TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE"

Transcription

1 TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Pour ce palmarès 2015, 140 banques de métropole et d outre-mer ont été passées à la loupe. Les tarifs analysés? Ceux en vigueur au 1er février 2015, pour trois profils types de consommateurs, selon les deux formules proposées: prix des services à l unité et facturation au forfait dans le cadre des packages. Les résultats confirment qu il convient de faire jouer la concurrence tant les écarts de prix sont importants. La facture peut ainsi être jusqu à 4 fois supérieure pour notre «petit consommateur» en retenant le coût de la meilleure formule tarifaire. Et même au sein d un établissement, il faut rester vigilant : le choix du package s avère à quelques exceptions près peu judicieux pour notre consommateur qui utilise peu de services. Il n est également intéressant qu une fois sur deux pour notre consommateur moyen. Côté évolution des prix, en métropole, en retenant le coût de la facture moyenne en formule «à la carte», on note une légère augmentation (de +0.50% pour notre «gros consommateur» à +1.03% pour notre «consommateur moyen») qui cache cependant bien des disparités entre établissements, certains clients subissant une réelle hausse. En outre-mer, les différentes mesures prises pour niveler les tarifs vers ceux de la métropole commencent à produire leurs effets. Le coût moyen de notre panier en formule «à la carte» baisse de 2.05% pour notre «petit consommateur», de 1.66% pour notre «consommateur moyen» et de 1.32% pour notre «gros consommateur». Parmi les autres enseignements de notre enquête, on peut relever une tendance à la généralisation des frais de tenue de compte, l augmentation du coût moyen des cartes bancaires et la hausse dans la majorité des établissements de certains frais pour incident non réglementés (saisies, lettre d information pour compte non débiteur non autorisé). Les résultats détaillés sont disponibles sur le site de la CLCV, Enquête tarification bancaire CLCV

2 Notre méthodologie Les prix de 140 établissements, soit la quasi-totalité du marché de la banque pour les particuliers en France métropolitaine et outre-mer (1) ont été étudiés. Les banques en ligne (2) et les assurbanques (3) complètent ce panel mais du fait de leur spécificité, nous leur réservons un traitement à part dans notre palmarès. - Tarifs retenus : en vigueur au 1 er février Prix annuels par profil de client. La facture est calculée pour trois profils types de clients : un petit client utilisant peu de services, un couple ayant une consommation dans la moyenne, dit couple actif, et un couple haut de gamme, gros consommateur de services bancaires. - Comparaison tarifs «à la carte» et au package. Deux modes de paiement des services bancaires existent. Le premier dit «à la carte» consiste à payer les services consommés selon leur prix unitaire. Le second via un package consiste à souscrire un panier de services pour un prix forfaitaire. Nous chiffrons pour chaque profil les deux options, sur la base du package le plus avantageux pour le profil. Puis, nous retenons la moins chère. (1) les 7 principaux établissements à réseau national -- BNP Paribas, Crédit coopératif, HSBC, La Banque Postale, LCL, Société Générale, Barclays -- et leurs filiales en Martinique, en Guadeloupe, et à La Réunion, les entités régionales du CIC (6 établissements), du Crédit du Nord (8 établissements), du Crédit Agricole (39 caisses), du Crédit Mutuel (18), des Banques Populaires (20) et des Caisses d Epargne (19), la Banque de la Réunion et la Banque des Antilles Françaises (groupe Caisse d Epargne), les Banques Chaix, Marze, de Savoie, Dupuy de Parseval (groupe des Banques Populaires), la Banque Chalus (groupe Crédit Agricole). (2) Boursorama Banque, e.lcl, Fortuneo, Hello Bank, ING Direct et Monabanq. (3) Allianz Banque, Axa Banque, Groupama Banque, Macif. Nos profils Le profil 1 correspond à un panier de services sur un compte détenu par une seule personne, et utilisant un nombre limité de services: 30 opérations débitrices par mois dont six chèques, l accès à la consultation de ses comptes par téléphone (serveur vocal) à raison de 60 minutes de communication ou 36 appels par an, une carte bancaire internationale Visa ou Mastercard à débit immédiat, 8 retraits par mois par carte bancaire dont 2 hors réseau, une mise en place de prélèvement automatique vers un établissement commercial et 6 paiements mensuels par prélèvement automatique (électricité, gaz, impôts, un téléphone mobile, un crédit extérieur et un loyer). Le profil 2 correspond à un panier de services utilisé sur un compte par deux titulaires. Le panier de services comprend les frais de tenue de compte pour 54 opérations débitrices par mois dont 8 chèques, un abonnement Internet de gestion du compte avec 50 connexions par an, un chèque de banque tous les 10 ans, 2 cartes de paiement internationales Visa ou Mastercard à débit différé avec assurance perte et vol, 16 retraits par mois dont 8 hors réseau (6 avec la première carte, 2 avec la deuxième), une mise en place d un prélèvement permanent vers un établissement commercial, 8 prélèvements par mois (électricité, gaz, impôts, deux téléphones mobiles, un crédit extérieur, un loyer et une assurance), 2 mises en place d'un virement permanent externe tous les dix ans, par Internet si possible, 2 virements permanents par mois. Enquête tarification bancaire CLCV

3 Le profil 3 correspond à un panier de services utilisé sur un compte par deux titulaires. Les services pris en compte sont les frais de tenue de compte pour 80 opérations débitrices par an dont 8 chèques, un abonnement Internet de gestion du compte avec 100 connexions par an, une carte Gold ou Visa Premier et une carte de paiement internationale à débit différé, assurées contre la perte et le vol, 16 retraits par mois dont 8 hors réseau (6 avec la première carte, 2 avec la deuxième), une mise en place de prélèvement permanent vers un établissement commercial, 14 prélèvements permanents par mois (électricité, gaz, impôt sur le revenu, impôts fonciers, taxe d'habitation, eau, deux téléphones mobiles, un crédit extérieur, deux assurances, deux revues, un fournisseur d'accès à Internet), 6 mises en place d'un virement permanent externe tous les dix ans, par Internet si possible, 2 virements permanents externes par mois et 2 virements occasionnels par an, par Internet si possible. Enquête tarification bancaire CLCV

4 Des écarts de prix importants Les écarts de prix entre les établissements analysés restent toujours aussi significatifs. Faire jouer la concurrence peut conduire à de véritables économies. Facture annuelle moyenne par profil de consommateur au 1 er février 2015 en retenant la formule la moins chère entre paiement à la carte ou avec un package dans chaque banque Si l on note déjà des écarts sur notre petit profil entre la moyenne la moins chère, détenue par les banques en ligne, et la plus chère, l Outre-mer, la différence est bien plus flagrante lorsque le client utilise davantage de services et monte en gamme de produits. En métropole, banques en dur Facture annuelle moyenne par profil en retenant la formule la moins chère entre paiement à la carte ou avec un package dans chaque banque Petit consommateur Consommateur moyen Gros consommateur Si l on retient la solution la moins chère pour nos clients entre la souscription à l unité des services ou sous la forme d une offre groupée, la comparaison peut s avérer fort utile tant les écarts de prix peuvent être importants. Enquête tarification bancaire CLCV

5 Ainsi, notre «petit consommateur» pourra payer 179 % de plus le même panier, tandis que les tarifs du panier de services de «notre consommateur moyen» peut s avérer jusqu à 113% plus cher que l offre la plus intéressante, ce pourcentage étant de 130% pour notre «gros consommateur» de services. Ces écarts déjà exorbitants, atteignent 320%, 279% et 249% si l on prend en compte les banques régionales Marze et Dupuy de Parseval, établissements dont le capital est détenu par le groupe des Banques Populaires, qui assument leur politique tarifaire élevée en mettant en avant leur caractère spécifique. Ecarts maximaux Petit consommateur Consommateur moyen Gros consommateur Banque la moins chère Banque la plus chère Banque la moins chère Banque la plus chère Banque la moins chère Banque la plus chère LCL BNP Paribas 341 Marze LCL Marze 151 Marze Dupuy de Parseval Barclays Groupe Crédit du Nord Crédit Mutuel Normandie Banques en dur, Outre-mer Facture annuelle moyenne de chaque profil en retenant la formule la moins chère entre paiement à la carte ou avec un package dans chaque banque Ecarts maximaux Petit consommateur Consommateur moyen Gros consommateur Petit consommateur Consommateur moyen* Gros consommateur* Banque la moins chère Banque la plus chère Banque la moins chère Banque la plus chère Banque la moins chère Banque la plus chère Banque Postale Martinique, Guadeloupe, Réunion Société Générale Banque aux Antilles Crédit Agricole Réunion Société Générale Banque aux Antilles Banque Postale Martinique, Guadeloupe, Réunion Société Générale Banque aux Antilles Si nous retrouvons une majorité des banques situées en Outre-Mer dans le haut du classement, il faut noter qu au cours des dernières années les tarifs ont évolué dans le bon sens. Suite à nos publications, différentes mesures ont été prises contre la vie chère, la dernière en date étant un avis rendu en octobre 2014 par le Comité consultatif du secteur financier sur un dispositif visant à favoriser une convergence des tarifs bancaires dans les départements et collectivités d outre-mer avec les tarifs métropolitains. Quelques exemples : la BNP Martinique et celle de la Guadeloupe ont ramené les frais de tenue de compte de 66 euros à 48 euros pour la première et euros pour la seconde. Elles seront suivies par leur homologue de la Réunion au 1 er mars 2015, avec des frais qui s élèveront à 36 euros au lieu de 48 euros. De même, des efforts ont été faits sur le coût de l abonnement permettant de gérer ses comptes à distance, avec un tarif qui passe de 54 euros à 27 euros en Martinique et de 48 euros à euros en Guadeloupe. Les tarifs des packages ont également été revus. Enquête tarification bancaire CLCV

