Plus en détail

Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11

Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11 Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11 Points proposés : Le Contrat de rivière: avancement, objectifs Etat des lieux du bassin du Doron Enjeux et objectifs, propositions d actions Vers une mise

Plus en détail

Qualité de pose des réseaux d assainissement et financements de l agence de l eau Adour Garonne. Journée FSTT du 5 novembre 2015 Sophie OLIVIER

Qualité de pose des réseaux d assainissement et financements de l agence de l eau Adour Garonne. Journée FSTT du 5 novembre 2015 Sophie OLIVIER Qualité de pose des réseaux d assainissement et financements de l agence de l eau Adour Garonne Journée FSTT du 5 novembre 2015 Sophie OLIVIER 10 ème programme d intervention Une politique au service de

Plus en détail

Révision Ligne 24 Milieux aquatiques

Révision Ligne 24 Milieux aquatiques Révision Ligne 24 Milieux aquatiques Une révision pour répondre aux objectifs du Grenelle et du SDAGE Un domaine qui monte en puissance Dotations : 8,5 M en 2007 -> 22 M en 2012 Fort taux d engagement

Plus en détail

Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages

Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages Un projet de programme de mesures coconstruit Concertation locale : RMC : 150 réunions (octobre

Plus en détail

2013-2018. D I N T E R V E N T I O N de l Agence de l eau Rhin-Meuse DOSSIER DE PRESSE. 10 ème Programme DOSSIER DE PRESSE 2013-2018

2013-2018. D I N T E R V E N T I O N de l Agence de l eau Rhin-Meuse DOSSIER DE PRESSE. 10 ème Programme DOSSIER DE PRESSE 2013-2018 10 ème Programme Vendredi 12 octobre 2012 Agence de l eau Rhin-Meuse 9h30 >13h00 Contact presse : Dominique Frechin / tél. 03 87 34 48 59 1 Les priorités Les avancées L état des eaux Les causes et les

Plus en détail

2013-2018. Des outils privilégiés : l approche territoriale et la politique contractuelle

2013-2018. Des outils privilégiés : l approche territoriale et la politique contractuelle 2013-2018 Des outils privilégiés : l approche territoriale et la politique contractuelle Des outils confortés, des partenariats renforcés 2013-2018 Les schémas d aménagement et de gestion des eaux (Sage)

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze Règlement Titre Adopté par la CLE le 18 décembre 2012 Légende Sommaire Sommaire... 2 Préambule... 3 Chapitre 1 : Contenu et portée juridique du

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015

APPEL A PROJETS 2015 APPEL A PROJETS 2015 Conjuguer renaturation des rivières et lutte contre les inondations à l heure de la GEMAPI Elaboré en coordination et avec l'appui de la DREAL de bassin Rhône-Méditerranée et de la

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France Coorganisées par la région Ile de France et l Agence de l eau Seine Normandie Journées des animateurs territoriaux d Ile de France Les CONTRATS avec

Plus en détail

NOTE DE METHODE POUR L ESTIMATION DU COUT DU PROJET DE PROGRAMME DE MESURES RHONE- MEDITERRANEE 2016-2021

NOTE DE METHODE POUR L ESTIMATION DU COUT DU PROJET DE PROGRAMME DE MESURES RHONE- MEDITERRANEE 2016-2021 NOTE DE METHODE POUR L ESTIMATION DU COUT DU PROJET DE PROGRAMME DE MESURES RHONE- MEDITERRANEE 2016-2021 Documents et données techniques pour l élaboration du projet de SDAGE 2016-2021 du bassin Rhône-Méditerranée

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

SAGE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : L EXPERIENCE DU BASSIN RHÔNE MEDITERRANEE

SAGE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : L EXPERIENCE DU BASSIN RHÔNE MEDITERRANEE SAGE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : L EXPERIENCE DU BASSIN RHÔNE MEDITERRANEE Marc VEROT (Agence de l eau RMC / Département de la Planification et de la Programmation) Préambule : un SAGE pour quoi faire?

