Mémoire de PFE : Maintenance des Installations Fixes de Traction Electrique Ferroviaire de Bourgogne Franche Comté

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mémoire de PFE : Maintenance des Installations Fixes de Traction Electrique Ferroviaire de Bourgogne Franche Comté"

Transcription

1 Résumé Mémoire de PFE : Maintenance des Installations Fixes de Traction Electrique Ferroviaire de Bourgogne Franche Comté Juin 2011 Raphaël DAVID INSA de Strasbourg - Spécialité Génie Electrique, Option Energie Projet de Fin d Etudes du 31 janvier au 17 juin 2011 Réseau Ferré de France-Direction Régionale Bourgogne Franche-Comté La City - 2, rue Gabriel Plançon Besançon Cedex Tuteurs RFF : Monsieur Antoine LATOUCHE, chef du service commercial et gestion du réseau Monsieur Fabrice CHARLET, chargé de maintenance Tuteur INSA de Strasbourg : Docteur Guy STURTZER, Maître de conférences en Génie Electrique Résumé : En Bourgogne Franche Comté, le réseau ferré, constitué de lignes anciennes comme de plus récentes, se trouve confronté à un large panel de problématiques de maintenance de ses installations de traction électrique. Ce projet fait le point sur la consistance du réseau régional et sur les différents besoins de maintenance rencontrés par les établissements. Ces besoins sont retranscrits dans le cadre de la politique nationale de maintenance. Enfin, ce projet revient sur une ligne particulière dont les besoins de maintenance sont forts : La Bresse. Si le projet est régional, ses conclusions sont le reflet d une problématique nationale. Abstract : In Bourgogne and Franche Comte, the rail network, consisting of old and new lines, is facing a wide range of issues of maintenance of its electric installations. This project provides a view on the consistency of the regional network and the various maintenance needs met by establishments. These needs are transcribed in the context of national policy for maintenance. Finally, this project returns on a particular line which maintenance needs are high: The Bresse line. If the project is regional, its conclusions reflect a national problem. 1 / 6

2 I. Contexte Depuis la création de l établissement public Réseau Ferré de France (RFF) en 1997, celui ci gère l ensemble du patrimoine et des infrastructures du réseau ferré national. La maintenance, qui regroupe l entretien courant et le renouvellement, est déléguée à la SNCF Infra, qui possède les connaissances techniques et des moyens opérationnels importants. Si l entretien courant est fixé dans la convention de gestion, RFF reste toutefois décisionnaire sur les opérations de renouvellement et sur la stratégie de développement de son réseau. Une bonne connaissance du réseau et de son état est donc fondamentale pour garantir une maîtrise parfaite de la maintenance et des coûts. Ce projet mené entre janvier et juin 2011 a pour but de faire le point sur les Installations Fixes de Traction Electrique (IFTE) de Bourgogne Franche Comté. II. Consistance du réseau Le réseau régional comporte environ 1460 km de voies électrifiées (sur 3000 km) dont 530 km en 1500V. RFF a souhaité établir une base de données recensant les différents constituants du système caténaire afin d avoir une vue globale sur les IFTE. La première partie du projet a permis de recenser les différentes sources de données et les lacunes de celles ci dans le système d information RFF. ARMEN et RESEAU sont les 2 sources de données principales qui permettent de localiser et recenser les IFTE. Le recoupement d e ces informations a permis de créer un e base de données locale qui peut être mise à jour par importation des données depuis ARMEN ou RESEAU. Cette base locale permettra au chargé de maintenance d effectuer des requêtes et recoupements de données selon ses besoins. Par exemple, une liste des sous stations et poste de mise en parallèle (PMP) d une ligne a ainsi pu être facilement établie. Toutefois, ces bases de données présentent quelques lacunes : Des champs ne sont pas complétés par les établissements, comme la puissance des sous stations L état des composants n y est pas renseigné Contrairement aux attentes initiales, ces bases n ont donc pas pu être complétées par l état et les besoins de maintenance puisque ces informations n existent pas sous forme d une base de données de l état des composants. D après cette base de données, une carte a été établie par le cartographe régional. 2 / 6

3 3 / 6

4 III. Problématiques de maintenance régionale La carte fait clairement apparaître que les lignes classiques sont électrifiées en 1500V en Bourgogne et en 25000V en Franche Comté. Les problématiques de maintenance rencontrées sont alors différentes. 5 domaines sont à prendre en considération dans la maintenance caténaire : Les fils de contact : ceux ci s usent très vite en 1500V. Pour réduire l usure globale, la section cuivre doit être suffisante. En région, des renforcements de section sont demandés sur la ligne (ligne Paris Lyon Méditerranée ou PLM) côté nord, ainsi que sur la et sur une grande partie de la (Ligne de la Bresse). Des remises en état de 5 PMP sur PLM sont demandées. Pour réduire l usure locale, le plan de contact doit être parfait en évitant les points durs. Des allègements de bras de rappel et des connexions ont été étudiés. La campagne de remplacement, commencée sur PLM nord, est loin d être terminé. Les poteau x : L âge élevé d es poteaux sur l es lignes 1500V (jusqu à 60ans) nécessitent des opérations de régénération. 1) Les poteaux peints nécessitent des remises en peinture régulières demandés par la SNCF (périodicité à fixer définitivement et à financer). 2) Le siège RFF demande à la région une étude sur les poteaux béton fixant définitivement une politique et une date butoir de remplacement. 3) Les dés béton à la base des poteaux sont à régénérer sur PLM nord et sur la Ces composants influent fortement sur la durée de vie du poteau. L armement caténaire est constitué d un grand nombre de composants aux durées de vies différentes qui fixent le fil aux poteaux. Des référentiels et des moyens de mesure permettant la cotation de ces pièces doivent être établis. En région, les établissements demandent principalement 3 maintenances amélioratives en 1500V : l allègement des bras de rappel et des connexions pour limiter les points durs, et les sectionnements mécaniques du porteur auxiliaire, ceci en vue de limiter l effet «accent circonflexe» et donc les usures localisées du fil de contact. Le circuit de retour traction (rail et conducteurs) permet le retour du courant de traction vers la sous station. On relève des sous dimensionnements créant des chutes de tension et des problèmes avec les circuits de voie en 1500V. Sur PLM et la Bresse, des renforcements sont à prévoir pour remise aux normes. Les Equipements d Alimentation des Lignes Electriques (EALE) permettent la fourniture et la protection de l énergie électrique. Diverses régénérations sont 4 / 6

