SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE"

Transcription

1 SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 72 FOURNITURE DE SEMELLES ELASTIQUES POUR LA FIXATION DE VOIE "TYPE BOTZELAER" EDITION: 04/2001

2 Index 1. INTRODUCTION DOMAINE D APPLICATION DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE CONTENU CONCEPT RÉFÉRENCES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES FORME ET DIMENSIONS RAIDEUR PARAMÈTRES MATIÈRE RÉSISTANCE MÉCANIQUE RÉSISTANCE AU FLUAGE RÉSISTANCE AUX INFLUENCES ATMOSPHÉRIQUES ESSAIS DIMENSIONS ET ASPECT ELASTICITÉ Dispositif d essai Élasticité statique Élasticité dynamique ANALYSE DE LA MATIÈRE analyse chimique ESSAI DE FATIGUE ESSAI Montage d essai Résultats RÉSISTANCE AU VIEILLISSEMENT STABILITÉ CONTRE LES INFLUENCES ATMOSPHÉRIQUES ASSURANCE QUALITÉ DU FABRICANT GÉNÉRALITÉS PLAN QUALITÉ SUIVI QUALITÉ PAR LA SNCB GÉNÉRALITÉS SUIVI QUALITÉ DE LA COMMANDE GARANTIE Page 2 de 14

3 1. Introduction 1.1. Domaine d application La spécification ci-dessous concerne la fourniture de semelles élastiques du type «Botzelaer». Ces semelles sont utilisées pour la fixation élastique des selles sur une dalle de béton et ce aussi bien en tunnel qu à l air libre. Ce système est appliqué pour une circulation ferroviaire caractérisée par les paramètres suivantes: charge par essieu: 25 T/essieu vitesse: V max =160 km/h travelage: 60 à 70 cm rayon: > 300 m. En conditions normales d utilisation, ces semelles présenteront une résistance d au moins 20 ans aux conditions atmosphériques. La plage de fonctionnement correct de la semelle est comprise entre -25 et +55 C ; les semelles offrent une résistance contre les rayons UV, les huiles, les graisses et combustibles, acides courants et bases qui se présentent normalement en voie courante et dans les appareils de voie. Les semelles sont fabriquées en une seule pièce Documents de référence A la date de parution de cette prescription, il n existait pas de Norme Européenne traitant de ce sujet Contenu Cette spécification technique traite successivement: les caractéristiques auxquelles les semelles doivent répondre; les essais permettant de contrôler ces caractéristiques; la suivi de la qualité; le contrôle de la qualité par la SNCB; la garantie accordée par le fournisseur sur ses produits. Page 3 de 14

4 1.4. Concept La construction du système est donnée à la figure 1. La selle est fixée au moyen de boulons et de ressorts, qui autorisent un mouvement vertical de la selle. Les boulons sont ancrés dans la dalle en béton et, si nécessaire, du mortier sans retrait ou une résine époxy sont injectés sous la selle. selle mortier semelle 1.5. Références Sur base de références, le fournisseur démontrera que son produit est approprié à l application prévue. béton Figure 1: Principe fixation élastique. Page 4 de 14

5 2. Caractéristiques techniques Ce chapitre décrit les exigences techniques auxquelles les semelles élastiques doivent répondre. Les différents essais destinés à vérifier ces caractéristiques y sont également décrits Forme et dimensions Les semelles sont conformes au plan n /10/00. D autres formes ne peuvent être acceptées qu après approbation des services techniques de la SNCB Raideur La raideur de la semelle est caractérisée par le paramètre C, défini comme la force (F) par mm d enfoncement (v): C = F/v. Cette raideur est déterminée par la mesure de la raideur d une semelle dont les dimensions sont conformes au plan mentionné ci-dessus. Cette caractéristique dépend de la fréquence. Le choix de la raideur dynamique C dépendra de: l amortissement de vibrations souhaité; l élasticité souhaitée; La raideur statique C stat de la semelle est déterminante pour la raideur globale de la voie. La raideur dynamique C dyn est déterminante pour le comportement vibratoire de la voie. Au cas où la demande d offre ne spécifie aucune valeur, les valeurs suivantes seront d application : Raideur statique Raideur dynamique c stat (kn/mm) c dyn 5 Hz 25 20% Paramètres matière Le choix de la matière est libre, toutefois le fournisseur indiquera clairement la nature des matériaux utilisés ainsi que la nature et les quantités des matières d apport et de composants. Toutes les fournitures seront en conformité avec ces spécifications. Les caractéristiques de matière suivantes seront spécifiées lors de la remise d offre: les constituants de la matière, exprimés en pourcentage en poids ; la résistance au déchirement ; Page 5 de 14

