Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe. 23 juin 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe. 23 juin 2015"

Transcription

1 Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe 23 juin 2015

2 Intervenant Christelle Chabaud Chargée d Affaires International CIC Vallée du Rhône Languedoc

3 Comment qualifier les moyens de paiement? Facilité d utilisation Coût Couverture du risque d impayé Maîtrise de la date d encaissement Possibilité de rejet après encaissement

4 INTERNATIONAL Les moyens de paiement internationaux Quels sont les moyens de paiement pour les flux internationaux? Virement Prélèvement SEPA Carte bancaire Chèque Effet de commerce Remise documentaire Obligation bancaire de paiement Crédit documentaire Lettre de crédit Stand-by Transfer SEPA direct debit Credit card Check draft (bill of exchange) /promissory note documentary remittance Bank Payment Obligation Letter of Credit (L/C) or documentary credit Stand-by letter of credit Rappel : Le choix du moyen de paiement sera fonction du degré du risque d insolvabilité de l acheteur, du risque pays et des règles locales

5 1. Virements

6 Single Euro Payments Area - SEPA Quel est le périmètre géographique du SEPA? Zone Euro Allemagne Autriche Belgique Chypre Espagne Estonie Finlande France Grèce Irlande Italie Lettonie Lituanie Luxembourg Malte Pays-Bas Portugal Slovaquie Slovénie Union Européenne Zone non euro Bulgarie Croatie Danemark Hongrie Pologne République Tchèque Roumanie Royaume-Uni Suède + les 6 pays suivants: Norvège Liechtenstein Islande Suisse Monaco Saint Marin

7 Les moyens de paiement SEPA Virement SEPA (SEPA Credit Transfer) Prélèvement SEPA (SEPA Direct Debit) Paiement par carte bancaire SEPA (SEPA Card Payment) Objectifs du SEPA : Standardisation des moyens de paiement européens en euro Diminution des coûts Réduction des délais de traitement

8 Prélèvement SEPA : SEPA Direct Debit Règles communes : prélèvements dans la zone SEPA, en euros, utilisant le couple BIC/IBAN sous format XML ISO Prélèvement standard SDD Core Utilisable pour tout débiteur Absence de contrôle du mandat par la banque, conservé par le créancier Contestation possible Sous 8 semaines pour tout motif Sous 13 mois en cas d absence de mandat signé 5j de délai de rejet par la banque du débiteur Prélèvement interentreprises SDD B2B Interentreprises uniquement Enregistrement préalable du mandat fourni par le débiteur auprès de sa banque Présentation accélérée (J-1) Remboursement d une transaction autorisée impossible 2j de délai de rejet par la banque du débiteur

9 Virement SEPA Les avantages Tarification identique à un virement domestique Diminution des délais de traitement (un jour) Libellé comportant une zone de texte plus importante (140 caractères) Les caractéristiques En euro Ordinaire non urgent Entre deux comptes tenus par des établissements de la zone SEPA À frais partagés (share) Utilisation du couple BIC / IBAN BIC : identifiant unique de la banque à 8 positions - ex : CMCIFRPP IBAN : numéro de compte au format international si français : 27 caractères

10 Virements ordinaires internationaux Les caractéristiques du virement international GIE interbancaire qui gère le réseau de télécommunication interbancaire mondial Leader incontesté des transferts de messages financiers par télécommunication 7000 membres repartis dans environ 200 pays Choix de la devise Informations à donner BIC de la banque destinataire Numéro de compte du bénéficiaire Code économique motif Répartition possible des frais (OUR/SHA/BEN) Délai de traitement variable L ensemble des flux hors SEPA sont traités par SWIFT Initié au bon vouloir de votre client! 10

11 Schéma d un virement international SWIFT Exemple : Une entreprise chinoise achète un bien à une société française pour un montant de USD payable par virement. La banque française est CIC, la banque chinoise est Bank of China. Donneur d ordre (Acheteur chinois) Bénéficiaire (Exportateur français) Instruction d effectuer le virement Débit du compte Banque correspondante - Citibank New York- Instruction d effectuer la couverture USD du virement MT 202 Couverture = Paiement Banque correspondante - HSBC New York- Couverture du virement Information de réception d un virement - Crédit du compte Banque de l importateur - Bank Of China - Information sur l envoi d un virement MT 202 Banque de l exportateur - CIC - Une devise ne quitte jamais son pays!

12 Sanctions financières internationales Qui est concerné? Les banques Les ressortissants (personnes physiques et morales) Soumis à la réglementation française et de l UE Sanctions sectorielles Sanctions individuelles ET une opération en dollar US est soumise de surcroît à la réglementation américaine (OFAC).

