Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010)"

Transcription

1 Etude comparative des frais bancaires usuels (mai 2010) En novembre 2008, l ULC avait réalisé une étude destinée à comparer les frais bancaires usuels appliqués par six banques luxembourgeoises. Le même exercice a été répété en mai 2010 avec une triple finalité : informer le client de banques établies à Luxembourg en lui fournissant une étude comparative fiable des offres actuelles sur la gestion des comptes, répérer les changements de tarifs qui seraient intervenus dans ce contexte particulier qu est la crise financière actuelle et comparer les résultats aux conclusions tirées dans un rapport de la Commission européenne sur les services financiers de détail publié le 22 septembre A cette fin ont été analysés les frais liés à certaines transactions qu un client peut être amené à effectuer : les virements papier et virements électroniques ; les retraits au guichet ; les retraits aux distributeurs moyennant carte «bancomat» ; les versements, les frais d ouverture et de clôture de compte ainsi que les frais de cessation de toute relation d affaires. Une donnée supplémentaire, par rapport à celles figurant dans l étude de 2008, a été collectée dans le cadre de l actuelle étude. Il s agit des données relatives aux taux d intérêt débiteur annuel appliqué sur compte courant et cela dans le cadre de deux hypothèses différentes préalablement définies, à savoir, dans le cas d un compte courant sans ligne de crédit accordée respectivement avec ligne de crédit accordée. Rappelons encore que toutes les données relevées concernent exclusivement les transactions effectuées entre le particulier et sa banque. Pour la BGL BNP Paribas (anciennement Fortis Banque Luxembourg) et la Banque et Caisse d Epargne de l Etat, il est important de noter que nous avons choisi les tarifs s appliquant à la formule compte courant «standard». N ont donc pas été retenues les formules «Package Global» pour la BGL BNP Paribas ni les formules «Package Zebra» pour la Banque et Caisse d Epargne de l Etat. Tous les virements analysés remplissent les caractéristiques d un «Eurotransfert» défini par règlement européen N 2560 du Parlement européen et du Conseil du 19 décembre 2001 concernant les paiements transfrontaliers en euros. Par «Eurotransfert» on entend les virements papiers et électroniques répondant aux critères suivants : Virement libellé en euros jusqu à concurrence de Virement effectué en faveur d un compte auprès toute banque établie dans l un des pays de l Union européenne. Virement comportant le numéro de compte du bénéficiaire au format IBAN et BIC. Répartition des frais effectuée en mode «frais partagés» (la banque du bénéficiaire reçoit l intégralité du montant ordonné). Pour rappel, le prédit règlement avait initialement pour objet d établir des règles concernant les paiements transfrontaliers en euros afin d assurer que les frais facturés pour ces paiements soient les mêmes que les frais facturés pour les paiements en euros effectués à l intérieur d un Etat membre. Le règlement a certes eu le mérite d avoir contré la flambée des prix des paiements transfrontaliers, mais a également et malheureusement rendu payants les virements nationaux, gratuits jusque-là. Le tableau élaboré et publié dans le cadre de la présente étude reprend donc un comparatif des prix des virements, intérêts débiteurs et autres opérations bancaires courantes et permet à chacun de situer sa banque dans un contexte concurrentiel. Pour une interprétation efficace des données collectées, il est important de rester attentif aux différentes périodes de référence (mois ou trimestre) ainsi que de considérer les annotations. 8 - Juillet / Août 2010 I N 07-08

2 Résultats : Y a-t-il eu des changements significatifs dans la tarification de mai 2010 par rapport à novembre 2008? Avant toute chose, il faut remarquer que les informations collectées concernant les tarifs bancaires applicables n ont pas révélé de grands changements par rapport à celles figurant dans l étude publiée au mois de novembre Nous avouons que ce constat nous étonne quelque peu alors que le contexte de crise financière nous avait fait craindre le pire. Quatre banques sur un total de six n ont procédé à aucun changement dans leurs structures de tarification des comptes courants pendant la période observée allant de novembre 2008 à mai Il s agit notamment de la Banque et Caisse d Epargne de l Etat (ci-après la «BCEE»), BGL BNP Paribas (anciennement Fortis Banque Luxembourg, ci-après «BGL BNP»), l entreprise des Postes et Télécommunications (ci-après «P&T»), et de la Banque Raiffeisen (ci-après «RAIFFEISEN»). Les deux autres banques, à savoir la Banque ING Luxembourg (ci-après «ING») et la Banque Dexia (ci-après «DEXIA») ont procédé à des changements dans leurs structures de tarification des comptes courants. En ce qui concerne ING, il y a lieu de constater que la modification la plus significative intervient dans la tarification des virements papier et ce plus précisément dans le cas d un virement papier en euro vers un compte d une autre banque dans l UE (GDL compris). Encore gratuit en novembre 2008, ce type de virement coûte à présent 0,75 par virement. A noter également un changement intervenu en matière des retraits au guichet. Un retrait dont le montant dépasse les 300 est gratuit alors qu un retrait en-dessous ou égal à ce plafond de 300 coûte 2,5. Ici ce n est donc pas le coût par retrait (2,5 ) qui a évolué, mais le plafond à partir duquel le retrait au guichet devient gratuit. En novembre 2008, ce plafond était fixé à 250 tandis qu il est passé à 300 en En ce qui concerne DEXIA, il y a lieu de noter une hausse concernant le coût d un retrait moyennant carte «Bancomat» / Maestro à un distributeur d une autre banque dans l UE (GDL compris), et ce à partir du 1 er juillet La nouvelle tarification va être la suivante : le client aura droit à un retrait gratuit par mois et tout retrait supplémentaire coûtera 1,90. C est donc le coût d un deuxième retrait au distributeur qui a été augmenté de 0,50 pour passer de 1,40 à 1,90 à partir du 1 er juillet Par ailleurs, DEXIA précise que la cessation de toute relation d affaires entre la banque et le client, à l initiative de ce dernier, est facturée à 50 uniquement si cette relation a une ancienneté inférieure à 1 an. Au-delà d une ancienneté de 1 an, la cessation de toute relation d affaires entre la banque et le client à l initiative du client devient donc gratuite, ce qui n était pas le cas en 2008 où ce coût était de 50 indépendamment de l ancienneté du client. Taux d intérêt débiteur annuel sur compte courant Comme déjà énoncé ci-dessus, nous avons complété l étude de 2010 en y incorporant une comparaison du taux d intérêt débiteur annuel sur compte courant et cela dans deux cas de figure différents : compte courant avec ligne de crédit accordée et compte courant sans ligne de crédit accordée. Signalons d abord que la BCEE n a pas souhaité publier le taux d intérêt débiteur annuel sur compte courant avec ligne de crédit accordée en argumentant que le taux en question Juillet / Août 2010 I N