6 Banques en ligne Facture annuelle moyenne de chaque profil en retenant la formule la moins chère entre paiement à la carte ou avec un package dans chaque banque Ecarts maximaux Petit consommateur 8.20 Consommateur moyen Gros consommateur Petit consommateur Consommateur moyen Gros consommateur Banques les moins chères Banque la plus chère Banque la moins chère Banque la plus chère Banque la moins chère Banque la plus chère e-lcl Boursorama e-lcl e-lcl 0 Fortuneo, Boursorama, Hello Bank, ING Direct 0 Boursorama ING Direct Sans surprise, les banques en ligne affichent toujours des tarifs compétitifs. A noter, dans cette catégorie, l évolution des tarifs d Hello Bank, avec la suppression de la facturation des retraits déplacés, des commissions d intervention ou encore du chèque de banque. Cependant, cette compétitivité est parfois soumise à conditions et il convient d être vigilant. Ainsi, ING direct affiche la gratuité des frais de tenue de compte mais, à y regarder de plus près, cette gratuité ne vaut que si le client verse un minimum de 750 euros par mois ou 2250 euros par trimestre. A défaut, il s expose au paiement de frais de 15 euros par trimestre. De même, pour un certain nombre d établissements, la gratuité des cartes bancaires est subordonnée à un niveau minimum de revenus ou d épargne dans les comptes de la banque (voir pages 24 et suivantes). Assurbanques Facture annuelle moyenne de chaque profil en retenant la formule la moins chère entre paiement à la carte ou avec un package dans chaque banque Petit consommateur Consommateur moyen Gros consommateur Petit consommateur Consommateur moyen Gros consommateur Banque Tarif «à la carte» Tarif Package Tarif «à la carte» Tarif Package Tarif «à la carte» Tarif Package Allianz Non Non Non Banque commercialisé commercialisé commercialisé Axa Banque Groupama Macif* *A compter du 5 février 2015, petit consommateur : 34 euros/97.80 euros, consommateur moyen euros/140 euros, gros consommateur : euros/176 euros. Enquête tarification bancaire CLCV

7 Alors que les banques en ligne ont opté pour une démarche commerciale qui vise à afficher une gratuité, souvent soumise à conditions (revenus, épargne, versement minimum sur le compte), certaines assurbanques ont choisi un autre procédé qui vise à rembourser les clients qui s avèrent être «actifs». Ainsi, les clients d Axa Banque peuvent obtenir un remboursement de la cotisation de la carte bancaire de 50% si le montant annuel cumulé des paiements par carte est compris entre 6000 et euros et de 100% au-delà. De même chez Allianz, où le remboursement de 50% ou de 100% de la cotisation peut être obtenu selon le montant annuel des achats effectués par carte, montant qui diffère selon le type de carte que vous possédez. Il faut avoir dépensé entre 5000 et euros sur l année pour récupérer 50% de la cotisation avec une carte Visa, entre et euros avec une Visa Premier. Si vous dépassez ce seuil, la cotisation sera intégralement reversée. Du côté de Groupama, les titulaires du package Astréa, paieront 50% de la cotisation mensuelle de cette offre groupée si le montant mensuel de leurs paiements par carte est supérieur ou égal à 700 euros. Enquête tarification bancaire CLCV

8 Le package n est pas toujours intéressant La comparaison s impose également au sein d un même établissement afin d opter pour la formule la plus intéressante et la plus adaptée à ses besoins entre la souscription à l unité des produits ou le package. Pour les banques «en dur» de métropole et d outre-mer, le package n est en effet intéressant pour notre «petit consommateur de services» que dans 20 établissements et l écart de prix entre les deux formules peut s avérer important : 129% de plus si vous choisissez la package à la Caisse d Epargne Ile de France où le tarif est de contre si vous payez les services de notre panier à l unité. Le package est plus fréquemment avantageux pour notre profil «moyen consommateur», dans 52% des cas, et pour notre profil «gros consommateur», dans 60% des banques qui en proposent. A noter cependant que ces pourcentages sont plus faibles que ceux calculés sur l année 2014 sur la base du même panel de banques. Ils atteignaient alors 56% et 61.6%. Du côté des banques en ligne, seule Monabanq propose un «compte tout compris» qui s avère intéressant sur nos 3 profils. Enfin, pour les assurbanques, nos clients ont tout intérêt à souscrire les services à la carte. Clients, ouvrez l œil! On pourrait croire qu une fois client, il n est plus utile de s inquiéter de savoir si l on a opté pour la bonne formule. Mais les choses ne sauraient être aussi simples! Les tarifs changent, la conception des packages aussi. Résultat, d une année sur l autre, vous pouvez avoir intérêt à modifier votre choix, revenir aux tarifs à la carte ou inversement souscrire un package Quelques exemples : Du fait de l instauration de frais de tenue de compte, nos clients du Crédit Agricole Brie Picardie ont désormais intérêt à opter pour le package sur nos 3 profils. Au même tarif que le panier de services souscrits à l unité, ils pourront bénéficier des autres produits qui sont compris dans l offre groupée. Inversement, aux Crédits Agricoles Champagne Bourgogne et Loire et Haute Loire, la formule «à la carte» devient moins onéreuse cette année sur nos profils «consommateur moyen» et «gros consommateur». La raison : la suppression des frais d abonnement pour la gestion des comptes à distance. En 2014, facturés dans l option «à la carte», ils étaient inclus dans le package. Enquête tarification bancaire CLCV

9 Une légère hausse en métropole qui cache des disparités selon les établissements Premier enseignement : la légère hausse des tarifs constatés en métropole à partir des moyennes calculées sur l ensemble des établissements en dur cache de très grandes disparités. Evolution entre le 1 er février 2014 et le 1 er février 2015 de la facture moyenne par profil en formule à la carte (hors banques en ligne et assurbanques) Profil Banques métropolitaines Banques Outre-mer Petit Consommateur +0.85% -2.05% Consommateur moyen % -1.66% Gros consommateur % -1.32% Les plus fortes hausses sur nos paniers de services (formule «à la carte») Le coût des services souscrits «à la carte» par notre «petit consommateur» fait un bond de 64.86% au Crédit Agricole Brie Picardie, de 50.85% à la Banque Populaire du Nord et de 41.01% auprès des Banques Courtois, Kolb, Nuger, Laydernier, Rhône Alpes, Tarnaud), entités du groupe Crédit du Nord. Cette augmentation est due à l instauration de frais de tenue de compte de 24 euros, ces frais étant, pour ce qui concerne la Banque Populaire du Nord, facturés jusqu à présent uniquement aux clients qui ne domiciliaient pas leurs revenus. Notre «consommateur moyen» voit, quant à lui, le coût de son panier de services souscrits à l unité augmenter de 37.17% au Crédit Agricole Charente Maritime Deux Sèvres (frais de tenue de compte désormais à 12 euros, franchise de retraits déplacés gratuits aux distributeurs qui passe de 6 à 4 avec une carte classique). Ceux du Crédit Agricole Aquitaine paieront 27.57% de plus (instauration de frais de tenue de compte de 12 euros, franchise des retraits gratuits effectués aux distributeurs sur un autre réseau qui passe de 6 à 5 pour les cartes classiques). Enfin, l augmentation est de 19.89% au Crédit Agricole Nord Midi Pyrénées (retraits déplacés aux distributeurs qui passent de la gratuité à 1 euros, avec une franchise de 4 retraits gratuits). Sur notre profil «gros consommateur», les plus fortes hausses sont de 15.81% au Crédit Agricole Brie Picardie et de 12.89% à la Banque Populaire du Nord, du fait des frais de tenue de compte. Les plus fortes baisses sur nos paniers de services (formule «à la carte») Parallèlement, certains établissements ont revu leurs tarifs à la baisse. Notre «petit consommateur» paiera 40.40% de moins à la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne (uniquement pour les départements de l Alsace, les Banques Populaires Alsace et Lorraine Champagne étant en cours de fusion), du fait de la suppression des frais de tenue de compte et de la mise en place d un numéro non surtaxé pour consulter ses comptes % également au Crédit Agricole Centre Ouest suite à la suppression des frais de mise en place d un prélèvement et de la commission par appel de 0.55 pour consulter ses comptes par téléphone et % au Crédit Agricole Ile de France du fait de la suppression de la commission audiotel pour la consultation des comptes. Enquête tarification bancaire CLCV

