SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE"

Transcription

1 SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 72 FOURNITURE DE SEMELLES ELASTIQUES POUR LA FIXATION DE VOIE "TYPE BOTZELAER" EDITION: 04/2001

2 Index 1. INTRODUCTION DOMAINE D APPLICATION DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE CONTENU CONCEPT RÉFÉRENCES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES FORME ET DIMENSIONS RAIDEUR PARAMÈTRES MATIÈRE RÉSISTANCE MÉCANIQUE RÉSISTANCE AU FLUAGE RÉSISTANCE AUX INFLUENCES ATMOSPHÉRIQUES ESSAIS DIMENSIONS ET ASPECT ELASTICITÉ Dispositif d essai Élasticité statique Élasticité dynamique ANALYSE DE LA MATIÈRE analyse chimique ESSAI DE FATIGUE ESSAI Montage d essai Résultats RÉSISTANCE AU VIEILLISSEMENT STABILITÉ CONTRE LES INFLUENCES ATMOSPHÉRIQUES ASSURANCE QUALITÉ DU FABRICANT GÉNÉRALITÉS PLAN QUALITÉ SUIVI QUALITÉ PAR LA SNCB GÉNÉRALITÉS SUIVI QUALITÉ DE LA COMMANDE GARANTIE Page 2 de 14

3 1. Introduction 1.1. Domaine d application La spécification ci-dessous concerne la fourniture de semelles élastiques du type «Botzelaer». Ces semelles sont utilisées pour la fixation élastique des selles sur une dalle de béton et ce aussi bien en tunnel qu à l air libre. Ce système est appliqué pour une circulation ferroviaire caractérisée par les paramètres suivantes: charge par essieu: 25 T/essieu vitesse: V max =160 km/h travelage: 60 à 70 cm rayon: > 300 m. En conditions normales d utilisation, ces semelles présenteront une résistance d au moins 20 ans aux conditions atmosphériques. La plage de fonctionnement correct de la semelle est comprise entre -25 et +55 C ; les semelles offrent une résistance contre les rayons UV, les huiles, les graisses et combustibles, acides courants et bases qui se présentent normalement en voie courante et dans les appareils de voie. Les semelles sont fabriquées en une seule pièce Documents de référence A la date de parution de cette prescription, il n existait pas de Norme Européenne traitant de ce sujet Contenu Cette spécification technique traite successivement: les caractéristiques auxquelles les semelles doivent répondre; les essais permettant de contrôler ces caractéristiques; la suivi de la qualité; le contrôle de la qualité par la SNCB; la garantie accordée par le fournisseur sur ses produits. Page 3 de 14

4 1.4. Concept La construction du système est donnée à la figure 1. La selle est fixée au moyen de boulons et de ressorts, qui autorisent un mouvement vertical de la selle. Les boulons sont ancrés dans la dalle en béton et, si nécessaire, du mortier sans retrait ou une résine époxy sont injectés sous la selle. selle mortier semelle 1.5. Références Sur base de références, le fournisseur démontrera que son produit est approprié à l application prévue. béton Figure 1: Principe fixation élastique. Page 4 de 14

5 2. Caractéristiques techniques Ce chapitre décrit les exigences techniques auxquelles les semelles élastiques doivent répondre. Les différents essais destinés à vérifier ces caractéristiques y sont également décrits Forme et dimensions Les semelles sont conformes au plan n /10/00. D autres formes ne peuvent être acceptées qu après approbation des services techniques de la SNCB Raideur La raideur de la semelle est caractérisée par le paramètre C, défini comme la force (F) par mm d enfoncement (v): C = F/v. Cette raideur est déterminée par la mesure de la raideur d une semelle dont les dimensions sont conformes au plan mentionné ci-dessus. Cette caractéristique dépend de la fréquence. Le choix de la raideur dynamique C dépendra de: l amortissement de vibrations souhaité; l élasticité souhaitée; La raideur statique C stat de la semelle est déterminante pour la raideur globale de la voie. La raideur dynamique C dyn est déterminante pour le comportement vibratoire de la voie. Au cas où la demande d offre ne spécifie aucune valeur, les valeurs suivantes seront d application : Raideur statique Raideur dynamique c stat (kn/mm) c dyn 5 Hz 25 20% Paramètres matière Le choix de la matière est libre, toutefois le fournisseur indiquera clairement la nature des matériaux utilisés ainsi que la nature et les quantités des matières d apport et de composants. Toutes les fournitures seront en conformité avec ces spécifications. Les caractéristiques de matière suivantes seront spécifiées lors de la remise d offre: les constituants de la matière, exprimés en pourcentage en poids ; la résistance au déchirement ; Page 5 de 14

6 2.4. Résistance mécanique La semelle doit pouvoir résister à un essai de fatigue à 3 millions de cycles. La matière utilisée possède une résistance minimale en traction de 2 N/mm² et un allongement à la rupture d au moins 100 % Résistance au fluage Sous charge normale, le fluage des semelles ne dépasse pas 30 % Résistance aux influences atmosphériques Les semelles sont stables sous les influences atmosphériques. Aucune fissure ne peut apparaître après exposition à un mélange ozone-air. Page 6 de 14