13 2. Moyens de paiement soumis à la réglementation locale

14 Les chèques étrangers A proscrire Il ne fait pas partie des moyens de paiement SEPA. Il est soumis au droit national et donc présente des risques différents selon le pays. Certification, visa ou aval possible suivant les particularités locales. Exemples de règles locales Opposition possible pendant 6 mois après émission au Royaume-Uni Révocation du chèque allemand possible à l expiration du délai de présentation (8 jours de la date d émission) si non-présenté Mentions à apposer en endos pour certaines banques suisses

15 Les effets de commerce Lettre de change (draft) Effet de commerce émis par l exportateur (tireur) tiré sur son client (tiré) par lequel ce dernier s engage, en l acceptant, à effectuer le paiement chez un tiers désigné (banque domiciliataire) à une date d échéance déterminée. Billet à ordre (promissory note) Contrairement à la lettre de change, il est émis par l acheteur qui s engage à payer à une date déterminée à la banque domiciliataire.

16 Les effets de commerce Soumis au droit national (y compris dans la zone SEPA) et donc présente des risques différents selon le pays. Vigilance sur les mentions obligatoires, les délais de présentation, les modalités de recours différents dans chaque pays L acceptation ne supprime pas le risque d impayé Harmonisation du droit cambiaire pour les pays signataires de la convention de Genève. Possibilité d obtenir l aval bancaire pour sécuriser ce moyen de paiement.

17 3. Moyens de paiement régis par les règles de l ICC

18 Qui est l ICC? Organisation existant depuis 1919, basée à Paris Création de standards internationaux pour faciliter et régir le commerce international Incoterms Règles et usances Contrats modèles Plateforme d échanges permanents d experts et d entreprises du monde entier Mise à jour des règles en lien avec les pratiques observées Clarification des points d interprétation Actions à destination des institutions internationales (ONU, G20) Standards reconnus dans la plupart des pays : banques, sociétés privées, institutions

19 La remise documentaire L exportateur mandate sa banque pour qu elle remette un jeu de documents: contre le paiement : Cash Against Document contre l acceptation d un effet : Acceptation Against Document Donneur d ordre (Exportateur) 1- conclusion du contrat commercial 2- expédition des marchandises Tiré (Acheteur) 3- Envoi du jeu de documents 7- paiement 5- remise des documents contre paiement ou acceptation Banque remettante (CIC) 6- paiement 4- expédition des documents Banque présentatrice

20 La remise documentaire Intérêt et limites Intérêt dans les cas suivants Meilleure protection qu attendre un virement après expédition Pays où la réglementation l impose (ex : Algérie) Opérations de petit montant : moins coûteux que le crédoc La marchandise est expédiée avant paiement Les documents transmis doivent être indispensables au retrait de la marchandise pour présenter une réelle sécurité. A éviter donc pour le transport routier Pas d obligation préalable de payer pour l acheteur Coût du rapatriement de la marchandise? Fiabilité des douanes locales? Comment mieux se couvrir? Document de transport au nom de la banque présentatrice : bon de cession Cas du transport maritime : pas d envoi de connaissement hors remdoc Aval bancaire dans le cas d une acceptation

21 Le crédit documentaire L acheteur (donneur d ordre) demande à sa banque (banque émettrice) de s engager irrévocablement à payer la somme convenue au vendeur (bénéficiaire) à réception des documents conformes dans les délais impartis. La banque étrangère s engage à payer aux conditions fixées par le crédoc. Outil le plus complet pour maîtriser le risque de non-paiement sur exportation. Le bénéficiaire du crédit documentaire (l exportateur) présente les documents qui doivent être conformes aux termes du CREDOC.

22 Le crédit documentaire Déroulement d une opération - Emission Donneur d ordre (acheteur) 1- conclusion du contrat commercial Bénéficiaire (vendeur) 2- Demande d ouverture de crédit documentaire Seule cette étape matérialise et authentifie l engagement de la banque émettrice. 4- Notification Banque émettrice 3- Ouverture Banque notificatrice (CIC)

23 Le crédit documentaire Quelques conseils Lors de l émission Négocier les termes de paiement dès le contrat commercial Projet / «draft» du crédoc Imposer la banque notificatrice Attendre la notification pour lancer la production et les achats Relire soigneusement le crédit documentaire Vérifier les conditions de réalisation Valider votre capacité à fournir les documents dans les délais Aucun document dépendant de l acheteur Demander l avis de votre transporteur et de votre banque Amender ou refuser si nécessaire

24 Le crédit documentaire Déroulement d une opération - Utilisation Donneur d ordre (acheteur) 8- Remise des documents conformes et débit du compte 5- Expédition de la marchandise 6- Présentation des documents conformes Bénéficiaire (vendeur) 10- Paiement Banque émettrice 9- Paiement 7- Envoi des documents Banque notificatrice (CIC)

25 Le crédit documentaire Quelques conseils Lors de l émission Négocier les termes de paiement dès le contrat commercial Projet / «draft» du crédoc Imposer la banque notificatrice Attendre la notification pour lancer la production et les achats Relire soigneusement le crédit documentaire Vérifier les conditions de réalisation Valider votre capacité à fournir les documents dans les délais Aucun document dépendant de l acheteur Demander l avis de votre transporteur et de Lors de l utilisation Importance de la conformité Examen des documents soumis aux règles de l ICC (RUU 600 et PBIS) Respect des termes du crédoc Toute irrégularité délie la banque et l acheteur de leurs engagements Demande de levée d irrégularité Documents restitués en cas de refus Documents reconnus conformes = paiement ou engagement de payer à la date prévue de la banque émettrice votre banque Amender ou refuser si nécessaire

