Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux"

Transcription

1 Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux Décembre 2003 Etude disponible le 15 décembre 2003 Les objectifs Traiter les questions de fond -réglementation, fiscalité, taille et segmentation du marché, tarification, etc.- afin : d'évaluer le potentiel du marché de l épargne-retraite d'identifier les enjeux stratégiques et concurrentiels de comparer les produits et les stratégies de commercialisation de proposer un outil de travail opérationnel aux forces de vente 1. Présentation de l'étude p Sommaire de l'étude p Présentation d'iem Finance p Bon de commande p Présentation de l étude Dans tous les pays européens, les conséquences du vieillissement de la population conduisent les pouvoirs publics à engager des réformes en utilisant les leviers à leur disposition : âge de départ en retraite, montant des cotisations, montant des prestations, mise en place de dispositifs volontaires (le «troisième pilier»). Toutefois, les marges de manœuvre, dans un contexte où la réduction des déficits publics devient la priorité, sont faibles. L efficacité des dispositifs volontaires passe par une «remise à plat» de l ensemble des dispositifs incitatifs à l épargne. En France, depuis l adoption de la loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites, dite loi Fillon, la question de l épargne-retraite est, plus que jamais, au cœur des questionnements stratégiques des intermédiaires financiers. Avec le plan d épargne retraite populaire (PERP) et la transformation du plan partenarial d épargne salariale volontaire (PPESV) en plan partenarial d épargne salariale volontaire pour la retraite (PPESVR), ce sont deux produits nouveaux d épargne-retraite individuelle qui sont créés. Mais les ménages ont déjà, par ailleurs, commencé depuis plusieurs années à se constituer une épargne retraite à travers des versements volontaires et libres sur des produits proposés par les banques et les sociétés d assurances. IEM Finance S.A. Page 1 / 6 IEM-Finance S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de euros 33 rue de Miromesnil Paris Tel.: +33 (0) Fax.: +33 (0) RCS Paris B APE 741 G

2 2 / 6 IEM Finance Les Français, dans leur grande majorité, montrent une inquiétude grandissante sur le financement de leurs retraites. Ils semblent de plus en plus disposés à épargner pour leur retraite. Déjà en 1996, 29% des salariés affirmaient consentir un effort d épargne supplémentaire pour leur retraite (enquête CREDOC 1997), aujourd hui un salarié sur deux, sensibilisé par la perspective des retraites, déclare qu il va changer ses habitudes d épargne (Baromètre Tendances Epargne Entreprise 2003, réalisé par Altedia et BNP Paribas Epargne Entreprise). Ces tendances de fond entraîneront, sans nul doute, la montée en puissance progressive d un système volontaire de retraite par capitalisation. Le développement des produits d épargne-retraite sera probablement, à terme, un des éléments clés du partage du marché de l épargne longue entre les intermédiaires financiers. Banques, assureurs et sociétés de gestion se positionnent dès aujourd hui sur le marché de l épargne-retraite. Tous ont déjà développé une offre spécifique, insérant dans leur gamme produits une rubrique «retraite». Mais, la dynamique de croissance du marché laisse, par ailleurs, la place à de nouveaux entrants et à la création de produits innovants inspirés, parfois, d expériences étrangères. L étude dresse un état des lieux détaillé, chiffré et argumenté de l épargneretraite. Elle analyse les éléments quantitatifs du contexte économique et décrit l ensemble des mesures tant réglementaires que fiscales incitant au développement de dispositifs volontaires. Elle présente les stratégies des principaux acteurs ainsi que leur mise en œuvre. Elle fournit une analyse comparative détaillée de l offre de produits des plus grands distributeurs tant du côté banque que du côté assurance. Elle est complétée par une analyse critique des modes de commercialisation, réalisée à partir d enquêtes de terrain effectuées directement dans les réseaux. * * *

