lgv est européenne - 2 ème phase

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "lgv est européenne - 2 ème phase"

Transcription

1 Grande Vitesse Maître d œuvre lgv est européenne - 2 ème phase france ingénierie environnementale et durable tracé et voie ouvrages d art aériens structures souterraines génie civil signalisation énergie de traction management de projet communication de projet base travaux supervision de travaux essais et mise en service Le challenge La LGV Est Européenne est un projet de 406 km de ligne nouvelle à grande vitesse entre Paris et Vendenheim dans le Bas-Rhin. Les grands enjeux de la LGV Est Européenne sont : d assurer la liaison entre Paris et le centre des principales villes de l Est de la France, de créer un réseau de relations internationales vers l Allemagne, la Suisse et le Grand-Duché de Luxembourg, de constituer un maillon clé de la Magistrale pour l Europe, un axe ferroviaire à grande vitesse de km qui reliera Paris à Bratislava et Budapest, de relier les grandes villes directement entre elles sans passer par Paris, d offrir de nouvelles opportunités pour la mobilité des personnes et le développement économique des territoires desservis. La première phase du projet LGV Est Européenne s est achevée avec la mise en service commerciale, le 10 juin 2007, de 300 km de ligne nouvelle entre Vaires-sur-Marne (77) et Baudrecourt (57). C est sur cette ligne qu a été établi le record du monde de vitesse sur rail de 574,8 km/h. L aménagement de l infrastructure se poursuit aujourd hui avec la seconde phase : 106 km entre Baudrecourt (Moselle) et Vendenheim (Bas-Rhin). Ce tronçon permettra, à terme, une exploitation à une vitesse commerciale de 320 km/h. La mise en service est prévue le 1 er mars Afin de mener à bien ce projet, l opération a été découpée en plusieurs tronçons géographiques et plusieurs lots techniques.

2 Rôle de SYSTRA SYSTRA assure 3 missions principales sur le projet LGV Est Européenne 2 ème phase : la conduite d opération génie civil sur les lots 35 et 40 du tronçon g SYSTRA est Conducteur d Opération Génie Civil sur l ensemble des 28,7 km des 2 lots. SYSTRA est notamment en charge : du suivi de l Exécution des contrats de Travaux, du contrôle de pertinence du VISA des études d exécution, de la mission OPC (Ordonnancement, Pilotage, Coordination des interfaces), de la mission AOR (Assistance lors des Opérations de Réception), lot 35 lot 40 Déblai : 4 millions de m 3 Remblai : 3,1 millions de m 3 29 ouvrages d art courants 1 saut de mouton 2 Viaducs : 176 m et 195 m Déblai : m 3 Remblai : m 3 1 viaduc de 500 m du contrôle extérieur, des missions de concertation, de suivi environnemental, de suivis particuliers, de libération d emprises et d accompagnement post réception.

