Format des Fichiers Mandats pour migration

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Format des Fichiers Mandats pour migration"

Transcription

1 Format des Fichiers Mandats pour migration Date : 18/09/2012 Vérsion : V1.5 1

2 1. Table des matières. 1. Table des matières Introduction Format origine Mandat Format Cible Mandat Format Débit Mandat Format retour Mandat Codes bancaires mnémoniques

3 2. Introduction. Pour répondre aux besoins de la migration des mandats, le schéma des flux est défini sous le modèle technique suivant. L objectif de ce document est de spécifier les formats des fichiers échangés entre les créanciers la plate-forme Cetrel et les banques débitrices. 2

4 2.1 Format origine Mandat. Un fichier origine est composé d'un enregistrement début (HEADER), d'enregistrements de données (DETAIL) et d'un enregistrement de fin (TRAILER). Chaque enregistrement détail reprend les informations mandats à valider. Il y a un seul fichier header et trailer dans un fichier. Par contre, plusieurs fichiers physiques peuvent être traités dans la même journée. La date de création du fichier et le numéro de séquence du fichier permettent de faire le lien entre lʼorigine et le retour. Certaines zones qui composent un enregistrement ont une longueur maximum. Il convient de ne pas dépasser cette longueur maximum. Il nʼest pas recommandé de compléter les informations par des "blancs" afin d'atteindre la longueur spécifiée pour chaque zone, car ces caractères seront pris en compte pour la validation par la banque. Les zones mumériques ne doivent pas ête complétées par des «0» Le fichier envoyé par le remettant comporte des zones qu'il doit garnir lui-même et d'autres qui seront complètées par les banques ou par CETREL ; ces zones sont à l'origine laissées vides (pas de caractères entre deux séparateurs). Le fichier peut être transmis soit via lʼinterface dʼupload de Multtiline soit via SOFIE. Dans ce dernier cas, le nom du fichier SOFIE doit avoir la structure MO6A.aaaammjjhhmmss.old_id_créancier a. Enregistrement début M Header 1 CETR M Header 2 Ancien creditor-id : Numéro d enregistrement du créancier attribué par CETREL Format 10 positions numériques Le numéro doit exister M Header 3 Nouveau creditor_id : Maximum 35 caractères Pour le Luxembourg Format : 26 caractères alphanumériques Position 1 et 2 Country Code: «LU" (ISO 3166) Position 3 et 4 Check Digit: 2n (ISO 7064) Position 5 à 7 Business Code: 3AN ; "ZZZ" (default) Position 8 Fixed Value: 0 Position 9 à 26 National Identifier 18AN M Header 4 Date de création du fichier (8 positions numériques) : format SSAAMMJJ Doit être inférieure ou égale à la date d envoi du fichier M Header 5 numéro de séquence du fichier Format Numérique 9 b. Enregistrement données 3

5 M Détail 1 Numéro de sequence des details Format numérique 6 Commence à 1 et + 1 pour les records suivants M Détail 2 Code ABBL banque du débiteur Format 4 positions alphabétiques (voir codes bancaires mnémoniques) M Détail 3 Numéro de compte du débiteur Format 34 positions alphanumériques électronique IBAN-LUX 2 positions pays ISO (soit LU ) 2 positions checking (zone numérique à la norme ISO 7064) 3 positions code banque ABBL 13 positions numéro compte (caractère uppercase de A à Z et de 0 à 9) M Détail 4 Ancien Numéro matricule de domiciliation Format 16 caractères maximum Numéro constant et unique attribué par le créancier à chaque ordre de domiciliation en sa faveur : numéro client, numéro contrat ou numéro police a à z (convertis en majuscule pour la suite du traitement) A à Z 0 à 9 space / -? : ()., ' + & M Détail 5 Nouveau Numéro matricule de domiciliation Format 35 caractères maximum Référence du mandat qui a été signé entre le débiteur et le créancier Peut être identique à l ancien numéro matricule domiciliation (Détail 4) a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z / -?: ( )., ' + Space O Détail 6 Code retour banque La zone doit être vide O Détail 7 Référence Cetrel de l enregistrement. La zone doit être vide M Détail 8 Type de mandat Format un code de 3 caractères alphabétiques Valeurs possibles COR ou B2B c. Enregistrement de fin M STLR M Nombre d enregistrements données Format 6 numériques 4

6 2.2 Format Cible Mandat. Le fichier Cible est identique au fichier Origine transmis par le créancier sauf le fichier ne contient que les mandats relatifs à la banque débitrice. La date de création et le numéro de séquence du fichier sont donnés à la génération du fichier. Le numéro de séquence des enregistrements est recalculé. La zone référence Cetrel de l enregistrement est alimentée Le fichier est transmis à la banque uniquement via SOFIE. Le nom du fichier SOFIE doit avoir la structure MC6A.aaaammjjhhmmss.cdebq. a. Enregistrement début M Header 1 CETR M Header 2 Ancien creditor-id : Numéro d enregistrement du créancier attribué par CETREL Format 10 positions numériques Le numéro doit exister M Header 3 Nouveau creditor_id : Maximum 35 caractères Pour le Luxembourg Format : 26 alphanumerical characters Position 1 et 2 Country Code: «LU" (ISO 3166) Position 3 et 4 Check Digit: 2n (ISO 7064) Position 5 à 7 Business Code: 3AN ; "ZZZ" (default) Position 8 Fixed Value: 0 Position 9 à 26 National Identifier 18AN M Header 4 Date de création du fichier à la génération (8 positions numériques : format SSAAMMJJ M Header 5 numéro de séquence du fichier à la générationl Format Numérique 9 b. Enregistrement données M Détail 1 Numéro de sequence des details Format numérique N 6 Commence à 1 et + 1 pour les records suivants M Détail 2 Code ABBL banque du débiteur 5