3 3 / 6 IEM Finance 2. Sommaire détaillé de l'étude Introduction : définition de l épargne-retraite 1 - Analyse économique : les facteurs de développement d une épargne retraite 1.1 Rappel de données de base démographiques, conséquences sur le financement de la retraite 1.2 Le comportement des ménages français : épargne et retraite Pourquoi le taux d épargne des français est-il plus élevé que celui des autres européens? Inquiétudes sur la retraite et influence sur l effort d épargne Peut-on quantifier l épargne de long terme? 1.3 Place de l intermédiation Importance et composantes du patrimoine des ménages Comment les ménages réagissent-ils aux aléas boursiers : ampleur des réallocations, délais de réaction L intermédiation bancaire : produits de bilan L intermédiation de marché : les OPCVM L intermédiation par l assurance-vie : contrats en euros, contrats en unités de compte 1.4 Les conséquences d une remise à plat de la fiscalité de l épargne sur l allocation des flux d épargne 1.5 L allocation d actifs pour les produits d épargne retraite : La nécessaire prise en compte des tendances de l économie mondiale pour maximiser le couple rendement-risque à long terme 2 - Analyse environnementale : les dispositifs légaux et fiscaux en vigueur 2.1 Les régimes professionnels Analyse des mécanismes assurantiels prévus par les articles 39 et 83 du Code général des impôts Ces contrats ont-ils encore un avenir? 2.2 Les fonds de pension catégoriels volontaires Etat des lieux de ces régimes par capitalisation Pourquoi leur montée en charge est-elle si lente? 2.3 L épargne salariale Quels sont les dispositifs en vigueur? Pourquoi la loi Fabius n a-t elle pas dopé l épargne salariale? La suppression du PPESV va t-elle modifier la donne? 2.4 Le dispositif prévu par la loi du 24/07/03 Caractéristiques des nouveaux produits. Comment se positionnera l épargne-retraite par rapport à l épargne salariale? La question du niveau des commissions de gestion est-elle encore d actualité? 2.5 Les autres produits d épargne à la disposition des ménages leur permettant de se constituer une épargne-retraite

4 4 / 6 IEM Finance 3 - Analyse de l offre 3.1 L offre épargne-entreprise Interépargne FONGEPAR SGAM AXA CLAM BNP PARIBAS Epargne Entreprise CAES Pour chacune des offres suivantes, sont décrits les produits et leur place dans l'activité commerciale des réseaux, à travers une enquête de terrain. 3.2 L offre bancaire BNP PARIBAS La Poste Crédit Agricole Crédit Lyonnais Caisses d Epargne Crédit Mutuel Société Générale 3.3 L'offre des assureurs AXA CNP PREDICA 3.4 Les offres des nouveaux entrants GENERALI CARDIF AGF ING Direct, Boursorama, Carrefour, etc. Banques Populaires * * *

5 5 / 6 IEM Finance Une équipe de spécialistes de l analyse opérationnelle de l épargne et des marchés financiers Ses domaines de compétence : Analyse des marchés de l épargne (notamment pour l Observatoire de l Epargne Européenne) Organisation et stratégie des marchés ; réglementation financière Indices boursiers et développement durable Recherche, développement et marketing de produits financiers ; communication financière Analyse financière Son fondateur : Didier Davydoff Une expérience acquise à la Banque de France, à la Bourse de Paris et à la COB en tant que Directeur des Etudes et de la Stratégie, en font un expert reconnu Membre du panel d experts du Comité économique et financier du Parlement européen, membre du Conseil scientifique de la COB et de l ECMI Auteur de nombreux articles et ouvrages relatifs à l épargne, aux indices boursiers, aux marchés financiers et à leur réglementation Ses références AFG (Association Française de la Gestion Financière) Agence France Trésor Association des Marchés de Taux en Euro et Agence France Trésor Banque mondiale COB (Commission des Opérations de Bourse) Conseil des Marchés financiers Dow Jones Inc. Euronext Institut de l Epargne Immobilière et Foncière Nombreuses sociétés cotées Observatoire de l Epargne Européenne ORSE Paris Europlace Viel & Cie Vigeo

6 6 / 6 IEM Finance Bon de Commande Le bon de commande ci-après est à retourner : - Par courrier postal à : IEM Finance 48 rue de Provence Paris - Par fax au : Par à : Commande Quantité Titre de l étude Prix unitaire Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux 300 euros Prix Total HT 300 euros Prix Total TTC 359 euros Livraison Société Civilité Nom Prénom Fonction Service Adresse Code postal Ville : Pays Tél. Fax Si l'adresse de facturation est différente de l'adresse de livraison, veuillez compléter le tableau suivant : Facturation Société À l attention de Service Adresse Code postal Ville : Pays Tél. N APE N TVA Code NAF : N TVA intracommunautaire : (obligatoire pour facturation à l'étranger) Mention légale Vous disposez d un droit d accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi «Informatique et Libertés»). Pour l exercer, adressez vous à :

Epargne longue : la nouvelle donne

Epargne longue : la nouvelle donne Epargne longue : la nouvelle donne Septembre 2008 Etude disponible le 1 er septembre 2008 Les objectifs Traiter les questions de fond -réglementation, fiscalité, taille et segmentation du marché, etc.-

Plus en détail

L épargne retraite et salariale Analyse et perspectives du marché en 2013 Forces en présence et principaux axes de développement

L épargne retraite et salariale Analyse et perspectives du marché en 2013 Forces en présence et principaux axes de développement L épargne retraite et salariale L épargne retraite recèle un fort potentiel de croissance Inquiétude exacerbée des Français pour leur retraite, dégradation de leur situation financière, vieillissement

Plus en détail

Quel marché pour l investissement socialement responsable?

