LE CONSEIL GENERAL Chaque jour à vos côtés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE CONSEIL GENERAL Chaque jour à vos côtés"

Transcription

1 LE CONSEIL GENERAL Chaque jour à vos côtés Illustration Label EAU DIRECTION GENERALE AJOINTE INFRASTRUCTURES ET DEVELOPPEMENT DURABLE DIRECTION DE L AMENAGEMENT, DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT RURAL SERVICE EAU-DECHETS-ENERGIES 0

2 Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 1

3 Annecy, le 24 janvier 2014 En Haute-Savoie, l Assainissement Non Collectif est loin d être négligeable puisqu il concerne plus de dispositifs représentant une population estimée à habitants. Bon nombre de ces dispositifs sont anciens et peuvent être à l origine de rejets non conformes au milieu naturel. Il y a donc là un immense chantier de réhabilitation. La règlementation a donné des compétences importantes aux collectivités territoriales en matière d Assainissement Non Collectif. De plus, depuis le 1er janvier 2011, lors de la vente d'un bien immobilier, un diagnostic Assainissement Non Collectif datant de moins de trois ans doit être adossé à l'acte de vente. En conséquence, les collectivités en charge du suivi des installations d Assainissement Non Collectif peuvent être amenées à prescrire dans de nombreux cas, des travaux onéreux pour les propriétaires. Afin de faciliter les mises aux normes de ces installations, la collectivité peut décider d engager des opérations groupées de réhabilitations. Ce guide a pour vocation d aider les collectivités compétentes en assainissement non collectif dans leurs démarches de montage technique et financier. Il s inscrit dans le cadre de la politique volontariste que mène le Conseil Général de la Haute-Savoie depuis de nombreuses années dans le domaine de l eau et de l assainissement et de l appui technique et financier apporté aux collectivités par le biais du Service d Assistance à l Assainissement Non Collectif créé en 2001, afin de préserver l environnement exceptionnel de notre département. Je remercie notre partenaire, l Agence de l Eau Rhône Méditerranée Corse ainsi que les services publics d assainissement non collectif (les SPANCs) qui ont contribué à l élaboration de ce document. Je vous en souhaite un bon usage. Le Président, Christian MONTEIL Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 2

4 «L eau fait partie du patrimoine commun de la nation. Sa protection, sa mise en valeur et le développement de la ressource utilisable, dans le respect des équilibres naturels, sont intérêt général» LEMA du 30/12/2006 L arrêté du 27 avril 2012 impose aux propriétaires la réhabilitation des installations non conformes présentant des dangers pour la santé des personnes et un risque environnemental avéré, dans un délai maximum de 4 ans après la visite et sous un délai de 1 an en cas de vente (cf. tableau page 11). De plus, face aux risques de santé publique, d insalubrité et de dégradation de la qualité des eaux, les collectivités doivent s inscrire dans une démarche globale d amélioration du fonctionnement des filières et de la qualité des rejets. Les travaux de réhabilitation permettent la mise aux normes des filières et ainsi l augmentation du traitement des eaux usées. Ils représentent un investissement financier important assumé par les particuliers. Toutefois, les collectivités et leurs SPANCs ont la possibilité d apporter un soutien financier aux propriétaires par la mise en place d OPERATION GROUPEE DE REHABILITATION. La collectivité compétente en assainissement non collectif propose aux propriétaires d installations éligibles de coordonner les études et travaux de réhabilitations. L opération groupée de réhabilitation est basée sur le volontariat des propriétaires. Une opération groupée n est pas obligatoirement sur une même commune. Elle doit permettre l amélioration de la qualité des rejets des filières et de supprimer les dangers pour la santé des personnes. L opération groupée permet aux propriétaires volontaires de bénéficier de subventions de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse et du Conseil Général de la Haute Savoie. L Agence Nationale pour l Amélioration de l Habitat peut aider les propriétaires uniquement si l Agence de l Eau subventionne D autres aides soumises à conditions (prêt à taux zéro et caisses de retraites) sont en général indépendantes à une opération groupée et peuvent donc s ajouter aux aides précisées. 1. Une étude de faisabilité à la parcelle sur chaque terrain concerné par la réhabilitation. Cette étude a pour objet de déterminer le système à mettre en place, à le dimensionner en fonction de la nature du sol et de la capacité d accueil du logement. Elle permettra également un chiffrage du projet et d apporter un conseil objectif aux particuliers. 2. Une phase travaux pendant laquelle une entreprise effectuera les travaux de mise en conformité. L'ensemble des études et des travaux sont suivis et coordonnés par le SPANC. L opération groupée de réhabilitation engage la collectivité et le propriétaire pour 3 ans. Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 3

5 Les compétences portant sur la réhabilitation des installations et/ou de l animation des programmes de réhabilitation de l Assainissement Non Collectif doivent d être prises par le SPANC. Deux possibilités de coordination de l opération groupée sont possibles : Sous maîtrise d ouvrage privée des propriétaires : il fait réaliser son étude et/ou ses travaux. Sous maîtrise d ouvrage publique de la collectivité : le SPANC fait réaliser les études et/ou les travaux pour le compte du particulier avec leur accord écrit. Dans les deux cas, le SPANC informe et fédère les propriétaires. Proposer un service aux particuliers au-delà de la mission de contrôle des installations. Obtenir les financements du Conseil Général en cas de maitrise d ouvrage publique des études de faisabilité. Obtenir les financements de l Agence de l Eau. Obtenir les financements du Conseil Régional, en cas de contrat de rivière avec comme objectifs la réhabilitation de l'assainissement non collectif. Négocier le prix des études, voire des travaux. Uniformiser et maîtriser la qualité des études. Maîtrise d ouvrage PUBLIQUE Décision d aide : Agence de l Eau + Conseil Général 74 = OK La collectivité règle la facture globale Versement des aides à la collectivité Titre de recette aux propriétaires : la collectivité demande la somme restante de la facture (montant de la facture globale subvenions) aux particuliers Maîtrise d ouvrage PRIVEE Décision d aide : Agence de l Eau = OK Chaque particulier règle sa facture Versement des aides à la collectivité La collectivité reverse la totalité des subventions de l Agence de l Eau aux particuliers. Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 4

6 PHASE ETUDE LA MAÎTRISE D OUVRAGE PUBLIQUE CONDITIONNE LES AIDES DU CONSEIL GENERAL : Diagnostics réalisés. La collectivité prend la compétence réhabilitation et/ou animation (Cf. annexe I). Le SPANC repère les propriétaires d installations éligibles parmi les diagnostics réalisés. Le SPANC prend contact auprès de l'agence de l'eau et du Conseil Général pour les demandes de subventions. Vérification des conditions préalables : zonage et prix de l'eau (Cf. annexe IV et V). La Collectivité prend une délibération de principe sollicitant les aides du Conseil Général et de l'agence de l'eau (Cf. annexe II). Le Spanc rédige le cahier des charges d étude de faisabilité (Cf. annexe VI) et lance la consultation. La collectivité choisie le bureau d'étude. La SPANC de la collectivité met en place une réunion publique qui informe et propose aux propriétaires disposant d'une installation éligible, d'adhérer au programme de réhabilitation. ENGAGEMENT du propriétaire Signature de convention entre la collectivité et le propriétaire volontaire pour l étude de faisabilité (Cf. annexe VII). Le Maire ou le Président envoie un courrier précisant la date et l heure des visites aux propriétaires volontaires. REFUS du propriétaire Au-delà du délai réglementaire accordé, obligation de réalisation des travaux (mise en demeure et doublement de la redevance). La collectivité dépose un dossier de subvention au Conseil Général et à l Agence de l Eau (Cf. annexe III). Le Conseil Général et de l Agence de l Eau rendent leurs décisions : Notification des subventions ou courrier autorisant le démarrage. Les études peuvent néanmoins démarrer avant sous engagement des financeurs (courrier de demande de démarrage anticipé). L étude de faisabilité réalisée comprend 3 documents : Descriptif des travaux Coût estimatif des travaux Plan d implantation des ouvrages Le bureau d étude transmet au SPANC chaque proposition d étude de faisabilité avant envoi aux propriétaires. Le SPANC paie la totalité de l étude. Le propriétaire remplie une demande d'autorisation d'installation avec le plan de masse de faisabilité et la dépose au SPANC (Cf. annexe VIII). Le propriétaire s engage pour la réalisation des travaux. AVIS FAVORABLE du SPANC Mise en place d un programme de travaux de réhabilitation pour les installations. AVIS DEFAVORABLE du SPANC Reprise du projet avec nouvel avis du SPANC Le Spanc envoi justificatif (facture étude) au Conseil Général pour le versement du solde. Le SPANC perçoit les subventions du Conseil Général et demande le reste du montant de l étude aux propriétaires. Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 5 PHASE TRAVAUX