3 serait fonction de multiples critères. En ce qui concerne les P&T qui ne peuvent pas être considérés comme établissement de crédit à part entière comme les autres cinq établissements ayant fait l objet de la présente étude, les responsables nous informent qu ils appliquent le taux légal majoré de 3 % et ceci en fonction du type de carte de débit ou de crédit détenue par le client. Après la théorie, des chiffres! Venons-en donc aux résultats : les chiffres qui nous ont été communiqués permettent d abord de constater des écarts très sensibles entre les taux d intérêt débiteur annuel appliqués par les banques qui ont fait l objet de la présente étude. Ce constat vaut essentiellement pour l hypothèse d un dépassement sans ligne de crédit accordée. A titre d exemple, il suffit de comparer la banque ayant le taux d intérêt débiteur annuel le moins élevé avec celle pratiquant le taux le plus élevé. Hormis le cas spécifique des P&T, il s agit du taux de la BCEE 7,75 % contre celui de la BGL BNP à 14,25 %. Ces deux tarifs extrêmes témoignent que le taux appliqué est quasiment doublé d une banque à l autre. Le taux d intérêt débiteur annuel moyen sans ligne de crédit accordée des cinq établissements analysés (abstraction faite des P&T) s élève à 11,25 %. Les dépassements de comptes courants coûtent donc très chers au client d où l intérêt de bien veiller aux dépenses excessives moyennant cartes de crédit comme par exemple lors de séjours prolongés à l étranger. En revanche, en ce qui concerne le taux d intérêt annuel débiteur sur comptes courants avec ligne de crédit accordée, il y a lieu de noter que les écarts constatés sont beaucoup plus faibles d une banque à l autre. Le taux le plus cher est celui pratiqué par ING et s élève à 9 % tandis que le taux le moins cher a été enregistré auprès de Raiffeisen et s élève à 6,5 %. Le taux d intérêt moyen (toujours abstraction faite des P&T) s élève à 7,625 %. En guise de conclusion, nous recommandons à chacun de garder un œil vigilant sur les mouvements exercés sur son compte courant afin d éviter des dépassements inutiles qui coûtent très chers. En comparaison avec les intérêts créditeurs modestes générés sur comptes courants les intérêts débiteurs ressemblent à des pénalités excessives. Le contexte européen Selon un rapport de la Commission européenne sur les services financiers de détail publié le 22 septembre 2009 la manière dont les banques informent et conseillent leurs clients pose de nombreux problèmes. Le rapport qualifie les structures des prix des comptes courants de très opaques ce qui ne permet quasiment pas aux consommateurs de savoir combien ils paient et de comparer les différentes offres. Le rapport sur une analyse des tarifs appliquées par 224 banques dans l UE 27 et couvrant en moyenne 81 % du marché de l UE mentionne par exemple que l Autriche, la France, l Italie et l Espagne affichent un piètre bilan en matière de transparence. Ces pays figurent parmi les pays les plus onéreux pour les comptes courants bancaires. En revanche, d après le même rapport le bilan pour le Luxembourg est plutôt positif. Au Luxembourg, les frais bancaires d un compte courant s élèvent en moyenne à 57 ce qui met le Grand-Duché en bonne 8 e place dans l UE 27. En termes de transparence et de simplicité les tarifs des comptes courants au Luxembourg se situent également au dessus de la moyenne européenne. Néanmoins, environ 60 % des banques analysées ont dû être contactées afin de fournir des explications supplémentaires concernant les informations accessibles sur leurs sites web. Au Luxembourg 80 % des consommateurs font leurs paiements via des transactions électroniques. Par contre, le 10 - Juillet / Août 2010 I N 07-08

