SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité II - Secteur "Logement" métropole... 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4"

Transcription

1

2

3 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS ACTIVITE PAR DEPARTEMENT VISITES SUR CHANTIER ACTIVITE DES INSTALLATEURS ELECTRICIENS III - Secteur "Locaux soumis à Réglementations Particulières" et "Installations extérieures" métropole ATTESTATIONS DE CONFORMITE VISITES DU CONSUEL SUR SITE ACTIVITE DES INSTALLATEURS ELECTRICIENS IV - Activité : départements D'OUTRE-MER SECTEUR "LOGEMENT" SECTEUR "LOCAUX SOUMIS À REGLEMENTATIONS PARTICULIERES" ET "INSTALLATIONS EXTERIEURES" 33 Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 1 sur 33

4 I - SYNTHESE DE L'ACTIVITE 2014 Formulaires d'attestation de conformité émis ,6% LRP-SG Logement installations extérieures ,4% - 5,5% Attestations de conformité visées Logement ,9% Services généraux LRP Installations extérieures ,0% - 7,4% - 5,3% Total de visites réalisées Logement ,7% Services généraux LRP Installations extérieures ,4% - 4,3% + 19,1% Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 2 sur 33

5 TABLEAU DE SYNTHESE 2014 Variation/2013 EMISSION DES ATTESTATIONS DE CONFORMITE Locaux d'habitation Métropole ,2% Locaux d'habitation DOM ,9% Total Locaux d'habitation ,4% LRP- services généraux- installations extérieures Métropole ,6% LRP- services généraux installations extérieures DOM ,3% Total LRP- services généraux- installations extérieures ,5% Total Métropole ,4% Total DOM ,0% Total des attestations de conformité émises ,6% 2014 Variation/2013 VISA DES ATTESTATIONS DE CONFORMITE Locaux d'habitation Métropole ,1% Locaux d'habitation DOM ,7% Total Locaux d'habitation ,0% Services généraux Métropole ,1% Services généraux DOM ,0% Total Services généraux ,4% LRP Installations extérieures Métropole ,5% LRP Installations extérieures DOM ,2% Total LRP ,3% Total Métropole ,9% Total DOM ,4% Total des attestations de conformité visées ,9% 2014 Variation/2013 Locaux d'habitation Métropole ,5% Locaux d'habitation DOM ,3% Total Locaux d'habitation ,4% VISITES SUR SITE Services généraux Métropole ,0% Services généraux DOM ,0% Total Services généraux ,3% LRP Installations extérieures Métropole ,2% LRP Installations extérieures DOM ,4% Total LRP ,1% Total Métropole ,9% Total DOM ,7% Total des visites ,7% Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 3 sur 33

6 II - SECTEUR "LOGEMENT" METROPOLE ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS En 2014, le CONSUEL a émis formulaires d attestation de conformité, soit un recul de 4,2% par rapport à l exercice précédent. Attestations de conformité visées Types d'attestation Variation Nombre d'attestations "Logements" visées ,1% Nombre d'attestations "Services Généraux" visées ,1% EVOLUTION DES ATTESTATIONS DE CONFORMITE «LOGEMENT» VISEES ,1% Nombre AC visées - logement - Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 4 sur 33

7 Attestations de conformité visées par type de chantier Types de chantier Variation Chantiers individuels réalisés au coup par coup ,5% Chantiers de 2 à ,0% Chantiers de 10 à ,4% Chantiers de plus de ,5% Ensemble ,1% Attestations visées par délégation régionale et par taille de chantier Délégation régionale Logements individuels au coup / coup 2 à 9 Immeubles collectifs ou lotissements 10 à 100 Plus de 100 TOTAL Variation /2013 CAEN ,7% DIJON ,9% LILLE ,6% LIMOGES ,3% LYON ,4% MARSEILLE ,0% PARIS ,3% RENNES ,9% TOULOUSE ,0% ENSEMBLE ,1% Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 5 sur 33

8 Répartition, par délégation régionale, des types de construction Délégation régionale Logements individuels au coup / coup Immeubles collectifs ou lotissements 10 à à 9 Plus de 100 % / total CAEN 40,7% 11,2% 38,9% 9,2% 5,4% DIJON 42,2% 19,5% 36,7% 1,6% 8,8% LILLE 31,2% 23,1% 40,7% 5,0% 9,6% LIMOGES 58,4% 13,0% 27,3% 1,4% 6,1% LYON 36,1% 12,4% 44,5% 7,0% 13,7% MARSEILLE 32,9% 14,2% 43,2% 9,7% 10,0% PARIS 21,7% 7,9% 53,5% 16,8% 23,7% RENNES 46,3% 9,5% 37,0% 7,2% 9,0% TOULOUSE 43,2% 10,9% 41,4% 4,5% 13,8% ENSEMBLE 36,0% 12,7% 43,0% 8,4% 100,0% REPARTITION DES ATTESTATIONS PAR TYPE DE CONSTRUCTION Logement individuel au coup / coup 36% Plus de 100 8% 2 à 9 13% 10 à % Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 6 sur 33

9 Variation par rapport à 2013 Délégation régionale Logements individuels au coup / coup 2 à 9 Immeubles collectifs ou lotissements 10 à 100 Plus de 100 Total CAEN - 10,3% - 16,1% - 14,4% - 51,1% - 18,7% DIJON - 2,4% + 2,2% - 5,6% - 73,8% - 6,9% LILLE + 12,7% + 21,9% - 5,1% - 28,4% + 3,6% LIMOGES - 14,4% - 4,3% + 3,0% - 80,6% - 13,3% LYON - 2,7% - 12,1% - 4,0% + 17,7% - 3,4% MARSEILLE - 0,5% - 1,1% + 3,1% - 23,5% - 2,0% PARIS + 0,4% - 5,8% + 14,2% - 39,1% - 4,3% RENNES - 11,1% - 5,4% - 10,1% - 37,6% - 12,9% TOULOUSE - 6,9% - 21,1% - 8,6% - 52,5% - 13,0% Attestations de conformité «services généraux» visées Délégation régionale Variations CAEN ,3% DIJON ,1% LILLE ,8% LIMOGES ,2% LYON ,4% MARSEILLE ,4% PARIS ,6% RENNES ,8% TOULOUSE ,3% ENSEMBLE ,1% Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 7 sur 33

10 Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 8 sur 33

11 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS Attestations de conformité visées Délégation régionale Logements individuels au coup / coup 2 à 9 Immeubles collectifs ou lotissements 10 à 100 Plus de 100 TOTAL Variations /2013 CAEN ,5% DIJON ,4% LILLE ,6% LIMOGES ,8% LYON ,9% MARSEILLE ,0% PARIS ,5% RENNES ,1% TOULOUSE ,8% ENSEMBLE ,7% NEUF EVOLUTION DES ATTESTATIONS DE CONFORMITE VISEES ,7% Nombre AC visées Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 9 sur 33