7 PHASE ETUDE SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE, seules les aides de l Agence de l Eau sont alors versées Diagnostics réalisés. La collectivité prend la compétence réhabilitation et/ou animation (Cf. annexe I). Le SPANC repère les propriétaires d installations éligibles parmi les diagnostics réalisés. Le SPANC prend contact auprès de l'agence de l'eau et du Conseil Général pour les demandes de subventions. Vérification des conditions préalables : zonage et prix de l'eau (Cf. annexe IV et V). La Collectivité prend une délibération de principe sollicitant les aides du Conseil Général et de l'agence de l'eau (Cf. annexe II). La SPANC et la collectivité mettent en place une réunion publique qui informe et propose aux propriétaires disposant d'une installation éligible, d'adhérer au programme de réhabilitation. ENGAGEMENT du propriétaire Signature d une convention mandat (collectivité et propriétaire volontaire pour l étude), la faire signer en deux exemplaires (Cf. annexe VII). REFUS du propriétaire Au-delà du délai réglementaire accordé, obligation de réalisation des travaux (mise en demeure et doublement de la redevance). Le propriétaire choisi son bureau d étude. La collectivité dépose un dossier de subvention à l Agence de l Eau (Cf. annexe III). L Agence de l Eau rend la décision : Notification des subventions ou courrier autorisant le démarrage. Les études peuvent néanmoins démarrer avant sous engagement du financeur (courrier de demande de démarrage anticipé). L étude de faisabilité réalisée comprend 3 documents : Descriptif des travaux Coût estimatif des travaux Plan d implantation des ouvrages Le bureau d étude transmet au SPANC chaque proposition d étude de faisabilité et des factures payées avant envoi aux propriétaires. Le propriétaire remplie une demande d'autorisation d'installation avec le plan de masse de faisabilité et la dépose au SPANC (Cf. annexe VIII). Le propriétaire s engage pour la réalisation des travaux. AVIS FAVORABLE du SPANC Mise en place d un programme de travaux de réhabilitation pour les installations. AVIS DEFAVORABLE du SPANC Reprise du projet avec nouvel avis du SPANC Le SPANC perçoit les subventions et les verse aux propriétaires. PHASE TRAVAUX Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 6

8 PHASE TRAVAUX SOUS MAÎTRISE D OUVRAGE PUBLIQUE : Les travaux ne doivent pas commencer avant l accord des financeurs. Une étude de faisabilité doit être réalisée au préalable. Une convention de travaux entre propriétaire volontaire et collectivité est signée (Cf. annexe VII). Le SPANC rédige le cahier des charges travaux. La collectivité choisie une entreprise en respectant le Code du Marché Public. Démarrage des travaux. Le SPANC effectue des visites conseil pendant la période de travaux. Le SPANC effectue une visite de contrôle de bonne exécution des travaux avant recouvrement (Cf. annexe XI). SI AVIS NON CONFORME DU SPANC : Reprise des travaux et re-sollicitation du SPANC pour une nouvelle visite. SI AVIS CONFORME DU SPANC : Recouvrement de l installation et paiement de la facture. Le SPANC paie les factures globales des travaux. Le SPANC envoie à l Agence de l Eau un justificatif des travaux effectués (factures) et d une liste de particuliers ayant fini leurs travaux (jusqu à 4 listes par an). REMARQUE : L article L du Code Général des Collectivités Territoriales permet aux collectivités de réaliser les travaux de réhabilitation des installations pour le compte des propriétaires. Toutefois, l ensemble des frais afférents à ce service doit être remboursé à la collectivité, y compris les frais de gestion (article L du Code Général des Collectivités Territoriales). Les installations réhabilitées sous maîtrise d ouvrage publique seront ensuite rétrocédées aux propriétaires. Le SPANC perçoit les subventions (travaux et animation) de l Agence de l Eau et demande le reste des montants des travaux aux propriétaires. INSTALLATION REHABILITÉE Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 7

9 PHASE TRAVAUX SOUS MAÎTRISE D OUVRAGE PRIVEE : Réalisation au préalable d une étude de faisabilité. Les travaux ne doivent pas commencer avant l accord des financeurs. Signature d une convention de travaux entre propriétaire volontaire et collectivité (Cf. annexe VII). Le SPANC se porte mandataire des particuliers, pour pouvoir leur reverser la subvention. Convention mandat entre Agence de l Eau et la SPANC signé au moment du dossier de subvention. Le particulier choisie une entreprise et fait valider le devis par le SPANC. Démarrage des travaux. Le SPANC effectue des visites conseil pendant la période de travaux. Le SPANC effectue une visite de contrôle de bonne exécution des travaux avant recouvrement (Cf. annexe XI). SI AVIS NON CONFORME DU SPANC : Reprise des travaux et re-sollicitation du SPANC pour une nouvelle visite. SI AVIS CONFORME DU SPANC : Recouvrement de l installation et paiement de la facture. Les entreprises de travaux transmettent au SPANC les factures payées. Le SPANC envoie à l Agence de l Eau un justificatif des travaux effectués (factures) et d une liste de particuliers ayant fini leurs travaux (jusqu à 4 listes par an. Le SPANC perçoit les subventions de l Agence de l Eau et les verse aux particuliers. Le SPANC envoie à l Agence de l Eau un justificatif sur reversement total des aides au particulier, ce qui entraine le versement de la subvention à l animation. INSTALLATION REHABILITÉE Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 8

10 Installations antérieures à Filières diagnostiquées non conformes avec danger pour la santé des personnes ou risque environnemental avéré par le SPANC Zonage approuvé par délibération de la collectivité et opposable (enquête publique). SPANC créé par délibération. Maîtrise d ouvrage publique des études de faisabilité pour l éligibilité aux aides du Conseil Général. Prix de l assainissement collectif supérieur à un seuil (part fixe + part variable pour une facture de 120 m3)*. * Cette règle a été pensée pour le cas classique où l assainissement collectif et le non collectif sont aux mêmes échelles de collectivités. Ce n est donc pas sans poser de problème dans l application. Dans les faits, l Agence de l Eau accorde de la souplesse pour les cas suivants : Absence d assainissement collectif. Prix moyen à l échelle de la collectivité intercommunale au-dessus du seuil, même si une ou quelques communes au sein de la collectivité sont inférieur au seuil. Dans le cadre du 10 ème programme «Sauvons l eau», l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse participe à l élaboration des opérations groupées de réhabilitation et subventionne la réhabilitation des installations d ANC. Le Conseil Général de la Haute-Savoie assiste les collectivités dans toutes leurs démarches et aide financièrement la réalisation des études. Forfait 3000 /installation Le SPANC peut transmettre jusqu'à 4 fois par an une liste des particuliers ayant effectué leurs travaux avec récapitulatif des factures, pour versement de l aide correspondante. 25% sur le montant de l étude dans la limite d un coût plafond de 450 pour les établissements intercommunaux (*) 10% à 20% sur le montant de l étude dans la limite d un coût plafond de 450 pour les communes selon leur indice de richesse(*). 250 /installation réhabilitée versée au SPANC 25% sur le montant de l animation dans la limite d un coût plafond de 450 pour les établissements intercommunaux (*) 10% à 20% sur le montant de l animation dans la limite d un coût plafond de 450 pour les communes selon leur indice de richesse(*). Le Conseil Général peut aider sur le montant de l étude HT ou le TTC, si non récupération de la TVA. (*) Se référer au règlement d intervention du Conseil Général en matière d alimentation en eau potable et d assainissement politique de l eau. Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 9

