Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010)"

Transcription

1 Etude comparative des frais bancaires usuels (mai 2010) En novembre 2008, l ULC avait réalisé une étude destinée à comparer les frais bancaires usuels appliqués par six banques luxembourgeoises. Le même exercice a été répété en mai 2010 avec une triple finalité : informer le client de banques établies à Luxembourg en lui fournissant une étude comparative fiable des offres actuelles sur la gestion des comptes, répérer les changements de tarifs qui seraient intervenus dans ce contexte particulier qu est la crise financière actuelle et comparer les résultats aux conclusions tirées dans un rapport de la Commission européenne sur les services financiers de détail publié le 22 septembre A cette fin ont été analysés les frais liés à certaines transactions qu un client peut être amené à effectuer : les virements papier et virements électroniques ; les retraits au guichet ; les retraits aux distributeurs moyennant carte «bancomat» ; les versements, les frais d ouverture et de clôture de compte ainsi que les frais de cessation de toute relation d affaires. Une donnée supplémentaire, par rapport à celles figurant dans l étude de 2008, a été collectée dans le cadre de l actuelle étude. Il s agit des données relatives aux taux d intérêt débiteur annuel appliqué sur compte courant et cela dans le cadre de deux hypothèses différentes préalablement définies, à savoir, dans le cas d un compte courant sans ligne de crédit accordée respectivement avec ligne de crédit accordée. Rappelons encore que toutes les données relevées concernent exclusivement les transactions effectuées entre le particulier et sa banque. Pour la BGL BNP Paribas (anciennement Fortis Banque Luxembourg) et la Banque et Caisse d Epargne de l Etat, il est important de noter que nous avons choisi les tarifs s appliquant à la formule compte courant «standard». N ont donc pas été retenues les formules «Package Global» pour la BGL BNP Paribas ni les formules «Package Zebra» pour la Banque et Caisse d Epargne de l Etat. Tous les virements analysés remplissent les caractéristiques d un «Eurotransfert» défini par règlement européen N 2560 du Parlement européen et du Conseil du 19 décembre 2001 concernant les paiements transfrontaliers en euros. Par «Eurotransfert» on entend les virements papiers et électroniques répondant aux critères suivants : Virement libellé en euros jusqu à concurrence de Virement effectué en faveur d un compte auprès toute banque établie dans l un des pays de l Union européenne. Virement comportant le numéro de compte du bénéficiaire au format IBAN et BIC. Répartition des frais effectuée en mode «frais partagés» (la banque du bénéficiaire reçoit l intégralité du montant ordonné). Pour rappel, le prédit règlement avait initialement pour objet d établir des règles concernant les paiements transfrontaliers en euros afin d assurer que les frais facturés pour ces paiements soient les mêmes que les frais facturés pour les paiements en euros effectués à l intérieur d un Etat membre. Le règlement a certes eu le mérite d avoir contré la flambée des prix des paiements transfrontaliers, mais a également et malheureusement rendu payants les virements nationaux, gratuits jusque-là. Le tableau élaboré et publié dans le cadre de la présente étude reprend donc un comparatif des prix des virements, intérêts débiteurs et autres opérations bancaires courantes et permet à chacun de situer sa banque dans un contexte concurrentiel. Pour une interprétation efficace des données collectées, il est important de rester attentif aux différentes périodes de référence (mois ou trimestre) ainsi que de considérer les annotations. 8 - Juillet / Août 2010 I N 07-08

2 Résultats : Y a-t-il eu des changements significatifs dans la tarification de mai 2010 par rapport à novembre 2008? Avant toute chose, il faut remarquer que les informations collectées concernant les tarifs bancaires applicables n ont pas révélé de grands changements par rapport à celles figurant dans l étude publiée au mois de novembre Nous avouons que ce constat nous étonne quelque peu alors que le contexte de crise financière nous avait fait craindre le pire. Quatre banques sur un total de six n ont procédé à aucun changement dans leurs structures de tarification des comptes courants pendant la période observée allant de novembre 2008 à mai Il s agit notamment de la Banque et Caisse d Epargne de l Etat (ci-après la «BCEE»), BGL BNP Paribas (anciennement Fortis Banque Luxembourg, ci-après «BGL BNP»), l entreprise des Postes et Télécommunications (ci-après «P&T»), et de la Banque Raiffeisen (ci-après «RAIFFEISEN»). Les deux autres banques, à savoir la Banque ING Luxembourg (ci-après «ING») et la Banque Dexia (ci-après «DEXIA») ont procédé à des changements dans leurs structures de tarification des comptes courants. En ce qui concerne ING, il y a lieu de constater que la modification la plus significative intervient dans la tarification des virements papier et ce plus précisément dans le cas d un virement papier en euro vers un compte d une autre banque dans l UE (GDL compris). Encore gratuit en novembre 2008, ce type de virement coûte à présent 0,75 par virement. A noter également un changement intervenu en matière des retraits au guichet. Un retrait dont le montant dépasse les 300 est gratuit alors qu un retrait en-dessous ou égal à ce plafond de 300 coûte 2,5. Ici ce n est donc pas le coût par retrait (2,5 ) qui a évolué, mais le plafond à partir duquel le retrait au guichet devient gratuit. En novembre 2008, ce plafond était fixé à 250 tandis qu il est passé à 300 en En ce qui concerne DEXIA, il y a lieu de noter une hausse concernant le coût d un retrait moyennant carte «Bancomat» / Maestro à un distributeur d une autre banque dans l UE (GDL compris), et ce à partir du 1 er juillet La nouvelle tarification va être la suivante : le client aura droit à un retrait gratuit par mois et tout retrait supplémentaire coûtera 1,90. C est donc le coût d un deuxième retrait au distributeur qui a été augmenté de 0,50 pour passer de 1,40 à 1,90 à partir du 1 er juillet Par ailleurs, DEXIA précise que la cessation de toute relation d affaires entre la banque et le client, à l initiative de ce dernier, est facturée à 50 uniquement si cette relation a une ancienneté inférieure à 1 an. Au-delà d une ancienneté de 1 an, la cessation de toute relation d affaires entre la banque et le client à l initiative du client devient donc gratuite, ce qui n était pas le cas en 2008 où ce coût était de 50 indépendamment de l ancienneté du client. Taux d intérêt débiteur annuel sur compte courant Comme déjà énoncé ci-dessus, nous avons complété l étude de 2010 en y incorporant une comparaison du taux d intérêt débiteur annuel sur compte courant et cela dans deux cas de figure différents : compte courant avec ligne de crédit accordée et compte courant sans ligne de crédit accordée. Signalons d abord que la BCEE n a pas souhaité publier le taux d intérêt débiteur annuel sur compte courant avec ligne de crédit accordée en argumentant que le taux en question Juillet / Août 2010 I N