12 Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 10 sur 33

13 Logement individuel au coup / coup 38% 2 à 9 10% Plus de 100 6% 10 à % Variations par rapport à 2013 Délégation régionale Secteur Diffus INDIVIDUEL Secteur Groupe COLLECTIF CAEN - 15,7% - 19,1% DIJON - 4,5% - 11,6% LILLE - 3,2% - 6,9% LIMOGES - 14,2% - 7,3% LYON - 5,1% - 6,4% MARSEILLE - 4,2% - 6,9% PARIS - 4,2% + 0,1% RENNES - 14,5% - 15,6% TOULOUSE - 9,4% - 16,9% ENSEMBLE - 8,9% - 8,7% Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 11 sur 33

14 Attestations de conformité visées avec chauffage électrique Sont considérés comme équipés d un chauffage électrique tous ceux comportant au moins un appareil de chauffage électrique fixe. Délégation régionale Logements individuels au coup / coup 2 à 9 Immeubles collectifs ou lotissements 10 à 100 Plus de 100 Total CAEN DIJON LILLE LIMOGES LYON MARSEILLE PARIS RENNES TOULOUSE ENSEMBLE EN VARIATIONS - 27,5% - 27,4% - 32,9% - 49,8% - 29,7% Taux d attestations avec chauffage électrique Délégation régionale Logements individuels au coup / coup 2 à 9 Immeubles collectifs ou lotissements 10 à 100 Plus de 100 TOTAL Rappel 2013 CAEN 59,6 47,3 9,5 26,4 38,2 56,3 DIJON 52,4 36,5 7,5 0,0 32,7 42,5 LILLE 62,3 40,7 6,6 18,7 31,3 37,9 LIMOGES 73,5 46,4 19,4 30,1 56,9 69,2 LYON 42,1 52,2 16,7 11,1 29,7 41,7 MARSEILLE 78,6 74,4 49,7 62,8 63,5 72,2 PARIS 53,2 55,1 6,9 9,5 17,4 26,0 RENNES 62,2 42,1 13,0 9,7 39,1 53,8 TOULOUSE 68,9 65,1 27,3 25,7 48,3 58,2 ENSEMBLE 61,6 51,8 17,4 19,8 37,8 49,0 EN ,4 70,5 24,7 25,2 49,0 VARIATIONS -2,0-2,1-15,2-18,7-10,2 Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 12 sur 33

15 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS Attestations de conformité visées Délégation régionale Logements individuels au coup / coup IMMEUBLES COLLECTIFS OU LOTISSEMENTS 2 à 9 10 à 100 Plus de 100 TOTAL Variations /2013 CAEN ,1% DIJON ,6% LILLE ,9% LIMOGES ,8% LYON ,2% MARSEILLE ,4% PARIS ,4% RENNES ,1% TOULOUSE ,2% ENSEMBLE ,3% EXISTANT EVOLUTION DES ATTESTATIONS DE CONFORMITE VISEES ,3% Nombre AC visées Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 13 sur 33

16 Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 14 sur 33

17 REPARTITION DES ATTESTATIONS PAR TYPE DE CONSTRUCTION (EXISTANT) Logement individuel au coup / coup 32% 2 à 9 20% Plus de % 10 à % Evolution par rapport à 2013 Délégation régionale Secteur Diffus INDIVIDUEL Secteur Groupe COLLECTIF Total CAEN + 22,1% - 29,5% - 21,1% DIJON + 6,0% - 6,2% - 2,6% LILLE + 47,5% + 8,4% + 16,9% LIMOGES - 15,8% - 20,5% - 18,8% LYON + 5,6% + 4,9% + 5,2% MARSEILLE + 12,7% + 8,2% + 9,4% PARIS + 3,1% - 12,7% - 8,4% RENNES + 9,5% - 10,0% - 3,1% TOULOUSE + 5,7% - 18,5% - 9,2% ENSEMBLE + 8,8% - 8,1% - 3,3% Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 15 sur 33

18 ACTIVITE PAR DEPARTEMENT Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 16 sur 33

19 Attestations de conformité «logement» visées par département Département Secteur NEUF Secteur EXISTANT Total Variation / AIN ,2% 02 AISNE ,0% 03 ALLIER ,4% 04 ALPES DE HTE PROVENCE ,7% 05 HAUTES ALPES ,1% 06 ALPES MARITIMES ,6% 07 ARDECHE ,1% 08 ARDENNES ,9% 09 ARIEGE ,7% 10 AUBE ,4% 11 AUDE ,1% 12 AVEYRON ,5% 13 BOUCHES DU RHONE ,4% 14 CALVADOS ,5% 15 CANTAL ,8% 16 CHARENTE ,6% 17 CHARENTE MARITIME ,9% 18 CHER ,3% 19 CORREZE ,9% 20 CORSE ,3% 21 COTE D OR ,9% 22 COTES D ARMOR ,6% 23 CREUSE ,8% 24 DORDOGNE ,2% 25 DOUBS ,9% 26 DROME ,0% 27 EURE ,9% 28 EURE ET LOIR ,0% 29 FINISTERE ,8% 30 GARD ,6% 31 HAUTE GARONNE ,1% 32 GERS ,7% 33 GIRONDE ,7% 34 HERAULT ,3% 35 ILLE ET VILAINE ,9% Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 17 sur 33

20 Département Secteur NEUF Secteur EXISTANT Total Variation / INDRE ,4% 37 INDRE ET LOIRE ,0% 38 ISERE ,4% 39 JURA ,9% 40 LANDES ,5% 41 LOIR ET CHER ,7% 42 LOIRE ,1% 43 HAUTE LOIRE ,2% 44 LOIRE ATLANTIQUE ,1% 45 LOIRET ,3% 46 LOT ,1% 47 LOT ET GARONNE ,6% 48 LOZERE ,6% 49 MAINE ET LOIRE ,0% 50 MANCHE ,6% 51 MARNE ,5% 52 HAUTE MARNE ,4% 53 MAYENNE ,1% 54 MEURTHE ET MOSELLE ,8% 55 MEUSE ,9% 56 MORBIHAN ,1% 57 MOSELLE ,8% 58 NIEVRE ,9% 59 NORD ,1% 60 OISE ,8% 61 ORNE ,2% 62 PAS DE CALAIS ,4% 63 PUY DE DOME ,0% 64 PYRENEES ATLANTIQUES ,1% 65 HAUTES PYRENEES ,7% 66 PYRENEES ORIENTALES ,2% 67 BAS RHIN ,9% 68 HAUT RHIN ,7% 69 RHONE ,4% 70 HAUTE SAONE ,8% 71 SAONE ET LOIRE ,2% 72 SARTHE ,9% Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 18 sur 33

21 Département Secteur NEUF Secteur EXISTANT Total Variation / SAVOIE ,2% 74 HAUTE SAVOIE ,0% 75 PARIS ,6% 76 SEINE MARITIME ,8% 77 SEINE ET MARNE ,4% 78 YVELINES ,8% 79 DEUX SEVRES ,9% 80 SOMME ,5% 81 TARN ,5% 82 TARN ET GARONNE ,0% 83 VAR ,1% 84 VAUCLUSE ,7% 85 VENDEE ,4% 86 VIENNE ,3% 87 HAUTE VIENNE ,9% 88 VOSGES ,4% 89 YONNE ,5% 90 TERRITOIRE DE BELFORT ,2% 91 ESSONNE ,5% 92 HAUTS DE SEINE ,9% 93 SEINE SAINT DENIS ,2% 94 VAL DE MARNE ,7% 95 VAL D OISE ,0% TOTAL ,1% Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 19 sur 33

