Monsieur le Préfet, j ai porté une grande attention sur le chapitre relatif à la sauvegarde de l emploi et au développement économique.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Monsieur le Préfet, j ai porté une grande attention sur le chapitre relatif à la sauvegarde de l emploi et au développement économique."

Transcription

1 Question de M. Michel PETIT, Conseiller Général du canton de Beaumetz-les-Loges, Président du groupe à M. Denis ROBIN, Préfet du Pas-de-Calais, sur les mesures en matière de soutien à l activité économique et sur les mesures d aides aux personnes licenciées Monsieur le Préfet, j ai porté une grande attention sur le chapitre relatif à la sauvegarde de l emploi et au développement économique. Les crises successives qui ont touché notre pays ont fortement dégradé l état de l économie nationale, autant dans son activité intérieure qu au regard de ses exportations. Les difficultés récurrentes de nos industries montrent combien notre modèle économique doit évoluer afin de rester dans la course face à de nombreux pays émergents. Récemment, nous apprenions que la France était devenue, selon le classement du World Economic Forum, le 21 ème pays le plus compétitif du monde, chutant de trois places dans ce classement et laissant son ancienne 18 ème place à la Corée du Sud. Cette réalité des chiffres montre qu il est plus que jamais nécessaire de rendre plus compétitives nos entreprises pour qu elles puissent retrouver toute leur place dans le marché international. Notre département, vous l avez dit, n est pas exempté par la crise et le nombre de demandeurs d emploi continue de croître. Les entreprises connaissent également une situation délicate où les carnets de commandes peinent à se remplir. L Etat intervient en faveur de l emploi, vous l avez souligné, pour soutenir l économie locale et accompagner les entreprises en difficultés. Je souhaite aborder plusieurs points mais plus particulièrement le sujet du soutien de l Etat en faveur des entreprises en difficultés mais aussi des mesures d accompagnement en cas de licenciement. Les acteurs économiques ont besoin d être aidés en cette période et, comme vous l avez dit, l Etat joue un rôle prépondérant dans l analyse des situations. En 2011, la situation de Seafrance a marqué tout le Calaisis. Dernièrement, c est la situation du groupe PSA qui a attiré l attention de toute la France après l annonce d un plan de licenciements. Première question. Au regard de cette dernière annonce, y a-t-il eu une évaluation des impacts pour les équipementiers de notre département? Deuxième question, mais vous y avez déjà répondu. Effectivement, c est le canal Seine Nord. Le projet est vital, il n est pas remis en cause. Nous sommes un peu rassurés et nous verrons bien ce que le rapport mené par Monsieur le Ministre CUVILLIER donnera.

2 L actualité estivale m amène également à aborder la situation de deux entreprises du département : celle de la société Prémines à Corbehem et celle de l usine Doux à Graincourt-lès-Havrincourt. L entreprise Prémines de Corbehem a procédé au licenciement de 22 salariés et nous apprenions dans le même temps que les salariés portaient plainte pour mise en danger de la vie d autrui du fait de graves manquements à la sécurité, manquements qui auraient dû être j utilise le conditionnel- signalés par les services de l Etat, autant dans leur volet environnemental que du point de vue de la sécurité lors des contrôles annuels. Qu en est-il exactement de cette situation au regard des annonces médiatiques? Le groupe Doux, qui ne souhaite pas poursuivre son pôle d activité frais et pour lequel aucun repreneur n a déposé de proposition de reprise au tribunal de commerce de Quimper, mène inéluctablement au licenciement de plus de 250 salariés, dont plus de 20 couples qui travaillent sur le site. C est une nouvelle fois un nouveau coup dur pour notre département qui souffre. Je souhaiterais, Monsieur le Préfet, connaître les mesures existantes et les actions menées pour accompagner les entreprises en difficultés mais également savoir quels sont les moyens supplémentaires et comment ils seront utilisés pour mettre en œuvre cette entreprise et voir comment elle peut surmonter ses difficultés. De plus, quelles sont les mesures sociales mais également l accompagnement psychologique pris dans le cadre des procédures de licenciement pour aider les salariés des entreprises Prémines de Corbehem et Doux de Graincourt-lès-Havrincourt? Et j ajouterai, Monsieur le Préfet, que vous avez visité l entreprise Roquette qui a effectué un investissement de plus de 90 millions d euros cette année pour conforter, préserver, développer l entreprise. Ce fleuron de notre département a encore besoin de s étendre. RFF je pense que vous connaissez le problème du déclassement de voies ferrées, les responsables de ROQUETTE ont besoin du soutien de l Etat sur ce dossier parce qu ils veulent créer et construire sur le site plus de m² de site logistique, et cette affaire dure depuis plus de dix ans. Certes, il a fallu six ans pour poser des feux de signalisation sur une voie ferrée mais cette réalité est particulièrement frustrante pour cet entrepreneur. Surtout que ces investissements risquent un jour de partir ailleurs. D ailleurs, pour grandir, elle est arrivée au point limite de 150 hectares, emplois. Et aujourd hui, on voit que certains de ces investissements se font dans un autre département, au bord du Rhin ou en Belgique. Est lié aussi, pour conforter, booster cette entreprise, le problème du canal Seine Nord. Le but est bien sûr de créer une plateforme multimodale à Béthune qui semble évoluer.