Quel marché pour l investissement socialement responsable? Finance Quel marché pour l investissement socialement responsable? Jeudi 13 et vendredi 14 novembre 2008 DE L INFORMATION À LA FORMATION Cercle Républicain 5, avenue de l Opéra 75001 Paris Inscriptions

Plus en détail

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE RETRAITE COLLECTIVE, UN DEFI LEGISLATIF ET ORGANISATIONNEL Le paysage démographique comme économique de la France rend de plus en plus inéluctable

Plus en détail

Tableau de bord de l Epargne en Europe

Tableau de bord de l Epargne en Europe STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tableau de bord de l Epargne en Europe Juin 2014 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits, ou

Plus en détail

Gestion du patrimoine professionnel : Les stratégies «d encapsulement» des résultats dans une structure passible de l IS

Gestion du patrimoine professionnel : Les stratégies «d encapsulement» des résultats dans une structure passible de l IS Formation professionnelle Gestion du patrimoine professionnel : Les stratégies «d encapsulement» des résultats dans une structure passible de l IS? La société FAC JD propose une formation de 7 HEURES à

Plus en détail

Le marché de l assurance vie

Le marché de l assurance vie Le marché de l assurance vie Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive sur le marché de l assurance vie en France. Comme chaque titre de la collection Xerfi Research, elle décrypte les évolutions

Plus en détail

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012 N 15 Juin 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les banques en ligne et les services bancaires

Plus en détail

Les indices customisés

Les indices customisés Les indices customisés d IEM Finance Indices boursiers, l expertise spécialisée d IEM Finance 2 Les indices boursiers sont au cœur de l innovation financière car ils sont une synthèse d informations multiples.

Plus en détail

Politique de traitement des demandes d informations ou des réclamations clients

Politique de traitement des demandes d informations ou des réclamations clients Politique de traitement des demandes d informations ou des réclamations clients Document public 27/09/2013 La Banque Postale Structured Asset Management - 34, rue de la Fédération 75737 Paris cedex 15

Plus en détail

Sommaire détaillé de la publication Gestion du personnel simplifiée

Sommaire détaillé de la publication Gestion du personnel simplifiée Message aux lecteur Sommaire détaillé 101 Sommaire détaillé de la publication Gestion du personnel simplifiée Sommaire détaillé de la publication Gestion du personnel simplifiée Susceptible de modifications.

Plus en détail

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES CEFI, Centre d Etudes sur les Formations et l Emploi des Ingénieurs 7 rue Lamennais 75008 PARIS Tél : 01 42 89 15 73 Fax : 01 42 56 04 05 ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES En adhérant au réseau CEFI-

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Mon futur à composer Cardif Multiplus Perspective Mon assurance vie diversifiée aujourd hui pour mes projets de demain Cardif propose Cardif

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL Perspectives du marché de l épargne retraite entreprise Les points de vigilance dans le choix d un dispositif d épargne Retraite Gaël COLLIN Sinfoni

Plus en détail

demande de versement volontaire sur votre contrat Article 83 avec versements volontaires

demande de versement volontaire sur votre contrat Article 83 avec versements volontaires identité du salarié assuré Entreprise (raison sociale) : THE WALT DISNEY COMPANY France Numéro de convention : 2466 N de matricule : N d affiliation : Mme* Mlle* M.* Nom* : Nom de jeune fille* : Prénom*

Plus en détail

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Concordances PERP Advance Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le PERP, pour préparer sa retraite en bénéficiant d une déduction fiscale immédiate...p3-4 Concordance PERP Advance,

Plus en détail

Le Marché des Groupes et des Équipements Frigorifiques en France, 2004-2009

Le Marché des Groupes et des Équipements Frigorifiques en France, 2004-2009 Le Marché des Groupes et des Équipements Frigorifiques en France, 2004-2009 600 500 400 300 200 100 0 Groupes Frigorifiques (millions d' ) 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Secteur Industriel Secteur Commercial

Plus en détail

Marché des entreprises

Marché des entreprises Marché des entreprises Demande d ouverture d une ligne de cautions Cautions de marché Formulaire à nous retourner accompagné des documents de constitution du dossier : par mail à : serviceclient.entreprises@c-garanties.com

Plus en détail

La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme

La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 juin 2012 La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme Acteur engagé avec La Poste dans le développement des territoires,

Plus en détail

Horizon Investissements est immatriculé au RCS de Paris sous le n 477 936 421. Son siège social est sis au 5 rue Blanche 75009 PARIS

Horizon Investissements est immatriculé au RCS de Paris sous le n 477 936 421. Son siège social est sis au 5 rue Blanche 75009 PARIS CATEGORIE B Les informations ci-après sont délivrées à l attention de conformément aux dispositions des articles L520-1, R520-1 et R520-2 du Code des assurances par Mr Hubert MANSON en qualité de gérant