Plus en détail

Carte IN.1. Zones d'aléa inondation. Délimitations : Zones d'aléas inondation issues : SAGE. des plus hautes eaux connues

Carte IN.1. Zones d'aléa inondation. Délimitations : Zones d'aléas inondation issues : SAGE. des plus hautes eaux connues Carte I.1 1195A2.2_Zones humides.mxdjuin211 échelle : 14 ème sce21 sce octobre 212 Page 131 sur 138 Carte I.1 1195A2.2_Zones humides.mxdjuin211 échelle : 14 ème sce21 sce octobre 212 Page 132 sur 138 Carte

Plus en détail

SAGE Ellé Isole Laïta. De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre :

SAGE Ellé Isole Laïta. De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre : SAGE Ellé Isole Laïta De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre : Plouëc du Trieux Le 7 octobre 2009 917 km 2 Le bassin versant Ellé-Isole-Laïta 38 communes 3 départements Initiation de la démarche

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014 :

APPEL A PROJETS 2014 : APPEL A PROJETS 2014 : ASSAINISSEMENT ET ENERGIE REDUIRE L IMPACT ENERGETIQUE DES SYSTEMES D ASSAINISSEMENT DOMESTIQUES RÈGLEMENT Date d ouverture de l appel à projet : 20 janvier 2014 Date limite d envoi

Plus en détail

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Elodie BRELOT Directeur du GRAIE Groupe de Recherche Rhône-Alpes sur les Infrastructures

Plus en détail

Gestion patrimoniale des réseaux et redevance eau potable

Gestion patrimoniale des réseaux et redevance eau potable Gestion patrimoniale des réseaux et redevance eau potable Objectifs : Lutter contre le gaspillage d eau traitée Diminuer le surcoût d exploitation du service Limiter les prélèvements Les réseaux AEP :

Plus en détail

Valorisation des données d autosurveillance

Valorisation des données d autosurveillance Valorisation des données d autosurveillance Utilisation des données pour définir des priorités d action 1 Quelle valorisation des données? Des besoins multiples Environnementaux :» connaître les déversements

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques 1 Les grands principes dans le cadre de contrats territoriaux privilégier les masses d eau dégradées (DCE) préserver les masses d eau bon état répondre aux enjeux du Grenelle : continuité et acquisition

Plus en détail

Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante

Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Cycle de rencontres techniques : Gestion patrimoniale AEP Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante 26 Mai 2011 Besançon 1 Déroulement de la rencontre

Plus en détail

1. CONNEXION, MANDATEMENT, PRODUCTION ET MISE EN LIGNE D'UN RPQS

1. CONNEXION, MANDATEMENT, PRODUCTION ET MISE EN LIGNE D'UN RPQS GUIDE DDTM34 de saisie des données annuelles sur le site de l'observatoire national des services publics d'eau et d'assainissement : http://services.eaufrance.fr/ Ce guide se divise en 2 parties : 1. Connexion,

Plus en détail

Gestion patrimoniale des réseaux r sur le bassin Loire Bretagne Aides

Gestion patrimoniale des réseaux r sur le bassin Loire Bretagne Aides Gestion patrimoniale des réseaux r AEP sur le bassin Loire Bretagne Contexte Stratégies mises en œuvre Aides CEMAGREF Emmanuel PICHON et Jean Pierre FORGET Agence de l eau l Loire - Bretagne ZOOM DICI

Plus en détail

Le Service Public d'assainissement Non Collectif (SPANC) Un exemple d'accompagnement des collectivités

Le Service Public d'assainissement Non Collectif (SPANC) Un exemple d'accompagnement des collectivités Des projets, des besoins, Venez puiser l'inf'eau! Le Service Public d'assainissement Non Collectif (SPANC) Un exemple d'accompagnement des collectivités 1 des accompagnements Conseil juridique Lettre du

Plus en détail

Compte rendu n 3 de la Réunion du 06/03/15 EAU POTABLE - RDV SOCIETE VEOLIA

Compte rendu n 3 de la Réunion du 06/03/15 EAU POTABLE - RDV SOCIETE VEOLIA Secteur Travaux Urbanisme Mandat Avril 2014 Avril 2020 Rédacteur : Laurent BACH (3 ème Adjoint) Saint Sauveur-sur-Ecole, le 07/03/15 Compte rendu n 3 de la Réunion du 06/03/15 EAU POTABLE - RDV SOCIETE

