Monsieur le Préfet, j ai porté une grande attention sur le chapitre relatif à la sauvegarde de l emploi et au développement économique.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Monsieur le Préfet, j ai porté une grande attention sur le chapitre relatif à la sauvegarde de l emploi et au développement économique."

Transcription

1 Question de M. Michel PETIT, Conseiller Général du canton de Beaumetz-les-Loges, Président du groupe à M. Denis ROBIN, Préfet du Pas-de-Calais, sur les mesures en matière de soutien à l activité économique et sur les mesures d aides aux personnes licenciées Monsieur le Préfet, j ai porté une grande attention sur le chapitre relatif à la sauvegarde de l emploi et au développement économique. Les crises successives qui ont touché notre pays ont fortement dégradé l état de l économie nationale, autant dans son activité intérieure qu au regard de ses exportations. Les difficultés récurrentes de nos industries montrent combien notre modèle économique doit évoluer afin de rester dans la course face à de nombreux pays émergents. Récemment, nous apprenions que la France était devenue, selon le classement du World Economic Forum, le 21 ème pays le plus compétitif du monde, chutant de trois places dans ce classement et laissant son ancienne 18 ème place à la Corée du Sud. Cette réalité des chiffres montre qu il est plus que jamais nécessaire de rendre plus compétitives nos entreprises pour qu elles puissent retrouver toute leur place dans le marché international. Notre département, vous l avez dit, n est pas exempté par la crise et le nombre de demandeurs d emploi continue de croître. Les entreprises connaissent également une situation délicate où les carnets de commandes peinent à se remplir. L Etat intervient en faveur de l emploi, vous l avez souligné, pour soutenir l économie locale et accompagner les entreprises en difficultés. Je souhaite aborder plusieurs points mais plus particulièrement le sujet du soutien de l Etat en faveur des entreprises en difficultés mais aussi des mesures d accompagnement en cas de licenciement. Les acteurs économiques ont besoin d être aidés en cette période et, comme vous l avez dit, l Etat joue un rôle prépondérant dans l analyse des situations. En 2011, la situation de Seafrance a marqué tout le Calaisis. Dernièrement, c est la situation du groupe PSA qui a attiré l attention de toute la France après l annonce d un plan de licenciements. Première question. Au regard de cette dernière annonce, y a-t-il eu une évaluation des impacts pour les équipementiers de notre département? Deuxième question, mais vous y avez déjà répondu. Effectivement, c est le canal Seine Nord. Le projet est vital, il n est pas remis en cause. Nous sommes un peu rassurés et nous verrons bien ce que le rapport mené par Monsieur le Ministre CUVILLIER donnera.

2 L actualité estivale m amène également à aborder la situation de deux entreprises du département : celle de la société Prémines à Corbehem et celle de l usine Doux à Graincourt-lès-Havrincourt. L entreprise Prémines de Corbehem a procédé au licenciement de 22 salariés et nous apprenions dans le même temps que les salariés portaient plainte pour mise en danger de la vie d autrui du fait de graves manquements à la sécurité, manquements qui auraient dû être j utilise le conditionnel- signalés par les services de l Etat, autant dans leur volet environnemental que du point de vue de la sécurité lors des contrôles annuels. Qu en est-il exactement de cette situation au regard des annonces médiatiques? Le groupe Doux, qui ne souhaite pas poursuivre son pôle d activité frais et pour lequel aucun repreneur n a déposé de proposition de reprise au tribunal de commerce de Quimper, mène inéluctablement au licenciement de plus de 250 salariés, dont plus de 20 couples qui travaillent sur le site. C est une nouvelle fois un nouveau coup dur pour notre département qui souffre. Je souhaiterais, Monsieur le Préfet, connaître les mesures existantes et les actions menées pour accompagner les entreprises en difficultés mais également savoir quels sont les moyens supplémentaires et comment ils seront utilisés pour mettre en œuvre cette entreprise et voir comment elle peut surmonter ses difficultés. De plus, quelles sont les mesures sociales mais également l accompagnement psychologique pris dans le cadre des procédures de licenciement pour aider les salariés des entreprises Prémines de Corbehem et Doux de Graincourt-lès-Havrincourt? Et j ajouterai, Monsieur le Préfet, que vous avez visité l entreprise Roquette qui a effectué un investissement de plus de 90 millions d euros cette année pour conforter, préserver, développer l entreprise. Ce fleuron de notre département a encore besoin de s étendre. RFF je pense que vous connaissez le problème du déclassement de voies ferrées, les responsables de ROQUETTE ont besoin du soutien de l Etat sur ce dossier parce qu ils veulent créer et construire sur le site plus de m² de site logistique, et cette affaire dure depuis plus de dix ans. Certes, il a fallu six ans pour poser des feux de signalisation sur une voie ferrée mais cette réalité est particulièrement frustrante pour cet entrepreneur. Surtout que ces investissements risquent un jour de partir ailleurs. D ailleurs, pour grandir, elle est arrivée au point limite de 150 hectares, emplois. Et aujourd hui, on voit que certains de ces investissements se font dans un autre département, au bord du Rhin ou en Belgique. Est lié aussi, pour conforter, booster cette entreprise, le problème du canal Seine Nord. Le but est bien sûr de créer une plateforme multimodale à Béthune qui semble évoluer.