5 prévues pour fiabiliser le matériel. De nombreux composants obsolètes posent des problèmes d approvisionnement en pièces de rechange. Les PMP hors service depuis des années de PLM doivent être réparés. Des maintenances amélioratives sont demandées sur plusieurs lignes : sur , des améliorations des sections de séparation sont à étudier. Enfin des demandes de commandes d interrupteurs à distance et remplacements de sectionneurs par des interrupteurs sont à étudier afin de diminuer les temps de consignation et ainsi d augmenter les temps effectifs de travail des équipes et donc augmenter la production. Les causes diverses : une amélioration générale et une maîtrise des interventions sur IFTE en région s accompagne des moyens financiers mais également opérationnels. Les établissements font part de temps d intervention (1h50) trop courts et des distances d acheminement de trains de travaux trop longues (50km). Ces plages travaux trop courtes ne sont pas compatibles avec la massification et la coactivité des chantiers voie et caténaire notamment, faute de plages plus importantes, des interventions plus ciblées par activité seraient plus efficaces. Enfin, des accès supplémentaires pour les engins légers d intervention type «4 axes» sont à ajouter dans le but de réduire les temps d acheminement. IV. Etude de la Bresse La ligne de la Bresse ( ) est en sous dimensionnement IFTE global. Cette ligne 1500V dimensionnée à l économie est un frein au développement prévu du trafic sur cette zone. Des restrictions de capacité y ont déjà lieu (espacement des trains pour limiter la consommation). Des études sont en cours d une part par la SNCF pour lever les restrictions de capacité. Des renforcements de la section cuivre et du circuit de retour traction ainsi que des améliorations du plan de contact sont préconisées. D autre part, des bureaux d études travaillent à l augmentation de vitesse et du trafic en vue de reports de trafics et d augmentation futures. Leurs premières conclusions sont attendues en Juin Ce projet de Fin d Etudes a permis de vérifier la nécessité de réaliser ces opérations. D après mes simulations prenant en compte les positions des sous stations, la section cuivre, les PMP, la déclivité, l espacement des trafics et le tonnage remorqué, les résultats font apparaître que les chutes de tension sont très importantes en milieu des secteurs. Si le trafic espacé ne pose aucun problème, des conditions de trafic dégradées avec espacements réduits des trains et redémarrages fréquents peuvent conduire à des disjonctions répétées (simulations effectuées avec pics de courant). Les secteurs entre Navilly et Frontenaud sont les plus sensibles en raison des déclivités entre 8 et 12. L ajout de PMP entre Navilly et Mervans semble à prioriser. Il est également à noter que des essais d un nouveau procédé innovant sont en cours dans le sud ouest de la France. Il s agit du 2 X 1500V, système nécessitant 2 groupes redresseurs en sous stations et des postes d injection (avec hacheur) en ligne. Le courant est véhiculé jusqu aux trains sous 2 tensions différentes qui limitent les chutes de tension et les effets sur le circuit de retour traction. Si les résultats s avèrent probants, il sera certainement intéressant d associer ce système moins coûteux sur la Bresse. 5 / 6

6 V. Conclusion En plus de l entretien courant, de nombreuses actions doivent être entreprises en renouvellement afin d éviter des dégradations irréversibles. Ces actions nécessitent des moyens de décisions pour donner une ligne d action fixe dans le temps. De par la diversité de ses lignes, la Bourgogne Franche Comté présente un large panel de problématiques en IFTE, représentatives du réseau national. La Bourgogne Franche Comté, déjà précurseur dans le projet d émergence, annonce sa volonté de réaliser les études sur la maintenance caténaire (comme les réfections de poteaux) dont les conclusions pourront être reprises comme ligne d action nationale. 6 / 6

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE DIJON-DOLE-BESANCON.....

Plus en détail

Audit sur l état des infrastructures du réseau ferré national français

Audit sur l état des infrastructures du réseau ferré national français Audit sur l état des infrastructures du réseau ferré national français Assemblée annuelle EFTRC European Federation of Railway Trackworks Contractors Montreux, le 16 juin 2006 Contexte de l audit RFF et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE

DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE PARIS

Plus en détail

INNOVATION LA SNCF TESTE DES DRONES POUR INSPECTER LES OUVRAGES D ART

INNOVATION LA SNCF TESTE DES DRONES POUR INSPECTER LES OUVRAGES D ART INNOVATION LA SNCF TESTE DES DRONES POUR INSPECTER LES OUVRAGES D ART INNOVATION LA SNCF TESTE DES DRONES POUR INSPECTER LES OUVRAGES D ART Le 5 novembre, SNCF a procédé à des tests de drones pour inspecter

Plus en détail

Travaux sur l'infrastructure en mode secteurchantier d'une ligne fermée pour travaux en l'absence de voie contiguë circulée