3 serait fonction de multiples critères. En ce qui concerne les P&T qui ne peuvent pas être considérés comme établissement de crédit à part entière comme les autres cinq établissements ayant fait l objet de la présente étude, les responsables nous informent qu ils appliquent le taux légal majoré de 3 % et ceci en fonction du type de carte de débit ou de crédit détenue par le client. Après la théorie, des chiffres! Venons-en donc aux résultats : les chiffres qui nous ont été communiqués permettent d abord de constater des écarts très sensibles entre les taux d intérêt débiteur annuel appliqués par les banques qui ont fait l objet de la présente étude. Ce constat vaut essentiellement pour l hypothèse d un dépassement sans ligne de crédit accordée. A titre d exemple, il suffit de comparer la banque ayant le taux d intérêt débiteur annuel le moins élevé avec celle pratiquant le taux le plus élevé. Hormis le cas spécifique des P&T, il s agit du taux de la BCEE 7,75 % contre celui de la BGL BNP à 14,25 %. Ces deux tarifs extrêmes témoignent que le taux appliqué est quasiment doublé d une banque à l autre. Le taux d intérêt débiteur annuel moyen sans ligne de crédit accordée des cinq établissements analysés (abstraction faite des P&T) s élève à 11,25 %. Les dépassements de comptes courants coûtent donc très chers au client d où l intérêt de bien veiller aux dépenses excessives moyennant cartes de crédit comme par exemple lors de séjours prolongés à l étranger. En revanche, en ce qui concerne le taux d intérêt annuel débiteur sur comptes courants avec ligne de crédit accordée, il y a lieu de noter que les écarts constatés sont beaucoup plus faibles d une banque à l autre. Le taux le plus cher est celui pratiqué par ING et s élève à 9 % tandis que le taux le moins cher a été enregistré auprès de Raiffeisen et s élève à 6,5 %. Le taux d intérêt moyen (toujours abstraction faite des P&T) s élève à 7,625 %. En guise de conclusion, nous recommandons à chacun de garder un œil vigilant sur les mouvements exercés sur son compte courant afin d éviter des dépassements inutiles qui coûtent très chers. En comparaison avec les intérêts créditeurs modestes générés sur comptes courants les intérêts débiteurs ressemblent à des pénalités excessives. Le contexte européen Selon un rapport de la Commission européenne sur les services financiers de détail publié le 22 septembre 2009 la manière dont les banques informent et conseillent leurs clients pose de nombreux problèmes. Le rapport qualifie les structures des prix des comptes courants de très opaques ce qui ne permet quasiment pas aux consommateurs de savoir combien ils paient et de comparer les différentes offres. Le rapport sur une analyse des tarifs appliquées par 224 banques dans l UE 27 et couvrant en moyenne 81 % du marché de l UE mentionne par exemple que l Autriche, la France, l Italie et l Espagne affichent un piètre bilan en matière de transparence. Ces pays figurent parmi les pays les plus onéreux pour les comptes courants bancaires. En revanche, d après le même rapport le bilan pour le Luxembourg est plutôt positif. Au Luxembourg, les frais bancaires d un compte courant s élèvent en moyenne à 57 ce qui met le Grand-Duché en bonne 8 e place dans l UE 27. En termes de transparence et de simplicité les tarifs des comptes courants au Luxembourg se situent également au dessus de la moyenne européenne. Néanmoins, environ 60 % des banques analysées ont dû être contactées afin de fournir des explications supplémentaires concernant les informations accessibles sur leurs sites web. Au Luxembourg 80 % des consommateurs font leurs paiements via des transactions électroniques. Par contre, le 10 - Juillet / Août 2010 I N 07-08

4 nombre de transactions par personne reste en-dessous de la moyenne européenne. De même, l étude de la Commission européenne a révélé une corrélation entre la simplicité/transparence et les tarifs des comptes courants. Les pays qui pratiquent les tarifications les plus opaques sont ceux qui pratiquent également les tarifs les plus élevés. Au Luxembourg, seulement 6 % des consommateurs ont changé de banque en deux ans et 44 % des personnes ayant changé ont déclaré avoir trouvé une banque moins chère. Ce taux de changement pour les comptes bancaires courants est un des taux les plus bas de l Union Européenne. Le rapport de la Commission européenne démontre qu il existe des écarts très sensibles en termes de tarification bancaire entre les différents pays de l UE 27 et qu il reste de gros efforts à réaliser afin d aboutir à une tarification bancaire simple, transparente harmonisée et donc moins chère. Bien que le Luxembourg s en tire plutôt bien comparé à ses voisins européens, l étude réalisée au plan national a tendance à confirmer que la comparaison des offres actuelles sur la gestion des comptes courants reste un exercice difficile. Souvent les tarifs publiés sont incomplèts ou présentés de façon trop compliquée. Définition : L EUROTRANSFERT répond aux caractéristiques suivantes : Virement libellé en euros jusqu à concurrence de euros Virement effectué en faveur d un compte de toute banque établie dans l un des pays de l Union européenne (UE) Le virement comporte le numéro de compte du bénéficiaire au format IBAN et BIC La répartition des frais se fait en mode «Frais partagés» Photos: shutterstock, archives isp Juillet / Août 2010 I N