11 MAÎTRISE D OUVRAGE «ETUDES» COLLECTIVITE PIECES NECESSAIRES POUR DECISION CONSEIL GENERAL PIECES NECESSAIR ES POUR ACOMPTE ET SOLDE Délibération prise de compétence réhabilitation Délibération sollicitant l aide du Conseil Général Délibération approuvant le zonage Note explicative et justificative des installations prioritaires retenues, indiquant les objectifs milieux visés et faisant explicitement référence aux études préalables réalisées (schémas directeurs, diagnostics ) et à leurs conclusions. Exemple de sommaire : Généralité/Bilan des contrôles diagnostic des installations existantes, contrôles d exécution des installations neuves et réhabitués et contrôles effectués dans le cadre des ventes immobilières/descriptif techniques des opérations/objectifs et justificatifs du programme. Devis du bureau d étude retenu L échéancier prévisionnel de réalisation de l opération Délibération instituant et fixant la redevance annuelle d Assainissement Non Collectif Le rapport annuel sur le prix et la qualité de l eau et de l assainissement ACOMPTE : 50 à 60 % de la subvention Ordre de service SOLDE Rendu de l étude : (Descriptif détaillé des travaux à effectuer/devenir des ouvrages ; Coût estimatif des travaux ; Plan d implantation des ouvrages / Profils en long) MAÎTRISE D OUVRAGE «ETUDES» (études de définition des travaux à la parcelle) MAÎTRISE D OUVRAGE «TRAVAUX» PIECES NECESSAIRES POUR DECISION D AIDE PIECES NECESSAIRES POUR CONVENTIONNE- MENT PIECES NECESSAIRES POUR SOLDE 1ER CAS Collectivité / Propriétaires Collectivité Délibération prise de compétence réhabilitation et/ou animation. Demande formelle (remplir le formulaire d aide en ligne) et délibération. Délibération approuvant le zonage. Nombre de propriétaires volontaires inscrits auprès de la collectivité. Coût prévisionnel global «études» et «travaux». Note explicative. Le prix de l eau (part assainissement). Etablissement de la convention financière sur la base des travaux prévisionnels. Solde sur la base de l état récapitulatif des dépenses et tableau détaillé des bénéficiaires des travaux effectués. Voir dispositions générales 10 ème programme mentionnées dans la décision d aide. 2EME CAS Collectivité / Propriétaires Propriétaires Délibération prise de compétence réhabilitation et/ou animation. Demande formelle (remplir le formulaire d aide en ligne) et délibération. Délibération approuvant le zonage. Nombre de propriétaires volontaires inscrits auprès de la collectivité. Coût prévisionnel global «études» et «travaux». Convention de mandat signée (collectivité + Agence). Note explicative. Le prix de l eau (part assainissement). Liste nominative des propriétaires engagés dans les travaux avec montants prévisionnels des travaux (devis) et montants des Voir dispositions aides. générales 10 ème Modalités différentes suivant la Programme date de décision d aide. Se référer s appliquant aux aides aux dispositions particulières forfaitaires. mentionnées dans la décision d aide. Cet état doit être visé par le comptable public de la collectivité. La demande d aide doit être déposée avant le lancement des études à la parcelle, dès le nombre de particuliers volontaires connus. Aucun acompte n est versé par l Agence de l Eau. L aide sera versée 4 fois par an maximum pour la tranche de particuliers ayant terminé les travaux à ce moment là. Si le particulier s arrête à l étude à la parcelle (qui est obligatoire) aucune aide ne sera versée. Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 10

12 Les installations d assainissement non collectif ne doivent pas porter atteinte à la salubrité publique, à la qualité du milieu récepteur ni à la sécurité des personnes. Elles ne doivent pas présenter de risques : pour la santé publique. de pollution des eaux souterraines et des eaux superficielles. Arrêté du 7 mars arrêtés structurent l'activité des SPANCs et des autres acteurs de l'anc : Arrêté du 27 avril 2012 relatif aux modalités de l exécution de la mission de contrôle des installations d assainissement non collectif. Ce texte définit les contrôles et points de vérifications indispensables exercées par le SPANC. PROBLEMES CONSTATES SUR L INSTALLATION Absence d installation Défaut de sécurité sanitaire (contact direct, transmission de maladies par vecteurs, nuisances olfactives récurrentes) Défaut de structure ou de fermeture des ouvrages constituant l installation ZONE A ENJEUX SANITAIRES OU ENVIRONNEMENTAUX NON Enjeux sanitaires OUI Enjeux environnementaux Non respect de l article L du code de la santé publique Mise en demeure de réaliser une installation conforme Travaux à réaliser dans les meilleurs délais Installation non conforme Danger pour la santé des personnes Article 4 cas a Implantation à moins de 35 mètres en amont hydraulique d un puits privé déclaré et utilisé pour l alimentation en eau potable d un bâtiment ne pouvant pas être raccordé au réseau public de distribution Installation incomplète Installation sous dimensionnée Installation présentant des dysfonctionnements majeurs Installation présentant des défauts d entretien ou usure de l un de ses éléments Installation non conforme Article 4 cas c Travaux dans un délai de 1 an si vente Travaux obligatoires sous 4 ans Travaux dans un délai de 1 an si vente Installation non conforme Danger pour la santé des personnes Article 4 cas a Installation non conforme Risque environnemental avéré Article 4 cas b Travaux obligatoires sous 4 ans Travaux dans un délai de 1 an si vente Liste de recommandations pour améliorer le fonctionnement de l installation Arrêté du 7 mars 2012 modifiant l'arrêté du 7 septembre 2009 fixant les prescriptions applicables aux installations d assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 Ce texte définit les filières classiques, les filières agréées et les toilettes sèches. Les nouvelles filières sont testées selon un protocole national et reçoivent un agrément des Ministères de la Santé et de l'environnement. Cette liste est consultable sur le portail interministériel de l'anc. Arrêté du 7 septembre 2009 définissant les modalités d agrément des personnes réalisant les vidanges et prenant en charge le transport et l élimination des matières extraites des installations d assainissement non collectif. L'activité des vidangeurs est encadrée pour assurer une meilleure gestion et traçabilité des matières de vidanges issues de l'anc. Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 11

