Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club."

Transcription

1

2 Le «baromètre CPV DEMETER» est une enquête annuelle réalisée par CPV Associés auprès des entreprises membres du Club Déméter, Environnement et Logistique. Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club. Ce baromètre illustre ainsi la vision d entreprises «militantes» déjà engagées dans une démarche de progrès. 2

3 Les interviews ont été réalisées par téléphone en mars 2014 auprès des directeurs ou responsables logistiques des entreprises du Club Déméter. Le questionnaire est composé de 47 questions, réparties sous 4 thèmes : La stratégie supply chain durable Mesure de la performance durable Actions et innovations durables sur la supply chain Management et aspects sociaux Ce dernier thème est un sujet spécifique au baromètre

4 42% d industriels 25% de distributeurs 33% de prestataires 4

5 UNE SUPPLY CHAIN DURABLE MESURE DE LA PERFORMANCE DURABLE ACTIONS ET INNOVATIONS DURABLES SUR LA SUPPLY CHAIN MANAGEMENT ET ASPECTS SOCIAUX 5

6 UNE SUPPLY CHAIN DURABLE MESURE DE LA PERFORMANCE DURABLE ACTIONS ET INNOVATIONS DURABLES SUR LA SUPPLY CHAIN MANAGEMENT ET ASPECTS SOCIAUX 6

7 FONCTION DEVELOPPEMENT DURABLE Coté chargeurs, 65 % ont une fonction DD / RSE dédiée tout ou partie aux activités Supply Chain 67% des distributeurs 70% des industriels Coté prestataires : 88 % ont une fonction DD / RSE 7

8 Entreprises du Club Déméter rédigeant un rapport DD Rapports explicitant les actions spécifiques à la Supply Chain 71% 79% Détails des entreprises ayant un rapport DD : 90% des industriels 100% des distributeurs 57% des prestataires 8

9 OBJECTIFS DEVELOPPEMENT DURABLE 88% ont des objectifs et un plan d action au niveau de l entreprise Principalement sur : EMPREINTE CARBONE / EMISSION DE CO2 (réduction à 3 ans ou d ici 2020) TECHNOLOGIE VEHICULES ET MULTIMODAL 75% ont des objectifs et un plan d action sur la Supply Chain BAISSE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL EMBALLAGE ET RECYCLAGE 9

10 PROGRAMMES LIES AU DEVELOPPEMENT DURABLE DONT FONT PARTIE LES ENTREPRISES : 78% des entreprises sont engagées dans au moins un programme lié au développement durable : Chartes Ademe Ecovadis Carbon Disclosure Project Global Compact Chartes de logistique urbaine Sedex 17% 17% 17% 25% 25% 33% Autres programmes cités : Green Freight Europe TNG - neutral groupe FTSE4Good TK Blue Agency WWF Source West Coté chargeurs, 50% demandent à leurs prestataires d intégrer ce genre de programme ou vont l intégrer dans leurs appels d offres Coté prestataires, la participation à ces programmes est due à 77% par une demande client 10

11 COLLABORATION SUR LA CHAINE LOGISTIQUE Vos prestataires / fournisseurs sont-il force de propositions en matière de projets DD? (Notation sur 5) Etes-vous proactifs avec vos clients concernant des actions DD? (Notation sur 5) 2,1 3,3 2,7 2,2 Etes-vous moteur dans la collaboration avec le secteur public? (Notation sur 5) 2,7 2,7 3,3 Commentaires : avec l Ademe, les collectivités locales, la CRAM, via les fédérations professionnelles 11

12 DOMAINES DE MUTUALISATION: 79% 58% 54% Transport Entrepôt Formation 67% 70% 100% 50% 75% 83% 50% 50% 38% Transport Entrepôt Formation Distributeur Industriel Prestataire 12

13 UNE SUPPLY CHAIN DURABLE MESURE DE LA PERFORMANCE DURABLE ACTIONS ET INNOVATIONS DURABLES SUR LA SUPPLY CHAIN MANAGEMENT ET ASPECTS SOCIAUX 13

14 DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL : 88% des entreprises ont ou sont en train de réaliser un bilan de leurs émissions de gaz à effet de serre (scopes 1 et 2) 90% des industriels ont ou sont en train de faire une analyse de cycle de vie de leurs produits 75% des entreprises ont ou sont en train de réaliser un diagnostic énergétique sur leurs bâtiments/entrepôts 14