3 Enfin, le problème d une bretelle d accessibilité à l A 25 qui ne fait que durer et se répéter également au moins depuis dix ans. Monsieur le Préfet, je vous remercie de votre attention. Réponse de M. Denis ROBIN, Préfet du Pas-de-Calais M. LE PREFET.- Monsieur le Conseiller général, il y avait tellement de questions dans votre question que je ne sais plus par quoi commencer. Je crains un peu que vous n ayez utilisé le temps de parole de votre groupe pour le trimestre à venir M. Michel PETIT.- On nous en laisse si peu M. LE PREFET.- Pour resserrer sur les quelques thématiques. Soyez assuré que l ensemble des services de l Etat sont particulièrement vigilants et actifs dans tous les dispositifs d accompagnement des salariés des entreprises en difficultés. C est évidemment une responsabilité sociale mais c est aussi un devoir envers ces familles. Chaque fois que cela est nécessaire, nous avons mis en place en amont des cellules d appui, de conseil, à destination des salariés menacés par un licenciement économique. Vous savez que selon les procédures, l Etat met en place sa cellule au moment où le licenciement est annoncé, au moment où les lettres de licenciement sont envoyées. Il nous est apparu que pour les familles, pour les salariés, c était déjà trop tard et qu ils avaient besoin d un accompagnement beaucoup plus en amont, pour les informer, leur expliquer la procédure, leur expliquer les étapes, leur expliquer ce qui allait se passer et les aider à se constituer une démarche individuelle à l intérieur de cette procédure. C est pour cela que dans le département du Pas-de-Calais, je crois que nous sommes le seul département encore à réaliser ce type de démarche, nous mettons en place dès que les difficultés sont avérées une pré-cellule d information de ces salariés. Nous l avions fait pour l entreprise Meryl Fiber dans la région d Arras, nous l avons fait également pour l abattoir de Doux à Graincourt-lès-Havrincourt. Par exemple, s agissant de l abattoir de Doux, cette démarche avait permis de contacter 177 salariés sur les 250 de l entreprise pour les accompagner. Ensuite, l Etat accompagne les territoires qui sont impactés par ces fermetures qui ont quelquefois des conséquences extrêmement dramatiques pour les collectivités. C est ce que l on a fait pour Meryl Fiber et aussi pour Seafrance. Vous savez qu indépendamment de tout le travail qui a été mené pour rechercher un repreneur de l activité de Seafrance, une convention a été signée entre les acteurs économiques du bassin du Calaisis pour accompagner le retour à l emploi d au moins 400 personnes, tout en contribuant à la modernisation d infrastructures de transports notamment ferroviaires qui sont souvent la clé du développement économique de ces territoires. S agissant de l abattoir de Doux, le Gouvernement a annoncé la semaine dernière la mise à disposition de 1 million d euros du fonds national de revitalisation des territoires, soit