4 nombre de transactions par personne reste en-dessous de la moyenne européenne. De même, l étude de la Commission européenne a révélé une corrélation entre la simplicité/transparence et les tarifs des comptes courants. Les pays qui pratiquent les tarifications les plus opaques sont ceux qui pratiquent également les tarifs les plus élevés. Au Luxembourg, seulement 6 % des consommateurs ont changé de banque en deux ans et 44 % des personnes ayant changé ont déclaré avoir trouvé une banque moins chère. Ce taux de changement pour les comptes bancaires courants est un des taux les plus bas de l Union Européenne. Le rapport de la Commission européenne démontre qu il existe des écarts très sensibles en termes de tarification bancaire entre les différents pays de l UE 27 et qu il reste de gros efforts à réaliser afin d aboutir à une tarification bancaire simple, transparente harmonisée et donc moins chère. Bien que le Luxembourg s en tire plutôt bien comparé à ses voisins européens, l étude réalisée au plan national a tendance à confirmer que la comparaison des offres actuelles sur la gestion des comptes courants reste un exercice difficile. Souvent les tarifs publiés sont incomplèts ou présentés de façon trop compliquée. Définition : L EUROTRANSFERT répond aux caractéristiques suivantes : Virement libellé en euros jusqu à concurrence de euros Virement effectué en faveur d un compte de toute banque établie dans l un des pays de l Union européenne (UE) Le virement comporte le numéro de compte du bénéficiaire au format IBAN et BIC La répartition des frais se fait en mode «Frais partagés» Photos: shutterstock, archives isp Juillet / Août 2010 I N

5 Etude comparative des frais bancaires usuels (mai 2010) Banque et Caisse d Epargne de l Etat (BCEE) Formule standard sans package ZEBRA Compte Chèques Postaux (CCPL) VIREMENT PAPIER (euro) vers l un de vos comptes (même no client) GRATUIT GRATUIT vers un autre compte de la même banque (n client différent) 8 virements gratuits/mois (1) Virement supplémentaire : 0.75 GRATUIT gratuit si montant <= à 25 vers un compte d une autre banque dans l UE (GDL compris) 8 virements gratuits/mois (1) Virement supplémentaire : 1.50 gratuit si montant <= à par virement VIREMENT ELECTRONIQUE (euro) vers l un de vos comptes (même no client) GRATUIT GRATUIT vers un autre compte de la même banque (n client différent) GRATUIT GRATUIT vers un compte d une autre banque dans l UE (GDL compris) 8 virements gratuits/mois (1) Virement supplémentaire : par virement gratuit si montant <= à 25 Précisions virements papier et virements électroniques (1) gratuits : 8 premiers virements par mois (virements papier et virements électroniques confondus) RETRAIT (cartes bancomat, Maestro) distributeurs de la même banque GRATUIT GRATUIT distributeurs d une autre banque dans l UE (GDL compris) 1 retrait gratuit/mois Retrait supplémentaire : par retrait distributeurs hors de l UE par retrait Remarques RETRAITS AU GUICHET (euro) prélèvement au guichet (euro) GRATUIT GRATUIT VERSEMENT (euro) vers l un de vos comptes (même no de client) GRATUIT GRATUIT vers un autre compte de la même banque (n client différent) 2.25 Tout montant<= à 25 : gratuit 0.40 par versement (micro-payements) vers un compte d une autre banque dans l UE (GDL compris) Ce service n est plus offert 4 par versement FRAIS D OUVERTURE DE COMPTE Frais d ouverture de compte GRATUIT GRATUIT FRAIS DE CLOTURE DE COMPTE Frais de clôture de compte GRATUIT GRATUIT Cessation de toute relation d affaires par client 25 GRATUIT TAUX D INTERET DEBITEUR ANNUEL SUR COMPTE COURANT Compte courant SANS ligne de crédit accordée 7.75% Compte courant AVEC ligne de crédit accordée (8) [TAUX LEGAL]+3% (7) (7) Remarques (8) en fonction de la détention de certaines en fonction de multiples critères cartes de débit ou de crédit 12 - Juillet / Août 2010 I N 07-08

6 BGL BNP Paribas (BGLL) Banque Raiffeisen (CCRA) ING (CELL) Dexia-BIL (BILL) Formule standard sans package GLOBAL 4 virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 1 (2) 10 virements gratuits/mois Virement supplémentaire : 0.75 GRATUIT 30 virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 0.68 (3) 2 virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 1.50 (2) 10 virements gratuits/mois Virement supplémentaire : virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 1.36 (3) 3 virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 0.75 (2) GRATUIT GRATUIT (2) pour les virements vers un compte au Luxembourg la limite de < n est pas appliquée 30 virements gratuits/trimestre Virement supplémentaire : 0.68 (3) (3) Offre non-cumulable : Opérations «panachables» dans la limite maximale de l équivalent de 30 opérations formulaires de virement papier vers Dexia-BIL par trimestre GRATUIT (4) Gratuit (5) GRATUIT GRATUIT 3 par retrait 1 retrait gratuit/mois Retrait supplémentaire : 1,50 Retraits ATM en EUR : 0.75 Retraits ATM en devise : retrait gratuit/mois Retrait supplémentaire : 1.40 (à partir du 01/07/2010 : par retrait 4 Retraits ATM en devise : (4) Retrait distributeur BGLL et/ou CCRA (5) Retrait distributeur Raiffeisen et BGL-BNP-Paribas au Luxembourg La distinction est effectuée sur la devise et non le pays membre de l UE GRATUIT GRATUIT Retrait 300 EUR : 2.5 GRATUIT 3 par versement 1.50 par versement 6.2 par versement 3 par versement 6.2 par versement Ce service n est pas offert 6.2 par versement 5 par versement GRATUIT Gratuit GRATUIT GRATUIT GRATUIT Gratuit (6) GRATUIT (6) endéans 1 an après l ouverture des comptes : 25 EUR 50, si la relation a une ancienneté inférieure à 1 an 14.25% 10.75% 12% 11.5% ± 7.5% 6.5%-7% 9 % 7.25% Juillet / Août 2010 I N

Foire aux questions (FAQ)

Foire aux questions (FAQ) Règlement (CE) n 924/2009 concernant les paiements transfrontaliers dans la Communauté (Règlement concernant l égalité des frais pour les paiements nationaux et transfrontaliers) Foire aux questions (FAQ)

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Union Fédérale des Consommateurs QUE CHOISIR de Nouvelle-Calédonie 8 rue Lacave-Laplagne BP 2357-98846 NOUMEA CEDEX Tél/Fax : (687) 28.51.20 Courriel : contact@nouvellecaledonie.ufcquechoisir.fr Site :

Plus en détail

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 1 2 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services Contenu 1.