26 Le crédit documentaire Et si la banque émettrice ne payait pas? Si les documents ont été reconnus conformes, l impayé de la banque émettrice peut provenir de : Risque banque : faillite, manque de liquidité, Risque pays : instabilité politique, difficultés financières, réserves de change, La banque notificatrice n a pas l obligation de payer. Toutefois, l exportateur peut lui demander de garantir le paiement dû par la banque émettrice. Si elle en a convenance, la banque notificatrice peut s engager à payer les documents dans les mêmes conditions que la banque émettrice, c est la confirmation. 26

27 Le crédit documentaire La confirmation En apposant sa confirmation, la banque confirmante : garantit à l exportateur la solvabilité de la banque émettrice prend à sa charge le risque politique de non transfert s engage à payer dès présentation des documents conformes si le paiement est à vue, ou à la date d échéance, si des délais de paiement ont été accordés à l importateur. 27

28 Confirmation : quelques conseils Interrogez votre banque avant ouverture pour valider que la confirmation est possible (et connaître le coût) : Montant et durée du crédoc Pays et nom de la banque émettrice (BIC dans l idéal) Méfiez-vous des banques confirmantes filiales des banques émettrices! Possibilité de confirmation silencieuse si votre interlocuteur refuse que le crédoc soit confirmé Refus assez courant en Chine continentale et en péninsule arabique Ne couvre pas le risque technique

29 Le crédit documentaire confirmé Déroulement d une opération - Emission Donneur d ordre (acheteur) 1- conclusion du contrat commercial Bénéficiaire (vendeur) 2- Demande d ouverture de crédit documentaire confirmé Cette étape engage la banque confirmante. Le vendeur n a plus d autre risque que celui du CIC! 4- Confirmation Banque émettrice 3- Ouverture Banque confirmante (CIC)

30 Le crédit documentaire confirmé Déroulement d une opération - Utilisation Donneur d ordre (acheteur) 9- Remise des documents conformes et débit du compte 5- Expédition de la marchandise 6- Présentation des documents conformes Bénéficiaire (vendeur) 7- Paiement Banque émettrice 10- Paiement 8- Envoi des documents Banque confirmante (CIC)

31 Stand-by letter of credit La lettre de crédit stand-by est une garantie de paiement destinée à couvrir le bénéficiaire (exportateur) contre le risque de non respect par le donneur d ordre (importateur) de ses obligations contractuelles (paiement!) régie par les RUU 600 de la CCI (comme les crédits documentaires!) confirmable par la banque du bénéficiaire Utilisation de la stand-by letter of credit: La SBLC est mise en jeu uniquement en cas de non-paiement de l importateur Payable à première demande sur présentation de documents conformes et d une attestation de non-paiement du vendeur fonctionnement proche du crédoc Risque de non-conformité à ne pas négliger : délais, conformité des documents Adapté à un contrat de distribution ou avec de nombreuses expéditions, pour couvrir un encours récurrent. 31

32 Obligation bancaire de Paiement Engagement donné par la banque d un acheteur à la banque d un vendeur de payer la transaction si les données concernant la commande et la livraison concordent (facturation, données concernant le transport).

33 Obligation bancaire de Paiement Caractéristiques Engagement de la banque de l acheteur (obligor bank) Rapprochement de données électroniques Transmission directe des originaux de documents entre acheteur et vendeur Nouveau moyen de paiement en pleine évolution Attentisme des clients et des banques En chantier dans les banques Les règles vont évoluer avec les pratiques (1 ère version URBPO Juillet 2013) Positionnement entre L/C et virement S adressera principalement aux Grandes Entreprises (adhésion swift ou équivalent pour transmission de data) En relations régulières mais souhaitant accélérer les règlements Souhaitant se passer de la lourdeur administrative de la L/C

34 4. Quelques conseils pour choisir vos conditions de règlement

35 Bien choisir le mode de règlement Renseignez-vous préalablement Moyens de paiement usités dans le pays Environnement des affaires : santé du pays et des banques, niveau de corruption, réglementation des changes et d importation, Négociez les modalités de règlement dès le contrat initial Accordez des contreparties pour obtenir un moyen sécurisé : délai de paiement, diminution de l acompte Détaillez les modalités dans le cas du crédoc : date d ouverture, banque notificatrice, documents à fournir, confirmation. Appuyez vous sur l expertise de votre banque Formez vos équipes (commerciaux, ADV) aux techniques du commerce international

36 FIN Merci de votre attention.

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015)

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015) Conditions Générales Entreprises (en vigueur au 1 er mai 2015) Sommaire Paragraphe Page 1. Définitions...2 2. Conditions...2 3. Gestion du compte courant...4 4. Paiements domestiques & SEPA...6 5. Paiements

Plus en détail

Le prélèvement SEPA Quels impacts pour votre entreprise?