3 lgv est européenne - 2 ème phase france Lot Voie Caténaire Base travaux (VCB) conception, études d exécution, travaux et essais voie et caténaire, conception et construction de la base travaux, gestion des circulations et de la sécurité ferroviaire en ligne et dans la Base Travaux, fourniture du matériel caténaire et des traverses. Les lots Bâtiments Techniques construction des 10 bâtiments techniques. mise à disposition pour le compte d opérateurs tiers, d un palier des pylônes GSMR, pour installation d antennes GSM en vue de l amélioration de la couverture. Lot ETCS (ERTMS) études, paramétrages, fourniture des RBC, et des Eurobalises. Les lots VCB et IAC sont des marchés de Conception-Réalisation. Les autres lots sont des marchés classiques de travaux publics. Lot Installation d Alimentation de la Caténaire (IAC) conception et construction de la sous-station de Sarraltroff, conception et construction des postes de traction, télécommande / télé contrôle des interrupteurs. Lot Télécom fourniture et travaux GSM-R, mutualisation des plateformes pour le compte des opérateurs, fourniture et travaux transmission, sûreté, téléphonie ferroviaire, interface avec Synerail qui reprend les installations pour l exploitation, interface GTC tunnel, l essentiel caractéristiques 106 km de ligne nouvelle à grande vitesse entre Baudrecourt et Vendenheim (LGV Est Européenne 2 ème phase) Conçue pour une vitesse maximale de 350 Km/h, exploitée à 320 Km/h à la mise en service Électrifiée en 2 x 25 kv 50 Hz, 18,5 millions de m 3 de déblai 12,8 millions de m 3 de remblai 10,4 millions de m 3 de dépôt 91 franchissements de voies routières 4 franchissements de voies ferrées 2 sauts-de-mouton 25 franchissements de cours d eau 1 base travaux située à Reding (Moselle) 4 Postes de Changement de Voie dont 1 avec Évitement 2 bifurcations : à Baudrecourt avec LGV Est phase 1 à Vendenheim avec ligne d Haguenau 2 raccordements : à Lucy, pour les relations Luxembourg-Metz-Strasbourg, à Réding, pour les relations Nancy-Strasbourg acteurs Maître d Ouvrage : RFF Maître d œuvre Génie Civil et Conducteur d opération Tronçon G : SYSTRA Maître d œuvre et Conducteur d opération Equipements Ferroviaires : SYSTRA coût 1,7 milliard d euros de coût global (valeur 2005) dates clés 14 mai 1996 : la LGV Est Européenne est déclarée d utilité publique 18 décembre 2003 : décision du Comité Interministériel d Aménagement et de Développement du Territoire de lancer la 2ème phase du projet 24 octobre 2011 : début des travaux 1 er juillet 2012 : 1 ère livraison de ballast sur le site de stockage 16 novembre 2012 : début des travaux Équipements Ferroviaires 2 septembre 2013 : 1 ère livraison de Longs Rails Soudés (LRS) 16 juillet 2014 : début des travaux de signalisation en voie 1 er septembre 2015 : mise sous tension de la caténaire Mars 2016 : mise en service commerciale de la 2 ème phase Septembre 2013

Bilan LOTI de la LGV Est européenne phase 1

Bilan LOTI de la LGV Est européenne phase 1 Mai 2013 Bilan LOTI de la LGV Est européenne phase 1 Rapport Pose de voies sur le viaduc de la Moselle (crédit photo RFF/ MRW) Sommaire 1 Résumé et conclusions... 3 1.1 Contexte... 3 1.2 Coûts de construction,

Plus en détail

Les besoins en emplois et compétences liés aux travaux du Nouveau Grand Paris, dans les Travaux Publics en Ile-de-France

Les besoins en emplois et compétences liés aux travaux du Nouveau Grand Paris, dans les Travaux Publics en Ile-de-France Contrat d étude Prospective 2013-2018 Les besoins en emplois et compétences liés aux travaux du Nouveau Grand Paris, dans les Travaux Publics en Ile-de-France Sommaire Partie 1 : La filière des Travaux

Plus en détail

Schéma Directeur d Aménagement Numérique du Territoire de la Meurthe-et-Moselle

Schéma Directeur d Aménagement Numérique du Territoire de la Meurthe-et-Moselle 43, rue des Meuniers 94 300 Vincennes France Direction de l Aménagement 01 49 57 05 05 www.tactis.fr Mission Développement Numérique des Territoires 48, Esplanade Jacques Baudot C.O. 900 19 54035 NANCY

Plus en détail

Le réseau de transport public du

Le réseau de transport public du Un nouveau réseau de transport structurant pour la Région Capitale Le projet soumis au débat : 155 kilomètres de métro automatique en double boucle, pour relier rapidement Paris et les pôles stratégiques

Plus en détail

CONTRAT «AMBITIONS COTE D OR» COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND DIJON PREAMBULE

CONTRAT «AMBITIONS COTE D OR» COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND DIJON PREAMBULE CONTRAT «AMBITIONS COTE D OR» COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND DIJON PREAMBULE Située à une position de carrefour stratégique à l échelle européenne, du triangle Paris- Lyon-Strasbourg, à l intersection

Plus en détail

Sfutur tunnel entre la France et l Italie, ont été commencées il y a plusieurs années

Sfutur tunnel entre la France et l Italie, ont été commencées il y a plusieurs années Lettre d information Avril 2010 N 2 DEMARCHE GRAND CHANTIER LYON-TURIN PREPARER, ACCOMPAGNER ET VALORISER LA REALISATION DES CHANTIERS SUR LES TERRITOIRES En pages intérieures : Dossier consacré aux perspectives