15 LES INDICATEURS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ENVIRONNEMENT SOCIAL Consommation d'énergie 46% 83% 93 % des entreprises ont un bilan social complet. Les principaux indicateurs mentionnés : Emission CO2 ou GES Consommation d'eau Déchets produits / revalorisés 54% 83% 83% 75% Accidents du travail : taux de fréquence / taux de gravité Absentéisme Turnover Formation Evolution interne Représentation Hommes / Femmes Seniors Actions sociétales 15

16 LES INDICATEURS DU DEVELOPPEMENT DURABLE 75% des entreprises partagent tout ou partie de ces indicateurs avec leurs fournisseurs ou leurs clients Détails des entreprises partageant leurs indicateurs: 80% des industriels 50% des distributeurs 88% des prestataires 16

17 LES OUTILS DE CALCUL DES EMISSIONS DE GES 54% des entreprises utilisent un outil pour suivre les émissions liées au bâtiment 71% des entreprises utilisent un outil pour suivre les émissions liées au transport Outil interne Outil de l'ademe Outil interne Outil de l'ademe Editeur spécialisé 17

18 ZOOM SUR L INFORMATION CO2 100% des prestataires de transport proposent l information CO2 à leurs clients ; cependant cela ne concerne pas tous les clients mais seulement ceux intéressés 58% des entreprises ont demandé à tout ou partie de leurs affrétés l information CO2 sur leurs flux 42% seulement utilisent cette information Intégrer dans le bilan GES de l'entreprise 36% Mettre en place un plan d'action collaboratif 28% Affiner le suivi des consommations et/ou des émissions 36% 18

19 ZOOM SUR L INFORMATION CO2 Supports utilisés document spécifique 18% Facture 18% Fréquence Internet ou outil 37% Réunion / comité 27% A tout moment 55% Tous les mois 36% Tous les 3 mois 9% 19

20 UNE SUPPLY CHAIN DURABLE MESURE DE LA PERFORMANCE DURABLE ACTIONS ET INNOVATIONS DURABLES SUR LA SUPPLY CHAIN MANAGEMENT ET ASPECTS SOCIAUX 20

21 Bâtiments / Entrepôts / Production 92% des entreprises ont mis en place des actions de réduction des consommation d'énergie ou ont acheté du matériel à meilleure performance énergétique Autres actions en cours ou envisagées à court terme : Programme global de rénovation Eclairage (lumière naturelle ou LED) Isolation thermique / récupération de chaleur Production de l'air comprimé HQE / certification Compteurs pour suivi Chariots non polluants Autonomie énergétique 21

22 Emballages et déchets 71% des entreprises ont mené ou sont en train de mener des actions de diminution des emballages Autres actions en cours ou envisagées à court terme : 22 47% des projets cités concernent l écoconception des produits Prise en compte de l emballage dans les plan de palettisation, allègement du poids, PLV durable 20% des projets cités concernent l étude de nouveaux supports Passer à des supports en métal ou en plastique, utiliser des boxes pour la préparation, des contenants gerbables 33% des projets cités concernent la réutilisation des emballages

23 Transport 71% des entreprises ont mis en place du transport alternatif sur une partie de leurs flux Véhicules nouvelles technologies : Véhicule GAZ / biogaz Véhicule hybride Véhicule électrique Véhicule bioéthanol ou biodiesel PIEK 26% 16% 23% 10% 26% Part des véhicules à la norme euro V 65% Groupe froid hybride Groupe Froid cryo azote Groupe Froid cryo CO2 18% 12% 6% 29% 29% 43% >90% Entre 80% et Entre 80% et 90% 50% Entre 50 et 0% 23

24 Certification / Labellisation 92% des entreprises sont dans une démarche de certification / labellisation 73 % sont engagées dans une démarche ISO Demande client 29% Contraintes réglementaires 10% Motivation interne 61% 24

25 Domaines où une lacune d offres ou de projets développement durable est ressentie : Logistique urbaine Transport alternatif Standardisation des outils informatiques Collaboration / Mutualisation Technologies transport Rénovation des bâtiments 25

26 UNE SUPPLY CHAIN DURABLE MESURE DE LA PERFORMANCE DURABLE ACTIONS ET INNOVATIONS DURABLES SUR LA SUPPLY CHAIN MANAGEMENT ET ASPECTS SOCIAUX 26

27 FOCUS 2014 : Les évolutions du management en logistique L accompagnement des Hommes au sein des organisations Supply Chain Logistique : des métiers d avenir? 27

28 FOCUS 2014 : Les évolutions du management en logistique L accompagnement des Hommes au sein des organisations Supply Chain Logistique : des métiers d avenir? 28