7 3. Essais Les essais permettant de vérifier les caractéristiques techniques des semelles sont définis ci-après. Ces essais sont effectués à une température de 21 5 C, sauf mention contraire., Sauf mention contraire, lors d essais multiples, la valeur des critères est établie sur base de la moyenne des différents résultats d essai Dimensions et aspect Les semelles ne présenteront aucun défaut visible tel que craquelures, fissures, etc. Les dimensions seront conformes au plan Elasticité Dispositif d essai Cet essai est effectué sur une semelle entière. L échantillon est placé entre deux plaques métalliques indéformables et mis à charge. Le diagramme effort-déplacement est enregistré pendant le cycle de charge. La raideur C est déduite du diagramme comme suit: C = (F max - F min )/(d max - d min ) [kn/mm] d max (min) = enfoncement maximal (minimal) F max (min) = effort maximal (minimal) Élasticité statique L échantillon est mis en charge pendant 30 min. avec un effort de: F max = 80 kn L échantillon est ensuite soumis à un cycle de 6 chargements à une fréquence de 0,1 Hz entre: F min = 5 kn et F max = 80 kn L essai se termine par un cycle de chargement entre les mêmes limites à une fréquence de 0,01 Hz Élasticité dynamique L échantillon est d abord soumis pendant 30 min à une charge statique de: F max = 80 kn Ensuite, il est soumis à un chargement cyclique à une fréquence de 5 Hz variant entre: F 1 = 60kN et F 2 = 80 kn Après 1500 cycles, le diagramme effort-déplacement est enregistré. Page 7 de 14

8 3.3. Analyse de la matière analyse chimique On détermine: la nature de l élastomère et le pourcentage de charge (SNCB proc ); la résistance à la traction et la limite de rupture (suivant ISO 37); la résistance au déchirement (suivant ISO 34-1 méthode B et échantillon type à coin ) Des essais complémentaires peuvent être effectués par la SNCB à ses frais, afin de vérifier si les matières correspondent à celles proposées dans l offre Essai de fatigue Le fournisseur démontrera, à l aide des résultats d essai d endurance à 3 millions de cycles, que le bon fonctionnement du produit proposé est assuré Essai Cet essai est effectué sur 3 échantillons Montage d essai L échantillon est placé entre deux plaques métalliques indéformables et soumis à un effort de compression correspondant aux valeurs suivantes: effort de compression : 40 kn; mise en charge: en 30 secondes; durée: 168 heures; Résultats La déformation (v) de l échantillon est mesurée: immédiatement (v 0 ): après 1 min; après 10 min; après 100 min; après min; après min. La mesure est répétée maximum 1 heure après fin de l essai (v ). Cette déformation sera au maximum 30 % au dessus de la déformation originale: v ,3 v 0 Page 8 de 14

9 3.6. Résistance au vieillissement Le fournisseur démontrera sur base de certificats et de résultats d essai, que le produit présente une résistance suffisante aux facteurs de vieillissement Stabilité contre les influences atmosphériques Le fournisseur démontrera sur base de certificats et de résultats d essai, que le produit présente une résistance suffisante aux agents atmosphériques, tels que l ozone. Page 9 de 14

10 4. Assurance qualité du fabricant 4.1. Généralités Le fabricant doit posséder un système de contrôle de la qualité conforme à la série des normes NBN EN La S.N.C.B. évaluera ce système qualité au moyen d un audit, le fournisseur s engage à exécuter les mesures correctives éventuelles endéans le délai convenu Plan qualité Avant de commencer la production en série, le fournisseur soumettra son plan à l approbation de la SNCB. Ce plan qualité traitera au moins des aspects suivants : 1. domaine d application; 2. traçabilité des produits fabriqués; 3. organisation de la qualité et responsabilités; 4. documents qualité d application; 5. inventaire de l appareillage mis en œuvre en vue d assurer la qualité; 6. flow chart de la fabrication avec les contrôles et essais; 7. description des moyens de contrôle mis en œuvre; 8. prescriptions d emballage et de stockage. Tous les documents qualité ainsi que ceux des éventuels sous-traitants sont mis à la disposition de la SNCB. Page 10 de 14

11 5. Suivi qualité par la SNCB 5.1. Généralités La S.N.C.B peut à tout moment décider d effectuer un audit du système qualité mis en place par le fabricant Suivi qualité de la commande Le suivi qualité comprend les activités suivantes : contrôle de la qualité (réception) des produits finis chez le fournisseur; prise d échantillon et essais chez le fournisseur, dans un laboratoire agréé ou dans le laboratoire de la SNCB; suivi de l application du plan qualité; contrôle des documents qualité. Page 11 de 14

12 6. Garantie Le fabricant garantit sa livraison contre tout défaut imputable à la fabrication et à la matière durant une période s étendant jusqu au 31 décembre de la troisième année suivant l année de fabrication indiquée sur la pièce. Ni la surveillance des agents mandatés par la S.N.C.B., ni les essais réalisés durant la période d agréation, ne délivrent le fabricant de sa responsabilité. Dans le cas de défaut dû à la matière ou à la production pendant ou après le placement, le fabricant se portera garant pour la livraison de nouveaux éléments qu il garantira 2 années supplémentaires, c-à-d après écoulement de la première période de garantie. Page 12 de 14

13 Page 13 de 14 Spécification Technique L-72 Edition 04/2001

14 Page 14 de 14 Spécification Technique L-72 Edition 04/2001

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 24 ELEMENTS ELASTIQUES ELASTOMERE THERMOPLASTIQUE POUR ORGANES DE CHOC ET TRACTION EDITION : 03/2004 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1.