Plus en détail

Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs)

Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Sommaire 1 I. L OFFRE HELLO BANK!... 3 1.1. Compte à vue Hello...

Plus en détail

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 1 SEPA pour les consommateurs - en bref Qu'est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA) ou espace

Plus en détail

Paiements, épargne, placements et prévoyance

Paiements, épargne, placements et prévoyance Paiements, épargne, placements et prévoyance Cherchez-vous un produit taillé à votre mesure? Aperçu de nos comptes et de nos cartes. PAIEMENTS Compte privé Compte privé avec E-Set Clientèle concernée Impôt

Plus en détail

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS?

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? 1. SEPA pour les consommateurs - en bref Qu est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA)

Plus en détail

Professionnels Le Compte Courant à la Carte

Professionnels Le Compte Courant à la Carte Professionnels Le Compte Courant à la Carte Communication Marketing Juillet 2012 bgl.lu Votre compte courant personnalisé selon vos besoins privés et professionnels Votre Compte Courant à la Carte, c est

Plus en détail

Extrait Standard des tarifs

Extrait Standard des tarifs BANQUE MISR SUCCURSALE DE PARIS Extrait Standard des tarifs 1) Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte a) Ouverture, transformation, clôture gratuit b) Relevés de compte gratuit c) Service de

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Méthodologie de l étude Sondage complémentaire de l étude

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Intérêts simples. Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Intérêts simples. Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences I - Définitions Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières LES INTERETS SIMPLES Capital ou principal

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

UFC-Que Choisir de Bretagne

UFC-Que Choisir de Bretagne Tarifs et mobilité bancaire UFC-Que Choisir de Bretagne Une double actualité sur la banque 1 - Frais : Rapport de la Commission Européenne sur les frais bancaires : fin septembre 2009 Rapport Pauget/Constans

Plus en détail

Les tarifs. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest. Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC)

Les tarifs. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest. Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC) Les tarifs Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC) A new way to invest bnpparibas-personalinvestors.lu Ce document est destiné à informer sur les tarifs des opérations

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

Communiqué de presse Nos très chères banques

Communiqué de presse Nos très chères banques Union Fédérale des Consommateurs QUE CHOISIR de Nouvelle-Calédonie 8 rue Lacave-Laplagne BP 2357-98846 NOUMEA CEDEX Tél/Fax : (687) 28.51.20 Courriel : contact@nouvellecaledonie.ufcquechoisir.fr Site :

Plus en détail

L AIDE FINANCIERE DE L ETAT

L AIDE FINANCIERE DE L ETAT L AIDE FINANCIERE DE L ETAT pour études supérieures Centre de Documentation et d Information sur l Enseignement Supérieur 209, route d Esch L-1471 Luxembourg Tél.: 247-88650 Fax: 26 19 01 04 www.cedies.lu

Plus en détail

Le coût du crédit aux entreprises

Le coût du crédit aux entreprises Frédérique EDMOND Direction des Études et Statistiques monétaires Service des Analyses et Statistiques monétaires L enquête trimestrielle sur le coût du crédit aux entreprises est réalisée auprès d un

Plus en détail

Tarifs et mobilité bancaire. UFC-Que Choisir de Rennes

Tarifs et mobilité bancaire. UFC-Que Choisir de Rennes Tarifs et mobilité bancaire UFC-Que Choisir de Rennes Une double actualité sur la banque 1 - Frais : Rapport de la Commission Européenne sur les frais bancaires : fin septembre 2009 Rapport Pauget/Constans

Plus en détail

GESTION BANCAIRE AU QUOTIDIEN. Allons à l essentiel

GESTION BANCAIRE AU QUOTIDIEN. Allons à l essentiel GESTION BANCAIRE AU QUOTIDIEN Allons à l essentiel Votre conseiller avec vous, jour après jour Le Conseil global pour mieux vous conseiller Votre parcours de vie est unique. Tant sur le plan professionnel

Plus en détail

Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe

Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe Qu est ce que le VIREMENT SEPA? Le virement SEPA est un virement harmonisé au niveau européen qui vous permet de transférer des

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Domiciliations SEPA FAQ

Domiciliations SEPA FAQ Domiciliations SEPA FAQ Découvrez les questions les plus fréquemment posées sur les domiciliations SEPA : cliquez dessus pour arriver directement à nos réponses! 1. Qu est-ce que la domiciliation SEPA

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er septembre 2015

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er septembre 2015 CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er septembre 2015 PRODUITS ET SERVICES POUR LES PARTICULIERS GUYANE 1 Vs trverez dans ce dépliant, les conditions tarifaires pr les particuliers en vigueur au 1 er

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er juin 2014

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er juin 2014 CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er juin 2014 PRODUITS ET SERVICES POUR LES PARTICULIERS GUYANE 1 Vs trverez dans ce dépliant, les conditions tarifaires pr les particuliers en vigueur au 1 er juin

Plus en détail

Prix des services bancaires

Prix des services bancaires Relations banque/clients Prix des services bancaires Dernière mise à jour 19/10/2015 Les banques sont mobilisées depuis plusieurs années pour rendre la banque plus claire et plus simple pour leurs clients.