29 Les facteurs ayant bouleversé le management logistique ces 10 dernières années : Complexité croissante des flux Technologie et SI Pression sur les coûts 17% 63% 54% Tension des flux, mondialisation (notamment sourcing), diversité des canaux, passage au colis, complexité de la demande Outils plus techniques et plus réactifs qui impactent les flux d information et le management. Evolution également des TIC ou des engins de manutention. Développement durable Collaboration 17% 13% Une pression sur les coûts de plus en plus importante parallèle à l augmentation des coûts de l énergie et donc du transport. Tracabilité Reglementation contraignante 8% 8% Une prise en compte des impacts environnementaux en plus des objectifs de coût, service et qualité ; on aspire à une logistique plus durable. 29

30 Les facteurs risquant de bouleverser le management logistique dans les 10 prochaines années : Nouveaux canaux Développement durable Collaboration / mutualisation Humain Systèmes d'information Matières premières (coût) Logistique urbaine Taxes et législation Mécanisation 29% 25% 21% 17% 17% 13% 13% 8% 46% L e-commerce / drive / vente directe / Impression 3D : l'évolution des modes de consommation et des supports va changer la logistique (agilité, livraison directe, colis, traçabilité) Prise de conscience par le consommateur de l'impact environnemental des produits, également par les entreprises qui vont tendre vers l écologistique et vont s orienter vers l économie circulaire. Les entreprises vont de plus en plus s'ouvrir et partager avec d'autres ; les limites des organisations sont de plus en plus floues, d où l intérêt d une approche large et transversale. La mutualisation va aussi devenir un levier d optimisation important. Risques de pénurie de main-d œuvre, vieillissement de la population : la prise en compte du social dans l entreprise sera encore plus importante, notamment sur les conditions de travail (TMS) 30

31 Les évolutions initiées par les nouveaux canaux, les nouveaux entrants, les nouvelles technologies : Si tous s accordent à dire que ces changements n impliquent pas de nouveaux métiers ou de nouvelles fonctions, cela nécessite cependant une évolution en termes de compétences et comportements : Compétences Aptitude au management Informatique (SI, EDI, RFID) Compétences commerciales Automatisation Logistique urbaine Configurer de nouveaux schémas Optimiser les processus Comportements Curiosité ouverture d esprit Adaptabilité Stabilité Agilité et réactivité Facilité à se remettre en cause Penser global et transversal Logique collaborative / partage d information 31

32 Les compétences attendues des prestataires par les chargeurs : Excellence opérationnelle et expertise Force de proposition Supply Chain élargie Collaboration Gestion de l'humain et des risques 40% 40% 35% 30% 30% Dans les prestations entreposage, transport et sur excellence également sur l environnement Il doit également permettre des reconfigurations plus rapides des SC Optimiser les moyens Proactivité, création de valeur innovante, les prestataires doivent être en avance, en veille SI, Pilotage de flux, Service Client, SAV, Reverse log Rh, immobilier : il doit pouvoir gérer tout ce qui n est pas le cœur de métier de ses clients Partager des informations, être dans une démarche de partenariat, gagnant/gagnant. Il doit aussi favoriser la mutualisation avec d autres entreprises Gérer les problématiques sociales, le personnel 32

33 FOCUS 2014 : Les évolutions du management en logistique L accompagnement des Hommes au sein des organisations Supply Chain Logistique : un métier d avenir? 33

34 Comment le directeur Supply Chain peut-il accentuer la dimension collaborative et DD dans son organisation? Etre soutenu par la direction 22% Avoir une vision Il faut une ambition du groupe sur ces sujets ; sinon le directeur Supply doit convaincre sa direction 26% S'ouvrir au sujet Il doit se positionner, être volontaire et exemplaire Mettre en place des indicateurs et outils 26% Il rencontre des confères, fait des meetings, du benchmark, s ouvre à de nouvelles pratiques 39% Il doit légitimer sa performance, évaluer les bénéfices obtenus Réaliser des projets concrets 22% Manager différemment ses équipes pour inciter au comportement Il coordonne un mouvement de fond, il démontre par la réussite 48% Manager ses partenaires Il est une source d information, communique, challenge, favorise la transversalité 9% En faisant évoluer le cahier des charges, en échangeant avec eux 34

35 L implication du personnel dans l engagement durable de l entreprise : 92% 63% 50% 63% 54% Sensibilitation Formations Animations (challenge, boite à idée) Système de management (objectifs individuels) Actions sociales externes 35

