Démarche de traçabilité globale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Démarche de traçabilité globale"

Transcription

1 Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus ou moins satisfaisants. Avec l'accélération des échanges d'informations, de nombreux outils sont proposés pour répondre aux exigences de la traçabilité. Devant une multitude de solutions existantes, l'auteur propose une méthode globale et une approche pragmatique pour aborder avec sérénité un projet de traçabilité adaptable à tout type de secteur. L industrie agroalimentaire a connu ces dernières années des crises très médiatisées, dont certaines ont eu, ou auraient pu avoir un impact important sur la sécurité des consommateurs. Tous les industriels du secteur agroalimentaire risquent d être confrontés à une crise liée à un de leurs produits manufacturés. Leur objectif commun est donc de maîtriser les risques en sécurité alimentaire mais également la qualité des produits fabriqués, en suivant dans la transparence le devenir de leur produit afin d obtenir la confiance des consommateurs. L arrivée au 1er Janvier 2005 du règlement européen 178/2002 ne fait que confirmer cette préoccupation en terme de traçabilité des produits. Le fabricant a la responsabilité de la conformité et de la sécurité des produits qu il met à la disposition des consommateurs. L alinéa 1 er de l article 18 du règlement européen prévoit en effet que : «La traçabilité des denrées alimentaires, des aliments pour animaux, des animaux producteurs de denrées alimentaires et de toute autre substance destinée à être incorporée ou susceptible d être incorporée dans des denrées alimentaires ou des aliments pour animaux est établie à toute les étapes de production, de la transformation et de la distribution» Il est important de souligner que ce règlement nous fixe des objectifs de résultats mais pas d objectifs de moyens pour y parvenir. La traçabilité existe depuis un certain nombre d années dans les entreprises à des niveaux plus ou moins satisfaisants. Avec l accélération des échanges d informations, de nombreux outils sont proposés pour répondre aux exigences de la traçabilité. Que faire devant une multitude de solutions existantes pour mettre en place un projet de traçabilité de façon cohérente dans votre entreprise? Face à cette agitation, il est indispensable de prendre un recul nécessaire. Dans ce contexte, la méthode proposée est une démarche globale et une approche pragmatique pour vous aider à aborder avec sérénité tout projet de traçabilité dans votre entreprise, quel que soit le secteur d activité. Définitions Les définitions suivantes sont nécessaires pour comprendre cette approche méthodologique de la traçabilité. * Chi-Dung TA est l auteur de : Traçabilité totale en agroalimentaire, méthodologie, pratique et suivi, Mémento AFNOR, Avril 2002 Vol. 12 N 1,

2 Figure 1 : Principe de traçabilité globale Définition 1 : Traçabilité selon la norme NF EN ISO 9000:2000 «Aptitude à retrouver l historique, la mise en œuvre ou l emplacement de ce qui est examiné». Définition 2 : Traçabilité amont : ou traçabilité fournisseurs «Procédures ou outils mis en place pour pouvoir retrouver ce qui est advenu avant que l acteur économique (entreprise ou site de transformation) devienne responsable légalement ou physiquement des produits». Définition 3 : Traçabilité interne : ou traçabilité des processus de fabrication «Traçabilité mise en place dans l entreprise tout le long du processus de fabrication des produits, depuis la réception des matières premières jusqu à l expédition des produits manufacturés». Définition 4 : Traçabilité aval : ou traçabilité depuis l entreprise vers les clients «Procédures et outils mis en place pour pouvoir retrouver ce qui est advenu après le transfert de propriété ou après le transfert physique des produits fabriqués par l entreprise vers un tiers». Définition 5 : Traçabilité ascendante «C est la capacité, en tout point de la chaîne d approvisionnement, à retrouver l origine et les caractéristiques d un produit à partir d un ou plusieurs critères donnés». Définition 6 : Traçabilité descendante «C est la capacité, en tout point de la chaine d approvisionnement, à retrouver la localisation de produits à partir d un ou plusieurs critères donnés». Les deux approches de traçabilité ascendante/descendante sont utilisées pendant des exercices d audit traçabilité ou lors des situations réelles de retrait ou de rappel de produits non conformes. Approche méthodologique La démarche de traçabilité globale a pour but la maîtrise des processus et des produits depuis l origine des matières (matières premières et matériaux d emballage) jusqu à la fourniture des produits manufacturés au consommateur. Ceci nécessite une gestion rigoureuse de projet transversal dans trois domaines amont, interne, aval. Selon la taille de l entreprise, le comité de pilotage le ou les groupes de travail permettent un bon fonctionnement du projet. Il est impératif d intégrer dès le départ toutes les fonctions clés si on ne veut pas que le projet soit torpillé à un certain moment, les services à impliquer sont par exemple : achats, recherche & développement, qualité, industriel, production, informatique, logistique, finances, etc... Dans l optique d une traçabilité globale, il ne faut pas oublier l étroite collaboration avec les fournisseurs, les transporteurs ainsi que les clients distributeurs. Gardons en tête qu aujourd hui la traçabilité concerne et implique l ensemble des professionnels de la Supply Chain. Chaque maillon de la chaîne entretient sa propre traçabilité mais doit s assurer de la bonne traçabilité au niveau immédiat en amont et en aval de son entreprise. Mise en place de la démarche Définir le contexte du projet Le point de départ de tout projet traçabilité est la détermination du contexte en tenant compte de l environnement de votre filière et de ses spécificités comme : la réglementation en vigueur dans le pays de production ainsi que celle dans les pays de commercialisation de vos produits, 36 Vol. 12 N 1, 2004