Plus en détail

L AIDE FINANCIERE DE L ETAT

L AIDE FINANCIERE DE L ETAT L AIDE FINANCIERE DE L ETAT pour études supérieures Centre de Documentation et d Information sur l Enseignement Supérieur 209, route d Esch L-1471 Luxembourg Tél.: 247-88650 Fax: 26 19 01 04 www.cedies.lu

Plus en détail

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch Comptes et conditions Simplifier l argent au quotidien www.bcn.ch inclus dans Les comptes jeunesse 0-25 ans Les comptes de transactions et d épargne Jeunesse offrent des conditions préférentielles pour

Plus en détail

Index. Crédits Immobiliers...13 Construction...14 Professionnels...15 Consommation...16 Gestion des incidents...16. Placements Dépôts...17 Titres...

Index. Crédits Immobiliers...13 Construction...14 Professionnels...15 Consommation...16 Gestion des incidents...16. Placements Dépôts...17 Titres... Index Banque au quotidien Les packs..., Relation bancaire...6 Opération de change...6 Compte privé...7 Compte crédit...7 Comptes épargne...8, 9 Pack épargne...9 Trafic des paiements et e-banking...0 Cartes

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS POUR CLIENTS PRIVÉS

CONDITIONS ET TARIFS POUR CLIENTS PRIVÉS CONDITIONS ET TARIFS POUR CLIENTS PRIVÉS La banque de la clientèle privée et commerciale SOMMAIRE GÉNÉRALITÉS Les modifications des prix et prestations de services demeurent réservées à tout moment. Vous

Plus en détail

EN RÉSUMÉ. Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées

EN RÉSUMÉ. Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées Ottawa, le 7 janvier 2014 MÉMORANDUM D13-3-13 EN RÉSUMÉ Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées Les modifications supplémentaires liées à la

Plus en détail

Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015

Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015 Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015 Table des matières 1. Introduction... 2 2. Evolution du prix d'un compte à vue entre 2011 et 2015... 2 2.1. Méthode... 2 2.2. Résultats... 5

Plus en détail

Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire

Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire Pour la plupart des gens, un compte-chèques est un bon moyen de gérer leurs opérations bancaires courantes. Les banques, les coopératives

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Aide financière pour études supérieures 2010/2011 Guide pratique

CONFÉRENCE DE PRESSE. Aide financière pour études supérieures 2010/2011 Guide pratique CONFÉRENCE DE PRESSE jeudi, 15 juillet 2010 François Biltgen Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche Aide financière pour études supérieures 2010/2011 Guide pratique Aide financière pour

Plus en détail

TABLES DES FRAIS ET COMMISSIONS

TABLES DES FRAIS ET COMMISSIONS TABLES DES FRAIS ET COMMISSIONS Mises à jour le 03 septembre 2015 1. a) Table des Frais et s pour les Contrats pour la Différence (CFD) Hors CFD sur Actions Types de Comptes BASIC, STANDARD, Frais de tenue

Plus en détail

1. Document d information et Règlement général des Opérations

1. Document d information et Règlement général des Opérations Document d information relatif aux modalités de fonctionnement du compte d épargne réglementé épargneplus ACTION TEMPORAIRE du 1 er juin 2012 au 15 juillet 2012 inclus 1. Document d information et Règlement

Plus en détail

GESTION DE VOS COMPTES Opérations courantes

GESTION DE VOS COMPTES Opérations courantes Ce dépliant n'indique que les frais des opérations bancaires courantes et ne constitue pas un tableau exhaustif de tous nos frais et conditions. Les tarifs indiqués peuvent être modifiés à tout moment

Plus en détail

L évolution des frais bancaires 2015-2016

L évolution des frais bancaires 2015-2016 L évolution des frais bancaires 2015-2016 Janvier 2016 Contact Presse : Héloïse Guillet / 07 62 58 36 06/ heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Méthodologie de l étude Présentation de Panorabanques.com

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Synthèse de Présentation de Panorabanques.com Contacts Méthodologie

Plus en détail

Guide Tarifaire Banque Privée

Guide Tarifaire Banque Privée Guide Tarifaire Banque Privée AfrAsia Bank Limited Bowen Square 10, Dr Ferriere Street Port Louis Mauritius Tel : (230) 208 5500 Fax : (230) 213 8850 afrasia@afrasiabank.com www.afrasiabank.com BRN : C07067923

Plus en détail

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation CCNT & Droit du travail Réglementations et possibilités d optimisation Sommaire Exploiter le potentiel d économies qu offre la CCNT! 3 Contrat de travail avec temps d essai 5 Durée du travail 6 Durée du

Plus en détail

Les 31 pays SEPA Union Européenne zone euro. Union Européenne zone non euro. Pays de l AELE (Association Européenne de Libre-Echange)

Les 31 pays SEPA Union Européenne zone euro. Union Européenne zone non euro. Pays de l AELE (Association Européenne de Libre-Echange) e (Single Euro Payments Area) qui suit la mise en place de l euro en 2002, concerne tous les acteurs économiques en Europe : grandes entreprises, PME-PMI, associations, collectivités publiques, particuliers.

