Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre Département Télécom et Equipement Novembre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014. Département Télécom et Equipement Novembre 2014"

Transcription

1 Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014 Département Télécom et Equipement Novembre 2014

2 Rappel Méthodologique Modes de réception TV À partir de 2014 : Niveau national et régional Enquête : Home Devices Référence de l équipement audiovisuel Français Méthodologie : Première phase : CATI, seconde phase : CAWI ou CATI avec foyers interrogés par an Données de cadrage pour l échantillon régional 2013 et avant : 1. Niveau national Enquête : Référence des Equipements Multimédias Référence de l équipement audiovisuel Français Méthodologie : face à face avec foyers interrogés par an Données de cadrage pour l échantillon régional 2. Niveau régional Enquête : Référence de la mesure de l audience radio Méthodologie : individus de 13 ans et plus interrogés par téléphone chaque année Recueil des principaux indicateurs de réception au niveau régional (BRI) interviews - Recueil de la perception des foyers vis-à-vis de la qualité d image et de réception sur le poste principal interviews 10/03/2015 2

3 Rappel Méthodologique À partir de 2014 : Equipement HD et écrans des foyers Home Devices Référence de l équipement audiovisuel Français Méthodologie : CATI/CAWI avec foyers interrogés par an «Home Devices» est réalisée quatre fois par an auprès d un échantillon de Foyers français dont la représentativité est assurée par des quotas sur critères sociodémographiques mis à jour mensuellement. Les périodes de recueil sont: janvier-mars, avril-juin, septembreoctobre et novembre-décembre. Au total, interviews sont menées chaque année, réparties par téléphone et par Internet sur les équipements multimédias présents dans le foyer. Les répondants disposent d un guide explicatif sur les équipements afin de renforcer la qualité de leurs réponses. L étude simultanée des équipements audiovisuels, téléphoniques, informatiques et de l accès à Internet permet d obtenir une vision globale et évolutive du parc multimédia des foyers. Au total, plus de 50 équipements multimédias sont recensés. L étude apporte des informations précises sur les profils des possesseurs de chaque équipement. L observation du parc multimédia est renforcée par un suivi des projets d achat des ménages à 6 mois, offrant une vision prospective de l équipement des foyers ainsi que des arbitrages effectués. 10/03/2015 3

4 Rappel Méthodologique 2013 et avant : Equipement HD et écrans des foyers Référence des Equipements Multimédias - co-production GfK-ISL Référence de l équipement audiovisuel Français Méthodologie : face à face avec foyers interrogés par an Face à face à l aide d un ordinateur au domicile des interviewés Vérification des équipements par les enquêteurs foyers/ période Taille de l échantillon de chaque région UDA et agglomération déterminée au prorata de leur population Quotas sur les critères mensuels sociodémographiques Périodes : janvier à juillet et septembre à décembre 10/03/2015 4

5 Sommaire 1.Les écrans des foyers français 2.Les modes de réception de la télévision en France 3.Les modes de réception par région 4.Focus sur la réception Haute-Définition 5. Conclusion 6. Annexes 10/03/2015 5

6 1 Les écrans des foyers français

7 1. Les écrans des foyers français Progression des équipements dans les foyers Au 4 ème trimestre 2014, 1/3 des foyers français sont équipés d une tablette (+4,2 pts en 6 mois). Les ordiphones continuent de séduire puisque 70,6% des internautes utilisateurs principaux de mobile en sont équipés, soit une augmentation de 1,2 points en 1 semestre. Le taux d équipement TV continue à décroître légèrement: 95,7% des foyers possèdent cet équipement au 3 ème trimestre ,1% 97,6% 96,7% 95,7% 77,7% 78,8% 81,3% 80,3% T T T T ,8% 86,5% 85,2% 85,5% 70,6% 67,0% 69,4% 61,2% 36,2% 32,0% 28,7% 21,5% Télévision Micro-ordinateur Tablette tactile Equipés mobile (1) Equipés ordiphone (2) À noter: les évolutions méthodologiques ne permettent pas de calculer la significativité des évolutions entre le T et le T Equipés ordiphone : ensemble des individus équipés d un téléphone mobile qui permet d utiliser des applications et d accéder à un magasin d applications. Il peut également fournir les fonctionnalités d'agenda, de calendrier, de navigation sur le web, de consultation de courrier électronique, de messagerie instantanée, de GPS, etc. Base Home Devices/REM : Ensemble des foyers français (n=27 802) (1) Base TSM : Ensemble des individus de 15 ans et plus utilisateurs principaux d un téléphone mobile dont ordiphone (n=44519) (2) Base Web Observatoire : Ensemble des internautes global DM et utilisateurs principaux téléphone mobile (n =43 050) Médiamétrie Home Devices : T1 et T TSM / MCI : T3 2012/ T2, T Web Observatoire : T2, T /03/2015 7

8 1. Les écrans des foyers français Profil des foyers non-équipés TV Les foyers d une seule personne, sans enfant (de moins de 15 ans), ceux dont le chef de famille a moins de 50 ans ou est CSP+ sont surreprésentés parmi les foyers non-équipés TV. 69% des foyers non-équipés TV ont un chef de famille âgé de moins de 50 ans VS. 42% pour les foyers équipés TV -50 ans 55% des foyers non-équipés TV ont un chef de famille CSP+ VS. 31% pour les foyers équipés TV CSP+ 8% des foyers non-équipés TV ont un chef de famille étudiant VS. 1% pour les foyers équipés TV Etudiants 58% des foyers non-équipés TV sont des foyers d une personne VS. 35% des foyers équipés TV 1 personne 83% des foyers non-équipés TV sont des foyers sans enfant (-15ans) VS. 77% des foyers équipés TV Sans enfant 85% des foyers non-équipés TV possèdent un ordinateur ou une tablette VS. 81% des foyers équipés TV Equipés ordinateur tablette Base : Ensemble des foyers non-équipés TV (n=444) Médiamétrie - Home Devices T /03/2015 8