Plus en détail

Bilan du stage sur les bonnes pratiques de rédaction des SAGE

Bilan du stage sur les bonnes pratiques de rédaction des SAGE Bilan du stage sur les bonnes pratiques de rédaction des SAGE Objectif : réaliser une synthèse des dispositions et règles des SAGE approuvés ou validés par leur CLE Résultat obtenu : une fiche par thématique

Plus en détail

Fuites dans les réseaux d eau potable : Enjeux, obligations règlementaires et aides de l Agence de l eau

Fuites dans les réseaux d eau potable : Enjeux, obligations règlementaires et aides de l Agence de l eau Fuites dans les réseaux d eau potable : Enjeux, obligations règlementaires et aides de l Agence de l eau Agence de l eau Rhin-Meuse Julie CORDIER Les fuites dans les réseaux d eau potable Quels enjeux?

Plus en détail

Rappel du cadre sur le Doubs franco-suisse

Rappel du cadre sur le Doubs franco-suisse Rappel du cadre sur le Doubs franco-suisse Le territoire : le sous-bassin du Doubs francosuisse A l échelle du bassin du Doubs A l aval : le Contrat de rivière «Doubs et territoires associés» Sous bassin

Plus en détail

Délibération no 01.26 du 15 novembre 2001

Délibération no 01.26 du 15 novembre 2001 AGENCE DE L'EAU SEINE NORMANDIE CONSEIL D'ADMINISTRATION Réunion du 15 novembre 2001 Délibération no 01.26 du 15 novembre 2001 PORTANT APPROBATION DU VII ème PROGRAMME ETENDU A L'ANNEE 2002 Le Conseil

Plus en détail

10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES

10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES 10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES Les principes généraux du 10 ème programme Modération des recettes fiscales = 6 fois recettes de 2012

Plus en détail

Droits et Devoirs des différents acteurs

Droits et Devoirs des différents acteurs Droits et Devoirs des différents acteurs Mardi 28 Mai 2013 Centre technique municipal de Besançon Stéphanie LARDET Chargée de mission Environnement ASCOMADE www.ascomade.org Contenu 1. Ce que dit la réglementation

Plus en détail

Les Prix de l'eau Potable et de l'assainissement Collectif

Les Prix de l'eau Potable et de l'assainissement Collectif Les de l'eau Potable et de l'assainissement Collectif 77 Les de l'eau Potable et de l'assainissement collectif Composantes du prix de l'eau Le prix de l eau potable et de l'assainissement collectif comprend

Plus en détail

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE C SAG COMMISSION LOCALE DE L EAU GE DE LA HAUTE-SOMME Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE 1. Objectifs de la réunion......2 2. Les obligations du SAGE

Plus en détail

CAMPAGNE SUBSTANCES DANGEREUSES PLAN D ACTIONS

CAMPAGNE SUBSTANCES DANGEREUSES PLAN D ACTIONS CAMPAGNE SUBSTANCES DANGEREUSES PLAN D ACTIONS dans le cadre du 9 ème programme de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse Lutter contre la pollution Le 9 ème programme = 14 objectifs phares 2 objectifs

Plus en détail

10 ème PROGRAMME (2013 2018)

10 ème PROGRAMME (2013 2018) 10 ème PROGRAMME (2013 2018) Version adoptée par le comité de bassin du 18 octobre 2012 (délibération n CB 12-15) et par le conseil d administration des 18 octobre 2012 (délibération n CA 12-12) 14 novembre

Plus en détail

Guide pratique pour le suivi administratif des opérations d un contrat de rivière SOMMAIRE

Guide pratique pour le suivi administratif des opérations d un contrat de rivière SOMMAIRE Guide méthodologique aide à la rédaction d un dossier définitif d un contrat de rivière Guide pratique pour le suivi administratif des opérations d un contrat de rivière Introduction SOMMAIRE Fiche 1 :