13 Le particulier doit être équipé d une installation d assainissement non collectif en bon état de fonctionnement. Article L I. - Les immeubles non raccordés au réseau public de collecte des eaux usées sont équipés d'une installation d'assainissement non collectif dont le propriétaire fait régulièrement assurer l'entretien et la vidange par une personne agréée par le représentant de l'état dans le département, afin d'en garantir le bon fonctionnement. «Cette obligation ne s'applique ni aux immeubles abandonnés, ni aux immeubles qui, en application de la réglementation, doivent être démolis ou doivent cesser d'être utilisés, ni aux immeubles qui sont raccordés à une installation d'épuration industrielle ou agricole, sous réserve d'une convention entre la commune et le propriétaire définissant les conditions, notamment financières, de raccordement de ces effluents privés.» II. - La commune délivre au propriétaire de l'installation d'assainissement non collectif le document résultant du contrôle prévu au III de l'article L du code général des collectivités territoriales. «En cas de non-conformité de son installation d'assainissement non collectif à la réglementation en vigueur, le propriétaire fait procéder aux travaux prescrits par le document établi à l'issue du contrôle, dans un délai de quatre ans suivant sa réalisation.» «Les modalités d'agrément des personnes qui réalisent les vidanges et prennent en charge le transport et l'élimination des matières extraites, les modalités d'entretien des installations d'assainissement non collectif et les modalités de vérification de la conformité et de réalisation des diagnostics sont définies par un arrêté des ministres chargés de l'intérieur, de la santé, de l'environnement et du logement.» ; Article L Les agents du service d'assainissement ont accès aux propriétés privées : 1 Pour l'application des articles L et L ; 2 Pour procéder, selon les cas, à la vérification ou au diagnostic des installations d'assainissement non collectif en application de l'article L du code général des collectivités territoriales ; 3 Pour procéder, à la demande du propriétaire, à l'entretien et aux travaux de réhabilitation et de réalisation des installations d'assainissement non collectif, si la commune assure leur prise en charge ; 4 Pour assurer le contrôle des déversements d'eaux usées autres que domestiques. En cas d'obstacle mis à l'accomplissement des missions visées aux 1, 2 et 3 du présent article, l'occupant est astreint au paiement de la somme définie à l'article L , dans les conditions prévues par cet article. Article L Lors de la vente de tout ou partie d'un immeuble à usage d'habitation non raccordé au réseau public de collecte des eaux usées, le document établi à l'issue du contrôle des installations d'assainissement non collectif effectué dans les conditions prévues au II de l'article L du présent code est joint au dossier de diagnostic technique prévu aux articles L et L du code de la construction et de l'habitation. Si le contrôle des installations d'assainissement non collectif effectué dans les conditions prévues au II de l'article L du présent code est daté de plus de trois ans ou inexistant, sa réalisation est à la charge du vendeur. La commune a pour obligation d assurer le contrôle des installations d assainissement non collectif. Article L Missions obligatoires contrôle de conception et d implantation (sur dossier) des installations neuves ; contrôle de réalisation de l installation (sur place) des constructions neuves ; contrôle de bon fonctionnement et de l entretien des installations. Conseil Général de Haute-Savoie Service Eau-Déchets-Energies 12

14 I. Modèle de délibération d un SPANC prenant la compétence réhabilitation (et animation). II. Modèle de délibération d une collectivité sollicitant l aide de l Agence de l Eau et du Conseil Général. III. Formulaire de demande d aide financière pour l Agence de l eau. Réhabilitation de l assainissement non collectif (à télécharger sur le site de l Agence de l Eau : ) ANNEXE 1 : Attestation de non récupération de la TVA ANNEXE 2 : Convention de mandat relative à l attribution et au versement des aides à la réhabilitation des systèmes d assainissement non collectifs attribuées aux particuliers maîtres d ouvrage IV. Modèle de délibération approuvant le zonage d assainissement collectif et d assainissement non collectif. V. Modèle de délibération instituant et fixant la redevance annuelle d ANC. VI. Modèle de Cahier des Charges pour la réalisation d études de faisabilité. VII. Modèle de convention ETUDE du SILA VIII. Modèle de convention TRAVAUX du SILA IX. Modèle de demande d installation à remplir par le propriétaire. X. Modèle de Cahier des Charges pour la réalisation des travaux. XI. Fiche contrôle de réalisation pour le SPANC XII. Fiche compétence ANC du GRAIE - Réhabilitation 13

15 LOGO DE LA COLLECTIVITE ANNEXE I : Modèle de délibération d un SPANC prenant la compétence réhabilitation (et animation) Délibération n. DEPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE ARRONDISSEMENT DE REPUBLIQUE FRANÇAISE «COLLECTIVITE» Extrait du registre des délibérations du «conseil municipal» Séance du. L'an deux mille treize, le «date».. à «heure».h., la «collectivité»..., dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire, sous la présidence de «Monsieur/Madame».. Nombre de conseillers en exercice : Présents ou représentés : Absents excusés et représentés Absents excusés et non représentés Secrétaire de séance... OBJET : PRISE DE COMPETENCE REHABILITATION (ET ANIMATION) AU SEIN DU SPANC Par délibération du «date»., la «collectivité» a décidé la création du Service Public d'assainissement Non Collectif (SPANC) en limitant la compétence du service aux missions obligatoires de contrôle des installations neuves et existantes. Aujourd hui, le diagnostic des installations existantes arrive à son terme, et la question des réhabilitations se pose désormais. VU l obligation de mise aux normes de certaines installations, VU l opportunité du 10 ème Programme de l Agence de l Eau «Sauvons l Eau» et du Conseil Général permettant l attribution de subventions sur la réhabilitation des dispositifs d assainissement individuel, Afin d apporter un soutien financier aux usagers concernés, volontaire et éligibles, «Monsieur le Maire ou Madame la Maire» propose à l assemblée délibérante d assurer à compter de ce jour la/les mission(s) optionnelle(s) «réhabilitation» et/ou «animation». Après délibération, le «conseil municipal» : DECIDE d ajouter cette mission «réhabilitation» aux missions du Service Acte rendu Exécutoire après Dépôt en Préfecture le /.../... Et publication ou Notification du /.../... Ainsi fait et délibéré, Les jours, mois et an que dessus, Pour extrait conforme au registre des délibérations du conseil municipal La Maire ou le Maire, 1

16 LOGO DE LA COLLECTIVITE ANNEXE II : Modèle de délibération d une collectivité sollicitant l aide de l Agence de l Eau et du Conseil Général Délibération n. DEPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE ARRONDISSEMENT DE REPUBLIQUE FRANÇAISE «COLLECTIVITE» Extrait du registre des délibérations du «conseil municipal» Séance du. L'an deux mille treize, le «date».. à «heure».h., la «collectivité»..., dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire, sous la présidence de «Monsieur/Madame».. Nombre de conseillers en exercice : Présents ou représentés : Absents excusés et représentés Absents excusés et non représentés Secrétaire de séance... OBJET : DEMANDE DE SUBVENTION A L AGENCE DE L EAU ET AU CONSEIL GENERAL DE LA HAUTE SAVOIE Le diagnostic des installations existantes a débuté en «année».. sur le territoire de «collectivité» et arrive aujourd hui à son terme. Il a permis de mettre en évidence un certain nombre d installation à risque qui doivent être réhabilitées. VU l opportunité du 10 ème Programme de l Agence de l Eau permettant l attribution de subvention sur la réhabilitation des dispositifs d assainissement individuel. VU la délibération du «conseil municipal» du «date», visant à ajouter aux missions du Service, la mission optionnelle «réhabilitation». Et afin d apporter un soutien financier aux usagers concernés, volontaires et éligibles, Après délibération, le «conseil municipal» : - DECIDE d engager une première opération groupée de réhabilitation des installations d assainissement autonome - Sollicite pour cela les aides financières du Conseil Général de la Haute Savoie et de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse pour les opérations de réhabilitation. - Autorise «Madame la Maire/Monsieur le Maire» à prendre toutes les mesures nécessaires à la réalisation de cette action. - S engage à rembourser les subventions en cas de non respect des conditions d attribution des aides. Acte rendu Exécutoire après Dépôt en Préfecture le /.../... Et publication ou Notification du /.../... Ainsi fait et délibéré, Les jours, mois et an que dessus, Pour extrait conforme au registre des délibérations du conseil municipal La Maire ou le Maire 2