22 Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 20 sur 33

23 VISITES SUR CHANTIER Visites réalisées Types d'installation Variation Logements ,5% Services généraux ,0% Au total, déplacements n'ont pu donner lieu à une visite du fait : De l'avancement insuffisant des travaux De l'impossibilité d'accès à l'installation électrique Du manque de précision de l'adresse du chantier ou d'une adresse erronée. Ce nombre représente 3 % du nombre total de visites. Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 21 sur 33

24 Taux de sondage Logements individuels TYPES DE CHANTIER Nombre d AC avec visite Nombre total d AC visées Taux de sondage équipés par des non-professionnels ,0% équipés par des professionnels ,6% Immeubles collectifs ou lotissements de maisons individuelles ,8% TOUS TYPES CONFONDUS ,2% La gravité des non-conformités peut entraîner, aux frais de l auteur des travaux, une visite renouvelée pour s assurer de la mise en conformité effective de l installation. Le CONSUEL a programmé visites de ce type au cours de l exercice. Le taux de sondage des installations électriques de constructions individuelles réalisées au coup par coup par des professionnels a été modulé en fonction des types d installations à visiter, du résultat des visites et du comportement des membres de la profession quant à l application des dispositions réglementaires en vigueur. Tout chantier d immeuble collectif ou de lotissement fait l objet systématiquement d une visite. Le sondage s opère par échantillonnage d un certain nombre de, fonction de l importance du chantier ou de la tranche de travaux. Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 22 sur 33

25 Taux de non-conformités relevées en fin de travaux sur des installations de constructions individuelles isolées, réalisées par des professionnels Les pourcentages des tableaux ci-après représentent les nombres de non-conformités par type, rapportés aux nombres de visites réalisées. Les non-conformités figurant en caractères gras sont majeures au regard des règles de sécurité. Valeur de prise de terre non appropriée Neuf Existant Ensemble ,2 2,1 3,5 3,8 2,7 2,7 Volume non respecté 19,8 20,2 19,9 20,1 19,8 20,2 Liaison équipotentielle absente ou incomplète Protection non conforme contre les contacts indirects Protection non conforme à l'origine des circuits Choix et mode de pose non conformes des canalisations Sections minimales des conducteurs non conformes 11,4 12,0 19,1 20,1 14,4 14,6 9,7 10,1 9,6 10,4 9,6 10,2 10,7 11,0 15,3 15,1 12,5 12,3 0,9 1,0 0,7 0,5 0,9 0,9 2,3 3,9 1,9 3,4 2,1 3,7 Matériel non réglementaire 1,7 2,2 1,1 1,7 1,4 2,1 Ré aiguillage des conducteurs impossible, non-respect du coefficient de remplissage des conduits 2,0 1,6 1,4 1,6 1,8 1,6 Non séparation des fonctions 4,1 4,2 3,8 4,4 4,0 4,3 Mise en œuvre non conforme 22,6 24,1 28,0 31,3 24,6 26,4 Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 23 sur 33

26 Taux de non-conformités relevées en fin de travaux sur des installations d immeubles collectifs ou de lotissements de deux et plus, réalisées par des professionnels Valeur de prise de terre non appropriée Neuf Existant Ensemble ,2 3,4 2,2 2,7 2,7 3,1 Volume non respecté 27,3 28,9 22,4 26,0 25,2 27,7 Liaison équipotentielle absente ou incomplète Protection non conforme contre les contacts indirects Protection non conforme à l'origine des circuits Choix et mode de pose non conformes des canalisations Sections minimales des conducteurs non conformes 12,4 12,4 17,8 21,5 14,7 16,1 11,0 11,3 8,1 10,1 9,7 10,8 6,2 6,9 9,1 10,8 7,5 8,5 0,7 0,7 0,4 0,7 0,5 0,7 1,4 2,5 1,1 2,4 1,3 2,5 Matériel non réglementaire 0,6 1,0 0,5 0,7 0,6 0,9 Ré aiguillage des conducteurs impossible, non-respect du coefficient de remplissage des conduits 3,2 2,9 1,4 1,9 2,4 2,5 Non séparation des fonctions 4,9 5,8 3,6 4,7 4,4 5,4 Mise en œuvre non conforme 20,1 23,3 22,1 27,8 21,0 25,1 Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 24 sur 33

27 Taux de non-conformités relevées en fin de travaux sur des installations de services généraux réalisées par des professionnels Valeur de prise de terre non appropriée Liaison équipotentielle principale absente ou incomplète Protection non conforme contre les contacts indirects Protection non conforme à l'origine des circuits Choix et mode de pose non conformes des canalisations Sections minimales des conducteurs non conformes Neuf Existant Ensemble ,4 1,4 3,2 3,5 1,8 1,9 5,4 7,4 12,0 14,3 6,8 9,0 9,1 8,9 7,0 9,4 8,6 9,0 3,5 3,7 4,6 5,1 3,8 4,0 1,1 1,0 0,6 1,3 1,0 1,0 1,5 1,7 1,7 2,8 1,5 2,0 Matériel non réglementaire 3,3 3,8 1,3 2,0 2,9 3,4 Non séparation des fonctions 2,0 2,2 3,6 3,3 2,3 2,5 Mise en œuvre non conforme 15,7 15,9 24,3 29,4 17,6 19,1 Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 25 sur 33

28 ACTIVITE DES INSTALLATEURS ELECTRICIENS formulaires d attestations (- 4 %) ont été délivrés à installateurs électriciens professionnels (- 5,6 %), soit en moyenne 21 formulaires par installateur. Segmentation de la profession Nombre de formulaires d'attestation émis par installateur Nombre d'installateurs ou à à à à à à à à et + 9 TOTAL Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 26 sur 33

29 Activité de la profession au cours de l'exercice Nombre de formulaires d attestation émis par installateur Installateurs électriciens professionnels Nombre % de la profession Nombre Formulaires d'attestation % de l'émission Moyenne par installateur 1 à , à , à , et plus 230 1, TOTAUX REPARTITION DES FORMULAIRES EMIS AUX INSTALLATEURS 80% des installateurs = 14% des formules émises 1% des installateurs = 42% des formules émises 13% des installateurs = 14% des formules émises 6% des installateurs = 30% des formules émises Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 27 sur 33

30 III - SECTEUR "LOCAUX SOUMIS A REGLEMENTATIONS PARTICULIERES" ET "INSTALLATIONS EXTERIEURES" METROPOLE ATTESTATIONS DE CONFORMITE Nombre d'attestations de conformité visées Etablissements soumis aux seules dispositions du code du travail Etablissements recevant du public soumis aux dispositions des articles R123 du Code de la Construction 1 ère à 4 ième catégorie Bals P 28 Bibliothèques S 37 Bureaux W 103 Lieux de culte V 19 Etablissements d enseignement R 597 Etablissements sportifs couverts X 296 Etablissements sanitaires U 119 Hôtels O 140 Magasins M Maisons de retraite J 278 Musées Y 23 Restaurants N 352 Salles d exposition T 5 Spectacles L 552 Spéciaux (Gares, ) SP 44 Total ième catégorie Installations extérieures à usage non domestique Nombre d'attestations de conformité visées par CONSUEL Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 28 sur 33