10 Le coût des services souscrits à l unité baissera de 22.73% pour notre «consommateur moyen» et de 16.93% pour notre «gros consommateur» au Crédit Mutuel Océan, notamment du fait du passage à la gratuité des frais de retraits effectués sur les distributeurs d un autre réseau alors qu ils étaient en 2014 facturés 0.85 euros avec une franchise de 2 retraits gratuits. Deuxième enseignement de notre enquête, si l on regarde les banques en dur métropolitaines et d outre-mer, le nombre de nos clients qui subiront une hausse en ayant opté pour la formule package est plus important que celui des consommateurs ayant souscrit des services à l unité. Nombre d établissements dans lesquels le panier est en hausse Formule «à la carte» 130 banques Formule «package» 125 banques en proposent Petit consommateur 50.8% 45.6% Consommateur moyen 47.7% 51.2% Gros consommateur 48.5% 63.2% Enquête tarification bancaire CLCV

11 Une facturation des frais de tenue de compte qui tend à se généraliser Déjà constatée l année dernière, l augmentation du nombre d établissements facturant des frais de tenue de compte se confirme : 104 établissements affichent des frais contre 95 en 2014, qui vont 4.20 euros (Banque Postale) à euros par an (Banques Marze et Dupuy de Parseval), les frais pouvant dépasser ces montants pour certains établissements, comme les Crédits Mutuels Centre Est Europe et Sud Est qui facturent en fonction des opérations effectuées sur le compte. Outre la Banque Populaire du Nord, 6 des 8 banques du groupe du Crédit du Nord, les Crédits Agricoles Aquitaine, Charente Maritime Deux Sèvres et Brie Picardie, déjà évoqués dans la mesure où ces frais ont un impact sur le coût du panier, on peut citer la Banque Populaire du Sud (18 euros) et le Crédit Agricole Sud Méditerranée (12 euros). Inversement, on peut souligner la suppression des frais de tenue de compte chez Axa banque (sous réserve d avoir une carte bancaire), la Banque Populaire Alsace et la Banque Populaire Lorraine Champagne qui sont en train de fusionner, et la réduction de ceux pratiqués au Crédit Agricole Nord Est et à la Caisse d Epargne Midi Pyrénées (de 20 euros à 12 euros). Enfin, comme nous l avons vu dans la rubrique outre-mer, les frais passent à la BNP Paribas Martinique et Guadeloupe de 66 euros à 48 euros et euros (réduction prévue en mars pour la BNP Réunion). Outre les frais de tenue de compte, les moyennes des tarifs appliqués pour les cartes (voir page 24), les frais pour saisie (voir page 22), la lettre d information pour compte débiteur mais aussi les assurances moyens de paiement, les frais pour compte inactif, les virements occasionnels et permanents externes en agence sont en hausse. Inversement, les frais de mise en place d un prélèvement permanent au profit d un organisme privé tendent à disparaître. Un effet du passage au système SEPA. Enquête tarification bancaire CLCV

12 Palmarès national 2015 en métropole Pour établir ce palmarès, les établissements métropolitains ont d abord été classés du moins cher au plus cher, en retenant leur meilleure solution, par département et par profil. Puis les résultats ont été convertis en points : de 0 pour le meilleur établissement à 100 pour le moins bon. Une moyenne des points par enseigne, corrigeant la distorsion territoriale a été calculée. Enfin, nous avons opéré un regroupement par marques, en agrégeant les points des différentes caisses locales. C est le cas des réseaux mutualistes ou du Crédit du Nord qui dispose d un réseau éponyme et de filiales (Banque Courtois, Banque Tarnaud...). Les enseignements? LCL se distingue en arrivant en tête sur deux de nos profils et en se plaçant 3 ème sur notre profil «consommateur moyen» de services. Banque la moins chère des établissements dans tous les départements pour nos «petit consommateur» et «gros consommateur», elle laisse les autres établissements loin derrière sur ce dernier profil. BNP Paribas lui vole la place pour notre «consommateur moyen» et se positionne 2 ème sur notre profil «gros consommateur». Le Crédit Coopératif est également compétitif sur nos deux premiers profils sachant toutefois qu il n est pas implanté dans tous les départements. En queue de classement, on retrouve selon les profils, la Barclays, le Crédit du Nord, le CIC et les banques régionales Marze, Dupuy de Parseval, Savoie qui ont des stratégies tarifaires plus haut de gamme. Notre classement (allant du vert pour les banques qui proposent les meilleurs tarifs au rouge pour les plus chères) PETIT CONSOMMATEUR CONSOMMATEUR MOYEN GROS CONSOMMATEUR LCL BNP Paribas LCL Crédit Coopératif Crédit Coopératif BNP Paribas La Banque Postale LCL Crédit Agricole La Banque Chaix Caisse d'epargne La Banque Postale BNP Paribas La Banque Postale Crédit Coopératif Crédit Agricole Crédit Agricole Caisse d'epargne HSBC HSBC Banque Chalus Caisse d'epargne Société Générale CIC Société Générale Crédit Mutuel Banques Populaires Crédit Mutuel Barclays HSBC Banques Populaires Banque Chalus Crédit Mutuel Banque Chalus Banques Populaires Société Générale Banque de Savoie CIC Barclays CIC Banque Chaix Crédit du Nord Crédit du Nord Crédit du Nord Banque Chaix Barclays Banque de Savoie Banque Marze Banque Marze Banque Dupuy de Parseval Banque Dupuy de Parseval Banque Dupuy de Parseval Banque Marze Banque de Savoie Enquête tarification bancaire CLCV

13 Le classement des banques par profil de consommateur Qui est la moins chère et la plus chère (hors banques en ligne et assurbanques) Enquête tarification bancaire CLCV

14 Profil 1 : petit consommateur. Un package quasiment jamais avantageux. Le profil 1 correspond à un panier de services sur un compte détenu par une seule personne, et utilisant un nombre limité de services : 30 opérations débitrices par mois dont six chèques, l accès à la consultation de ses comptes par téléphone (serveur vocal) à raison de 60 minutes de communication ou 36 appels par an, une carte bancaire internationale Visa ou Mastercard à débit immédiat, 8 retraits par mois par carte bancaire dont 2 hors réseau, une mise en place de prélèvement automatique vers un établissement commercial et 6 paiements mensuels par prélèvement automatique (électricité, gaz, impôts, un téléphone mobile, un crédit extérieur et un loyer). France entière, hors banques en ligne et assurbanques Les 10 banques les moins chères Meilleure formule Formule alternative 1 LCL 35,96 Services à la carte Non proposée Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne 2 (région Alsace uniquement) 36,00 Services à la carte 73,15 Package : Affinea 3 Crédit Agricole Centre Loire 36,50 Services à la carte 60,50 Package : Compte à composer 4 Crédit Coopératif 37,00 Services à la carte Non proposée 5 Caisse d'epargne Ile de France 38,25 Services à la carte 87,60 Package : Bouquet Liberté 6 Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 39,00 Services à la carte 63,00 Package : Compte à composer Crédit Agricole Touraine et Poitou 39,00 Services à la carte 55,20 Package : Compte à composer 8 Crédit Agricole Ile de France 39,90 Services à la carte 63,90 Package : Compte à composer 9 La Banque Postale 41,70 Services à la carte 61,60 Package : Formule de compte La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion 41,70 Services à la carte 61,60 Package : Formule de compte Les 10 banques les plus chères Meilleure formule Formule alternative 1 Banque Dupuy de Parseval 151,00 Services à la carte Non proposée Banque Marze 151,00 Services à la carte Non proposée 3 Société Générale Banque aux Antilles 131,60 Services à la carte 216,00 Package : Sérénity 4 Banque Française Commerciale Océan Indien 123,60 Services à la carte 138,00 Package : Ylang 5 BNP Paribas Réunion 116,00 Services à la carte 171,36 Package : Esprit Libre 6 Barclays Bank 100,40 Services à la carte 158,40 Package : Classic 7 Banque des Antilles Françaises 99,48 Services à la carte Non proposée 8 Crédit Mutuel Antilles Guyane 98,40 Services à la carte 126,31 Package : Eurocompte Confort 9 Crédit Mutuel Sud Ouest 96,96 Package : Eurocompte 105,16 Services à la carte 10 BNP Paribas Guadeloupe 95,96 Services à la carte 158,64 Package : Esprit Libre Séréntié Sortie du classement des Crédits Agricoles Brie Picardie, Aquitaine, Charente Maritime Deux Sèvres, qui facturent désormais des frais de tenue de compte. Entre revanche, la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne (uniquement pour les départements de l Alsace, les Banques Populaires Alsace et Lorraine Champagne étant en cours de fusion) fait son entrée grâce à la suppression des frais de tenue de compte et à la mise à disposition d un numéro non surtaxé permettant de consulter ses comptes. Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes rejoint le groupe de tête après avoir renoncé à la facturation de la mise en place d un Enquête tarification bancaire CLCV