5 Etude comparative des frais bancaires usuels (mai 2010) Banque et Caisse d Epargne de l Etat (BCEE) Formule standard sans package ZEBRA Compte Chèques Postaux (CCPL) VIREMENT PAPIER (euro) vers l un de vos comptes (même no client) GRATUIT GRATUIT vers un autre compte de la même banque (n client différent) 8 virements gratuits/mois (1) Virement supplémentaire : 0.75 GRATUIT gratuit si montant <= à 25 vers un compte d une autre banque dans l UE (GDL compris) 8 virements gratuits/mois (1) Virement supplémentaire : 1.50 gratuit si montant <= à par virement VIREMENT ELECTRONIQUE (euro) vers l un de vos comptes (même no client) GRATUIT GRATUIT vers un autre compte de la même banque (n client différent) GRATUIT GRATUIT vers un compte d une autre banque dans l UE (GDL compris) 8 virements gratuits/mois (1) Virement supplémentaire : par virement gratuit si montant <= à 25 Précisions virements papier et virements électroniques (1) gratuits : 8 premiers virements par mois (virements papier et virements électroniques confondus) RETRAIT (cartes bancomat, Maestro) distributeurs de la même banque GRATUIT GRATUIT distributeurs d une autre banque dans l UE (GDL compris) 1 retrait gratuit/mois Retrait supplémentaire : par retrait distributeurs hors de l UE par retrait Remarques RETRAITS AU GUICHET (euro) prélèvement au guichet (euro) GRATUIT GRATUIT VERSEMENT (euro) vers l un de vos comptes (même no de client) GRATUIT GRATUIT vers un autre compte de la même banque (n client différent) 2.25 Tout montant<= à 25 : gratuit 0.40 par versement (micro-payements) vers un compte d une autre banque dans l UE (GDL compris) Ce service n est plus offert 4 par versement FRAIS D OUVERTURE DE COMPTE Frais d ouverture de compte GRATUIT GRATUIT FRAIS DE CLOTURE DE COMPTE Frais de clôture de compte GRATUIT GRATUIT Cessation de toute relation d affaires par client 25 GRATUIT TAUX D INTERET DEBITEUR ANNUEL SUR COMPTE COURANT Compte courant SANS ligne de crédit accordée 7.75% Compte courant AVEC ligne de crédit accordée (8) [TAUX LEGAL]+3% (7) (7) Remarques (8) en fonction de la détention de certaines en fonction de multiples critères cartes de débit ou de crédit 12 - Juillet / Août 2010 I N 07-08

6 BGL BNP Paribas (BGLL) Banque Raiffeisen (CCRA) ING (CELL) Dexia-BIL (BILL) Formule standard sans package GLOBAL 4 virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 1 (2) 10 virements gratuits/mois Virement supplémentaire : 0.75 GRATUIT 30 virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 0.68 (3) 2 virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 1.50 (2) 10 virements gratuits/mois Virement supplémentaire : virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 1.36 (3) 3 virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 0.75 (2) GRATUIT GRATUIT (2) pour les virements vers un compte au Luxembourg la limite de < n est pas appliquée 30 virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 0.68 (3) (3) Offre non-cumulable : Opérations «panachables» dans la limite maximale de l équivalent de 30 opérations formulaires de virement papier vers Dexia-BIL par trimestre GRATUIT (4) Gratuit (5) GRATUIT GRATUIT 3 par retrait 1 retrait gratuit/mois Retrait supplémentaire : 1,50 Retraits ATM en EUR : 0.75 Retraits ATM en devise : retrait gratuit/mois Retrait supplémentaire : 1.40 (à partir du 01/07/2010 : par retrait 4 Retraits ATM en devise : (4) Retrait distributeur BGLL et/ou CCRA (5) Retrait distributeur Raiffeisen et BGL-BNP-Paribas au Luxembourg La distinction est effectuée sur la devise et non le pays membre de l UE GRATUIT GRATUIT Retrait 300 EUR : 2.5 GRATUIT 3 par versement 1.50 par versement 6.2 par versement 3 par versement 6.2 par versement Ce service n est pas offert 6.2 par versement 5 par versement GRATUIT Gratuit GRATUIT GRATUIT GRATUIT Gratuit (6) GRATUIT (6) endéans 1 an après l ouverture des comptes : 25 EUR 50, si la relation a une ancienneté inférieure à 1 an 14.25% 10.75% 12% 11.5% ± 7.5% 6.5%-7% 9 % 7.25% Juillet / Août 2010 I N

COFFRES-FORTS 158,15 240 EUR 237,23 320 EUR. Coût additionnel pour coffre à code 15 EUR

COFFRES-FORTS 158,15 240 EUR 237,23 320 EUR. Coût additionnel pour coffre à code 15 EUR Tenue de compte, coffres, attestations et recherches FORFAIT ANNUEL TENUE DE COMPTE 1 COFFRES-FORTS Avec accès e-banking sécurisé 2 25 EUR Volume (dm 3 ) loyer annuel HT + TVA 17% Avec envoi hebdomadaire

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ)

Foire aux questions (FAQ) Règlement (CE) n 924/2009 concernant les paiements transfrontaliers dans la Communauté (Règlement concernant l égalité des frais pour les paiements nationaux et transfrontaliers) Foire aux questions (FAQ)

Plus en détail

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 1 SEPA pour les consommateurs - en bref Qu'est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA) ou espace

Plus en détail

INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN CRÉDITS. PLACEMENTS Dépôts 19 Titres 20 GLOSSAIRE 21. Crédit Agricole Financements (Suisse) SA

INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN CRÉDITS. PLACEMENTS Dépôts 19 Titres 20 GLOSSAIRE 21. Crédit Agricole Financements (Suisse) SA 0 TARIFICATION 0 0 INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN Packs,, 6 Relation bancaire 7 Opération de change 7 Compte privé 8 Crédit Agricole Financements (Suisse) SA Nous nous engageons à vous simplifi er la vie au

Plus en détail

INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN CRÉDITS. PLACEMENTS Dépôts 17 Titres 18 GLOSSAIRE 19

INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN CRÉDITS. PLACEMENTS Dépôts 17 Titres 18 GLOSSAIRE 19 0 TARIFICATION 0 0 INDEX Crédit Agricole Financements (Suisse) S.A. s engage à vous simplifi er la vie au quotidien en vous présentant une tarifi cation transparente et des informations claires sur nos

Plus en détail

Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs)

Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Sommaire 1 I. L OFFRE HELLO BANK!... 3 1.1. Compte à vue Hello...