31 Rapprochement avec les résultats de 2013 Types de locaux Variation Etablissements soumis aux seules dispositions du code du travail Etablissements recevant du public ,1% 1ère à 4 ième catégorie ,6% 5 ième catégorie ,5% TOTAL ,4% TOTAL LRP ,0% Installations extérieures à usage non domestique ,0% TOTAL GENERAL ,5% EVOLUTION SUR 5 ANS DES ATTESTATIONS DE CONFORMITE VISEES nombre d'ac visées Attestations de conformité visées par délégation régionale Délégation régionale Etablissements soumis aux seules dispositions du code du travail Etablissements recevant du public 1 à 4 ième catégorie 5 ième catégorie Installations extérieures TOTAL Variation / 2013 CAEN ,8% DIJON ,5% LILLE ,9% LIMOGES ,7% LYON ,1% MARSEILLE ,2% PARIS ,9% RENNES ,4% TOULOUSE ,5% Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 29 sur 33

32 VISITES DU CONSUEL SUR SITE Visites réalisées : Les installations électriques extérieures de puissance supérieure à 36 kva au point de livraison sont vérifiées par un vérificateur choisi par l'exploitant ou l'employeur. Celles de puissance inférieure ou égale à 36 kva sont inspectées par sondage par CONSUEL en l'absence d'un rapport d'un vérificateur. ACTIVITE DES INSTALLATEURS ELECTRICIENS formulaires d attestation de conformité Locaux à Réglementations Particulières, Services Généraux, installations extérieures ont été délivrés à installateurs électriciens professionnels. Segmentation de la profession Formulaires d'attestation de conformité émis sans formule "Locaux d'habitation" Nombre de formulaires d'attestation émis par installateur Nombre d'installateurs Nombre de formulaires à à à et plus TOTAL Formulaires d'attestation de conformité émis avec formule "Locaux d'habitation" Nombre de formulaires d'attestation émis par installateur Nombre d'installateurs Nombre de formulaires à à à et plus TOTAL Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 30 sur 33

33 IV - ACTIVITE : DEPARTEMENTS D'OUTRE-MER SECTEUR "LOGEMENT" Formulaires d attestation de conformité "locaux d'habitation" émis Guadeloupe Guyane Martinique Réunion/Mayotte ENSEMBLE Attestations de conformité visées Délégation Départementale Logements individuels au coup / coup 2 à 9 Immeubles collectifs ou lotissements 10 à 100 Plus de 100 Total Guadeloupe Guyane Martinique Réunion Mayotte ENSEMBLE ATTESTATIONS DE CONFORMITE LOGEMENT VISEES EVOLUTION SUR 5 ANS ,7% Nombre AC visées - logement Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 31 sur 33

34 Variations par rapport à 2013 Délégation Départementale Logements individuels au coup / coup Immeubles collectifs ou lotissements 2 à 9 10 à 100 Plus de 100 Total Guadeloupe - 8,2% + 43,1% - 44,7% + 237,3% - 10,2% Guyane - 22,5% + 5,6% - 22,7% ,9% Martinique - 10,8% - 2,4% + 34,2% - + 8,5% Réunion - 4,2% - 12,0% - 10,0% - 80,4% - 11,9% Mayotte + 135,8% + 170,0% - 17,6% ,0% ENSEMBLE - 2,0% + 5,6% - 15,6% + 22,3% - 5,7% Attestations de conformité «services généraux» visées Guadeloupe Guyane Martinique Réunion Mayotte ENSEMBLE Visites sur chantier L application des critères de sondage a conduit les délégations à réaliser visites, se répartissant en pour les et 357 pour les services généraux. Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 32 sur 33

35 SECTEUR "LOCAUX SOUMIS À REGLEMENTATIONS PARTICULIERES" ET "INSTALLATIONS EXTERIEURES" Types de locaux Guadeloupe Guyane Martinique Réunion Mayotte Total Etablissements soumis aux seules dispositions du code du travail Etablissements recevant du public 1 ère à 4 ième catégorie ième catégorie TOTAL LRP Installations extérieures à usage non domestique TOTAL GENERAL EN VARIATIONS EN % - 9,5% - 2,7% + 16,6% - 1,8% + 33,0% + 0,2% ,2% nombre d'ac visées Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 33 sur 33

36 Rapport d'activité CONSUEL 2014 Installations de consommation Page 34 sur 33

37

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48 Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2015 Ostéopathes exclusifs et praticiens autorisés à user du titre Les chiffres par département En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

ATTESTATION DE PARUTION

ATTESTATION DE PARUTION LE PARISIEN PARIS Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE ET MARNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN YVELINES Le 20/12/2013 LE PARISIEN ESSONNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN HAUTS DE SEINE Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE

Plus en détail

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS ANNEXE 2 TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS 001 AIN 050 MANCHE 002 AISNE 051 MARNE 003 ALLIER 052 HAUTE MARNE 004 ALPES DE HTE PROVENCE 053 MAYENNE 005 HAUTES ALPES 054 MEURTHE ET MOSELLE 006 ALPES

Plus en détail

Les Finances des départements 2012

Les Finances des départements 2012 MINISTERE DE L'INTERIEUR MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les Finances des départements 2012 Statistiques et finances locales (tableaux) Direction générale

Plus en détail

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement Fédération Départementale de l Ain (01) Fédération Départementale de l Aisne (2) 03.23.54.53.20 fol02@hotmail.com Fédération Départementale de l Allier (03) 04.70.46.85.23 fal.allier@wanadoo.fr Fédération

Plus en détail

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS RETROUVEZ VOTRE POLE DE GESTION DES CONSIGNATIONS EN FONCTION DE VOTRE DEPARTEMENT VOTRE DEPARTEMENT VOTRE

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

Tarifs TTC du 01/01/2015 au 31/03/2015

Tarifs TTC du 01/01/2015 au 31/03/2015 ,,,,17,,,00,,,96,,,09,,,,,11,,,,,15,05,96,,,,18,18,,,,,,,,,07,,,18,,,14,,91,,,,,,,98,,, 92,04 93, 94, 96, 97, 99, 100,96 102, 104, 106,04 107, 109, 111,07 112,,,,93,,12,,,03,,,,,95,,,,,,16,01,,,,,,,,,,,,,,06,,,02,,,99,,91,,,,,,,,13,

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations applicables

Plus en détail

Nombre de retraités par département, concernés par la baisse de la CSG. Pour pouvoir bénéficier du taux nul, il faut remplir les critères suivants :

Nombre de retraités par département, concernés par la baisse de la CSG. Pour pouvoir bénéficier du taux nul, il faut remplir les critères suivants : retraités par département, concernés par la baisse de la CSG I. Rappel de la mesure L amendement voté en loi de financement de la sécurité sociale vise à modifier les seuils permettant aux personnes retraitées