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L-70

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L-70 SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L-70 PIECES EN CAOUTCHOUC POUR ORGANES DE SUSPENSION, DE TRANSMISSION ET D ENTRAINEMENT EDITION: 2005 Version 12/07/2005 ST L70 -Version

Plus en détail

QUATRIÈME PARTIE MÉTHODES D'ÉPREUVES APPLICABLES AU MATÉRIEL DE TRANSPORT

QUATRIÈME PARTIE MÉTHODES D'ÉPREUVES APPLICABLES AU MATÉRIEL DE TRANSPORT QUATRIÈME PARTIE MÉTHODES D'ÉPREUVES APPLICABLES AU MATÉRIEL DE TRANSPORT - 419 - TABLE DES MATIÈRES DE LA QUATRIÈME PARTIE Section Page 40. INTRODUCTION À LA QUATRIÈME PARTIE... 423 40.1 OBJET... 423

Plus en détail

La finition de l enduit Tadelakt, ne sera pas influencée par la nature du support existant.

La finition de l enduit Tadelakt, ne sera pas influencée par la nature du support existant. Tadelakt TEXTE DE BASE POUR CAHIER DES CHARGES Le Tadelakt, un mot d origine Arabe, est un enduit imperméable à la chaux hydraulique naturelle, souvent utilisé pour la construction des hammams et maisons

Plus en détail

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante 2 La température intérieure constitue le premier paramètre du sentiment de confort dans un bâtiment. Pour maintenir, été comme hiver, une température agréable de manière économique, il est indispensable

Plus en détail

Sol Fiches d Application

Sol Fiches d Application Fiches d Application Virocfloor Virodal s Viroc Brut Revêtement de Viroc Plancher Technique Sons de Chocs Panneau Sandwich Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

FTA 10/05-C Page 1 sur 5

FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FICHE TECHNIQUE FTA/10/05-C Robinets à membrane. Date d approbation : 16 mai 2013 Nombre de pages : 5 NOTES PRELIMINAIRES 1) S'il est fait mention de normes, de plans types, de

Plus en détail

MEFISTO: Moyen d Essai de résistance à la FISsuration en fatigue sous cisaillement (τ)

MEFISTO: Moyen d Essai de résistance à la FISsuration en fatigue sous cisaillement (τ) : Moyen d Essai de résistance à la FISsuration en fatigue sous cisaillement (τ) Ph. Tamagny, Laboratoire central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes L. Wendling, Laboratoire régional des Ponts et Chaussées,

Plus en détail

supports métalliques basse fréquence gamme "Polycal-Ressort" standard définition R P 3 5-4 1

supports métalliques basse fréquence gamme Polycal-Ressort standard définition R P 3 5-4 1 supports métalliques basse fréquence définition E V K J L D e Ød (x2) U G R M Ho série RP3 Isolateurs de vibrations basses fréquences à chargement vertical entièrement métallique. Endurance et fiabilité

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE S - 10 PANNEAUX POUR LIGNES CONVENTIONNELLES EDITION : 2003 Index 1. INTRODUCTION...3 1.1. OBJET...3 1.2. DOMAINE D APPLICATION...3 1.3.

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE INFRABEL S.A. SPECIFICATION TECHNIQUE A - 52 QP EXIGENCES REQUISES POUR L ÉTABLISSEMENT D UN PLAN DE CONTRÔLE ET DE QUALITÉ À INFRABEL EDITION : 10/2006 Table des matières. Table des matières...2 1. Objet...3

Plus en détail

10 ème Congrès Français d Acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10 ème Congrès Français d Acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10 ème Congrès Français d Acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Session : Acoustique du bâtiment : aspects actuels Article : Isolation vibratoire des constructions Joseph TORBAY Président & Responsable Produits

Plus en détail

Adhésif structural pour le collage de renforts

Adhésif structural pour le collage de renforts Notice Produit Edition 18/07/2014 Numéro 3022 Version N 2014-253 N identification : 020206040010000001 Adhésif structural pour le collage de renforts Description est une colle structurale thixotrope à

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de management de

Plus en détail

58. ASPHALTE COULÉ. 58.11 RETRAIT CONTRARIE (version 02/2013) 58.12 RESISTANCE A L'ORNIERAGE (version 04/2013)

58. ASPHALTE COULÉ. 58.11 RETRAIT CONTRARIE (version 02/2013) 58.12 RESISTANCE A L'ORNIERAGE (version 04/2013) 58. ASPHALTE COULÉ 58.11 RETRAIT CONTRARIE (version 02/2013) 58.12 RESISTANCE A L'ORNIERAGE (version 04/2013) 58.11 RETRAIT CONTRARIE (version 02/2013) 1. BUT DE L'ESSAI Caractériser, par un essai de retrait

Plus en détail

MARQUE NF CANALISATIONS EN FONTE POUR EVACUATION ET ASSAINISSEMENT DOCUMENT TECHNIQUE 4 : FAMILLE ASSAINISSEMENT POLYURETHANE

MARQUE NF CANALISATIONS EN FONTE POUR EVACUATION ET ASSAINISSEMENT DOCUMENT TECHNIQUE 4 : FAMILLE ASSAINISSEMENT POLYURETHANE Mandaté par CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur 84, avenue Jean Jaurès Champs sur Marne F - 77447 MARNE LA VALLEE Cedex 2 11, rue Francis de Pressensé F 93571 LA PLAINE

Plus en détail

RENOLIT ALKORTOP EXCELLENCE IN ROOFING

RENOLIT ALKORTOP EXCELLENCE IN ROOFING RENOLIT ALKORTOP EXCELLENCE IN ROOFING 2 RENOLIT WATERPROOFING RENOLIT WATERPROOFING 3 RENOLIT ALKORTOP: Une membrane synthétique de haute qualité à base de TPO Une nouvelle membrane RENOLIT ALKORTOP à

Plus en détail

Description des essais et instrumentation

Description des essais et instrumentation Description des essais et instrumentation Louis Demilecamps Hervé Lançon Xavier Bourbon CEOS.fr - Journée de restitution (Paris) PROGRAMME EXPÉRIMENTAL Tests de flexion sur blocs parallélépipédiques (RL)

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

STRATHANE URELAST. Les élastomères de polyuréthane CEF Strathane et Urelast sont dotés de propriétés physiques et mécaniques très élevées.

