Proposition de valeur pour la réduction des émissions de CO 2. Petit déjeuner Supply Chain Verte 17 juin 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Proposition de valeur pour la réduction des émissions de CO 2. Petit déjeuner Supply Chain Verte 17 juin 2008"

Transcription

1 Proposition de valeur pour la réduction des émissions de CO 2 Petit déjeuner Supply Chain Verte 17 juin 2008

2 Supply Chain Verte: Pourquoi les entreprises doivent-elles agir? Réglementation et incitations financières Le Protocole de Kyoto et son calendrier de réduction des émissions de CO2 (2005) European Union Emissions Trading Scheme (2005) Les secteurs de l énergie et de l industrie premiers concernés USA: Plusieurs propositions de lois en attente au Sénat Pression croissantes sur les sociétés De la part des consommateurs, entreprises-clientes, employés, actionnaires, compagnies d assurance, etc. Incertitudes économiques Explosion des coûts de l énergie et du transport Copyright ILOG S.A. All rights reserved 2

3 Le baril de brut à $150 ou $200 Quel impact sur les entreprises? Copyright ILOG S.A. All rights reserved 3

4 Fort impact des initiatives supply chain verte L exemple de Wal-Mart (1/2) Wal-Mart: De nombreuses initiatives liées au développement durable depuis 2005 Réduction des emballages produits Utilisation interne et promotions des ampoules fluorescentes Etc. Wal-Mart exige de ses partenaires qu ils réduisent leur propre empreinte carbone Depuis octobre 2007, Wall-Mart évalue la performance de ses fournisseurs sur la base d un score card environnemental Copyright ILOG S.A. All rights reserved 4

5 Fort impact des initiatives supply chain verte L exemple de Wal-Mart (2/2) Initiatives chez un prestataire logistique canadien Dans deux états (Nouvelle Ecosse, Prince Edward Island), le basculement d une partie du transport de la route vers le rail a permis une réduction des émissions de CO2 de 2600 t De plus, la conversion de générateurs à bord des camions économise près de litres de diesel Economies totales réalisées: plus de 2 millions de CAD par an Initiatives chez Wal-Mart Utilisation de containers plastiques réutilisables plutôt que de cartons jetables. Les nouveaux emballages peuvent être réutilisés jusqu à 60 fois. Economies totales réalisées: plus de 4,5 millions de USD par an, 1400 t de CO2 en moins par an Copyright ILOG S.A. All rights reserved 5

6 Comment choisir les mesures les plus efficaces pour réduire l empreinte carbone? Multiplicité d options disponibles pour les entreprises Changement de fournisseurs? Changement du design des produits/services? Changement dans la configuration géographique de la supply chain? Changement de modes de transport? Nouvelles sources d énergie? Mesures internes vs. achat de crédits? Ventes de crédits? Etc. Nécessité d évaluer et de comparer les options Evaluation de l impact sur les émissions de CO2 Bases de données + calculateur Choix de la meilleure solution Simulation des différentes options envisagées Optimisation pour trouver la meilleure configuration à partir d objectifs fixés Copyright ILOG S.A. All rights reserved 6

7 Optimiser sa supply chain avec LogicNet Plus Copyright ILOG S.A. All rights reserved 7

8 Optimiser sa supply chain avec LogicNet Plus Prend en compte les trois dimensions Coût total livré Taux de service Emissions de CO2 Permet aux sociétés de simuler et d optimiser leur supply chain de façon a sélectionner le meilleur schéma logistique Livré avec une base de données avec des données standard sur les émissions de CO2 par activité Copyright ILOG S.A. All rights reserved 8

9 Données utilisées pour la modélisation des émissions de CO2 Activités Transport Données modélisées Pour chaque mode de transport, au choix: - la consommation (l/100) et le facteur de conversion carbone (kg de CO2/l) - les émissions par tonne transportée (kg de CO2/t/km) Entrepôts Pour chaque entrepôt: la consommation d énergie (kwh par m2, par exemple), le facteur de conversion carbone (kg de CO2/kWh) et la surface à prendre en compte (surface totale ou surface utilisée, par ex.) Sites industriels Production Pour chaque site: la consommation d énergie ramenée à la surface (kwh par m2, par exemple), la consommation d énergie ramenée à la production (kwh par heure de production, par exemple), et le facteur de conversion carbone (kg de CO2/kWh) Pour chaque produit: la consommation d énergie associée à la fabrication de ce produit et à ces composants (kwh par unité) et le facteur de conversion carbone (kg de CO2/kWh) Copyright ILOG S.A. All rights reserved 9