17 ANNEXE III : Formulaire de demande d aide financière Agence de l Eau RM&C Programme d action FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE FINANCIERE Réhabilitation de l assainissement non collectif Vous êtes une collectivité avec la compétence SPANC, vous organisez des opérations groupées de réhabilitation, et souhaitez obtenir une aide financière de l Agence de l Eau pour la réhabilitation des installations d ANC des particuliers : l utilisation de ce formulaire est obligatoire lors du dépôt de la demande d aide (délibération du Conseil d Administration du 25/10/12). La fourniture de tous les éléments demandés est nécessaire, et votre dossier complet devra être adressé à la délégation de l Agence dont votre département dépend : pour la connaître, se reporter à la rubrique «coordonnées». 1 IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nom ou Raison Sociale :... Adresse :... Code postal: Ville:... N SIREN/SIRET:... Tel: Télécopie Courriel :... Le demandeur a-t-il déjà bénéficié d'une aide de l'agence de l Eau : oui non Le bénéficiaire de l aide sera-t-il le demandeur : oui non Si «non», précisez et joignez les pièces justificatives : contrat de concession délégation service public autre :. 2 PERSONNES A CONTACTER Nom et prénom :... Qualité : Tel: Télécopie Courriel :... 3

18 ANNEXE III : Formulaire de demande d aide financière Agence de l Eau RM&C 3 PRESENTATION DU PROJET Cas A/ Maîtrise d ouvrage publique Cas B/ Maîtrise d ouvrage privée/collectivité mandataire Description sommaire : Nombre de particuliers éligibles et volontaires :... Montant de l aide prévisionnelle études et travaux :... (en fonction du nombre de particuliers volontaires) Montant de l aide prévisionnelle animation et coordination :... (en fonction du nombre de particuliers volontaires) Planning de réalisation de l opération et nombre de tranches prévues : Pas de tranche (tous les travaux sont lancés simultanément à l échelle du SPANC) Date de Date de fin Date de début début des des études des travaux études ou Tranche 1 (exemple : commune A) Tranche 2 (exemple : commune B) Date de fin des travaux Date de décision d aide + 4 ans Etudes à la parcelle : état d avancement, prestataire, taux de réalisation, maîtrise d ouvrage privée ou publique : Plan de financement prévisionnel basé sur le nombre de particuliers volontaires : Financeurs Montant de la contribution attendue ( )... Justification de la subvention à l animation-coordination de la démarche (forfait de 250 par installation) : Détail des démarches réalisées ou à venir pour animer l opération collective de réhabilitation : réunion publique, envoi de courrier, etc. 4

19 ANNEXE III : Formulaire de demande d aide financière Agence de l Eau RM&C 4 LISTE DES PIECES A FOURNIR (cochez si fourni) Pièces à fournir pour la demande d aide : Note explicative - Historique rapide de la situation, compétence de la collectivité, rappel des actions antérieures (travaux et études préalables). - Synthèse des diagnostics réalisés par le SPANC et nombre d installations concernées par l opération : identification des communes concernées, nombre total d installations à l échelle du SPANC, et nombre d installations situées en zone ANC, nombre d installations ayant fait l objet d un diagnostic et synthèse de ces diagnostics (nombre d installations par catégorie conforme/à risque ), nombre d installations éligibles, nombre de particuliers volontaires pour la réhabilitation parmi les particuliers éligibles (en fonction des mandats donnés par les particuliers à la collectivité), nombre de fois où le forfait doit être appliqué (préciser les installations groupées). - Justification de la cohérence des travaux prévus avec le zonage d assainissement, les conclusions du schéma directeur d assainissement et le diagnostic des ouvrages défectueux. - Préciser si les travaux sont inscrits dans un SAGE ou un contrat de rivière/bassin versant. Délibération sollicitant l aide de l Agence de l eau pour les travaux de réhabilitation et pour l animationcoordination, Délibération(s) où la (les) collectivités approuve(nt) le zonage d assainissement pour l ensemble des communes concernées par des travaux, Dans le cas A/ maîtrise d ouvrage publique : délibération adoptant la compétence réhabilitation, Dans le cas B/ collectivité mandataire : convention de mandat signée en deux exemplaires (cf.annexe2) Le prix de l eau (part assainissement) en /m 3 pour les communes concernées par les travaux. (joindre une facture d eau détaillée faisant apparaître les parts communales et intercommunales ; à défaut joindre copie des délibérations fixant le prix de l assainissement / de l eau potable et précisant la part fixe annuelle et la part proportionnelle au volume d eau consommé). 5

20 ANNEXE III : Formulaire de demande d aide financière Agence de l Eau RM&C 5 DEMANDE ET ENGAGEMENT Je soussigné (e) (Nom, Prénom) :... agissant en qualité de sollicite une aide financière de l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, pour la réalisation du projet objet de la présente demande, - atteste que le projet n est pas engagé (rayer cette mention lorsque la demande concerne le renouvellement du financement d un poste) - ne sollicite pas (rayez la mention si inutile) auprès de l Agence l autorisation de démarrage des travaux, avant notification de la décision d aide (il est rappelé qu un démarrage de l opération entrepris sous votre responsabilité ne saurait préjuger de la décision qui sera prise à l issue de l instruction de la demande ; le début d'exécution de l'opération (étude ou travaux) n'est autorisé qu'à réception d'une réponse formelle écrite de l'agence qui en précise l'échéance) ; - certifie sur l honneur l exactitude des renseignements fournis, - m engage à informer l Agence de l eau en cas de modification du plan de financement ou de toute autre modification du projet tel que décrit ci-dessus et dans les pièces annexées à la présente demande, - certifie être en règle au regard de l ensemble des déclarations sociales et fiscales ainsi que des cotisations et paiements correspondants, - certifie être conforme aux obligations règlementaires, notamment que l opération réponds aux obligations liées à la loi sur l'eau (déclaration ou autorisation) qui la concerne, - atteste être maître d ouvrage de l opération et s engage à utiliser l aide attribuée au paiement de prestations facturées, - certifie avoir pris connaissance des conditions générales et particulières d intervention de l Agence de l Eau, et m engage à assumer les obligations faites au bénéficiaire de l aide en cas d attribution, A..., le... Le demandeur (signature et cachet) Cadre réservé à l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse Dossier reçu le : Date d enregistrement :. N de dossier : Dossier complet : oui non Demande de pièces complémentaires le : par :.. Observations : 6

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4).

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4). 1 GENERALITES Cette note concerne les aides attribuées par l Agence de l Eau Rhône méditerranée et Corse pour la réhabilitation des assainissements non collectif dans le cadre de son IXième programme d

Plus en détail

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) :

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) : Convention de mandat pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif confiée à PONTIVY COMMUNAUTÉ et engagement du propriétaire (A renvoyer compétée et signée en 2 exemplaires

Plus en détail

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : ANC Objectifs : Protection de la santé et de la salubrité publique Préservation

Plus en détail

Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat

Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat Réunion publique d information Sommaire le diagnostic et l obligation de mise en conformité les financements possibles les

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES Cadre réservé à l administration Date de dépôt N dossier Mairie des Herbiers Direction des services techniques 6 rue du Tourniquet

Plus en détail

EAU DESTINEE A L ALIMENTATION ETUDES RESEAUX - TRAITEMENT

EAU DESTINEE A L ALIMENTATION ETUDES RESEAUX - TRAITEMENT EAU DESTINEE A L ALIMENTATION ETUDES RESEAUX - TRAITEMENT Liste des documents techniques à fournir pour constituer un dossier de demande d aides financières Pour être recevable votre dossier doit contenir

Plus en détail

PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES

PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES FICHE D IDENTIFICATION POUR UNE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Il est rappelé au porteur de projet qu'il est vivement souhaitable voire

Plus en détail

Assainissement non collectif

Assainissement non collectif Assainissement non collectif les règles changent le coin de la réglementation au 1 er juillet 2012 Pourquoi? Une rénovation progressive du parc d installations d assainissement non collectif Deux arrêtés,

Plus en détail

Rappels règlementaires

Rappels règlementaires Réunion du 23 avril 2015 SPANC ORDRE DU JOUR 1 Rappels règlementaires 2 Les compétences du SPANC Service de vidanges groupées Service de réhabilitation 3 Service du Département 4 Gestion du SPANC 5 Zonage