Plus en détail

Recueil Client. Personne Physique

Recueil Client. Personne Physique Recueil Client Personne Physique CJPQRC08 Recueil Client Personne Physique Conformément à l article L533-13 du Code monétaire et financier, SwissLife Banque Privée et/ou SwissLife Gestion Privée ont l

Plus en détail

SOLUTIONS BANQUE PRO. À vos côtés pour votre activité professionnelle

SOLUTIONS BANQUE PRO. À vos côtés pour votre activité professionnelle SOLUTIONS BANQUE PRO À vos côtés pour votre activité professionnelle TOUTES NOS SOLUTIONS POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS VOTRE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE Pour développer et pérenniser votre activité professionnelle,

Plus en détail

SOMMAIRE. Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3. Une équipe de professionnels de l immobilier 4.

SOMMAIRE. Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3. Une équipe de professionnels de l immobilier 4. SCPI OPCI CILOGER SOMMAIRE Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3 Une équipe de professionnels de l immobilier 4 Philosophie 5 Stratégie d investissement 6 Une gamme complète de produits

Plus en détail

UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes

UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 15 JUILLET 2013 UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes UFF, acteur majeur de la commercialisation de FCPI, lance son

Plus en détail

Demande d autorisation parentale pour l embauche d un mineur

Demande d autorisation parentale pour l embauche d un mineur Procéder aux formalités générales d embauche Demande d autorisation parentale pour l embauche d un mineur Référence Internet FBC.01.2.100 FBC.01.2.100 A Vous souhaitez recruter un mineur durant ses vacances

Plus en détail

La vidéosurveillance sur les lieux de travail

La vidéosurveillance sur les lieux de travail Modèle Mars 2016 La vidéosurveillance sur les lieux de travail Note d information sur l installation d un système de vidéosurveillance et attestation du salarié de la prise de connaissance de l installation

Plus en détail

Gestion du patrimoine professionnel : Les stratégies «d encapsulement» des résultats dans une structure passible de l IS

Gestion du patrimoine professionnel : Les stratégies «d encapsulement» des résultats dans une structure passible de l IS Formation professionnelle Gestion du patrimoine professionnel : Les stratégies «d encapsulement» des résultats dans une structure passible de l IS? La société FAC JD propose une formation de 7 HEURES à

Plus en détail

Les mutations de l offre Epargne Retraite

Les mutations de l offre Epargne Retraite Les mutations de l offre Epargne Retraite Forum International de Paris sur la Gestion de l Epargne Retraite Monique TEZENAS du MONTCEL 10 Avril 2012 BANQUE - FINANCE - ASSURANCE PROTECTION SOCIALE 10,

Plus en détail

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE DAMIEN PÉAN ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE LES GUIDES PRATIQUES GESTION - COMPTABILITÉ - FINANCE Comprendre les comptes annuels et améliorer la situation financière de l entreprise

Plus en détail

Moyen terme 2014-2018

Moyen terme 2014-2018 Moyen terme 2014-2018 ATTENTES DES UTILISATEURS POUR LA PERIODE 2014-2018 Selon les entretiens réalisés par le Cnis au 2 è semestre 2012 COMMISSION «SYSTEME FINANCIER ET FINANCEMENT DE L ECONOMIE» POUR

Plus en détail

WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE INNOVATION PEDAGOGIQUE ECOLE DE MANAGEMENT HOTELIER

WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE INNOVATION PEDAGOGIQUE ECOLE DE MANAGEMENT HOTELIER WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE INNOVATION PEDAGOGIQUE ECOLE DE MANAGEMENT HOTELIER Intercontinental Paris Le Grand Hotel 17 Novembre 2014 CRITERES D EVALUATION MEILLEURE

Plus en détail

Chèques Cadeaux «Shop In 13»

Chèques Cadeaux «Shop In 13» Livret «Shop In 13» ENTREPRISES Chèques Cadeaux «Shop In 13» Une opportunité à ne pas rater pour les fêtes de fin d année! www.shopin13.com Sommaire «Shop In 13», le 1 er chèque cadeau départemental pour

Plus en détail

Cardif Multi-Plus PERP CONTRAT ÉPARGNE - RETRAITE. Constituez votre retraite pas à pas

Cardif Multi-Plus PERP CONTRAT ÉPARGNE - RETRAITE. Constituez votre retraite pas à pas Cardif Multi-Plus PERP CONTRAT ÉPARGNE - RETRAITE Constituez votre retraite pas à pas BNP Paribas Cardif La référence en partenariat d assurance 90 millions de personnes dans le monde ont un point commun

Plus en détail

MERCI D ÉCRIRE EN LETTRES CAPITALES

MERCI D ÉCRIRE EN LETTRES CAPITALES B u l l e t i n d i n s c r i p t i o n Marketing stratégique La mesure sur Internet Les 26 et 27 novembre 2008 MERCI D ÉCRIRE EN LETTRES CAPITALES Demande d inscription Coordonnées de la personne à inscrire

Plus en détail

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP Durée : 2 jours - Lieu : Paris Lundi 23 et Mardi 24 Septembre 2013 Lundi 10 et Mardi 11 Février 2014 Lieu de la formation CLUB CONFAIR

Plus en détail

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

Employeur : quelles actions pour prendre en compte la parentalité des salarié(e)s?