Le prélèvement SEPA Quels impacts pour votre entreprise? Vous êtes chef d entreprise, profession libérale, professionnel, expert comptable, Directeur Administratif et Financier. L harmonisation de Moyens de Paiement vous concerne Le prélèvement SEPA Quels impacts

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * avec l étranger * Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2012 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (4) vers l Espace économique européen

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES

TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES Pour la clientèle des Entreprises Conditions applicables au 1er Janvier 2015 Il fait de vous notre priorité. Il nous relie. Il contient,

Plus en détail

Finalisez votre migration vers le SEPA

Finalisez votre migration vers le SEPA S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Finalisez votre migration vers le SEPA entreprises L ambition du projet S PA (Single Payments Area) est de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros, commune

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009

NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009 NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009 Introduction En application de l ordonnance n 2009-866 du 15 juillet 2009 relative

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration?

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions.

Plus en détail

IV. Les tarifs communs aux opérations au crédit et au débit...p. 6

IV. Les tarifs communs aux opérations au crédit et au débit...p. 6 PROFESSIONNELS ENTREPRENEuRS Tarifs des principales opérations réalisées avec l'étranger JANVIER 2013 SOMMAIRE PRÉAMBULE...P. 2 I. Vos opérations de change...p. 2 II. Les opérations portées au crédit de

Plus en détail

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014?

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? bnpparibas.net/entrepros 01 Le S PA : Single Euro Payments Area Les nouveaux instruments de paiement

Plus en détail

Virement SEPA Réussir Votre Migration

Virement SEPA Réussir Votre Migration Virement SEPA Réussir Votre Migration Date de Publication : 28/05/13 1 Pourquoi ce guide? 3 Lexique des icones 4 Qu est-ce que le Virement SEPA? 5 Valider la compatibilité de vos outils - Fiche 1 6 Convertir

Plus en détail

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Opérations bancaires avec l'étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014 OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Virements émis vers l'étranger Frais d émission de virements en euros (3)

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

tout savoir sur le sepa

tout savoir sur le sepa particuliers PRELEVEMENT ET VIREMENT tout savoir sur le sepa Sommaire Normes sepa Qu est-ce que le SEPA?... p.4 Quels sont les pays concernés?... p.4 Quelles sont les coordonnées bancaires à communiquer

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

MeS CoMPteS au Quotidien extrait des ConditionS tarifaires applicables aux agriculteurs ConVention Janvier 2014

MeS CoMPteS au Quotidien extrait des ConditionS tarifaires applicables aux agriculteurs ConVention Janvier 2014 MES COMPTES au Quotidien Extrait des conditions tarifaires applicables aux AGRICULTEURS CONVention Janvier 2014 Une relation fondée sur la clarté est le gage de votre confiance et de votre fidélité. Pour

Plus en détail

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE GUIDE POUR RÉUSSIR SA MIGRATION QUELLES SONT LES ÉTAPES PRÉALABLES? 1 Convertir ses RIB en BIC-IBAN 4

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes accompagne les Professionnels / Entreprises dans le nouvel environnement

Plus en détail

LA DOMICILIATION EUROPÉENNE. la «domiciliation SEPA» d ING Luxembourg. La domiciliation européenne 1

LA DOMICILIATION EUROPÉENNE. la «domiciliation SEPA» d ING Luxembourg. La domiciliation européenne 1 LA DOMICILIATION EUROPÉENNE la «domiciliation SEPA» d ING Luxembourg La domiciliation européenne 1 DOMICILIATION EUROPÉENNE OU DOMICILIATION SEPA 3 Introduction à la domiciliation européenne 3 Quels pays

Plus en détail

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Chapitre 5 : Les paiements et le change.

Chapitre 5 : Les paiements et le change. I) Les instruments de paiement. A. Les instruments de paiement classique. 1. La notion de paiement scriptural. Chapitre 5 : Les paiements et le change. Les billets de banque (monnaie fiduciaire) ne sont

Plus en détail

Janvier. Extrait des conditions tarifaires applicables aux

Janvier. Extrait des conditions tarifaires applicables aux Mes COMPTEs AU QUOTIDIEN CONVENTION Janvier 2015 Extrait des conditions tarifaires applicables aux ENTREPRISES / ARTISANS / COMMERÇANTS / PROFESSIONS LIBéRALES / AGRICULTEURS / ASSOCIATIONS Une relation

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole vous accompagne dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le SEPA (Single Euro Payments

Plus en détail

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Professionnels Serez-vous prêts au 1 er février 2014? VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS LE GUIDE POUR PRÉPARER VOTRE MIGRATION. Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des moyens

Plus en détail

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT Les éléments ci-après sont d ordre général. Ils doivent être adaptés en fonction des produits et de leurs contraintes propres. JAY C.I. PARTENAIRE - 06.09.02.03.44

Plus en détail

Associations. Guide des. Conditions Tarifaires. au 1 er avril 2011 - 1 -

Associations. Guide des. Conditions Tarifaires. au 1 er avril 2011 - 1 - Associations M é t r o p o l e Guide des Conditions Tarifaires au 1 er avril 2011-1 - Le fonctionnement de votre compte n Ouverture de compte n Frais de renouvellement automatique de chéquiers Avec envoi

Plus en détail

Yourcegid Solutions de gestion

Yourcegid Solutions de gestion CEGID EXPERT Yourcegid SEPA SEPA PRÉLÈVEMENT www.cegid.fr/experts Un module pour continuer à gérer les prélèvements après le 31/01/2014 Intégrez la norme SEPA et son environnement de gestion Ne mettez

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Professionnels et les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de

Plus en détail

Convention passée avec une banque à un prix déterminé et périodique pour la mise à disposition régulière ou pour l usage habituel de services.