STRATHANE URELAST. Les élastomères de polyuréthane CEF Strathane et Urelast sont dotés de propriétés physiques et mécaniques très élevées. Les élastomères de polyuréthane CEF Strathane et Urelast sont dotés de propriétés physiques et mécaniques très élevées. Il s agit entre autre de la résistance à la traction, résistance au déchirement,

Plus en détail

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances :

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances : Fiche Technique Strengths Are Flex La gamme SAF est basée sur une technologie et des polymères méthacrylates brevetés. Ces adhésifs de nouvelle génération permettent d adhérer sur de nombreux supports

Plus en détail

Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage

Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage Point d arrimage pour élingues de levage selon la Directive Machines CE 2006/42/CE Les boucles de suspension

Plus en détail

déclaration de performance Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Metaloterm UK MPA NRW 0432-CPD-2199951

déclaration de performance Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Metaloterm UK MPA NRW 0432-CPD-2199951 déclaration de performance Page 1 / 6 0432 Produit: Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Fabricant: Lieu de production: Ontop B.V. Oude Veerseweg 23 4332 SH Middelburg

Plus en détail

Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon. Système 1.1.1. avec cahier des charges à partir de la page 3

Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon. Système 1.1.1. avec cahier des charges à partir de la page 3 Systèmes d isolation en contact avec la terre Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon FOAMGLAS FLOOR BOARD, pose à sec Cette technique est adaptée pour une isolation

Plus en détail

1 Méthodes et principes généraux de renforcement

1 Méthodes et principes généraux de renforcement 1 Méthodes et principes généraux de renforcement 1-1 Introduction La durée d exploitation d un ouvrage en béton armé est à priori comprise entre 50 et 120 ans selon sa composition et sa fonction. Or, de

Plus en détail

Réservoir souple FLEX-ALVATANK LA SOLUTION FIABLE ET ÉCONOMIQUE

Réservoir souple FLEX-ALVATANK LA SOLUTION FIABLE ET ÉCONOMIQUE Réservoir souple FLEX-ALVATANK LA SOLUTION FIABLE ET ÉCONOMIQUE 1 Réservoir souple FLEX-ALVATANK INTRODUCTION Ce réservoir souple est un moyen de stockage temporaire ou permanent de liquides en tous genres.

Plus en détail

MasterSeal M 808. Membrane d étanchéité élastique, à base de résine polyuréthane bicomposante, pour la protection des structures en béton.

MasterSeal M 808. Membrane d étanchéité élastique, à base de résine polyuréthane bicomposante, pour la protection des structures en béton. Membrane d étanchéité élastique, à base de résine polyuréthane bicomposante, pour la protection des structures en béton. FT masterseal-m-808-v0 - Edition 11/2014 - Page 1/6 Description MasterSeal M 808

Plus en détail

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification N d identification : NF 187 N de révision : 1 +A2 Date de mise en application de la révision : Mars 2006 Date de mise en application de l addendum

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ESSAIS N AC07-26009434/2 CONCERNANT LA RAIDEUR DYNAMIQUE D UNE SOUS-COUCHE AVANT & APRÈS DEUX ESSAIS DE FLUAGE EN COMPRESSION

COMPTE-RENDU D ESSAIS N AC07-26009434/2 CONCERNANT LA RAIDEUR DYNAMIQUE D UNE SOUS-COUCHE AVANT & APRÈS DEUX ESSAIS DE FLUAGE EN COMPRESSION DÉPARTEMENT ACOUSTIQUE ET ÉCLAIRAGE Laboratoire d essais acoustiques CONCERNANT LA RAIDEUR DYNAMIQUE D UNE SOUS-COUCHE AVANT & APRÈS DEUX ESSAIS DE FLUAGE EN COMPRESSION Ce compte-rendu d essais atteste

Plus en détail

Chapitre 15 Isolation en base des bâtiments. Document de référence: Eurocode 8, EN1998-1 Chapitre 10

Chapitre 15 Isolation en base des bâtiments. Document de référence: Eurocode 8, EN1998-1 Chapitre 10 Chapitre 15 Isolation en base des bâtiments. Document de référence: Eurocode 8, EN1998-1 Chapitre 10 But: permettre un mouvement relatif de la base par rapport au sol réduction du déplacement imposé du

Plus en détail

FR... Plate-forme élévatrice LP1. Vers. 4.00

FR... Plate-forme élévatrice LP1. Vers. 4.00 FR.... Plate-forme élévatrice LP1 Vers. 4.00 1 Plate-forme élévatrice LP1 Réf. des articles: 13015-xxx 1.00.... Application et utilisation.... 3 1.01...Fabricant...3 1.02...Application et utilisation...3

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE QA SURVEILLANCE DES FOURNISSEURS DISPOSANT D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE EDITION: 02/2003 Index 1. OBJET...3 2. DOMAINE D

Plus en détail

MAINTENANCE - RÉPARATION POUR VOS SOLS INDUSTRIELS

MAINTENANCE - RÉPARATION POUR VOS SOLS INDUSTRIELS MAINTENANCE - RÉPARATION POUR VOS SOLS INDUSTRIELS REFEC SOL MMA Fissures... Epaufrures des joints... Cratères, nids de poule... Pianotage, tuilage... Décollements... Poussiérage... Résine de réparation

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. SikaCeram -205 Medium DESCRIPTION DU PRODUIT

FICHE TECHNIQUE. SikaCeram -205 Medium DESCRIPTION DU PRODUIT FICHE TECHNIQUE MORTIER-COLLE AMÉLIORÉ AVEC TEMPS OUVERT PROLONGÉ ET GLISSEMENT LIMITÉ POUR LE COLLAGES DE CARRELAGES CÉRAMIQUES DE TAILLE MOYENNE, CLASSE C2TE SELON EN 12004 DESCRIPTION DU PRODUIT est

Plus en détail

Spécification Technique

Spécification Technique Lignes de contact en 3 kv et 25 kv~ Support - Accessoires Spécification Technique Caténaire type R3 mixte Direction Infrastructure Service Courants forts Division I-I.42 Ce document entre en vigueur à

Plus en détail

ST 441 Indice C. Application Ferroviaire Spécification Technique PIÈCES MOULÉES EN FONTE À GRAPHITE SPHÉROÏDAL. Édition de février 2005

ST 441 Indice C. Application Ferroviaire Spécification Technique PIÈCES MOULÉES EN FONTE À GRAPHITE SPHÉROÏDAL. Édition de février 2005 ST 441 Indice C Application Ferroviaire Spécification Technique PIÈCES MOULÉES EN FONTE À GRAPHITE SPHÉROÏDAL Édition de février 2005 Éditée par le département qualité fournisseurs ÉVOLUTIONS DU DOCUMENT

Plus en détail

Prises en charge universelles

Prises en charge universelles FTA 60/04-B Page 1 sur 5 FICHE TECHNIQUE FTA/60/04-B Prises en charge universelles Date d approbation : 24 janvier 2013 Nombre de pages : 5 NOTES PRELIMINAIRES 1) S'il est fait mention de normes, de plans

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 30 EXTINCTEURS EDITION : 03/1992 Index A. EXTINCTEURS PORTATIFS...3 1. EXTINCTEURS À POUDRE DE 9 KG...3 2. EXTINCTEURS À CO 2 DE

Plus en détail

Guide d application de la STI INF RC

Guide d application de la STI INF RC RC Agence ferroviaire européenne RC Conformément au mandat cadre C(2007)3371 final du 13.07.2007 Référence ERA: ERA/GUI/07-2011/INT Version ERA: 1.00 Date: 27 février 2012 Document préparé par Type document:

Plus en détail

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Guide d utilisation Version abrégée Table des matières 1 OBJECTIFS... 2 2 VERSION... 2 3 SPÉCIFICATION DU BÉTON À

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE B - 4 PIECES EN FONTE MALLEABLE ET EN FONTE A GRAPHITE SPHEROIDAL EDITION: 02/2000 Index A) Normes d'application...3 B) Classes de produit...3

Plus en détail

63. Protection des ouvrages d art

63. Protection des ouvrages d art 63. Protection des ouvrages d art 63.05 ADHERENCE D'UNE FEUILLE SUR SUPPORT (ESSAI SUR SITE). 63.06 ADHERENCE D'UNE RESINE AU SUPPORT (ESSAI EN LABORATOIRE). 63.07 ADHERENCE D'UNE RESINE AU SUPPORT (ESSAI

Plus en détail

Fiche Technique Terostat-8590

Fiche Technique Terostat-8590 Fiche Technique Terostat-859 Mastic/colle mono-composant Pour le collage de pare-brises, vitres dans l industrie du transport ( véhicules, ferroviaire, bateaux et autres ) Base: Polyuréthane, exempt de

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

Changements de dimension

Changements de dimension Changements de dimension Le béton peut être soumis à des changements de dimension les causes principales pour ces changements sont: CHARGE MÉCANIQUE FLUAGE VARIATION D HUMIDITÉ SECHAGE VARIATION DE TEMPERATURE

Plus en détail

Après durcissement, KNAUF FLEX forme une couche de colle à excellente adhérence et résistance à l eau et aux intempéries.

Après durcissement, KNAUF FLEX forme une couche de colle à excellente adhérence et résistance à l eau et aux intempéries. Classification selon en 12004 KNAUF Flex colle à carrelage est un mortier (C) amélioré à temps ouvert allongé (E)), résistant au glissement (T). Ce produit est classé C 2 T E. Domaine d application Pour

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF 315 NF Petite Enfance PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de

Plus en détail

etanchéité des joints dans les ouvrages en béton collage des bandes bfl-mastix avec mastix ms-polymer noir MASTIX MS-Polymer noir

etanchéité des joints dans les ouvrages en béton collage des bandes bfl-mastix avec mastix ms-polymer noir MASTIX MS-Polymer noir etanchéité des joints dans les ouvrages en béton collage des bandes bfl-mastix avec Bande BFL-Mastix type R revêtue de gravillons sur trois faces Cordon de sécurité Plan de collage MASTIX MS-Polymer noir

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des travaux spéciaux

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des travaux spéciaux Page 1 / 6 Rapport technique / domaine des travaux spéciaux Contenu : Réfection d un pont Rédaction : Michel Wenger et De Luca Giuseppe / étudiants ETC 3 ème année Chantier : Pont sur la Trême, rue de

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Résine hybride pour tiges filetées FIS HT

Résine hybride pour tiges filetées FIS HT Résine hybride de scellement de fixations sur tous supports MATÉRIAUX AGRÉMENTS Résine hybride pour tiges filetées FIS HT Béton non fissuré C/5 à C5/6 Brique à perforations verticales Brique silico-calcaire

Plus en détail

Catalogue des bandes BFL-Mastix

Catalogue des bandes BFL-Mastix Catalogue des bandes BFL-Mastix pour l étanchéité durable des joints type N type R NOUVEAU Profils spéciaux pour joints soumis à des mouvements et à des pressions élevées type R4 type RB Propriétés des

Plus en détail

Mousses acoustiques : STRASONIC

Mousses acoustiques : STRASONIC MOUSSES ACOUSTIQUES : STRASONIC Mousses acoustiques : STRASONIC Innovation for your future Mousses acoustiques : STRASONIC Sommaire I - LA MOUSSE ACOUSTIQUE II - FICHES II.1 Mousses de polyuréthane 841000-841010

Plus en détail

Mastic monocomposant à haute performance pour sols

Mastic monocomposant à haute performance pour sols Fiche technique Edition 1, 2013 Identification no. 02 05 01 01 005 0 000001 Version no. 12022013 Mastic monocomposant à haute performance pour sols Produit Description est un mastic élastique monocomposant,

Plus en détail

Méthodes de caractérisation mécanique

Méthodes de caractérisation mécanique Méthodes de caractérisation mécanique M. Blétry Centre des Matériaux - ENSMP April 25, 2007 Plan 1 2 Essais multiaxiaux 3 Mesures d indentation 4 Fatigue 5 Rupture Plan 1 2 Essais multiaxiaux 3 Mesures

Plus en détail

Caractéristiques des produits FERMACELL

Caractéristiques des produits FERMACELL Conseil de pro : des produits FERMACELL Plaque de plâtre armé de fibres Plaque Powerpanel H 2 O Plaque Powerpanel HD Granule d`égalisation Granule pour Nid d`abeille Mortier d`égalisation Plaque Powerpanel

Plus en détail

GEOSYNTHETIQUES MURS DE SOUTENEMENT

GEOSYNTHETIQUES MURS DE SOUTENEMENT 06 GEOSYNTHETIQUES MURS DE SOUTENEMENT information général & applications FR GEOSYNTHETIQUES En appliquant les constructions de soutènement Emoblock avec la géogrille Fortrac, nous créons une solution

Plus en détail

DRIVE-TECHNOLOGY INKOMA - GROUP. Actionneur pour panneaux solaires - ASN ALBERT

DRIVE-TECHNOLOGY INKOMA - GROUP. Actionneur pour panneaux solaires - ASN ALBERT DRIVE-TECHNOLOGY ALBERTINKOMA - GROUP Actionneur pour panneaux solaires - ASN ALBERT Maschinenfabrik ALBERT GmbH Technologiepark 2 A - 4851 Gampern (Autriche) Tél: +43/(0)7682-39080-10 Fax: +43/(0)7682-39080-99

Plus en détail

U9C. Caractéristiques techniques. Capteur de force. Caractéristiques spécifiques. B3814-1.1 fr

U9C. Caractéristiques techniques. Capteur de force. Caractéristiques spécifiques. B3814-1.1 fr U9C Capteur de force Caractéristiques spécifiques Capteur de force en traction/compression Classe de précision 0,2 Forces nominales de 50 N à 50 kn Inoxydable, degré de protection IP67 Plusieurs longueurs

Plus en détail

FOAMGLAS PERINSUL S (Standard) FOAMGLAS PERINSUL HL (High load) Système 5.2. avec cahier des charges à partir de la page 3

FOAMGLAS PERINSUL S (Standard) FOAMGLAS PERINSUL HL (High load) Système 5.2. avec cahier des charges à partir de la page 3 Systèmes d isolation spéciaux FOAMGLAS PERINSUL S (Standard) FOAMGLAS PERINSUL HL (High load) Elément d isolation thermique porteur pour maçonnerie Coupe système Système 5.2 5 6 7 9 8 1 Dalle en béton

Plus en détail

CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3

CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3 CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3 Alain Bonnefoy (SNCT, France abonnefoy@snct.org) Gérard Perraudin (SNCT, France g.perraudin@wanadoo.fr) RESUME Cette nouvelle édition des Divisions 1 et 2 du CODAP propose

Plus en détail

Conseil de pro : Plaque FERMACELL Powerpanel H 2 O pour une utilisation en extérieur

Conseil de pro : Plaque FERMACELL Powerpanel H 2 O pour une utilisation en extérieur Conseil de pro : Plaque Powerpanel H 2 O pour une utilisation en extérieur La plaque Powerpanel H 2 O est une plaque-sandwich comportant des agrégats légers liés avec du ciment et armée sur les deux faces

Plus en détail

Utilisation des tabelles de dimensionnement

Utilisation des tabelles de dimensionnement ponctuelle Tabelle A - Sans tuyaux de chauffage sol Tabelle B - Avec tuyaux de chauffage sol répartie Tabelle C - Résistance à la compression de l'isolation thermique par m 2 Utilisation des tabelles de

Plus en détail

Plaque coupe-feu fermacell AESTUVER Panneaux de béton léger armé de fibres de verre pour la protection incendie

Plaque coupe-feu fermacell AESTUVER Panneaux de béton léger armé de fibres de verre pour la protection incendie Fiche technique fermacell AESTUVER Plaque coupe-feu fermacell AESTUVER Panneaux de béton léger armé de fibres de verre pour la protection incendie Produit Panneaux de béton léger armé de fibres de verre,

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

Brochure d applications pour systèmes de résine réactive 2-K FK-Fix Mixpac

Brochure d applications pour systèmes de résine réactive 2-K FK-Fix Mixpac 3 Brochure d applications pour systèmes de résine réactive 2-K FK-Fix Mixpac Systèmes entreposables de cartouches bi-composant FK-Fix H FK-Fix E FK-Fix P Remplissage des creux sous un parquet Résinification

Plus en détail

novatec PREMIUM II Le joint standard pour applications industrielles

novatec PREMIUM II Le joint standard pour applications industrielles novatec PREMIUM II Le joint standard pour applications industrielles JOINTS TEXTILES TECHNIQUES COMPENSATEURS ISOLATIONS NOUVEAUX MATERIAUX Vos exigences... sécurité accrue meilleure résistance à la température

Plus en détail

MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE HYDRAULIQUE

MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE HYDRAULIQUE CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification 84 avenue Jean Jaurès CHAMPS-SUR-MARNE F - 77447 MARNE LA VALLEE CEDE 2 www.cstb.fr MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE

Plus en détail

Drains et matériaux de drainage

Drains et matériaux de drainage CHAPITRE 11 Drains et matériaux de drainage 11.1 INTRODUCTION Les drains agricoles peuvent être fabriqués avec différent matériaux tels que la terre cuite, le ciment et plus récemment en matières thermoplastiques

Plus en détail

Calcul des charpentes d acier Tome I

Calcul des charpentes d acier Tome I Calcul des charpentes d acier Tome I 2 e édition, 2 e tirage revu, 2008 RÉVISIONS À l intention des lecteurs de la 2 e édition, 1 er tirage, 2005, les principales révisions apportées au 2 e tirage se trouvent

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE Réf. 62 006 05 EPI. Tige : Embout: Semelage: Pointures: 35 à 48 NOTICE D'UTILISATION

FICHE TECHNIQUE Réf. 62 006 05 EPI. Tige : Embout: Semelage: Pointures: 35 à 48 NOTICE D'UTILISATION CHAUSSURES Utilisation du Produit Chaussure de sécurité à usage professionnel. Descriptif Technique EPI Tige : - Cuir fleur pigmenté. - Fermeture par languettes et oeillets. - Haut de tige et protège malléoles

Plus en détail

edilon)(sedra USTS (système urbain de voies sur dalle) Always a step ahead in rail systems! www.edilonsedra.com

edilon)(sedra USTS (système urbain de voies sur dalle) Always a step ahead in rail systems! www.edilonsedra.com edilon)(sedra USTS (système urbain de voies sur dalle) Always a step ahead in rail systems! www.edilonsedra.com Deux sous-systèmes uniques edilon)(sedra USTS (système urbain de voies ferrées sur dalle)

Plus en détail

Résistance au feu des bétons

Résistance au feu des bétons Chapitre4 Résistance au feu des bétons 4.1 - Comportement aux températures élevées 4.2 - Conductivité thermique 4.3 - Évolution des résistances du béton et de l acier en fonction de la température 41 Chapitre

Plus en détail

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC !!" #$!!" %& ' (")"*+*",+ Numéro d agrément : Z-15.6-204 Demandeur : Objet de l agrément : Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld HALFEN Stud Connector HSC Durée de validité : 31 décembre

Plus en détail

HIGH GRADE. L'alternative économique aux fibres d'acier et armatures en acier.

HIGH GRADE. L'alternative économique aux fibres d'acier et armatures en acier. HIGH GRADE L'alternative économique aux fibres d'acier et armatures en acier. Avantages Résistance à la compression 4 Résistance à la traction par flexion 5 Comportement aux fissures de retrait au jeune

Plus en détail

Roulements à billes en plastique

Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Linear Motion and Assembly Technologies 1 STAR Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Construction Bague intérieure/extérieure Polyacétal Cage

Plus en détail

OUVRAGES EN PLAQUES DE PLATRE ORIGINES ET TRAITEMENT DES FISSURES

OUVRAGES EN PLAQUES DE PLATRE ORIGINES ET TRAITEMENT DES FISSURES FICHE CONSEIL N 8 OUVRAGES EN PLAQUES DE PLATRE ORIGINES ET TRAITEMENT DES FISSURES (Plaques, carreaux, enduits) Cette fiche a pour objet d informer les intervenants sur des méthodes simples visant à déterminer

Plus en détail

Drains et matériaux de drainage

Drains et matériaux de drainage CHAPITRE 11 Drains et matériaux de drainage 11.1 INTRODUCTION Les drains agricoles peuvent être fabriqués avec différent matériaux tels que la terre cuite, le ciment et plus récemment en matières thermoplastiques

Plus en détail

CHRYSO Serenis. Agent réducteur de retrait

CHRYSO Serenis. Agent réducteur de retrait CHRYSO Serenis Agent réducteur de retrait C H RY S O S e re n i s A g e n t r é d u c t e u r d e re t r a i t Le béton est un matériau vivant, siège de réactions chimiques lentes et par ailleurs soumis

Plus en détail

Vis à béton FBS et FSS

Vis à béton FBS et FSS Vis à béton FBS et FSS Un montage rapide et de hautes performances. ETA-11/0093 ETAG 001-6 Usage multiple pour application non structurelle dans le béton Z-21.8-2015 ETA-11/0095 ETAG 001-3 Option 1 pour

Plus en détail

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine)

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine) Analyse de la charge transmise aux roulements de la roue dentée, notamment en rajoutant les efforts axiaux dus aux ressorts de l embrayage (via la cloche) (Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto,

Plus en détail

LES MATERIAUX. La fabrication du PVC

LES MATERIAUX. La fabrication du PVC LES MATERIAUX. La fabrication du PVC S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C3.2: Préparer les matériaux, quincaillerie et accessoires.

Plus en détail

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle!

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! Dalles alvéolées en béton précontraint Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! 1. Généralités Les planchers en béton, appelés hourdis, sont aujourd hui devenus des

Plus en détail

Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes

Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes Myriam Bouichou - Elisabeth Marie-Victoire Les ciments naturels dans le patrimoine européen: histoire,

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.63.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.63.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.63.3 MATÉRIAUX... 2 6.63.4 EXÉCUTION DES TRAVAUX...

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP)

MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP) MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP) EXIGENCES D'ASSURANCE QUALITE EN REFERENCE A LA NORME NF EN ISO 9002 (août 1994) DISPOSITIONS

Plus en détail

Cahier des Charges structure gros-œuvre 19/02/2013 p 1

Cahier des Charges structure gros-œuvre 19/02/2013 p 1 Cahier des Charges structure gros-œuvre 19/02/2013 p 1 PLACEMENT DE JAUGES DE NIVEAU Code de mesurage Ff À gauche et à droite du bâtiment, deux jauges de niveau sont placées jusqu à environ 3,0 m sous

Plus en détail

CALFEUTREMENT. 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX - Tél : 01 47 17 69 37 - Fax : 01 47 17 69 37 www.ufme.fr

CALFEUTREMENT. 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX - Tél : 01 47 17 69 37 - Fax : 01 47 17 69 37 www.ufme.fr CALFEUTREMENT DES MENUISERIES Document d information Déc. 2014 RECOMMANDATIONS G É N É R A L E S P O U R LA MISE EN ŒUVRE DES FENÊTRES ET PORT ES EXTÉRIEURES DANS LES CONSTRUCTIONS NEUVES OU EN RÉNOVATION

Plus en détail

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round.

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. 1 Objet La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. Le système complet comprend les éléments suivants: Panneaux Poteaux Accessoires tels que fixations

Plus en détail

PROPRIÉTÉS TECHNIQUES DU SYSTÈME NEOWEB

PROPRIÉTÉS TECHNIQUES DU SYSTÈME NEOWEB TECHNIQUES DU SYSTÈME NEOWEB Propriétés techniques Neoweb V 2.5 SYSTÈME DE CONFINEMENT CELLULAIRE 3D CLASSIFICATION POLYMÈRE TYPE Neoloy Technologie de pointe nano-composite MÉCANIQUES DU SYSTÈME Module

Plus en détail

Fiche n VI-1 "La préfabrication en usine"

Fiche n VI-1 La préfabrication en usine Fiche n VI-1 "La préfabrication en usine" 1. Objet de la présente fiche Cette fiche concerne le contrôle de la réalisation d éléments ou parties d ouvrages, préfabriqués en usine tels que : Poutres préfabriquées

Plus en détail

COMPARAISON APPUI À POT - APPUI SPHÉRIQUE

COMPARAISON APPUI À POT - APPUI SPHÉRIQUE COMPARAISON APPUI À POT - APPUI SPHÉRIQUE 02 [www.emergo.be ] 03 APPUI À POT Un appui à pot se constitue d un cylindre en acier ( le pot ),rempli d un coussin en élastomère non-fretté, dans lequel s emboite

Plus en détail

MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE HYDRAULIQUE

MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE HYDRAULIQUE CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification 84 avenue Jean Jaurès CHAMPS-SUR-MARNE F - 77447 MARNE LA VALLEE CEDE 2 www.cstb.fr MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE

Plus en détail

Notice de montage d abri de voiture à toit plat pour une voiture. Notice de montage

Notice de montage d abri de voiture à toit plat pour une voiture. Notice de montage Notice de montage pour l abri de voiture à toit plat 304 x 510 P.C.V. 001 Avant-propos Chère cliente, cher client, à l aide de nos instructions de montage détaillées, l assemblage d un de nos kits de construction

Plus en détail

Comportement au jeune âge et phénomènes Thermo-Hydro-Mécaniques

Comportement au jeune âge et phénomènes Thermo-Hydro-Mécaniques Comportement au jeune âge et phénomènes Thermo-Hydro-Mécaniques Alain SELLIER Objectif des essais en retrait gêné Analyser finement le comportement THM au jeune âge d une structure type (RG8) Analyser

Plus en détail

Manuel d application pour S&P C-Sheet 240

Manuel d application pour S&P C-Sheet 240 Manuel d application pour Exigences de qualité générale: Adhérence minimale du support > 1.0 N/mm 2 Température du support au minimum 3 C au-dessus de la température du point de rosée Humidité maximale

Plus en détail

Creusez l idée du Sans Tranchée. Lyon 3 avril 2012

Creusez l idée du Sans Tranchée. Lyon 3 avril 2012 Les Techniques Sans Tranchée Travaux de réhabilitation Durabilité et pérennité des techniques de réhabilitation : cas du chemisage continu polymérisé en place De nombreuses techniques de réhabilitation

Plus en détail