Employeur : quelles actions pour prendre en compte la parentalité des salarié(e)s? Thématique : Conciliation des temps professionnels et personnels des parents salarié(e)s Employeur : quelles actions pour prendre en compte la parentalité des salarié(e)s? Durée et dates : 1 jour - 20

Plus en détail

Les prestations spécifiques aux contrats d assurance vie et de capitalisation Les autres prestations spécifiques

Les prestations spécifiques aux contrats d assurance vie et de capitalisation Les autres prestations spécifiques BNP Paribas - Martinique SOMMAIRE LA CONVENTION PATRIMONIALE Les services de la convention patrimoniale La tarification de la convention patrimoniale LA CONSERVATION DU PORTEFEUILLE TITRES Les droits de

Plus en détail

Marché des entreprises

Marché des entreprises Marché des entreprises Demande d ouverture d une ligne de cautions Douanes Formulaire à nous retourner accompagné des documents de constitution du dossier : par mail à : serviceclient.entreprises@c-garanties.com

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS SOLUTIONS PARTENAIRES

CHIFFRES CLÉS SOLUTIONS PARTENAIRES CHIFFRES CLÉS + de 10 ans d existence 4 compagnies d assurance Créée en 2000, l UNEP (Union Nationale d Epargne et de Prévoyance) est une association d épargnants qui offre à ses adhérents une gamme complète

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tableau de bord de l Epargne en Europe Octobre 2008 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits,

Plus en détail

Gérard Huguenin Petit guide pour s enrichir au quotidien

Gérard Huguenin Petit guide pour s enrichir au quotidien Gérard Huguenin Petit guide pour s enrichir au quotidien Groupe Eyrolles, 2005, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3782-4 ISBN 13 : 978-2-7081-3782-0 Table des matières Sommaire....................................................5

Plus en détail

Conférence de presse 28 janvier 2008. 2008 Encore plus d innovations et de services. dans la stratégie et l offre de. monabanq.

Conférence de presse 28 janvier 2008. 2008 Encore plus d innovations et de services. dans la stratégie et l offre de. monabanq. Conférence de presse 28 janvier 2008 1 Conférence de presse 28 janvier 2008 2008 Encore plus d innovations et de services dans la stratégie et l offre de monabanq. 2 Introduction Thierry Vittu Président

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

Fondamentaux de la gestion de patrimoine

Fondamentaux de la gestion de patrimoine Formation professionnelle Fondamentaux de la gestion de Maîtriser les fondamentaux de la fiscalité du La société FAC- JD propose une formation de 2 jours (14 heures) à PARIS les 10 et 11 juin 2015 (de

Plus en détail

Conférence de Presse Groupama Banque

Conférence de Presse Groupama Banque Conférence de Presse Groupama Banque 22 mai 2014 Intervenants 2 Michel Lungart, Directeur Assurances, Banque et Services de Groupama Bernard Pouy, Directeur général de Groupama Banque Sommaire 3 Introduction

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

PROMORAMA. Gagnez un temps appréciable dans vos recherches. Développez les compétences promo de vos équipes sur la base d une méthodologie partagée.

PROMORAMA. Gagnez un temps appréciable dans vos recherches. Développez les compétences promo de vos équipes sur la base d une méthodologie partagée. PROMORAMA Etude des techniques et mécanismes promotionnels une nomenclature exclusive créée par Philippe Ingold une base de données de plus de 13 000 opérations Visualisez de façon exhaustive les exploitations

Plus en détail

Extrait gratuit du guide Formulaire Social BTP commenté

Extrait gratuit du guide Formulaire Social BTP commenté Extrait gratuit du guide Formulaire Social BTP commenté Chap. 03/1 : Élaborer les règles de discipline dans l entreprise N o 03/1-060 Note de service sur la rémunération des temps de trajet Vous gérez

Plus en détail

Pioneer Investments, 27 février 2003

Pioneer Investments, 27 février 2003 Pioneer Investments, 27 février 2003 1995-2002 Heurs et malheurs des épargnants européens par André Babeau Président du Comité d orientation Conseiller Scientifique au BIPE 1 Le choc de l année 2000 la

Plus en détail

MARCHE DE REMPLACEMENT DE PORTES ET FENETRES DE LA CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE A BRIEY

MARCHE DE REMPLACEMENT DE PORTES ET FENETRES DE LA CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE A BRIEY Chambre d Agriculture de Meurthe-et-Moselle ACTE D ENGAGEMENT AE MARCHE DE REMPLACEMENT DE PORTES ET FENETRES DE LA CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE A BRIEY Passé en application de la procédure

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

Contrat de travail à temps partiel sur la semaine

Contrat de travail à temps partiel sur la semaine contrat de travail à temps partiel Référence Internet FSC.02.2.010 Contrat de travail à temps partiel sur la semaine Vous souhaitez conclure un contrat de travail à temps partiel et fixer la durée du travail

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER?

POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER? Retraite Épargne Prévoyance Transmission Fiscalité Aréas Immobilier Une nouvelle façon d investir AFFRANCHIR AU TARIF EN VIGUEUR POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER? Aréas Immobilier 49 rue de Miromesnil

Plus en détail

Ile-de-France Bourgogne Rhône-Alpes PACA

Ile-de-France Bourgogne Rhône-Alpes PACA 10.3 Ile-de-France Bourgogne Rhône-Alpes PACA FIP éligible à la réduction et l exonération de l ISF Un placement bloqué sur 6,5 ans, soit jusqu au 31 décembre 2016 (pouvant aller jusqu à 8,5 ans, soit

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Paiement Edition 2009

Observatoire des Moyens de Paiement Edition 2009 Observatoire des Moyens de Paiement Edition 2009 GM CONSULTANTS & ASSOCIES Hélène Kalem 118 rue de Tocqueville 75 017 Paris hkalem@gm-consultants.com 06 73 04 64 34 GM Consultants & Associés Observatoire

Plus en détail

Lamy Droit Immobilier

Lamy Droit Immobilier Adoptez la référence de tous les spécialistes en droit de l immobilier! URBANISME CONSTRUCTION VENTE COPROPRIÉTÉ BAUX FISCALITÉ Madame, Monsieur, Maître, La vente d immeubles, les opérations d aménagement

Plus en détail

LA RÉFORME SOLVABILITÉ II

LA RÉFORME SOLVABILITÉ II B u l l e t i n d i n s c r i p t i o n Assurance Pour toute inscription, renvoyez ce formulaire accompagné de votre règlement à : Caroline JAUBOURG Les Echos Formation 16, rue du Quatre Septembre 75112

Plus en détail

L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale?

L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale? L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale? DII 27 novembre 2003 Laure DELAHOUSSE, Dir. Epargne salariale

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES MARCHE PUBLIC DE SERVICES Prestation de service pour la collecte, la remise et l affranchissement du courrier de certains sites du Département de la Somme (Marché passé selon la procédure adaptée définie

Plus en détail

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour Sommaire ASSURANCE... 1 Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour... 1 Module 2 : L épargne / Durée : 1,5 jour... 2 Module 3 : La retraite / Durée : 1,5 jours... 5 Module 4 : Les contrats

Plus en détail

Des solutions au service de votre patrimoine

Des solutions au service de votre patrimoine Des solutions au service de votre patrimoine Vie Plus, un acteur global de la gestion de patrimoine Depuis près de 30 ans, nous élaborons des produits d assurance-vie, d épargne et de prévoyance que nous

Plus en détail

federal multi patrimoine

federal multi patrimoine federal multi patrimoine bâti POUR réussir. Federal multi Patrimoine : Processus de gestion L allocation Les modèles de suivi de tendances «multi classes d actifs» sont issus de la recherche Federal Finance,

Plus en détail

05/03/2012. Document public. labanquepostale-am.fr

05/03/2012. Document public. labanquepostale-am.fr Politique de Best Execution 05/03/2012 Document public La Banque Postale Structured Asset Management - 34, rue de la Fédération 75737 Paris cedex 15 Société de gestion de portefeuille ayant obtenu l agrément

Plus en détail

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE SÉMINAIRES THÉMATIQUES // LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE Nouvelle donne pour les coopératives agricoles et agroalimentaires? 2 juin 2015 24 septembre 2015 paris 2 E OBJECTIFS >

Plus en détail

Immeuble Le Magellan 7, rue Montespan 91024 EVRY Cedex Tél. : 01 60 79 27 44 Fax : 01 60 79 55 89 E-mail : adege@adege-rh.com Site : www.adege-rh.