36 Les bonnes pratiques en matière de sécurité et pénibilité au travail: I.E : Chariots, gerbeurs, palettes, mécanisation I.E : gestes et postures, sécurité auprès du management ou des sous-traitants i.e. :Echauffements, implication du manager, quizz, sensibilisation, animateur local 36

37 La validation des acquis de l expérience 83% des entreprises proposent à leurs collaborateurs une VAE 100% y sont très favorables Cela valorise les collaborateurs Cela permet de faire évoluer les forts potentiels Cela les oblige à s investir dans une réflexion 37

38 L insertion des jeunes par : Partenariat école Intervention Stage et apprentissage VIE Contrat de génération Pépinières "mentoring" pour les jeunes en échec scolaire "mentoring" pour faire des entretiens blancs "mentoring" de projets via la fondation Forum Journées portes ouvertes et découverte des métiers Partenariat avec des associations Partenariat avec des entreprises de réinsertion 38

39 FOCUS 2014 : Les évolutions du management en logistique L accompagnement des Hommes au sein des organisations Supply Chain Logistique : des métiers d avenir? 39

40 Conseilleriez-vous aujourd'hui à des jeunes de s'engager dans les métiers de la logistique? Oui pour 100% des interviewés 40

41 Par quel début de parcours? Beaucoup s accordent sur le principe qu il n y a pas de parcours type, c est un métier de bon sens où il faut être ouvert et avoir une logique «Supply Chain». Il existe de nombreux postes et domaines, nécessitant des niveaux et des compétences différents : de l opérationnel au stratégique, de l amont à l aval, de la technique au management De nombreuses filières ou passerelles peuvent ainsi mener à la logistique et permettent d apporter une ouverture nécessaire à la Supply Chain. Cependant, pour certains, la connaissance du terrain et de l exploitation reste une clé d entrée importante qui permet de comprendre les réalités du métier, les postes de coûts, le travail des équipes apportant une certaine légitimité et servant de base pour ensuite atteindre d autres métiers. Les stages et l alternance sont des programmes très plébiscités permettant d allier théorie et pratique ; par ailleurs, certaines entreprises ont développé des programmes de «pépinière» en interne pour former les jeunes talents aux différents métiers. 41

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France n MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Plan Un rendez-vous attendu L intérêt d un langage commun de la performance Visite guidée au cœur de la performance Comment utiliser les indicateurs Supply

Plus en détail

Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain. Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe

Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain. Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe Supply Chain Verte 1. Pourquoi une supply chain verte? 2. D où venons nous? 3. Où en sommes-nous?

Plus en détail

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Le langage commun de la Performance Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Christian MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Merci aux sponsors du colloque! 2 Plan Un rendez-vous

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHRONOPOST Année 2011

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHRONOPOST Année 2011 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHRONOPOST Année 2011 Table des matières 1. Description de la personne morale concernée... 2 2. Année de reporting de l exercice et année de référence... 3 3.

Plus en détail

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe Sommaire Le dispositif Point Vert et vous Les fondamentaux de l éco-conception des emballages L accompagnement proposé par Adelphe Les pistes d actions et les expériences des entreprises Sommaire Le dispositif

Plus en détail

REFERENTIEL DES PRATIQUES D ACHAT RESPONSABLE POUR LA FAMILLE REPROGRAPHIE/IMPRESSION

REFERENTIEL DES PRATIQUES D ACHAT RESPONSABLE POUR LA FAMILLE REPROGRAPHIE/IMPRESSION REFERENTIEL DES PRATIQUES D ACHAT RESPONSABLE POUR LA FAMILLE REPROGRAPHIE/IMPRESSION Préambule L élaboration du référentiel par des acteurs engagés dans des démarches de développement durable Définitions

Plus en détail

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable La stratégie développement durable de Nov@log Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable Sommaire Un mot sur le partenariat Nov@log-Lucie Introduction : contexte Conséquence

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis www.log-s.eu Notre histoire Logistique Grimonprez devient Log S Ouverture d un Hub de tri colis Ouverture d un port fluvial privé Acquisition de SIMEP leader de l emballage bois pour l industrie Forte

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Raison sociale : MAAF ASSURANCES SA Code NAF

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques Développement Durable Approche d une Maison de Champagne Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques 2 Notre Vision Un engagement de longue date dans l environnement La volonté d aller plus loin

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

NEWTON. VAUREAL CONSULTING

NEWTON. VAUREAL CONSULTING ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 9 e ÉDITIN NEWTN. VAUREAL CNSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET NEWTN.VAUREAL CNSULTING