Plus en détail

TwinStar Règlement de gestion des fonds d investissement

TwinStar Règlement de gestion des fonds d investissement DESCRIPTION Les fonds d investissement internes de TwinStar (voir annexe 1) sont gérés par AXA Belgium, appelée ci-après la compagnie d assurance, dans l intérêt exclusif des souscripteurs et bénéficiaires

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE 22.2.2014 Journal officiel de l Union européenne C 51/3 III (Actes préparatoires) BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 19 novembre 2013 sur une proposition de directive du

Plus en détail

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch Comptes et conditions Simplifier l argent au quotidien www.bcn.ch Vos comptes pour le quotidien Les comptes de transactions, d épargne et de gestion BCN offrent une palette diversifiée de prestations répondant

Plus en détail

Tarifs et conditions. Tenue de compte, coffres, attestations et recherches

Tarifs et conditions. Tenue de compte, coffres, attestations et recherches Tenue de compte, coffres, attestations et recherches FORFAIT ANNUEL TENUE DE COMPTE 1 ATTESTATIONS ET RECHERCHES Avec accès e-banking sécurisé 2 25 EUR Recherches sur paiements Avec envoi du courrier postal

Plus en détail

Les packs de prestations bancaires VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015

Les packs de prestations bancaires VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015 Les packs de prestations bancaires VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015 Les packs de prestations bancaires de la VP Bank Votre patrimoine mérite ce qu il y a de meilleur : un partenaire

Plus en détail

INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN CRÉDITS. PLACEMENTS Dépôts 17 Titres 18 GLOSSAIRE 19

INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN CRÉDITS. PLACEMENTS Dépôts 17 Titres 18 GLOSSAIRE 19 0 TARIFICATION 0 0 INDEX Crédit Agricole Financements (Suisse) S.A. s engage à vous simplifi er la vie au quotidien en vous présentant une tarifi cation transparente et des informations claires sur nos

Plus en détail

Comment régler vos dépenses à l étranger?

Comment régler vos dépenses à l étranger? 007 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Comment régler vos dépenses à l étranger? LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr

Plus en détail

Services complémentaires et tarifs Comptes et services de paiement

Services complémentaires et tarifs Comptes et services de paiement Services complémentaires et tarifs Comptes et services de paiement LGT Bank SA Valable à partir du 1 er janvier 2016 Comptes et cartes Tarifs de gestion pour les comptes courants en CHF et en monnaie étrangère

Plus en détail

INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN CRÉDITS. PLACEMENTS Dépôts 19 Titres 20 GLOSSAIRE 21. Crédit Agricole Financements (Suisse) SA

INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN CRÉDITS. PLACEMENTS Dépôts 19 Titres 20 GLOSSAIRE 21. Crédit Agricole Financements (Suisse) SA 0 TARIFICATION 0 0 INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN Packs,, 6 Relation bancaire 7 Opération de change 7 Compte privé 8 Crédit Agricole Financements (Suisse) SA Nous nous engageons à vous simplifier la vie au

Plus en détail

Le forfait «simplicité»

Le forfait «simplicité» packages PME Banque Cantonale Vaudoise Case postale 300 1001 Lausanne Pourquoi choisir aujourd'hui un package PME Pour la simplicité Pour la transparence Toutes les prestations nécessaires à votre gestion

Plus en détail

Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia»

Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia» Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia» 1. Description générale du produit... 2 1.1 Frais et commissions... 2 1.2 Qui peut ouvrir un Livret?... 2 1.3 Justific a

Plus en détail

(a) Pourcentage du solde des créances forfaitaires et des créances sur factures par rapport aux créances totales.

(a) Pourcentage du solde des créances forfaitaires et des créances sur factures par rapport aux créances totales. LA PLACE DE LA FRANCE PARMI LES CREANCIERS EUROPEENS EN MATIERE DE SOINS DE SANTE AU SEIN DE L UNION EUROPENNE ENTRE LE 31.12.1999 ET LE 31.12.2008 (REGLEMENTS CEE 1408/71 et 574/72) Les prestations versées

Plus en détail

Guide du Consommateur

Guide du Consommateur Guide du Consommateur Les Forfaits et Comptes de banque étudiants Nous avons évalué des forfaits de banques pour 3 banques Canadiennes. Nous vous présenterons la qualité de leurs services, leur taux d'intérêts

Plus en détail

Clientèle commerciale Aperçu des comptes

Clientèle commerciale Aperçu des comptes Clientèle commerciale Aperçu des comptes Aperçu de nos comptes et de nos cartes pour la clientèle commerciale PAIEMENTS Clientèle concernée Compte d affaires (compte courant) Le compte de base à fins professionnels

Plus en détail

liste des tarifs AXA Banque partie 3 de 6 : épargne tarifs et taux d'intérêt en vigueur au 1.5.2011

liste des tarifs AXA Banque partie 3 de 6 : épargne tarifs et taux d'intérêt en vigueur au 1.5.2011 liste des tarifs AXA Banque partie 3 de 6 : épargne tarifs et taux d'intérêt en vigueur au 1.5.2011 1 / 6 comptes d'épargne (courant, jeunesse, épargneplus) (1) Ouverture : 0 EUR Clôture : 0 EUR Indemnité

Plus en détail

L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens. Direction des affaires économiques de la CGPME