Travaux sur l'infrastructure en mode secteurchantier d'une ligne fermée pour travaux en l'absence de voie contiguë circulée Travaux sur l'infrastructure en mode secteurchantier d'une ligne fermée pour travaux en l'absence de voie contiguë circulée Règle d'exploitation particulière Version 01 du 06-01-2012 Applicable à partir

Plus en détail

COPIE. Référentiel Infrastructure Document d'application. Livret technique - Mission de Représentant Sécurité Opérationnelle (RSO)

COPIE. Référentiel Infrastructure Document d'application. Livret technique - Mission de Représentant Sécurité Opérationnelle (RSO) Référentiel Infrastructure Document d'application Livret technique - Mission de Représentant Sécurité Opérationnelle (RSO) Édition du 24-11-2014 Version 01 du 24-11-2014 Applicable dès réception IN07911

Plus en détail

lgv est européenne - 2 ème phase

lgv est européenne - 2 ème phase Grande Vitesse Maître d œuvre lgv est européenne - 2 ème phase france ingénierie environnementale et durable tracé et voie ouvrages d art aériens structures souterraines génie civil signalisation énergie

Plus en détail

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 LE RENOUVELLEMENT DU RÉSEAU : UNE PRIORITÉ DE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE Le Plan de rénovation

Plus en détail

A M E N A M E N T P M R DU P O L E D E C H A N G E M U L T I M O D A L DE LA G A R E DE L Y O N P E R R A C H E

A M E N A M E N T P M R DU P O L E D E C H A N G E M U L T I M O D A L DE LA G A R E DE L Y O N P E R R A C H E A M E N A M E N T P M R DU P O L E D E C H A N G E M U L T I M O D A L DE LA G A R E DE L Y O N P E R R A C H E Société d accueil : PFE présenté par : Tuteur industriel : Enseignant superviseur : SNCF

Plus en détail

Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage

Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage 1. Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage Bordeaux, le 8 juin 2010 OBJET La réalisation d une ligne nouvelle entraine l interception ou le voisinage avec des réseaux

Plus en détail

Bilan carbone des infrastructures ferroviaires : approches et outils RFF journées techniques IFSTTAR - 9 février 2011

Bilan carbone des infrastructures ferroviaires : approches et outils RFF journées techniques IFSTTAR - 9 février 2011 Bilan carbone des infrastructures ferroviaires : approches et outils RFF journées techniques IFSTTAR - 9 février 2011 Mieux rendre compte de l enjeu carbone en amont des projets Grands objectifs internationaux

Plus en détail

Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP

Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP FORMATION POUR LES ELECTROMECANICIENS SPECIALISES DANS LA MAINTENANCE DES PRINCIPAUX COMPOSANTS DE VEHICULES ELECTRIQUES: BATTERIES, MOTEURS ELECTRIQUES,

Plus en détail

[Résumé: Intégration d un contrôle automatisé dans une station de test électrique]

[Résumé: Intégration d un contrôle automatisé dans une station de test électrique] SEPTEMBRE 2013 INSA de Strasbourg Génie électrique : Option énergie Par : Adnane BOUKHEFFA Tuteur Institutionnel : M. Guy STURTZER Réalisé au sein du Groupe Legrand 290 Avenue de Colmar, Strasbourg 67100

Plus en détail

Un nouveau poste urbain HTA/ BT de distribution publique intégré à son environnement

Un nouveau poste urbain HTA/ BT de distribution publique intégré à son environnement Un nouveau poste urbain HTA/ BT de distribution publique intégré à son environnement Mots clés M11 Postes urbains, Distribution publiques, Environnement. Par V. Murin 1, P. Lauzevis 2 1 EDF R&D, Laboratoires

Plus en détail

Batteries COSYS PFC automatique. Notice d utilisation

Batteries COSYS PFC automatique. Notice d utilisation Batteries COSYS PFC automatique Notice d utilisation F F Sommaire CONDITIONS DE GARANTIE 3 CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ ET D UTILISATION 4 DESCRIPTION DU SYSTÈME 5 Généralités 5 Fonction 5 Construction

Plus en détail

RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE

RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE VISITE DE CHANTIER : LUNDI 14 AVRIL 2014 23h00 DOSSIER DE PRESSE Contacts presse RFF : Marianne MINARD - Tél : 06 86 28 67 94 marianne.minard@rff.fr SNCF

Plus en détail

Palaiseau-Villebon, à la gare

Palaiseau-Villebon, à la gare actu en images Travail sur caténaires TSO remplace se par des élévateurs d L échelle double en bois, appelée lorry, fait encore partie du paysage des chantiers ferroviaires. Généralement utilisée pour

Plus en détail

P. 3 IMPACT : UN PROGRAMME DE GRANDE AMPLEUR POUR RÉPONDRE AUX ATTENTES P. 4 IMPACT EN CHIFFRES : + 6,5 POINTS DE REGULARITÉ EN 1 AN

P. 3 IMPACT : UN PROGRAMME DE GRANDE AMPLEUR POUR RÉPONDRE AUX ATTENTES P. 4 IMPACT EN CHIFFRES : + 6,5 POINTS DE REGULARITÉ EN 1 AN EDITO Grâce aux efforts conjointement réalisés par SNCF et RFF, INTERCITÉS a réussi le pari d améliorer considérablement sa production sur l axe Paris Clermont-Ferrand. Le programme IMPACT INTERCITÉS,

Plus en détail

Important chantier de renouvellement des voies ferrées sur le réseau de Paris-Est

Important chantier de renouvellement des voies ferrées sur le réseau de Paris-Est Communiqué de presse Paris, le 1 er septembre 2011 mportant chantier de renouvellement des voies ferrées sur le réseau de Paris-Est Des travaux de renouvellement de voies ferrées sur la ligne Paris-Provins-

Plus en détail

AUDIT SUR L ÉTAT DU RÉSEAU (AUDIT RIVIER)

AUDIT SUR L ÉTAT DU RÉSEAU (AUDIT RIVIER) RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE - RFF AUDITS EPFL REVISITES SYNTHESE DES TRAVAUX DU GROUPE D'ETUDES AUDIT SUR L ÉTAT DU RÉSEAU (AUDIT RIVIER) DR YVES PUTALLAZ DR PANOS TZIEROPOULOS Doc. LITEP 346/03 Septembre 2012

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART?