7 Format 4 positions alphabétiques (voir codes bancaires mnémoniques) M Détail 3 Numéro de compte du débiteur Format 34 positions alphanumériques électronique IBAN-LUX 2 positions pays ISO (soit LU ) 2 positions checking (zone numérique à la norme ISO 7064) 3 positions code banque ABBL 13 positions numéro compte (caractère uppercase de A à Z et de 0 à 9) M Détail 4 Ancien Numéro matricule de domiciliation Format 16 caractères maximum Numéro constant et unique attribué par le créancier à chaque ordre de domiciliation en sa faveur : numéro client, numéro contrat ou numéro police A à Z 0 à 9 space / -? : ()., ' + & M Détail 5 Nouveau Numéro matricule de domiciliation Format 35 caractères maximum Référence du mandat qui a été signé entre le débiteur et le créancier Peut être identique à l ancien numéro matricule domiciliation (Détail 4) a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z / -?: ( )., ' + Space O Détail 6 Code retour banque La zone doit être vide M Détail 7 Référence Cetrel de l enregistrement. Numérique 9 positions M Détail 8 Type de mandat Format un code de 3 caractères alphabétiques Valeurs possibles COR ou B2B c. Enregistrement de fin M STLR M Nombre d enregistrements données Format 6 numériques 6

8 2.3 Format Débit Mandat. Le fichier Débit doit être identique au fichier Cible la seule exception est que la zone code retour banque doit avoir été mise à jour avec les valeurs correctes. a. Enregistrement début M Header 1 CETR M Header 2 Ancien creditor-id : Numéro d enregistrement du créancier attribué par CETREL Format 10 positions numériques Le numéro doit exister M Header 3 Nouveau creditor_id : Maximum 35 caractères Pour le Luxembourg Format : 26 alphanumerical characters Position 1 et 2 Country Code: «LU" (ISO 3166) Position 3 et 4 Check Digit: 2n (ISO 7064) Position 5 à 7 Business Code: 3AN ; "ZZZ" (default) Position 8 Fixed Value: 0 Position 9 à 26 National Identifier 18AN M Header 4 Date de création du fichier Cible pour réconciliation (8 positions numériques : format SSAAMMJJ M Header 5 numéro de séquence du fichier Cible pour réconciliation Format Numérique 9 b. Enregistrement données M Détail 1 Numéro de sequence des details Format numérique N 6 Commence à 1 et + 1 pour les records suivants M Détail 2 Code ABBL banque du débiteur Format 4 positions alphabétiques (voir codes bancaires mnémoniques) M Détail 3 Numéro de compte du débiteur Format 34 positions alphanumériques électronique IBAN-LUX 2 positions pays ISO (soit LU ) 2 positions checking (zone numérique à la norme ISO 7064) 3 positions code banque ABBL 13 positions numéro compte (caractère uppercase de A à Z et de 0 à 9) M Détail 4 Ancien Numéro matricule de domiciliation 7

9 Format 16 caractères maximum Numéro constant et unique attribué par le créancier à chaque ordre de domiciliation en sa faveur : numéro client, numéro contrat ou numéro police A à Z 0 à 9 space / -? : ()., ' + & M Détail 5 Nouveau Numéro matricule de domiciliation Format 35 caractères maximum Référence du mandat qui a été signé entre le débiteur et le créancier Peut être identique à l ancien numéro matricule domiciliation (Détail 4) a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z / -?: ( )., ' + Space M Détail 6 Code retour banque 0 : refusé 1 : ok O Détail 7 Référence Cetrel de l enregistrement. Numérique 9 positions M Détail 8 Type de mandat Format un code de 3 caractères alphabétiques Valeurs possibles COR ou B2B c. Enregistrement de fin M STLR M Nombre d enregistrements données Format 6 numériques 2.4 Format retour Mandat. Le fichier retour est identique au fichier origine avec les zones référence Cetrel et code reour banque alimentés. Le fichier est transmis quand toutes les banques débitrices ont répondu. En cas de non réponse d une banque après un délai de 10 j ouvrés, le code réponse est mis à 9. a. Enregistrement début 8

10 M Header 1 CETR M Header 2 Ancien creditor-id : Numéro d enregistrement du créancier attribué par CETREL Format 10 positions numériques Le numéro doit exister M Header 3 Nouveau creditor_id : Maximum 35 caractères Pour le Luxembourg Format : 26 alphanumerical characters Position 1 et 2 Country Code: «LU" (ISO 3166) Position 3 et 4 Check Digit: 2n (ISO 7064) Position 5 à 7 Business Code: 3AN ; "ZZZ" (default) Position 8 Fixed Value: 0 Position 9 à 26 National Identifier 18AN M Header 4 Date de création du fichier original (8 positions numériques : format SSAAMMJJ M Header 5 numéro de séquence du fichier original Format Numérique 9 b. Enregistrement données M Détail 1 Numéro de sequence des details Format numérique N 6 Commence à 1 et + 1 pour les records suivants M Détail 2 Code ABBL banque du débiteur Format 4 positions alphabétiques (voir codes bancaires mnémoniques) M Détail 3 Numéro de compte du débiteur Format 34 positions alphanumériques électronique IBAN-LUX 2 positions pays ISO (soit LU ) 2 positions checking (zone numérique à la norme ISO 7064) 3 positions code banque ABBL 13 positions numéro compte (caractère uppercase de A à Z et de 0 à 9) M Détail 4 Ancien Numéro matricule de domiciliation Format 16 caractères maximum Numéro constant et unique attribué par le créancier à chaque ordre de domiciliation en sa faveur : numéro client, numéro contrat ou numéro police A à Z 0 à 9 space / -? : ()., ' + & M Détail 5 Nouveau Numéro matricule de domiciliation 9