L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens. Direction des affaires économiques de la CGPME L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens Direction des affaires économiques de la CGPME SEPA (Single Euro Payment Area) Harmonisation des moyens

Plus en détail

Guide Tarifaire Banque Privée

Guide Tarifaire Banque Privée Guide Tarifaire Banque Privée AfrAsia Bank Limited Bowen Square 10, Dr Ferriere Street Port Louis Mauritius Tel : (230) 208 5500 Fax : (230) 213 8850 afrasia@afrasiabank.com www.afrasiabank.com BRN : C07067923

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES DIFFÉRENTS TYPES DE FRAIS BANCAIRES

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES DIFFÉRENTS TYPES DE FRAIS BANCAIRES LES DIFFÉRENTS TYPES DE FRAIS BANCAIRES Les frais bancaires Introduction En France, il est presque impossible de vivre normalement sans compte bancaire : en effet, la plupart des dettes dont le montant

Plus en détail

Prospectus simplifié

Prospectus simplifié Octobre 2006 Prospectus simplifié Robeco Capital Growth Funds - Robeco Health Care Equities Présentation succincte Politique et objectif d investissement Profil de risque du Sous- Fonds Ce prospectus simplifié

Plus en détail

Compte-Service Confort

Compte-Service Confort FICHE D INFORMATION Délivrée notamment en application de l article L 341-12 du Code monétaire et financier ou de l article L 121-20-10 du Code de la Consommation Date de mise à jour : 01/06/2007 Compte-Service

Plus en détail

SADC. protection de vos dépôts. De 1 $ jusqu à 100 000 $

SADC. protection de vos dépôts. De 1 $ jusqu à 100 000 $ protection de vos dépôts De 1 $ jusqu à 100 000 $ La Société d assurance-dépôts du Canada (SADC) est une société d État fédérale créée en 1967 pour protéger l argent que vous déposez dans les institutions

Plus en détail

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme 2012-R-02 du 12 octobre 2012 1 Contexte Dans le cadre de son action de veille sur la publicité et les nouveaux produits, l ACP a constaté sur

Plus en détail

Choisir le bon compte d épargne

Choisir le bon compte d épargne OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte d épargne Un compte d épargne est un bon moyen de mettre de l argent de côté pour atteindre des objectifs à court terme ou constituer un fonds d urgence pour

Plus en détail

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012 N 15 Juin 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les banques en ligne et les services bancaires

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES TTC APPLICABLES AUX CLIENTS FEDERAL FINANCE

CONDITIONS TARIFAIRES TTC APPLICABLES AUX CLIENTS FEDERAL FINANCE CONDITIONS TARIFAIRES TTC APPLICABLES AUX CLIENTS FEDERAL FINANCE 1 ER AOÛT 2014 1 ER AOÛT 2014 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Les tarifs ci-dessous sont hors offre groupée de services (package) et hors promotion

Plus en détail

La participation au financement de la protection sociale complémentaire

La participation au financement de la protection sociale complémentaire F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 La participation au financement de la protection sociale complémentaire L E S S E N T I E L Le décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011 (JO du 10 novembre 2011) pris pour

Plus en détail

INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN CRÉDITS. PLACEMENTS Dépôts 19 Titres 20 GLOSSAIRE 21. Crédit Agricole Financements (Suisse) SA

INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN CRÉDITS. PLACEMENTS Dépôts 19 Titres 20 GLOSSAIRE 21. Crédit Agricole Financements (Suisse) SA 0 TARIFICATION 0 0 INDEX BANQUE AU QUOTIDIEN Packs,, 6 Relation bancaire 7 Opération de change 7 Compte privé 8 Crédit Agricole Financements (Suisse) SA Nous nous engageons à vous simplifi er la vie au

Plus en détail

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015 Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS Applicables à compter du 01 Mars 2015 Montants indiqués en euros TTC SOMMAIRE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS OUVERTURE, FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er juillet 2015

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er juillet 2015 Tarifs des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er juillet 2015 Les conseillers de la Banque du Léman sont à votre entière disposition pour vous apporter toutes les précisions

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) est la première mesure prévue par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Plus en détail

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE Partier en vacances sans souci De belles vacances pour tous Longtemps, seuls les classes sociales aisées pouvaient s offrir le luxe de voyager, voire de prendre des vacances.

Plus en détail

PARTIE I. INFORMATIONS EUROPÉENNES NORMALISÉES EN MATIÈRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Ouverture de crédit à laquelle une carte de crédit est liée

PARTIE I. INFORMATIONS EUROPÉENNES NORMALISÉES EN MATIÈRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Ouverture de crédit à laquelle une carte de crédit est liée MasterCard Platinum CBC-ouverture de crédit à laquelle est liée une carte de crédit Ce document ne constitue pas une offre juridiquement contraignante. KBC Consumer Finance se réserve le droit de le modifier.