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? 1 2 MAÎTRES MOTS POUR LE PROJET... EFFICACE ET RAISONNABLE «Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c est parce que nous n'osons pas

Plus en détail

LANCEMENT DES TRAVAUX DOSSIER DE PRESSE

LANCEMENT DES TRAVAUX DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DES TRAVAUX 10 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Renaissance de la ligne ferroviaire Belfort Delle : lancement des travaux en gare de Delle Delle, le 10 septembre 2015 Un

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE

DOCUMENT DE SYNTHESE E L A B O R A T I O N D U N P R O C E S S DE P I L O T A G E ET DE S U I V I Société d accueil : ELAN, MANAGEMENT DE PROJETS PFE présenté par : FOURREY Maxime Tuteur industriel : M. Julien DUBREUIL, Responsable

Plus en détail

Modernisation de la ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours

Modernisation de la ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours Modernisation de la ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours Section Vendôme Château-Renault Visite de chantier 16 octobre 2013 SOMMAIRE Les financeurs... 3 La ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours Section

Plus en détail

Séance d information concernant la formation professionnelle initiale d électricien/ne de réseau CFC

Séance d information concernant la formation professionnelle initiale d électricien/ne de réseau CFC Séance d information concernant la formation professionnelle initiale d électricien/ne de réseau CFC Lignes de contact Présentation des nouveaux domaines spécifiques Urs Wili, Furrer+Frey AG, Berne Pierre-André

Plus en détail

COT & COGC de Paris Saint-Lazare

COT & COGC de Paris Saint-Lazare Organisme d accueil COT & COGC de Paris Saint-Lazare Interview du 13 Février 2013 avec Richard Goult Mail : richard.goult@sncf.fr Tel : 01 53 42 09 21 Présentation Le Centre Opérationnel Transilien (COT)

Plus en détail

MOBILITE ET PATRIMOINE. Déplacements doux Strasbourg. 05 27 novembre 2014

MOBILITE ET PATRIMOINE. Déplacements doux Strasbourg. 05 27 novembre 2014 MOBILITE ET PATRIMOINE Déplacements doux Strasbourg 05 27 novembre 2014 Ville et Communauté urbaine de Strasbourg Ville de Strasbourg: 264 000 habitants Communauté urbaine: 28 communes (306 km²) 456 000

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION. Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national. Usage externe. Référence : GUI004. Version : V1

GUIDE D APPLICATION. Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national. Usage externe. Référence : GUI004. Version : V1 Référence : GUI004 Version : V1 Applicable au : 21/12/2007 GUIDE D APPLICATION Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national Usage externe GUI-004-V1 du 21/12/2007 Sommaire 1. Objet... 3 2.

Plus en détail

Usages et usagers du transport ferroviaire: les principaux enseignements de l enquête gare

Usages et usagers du transport ferroviaire: les principaux enseignements de l enquête gare Usages et usagers du transport ferroviaire: les principaux enseignements de l enquête gare Guillaume Carrouet To cite this version: Guillaume Carrouet. Usages et usagers du transport ferroviaire: les principaux

Plus en détail

ARAF Autorité de régulation des activités ferroviaires

ARAF Autorité de régulation des activités ferroviaires ARAF Autorité de régulation des activités ferroviaires Décision n 2013-014 du 9 juillet 2013 relative à la tenue des comptes séparés de l activité de gestion des gares de voyageurs par la SNCF L Autorité

Plus en détail

SNCF RFF : Décryptage en Français

SNCF RFF : Décryptage en Français SNCF RFF : Décryptage en Français Quel entrepreneur, autre que suicidaire serait capable d endetter une économie nationale entière. Tout en reconnaissant que sa productivité est inférieure au marché de

Plus en détail

Fonction maintenance. Gestion des pièces de rechange. Les leviers de l optimisation

Fonction maintenance. Gestion des pièces de rechange. Les leviers de l optimisation Fonction maintenance Gestion des pièces de rechange Les leviers de l optimisation Optimiser la gestion des pièces de rechange de maintenance : comment identifier les leviers permettant à la fois de réduire

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle

Certificat de Qualification Professionnelle Dispositif jeunes grille d évaluation ACTIVITÉS RÉALISÉES EN ENTREPRISE Certificat de Qualification Professionnelle Opérateur Spécialiste Service Rapide juin 2009 informations générales Identification

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE

DOCUMENT DE SYNTHESE A M E L I O R A T I O N DU S Y S T E M E DE M A N A G E M E N T Q U A L I T E E X I S T A N T ET P R E P A R A T I O N A LA C E R T I F I C A T I O N I S O 9 0 0 1 Société d accueil : Maison Parisot PFE

Plus en détail

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT)

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT) Partie I. Décisions du CMPP du 4 avril 2008 Page 1 sur 5 LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE () Quelles sont les missions

Plus en détail

Approvisionnement et transport de granulats Quels coûts pour la collectivité?