Plus en détail

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6 Sommaire Message du Président 3 Les 7 enjeux du développement durable 5 Notre Politique, nos actions Partager une même éthique des affaires 6 Garantir et toujours renforcer la sécurité des collaborateurs,

Plus en détail

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Jean-Charles DECONNINCK Président de Generix Group 19 Septembre 2014 Generix Group Qui Éditeur de solutions applicatives

Plus en détail

LABEL DEVELOPPEMENT DURABLE CLUB LOGISTIQUE & GESTION DU HAVRE DOSSIER DE CANDIDATURE

LABEL DEVELOPPEMENT DURABLE CLUB LOGISTIQUE & GESTION DU HAVRE DOSSIER DE CANDIDATURE LABEL DEVELOPPEMENT DURABLE CLUB LOGISTIQUE & GESTION DU HAVRE DOSSIER DE CANDIDATURE AVANT-PROPOS : PROCEDURE D ATTRIBUTION DU LABEL DEVELOPPEMENT DURABLE Les questions qui suivent visent à évaluer les

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Ce bilan est une démarche volontaire, étant

Plus en détail

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés entre la Fédération des Entreprises de Propreté & Services Associés, d'une part et le Ministère de l Ecologie, du Développement

Plus en détail

Vision TMS. Cette solution a été pensée pour tous ceux qui achètent ou pilotent une activité transport, y compris en flotte dédiée.

Vision TMS. Cette solution a été pensée pour tous ceux qui achètent ou pilotent une activité transport, y compris en flotte dédiée. Vision TMS La performance de votre Supply Chain est déterminante dans la mise en place de votre stratégie de croissance et de prise de parts de marché. Le taux de satisfaction de vos clients et votre compétitivité

Plus en détail

BAROMETRE ANNUEL LA RSE DANS LES TPE/PME DE PACA

BAROMETRE ANNUEL LA RSE DANS LES TPE/PME DE PACA BAROMETRE ANNUEL LA RSE DANS LES TPE/PME DE PACA Présentation annuelle des résultats statistiques obtenus via l outil LE CONSTAT Les TPE / PME s approprient peu à peu les principes du développement durable

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX. Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources

ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX. Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX LA CHINE CONCENTRE 95% DE LA PRODUCTION DE METAUX RARES 20% de la population consomme

Plus en détail

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 980 collaborateurs EUROPE 169 agences 21 pays 5 690 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 4 300

Plus en détail

CONVENTION VOLONTAIRE DES ENTREPRISES DU COMMERCE ORGANISÉ. a l initiative des enseignes du club generation responsable

CONVENTION VOLONTAIRE DES ENTREPRISES DU COMMERCE ORGANISÉ. a l initiative des enseignes du club generation responsable CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DES ENTREPRISES DU COMMERCE ORGANISÉ a l initiative des enseignes du club generation responsable élaborée par les responsables développement durable des enseignes signataires

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale Mérylle AUBRUN ISO 26000 Responsabilité Sociétale Le concept de RSO RSO RSE = Responsabilité Sociétale des Entreprises Préservation de l environnement Agenda 21 Progrès = le Développement social Durable

Plus en détail

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN SOMMAIRE 01. NATURE et découvertes en quelques chiffres 02. Construire un plan green 03. Mesurer l empreinte écologique 04. Conclusion - 2 01. NATURE

Plus en détail

NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION LOGISTIQUE BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE

NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION LOGISTIQUE BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION LOGISTIQUE BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE Description de la personne morale Ce bilan des gaz à effet de serre concerne la Division Logistique France de Norbert Dentressangle.

Plus en détail

Livre blanc. Comment appréhender l acquisition et le déploiement d un logiciel TMS (Transport Management System)?

Livre blanc. Comment appréhender l acquisition et le déploiement d un logiciel TMS (Transport Management System)? Le spécialiste de la performance transport Livre blanc Comment appréhender l acquisition et le déploiement d un logiciel TMS (Transport Management System)? bp2r - 5, rue des Mathurins, 75009 Paris, France

Plus en détail

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS 3D ÉNERGIES et déplacements Management et mobilisation des salariés édition 2014 Liens avec le territoire Le plan d actions Fédérateur d énergies Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS

Plus en détail

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Depuis 2009, les sociétés d assurance de la FFSA et du GEMA ont engagé une démarche volontaire de réflexion et d actions en matière

Plus en détail

Indicateur satisfaction clients Satisfaction des clients promotion Indicateur qualitatif ü NA PR1 SO9