4 pour accompagner une possibilité de reprise d une activité d abattage sur ce territoire, soit, si ce n était malheureusement pas possible, pour aider des entreprises à se développer et à créer de l emploi de substitution sur ce territoire qui est très impacté. On peut dire que ce type de démarche, c est un peu le même que l on retrouve par exemple lorsque l Etat ferme des implantations militaires, ce qui impacte aussi lourdement les territoires, on le sait bien dans le département du Pas-de-Calais. C est ce qui a été fait par exemple au moment de la dissolution du 601 ème régiment d Arras où l Etat a mis en œuvre un contrat de redynamisation des sites de défense, qui commence d ailleurs à porter ses fruits avec un bilan à mi-parcours très satisfaisant en terme de création d emplois que l on évalue aujourd hui à près de 630. Bien évidemment, le plus important pour nous tous est de prévenir tous ces accidents économiques, ces accidents industriels. Et là, je vous renvoie à mon intervention et à tout ce que j ai pu dire sur l activité du Commissaire au redressement productif et à son contact avec les entreprises en difficultés, l accompagnement financier des PME-PMI, la préfiguration de la Banque publique d investissement, les pôles de compétitivité qui ont été créés pour mobiliser les clés de la compétitivité. Les résultats sont très positifs. Une étude montre que 66% des entreprises des pôles interrogées ont créé des emplois grâce à leur adhésion à un pôle de compétitivité et 84% déclarent avoir pu maintenir des emplois grâce à cette adhésion. S agissant des trois entreprises que vous avez plus particulièrement signalées, d abord, en ce qui concerne la société Prémines à Corbehem, c est effectivement un problème social je dirai assez classique d accompagnement d une défaillance d entreprise et de ses salariés, mais c est bien plus que cela, c est aussi un problème de déontologie industrielle et c est de cette façon que je l aborde. A l occasion de la défaillance de cette entreprise, nous avons découvert, par des témoignages de salariés, par des témoignages d élus locaux, par les premiers éléments d inspection des services de l Etat sur le terrain, que nous ne savions sans doute pas tout et qu il s est peut-être passé dans cette entreprise un certain nombre de comportements répréhensibles qui peuvent présenter d ailleurs de graves risques pour la sécurité et pour l environnement. J ai saisi, comme je l avais indiqué aux élus de ce bassin, les services d inspection de la DREAL pour pouvoir se rendre sur place et objectiver ces doutes que nous avons. La DREAL n a pas pu mener sa mission comme elle aurait dû pouvoir le faire et je peux vous informer que j ai saisi le Procureur de la république d Arras de cette situation car, à ce point, j estime qu une suite judiciaire est nécessaire. S agissant de l abattoir de Doux à Graincourt-lès-Havrincourt, nous sommes malheureusement dans l actualité de la mise en œuvre d un plan social. Le comité d entreprise de site doit se tenir au moment d ailleurs où nous nous réunissons à la mairie de Graincourt. Des lettres de licenciement seront envoyées dans la foulée et nous entrons donc maintenant, après la pré-cellule que j avais mise en place, dans le travail d accompagnement classique des salariés.

5 Nous nous sommes rendu compte qu il y avait quand même des interrogations sur l avenir du territoire, sur la possibilité de développer une activité d élevage et d abattage sur ce territoire. Nous avons constitué avec les élus de ce secteur, avec le Maire, le Président de l intercommunalité, le Conseiller général, le Député, la Sénatrice, le Conseil régional, les services de l Etat, nous avons constitué une cellule de suivi, d échange d informations, cellule pour veiller à la complémentarité des interventions des uns et des autres, de telle façon, d une part, que les salariés se sentent effectivement pris en compte, accompagnés dans leur démarche et, d autre part, pour réfléchir à ce que nous pouvons faire chacun pour relancer le développement de ce territoire. Enfin, dernier point, vous me parlez de la société Roquette, on change un peu d échelle industrielle. Effectivement, la société Roquette, et on s en félicite, a des projets de développement considérable sur le territoire du Pas-de-Calais parce que cette entreprise a fait le choix de localiser dans le département sa production et de ne pas la rapprocher des sites de consommation qui se situent plutôt dans les pays asiatiques. Il y a effectivement un problème de desserte ferroviaire et de maîtrise du foncier dans l entreprise. Nous avons eu l occasion d en discuter avec le chef d entreprise. Un travail avec les services de l Etat est déjà très avancé, nous voyons que nous avançons vers une ou deux pistes assez consensuelles. Il s agit maintenant de prendre une décision. Je dois en parler cette semaine au Préfet de région et je dois rencontrer la Directrice de Réseau ferré de France également cette semaine pour que des décisions puissent être annoncées rapidement au chef d entreprise.