10 Etude de cas Copyright ILOG S.A. All rights reserved 10

11 Etude de cas Enjeux Fabricant de mobilier de bureau américain Bureaux, armoires métalliques Fabrication et distribution exclusivement aux USA Deux sites: Des Moines, IA et Dover, DE Deux objectifs: Reconfigurer le réseau de distribution pour réduire les couts et améliorer le niveau de service Réduire les émissions de CO2 pour accomplir les objectifs de développement durable fixés par la direction La difficulté: Trouver le juste équilibre entre la réduction des coûts et l amélioration de l empreinte carbone Copyright ILOG S.A. All rights reserved 11

12 Etude de cas Supply chain actuelle Chiffres-clés: --2 usines usines --2 entrepôts clients clients familles de de produits Copyright ILOG S.A. All rights reserved 12

13 Etude de cas Approche 1. Modélisation de la supply chain actuelle (usines, entrepôts, clients, produits, modes de transport, etc.) et renseignement des données suivantes: 1. Coûts 2. Niveau de service 3. Emissions de CO2 2. Calcul des chiffres-clés du réseau actuel (référentiel) 3. Définition des options possibles (scénarios) 1. Nouvelle localisation des centres de distribution 2. Nouveaux centres de distribution 3. Changement de modes de transport 4. Pas de changement des usines / fournisseurs 4. Calcul du réseau de distribution optimal 1. Minimisation du coût total livré 2. Respect des contraintes de niveau de service 3. Respect des objectifs de réduction de CO2 Copyright ILOG S.A. All rights reserved 13

14 Etude de cas Supply chain optimisée Résultats: 3% 3% de de réduction des des couts couts logistiques et et 46% 46% réduction de de la la distance moyenne vers vers les les clients clients Copyright ILOG S.A. All rights reserved 14

15 Etude de cas Analyse des résultats Pour chaque nouveau centre de distribution: Les coûts fixes augmentent Les coûts de distribution aval diminuent et la distance moyenne depuis les entrepôts vers les clients diminue également Les émissions de carbone diminuent Le transport des usines vers les entrepôts se fait par rail (volumes suffisants), un moyen de transport moins polluant Quand le nombre de centres de distribution augmente, le pourcentage du fret transporté par rail augmente L augmentation de l empreinte carbone du fait du nombre croissant de centres de distribution est plus que compensée par la réduction des émissions de CO2 liée au transport ferroviaire Copyright ILOG S.A. All rights reserved 15

16 Etude de cas Arbitrage entre coûts logistiques et empreinte carbone Différents scenarios : de 2 à 7 centres de distribution Solution optimale Solution choisie: 1.6% plus chère, 11% de réduction d émissions Copyright ILOG S.A. All rights reserved 16

17 Conclusion Les entreprises font face à des pressions de plus en plus fortes pour rendre leur supply chain plus verte Réglementation Pression des consommateurs et partenaires Nécessite d économiser l énergie à cause de la flambée des prix LogicNet Plus aide les entreprises à choisir les meilleures initiatives pour réduire leur empreinte carbone Calcul précis de l empreinte carbone des différentes options envisagées Prise en compte des coûts logistiques, du taux de service et des émissions de CO2 pour chaque scénario Calcul du schéma logistique optimal ILOG, leader en optimisation depuis plus de 20 ans Copyright ILOG S.A. All rights reserved 17

Identification et tests de principes de mutualisation logistique dans la «supply chain» de la grande consommation pour réduire r

Identification et tests de principes de mutualisation logistique dans la «supply chain» de la grande consommation pour réduire r Identification et tests de principes de mutualisation logistique dans la «supply chain» de la grande consommation pour réduire r les émissions de CO 2 Présentateur: Shenle Pan Directeurs de thèse: Pr.