Plus en détail

Professionnels Le Compte Courant à la Carte

Professionnels Le Compte Courant à la Carte Professionnels Le Compte Courant à la Carte Communication Marketing Juillet 2012 bgl.lu Votre compte courant personnalisé selon vos besoins privés et professionnels Votre Compte Courant à la Carte, c est

Plus en détail

BGL BNP Paribas vous accompagne à chaque étape de votre projet d installation au Luxembourg

BGL BNP Paribas vous accompagne à chaque étape de votre projet d installation au Luxembourg Bienvenue! BGL BNP Paribas vous accompagne à chaque étape de votre projet d installation au Luxembourg Vous venez d arriver au Luxembourg et vous envisagez d y installer votre résidence principale? Une

Plus en détail

L AIDE FINANCIERE DE L ETAT

L AIDE FINANCIERE DE L ETAT L AIDE FINANCIERE DE L ETAT pour études supérieures Centre de Documentation et d Information sur l Enseignement Supérieur 209, route d Esch L-1471 Luxembourg Tél.: 247-88650 Fax: 26 19 01 04 www.cedies.lu

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009

NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009 NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009 Introduction En application de l ordonnance n 2009-866 du 15 juillet 2009 relative

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Union Fédérale des Consommateurs QUE CHOISIR de Nouvelle-Calédonie 8 rue Lacave-Laplagne BP 2357-98846 NOUMEA CEDEX Tél/Fax : (687) 28.51.20 Courriel : contact@nouvellecaledonie.ufcquechoisir.fr Site :

Plus en détail

4 Formulaires de virement standard disponibles auprès de nos guichets ou en appelant votre conseiller.

4 Formulaires de virement standard disponibles auprès de nos guichets ou en appelant votre conseiller. I. Compte à vue FRAIS DE TENUE DE COMPTE TAUX CREDITEURS (taux annuels) / (CHF: taux négatifs) Ouverture/fermeture de compte Forfait annuel incluant l'ouverture de comptes additionnels dans toutes les

Plus en détail

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS?

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? 1. SEPA pour les consommateurs - en bref Qu est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA)

Plus en détail

MON COMPTE BANCAIRE. Dans ce chapitre. u Votre compte bancaire au quotidien u Choisissez vos moyens de paiement u Rencontrez votre conseiller bancaire

MON COMPTE BANCAIRE. Dans ce chapitre. u Votre compte bancaire au quotidien u Choisissez vos moyens de paiement u Rencontrez votre conseiller bancaire MON COMPTE BANCAIRE Vous démarrez dans la vie active et vous faites face à de nouveaux besoins : votre traitement vous est désormais versé chaque mois; vos dépenses et paiements sont plus nombreux et souvent

Plus en détail

Tarif. A partir du 01/07/2015. Pour les comptes à usage privé

Tarif. A partir du 01/07/2015. Pour les comptes à usage privé Tarif A partir du 01/07/2015 Pour les comptes à usage privé I. Comptes de dépôts à vue I.I Excellence (**) 1 Redevance de gestion (*) 2 Package 3 (2,48 + tva) (*5) Nombre illimité d opérations nationales

Plus en détail

tarif standard des principales opérations et principaux services bancaires des personnes morales

tarif standard des principales opérations et principaux services bancaires des personnes morales tarif standard des principales opérations et principaux services bancaires des personnes morales TARIF EN VIGUEUR AU 1ER JANVIER 2012 Corporate & Public Bank Des experts au service de vos ambitions 1.

Plus en détail

Phone/Fax Banking. Mode d emploi

Phone/Fax Banking. Mode d emploi Phone/Fax Banking Mode d emploi Communication Marketing Décembre 2009 3 Sommaire Téléphonez, c est facile! 6 Premier accès 8 Accès normal 9 BGL BNP Paribas 24/24 : double sécurité 30 4 BGL BNP Paribas

Plus en détail

TARIFS & PRESTATIONS (SUISSE) SA

TARIFS & PRESTATIONS (SUISSE) SA TARIFS & PRESTATIONS (SUISSE) SA (SUISSE) SA À VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN EN VOUS PRÉSENTANT UNE TARIFICATION TRANSPARENTE ET DES INFORMATIONS CLAIRES SUR NOS OFFRES. DÉCOUVREZ L'ENSEMBLE DE NOS

Plus en détail

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs clientèle ENTREPRISES Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs Valables dès le 1 er janvier 2014 Proche de vous Des solutions à vos besoins En tant que partenaire financier de référence des entreprises

Plus en détail

Frontaliers belges, saviez-vous que vous avez des avantages à choisir une banque internationale?