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Parlement de la Communauté française

Parlement de la Communauté française Parlement de la Communauté française Question orale de Caroline Désir, Députée, à Jean-Marc Nollet, Ministre de la petite enfance sur «L'explosion démographique bruxelloise et l'accueil de la petite enfance»

Plus en détail

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013 ÉMERGENCE DESIGN 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS lundi 02 décembre 2013 POURQUOI LA CANTINE NUMÉRIQUE? Un lieu d animation, d échanges, d expérimentation des usages Un espace de travail collaboratif en réseau

Plus en détail

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives»

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» De 14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» Mot liminaire de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Conclusion du rendez-vous du commerce «Transition numérique du commerce BtoB» -Lundi 19 octobre 2015 -

Conclusion du rendez-vous du commerce «Transition numérique du commerce BtoB» -Lundi 19 octobre 2015 - MARTINE PINVILLE SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s

Plus en détail

1 ) L élection de Jean et Martine PIGANIOL, PDG de la SAS PIGANIOL, coach Cantal 2012.

1 ) L élection de Jean et Martine PIGANIOL, PDG de la SAS PIGANIOL, coach Cantal 2012. Discours de conclusion du Préfet du Cantal Cérémonie des vœux 2012 auxentreprises cantaliennes à la Chambre d Industrie et de Commerce du Cantal *** Lundi 9 janvier 2012 à 18 h 00 Monsieur le Président

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Pacte d Avenir pour la Bretagne. Contribution pour la compétitivité de l industrie bretonne

Pacte d Avenir pour la Bretagne. Contribution pour la compétitivité de l industrie bretonne Pacte d Avenir pour la Bretagne Contribution pour la compétitivité de l industrie bretonne Dans un contexte économique et social (international, national) qui pèse (et pèsera) lourdement sur les entreprises

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé PROGRAMME NATIONAL NUTRITION SANTÉ 55 La coordination interministérielle du programme national nutrition santé Le Programme national nutrition santé (PNNS, 2001-2005), financé par l Etat et l assurance

Plus en détail

Emploi en Limousin : Conférence de presse de Michel JAU, prefet de la région Limousin

Emploi en Limousin : Conférence de presse de Michel JAU, prefet de la région Limousin Emploi en Limousin : Conférence de presse de Michel JAU, prefet de la région Limousin Limoges le 13 mai 2013 Bilan d une année d activité du Commissaire au redressement productif du Limousin Point sur

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES EN FRANCE ET DANS LE TARN

LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES EN FRANCE ET DANS LE TARN Préfecture du Tarn LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES EN FRANCE ET DANS LE TARN Mise en place à l initiative du président de la République, le 27 octobre 2008, la médiation du crédit aux entreprises

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Communiqué de Presse le 17 juin 2013 La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Du fait du compactage de ses activités, le site

Plus en détail

Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud

Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud 5 ème CONFÉRENCE ANNUELLE DES ENTREPRENEURS lundi 12 novembre 2012 Paris Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud Monsieur le Ministre, Mesdames et messieurs, «L avenir est quelque chose

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Lancement du chantier Eurartisanat Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social 22 mai 2015 DISCOURS Seul le prononcé fait foi Monsieur

Plus en détail

SUD EDUCATION FERME LA NICHE FISCALE ACADOMIA

SUD EDUCATION FERME LA NICHE FISCALE ACADOMIA Pour une école publique, laïque, égalitaire et émancipatrice SUD EDUCATION 35 INFOS / N 18 / LUNDI 17 OCTOBRE 2011 SUD EDUCATION FERME LA NICHE FISCALE ACADOMIA Le syndicat Sud Education d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER 1 DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER A L OCCASION DE LA RENCONTRE SUR «L ARRIVEE DE L ENFANT EN FRANCE : LA FIN DU PROCESSUS D ADOPTION?» (Centre