Convention passée avec une banque à un prix déterminé et périodique pour la mise à disposition régulière ou pour l usage habituel de services. LEXIQUE LEXIQUE DES OPERATIONS BANCAIRES COURANTES Ce lexique a été élaboré par la CRCO à partir d une concertation entre les banques, les pouvoirs publics et les associations de consommateurs sous l égide

Plus en détail

Bien utiliser le prélèvement

Bien utiliser le prélèvement JANVIER 2013 N 23 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le prélèvement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour

Plus en détail

Entreprises et Professionnels. Catalogue des conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 1 er janvier 2014

Entreprises et Professionnels. Catalogue des conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 1 er janvier 2014 E Entreprises et Professionnels Catalogue des conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 1 er janvier 2014 1 Ce catalogue reprend les conditions applicables aux opérations

Plus en détail

FcM 07/06/2011. Les Moyens de Paiement à l International. Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini

FcM 07/06/2011. Les Moyens de Paiement à l International. Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini FcM 07/06/2011 Les Moyens de Paiement à l International Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini 1 Moyens de paiement à l international Programme I. LES INSTRUMENTS DE PAIEMENTS USUELS Virements SWIFT

Plus en détail

SEPA ET COMMUNICATION BANCAIRE

SEPA ET COMMUNICATION BANCAIRE SEPA ET COMMUNICATION BANCAIRE 1 Le SEPA Définition et nouveaux instruments Comment l entreprise l s y s y prépare pare La fin des protocoles ETEBAC 3/5 Les causes de l arrêt l d ETEBACd Les solutions

Plus en détail

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION Juillet 2013 LA VOLONTÉ DU CRÉDIT MUTUEL : AMÉLIORER SANS CESSE L INFORMATION TRANSMISE. et nous vous en

Plus en détail

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGESTEL ET SOGESTEL TS La télétransmission sous protocole EBICS SOMMAIRE Les offres 4 Des services complets de remises 5 Des services de relevés à la carte 6 Un fonctionnement

Plus en détail

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire est l engagement d une banque de payer un montant déterminé au fournisseur d une marchandise ou d une prestation, contre remise, dans un délai fixé, de documents

Plus en détail

Conditions Tarifaires Entreprises. Commerzbank Paris

Conditions Tarifaires Entreprises. Commerzbank Paris Conditions Tarifaires Entreprises Commerzbank Paris Tarifs en vigueur au 01/02/2015 Sommaire 03 04 05 06 07 08 09 10 10 11 Gestion du compte courant Paiements domestiques Paiements internationaux La Banque

Plus en détail

SEPA DIRECT DEBIT LA DOMICILIATION EUROPÉENNE

SEPA DIRECT DEBIT LA DOMICILIATION EUROPÉENNE SEPA DIRECT DEBIT LA DOMICILIATION EUROPÉENNE CONTENU INTRODUCTION 3 LE DOMICILIATION EUROPÉENNE ( SEPA DIRECT DEBIT ) 4 LE MANDAT DE LA DOMICILIATION EUROPÉENNE 6 «CORE» ET «B2B» : DEUX SCHÉMAS DISTINCTS

Plus en détail

Le prélèvement SEPA. Novembre 2010. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent. FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.

Le prélèvement SEPA. Novembre 2010. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent. FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf. Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Guide SEPA Paramétrage Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance SEPA Vérification du paramétrage des applications

Plus en détail

SEPA et les entreprises. Comité national SEPA Plan de communication SEPA

SEPA et les entreprises. Comité national SEPA Plan de communication SEPA SEPA et les entreprises Comité national SEPA Plan de communication SEPA SEPA : une étape de la construction européenne 01/01/1999 Introduction de l euro financier 01/01/2002 Introduction de l euro fiduciaire

Plus en détail

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque maif.fr Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015 intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque Services financiers et bancaires La MAIF a fondé

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

Le virement SEPA. www.lesclesdelabanque.com. Novembre 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent

Le virement SEPA. www.lesclesdelabanque.com. Novembre 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent 027 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Le virement SEPA LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr Novembre 2007 Ce mini-guide

Plus en détail

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGECASH NET vos opérations bancaires en ligne SOGECASH NET Gestion des comptes bancaires sur Internet Sogecash Net est un ensemble de services sur Internet, depuis un ordinateur,

Plus en détail

Migration du télérèglement des impôts et taxes autoliquidés vers le prélèvement interentreprises. Protocole SEPA B2B - 1 er décembre 2015 -

Migration du télérèglement des impôts et taxes autoliquidés vers le prélèvement interentreprises. Protocole SEPA B2B - 1 er décembre 2015 - Migration du télérèglement des impôts et taxes autoliquidés vers le prélèvement interentreprises Protocole SEPA B2B - 1 er décembre 2015 - Version Juin 2015 Migration du télérèglement vers le prélèvement