9 1. Les écrans des foyers français Les équipements connectables et connectés des foyers français Au 4 ème trimestre 2014, 8 foyers sur 10 disposent d un accès à Internet et ¾ avec un accès hautdébit. Près de 3 foyers sur 5 possèdent une TV connectable et plus de la moitié ont effectivement relié leur TV à Internet. 82,6% des foyers français disposent d une offre d accès à Internet et 74,8% ont un accès fixe à l Internet haut-débit 61,1% 59,0% 58,3% 58,2% 51,8% 48,7% 47,8% 51,5% T T T T ,7% 31,1% 16,2% 17,3% 7,7% 3,9% 3,3% 3,0% 3,4% 2,0% 2,9% Téléviseur connectable Téléviseur connecté Console de jeu connectable active Console de jeu connectée active Lecteur Blu-Ray connectable Boîtier tiers connectables Note sur les équipements connectables et connectés : Equipement connectable : équipement possédant une fonction ou un périphérique permettant d être relié à internet Equipement connecté : équipement effectivement relié à internet (déclaratif interviewé) Téléviseur connecté : Smart TV connectée ou TV reliée à une box ou à une console connectée à Internet Console de jeu active: évolution du périmètre d étude de la variable au T Avant, la variable console de jeu comprenait aussi les consoles non-actives. Base : Ensemble des foyers français (n=27 802) Médiamétrie REM T2 et T et Home Devices T et 2014T 10/03/2015 9

10 1. Les écrans des foyers français Le multi-équipement des foyers Au 4 ème trimestre 2014, le multi-équipement progresse, 48,7% des foyers sont multi-équipés Tv et près de 40% sont multi-équipés ordinateur. 48,7% 48,5% 48,5% 47,6% 39,6% 37,7% 34,7% 34,1% T T T T ,6% 7,1% 5,7% 5,9% 4,9% 5,5% Multi équipés TV Multi équipés ordinateur Multi équipés tablette Multi équipés mobile À noter: les évolutions méthodologiques ne permettent pas de calculer la significativité des évolutions entre le T et le T Base Home Devices/REM : Ensemble des foyers français (n=27 802) (1) Base TSM : Ensemble des individus de 15 ans et plus utilisateurs principaux d un téléphone mobile dont ordiphone (n=51 271) Médiamétrie Home Devices : T1 et T TSM / MCI : T3 2012/ T2, T /03/

11 1. Les écrans des foyers français Evolution du nombre moyen d écrans permettant de regarder la vidéo Le nombre moyen d écrans TV + Ordi + Mobile + Tablette des foyers continue d augmenter pour atteindre 5,3 ce trimestre (+0,7 points en 3 ans) 5,2 5,3 5,1 4,8 4,8 4,9 5,0 4,6 T T T T T T T T TV+ORDI+MOBILE+TABLETTE Base : Ensemble des foyers équipés TV Référence des équipement Multimédias (T à T4 2013) et Home Devices (T2 2014) 10/03/

12 1. Les écrans des foyers français Nombre d écrans moyen par foyer Au 3 ème trimestre 2014, les foyers français possèdent en moyenne 6,4 écrans. Les écrans les plus nombreux dans les foyers sont le mobile, la télévision et l ordinateur. Nombre moyen d écrans total* par foyer 6,2 Téléphone mobile** 1,8 Télévision 1,6 Ordinateur 1,5 Baladeur 0,2 Console TV 0,5 Console portable 0,3 Ordiphone 1,2 Tablette tactile 0,4 Base : Ensemble des foyers français (n=27 802) * Le périmètre de l étude prend en compte les supports multimédias suivants : postes de télévision, consoles de jeux TV, consoles de jeux portables, téléphones mobiles, micro-ordinateur, baladeurs vidéo et tablettes tactiles **L équipement en téléphone mobile inclut l équipement en ordiphone. Médiamétrie - Home Devices T Base ensemble 10/03/

13 1. Les écrans des foyers français Nombre d écrans moyen par foyer au 4 ème trimestre 2014 Si les foyers français disposent en moyenne de 6,4 écrans, les foyers avec enfants, ceux dont le chef de famille a entre 35 et 49 ans, est CSP+ ou les foyers qui habitent à Paris sont ceux qui possèdent un plus nombre plus important d écrans en moyenne. Les foyers avec au moins un enfant de moins de 15 ans possèdent en moyenne 9,8 écrans VS. 6,4 en moyenne Les foyers dont le chef de famille a entre ans possèdent en moyenne 8,6 écrans VS. 6,6 pour les ans, 7 pour les ans, 6,4 pour les ans et 4,2 pour les 65 ans et plus ans Les foyers dont le chef de famille est CSP + possèdent en moyenne 8,2 écrans VS. 7,1pour les CSP et 4,5 pour les inactifs Les foyers Parisiens possèdent en moyenne 6,9 écrans VS. 6,3 pour les habitants de Province Base : Ensemble des foyers français (n=27 802) * Le périmètre de l étude prend en compte les supports multimédias suivants : postes de télévision, consoles de jeux TV, consoles de jeux portables, téléphones mobiles, micro-ordinateur, baladeurs vidéo et tablettes tactiles Médiamétrie - Home Devices T /03/

14 2 Les modes de réception de la télévision en France

15 2. Les modes de réception de la télévision en France Rappel des définitions Réception hertzienne / antenne traditionnelle Réception TV ADSL / fibre Réception satellite / parabolique Réception satellite gratuit Réception satellite payant Réception câble Réception câble gratuit Ensemble des foyers équipés TV recevant la télévision à leur domicile par une antenne traditionnelle (antenne râteau). Ensemble des foyers recevant la TV par ADSL ou par fibre optique via un fournisseur d accès à internet Ensemble des foyers recevant la TV par une antenne satellite / parabole. Ensemble des foyers recevant la TV par satellite et non abonnés à CanalSat, Orange Sat, SFR Sat et bouquet bis (AB) Ensemble des foyers abonnés à CanalSat, Orange, SFR, bouquet bis (AB) via une réception par antenne parabolique. Ensemble des foyers recevant la TV par le Câble (sont inclus les abonnements fibre par le cable) Foyers recevant la TV par câble et ne payant pas d abonnement Câble. Réception câble payant Ensemble des foyers abonnés au câble Base : Ensemble des foyers équipés TV Référence des équipement Multimédias (T à S2 2013) et Home Devices (S1 2014) 10/03/