Plus en détail

CCTP Diagnostic des installations d assainissement non collectif existantes sur des propriétés faisant l objet d une vente immobilière

CCTP Diagnostic des installations d assainissement non collectif existantes sur des propriétés faisant l objet d une vente immobilière MARCHES PUBLICS DE SERVICES ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Diagnostic des installations d assainissement non collectif existantes sur des propriétés faisant l objet d une CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

ASSAINISSEMENT COLLECTIF

ASSAINISSEMENT COLLECTIF Eaux Pluviales Eau Potable Assainissement ASSAINISSEMENT COLLECTIF Milieux Aquatiques Protection contre les Inondations SUBVENTIONS DE L AGENCE DE L EAU LOIRE BRETAGNE POUR MISE EN CONFORMITÉ DES BRANCHEMENTS

Plus en détail

Le service public d assainissement non collectif. Communauté de Communes de la Vallée d Aspe Conseil des Maires du 08 septembre 2011

Le service public d assainissement non collectif. Communauté de Communes de la Vallée d Aspe Conseil des Maires du 08 septembre 2011 Le service public d assainissement non collectif Communauté de Communes de la Vallée d Aspe Conseil des Maires du 08 septembre 2011 Définition de l assainissement autonome «Tout système d assainissement

Plus en détail

DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION Volet territorial CPER 2015-2020 INTITULE DU PROJET (détaillé en annexe) : COÛT TOTAL DU PROJET : MONTANT DE SUBVENTION SOLLICITE : TOTAL DES AUTRES AIDES PUBLIQUES

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX»

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» A retourner au Conseil régional de Bourgogne : Conseil Régional de Bourgogne, Direction de l Agriculture et du Développement rural, 17 boulevard

Plus en détail

SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe

SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe Rapport Annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Année 2012-1 - SOMMAIRE Préambule p.3 I. La vie du service

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif 2014 Communauté de Communes Centre Dombes ZAC de la Tuilerie BP 6 01330 VILLARS LES DOMBES Tel : 04.74.98.47.15

Plus en détail

DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE»

DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE» DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE» CADRE D INTERVENTION POUR L AIDE A L INVESTISSEMENT Avec le dispositif «Collectivités lauréates», la Région accompagne les communes qui le souhaitent

Plus en détail

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME

AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME En vue de développer la capacité et la qualité de l hébergement touristique sur le territoire hautmarnais, et d aider à la mise aux normes sécurité et accessibilité des

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS Les dispositions du présent règlement s appliquent à toutes les aides octroyées par le Département dans les domaines suivants : - Voirie

Plus en détail

PREFET D'ILLE-ET-VILAINE ARRETE D'AUTORISATION

PREFET D'ILLE-ET-VILAINE ARRETE D'AUTORISATION DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Service Eau et Biodiversité PREFET D'ILLE-ET-VILAINE ARRETE D'AUTORISATION Agrément n 35-2011-00121 portant agrément d'une entreprise réalisant des

Plus en détail

MARCHE A SUIVRE POUR BENEFICIER D UNE AIDE DE L AGENCE

MARCHE A SUIVRE POUR BENEFICIER D UNE AIDE DE L AGENCE COMMUNIQUER, INFORMER, EDUQUER POUR LA PROTECTION DES MILIEUX AQUATIQUES Ce que vous ferez : MARCHE A SUIVRE POUR BENEFICIER D UNE AIDE DE L AGENCE Vous devez déposer auprès de l agence de l eau un dossier

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Propriétaire Autre : PROPRIETAIRE AUTRE : Nom : Nom : Adresse : Adresse : privé : professionnel

Plus en détail

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 Service Assainissement CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 - DEFINITION L assainissement non collectif ou autonome ou individuel est un système de collecte, de prétraitement

Plus en détail

MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur COMMUNAUTE DE COMMUNES DES ETANGS représentée

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Syndicat Mixte à la Carte 0 du Haut Val de Sèvre et Sud Gâtine Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Date de Présentation : 5 juin 0 Présidente : Marie-Françoise

Plus en détail

... ... N SIRET: / / / / / / / / / / / / / / / (fourni par l INSEE) Activité exercée :.. Code postal / / / / / / Commune :... Courriel :. @..

... ... N SIRET: / / / / / / / / / / / / / / / (fourni par l INSEE) Activité exercée :.. Code postal / / / / / / Commune :... Courriel :. @.. DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE AU DEVELOPPEMENT DU E-TOURISME I - RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE PORTEUR DE PROJET Raison sociale : Nom de la personne ou de la collectivité..... Forme juridique N

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité»

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Objectifs : Le Conseil Régional de Lorraine, la DRAC de Lorraine et

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION Conseil Général du Loiret Hôtel du Département 15 rue Eugène Vignat BP 2019-45010 Orléans Cedex Cadre réservé à l instruction Date d arrivée au CG : Date AR dossier complet : N dossier et n tiers : FORMULAIRE

Plus en détail

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Entre : - La COMMUNAUTÉ DES COMMUNES GIENNOISES, propriétaire des ouvrages d'assainissement, représentée par son Président

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SERVICE PUBLIC DE (S.P.A.N.C.) L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

PRÉSENTATION DU SERVICE PUBLIC DE (S.P.A.N.C.) L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF PRÉSENTATION DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (S.P.A.N.C.) Communauté de Communes d Astarac Arros en Gascogne AUX-AUSSAT, le 16 juillet 2013 Compétences exercées Fourrière animale Assainissement

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de Réunion publique du 12 Juillet 2013 Dossier Assainissement collectif de La fin de la réunion du 30-11-12 La décision finale? Après les résultats des études économiques, l analyse des avantages et inconvénients

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif. Exercice 2014

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif. Exercice 2014 Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité du service public de l'assainissement non collectif

Plus en détail

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Partie à conserver La Communauté de Communes du Val d'ardoux propose aux usagers du SPANC, la possibilité de faire appel à

Plus en détail

Communauté d Agglomération Bar-le-Duc Sud Meuse ANNÉE 2014. Compétence ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : BEUREY-SUR-SAULX

Communauté d Agglomération Bar-le-Duc Sud Meuse ANNÉE 2014. Compétence ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : BEUREY-SUR-SAULX Communauté d Agglomération Bar-le-Duc Sud Meuse RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) ANNÉE 2014 Compétence ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF :

Plus en détail

Assainissement des communes rurales : règles, litiges, responsabilités. Stéphane Bernhard

Assainissement des communes rurales : règles, litiges, responsabilités. Stéphane Bernhard Assainissement des communes rurales : règles, litiges, responsabilités Stéphane Bernhard 1 Présentations Qui suis-je Déroulement de la présentation Introduction Dispositions communes L assainissement collectif

Plus en détail

Certificat d urbanisme

Certificat d urbanisme MINISTÈRE CHARGÉ Demande de Certificat d urbanisme N 13410*02 1/4 Vous pouvez utiliser ce formulaire pour : Connaître le droit de l urbanisme applicable sur un terrain Savoir si l opération que vous projetez

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique République Française ASSEMBLEE SECRETARIAT GENERAL N 32 2005/APS Du 1 er décembre 2005 AMPLIATIONS HC 1 Com Del 1 Gouvernement 1 Congrès 1 APS 40 SGPS 2 Trésorier 1 Directions 11 JONC 1 DELIBERATION relative

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la

Rapport annuel sur le Prix et la Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public d'assainissement Non Collectif Exercice 2013 Version du 12 août 2014 320, chemin des Meinajariès BP 1259 Agroparc 84911 AVIGNON cedex 9 Tel 04

Plus en détail

24 février 2014. ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion de Préparation Aux diagnostics de l existant MAVILLY MANDELOT / NANTOUX / MELOISEY

24 février 2014. ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion de Préparation Aux diagnostics de l existant MAVILLY MANDELOT / NANTOUX / MELOISEY 24 février 2014 ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion de Préparation Aux diagnostics de l existant MAVILLY MANDELOT / NANTOUX / MELOISEY Présentation du SPANC Présentation du contrôle : JDBE Questions diverses

Plus en détail

Intitulé du projet : ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes)

Intitulé du projet : ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION FILIERE TOURISME D AFFAIRE Intitulé du projet : Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) Montant de la subvention sollicitée :.. (cf tableau des

Plus en détail

LES CONDITIONS GENERALES

LES CONDITIONS GENERALES LES CONDITIONS GENERALES Plan de Rénovation équipement d accueil de jeunes enfants Décembre 2013 1/8 2/8 L objet de la convention La présente convention définit et encadre les modalités d intervention

Plus en détail

ACHAT / VENTE / REHABILITATION

ACHAT / VENTE / REHABILITATION ACHAT / VENTE / REHABILITATION Vos obligations en termes d assainissement L assainissement a pour objectif de protéger la santé et la salubrité publique ainsi que l environnement contre les risques liés

Plus en détail

Un programme ambitieux pour l assainissement non collectif

Un programme ambitieux pour l assainissement non collectif Un programme ambitieux pour l assainissement non collectif Les enjeux du 10 e programme Atteindre une gestion équilibrée des ressources en eau tout en assurant la satisfaction durable des usages ; Répondre

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE A PROJET OU EVENEMENT D INTERET COMMUNAUTAIRE

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE A PROJET OU EVENEMENT D INTERET COMMUNAUTAIRE Année:. DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE A PROJET OU EVENEMENT D INTERET COMMUNAUTAIRE Nom de l association:.. Cadre réservé à l administration Date d arrivée du dossier à la Communauté de Communes

Plus en détail

Dossier de demande de subvention de fonctionnement

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Iflerhpntel biaflc,tr ASSOCIATIONS Dossier de demande de subvention de fonctionnement 2015 Vous trouverez dans ce dossier les pièces qui constituent votre demande de subvention: > Des informations pratiques

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Syndicat Mixte à la Carte 03 du Haut Val de Sèvre et Sud Gâtine Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Date de Présentation : 7 juin 04 Président : Régis

Plus en détail

3. Votre dossier concerne

3. Votre dossier concerne Cer f apourpl usi eur sét abl i ssement set / ou pr océdur esl ongues 3. Votre dossier concerne Un seul ERP et votre demande concerne deux périodes de 3 ans soit 6 ans maximum (sous conditions) 1 trois

Plus en détail

Règlement d'attribution de subvention pour la rénovation des systèmes d'assainissement non collectif

Règlement d'attribution de subvention pour la rénovation des systèmes d'assainissement non collectif Règlement d'attribution de subvention pour la rénovation des systèmes d'assainissement non collectif Afin de contribuer à l'amélioration des eaux de surface et pour encourager la rénovation des systèmes

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature ANNEXE 1 2015 Dossier de candidature «Appel à projets» relative au financement mis en œuvre par la structure : DOCUMENT 1 - PRESENTATION TECHNIQUE ET FINANCIERE DU PROJET DOCUMENT 2 DECLARATION D'ENGAGEMENT

Plus en détail

Caractérisation technique du service

Caractérisation technique du service rapport sur le prix et la qualité du service public de l assainissement non collectif 2012 3 Caractérisation technique du service Présentation du territoire desservi Le service est géré au niveau communal

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2014-2019

Programme Local de l Habitat 2014-2019 Programme Local de l Habitat 2014-2019 Approuvé par délibération du Conseil Communautaire le 27 février 2014 ACTION 3 POURSUIVRE L AMELIORATION DU PARC PUBLIC CONVENTIONNE REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES

Plus en détail

Dossier à retourner avant le 23 septembre 2014

Dossier à retourner avant le 23 septembre 2014 DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Dossier à retourner avant le 23 septembre 2014 NOM DE L ASSOCIATION : Cadre réservé aux services municipaux Date d'arrivée: 2014 Dossier complet Oui Non Nombre d'adhérents :

Plus en détail

Demande de subvention

Demande de subvention Direction Générale Développement Direction équilibre territorial Service habitat Demande de subvention Aide départementale à l amélioration de l habitat privé «Développement d une offre de logements locatifs

Plus en détail

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics 1/ Identification du pouvoir adjudicateur Centre hospitalier de Sarreguemines

Plus en détail

Service Public D Assainissement Non Collectif

Service Public D Assainissement Non Collectif Service Public D Assainissement Non Collectif Communauté de Communes du Pays Neslois Dossier pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif (éligible à la demande de subvention)

Plus en détail

Aides Solaires Thermiques Associations 2015

Aides Solaires Thermiques Associations 2015 Dans le cadre de sa politique de lutte contre les changements climatiques, le Conseil régional Nord-Pas de Calais encourage l investissement des particuliers, permettant d alléger leurs factures énergétiques.

Plus en détail

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il?

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? SPANC & SIGREDA Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? Au préalable Le SIGREDA Le SIGREDA Syndicat Intercommunal de la Gresse, du Drac et de leurs Affluents

Plus en détail

Dossier de Demande de subvention

Dossier de Demande de subvention Association Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Nom de l Association : service traitant la demande : SERVICE CULTUREL Année : 2016 Dossier de Demande de subvention Vous trouverez

Plus en détail

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit»

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» REPUBLIQUE FRANCAISE Date de notification de l acte : Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» Entre : La Région Haute-Normandie, Hôtel de Région, 5 rue Schuman, CS 21129, 76174 Rouen

Plus en détail

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM]

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] Entre La commune (ou autre collectivité) de [nom de la collectivité], propriétaire du site [nom du site] représentée par son maire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Arrêté du 6 septembre 2010 relatif au règlement des aides du fonds d aide à la rénovation thermique des logements privés (FART) NOR : PRMX1023070A

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION DISPOSITIF ALIMENTAIR

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION DISPOSITIF ALIMENTAIR FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION DISPOSITIF ALIMENTAIR Délibération du Conseil Régional n CR77-14 du 21 novembre 2014 Avant de remplir cette demande, lire attentivement la notice d information. Transmettre

Plus en détail

Autorisation et Convention

Autorisation et Convention Autorisation et Convention Déversement d eaux usées non domestiques dans les réseaux publics de collecte Entreprises et Collectivités : procédures pour être en conformité avec la loi Crédit photo CA Évry

Plus en détail

COLLECTIVITÉS LOCALES MISE EN CONFORMITÉ DES BRANCHEMENTS EN DOMAINE PRIVÉ

COLLECTIVITÉS LOCALES MISE EN CONFORMITÉ DES BRANCHEMENTS EN DOMAINE PRIVÉ COLLECTIVITÉS LOCALES MISE EN CONFORMITÉ DES BRANCHEMENTS EN DOMAINE PRIVÉ POURQUOI METTRE EN CONFORMITÉ? Reprise des différentes sorties des effluents de l'habitation. Le bon fonctionnement du système

Plus en détail

Accusé de réception - Ministère de l'intérieur

Accusé de réception - Ministère de l'intérieur Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 029-242900694-20130328-2013-068-CCPQ-DE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE Accusé QUIMPERLE certifié exécutoire Réception par le préfet : 09/04/2013 Publication

Plus en détail

Rapport Annuel. Sur le Prix et la Qualité. Service Public d Assainissement Non Collectif. - Exercice 2013 -

Rapport Annuel. Sur le Prix et la Qualité. Service Public d Assainissement Non Collectif. - Exercice 2013 - Rapport Annuel Sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif - Exercice 2013 - Rue de La Tuilerie BP 5 24 270 PAYZAC Tél. : 05 53 55 31 32 Fax : 05 53 52 86 70 Courriel : contact@paysdelanouaille.fr

Plus en détail

... NOM du représentant légal :... Prénom du représentant :... Adresse :... Code postal :... Commune :... :... Téléphone portable professionnel :...