Plus en détail

Contrat de rivière. re du bassin versant de la Têt. 2 juillet 2015. Présentation et validation de l avant l

Contrat de rivière. re du bassin versant de la Têt. 2 juillet 2015. Présentation et validation de l avant l Contrat de rivière re du bassin versant de la Têt 3 e réunion du comité de rivière re 2 juillet 2015 Présentation et validation de l avant l projet Périmètre du projet : le bassin versant de la Têt 1500

Plus en détail

Bureau de la Commission Locale de l Eau. Olivet le 25 novembre 2014

Bureau de la Commission Locale de l Eau. Olivet le 25 novembre 2014 Bureau de la Commission Locale de l Eau Olivet le 25 novembre 2014 1. Portage du contrat territorial 2. Projets 2015 / Formations 2015 3. Points divers Ordre du jour 1. Portage du contrat territorial Portage

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z REGIE DES EAUX DE VENELLES ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z Service de l Eau Potable Année 2007 RAPPORT

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

REJETS INDUSTRIELS GRAND TROYES AU RÉSEAU PUBLIC D EAUX USÉES DU. Enjeux et moyens

REJETS INDUSTRIELS GRAND TROYES AU RÉSEAU PUBLIC D EAUX USÉES DU. Enjeux et moyens REJETS INDUSTRIELS AU RÉSEAU PUBLIC D EAUX USÉES DU GRAND TROYES Enjeux et moyens Définition des eaux usées Eaux usées domestiques Eaux ménagères (lessives, cuisines non collectives, douches ) Eaux vannes

Plus en détail

PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES

PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES I Objectifs qualitatifs (5) Risque non atteinte des objectifs des Pas de dépassement du seuil

Plus en détail

L Assainissement Non Collectif. dans l Eure

L Assainissement Non Collectif. dans l Eure 6 Assises Nationales de l ANC L Assainissement Non Collectif dans l Eure Evreux 30 septembre 2009 L Assainissement Non Collectif dans l Eure 1. État des lieux de l ANC dans le département 2. Politique

Plus en détail

Bruno BENOI Entreprise Benoi TP. Un patrimoine précieux

Bruno BENOI Entreprise Benoi TP. Un patrimoine précieux Bruno BENOI Entreprise Benoi TP Un patrimoine précieux Pourquoi parler d eau potable et d assainissement aux maires? Certaines communes conservent ces compétences Le maire reste le garant de la salubrité

Plus en détail

Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée

Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée Les approches développées par VEOLIA, opérateur privé, pour une gestion durable des ressources en eau. Rappel Contexte réglementaire France Malgré

Plus en détail

Le rejet des eaux usées

Le rejet des eaux usées 13 Eaux usées, contexte légal et réglementaire Les eaux usées, si elles étaient rejetées dans le milieu sans traitement, pollueraient gravement l environnement et la ressource en eau. En effet, certaines

Plus en détail

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : ANC Objectifs : Protection de la santé et de la salubrité publique Préservation

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10 Rapport d avancement des travaux de lla Commiissiion Localle de ll Eau du bassiin du Loiiret ANNÉE 2004 INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES...

Plus en détail

Rareté de la ressource, étiages sévères / Crues soudaines parfois dévastatrices

Rareté de la ressource, étiages sévères / Crues soudaines parfois dévastatrices 1 Rareté de la ressource, étiages sévères / Crues soudaines parfois dévastatrices Les constats sont les suivants : Une eau globalement abondante à l échelle de la Région mais très inégalement répartie

Plus en détail

Classement en zone de répartition des eaux (ZRE)

Classement en zone de répartition des eaux (ZRE) Classement en zone de répartition des eaux (ZRE) Janvier 2015 Quels critères quelles conséquences? Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement du Logement Rhône-Alpes www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

Prendre en compte les enjeux de développement durable

Prendre en compte les enjeux de développement durable Contrat de territoire2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. Prendre en compte les enjeux de développement durable FICHE ACTION

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 REGIE DES EAUX DE VENELLES Service de l Eau Potable Année 2006 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU Etabli par Max

Plus en détail

10 ème programme. Contrats et animations

10 ème programme. Contrats et animations 10 ème programme Contrats et animations Trois contrats types au 10 programme - Contrat de Partenariat - Contrat global d actions - Contrat d animation Le contrat de partenariat permet d assurer une synergie

Plus en détail

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR AGENCES DE L EAU

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR AGENCES DE L EAU R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2015 AGENCES DE L EAU Table des matières Présentation générale... 5 Bilan d'activité de l'année 2013... 9 1. L avancement

Plus en détail

Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole. Quels enjeux?

Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole. Quels enjeux? Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole Quels enjeux? L eau est un patrimoine commun dont la valeur est reconnue par tous. Charte européenne de l eau, 1967 Atteindre

Plus en détail

Lutte contre les pollutions déversées à l'égout : Signature d'une convention avec l'agence de l'eau Rhône Méditerranée et Corse

Lutte contre les pollutions déversées à l'égout : Signature d'une convention avec l'agence de l'eau Rhône Méditerranée et Corse Dossier de presse Lutte contre les pollutions déversées à l'égout : Signature d'une convention avec l'agence de l'eau Rhône Méditerranée et Corse Contacts VILLE DE BESANÇON Directeur de l'eau et de l'assainissement

Plus en détail

Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles

Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles Compétences «gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations» BUTLEN Jean-Baptiste MEDDE/DEB/AT Ministère

Plus en détail

Eau - Assainissement

Eau - Assainissement PRÉSERVER LA BIODIVERSITÉ ET LES RESSOURCES NATURELLES La préservation des milieux humides est l un des points clefs d une politique de développement durable ; tant en raison des intérêts biologiques que

Plus en détail

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06%

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06% Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE TOULOUGES L ' A r c h i p e l d e s 3 6 C o m m u n e s... Caractéristiques Techniques du

Plus en détail

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités SAGE DVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités BOCAGE RIVIERE ZONES HUMIDES TRAIT DE CÔTE D66 Réaliser des diagnostics partagés du fonctionnement hydraulique D67 Mettre

Plus en détail

Le service d assainissement en France : principales données 2008

Le service d assainissement en France : principales données 2008 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 210 Avril 2011 Le service d assainissement en France : principales données 2008 OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT La quatrième enquête sur les services

Plus en détail

L agence accompagne l assainissement non collectif

L agence accompagne l assainissement non collectif L agence accompagne l assainissement non collectif Un contexte stabilisé Un contexte technique et réglementaire propice à une révision sereine des zonages, sans parti pris pour le non collectif Des conditions

Plus en détail

LES PRIMES DE PERFORMANCE ÉPURATOIRE années 2013 à 2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 LES PRIMES

LES PRIMES DE PERFORMANCE ÉPURATOIRE années 2013 à 2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 LES PRIMES PROGRAMME D ACTION 2013-2018 LES PRIMES Les modalités d attribution des primes 2013 à 2018 sont définies par la délibération modifiée n 2012-25 du 25 octobre 2012 du conseil d administration de l agence

Plus en détail

Note de synthèse environnementale et juridique

Note de synthèse environnementale et juridique Angers Loire Métropole Note de synthèse Règlement de zonage des Eaux Pluviales Juillet 2015 HYN16836X Informations qualité Informations qualité Titre du projet Titre du document Note de synthèse Règlement

Plus en détail

AVIS DES COMMISSIONS DU C.E.S.R. SUR LE PROJET DE SCHEMA DIRECTEUR D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA REUNION 2010 2015

AVIS DES COMMISSIONS DU C.E.S.R. SUR LE PROJET DE SCHEMA DIRECTEUR D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA REUNION 2010 2015 AVIS DES COMMISSIONS DU C.E.S.R. SUR LE PROJET DE SCHEMA DIRECTEUR D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA REUNION 2010 2015 Adopté à l unanimité des membres du Bureau présents et représentés, le 24

Plus en détail

Rappels règlementaires

Rappels règlementaires Réunion du 23 avril 2015 SPANC ORDRE DU JOUR 1 Rappels règlementaires 2 Les compétences du SPANC Service de vidanges groupées Service de réhabilitation 3 Service du Département 4 Gestion du SPANC 5 Zonage