3 l évaluation de divers risques comme la sécurité alimentaire, la perte de l image de votre entreprise suite à une crise, etc..., le besoin d informations du côté des consommateurs, les différentes contraintes en interne comme la faisabilité technique et économique avec une première prévision de coût du projet, les performances attendues en terme de fiabilité et rapidité de traçabilité des informations, les relations existantes ou à construire avec vos fournisseurs ou clients, l existence ou pas de la démarche traçabilité dans votre filière avec des recommandations d organismes interprofessionnelles. Déterminer les enjeux Pour vendre votre projet traçabilité auprès de la direction, il est incontournable de présenter des arguments solides comme les enjeux de votre projet. Combien ça coûte et qu est ce que ça rapporte? Questions classiques n est-ce-pas? La traçabilité est un des outils du management qualité, et comme tout ce qui touche au système qualité, il y a des choses quantifiables et d autres plus qualitatives mais si on ne mène pas ce projet, cela risque de coûter encore plus cher. Les enjeux de la traçabilité amont concernent les relations avec les fournisseurs de matières rentrant (ou susceptibles d en faire partie) dans la fabrication des produits. On peut citer par exemple : être approvisionné en produits de qualité, conformément aux spécifications du cahiers des charges avec les fournisseurs, avoir rapidement des informations complémentaires et fiables de la part des fournisseurs en cas de besoin, notamment quand une crise survient, anticiper pour limiter les risques d extension en cas de problème sur une matière livrée à l entreprise sur une ou plusieurs sites, etc. Les enjeux de la traçabilité interne concernent l ensemble du processus de fabrication des produits pour : pouvoir retrouver rapidement les informations fiables en cas de crise, améliorer la maîtrise de risques en sécurité alimentaire et la maîtrise de la qualité des produits manufacturés, diminuer la maille de blocage des produits en cas de retrait ou rappel des produits finis tout en conservant un maximum de sécurité pour les consommateurs, ce sont des enjeux économiques considérables à ne pas négliger. La traçabilité aval a comme enjeux : disposer d un système fiable d identification et de localisation des produits finis, ce qui facilitera les opérations de retrait ou rappel en cas de crise, retrouver rapidement la totalité des produits finis, augmenter l efficacité de la gestion des stocks avec une meilleure maîtrise du flux tendu, établir une interface fiable et homogène avec les centrales d achat et les clients avec le même outil de codification standardisé des palettes comme le code à barre EAN 128, etc... Déterminer les besoins Le périmètre de traçabilité doit être délimité et afin de pouvoir fixer les priorités, le comité de pilotage analyse les besoins de l entreprise en tenant compte des éléments suivants : les objectifs : sécurité alimentaire, flux logistique, qualité des produits, informations consommateurs, etc... les éléments à tracer : définir ce que l on doit tracer en priorité (Exemples : matières premières, matériaux d emballage à contact alimentaire, produits en cours de fabrication, caractéristiques du process, produits finis. etc ; quel est le périmètre de traçabilité (Exemples : familles de produits, limites de traçabilité etc) ; et comment est ce qu on procède? (support d enregistrement, papier ou informatique ; quelles sont les données à enregistrer ; comment archiver, où, comment, combien de temps?) les cibles : rapidité d obtention des informations, en cas de nécessité combien de temps? ; quel est le périmètre de blocage des produits non conformes (ou la maille de blocage) ; garantie de la fiabilité du système (procédures, consignes, enregistrements, outils informatiques, etc...). Evaluer l existant Ce point de départ opérationnel est très important dans tout projet de traçabilité. Etablissez un premier état des lieux à l aide d un questionnaire traçabilité, à remplir par différents services concernés en interne et en externe (fournisseurs, clients). Vol. 12 N 1,