11 Format 35 caractères maximum Référence du mandat qui a été signé entre le débiteur et le créancier Peut être identique à l ancien numéro matricule domiciliation (Détail 4) a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z / -?: ( )., ' + Space M Détail 6 Code retour banque 0 : refusé 1 : ok 9 : Pas de réponse de la banque M Détail 7 Référence Cetrel de l enregistrement. Numérique 9 positions M Détail 8 Type de mandat Format un code de 3 caractères alphabétiques Valeurs possibles COR ou B2B c. Enregistrement de fin M STLR M Nombre d enregistrements données Format 6 numériques 3. Codes bancaires mnémoniques. Les valeurs des code détail 2 code ABBL sont :. BANQUE DE LUXEMBOURG S.A. BANQUE ET CAISSE D ÉPARGNE DE L ÉTAT BGL BIL ING BCP KREDIETBANK LUXEMBOURG S.A. BANQUE RAIFFEISEN FORTUNA S.C. SOCIETE GENERALE BANK & TRUST CAIXA GERAL DE DEPOSITOS Entreprise des Postes et Télécommunications Code BLUX BCEE BGLL BILL CELL BMEC KBLX CCRA FOTN SGAB CGDI CCPL 10

12 11

Association des Banques et Banquiers, Luxembourg. Commission «Moyens de Paiement, Organisation et Informatique»

Association des Banques et Banquiers, Luxembourg. Commission «Moyens de Paiement, Organisation et Informatique» Association des Banques et Banquiers, Luxembourg Commission «Moyens de Paiement, Organisation et Informatique» Groupe de travail ad hoc «Standards» En collaboration avec : Avec la participation de : Groupe

Plus en détail

Convention Multilatérale :

Convention Multilatérale : Convention Multilatérale : Migration des domiciliations nationales vers le système de domiciliation européen Migration SEPA DD - Convention Multilatérale-FR-v1.doc Page 1/25 ENTRE 1. la Banque BCP SA,

Plus en détail

Commission Moyens de Paiement, Informatique et Organisation. Groupe de travail «Standards» International Bank Account Number (IBAN) IBAN-LUX

Commission Moyens de Paiement, Informatique et Organisation. Groupe de travail «Standards» International Bank Account Number (IBAN) IBAN-LUX Commission Moyens de Paiement, Informatique et Organisation Groupe de travail «Standards» International Bank Account Number (IBAN) IBAN-LUX Définition et explication de la norme Avec la collaboration de

Plus en détail

Migration du système des domiciliations nationales (DOM-2009 et domiciliations bilatérales) à la domiciliation européenne SEPA. Principes généraux

Migration du système des domiciliations nationales (DOM-2009 et domiciliations bilatérales) à la domiciliation européenne SEPA. Principes généraux Migration du système des domiciliations nationales (DOM-2009 et domiciliations bilatérales) à la domiciliation européenne SEPA Introduction Principes généraux L analyse des processus mis en jeu lors de

Plus en détail

Domiciliations SEPA FAQ

Domiciliations SEPA FAQ Domiciliations SEPA FAQ Découvrez les questions les plus fréquemment posées sur les domiciliations SEPA : cliquez dessus pour arriver directement à nos réponses! 1. Qu est-ce que la domiciliation SEPA

Plus en détail

Phone/Fax Banking. Mode d emploi

Phone/Fax Banking. Mode d emploi Phone/Fax Banking Mode d emploi Communication Marketing Décembre 2009 3 Sommaire Téléphonez, c est facile! 6 Premier accès 8 Accès normal 9 BGL BNP Paribas 24/24 : double sécurité 30 4 BGL BNP Paribas

Plus en détail

Présentation détaillée des domiciliations SEPA. Version 2.2-08-01-2013

Présentation détaillée des domiciliations SEPA. Version 2.2-08-01-2013 Présentation détaillée des domiciliations SEPA Version 2.2-08-01-2013 1 Table des Matières. 1 Introduction... 3 2 Création d une domiciliation européenne SEPA.... 3 2.1 Saisie du mandat.... 5 2.2 Saisie

Plus en détail

Encodage de la domiciliation européenne SEPA en Home Bank et/ou Business Bank pour les créanciers. Version août 2014. ing.be/sepa

Encodage de la domiciliation européenne SEPA en Home Bank et/ou Business Bank pour les créanciers. Version août 2014. ing.be/sepa Financial Supply Chain SEPA Encodage de la domiciliation européenne SEPA en Home Bank et/ou Business Bank pour les créanciers Version août 2014 ing.be/sepa Avant-propos 3 Comment encoder un nouvel encaissement?

Plus en détail

LA DOMICILIATION EUROPÉENNE. la «domiciliation SEPA» d ING Luxembourg. La domiciliation européenne 1

LA DOMICILIATION EUROPÉENNE. la «domiciliation SEPA» d ING Luxembourg. La domiciliation européenne 1 LA DOMICILIATION EUROPÉENNE la «domiciliation SEPA» d ING Luxembourg La domiciliation européenne 1 DOMICILIATION EUROPÉENNE OU DOMICILIATION SEPA 3 Introduction à la domiciliation européenne 3 Quels pays

Plus en détail

Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010)

Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010) Etude comparative des frais bancaires usuels (mai 2010) En novembre 2008, l ULC avait réalisé une étude destinée à comparer les frais bancaires usuels appliqués par six banques luxembourgeoises. Le même

Plus en détail

Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements

Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements Présentation technique et informatique de nos services et descriptif des formats de fichiers Prérequis

Plus en détail

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 1 SEPA pour les consommateurs - en bref Qu'est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA) ou espace

Plus en détail

Migration des mandats existants sur base du fichier de la Banque Nationale de Belgique. version mars 2014. ing.be/sepa

Migration des mandats existants sur base du fichier de la Banque Nationale de Belgique. version mars 2014. ing.be/sepa Financial Supply Chain SEPA Migration des mandats existants sur base du fichier de la Banque Nationale de Belgique version mars 2014 ing.be/sepa Contexte 1 Acquisition 1 Formats 1 La migration des mandats

Plus en détail

Tout sur le mandat en Belgique pour les créanciers qui encodent manuellement les domiciliations européennes SEPA. version août 2014. ing.