Plus en détail

Intervenant : Hubert MARTINI

Intervenant : Hubert MARTINI Vendre c est bien, être payé c est mieux Intervenant : Hubert MARTINI Consultant en commerce international Formatex - Paris Expert Financement et Risques à l international CNUCED - Genève Pointe à Pitre

Plus en détail

Janvier. Extrait des conditions tarifaires applicables aux particuliers

Janvier. Extrait des conditions tarifaires applicables aux particuliers MON COMPTE AU QUOTIDIEN CONVENTION Janvier 2015 Extrait des conditions tarifaires applicables aux particuliers Une relation fondée sur la clarté est le gage de votre confiance et de votre fidélité Pour

Plus en détail

et catalogue des principaux

et catalogue des principaux PROFESSIONNELS ET ENTREPRISES Guide et catalogue des principaux services et operations de votre banque au 1 er janvier 2014 Prix en euros, exprimés taxes incluses lorsque celles-ci sont dues. Edition au

Plus en détail

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Vous trouverez dans cette brochure un aperçu des tarifs concernant: 1. Paiements internationaux 2 2. Opérations

Plus en détail

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Le SEPA de quoi s agit-il Qu est-ce que SEPA? SEPA Single Euro Payments Area / Espace unique de paiement en euros Une suite logique de l intégration financière

Plus en détail

Guide Utilisateur Gestion de vos Prélèvements

Guide Utilisateur Gestion de vos Prélèvements Guide Utilisateur Gestion de vos Prélèvements Européens S PA > Sommaire 1 I Introduction 3 2 I Mise en place du prélèvement européen S PA 4 2.1 Définition du prélèvement européen S PA 4 2.2 Périmètre du

Plus en détail

Conditions Tarifaires au 1 er avril 2015

Conditions Tarifaires au 1 er avril 2015 Associations Métropole Conditions Tarifaires au 1 er avril 2015 www.bred.fr Notre savoir-faire au service de votre développement - 2 - Sommaire Le fonctionnement de votre compte P.4 Arrêté de compte Gestion

Plus en détail

et catalogue des principaux

et catalogue des principaux PROFESSIONNELS ET ENTREPRISES Guide et catalogue des principaux services et operations de votre banque au 1 er janvier 2015 Prix en euros, exprimés taxes incluses lorsque celles-ci sont dues. Edition au

Plus en détail

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application Tarifs Conditions générales et tarifs des paiements internationaux et encaissement de chèques étrangers et de chèques en devises. Tarifs en vigueur au 01/01/2015 Remarque: une T.V.A. (au taux de 21%) est

Plus en détail

Le Crédit documentaire

Le Crédit documentaire FinancEmEnt En devises Et trade FinancE Le Crédit documentaire que vous exportiez ou importiez des marchandises et/ou des services, vous avez besoin de garanties : garantie du paiement de vos ventes si

Plus en détail

Sécuriser vos exportations au moyen du crédit documentaire

Sécuriser vos exportations au moyen du crédit documentaire Parole d expert Sécuriser vos exportations au moyen du crédit documentaire Olivier VANDEN BORRE et Pascal PENNINCK ING Belgique - Trade Finance Dpt Avec le soutien de : Trade Finance Services au sein d

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES ANNÉE APPLICABLES AUX PROFESSIONNELS PRINCIPALES PROFESSIONS LIBÉRALES AGRICULTEURS ASSOCIATIONS PME - ARTISANS COMMERÇANTS

CONDITIONS TARIFAIRES ANNÉE APPLICABLES AUX PROFESSIONNELS PRINCIPALES PROFESSIONS LIBÉRALES AGRICULTEURS ASSOCIATIONS PME - ARTISANS COMMERÇANTS ANNÉE 2016 PRINCIPALES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PROFESSIONNELS PME - ARTISANS PROFESSIONS LIBÉRALES COMMERÇANTS AGRICULTEURS ASSOCIATIONS Publication septembre 2015. Application au 1 er janvier

Plus en détail

Liste des tarifs et taux d intérêt n 188

Liste des tarifs et taux d intérêt n 188 Liste des tarifs et taux d intérêt n 188 Pour information à la clientèle. Tarifs sur base annuelle en vigueur le 14 décembre 2011. Les tarifs s entendent TVA comprise (sauf avis contraire). I. COMPTES

Plus en détail

ENTREPRISES - FONDATIONS - ASSOCIATIONS ET AUTRES PERSONNES MORALES

ENTREPRISES - FONDATIONS - ASSOCIATIONS ET AUTRES PERSONNES MORALES OPÉRATIONS TARIFICATION ENTREPRISES - FONDATIONS - ASSOCIATIONS ET AUTRES PERSONNES MORALES INTERNET ET TÉLÉMATIQUE TITRES - 1 - CONDITIONS APPLIQUÉES À LA CLIENTÈLE DES ENTREPRISES, DES FONDATIONS, DES

Plus en détail

Comment. mieux? utiliser. moyens de paiement. mes. ? moyens. Comment ça marche? Trucs et astuces