Immeuble Le Magellan 7, rue Montespan 91024 EVRY Cedex Tél. : 01 60 79 27 44 Fax : 01 60 79 55 89 E-mail : adege@adege-rh.com Site : www.adege-rh. Immeuble Le Magellan 7, rue Montespan 91024 EVRY Cedex Tél. : 01 60 79 27 44 Fax : 01 60 79 55 89 E-mail : adege@adege-rh.com Site : www.adege-rh.com SEMINAIRE DE FORMATION SUR LA MOBILITE INTERNATIONALE

Plus en détail

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives Résultats annuels 2013 28 janvier 2014 Page Sommaire Introduction Résultats financiers 2013 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000 Une expertise internationale de l assurance vie Cardif Lux International, anciennement Investlife, a été fondée en 1994 par Cardif et BNP Paribas Luxembourg. C est un des leaders de l assurance vie internationale

Plus en détail

Enquête sur la notation sociale des banques et des assureurs UNSA-2012

Enquête sur la notation sociale des banques et des assureurs UNSA-2012 Enquête sur la notation sociale des banques et des assureurs UNSA-2012 Conseil, Recherche et Formation en Relations Sociales 3 rue Bayard 59 000 LILLE Tél : +33 3 20 47 15 24 Fax : +33 3 20 www.orseu.com

Plus en détail

Demande d exonération de la contribution versement transport

Demande d exonération de la contribution versement transport Demande d exonération de la contribution versement transport Vade-Mecum Au regard de ce nouveau régime du Versement transport - VT et de l instauration du Versement transport Interstitiel - VTI de nombreuses

Plus en détail

SOLUTIONS BANQUE PRO. À vos côtés pour votre activité professionnelle

SOLUTIONS BANQUE PRO. À vos côtés pour votre activité professionnelle SOLUTIONS BANQUE PRO À vos côtés pour votre activité professionnelle TOUTES NOS SOLUTIONS POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS VOTRE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE Pour développer et pérenniser votre activité professionnelle,

Plus en détail

Guide du fournisseur du Conseil général du Territoire de Belfort 2014

Guide du fournisseur du Conseil général du Territoire de Belfort 2014 Guide du fournisseur du Conseil général du Territoire de Belfort 2014 Madame, Monsieur, Le Conseil général du Territoire de Belfort est heureux de vous compter parmi ses fournisseurs. Travailler avec une

Plus en détail

L Epargne Collective : Un marché d opportunités

L Epargne Collective : Un marché d opportunités L Epargne Collective : Un marché d opportunités Estimé par la Banque de France à 8.325 milliards d en 2005, le patrimoine des ménages français a augmenté de 44% depuis 2001. Chaque année, les flux d épargne

Plus en détail

VOTRE BULLETIN DE SITUATION AU 31 DÉCEMBRE 2012

VOTRE BULLETIN DE SITUATION AU 31 DÉCEMBRE 2012 Coordonnées de votre Centre de Clientèle : CNP ASSURANCES CENTRE D ARCUEIL TSA 20001 94942 CRETEIL CEDEX 9 TEL : 01 41 98 50 50 Référence à rappeler : 977 044900 01 / 1 / 23A GMO DUPLICATA M FRANCK PERNEZ

Plus en détail

Legal & General (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Legal & General (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Un des plus grands groupes financiers européens...p3 en France Au service des Particuliers et des Entreprises...p4 en quelques

Plus en détail

Recueil client. Personne physique

Recueil client. Personne physique Recueil client Personne physique Recueil Client - Personne Physique IDENTITÉ DU CLIENT Madame Mademoiselle Monsieur Nom : Nom de naissance : Nom d usage (pseudonyme) : Prénoms (dans l ordre de l état civil)

Plus en détail

Catalogue formations Management environnemental 2013

Catalogue formations Management environnemental 2013 Catalogue formations Management environnemental 2012 Catalogue formations Management environnemental 2013 N SIRET 532 707 023 00018 RCS ANNECY --- CODE APE : 7490B. 1 Présentation d ENVOLEA ENVOLEA est

Plus en détail

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I CHIFFRES CLÉS GROUPE EXPERTISE OFFRE sommaire s o m m a i r e préambule l avenirsedécideaujourd hui Depuis toujours l immobilier d investissement fait partie

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE Maîtriser les fondamentaux de la gestion de patrimoine

FORMATION PROFESSIONNELLE Maîtriser les fondamentaux de la gestion de patrimoine FORMATION PROFESSIONNELLE Maîtriser les fondamentaux de la gestion de La société FAC JD propose une formation de 12 jours* consacrée aux fondamentaux de la gestion de. CETTE FORMATION AURA LIEU A PARIS

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE SEES Hôtel de Ville Place du Général de GAULLE 61000 SEES Tél: 02.33.81.79.70 ACHAT D UN VEHICULE UTILITAIRE SANS PERMIS A MOTORISATION ELECTRIQUE

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE

PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE 312-PERFENCORH-v280213 PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE OBJECTIF FINAL Se positionner en tant que partenaire RH auprès de ses clients OBJECTIFS

Plus en détail

Avenir + PrévoiRetraite. Investissez l esprit libre. Préparez votre retraite dès aujourd'hui. Mon capital avenir en toute sécurité