16 2. Les modes de réception de la télévision en France Evolution des modes de réception au niveau national La réception ADSL/Fibre subit un léger ralentissement dans sa progression (-0,5 points en 6 mois) suite à une longue période de progression (au 1 er semestre 2014 nous enregistrons +8,2 pts en 2 ans), tandis que les réceptions satellite et câble restent relativement stables depuis Surfant sur une pente globalement descendant. 66,6% 66,0% 67,4% 67,0% 67,0% 66,9% 64,3% 62,3% 59,6% 59,6% 59,7% 57,9% 59,1% 58,4% 25,6% 26,0% 25,4% 25,6% 25,6% 25,7% 27,5% 43,9% 43,4% 39,9% 40,7% 35,7% 37,1% 30,8% 24,4% 24,4% 24,7% 24,8% 25,0% 24,7% 24,4% 14,4% 14,4% 17,5% 18,6% 21,7% 23,9% 25,2% 13,2% 13,6% 12,1% 11,6% 11,2% 10,9% 10,5% 10,3% 9,5% 9,0% 8,9% 8,4% 8,4% 8,3% T T T T T T T T T T S S S S Base : Ensemble des foyers équipés TV Référence des équipement Multimédias (T à S2 2013) et Home Devices (S1 2014) 10/03/

17 2. Les modes de réception de la télévision en France Les modes de réception au niveau national Au 2 ond semestre 2014, près de 6 foyers équipés TV sur 10 disposent d une réception hertzienne (-0,7 pts vs S2 2013). La réception ADSL/Fibre concerne 43% des foyers (-0,5 pts). Près d ¼ des foyers possèdent une réception satellite, dont près de la moitié avec abonnement, et 8,3% ont une réception câble. 58,4% 43,4% 24,4% 8,3% Réception hertzienne Réception ADSL/fibre Réception Satellite Réception câble et fibre optique 11,7% 5,4% 12,7% 2,9% Base : Ensemble des foyers équipés TV Satellite Câble Médiamétrie Observatoire de l'équipement audiovisuel - S /03/

18 2. Les modes de réception de la télévision en France Evolution de la multi-réception au niveau national Depuis le S1 2011, la part des foyers disposant d un double mode de réception a progressé de 9,6 points. Au S1 2014, c est la combinaison Hertzien + ADSL/Fibre qui domine (17,6%), suivie de loin par la combinaison Hertzien + Satellite (8%). 1 type d'accès 2 types d'accès 3 types d'accès 4 types d'accès Aucune réception 0,2% S ,6% 22,6% 2,6% 0,0% Dont 44% Hertzien Dont 8,5% Hertzien + 0,1% S ,3% 27,4% 2,8% 0,4% Dont 34% Hertzien Dont 14,7% Hertzien + ADSL/Fibre 0,2% S Dont 33% Hertzien 70,4% 26,3% Dont 14,1% Hertzien + ADSL/Fibre 2,8% 0,0% 0,3% S ,4% 32,2% 2,7% 1,6% Dont 29% Hertzien Dont 17,6% Hertzien + ADSL/Fibre NS S ,1% 30,9% 2,5% 1,5% Dont 30% Hertzien Base : Ensemble des foyers équipés TV (n=26 606) Dont 17,7% Hertzien + ADSL/Fibre 10/03/

19 2. Les modes de réception de la télévision en France Le multi-réception au niveau national Plus de 6 foyers équipés TV sur 10 disposent d une mono-réception, dont la moitié d exclusifs hertziens. Près d 1/3 bénéficie d une double réception, dont 18% avec la combinaison Hertzien + ADSL/Fibre. 1 type d'accès 2 types d'accès 3 types d'accès 4 types d'accès Aucune réception NS 65,1% 30,9% 2,5% 1,5% Hertzien uniquement 29,6% Hertzien+ADSL ou Fibre 17,7% ADSL ou Fibre uniquement 19,1% Hertzien+Satellite 7,4% Satellite uniquement 11,3% Satellite+ADSL ou Fibre 3,1% En tendance les doubles réception régressent Hertzien+Câble/Fibre 1,2% Câble/Fibre uniquement 5,0% Câble/Fibre +ADSL ou Fibre 1,2% Base : Ensemble des foyers équipés TV (n=26 606) Satellite+Câble/Fibre 0,3% - 10/03/

20 2. Les modes de réception de la télévision en France Evolution de la mono-réception au niveau national Au 2 ond semestre 2014, 3 foyers équipés TV sur 10 est exclusif hertzien (-21,2 pts en 5 ans) et près d 1 sur 5 est exclusif ADSL/Fibre (+11,4 pts en 5 ans). Les exclusifs satellite sont en légère baisse depuis 5 ans (-2,2 pts) tandis que les exclusifs de la réception câble/fibre sont stables depuis ,8% S S S S S ,9% 33,8% 29,6% 29,3% 19,1% 18,9% 18,6% 15,1% 7,7% 13,5% 12,9% 11,3% 11,9% 10,4% 6,9% 5,0% 4,8% 5,0% 4,7% Hertzien uniquement ADSL ou Fibre uniquement Satellite uniquement Câble ou fibre uniquement Base : Ensemble des foyers équipés TV (n=26 606) Evolution significative par rapport au S /03/

21 2. Les modes de réception de la télévision en France Les modes de réception sur le poste principal Au 2 ond semestre 2014, sur leur poste principal, près de la moitié des foyers disposent d une réception hertzienne et près de 4 sur 10 d une réception ADSL/Fibre. 48,1% 40,2% 22,1% 51,1% 32,4% 23,0% 7,3% 58,4% 43,4% 24,4% 8,3% 7,6% Poste principal Hertzien Poste principal ADSL/Fibre Poste principal Satellite Poste principal Câble C est la réception ADSL/Fibre qui croît le plus sur poste principal ces six derniers mois (+5,9 points), suivie par la réception Satellite (+4,1 points). Evolution significative par rapport au S Base : Ensemble des foyers équipés TV (n=26 606) 12,2% 5,4% 11,7% 11,0% 5,4% 10,8% 11,0% 1,9% 12,7% 2,9% Satellite 5,1% 2,6% Câble Données France entière xx% Rappel S /03/

22 2. Les modes de réception de la télévision en France Profil des foyers par mode de réception Hertzien 63% de 50 ans et + ADSL/Fibre 51% de ans 46% d inactifs 40% de CSP+ 85% habitant en Province 52% habitant une commune de moins de habitants 23% de Parisiens 56% de habitent une commune de plus de habitants 65% de 50 ans et + 61% de 50 ans et + Satellite Câble/Fibre 43% d inactifs 45% d inactifs 90% habitant en Province 28% de Parisiens 62% habitant une commune de moins de habitants 78% de habitent une commune de plus de habitants Base : Ensemble des foyers équipés TV (n=26 606) 10/03/