Tout sur le mandat en Belgique pour les créanciers qui encodent manuellement les domiciliations européennes SEPA. version août 2014. ing. Financial Supply Chain SEPA Tout sur le mandat en Belgique pour les créanciers qui encodent manuellement les domiciliations européennes SEPA version août 2014 ing.be/sepa Concept 1 Règles de gouvernance

Plus en détail

topaccount : La domiciliation européenne (SEPA Direct Debit) Page : 1

topaccount : La domiciliation européenne (SEPA Direct Debit) Page : 1 topaccount : La domiciliation européenne (SEPA Direct Debit) Page : 1 1. Introduction...2 1.1 Définition...2 1.2 Les principales différences par rapport à la domiciliation actuelle belge...3 1.3 Core en

Plus en détail

Quelles sont les conséquences d une migration de DOM80 vers SDD (SEPA) pour CODA2.3?

Quelles sont les conséquences d une migration de DOM80 vers SDD (SEPA) pour CODA2.3? Financial S upp ly C hai n SEPA Impact de SEPA dans le reporting CODA2.3 pour la domiciliation européenne SEPA version mars 2014 www.ing.be/sepa Ce guide de référence a pour but de vous aider à réconcilier

Plus en détail

Le prélèvement SEPA. Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA

Le prélèvement SEPA. Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA Le prélèvement SEPA Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA QU EST-CE QUE LE PRÉLÈVEMENT SEPA? Vous émettez des prélèvements SEPA afin que vos clients vous règlent automatiquement

Plus en détail

SEPA Service Center Guide d utilisateur

SEPA Service Center Guide d utilisateur SEPA Service Center Guide d utilisateur Se connecter à la plate-forme SEPA... 3 Gérer votre profil client... 4 Activer des nouveaux mandats... 10 Activer un mandat de domiciliation individuel sur la plate-forme...11

Plus en détail

SEPA Direct Debit. Brochure d information

SEPA Direct Debit. Brochure d information SEPA Direct Debit Brochure d information Table des matières SEPA généralités 3 Qu est-ce que le SEPA? 3 Quelles sont les conséquences du SEPA? 3 SEPA Credit Transfer 4 SEPA Credit Transfer (SCT) : qu est-ce

Plus en détail

Guide SEPA. Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014

Guide SEPA. Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014 Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014 «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises et les

Plus en détail

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS?

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? 1. SEPA pour les consommateurs - en bref Qu est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA)

Plus en détail

Manuel d utilisation de la version en ligne. Février 2013

Manuel d utilisation de la version en ligne. Février 2013 Manuel d utilisation de la version en ligne Février 2013 Sommaire I- Contrôle de la saisie dans les formulaires... 3 II- Module de configuration... 4 1- Données créancier... 5 2- Préférences... 6 III-

Plus en détail

Manuel de transmission électronique du reporting titre par titre des établissements de crédit

Manuel de transmission électronique du reporting titre par titre des établissements de crédit Manuel de transmission électronique du reporting titre par titre Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction... 3 2 Transmission... 4 2.1 Attribution du nom du fichier... 4 2.2 Moyen de transmission...

Plus en détail

Formats SEPA - une introduction à l XML. version mars 2014. ing.be/sepa

Formats SEPA - une introduction à l XML. version mars 2014. ing.be/sepa Financial Supply Chain SEPA Formats SEPA - une introduction à l XML version mars 2014 ing.be/sepa INTRODUCTION 1 INTRODUCTION À XML 2 Qu est-ce qu XML? 2 Qu est-ce qu un «root element»? 2 Quelles sont

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

Check-list destinée aux clients de la SaarLB aux fins de migration vers le schéma de paiement SEPA

Check-list destinée aux clients de la SaarLB aux fins de migration vers le schéma de paiement SEPA Check-list destinée aux clients de la SaarLB aux fins de migration vers le schéma de paiement SEPA Mise à jour de juillet 2013 Si vous avez d autres questions sur la migration vers le SEPA, n hésitez pas

Plus en détail

SEPA DIRECT DEBIT LA DOMICILIATION EUROPÉENNE

SEPA DIRECT DEBIT LA DOMICILIATION EUROPÉENNE SEPA DIRECT DEBIT LA DOMICILIATION EUROPÉENNE CONTENU INTRODUCTION 3 LE DOMICILIATION EUROPÉENNE ( SEPA DIRECT DEBIT ) 4 LE MANDAT DE LA DOMICILIATION EUROPÉENNE 6 «CORE» ET «B2B» : DEUX SCHÉMAS DISTINCTS

Plus en détail

Création d un fichier XML pour la domiciliation européenne SEPA Core à partir d un fichier.csv en Telelink6. Version mars 2014. ing.

Création d un fichier XML pour la domiciliation européenne SEPA Core à partir d un fichier.csv en Telelink6. Version mars 2014. ing. Financial Supply Chain SEPA Création d un fichier XML pour la domiciliation européenne SEPA Core à partir d un fichier.csv en Telelink6 Version mars 2014 ing.be/sepa 1. INTRODUCTION 3 2. COMMENT CRÉER

Plus en détail

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA SEPA info Nous avons anticipé les impacts de ces évolutions de Place sur nos relations «banque à client». Nous vous tiendrons donc périodiquement

Plus en détail

SEPA Direct Debit. professionnels. Bien commencer avec la domiciliation européenne

SEPA Direct Debit. professionnels. Bien commencer avec la domiciliation européenne SEPA Direct Debit professionnels Bien commencer avec la domiciliation européenne Sommaire Intro SEPA Direct Debit 3 Créer un nouveau SDD Business to Customer (B2C) 5 Créer un nouveau SDD Business to Business