3 Enfin, le problème d une bretelle d accessibilité à l A 25 qui ne fait que durer et se répéter également au moins depuis dix ans. Monsieur le Préfet, je vous remercie de votre attention. Réponse de M. Denis ROBIN, Préfet du Pas-de-Calais M. LE PREFET.- Monsieur le Conseiller général, il y avait tellement de questions dans votre question que je ne sais plus par quoi commencer. Je crains un peu que vous n ayez utilisé le temps de parole de votre groupe pour le trimestre à venir M. Michel PETIT.- On nous en laisse si peu M. LE PREFET.- Pour resserrer sur les quelques thématiques. Soyez assuré que l ensemble des services de l Etat sont particulièrement vigilants et actifs dans tous les dispositifs d accompagnement des salariés des entreprises en difficultés. C est évidemment une responsabilité sociale mais c est aussi un devoir envers ces familles. Chaque fois que cela est nécessaire, nous avons mis en place en amont des cellules d appui, de conseil, à destination des salariés menacés par un licenciement économique. Vous savez que selon les procédures, l Etat met en place sa cellule au moment où le licenciement est annoncé, au moment où les lettres de licenciement sont envoyées. Il nous est apparu que pour les familles, pour les salariés, c était déjà trop tard et qu ils avaient besoin d un accompagnement beaucoup plus en amont, pour les informer, leur expliquer la procédure, leur expliquer les étapes, leur expliquer ce qui allait se passer et les aider à se constituer une démarche individuelle à l intérieur de cette procédure. C est pour cela que dans le département du Pas-de-Calais, je crois que nous sommes le seul département encore à réaliser ce type de démarche, nous mettons en place dès que les difficultés sont avérées une pré-cellule d information de ces salariés. Nous l avions fait pour l entreprise Meryl Fiber dans la région d Arras, nous l avons fait également pour l abattoir de Doux à Graincourt-lès-Havrincourt. Par exemple, s agissant de l abattoir de Doux, cette démarche avait permis de contacter 177 salariés sur les 250 de l entreprise pour les accompagner. Ensuite, l Etat accompagne les territoires qui sont impactés par ces fermetures qui ont quelquefois des conséquences extrêmement dramatiques pour les collectivités. C est ce que l on a fait pour Meryl Fiber et aussi pour Seafrance. Vous savez qu indépendamment de tout le travail qui a été mené pour rechercher un repreneur de l activité de Seafrance, une convention a été signée entre les acteurs économiques du bassin du Calaisis pour accompagner le retour à l emploi d au moins 400 personnes, tout en contribuant à la modernisation d infrastructures de transports notamment ferroviaires qui sont souvent la clé du développement économique de ces territoires. S agissant de l abattoir de Doux, le Gouvernement a annoncé la semaine dernière la mise à disposition de 1 million d euros du fonds national de revitalisation des territoires, soit