Plus en détail

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience ISO 50 001 Méthode et retour d expérience 27/09/2013 DALKIA FRANCE A OBTENU EN 2013 LA CERTIFICATION ISO 50 001 SUR L ENSEMBLE DE SES CONTRATS AVEC MANAGEMENT DE L ENERGIE 27/09/2013 Pourquoi une certification

Plus en détail

Statistiques trimestrielles PTZ

Statistiques trimestrielles PTZ RÉPARTITIONS RÉGIONALE ET DÉPARTEMENTALE - EFFECTIFS Sous Région Neuf quotité de HLM travaux tranche 1 tranche 2 tranche 3 individuel collectif 1-2 3 ou plus Ardennes 43 21 22 0 10 4 29 43 0 18 25 Aube

Plus en détail

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale LA PREVOYANCE DU SPORT Pourquoi un régime de prévoyance dans le sport? Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale Une

Plus en détail

Page 1 carte de la vaccination des bovins étape 3 Page 1 carte de la vaccination des ovins et caprins étape 4 Page 2 - Prévisionnel de bovins

Page 1 carte de la vaccination des bovins étape 3 Page 1 carte de la vaccination des ovins et caprins étape 4 Page 2 - Prévisionnel de bovins Page 1 carte de la vaccination des bovins étape 3 Page 1 carte de la vaccination des ovins et caprins étape 4 Page 2 - Prévisionnel de bovins vaccinables par département Page 5 - Prévisionnel de petits

Plus en détail

APOSTILLE DE LA HAYE

APOSTILLE DE LA HAYE APOSTILLE DE LA HAYE En France l apostille de la haye s obtient auprès de la cour d appel du lieu ou a été émis le document. Cour d appel de : PARIS Palais de Justice 2 et 4 Bd du Palais 75001 PARIS Tel

Plus en détail

www.interieur.gouv.fr

www.interieur.gouv.fr www.interieur.gouv.fr Sommaire PREAMBULE 2 LES CATEGORIES DE PERMIS PREMIERE PARTIE 3 LES CANDIDATS ENREGISTRES EN PREFECTURE DEUXIEME PARTIE 8 LES EPREUVES THEORIQUES GENERALES TROISIEME PARTIE 13 LES

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

Fiche 4 : FILIÈRE FISCALE

Fiche 4 : FILIÈRE FISCALE CTPC EMPLOIS DE LA DGFIP (PLF 2010) Fiche 4 : FILIÈRE FISCALE 1. Ventilation des suppressions d emplois par catégorie (suppressions nettes des transferts TP et du redéploiement CF) CATEGORIE DÉPARTEMENT

Plus en détail

Observatoire UNPI des Taxes Foncières. Conférence de presse

Observatoire UNPI des Taxes Foncières. Conférence de presse Observatoire UNPI des Taxes Foncières Conférence de presse 4 décembre 2008 I/ Présentation des taux régionaux Classement des plus forts taux régionaux en 2008 Classement par taux les moins Région Taux

Plus en détail

Les chiffres de l ostéopathie en janvier 2011.

Les chiffres de l ostéopathie en janvier 2011. EXCLUSIF : la troisième étude statistique des Ostéopathes de France Les chiffres de l ostéopathie en janvier 2011. Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre. Nombre de pratiiciiens

Plus en détail

Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes

Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes Scrutin de mai 2014 Guide technique pour le téléchargement des fichiers XML à l usage de la presse Version : 28 avril

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Arrêté du 29 décembre 2009 fixant la liste et le classement par groupes des emplois de direction des directions départementales interministérielles

Plus en détail

L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale

L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale Inspection Académique des Bouches-du-Rhône Division des Personnels Bureau des Actes Collectifs - DP 2 - Le Chef de

Plus en détail

Annuaire statistique 2013

Annuaire statistique 2013 Annuaire statistique 213 Édition juin 214 Sommaire Paramètres de gestion 2 Taux de cotisation 2 Plafond annuel de la Sécurité sociale 3 Valeur du point et salaire de référence 4 Calcul de la retraite

Plus en détail

PROTECTION DES CAPTAGES PAR DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE

PROTECTION DES CAPTAGES PAR DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE PROTECTION DES CAPTAGES PAR DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE Bilan national Nombre de captages Débit des captages (m3/j) protégé protégé 33 825 19 126 56,5 % 18 664 009 12 321 128 66,0 % Proportion de captages

Plus en détail

Les chiffres de l ostéopathie en juillet Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre.

Les chiffres de l ostéopathie en juillet Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre. EXCLUSIF : la quatrième étude statistique des Ostéopathes de France Les chiffres de l ostéopathie en juillet 2012. Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre. Nombre de prattiiciiens

Plus en détail

M Facteur. «La Distribution 100 % connectée» ... «Le Facteur 100 % connecté» > noms de code provisoire. Direction industrielle

M Facteur. «La Distribution 100 % connectée» ... «Le Facteur 100 % connecté» > noms de code provisoire. Direction industrielle M Facteur «Le Facteur 100 % connecté» > noms de code provisoire «La Distribution 100 % connectée»... C2. Diffusion restreinte à des groupes ou catégories de personnes identifiées. COURRIER 23/08/2011 1

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003 MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, MINISTERE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITE ET DES PERSONNES HANDICAPES TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE

Plus en détail

Cliquez sur «Electeur» pour récupérer dans le tableau de droite les électeurs répondant à la sélection.

Cliquez sur «Electeur» pour récupérer dans le tableau de droite les électeurs répondant à la sélection. ELECTION Export des électeurs au format txt ou xls Novembre 009 Lors d une propagande électorale, les préfectures peuvent demander un fichier texte ou excel. Cette notice vous guide pas à pas dans la réalisation

Plus en détail

Arrêtés préfectoraux points spécifiques

Arrêtés préfectoraux points spécifiques 550-1 Texte non paru au Journal officiel 249 Circulaire UHC/QC3 n o 2005-2 du 27 janvier 2005 relative à l abrogation des ordonnances préfectorales non conformes avec la réglementation ascenseurs NOR :

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations

Plus en détail

ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre ANNEXES

ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre ANNEXES ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre L ATLAS DE LA DÉMOGRAPHIE MEDICALE EN FRANCE ANNEXES Situation au 1 er janvier 2007 Tableau 106 : Effectifs des médecins inscrits à l 0rdre depuis

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 7 C-2-01 N 94 du 21 MAI 2001 7 E / 15 INSTRUCTION DU 11 MAI 2001 DROIT D'ENREGISTREMENT ET TAXE DE PUBLICITE FONCIERE. TAUX, ABATTEMENTS ET EXONERATIONS

Plus en détail

Les chiffres clés de la chasse en France

Les chiffres clés de la chasse en France Les chiffres clés de la chasse en France 2006 Chiffres nationaux 2006 +,054 % 1 360 988 en 2006 1 353 627 en 2005 2 ème sport en nombre de licenciés derrière le football et devant la pêche, très loin devant

Plus en détail

Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014

Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014 Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014 Variable Libellé 1998 à 2014 ACTIV Code activité du décédé X ADEC Année du décès X ANAIS Année de naissance du décédé X DEPDEC Département du

Plus en détail

Spéciale «éco-prêts à taux zéro»