Frontaliers belges, saviez-vous que vous avez des avantages à choisir une banque internationale? Frontaliers belges, saviez-vous que vous avez des avantages à choisir une banque internationale? Plus d informations dans une agence BGL BNP Paribas ou sur frontaliers-saviezvous.lu bgl.lu bgl.lu Parce

Plus en détail

Les tarifs. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest. Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC)

Les tarifs. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest. Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC) Les tarifs Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC) A new way to invest bnpparibas-personalinvestors.lu Ce document est destiné à informer sur les tarifs des opérations

Plus en détail

Europe P aiements en

Europe P aiements en Paiements en Europe Payer en Europe comme si vous étiez dans votre pays 2 Grâce à la construction de la zone de paiement européenne unique SEPA (Single Euro Payments Area), la différence entre les paiements

Plus en détail

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION Juillet 2013 LA VOLONTÉ DU CRÉDIT MUTUEL : AMÉLIORER SANS CESSE L INFORMATION TRANSMISE. et nous vous en

Plus en détail

Tarifs et prestations de services Comptes et paiements. Édition juillet 2015

Tarifs et prestations de services Comptes et paiements. Édition juillet 2015 Tarifs et prestations de services Comptes et paiements Édition juillet 2015 Sommaire Remarques générales 3 Baloise paiements: formules de services 4 Baloise paiements: formule de service jeunesse 5 Baloise

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

GESTION DE VOS COMPTES Opérations courantes

GESTION DE VOS COMPTES Opérations courantes Ce dépliant n'indique que les frais des opérations bancaires courantes et ne constitue pas un tableau exhaustif de tous nos frais et conditions. Les tarifs indiqués peuvent être modifiés à tout moment

Plus en détail

Payer. Ce qu il faut quand il le faut.

Payer. Ce qu il faut quand il le faut. Payer Ce qu il faut quand il le faut. Important Cette brochure est valable à partir du 15 juin 2009. L information contenue dans cette brochure peut être soumise à des modifications. Veuillez vous connecter

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

Compte Courant à la Carte

Compte Courant à la Carte Compte Courant à la Carte Communication Marketing Septembre 2014 bgl.lu Votre compte courant personnalisé selon vos besoins Votre Compte Courant à la Carte c est : l Essentiel, des composantes indispensables

Plus en détail

Domiciliations SEPA FAQ

Domiciliations SEPA FAQ Domiciliations SEPA FAQ Découvrez les questions les plus fréquemment posées sur les domiciliations SEPA : cliquez dessus pour arriver directement à nos réponses! 1. Qu est-ce que la domiciliation SEPA

Plus en détail

GESTION BANCAIRE AU QUOTIDIEN. Allons à l essentiel

GESTION BANCAIRE AU QUOTIDIEN. Allons à l essentiel GESTION BANCAIRE AU QUOTIDIEN Allons à l essentiel Votre conseiller avec vous, jour après jour Le Conseil global pour mieux vous conseiller Votre parcours de vie est unique. Tant sur le plan professionnel

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2011 INSTITUT D ÉMISSION DES DÉPARTEMENTS D OUTRE-MER Établissement public national 164, rue de Rivoli - 75001 PARIS Tél. 01 53 44 41 41 Rapport

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES La convention de compte de dépôt en devise, ci-après dénommée la «Convention», se compose des présentes Conditions Générales, des Conditions Particulières et des Conditions tarifaires applicables à la

Plus en détail

Principaux tarifs bancaires au 1 er juillet 2015

Principaux tarifs bancaires au 1 er juillet 2015 Principaux tarifs bancaires au 1 er juillet 2015 COMPTES COURANTS Comptes courants classiques Frais de gestion de compte : Commission d arrêté de compte : EUR 2,50 / trimestre Frais d envoi : - extrait

Plus en détail

Tarifs. des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/10/2015

Tarifs. des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/10/2015 Tarifs des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/10/2015 Arrêté royal du 23 mars 1995 relatif à l'indication du prix des services financiers homogènes. Cette

Plus en détail

Extrait Standard des tarifs

Extrait Standard des tarifs BANQUE MISR SUCCURSALE DE PARIS Extrait Standard des tarifs 1) Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte a) Ouverture, transformation, clôture gratuit b) Relevés de compte gratuit c) Service de

Plus en détail

PARTICULIERS TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES

PARTICULIERS TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES PARTICULIERS TARIFS au 1 er janvier 2015 CONDITIONS APPLIQUéES aux opérations bancaires Conditions appliquées à la clientèle de Particuliers Tarifs en vigueur au 1 er janvier 2015 Voici les principales

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 25 janvier 2013 Pour ce palmarès 2013, la CLCV et Mieux Vivre Votre Argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

Format des Fichiers Mandats pour migration

Format des Fichiers Mandats pour migration Format des Fichiers Mandats pour migration Date : 18/09/2012 Vérsion : V1.5 1 1. Table des matières. 1. Table des matières...2 2. Introduction....2 2.1 Format origine Mandat....3 2.2 Format Cible Mandat....5

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er juin 2014

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er juin 2014 CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er juin 2014 PRODUITS ET SERVICES POUR LES PARTICULIERS GUYANE 1 Vs trverez dans ce dépliant, les conditions tarifaires pr les particuliers en vigueur au 1 er juin

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS PAYS-BAS FRANCE Allemagne BELGIQUE GRANDE BRETAGnE ESPAGNE ITALIE CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les particuliers Janvier 2009 sommaire FONCTIONNEMENT DU COMPTE P.1 SUIVI DU COMPTE P.1

Plus en détail

Tarif. A partir du 01/07/2015. Pour les comptes à usage professionnel

Tarif. A partir du 01/07/2015. Pour les comptes à usage professionnel Tarif A partir du 01/07/2015 Pour les comptes à usage professionnel I. Comptes de dépôts à vue I.I. Compte de dépôts à vue PRO (Indépendants à usage professionnel) I.I.a. Conditions PRO Excellence (**)

Plus en détail

LISTE DES TARIFS BPOST BANQUE Applicable aux personnes physiques pour usage privé (pour les consommateurs)

LISTE DES TARIFS BPOST BANQUE Applicable aux personnes physiques pour usage privé (pour les consommateurs) LISTE DES TARIFS BPOST BANQUE Applicable aux personnes physiques pour usage privé (pour les consommateurs) 1. Frais de tenue de compte I. COMPTE A VUE En vigueur au 27/05/2015 ouverture fermeture redevance