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Clôture de l'assemblée générale d Action Logement

DISCOURS de Sylvia PINEL. Clôture de l'assemblée générale d Action Logement Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le mercredi 3 juin 2015 DISCOURS de Sylvia PINEL Clôture de l'assemblée générale d Action

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS Municipales 2014 31 janvier 2014 Catégories : Non classé Laisser un commentaire

Plus en détail

La mobilisation des acteurs publics pour la reconversion d un site industriel : l exemple de Matra à Romorantin

La mobilisation des acteurs publics pour la reconversion d un site industriel : l exemple de Matra à Romorantin La mobilisation des acteurs publics pour la reconversion d un site industriel : l exemple de Matra à Romorantin Atelier organisé par l Institut de gestion publique du développement économique (IGPDE) -

Plus en détail

Bilan des «Cinq Engagements FBF» Questionnaire «Entreprises» Entreprises de l artisanat et du commerce de proximité

Bilan des «Cinq Engagements FBF» Questionnaire «Entreprises» Entreprises de l artisanat et du commerce de proximité Bilan des «Cinq Engagements FBF» Questionnaire «Entreprises» Entreprises de l artisanat et du commerce de proximité UPA-APCMA : 225 réponses au questionnaire (au 7 septembre 2015) Questions préliminaires

Plus en détail

PRÉSERVE. Et Renforcement de la Viabilité des Entreprises. Prévention des Risques Economiques et Sociaux. preserve. preserve. preserve.

PRÉSERVE. Et Renforcement de la Viabilité des Entreprises. Prévention des Risques Economiques et Sociaux. preserve. preserve. preserve. PRÉSERVE Prévention des Risques Economiques et Sociaux Et Renforcement de la Viabilité des Entreprises Dispositif PRESERVE Depuis 2006 l ARIA mène une action de soutien en faveur des IAA régionales qui

Plus en détail

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants?

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants? Santé et relations humaines au Sommes-nous prêts à être plus performants? Principaux enseignements de l enquête Mesure Management Santé chez les entrepreneurs de CroissancePlus Les traits d'identité constitutifs

Plus en détail

Outil de veille des PME franciliennes face à la crise

Outil de veille des PME franciliennes face à la crise Outil de veille des PME franciliennes face à la crise Vague 3 Janvier 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 171 responsables de PME en Ile de France, constitué

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral Allocution de Roberta Jamieson Présidente et directrice générale Indspire

Plus en détail

2009-2011: une première mission de prospection exogène

2009-2011: une première mission de prospection exogène 2009-2011: une première mission de prospection exogène Le contexte Dès 2007, les acteurs institutionnels (Etat, Conseil Régional d'aquitaine, Conseil Général des Landes, Communautés de Communes d Hagetmau,

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

Je suis fière de vous présenter aujourd hui ce budget primitif en Développement social et santé. J en assume les ambitions et les choix politiques.

Je suis fière de vous présenter aujourd hui ce budget primitif en Développement social et santé. J en assume les ambitions et les choix politiques. Budget 2014 Présentation Annexe 13 Développement social et santé Laure Lechatellier Monsieur le Président, Mes cher-es collègues, Je suis fière de vous présenter aujourd hui ce budget primitif en Développement

Plus en détail

Bien se faire conseiller

Bien se faire conseiller Bien se faire conseiller Comment choisir son cabinet d aide à la création Se faire accompagner surtout au début, est vraiment indispensable. Une boutique de gestion est le partenaire idéal pour vous aider

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Philippe Busquin Commissaire Européen pour la Recherche La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Discours à la Conférence «Priorité à la science» Lisbonne 31 mai 2004 Monsieur le Président

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

Compte-rendu de la rencontre politique tenue à la Maison du commerce de la Chambre de commerce du Saguenay, lundi le 1er décembre 2008.