Plus en détail

Telephonie mobile Antennes-relais. G u ide. des relations entre operateurs et communes

Telephonie mobile Antennes-relais. G u ide. des relations entre operateurs et communes Telephonie mobile Antennes-relais G u ide des relations entre operateurs et communes Decembre 2007 P our l'a M F Jacques Pélissard Président P our Bouygues Telecom Philippe Montagner Président Di r ecteur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GRAND PARIS, LE TEMPS DES RÉALISATIONS

DOSSIER DE PRESSE GRAND PARIS, LE TEMPS DES RÉALISATIONS PREMIER MINISTRE DOSSIER DE PRESSE GRAND PARIS, LE TEMPS DES RÉALISATIONS Comité interministériel - 13 octobre 2014 Comité interministériel Grand Paris / 13 octobre 2014 Fiche 1 GRAND PARIS, LE TEMPS

Plus en détail

ALSTOM EN SUISSE 2012/13

ALSTOM EN SUISSE 2012/13 ALSTOM EN SUISSE 2012/13 ALSTOM GROUPE / 3 UN GROUPE, QUATRE SECTEURS Alstom est un leader mondial de la production d électricité, de la transmission d électricité et de l infrastructure ferroviaire. Le

Plus en détail

Grand Lyon la ville intelligente

Grand Lyon la ville intelligente Grand Lyon la ville intelligente Conférence de presse 21 février 2013 p.1 LE CONTEXTE : UNE ÉPOQUE CHARNIÈRE DES DÉFIS À RELEVER! Les villes sont aujourd hui confrontées à un défi majeur : celui de faire

Plus en détail

Mission Numérique Bâtiment Rapport

Mission Numérique Bâtiment Rapport Mission Numérique Bâtiment Rapport Bertrand DELCAMBRE Décembre 2014 Remerciements Je remercie toutes les personnes rencontrées ces derniers mois qui ont souhaité me faire part, souvent avec enthousiasme,

Plus en détail

10 ème PROGRAMME (2013 2018)

10 ème PROGRAMME (2013 2018) 10 ème PROGRAMME (2013 2018) Version adoptée par le comité de bassin du 18 octobre 2012 (délibération n CB 12-15) et par le conseil d administration des 18 octobre 2012 (délibération n CA 12-12) 14 novembre

Plus en détail

La logistique urbaine, fonction vitale pour la métropole parisienne

La logistique urbaine, fonction vitale pour la métropole parisienne La logistique urbaine, fonction vitale pour la métropole parisienne Constats, pistes d actions, préconisations Rapport de Messieurs Bruno LAUBARD et Gérard LISSORGUES, avec la collaboration de Monsieur

Plus en détail

Les programmes européens de navigation par satellite

Les programmes européens de navigation par satellite Les programmes européens de navigation par satellite Galileo et EGNOS Autorité de surveillance du GNSS européen Une vision européenne audacieuse L Europe élabore actuellement un système global de navigation

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris en acte(s)

Le Nouveau Grand Paris en acte(s) Dossier Dossier de de presse 19 19 juillet juillet 2013 2013 42 chantiers pour les Franciliens Le Nouveau Grand Paris en acte(s) Contacts presse : Florence Massenot / 01 53 85 63 14 florence.massenot@iledefrance.fr

Plus en détail

AVIS DU STIF SUR LE PROJET DE RESEAU DE TRANSPORT DU GRAND PARIS

AVIS DU STIF SUR LE PROJET DE RESEAU DE TRANSPORT DU GRAND PARIS AVIS DU STIF SUR LE PROJET DE RESEAU DE TRANSPORT DU GRAND PARIS Rapport n 2010 /0799 au Conseil du Syndicat des transports d Ile-de-France Séance du 8 décembre 2010 Rubrique : Grands projets d investissement

Plus en détail

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC)

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) SOMMAIRE (1/3) ENJEUX DE L INFORMATIQUE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 1. Depuis quand un programme de convergence informatique

Plus en détail

LIVRE VERT SUR LA COHESION TERRITORIALE ANNEXES

LIVRE VERT SUR LA COHESION TERRITORIALE ANNEXES LIVRE VERT SUR LA COHESION TERRITORIALE ANNEXES Annexe 1 : Les fonds structurels, outils indispensables de reconversion du Nord -Pas de Calais La région Nord Pas de Calais a bénéficié d aides massives