Plus en détail

LISTE DES TARIFS BPOST BANQUE Applicable aux personnes physiques à usage professionnel et aux personnes morales En vigueur au 31/03/2015

LISTE DES TARIFS BPOST BANQUE Applicable aux personnes physiques à usage professionnel et aux personnes morales En vigueur au 31/03/2015 1. Frais de tenue de compte LISTE DES TARIFS BPOST BANQUE Applicable aux personnes physiques à usage professionnel et aux personnes morales En vigueur au 31/03/2015 I. COMPTE A VUE : Compte Postcheque

Plus en détail

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 GUIDE DE TARIFICATION Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 monabanq. est l un des leaders français de la banque en ligne depuis 15 ans. Elle a été la première banque 100% en ligne à proposer une gamme bancaire

Plus en détail

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch Comptes et conditions Simplifier l argent au quotidien www.bcn.ch inclus dans Les comptes jeunesse 0-25 ans Les comptes de transactions et d épargne Jeunesse offrent des conditions préférentielles pour

Plus en détail

Liste des tarifs. Liste des tarifs. Tarifs en vigueur à partir du 01/09/2015 (sujets à modifications)

Liste des tarifs. Liste des tarifs. Tarifs en vigueur à partir du 01/09/2015 (sujets à modifications) Liste des tarifs Liste des tarifs Tarifs en vigueur à partir du 01/09/2015 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Liste des tarifs 2 Sommaire

Plus en détail

Focus sur les politiques publiques de l épargne en France

Focus sur les politiques publiques de l épargne en France Focus sur les politiques publiques de l épargne en France T. Mosquera Yon Banque de France 1 En France, les pouvoirs publics ont, dès 1818, souhaité mettre en place des dispositifs visant à encourager

Plus en détail

> Barème tarifaire applicable au 16 mai 2008. www.ca-sudrhonealpes.fr

> Barème tarifaire applicable au 16 mai 2008. www.ca-sudrhonealpes.fr Extrait des conditions générales de banque > Barème tarifaire applicable au 16 mai 2008 www.ca-sudrhonealpes.fr Au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, nos engagements en matière de transparence se traduisent

Plus en détail

Communiqué de presse Nos très chères banques

Communiqué de presse Nos très chères banques Union Fédérale des Consommateurs QUE CHOISIR de Nouvelle-Calédonie 8 rue Lacave-Laplagne BP 2357-98846 NOUMEA CEDEX Tél/Fax : (687) 28.51.20 Courriel : contact@nouvellecaledonie.ufcquechoisir.fr Site :

Plus en détail

GUIDE DES PRINCIPAUX PRODUITS, SERVICES ET TARIFS

GUIDE DES PRINCIPAUX PRODUITS, SERVICES ET TARIFS Professionnels Entrepreneurs GUIDE DES PRINCIPAUX PRODUITS, SERVICES ET TARIFS janvier 2014 Professionnels Entrepreneurs Sommaire Vous êtes artisan, commerçant, agriculteur, profes sionnel libéral, dirigeant

Plus en détail

Règlement. Gestion des comptes de collaborateur et des dépôts d actions

Règlement. Gestion des comptes de collaborateur et des dépôts d actions Règlement Gestion des comptes de collaborateur et des dépôts d actions 2013 Gestion des comptes de collaborateur et des dépôts d actions Champ d application : Type : Suisse règlement Responsable du contenu

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS Extrait

TARIFS ET CONDITIONS Extrait TARIFS ET CONDITIONS Extrait Comptes courants Frais de compte Frais d'envoi extraits de compte 0,60 EUR (*) - Clients 0-18 - 6 extraits s par trimestre ; ensuite 0,60 EUR (*) par envoi - Frais d envoi

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES TTC APPLICABLES AUX CLIENTS FEDERAL FINANCE

CONDITIONS TARIFAIRES TTC APPLICABLES AUX CLIENTS FEDERAL FINANCE CONDITIONS TARIFAIRES TTC APPLICABLES AUX CLIENTS FEDERAL FINANCE 1 ER AOÛT 2014 1 ER AOÛT 2014 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Les tarifs ci-dessous sont hors offre groupée de services (package) et hors promotion

Plus en détail

Conditions et tarifs

Conditions et tarifs BANQUE ET ASSURANCES Conditions et tarifs Convention de compte de dépôt 1 er janvier 2013 3 > 4 > 5 > 7 > 8 > 9 > 11> Extrait standard des tarifs ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte Ouverture,

Plus en détail

PARTICULIERS TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES

PARTICULIERS TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES PARTICULIERS TARIFS au 1 er janvier 2015 CONDITIONS APPLIQUéES aux opérations bancaires Conditions appliquées à la clientèle de Particuliers Tarifs en vigueur au 1 er janvier 2015 Voici les principales

Plus en détail

RECUEIL DES TARIFS APPLICABLES AUX OPERATIONS EFFECTUEES PAR DEUTSCHE BANK AG SUCCURSALE DE BRUXELLES

RECUEIL DES TARIFS APPLICABLES AUX OPERATIONS EFFECTUEES PAR DEUTSCHE BANK AG SUCCURSALE DE BRUXELLES Tarif en vigueur au 1 er août 2015 RECUEIL DES TARIFS APPLICABLES AUX OPERATIONS EFFECTUEES PAR I. COMPTE A VUE (1) 1. Frais de gestion compte ouverture gratuit fermeture gratuit redevance annuelle 10

Plus en détail

Startin Lycéens. startin.lu

Startin Lycéens. startin.lu Startin Lycéens startin.lu Le programme 12-17 ans de BGL BNP Paribas Sommaire Introduction 4 Jobs d été et séjours linguistiques 5 Gérer son budget 8 Épargner 10 Avantages Loisirs 13 Startin Lycéens en

Plus en détail

Convention passée avec une banque à un prix déterminé et périodique pour la mise à disposition régulière ou pour l usage habituel de services.