4 pour accompagner une possibilité de reprise d une activité d abattage sur ce territoire, soit, si ce n était malheureusement pas possible, pour aider des entreprises à se développer et à créer de l emploi de substitution sur ce territoire qui est très impacté. On peut dire que ce type de démarche, c est un peu le même que l on retrouve par exemple lorsque l Etat ferme des implantations militaires, ce qui impacte aussi lourdement les territoires, on le sait bien dans le département du Pas-de-Calais. C est ce qui a été fait par exemple au moment de la dissolution du 601 ème régiment d Arras où l Etat a mis en œuvre un contrat de redynamisation des sites de défense, qui commence d ailleurs à porter ses fruits avec un bilan à mi-parcours très satisfaisant en terme de création d emplois que l on évalue aujourd hui à près de 630. Bien évidemment, le plus important pour nous tous est de prévenir tous ces accidents économiques, ces accidents industriels. Et là, je vous renvoie à mon intervention et à tout ce que j ai pu dire sur l activité du Commissaire au redressement productif et à son contact avec les entreprises en difficultés, l accompagnement financier des PME-PMI, la préfiguration de la Banque publique d investissement, les pôles de compétitivité qui ont été créés pour mobiliser les clés de la compétitivité. Les résultats sont très positifs. Une étude montre que 66% des entreprises des pôles interrogées ont créé des emplois grâce à leur adhésion à un pôle de compétitivité et 84% déclarent avoir pu maintenir des emplois grâce à cette adhésion. S agissant des trois entreprises que vous avez plus particulièrement signalées, d abord, en ce qui concerne la société Prémines à Corbehem, c est effectivement un problème social je dirai assez classique d accompagnement d une défaillance d entreprise et de ses salariés, mais c est bien plus que cela, c est aussi un problème de déontologie industrielle et c est de cette façon que je l aborde. A l occasion de la défaillance de cette entreprise, nous avons découvert, par des témoignages de salariés, par des témoignages d élus locaux, par les premiers éléments d inspection des services de l Etat sur le terrain, que nous ne savions sans doute pas tout et qu il s est peut-être passé dans cette entreprise un certain nombre de comportements répréhensibles qui peuvent présenter d ailleurs de graves risques pour la sécurité et pour l environnement. J ai saisi, comme je l avais indiqué aux élus de ce bassin, les services d inspection de la DREAL pour pouvoir se rendre sur place et objectiver ces doutes que nous avons. La DREAL n a pas pu mener sa mission comme elle aurait dû pouvoir le faire et je peux vous informer que j ai saisi le Procureur de la république d Arras de cette situation car, à ce point, j estime qu une suite judiciaire est nécessaire. S agissant de l abattoir de Doux à Graincourt-lès-Havrincourt, nous sommes malheureusement dans l actualité de la mise en œuvre d un plan social. Le comité d entreprise de site doit se tenir au moment d ailleurs où nous nous réunissons à la mairie de Graincourt. Des lettres de licenciement seront envoyées dans la foulée et nous entrons donc maintenant, après la pré-cellule que j avais mise en place, dans le travail d accompagnement classique des salariés.

5 Nous nous sommes rendu compte qu il y avait quand même des interrogations sur l avenir du territoire, sur la possibilité de développer une activité d élevage et d abattage sur ce territoire. Nous avons constitué avec les élus de ce secteur, avec le Maire, le Président de l intercommunalité, le Conseiller général, le Député, la Sénatrice, le Conseil régional, les services de l Etat, nous avons constitué une cellule de suivi, d échange d informations, cellule pour veiller à la complémentarité des interventions des uns et des autres, de telle façon, d une part, que les salariés se sentent effectivement pris en compte, accompagnés dans leur démarche et, d autre part, pour réfléchir à ce que nous pouvons faire chacun pour relancer le développement de ce territoire. Enfin, dernier point, vous me parlez de la société Roquette, on change un peu d échelle industrielle. Effectivement, la société Roquette, et on s en félicite, a des projets de développement considérable sur le territoire du Pas-de-Calais parce que cette entreprise a fait le choix de localiser dans le département sa production et de ne pas la rapprocher des sites de consommation qui se situent plutôt dans les pays asiatiques. Il y a effectivement un problème de desserte ferroviaire et de maîtrise du foncier dans l entreprise. Nous avons eu l occasion d en discuter avec le chef d entreprise. Un travail avec les services de l Etat est déjà très avancé, nous voyons que nous avançons vers une ou deux pistes assez consensuelles. Il s agit maintenant de prendre une décision. Je dois en parler cette semaine au Préfet de région et je dois rencontrer la Directrice de Réseau ferré de France également cette semaine pour que des décisions puissent être annoncées rapidement au chef d entreprise.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012. Conférence sociale Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE Juillet 2012 Page 1 Introduction Si la production va mal en France, c est d abord en

Plus en détail

Pacte d Avenir pour la Bretagne. Contribution pour la compétitivité de l industrie bretonne

Pacte d Avenir pour la Bretagne. Contribution pour la compétitivité de l industrie bretonne Pacte d Avenir pour la Bretagne Contribution pour la compétitivité de l industrie bretonne Dans un contexte économique et social (international, national) qui pèse (et pèsera) lourdement sur les entreprises

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

MARCHE D ETUDE ETUDE DE PREFIGURATION DU BUREAU DE LA MOBILITE ET DU DEVELOPPEMENT TRANSFRONTALIER CAHIER DES CHARGES

MARCHE D ETUDE ETUDE DE PREFIGURATION DU BUREAU DE LA MOBILITE ET DU DEVELOPPEMENT TRANSFRONTALIER CAHIER DES CHARGES MARCHE D ETUDE ETUDE DE PREFIGURATION DU BUREAU DE LA MOBILITE ET DU DEVELOPPEMENT TRANSFRONTALIER CAHIER DES CHARGES 1 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 2 Renseignements sur l intercommunalité 3 Contexte et origine

Plus en détail

CESE DE LORRAINE. Groupe de Travail Toul

CESE DE LORRAINE. Groupe de Travail Toul CESE DE LORRAINE Groupe de Travail Toul FICHE 1 : ANTICIPER Anticipation des fermetures Mise en réseau des opérateurs économiques pour un contact renforcé entre les entreprises et les pouvoirs publics

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Nos actions. Mobilisation de la population par une campagne d adhésion. Rencontres et soutiens: élus, institutions, acteurs économiques.

Nos actions. Mobilisation de la population par une campagne d adhésion. Rencontres et soutiens: élus, institutions, acteurs économiques. Nos actions Mobilisation de la population par une campagne d adhésion Rencontres et soutiens: élus, institutions, acteurs économiques. Mobiliser la population Fête des jonquilles Fête du train 1500 ème

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences 24 octobre 2013 Ivry-sur-Seine Synthèse Groupe de travail 3 Emploi, formation, compétences Groupe animé par Patrick LOIRE, directeur des relations institutionnelles

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A. Questions d ordre général

QUESTIONNAIRE A. Questions d ordre général QUESTIONNAIRE A. Questions d ordre général (a) Base juridique: veuillez indiquer la base juridique applicable aux mesures mises en œuvre conformément au cadre temporaire. L aide sous forme de garanties

Plus en détail

Renforcement des ressources humaines dans le secteur associatif Recueil de bonnes pratiques Sens et Autonomie (France) CIGL Esch-Sur-Alzette, Kalendula (Luxembourg) CRIE d Anlier (Belgique) Le contenu

Plus en détail

Monsieur le Président de la République,

Monsieur le Président de la République, Monsieur Nicolas SARKOZY Président de la République Palais de l Elysée 55 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 PARIS JPB/NM/ 09.239 Nicolas MORERE Grand Paris 11 mai 2009 Monsieur le Président de la République,

Plus en détail

ARAF Autorité de régulation des activités ferroviaires

ARAF Autorité de régulation des activités ferroviaires ARAF Autorité de régulation des activités ferroviaires Décision n 2013-014 du 9 juillet 2013 relative à la tenue des comptes séparés de l activité de gestion des gares de voyageurs par la SNCF L Autorité

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Je suis fière de vous présenter aujourd hui ce budget primitif en Développement social et santé. J en assume les ambitions et les choix politiques.

Je suis fière de vous présenter aujourd hui ce budget primitif en Développement social et santé. J en assume les ambitions et les choix politiques. Budget 2014 Présentation Annexe 13 Développement social et santé Laure Lechatellier Monsieur le Président, Mes cher-es collègues, Je suis fière de vous présenter aujourd hui ce budget primitif en Développement

Plus en détail

PREMIER MINISTRE. Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17 juin 2013

PREMIER MINISTRE. Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17 juin 2013 PREMIER MINISTRE Pôle Stratégie, Médias et Communication Hôtel de Matignon, le 17 juin 2013 Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17

Plus en détail

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Communiqué de Presse le 17 juin 2013 La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Du fait du compactage de ses activités, le site

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière - 5B

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière - 5B Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère de la santé, de la Jeunesse et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Direction de la

Plus en détail

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** 3 ème Conférence internationale sur le financement du développement --------- Communication de Monsieur Amadou BA, Ministre de l Economie, des

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION I. OBJECTIFS ET RÉSULTATS 1. Descriptif de l'objectif de l'action Cette mesure s articule en deux volets : GPEC : volet A ressources humaines Il s agit de renforcer l accompagnement des politiques dans