15 prélèvement et celui de l Ile de France suite à la suppression de la commission audiotel pour consulter ses comptes par téléphone. Parmi les banques nationales, LCL, le Crédit Coopératif et la Banque Postale figurent parmi les 10 banques les moins chères. La BNP Paribas se situe en 21 ème position avec un tarif de euros (tarifs à la carte). Pour un même panier de services, HSBC facture 62 euros (tarifs à la carte), la Société Générale euros (tarifs à la carte) et la Barclays euros (tarifs à la carte). Région Alsace Aquitaine Auvergne Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne Ardennes Corse Franche Comté Haute Normandie Les 3 établissements les moins chers Tarif Région Les 3 établissements les moins chers 1 LCL 35,96 C 1 LCL 35,96 C Languedoc 2 Banque Populaire Alsace 36,00 C 2 Roussillon Crédit Coopératif 37,00 C 3 Crédit Coopératif 37,00 C 3 La Banque Postale 41,70 C 1 LCL 35,96 C 1 LCL 35,96 C 2 Crédit Coopératif 37,00 C Limousin 2 Crédit Coopératif 37,00 C 3 La Banque Postale 41,70 C 3 La Banque Postale 41,70 C 1 LCL 35,96 C 1 LCL 35,96 C 2 Crédit Coopératif 37,00 C Lorraine 2 Crédit Coopératif 37,00 C 3 La Banque Postale 41,70 C 3 La Banque Postale 41,70 C 1 LCL 35,96 C 1 LCL 35,96 C Midi 2 Crédit Coopératif 37,00 C 2 Pyrénées Crédit Coopératif 37,00 C 3 La Banque Postale 41,70 C 3 La Banque Postale 41,70 C 1 LCL 35,96 C Nord 1 LCL 35,96 C 2 Crédit Agricole Centre Loire 36,50 C Pas de 2 Crédit Coopératif 37,00 C 3 Crédit Coopératif 37,00 C Calais 3 La Banque Postale 41,70 C 1 LCL 35,96 C Provence 1 LCL 35,96 C 2 Crédit Coopératif 37,00 C Alpes 2 Crédit Coopératif 37,00 C 3 La Banque Postale 41,70 C Côte d'azur 3 La Banque Postale 41,70 C 1 LCL 35,96 C 1 LCL 35,96 C Pays 2 Crédit Agricole Centre Loire 36,50 C 2 de Loire Crédit Coopératif 37,00 C 3 Crédit Coopératif 37,00 C 3 La Banque Postale 41,70 C 1 LCL 35,96 C 1 LCL 35,96 C 2 Crédit Coopératif 37,00 C Picardie 2 Crédit Coopératif 37,00 C 3 La Banque Postale 41,70 C 3 Crédit Agricole Ile de France 39,90 C 1 LCL 35,96 C 1 LCL 35,96 C Poitou 2 La Banque Postale 41,70 C 2 Charente Crédit Coopératif 37,00 C 3 BNP Paribas 48,20 C 3 Crédit Agricole Touraine et Poitou 39,00 C 1 LCL 35,96 C 1 LCL 35,96 C Rhône 2 Crédit Coopératif 37,00 C 2 Alpes Crédit Coopératif 37,00 C 3 La Banque Postale 41,70 C 3 Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 39,00 C 1 LCL 35,96 C 1 La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion 41,70 C Guadeloupe 2 Crédit Coopératif 37,00 C 2 Martinique Bred Guadeloupe 56,60 P 3 La Banque Postale 41,70 C 3 Bred Martinique 56,60 P 1 LCL 35,96 C 1 La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion 41,70 C Ile de France 2 Crédit Coopératif 37,00 C La Réunion 2 Crédit Agricole Réunion 47,90 C 3 Caisse d'epargne Ile de France 38,25 C 3 Bred Réunion 56,60 P C= Services à la carte, P= Package Tarif Enquête tarification bancaire CLCV

16 Profil 2 : couple actif. Le package intéressant une fois sur deux Le profil 2 correspond à un panier de services utilisé sur un compte par deux titulaires. Le panier de services comprend les frais de tenue de compte pour 54 opérations débitrices par mois dont 8 chèques, un abonnement Internet de gestion du compte avec 50 connexions par an, un chèque de banque tous les 10 ans, 2 cartes de paiement internationales Visa ou Mastercard à débit différé avec assurance perte et vol, 16 retraits par mois dont 8 hors réseau (6 avec la première carte, 2 avec la deuxième), une mise en place d un prélèvement permanent vers un établissement commercial, 8 prélèvements par mois (électricité, gaz, impôts, deux téléphones mobiles, un crédit extérieur, un loyer et une assurance), 2 mises en place d'un virement permanent externe tous les dix ans, par Internet si possible, 2 virements permanents par mois. France entière, hors banques en ligne et assurbanques Les 10 banques les moins chères Meilleure formule Formule alternative 1 BNP Paribas 89,82 Package : Esprit Libre 132,49 Services à la carte 2 Crédit Agricole Anjou et Maine 105,52 Services à la carte 117,52 Package : Compte à composer 3 Crédit Agricole Centre Loire 107,22 Services à la carte 119,22 Package : Compte à composer 4 Crédit Agricole Normandie 110,53 Services à la carte 127,33 Package : Compte à composer 5 Caisse d'epargne Loire Drôme Ardèche 111,34 Services à la carte 124,25 Package : Bouquet Liberté 6 Crédit Coopératif 111,72 Services à la carte Non proposée 7 Caisse d'epargne Rhône Alpes 112,55 Services à la carte 124,80 Package : Bouquet Liberté 8 Caisse d'epargne Auvergne Limousin 113,00 Services à la carte 129,48 Package : Bouquet Liberté 9 Crédit Agricole Réunion 113,40 Services à la carte 134,70 Package : Compte à composer 10 Caisse d'epargne Lorraine Champagne Ardenne 113,53 Services à la carte 133,71 Package : Bouquet Liberté Les 10 banques les plus chères Meilleure formule Formule alternative 1 Banque Marze 341,00 Services à la carte Non proposée 2 Banque Dupuy de Parseval 331,40 Services à la carte Non proposée 3 Société Générale Banque aux Antilles 266,80 Services à la carte 283,23 Package : Sérénity 4 Banque de Savoie 254,69 Package: Altitude 264,47 Services à la carte 5 BNP Paribas Martinique 239,00 Package : Esprit Libre Classic Initial 250,00 Services à la carte 6 Banque des Antilles Françaises 228,67 Services à la carte Non proposée 7 BNP Paribas Guadeloupe 202,76 Package : Esprit Libre Séréntié 212,92 Services à la carte 8 BNP Paribas Réunion 198,27 Services à la carte 227,19 Package : Esprit Libre 9 Crédit Mutuel Antilles Guyane 197,85 Services à la carte 207,50 Package : Eurocompte Confort 10 Banque Française Commerciale Océan Indien 191,97 Services à la carte 195,20 Package: Ylang Classement sans grand changement pour ce profil où l on retrouve quasiment les mêmes établissements que l an passé, excepté pour le Crédit Agricole Aquitaine qui passe en 19 ème position avec un panier à euros (package) et celui de Charente Maritime Deux Sèvres dont les frais sont désormais de euros (tarifs à la carte). LCL se place en 15 ème position avec un panier à euros (LCL à la carte), la Banque Postale 27 ème ( euros en package), HSBC 35 ème ( euros en package). La facture des clients de la Société Générale s élèvera à euros (package) et à euros à la Barclays (services à la carte). Enquête tarification bancaire CLCV