Plus en détail

Stratégie du système d information de l Etat

Stratégie du système d information de l Etat Direction interministérielle PREMIER MINISTRE des systèmes d information et de communication Stratégie du système d information de l Etat Synthèse des contrats de progrès ministériels 2013-2015 Décembre

Plus en détail

Bilan électrique 2014

Bilan électrique 2014 Bilan électrique 214 Edition du 29/1/215 215 RTE Réseau de transport d électricité RTE Réseau de transport d électricité se réserve le droit de revendiquer les droits attachés à sa qualité d auteur et

Plus en détail

Activité des services de l Etat dans le département des Yvelines en 2010

Activité des services de l Etat dans le département des Yvelines en 2010 PREFET DES YVELINES Activité des services de l Etat dans le département des Yvelines en 2010 Monsieur le Président du Conseil Général, Mesdames, Messieurs les Conseillers Généraux, A bien des égards, l'année

Plus en détail

Éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Des partenaires engagés pour construire ensemble la filière industrielle française de l éolien en mer

Éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Des partenaires engagés pour construire ensemble la filière industrielle française de l éolien en mer Éolien en mer Dieppe - Le Tréport Des partenaires engagés pour construire ensemble la filière industrielle française de l éolien en mer Sommaire Préambule 03 Interviews croisées 04 Un groupement expert

Plus en détail

La localisation des quais des gares du réseau Grand Paris devra permettre :

La localisation des quais des gares du réseau Grand Paris devra permettre : DONNER SA PLACE AU VAL DE MARNE DANS LA CONSTRUCTION DU GRAND PARIS les projets de transport du Grand Paris Express La loi n 2010 597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris dispose que «le Grand Paris

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

ANNEXE R-AC 5 AUTOROUTE A831 : FONTENAY-LE-COMTE ROCHEFORT

ANNEXE R-AC 5 AUTOROUTE A831 : FONTENAY-LE-COMTE ROCHEFORT ANNEXE R-AC 5 AUTOROUTE A831 : FONTENAY-LE-COMTE ROCHEFORT I - DESCRIPTION DU PROJET. A - Historique du projet. Un projet d'autoroute concédée entre Nantes et Niort ainsi qu une grande liaison d'aménagement

Plus en détail

SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI, QUE DIEU LE GLORIFIE

SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI, QUE DIEU LE GLORIFIE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI, QUE DIEU LE GLORIFIE SOMMAIRE Interview du Directeur Général 7 ORGANISATION DE L ONCF 11 Faits marquants de l année 15 Chiffres Clés 21 Activités Commerciales 25 Transport

Plus en détail

La mise au rôle des biens. immeubles d Hydro-Québec

La mise au rôle des biens. immeubles d Hydro-Québec 1274 865269 La mise au rôle des biens immeubles d Hydro-Québec 1274 +41548 865269 Guide d application de l article de la Loi sur la fiscalité municipale 5269 5269 855269 855269 1274 5269 1274 5269 8 285

Plus en détail

GalileoLe programme européen de

GalileoLe programme européen de GalileoLe programme européen de navigation par satellite Commission européenne Galileo Le programme européen de navigation par satellite 1 BR-186 (version française, 2e édition) Novembre 2005 ISBN 92-9092-474-8

Plus en détail

Rapport 39-379 Annexe 1. Rapport Développement durable

Rapport 39-379 Annexe 1. Rapport Développement durable Rapport Développement durable 2013 1 2 INTRODUCTION... 5 1. DIFFUSER LA CULTURE DU DEVELOPPEMENT DURABLE... 6 1.1. Former les ligériens aux enjeux du développement durable... 6 1.2. Assurer la participation

Plus en détail

Octobre 2012. Environnement de travail Quel modèle d externalisation dans votre entreprise?

Octobre 2012. Environnement de travail Quel modèle d externalisation dans votre entreprise? Octobre 2012 Environnement de travail Quel modèle d externalisation dans votre entreprise? Sommaire Préambule 4 Enseignements clés de l étude 5 Méthodologie de l étude 6 1. Etat des lieux 7 2. La démarche

Plus en détail