4 Démarche de traçabilité globale : étude de cas C est l exemple de réussite de l implantation du projet traçabilité dans un Groupe agro-alimentaire. Le Groupe a défini en 1999 les directives sur la traçabilité pour l ensemble des pôles d activités. Dans ces directives, les règles générales sont fixées et sont à respecter dans les trois domaines traçabilité amont, interne et aval. Par la suite, chaque branche du Groupe a décliné ses exigences en instructions applicables à l ensemble des sociétés du Pôle concerné. Les phases du projet Après la première étape «état des lieux» de la situation et des pratiques en traçabilité dans le Pôle par l intermédiaire d un questionnaire, le comité pilotage a fixé les règles à travers les instructions traçabilité ainsi que les grilles d audit de traçabilité à effectuer dans les usines. Les audits Les audits traçabilité sont les points essentiels et incontournables pour l implantation de la démarche de traçabilité globale. Ces audits ont été réalisés de façon ascendante et descendante selon les critères rigoureux conformément aux grilles d audit préétablies. Traçabilité ascendante : l exercice consiste à partir d un échantillon de produit fini, de remonter pas à pas l ensemble du processus de fabrication depuis le quai d expédition jusqu au magasin de réception de matières premières (MP) et matériaux d emballage (ME). L objectif est de pouvoir retrouver l enregistrement : à l expédition : nom du produit, date d expédition, nom des destinataires et adresses, bordereau d expédition, n de lot, DLUO ou DLC, quantité, n SSCC des palettes, nom du transporteur. etc de l ensemble des données concernant les conditions de fabrication, la maintenance des équipements, le nettoyage, les contrôles en ligne. etc des lots de MP et ME utilisés avec l ensemble des données indispensables pour avoir le lien de traçabilité : nom de la matière, date de réception, quantité, nom du fournisseur, n de lot fournisseur et ou date de fabrication, n de lot interne, certificat d analyse, nom du transporteur, conditions de transport. etc de toutes les anomalies ou dysfonctionnements dans le processus de fabrication, ainsi que le suivi des actions correctives. de l archivage des documents et des données : où?(emplacement), comment?(support papier ou informatique. etc), combien de temps?(durée définie dans l instruction interne) Traçabilité descendante : dans cet exercice, on choisit une MP ou ME (Ex : par sa criticité, son prix ou sa quantité en stock. etc) dans l entrepôt de stockage de l usine et on effectue le suivi du processus de fabrication jusqu à l expédition des produits finis. L objectif est de pouvoir identifier : l historique de l utilisation de ce lot de MP ou ME ( nom de la matière, dates d utilisation, quantités utilisées, noms des produits fabriqués, ligne de fabrication. etc) de l ensemble des données concernant les conditions de fabrication, la maintenance des équipements, le nettoyage, les contrôles en ligne. etc à l expédition : noms des produits expédiés, dates d expédition, noms des destinataires et adresses, bordereau d expédition, n de lot, DLUO ou DLC, quantité, n SSCC des palettes, nom du transporteur. etc de l archivage des documents et des données : où?(emplacement), comment?(support papier ou informatique. etc), combien de temps?(durée définie dans l instruction interne) La compilation des résultats de l enquête permet d avoir une vision globale en traçabilité de l entreprise et de son environnement économique. Le point essentiel du principe de traçabilité globale est la mise en place des audits exhaustifs de traçabilité qui seront planifiés dans trois domaines amont, interne, aval. Figure 2 : Tableau de bord de suivi projet traçabilité Ces audits, effectués de façon ascendante et descendante vont permettre de détecter les points à améliorer concernant essentiellement : les ruptures de la chaîne de traçabilité, les dysfonctionnements pouvant affecter la sécurité alimentaire, les incidents pouvant avoir une conséquence néfaste sur la qualité des produits Le fabricant doit être non seulement capable de remonter à l origine d un produit mais également de déterminer les causes de dysfonctionnement du système. Proposer les solutions Suite aux les audits de traçabilité, un plan d action sera présenté au comité de pilotage pour corriger les non-conformités. Il est primordial que la démarche traçabilité, comme tout autre projet qualité, soit entérinée par la direction au plus haut niveau. Sans son appui et son engagement formel, le projet n aura que peu de chance d aboutir. 38 Vol. 12 N 1, 2004