23 2. Les modes de réception de la télévision en France La multi-réception sur le poste principal Au 2 ème semestre 2014, 18% des foyers équipés TV disposent d au moins 2 modes de réception sur leur poste principal (-2 pts en 6 mois). En 2009, seulement 3% disposaient d une multi-réception sur leur poste principal foyers disposent d au moins 2 modes de réception sur le poste principal 15% 17% 16% 20% 18% Le multi-réception sur le poste principal 3% S En 2011 S S S S Base : Ensemble des foyers équipés TV - 10/03/

24 3 Les modes de réception par région

25 3. Les modes de réception par région Alpes ( BRI Grenoble) 54,0% 46,1% 26,3% 58,4% 43,4% 24,4% 8,3% 5,7% Réception Hertzienne Réception ADSL/Fibre Réception Satellite Réception Câble Dans la région Alpes, la réception ADSL/Fibre est plus présente que dans l ensemble du territoire (+2,7pts). La réception satellite concerne un peu plus d 1/4 des foyers, dont plus de la moitié payent un abonnement. Evolution significative par rapport au S ,7% 5,4% 14,8% 11,5% 12,7% 2,9% Satellite 2,9% 2,8% Câble Base : Ensemble des foyers équipés TV (n=26 606) Données France entière *Les chiffres en italique sont à interpréter avec précaution en raison d un effectif interrogé sous le seuil d alerte ou d affichage 10/03/

26 3. Les modes de réception par région Rhône (BRI Lyon) 52,5% 49,2% 25,6% 58,4% 43,4% 24,4% 8,3% 9,0% Réception Hertzienne Réception ADSL/Fibre Réception Satellite Réception Câble Dans la région Rhône, la part des foyers recevant la télévision par ADSL/Fibre est supérieure au niveau national (+5,8 pts). De plus, la télévision par satellite est supérieure au niveau national (+1,2 pts). Près d 1 foyer sur 10 dispose d une réception câble. La réception Hertzienne est moins implantée que sur l ensemble du territoire. 11,7% 5,4% 11,7% 13,8% 12,7% 2,9% Satellite 6,1% 2,9% Câble Base : Ensemble des foyers équipés TV (n=26 606) Données France entière *Les chiffres en italique sont à interpréter avec précaution en raison d un effectif interrogé sous le seuil d alerte ou d affichage 10/03/

27 3. Les modes de réception par région Ile-De-France (BRI Paris) 51,4% 57,7% 58,4% 43,4% 24,4% 8,3% 14,2% 13,2% Réception Hertzienne Réception ADSL/Fibre Réception Satellite Réception Câble En Ile-De-France, l ADSL/Fibre est le mode de réception le plus adopté et concerne près de 6 foyers sur 10 (+14,3 pts vs l ensemble) soit une hausse de 0,4 points en 6 mois. La réception câble est également plus marquée sur cette région, notamment le câble payant. 11,7% 5,4% 6,3% 7,9% 12,7% 2,9% Satellite 9,3% 3,9% Câble Base : Ensemble des foyers équipés TV (n=26 606) Données France entière *Les chiffres en italique sont à interpréter avec précaution en raison d un effectif interrogé sous le seuil d alerte ou d affichage 10/03/

28 3. Les modes de réception par région TOP BRI des plus forts taux de pénétration des modes de réception Réception hertzienne Réception ADSL Réception satellite Réception câble BASSE-NORMANDIE 70,0% ILE-DE-FRANCE 57,7% CORSE 56,0% ALSACE 20,8% POITOU-CHARENTES 69,1% PROVENCE ALPES COTE D'AZUR 48,1% LIMOUSIN 35,7% LORRAINE 16,3% BRETAGNE 68,5% RHONE-ALPES 48,0% FRANCHE-COMTE 34,6% NORD PAS-DE-CALAIS 15,9% CHAMPAGNE-ARDENNE 68,3% ALSACE 45,0% PICARDIE 33,5% ILE-DE-FRANCE 13,2% AUVERGNE 67,9% LORRAINE 44,4% HAUTE-NORMANDIE 66,2% LANGUEDOC- ROUSSILLON LANGUEDOC- ROUSSILLON 31,8% RHONE 9,3% 43,2% MIDI-PYRENEES 30,9% PROVENCE ALPES 8,6% PAYS DE LA LOIRE 66,0% NORD PAS-DE-CALAIS 42,4% AQUITAINE 30,7% COTE D'AZUR 7,9% CENTRE 63,1% HAUTE-NORMANDIE 41,3% CENTRE 30,3% FRANCHE-COMTE 7,6% BOURGOGNE 63,1% PAYS DE LA LOIRE 41,3% BOURGOGNE 29,3% BRETAGNE 6,2% PICARDIE 62,6% PICARDIE 39,5% POITOU-CHARENTES 29,0% CENTRE 6,1% Base : Ensemble des foyers équipés TV (n=26 606) Source Observatoire de l'équipement audiovisuel S *Les chiffres en italique sont à interpréter avec précaution en raison d un effectif interrogé sous le seuil d alerte ou d affichage 10/03/

29 3. Les modes de réception par région TOP BRI des plus faibles taux de pénétration des modes de réception Réception hertzienne Réception ADSL Réception satellite Réception câble ALSACE 42,1% LIMOUSIN 24,3% ILE-DE-FRANCE 14,2% LANGUEDOC- ROUSSILLON 2,8% CORSE 43,4% CORSE 30,3% NORD PAS-DE-CALAIS 19,9% POITOU-CHARENTES 2,8% FRANCHE-COMTE 47,9% AUVERGNE 30,7% BRETAGNE 21,5% PICARDIE 3,0% LORRAINE 49,3% BOURGOGNE 31,0% COTE D'AZUR 22,1% BOURGOGNE 3,4% ILE-DE-FRANCE 51,4% POITOU-CHARENTES 31,8% HAUTE-NORMANDIE 22,7% MIDI-PYRENEES 3,5% RHONE 52,5% CENTRE 34,4% LORRAINE 22,9% PAYS DE LA LOIRE 3,9% RHONE ALPES 53,1% AQUITAINE 36,4% BASSE-NORMANDIE 22,9% HAUTE-NORMANDIE 5,1% PROVENCE ALPES COTE D'AZUR 55,1% FRANCHE-COMTE 36,7% PAYS DE LA LOIRE 23,4% CHAMPAGNE- ARDENNE 5,4% AQUITAINE 57,4% BASSE-NORMANDIE 36,8% ALSACE 23,5% ALPES 5,7% LANGUEDOC ROUSSILLON 59,3% CHAMPAGNE-ARDENNE 37,1% PROVENCE ALPES 23,5% BASSE-NORMANDIE 5,9% Base : Ensemble des foyers équipés TV (n=26 606) Source Observatoire de l'équipement audiovisuel S *Les chiffres en italique sont à interpréter avec précaution en raison d un effectif interrogé sous le seuil d alerte ou d affichage 10/03/