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

Sommaire. Formules Jeunes 4. Formule Jeunes 6. Formule Campus 9. Formule Directe 11. Formule Junior 12. Comptes épargne 15. Cartes bancaires 16

Sommaire. Formules Jeunes 4. Formule Jeunes 6. Formule Campus 9. Formule Directe 11. Formule Junior 12. Comptes épargne 15. Cartes bancaires 16 FORMULES JEUNES BCV Sommaire Formules Jeunes 4 Formule Jeunes 6 Formule Campus 9 Formule Directe 11 Formule Junior 12 Comptes épargne 15 Cartes bancaires 16 Club Jeunes 19 3 Formules Jeunes L avenir est

Plus en détail

Règlement des frais ricardo.ch

Règlement des frais ricardo.ch Valable à partir du 20. septembre 2011 1 FRAIS 3 1.1 Généralités... 3 1.2 Types de frais... 3 1.3 Frais de publication... 3 1.4 Frais de clôture... 4 1.5 Exceptions... 4 1.6 Frais facturés pour les options

Plus en détail

Les comptes & moyens de paiement à l étranger

Les comptes & moyens de paiement à l étranger Les comptes & moyens de paiement à l étranger Les comptes & moyens de paiement à l étranger BMCE Bank met à votre disposition, selon vos besoins : Différents types de comptes pour apporter de la fluidité

Plus en détail

ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES

ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES Introduction Qu est ce qu une Commission Interbancaire de Paiement (CIP)? Lorsqu une transaction est réglée par carte bancaire de paiement, la banque du consommateur

Plus en détail

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs clientèle ENTREPRISES Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs Valables dès le 1 er janvier 2014 Proche de vous Des solutions à vos besoins En tant que partenaire financier de référence des entreprises

Plus en détail

Avis n 06-A-06 du 20 mars 2006 relatif au projet de décret fixant les règles tarifaires pour la restauration scolaire dans l enseignement public

Avis n 06-A-06 du 20 mars 2006 relatif au projet de décret fixant les règles tarifaires pour la restauration scolaire dans l enseignement public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 06-A-06 du 20 mars 2006 relatif au projet de décret fixant les règles tarifaires pour la restauration scolaire dans l enseignement public Le Conseil de la concurrence (commission

Plus en détail

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI 1. Généralités : À la demande des clients qui travaillent régulièrement avec l Organisation, l OMPI

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mai 2014

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mai 2014 Tarifs des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er mai 2014 Offres groupées Point Point Jeunes 5 Point Etudiants 6 Point Basic 7 Point Frontalis 8 Point Plus 9 Point Top 10 Les

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

Analyse financière. + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT

Analyse financière. + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT LES INDISPENSABLES VUIBERT Analyse financière 2 e ÉDITION Emmanuelle Plot-Vicard Madeleine Deck-Michon L essentiel + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés Sommaire Mode

Plus en détail

Repère n 13. Redécouvrez le crédit à la consommation FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE

Repère n 13. Redécouvrez le crédit à la consommation FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 13 Redécouvrez le crédit à la consommation FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE juillet 2004 Ce mini-guide vous est offert Tous droits réservés. La reproduction totale ou partielle

Plus en détail

Coface et les soutiens publics à l Exportation

Coface et les soutiens publics à l Exportation Coface et les soutiens publics à l Exportation LES OPPORTUNITES D AFFAIRES AUX EMIRATS ARABES UNIS Financer sa démarche de prospection, Son projet export. 16 décembre 2014 / Saint Denis de La Réunion Les

Plus en détail

Sous-comptes Manuvie Un

Sous-comptes Manuvie Un Sous-comptes Sous-comptes Manuvie Un L un des principaux avantages du compte Manuvie Un, c est qu il permet de consolider vos dettes et de leur appliquer un ou plusieurs taux d intérêt peu élevés concurrentiels.

Plus en détail

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf.

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf. Particulier employeur Juin 2012 Tout savoir sur le Cesu [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! Le Chèque emploi service universel (Cesu) L essayer, c est l adopter! Qui n a pas

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

«Expat Investors» L offre de Gestion de Patrimoine dédiée aux expatriés. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest

«Expat Investors» L offre de Gestion de Patrimoine dédiée aux expatriés. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest «Expat Investors» L offre de Gestion de Patrimoine dédiée aux expatriés A new way to invest bnpparibas-personalinvestors.lu Une expérience et une expertise au service des expatriés Chaque expatrié a sa

Plus en détail

Tarifs et prestations de services Comptes et paiements. Édition juillet 2015

Tarifs et prestations de services Comptes et paiements. Édition juillet 2015 Tarifs et prestations de services Comptes et paiements Édition juillet 2015 Sommaire Remarques générales 3 Baloise paiements: formules de services 4 Baloise paiements: formule de service jeunesse 5 Baloise

Plus en détail

Réforme des comptes d épargne réglementés Foire aux questions

Réforme des comptes d épargne réglementés Foire aux questions Réforme des comptes d épargne réglementés Foire aux questions ARGENTA BANK- EN VERZEKERINGSGROEP NV, BELGIËLEI 49-53, 2018 ANTWERPEN 2/12 Colophon Antwerpen, le 31 décembre 2013 Éditeur responsable : Anne

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * avec l étranger * Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2012 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (4) vers l Espace économique européen

Plus en détail

Tout. Particulier employeur. savoir. sur le. Cesu. L essayer, c est l adopter! Février 2014. www.cesu.urssaf.fr

Tout. Particulier employeur. savoir. sur le. Cesu. L essayer, c est l adopter! Février 2014. www.cesu.urssaf.fr Particulier employeur Tout savoir sur le Cesu L essayer, c est l adopter! Février 2014 Le Cesu l essayer, c est l adopter! Qui n a pas eu un jour envie d une aide pour le ménage, les devoirs des enfants,

Plus en détail

Cosy MasterCard Conforama Simple et claire

Cosy MasterCard Conforama Simple et claire Cartes de crédit Cosy MasterCard Conforama Simple et claire La facture mensuelle de votre Cosy MasterCard Conforama. Cosy MasterCard Conforama Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la facture

Plus en détail