Compte-rendu de la rencontre politique tenue à la Maison du commerce de la Chambre de commerce du Saguenay, lundi le 1er décembre 2008. Compterendu de la rencontre politique tenue à la Maison du commerce de la Chambre de commerce du Saguenay, lundi le 1er décembre 2008. Animateurs de la rencontre : Madame Nadine Daoud, présidente de la

Plus en détail

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY SYMPOSIUM AFRICAIN SUR LA FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT ROUTIER CASABLANCA, LE 5 MAI 2012 Excellence Monsieur

Plus en détail

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON DELEGATION DE M. Jean Charles BRON 338 D -20080325 Soutien au développement du commerce, de l artisanat et des services de la Ville de Bordeaux. Action de promotion et de prospection d enseignes présentée

Plus en détail

Le Centre d excellence Sports Rousseau : une bonne affaire pour les Blainvillois! Présentation du maire 13 novembre 2012

Le Centre d excellence Sports Rousseau : une bonne affaire pour les Blainvillois! Présentation du maire 13 novembre 2012 Présentation du maire 13 novembre 2012 Mot du maire Le 23 octobre, nous adoptions les résolutions relatives à l entente de principe survenue entre les villes de Boisbriand et de Blainville, concernant

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Le soutien aux entreprises par la DRFIP

Le soutien aux entreprises par la DRFIP Le soutien aux entreprises par la DRFIP Mutécos Arras - 22 juin 2011 Christian RATEL Administrateur Général des Finances Publiques Directeur Régional des Finances Publiques du Nord - Pas-de-Calais et du

Plus en détail

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial Check upon delivery Fonds pour l environnement mondial Discours prononcé par Monique Barbut, directrice générale et présidente Fonds pour l environnement mondial Conférence africaine des ministres de l

Plus en détail

INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL :

INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL : SYNDICAT FORCE OUVRIERE RENAULT SANDOUVILLE Tél : 01.76.82 19 60 Fax : 01.76.82.06.03 @ :fo.sandouville@renault.com Site : www.sandou.free.fr Lundi 21 Octobre 2013 INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL : Une

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la signature de la Charte des relations fournisseurs responsables par Meda Manufacturing 19 décembre 2013 Monsieur le Maire, Monsieur le Vice-Président

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès?

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? D un côté, les intéressés n ont pas toujours bonne presse et de l autre, les employeurs peuvent parfois voir d un œil des plus suspicieux

Plus en détail

Discours de Marylise LEBRANCHU. 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France. «Les départements : modernité et proximité»

Discours de Marylise LEBRANCHU. 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France. «Les départements : modernité et proximité» Discours de Marylise LEBRANCHU 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France «Les départements : modernité et proximité» Troyes Jeudi 15 octobre 2015. Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

M. DESCHAMPS Yvon, rapporteur : Avis favorable de la Commission, Monsieur le Maire.

M. DESCHAMPS Yvon, rapporteur : Avis favorable de la Commission, Monsieur le Maire. 2004/3431 - Garantie sollicitée à 50 % par le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc dans le cadre du réaménagement de sa dette pour un montant total de 62.929.277,36 et pour trois emprunts complémentaires

Plus en détail

SYLVIA PINEL. Mardi 11 février 2014

SYLVIA PINEL. Mardi 11 février 2014 SYLVIA PINEL MINISTRE DE L ARTISANAT, DU COMMERCE ET DU TOURISME D i s c o u r s D i s c o u r s Paris, le 12 février 2014 Intervention de Sylvia PINEL, ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme

Plus en détail

Allocution de Monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise ---------------------- Soirée sur l Emprunt Obligataire National

Allocution de Monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise ---------------------- Soirée sur l Emprunt Obligataire National Allocution de Monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise ---------------------- Soirée sur l Emprunt Obligataire National 28 Juin 2016, Hôtel Aurassi Draft 2 Juin 2016 1 Monsieur le

Plus en détail

Restitution des deux ateliers de travail.