Plus en détail

Lancement du 1 er tableau de bord économique de la Métropole Nice Côte d Azur Mercredi 18 avril 2012 à 11h30 Par Christian Estrosi

Lancement du 1 er tableau de bord économique de la Métropole Nice Côte d Azur Mercredi 18 avril 2012 à 11h30 Par Christian Estrosi Lancement du 1 er tableau de bord économique de la Métropole Nice Côte d Azur Mercredi 18 avril 2012 à 11h30 Par Christian Estrosi Nous avons souhaité avec la Chambre de Commerce et d Industrie mettre

Plus en détail

Monument historique industriel Un comité scientifique constitué pour la sauvegarde de la mémoire du lavoir des Chavannes

Monument historique industriel Un comité scientifique constitué pour la sauvegarde de la mémoire du lavoir des Chavannes Monument historique industriel Un comité scientifique constitué pour la sauvegarde de la mémoire du lavoir des Chavannes Ce jeudi après-midi, l Hôtel de Ville de Montceau a accueilli une réunion de mise

Plus en détail

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013 ÉMERGENCE DESIGN 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS lundi 02 décembre 2013 POURQUOI LA CANTINE NUMÉRIQUE? Un lieu d animation, d échanges, d expérimentation des usages Un espace de travail collaboratif en réseau

Plus en détail

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES PROGRAMME FIABILITÉ ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 LES PRINCIPAUX CHANTIERS DE L ÉTÉ 2014 REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES AU-DESSUS DU CANAL SAINT-DENIS LIGNE H REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

La dernière fois que nous nous sommes vus, c était le 4 octobre 2014, pour le lancement de la concertation.

La dernière fois que nous nous sommes vus, c était le 4 octobre 2014, pour le lancement de la concertation. Seul le prononcé fait foi Présentation de la stratégie numérique du gouvernement Gaité Lyrique 18 juin 2015 Allocution de Manuel VALLS, Premier ministre Mesdames, messieurs les ministres, Mesdames, messieurs

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

Médiation du crédit aux entreprises

Médiation du crédit aux entreprises Médiation du crédit aux entreprises Gérard Rameix, Médiateur du crédit > Commission système financier et financement de l économie 7 novembre 2011 Sommaire 1. La Médiation du crédit au service des entreprises

Plus en détail

Intervention du Premier ministre, François FILLON. - Sauveterre-de-Guyenne, mardi 8 septembre 2009 -

Intervention du Premier ministre, François FILLON. - Sauveterre-de-Guyenne, mardi 8 septembre 2009 - PREMIER MINISTRE SERVICE DE PRESSE Intervention du Premier ministre, François FILLON - Sauveterre-de-Guyenne, mardi 8 septembre 2009 - Hôtel de Matignon 57, rue de Varenne 75007 PARIS Mesdames et messieurs

Plus en détail

PRÉSERVE. Et Renforcement de la Viabilité des Entreprises. Prévention des Risques Economiques et Sociaux. preserve. preserve. preserve.

PRÉSERVE. Et Renforcement de la Viabilité des Entreprises. Prévention des Risques Economiques et Sociaux. preserve. preserve. preserve. PRÉSERVE Prévention des Risques Economiques et Sociaux Et Renforcement de la Viabilité des Entreprises Dispositif PRESERVE Depuis 2006 l ARIA mène une action de soutien en faveur des IAA régionales qui

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

Audition de Philippe Bas ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Audition de Philippe Bas ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Audition de Philippe Bas ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la signature de la Charte des relations fournisseurs responsables par Meda Manufacturing 19 décembre 2013 Monsieur le Maire, Monsieur le Vice-Président

Plus en détail

Intervention de Bruno CAVAGNE, Président de la Fédération Nationale des Travaux Publics

Intervention de Bruno CAVAGNE, Président de la Fédération Nationale des Travaux Publics Conférence de presse du 12 novembre 2013 Intervention de Bruno CAVAGNE, Président de la Fédération Nationale des Travaux Publics En tant que nouveau président de la FNTP, je suis face à vous dans un état

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE L intervention de l expert-comptable en cas de licenciement économique consiste principalement à analyser les raisons et la pertinence de la mesure envisagée,