17 Région Alsace Aquitaine Auvergne Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne Ardennes Corse Franche Comté Haute Normandie Les 3 établissements les moins chers Tarif Région Les 3 établissements les moins chers 1 BNP Paribas 89,82 P 1 BNP Paribas 89,82 P Languedoc 2 Crédit Coopératif 111,72 C 2 Roussillon Crédit Coopératif 111,72 C 3 LCL 117,37 C 3 LCL 117,37 C 1 BNP Paribas 89,82 P 1 BNP Paribas 89,82 P 2 Crédit Coopératif 111,72 C Limousin 2 Crédit Coopératif 111,72 C 3 LCL 117,37 C 3 Caisse d'epargne Auvergne Limousin 113,00 C 1 BNP Paribas 89,82 P 1 BNP Paribas 89,82 P 2 Crédit Coopératif 111,72 C Lorraine 2 Crédit Coopératif 111,72 C 3 Caisse d'epargne Auvergne Limousin 113,00 C 3 Caisse d'epargne Lorraine Champagne Ardenne 113,53 C 1 BNP Paribas 89,82 P 1 BNP Paribas 89,82 P Midi 2 Crédit Agricole Normandie 110,53 C 2 Pyrénées Crédit Coopératif 111,72 C 3 Crédit Coopératif 111,72 C 3 Caisse d'epargne Midi Pyrénées 113,87 C 1 BNP Paribas 89,82 P Nord 1 BNP Paribas 89,82 P 2 Crédit Agricole Centre Loire 107,22 C Pas de 2 Crédit Coopératif 111,72 C 3 Crédit Coopératif 111,72 C Calais 3 LCL 117,37 C 1 BNP Paribas 89,82 P Provence 1 BNP Paribas 89,82 P 2 Crédit Coopératif 111,72 C Alpes Côte 2 Crédit Coopératif 111,72 C 3 LCL 117,37 C d'azur 3 Crédit Agricole Provence Côte d'azur 114,53 C 1 BNP Paribas 89,82 P 1 BNP Paribas 89,82 P Pays 2 Crédit Agricole Centre Loire 107,22 C 2 de Loire Crédit Agricole Anjou et Maine 105,52 C 3 Crédit Coopératif 111,72 C 3 Crédit Coopératif 111,72 C 1 BNP Paribas 89,82 P 1 BNP Paribas 89,82 P 2 Crédit Coopératif 111,72 C Picardie 2 Crédit Coopératif 111,72 C 3 Caisse d'epargne Lorraine Champagne Ardenne 113,53 C 3 LCL 117,37 C 1 BNP Paribas 89,82 P 1 BNP Paribas 89,82 P Poitou 2 LCL 117,37 C 2 Charente Crédit Coopératif 111,72 C 3 La Banque Postale 123,30 P 3 LCL 117,37 C 1 BNP Paribas 89,82 P 1 BNP Paribas 89,82 P Rhône 2 Crédit Coopératif 111,72 C 2 Alpes Caisse d'epargne Loire Drôme Ardèche 111,34 C 3 LCL 117,37 C 3 Crédit Coopératif 111,72 C 1 BNP Paribas 89,82 P 1 Caisse d'epargne Guadeloupe Martinique 121,73 C Guadeloupe 2 Crédit Coopératif 111,72 C 2 Martinique La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion 123,30 P 3 Crédit Agricole Normandie Seine 117,25 C 3 Crédit Agricole Guadeloupe 150,60 P 1 BNP Paribas 89,82 P 1 Crédit Agricole Réunion 113,40 C Ile de France 2 Crédit Coopératif 111,72 C La Réunion 2 La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion 123,30 P 3 LCL 117,37 C 3 Caisse d'epargne Réunion 124,73 C C= Services à la carte, P= Package Tarif Enquête tarification bancaire CLCV

18 Profil 3 : couple haut de gamme. La package plus avantageux. Le profil 3 correspond à un panier de services utilisé sur un compte par deux titulaires. Les services pris en compte sont les frais de tenue de compte pour 80 opérations débitrices par an dont 8 chèques, un abonnement Internet de gestion du compte avec 100 connexions par an, une carte Gold ou Visa Premier et une carte de paiement internationale à débit différé, assurées contre la perte et le vol, 16 retraits par mois dont 8 hors réseau (6 avec la première carte, 2 avec la deuxième), une mise en place de prélèvement permanent vers un établissement commercial, 14 prélèvements permanents par mois (électricité, gaz, impôt sur le revenu, impôts fonciers, taxe d'habitation, eau, deux téléphones mobiles, un crédit extérieur, deux assurances, deux revues, un fournisseur d'accès à Internet), 6 mises en place d'un virement permanent externe tous les dix ans, par Internet si possible, 2 virements permanents externes par mois et 2 virements occasionnels par an, par Internet si possible. France entière, hors banques en ligne et assurbanques Les 10 banques les moins chères Meilleure formule Formule alternative 1 LCL 126,04 Services à la carte Non proposée 2 Crédit Agricole Aquitaine 149,75 Package : Compte à composer 165,00 Services à la carte 3 Crédit Agricole Lorraine 160,00 Services à la carte 183,08 Package : Compte à composer 4 Crédit Agricole Nord de France 160,40 Package : Compte à composer 198,50 Services à la carte 5 Crédit Agricole Provence Côte d'azur 160,78 Services à la carte 184,78 Package : Compte à composer 6 Crédit Agricole Touraine et Poitou 166,00 Services à la carte 166,30 Package : Compte à composer 7 Crédit Agricole Pyrénées Gascogne 168,50 Services à la carte 178,40 Package : Compte à composer 8 Crédit Agricole Centre France 170,50 Services à la carte 182,50 Package : Compte à composer 9 Crédit Agricole Ile de France 171,00 Services à la carte 195,00 Package : Compte à composer Crédit Agricole Languedoc 171,00 Services à la carte 191,00 Package : Compte à composer Les 10 banques les plus chères Meilleure formule Formule alternative 1 Banque Marze 439,90 Services à la carte Non proposée 2 Banque Dupuy de Parseval 430,30 Services à la carte Non proposée 3 Société Générale Banque aux Antilles 346,85 Services à la carte 352,80 Package : Sérénity 4 Banque de Savoie 317,17 Package: Altitude 326,57 Services à la carte 5 Banque des Antilles Françaises 312,17 Services à la carte Non proposée 6 BNP Paribas Martinique 298,00 Services à la carte 323,00 Package : Esprit libre Classic Initial 7 BNP Paribas Guadeloupe 296,92 Services à la carte 310,92 Package : Esprit Libre Séréntié 8 Crédit Mutuel Normandie 290,10 Services à la carte 299,10 Package : Eurocompte Confort 9 BNP Paribas Réunion 283,28 Services à la carte 347,40 Package : Esprit Libre 10 Crédits Mutuels Centre Est Europe et Sud Est 275,10 Package: Eurocompte Sérénité 312,90 Services à la carte Sur ce profil plus consommateur de services, excepté LCL, la tête du classement est occupée uniquement par des fédérations du Crédit Agricole, notamment par le Crédit Agricole Aquitaine qui, grâce à son compte à composer, reste dans le top 10. BNP Paribas est 17 ème avec une facture à euros (package), la Banque Postale 38 ème ( euros en package), le Crédit coopératif 52 ème ( euros à la carte). Il faut payer euros (à la carte), Enquête tarification bancaire CLCV

19 euros (à la carte) et euros (à la carte) pour faire les mêmes opérations chez HSBC, la Société Générale et la Barclays. Région Alsace Aquitaine Auvergne Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne Ardennes Corse Franche Comté Haute Normandie Les 3 établissements les moins chers Tarif Région Les 3 établissements les moins chers Tarif 1 LCL 126,04 C 1 LCL 126,04 C Languedoc 2 BNP Paribas 175,86 P Roussillon 2 Crédit Agricole Languedoc 171,00 C 3 Caisse d'epargne Alsace 184,80 P 3 BNP Paribas 175,86 P 1 LCL 126,04 C 1 LCL 126,04 C 2 Crédit Agricole Aquitaine 149,75 P Limousin 2 Crédit Agricole Centre France 170,50 C 3 Crédit Agricole Pyrénées Gascogne 168,50 C 3 BNP Paribas 175,86 P 1 LCL 126,04 C 1 LCL 126,04 C 2 Crédit Agricole Centre France 170,50 C Lorraine 2 Crédit Agricole Lorraine 160,00 C 3 BNP Paribas 175,86 P 3 BNP Paribas 175,86 P 1 LCL 126,04 C Midi 1 LCL 126,04 C 2 Crédit Agricole Normandie 175,38 C Pyrénées 2 Crédit Agricole Aquitaine 149,75 P 3 BNP Paribas 175,86 P 3 Crédit Agricole Pyrénées Gascogne 168,50 C 1 LCL 126,04 C Nord 1 LCL 126,04 C 2 Crédit Agricole Centre Loire 171,25 C Pas de 2 Crédit Agricole Nord de France 160,40 P 3 BNP Paribas 175,86 P Calais 3 BNP Paribas 175,86 P 1 LCL 126,04 C Provence 1 LCL 126,04 C 2 BNP Paribas 175,86 P Alpes Côte 2 Crédit Agricole Provence Côte d'azur 160,78 C 3 Crédit Agricole Côte d'armor 178,65 P d'azur 3 BNP Paribas 175,86 P 1 LCL 126,04 C 1 LCL 126,04 C Pays 2 Crédit Agricole Touraine et Poitou 166,00 C de Loire 2 BNP Paribas 175,86 P 3 Crédit Agricole Centre Loire 171,25 C 3 Crédit Mutuel Loire Atlantique Centre Ouest 180,48 P 1 LCL 126,04 C Picardie 1 LCL 126,04 C 2 BNP Paribas 175,86 P 2 Crédit Agricole Ile de France 171,00 C 3 Crédit Agricole Champagne Bourgogne 180,30 C 3 BNP Paribas 175,86 P 1 LCL 126,04 C 1 LCL 126,04 C Poitou 2 BNP Paribas 175,86 P Charente 2 Crédit Agricole Touraine et Poitou 166,00 C 3 La Banque Postale 186,10 P 3 Crédit Agricole Charente Maritime Deux Sèvres 171,50 C 1 LCL 126,04 C 1 LCL 126,04 C 2 Crédit Agricole Franche Comté 175,10 C Rhône Alpes 2 BNP Paribas 175,86 P 3 BNP Paribas 175,86 P 3 Crédit Agricole Loire Haute Loire 176,25 C 1 LCL 126,04 C Guadeloupe 1 La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion 186,10 P 2 Crédit Agricole Normandie Seine 174,50 C Martinique 2 Caisse d'epargne Guadeloupe Martinique 206,52 P 3 BNP Paribas 175,86 P 3 Crédit Agricole Martinique Guyane 214,96 P 1 LCL 126,04 C 1 La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion 186,10 P Ile de France 2 Crédit Agricole Ile de France 171,00 C La Réunion 2 Crédit Agricole Réunion 192,50 C 3 BNP Paribas 175,86 P 3 Caisse d'epargne Réunion 206,52 P C= Services à la carte, P= Package Enquête tarification bancaire CLCV