Restitution des deux ateliers de travail. Restitution des deux ateliers de travail. Animés par Nicolas Camphuis, directeur du CEPRI et Louis Hubert, directeur de la stratégie territoriale Agence de l eau Seine-Normandie. Nicolas Camphuis : Il

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

Les missions de l Expert-Comptable auprès du comité d entreprise

Les missions de l Expert-Comptable auprès du comité d entreprise Plaquette d information Cette plaquette a été conçue pour vous permettre une meilleure compréhension du rôle et des missions de l Expert-Comptable du comité d entreprise. ASSISTANCE ET CONSEIL EXPERTISE

Plus en détail

Monument historique industriel Un comité scientifique constitué pour la sauvegarde de la mémoire du lavoir des Chavannes

Monument historique industriel Un comité scientifique constitué pour la sauvegarde de la mémoire du lavoir des Chavannes Monument historique industriel Un comité scientifique constitué pour la sauvegarde de la mémoire du lavoir des Chavannes Ce jeudi après-midi, l Hôtel de Ville de Montceau a accueilli une réunion de mise

Plus en détail

Partie I L Allemagne

Partie I L Allemagne Partie I L Allemagne Avant-propos L Allemagne est le premier partenaire économique de la France, le plus grand marché de consommateurs en Europe et, selon la banque mondiale, c est le pays qui est actuellement

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Agriculteurs, comptez sur votre expert-comptable

Agriculteurs, comptez sur votre expert-comptable Agriculteurs, comptez sur votre Analyser un prix de revient, établir un budget, un plan de financement permet d aider au choix et à la mise en place d un statut social, juridique, de conseiller sur le

Plus en détail

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012 Intervention du ministre de l'intérieur sur la sécurité routière 5 janvier 2012 La lutte contre l insécurité routière constitue une grande cause nationale. C est une priorité majeure pour le Gouvernement

Plus en détail

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial Département de la Gironde Préfecture de la Gironde Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon et du Val de l Eyre SYBARVAL ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC Document d Aménagement Commercial du 17 décembre

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy. Inauguration de la Mission locale

Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy. Inauguration de la Mission locale Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy Inauguration de la Mission locale 25 septembre 2013 1 Monsieur le Conseiller régional, Mesdames messieurs les élus, Monsieur le Directeur, Mesdames et messieurs

Plus en détail

Forum National sur le Climat des Affaires au Togo

Forum National sur le Climat des Affaires au Togo REPUBLIQUE TOGOLAISE ------------------------ Travail-Liberté-Patrie ------------- Discours d ouverture de : Son Excellence Kwesi Séléagodji AHOOOMEY-ZUNU Premier Ministre, Chef du Gouvernement au Forum

Plus en détail

Quatrième grand prix V.I.E Europe du Sud Est

Quatrième grand prix V.I.E Europe du Sud Est Quatrième grand prix V.I.E Europe du Sud Est Grand Prix V.I.E EDSE Innovation Grand Prix V.I.E EDSE Performance commerciale Grand Prix V.I.E EDSE Prix Spécial Nom du candidat : Florent GERARD Responsable

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

2 Forum transfrontalier des professionnels des activités aquatiques, de la glisse et du nautisme

2 Forum transfrontalier des professionnels des activités aquatiques, de la glisse et du nautisme 1 2 Forum transfrontalier des professionnels des activités aquatiques, de la glisse et du nautisme Discours de clôture M. Manuel de LARA Vice-président délégué au développement économique, à l Innovation

Plus en détail

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former CCI Dordogne Axes stratégiques 2011 ı 2015 cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former Evolution du nombre d entreprises entre 2005 et 2010 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 6 125 5 151 2 522 6 472

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008

Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008 Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008 Ce soir, nous inaugurons un nouveau lieu pour un nouveau service mis à la disposition

Plus en détail

2 èmes Rencontres parlementaires sur le Dossier médical personnel

2 èmes Rencontres parlementaires sur le Dossier médical personnel Xavier Bertrand MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Discours Sous réserve du prononcé 2 èmes Rencontres parlementaires sur le Dossier médical personnel «Le chantier du DMP : point d étape» Mardi 23

Plus en détail

VANDENBROUCKE Jimmy. RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE

VANDENBROUCKE Jimmy. RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE VANDENBROUCKE Jimmy TC1C RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE CELTIC LEVAGE Manutention Transfert Stockage int / ext - Transport 03 21 45 04 28 03 21 45 22 68 PRESENTATION Celtic levage