Convention passée avec une banque à un prix déterminé et périodique pour la mise à disposition régulière ou pour l usage habituel de services. LEXIQUE LEXIQUE DES OPERATIONS BANCAIRES COURANTES Ce lexique a été élaboré par la CRCO à partir d une concertation entre les banques, les pouvoirs publics et les associations de consommateurs sous l égide

Plus en détail

Tarifs. des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/12/2014

Tarifs. des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/12/2014 Tarifs des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/12/2014 Arrêté royal du 23 mars 1995 relatif à l'indication du prix des services financiers homogènes. Cette

Plus en détail

SEPA L Espace unique de paiement en euro

SEPA L Espace unique de paiement en euro SEPA L Espace unique de paiement en euro Introduction Le 28 janvier 2008 est la date officielle du lancement de l espace unique de paiement en euro («Single Euro Payment Area», SEPA). La migration vers

Plus en détail

Liste des principaux tarifs des produits bancaires d'ing destinés aux entreprises Pour savoir à quoi vous en tenir

Liste des principaux tarifs des produits bancaires d'ing destinés aux entreprises Pour savoir à quoi vous en tenir Liste des principaux tarifs des produits bancaires d'ing destinés aux entreprises Pour savoir à quoi vous en tenir Nos tarifs en un clin d'œil Vous souhaitez bénéficier de conditions bancaires avantageuses?

Plus en détail

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13 Sommaire AXA Banque se réserve la possibilité de facturer toute opération ayant généré un coût spécifique et en informera préalablement le Client. Toute mesure d ordre législatif ou règlementaire ayant

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er septembre 2015

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er septembre 2015 CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er septembre 2015 PRODUITS ET SERVICES POUR LES PARTICULIERS GUYANE 1 Vs trverez dans ce dépliant, les conditions tarifaires pr les particuliers en vigueur au 1 er

Plus en détail

Les 31 pays SEPA Union Européenne zone euro. Union Européenne zone non euro. Pays de l AELE (Association Européenne de Libre-Echange)

Les 31 pays SEPA Union Européenne zone euro. Union Européenne zone non euro. Pays de l AELE (Association Européenne de Libre-Echange) e (Single Euro Payments Area) qui suit la mise en place de l euro en 2002, concerne tous les acteurs économiques en Europe : grandes entreprises, PME-PMI, associations, collectivités publiques, particuliers.

Plus en détail

liste des tarifs AXA Banque

liste des tarifs AXA Banque liste des tarifs AXA Banque partie 1 de 6 : opérations de paiement tarifs et taux d'intérêt en vigueur au 1.8.2012 compte à vue 1 / 6 1. frais de gestion (payables anticipativement chaque année au 01/01)

Plus en détail

Comment régler vos dépenses à l étranger?

Comment régler vos dépenses à l étranger? 007 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Comment régler vos dépenses à l étranger? LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr

Plus en détail

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 FINANCE ISLAMIQUE Conditions et tarifs 2011 C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 Sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 FONCTIONNEMENT DU COMPTE 4 SUIVI DU COMPTE 4 INFORMATIONS ET DOCUMENTS 5 MOYENS

Plus en détail

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA Ordre du Jour Introduction IEDOM et FBF Présentation SEPA et les Entreprises Partage d expériences Questions- Réponses TITRE TITRE TITRE

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES 2872855391694728728553911694728539475394728539169472891169%4728%53947539947%285394728539%1%694728728553911%694728539 4753985391647%285391694728728553911694728539472853916947287285539169472%8728553911694728539475394728%5391694728911694

Plus en détail

liste des tarifs AXA Banque partie 1 de 6 : opérations de paiement tarifs et taux d'intérêt en vigueur au 1.5.2011

liste des tarifs AXA Banque partie 1 de 6 : opérations de paiement tarifs et taux d'intérêt en vigueur au 1.5.2011 liste des tarifs AXA Banque partie 1 de 6 : opérations de paiement tarifs et taux d'intérêt en vigueur au 1.5.2011 compte à vue 1 / 6 1. frais de gestion (payables anticipativement chaque année au 01/01)

Plus en détail

Tarifs et taux valables pour la clientèle < 30 ans en vigueur au 03-04-2013

Tarifs et taux valables pour la clientèle < 30 ans en vigueur au 03-04-2013 Tarifs et taux valables pour la clientèle < 30 ans en vigueur au 03-04-2013 Les clients de mois de 25 ans ont à titre standard le compte Blue qui est entièrement. Sont notamment compris dans ce compte

Plus en détail

LISTE DES PRIX DES PRINCIPALES OPERATIONS BANCAIRES AU 01/06/2015

LISTE DES PRIX DES PRINCIPALES OPERATIONS BANCAIRES AU 01/06/2015 LISTE DES PRIX DES PRINCIPALES OPERATIONS BANCAIRES AU 01/06/2015 Ces tarifs s'appliquent aux consommateurs au sens de la Loi sur les Pratiques du marché et la Protection des consommateurs du 6 avril 2010,

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe

Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe Qu est ce que le VIREMENT SEPA? Le virement SEPA est un virement harmonisé au niveau européen qui vous permet de transférer des

Plus en détail

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005 FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE HORS SÉRIE GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes décembre 2005 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Comme elles s y étaient engagées devant le Comité Consultatif du Secteur Financier,

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les entreprises Janvier 2009

CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les entreprises Janvier 2009 CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les entreprises Janvier 2009 sommaire FONCTIONNEMENT DU COMPTE P.1 SUIVI DU COMPTE P.1 INFORMATIONS ET DOCUMENTS P.1 MOYENS DE PAIEMENT Cartes Bancaires Chèques

Plus en détail

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE Ouverture, transformation, clôture 4 Relevés de compte 4 Tenue de compte 4 Services en agence 4-5 BANQUE À DISTANCE