Plus en détail

Finalisez votre migration vers le SEPA

Finalisez votre migration vers le SEPA S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Finalisez votre migration vers le SEPA entreprises L ambition du projet S PA (Single Payments Area) est de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros, commune

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

Business Pack @ Record Bank

Business Pack @ Record Bank Business Pack @ Record Bank Agenda 1. Record Bank: qui sommes-nous? 2. Qu est-ce que le Business Pack? Evolution de Record Bank 1 e fusion: 2001 Sodefina Patriotique Banque d épargne SEFB Record Bank DIPO

Plus en détail

Conditions Tarifaires Entreprises. Commerzbank Paris

Conditions Tarifaires Entreprises. Commerzbank Paris Conditions Tarifaires Entreprises Commerzbank Paris Tarifs en vigueur au 01/02/2015 Sommaire 03 04 05 06 07 08 09 10 10 11 Gestion du compte courant Paiements domestiques Paiements internationaux La Banque

Plus en détail

Le sens du code-pays dans la sous-division 06 (positions 113-114) a été explicité. 1. Informations générales...2

Le sens du code-pays dans la sous-division 06 (positions 113-114) a été explicité. 1. Informations générales...2 p. 1 Paiements étrangers Le standard bancaire Paiements étrangers décrit l'échange électronique des ordres de paiement en euros ou en devises transmis par le client à sa banque. Pour les paiements en euros

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Professionnels et les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014?

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? bnpparibas.net/entrepros 01 Le S PA : Single Euro Payments Area Les nouveaux instruments de paiement

Plus en détail

Conseils pour l exploitation des relevés de comptes reçus en télétransmission par les protocoles EDI WEB ou EBICS.

Conseils pour l exploitation des relevés de comptes reçus en télétransmission par les protocoles EDI WEB ou EBICS. Conseils pour l exploitation des relevés de comptes reçus en télétransmission par les protocoles EDI WEB ou EBICS. Les relevés de comptes transmis via ces protocoles respectent la norme CFONB (Comité Français

Plus en détail

SEPA L Espace unique de paiement en euro

SEPA L Espace unique de paiement en euro SEPA L Espace unique de paiement en euro Introduction Le 28 janvier 2008 est la date officielle du lancement de l espace unique de paiement en euro («Single Euro Payment Area», SEPA). La migration vers

Plus en détail

Documentation S216 Builder (v2.0)

Documentation S216 Builder (v2.0) Documentation S216 Builder v2.0 Table des matières Section Header... 2 1. 2. 3. 4. 5. Informations Header...2 Bouton administration...2 Bouton configuration du Header...3 Bouton langue...3 Vue globale...4

Plus en détail

Amaris Gestion version 1.B.050 Mai 2014

Amaris Gestion version 1.B.050 Mai 2014 Amaris Gestion version 1.B.050 Mai 2014 Liste des corrections en standard Date de sortie : 13/05/2014 Version corrective Version précédente 1.B.049 Module Bénéficiaires : les rubriques confidentielles

Plus en détail

Cash Management. BGL BNP Paribas : votre partenaire de référence en Cash Management. Un réseau unique. bgl.lu

Cash Management. BGL BNP Paribas : votre partenaire de référence en Cash Management. Un réseau unique. bgl.lu Cash Management BGL BNP Paribas : votre partenaire de référence en Cash Management Un réseau unique BGL BNP Paribas, acteur majeur et historique de la place luxembourgeoise, dispose de l un des plus vastes

Plus en détail

Création d un fichier XML pour la domiciliation européenne SEPA B2B à partir d un fichier.csv en Telelink6. Version mars 2014. ing.

Création d un fichier XML pour la domiciliation européenne SEPA B2B à partir d un fichier.csv en Telelink6. Version mars 2014. ing. Financial Supply Chain SEPA Création d un fichier XML pour la domiciliation européenne SEPA B2B à partir d un fichier.csv en Telelink6 Version mars 2014 ing.be/sepa 1. INTRODUCTION 3 2. COMMENT CRÉER UN

Plus en détail

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE GUIDE POUR RÉUSSIR SA MIGRATION QUELLES SONT LES ÉTAPES PRÉALABLES? 1 Convertir ses RIB en BIC-IBAN 4

Plus en détail

Single Euro Payments Area*

Single Euro Payments Area* SEPA info Single Euro Payments Area* * Espace Unique de Paiements en Euro Qu est-ce que SEPA? Les objectifs du SEPA Les 3 nouveaux instruments du SEPA Le SEPA en 3 phases > planning prévisionnel de migration

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole vous accompagne dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le SEPA (Single Euro Payments

Plus en détail

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Le SEPA de quoi s agit-il Qu est-ce que SEPA? SEPA Single Euro Payments Area / Espace unique de paiement en euros Une suite logique de l intégration financière

Plus en détail

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA Ordre du Jour Introduction IEDOM et FBF Présentation SEPA et les Entreprises Partage d expériences Questions- Réponses TITRE TITRE TITRE

Plus en détail

FICHE FONCTIONNELLE CPT03 PRELEVEMENTS. Copyright WaveSoft Comptabilité & Gestion Commerciale 1/13

FICHE FONCTIONNELLE CPT03 PRELEVEMENTS. Copyright WaveSoft Comptabilité & Gestion Commerciale 1/13 Activation de la gestion des prélèvements Paramétrage... 2 Informations bancaires des fiches compte et client... 2 Informations relatives au format SEPA... 3 Préférences Dossier... 4 Gestion des prélèvements...

Plus en détail

NOM... Prénom... Né(e) le... /... /... Situation familiale : Nom et prénom(s) du conjoint :... Nb d enfants à charge : Adresse :... Ville :...