Indicateur satisfaction clients Satisfaction des clients promotion Indicateur qualitatif ü NA PR1 SO9 5 RESPONSABIITÉ SOCIAE D ENTREPRISE (RSE) TABEAU DE BORD ET PÉRIMÈTRES SOCIÉTA Donnée de référence 2014 Évolution Vérification E&Y 2014 Couverture d activité 2014 GRI G4 CRESS Relations clients et utilisateurs

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Qu est-ce que le Green IT? 2 Pourquoi le Green IT? 2 Le Conseil Green IT, quelle démarche? 3

Qu est-ce que le Green IT? 2 Pourquoi le Green IT? 2 Le Conseil Green IT, quelle démarche? 3 www.e-greenit.com SOMMAIRE Le Green IT, notre approche. Qu est-ce que le Green IT? 2 Pourquoi le Green IT? 2 Le Conseil Green IT, quelle démarche? 3 fiche service Audit Green IT L audit énergétique du

Plus en détail

RESPONSABLE LOGISTIQUE

RESPONSABLE LOGISTIQUE RESPONSABLE LOGISTIQUE Programme de formation et planning Du 16 octobre 2015 au 15 octobre 2017 (dates prévisionnelles) 988 HEURES EN CENTRE Titre certifié de niveau II (BAC + 4) enregistré au RNCP : Arrêté

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs -

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs - Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs - Brigitte LOUBET Adjointe au Chef du Service Energie, Climat, Véhicules Direction Régionale

Plus en détail

KPMG CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

KPMG CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION KPMG SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET KPMG 2. Date de création 1922 3. Nom

Plus en détail

Greenflex 1 ère SS2D française présente L Ecoguide Greenflex

Greenflex 1 ère SS2D française présente L Ecoguide Greenflex Greenflex 1 ère SS2D française présente L Ecoguide Greenflex Communiqué de Presse Paris, le 9 novembre 2010 Un guide d achats durables, en ligne, gratuit, qui propose aux entreprises une sélection de produits

Plus en détail

Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable. Matinfo3 CNRS - 2013

Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable. Matinfo3 CNRS - 2013 Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable Matinfo3 CNRS - 2013 Questionnaire pour les postes fixes et portables : Questionnaire DD Dans le présent document,

Plus en détail

Ecole Doctorale Sciences Economiques et de Gestion Laboratoire d Economie des Transports / Ademe. Vers une organisation globale durable de

Ecole Doctorale Sciences Economiques et de Gestion Laboratoire d Economie des Transports / Ademe. Vers une organisation globale durable de Ecole Doctorale Sciences Economiques et de Gestion Laboratoire d Economie des Transports / Ademe Vers une organisation globale durable de l approvisionnement des ménages Réalisé par: AYADI Abdessalem Journée

Plus en détail

Solutions Transport et. Logistique. Conception Réalisation Pilotage Accompagnement

Solutions Transport et. Logistique. Conception Réalisation Pilotage Accompagnement Conception Réalisation Pilotage Accompagnement Des Solutions Transport et Logistique en France, en Europe et à l International Le contrat de filière Transport et Logistique, initié et soutenu par la Région

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Année de référence : 2014 Edition 2015 LE BILAN GES DE L ULCO Dans le cadre de la législation, le Pôle de Recherche et d Enseignement

Plus en détail

Mécanisation : une piste pour un équilibre économique?

Mécanisation : une piste pour un équilibre économique? 21 novembre 2014 Loïc DELAITRE loic.delaitre@savoye.com Mécanisation : une piste pour un équilibre économique? Semaine ATHENS Chaire FRELON Ecole des Mines de Paris Plan Contexte et Problématique Etat

Plus en détail

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs Ce document décrit le niveau d exigence relatif à chacun des critères du système d évaluation appliqué à la

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Engagements attendus des fournisseurs du groupe Manitou en matière de Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) 1- Solutions durables p. 5 Respect des normes et des réglementations

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Julie BEELMEON Service énergie climat véhicule Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie 05

Plus en détail

Rapport de développement durable 2013

Rapport de développement durable 2013 Rapport de développement durable 2013 SOMMAIRE Editorial p 3 Profil p 3 Activité p 4 Gouvernance p 5 Conseil d administration Comité des rémunérations Comité développement durable Politique de mécénat

Plus en détail

Développement de l outil

Développement de l outil Développement de l outil d empreinte carbone de DALKIA 19/10/2010 ) Marie Laure GUILBERT M2 Gestion de l Environnement Sommaire 1. Présentation de la mission 1.1 Contexte 1.2 Objectifs et caractéristiques