... NOM du représentant légal :... Prénom du représentant :... Adresse :... Code postal :... Commune :... :... Téléphone portable professionnel :... 13595*01 mise à jour : le 01/04/2013 DEMANDE DE SUBVENTION ELABORATION OU ANIMATION LIÉES AU DOCOB D UN SITE NATURA 2000 (DISPOSITIF N 323 A DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL HEXAGONAL) Cette demande

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE FINANCIERE Activités vinification et distillation

FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE FINANCIERE Activités vinification et distillation Agence de l Eau Adour-Garonne DSP2E Service Interventions Industries FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE FINANCIERE Activités vinification et distillation A RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE DEMANDEUR Raison sociale

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) REGLEMENT DU SERVICE Janvier 2013 Mairie de Breteil 13, rue de Montfort 35160 BRETEIL Tél. : 02.99.06.01.01. Mél : mairie@breteil.fr COMMUNE DE

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

21 septembre 2015 Commune de QUEAUX

21 septembre 2015 Commune de QUEAUX 21 septembre 2015 Commune de QUEAUX Objectifs : Atteindre le bon état de l ensemble des eaux et renouveler le parc des installations d ANC vétustes. Repositionner l ANC comme filière de traitement à part

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION D AIDE AU PROJET ANNEE 2012

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION D AIDE AU PROJET ANNEE 2012 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION D AIDE AU PROJET ANNEE 2012 Monsieur, Madame, Vous avez sollicité une subvention auprès de la Caisse d Allocations Familiales de Corse du Sud ; les renseignements que nous

Plus en détail

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016 Septembre 2015 Ville d EMBRUN - ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE 2016 A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 15 NOVEMBRE 2015 Composition du dossier : 1. Préambule page 2 2. Présentation

Plus en détail

Règlement d attribution de subvention

Règlement d attribution de subvention Règlement d attribution de subvention 1) Objet Dans le cadre de son Xème programme (2013-2018), l Agence de l Eau Seine-Normandie propose de nouvelles modalités d attribution des aides aux particuliers

Plus en détail

Assainissement non collectif

Assainissement non collectif Assainissement non collectif Un écoprêt ue q ifi c é p s o r é z x u a t à Votre maison n est pas reliée au tout-à-l égout? Votre installation individuelle, type fosse septique, n est pas aux normes? Un

Plus en détail

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité Intervenants Communes : Mr ou Mme le Maire de la commune Communauté de communes: Mr le Président : M. DURET Chargée de mission : Mme BEAL Entreprises

Plus en détail

Opération Urbaine Ville de Sorbiers. Règlement d aide à la modernisation des entreprises commerciales et artisanales

Opération Urbaine Ville de Sorbiers. Règlement d aide à la modernisation des entreprises commerciales et artisanales Opération Urbaine Ville de Sorbiers Règlement d aide à la modernisation des entreprises commerciales et artisanales Fonds d Etat (FISAC) Fonds propres Mairie de Sorbiers Opération Urbaine Ville de Sorbiers

Plus en détail

Identification du demandeur

Identification du demandeur Arrêté du 7 septembre 2009 définissant les modalités d'agrément des personnes réalisant les vidanges et prenant en charge le transport et l'élimination des matières extraites des installations d'assainissement

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1

Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1 Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1 PREAMBULE Conformément à l article L.2224-5 du Code Général des Collectivités Territoriales, le Président de

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION DEMANDE DE SUBVENTION FONDS NATIONAL D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DU TERRITOIRE REGION : Centre Département : CHER (18) INFORMATIONS CONCERNANT LE PROJET Intitulé du projet et résumé de l objet :.....

Plus en détail

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Exercice 2014 1. PRESENTATION GENERALE DU SERVICE La compétence assainissement non

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE-

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 POITIERS Cedex, représenté par le Président du Conseil Général, Monsieur..,

Plus en détail

Contrat relatif à la Déclinaison Régionale de la réglementation relative à la réalisation d'étude d'incidence au titre de Natura 2000

Contrat relatif à la Déclinaison Régionale de la réglementation relative à la réalisation d'étude d'incidence au titre de Natura 2000 Imputation budgétaire : BOP 113, action 7, Sous-action 712 Contrat relatif à la Déclinaison Régionale de la réglementation relative à la réalisation d'étude d'incidence au titre de Natura 2000 N de marché

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE ENTRETIEN DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Modifié le 18 mars 2014

REGLEMENT DU SERVICE ENTRETIEN DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Modifié le 18 mars 2014 REGLEMENT DU SERVICE ENTRETIEN DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Modifié le 18 mars 2014 Communauté de Communes de la Région de Guise 6 rue André Godin 02120 Guise tél : 03.23.61.12.17 /

Plus en détail

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE Entre les soussignées, La CAISSE D'ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE AU TRAVAIL MIDI-PYRENEES ci-dessous dénommée la «Caisse», dont le siège est actuellement

Plus en détail

RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES COMMUNALES

RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES COMMUNALES RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES COMMUNALES AU RAVALEMENT DE FACADES PREAMBULE Depuis de nombreuses années, la Ville de Vincennes s implique fortement dans la réhabilitation patrimoniale de ses quartiers

Plus en détail

Dossier de contrôle d implantation, de conception RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR

Dossier de contrôle d implantation, de conception RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR Dossier de contrôle d implantation, de conception RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR *Nom, prénom du demandeur : *Adresse actuelle : *Code Postal : Localité : *Numéro de téléphone : *Adresse électronique

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information Le rôle de la Mairie est au centre de la réforme de l urbanisme Contexte L assainissement non collectif Les missions du SPANC Réforme de l urbanisme et ses conséquences pour les mairies

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants)

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants) Conseils et gestes éco citoyens à appliquer Une installation défectueuse ou mal entretenue peut présenter un risque pour la santé et l environnement. LA RÉGLEMENTATION Code de la Santé Publique (articles

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 %

CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 % CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 % devant être publiée au Bulletin Officiel du ministère chargé du Logement La loi n 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement

Plus en détail

Dépôt de votre demande de subvention. Documents à fournir. Conditions d attribution de la subvention

Dépôt de votre demande de subvention. Documents à fournir. Conditions d attribution de la subvention DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Audit énergétique Bâtiment / Prédiagnostic Vous envisagez la réalisation d une étude de audit énergétique sur votre patrimoine, l ADEME et le Conseil régional de Bretagne

Plus en détail

La vidange est d ailleurs prévue par la loi (Code de la Santé Publique, article 1331-1), et doit être effectuée en moyenne tous les 4 ans.

La vidange est d ailleurs prévue par la loi (Code de la Santé Publique, article 1331-1), et doit être effectuée en moyenne tous les 4 ans. Objet : entretien assainissement individuel Madame, Monsieur, Votre habitation est équipée d un système d assainissement non collectif pour le traitement de vos eaux usées. Le bon fonctionnement de cet

Plus en détail

OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS. FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Identification de l entreprise

OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS. FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Identification de l entreprise OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Nature du projet : Identification de l entreprise Nom du dirigeant : Nom de l'entreprise : Adresse : Dossier

Plus en détail

Amélioration de la qualité des céréales / Programme de soutien à l amélioration du taux de protéine des blés tendres chez les organismes collecteurs

Amélioration de la qualité des céréales / Programme de soutien à l amélioration du taux de protéine des blés tendres chez les organismes collecteurs > AIDES FRANCEAGRIMER février 2014 Amélioration de la qualité des céréales / Programme de soutien à l amélioration du taux de protéine des blés tendres chez les organismes collecteurs échéance au 31 décembre

Plus en détail