Comment. mieux? utiliser. moyens de paiement. mes. ? moyens. Comment ça marche? Trucs et astuces ??? moyens Comment mes utiliser mieux? moyens de paiement?, Comment ça marche? Trucs et astuces Édito Madame, Monsieur, Parce qu il est important que vous, clients ou futurs clients du Crédit Agricole

Plus en détail

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA Ordre du Jour Introduction IEDOM et FBF Présentation SEPA et les Entreprises Partage d expériences Questions- Réponses TITRE TITRE TITRE

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

Janvier. Extrait des conditions tarifaires

Janvier. Extrait des conditions tarifaires MON COMPTE AU QUOTIDIEN CONVENTION Janvier 2016 Extrait des conditions tarifaires applicables aux particuliers la banque proche de vous, ça change tout. Le Crédit Mutuel Maine-Anjou, Basse-Normandie s

Plus en détail

Domiciliations SEPA FAQ

Domiciliations SEPA FAQ Domiciliations SEPA FAQ Découvrez les questions les plus fréquemment posées sur les domiciliations SEPA : cliquez dessus pour arriver directement à nos réponses! 1. Qu est-ce que la domiciliation SEPA

Plus en détail

Réglementées de l Immobilier

Réglementées de l Immobilier CONDITIONS TARIFAIRES Conditions et tarifs appliqués aux Professions Réglementées de l Immobilier ENTRÉE EN RELATION GESTION DES FLUX FINANCEMENTS GESTION DE TRÉSORERIE à compter du 1 er février 2013 INTERNATIONAL

Plus en détail

Entreprises et Professionnels. Catalogue des conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 1 er janvier 2012

Entreprises et Professionnels. Catalogue des conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 1 er janvier 2012 E Entreprises et Professionnels Catalogue des conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 1 er janvier 2012 1 Ce catalogue reprend les conditions applicables aux opérations

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr Les Centres d affaires dédiés aux entreprises, CoLLeCtivités et associations Centre d affaires nord/est Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 Centre d affaires ouest Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL

INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL Dans les opérations de commerce international, il ne suffit pas de vendre. Encore faut-il être payé. Cette vérité première se doit d'être

Plus en détail

Associations Réunion. Conditions Tarifaires au 1 er juin 2014. www.bred.fr

Associations Réunion. Conditions Tarifaires au 1 er juin 2014. www.bred.fr Associations Réunion Conditions Tarifaires au 1 er juin 2014 www.bred.fr Notre savoir-faire au service de votre développement Sommaire Le fonctionnement de votre compte P.4 Arrêté de compte Gestion de

Plus en détail

PROFESSIONNELS ET ENTREPRISES

PROFESSIONNELS ET ENTREPRISES PROFESSIONNELS ET ENTREPRISES TARIFS DES OPÉRATIONS & SERVICES AU 01/01/2016 Edition au 1 er septembre 2015 Prix en euros, non assujettis à la TVA, sauf mention spéciale. SOMMAIRE Le Guide et catalogue

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr LES CENTRES D AFFAIRES DÉDIÉS AUX ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS ET ASSOCIATIONS CENTRE D AFFAIRES NORD/EST Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 CENTRE D AFFAIRES OUEST Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE TARIFICATION

CONDITIONS GÉNÉRALES DE TARIFICATION CONDITIONS GÉNÉRALES DE TARIFICATION APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPÉRATIONS DE LA CLIENTÈLE JANVIER 2016 EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) www.edmond-de-rothschild.fr UNE APPROCHE PERSONNALISÉE Vous accompagner

Plus en détail

Le crédit documentaire. Mai 2014

Le crédit documentaire. Mai 2014 Le crédit documentaire Mai 2014 Le crédit documentaire 2 S O M M A I R E PAGES Définition 3 Fonctionnement 4 Les différents types de crédit documentaire 6 Les conditions du crédit documentaire 7 Les documents

Plus en détail

Extrait des conditions générales de banque applicables au 1 er janvier 2016

Extrait des conditions générales de banque applicables au 1 er janvier 2016 P R O F E S S I O N N E L S 2016 Extrait des conditions générales de banque applicables au 1 er janvier 2016 Jean-Pierre GAILLARD Président Christian ROUCHON Directeur Général Fidèles à notre démarche

Plus en détail

TARIFS 2016 PRESTATIONS ET SERVICES

TARIFS 2016 PRESTATIONS ET SERVICES TARIFS 2016 PRESTATIONS ET SERVICES EXTRAIT DES CONDITIONS GÉNÉRALES DE BANQUE EN VIGUEUR AU 1 ER ANVIER 2016 CES TARIFS SONT EXPRIMÉS EN EURO HT Agriculteurs LE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL - «Fidèles à notre

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE

COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE Mlle Bâ Aminata Master EI 2 ème année COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE Année Universitaire 2009/2010 Mr Crapanzano 1 Sujet : Vous êtes analyste dans une banque, votre client est un intermédiaire,

Plus en détail

et catalogue des principaux

et catalogue des principaux PROFESSIONNELS ET ENTREPRISES Guide et catalogue des principaux services et operations de votre banque au 1 er janvier 2013 Prix en euros, exprimés taxes incluses lorsque celles-ci sont dues. Edition au

Plus en détail

Heureusement ce n est pas une banque! Guide utilisateur. Guide utilisateur v3.3 page 1. 2011-2015 nobanco. All Rights Reserved.