Plus en détail

SUPPLY CHAIN CONSULTING SERVICES (SCCS) CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN CONSULTING SERVICES (SCCS) CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 9 e ÉDITI SUPPLY CHAI CSULTIG SERVICES (SCCS) SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET Supply Chain

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne. «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat»

Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne. «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat» Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat» Cahier des charges avril 2015 Cet Appel à Manifestation d Intérêt

Plus en détail

SUPPLY CHAIN CONSULTING SERVICES (SCCS) CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN CONSULTING SERVICES (SCCS) CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABIETS DE CSEIL E SCM 10 e ÉDITI SUPPLY CHAI CSULTIG SERVICES (SCCS) SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET Supply Chain

Plus en détail

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Le baromètre des «professionnels du développement durable au sein des» est la première enquête nationale réalisée avec eux

Plus en détail

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur Yves DALLERY Professeur de Supply Chain à l Ecole Centrale Paris Associé

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France Conformité à l article 75 du Grenelle II de l environnement BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France Date: octobre 2013 1 Sommaire I. Stratégie Environnementale de HSBC Les enjeux environnementaux

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012]

Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012] bilan-ges-idf@developpement-durable.gouv.fr Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012] Secrétariat général Le 20 décembre 2012 Annexe 1 : Carte périmètre OSICA Annexe 2 : Tableau des volumes de GES

Plus en détail

Enquête Logistique : Entreprises Prestataires de services

Enquête Logistique : Entreprises Prestataires de services Enquête Logistique : Entreprises Prestataires de services Date de réponse : 1. Fiche identité de l entreprise Nom de l entreprise : Raison sociale : N SIRET : Code APE : Forme juridique : Activités principales

Plus en détail

Achats Professionnels Responsables. Expérience Pilote

Achats Professionnels Responsables. Expérience Pilote Achats Professionnels Responsables Expérience Pilote 06.06.2014 Implenia en chiffres Nombres d employés: Chiffre d affaires: Plus de 5700 collaborateurs en Suisse 3,1 milliards CHF 4 Divisions opérationnelles:

Plus en détail

ADAMEO CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

ADAMEO CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 9 e ÉDITIN ADAME SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET ADAME Conseil, Expertise, systèmes d

Plus en détail

Présentation de la société SCOOP Conseil. Supply Chain Orientation Optimisation & Performance

Présentation de la société SCOOP Conseil. Supply Chain Orientation Optimisation & Performance Présentation de la société SCOOP Conseil Supply Chain Orientation Optimisation & Performance Auteur: Armand BOUTET Scoop Conseil Juillet 2010 www.scoop-conseil.com Sommaire 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS 2.

Plus en détail

DISTRIBUTION DIVERSIFIÉE ET RESPONSABLE

DISTRIBUTION DIVERSIFIÉE ET RESPONSABLE BIC sur le green Les produits BIC sont conçus et fabriqués sans rien de superflu. Légèreté, qualité, durée d'utilisation sont les principes qui guident le Groupe depuis... 1950. En 2004, BIC s'engage dans

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES

COMMUNICATION SUR LE PROGRES COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2009/2010 Par ce document, je réaffirme l attachement de Havas aux 10 principes du Global Compact et renouvelle notre engagement à les respecter, les promouvoir et à les mettre

Plus en détail

Chaussettes KINDY MISE EN PLACE D UNE ECO-LOGISTIQUE

Chaussettes KINDY MISE EN PLACE D UNE ECO-LOGISTIQUE CAS d ETUDE Chaussettes KINDY MISE EN PLACE D UNE ECO-LOGISTIQUE Daniel EJARQUE Forum Juin 2006 PROBLEMATIQUE Comment mettre en place une organisation et des processus dédiés au déploiement d une logistique

Plus en détail

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 Quatre volets - Description et périmètre de la logistique - La logistique

Plus en détail

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION RGP SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET RGP 2. Date de création Société indépendante

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

Catalogue de formations professionnelles

Catalogue de formations professionnelles Institut Supérieur de l Environnement Catalogue de formations professionnelles Environnement Droit Santé Sécurité Système de management www.institut-superieur-environnement.com Les piliers de notre offre

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

Stéphane SIRJEAN Licence. Gestion des flux

Stéphane SIRJEAN Licence. Gestion des flux Stéphane SIRJEAN Licence Gestion des flux 1 Pilotage des flux Plan du Cours Chapitre 1: Introduction Définition des flux Les différents types de flux Notion de processus Notion d opération et d opérations