5 Les solutions et la mise en place Lorsque les audits sont réalisés, par rapport aux écarts constatés, les sites audités proposent un plan d actions qui nécessite soit des moyens humains soit des investissements en matériels. La mise en place des actions peut se dérouler par exemple soit avec la formation du personnel aux nouvelles tâches (Ex : logiciel d enregistrement à la réception. etc), soit avec l achat des équipements de marquage ou soit l amélioration du système qualité existant dans l entreprise. Le partage des Bonnes Pratiques de Traçabilité entre différentes sites est recommandée pour une bonne harmonisation du système. Le suivi et l évaluation du système Le suivi global du projet traçabilité du Pôle a été réalisé avec les indicateurs et tableaux de bord prédéfinis, après compilation des résultats remontés par différents départements. Les objectifs poursuivis En traçabilité amont, il est nécessaire d identifier l origine des matières premières et leur mode de production. Il faut établir ensuite le lien de ces matières avec les lots de fabrication en usine. En traçabilité interne, il faut identifier le circuit des matières premières et les conditions de leur transformation. Les enregistrements des contrôles doivent pouvoir être retrouvés. En traçabilité aval, il faut identifier les conditions de transport, de stockage et de commercialisation des produits finis. Les résultats Le Pôle a implanté la procédure de référencement des fournisseurs qui inclue : la caractérisation des risques par matières premières, l engagement pris par tous les fournisseurs, de signer et donc de respecter, une fiche de spécification pour chaque matière première, la signature d un «visa de sécurité alimentaire», destiné à évaluer les possibilités de présence de certaines matières de base et/ou de leurs dérivés, dans les ingrédients fournis aux usines du Pôle, un audit systématique des fournisseurs de matières premières considérées comme les plus sensibles. Sur les sites, un programme d audit a été lancé, portant sur les Bonnes Pratiques de Fabrication et les Bonnes Pratiques d Hygiène et piloté par l American Institute of Baking (AIB) Le codage des palettes et des unités de ventes a été également implanté pour pouvoir localiser l ensemble des produits finis et de pouvoir faire le lien ensuite avec la traçabilité interne en cas de nécessité. La traçabilité n est qu un maillon nécessaire de tout système de Management Qualité dans une entreprise. Les contraintes ou les freins dans sa mise en place sont similaires à tous nouveaux projets qualité. Parmi les principales contraintes, on peut citer à priori l engagement de la direction et l implication du personnel. Ces contraintes, une fois maîtrisées par le responsable traçabilité, peuvent devenir un atoût considérable dans le déroulement du projet. Dans l exemple cité, la réussite du projet est dû en premier lieu à un soutien sans faille de la direction Qualité du Pôle. Viennent ensuite conforter l édifice du projet l implication de l ensemble des acteurs concernés par le projet traçabilité, la sensibilisation et la formation. Les solutions proposées peuvent être : en interne : par exemple, besoin en personnel supplémentaire pour mieux gérer l entrepôt de stockage des matières en terme de traçabilité ; besoin en investissement de matériels de marquage des produits finis, etc. en externe : par exemple, le renforcement des partenariats avec les fournisseurs et clients avec signature des cahiers des charges, audits fournisseurs, etc... Mettre en place La mise en œuvre du plan d actions peut se dérouler de la façon suivante : réunions d informations pour communiquer sur le projet traçabilité ainsi que les actions proposées, amélioration du système qualité (Exemple : rédaction des procédures manquantes et mettre en place), formation du personnel (Exemple : technique d audit interne de traçabilité ; utilisation de nouveau logiciel d enregistrement etc...) budget d investissement : commande, installation, test de nouveaux matériels, etc... Suivre et évaluer le système Le suivi de l évolution du système traçabilité peut être réalisé par la planification des audits de traçabilité à une fréquence raisonnable à définir selon la taille de votre entreprise et la diversité des fabrications. L évaluation peut porter sur le suivi fonctionnel du projet, le respect du planning ainsi que le budget prévisionnel. Le suivi qualité peut être effectué sous forme de tableau de bord en utilisant plusieurs indicateurs pour l amont, l interne et l aval. Conclusion A l heure actuelle, la richesse des offres d outils de traçabilité nous montre que le besoin est immense, le marché est apparem- Vol. 12 N 1,

6 ment en pleine expansion. Néanmoins, la profusion des outils de traçabilité, notamment des nouvelles technologies comme les étiquettes radiofréquences aurait pu laisser des utilisateurs désorientés devant les choix multiples. Les outils promettant une traçabilité totale n ont pas de fondement opérationnel car il est impossible de tracer 100% avec un seul outil. La vigilance reste donc de mise dans le choix d une solution «outils de traçabilité» pour votre entreprise La traçabilité n est qu un outil nécessaire mais pas du tout suffisant pour assurer la sécurité des produits manufacturés, quel que soit votre secteur d activités. Elle doit être utilisée à bon escient au sein d une démarche intégrée de management qualité de l entreprise. En effet, en agroalimentaire, ce n est pas le seul outil de gestion de la qualité et de la sécurité des aliments car les cahiers des charges, les Bonnes Pratiques de Fabrication, les plans HACCP, etc restent les éléments de base indispensables de l Assurance Qualité. A l heure de la mondialisation du commerce et de la multiplication des échanges, la traçabilité doit être non seulement cohérente dans son entreprise mais également et surtout en harmonie avec les autres acteurs de la chaine d approvisionnement. Le choix d un type d outils traçabilité reste à la bonne appréciation de l entreprise, avec centralisation ou pas de l outil retenu. L évaluation des enjeux économiques, qualité, échange d informations vous permettra de choisir une stratégie d implantation dans une parfaite sérénité. La transparence, la loyauté et la collaboration entre différentes parties intéressées de la Supply Chain sont nécessaires pour entretenir un marché sain avec comme objectif final la satisfaction des consommateurs pour les produits bons, sains et sûrs. 40 Vol. 12 N 1, 2004

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre 20/09/2007 Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre Joseph FELFELI, PDG Groupe ACTEOS 1 PRESENTATION ACTEOS Éditeur de progiciels et intégrateur de technologies avancées pour la synchronisation et l optimisation

Plus en détail

Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise

Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise Bertrand DOYELLE Arnaud POPILLE Qualité, traçabilité et sécurité consommateur : un sujet ECR L exigence de sécurité : une nouvelle attente