Approvisionnement et transport de granulats Quels coûts pour la collectivité? Les granulats représentent le second poste de consommation en ressources naturelles Répartition de la production (%) Observatoire Régional des Matériaux de Construction - 2004 Exemples 1 logement : de

Plus en détail

Réunion Club TGV Rhin- Rhône 01.10.2009

Réunion Club TGV Rhin- Rhône 01.10.2009 Réunion Club TGV Rhin- Rhône 01.10.2009 Les 3 Branches de la LGV Rhin- Rhône : une ouverture vers l Europe Une première mise en service en décembre 2011 : 140 km de ligne nouvelle La Branche Sud Elle permettra

Plus en détail

Activités de R&D et Partenariat académique et industriel

Activités de R&D et Partenariat académique et industriel Le Centre d Excellence «Moteurs de Traction» ALSTOM TRANSPORT ORNANS Activités de R&D et Partenariat académique et industriel Didier GIROD 6 octobre 2011 Présentation Alstom Transport- Juin 2011- Page

Plus en détail

Le stockage d énergie pour un métro automatique Eric CHATTOT 12 mars 2009 Journée Club EEA Systèmes électriques pour véhicules du futur

Le stockage d énergie pour un métro automatique Eric CHATTOT 12 mars 2009 Journée Club EEA Systèmes électriques pour véhicules du futur Le stockage d énergie pour un métro automatique Eric CHATTOT 12 mars 2009 Journée Club EEA Systèmes électriques pour véhicules du futur 1 Les trois Secteurs de Siemens Industrie Industrie Mobility Industry

Plus en détail

Mesures de l état du réseau Domaine Voie Tendances, perspectives et innovations

Mesures de l état du réseau Domaine Voie Tendances, perspectives et innovations Mesures de l état du réseau Domaine Voie Tendances, perspectives et innovations Symposium Infra - Direction de la maintenance du réseau : Régis Ambert, Division Ingénierie de la Maintenance de la Voie

Plus en détail

Economie et socio-économie

Economie et socio-économie Ligne à Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon Economie et socio-économie Capacité contributive et perspectives de financement Novembre 2011 setec international Réseau ferré de France (RFF),

Plus en détail

Moyen acceptable de de conformité. Performances des freins d immobilisation SAM F 007

Moyen acceptable de de conformité. Performances des freins d immobilisation SAM F 007 Document technique Matériel Moyen acceptable de de conformité SAM F 007 Applicable sur : RFN Edition du 04/07/2012 Version n 1 du 04/07/2012 Applicable à partir du : 04/07/2012 Remplace : IN 2851 (version

Plus en détail

MODERNISATION DE LA LIGNE GRANVILLE-PARIS

MODERNISATION DE LA LIGNE GRANVILLE-PARIS MODERNISATION DE LA LIGNE GRANVILLE-PARIS Dossier de presse Crédits photos : SNCF Réseau / CAPA / Stéphanie Jayet (TOMA) Visite de chantier 13 octobre 2015 L Aigle et Nonant le Pin SOMMAIRE Massification

Plus en détail

Comité de ligne du RER A 12 juin 2014

Comité de ligne du RER A 12 juin 2014 Comité de ligne du RER A 12 juin 2014 1 SOMMAIRE 2 Rappel du contexte Zoom sur les principales causes d irrégularité Faits marquants de janvier à mai 2014 Nouvelle offre en JO depuis le 16 décembre 2013

Plus en détail

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK Rhanjati Mohamed mrhanjati@yahoo.com RÉSUMÉ Le projet «TRAIN» consiste en la gestion d un site ferroviaire donné. Cette gestion étant axée sur la détection,

Plus en détail

COPIE. Référentiel Infrastructure Document d'application

COPIE. Référentiel Infrastructure Document d'application Référentiel Infrastructure Document d'application Livret technique - Contrôle extérieur en matière de sécurité des chantiers en ligne fermée pour travaux Édition du 24-11-2014 Version 01 du 24-11-2014

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Chef de groupe de réparation des matériels mobilités terrestres Chef d atelier de réparation des matériels mobilités

Plus en détail

Ligne Paris Granville

Ligne Paris Granville Ligne Paris Granville Travaux entre Dreux et Surdon 11/06/2015 Frédéric Davanture Ingénieur Consultant Table des matières 1. Introduction... 3 2. Travaux prévus en Dreux et Surdon... 3 2.1. Description

Plus en détail

CHAMBRE D ESSAIS THERMIQUES ET AÉRAULIQUES TECHNICENTRE INDUSTRIEL DE ROMILLY / SEINE SNCF TECHNICENTRE DE ROMILLY YOAN VALLET

CHAMBRE D ESSAIS THERMIQUES ET AÉRAULIQUES TECHNICENTRE INDUSTRIEL DE ROMILLY / SEINE SNCF TECHNICENTRE DE ROMILLY YOAN VALLET CHAMBRE D ESSAIS THERMIQUES ET AÉRAULIQUES TECHNICENTRE INDUSTRIEL DE / SEINE SNCF TECHNICENTRE DE LOCALISATION TECHNICENTRE INDUSTRIEL SNCF DE SUR SEINE SUR SEINE PARIS - TROYES Accessibilité Rail : 1H10

Plus en détail

AVEC L ALTERNANCE, METTEZ UN PIED CHEZ SNCF ET DEVENEZ UNE POINTURE.