20 Incidents de paiement, cartes bancaires, gestion à distance des comptes: Le classement des banques Attention : les tarifs analysés ici sont ceux des services à la carte, et non ceux proposés dans le cadre des packages Enquête tarification bancaire CLCV

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 25 janvier 2013 Pour ce palmarès 2013, la CLCV et Mieux Vivre Votre Argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux vivre votre argent 27 janvier 2012 Pour ce palmarès 2012, la CLCV et Mieux vivre votre argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015 02/09/2015 1 Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015 AXA BANQUE 01 55 12 83 67/82 68 BAIL ENTREPRISES 02 98 34 43 37 BANCO BPI - Succursale France 01 44 50 33

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 30 janvier 2009 Des packages plus chers que les services à la carte dans plus de 50 % des banques, des prix globalement à la baisse

Plus en détail

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 12/07/2013 1 Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 AXA BANQUE 01 55 12 83 67/82 68 BAIL ENTREPRISES 02 98 34 43 37 BANCO BPI - Succursale France 01 44 50 33

Plus en détail

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Sommaire Le Top 15.... 3 Les évolutions récentes... 7 Evolution du PNB... 12 Les résultats

Plus en détail

rapport de l observatoire des TArifs bancaires

rapport de l observatoire des TArifs bancaires 2013 rapport de l observatoire des TArifs bancaires 2013 rapport de l observatoire des tarifs bancaires Préambule La loi de régulation bancaire et financière du 22 octobre 2010 a confié au Comité consultatif

Plus en détail

rapport de l observatoire des tarifs bancaires

rapport de l observatoire des tarifs bancaires rapport de l observatoire des tarifs bancaires Préambule Ce quatrième Rapport de l Observatoire des tarifs bancaires est publié, comme les trois précédents, en application de la loi de régulation bancaire

Plus en détail

rapport de l observatoire des tarifs bancaires

rapport de l observatoire des tarifs bancaires 2013 rapport de l observatoire des tarifs bancaires PRÉAMBULE La loi de régulation bancaire et financière du 22 octobre 2010 a confié au Comité consultatif du secteur financier une mission de suivi de

Plus en détail

RAPPORT DE L OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES

RAPPORT DE L OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES 2014 RAPPORT DE L OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES «Aucune représentation ou reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l article L122-5 2 e et 3 e a) du Code de la propriété intellectuelle

Plus en détail

La Réunion. Surcoût package La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion. Meilleur prix. Prix Package

La Réunion. Surcoût package La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion. Meilleur prix. Prix Package La Réunion A l aide des brochures tarifaires en vigueur au 1 er février 2011, nous avons relevé, pour nos trois profils type les tarifs des produits à la carte et ceux du le plus avantageux pour chacun,

Plus en détail

Palmarès des banques françaises 2014 : tarifs et sécurité, «SEPA» le Pérou!

Palmarès des banques françaises 2014 : tarifs et sécurité, «SEPA» le Pérou! Palmarès des banques françaises 2014 : tarifs et sécurité, «SEPA» le Pérou! Direction des études Janvier 2014 1 Contenu I. 2013, une année faste en changements dans la banque de détail 2 1. Des progrès

Plus en détail

Banques en ligne : où faut-il souscrire?

Banques en ligne : où faut-il souscrire? Banques en ligne : où faut-il souscrire? Par Léa Billon pour VotreArgent.fr, publié le 11/07/2013 Les banques en ligne séduisent d'abord par leurs services à moindre coût, voire gratuits. Leurs livrets

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE DE LA CLCV

TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE DE LA CLCV TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE DE LA CLCV L année 2005 sera-t-elle l année des grands changements dans les relations banques - clients? Les établissements bancaires veulent en convaincre les

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

MON COMPTE AU QUOTIDIEN

MON COMPTE AU QUOTIDIEN MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION JANVIER 2011 UNE RELATION FONDÉE SUR LA CLARTÉ EST LE GAGE DE VOTRE CONFIANCE ET DE VOTRE FIDÉLITÉ. Pour

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

Mobilité bancaire : des mythes à la réalité 2 milliards d euros de pouvoir d achat économisables. UFC-Que Choisir, 9 décembre 2014

Mobilité bancaire : des mythes à la réalité 2 milliards d euros de pouvoir d achat économisables. UFC-Que Choisir, 9 décembre 2014 Mobilité bancaire : des mythes à la réalité 2 milliards d euros de pouvoir d achat économisables UFC-Que Choisir, 9 décembre 2014 1 La mobilité bancaire au croisement de plusieurs actualités Une actualité

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

Fragilité financière : une offre spécifique

Fragilité financière : une offre spécifique SEPTEMBRE 2014 N 21 DIFFICULTÉS LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Fragilité financière : une offre spécifique Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

Fragilité financière : une offre spécifique

Fragilité financière : une offre spécifique SEPTEMBRE 2014 N 21 DIFFICULTÉS LES MINI-GUIDES BANCAIRES Fragilité financière : une offre spécifique sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2011 INSTITUT D ÉMISSION DES DÉPARTEMENTS D OUTRE-MER Établissement public national 164, rue de Rivoli - 75001 PARIS Tél. 01 53 44 41 41 Rapport

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Juillet 2013 Le coût des services bancaires la Maison de la consommation et de l environnement a comparé, à partir des grilles tarifaires applicables en juillet 2013 de 10 établissements bancaires d Ille-et

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire EXPÉRIENCE CLIENT Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en avril 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1002 panélistes

Plus en détail

BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE)

BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Dans le but de vous faciliter la lecture de ses barèmes tarifaires, la

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

Conditions et tarifs

Conditions et tarifs BANQUE ET ASSURANCES Conditions et tarifs Convention de compte de dépôt 1 er janvier 2013 3 > 4 > 5 > 7 > 8 > 9 > 11> Extrait standard des tarifs ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte Ouverture,

Plus en détail

Jeunes 12/25 ans Extrait des Conditions Générales de Banque

Jeunes 12/25 ans Extrait des Conditions Générales de Banque Jeunes 12/25 ans Extrait des Conditions Générales de Banque Tarifs TTC en vigueur au 1 er mai 2014 OFFRES JEUNES Offre 12-17 ans (s adresse aux détenteurs de Livret Mozaic) 1,00 /mois L offre Mozaic est

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13 Sommaire AXA Banque se réserve la possibilité de facturer toute opération ayant généré un coût spécifique et en informera préalablement le Client. Toute mesure d ordre législatif ou règlementaire ayant

Plus en détail

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 GUIDE DE TARIFICATION Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 monabanq. est l un des leaders français de la banque en ligne depuis 15 ans. Elle a été la première banque 100% en ligne à proposer une gamme bancaire

Plus en détail

> Barème tarifaire applicable au 16 mai 2008. www.ca-sudrhonealpes.fr

> Barème tarifaire applicable au 16 mai 2008. www.ca-sudrhonealpes.fr Extrait des conditions générales de banque > Barème tarifaire applicable au 16 mai 2008 www.ca-sudrhonealpes.fr Au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, nos engagements en matière de transparence se traduisent

Plus en détail

Contacts crédits relais dans les principaux réseaux bancaires

Contacts crédits relais dans les principaux réseaux bancaires Octobre 2009 Contacts crédits relais dans les principaux réseaux bancaires Les banques mettent en place des «contacts crédit relais» pour compléter le dispositif d octobre 2008 pour aider les personnes

Plus en détail

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE Ouverture, transformation, clôture 4 Relevés de compte 4 Tenue de compte 4 Services en agence 4-5 BANQUE À DISTANCE

Plus en détail

17/10/06 à la main dans le Masque. Groupe Banque Populaire. Résultats 2007. Conférence de presse 6 mars 2008