Plus en détail

Fini. les comptes à vue trop chers. Post-Multifix SIMPLISSIMO. Comprendre avant d investir. Virement européen : mode d emploi

Fini. les comptes à vue trop chers. Post-Multifix SIMPLISSIMO. Comprendre avant d investir. Virement européen : mode d emploi Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 13 - Janvier 2011 Fini les comptes à vue trop chers Post-Multifix SIMPLISSIMO Comprendre avant d investir Virement européen : mode d emploi Simple, sûre

Plus en détail

La Réunion. Surcoût package La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion. Meilleur prix. Prix Package

La Réunion. Surcoût package La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion. Meilleur prix. Prix Package La Réunion A l aide des brochures tarifaires en vigueur au 1 er février 2011, nous avons relevé, pour nos trois profils type les tarifs des produits à la carte et ceux du le plus avantageux pour chacun,

Plus en détail

Rapport S 3.2 «Informations non bilantaires»

Rapport S 3.2 «Informations non bilantaires» Rapport S 3.2 «Informations non bilantaires» Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...3 1.1 Population déclarante...3 1.2 Périodicité et délai de communication...3 2 Renseignement des opérations...4

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

Glossaire. Pour bien comprendre le vocabulaire de la banque

Glossaire. Pour bien comprendre le vocabulaire de la banque Glossaire Pour bien comprendre le vocabulaire de la banque A COMME... AGIOS Également appelés «intérêts débiteurs», les agios sont les intérêts dus à la banque, lorsqu un compte présente un solde débiteur

Plus en détail

Guide tarifaire des principales opérations

Guide tarifaire des principales opérations particuliers Guide tarifaire des principales opérations AVENANT Édition avril 2011 Application juillet 2011 VOTRE BANQUE AUX ANTILLES-GUYANE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS* Les tarifs ci-dessous sont hors

Plus en détail

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015)

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015) Conditions Générales Entreprises (en vigueur au 1 er mai 2015) Sommaire Paragraphe Page 1. Définitions...2 2. Conditions...2 3. Gestion du compte courant...4 4. Paiements domestiques & SEPA...6 5. Paiements

Plus en détail

L essentiel sur. Tenir ses comptes et faire son budget

L essentiel sur. Tenir ses comptes et faire son budget L essentiel sur Tenir ses comptes et faire son budget Les enjeux Suivre ses comptes Tenir ses comptes et faire son budget, c est avoir une meilleure vision de ses ressources et de ses dépenses. Vous savez

Plus en détail

Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia»

Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia» Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia» 1. Description générale du produit... 2 1.1 Frais et commissions... 2 1.2 Qui peut ouvrir un Livret?... 2 1.3 Justific a

Plus en détail

Tarifs aux personnes physiques et assimilés

Tarifs aux personnes physiques et assimilés Tarifs aux personnes physiques et assimilés Tarif PP : 5615 (C : 6514) - 2005/2006 - Editeur responsable : Jean-François Buslain, Grand-Place 5, 1000 Bruxelles. RUBRIQUES I. COMPTES A VUE II. COMPTES D'EPARGNE

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * avec l étranger * Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2012 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (4) vers l Espace économique européen

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. POUR ACCEDER A MES COMPTES...p.2. SYNTHESE DE VOS COMPTES... p.3. CONSOLIDATION...p.4. MESSAGES..p.5. ENCOURS CARTES...p.

TABLE DES MATIERES. POUR ACCEDER A MES COMPTES...p.2. SYNTHESE DE VOS COMPTES... p.3. CONSOLIDATION...p.4. MESSAGES..p.5. ENCOURS CARTES...p. 1 GUIDE UTILISATEUR BANQUE EN LIGNE TABLE DES MATIERES POUR ACCEDER A MES COMPTES.....p.2 SYNTHESE DE VOS COMPTES....... p.3 CONSOLIDATION......p.4 MESSAGES..p.5 ENCOURS CARTES.......p.6 VIREMENTS XPF

Plus en détail

MON COMPTE AU QUOTIDIEN

MON COMPTE AU QUOTIDIEN MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION JANVIER 2011 UNE RELATION FONDÉE SUR LA CLARTÉ EST LE GAGE DE VOTRE CONFIANCE ET DE VOTRE FIDÉLITÉ. Pour

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES CONDITIONS TARIFAIRES Des produits et services proposés par Groupama Banque Applicables au 1 er JANVIER 2015 Clientèle DES PROFESSIONNELS AGRICOLES Des artisans, commerçants et prestataires de services

Plus en détail

Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire

Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire Pour la plupart des gens, un compte-chèques est un bon moyen de gérer leurs opérations bancaires courantes. Les banques, les coopératives

Plus en détail

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS Paiement des cotisations : précisions sur les nouvelles modalités de calcul et d appel de cotisations des indépendants Circulaire RSI n 2007-91 du 20 juillet

Plus en détail

Etablissant des exigences techniques pour les virements et les prélèvements en euros et modifiant le règlement (CE) n 924/2009

Etablissant des exigences techniques pour les virements et les prélèvements en euros et modifiant le règlement (CE) n 924/2009 Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL Etablissant des exigences techniques pour les virements et les prélèvements en euros et modifiant le règlement (CE) n 924/2009 Position du BEUC

Plus en détail

Je voudrais également exprimer mes remerciements sincères à

Je voudrais également exprimer mes remerciements sincères à Remerciement : Je voudrais tout d abord exprimer ma profonde reconnaissance à Mr GHALY ABDELHAMID chef division gestion clientèle mon responsable de stage, qui a dirigé mon travail ; ses conseils et ses

Plus en détail

Petites entreprises, votre compte au quotidien

Petites entreprises, votre compte au quotidien Petites entreprises, votre compte au quotidien Créée en 1957 par les Caisses d Epargne, Finances & Pédagogie est une association qui réalise des actions de sensibilisation et de formation, sur le thème

Plus en détail