Plus en détail

A10 AU CAS OÙ : LE RISK MANAGER, ACTEUR INCONTOURNABLE

A10 AU CAS OÙ : LE RISK MANAGER, ACTEUR INCONTOURNABLE A10 AU CAS OÙ : LE RISK MANAGER, ACTEUR INCONTOURNABLE Organisateur SIDS ALPES-MARITIMES Coordinateur Frédéric TOURNAY, responsable du pôle de compétences sapeurs-pompiers et risques majeurs, CNFPT Animateur

Plus en détail

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Décembre 2014 Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Résultat du vote : UNANIMITÉ Rapporteur : M Antoine LAFARGE Initié en 2009 sous sa forme

Plus en détail

Restitution des ateliers

Restitution des ateliers 25 février 2015 Restitution des ateliers Atelier C : Relations Entreprise-Territoire dans les parcs d activités, Comment mieux animer demain? GreenFit cinq partenaires qui travaillent ensemble à la redynamisation

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Discours d ouverture du Ministre

Discours d ouverture du Ministre Discours d ouverture du Ministre Monsieur le Commissaire général à l investissement, Madame la Directrice générale de l agence nationale de la recherche, Monsieur le Président de l Institut Vedecom, Monsieur

Plus en détail

Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement

Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement PREMIER MINISTRE Service Communication Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement Paris, jeudi 26

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

MUTATIONS ECONOMIQUES

MUTATIONS ECONOMIQUES MUTATIONS ECONOMIQUES Pour un nouvel élan kpmg.fr Les Mutations Economiques, plus nombreuses, plus rapides, plus complexes, nous conduisent à changer notre perception de l environnement économique et

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL

DISCOURS de Sylvia PINEL Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le mardi 26 mai 2015 DISCOURS de Sylvia PINEL Lancement du nouveau cadre de référence

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Clôture de l'assemblée générale d Action Logement

DISCOURS de Sylvia PINEL. Clôture de l'assemblée générale d Action Logement Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le mercredi 3 juin 2015 DISCOURS de Sylvia PINEL Clôture de l'assemblée générale d Action

Plus en détail

La prévention famille en Finistère

La prévention famille en Finistère ODPE du Finistère La prévention famille en Finistère Le soutien à la parentalité est une conception positive L ESSENTIEL de l accompagnement des familles : il s agit de soutenir les parents ressentant

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat DAROUX Géraldine (7109) La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat Ce texte relate l expérience conduite au sein de l Institut Supérieur des Techniques Productiques

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Préfecture de Vaucluse 6 février 2015 L ordre du jour Eléments de la conjoncture PACA Analyse de la situation économique en Vaucluse Présentation

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés

Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés Jean-Charles Flaus Responsable financement des infrastructures durables Direction des fonds d épargne 1 8 et 11 décembre 2008

Plus en détail

Une ville socialement responsable

Une ville socialement responsable Angoulême, une ville dynamique, attractive, apprenant et solidaire Une ville socialement responsable Des moyens nouveaux pour soutenir la recherche d emploi 5 objectifs : le soutien actif, la (re)motivation

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Lorraine Association Nature Le fort 55140 Champougny 06 27 04 91 13 SIREN : 517 474 631 ; SIRET : 517 474 631 00010 Catégorie juridique 9260 Email : lorraine_association_nature@yahoo.fr Site internet :http://www.lorraine-association-nature.com

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse La société NrGaïa reprend l usine française de son concurrent suisse Isofloc NrGaïa, société vosgienne spécialisée dans la production de ouate de cellulose pour l isolation des bâtiments,

Plus en détail

COMPTE RENDU Réunion publique LILLE 22 juillet 2015

COMPTE RENDU Réunion publique LILLE 22 juillet 2015 COMPTE RENDU Réunion publique LILLE 22 juillet 2015 La réunion en bref Au cours de cette dernière séance, les différents segments de l activité de la commission ont été présentés successivement par ses

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

Observatoire des entreprises. Regards croisés de dirigeants et de salariés Sur le thème : le pacte social de l entreprise à l épreuve de la crise

Observatoire des entreprises. Regards croisés de dirigeants et de salariés Sur le thème : le pacte social de l entreprise à l épreuve de la crise Observatoire des entreprises Regards croisés de dirigeants et de salariés Sur le thème : le pacte social de l entreprise à l épreuve de la crise 2009 1 i Observatoire des entreprises Santé de l entreprise

Plus en détail

LA FONDATION ENTREPRENEURS EN DÉTRESSE

LA FONDATION ENTREPRENEURS EN DÉTRESSE - Dossier de Presse - CONFERENCE DE PRESSE LE 05 DECEMBRE 2013 LANCEMENT DE LA FONDATION ENTREPRENEURS EN DÉTRESSE SOUS ÉGIDE DE LA FONDATION CARITAS FRANCE CONTEXTE DERNIERS CHIFFRES DE SOCIETE.COM :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF

DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF 13 février 2014 SNCF TRANSILIEN PARIS, LE 13 FEVRIER 2014 DU RENFORT SUR LES LIGNES : 340 AGENTS AU SERVICE DES

Plus en détail

«ANGERS, VERS UN TERRITOIRE DURABLE»

«ANGERS, VERS UN TERRITOIRE DURABLE» EXPO les villes en mouvement 2 ème édition «ANGERS, VERS UN TERRITOIRE DURABLE» Débat du 30 octobre 2008 CAUE du Maine et Loire En présence de :, Adjoint au Maire, à l Urbanisme et au logement, Ville d

Plus en détail

Adapter la stratégie immobilière aux évolutions des services publics

Adapter la stratégie immobilière aux évolutions des services publics Adapter la stratégie immobilière aux évolutions des services publics Constats Au-delà de l'informatisation des procédures «papier», la révolution numérique pousse l administration à envisager la refonte

Plus en détail

Intervention d Axelle LEMAIRE Secrétaire d Etat chargée du Numérique, Lors du Colloque de l AVICCA

Intervention d Axelle LEMAIRE Secrétaire d Etat chargée du Numérique, Lors du Colloque de l AVICCA AXELLE LEMAIRE SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU NUMERIQUE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DU REDRESSEMENT PRODUCTIF ET DU NUMERIQUE D i s c o u r s D i s c o u r s Paris, le 13 05 2014 Intervention d Axelle

Plus en détail

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Réunion 2 21 novembre 2013 Ivry-sur-Seine Fiche synthèse Réunion 2 Emploi, formation, compétences Groupe animé par Carine SEILER, directrice du pôle

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT

AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT Direction de la Mobilité et des Transports 4 ième réunion 21 et 22 octobre 2010 AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT Merci de prendre en compte ce

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Réunion du réseau «Conseil Citoyen»

Réunion du réseau «Conseil Citoyen» Réunion de réseau «conseil citoyen». 15.01.2015. Compte rendu. L IREV a proposé une première réunion de réseau sur les conseils citoyens, à laquelle étaient invités les chefs de projet politique de la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

ST Relais des mutations économiques 1. Problématique & Enjeux

ST Relais des mutations économiques 1. Problématique & Enjeux 1. Problématique & Enjeux Apporter une réponse à la problématique posée par le Ministre : «Quelle peut-être la contribution des services à la revalorisation et/ou revitalisation/désindustrialisation des

Plus en détail

Financer la transmission-reprise: témoignage d un parcours réussi

Financer la transmission-reprise: témoignage d un parcours réussi Soutenir les projets porteurs d emplois des PME Financer la transmission-reprise: témoignage d un parcours réussi CRA Clenam François-Xavier Chompret Gaël Bielecki Maison des A&M 23 septembre 2013 SOFIRED

Plus en détail

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 1 1) Le contexte institutionnel : Conformément à la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine promulguée

Plus en détail

Formulation des enjeux du SRIT

Formulation des enjeux du SRIT Formulation des enjeux du SRIT Pour le transport de voyageurs Le SRIT : une contribution au SRADT dans le domaine des transports Le schéma doit répondre à des enjeux de désenclavement intra et inter régional.

Plus en détail

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Contribution CCI de région PACA CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Le Plan Rhône un projet de territoire intégré La CCIR PACA soutient cet outil de cohésion économique,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL :

INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL : SYNDICAT FORCE OUVRIERE RENAULT SANDOUVILLE Tél : 01.76.82 19 60 Fax : 01.76.82.06.03 @ :fo.sandouville@renault.com Site : www.sandou.free.fr Lundi 21 Octobre 2013 INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL : Une

Plus en détail

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Maubeuge - Hôtel de Ville 14 mars 2013 80 participants Les mots de la mobilité dans l Avesnois : la mobilité pour vous c est

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX Agence internationale de l énergie atomique Résolutions adoptées par la Conférence générale de l AIEA (2004)* La 48 ème session de la Conférence générale de l AIEA

Plus en détail

Dossier. L Etat annonce des premières mesures en faveur de la redynamisation économique