Spéciale «éco-prêts à taux zéro» Spéciale «éco-prêts à taux zéro» & 1 er trimestre 2016 En, 2 396 éco-prêts à taux zéro (contre 2 682 en 2014) ont bénéficié à des travaux de réhabilitation de systèmes d Assainissement Non Collectif par

Plus en détail

Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2016

Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2016 Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2016 Ostéopathes exclusifs et praticiens autorisés à user du titre Les chiffres par département En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat Arrêté du fixant les quotas départementaux dans les limites desquelles

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire A - Dénombrement des micro-organismes aérobies à 30 C (= colonies aérobies = flore aérobie mésophile), Il regroupe les essais - Dénombrement des entérobactéries, suivants: - Dénombrement des Escherichia

Plus en détail

2009 : : Année 2011 : licences soit 2,65 %

2009 : : Année 2011 : licences soit 2,65 % LES LICENCES FFGOLF 2008 : 396 990 2009 : 410 377 2010 : 407 530 Année 2011 : 418 340 licences soit 2,65 % Le nombre de licenciés ffgolf Évolution sur 10 ans Statistiques ffgolf 2011-2/17 Le nombre de

Plus en détail

Statistiques à l issue de l année sportive. Direction de la Vie Fédérale

Statistiques à l issue de l année sportive. Direction de la Vie Fédérale Statistiques à l issue de l année sportive 2016 Direction de la Vie Fédérale STATISTIQUES GÉNÉRALES % % % Hommes MATCHES Matches par Année Licenciés Adultes Hommes Clubs Terrains Tournois Compétit. Classés

Plus en détail

Contingent de promotions à l'échelle de rémunération des professeurs des écoles 2015-2016

Contingent de promotions à l'échelle de rémunération des professeurs des écoles 2015-2016 Fédération Nationale de l Enseignement, de la Culture et de la Formation Professionnelle, de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière SECTION FEDERALE DES SYNDICATS DEPARTEMENTAUX DES PERSONNELS

Plus en détail

Contenu du fichier «décès»

Contenu du fichier «décès» Contenu du fichier «décès» Liste des s Code Libellé Page ACTIV Code activité du décédé 2 ADEC Année de décès 2 ANAIS Année de naissance du décédé 2 DEPDEC Département de décès 2 DEPDOM Département de domicile

Plus en détail

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce?

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Répondues : 6 351 Ignorées : 28 Enseignant(e) En phase de reprise d'entreprise Autre (veuillez préciser) En phase de création d'entreprise ou d'auto-entreprise

Plus en détail

INSTRUCTION. N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RÈGLEMENT SANS MANDATEMENT PRÉALABLE DES FACTURES ET MÉMOIRES D'ÉLECTRICITÉ

Plus en détail

ASSOCIATION FRANCAISE DES PSYCHOMOTRICIENS LIBERAUX L EXERCICE LIBÉRAL DE LA PSYCHOMOTRICITÉ EN FRANCE

ASSOCIATION FRANCAISE DES PSYCHOMOTRICIENS LIBERAUX L EXERCICE LIBÉRAL DE LA PSYCHOMOTRICITÉ EN FRANCE ASSOCIATION FRANCAISE DES PSYCHOMOTRICIENS LIBERAUX L EXERCICE LIBÉRAL DE LA PSYCHOMOTRICITÉ EN FRANCE AU 1er JANVIER 2009 Et AU 31 DÉCEMBRE 2009 Association Française des Psychomotriciens Libéraux L exercice

Plus en détail

ENVELOPPES CAPITAL-MOIS DES AGENTS DE CATEGORIE B DU TRESOR PUBLIC POUR L'ANNEE Nombre d'agents à noter. Total. apportant

ENVELOPPES CAPITAL-MOIS DES AGENTS DE CATEGORIE B DU TRESOR PUBLIC POUR L'ANNEE Nombre d'agents à noter. Total. apportant ENVELOPPES CAPITAL-MOIS DES AGENTS DE CATEGORIE B DU TRESOR PUBLIC POUR L'ANNEE 2008 CAPL Majorations Traitement 2008 AIN 2 2 114 86 82 77,40 77 79 17 28 AISNE 2 2 150 115 110 103,50 103 105 23 36 ALLIER

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires

Plus en détail

DGFiP - CTR EMPLOIS DGFIP PLF 2012

DGFiP - CTR EMPLOIS DGFIP PLF 2012 DGFiP - CTR EMPLOIS DGFIP PLF 2012 FICHE 4 : LES SUPPRESSIONS D EMPLOIS PAR DIRECTION I / MÉTHODOLOGIE L application progressive des règles de gestion doit permettre en particulier au Service des ressources

Plus en détail

ENQUETE SUR L'EMPLOI EN TT

ENQUETE SUR L'EMPLOI EN TT ENQUETE SUR L'EMPLOI EN TT Mode d'emploi : comptabiliser en ETP (équivalent Temps plein) les postes techniques, agent de développement et administratif à partir d'un mi-temps (0,5 ETP) Ne pas comptabiliser

Plus en détail

CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD

CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD 2006-2007 1 Académie d'aix-marseille académique des Alpes Hautes-Alpes Bouche du Rhône Vaucluse de Haute-Provence (n envoie pas de travaux au jury) établissements 2 3

Plus en détail

ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre

ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre L ATLAS DE LA DÉMOGRAPHIE MEDICALE EN FRANCE Situation au 1 er janvier 2007 Réalisée par : Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS Géographe de la Santé

Plus en détail

UNE PRESENCE NATIONALE

UNE PRESENCE NATIONALE UNE PRESENCE NATIONALE - Service clients : + 33 (0)2 51 69 68 66 - contact@egt-partners.com NTACT - www.egt-partners.com rvice clients : + 33 (0)2 51 69 68 66 ntact@egt-partners.com t-partners.com 76 SEINE-MARITIME

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décision du 12 juin 2012 relative au fonds d intervention régional NOR : AFSU1200183S Le directeur général de

Plus en détail

LA PRÉ-PLAINTE EN LIGNE

LA PRÉ-PLAINTE EN LIGNE LA PRÉ-PLAINTE EN LIGNE MARDI 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESSE PRÉ-PLAINTE EN LIGNE Opérationnelle dans l Orne à partir du 7 janvier La pré-plainte en ligne (PPEL) est un téléservice permettant à une victime

Plus en détail

Arrêts de travail en Urologie Enquête du Comité AFU des Pratiques Professionnelles (A. Ruffion, F. Saint, J.L. Davin, X.