Heureusement ce n est pas une banque! Guide utilisateur. Guide utilisateur v3.3 page 1. 2011-2015 nobanco. All Rights Reserved. Heureusement ce n est pas une banque! Guide utilisateur Guide utilisateur v3.3 page 1 SOMMAIRE 1. DEMARRER AVEC NOBANCO EN 3 ETAPES... 3 2. GERER MON COMPTE SUR NOBANCO.COM... 4 2.1. Ouverture de compte...

Plus en détail

> Dossier 17 mars 2009

> Dossier 17 mars 2009 > Dossier 17 mars 2009 Le travail des étrangers en France Vous embauchez un étranger au sein de votre entreprise : ce que vous devez savoir. L embauche de personnels de nationalité étrangère est soumise

Plus en détail

Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA.

Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. Septembre 2013 TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES...2 CONTEXTE...3

Plus en détail

liste des tarifs AXA Banque indépendants et entreprises partie 1 de 4 : opérations de paiement tarifs et taux d'intérêt en vigueur au 1.2.

liste des tarifs AXA Banque indépendants et entreprises partie 1 de 4 : opérations de paiement tarifs et taux d'intérêt en vigueur au 1.2. liste des tarifs AXA Banque indépendants et entreprises partie 1 de 4 : opérations de paiement tarifs et taux d'intérêt en vigueur au 1.2.2014 1 / 5 compte commercial 1. frais de gestion (payables anticipativement

Plus en détail

Présentation du SEPA. Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros)

Présentation du SEPA. Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros) L essentiel du SEPA Présentation du SEPA Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros) Après la mise en place de l euro, l harmonisation européenne se poursuit avec

Plus en détail

Extrait des conditions tarifaires

Extrait des conditions tarifaires MON COMPTE AU QUOTIDIEN Extrait des conditions tarifaires applicables aux particuliers CONVENTION Janvier 2014 Une relation fondée sur la clarté est le gage de votre confiance et de votre fidélité. Pour

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES ENTREPRISES ET AUX PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER APPLICABLES AUX ANNÉE PRINCIPALES

CONDITIONS TARIFAIRES ENTREPRISES ET AUX PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER APPLICABLES AUX ANNÉE PRINCIPALES ANNÉE 2015 PRINCIPALES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX ENTREPRISES ET AUX PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER Publication septembre 2014. Application au 1 er janvier 2015 Prix HT modifiables à tout moment

Plus en détail

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour III. Les conditions bancaires 1. La problématique du choix de la banque 2. Les principaux instruments de paiement domestiques 3. Les jours de valeur et les jours de banque 4. Les taux d intérêt 5. Les

Plus en détail

SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES MAROCAINES

SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES MAROCAINES SALON E-COMMERCE.MA DU 30 MAI AU 1 ER JUIN 2012 OFFICE DES CHANGES SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE NILE Clothing AG accepte uniquement les commandes passées dans sa boutique en ligne depuis la Suisse, Liechtenstein, Canada, Israel ou un

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire Bien utiliser la carte bancaire Sécurisée et pratique, la carte permet de retirer de l argent et de payer ses achats. C est le moyen de paiement le plus utilisé en France. Voici quelques conseils d utilisation.

Plus en détail

27-03-2006. JJ Mois Année. L Univers SWIFTNet. 27 Mars 2006

27-03-2006. JJ Mois Année. L Univers SWIFTNet. 27 Mars 2006 JJ Mois Année L Univers SWIFTNet 27 Mars 2006 2 LES APPORTS DE SWIFT Les solutions SWIFT permettent des échanges avec les banques via un Canal unique, standardisé, sécurisé, non propriétaire : Offre multi-banques

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES ENTREPRISES ET AUX PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER APPLICABLES AUX ANNÉE PRINCIPALES

CONDITIONS TARIFAIRES ENTREPRISES ET AUX PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER APPLICABLES AUX ANNÉE PRINCIPALES ANNÉE 2016 PRINCIPALES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX ENTREPRISES ET AUX PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER Publication septembre 2015. Application au 1 er janvier 2016. Sauf mention contraire, nos

Plus en détail

Liste des principaux tarifs des produits bancaires d'ing destinés aux entreprises Pour savoir à quoi vous en tenir

Liste des principaux tarifs des produits bancaires d'ing destinés aux entreprises Pour savoir à quoi vous en tenir Liste des principaux tarifs des produits bancaires d'ing destinés aux entreprises Pour savoir à quoi vous en tenir Table des matières Comptes 4 Compte courant 4 Taux d'intérêt débiteurs et créditeurs pour

Plus en détail

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter.

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter. l autre CARTE Avant que votre carte l autre carte n arrive à expiration, vous serez informé qu une nouvelle carte est mise à votre disposition. Vous pouvez résilier votre contrat à tout moment par écrit,

Plus en détail