NOM... Prénom... Né(e) le... /... /... Situation familiale : Nom et prénom(s) du conjoint :... Nb d enfants à charge : Adresse :... Ville :... Centre de Gestion rue Albert Briand - BP 4286 Tél. 05 08 41 42 79 Fax 05 08 41 09 32 S P M Bulletin d adhésion Nouvelle adhésion Avenant - N d adhérent Je soussigné(e) M. Mme NOM... Prénom... Né(e) le...

Plus en détail

Conseils pour l exploitation des relevés de Comptes reçus en télétransmission par les protocoles ediweb ou ebics

Conseils pour l exploitation des relevés de Comptes reçus en télétransmission par les protocoles ediweb ou ebics Conseils pour l exploitation des relevés de Comptes reçus en télétransmission par les protocoles ediweb ou ebics Les relevés de comptes transmis via ces protocoles respectent la norme CFONB (Comité français

Plus en détail

Checklist SEPA pour ERP s (packages comptables)

Checklist SEPA pour ERP s (packages comptables) Checklist SEPA pour ERP s (packages comptables) version juillet 2012 www.ingsepa.com Financial Supply Chain SEPA Cette liste reprend 11 questions qui détermineront si votre système ERP 1 est prêt pour

Plus en détail

Echanges de Données Informatisées (EDI)

Echanges de Données Informatisées (EDI) Echanges de Données Informatisées (EDI) A L ATTENTION DES RESPONSABLES COMPTABLES ET FINANCIERS! IMPORTANT Evolution des paramètres pour le rapprochement bancaire de vos relevés de comptes EDI Si vous

Plus en détail

Tout pour gérer vos comptes pro en ligne

Tout pour gérer vos comptes pro en ligne _FR E-BANKING Tout pour gérer vos comptes pro en ligne Vous avant tout MultiLine, un véritable outil de gestion financière Optez pour MultiLine, la plateforme d internet banking multibancaire spécifiquement

Plus en détail

Evolutions du Relevé de Compte 120 caractères pour les opérations de virements et de prélèvements SEPA

Evolutions du Relevé de Compte 120 caractères pour les opérations de virements et de prélèvements SEPA Evolutions du Relevé de Compte 120 caractères pour les opérations de virements et de prélèvements SEPA MARS 2010 Version Validée : 2.0 Objet : l objet de ce document est de présenter les évolutions nécessaires

Plus en détail

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique i Mémo SEPA i Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique QUELQUES NOTIONS Le 1er février 2014, la norme SEPA devient obligatoire pour l'ensemble des virements et prélèvements en euros à l'intérieur de

Plus en détail

LES POINTS D ATTENTION JURIDIQUES ET TECHNIQUES DE LA MISE EN PLACE

LES POINTS D ATTENTION JURIDIQUES ET TECHNIQUES DE LA MISE EN PLACE Catherine Gondelmann Bredin explain@orange.fr LES POINTS D ATTENTION JURIDIQUES ET TECHNIQUES DE LA MISE EN PLACE CONFERENCE ASFFOR DU 22 AVRIL 2013 CADRAGE GÉNÉRAL DU SDD Comparaison Prélèvement national

Plus en détail

Guide d'implémentation - Échanges de fichiers

Guide d'implémentation - Échanges de fichiers Guide d'implémentation - Échanges de fichiers Gestion des paiements par identifiant PayZen 2.3 Version du document 1.6 Sommaire 1. HISTORIQUE DU DOCUMENT... 3 2. CONTACTER L'ASSISTANCE TECHNIQUE...4 3.

Plus en détail

Quelles sont les informations obligatoirement présentes sur le mandat?

Quelles sont les informations obligatoirement présentes sur le mandat? Qu est-ce que le prélèvement SEPA? Le prélèvement SEPA remplace l autorisation de prélèvement telle que nous la connaissions. Le mandat a pour fonction de rendre plus sûres les transactions bancaires.

Plus en détail

LSC et les prélèvements SEPA

LSC et les prélèvements SEPA LSC et les prélèvements SEPA La version 5.5.5 de LSC intègre le norme SEPA (Single Euro Payment Area ou Espace Unique de Paiements en Euro). A partir de cette version, il est possible de gérer les prélèvements

Plus en détail

COLLECTE BALANCE DES PAIEMENTS. Recueil des instructions aux déclarants directs non bancaires du secteur financier

COLLECTE BALANCE DES PAIEMENTS. Recueil des instructions aux déclarants directs non bancaires du secteur financier COLLECTE BALANCE DES PAIEMENTS Recueil des instructions aux déclarants directs non bancaires du secteur financier TABLE DES MATIERES 1. PRINCIPES GENERAUX 3 1.1. INTRODUCTION 3 1.2. COLLECTE DES INFORMATIONS

Plus en détail

Agenda. Migration vers SEPA dans quelques autres pays. Sentenial Positionnement. Sentenial Produit et Références. Sources externes :

Agenda. Migration vers SEPA dans quelques autres pays. Sentenial Positionnement. Sentenial Produit et Références. Sources externes : Sentenial Agenda Migration vers SEPA dans quelques autres pays Sentenial Positionnement Sentenial Produit et Références Sources externes : ABE Clearing, Febelfin, ING, NFS, Sixt, DSGV Quelques pays Belgique

Plus en détail

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Professionnels Serez-vous prêts au 1 er février 2014? VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS LE GUIDE POUR PRÉPARER VOTRE MIGRATION. Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des moyens

Plus en détail

Manuel utilisateur e-remises

Manuel utilisateur e-remises Manuel utilisateur e-remises Volet Gestion des Mandats et Prélèvements SEPA Version V.3 Présentation générale Sommaire site e-remises Volet Gestion des mandats et prélèvements SEPA Mode opératoire pour

Plus en détail

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Comité National SEPA SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Fiche n 1 Quels sont les pré-requis à remplir avant de débuter vos tests fonctionnels?