Arrêts de travail en Urologie Enquête du Comité AFU des Pratiques Professionnelles (A. Ruffion, F. Saint, J.L. Davin, X. Arrêts de travail en Urologie Enquête du Comité AFU des Pratiques Professionnelles (A. Ruffion, F. Saint, J.L. Davin, X. Rébillard) Cette enquête doit servir de base aux comités scientifiques de l AFU

Plus en détail

Variables du fichier détail Mariages de l'état Civil

Variables du fichier détail Mariages de l'état Civil Variables du fichier détail Mariages de l'état Civil 1998-2014 Variable Libellé 1998 à 2005 2006 2007 à 2012 2013 et 2014 AMAR Année de mariage X X X X ANAISF Année de naissance de l'épouse X X X ANAISH

Plus en détail

NOTE DE SERVICE. N V1 du 5 novembre 2008 NOR : BUD R N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

NOTE DE SERVICE. N V1 du 5 novembre 2008 NOR : BUD R N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique NOTE DE SERVICE N 08-049-V1 du 5 novembre 2008 NOR : BUD R 08 00049 N Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique EXERCICE DES DROITS SYNDICAUX POUR L'ANNÉE 2008 ANALYSE Date d application

Plus en détail

MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE. Secrétariat général

MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE. Secrétariat général Secrétariat général Direction des ressources humaines MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS _ MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE _ MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE

Plus en détail

Trêves de Noël Département Date de l arrêté

Trêves de Noël Département Date de l arrêté Mise à jour du 16 décembre 2016 Trêves de Noël 2016 Une trentaine de départements (en vert dans le tableau) ne prévoient pas de trêve de fin d année dans leurs arrêtés. Nous avons adressé, à ces départements,

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements Fichier Sport-Loisir

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements Fichier Sport-Loisir Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2015 Fichier Sport-Loisir Liste des variables : AN ANCREG COUVERT DCIRIS DEP DEPCOM ECLAIRE NB_AIREJEU NB_EQUIP NB_SALLES REG TYPEQU Année Région d implantation

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour les différentes méthodes de diagnostic de la brucellose

Liste des laboratoires agréés pour les différentes méthodes de diagnostic de la brucellose me isoleme 01 Ain LDA 01a Agréé Agréé Agréé Agréé Agréé 02 Aisne URIA 02 Agréé 02 Aisne LDA 02 Agréé Agréé Agréé 03 Allier LDA 03 Agréé Agréé Agréé Agréé Alpes de 04 Haute LDA 04 Agréé Agréé Provence 05

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS PROCÈS-VERBAUX DE VISITE DES MINES. (an V 1902) F/14/3821 à 3907 et F/14/8281 à 8357

MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS PROCÈS-VERBAUX DE VISITE DES MINES. (an V 1902) F/14/3821 à 3907 et F/14/8281 à 8357 Centre historique des Archives nationales MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS PROCÈS-VERBAUX DE VISITE DES MINES (an V 1902) F/14/3821 à 3907 et F/14/8281 à 8357 Répertoire numérique et méthodique par Marc Vaisbrot,

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

- Éléments de référence 2015 pour 2016 -

- Éléments de référence 2015 pour 2016 - - Éléments de référence 2015 pour 2016 - I - TAXE FONCIÈRE DÉPARTEMENTALE SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES moyen de 2015 L article 1636 B septies VI du CGI indique que le taux de la taxe foncière sur les propriétés

Plus en détail

Élections présidentielles de Archives du Conseil constitutionnel (1988). Répertoire numérique du versement ( / /87)

Élections présidentielles de Archives du Conseil constitutionnel (1988). Répertoire numérique du versement ( / /87) Élections présidentielles de. Archives du Conseil constitutionnel (). Répertoire numérique du versement 20020086 (20020086/1-20020086/87) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 2002 1 https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/ir/fran_ir_009993

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE DE LA GESTION FISCALE Sous-direction des missions foncières, de la fiscalité du patrimoine et des statistiques Bureau GF 3B Droits d enregistrement et

Plus en détail

Pour les directions départementales de l'équipement (DDE) ou les directions de l'équipement (DE) :

Pour les directions départementales de l'équipement (DDE) ou les directions de l'équipement (DE) : ANNEXE 1 FICIENTS DE Pour les directions départementales de l'équipement (DDE) ou les directions de l'équipement (DE) : 1 DDE AIN 1,00 40 DDE LANDES 0,90 2 DDE AISNE 1,10 41 DDE LOIR-ET-CHER 3 DDE ALLIER

Plus en détail

Section Gestion comptable publique n 13-0016

Section Gestion comptable publique n 13-0016 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES Section Gestion comptable publique n 13-0016 NOR : BUDE1320668N Note de service du 1 er août 2013 L EVOLUTION DE L APPLICATION REGLEMENT MAGNETIQUE HOPAYRA (R.M.H.)

Plus en détail

NOTE DE SERVICE. N V1 du 7 juillet 2006 NOR : BUD R N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

NOTE DE SERVICE. N V1 du 7 juillet 2006 NOR : BUD R N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique NOTE DE SERVICE N 06-035-V1 du 7 juillet 2006 NOR : BUD R 06 00035 N Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique EXERCICE DES DROITS SYNDICAUX POUR L'ANNÉE 2006 ANALYSE Date d application

Plus en détail

Répartition des émissions de PTZ par type d'opération et catégorie de commune

Répartition des émissions de PTZ par type d'opération et catégorie de commune Répartition des émissions de par type d'opération et catégorie de commune Couronne périurbaine Commune multipolarisée Individuel Neuf 14 478 66.3% 22.8% 20 455 87.1% 32.2% 6 772 86.8% 10.7% 21 755 84.5%

Plus en détail

RUBRIQUES A REMPLIR LORS DE LA DEMANDE DE VISA NE(E) : LE :!!!!/!!!/!!!!! A :. FILIATION : PERE NOM :.. PRENOM :. MERE NOM DE NAISSANCE :.. PRENOM :.

RUBRIQUES A REMPLIR LORS DE LA DEMANDE DE VISA NE(E) : LE :!!!!/!!!/!!!!! A :. FILIATION : PERE NOM :.. PRENOM :. MERE NOM DE NAISSANCE :.. PRENOM :. REPUBLIQUE FRANCAISE VISA DE LONG SEJOUR - DEMANDE D ATTESTATION OFII (Article R 311-3 du code de l entrée et du séjour des étrangers et du droit d asile) à adresser à l Office français de l immigration

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements Fichier Enseignement

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements Fichier Enseignement Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2007 Fichier Enseignement Liste des variables : AN Année CANT Présence ou absence d une cantine CL_ELEM Présence ou absence d une classe élémentaire en

Plus en détail

COMITES LOCAUX DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE

COMITES LOCAUX DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE N 116 - SOCIAL n 43 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 28 octobre 2008 ISSN 1769-4000 COMITES LOCAUX DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE L essentiel Suite à la création d une délégation nationale à la

Plus en détail

INFORMATION. La liste actualisée des communes réglementées vous sera transmise par mail.

INFORMATION. La liste actualisée des communes réglementées vous sera transmise par mail. Direction générale de l alimentation Sous-direction de la santé et de la protection animales Bureau de Santé Animale Paris, le 29 juillet 2008 INFORMATION Objet : Fièvre catarrhale ovine Extension des

Plus en détail

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 total Total Mailing Emailing Phoning Mobile SMS TOTAL TANDEM 42038300 31662994 10824852 19596763 8685075 1987737 cod_civ Civilite Total Mailing

Plus en détail

Productions et consommations d eau chaude

Productions et consommations d eau chaude Roger Cadiergues Productions et consommations d chaude L19. SOMMAIRE 1. Panorama technique p. 3 1.01. Les services d chaude 1.02. Les résx d chaude 1.03. L chaude solaire 2. Les consommations p. 5 2.01.