6 2.4. Résistance mécanique La semelle doit pouvoir résister à un essai de fatigue à 3 millions de cycles. La matière utilisée possède une résistance minimale en traction de 2 N/mm² et un allongement à la rupture d au moins 100 % Résistance au fluage Sous charge normale, le fluage des semelles ne dépasse pas 30 % Résistance aux influences atmosphériques Les semelles sont stables sous les influences atmosphériques. Aucune fissure ne peut apparaître après exposition à un mélange ozone-air. Page 6 de 14

7 3. Essais Les essais permettant de vérifier les caractéristiques techniques des semelles sont définis ci-après. Ces essais sont effectués à une température de 21 5 C, sauf mention contraire., Sauf mention contraire, lors d essais multiples, la valeur des critères est établie sur base de la moyenne des différents résultats d essai Dimensions et aspect Les semelles ne présenteront aucun défaut visible tel que craquelures, fissures, etc. Les dimensions seront conformes au plan Elasticité Dispositif d essai Cet essai est effectué sur une semelle entière. L échantillon est placé entre deux plaques métalliques indéformables et mis à charge. Le diagramme effort-déplacement est enregistré pendant le cycle de charge. La raideur C est déduite du diagramme comme suit: C = (F max - F min )/(d max - d min ) [kn/mm] d max (min) = enfoncement maximal (minimal) F max (min) = effort maximal (minimal) Élasticité statique L échantillon est mis en charge pendant 30 min. avec un effort de: F max = 80 kn L échantillon est ensuite soumis à un cycle de 6 chargements à une fréquence de 0,1 Hz entre: F min = 5 kn et F max = 80 kn L essai se termine par un cycle de chargement entre les mêmes limites à une fréquence de 0,01 Hz Élasticité dynamique L échantillon est d abord soumis pendant 30 min à une charge statique de: F max = 80 kn Ensuite, il est soumis à un chargement cyclique à une fréquence de 5 Hz variant entre: F 1 = 60kN et F 2 = 80 kn Après 1500 cycles, le diagramme effort-déplacement est enregistré. Page 7 de 14

8 3.3. Analyse de la matière analyse chimique On détermine: la nature de l élastomère et le pourcentage de charge (SNCB proc ); la résistance à la traction et la limite de rupture (suivant ISO 37); la résistance au déchirement (suivant ISO 34-1 méthode B et échantillon type à coin ) Des essais complémentaires peuvent être effectués par la SNCB à ses frais, afin de vérifier si les matières correspondent à celles proposées dans l offre Essai de fatigue Le fournisseur démontrera, à l aide des résultats d essai d endurance à 3 millions de cycles, que le bon fonctionnement du produit proposé est assuré Essai Cet essai est effectué sur 3 échantillons Montage d essai L échantillon est placé entre deux plaques métalliques indéformables et soumis à un effort de compression correspondant aux valeurs suivantes: effort de compression : 40 kn; mise en charge: en 30 secondes; durée: 168 heures; Résultats La déformation (v) de l échantillon est mesurée: immédiatement (v 0 ): après 1 min; après 10 min; après 100 min; après min; après min. La mesure est répétée maximum 1 heure après fin de l essai (v ). Cette déformation sera au maximum 30 % au dessus de la déformation originale: v ,3 v 0 Page 8 de 14

9 3.6. Résistance au vieillissement Le fournisseur démontrera sur base de certificats et de résultats d essai, que le produit présente une résistance suffisante aux facteurs de vieillissement Stabilité contre les influences atmosphériques Le fournisseur démontrera sur base de certificats et de résultats d essai, que le produit présente une résistance suffisante aux agents atmosphériques, tels que l ozone. Page 9 de 14

10 4. Assurance qualité du fabricant 4.1. Généralités Le fabricant doit posséder un système de contrôle de la qualité conforme à la série des normes NBN EN La S.N.C.B. évaluera ce système qualité au moyen d un audit, le fournisseur s engage à exécuter les mesures correctives éventuelles endéans le délai convenu Plan qualité Avant de commencer la production en série, le fournisseur soumettra son plan à l approbation de la SNCB. Ce plan qualité traitera au moins des aspects suivants : 1. domaine d application; 2. traçabilité des produits fabriqués; 3. organisation de la qualité et responsabilités; 4. documents qualité d application; 5. inventaire de l appareillage mis en œuvre en vue d assurer la qualité; 6. flow chart de la fabrication avec les contrôles et essais; 7. description des moyens de contrôle mis en œuvre; 8. prescriptions d emballage et de stockage. Tous les documents qualité ainsi que ceux des éventuels sous-traitants sont mis à la disposition de la SNCB. Page 10 de 14

11 5. Suivi qualité par la SNCB 5.1. Généralités La S.N.C.B peut à tout moment décider d effectuer un audit du système qualité mis en place par le fabricant Suivi qualité de la commande Le suivi qualité comprend les activités suivantes : contrôle de la qualité (réception) des produits finis chez le fournisseur; prise d échantillon et essais chez le fournisseur, dans un laboratoire agréé ou dans le laboratoire de la SNCB; suivi de l application du plan qualité; contrôle des documents qualité. Page 11 de 14

12 6. Garantie Le fabricant garantit sa livraison contre tout défaut imputable à la fabrication et à la matière durant une période s étendant jusqu au 31 décembre de la troisième année suivant l année de fabrication indiquée sur la pièce. Ni la surveillance des agents mandatés par la S.N.C.B., ni les essais réalisés durant la période d agréation, ne délivrent le fabricant de sa responsabilité. Dans le cas de défaut dû à la matière ou à la production pendant ou après le placement, le fabricant se portera garant pour la livraison de nouveaux éléments qu il garantira 2 années supplémentaires, c-à-d après écoulement de la première période de garantie. Page 12 de 14

13 Page 13 de 14 Spécification Technique L-72 Edition 04/2001

14 Page 14 de 14 Spécification Technique L-72 Edition 04/2001

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 24 ELEMENTS ELASTIQUES ELASTOMERE THERMOPLASTIQUE POUR ORGANES DE CHOC ET TRACTION EDITION : 03/2004 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1.

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE S - 10 PANNEAUX POUR LIGNES CONVENTIONNELLES EDITION : 2003 Index 1. INTRODUCTION...3 1.1. OBJET...3 1.2. DOMAINE D APPLICATION...3 1.3.

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE INFRABEL S.A. SPECIFICATION TECHNIQUE A - 52 QP EXIGENCES REQUISES POUR L ÉTABLISSEMENT D UN PLAN DE CONTRÔLE ET DE QUALITÉ À INFRABEL EDITION : 10/2006 Table des matières. Table des matières...2 1. Objet...3

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE B - 4 PIECES EN FONTE MALLEABLE ET EN FONTE A GRAPHITE SPHEROIDAL EDITION: 02/2000 Index A) Normes d'application...3 B) Classes de produit...3

Plus en détail

Spécification Technique

Spécification Technique Lignes de contact en 3 kv et 25 kv~ Support - Accessoires Spécification Technique Caténaire type R3 mixte Direction Infrastructure Service Courants forts Division I-I.42 Ce document entre en vigueur à

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de management de

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE QA SURVEILLANCE DES FOURNISSEURS DISPOSANT D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE EDITION: 02/2003 Index 1. OBJET...3 2. DOMAINE D

Plus en détail

NORME CAMEROUNAISE NC 235 : 2005 06

NORME CAMEROUNAISE NC 235 : 2005 06 NC 235 : 2005 06 REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON Paix Travail Patrie Peace Work Fatherland ========= ========= MINISTERE DE L INDUSTRIE, DES MINES ET DU MINISTRY OF INDUSTRY, MINES AND DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC !!" #$!!" %& ' (")"*+*",+ Numéro d agrément : Z-15.6-204 Demandeur : Objet de l agrément : Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld HALFEN Stud Connector HSC Durée de validité : 31 décembre

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.63.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.63.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.63.3 MATÉRIAUX... 2 6.63.4 EXÉCUTION DES TRAVAUX...

Plus en détail

FTA 10/05-C Page 1 sur 5

FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FICHE TECHNIQUE FTA/10/05-C Robinets à membrane. Date d approbation : 16 mai 2013 Nombre de pages : 5 NOTES PRELIMINAIRES 1) S'il est fait mention de normes, de plans types, de

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

EXIGENCES ASSURANCE QUALITÉ SOUS-TRAITANT & FOURNISSEUR SOMMAIRE :

EXIGENCES ASSURANCE QUALITÉ SOUS-TRAITANT & FOURNISSEUR SOMMAIRE : Page 1/7 Indice Date Objet Rédigé par Visa Vérifié par Visa Approuvé par Visa B 19/01/2006 Changement de logo S. LE NAGUARD J. ROBERT Ph. EVENAT C 27/10/2006 Distinction fournisseur / sous-traitant. A.

Plus en détail

D022751/01 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

D022751/01 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. D022751/01 ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 3 octobre 2012 Enregistré à la Présidence du Sénat le 3 octobre

Plus en détail

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 Edition : 3 Dispositifs indémontables robinet de sécurité à obturation automatique intégrée / tuyau flexible métallique onduleux XP E 29-140 / NF D 36-121 Sommaire

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L-70

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L-70 SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L-70 PIECES EN CAOUTCHOUC POUR ORGANES DE SUSPENSION, DE TRANSMISSION ET D ENTRAINEMENT EDITION: 2005 Version 12/07/2005 ST L70 -Version

Plus en détail

Catalogue des bandes BFL-Mastix

Catalogue des bandes BFL-Mastix Catalogue des bandes BFL-Mastix pour l étanchéité durable des joints type N type R NOUVEAU Profils spéciaux pour joints soumis à des mouvements et à des pressions élevées type R4 type RB Propriétés des

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ESSAIS N AC07-26009434/2 CONCERNANT LA RAIDEUR DYNAMIQUE D UNE SOUS-COUCHE AVANT & APRÈS DEUX ESSAIS DE FLUAGE EN COMPRESSION

COMPTE-RENDU D ESSAIS N AC07-26009434/2 CONCERNANT LA RAIDEUR DYNAMIQUE D UNE SOUS-COUCHE AVANT & APRÈS DEUX ESSAIS DE FLUAGE EN COMPRESSION DÉPARTEMENT ACOUSTIQUE ET ÉCLAIRAGE Laboratoire d essais acoustiques CONCERNANT LA RAIDEUR DYNAMIQUE D UNE SOUS-COUCHE AVANT & APRÈS DEUX ESSAIS DE FLUAGE EN COMPRESSION Ce compte-rendu d essais atteste

Plus en détail

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante 2 La température intérieure constitue le premier paramètre du sentiment de confort dans un bâtiment. Pour maintenir, été comme hiver, une température agréable de manière économique, il est indispensable

Plus en détail

Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL. Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004)

Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL. Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004) Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004) Directives d Assurance Qualité à destination des fournisseurs QSL (Contrat

Plus en détail

Drains et matériaux de drainage

Drains et matériaux de drainage CHAPITRE 11 Drains et matériaux de drainage 11.1 INTRODUCTION Les drains agricoles peuvent être fabriqués avec différent matériaux tels que la terre cuite, le ciment et plus récemment en matières thermoplastiques

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.29/1101 Distr. générale 10 janvier 2013 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Forum mondial

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

PUISSANCES FORFAITAIRES

PUISSANCES FORFAITAIRES PUISSANCES FORFAITAIRES Règles de prélèvement d'énergie électrique sans comptage de systèmes LED éclairage public raccordés sur le réseau du GRD et méthode de mesure de la puissance forfaitaire C4/15-05/2014

Plus en détail

Chapitre 15 Isolation en base des bâtiments. Document de référence: Eurocode 8, EN1998-1 Chapitre 10

Chapitre 15 Isolation en base des bâtiments. Document de référence: Eurocode 8, EN1998-1 Chapitre 10 Chapitre 15 Isolation en base des bâtiments. Document de référence: Eurocode 8, EN1998-1 Chapitre 10 But: permettre un mouvement relatif de la base par rapport au sol réduction du déplacement imposé du

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP)

MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP) MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP) EXIGENCES D'ASSURANCE QUALITE EN REFERENCE A LA NORME NF EN ISO 9002 (août 1994) DISPOSITIONS

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE n FTS/80/02-A. Compteurs d'eau froide DN 50

FICHE TECHNIQUE n FTS/80/02-A. Compteurs d'eau froide DN 50 Fédération belge du Secteur de l'eau association sans but lucratif Rue Colonel Bourg, 127 BE - 1140 Bruxelles TVA: BE-0407.781.169 Tel: + 32 (0)2 706 40 90 - Fax: + 32 (0)2 706 40 99 E-mail: info@belgaqua.be

Plus en détail

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC M. Poehler Abstract Un des mandats de la division ST est la réalisation de travaux de génie civil pour la construction, la rénovation et l adaptation

Plus en détail

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round.

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. 1 Objet La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. Le système complet comprend les éléments suivants: Panneaux Poteaux Accessoires tels que fixations

Plus en détail

AS-Screen. 6 en 1. Avec NBC, ajoutez de la valeur à vos travaux

AS-Screen. 6 en 1. Avec NBC, ajoutez de la valeur à vos travaux La toile en polyester monofilament à haut module de NBC améliore la productivité et la répétabilité de vos opérations de sérigraphie et vous apporte de nombreux autres avantages. Avec NBC, ajoutez de la

Plus en détail

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT 1. Préambule 1.1 Généralités La présente convention d assurance qualité (QAA) définit les exigences posées aux fournisseurs REHAU en matière d assurance qualité. La QAA REHAU constitue des règles destinées

Plus en détail

QUATRIÈME PARTIE MÉTHODES D'ÉPREUVES APPLICABLES AU MATÉRIEL DE TRANSPORT

QUATRIÈME PARTIE MÉTHODES D'ÉPREUVES APPLICABLES AU MATÉRIEL DE TRANSPORT QUATRIÈME PARTIE MÉTHODES D'ÉPREUVES APPLICABLES AU MATÉRIEL DE TRANSPORT - 419 - TABLE DES MATIÈRES DE LA QUATRIÈME PARTIE Section Page 40. INTRODUCTION À LA QUATRIÈME PARTIE... 423 40.1 OBJET... 423

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES FOURNITURE DE TUBES EN POLYETHYLENE HAUTE DENSITÉ PEHD Pour le transport et la distribution de l eau 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION _ DOMAINE D EPMLOI 2. CONFORMITE

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

63. Protection des ouvrages d art

63. Protection des ouvrages d art 63. Protection des ouvrages d art 63.05 ADHERENCE D'UNE FEUILLE SUR SUPPORT (ESSAI SUR SITE). 63.06 ADHERENCE D'UNE RESINE AU SUPPORT (ESSAI EN LABORATOIRE). 63.07 ADHERENCE D'UNE RESINE AU SUPPORT (ESSAI

Plus en détail

Guide technique Vérification périodique des enregistreurs de température conformément aux dispositions du règlement CE 37/2005

Guide technique Vérification périodique des enregistreurs de température conformément aux dispositions du règlement CE 37/2005 Vérification périodique des enregistreurs de température conformément aux dispositions du règlement CE 37/2005 2/11 Contenu 1. CONTEXTE REGLEMENTAIRE ET DEFINITION... 3 1.1 Contexte réglementaire... 3

Plus en détail

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification N d identification : NF 187 N de révision : 1 +A2 Date de mise en application de la révision : Mars 2006 Date de mise en application de l addendum

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS

CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS 20/05/2005 CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS INSTRUCTIONS REF. ISP.10.IN.06 B Etabli par : Vérifié par : Approuvé par : Marie GREGOIRE Marie GREGOIRE Franck SAUVAGEOT Marie GREGOIRE En Rédaction Marie GREGOIRE

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz 941.241 du 19 mars 2006 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu les art. 5, al. 2, 8, al.

Plus en détail

E 5497 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 16 juillet 2010 le 16 juillet 2010

E 5497 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 16 juillet 2010 le 16 juillet 2010 E 5497 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 16 juillet 2010 le 16 juillet

Plus en détail

Règlement de l organe de contrôle Matériaux de construction isolants

Règlement de l organe de contrôle Matériaux de construction isolants R81 Règlement de l organe de contrôle Matériaux de construction isolants schweizerischer ingenieur- und architektenverein société suisse des ingénieurs et des architectes società svizzera degli ingegneri

Plus en détail

Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction

Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Présenté par : Catherine Lavoie ing. M.Sc. Agente technique Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction

Plus en détail

ELECTROPISTONS. Information technique a Télécharger. La véritable alternative aux vérins pneumatiques

ELECTROPISTONS. Information technique a Télécharger. La véritable alternative aux vérins pneumatiques ELECTROPISTONS La véritable alternative aux vérins pneumatiques Information technique a Télécharger Résumé des performances des ElectroPistons et fiches techniques des produit www.directthrust.co.uk 0044

Plus en détail

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3 Introduction Le présent référentiel de labellisation est destiné aux laboratoires qui souhaitent mettre en place un dispositif de maîtrise de la qualité des mesures. La norme ISO 9001 contient essentiellement

Plus en détail

Marquage CE des Granulats

Marquage CE des Granulats REFERENTIEL SECTORIEL POUR LA Page 1 sur 11 MAÎTRISE DE LA PRODUCTION DES GRANULATS (Système d'attestation de conformité 2+) SOMMAIRE : Article 1 Objet et domaine d application Article 2 Intervenants dans

Plus en détail

SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite»

SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite» SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite» Règlement du concours Page 1/5 Article 1 : Introduction La compétition est ouverte exclusivement aux Écoles et Universités. L objectif est de concevoir et fabriquer

Plus en détail

International Featured Standard. Champs obligatoires à compléter dans le rapport d audit IFS

International Featured Standard. Champs obligatoires à compléter dans le rapport d audit IFS International Featured Standard Champs obligatoires à compléter dans le IFS Champs obligatoires à compléter dans le IFS Avril 2009 Préface Les exigences suivantes, à compléter de manière systématique par

Plus en détail

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs Norme européenne pour portes actionnées par source d énergie extérieure La norme européenne EN 16005 définit les exigences de sécurité en matière de conception

Plus en détail

Changements de dimension

Changements de dimension Changements de dimension Le béton peut être soumis à des changements de dimension les causes principales pour ces changements sont: CHARGE MÉCANIQUE FLUAGE VARIATION D HUMIDITÉ SECHAGE VARIATION DE TEMPERATURE

Plus en détail

Proposition de projet d amendements au Règlement n o 116 (Systèmes d alarme pour véhicules)

Proposition de projet d amendements au Règlement n o 116 (Systèmes d alarme pour véhicules) Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.29/GRSG/2015/7 Distr. générale 19 février 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Forum

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE A - 18 VIS, GOUJONS ET ECROUS NORMAUX EDITION: 1974 Index CHAPITRE I VIS, GOUJONS ET ECROUS EN ACIER... 3 Objet... 3 1. Conditions de

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 2 LES MATERIAUX EN PRESENCE Section 2.2 Le béton 2.2.1 Les constituants du béton 2.2.2 Les types de béton 2.2.3 La résistance à la compression 2.2.4 La résistance

Plus en détail

Contrôle des soudures

Contrôle des soudures DESTINATAIRES : Ingénieurs responsables des structures en DT Ingénieurs et techniciens du Service de la conception et du Service de l entretien de la Direction des structures DATE : Le 4 juin 2009 OBJET

Plus en détail

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Révision A du 25/02/11 Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Sommaire : I) Introduction Page 1 II) La formation des opérateurs Page 1 III) Les conditions d exploitation 1) La constitution des charges

Plus en détail

Guide de candidature. Module 5

Guide de candidature. Module 5 Guide de candidature Module 5 Notez qu il s agit uniquement d une discussion préliminaire. Les candidats potentiels ne doivent pas s appuyer sur les détails présentés dans le programme relatif aux nouveaux

Plus en détail

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Guide d utilisation Version abrégée Table des matières 1 OBJECTIFS... 2 2 VERSION... 2 3 SPÉCIFICATION DU BÉTON À

Plus en détail

Fiche n VI-1 "La préfabrication en usine"

Fiche n VI-1 La préfabrication en usine Fiche n VI-1 "La préfabrication en usine" 1. Objet de la présente fiche Cette fiche concerne le contrôle de la réalisation d éléments ou parties d ouvrages, préfabriqués en usine tels que : Poutres préfabriquées

Plus en détail

Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue

Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue F.Z.KETTAF 1, N.H.CHERIET 2, B. BOUCHOUICHA 3 Laboratoire LMSR.Université Djillali Liabès Sidi Bel Abbes- Algérie. 1 fz.kettaf@gmail.com

Plus en détail

System de Gestion de la Qualité GE Oil & Gas Sourcing Directives pour les inspections FPQ/PLQ ARSB-O&G-004 Rév. : 2.0

System de Gestion de la Qualité GE Oil & Gas Sourcing Directives pour les inspections FPQ/PLQ ARSB-O&G-004 Rév. : 2.0 Validé par : Nom en lettres d imprimerie ou signature manuscrite Giovanni Cecchi TMS Quality Leader Livio Loschiavo Global Supply Chain & Global Operations QMS Leader Michele Serpi TMS Leader (Facultatif

Plus en détail

Conditions générales 1 [Dispositions générales] 2 [Conclusion du Contrat] 3 [Matériaux fournis par le Client]

Conditions générales 1 [Dispositions générales] 2 [Conclusion du Contrat] 3 [Matériaux fournis par le Client] Conditions générales de prestation de services graphiques fournis par la société CGS Drukarnia sp. z o.o. ayant son siège social à Mrowino k. Poznania, ul. Towarowa 3 drukarniakreatywna 1 [Dispositions

Plus en détail

La finition de l enduit Tadelakt, ne sera pas influencée par la nature du support existant.

La finition de l enduit Tadelakt, ne sera pas influencée par la nature du support existant. Tadelakt TEXTE DE BASE POUR CAHIER DES CHARGES Le Tadelakt, un mot d origine Arabe, est un enduit imperméable à la chaux hydraulique naturelle, souvent utilisé pour la construction des hammams et maisons

Plus en détail

infosteel Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010

infosteel Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010 Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010 Protection contre la corrosion. Ir. MASSART Pascal Service Public de Wallonie Direction des Structures Métalliques. Protection contre la corrosion Prescriptions

Plus en détail

LABORATOIRE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS REPUBLIQUE D HAÏTI

LABORATOIRE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS REPUBLIQUE D HAÏTI LABORATOIRE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS REPUBLIQUE D HAÏTI Organisme Autonome sous Tutelle du Ministre des Travaux Publics, Transports et Communications PORT-AU-PRINCE, LE : 27 DÉCEMBRE

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL)

LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL) 1GM Sciences et Techniques Industrielles Page 1 sur 5 Productique - Cours Génie Mécanique Première LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL) Née aux USA, la méthode S. P. C. est traduite le plus

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.29/GRB/2012/11 Distr. générale 19 juin 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Forum

Plus en détail

Appel d offre N 03/2015 Pour la fourniture de matériels de laboratoire Lot N 9

Appel d offre N 03/2015 Pour la fourniture de matériels de laboratoire Lot N 9 Appel d offre N 03/2015 Pour la fourniture de matériels de laboratoire Lot N 9 Cahier des prescriptions spéciales 1 SOMMAIRE Article I. Objet de l appel d offre Article II. Engagements du fournisseur Article

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE ES CHEMINS E FE BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE C - 7 ALUMINIUM ET ALLIAGES 'ALUMINIUM EITION : 01/1985 Index 1. CLASSIFICATION...3 1.1. Objet...3 1.2. Composition, caractéristiques mécaniques

Plus en détail

Prises en charge universelles

Prises en charge universelles FTA 60/04-B Page 1 sur 5 FICHE TECHNIQUE FTA/60/04-B Prises en charge universelles Date d approbation : 24 janvier 2013 Nombre de pages : 5 NOTES PRELIMINAIRES 1) S'il est fait mention de normes, de plans

Plus en détail

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence Paris, le 10-03-2010 Le Plan Qualité et le montage de projet Corinne JUFFROY Ecole Conduite de Projet - Paris - 10 mars 2010

Plus en détail

ST U2 Imprimantes multifunctionelles (modèle table) et scanners Edit. 001 / Rév. 000-01 Fev 2011 Page 1 de 12

ST U2 Imprimantes multifunctionelles (modèle table) et scanners Edit. 001 / Rév. 000-01 Fev 2011 Page 1 de 12 (modèle table) et scanners Page 1 de 12 IMPRIMANTES, APPAREILS MULTIFONCTIONNELS (MODELE DE TABLE) ET SCANNERS Rédacteur Approbateur B-CS.213 Jo Meert Tél. Editeur Groupe 23 Page 2 de 12 Statut des éditions

Plus en détail

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010 Fire Safety Day 2010 28 octobre 2010 - Leuven Note d information technique NIT 238 L application de systèmes de peinture intumescente sur structures en acier Source: Leighs Paints ir. Y. Martin CSTC/WTCB

Plus en détail

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2 Varset Direct Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires Notice d utilisation Coffret C1 Coffret C2 Armoire A2 Réception DB110591 Présentation Varset Direct est une batterie fixe

Plus en détail

Recueil des exigences techniques. concernant les installations de sirènes fixes

Recueil des exigences techniques. concernant les installations de sirènes fixes Office fédéral de la protection de la population OFPP Infrastructure RTE-21 Recueil des exigences techniques concernant les installations de sirènes fixes pour l alerte et la transmission de l alarme à

Plus en détail

Agrément technique national

Agrément technique national DEUTSCHES INSTITUT FÜR BAUTECHNIK (INSTITUT ALLEMAND DU GENIE CIVIL) Etablissement de droit public 10829 Berlin, le 1 er Février 2008 Kolonnenstraße 30 L Téléphone : 030 78730-261 Fax : 030 78730-320 Référence

Plus en détail

déclaration de performance Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Metaloterm UK MPA NRW 0432-CPD-2199951

déclaration de performance Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Metaloterm UK MPA NRW 0432-CPD-2199951 déclaration de performance Page 1 / 6 0432 Produit: Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Fabricant: Lieu de production: Ontop B.V. Oude Veerseweg 23 4332 SH Middelburg

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 13302-R

Rapport d évaluation CCMC 13302-R Rapport d évaluation CCMC 13302-R RÉPERTOIRE NORMATIF 07 44 50 Publié 2008-03-12 Révisé 2008-04-25 Réévaluation 2011-03-12 6XUH7RXFK 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC) est

Plus en détail

Exigences pour la certification de mouvements et de montres mécaniques résistant aux champs magnétiques de 1,5 T (15 000 G)

Exigences pour la certification de mouvements et de montres mécaniques résistant aux champs magnétiques de 1,5 T (15 000 G) Institut fédéral de métrologie METAS METAS-N001 Exigences pour la certification de mouvements et de montres mécaniques résistant aux champs magnétiques de 1,5 T (15 000 G) Numéro du document: METAS-N001/f

Plus en détail

Jusqu à 30% de fibres en plus... ...prévention efficace des transferts thermiques et meilleure résistance mécanique.

Jusqu à 30% de fibres en plus... ...prévention efficace des transferts thermiques et meilleure résistance mécanique. FICHE DESCRIPTIVE RESISTANCE À LA TRACTION Jusqu à 30% de fibres en plus... Superwool Plus Insulating fibre...prévention efficace des transferts thermiques et meilleure résistance mécanique Une nappe plus

Plus en détail

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440 Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître

Plus en détail

Description des essais et instrumentation

Description des essais et instrumentation Description des essais et instrumentation Louis Demilecamps Hervé Lançon Xavier Bourbon CEOS.fr - Journée de restitution (Paris) PROGRAMME EXPÉRIMENTAL Tests de flexion sur blocs parallélépipédiques (RL)

Plus en détail

Grilles acoustiques. Type NL 6/6/F/2

Grilles acoustiques. Type NL 6/6/F/2 Grilles acoustiques Type NL //F/ Sommaire Description Description Exécutions Dimensions et poids Constructions modulaires Options Installation 5 Données techniques, type NL Données techniques type, NL

Plus en détail

Les gants de protection contre les risques chimiques. Christine BOUST

Les gants de protection contre les risques chimiques. Christine BOUST Les gants de protection contre les risques chimiques Christine BOUST Les gants de protection Définitions Sources d information Choix et utilisation des gants Les différentes matières Latex naturel Latex

Plus en détail

La Certification d entreprises en Soudage EN ISO 3834, EN 1090, EN 15085

La Certification d entreprises en Soudage EN ISO 3834, EN 1090, EN 15085 La Certification d entreprises en Soudage EN ISO 3834, EN 1090, EN 15085 CLIQUEZ POUR AJOUTER LE TITRE DE LA PAGE 1 INTRODUCTION La norme EN ISO 3834 spécifié les exigences de qualité appropriées aux procédés

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES

CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES ANNEXE 3 CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES 1. ROULEAUX 1.1. Composition des rouleaux Valeur faciale Montant (en ) Nombre de pièces 0,01 0,0 0 0,02 1 0 0,0 2,0 0 0,10 4 40 0,20

Plus en détail

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage :

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage : Acquisition d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Etablissement public à caractère Scientifique et Technologique

Plus en détail

MARQUE NATIONALE. de CONFORMITÉ aux RÉFÉRENTIELS MARQUE ACQPA. «Système anticorrosion par peinture» Régime financier : PRO-LI 11 V3

MARQUE NATIONALE. de CONFORMITÉ aux RÉFÉRENTIELS MARQUE ACQPA. «Système anticorrosion par peinture» Régime financier : PRO-LI 11 V3 Association pour la Certification et la Qualification en Peinture Anticorrosion MARQUE NATIONALE de CONFORMITÉ aux RÉFÉRENTIELS MARQUE ACQPA «Système anticorrosion par peinture» Régime financier : PRO-LI

Plus en détail

Consommations forfaitaires. Règles de prélèvement d'énergie électrique sans comptage

Consommations forfaitaires. Règles de prélèvement d'énergie électrique sans comptage C3/2 Consommations forfaitaires Règles de prélèvement d'énergie électrique sans comptage 1. C3/2 Version 2009.04 1/6 Généralités et domaine d'application Ce document fixe les règles qui régissent le prélèvement

Plus en détail

Roulements à billes en plastique

Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Linear Motion and Assembly Technologies 1 STAR Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Construction Bague intérieure/extérieure Polyacétal Cage

Plus en détail

PORTES 2015 PRIX DE MARQUISE, PORTFENETR, 717/FR/2

PORTES 2015 PRIX DE MARQUISE, PORTFENETR, 717/FR/2 PRIX DE MARQUISE, 717/FR/2 PORTFENETR, PORTES 2015 LISTE DES PRIX Des commandes personnalisées selon l estimation. Tous les prix sont nets en euros Le fabricant se réserve le droit d apporter des modifications

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

ST 441 Indice C. Application Ferroviaire Spécification Technique PIÈCES MOULÉES EN FONTE À GRAPHITE SPHÉROÏDAL. Édition de février 2005

ST 441 Indice C. Application Ferroviaire Spécification Technique PIÈCES MOULÉES EN FONTE À GRAPHITE SPHÉROÏDAL. Édition de février 2005 ST 441 Indice C Application Ferroviaire Spécification Technique PIÈCES MOULÉES EN FONTE À GRAPHITE SPHÉROÏDAL Édition de février 2005 Éditée par le département qualité fournisseurs ÉVOLUTIONS DU DOCUMENT

Plus en détail