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

Qualité. Sécurité Alimentaire

Qualité. Sécurité Alimentaire Le service Qualité Présentation du Service Démarche Qualité Qualité Réalisation des dossiers d agrément sanitaire pour les cuisines centrales >60 affermés API Réalisation des dossiers d accréditation en

Plus en détail

JEAN-LUC VIRUÉGA. Traçabilité. Outils, méthodes et pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1

JEAN-LUC VIRUÉGA. Traçabilité. Outils, méthodes et pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1 JEAN-LUC VIRUÉGA Traçabilité Outils, méthodes et pratiques, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1 Sommaire Introduction générale... 11 Première partie L ÉVOLUTION DE LA TRAÇABILITÉ : DES ANNÉES 1960 À NOS JOURS 1

Plus en détail

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme AGROALIMENTAIRE Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000 Présentation de la norme 25 mars 2006-1 - Table des matières CHAPITRE 1 La normalisation : une démarche au service

Plus en détail

Traçabilité, retrait / rappel et gestion de crise. Module de soutien n 10 Créé le 04/06/2009 olb/sp Page 1 sur 11

Traçabilité, retrait / rappel et gestion de crise. Module de soutien n 10 Créé le 04/06/2009 olb/sp Page 1 sur 11 Traçabilité, retrait / rappel et gestion de crise Module de soutien n 10 Créé le 04/06/2009 olb/sp Page 1 sur 11 1. Traçabilité La traçabilité est une exigence réglementaire à appréhender efficacement

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution

RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution Séminaire RFID - Radio Frequency Identification Applications, Outils Logiciels et Vision Future Charly Viquerat Consultant

Plus en détail

LA BANANE DES ANTILLES

LA BANANE DES ANTILLES La traçabilité de la chaîne d information appliquée à un produit transporté en multimodal : Un produit agroalimentaire du producteur au consommateur LA BANANE DES ANTILLES Par Emmanuel Bencteux Chef des

Plus en détail

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21 A N N E X E 1 Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7 Référentiel de certification page 21 - Compétences professionnelles page 21 - Connaissances associées page 55 - Unités constitutives

Plus en détail

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Sécurité Sanitaire des Aliments Saint-Pierre, le 19 novembre 2013 Olivier BOUTOU Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Faisons connaissance Missions au sein d AFNOR Animation de formation

Plus en détail

- Noter la température de la marquette témoin du camion sur le Bon de Livraison,

- Noter la température de la marquette témoin du camion sur le Bon de Livraison, CHAUFFEUR- LIVREUR H/F N offre : 1138 En tant que chauffeur / livreur au sein de la société, plusieurs missions vous seront attribuées : - Charger le camion : assurer la propreté et le contrôle de la température

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Traçabilité. Plan. Module Vigilance et traçabilité. Dr Pascal BONNABRY, CC. (discussion) (discussion)

Traçabilité. Plan. Module Vigilance et traçabilité. Dr Pascal BONNABRY, CC. (discussion) (discussion) Module Vigilance et traçabilité Traçabilité Plan 08h30-09h00 09h00-09h20 09h20-10h00 Apports théoriques Stupéfiants (discussion) Retrait de lot (discussion) Traçabilité Définition «Aptitude à retrouver

Plus en détail

Etat de l'art de la GPA

Etat de l'art de la GPA Etat de l'art de la GPA Descriptif article La Gestion Partagée des Approvisionnements est une pratique courante. Comment le faire efficacement et avec quelles solutions? Le Mardi 13 Février 2007 de 14h00

Plus en détail

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel Séance 3 Juste-à-Temps et Lean Manufacturing Magement industriel et Gestion de projet C. BARDEL@2007 1 Juste-à-temps & Lean Manufacturing Juste-à-temps et le Lean Manufacturing sont le cœur du système

Plus en détail

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin CANEGE Leçon 11 les tâches de gestion du magasin Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'appréhender la différence entre gestion dynamique des stocks et gestion des magasins d

Plus en détail

SOLUTIONS METIERS. XWARE se positionne clairement aux services des entreprises.

SOLUTIONS METIERS. XWARE se positionne clairement aux services des entreprises. Editeur de logiciel de gestion Architecte en solution informatique SOLUTIONS METIERS Forte de son expérience, XWARE développe et intègre des solutions de gestion, de communication et de sécurité innovantes

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS

DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS REFERENTIEL D ACTIVITES FICHE 6 INGENIERIE : REFERENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES ET TACHES COMPETENCES

Plus en détail

LE CODE-BARRES EN MOUVEMENT

LE CODE-BARRES EN MOUVEMENT LE CODE-BARRES EN MOUVEMENT IMPRIMANTES D ÉTIQUETTES -LOGICIELS D ÉTIQUETAGE ET DE TRAÇABILITÉ IMPRESSION POSE - LECTURE CODES BARRES le logiciel de gestion d étiquetage et de traçabilité Le logiciel LEGITRACK

Plus en détail

l arrêté du 29 septembre 1997

l arrêté du 29 septembre 1997 FRANCAISE Texte de base : l arrêté du 29 septembre 1997 fixant les conditions d hygiène applicables dans les établissements de restauration collective à caractère social. Son contenu s articule autour