30 4 Focus sur la réception Haute-Définition

31 4. Focus sur la réception Haute-Définition Progression des équipements HD Au T4 2014, plus de 4 foyers possédant un téléviseur sur 5 sont équipés d une TV compatible HD et près de 3 sur 4 possèdent un adaptateur TNT HD. La progression des box HD Connaît une stagnation voire une légère régression (-1,4 pts en 1 an) dans les foyers. Cependant, plus de 4 foyers sur 10 en sont équipés. T ,5% 80,9% 82,8% 81,9% 81,7% 74,4% 77,6% 77,2% 73,5% 74,9% T T T T ,0% 44,4% 43,6% 37,7% 39,5% Equipés TV écran compatible HD Equipés adaptateur TNT HD Equipés Box HD Evolutions non significatives Base : Ensemble des foyers équipés TV Médiamétrie Home Devices T1, T /03/

32 4. Focus sur la réception Haute-Définition Réception HD Au T4 2014, plus de 8 des foyers équipés TV sur 10 disposent d au moins un téléviseur compatible avec la réception Haute-Définition. Dans la même mesure, près de 8 foyers sur 10 reçoivent la télévision en Haute-Définition sur leur poste principal. Poste principal 75,2% des foyers équipés TV possèdent au moins une TV en réception HD 72,1% des foyers équipés TV ont un poste principal en réception HD* *TV HD et reliée décodeur HD ou TV adaptateur TNT HD et Réception TNT Base : Ensemble des foyers équipés TV Médiamétrie Home Devices T /03/

33 4. Focus sur la réception Haute-Définition Multi-équipement en réception HD Près d un foyer équipé TV sur 5 dispose d une réception HD sur leur poste principal et sur au moins un autre poste secondaire également. Poste principal 21,7% des foyers équipés TV ont un poste principal en réception HD* et au moins un poste secondaire en réception HD* *TV HD et reliée décodeur HD ou TV adaptateur TNT HD et Réception TNT Base : Ensemble des foyers équipés TV Médiamétrie Home Devices T /03/

34 4. Focus sur la réception Haute-Définition Focus sur l équipement TNT HD Les ¾ des foyers exclusifs de la réception hertzienne possèdent une TV HD (+10 pts en 1 an) et plus de 7 sur 10 sont équipés d un adaptateur TNT HD (+3 pts en 1 an). Au total, 70% des foyers exclusifs hertziens disposent à la fois d une TV HD et d un adaptateur TNT HD (+9 pts en 1 an). TNT HD 58% ont une réception hertzienne 78% sont équipés d un adaptateur TNT HD 15,5 millions de foyers 20,7 millions de foyers 9,2% ont une réception hertzienne sans équipement TNT HD 2,6millions de foyers 6% reçoivent exclusivement la réception hertzienne sans équipement TNT HD 1,7millions de foyers Base : Ensemble des foyers équipés TV Médiamétrie Home Devices T /03/

35 4. Focus sur la réception Haute-Définition Focus sur l absence d équipement TNT HD Il est de plus en plus rare que les foyers recevant la télévision hertzienne ne soient pas équipés d un adaptateur TNT HD. Le taux réception hertzienne sans TNT HD a ainsi été divisé par 2,4 entre le T et le T4 2012, et le taux d exclusifs hertziens sans TNT HD par 2,7. 33,8% 28,1% 26,0% 19,3% 20,8% 14,1% 14,9% 12,5% 12,0% 12,4% 9,6% 10,2% 8,8% 7,8% 9,2% 6,0% T T T T T T T T Réception hertzienne sans TNT HD Exclusifs hertzien sans TNT HD Base : Ensemble des foyers équipés TV Médiamétrie Home Devices T1 à T /03/

36 5 Conclusion

37 Conclusion 95,7% des foyers sont équipés TV, une pénétration en légère décroissance depuis un an. À l inverse, les foyers continuent de s'équiper en matériel informatique: 83,4% sont équipés d un ordinateur ou d une tablette (+1,3 points sur le 1er semestre 2014 ). Au 2nd semestre 2014, la réception hertzienne reste prépondérante au niveau national, avec 58% de foyers qui en disposent. Près de 3 foyers sur 5 reçoivent la télévision par l ADSL. Enfin, ¼ la reçoit par le satellite et moins d 1 sur 10 par le câble. La mono-réception progresse de 1,7 points ce semestre, au détriment notamment de la combinaison Hertzien + ADSL/Fibre, présente dans 18% des foyers. Enfin, 18% des foyers disposent d au moins 2 modes de réception sur leur poste principal. Les foyers français continuent d adopter la haute définition: plus de 8 foyers équipés TV sur 10 disposent d au moins un poste HD. 6% des foyers sont exclusifs de la réception hertzienne et non-équipés TNT HD. 10/03/

38 6 Annexes

39 1. Les écrans des foyers français Profil des foyers selon les écrans possédés Les profil des foyers diffère selon les types d écrans possédés. Lorsqu une tablette est présente dans le foyer, celui-ci est en tendance plus parisien et plus masculin. L âge du chef de foyer et la présence d enfant semble déterminer la présence d une console de jeux dans le foyer. Profil du chef de famille selon les équipements possédés par le foyer TV + ORDI + MOBILE + TABLETTE TV + ORDI + CONSOLE TV + CONSOLE PORT TV + ORDI + MOBILE TV + ORDI + CONSOLE TV TV + ORDI Homme 84,8% 85,0% 77,2% 83,8% 77,0% Femme 15,2% 15,0% 22,8% 16,2% 23,0% ans 2,4% 3,1% 3,2% 4,6% 3,1% ans 17,9% 18,1% 15,3% 21,6% 15,1% ans 38,5% 55,1% 30,0% 45,3% 29,6% ans 25,8% 20,3% 28,4% 23,5% 28,5% 65 ans et plus 15,3% 3,4% 23,2% 4,9% 23,7% CSP+ 45,7% 47,9% 35,8% 45,7% 35,5% CSP- 30,9% 41,3% 31,1% 40,4% 30,9% Inactifs 23,4% 10,8% 33,1% 13,9% 33,6% Paris 21,4% 19,3% 18,3% 17,9% 18,2% Province 78,6% 80,7% 81,7% 82,1% 81,8% Pas d'enfant (moins de 15 ans) 60,1% 36,7% 72,7% 51,8% 73,0% Présence d'enfant (moins de 15 ans) 39,9% 63,3% 27,3% 48,2% 27,0% Taille du foyer : 1 personne 15,1% 9,5% 27,3% 15,3% 27,7% Taille du foyer : 2 personnes 33,1% 16,5% 35,0% 22,2% 34,9% Taille du foyer : 3 personnes 18,7% 20,3% 15,6% 22,4% 15,5% Taille du foyer : 4 personnes ou plus 33,1% 53,6% 22,2% 40,0% 21,9% Base : Ensemble des foyers Médiamétrie Home Devices T /03/