Dossier. L Etat annonce des premières mesures en faveur de la redynamisation économique Dossier Contrat de redynamisation du site de défense de Châlons-en-Champagne L Etat annonce des premières mesures en faveur de la redynamisation économique www.marne.gouv.fr Twitter : @Prefet51 FB : prefecturedelamarne

Plus en détail

L autodiagnostic stratégique

L autodiagnostic stratégique PÔLE DE COOPERATION R H Ô N E - A L P E S LA COOPÉRATION ENTRE LES ASSOCIATIONS SANITAIRES ET SOCIALES L autodiagnostic stratégique Cadre d analyse des Etablissements & Services GUIDE PRATIQUE DE LA COOPERATION

Plus en détail

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise DOSSIER DE PRESSE La 6 e édition des Rencontres de la création et de la reprise d entreprise se tiendra le jeudi 12 février 2009 au Zénith de Limoges, de 8h30 à 18h. L accès est gratuit et ouvert à tous,

Plus en détail

Ecotaxe poids lourds

Ecotaxe poids lourds Ecotaxe poids lourds Une exonération indispensable pour les filières bétail et viandes ARGUMENTAIRE CHIFFRE Mission d information sur l écotaxe poids lourds Audition du 16/01/14 L écotaxe poids lourds,

Plus en détail

Compte-rendu de la rencontre politique tenue à la Maison du commerce de la Chambre de commerce du Saguenay, lundi le 1er décembre 2008.

Compte-rendu de la rencontre politique tenue à la Maison du commerce de la Chambre de commerce du Saguenay, lundi le 1er décembre 2008. Compterendu de la rencontre politique tenue à la Maison du commerce de la Chambre de commerce du Saguenay, lundi le 1er décembre 2008. Animateurs de la rencontre : Madame Nadine Daoud, présidente de la

Plus en détail

Un modèle de développement économique qui a fait ses preuves

Un modèle de développement économique qui a fait ses preuves Juillet 2013 Commentaires de MEQ dans le cadre des consultations du Gouvernement du Canada sur les Sociétés à capital de risque de travailleurs Un modèle de développement économique qui a fait ses preuves

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

Réforme de l assurance-crédit :

Réforme de l assurance-crédit : Réforme de l assurance-crédit : un enjeu pour la trésorerie des entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances J ai présenté en début d année un plan pour le renforcement de la trésorerie

Plus en détail

LE CREDIT A LA CONSOMMATION, VECTEUR DE CROISSANCE QUEL EQUILIBRE ENTRE EFFICACITE ECONOMIQUE ET RESPONSABILITE?

LE CREDIT A LA CONSOMMATION, VECTEUR DE CROISSANCE QUEL EQUILIBRE ENTRE EFFICACITE ECONOMIQUE ET RESPONSABILITE? LE CREDIT A LA CONSOMMATION, VECTEUR DE CROISSANCE QUEL EQUILIBRE ENTRE EFFICACITE ECONOMIQUE ET RESPONSABILITE? Michel PHILIPPIN Directeur Général de Cofinoga Notre propos concerne la rentabilité économique

Plus en détail

Plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles et en difficulté (2015-2018)

Plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles et en difficulté (2015-2018) Plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles et en difficulté (2015-2018) Les copropriétés dans leur diversité 1. un petit immeuble datant du moyen âge (15 ème siècle), en pans de bois,

Plus en détail

«la politique de cohésion de l Union européenne 2007 2013 les fonds structurels et les associations»

«la politique de cohésion de l Union européenne 2007 2013 les fonds structurels et les associations» PREMIER MINISTRE Conseil National de la vie associative Avis sur «la politique de cohésion de l Union européenne 2007 2013 les fonds structurels et les associations» Avis adopté en Session Plénière le

Plus en détail

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Les Analyses du Centre Jean Gol La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Décembre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques du territoire

Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques du territoire Evaluation Charte du pays Cœur d Hérault Séminaire/ ateliers du 30 janvier 2013 Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques

Plus en détail

Dossier de de presse. LNPN : nouvelle étape; lancement des études Un projet qui avance avec ses partenaires. Juillet 2015

Dossier de de presse. LNPN : nouvelle étape; lancement des études Un projet qui avance avec ses partenaires. Juillet 2015 Dossier de de presse LNPN : nouvelle étape; lancement des études Un projet qui avance avec ses partenaires Juillet 2015 Aujourd hui, l étape 1 des études et de la concertation LNPN Dossier de presse Juillet

Plus en détail