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Décembre 2012 Réalisé pour le compte du Groupe SFR par Biens Communs et Factea Durable Sommaire I PRÉSENTATION... 1 I.1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Rapport audit interne SOFIBUS

Rapport audit interne SOFIBUS Rapport audit interne SOFIBUS Date d audit : 13 mars 14 Auditeur : Jean- François Vallès, Synopter Personnes présentes : Jean- Marc Costes Didier Charvoz Benjamin Cebreiro Cadre de l audit interne L année

Plus en détail

CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque. Dossier de presse (décembre 2014)

CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque. Dossier de presse (décembre 2014) CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque Dossier de presse (décembre 2014) CONTACT PRESSE : Stéphanie Riquet 06 78 15 53 88 stephanieriquet@icloud.com CONDI SERVICES, PRESTATAIRE

Plus en détail

Easydis. Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES. Page 1 sur 9

Easydis. Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES. Page 1 sur 9 Easydis Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES Destinataire climat.rhone-alpes.dreal-rhone-alpes@developpement-durable.gouv.fr Page 1 sur 9 1. Description de la personne morale concernée

Plus en détail

Pôle de Compétitivité FIBRES CIM-ECO - Développement de compétences en éco-conception

Pôle de Compétitivité FIBRES CIM-ECO - Développement de compétences en éco-conception Pôle de Compétitivité FIBRES CIM-ECO - Développement de compétences en éco-conception Daniel MERINO Chef de Projets Eco-Conception et Développement Durable Coordinateur du programme CIM-ECO 06 67 85 54

Plus en détail

DECEMBRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE - SOGESSUR

DECEMBRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE - SOGESSUR BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE - SOGESSUR TABLE DES MATIERES A Description de la personne morale concernée... 3 1) Description du périmètre organisationnel retenu... 3 2) Définition du périmètre

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

ELCIMAÏ CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

ELCIMAÏ CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CNSEIL EN SCM 10 e ÉDITIN ELCIMAÏ SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET Elcimaï 2. Date de création 1992

Plus en détail

Etude Transport-Industrie-Retail

Etude Transport-Industrie-Retail Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Riyad New York Etude Transport-Industrie-Retail

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

MANAGER L ENERGIE DE L EFFICACITE A LA PERFORMANCE. Efficacité énergétique et activités économiques en entreprise

MANAGER L ENERGIE DE L EFFICACITE A LA PERFORMANCE. Efficacité énergétique et activités économiques en entreprise MANAGER L ENERGIE DE L EFFICACITE A LA PERFORMANCE 1 l ADEME en quelques mots le panorama breton et les enjeux Energie/Industrie l encadrement Les solutions les programmes d'actions de l'ademe 2 L ADEME

Plus en détail

COMMUNICATION ON PROGRESS 2015

COMMUNICATION ON PROGRESS 2015 COMMUNICATION ON PROGRESS 2015 Déclaration GENICADO a adhéré au pacte global de l ONU le 3 janvier 2013. Je soussigné Gilles d Hermies, gérant de l entreprise GENICADO OUEST renouvelle ici mon engagement

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 21-788 du 12 juillet 21 BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (GES) 2 Depuis la parution du décret n 211-829 d

Plus en détail

VINCI CONSULTING CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION

VINCI CONSULTING CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION Octobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CONSEIL EN SCM 10 e ÉDITION VINCI CONSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET VINCI CONSULTING 2.

Plus en détail

Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie?

Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie? Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie? Sommaire 1. Etat des lieux 2. Leviers pour aller vers la sobriété et l efficacité énergétique 3. Zoom sur quelques propositions

Plus en détail

Charte de développement durable. Version. groupe

Charte de développement durable. Version. groupe Charte de développement durable 2014 Version groupe Dès sa création en 2008, le Groupe CAPECOM a mis en place une charte qui permettait de définir les valeurs fondatrices du Groupe. Cette charte était

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

XP CONSULTING CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

XP CONSULTING CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION P CONSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET P Consulting 2. Date de création

Plus en détail

Choisir son matériel de façon responsable. Etat des lieux de la prise en compte du développement durable par les marques

Choisir son matériel de façon responsable. Etat des lieux de la prise en compte du développement durable par les marques Choisir son matériel de façon responsable Glisser en montagne et ne laisser aucune autre trace que les quelques S dont on vient de marquer la neige : difficile car aujourd hui le ski vert n existe pas

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail