Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB"

Transcription

1 Comparaison des émissions de CO 2 par mode de transport en Région de Bruxelles-Capitale Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB 100% Papier recyclé Janvier 2008

2 Résumé Déplacer un passager sur un km sur le réseau de la STIB engendre des émissions de 53gCO 2 (en considérant un taux de remplissage de 22%). A titre de comparaison, une voiture moyenne en cycle urbain avec un taux de remplissage moyen de 1,4 passager (moyenne en RBC) est responsable de l émission de 141 gco 2 /km-passager, soit 166% en plus. Emissions de CO2 par km-passager (en cycle urbain) Moyenne STIB Bus Tram Métro Moyenne voiture 4 x 4 de luxe 141g CO2 / 53g CO2 / km-passager km-passager La moyenne des émissions par km-passager sur le réseau de la STIB est 30% plus basse que le véhicule le moins polluant sur un trajet urbain. Un 4x4 de luxe émet 10 fois plus de CO 2 par km-passager qu un déplacement en métro. Les trajets en transport en commun dans la RBC évitent l émission de plus de tonnes de CO 2 dans l atmosphère. En annexe, les résultats en gco 2 /km-passager ont été comparés avec ceux de la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP) et ceux de Transport for London (TfL). Les ordres de grandeur sont comparables et les différences s expliquent essentiellement par l intensité carbone du fournisseur électrique (plus faible en France, plus élevée au Royaume-Uni). 1. Introduction L objectif de cette étude est d établir une comparaison des émissions de gaz à effet de serre (GES) par passager des différents modes de transport de passagers en Région de Bruxelles-Capitale (RBC). Les résultats de l étude permettront d objectiver les avantages de l utilisation des différents moyens de transport publics de la STIB dans le cadre de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. La comparaison tient uniquement compte des émissions directes de gaz à effet de serre lors de la consommation de carburants et des émissions de gaz à effet de serre résultant de la production électrique. Les facteurs d émissions pour les combustibles utilisés sont ceux recommandés par le Groupe d experts Intergouvernemental sur l Evolution du Climat (GIEC). Les facteurs d émissions pour l électricité proviennent du rapport environnemental du fournisseur d électricité de la STIB.

3 2. Comparaison des émissions de CO2 par mode 2.1. Introduction et hypothèses La comparaison des émissions de CO 2 par mode de transport se fera par km parcouru par passager (gco 2 /km-passager) et par déplacement moyen (=voyage). En moyenne un déplacement avec la STIB est de 4,3 km Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) Métro et trams Les métros et les trams n émettent pas directement de GES. Toutefois, ces modes de déplacement utilisent une quantité d énergie importante sous forme d électricité. Les émissions de CO 2 indirectes peuvent donc être obtenues grâce à la formule suivante : Emissions de CO 2 (en t CO 2 ) = données d activité (en kwh) * facteur d émission du producteur d électricité (en gco 2 /kwh) * 10-6 Les données d activité (DA) représentent la consommation d électricité. Selon le contrat conclu entre la STIB et son fournisseur d électricité Electrabel, ce-dernier s est engagé à fournir 18% d électricité à partir de sources d énergies renouvelables dès Dans son rapport d activité de 2006, Electrabel mentionne un taux d émission de CO 2 par kwh de 248gCO 2 /kwh en Belgique. Ce taux relativement faible s explique par l importance de l électricité nucléaire dans le parc de production d Electrabel Belgique (59% de la production totale en 2006). En raison de la fourniture d électricité verte à la STIB ce taux est réduit. La production d électricité par Electrabel à partir de source d électricité non renouvelable a un FE de 252 gco 2 /kwh. En prenant en compte le pourcentage d électricité verte acheté par la STIB on obtient donc un FE de 207 gco 2 /kwh. Toujours selon le rapport d activités 2006 de la STIB, le nombre de voyages en métro est de 122,5 millions et le nombre de voyages en tram est de 70,8 millions. Mode de Transport Electricité = FA (kwh) t CO 2 gco 2 /voyage = FA*FE*10-6 = t CO 2 *10 6 nombre voyages gco 2 /km pour 1 passager = g CO 2 /voyage 4,3 Métro ,5 Tram

4 2.2.2 Bus Les bus de la flotte de la STIB roulent avec deux types de carburant : gasoil ou gaz naturel. La formule pour calculer leurs émissions est similaire à celle employée pour le métro et le tram: Emissions de CO 2 (en t CO 2 ) = facteur d activité (en l ou en Nm3) * facteur d émission du producteur d électricité (en kgco 2 /l ou kgco 2 /Nm3) * 10-3 Les données d activité (DA) représentent la consommation de carburant. Pour le gasoil, les chiffres renseignés par le système de gestion SAP ( litres) et basé sur les commandes comprennent également les achats pour les véhicules de service et camions. Les chiffres détaillés par véhicule indiquent une consommation de litres pour le matériel de transport de passagers. Pour le gaz naturel, les DA sont de Nm3. Le FE pour le gasoil est de 2,67 kgco 2 /l. Le FE pour le gaz naturel est de 2,22 kgco 2 /Nm3. Le nombre de voyage en bus est de 76,1 millions. Comme nous ne disposons pas du nombre de voyage en bus par type de carburant, nous avons estimé les émissions par km-passager de la flotte totale. Dans la réalité un bus au gaz naturel émet environ 20% de CO 2 en moins qu un bus roulant au gasoil. Carburant Quantité t CO 2 = FA*FE*10-3 gco 2 /rit gco 2 /km pour 1 passager Gasoil litres Gas naturel Nm³ Total Agrégation Les véhicules transportant des passagers de la STIB sont responsables de l émission de tonnes de CO 2. Notons que comparé au nombre total d émission de CO 2 dû au transport en 2004 dans la RBC tonnes de CO 2 -, ce montant est faible. Les émissions des véhicules de la STIB représentent à peine 1,4% des émissions de GES de la RBC (4,4 millions de tonnes de CO2e au total).

5 Répartition des émissions de GES (en CO 2 e) en RBC en 2004 Transports (STIB exclus) Autres (domestique, entreprises,..) STIB Au total, 269,4 millions de voyages ont été effectués sur le réseau de la STIB. Les émissions par voyage sont donc de 229gCO 2. Transporter un voyageur sur un km sur le réseau de la STIB est en moyenne responsable de l émission de 53gCO 2. Emissions de CO 2 /km-passager Moyenne STIB Bus Tram Métro Ces émissions sont comparés avec ceux de la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP) et ceux de Transport for London (TfL) en annexe Voitures individuelles La formule «classique» utilisée pour calculer les émissions de CO 2 des voitures individuelles est comparable à celle utilisée pour les bus. Emissions de CO 2 (en t CO 2 ) = facteur d activité (en l) * facteur d émission du producteur d électricité (en kgco 2 /l) * 10-3 Les données d activité (DA) représentent la consommation de carburant.

6 Le FE pour le diesel est de 2,67 kgco 2 /l. Celui pour l essence est de 2,42 kgco 2 /l. Pour le LPG, il est de 1,58 kgco 2 /l. Toutefois, peu de gens connaissant leur consommation exacte de carburant en litres, les calculateurs de CO 2 proposent souvent à l utilisateur de renseigner le modèle de leur véhicule et la distance parcourue. Il existe des bases de données publiques mentionnant les émissions de CO 2 par véhicule en gco 2 /km et CO 2 Logic peut développer des calculateurs selon cette formule de calcul 1. Les émissions renseignées dans ces bases de données sont les émissions en cycle mixte (moyenne cycle-urbain et cycle extra-urbain). En règle générale, une voiture émet 20% en plus que cette moyenne en cycle urbain. Par exemple un véhicule annoncé comme consommant 5 litres/100 km émettra aux alentours de 4,2 litres/100km en extra-urbain et de 6 litres/100 km en cycle urbain (donc en RBC, sur les trajets compétitifs avec la STIB). Selon la FEBIAC, les émissions de CO 2 des voitures nouvellement immatriculées en Belgique est de 155gCO 2 /km en 2004 et 180 gco 2 /km en La moyenne du parc de véhicule existant en 2007 se situe entre ces deux chiffres. Nous avons pris la valeur de 167gCO 2 /km. En ajoutant les 20% de consommation additionnelle en cycle urbain, on obtient donc un FE de 200gCO 2 /km pour une voiture moyenne. Finalement, afin de comparer les émissions par km-passager, les émissions de CO 2 par km d un véhicule doivent être divisées par le taux d occupation. En RBC, ce taux d occupation est de 1,42 (source : DG statistique, 1999). En divisant le FE obtenu cidessous par ce taux d occupation on obtient un taux d émission par km-passager de 141gCO 2. C est ce taux qui peut être comparé au 53gCO 2 /km-passager de la STIB. 2.4 Communication sur la comparaison avec la voiture Dans le graphique qui suit nous avons estimé ces facteurs d émissions en km-passager pour différents véhicules en cycle urbain. La moyenne des émissions par km-passager sur le réseau de la STIB est 30% plus basse que le véhicule le moins polluant sur un trajet urbain. Un 4x4 de luxe émet 10 fois plus de CO 2 par km-passager qu un déplacement en métro. Les trajets en transport en commun dans la RBC évitent l émission de plus de tonnes de CO 2 dans l atmosphère. Le tableau ci-dessous reprend ces chiffres pour différents modèles de voitures.

7 Emissions de CO 2 par km-passager (en cycle urbain) Moyenne STIB Bus Tram Métro Moyenne voiture Range Rover 4.2 V8 BMW Touring 530xi Citroën C8 hdi 2.0 VW Golf 1.9 tdi77 Renault Mégane 1.5 dci85 Toyota Prius Smart Fortw o 0.8cdi Une publicité comparative sur les émissions de CO2 pourrait ressembler à ceci : 141gCO2 / 53gCO2 / km-passager km-passager

8 Annexe 1 : comparaison avec Londres et Paris Les émissions sont plus élevées pour le métro londonien (LU = London underground) que pour la STIB, ce qui s explique par l intensité carbone du fournisseur d électricité. Les bus émettent 5% en plus, ce qui semblent essentiellement s expliquer par un taux de remplissage inférieur à 22%. Les émissions des transports publics électriques français sont très faibles vu la part importante(>80%) de l énergie nucléaire et de l hydroélectricité (10%) dans le parc de production électrique français. La RATP fait une différence entre les bus de Paris et les bus de banlieue, la moyenne est supérieure aux émissions des bus de la STIB. Remarque : le chiffre pris en compte pour la voiture ne semble pas tenir compte d un taux d occupation des véhicules (ou alors les voitures à Paris émettent 40% en plus que les voitures à Bruxelles, ce qui est peu probable vu les bonnes performances des constructeurs français en général en matière d émissions de GES).

VERSION DU 11 juin 2015

VERSION DU 11 juin 2015 DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE INFORMATION CO 2 DES PRESTATIONS DE TRANSPORT METHODOLOGIE GENERALE VERSION DU 11 juin 2015 1. METHODOLOGIE A. Comment est estimée l empreinte CO 2 de votre trajet? 1.

Plus en détail

Les voitures de société : état de la question en Belgique. Forum intersyndical. 25 NOVEMBRE 2008 Claire SCOHIER. Inter-Environnement Bruxelles

Les voitures de société : état de la question en Belgique. Forum intersyndical. 25 NOVEMBRE 2008 Claire SCOHIER. Inter-Environnement Bruxelles Les voitures de société : état de la question en Belgique Forum intersyndical 25 NOVEMBRE 2008 Claire SCOHIER Inter-Environnement Bruxelles Prémices d une mobilité non-soutenable depuis 50 : politique

Plus en détail

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes. à l habitation et aux déplacements d

Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes. à l habitation et aux déplacements d Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes à l habitation et aux déplacements d des ménagesm Exemple d un ménage de 3 personnes habitant un logement de 100m² à Lille Métropole Mars

Plus en détail

CARBONE ARBONE THALYS - NOTE DE SYNTHESE -

CARBONE ARBONE THALYS - NOTE DE SYNTHESE - ACTUALISATION DU BILAN CARBONE ARBONE THALYS 2011 - NOTE DE SYNTHESE - Thalys actualisé le Bilan Carbone de son activité 2011. Ce travail vient renforcer les résultats obtenus lors de la première mesure

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre HABITAT 08 Office Public de l Habitat des Ardennes Dernière mise à jour : 30 décembre 2015 Auteur : Laurent Bêche 1. Contexte réglementaire En application du

Plus en détail

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2013 Assemblée départementale du 27 juin 2014 1 / 13 1 / 13 SOMMAIRE Contexte et éléments de méthode...3

Plus en détail

Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS)

Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS) Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS) Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de

Plus en détail

La Belgique, pays du diesel? Automania.be

La Belgique, pays du diesel? Automania.be Automania.be L'intégration de véhicules hybrides et électriques dans les flottes des entreprises : une formule rentable Publié le 08.05.2014 Une étude sur le point critique entre conduire à l'essence,

Plus en détail

Rapport d e valuation semestriel 2015

Rapport d e valuation semestriel 2015 Rapport d e valuation semestriel 1 1. Calcul des émissions de CO2 du premier semestre Pour le calcul des émissions de CO2 de AEG Belgium, les facteurs de conversion comme communiqués sur le site web www.co2emissiefactoren.nl

Plus en détail

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier 23/05/2013 Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier L université Joseph Fourier s est engagée dans la réalisation de son propre Bilan des Emissions de Gaz à Effet

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

Transports durables, de la théorie à la réalité

Transports durables, de la théorie à la réalité Transports durables, de la théorie à la réalité Etat des lieux les modes de transports et le réchauffement climatique (1) Un trajet émet en moyenne (par Kilomètre.voyageur) : 420 g.co2 (eq. altitude) 110

Plus en détail

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 1 Brochure ALD electric INTRODUCTION Notre offre ALD electric se compose d une gamme très complète de véhicules électriques comprenant des hybrides

Plus en détail

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Rhônalpénergie-Environnement est l un des 14 partenaires du projet européen Altermotive (www.alter-motive.org) qui vise à recenser

Plus en détail

Le bon $ens au volant

Le bon $ens au volant Le bon $ens au volant Les faits : Choisir un véhicule éconergétique Quel est l enjeu? Avant d acheter un véhicule neuf, bon nombre de facteurs doivent être pris en considération, notamment le confort,

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

Rapport d e valuation semestriel 2013

Rapport d e valuation semestriel 2013 Rapport d e valuation semestriel 1 1. Calcul des émissions de CO2 du premier semestre 1.1. SCOPE 1 EMISSIONS PROVENANT DES EMISSIONS DIRECTES Scope 1: les émissions provenant des émissions directes par

Plus en détail

Bilan des Emissions des Gaz à Effet de Serre Réglementaire de l Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs

Bilan des Emissions des Gaz à Effet de Serre Réglementaire de l Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs Bilan des des Gaz à Effet de Serre Réglementaire de l Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs Votre interlocuteur : Clément BANSARD 03 21 71 53 14 c.bansard@enviro-conseil.fr N Rapport

Plus en détail

Banque CIC Est Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014

Banque CIC Est Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014 Banque CIC Est Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014 Le contexte réglementaire: La réalisation du bilan d émissions de Gaz à effet de serre (BEGES) est obligatoire pour les personnes morales de

Plus en détail

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009 Bilan Carbone P. Faucher Sept. 2009 / La méthode Bilan Carbone, Plan Climat et Agenda 21 >Des démarches complémentaires Le Bilan Carbone permet de faire un diagnostic des émissions de gaz de serre Le Plan

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Page 11 / 12 Bilan des émissions de gaz à effet de serre Page 1 / 12 Sommaire 1. Description de la personne morale concernée...2 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence...4 3. Les émissions

Plus en détail

Étude comparative du bilan carbone pour le choix d une implantation d un Centre Europe dans le tertiaire

Étude comparative du bilan carbone pour le choix d une implantation d un Centre Europe dans le tertiaire Confidentiel Étude comparative du bilan carbone pour le choix d une implantation d un Centre Europe dans le tertiaire Rapport final Sommaire Sommaire 2 Résumé 3 Contexte et objectifs 4 Une montée en puissance

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

Projet DEC Soutenance Finale Renouvellement du parc automobile de Télécom Bretagne. Groupe 7. Lundi 12 Décembre 2011 Version 2.0

Projet DEC Soutenance Finale Renouvellement du parc automobile de Télécom Bretagne. Groupe 7. Lundi 12 Décembre 2011 Version 2.0 Soutenance Finale Renouvellement du parc automobile de Télécom Bretagne Vincent ATTOLODE Mehdi ERRAKI Gaëtan FAYON Alexandre HENON Quentin LALLEMENT Charlotte LEGER Botu SUN Chi ZHANG Tuteur : Frédéric

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES»

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES» MINISTERE DE L ENERGIE AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION ET LA RATIONALISATION DE L UTILISATION DE L ENERGIE Séminaire sur l'efficacité énergétique dans le transport «Promotion des Carburants Propres»

Plus en détail

PUBLICITE AUTOMOBILE

PUBLICITE AUTOMOBILE PUBLICITE AUTOMOBILE Son impact indirect sur les émissions de CO 2 du secteur transport Son illégalité flagrante L impact des propositions de loi DOC 1909/001 DOC 1910/001 Pierre Ozer Département des Sciences

Plus en détail

Analyse : La taxation des voitures de société

Analyse : La taxation des voitures de société Les Analyses du Centre Jean Gol Analyse : La taxation des voitures de société Olivier Colin Novembre 2015 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique :

Plus en détail

TERRITOIRE TERRITOIRE ÉNERGIE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ VULNÉRABILITÉ ÉNERGIE

TERRITOIRE TERRITOIRE ÉNERGIE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ VULNÉRABILITÉ ÉNERGIE DIAGNOSTIC GAZ À EFFET DE SERRE VULNÉRABILITÉ TERRITOIRE PRÉCARITÉ DIAGNOSTIC TERRITOIRE ÉNERGIE VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC TERRITOIRE VULNÉRABILITÉ GAZ À EFFET DE SERRE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ ÉNERGIE

Plus en détail

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014 Effets de l initiative populaire «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» sur diverses catégories de ménages dont le comportement écologique varie Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer

Plus en détail

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 1/ Description de la personne morale concernée Raison sociale : CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONES ALPES

Plus en détail

Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75)

Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75) Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75) Phase PRO-DCE : Mise à jour du calcul phase APD des émissions de CO 2 SO 2 déchets BET HQE : SEQUOIA

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

L automobile de demain

L automobile de demain L automobile de demain Notes prises par Patrick MICHAILLE à la conférence de Eric LEMAITRE, CEA/DRT-PARIS/LITEN Visiatome (Marcoule), 9 septembre 2010 Avant de rejoindre le CEA, Eric Lemaître a travaillé

Plus en détail

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL Alterauto est une marque du Groupe Alterna Développement Un groupe de l économie sociale et solidaire ALTERAUTO dossier de présentation Vous souhaitez

Plus en détail

Impacts environnementaux SOMMAIRE. 1. données de cadrage environnementales (électricité. des équipements, transport, bâtiments )

Impacts environnementaux SOMMAIRE. 1. données de cadrage environnementales (électricité. des équipements, transport, bâtiments ) 1 Impacts environnementaux SOMMAIRE 1. données de cadrage environnementales (électricité des équipements, transport, bâtiments ) 2. rapide comparaison bureau classique / télécentre / travail à domicile

Plus en détail

FAURECIA BLOC AVANT. Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France

FAURECIA BLOC AVANT. Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France FAURECIA BLOC AVANT Bilan des émissions de gaz à effet de serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France Décembre 2012 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2013-2014 Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)... 1 Exercice 2013-2014... 1 1. Description de la personne morale concernée...

Plus en détail

REXEL France Etude d empreinte carbone

REXEL France Etude d empreinte carbone REXEL France Etude d empreinte carbone Sommaire Contexte et périmètre de l étude Approche méthodologique Collecte des données & hypothèses de calcul Résultats 2 Contexte et périmètre de l étude Contexte

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Paris

Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Paris Décembre 2012 Bilan d émissions de gaz à effet de serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Paris Tremblay en «L autorisation Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour

Plus en détail

Il devrait être automatique

Il devrait être automatique Déplacements le covoiturage urbain 80% des conducteurs sont seuls dans leur voiture Il devrait être automatique Une utilisation excessive de la voiture engendre une augmentation de la pollution, des encombrements

Plus en détail

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE «scope 1 et 2» ANNEE 2011 1. CONTEXTE Ce bilan des émissions de gaz à effet de serre fournit

Plus en détail

Les effets amont RAPPORTS & DOCUMENTS. Commissariat général à la stratégie et à la prospective. Géraldine Ducos. Tome 2.

Les effets amont RAPPORTS & DOCUMENTS. Commissariat général à la stratégie et à la prospective. Géraldine Ducos. Tome 2. Commissariat général à la stratégie et à la prospective Département Développement durable Février 2014 RAPPORTS & DOCUMENTS Les effets amont Contribution Géraldine Ducos Tome 2 Rapport «L évaluation socio-économique

Plus en détail

Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011

Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011 Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011 Sommaire 1. Description de DAMART SERVIPOSTE... 4 Raison sociale :... 4 Code NAF :... 4 Code SIREN :... 4 Adresse :... 4 Description sommaire de l activité

Plus en détail

Le poids des infrastructures dans la question des transports

Le poids des infrastructures dans la question des transports Le poids des infrastructures dans la question des transports Les transports et leurs infrastructures entretiennent une relation dialectique complexe avec l urbanisme, l aménagement du territoire, les modes

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Crédit Mutuel Normandie Bilan GES 2011

Crédit Mutuel Normandie Bilan GES 2011 Crédit Mutuel Normandie Bilan GES 2011 Loi de Grenelle II Article 75 & Loi Warsmann Le contexte réglementaire: La réalisation du bilan d émissions de gaz à effet de serre (BEGES) est obligatoire pour les

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 Lectra S.A. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS 4 ème Orientation TRANSPORTS THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes Fiche action n 4.4.1 STARBUS 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES Le développement d'un réseau de bus urbain "propre et économe" améliore

Plus en détail

Leonardo NASCIMENTO. Gestion énergétique optimisée et impact environnemental de la technologie

Leonardo NASCIMENTO. Gestion énergétique optimisée et impact environnemental de la technologie Leonardo NASCIMENTO Gestion énergétique optimisée et impact environnemental de la technologie Sommaire Cible marché et raison d être de la technologie Vue du système Modes d opération Rendement du groupe

Plus en détail

réduire mon empreinte sur la planète?

réduire mon empreinte sur la planète? COMMENT être un éco-conducteur, faire de réelles économies, réduire mon empreinte sur la planète? Bien sûr la meilleure solution consiste à privilégier au maximum les alternatives à la voiture : Bus :

Plus en détail

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 PLAN CLIMAT ÉNERGIE TERRITORIAL DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD Remis à la Préfecture de région Provence- Alpes - Côte d Azur Décembre 2013 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Institut

Plus en détail

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services»

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Le périmètre d'étude couvre l activité propre du Conseil Général de l Allier, incluant ses bâtiments (hôtel du département ; collèges ; bâtiments généraux

Plus en détail

Projet de conception et management des mobilités innovantes

Projet de conception et management des mobilités innovantes Master Transport et Développement Durable Projet de conception et management des mobilités innovantes Mise en place d'un service de recharge rapide sur corridor autoroutier Bilan opérateur Présenté par:

Plus en détail

La voiture électrique, zéro g CO2 / km???

La voiture électrique, zéro g CO2 / km??? La voiture électrique, zéro g CO2 / km??? - Approche du véritable Bilan Carbone de la voiture électrique Conférence du 29 janvier 213, Paris - Laurent CASTAIGNEDE - www.bco2.fr - Laurent CASTAIGNEDE 1

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

SRA TOYOTA. Jean-François GRIMAUD, Directeur Après-Vente et Relation Client Toyota France. Paris, le 6 décembre 2013

SRA TOYOTA. Jean-François GRIMAUD, Directeur Après-Vente et Relation Client Toyota France. Paris, le 6 décembre 2013 SRA TOYOTA Jean-François GRIMAUD, Directeur Après-Vente et Relation Client Toyota France Paris, le 6 décembre 2013 Toyota un acteur mondial présent localement Toyota un acteur mondial qui produit localement

Plus en détail

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014 - Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Année

Plus en détail

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012)

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Introduction : GMBA est un cabinet d audit, d expertise comptable et de conseil situé sur 3 sites géographiques différents : deux à Paris et

Plus en détail

RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA

RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA Avec la collaboration de RLC Lyon Par la méthode Bilan Carbone Année de référence : 1/1/211 31/12/211 Année de reporting : 1/1/211 31/12/211 Claude

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Ecocomparateur Coliposte Juillet 2012 INTRODUCTION LE E-COMMERCE PRÉSENTE UN AVANTAGE ENVIRONNEMENTAL PAR RAPPORT AU

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

La problématique climat-énergie

La problématique climat-énergie La problématique climat-énergie 80 % de l énergie qu utilise l humanité provient des fossiles Si l effet de serre n existait pas l humanité pourrait disposer de plus de 150 ans d énergie fossiles. 80 %

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE LA VILLE D EPINAY-SUR-SEINE. Rapport de diagnostic

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE LA VILLE D EPINAY-SUR-SEINE. Rapport de diagnostic BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE LA VILLE D EPINAY-SUR-SEINE Rapport de diagnostic Rédaction Approbation Validation Bertille BALLUFFIER Bertille BALLUFFIER Nicolas CAILLEAU Ind. Date Modification

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie Table des matières I. DESCRIPTION GÉNÉRALE... 4 I.1 Description de la personne morale concernée... 4 I.2 Année de reporting de l exercice

Plus en détail

Estimation des émissions de CO 2 des navettes quotidiennes

Estimation des émissions de CO 2 des navettes quotidiennes Estimation des émissions de CO 2 des navettes quotidiennes Eric Durieux Insee De quoi parle t-on? Émissions de CO 2 : résultant de la combustion de combustibles provenant de dépôts de carbone fossile,

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France 1. Description de la société Fromageries Bel Production France : Code NAF : 1051C Code SIREN : 493.371.595, les

Plus en détail

Détails de notre performance environnementale

Détails de notre performance environnementale Détails de notre performance environnementale Émissions de gaz à effet de serre Émissions totales de gaz à effet de serre (en tonnes d équivalent CO) 03 03 0 00 009 008 Activités au Canada 07 69 7 73 9

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Comparaison coûts d utilisation des moteurs essence/diesel : la méthode

Comparaison coûts d utilisation des moteurs essence/diesel : la méthode Communiqué de Presse 14 octobre 2009 Essence ou diesel? Depuis le début de cette année, Toyota a lancé 5 nouveaux modèles et a introduit de nouveaux moteurs et un facelift sur le reste de la gamme. Sous

Plus en détail

Luminus Eco, de l énergie 100 % belge et verte

Luminus Eco, de l énergie 100 % belge et verte Luminus Eco, de l énergie 100 % belge et verte Un leader dans l énergie éolienne en Belgique Nous disposons actuellement de 53 éoliennes. En 2004, Luminus construisait son premier parc éolien à Villers-le-Bouillet.

Plus en détail

Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES)

Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES) Centre Hospitalier de VIERZON 33, rue Léo Mérigot BP 237 18102 VIERZON 02.48.52.33.33 Site internet : ch-vierzon.fr Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES) Conformément à l article 75 de la loi

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Partie 1 : Bilan d émissions de gaz à effet de serre 1. Description de la personne morale concernée 1.1. Informations

Plus en détail

Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes. Synthèse des principaux résultats

Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes. Synthèse des principaux résultats Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes Synthèse des principaux résultats Dans le cadre du projet européen CO 2 NeutrAlp (www.co2neutralp.eu)

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN FR FR FR COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 10.11.2010 COM(2010) 655 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN Surveillance des émissions

Plus en détail

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées Bilan des émissions de gaz à effet de serre Septembre 213 Bilan des émissions de gaz à effet de serre Sommaire

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Cette note présente la méthode utilisée pour le calcul des émissions de CO 2 du comparateur de Viacombi.fr, ainsi que des temps de trajet. METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Calcul pour le

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de TN INTERNATIONAL Conformément à l'article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de TN INTERNATIONAL Conformément à l'article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de TN INTERNATIONAL Conformément à l'article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Bilan GES réglementaire 15 décembre 2015 Page : 1/13 Sommaire 1 Description

Plus en détail

BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE. cadet international groupe setec

BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE. cadet international groupe setec BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE cadet international groupe setec Juillet 2010 Sommaire I. Contexte et enjeux... 3 II. Périmètre du Bilan Carbone... 4 III. Résultats... 5 Déplacements... 6 Immobilisations /

Plus en détail

SE DÉPLACER PLUS VERT

SE DÉPLACER PLUS VERT NOVEMBRE 2015 lesclesdelabanque.com PROFESSIONNELS SE DÉPLACER PLUS VERT N 4 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT SOMMAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Introduction 3 Pourquoi opter pour des véhicules moins

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS)

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : INRS, Association loi 1901 Code NAF : 7219Z Code SIREN

Plus en détail

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Un résumé du Guide Scope 2 du Greenhouse Gas Protocol Rédigé par le Secrétariat EKOénergie, janvier 2015 Ce résumé existe en plusieurs

Plus en détail

Montagne et mobilité

Montagne et mobilité Section des Commission pour la protection du monde alpin Janvier 2 Montagne et mobilité. Pourquoi se préoccuper de la mobilité? a) D une manière générale Les transports ont un très grand impact sur notre

Plus en détail

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Réalisation du Bilan Carbone «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Octobre 2013 Bilan Carbone du Conseil Général du Cantal Page 1 sur 17 1 PRINCIPE... 3 2 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE ET DONNÉES

Plus en détail

2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS. Mars 2013.

2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS. Mars 2013. 2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS Mars 2013 Document 3/6 SOMMAIRE INTRODUCTION 1 BILANS DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE...5

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Le présent bilan d émissions de gaz à effet de serre a été réalisé à l aide de la méthode Bilan Carbone version 7.1.01 développée

Plus en détail

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Estimation du potentiel de développement SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 2014 avec le soutien de Enquête 2014 Pour la seconde fois

Plus en détail

AJILON ENGINEERING. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre

AJILON ENGINEERING. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 AJILON ENGINEERING Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES Ajilon Engineering 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres d'une

Plus en détail

Date 16/09/2013 Révision 00 Rem. Début

Date 16/09/2013 Révision 00 Rem. Début Page 1 sur 8 Date 16/09/2013 Révision 00 Rem. Début Flux d'émissions Projets de dragage BeNeLux (sans avantage) Projets de dragage hors BeNeLux (outside boundery) Bureaux Bergen-op-Zoom (outside boundery)

Plus en détail

Stratégie Carbone et Energie de la STIB à l horizon 2030

Stratégie Carbone et Energie de la STIB à l horizon 2030 Stratégie Carbone et Energie de la STIB à l horizon 2030 Mai 2014 Introduction 03 Diagnostic pour l année 2010 04 Paramètres d influence 05 Actions visant à réduire les émissions 06 Modélisation 07 Scénarios

Plus en détail

COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ.

COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ. COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ. LE CO 2 AU CŒUR DE L ENVIRONNEMENT EDF est très impliqué dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. EDF s engage à une communication

Plus en détail