Plus en détail

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 «Initiatives locales et développement participatif au service

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. Notre grande cause à nous, c est faire naître votre

RAPPORT ANNUEL. Notre grande cause à nous, c est faire naître votre RAPPORT ANNUEL Lauréat au palmarès 2010 France Initiative pour la bonne appropriation de la démarche qualité et la très forte implication de la plateforme à tous les niveaux du réseau dans les groupes

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Réalisée quotidiennement par la CCI de Quimper Cornouaille, la revue de presse a pour objectif de présenter l essentiel de l actualité économique

Plus en détail

Conférence annuelle des médias Swissmem du 24 février 2009 à Zurich

Conférence annuelle des médias Swissmem du 24 février 2009 à Zurich Le texte prononcé fait foi. Conférence annuelle des médias Swissmem du 24 février 2009 à Zurich «Les défis 2009» Exposé de Monsieur le Conseiller national Johann Niklaus Schneider-Ammann, président de

Plus en détail

Etats Unis : «La crise économique actuelle : causes, conséquences et solutions»

Etats Unis : «La crise économique actuelle : causes, conséquences et solutions» Introduction : Dans tous les pays capitalistes, c'est-à-dire presque tous les pays du monde car nous sommes dans société mondialisée, nous pouvons constater que l activité économique n est pas régulière,

Plus en détail

ANTICIPEZ Préparez la reprise!

ANTICIPEZ Préparez la reprise! DOSSIER ANTICIPEZ Préparez la reprise! Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat se mobilise pour faire face à la crise et préparer la reprise! Faire face à la crise Préparer la reprise Depuis novembre

Plus en détail

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel.

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel. MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE Ma vie en partage Entretiens avec Mélanie Loisel AU NOM DE TOUS LES MIENS Par l auteur de l aube Avant-propos Vivre, c est savoir pourquoi l on vit. Pourquoi a-t-il voulu

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans DOSSIER DE PRESSE Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans 6 juin 2012 Fiche 1 : Présentation de la mesure Fiche 2 : Pourquoi cette mesure? Fiche 3 : Comment s appliquera-t-elle? A qui bénéficiera-t-elle?

Plus en détail

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF Amandine Potier Psychologue 3C Besançon I Un dispositif d annonce : pourquoi? Le 28 novembre 1998 à Paris ont lieu les premiers états généraux de patients

Plus en détail

Budget de capital 2016-2017. L hon. Roger Melanson, ministre des Finances. Nouveau-Brunswick

Budget de capital 2016-2017. L hon. Roger Melanson, ministre des Finances. Nouveau-Brunswick Budget de capital 2016-2017 L hon. Roger Melanson, ministre des Finances Nouveau-Brunswick Monsieur le président, j ai le plaisir de prendre la parole à la Chambre aujourd hui au moment de déposer le budget

Plus en détail

Nos juristes d Allianz vous aident à résoudre vos litiges. Protection Juridique

Nos juristes d Allianz vous aident à résoudre vos litiges. Protection Juridique Nos juristes d Allianz vous aident à résoudre vos litiges. Protection Juridique Allianz Protection Juridique * est l assurance de protection juridique du Groupe Allianz. Chargée de défendre les intérêts

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Présentation de la Médiation du crédit aux entreprises

Présentation de la Médiation du crédit aux entreprises Présentation de la Médiation du crédit aux entreprises Juin Mars 2009 1 Sommaire Le Médiateur du crédit Sa mission Ses objectifs Ses équipes La démarche : simple et accessible à tous Les entreprises éligibles

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes wwww.poitou-charentes.gouv.fr DOSSIER DE PRESSE Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes Lundi 19 décembre 2011 Le marché de l emploi en Poitou-Charentes touché par la

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Lorraine Association Nature Le fort 55140 Champougny 06 27 04 91 13 SIREN : 517 474 631 ; SIRET : 517 474 631 00010 Catégorie juridique 9260 Email : lorraine_association_nature@yahoo.fr Site internet :http://www.lorraine-association-nature.com

Plus en détail