40 2. Les modes de réception de la télévision en France Profil des foyers par mode de réception La réception par satellite est plus présente parmi les foyers dont le chef de famille est âgé de plus de 50 ans. Les chefs de famille âgés de 25 à 49 ans ainsi que les CSP+ et CSP- sont surreprésentés parmi les foyers disposant d une réception ADSL/Fibre. Âge ans ans ans 50 ans et plus Activité CSP+ CSP- Inactifs 28,6% 58,0% 63,4% 44,3% 64,2% 60,6% 41,1% 46,1% 42,0% 44,5% 31,9% 33,5% 28,9% 28,5% 27,1% 25,9% 26,0% 24,1% 25,8% 19,1% 13,2% 10,6% 8,5% 2,8% 1,8% 3,2% 1,5% 24,4% 10,6% 4,5% 30,1% 25,4% 39,6% 30,9% 29,6% Equipés TV Réception hertzienne Réception ADSL/Fibre Réception Satellite Réception Câble Equipés TV Réception hertzienne Réception ADSL/Fibre Réception Satellite Réception Câble Base : Ensemble des foyers équipés TV Home Devices T /03/

41 2. Les modes de réception de la télévision en France Profil des foyers par mode de réception Fin 2014, les foyers avec les réceptions ADSL/Fibre et câble sont surreprésentés à Paris. Le profil des foyers selon le mode de réception est également différencié par le type d habitat. Les réceptions ADSL/Fibre et câble sont davantage présentes en communes de plus de habitants. Lieu d habitat Type d habitat Region Parisienne Province Agglomération parisienne Commune de à hab. Commune de + de hab. Commune rurale 15,4% 13,1% 20,8% 7,5% 17,8% 27,6% 82,5% 84,7% 76,5% 89,5% 71,7% 29,6% 27,5% 35,1% 34,4% 31,6% 34,3% 50,9% 32,5% 17,5% 15,3% Equipés TV Réception hertzienne 23,5% Réception ADSL/Fibre 10,5% Réception Satellite 28,3% Réception Câble 23,4% 25,2% Equipés TV Réception hertzienne 11,6% Réception ADSL/Fibre 40,3% Réception Satellite 17,4% 4,1% Réception Câble Base : Ensemble des foyers équipés TV Home Devices T /03/

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 eme Trimestre Département Télécom et Equipement Août 2015

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 eme Trimestre Département Télécom et Equipement Août 2015 Observatoire de l équipement audiovisuel 2 eme Trimestre 2015 Département Télécom et Equipement Août 2015 Méthodologie Home Devices Référence de l équipement audiovisuel Français Méthodologie : CATI/CAWI

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers succède à l Observatoire de l équipement des foyers pour

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2014 Réalisé par 1 Édito L observatoire de l équipement audiovisuel des foyers présente les résultats de la troisième vague d étude relative

Plus en détail

La Qualité des données de cadrage. Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques

La Qualité des données de cadrage. Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques La Qualité des données de Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques Sommaire La qualité des données de I Les données INSEE a) Les différentes sources utilisables b) La mise au point d une

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Résultats du 4 ème trimestre 2015 et du 1 er trimestre 2016 pour la télévision Résultats de l année 2015 pour la radio Réalisé par 1 Edito Cet observatoire

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Cliquez Sommaire pour modifier le style du titre 1. Contexte et objectifs 2. Principaux enseignements

Plus en détail

L accès à Internet. Votre fournisseur d accès à Internet 1/2. Box internet. Box internet. Décodeur TV. Décodeur TV. Freebox. Livebox.

L accès à Internet. Votre fournisseur d accès à Internet 1/2. Box internet. Box internet. Décodeur TV. Décodeur TV. Freebox. Livebox. # $ % "!" #! #&!' L accès à Internet Votre fournisseur d accès à Internet 1/2 Freebox Livebox Freebox Révolution Livebox Play Freebox Crystal Neufbox Bbox Boxde SFR / Neufbox Bbox Sensation Box Evolution

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Composition de l échantillon : 1 ère vague de recrutement : 1004 foyers, soit 2440 individus

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

Troisième édition 2 e trimestre 2012

Troisième édition 2 e trimestre 2012 Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Troisième édition 2 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université Paris-Dauphine, sous la direction

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 2005 Les Français et la Saint-Valentin

Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 2005 Les Français et la Saint-Valentin Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 005 Les Français et la Saint-Valentin Contexte et méthodologie Dans le cadre d une nouvelle émission télévisée «Combien çà coûte» animée par Jean-Pierre

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Résultats du 4 e trimestre 2016 pour la télévision et de l année 2016 pour la radio Réalisé par Équipement audiovisuel des foyers Méthodologie Télévision

Plus en détail

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI Situation du 1 er juillet 21 au soir Indicateurs de la cellule Nombre d optants: données issues des régions 12151 personnes ont opté au 1/7/21 (données

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2014 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2013 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux Résultats détaillés

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix résistent toujours «Dans un marché immobilier pourtant grippé, les prix résistent toujours en ce mois de Novembre. Avec un indice qui ne progresse

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Septième édition 2 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Le Programmatique en Télévision Le contexte particulier du marché français 08/10/2015

Le Programmatique en Télévision Le contexte particulier du marché français 08/10/2015 Le contexte particulier du marché français 08/10/2015 Le potentiel du programmatique en Télévision Particulièrement la qualification des inventaires et les spots personnalisés Dépend de 2 facteurs Les

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier 45 40 35 30 25 20 15 10 milliers de logements par MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 120 110 100 90 80 70