17/10/06 à la main dans le Masque. Groupe Banque Populaire. Résultats 2007. Conférence de presse 6 mars 2008 17/10/06 à la main dans le Masque Groupe Banque Populaire Résultats 2007 Conférence de presse 6 mars 2008 Avertissement L évolution des périmètres résultant de la création de Natixis conduit à une présentation

Plus en détail

Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2015

Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2015 Extrait * du Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2015 Les prix sont nets de taxes sauf mention spécifique HT pour les services soumis à la TVA de plein droit. Entreprises *Portant sur

Plus en détail

applicables aux particuliers Tarifs en euros TTC en vigueur en Guyane au 01 janvier 2013 ÉDITION SEPTEMBRE 2012 Guyane

applicables aux particuliers Tarifs en euros TTC en vigueur en Guyane au 01 janvier 2013 ÉDITION SEPTEMBRE 2012 Guyane Principales conditions tarifaires applicables aux particuliers Tarifs en euros TTC en vigueur en Guyane au 01 janvier 2013 ÉDITION SEPTEMBRE 2012 Guyane www.ca-martinique-guyane.fr m.ca-martinique.fr sur

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM ÉDITION 2013 OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 INSTITUT D ÉMISSION D OUTRE-MER Siège social 164, rue de Rivoli - 75001 Paris Tél. +33 1 53 44 41 41 Fax +33 1 44 87 99 62 Rapport

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES CONDITIONS TARIFAIRES COMPTE BANCAIRE BforBANK Au 26 mai 2015 Retrouvez l ensemble de nos tarifs sur www.bforbank.com SOMMAIRE 1 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 5 OFFRES GRPÉES DE SERVICES 2 VERTURE, FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Relevé de mai 2009 Le coût des services bancaires La a Maison de la consommation et de l environnement a enquêté auprès des banques présentes en Ille-et et-vilaine. Sur 11 établissements interrogés, 9

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Janvier 2010 Le coût des services bancaires La Maison de la consommation et de l environnement a enquêté auprès de 9 banques d Ille-et et-vilaine. Les établissements CIC et Caisse C d Épargne de Pays de

Plus en détail

NOTE D INFORMATIONS PRÉCONTRACTUELLES. EsPRIT LIBRE RéféREncE/InITIaTIvE

NOTE D INFORMATIONS PRÉCONTRACTUELLES. EsPRIT LIBRE RéféREncE/InITIaTIvE NOTE D INFORMATIONS PRÉCONTRACTUELLES EsPRIT LIBRE RéféREncE/InITIaTIvE Informations commerciales au 01/01/2014 L EssEnTIEL La Convention Esprit Libre est une offre globale de produits et de services que

Plus en détail

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS BARÈME ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER SEPTEMBRE 2013 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) V2 1 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE > Ouverture,

Plus en détail

EXTRAIT DES CONDITIONS

EXTRAIT DES CONDITIONS S831-1 EXTRAIT DES CONDITIONS ET TARIFS DES OPÉRATIONS ET SERVICES DE LA CONVENTION DE COMPTE DE DÉPÔT APPLICABLES À LA CLIENTÈLE DES PARTICULIERS À COMPTER DU 1 er JANVIER 2014 EXTRAIT DES CONDITIONS

Plus en détail

Ce mini guide a pour objectif de vous faire part de quelques bonnes pratiques dans la gestion de votre budget.

Ce mini guide a pour objectif de vous faire part de quelques bonnes pratiques dans la gestion de votre budget. BUDGET MAÎTRISE CONSEILS DEPENSES EPARGNE REVENUS SOLUTIONS Les bonnes pratiques pour maîtriser son budget Ce mini guide a pour objectif de vous faire part de quelques bonnes pratiques dans la gestion

Plus en détail

- Plafond journalier (3 opérations / j) 24,00 - Plafond mensuel 80,00 Applicable dès le 1 er janvier 2014 selon décret n 2013-931 du 17/10/2013

- Plafond journalier (3 opérations / j) 24,00 - Plafond mensuel 80,00 Applicable dès le 1 er janvier 2014 selon décret n 2013-931 du 17/10/2013 Particuliers Extrait des Conditions Générales de Banque Tarifs TTC en vigueur au 1 er mai 2014 ETRAIT STANDARD DES TARIFS* Les tarifs ci-dessous sont hors offres groupées de services (packages) et hors

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

Focus sur les politiques publiques de l épargne en France

Focus sur les politiques publiques de l épargne en France Focus sur les politiques publiques de l épargne en France T. Mosquera Yon Banque de France 1 En France, les pouvoirs publics ont, dès 1818, souhaité mettre en place des dispositifs visant à encourager

Plus en détail

Guide tarifaire des principales opérations

Guide tarifaire des principales opérations particuliers Guide tarifaire des principales opérations AVENANT Édition avril 2011 Application juillet 2011 VOTRE BANQUE AUX ANTILLES-GUYANE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS* Les tarifs ci-dessous sont hors

Plus en détail

Les internautes face aux services financiers

Les internautes face aux services financiers Les internautes face aux services financiers Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne 4 4ème baromètre des comportements multicanaux des internautes pour la gestion, la recherche d information et la

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES Clientèle des particuliers CONDITIONS TARIFAIRES Des produits et services proposés par Groupama Banque APPLICABLES AU 1 er Janvier 2015 www.groupamabanque.com EXTRAIT STANDARD DES TARIFS* Les tarifs ci-dessous

Plus en détail

TARIFS PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS AGRICULTEURS ASSOCIATIONS

TARIFS PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS AGRICULTEURS ASSOCIATIONS 2015 TARIFS PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS AGRICULTEURS ASSOCIATIONS TARIFS APPLICABLES AU 01.07.2015 COMDEP363.indd 1 15/05/2015 15:25 Votre compte au quotidien 1. Fonctionnement et suivi du compte Ouverture

Plus en détail

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 FINANCE ISLAMIQUE Conditions et tarifs 2011 C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 Sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 FONCTIONNEMENT DU COMPTE 4 SUIVI DU COMPTE 4 INFORMATIONS ET DOCUMENTS 5 MOYENS

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES. Clientèle des particuliers. Des produits et services proposés par Groupama Banque. APPLICABLES AU 1 er mars 2014

CONDITIONS TARIFAIRES. Clientèle des particuliers. Des produits et services proposés par Groupama Banque. APPLICABLES AU 1 er mars 2014 Clientèle des particuliers CONDITIONS TARIFAIRES Des produits et services proposés par Groupama Banque APPLICABLES AU 1 er mars 2014 www.groupamabanque.com Les tarifs ci-dessous sont hors offre groupée

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

FRAIS BANCAIRES : 7 PROPOSITIONS A BERCY POUR EN FINIR AVEC LES EXCES TARIFAIRES

FRAIS BANCAIRES : 7 PROPOSITIONS A BERCY POUR EN FINIR AVEC LES EXCES TARIFAIRES FRAIS BANCAIRES : 7 PROPOSITIONS A BERCY POUR EN FINIR AVEC LES EXCES TARIFAIRES Enjeux : les frais bancaires, un marché de plus de 15 milliards d euros La banque de détail a représenté en 2009, 65% du

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Relevé d octobre 2009 Actualisé en novembre 2009 Le coût des services bancaires La Maison de la consommation et de l environnement a enquêté auprès des banques présentes en Ille-et et-vilaine. Sur 10 établissements

Plus en détail

Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2014

Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2014 Extrait * du Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2014 Les prix sont nets de taxes sauf mention spécifique HT pour les services soumis à la TVA de plein droit. Professionnels *Portant sur

Plus en détail

TARIFS CLIENTS PARTICULIERS Au 15 avril 2015

TARIFS CLIENTS PARTICULIERS Au 15 avril 2015 TARIFS CLIENTS PARTICULIERS Au 15 avril 2015 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Les tarifs ci-dessous sont hors offre groupée de services (package) et hors promotion ou tarif spécifique à une partie de la clientèle.