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les entreprises artisanales Mise à jour de juillet 2014 1 4 Millions d adresses email BtoB couvrant plus de 2 Millions d entreprises

Plus en détail

Contenu du fichier 2015 «naissances»

Contenu du fichier 2015 «naissances» Contenu du fichier 2015 «naissances» Liste des s Code Libellé Page ACCOUCHR Conditions de l accouchement 2 AGEMERE Age de la dans l année de naissance de l enfant 2 AGEPERE Age du père dans l année de

Plus en détail

Les télécommunications au service de la ville

Les télécommunications au service de la ville Les télécommunications au service de la ville HYPCOM Page 1 Préambule A ce jour, l évolution des structures nécessite souvent une implantation sur plusieurs sites. Parallèlement, les besoins de communiquer

Plus en détail

NOR MEN. Commissions administratives paritaires DGRH B2-1

NOR MEN. Commissions administratives paritaires DGRH B2-1 1 er degré version du 2/05/2008 NOR MEN Commissions administratives paritaires DGRH B2-1 Elections des représentants du personnel aux commissions administratives paritaires nationale et locales uniques

Plus en détail

A plusieurs, on est plus fort!

A plusieurs, on est plus fort! S.A.S. DiaStemm 17 rue Paul Maillot 25310 HERIMONCOURT A plusieurs, on est plus fort! Avec DiaStemm, donnez une chance à votre avenir Le dentaire, un secteur qui ne connaît pas la crise!!! La Société DiaStemm,

Plus en détail

LES CHIFFRES - CLEFS DES SEJOURS EN CENTRES DE VACANCES

LES CHIFFRES - CLEFS DES SEJOURS EN CENTRES DE VACANCES LES CHIFFRES - CLEFS DES SEJOURS EN CENTRES DE VACANCES Extraits 1994-2002 Ministère de la Jeunesse, de l Education Nationale et de la Recherche DJEPVA A1 Bureau des Centres de Vacances et de Loisirs Sommaire

Plus en détail

Enquête auprès des établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011 (EHPA 2011, DREES)

Enquête auprès des établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011 (EHPA 2011, DREES) Ministère de l'économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Enquête auprès des établissements

Plus en détail

Liste des conventions collectives couvertes par l'avenant n 1 du 29 octobre 2009 à l'accord national du 11 mars 2008 pour l'emploi des seniors dans

Liste des conventions collectives couvertes par l'avenant n 1 du 29 octobre 2009 à l'accord national du 11 mars 2008 pour l'emploi des seniors dans IDCC Liste des conventions collectives couvertes par l'avenant n 1 du 29 octobre Titre de la convention 7009 Accouvage et sélection avicoles 7010 Aquaculture 7018 Paysagistes cadres et non cadres (paysage)

Plus en détail

Titre de la convention

Titre de la convention 7009 Accouvage et sélection avicoles 7010 Aquaculture 7011 Paysagistes cadres (paysage) 7018 Paysagistes non cadres (paysage) 7517 Exploitations agricoles cadres 7518 Exploitations forestières cadres (forêt,

Plus en détail

XIX STATISTIQUES NATIONALES DEVIS MOYENS AU M2 DE PLANCHERS T.T.C.

XIX STATISTIQUES NATIONALES DEVIS MOYENS AU M2 DE PLANCHERS T.T.C. XIX STATISTIQUES NATIONALES DEVIS MOYENS AU M2 DE PLANCHERS T.T.C. en t 586 - STATISTIQUES NATIONALES AU M 2 DE PLANCHER STATISTIQUES NATIONALES AU M 2 DE PLANCHER - 587 STATISTIQUES NATIONALES AU M 2

Plus en détail

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une production Distribuée En environnement Windows NT Une Production sous VTOM Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une Production sous VTOM

Plus en détail

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables Dénombrement des entreprises 2014 Liste des variables Index des variables : s de localisation : REGION DEP AU ZE UU COM s économiques : APE A64 A38 A21 A10 TAILLE s d identification : CHAMP CJ1 CJ2 ARTISAN

Plus en détail

Loi de finances pour 2005, transfert de TCA et participation de l Etat au financement de la PFR. * Communication *

Loi de finances pour 2005, transfert de TCA et participation de l Etat au financement de la PFR. * Communication * Loi de finances pour 2005, transfert de TCA et participation de l Etat au financement de la PFR * Communication * Conformément aux engagements pris par M. Dominique de Villepin lors du débat parlementaire

Plus en détail

Démographie des entreprises et des établissements Liste des variables. Bases de créations d établissements

Démographie des entreprises et des établissements Liste des variables. Bases de créations d établissements Démographie s entreprises et s établissements 2015 Liste s s Bases créations d établissements Inx s s : Variables localisation : REG... ANCREG... DEP...... AU............. ZE........... UU...............

Plus en détail

Circulaire n 2010/60 du 7 juillet 2010 Caisse nationale d'assurance vieillesse

Circulaire n 2010/60 du 7 juillet 2010 Caisse nationale d'assurance vieillesse Direction juridique et réglementation nationale Département réglementation national Circulaire n 2010/60 du 7 juillet 2010 Caisse nationale d'assurance vieillesse Destinataires Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Bilan Collège au cinéma 2009/2010

Bilan Collège au cinéma 2009/2010 Bilan Collège au cinéma 2009/2010 Bilan Collège au cinéma 2009-2010 2 Bilan Collège au cinéma 2009-2010 Editorial Le bilan national Collège au cinéma 2009-2010 confirme l importance de cette action qui,

Plus en détail

Contenu du fichier «naissances»

Contenu du fichier «naissances» Contenu du fichier «naissances» Liste des s Code Libellé Page ACCOUCHR Conditions de l accouchement 2 AGEMERE Age de la dans l année de naissance de l enfant 2 AGEPERE Age du père dans l année de naissance

Plus en détail

INFORMATION. La liste actualisée des communes réglementées ne fait apparaître que les communes en Zone Réglementée.

INFORMATION. La liste actualisée des communes réglementées ne fait apparaître que les communes en Zone Réglementée. Direction générale de l alimentation Sous-direction de la santé et de la protection animales Bureau de Santé Animale Paris, le 28 août 2008 INFORMATION Objet : Fièvre catarrhale ovine Extension de la zone

Plus en détail

Projet de modification de

Projet de modification de RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Projet de modification de Arrêté du 29 décembre 2014 relatif aux modalités d application de la troisième période du

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 20 novembre 2014 PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 20 novembre 2014 PROJET DE LOI Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 20 novembre 2014

Plus en détail

STATISTIQUES Ratio pénétration REGIONS. Alain DEJEAN CTR DRJSCS Midi-Py

STATISTIQUES Ratio pénétration REGIONS. Alain DEJEAN CTR DRJSCS Midi-Py STATISTIQUES Ratio pénétration REGIONS Alain DEJEAN CTR DRJSCS Midi-Py CHAMPAGNE Le champagne ignore la crise grâce aux exportations. Malgré un léger recul des ventes en France, le champagne affiche pour

Plus en détail