Plus en détail

La gestion dynamique des conditions commerciales

La gestion dynamique des conditions commerciales La gestion dynamique des conditions commerciales Face à la complexité Donner de la visibilité Améliorer vos prises de décision Optimiser vos opérations 2 Que valent les prévisions (forecast)? Demande hebdo

Plus en détail

Développement de l outil

Développement de l outil Développement de l outil d empreinte carbone de DALKIA 19/10/2010 ) Marie Laure GUILBERT M2 Gestion de l Environnement Sommaire 1. Présentation de la mission 1.1 Contexte 1.2 Objectifs et caractéristiques

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions

Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions Partenariat de transport SmartWay Suzana Furtado Gestionnaire de comptes SmartWay 20 novembre 2014 Aperçu de

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

Frais en baisse, protection climatique en hausse

Frais en baisse, protection climatique en hausse Frais en baisse, protection climatique en hausse Réduire les frais, économiser du carburant et protéger l environnement le logisticien de produits alimentaires Frévial implanté dans le département de l

Plus en détail

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Franck LECLERC CONTEXTE La politique Française des SSP prévoit l élaboration

Plus en détail

Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux?

Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux? Avec la participation i de l Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux? Philippe EVEILLARD UNIFA Union des Industries de la Fertilisation Le développement durable et l agriculture :

Plus en détail

Transport et Logistique face à la mondialisation

Transport et Logistique face à la mondialisation Commission Mobilité et Transport Transport et Logistique face à la mondialisation Cas des Produits Industrialisés CNISF le 13 janvier 2010 JC Raoul 1 Pourquoi les produits industrialisés? Une croissance

Plus en détail

Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain. Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe

Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain. Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe Supply Chain Verte 1. Pourquoi une supply chain verte? 2. D où venons nous? 3. Où en sommes-nous?

Plus en détail

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe Sommaire Le dispositif Point Vert et vous Les fondamentaux de l éco-conception des emballages L accompagnement proposé par Adelphe Les pistes d actions et les expériences des entreprises Sommaire Le dispositif

Plus en détail

Stratégie commerciale

Stratégie commerciale Stratégie commerciale Vous êtes convaincus que vous avez développé un processus commercial efficace pour répondre aux besoins de vos clients, Vos clients sont satisfaits de vos produits, et/ou de vos prestations,

Plus en détail

Configuration Réseau Logistique

Configuration Réseau Logistique Configuration Réseau Logistique Face à l augmentation du prix des carburants, les directeurs Logistiques et responsables de Supply Chain doivent réagir et regarder comment et sur quelles bases sont organisés

Plus en détail

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 L Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel 350 Sparks Street,

Plus en détail

les EMBAllAGEs «VErTs»

les EMBAllAGEs «VErTs» Europe & International UnE histoire VrAIE sur les EMBAllAGEs «VErTs» DES SOLUTIONS. AU SERVICE DE VOTRE RÉUSSITE. /gogreen regarder la vidéo Une histoire vraie Allégations environnementales Faits environnementaux

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan réalisé avec le support de l agence conseil Prestataire habilité Bilan Carbone Membre de l Association des Professionnels en Conseil Carbone

Plus en détail

De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets

De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets Les déchets commerciaux enlevés sont déchargés pour le traitement à l usine de séparation Nehlsen est une société avec une pensée avancée ayant une

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING BILAN Les émissions globales de GPV France correspondaient à 11,2 tonnes de CO 2 par million d enveloppes produites.

Plus en détail

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES Joseph Abdo CIMBETON Joseph ABDO Page 2 Le contexte général Prise de conscience pour l environnement 1987: Rapport BRUNTLAND 1992: Sommet de la terre à Rio 1998: Protocole de Kyoto.. Enjeux environnementaux

Plus en détail

MUTUALISATION DES FLUX LOGISTIQUES DES PME

MUTUALISATION DES FLUX LOGISTIQUES DES PME MUTUALISATION DES FLUX LOGISTIQUES DES PME AGROALIMENTAIRES POUR PRENDRE EN CONSIDÉRATION LES OBJECTIFS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. ABDELHAMID MOUTAOUKIL Ridha DERROUICHE (Enseignant Chercheur ESC-SE; UMR

Plus en détail

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE Réalisé par Okavango Energy selon les principes de la norme ISO 14064-1 le protocole GHG et la méthodologie du Bilan Carbone Rapport du 8 décembre 2015 Pernod SA

Plus en détail

Economiser l énergie : notre défi commun

Economiser l énergie : notre défi commun Economiser l énergie : notre défi commun L ACFCI et EDF souhaitent, à travers ce document, favoriser la prise de conscience et aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique. l énergie un

Plus en détail

Questions. Jean DAMIENS / Florent LEBAUPAIN

Questions. Jean DAMIENS / Florent LEBAUPAIN Introduction : L ASLOG et activités Les secteurs d activité de la Communauté Supply Chain Les différents Métiers de l encadrement du Transport et de la Logistique Une proposition d approche Des réflexions

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre.

La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre. Contexte / Objectifs La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre. A titre d exemple, pour compenser les émissions

Plus en détail

Supply chain collaborative sous incertitude. Romain Guillaume et Caroline Thierry

Supply chain collaborative sous incertitude. Romain Guillaume et Caroline Thierry Supply chain collaborative sous incertitude Romain Guillaume et Caroline Thierry Plan de la présentation Gestion des chaines logistiques Simulation des processus logistiques Modèles de comportement des

Plus en détail

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques Aquis Gestion de réseaux hydrauliques 80% de votre capital est investi dans le réseau de distribution Aquis vous donne un contrôle total 2 Un avenir plein de défis Sans informations en temps réel relatives

Plus en détail

Conception des chaînes logistiques

Conception des chaînes logistiques Conception des chaînes logistiques ENICarthage / GSIL 3 2015 / 2016 Positionnement du cours S1 S2 S3 S4 S5 Intro. à la gestion industrielle Probabilités et Statistiques Programmation linéaire Gestion de

Plus en détail

RETOUR D EXPERIENCE SUR LE BILAN CARBONE DE L ENTREPRISE DELIFRUITS. Nicolas BONHOURE, responsable Méthodes&Industrialisation Refresco France

RETOUR D EXPERIENCE SUR LE BILAN CARBONE DE L ENTREPRISE DELIFRUITS. Nicolas BONHOURE, responsable Méthodes&Industrialisation Refresco France RETOUR D EXPERIENCE SUR LE BILAN CARBONE DE L ENTREPRISE DELIFRUITS Nicolas BONHOURE, responsable Méthodes&Industrialisation Refresco France SOMMAIRE -1-Présentation de la société -2-Contexte - objectifs

Plus en détail

LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS

LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS LES SOLUTIONS LOGISTIQUES PTV GROUP LES OUTILS LOGISTIQUES PTV FOURNISSENT DES SOLUTIONS OPTIMISÉES À TOUS LES NIVEAUX PTV Group fournit des logiciels

Plus en détail

Etude Transport-Industrie-Retail

Etude Transport-Industrie-Retail Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Riyad New York Etude Transport-Industrie-Retail

Plus en détail

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche 1 1 1 Contexte et enjeux Un engagement territorial pour le climat Objectifs du plan climat d ici 2020 : les 3x20-20% des émissions de gaz à effet

Plus en détail

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale Bilan des Emissions de GES Restitution finale 19/11/2012 Agenda Synthèse de la collecte des données Modifications vs. restitution intermédiaire Présentation des résultats actualisés Plan d actions de réduction

Plus en détail

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Programme 1. PCI : la présentation 2. Green IT : la définition 3. GEPI : la boîte

Plus en détail

Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada

Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada Congrès et atelier de la FIL Canada sur le développement durable du

Plus en détail

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation Accor a mené la 1 ère empreinte environnementale dans le secteur hôtelier En 2010, suite

Plus en détail

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME-

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- LE GROUPE BMCE BANK REDUction de l EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- Une Démarche Systémique pour une Performance Ecologique LA PREVENTION DE LA POLLUTION GESTION DES SITUATIONS D URGENCE A IMPACT

Plus en détail

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur Bollore-logistics.com / saveprogram L ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL : LEVIER DE PERFORMANCE POUR L ENTREPRISE Avec Save Program, vous pouvez associer des

Plus en détail

Optimisez votre Schéma Directeur Logistique!