AVEC L ALTERNANCE, METTEZ UN PIED CHEZ SNCF ET DEVENEZ UNE POINTURE. AVEC L ALTERNANCE, METTEZ UN PIED CHEZ SNCF ET DEVENEZ UNE POINTURE. SNCF RECRUTE SUR SNCF.COM/FR/ALTERNANCE L ALTERNANCE EST POSSIBLE CHEZ SNCF Soit dans le cadre de dispositifs de formation organisés

Plus en détail

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES PROGRAMME FIABILITÉ ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 LES PRINCIPAUX CHANTIERS DE L ÉTÉ 2014 REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES AU-DESSUS DU CANAL SAINT-DENIS LIGNE H REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

SOCIÉTE NATIONALE DES CHEMINS DE FER FRANÇAIS SNCF & RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE RFF AUDIT SUR L ÉTAT DU RÉSEAU FERRÉ NATIONAL FRANÇAIS RAPPORT

SOCIÉTE NATIONALE DES CHEMINS DE FER FRANÇAIS SNCF & RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE RFF AUDIT SUR L ÉTAT DU RÉSEAU FERRÉ NATIONAL FRANÇAIS RAPPORT SOCIÉTE NATIONALE DES CHEMINS DE FER FRANÇAIS SNCF & RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE RFF AUDIT SUR L ÉTAT DU RÉSEAU FERRÉ NATIONAL FRANÇAIS 7 septembre 2005 Version 1.2 Direction et coordination de l audit : Professeur

Plus en détail

Pôle étude Ingénierie Sud Paris. ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012. Austerlitz-Tolbiac-Masséna

Pôle étude Ingénierie Sud Paris. ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012. Austerlitz-Tolbiac-Masséna Pôle étude Ingénierie Sud Paris ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012 du chantier ATM Austerlitz-Tolbiac-Masséna Présentation Générale La SEMAPA (Société d économie mixte d aménagement de

Plus en détail

SOMMAIRE (Summary) Palonniers... 19 Plateaux Lorrys... 20 Matériel de voie... 21 Mesure de contrôle... 22 Outillage... 23

SOMMAIRE (Summary) Palonniers... 19 Plateaux Lorrys... 20 Matériel de voie... 21 Mesure de contrôle... 22 Outillage... 23 SOMMAIRE (Summary) Présentation de l entreprise (About us)... 2 Nos produits (Our products) : Pelles Rail Routes... 3 Unimog... 4 Locotracteur... 5 Wagon... 6 Plateaux Lorrys... 7 Equipement de pelle...

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE Tous les véhicules, du scooter au camion, possèdent aujourd hui des systèmes électriques (démarrage, signalisation, injections, confort) qui nécessitent une unité de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015. www.ratp.fr/travaux-ete-rera

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015. www.ratp.fr/travaux-ete-rera Du 25 juillet au 23 août 2015 inclus, le RER ferme entre La Défense et Auber DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015 www.ratp.fr/travaux-ete-rera SOMMAIRE De 2015 à 2021, les fermetures partielles de la ligne A

Plus en détail

Simulateur de transitoires sur réseau électrique automobile selon ISO 7637-1

Simulateur de transitoires sur réseau électrique automobile selon ISO 7637-1 Simulateur de transitoires sur réseau électrique automobile selon ISO 7637-1 Ir H. COPPENS d EECKENBRUGGE PIERRARD Virton Ing. S. GEORGES PIERRARD - Virton Le travail consiste en la réalisation d un générateur

Plus en détail

M I S E E N P L A C E D U N O U T I L D E M A N A G E M E N T D E P R O J E T

M I S E E N P L A C E D U N O U T I L D E M A N A G E M E N T D E P R O J E T M I S E E N P L A C E D U N O U T I L D E M A N A G E M E N T D E P R O J E T F A C I L I T A N T L A G E S T I O N C O N T R A C T U E L L E Q U O T I D I E N N E D U M A I T R E D O E U V R E D E X E

Plus en détail

Déploiement des tenues multirisques SNCF Infra 2014

Déploiement des tenues multirisques SNCF Infra 2014 Nom de l entité déposante : Ex Nihilo Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Ex Nihilo pour SNCF Infra Déploiement des tenues multirisques SNCF Infra 2014 CATÉGORIE : Marketing opérationnel Résumé

Plus en détail

Solutions didactiques. Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT

Solutions didactiques. Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT Solutions didactiques Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT Présentation Objectifs Le développement grandissant des réseaux de distribution électrique nécessite la formation

Plus en détail

Eléments de correction du TP Freinage rhéostatique.

Eléments de correction du TP Freinage rhéostatique. Eléments de correction du TP Freinage rhéostatique. Question 1 : Etat des contacts du commutateur complexe : En Traction : Sources en série, Moteurs en série («SSMS») 12 34 56 78 910 1112 1314 1516 1718

Plus en détail

LA MAINTENANCE DES MATÉRIELS ET ÉQUIPEMENTS

LA MAINTENANCE DES MATÉRIELS ET ÉQUIPEMENTS TECHNIQUE LA MAINTENANCE DES MATÉRIELS ET ÉQUIPEMENTS I LES ENJEUX DE LA MAINTENANCE Les exploitants publics ou prestataires privés sont confrontés à la nécessité d entretenir leur matériel selon les recommandations

Plus en détail

Une plateforme de services mutualisée pour une offre industrielle unique en France

Une plateforme de services mutualisée pour une offre industrielle unique en France Innotrans Berlin 2012 Hall 21.b 218F Une grappe d entreprises parie sur l avenir de la filière ferroviaire Une plateforme de services mutualisée pour une offre industrielle unique en France 1 Mecateamcluster

Plus en détail

Liste des pièces à fournir pour toutes demande d'arrêté de : - Circulation - Stationnement

Liste des pièces à fournir pour toutes demande d'arrêté de : - Circulation - Stationnement V I L L E D E MARSEILLE DELEGATION GENERALE VILLE DURABLE ET EXPANSION DIRECTION DE LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE Liste des pièces à fournir pour toutes demande d'arrêté de : - Circulation - Stationnement

Plus en détail

Véhicules ferroviaires du type. train-tram. à technique polytension

Véhicules ferroviaires du type. train-tram. à technique polytension Véhicules ferroviaires du type train-tram à technique polytension 1 Généralités Dans le cadre de la réalisation du projet de raccordement ferroviaire de Kirchberg et de Findel, la Société Nationale des

Plus en détail

Rencontres & Visites. ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... N 279 - A.C.T.I.F. SUD-EST 27. Un programme à l échelle nationale

Rencontres & Visites. ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... N 279 - A.C.T.I.F. SUD-EST 27. Un programme à l échelle nationale 27 Rencontres & Visites ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... ans la continuité des décisions prises lors de son Assemblée Générale 2010, l ACTIF Sud-Est a organisé en D 2010 plusieurs

Plus en détail

Enjeux pour SNCF du changement climatique?