Avenir + PrévoiRetraite. Investissez l esprit libre. Préparez votre retraite dès aujourd'hui. Mon capital avenir en toute sécurité PrévoiRetraite Avenir + Mon capital avenir en toute sécurité Investissez l esprit libre Préparez votre retraite dès aujourd'hui ENTRE NOUS, C EST FACILE DE SE COMPRENDRE Toutes les garanties de Vous épargnez

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 Analyse du marché départementale : nombre de ventes et locations et chiffre d affaires, prix de la concurrence, attente des prescripteurs et

Plus en détail

Le marché de l assurance emprunteur Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence

Le marché de l assurance emprunteur Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence Le marché de l assurance emprunteur Le marché de l assurance emprunteur en ébullition Refonte des garanties existantes, lancement d offres innovantes, nouveaux entrants toujours plus nombreux, rôle croissant

Plus en détail

Tableau de bord de l Epargne en Europe

Tableau de bord de l Epargne en Europe STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tableau de bord de l Epargne en Europe Avril 2008 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits,

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

PLUMELEC-MORBIHANMORBIHAN

PLUMELEC-MORBIHANMORBIHAN LA CARAVANE PUBLICITAIRE DU GRAND PRIX DE PLUMELEC-MORBIHANMORBIHAN LA CARAVANE PUBLICITAIRE DE PLUMELEC LA CARAVANE PUBLICITAIRE Rendue populaire sur les routes du Tour 13 de France, la caravane publicitaire

Plus en détail

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Legal & General. (France)

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Legal & General. (France) es plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence (France) Un des plus grands groupes financiers européens en France Au service des Particuliers et des Entreprises 1836-2012 : plus de 175 ans d expertise

Plus en détail

Une compagnie pour la vie

Une compagnie pour la vie 12 pages:mise en page 1 01/06/11 11:15 Page1 Une compagnie pour la vie Une compagnie pour la vie AFI ESCA : Compagnie d assurance sur la vie et de capitalisation. Entreprise régie par le code des assurances.

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES

CONDITIONS PARTICULIERES CONDITIONS PARTICULIERES Entre les Soussignées : La société IMDEO, Société par Actions Simplifiée au capital de 150.000 Euros, immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 479 045 288, dont le siège est

Plus en détail

Guide pratique. Retraite 83. pour les salariés de la Sacem. Contrat de retraite à cotisations définies. à lire et à conserver

Guide pratique. Retraite 83. pour les salariés de la Sacem. Contrat de retraite à cotisations définies. à lire et à conserver Guide pratique pour les salariés de la Sacem Contrat de retraite à cotisations définies Retraite 83 à lire et à conserver Présentation du contrat à cotisations définies - Retraite 83 Vous êtes salarié

Plus en détail

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT?

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Quels sont vos objectifs de placement? 2 3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Les facteurs à prendre en compte Ils dépendent de votre personnalité, de votre âge, de votre situation de famille et de

Plus en détail

DÉMARRER AU QUART DE TOUR

DÉMARRER AU QUART DE TOUR assurance de biens PRIMA AUTO DÉMARRER AU QUART DE TOUR DES GARANTIES QUI VONT PLUS LOIN CAPITAL INVALIDITÉ DU CONDUCTEUR jusqu à 1 MILLION (1) VÉHICULE DE REMPLACEMENT GRATUIT Pour aller de l indispensable

Plus en détail

Depuis plus de onze ans, En-Contact informe

Depuis plus de onze ans, En-Contact informe Depuis plus de onze ans, En-Contact informe régulièrement plus de 25 000 lecteurs du monde francophone sur les problématiques, les «best practices», les acteurs, les outils en matière de : Relation Client

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE. L INVESTISSEMENT IMMOBILIER LOCATIF : Enfer ou paradis fiscal?

FORMATION PROFESSIONNELLE. L INVESTISSEMENT IMMOBILIER LOCATIF : Enfer ou paradis fiscal? FORMATION PROFESSIONNELLE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER LOCATIF : Enfer ou paradis fiscal? Nouveautés - Difficultés d'application- Optimisation La société FAC JD propose une formation de 7 HEURES A LYON

Plus en détail

Marché des entreprises

Marché des entreprises Marché des entreprises Demande d ouverture d une ligne de cautions Intermédiaire en assurances - Courtiers Formulaire à nous retourner accompagné des documents de constitution du dossier : par mail à :

Plus en détail

Objet du Marché. Marché 2013/1/IMP. Acte d engagement

Objet du Marché. Marché 2013/1/IMP. Acte d engagement METZ METROPOLE DEVELOPPEMENT 6 rue Lafayette 57000 METZ Tél. : 03 87 16 96 80 Fax. : 03 87 66 54 90 Site : www.metzmetropoledeveloppement.fr Mail : cmorand@mm-dev.fr Objet du Impression de publications,

Plus en détail