Optimisez votre Schéma Directeur Logistique! COMMISSION SUPPLY CHAIN AGILE Optimisez votre Schéma Directeur Logistique! Optimisez votre Schéma Directeur Logistique! Pourquoi changer son schéma directeur logistique? Comment construire un schéma directeur

Plus en détail

L Indice Environnemental

L Indice Environnemental L Indice Environnemental Historique et position face à l hypothèse de Porter Corinne MERCADIE Responsable Environnement & Emballages 1ere expérience de collecte et de mesure environnementale 2008 à 2010

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU SÉCURITÉ EXPÉRIENCE DE CONDUITE EFFICACITÉ TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE Pirelli a toujours été réputé pour ses valeurs fondamentales en particulier ses performances et

Plus en détail

01 41 11 92 59 contact@green-supplychain.fr - www.green-supplychain.fr

01 41 11 92 59 contact@green-supplychain.fr - www.green-supplychain.fr GREEN SUPPLY CHAIN SAS 60 route Principale du port 92230 GENNEVILLIERS 01 41 11 92 59 contact@green-supplychain.fr - www.green-supplychain.fr Nous favorisons le recours aux modes de transports les moins

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié. Les technologies émergentes en transport

Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié. Les technologies émergentes en transport Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié Les technologies émergentes en transport La gestion de notre efficacité énergétique Une préoccupation constante depuis la fin des années 90 C est une question

Plus en détail

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau.

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau. e l e c tree D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau le projet : Donnons à l Europe connectée les outils pour réussir

Plus en détail

d Achat Responsable www.itsgroup.com

d Achat Responsable www.itsgroup.com Charte d Achat Responsable www.itsgroup.com Mot du Président Directeur Général du groupe N otre groupe a su mettre au profit de son organisation les bienfaits d une gouvernance d entreprise sociale et

Plus en détail

développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier.

développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier. Établissement public d État 200 salariés développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier. 70 ports 1 er port intérieur

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Trier préserve l environnement et crée de l emploi

Trier préserve l environnement et crée de l emploi Proposition d articles (3 ème trimestre 2011) Trier préserve l environnement et crée de l emploi Chaque jour, grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers, nous participons à la protection de l

Plus en détail

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Philippe Schulz Direction Plan Environnement Dexia Securities «Les suites du Grenelle de l Environnement» 20 Mai 2008 Trois préoccupations

Plus en détail

Nicolas BOSSARD de MOLIN

Nicolas BOSSARD de MOLIN Nicolas BOSSARD de MOLIN Les ressources en combustible nucléaire et le système énergétique du futur Nicolas Bossard de Molin Directeur adjoint de la Stratégie et des Fusions-Acquisitions IFP Panorama

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement au-delà de l analyse du cycle de vie... L offre responsable, un levier de compétitivité Vous en êtes convaincus : une

Plus en détail

Développement durable: du concept à l action

Développement durable: du concept à l action RESPONSABILITÉ SOCIALE DES ENTREPRISES: EFFET DE MODE OU RÉEL FACTEUR DE SUCCÈS? PETIT-DÉJEUNER PME & START-UP, 18 FEVRIER 2011 Développement durable: du concept à l action Yves Loerincik, Quantis 1 Quantis

Plus en détail

STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013

STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013 STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS...2 a) PRESENTATION DE L ENTREPRISE...2 b) OBJECTIFS DE CE RAPPORT :...2 c) PERIMETRE DE L ETUDE :...2 2. RESULTAT ET PRECONISATIONS

Plus en détail

Réunion # 4 Entreprises et Construction Durable

Réunion # 4 Entreprises et Construction Durable Réunion # 4 Entreprises et Construction Durable Politiques de des matériaux de construction 14 mai 2008 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Présentation du 04 05 07 1. Étude de faisabilité de l utilisation de couches lavables pour les crèches municipales

Présentation du 04 05 07 1. Étude de faisabilité de l utilisation de couches lavables pour les crèches municipales Présentation du 04 05 07 1 Étude de faisabilité de l utilisation de couches lavables pour les crèches municipales Quelques chiffres France : 1.6 tonnes de déchets par an par personne 96 millions de tonnes

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR. Faire évoluer la collecte sélective

Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR. Faire évoluer la collecte sélective Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR Faire évoluer la collecte sélective 5 décembre 2014 Le meilleur moyen de prédire l avenir, c est de le créer. Peter Drucker La collecte sélective au Québec : une industrie

Plus en détail

Des boîtes vertes LES BOÎTES EN CARTON ONDULÉ

Des boîtes vertes LES BOÎTES EN CARTON ONDULÉ Chef de file dans les produits spécialisés en carton, Induscorr fabrique des feuilles (à simple, double ou triple parois), des boites (régulières ou découpées), des contenants en vrac et des contenants

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

chez Hachette Livre et plan d action 2008 2012 Septembre 2011

chez Hachette Livre et plan d action 2008 2012 Septembre 2011 Le développement durable chez Hachette Livre Résultats du Bilan Carbone et plan d action 2008 2012 Septembre 2011 Objet de la démarche Réaliser un 1er diagnostic des émissions de CO2 en Scope 3 pour identifier

Plus en détail

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles Position de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur la proposition de règlement visant à réduire les émissions de CO2 des voitures neuves (COM(2007)856) Position adoptée par le Comité exécutif

Plus en détail

Présentation livre Simulation for Supply Chain Management. Chapitre 1 - Supply Chain simulation: An Overview

Présentation livre Simulation for Supply Chain Management. Chapitre 1 - Supply Chain simulation: An Overview Présentation livre Simulation for Supply Chain Management Chapitre 1 - Supply Chain simulation: An Overview G. Bel, C. Thierry et A. Thomas 1 Plan Gestion de chaînes logistiques et simulation Points de

Plus en détail

GREEN SUPPLY CHAIN Tidjani - TLE - 2008 1

GREEN SUPPLY CHAIN Tidjani - TLE - 2008 1 GREEN SUPPLY CHAIN 1 PRELUDE Le développement durable implique une vision élargie du bien-être humain, une perspective à long terme des conséquences des activités actuelles et l'implication totale de la

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

et d économies d énergies

et d économies d énergies Réduire l empreinte déchet et réaliser des économies et d économies d énergies La mise en place d un management environnemental La gestion des déchets est l une des composantes majeures des enjeux environnementaux.

Plus en détail

bilan Gaz à Effet faveur du climat Qualit air

bilan Gaz à Effet faveur du climat Qualit air bilan Gaz à Effet de Serre Votre outil pour calculer vos émissions de gaz à effet de serre Engagez votre territoire en faveur du climat bilan Gaz à Effet de Serre Une approche globale L outil Bilan GES

Plus en détail

Ententes cadres long terme et appels d offres avec grille de pondération

Ententes cadres long terme et appels d offres avec grille de pondération Matériel roulant et ateliers Ententes cadres long terme et appels d offres avec grille de pondération Présenté par Jean-Marc Lavigne Chef de division Parc de véhicules Le 23 février 2011 1 Aspects légaux

Plus en détail

Rapport d e valuation semestriel 2015

Rapport d e valuation semestriel 2015 Rapport d e valuation semestriel 1 1. Calcul des émissions de CO2 du premier semestre Pour le calcul des émissions de CO2 de AEG Belgium, les facteurs de conversion comme communiqués sur le site web www.co2emissiefactoren.nl

Plus en détail

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL - Les émissions - Le bruit - Les énergies alternatives - Mobilité Urbaine Marchandises Laurent JACQUES Renault Trucks Global Brand Des progrès considérables

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

Le transport durable de marchandises

Le transport durable de marchandises de marchandises en Ouvrir la voie àun avenir durable Commission for Environmental Cooperation de marchandises Secrétariat de la Commission de coopération environnementale Rapport 2010 Examiner les émissions

Plus en détail

Le marché européen du carbone

Le marché européen du carbone Le marché européen du carbone 1. Qu est-ce Que Le sceqe? 2. QueLLes sont Les défaillances du sceqe? 3. Les nantis du système d échange de Quotas d émission de co2 4. QueLs sont Les derniers développements

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE Lire la suite MATIÈRES Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Au cours de la dernière décennie, l industrie solaire a connu un développement sans

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS Pour conjuguer rendement et environnement COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2014 1. Introduction La présente vise à renouveler l engagement de National Écocrédit envers les dix principes établis dans le Pacte

Plus en détail

YOUR PARTNER IN SENSOR TECHNOLOGY. Ges.m.b.H. www.epluse.fr

YOUR PARTNER IN SENSOR TECHNOLOGY. Ges.m.b.H. www.epluse.fr SURVEILLANCE DES RÉSEAUX D AIR COMPRIMÉ YOUR PARTNER IN SENSOR TECHNOLOGY Ges.m.b.H. R www.epluse.fr Bundesbaugesellschaft Berlin mbh L air comprimé est l énergie la plus chère dans une usine de production!

Plus en détail

Montréal, 1-5 juin 2011

Montréal, 1-5 juin 2011 Ministère de l écologie, du développement durable des transports et du logement (MEDDTL) Commissariat général au développement durable Direction de la recherche et de l innovation (DRI) / Service de la

Plus en détail

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge La construction durable : quelle stratégie d innovation d? Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge Le béton est le matériau le plus utilisé sur la planète après l eau et le plus largement disponible Materials

Plus en détail

L informatique dans un monde qui change

L informatique dans un monde qui change L informatique dans un monde qui change Nouveaux comportements, nouveaux modèles, nouveaux modes de financement Karim Bahloul Directeur du Consulting IDC France Copyright 2009 IDC. Reproduction is forbidden

Plus en détail

Normes de sécurité sanitaire et filières agroalimentaires

Normes de sécurité sanitaire et filières agroalimentaires Workshop «Socio économie des risques sanitaires» Quelles approches pour quels usages? 29 Novembre 2011 Normes de sécurité sanitaire et filières agroalimentaires L.G. Soler INRA Aliss INTRODUCTION Comment

Plus en détail

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Ecocomparateur Coliposte Juillet 2012 INTRODUCTION LE E-COMMERCE PRÉSENTE UN AVANTAGE ENVIRONNEMENTAL PAR RAPPORT AU

Plus en détail

Impacts environnementaux du transport et pistes de solution!

Impacts environnementaux du transport et pistes de solution! Impacts environnementaux du transport et pistes de solution! Céline Tellier Fédéra&on Inter- Environnement Wallonie Colloque CRAEC, 15 octobre 2014 PLAN DE L EXPOSÉ! Etat des lieux! Impacts environnementaux

Plus en détail

La finance carbone pour les villes

La finance carbone pour les villes 1 La finance carbone pour les villes Source de revenus et levier d action pour des villes plus propres A travers la présentation de trois mécanismes de finance carbone mobilisables par les villes, cette

Plus en détail

Transport et mobilité

Transport et mobilité Transport et mobilité Migros attache une grande importance à la protection environnementale et climatique sur le plan du transport des marchandises. En 215, elle a intensifié la transition du transport

Plus en détail

CHAPITRE 7: QUELS INSTRUMENTS ÉCONOMIQUES POUR LA POLITIQUE CLIMATIQUE?

CHAPITRE 7: QUELS INSTRUMENTS ÉCONOMIQUES POUR LA POLITIQUE CLIMATIQUE? CHAPITRE 7: QUELS INSTRUMENTS ÉCONOMIQUES POUR LA POLITIQUE CLIMATIQUE? Notions essentielles du programme de Première et Terminale - Externalités, biens collectifs, institutions marchandes, droits de propriétés,

Plus en détail

Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider

Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider Conseil économique pour le développement durable Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider Dominique Bureau Conseil économique pour le développement durable www.developpement-durable.gouv.fr Leçons

Plus en détail

Piloter l atelier l. Valeur ajoutée e du MES pour les PMI.

Piloter l atelier l. Valeur ajoutée e du MES pour les PMI. Pilotage d atelier Piloter l atelier l grâce au système d information d : Valeur ajoutée e du MES pour les PMI. Le MES? Un Manufacturing execution system (abrégé en MES) est un système informatique dont

Plus en détail

Type d activité : IMPRIMERIE

Type d activité : IMPRIMERIE Rapport de visite Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre Type d activité : IMPRIMERIE Atlantique Offset Zone artisanale des Brassons 17390 LA TREMBLADE Tél : 05.46.36.00.18 DATE DE LA VISITE

Plus en détail

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Jean-Charles DECONNINCK Président de Generix Group 19 Septembre 2014 Generix Group Qui Éditeur de solutions applicatives

Plus en détail

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES LE TRANSPORT DES MARCHANDISES PEUT REPRÉSENTER UN POIDS IMPORTANT DANS LE BILAN ÉCOLOGIQUE GLOBAL D UN PRODUIT OU D UNE PRESTATION, SELON LA DISTANCE PARCOURUE ET LE MODE

Plus en détail

La Banque, votrepartenaired affairesdansla gestiondes risquesau Japon

La Banque, votrepartenaired affairesdansla gestiondes risquesau Japon La Banque, votrepartenaired affairesdansla gestiondes risquesau Japon Par: Julien Richard Directeur Commerce International et François Norris-Paquette Directeur Services aux Entreprises 7 juin 2013 Une

Plus en détail