Enjeux pour SNCF du changement climatique? Enjeux pour SNCF du changement climatique? Investisseur de long terme ( 2 Milliards/an) Matériel roulant : 35 à 40 ans Gares : 60 ans Ligne nouvelle ( RFF ) : 100 ans 1 JOURNEE CARBONE 4 Nécessité d'anticiper

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne.

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. DOSSIER D INFORMATION Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. Dol-de-Bretagne Le 24 septembre 2014 SOMMAIRE 1- Le Poste de commande à Distance (PCD). B Le poste de commande

Plus en détail

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté XI-09 Perspectives de développement en Franche-Comté Perspectives de développement en Franche-Comté Franche-Comté : bleue et verte Riche d un patrimoine naturel et culturel d exception, la Franche-Comté

Plus en détail

NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC

NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC Débat public sur la ligne nouvelle Languedoc Roussillon LA PROBLEMATIQUE DES GARES NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC Gabriel JOURDAN Maître de conférences en urbanisme / urbaniste qualifié OPQU gabriel.jourdan@upmf-grenoble.fr

Plus en détail

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 SOMMAIRE 1. OBJECTIF ET METHODE DES ETUDES... 3 1.1 LE CONTEXTE... 3 1.2 LES OBJECTIFS DE L ETUDE

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE COLMAR. COLMARIENNE DES EAUX 18, Rue Edouard Bénès - 68027 COLMAR Cedex

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE COLMAR. COLMARIENNE DES EAUX 18, Rue Edouard Bénès - 68027 COLMAR Cedex DEPARTEMENT DU HAUT-RHIN COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE COLMAR COLMARIENNE DES EAUX 18, Rue Edouard Bénès - 68027 COLMAR Cedex CCTP Renouvellement de l armoire électrique de la station de relevage Belfort

Plus en détail

MISE EN PLACE DES ACCORDS-CADRES ASSISTANCE TECHNIQUE ETUDES ET /OU SUIVI DE TRAVAUX MAITRISE D ŒUVRE REUNION D INFORMATION DES CANDIDATS

MISE EN PLACE DES ACCORDS-CADRES ASSISTANCE TECHNIQUE ETUDES ET /OU SUIVI DE TRAVAUX MAITRISE D ŒUVRE REUNION D INFORMATION DES CANDIDATS MISE EN PLACE DES ACCORDS-CADRES ASSISTANCE TECHNIQUE ETUDES ET /OU SUIVI DE TRAVAUX MAITRISE D ŒUVRE REUNION D INFORMATION DES CANDIDATS 18/5/2015 IED 150518 Réunion dispositif contractuel version 18/5/2015

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.6/AC.4/2008/1/Add.2 19 août 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

FORMATIONS TRANSPORTS FERROVIAIRES

FORMATIONS TRANSPORTS FERROVIAIRES SIGMA CONSEIL PROGRAMME 2015 1 Photographie couverture : 06photo - Fotolia.com Photographies intérieur : Thomas Pajot - rochagneux - Fotolia.com SIGMA CONSEIL et la FORMATION Spécialiste des transports

Plus en détail

10 ème Congrès Français d Acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10 ème Congrès Français d Acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10 ème Congrès Français d Acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Session : Acoustique du bâtiment : aspects actuels Article : Isolation vibratoire des constructions Joseph TORBAY Président & Responsable Produits

Plus en détail

www.cegelecmobility.com

www.cegelecmobility.com www.cegelecmobility.com Ne jamais arrêter le flux Partout dans le monde, les infrastructures de transport constituent un enjeu majeur de l aménagement des territoires. Nous exerçons donc nos métiers avec

Plus en détail

La très grande vitesse Actualité et perspectives

La très grande vitesse Actualité et perspectives La très grande vitesse Actualité et perspectives Laurent BARON Directeur Matériels Grande Vitesse Juin 2007 TRANSPORT L expérience d Alstom Des records techniques majeurs Mai 1990 : 515.3 km/h Juin 2001

Plus en détail

DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE

DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE 4 juin 2014 AU MENU 1 Le projet 2 Le point sur les travaux L avancement du projet Les objectifs 2014 4 Vers la mise en exploitation La période d essais MES La préparation

Plus en détail

LE FER ET LA ROUTE :

LE FER ET LA ROUTE : LE FER ET LA ROUTE : UNE COMPLEMENTARITE NECESSAIRE EN REGION MIDI-PYRENEES Extrait «www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf» www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION 1. CONTEXTE DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE PREVENTION 2. LES DIFFERENTES ETAPES DE LA COORDINATION

PLAN DE PREVENTION 1. CONTEXTE DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE PREVENTION 2. LES DIFFERENTES ETAPES DE LA COORDINATION PLAN DE PREVENTION 1. CONTEXTE DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE PREVENTION Pour toute opération de travaux ou prestation de service réalisée par une ou plusieurs entreprises extérieures sur les sites de l ANSES

Plus en détail

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim Dossier de presse Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim S O M M A I R E Communiqué «Les travaux sur l A35 entre l échangeur de la Croix