Plus en détail

SEPA Direct Debit La domiciliation dans un marché unifié pour les paiements européens au 1er février 2014

SEPA Direct Debit La domiciliation dans un marché unifié pour les paiements européens au 1er février 2014 SEPA Direct Debit La domiciliation dans un marché unifié pour les paiements européens au 1er février 2014 CONTENU 1. LES DOMICILIATIONS SEPA 2. LES DOMICILIATIONS ET SEPA 3. FONCTIONNEMENT DE LA DOMICILIATION

Plus en détail

La norme SEPA. L harmonisation européenne se poursuit avec la création d un espace unique européen des moyens de paiement en euros le :

La norme SEPA. L harmonisation européenne se poursuit avec la création d un espace unique européen des moyens de paiement en euros le : La norme SEPA La norme SEPA L harmonisation européenne se poursuit avec la création d un espace unique européen des moyens de paiement en euros le : 2 La norme SEPA Les établissements scolaires doivent

Plus en détail

Harmonisation du trafic des paiements en Suisse L offre du Credit Suisse reste diversifiée et axée sur la clientèle

Harmonisation du trafic des paiements en Suisse L offre du Credit Suisse reste diversifiée et axée sur la clientèle Harmonisation du trafic des paiements en Suisse L offre du Credit Suisse reste diversifiée et axée sur la clientèle Pourquoi la Suisse harmonise-t-elle le trafic des paiements conformément à la norme ISO

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes accompagne les Professionnels / Entreprises dans le nouvel environnement

Plus en détail

DEMANDE DE CARTE MASTERCARD CORPORATE/CORPORATE PLUS OU RELATED CARD LIEE AU COMPTE PRIVE DONNEES DE L EMPLOYEUR

DEMANDE DE CARTE MASTERCARD CORPORATE/CORPORATE PLUS OU RELATED CARD LIEE AU COMPTE PRIVE DONNEES DE L EMPLOYEUR DEMANDE DE CARTE MASTERCARD CORPORATE/CORPORATE PLUS OU RELATED CARD LIEE AU COMPTE PRIVE Nom de la société (max. 24 caractères): R E M P L I R E N M A J U S C U L E S S. V. P. DONNEES DE L EMPLOYEUR Rue:...

Plus en détail

Bicanisation (Paie / Comptabilité)

Bicanisation (Paie / Comptabilité) Bicanisation (Paie / Comptabilité) Avec l avènement du SEPA et des nouveaux formats de fichiers européens, le renseignement du RIB de vos tiers pour effectuer vos remises en banque ne sera plus suffisant.

Plus en détail

Migration ISO 20022 du trafic des paiements en Suisse

Migration ISO 20022 du trafic des paiements en Suisse Migration ISO 20022 du trafic des paiements en Suisse «Swiss Banking Operations Forum» Andreas Galle, responsable Business Management, SIX Interbank Clearing SA 5 mai 2015 Initiative Migration du trafic

Plus en détail

Manuel Utilisateur : RENOUVELEMENT DU CERTIFICAT LUXTRUST V1.40

Manuel Utilisateur : RENOUVELEMENT DU CERTIFICAT LUXTRUST V1.40 Manuel Utilisateur : RENOUVELEMENT DU CERTIFICAT LUXTRUST V1.40 Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJECT DU DOCUMENT... 3 2. RESUME DES OPERATIONS... 4 2.1 DIAGRAMME DES ÉTAPES... 4 3. ANNONCE

Plus en détail

SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES TIPSEPA. Objet du document

SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES TIPSEPA. Objet du document SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES TIPSEPA Objet du document Spécifications fonctionnelles et techniques TIPSEPA Version 1.9 Date de création 13/03/2014 Date de dernière modification 23/02/2015

Plus en détail

Guide SEPA. «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA. «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Page

Plus en détail

Conseils pour l exploitation des relevés de comptes reçus en télétransmission

Conseils pour l exploitation des relevés de comptes reçus en télétransmission Conseils pour l exploitation des relevés de comptes reçus en télétransmission par les protocoles EDIWEB ou EBICS Les relevés de comptes transmis via ces protocoles respectent la norme CFONB (Comité français

Plus en détail

Atelier UniverSwiftnet Syrtals - Cegedim

Atelier UniverSwiftnet Syrtals - Cegedim Atelier UniverSwiftnet Syrtals - Cegedim Mandat électronique SEPA et signature : de la dématérialisation au risque de fraude zéro Hervé Lorieul Consultant Associé Syrtals le 12 février 2013 Jean-Marie

Plus en détail

Contrat de Souscription : CA Certificat + Conditions Générales d Utilisation Annexe 2 : Guide de souscription

Contrat de Souscription : CA Certificat + Conditions Générales d Utilisation Annexe 2 : Guide de souscription Contrat de Souscription : CA Certificat + Conditions Générales d Utilisation Annexe 2 : Guide de souscription Pour souscrire le service, le Client doit disposer des logiciels pré-requis indiqués ci-dessous

Plus en détail

Manuel Utilisateur : RENOUVELEMENT DU CERTIFICAT LUXTRUST V1.42

Manuel Utilisateur : RENOUVELEMENT DU CERTIFICAT LUXTRUST V1.42 Manuel Utilisateur : RENOUVELEMENT DU CERTIFICAT LUXTRUST V1.42 Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJECT DU DOCUMENT... 3 2. RESUME DES OPERATIONS... 4 2.1 DIAGRAMME DES ÉTAPES... 4 3. ANNONCE

Plus en détail

480.79 fr 07.2015 PF. Manuel des utilisateurs PostFinance SA pour l harmonisation du trafic des paiements (ISO 20022)

480.79 fr 07.2015 PF. Manuel des utilisateurs PostFinance SA pour l harmonisation du trafic des paiements (ISO 20022) 480.79 fr 07.2015 PF Manuel des utilisateurs PostFinance SA pour l harmonisation du trafic des paiements (ISO 20022) Suivi des clients Service à la clientèle Documents de compte Conseil et vente Téléphone

Plus en détail

Plate-forme de tests des fichiers XML virements SEPA et prélèvements SEPA. Guide d'utilisation

Plate-forme de tests des fichiers XML virements SEPA et prélèvements SEPA. Guide d'utilisation Plate-forme de tests des fichiers XML virements SEPA et prélèvements SEPA Guide d'utilisation 8 novembre 2013 2/14 Table des matières 1 Introduction... 3 2 Accès au service... 3 3 Aperçu du service...