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 45 40 35 30 25 20 15 10 5 milliers de logements par trimestre 96 97 98

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Juillet 2015 - N 15.023 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Au cours du premier trimestre 2015, 888 400 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un emploi

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 2.0 Rendez-vous du 10 juillet 2007

Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 2.0 Rendez-vous du 10 juillet 2007 Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 20 Rendez-vous du 10 juillet 2007 Eric Dadian Président AFRC Président Intra Call Center wwwafrcorg wwwintracallcom

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique N 2 / mars 2006 De quelques données statistiques complémentaires sur l évolution passée, présente et à venir des effectifs d enseignants-chercheurs

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Le service d assainissement en France : principales données 2008

Le service d assainissement en France : principales données 2008 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 210 Avril 2011 Le service d assainissement en France : principales données 2008 OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT La quatrième enquête sur les services

Plus en détail

L OBSERVATOIRE NUMÉRIQUE DES CAMPAGNES MUNICIPALES. La grande enquête du

L OBSERVATOIRE NUMÉRIQUE DES CAMPAGNES MUNICIPALES. La grande enquête du L OBSERVATOIRE NUMÉRIQUE DES CAMPAGNES MUNICIPALES La grande enquête du + de 200 villes passées en revue 527 candidats examinés Une enquête crowdsourcée 161 candidats parlent de numérique dans leur programme

Plus en détail

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011 Etude sur la consommation de musique en ligne Septembre 2011 1 Introduction et méthodologie 2 2 Contexte et objectifs (1/2) Dans le cadre de sa mission de contrôle, de suivi et d encouragement de l offre

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Très légère baisse des prix de l immobilier au niveau national au mois de décembre «Notre indice national est en très légère baisse de -2,67 points

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 2 nd semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers présente les résultats de la vague d étude relative au second

Plus en détail

L évolution des frais bancaires 2015-2016

L évolution des frais bancaires 2015-2016 L évolution des frais bancaires 2015-2016 Janvier 2016 Contact Presse : Héloïse Guillet / 07 62 58 36 06/ heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Méthodologie de l étude Présentation de Panorabanques.com

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes.

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes. F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 1 er avril 2015 fixant au titre de l année 2015 le nombre et la

Plus en détail

et résultats Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans N 839 avril 2013

et résultats Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans N 839 avril 2013 ét udes et résultats N 839 avril 2013 Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans En janvier 2011, 2,3 millions d enfants de moins de 3 ans vivent en France métropolitaine.

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

Liste des gares dites «structurantes»

Liste des gares dites «structurantes» Document d application Version 1 du 15/11/2014 Applicable dès réception RFF (CG TR 1 B n 7) RFN-CG-TR 01 B-07-n 900 Sommaire Article 1. Préambule... 4 Article 2. Définition et critères d éligibilité...

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Bourg en Bresse, Lyon et Saint Etienne Les charges de l année 2005 L Observatoire National de Charges de Copropriété de la CNAB s est assigné trois

Plus en détail

Offre sport: simplification de la procédure et extension à l'aquagym et au yoga

Offre sport: simplification de la procédure et extension à l'aquagym et au yoga Direction Nationale des Activités Sociales Destinataires Tous services Contact QUACCHIA Eric Tél : 01.41.24.40.75 Fax : 01.41.24.40.05 E-mail : eric.quacchia@laposte.fr Date de validité A partir du 01.07.2010

Plus en détail

M HACHEMAOUI. Si vous n'avez pas reçu votre courrier ADEME, vous pouvez contacter directement le centre de l'ademe par mail :

M HACHEMAOUI. Si vous n'avez pas reçu votre courrier ADEME, vous pouvez contacter directement le centre de l'ademe par mail : Vos codes d'accès ADEME Suite à la réglementation du nouveau DPE 2013, chaque diagnostiqueur effectuant un rapport DPE devra envoyer son rapport par l'ademe. Les logiciels vous le permettent directement

Plus en détail

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages c re di tfo nc i e r.c o m U N E É T U D E I S S U E D U PA R T E N A R I AT C H A I R E V I L L E E T I M M O B I L I E R E N T R E L U N I V E R S I T É PA R I S - D A U P H I N E E T L E C R É D I T

Plus en détail

L accès à Internet. Votre fournisseur d accès à Internet 1/2. Box internet. Décodeur TV. Box internet Décodeur TV. Freebox. Livebox.

L accès à Internet. Votre fournisseur d accès à Internet 1/2. Box internet. Décodeur TV. Box internet Décodeur TV. Freebox. Livebox. "$ %!! " # "& ' L accès à Internet Votre fournisseur d accès à Internet 1/2 Freebox Livebox Freebox Révolution Livebox Play Freebox Crystal Neufbox Bbox Box de SFR / Neufbox Bbox Miami Box Evolution /

Plus en détail

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard Pour La perception des idées reçues à l égard des personnes en situation de handicap par les Français Résultats détaillés Le 16 mai 2006 Sommaire

Plus en détail

La mesure d audience de l Internet Global 3 écrans

La mesure d audience de l Internet Global 3 écrans La mesure d audience de l Internet Global 3 écrans Coralie Fourmentraux, Directeur pôle marketing/projets/production Bertrand Krug Directeur Adjoint Au sommaire 1. Contexte 2. Périmètre de la mesure 3.

Plus en détail

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est :

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est : 1 En complément de la publication des informations routières sur le site internet Bison Futé, un service gratuit de diffusion par messagerie électronique est ouvert aux professionnels. Pour recevoir l'information

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Résultats du 2 ème trimestre 2016 pour la télévision Réalisé par 1 Méthodologie Télévision Etude de référence: Home Devices Indicateurs sur les régions

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Onzième édition 3 e trimestre 2014 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Les Français et le coût de la banque

Les Français et le coût de la banque Les Français et le coût de la banque Septembre 2013 Contact Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@boomerang-rp.com Sommaire Présentation de Panorabanques.com Contacts Méthodologie Recueil

Plus en détail

!" # $ &' $( )# % * $$ + ) %! % # % & #!$ #'!(

! # $ &' $( )# % * $$ + ) %! % # % & #!$ #'!( !" # $ $% &' $( )# % * $$ ) %! % # % & "!" #!$ #'!( L accès à Internet Votre fournisseur d accès à Internet 1/2 Freebox Livebox Freebox Révolution Livebox Play Freebox Crystal Neufbox Bbox Box de SFR /