Plus en détail

Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace

Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace Lyon - 8 novembre 2013 Sommaire 1. Le TER en région Alsace 2. La politique d aménagement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre DOSSIER DE PRESSE Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre Vendredi 18 septembre 2015 Strasbourg SOMMAIRE Relever le défi de la modernisation

Plus en détail

Etude d un poste de transformation HTA/BT de distribution d énergie électrique

Etude d un poste de transformation HTA/BT de distribution d énergie électrique Etude d un poste de transformation HTA/BT de distribution d énergie électrique 1 I.S.Brahami, 2 M.Brahami, 2 K.Nassour, 1 A.Larabi. 2 A.Tilmatine, 1 Société de Distribution de l ouest SDO, Sonelgaz, Tlemcen

Plus en détail

Audit du projet de réouverture des lignes de Nantes à Saint- Gilles Croix de Vie et à Pornic

Audit du projet de réouverture des lignes de Nantes à Saint- Gilles Croix de Vie et à Pornic Audit du projet de réouverture des lignes de Nantes à Saint- Gilles Croix de Vie et à Pornic Du 23 au 25 juin 2015 1 Les objectifs de l Audit La réouverture des lignes de Nantes à Saint Gilles Croix de

Plus en détail

ECONOMIE d ENERGIE. SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI. juin-09 Siemens Transportation Systems Copyright notice

ECONOMIE d ENERGIE. SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI. juin-09 Siemens Transportation Systems Copyright notice METRO AUTOMATIQUE et ECONOMIE d ENERGIE SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI 1 Contexte t et enjeux Même si le transport ferroviaire, le métro sont des moyens de transport dont l efficacité énergétique n est

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

STE FOURNEAU DE MARTHE ET MATHIEU A L'ATTENTION DE M. COLLIN 101 RUE HENRI DUNANT 92700 COLOMBES. Paris, le 23 novembre 2010.

STE FOURNEAU DE MARTHE ET MATHIEU A L'ATTENTION DE M. COLLIN 101 RUE HENRI DUNANT 92700 COLOMBES. Paris, le 23 novembre 2010. MATHIEU STE FOURNEAU DE MARTHE ET A L'ATTENTION DE M. COLLIN 101 RUE HENRI DUNANT 92700 COLOMBES Paris, le 23 novembre 2010 Monsieur, Suite à votre entretien avec Monsieur Sitruk, nous vous prions de bien

Plus en détail

Table ronde du 24 juin 2009 Les gares TER. en Rhône-Alpes

Table ronde du 24 juin 2009 Les gares TER. en Rhône-Alpes Table ronde du 24 juin 2009 Les gares TER en Rhône-Alpes 1 2 La politique régionale des gares Etat avancement politique gare mars 2009 16 La politique régionale des gares comprend trois axes d interventions

Plus en détail

CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE

CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE BIODIVERSITÉ ET MILIEU FERROVIAIRE CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE En amont d une séance en classe, la fiche d information

Plus en détail

LES APPLICATIONS TRANSPORTS : PROLONGATEURS D'AUTONOMIE

LES APPLICATIONS TRANSPORTS : PROLONGATEURS D'AUTONOMIE LES APPLICATIONS TRANSPORTS : PROLONGATEURS D'AUTONOMIE ASPROM 2012/03/27 P. 1 COMPLEXITÉS D INTÉGRATION D UN SYSTÈME HYDROGÈNE Type de Véhicule Complexité d intégration Véhicule Hybride Série Très facile,

Plus en détail

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim Dossier de presse Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim S O M M A I R E Communiqué «L A35 en travaux entre l échangeur de la Croix de

Plus en détail

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Ports de Paris : un acteur public du développement fluvial 2 Aménager dans la durée 200 salariés 4 agences territoriales Exploiter dans la proximité, l écoute

Plus en détail

Avec l alternance, mettez un pied chez SNCF et devenez une pointure.

Avec l alternance, mettez un pied chez SNCF et devenez une pointure. Bien d autres diplômes peuvent aussi être préparés en alternance chez SNCF. Retrouvez nos offres en alternance sur SNCF.COM et suivez-nous SUR FACEBOOK/SNCFREcRUTEMENT Crédits photos : Shutterstock R.C.

Plus en détail

SOMMAIRE PREMIERE PARTIE... 11 L APPROCHE DU MARCHE... 11 1. PANORAMA DES SECTEURS DE LA SOUS-TRAITANCE MECANIQUE EN CHINE... 13

SOMMAIRE PREMIERE PARTIE... 11 L APPROCHE DU MARCHE... 11 1. PANORAMA DES SECTEURS DE LA SOUS-TRAITANCE MECANIQUE EN CHINE... 13 SOMMAIRE PREMIERE PARTIE... 11 L APPROCHE DU MARCHE... 11 1. PANORAMA DES SECTEURS DE LA SOUS-TRAITANCE MECANIQUE EN CHINE... 13 1.1 L AERONAUTIQUE... 13 1.1.1 Le marché... 13 1.1.2 Présence de nombreux

Plus en détail

Téléphone GSM-GFU sur lignes dépourvues de radio sol-train

Téléphone GSM-GFU sur lignes dépourvues de radio sol-train Téléphone GSM-GFU sur lignes dépourvues de radio sol-train Document d'exploitation Version 02 du 09-07-2012 Applicable à partir du 03-12-2012 RFF (CG SE 2 B n 3) RFN-CG-SE 02 B-00-n 003 Sommaire Article

Plus en détail

LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR

LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR Lignes longues et moyennes distances Fédération nationale des transports de voygeurs Michel Seyt Colloque du 15 mai 2014 Sommaire 1 > Les nouveaux marchés du transport

Plus en détail