Plus en détail

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date Séminaire Arceau Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective Intervenant le Grand Paris Service Date Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france

Plus en détail

l eau d urbanisme : dans les documents L assainissement

l eau d urbanisme : dans les documents L assainissement environnement avril 2014 l eau dans les documents d urbanisme L assainissement La compétence liée à la collecte et au traitement des eaux usées* relève de la commune. En cas de transfert de compétence(s)

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

Syndicat la Vérone : Alissas Chomérac Projet 2009 :

Syndicat la Vérone : Alissas Chomérac Projet 2009 : Syndicat la Vérone : Le Syndicat d assainissement de la Vérone regroupe les communes d Alissas et de Chomérac. Les compétences du Syndicat concernent la collecte et le traitement des eaux usées. La gestion

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004 Service de l Eau Potable Année 2004 1 Ville de VENELLES Comptes rendus d activités Techniques et financières du Service de l Eau Potable Destinataire : Monsieur le Maire de la commune de VENELLES (13770)

Plus en détail

Le bilan financier. Les dépenses. C O M P T E R E N D U D A C T I V I T E 2 0 1 2 - P a g e 1 1 0

Le bilan financier. Les dépenses. C O M P T E R E N D U D A C T I V I T E 2 0 1 2 - P a g e 1 1 0 Le bilan financier A chaque fin d exercice, les comptes définitifs permettent de retracer de manière détaillée l exécution du budget et les modifications budgétaires intervenues lors de l année. L exécution

Plus en détail

Evaluation. de la politique «Assainissement» de l agence de l eau Adour-Garonne. Synthèse et recommandations

Evaluation. de la politique «Assainissement» de l agence de l eau Adour-Garonne. Synthèse et recommandations Evaluation de la politique «Assainissement» de l agence de l eau Adour-Garonne Synthèse et recommandations ETABLISSEMENT PUBLIC DU MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Préambule Face à l objectif d atteinte

Plus en détail

Pour une gestion partagée de l eau en Isère

Pour une gestion partagée de l eau en Isère CHARTE Pour une gestion partagée de l eau en Isère Lac de Crozet, symbole du partage de l eau entre les bassins versants de Lancey et du Domeynon (Massif de Belledonne) L e département de l Isère dispose,

Plus en détail

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique Kit de présentation du SRCE Consultation Schéma régional de cohérence écologique Définition du SRCE Trame Verte et Bleue (lois Grenelle) Schéma Régional de Cohérence Ecologique Elaboration Etat / Région

Plus en détail

Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat

Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat Réunion publique d information Sommaire le diagnostic et l obligation de mise en conformité les financements possibles les

Plus en détail

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité Intervenants Communes : Mr ou Mme le Maire de la commune Communauté de communes: Mr le Président : M. DURET Chargée de mission : Mme BEAL Entreprises

Plus en détail

Projet d avis à la révision du SAGE Boutonne

Projet d avis à la révision du SAGE Boutonne Projet d avis à la révision du SAGE Boutonne Depuis la parution de la Directive cadre sur l eau en octobre 2000, une politique européenne de l eau a vu le jour avec un objectif principal : atteindre le

Plus en détail

L alimentation en eau potable

L alimentation en eau potable Aujourd hui, la qualité de l eau et les réserves potentielles, constituent, au sein de notre société, des préoccupations environnementales majeures. En 1992 et pour la première fois, le principe selon

Plus en détail

DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE»

DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE» DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE» CADRE D INTERVENTION POUR L AIDE A L INVESTISSEMENT Avec le dispositif «Collectivités lauréates», la Région accompagne les communes qui le souhaitent

Plus en détail

DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE

DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE 1 CONTEXTE Face aux effets des changements climatiques qui ont pour corollaires entre autres, l appauvrissement des sols,

Plus en détail

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif sommaire 1) Pourquoi assainir? 2) Les lois et les obligations. 3) Technique de l ANC. 4) Déroulement de la visite. 1) Pourquoi assainir? Pour restituer

Plus en détail