Plus en détail

Situation de l ISO 22000 France/Europe

Situation de l ISO 22000 France/Europe Situation de l ISO 22000 France/Europe Sommaire Historique et contexte de l ISO 22000 L ISO 22000 Panorama de la certification ISO 22000 L ISO 22000 et le contexte réglementaire La reconnaissance de l

Plus en détail

METHODES ET PROCEDURES D INSPECTION MISES EN PLACE DANS LES SERVICES VETERINAIRES

METHODES ET PROCEDURES D INSPECTION MISES EN PLACE DANS LES SERVICES VETERINAIRES METHODES ET PROCEDURES D INSPECTION MISES EN PLACE DANS LES SERVICES VETERINAIRES 31/03/05 36ème colloque AgriMMédia "Traçabilité et Hygiène Alimentaire" ACTA Informatique - ACTIA 1 Le contexte: La généralisation

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Journées Innovation Recherche BSPPP Matthieu LAURAS (EMAC), Cdt Florent COURREGES (SDIS81) matthieu.lauras@mines-albi.fr, florent.courreges@sdis81.fr

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES FC M1 Management 2012/2013 Projet individuel ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES (Manufacturing Execution System) FC M1 Management 2012_2013 / SYSTEMES D INFORMATION / ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10)

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) Le document ICH Q10 sur le

Plus en détail

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Notre différence : concilier décisions stratégiques et réponses opérationnelles Pour planifier et exécuter votre Supply Chain avec la meilleure

Plus en détail

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie et les CQP des industries chimiques @ COPYRIGHT LEEM - Page 1 sur 51 Sommaire 1 - Finalités des passerelles... 3 2 - Principes

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de Le secteur du Transport et de la Logistique Le secteur du transport et de la logistique Avec l avènement du commerce électronique et la prise en compte du développement durable, l univers du transport

Plus en détail

Métiers de la Production/ Logistique

Métiers de la Production/ Logistique Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Production/ Logistique R & D Production Ingénieur de recherche Responsable

Plus en détail

Respect des règles d hygiène

Respect des règles d hygiène Respect des règles d hygiène Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité des aliments. Vérifier les

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 07 octobre 2008 Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 2.0 Place de marché clients ecommerce Internet intranet esourcing extranet MARCHÉ nouveaux métiers PROSPECTS mobilité nouvelle économie

Plus en détail

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Designation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION Filmage Etiquetage Cellophanage Manchonnage LA PASSION Assemblage Stockage Logistique Remplissage Flow-Pack GENERE Tri L ACTION 1. L entreprise 2. Chaine de production 3. Organisation 4. Qualité 5. Conclusion

Plus en détail

Système de management H.A.C.C.P.

Système de management H.A.C.C.P. NM 08.0.002 Norme Marocaine 2003 Système de management H.A.C.C.P. Exigences Norme Marocaine homologuée par arrêté du Ministre de l'industrie, du Commerce et des Télécommunications N 386-03 du 21 Février

Plus en détail

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien»

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Sage ENTREPÔTS La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Entrez dans le monde de Sage Un éditeur leader spécialiste de votre

Plus en détail

Sage AGRO. La solution progicielle globale pour tous les acteurs de l Agroalimentaire

Sage AGRO. La solution progicielle globale pour tous les acteurs de l Agroalimentaire Sage AGRO La solution progicielle globale pour tous les acteurs de l Agroalimentaire Sage AGRO, la solution progicielle intégrée Quels que soient votre métier, vos activités, votre secteur géographique,

Plus en détail

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification DESIGNATION DU METIER OU DES COMPOSANTES DU METIER EN LIEN AVEC LE CQP Le titulaire

Plus en détail

L Indice Environnemental

L Indice Environnemental L Indice Environnemental Historique et position face à l hypothèse de Porter Corinne MERCADIE Responsable Environnement & Emballages 1ere expérience de collecte et de mesure environnementale 2008 à 2010

Plus en détail

Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus

Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus C A T A L O G U E F O R M A T I O N S 2014 Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus Méthodes prévention AMDEC (Analyse

Plus en détail

MAITRISE DE LA CHAINE LOGISTIQUE GLOBALE (SUPPLY CHAIN MANAGEMENT) Dimensionnement et pilotage des flux de produits

MAITRISE DE LA CHAINE LOGISTIQUE GLOBALE (SUPPLY CHAIN MANAGEMENT) Dimensionnement et pilotage des flux de produits MAITRISE DE LA CHAINE LOGISTIQUE GLOBALE (SUPPLY CHAIN MANAGEMENT) Dimensionnement et pilotage des flux de produits Préambule La performance flux, quel que soit le vocable sous lequel on la désigne ( Juste

Plus en détail

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3 Introduction Le présent référentiel de labellisation est destiné aux laboratoires qui souhaitent mettre en place un dispositif de maîtrise de la qualité des mesures. La norme ISO 9001 contient essentiellement

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

Reims Activités Transport & Plate-forme Logistique

Reims Activités Transport & Plate-forme Logistique Modifiez le style du titre Reims Activités Transport & Plate-forme Logistique 1 MoryGlobal Reims en bref Activités Site TRANSPORT Messagerie domestique et internationale Affrètement domestique et international

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE : REFLEXIONS SUR LE DEVELOPPEMENT D UN SYSTEME DE TRACABILITE GLOBALE

RAPPORT DE SYNTHESE : REFLEXIONS SUR LE DEVELOPPEMENT D UN SYSTEME DE TRACABILITE GLOBALE RAPPORT DE SYNTHESE : REFLEXIONS SUR LE DEVELOPPEMENT D UN SYSTEME DE TRACABILITE GLOBALE Mai 2007 Sommaire : Introduction... 3 1. Définition de l ambition... 4 1.1. Le marché des solutions de traçabilité...

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Logistique. Les différentes sous-familles et leurs missions. Entretien, maintenance et sécurité des bâtiments (10A)

Logistique. Les différentes sous-familles et leurs missions. Entretien, maintenance et sécurité des bâtiments (10A) 10 Logistique Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de mettre à la disposition des services de l entreprise les ressources nécessaires à leur fonctionnement, en assurant l entretien

Plus en détail

JEAN-LUC VIRUÉGA. Traçabilité. Outils, méthodes et pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1

JEAN-LUC VIRUÉGA. Traçabilité. Outils, méthodes et pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1 JEAN-LUC VIRUÉGA Traçabilité Outils, méthodes et pratiques, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1 2 à l assurance qualité Après la définition de la traçabilité dans la métrologie, on peut remarquer que le domaine

Plus en détail

La qualité totale CONTENU DU MODULE

La qualité totale CONTENU DU MODULE La qualité totale CONTENU DU MODULE 1. Introduction 2. Les différentes notions et composantes de la qualité 2.1. La qualité peut avoir plusieurs sens 2.2. Les constituants de la qualité totale 3. Les intérêts

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

La certification ISO 22000

La certification ISO 22000 La certification ISO 22000 Maurice LE DOUARIN Responsable de la Restauration SILGOM Pôle de restauration collective Phases de travaux Travaux : 6,8 M Les travaux en quelques Equipements : 1,7 M chiffres

Plus en détail

GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE

GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE Odile NUIRY, Pharmacien, CHU de SAINT-ETIENNE CONTEXTE Projet de modernisation du CHU En 2009

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

Quelles sont les chances des petits producteurs de se

Quelles sont les chances des petits producteurs de se Quelles sont les chances des petits producteurs de se maintenir sur le marché? Quelles sont les solutions en France pour la réorientation des activités des petits producteurs? La Roumanie vient d entrer

Plus en détail

Présentation. Une autre idée

Présentation. Une autre idée Présentation 2011 Une autre idée DU CADEAU Informations Générales CECOP SA FICHE TECHNIQUE 2 Nom : CECOP SA Capital : 1.000.000 Création : Novembre 1981 Siège : 24 rue Thomas Edison 92230 Gennevilliers

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

InteGraal AGRO. Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur

InteGraal AGRO. Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur InteGraal AGRO Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur AGROALIMENTAIRE InteGraal AGRO L erp métier de l industrie ET du négoce agroalimentaire Pour répondre à vos objectifs Trouver

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

Document d information 1. Principaux aspects de la proposition de la Commission COM (2000) 716 du point de vue de l alimentation animale

Document d information 1. Principaux aspects de la proposition de la Commission COM (2000) 716 du point de vue de l alimentation animale Proposition de la Commission COM (2000) 716 établissant les principes généraux et les prescriptions générales du droit alimentaire, instituant l Autorité Alimentaire Européenne et fixant des procédures

Plus en détail

Supply Chain Management

Supply Chain Management Indicateurs de Performance dans les Fonctions du Supply Chain Management Le partenaire Dans le cadre du contrat AGIR pour l AGROALIMENTAIRE Sommaire 1- Qu est ce qu un indicateur? Page 3 2- Notion de Supply

Plus en détail

Cegid Business Place Produflex

Cegid Business Place Produflex CegidBusinessPlaceIndustrie Cegid Business Place Produflex Produflex GRC Gestion Commerciale Gestion de Production SAV Isoflex SGDT Paie GRH EDI SCM Comptabilité Finance Gérez en toute fluidité l ensemble

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

InteGraal MODE. cousu main

InteGraal MODE. cousu main InteGraal MODE progiciels ET SERVICES cousu main pour l INDUSTRIE ET LE COMMERCE DE la FILIÈRE mode InteGraal MODE L erp métier cousu Main pour l industrie et le commerce de la MODE Pour répondre à vos

Plus en détail

Charte de contrôle interne

Charte de contrôle interne Dernière mise à jour : 05 mai 2014 Charte de contrôle interne 1. Organisation générale de la fonction de contrôle interne et conformité 1.1. Organisation Le Directeur Général de la Société, Monsieur Sébastien

Plus en détail

Catalogue Formation 2015

Catalogue Formation 2015 Catalogue Formation 2015 Because you care about CONSUMERS HEALTH HACCP Expertise, votre partenaire en sécurité des aliments Présentation du catalogue Pourquoi faire de la formation? Formation préventive

Plus en détail

Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec

Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec Thierry JOUENNE, Professeur associé, CNAM Paris Paris, 6 mai 1 1 Plan 1. Rappel historique. Le projet Casino-Sarbec Point de départ Processus

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria

Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria DESS en pharmacie hospitalière Séminaires Assurance Qualité Sion, le 21 juin 2005 Plan Définitions Historique SMQ Pharmacie des HUG Utilité RQPH

Plus en détail

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION Siège social : 23, rue du Départ / 75014 PARIS Tél. : +33 (0) 1 40 64 70 25 Fax : +33 (0) 1 40 64 74 63 contact@exid.fr

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

Guide d accompagnement.

Guide d accompagnement. RESSOURCE PME Cahier des charges pour un progiciel de gestion intégré (ERP) Guide d accompagnement. Ce document donne aux PME des clés pour mener à bien leur réflexion autour de la mise en place d une

Plus en détail

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation.

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation. chemise 20/02/07 16:49 Page 1 VEOLINK Votre contact : tout au long de votre projet VEOLINK Com VEOLINK Tech VEOLINK Advanced Control VEOLINK Star VEOLINK Data Base VEOLINK Maintenance VEOLINK Pro VEOLINK

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES Direction Départementale de la Protection des Populations des Pyrénées-Altantiques SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS Quelques règles à respecter, secteur de la remise directe

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie Qualification : MQ 90 12 38 0079 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 6 juin 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D'IDENTITÉ

Plus en détail

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons La Solution Pour Le Secteur Des Boissons Avec Tectura, Bénéficiez D une Solution Spécialement Adaptée A Votre Métier Les contraintes liées au secteur de la fabrication de boissons sont toujours plus complexes

Plus en détail

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène»

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» Direction Départementale des Services Vétérinaires de Meurthe-et-Moselle Plan 1. Objectifs de la réforme 2. Quels

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Conseil, stratégie, organisation,

Conseil, stratégie, organisation, Le pôle Ingénierie des flux Notre vocation : Vous faire bénéficier de notre expertise afin d améliorer la performance de vos organisations pour accroitre la satisfaction de vos clients tout en optimisant

Plus en détail

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR p.larcheres@agelis.fr PRESENTATION GENERALE LES PROGICIELS

Plus en détail

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur Guide > > Fiche 1 : Pourquoi être certifié? > > Fiche 2 : Les trois types de certificats et leurs critères > > Fiche 3 : La préparation de votre projet > > Fiche 4 : Le questionnaire d auto-évaluation

Plus en détail

Les étiquettes RFID. Thierry Adam TAD 2012-06

Les étiquettes RFID. Thierry Adam TAD 2012-06 Les étiquettes RFID Thierry Adam TAD 2012-06 Présentation Etilux Présentation Réferences Identification Introduction Qu est-ce que la RFID? La chaîne du froid : les étiquettes intelligentes Case studies

Plus en détail

Gestion de Production

Gestion de Production Gestion de Production Gestion de Production Microsoft Dynamics TM NAV Planification MRPII Planification à capacité finie ou infinie Ordonnancement et séquençage des tâches Gestion des ressources Gestion

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises

Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises Synthèse de l enquête PricewaterhouseCoopers Mars 2010 Sommaire Page 1 Introduction 1 2 Description

Plus en détail

.id. _la solution de pilotage de votre entreprise ERP / CRM / BPM. www.groupeid.ch. informatique & développement

.id. _la solution de pilotage de votre entreprise ERP / CRM / BPM. www.groupeid.ch. informatique & développement .id informatique & développement _la solution de pilotage de votre entreprise ERP / CRM / BPM marketing & crm \ ventes \ achats \ \ \ www.groupeid.ch Un outil performant basé sur des connaissances «métiers»

Plus en détail

Plateforme STAR CLM. Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise

Plateforme STAR CLM. Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise Plateforme STAR CLM Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise Groupe STAR Your single-source partner for corporate product communication Chaque plan de vol est unique... Chaque vol est un

Plus en détail

Ce book est destiné à vous présenter quelques unes de nos applications installées. N hésitez pas à nous contacter pour toute question complémentaire.

Ce book est destiné à vous présenter quelques unes de nos applications installées. N hésitez pas à nous contacter pour toute question complémentaire. Book 2012 AppliDev est spécialisé dans le développement d applications informatiques «sur mesure». Notre métier est de créer des interfaces complètes ou complémentaires à votre système d informations

Plus en détail

LOGISTIQUE MÉTIERS2013. fiche. Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser

LOGISTIQUE MÉTIERS2013. fiche. Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser fiche MÉTIERS2013 LOGISTIQUE Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser Fed Supply est un cabinet dédié aux recrutements temporaires et permanents des métiers de l ADV, des Achats et de la Logistique

Plus en détail