Plus en détail

Exit DOM 80. Enter SEPA DIRECT DEBIT : migration de la domiciliation belge.

Exit DOM 80. Enter SEPA DIRECT DEBIT : migration de la domiciliation belge. Exit DOM 80. Enter SEPA DIRECT DEBIT : migration de la domiciliation belge. Outre le virement européen et le paiement par carte, le SEPA Direct Debit (ou domiciliation européenne) a également été développé

Plus en détail

Présentation du SEPA. Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros)

Présentation du SEPA. Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros) L essentiel du SEPA Présentation du SEPA Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros) Après la mise en place de l euro, l harmonisation européenne se poursuit avec

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE Comment ouvrir un compte société pour accéder aux services de Keytrade Bank Luxembourg S.A. COMPLETEZ ET SIGNEZ... La demande d ouverture de compte et joignez les

Plus en détail

Manuel Utilisateur : INSTALLATION DE L APPLICATION SOFIE V1.40

Manuel Utilisateur : INSTALLATION DE L APPLICATION SOFIE V1.40 Manuel Utilisateur : INSTALLATION DE L APPLICATION SOFIE V1.40 Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DU DOCUMENT... 3 2. RESUME DES OPERATIONS... 4 2.1 DIAGRAMME DES ÉTAPES... 4 3. PRE-REQUIS

Plus en détail

L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens. Direction des affaires économiques de la CGPME

L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens. Direction des affaires économiques de la CGPME L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens Direction des affaires économiques de la CGPME SEPA (Single Euro Payment Area) Harmonisation des moyens

Plus en détail

DEMANDE DE CARTE MASTERCARD CORPORATE GOLD OU RELATED CARD LIEE AU COMPTE PRIVE DONNEES DE L EMPLOYEUR

DEMANDE DE CARTE MASTERCARD CORPORATE GOLD OU RELATED CARD LIEE AU COMPTE PRIVE DONNEES DE L EMPLOYEUR DEMANDE DE CARTE MASTERCARD CORPORATE GOLD OU RELATED CARD LIEE AU COMPTE PRIVE Nom de la société (max. 24 caractères): R E M P L I R E N M A J U S C U L E S S. V. P. DONNEES DE L EMPLOYEUR Rue:... N :...

Plus en détail

Guide d implémentation. Gestion des paiements par identifiant

Guide d implémentation. Gestion des paiements par identifiant Guide d implémentation - Echange de fichiers - Gestion des paiements par identifiant Version 1.5 Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa Nom

Plus en détail

Gestion électronique des procurations

Gestion électronique des procurations Gestion électronique des procurations Table des matières Généralités... 2 1. Approuver des procurations... 4 1.1 Section «Procurations à approuver»... 4 1.2 Section «Signaux»... 6 1.3 Messages particuliers...

Plus en détail

Manuel Utilisateur : RENOUVELEMENT DU CERTIFICAT LUXTRUST V1.44

Manuel Utilisateur : RENOUVELEMENT DU CERTIFICAT LUXTRUST V1.44 Manuel Utilisateur : RENOUVELEMENT DU CERTIFICAT LUXTRUST V1.44 Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJECT DU DOCUMENT... 3 2. RESUME DES OPERATIONS... 4 2.1 DIAGRAMME DES ÉTAPES... 4 3. ANNONCE

Plus en détail

Manuel de transmission électronique du rapport BOP 1.1 «Ventilation de certains éléments du compte de résultat des établissements de crédit»

Manuel de transmission électronique du rapport BOP 1.1 «Ventilation de certains éléments du compte de résultat des établissements de crédit» Manuel de transmission électronique du rapport BOP 1.1 «Ventilation de certains éléments du compte de résultat des établissements de crédit» Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction... 3 2

Plus en détail

Virement SEPA Réussir Votre Migration

Virement SEPA Réussir Votre Migration Virement SEPA Réussir Votre Migration Date de Publication : 28/05/13 1 Pourquoi ce guide? 3 Lexique des icones 4 Qu est-ce que le Virement SEPA? 5 Valider la compatibilité de vos outils - Fiche 1 6 Convertir

Plus en détail

Règlement Spécial des Opérations de Paiement

Règlement Spécial des Opérations de Paiement Règlement Spécial des Opérations de Paiement 01/08/2015 I. Généralités Article 1 er Objet 1.1. Le présent Règlement Spécial des Opérations de Paiement (ci-après dénommé «le Règlement Spécial») définit

Plus en détail

Les Ateliers Métiers 2015. L ISO 20022 et tellement plus 10/09/2015

Les Ateliers Métiers 2015. L ISO 20022 et tellement plus 10/09/2015 Les Ateliers Métiers 2015 L ISO 20022 et tellement plus encore 10/09/2015 Cadre réglementaire de la mobilité bancaire - Principes généraux Mobilité : Dans la pratique Mobilité : Un peu d histoire Les flux

Plus en détail

Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA.

Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. Septembre 2013 TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES...2 CONTEXTE...3

Plus en détail

Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe. 23 juin 2015

Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe. 23 juin 2015 Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe 23 juin 2015 Intervenant Christelle Chabaud Chargée d Affaires International CIC Vallée du Rhône Languedoc christelle.chabaud@cic.fr Comment

Plus en détail