Plus en détail

L activité de la formation continue universitaire fléchit en 2005

L activité de la formation continue universitaire fléchit en 2005 note d informationjanvier 08.07 Au total, en 2005, 47 000 diplômes ont été délivrés par les universités, dont plus de la moitié sont des diplômes nationaux. Un tiers de ces diplômes sont des licences et

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 64 ÈME CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LES CENTRES D INFORMATION SUR LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ENTREPRISE EN DIFFICULTÉS : ANTICIPATION, ACCOMPAGNEMENT ET FINANCEMENT CE ET

Plus en détail

Annuaire des Cellules

Annuaire des Cellules Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction Annuaire des Cellules Economiques Régionales de la Construction Mise à jour le 29/01/2007 Annuaire des Cellules Economiques Régionales

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV)

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête Participation culturelle & sportive de mai 2003 (EPCV) Liste des s Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV) Index des s : AGEDPR : Age de la personne de référence (8 modalités)... 3 AGEPR : Age de la personne de référence...

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

La Télévision Numérique Terrestre en Bretagne Le 8 Juin 2010. Télévision Numérique Terrestre page 1 dispositif d accompagnement V3

La Télévision Numérique Terrestre en Bretagne Le 8 Juin 2010. Télévision Numérique Terrestre page 1 dispositif d accompagnement V3 La Télévision Numérique Terrestre en Bretagne Le 8 Juin 2010 Télévision Numérique Terrestre page 1 dispositif d accompagnement V3 De quoi s agit il? C est l arrêt définitif le 8 juin 2010 de la télévision

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales. REALISATIONS 2013... p.6. PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p.

Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales. REALISATIONS 2013... p.6. PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p. 2 Sommaire Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales REALISATIONS 2013... p.6 PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p.10 TAUX DE REALISATION AVANCE & ESTIMATION DES TRAVAUX...

Plus en détail

Accès Raccordement d ERDF

Accès Raccordement d ERDF Direction Raccordements Accès Raccordement d ERDF Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.2.1 Nombre de pages : 13 Résumé Ce document décrit le rôle : - des Accueils Raccordement Électricité (ARÉ)

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE SERVICE ECONOMIQUE ET FINANCIER TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE 45 milliers de logements par trimestre MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE ENTIERE 120 40 35 30 25 20 15 10 110 100 90 80

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

Baromètre Satisfaction des Utilisateurs des Solutions de Paiement sur Facture Mobile. Décembre 2013

Baromètre Satisfaction des Utilisateurs des Solutions de Paiement sur Facture Mobile. Décembre 2013 Baromètre Satisfaction des Utilisateurs des Solutions de Paiement sur Facture Mobile Décembre 2013 Qui sont-ils? Sont-ils satisfaits? Sont-ils conscients du caractère payant de leurs achats? Insatisfaits,

Plus en détail

UNE BANQUE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PUBLIC LOCAL. Association des Maires Ruraux d Ille-et-Vilaine 27 septembre 2013

UNE BANQUE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PUBLIC LOCAL. Association des Maires Ruraux d Ille-et-Vilaine 27 septembre 2013 UNE BANQUE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PUBLIC LOCAL Association des Maires Ruraux d Ille-et-Vilaine 27 septembre 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS. Dossier de presse

DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS. Dossier de presse ATLAS DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS Mai 2011 L atlas des équipements sportifs, un outil au service de tous les acteurs du sport La base de données des équipements sportifs, espaces et sites de pratique

Plus en détail

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Analyses régionales du Baromètre santé Inpes 2010 Grandes tendances dans les DOM Dossier de presse Novembre 2013 Contacts

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 22/12/97 Origine : ACCG MMES et MM les Directeurs MMES et MM les Agents Comptables des Caisses

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

L INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE EN FRANCE EN 2010

L INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE EN FRANCE EN 2010 2 L INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE EN FRANCE EN 2010 L industrie manufacturière en France métropolitaine employait 3,68 millions de salariés en 1993. Ils ne sont plus que 2,82 millions en 2010. La suppression

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 CGDD / MEDDE / SOeS Chiffres et Statistiques NUMÉRO 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 Au deuxième trimestre 2015, 26 500 logements neufs ont été

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

Centre et Enquête Foyers 2009

Centre et Enquête Foyers 2009 Baromètre TIC R et Enquête Foyers 2009 Sommaire Méthodologie.. P. 3 Synthèse... P. 6 Equipements TIC... P. 8 Accès aux TIC de l intercommunalité P. 21 Connexion Internet.. P. 25 Usages TIC..... P. 31 Site

Plus en détail

INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013

INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013 INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013 DONNEES SOUS EMBARGO JUSQU AU 20 DECEMBRE 2013 A 05H00 GfK 2013 GfK 2013 REC+ Décembre 2013 1 Activités culturelles pratiquées GfK 2013 REC+ Décembre 2013 2 Les Français

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 396 Février 2013 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Le parc éolien atteint une de 7 562 MW

Plus en détail

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE Photographie Nationale de la Branche Plasturgie Année 2013 PREAMBULE L Observatoire National Paritaire Prospectif des Métiers, des Emplois et des Qualifications de la Plasturgie remercie OPCA DEFI, Organisme

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

BILAN TRIMESTRIEL OCT. NOV. DEC. 2014 WWW.PRONOFOOTBOL.FR

BILAN TRIMESTRIEL OCT. NOV. DEC. 2014 WWW.PRONOFOOTBOL.FR BILAN TRIMESTRIEL OCT. NOV. DEC. 2014 WWW.PRONOFOOTBOL.FR EDITO Voici le premier bilan trimestriel de PronofootbOL sur la période octobre novembre décembre 2014. Nous avons mis en ligne publiquement notre

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 584 Novembre 214 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Troisième trimestre 214 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La puissance du parc éolien français s

Plus en détail

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu

Plus en détail

Les usages du THD : quelques observations pour demain

Les usages du THD : quelques observations pour demain Les usages du THD : quelques observations pour demain Les objectifs de l étude sont de comprendre et de connaître les usages des utilisateurs de l Internet Très Haut Débit (TDH), mais aussi de voir en

Plus en détail

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015 La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe 2 Octobre 2015 8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com /

Plus en détail

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT Densité d implantation des divisions NBRE DE DIVISIONS Aca Paris Aca Lyon Aca Versailles Aca Nantes Aca Lille Aca Rennes

Plus en détail