Plus en détail

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 - La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet 2010 - Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou

Plus en détail

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION Juillet 2013 LA VOLONTÉ DU CRÉDIT MUTUEL : AMÉLIORER SANS CESSE L INFORMATION TRANSMISE. et nous vous en

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Union Fédérale des Consommateurs QUE CHOISIR de Nouvelle-Calédonie 8 rue Lacave-Laplagne BP 2357-98846 NOUMEA CEDEX Tél/Fax : (687) 28.51.20 Courriel : contact@nouvellecaledonie.ufcquechoisir.fr Site :

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2011 1 INSTITUT D ÉMISSION D OUTRE-MER Siège social 164, rue de Rivoli - 75001 Paris Tél. +33 1 53 44 41 41 Fax +33 1 44 87 99 62 Rapport d activité

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

Principales conditions tarifaires applicables aux professionnels agriculteurs et entreprises

Principales conditions tarifaires applicables aux professionnels agriculteurs et entreprises Principales conditions tarifaires applicables aux professionnels agriculteurs et entreprises En vigueur au 1 er janvier 2010 La banque au quotidien les crédits L épargne Les opérations internationales

Plus en détail

MÉMO. Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur SOMMAIRE

MÉMO. Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur SOMMAIRE Édition : décembre 13 MÉMO Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur 1. Optimiser l utilisation des livrets défiscalisés 2. Épargner sans plafond 3. Placer une somme importante sur quelques mois

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES CONDITIONS TARIFAIRES Des produits et services proposés par Groupama Banque Applicables au 1 er JANVIER 2015 Clientèle DES PROFESSIONNELS AGRICOLES Des artisans, commerçants et prestataires de services

Plus en détail

Glossaire. Pour bien comprendre le vocabulaire de la banque

Glossaire. Pour bien comprendre le vocabulaire de la banque Glossaire Pour bien comprendre le vocabulaire de la banque A COMME... AGIOS Également appelés «intérêts débiteurs», les agios sont les intérêts dus à la banque, lorsqu un compte présente un solde débiteur

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

La banque au quotidien. En savoir plus sur les tarifs, produits et services bancaires

La banque au quotidien. En savoir plus sur les tarifs, produits et services bancaires La banque au quotidien En savoir plus sur les tarifs, produits et services bancaires Le présent guide est exclusivement diffusé à des fins d information du public. La reproduction totale ou partielle des

Plus en détail

Note expresse www.iedom.fr

Note expresse www.iedom.fr Incidents de paiement sur chèques, incidents sur crédits aux particuliers et droit au compte NUMERO 1 JUILLET 23 Cette note actualise et complète les informations de la Note expresse n 4 parue en novembre

Plus en détail

Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2015

Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2015 Professionnels Extrait * du Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2015 Les prix sont nets de taxes sauf mention spécifique HT pour les services soumis à la TVA de plein droit. *Portant sur

Plus en détail

Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010)

Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010) Etude comparative des frais bancaires usuels (mai 2010) En novembre 2008, l ULC avait réalisé une étude destinée à comparer les frais bancaires usuels appliqués par six banques luxembourgeoises. Le même

Plus en détail

CONVENTION DE L OFFRE e.lcl A LA CARTE

CONVENTION DE L OFFRE e.lcl A LA CARTE Loi informatique et Libertés du 06/01/1978 modifiée et secret professionnel : Je reconnais avoir été informé(e) que le Crédit Lyonnais pourra utiliser les coordonnées électroniques (adresse e-mail, n de

Plus en détail

La banque au quotidien. En savoir plus sur les tarifs et les services bancaires

La banque au quotidien. En savoir plus sur les tarifs et les services bancaires La banque au quotidien En savoir plus sur les tarifs et les services bancaires Le présent guide est exclusivement diffusé à des fins d information du public. La reproduction totale ou partielle des textes

Plus en détail

RÈGLEMENT GAIN CLIENT «OPERATION COTISATION MULTIRISQUES HABITATION OFFERTE» DU 01/10/2013 au 31/10/2013

RÈGLEMENT GAIN CLIENT «OPERATION COTISATION MULTIRISQUES HABITATION OFFERTE» DU 01/10/2013 au 31/10/2013 RÈGLEMENT GAIN CLIENT «OPERATION COTISATION MULTIRISQUES HABITATION OFFERTE» DU 01/10/2013 au 31/10/2013 Article 1 : Société Organisatrice BPCE Assurances, Société Anonyme au capital de 61.996.212 euros,

Plus en détail

applicables aux particuliers Tarifs en euros TTC en vigueur en Martinique au 01 janvier 2014 ÉDITION SEPTEMBRE 2013

applicables aux particuliers Tarifs en euros TTC en vigueur en Martinique au 01 janvier 2014 ÉDITION SEPTEMBRE 2013 PRINCIPALES CONDITIONS TARIFAIRES applicables aux particuliers Tarifs en euros TTC en vigueur en Martinique au 01 janvier 2014 ÉDITION SEPTEMBRE 2013 www.ca-martinique-guyane.fr m.ca-martinique.fr sur

Plus en détail

Communiqué de presse Nos très chères banques

Communiqué de presse Nos très chères banques Union Fédérale des Consommateurs QUE CHOISIR de Nouvelle-Calédonie 8 rue Lacave-Laplagne BP 2357-98846 NOUMEA CEDEX Tél/Fax : (687) 28.51.20 Courriel : contact@nouvellecaledonie.ufcquechoisir.fr Site :

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 27 JUIN 2013 ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 EN COOPERATION AVEC L ACOSS-URSSAF ET LA CCMSA Cécile BAZIN Liza MARGUERITTE Noël TADJINE Guillaume PREVOSTAT - Jacques MALET L économie sociale,

Plus en détail

Principales conditions tarifaires

Principales conditions tarifaires PROFESSIONNELS Principales conditions tarifaires Applicables au 1 er mai 2015 www.bnpparibas.net/entrepros BNP Paribas vous informe des principales évolutions tarifaires des produits et services pour l

Plus en détail

Le guide tarifaire des principaux produits et services aux entreprises

Le guide tarifaire des principaux produits et services aux entreprises 2014 Le guide tarifaire des principaux produits et services aux entreprises Fonctionnement du compte Gestion à distance Gestion des flux Placements Investissements Conseils Extrait des conditions tarifaires

Plus en détail

ING DIRECT TARIFS. Tarifs TTC applicables au 1 er août 2011 SOMMAIRE

ING DIRECT TARIFS. Tarifs TTC applicables au 1 er août 2011 SOMMAIRE ING DIRECT TARIFS Tarifs TTC applicables au 1 er août 2011 SOMMAIRE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS... 1 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE... 2 Ouverture, transformation, clôture... 2 Relevés

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

GUIDE DES PRINCIPAUX PRODUITS, SERVICES ET TARIFS

GUIDE DES PRINCIPAUX PRODUITS, SERVICES ET TARIFS Professionnels Entrepreneurs GUIDE DES PRINCIPAUX PRODUITS, SERVICES ET TARIFS janvier 2014 Professionnels Entrepreneurs Sommaire Vous êtes artisan, commerçant, agriculteur, profes sionnel libéral, dirigeant

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES. Applicables au 1 er mars 2012. Des produits et services proposés par Groupama Banque. Clientèle des particuliers

CONDITIONS TARIFAIRES. Applicables au 1 er mars 2012. Des produits et services proposés par Groupama Banque. Clientèle des particuliers Clientèle des particuliers CONDITIONS TARIFAIRES Des produits et services proposés par Groupama Banque Applicables au 1 er mars 2012 www.groupamabanque.com Extrait standard des tarifs* Les tarifs ci-dessous

Plus en détail

Conditions tarifaires au 1 er février 2015

Conditions tarifaires au 1 er février 2015 Conditions tarifaires au 1 er février 2015 Sommaire Extrait standard des tarifs 1 Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte 2 Ouverture, transformation, clôture 2 Relevés de compte 2 Tenue de

Plus en détail

Principales conditions tarifaires applicables aux particuliers

Principales conditions tarifaires applicables aux particuliers Principales conditions tarifaires applicables aux particuliers Tarifs en euros TTC en vigueur en Martinique au 01 janvier 2011 Un guide tarifaire avec des conseils qui vous permettent de réaliser des économies!

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

Le coût de la tenue de compte varie de la gratuité à 34,20 /an. Caisse d'epargne Bretagne Pays de Loire CIC

Le coût de la tenue de compte varie de la gratuité à 34,20 /an. Caisse d'epargne Bretagne Pays de Loire CIC Avril 2014 Le coût des services bancaires A parr des brochures tarifaires disponibles sur les sites Internet de 10 établissements bancaires d Ille-et et-vilaine, la Maison de la consommaon et de l environnement

Plus en détail

Principales conditions tarifaires applicables aux particuliers. En vigueur au 01/01/2014 Tarifs TTC. www.ca-valdefrance.fr

Principales conditions tarifaires applicables aux particuliers. En vigueur au 01/01/2014 Tarifs TTC. www.ca-valdefrance.fr Principales conditions tarifaires applicables aux particuliers En vigueur au 01/01/2014 Tarifs TTC www.ca-valdefrance.fr Extrait standard des tarifs * Les tarifs ci-dessous sont hors offres groupées de

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance!

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance! SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS Gagnez en indépendance! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE VOTRE ENVOL SEREINEMENT Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions Groupama banque vous

Plus en détail

monabanq. invente le 1 er Compte courant tout compris et en illimité pour 6 /mois (1)

monabanq. invente le 1 er Compte courant tout compris et en illimité pour 6 /mois (1) - 1 - Envie d essayer une banque différente et innovante? monabanq. invente le 1 er Compte courant tout compris et en illimité pour 6 /mois (1) Découvrez notre offre dans son intégralité : 0810 002 001

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr Dossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 SOMMAIRE Qu est-ce qu une banque en ligne? 3 Les avantages

Plus en détail