Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude statistique des données fournies par la CCIJP"

Transcription

1 Etude statistique des données fournies par la CCIJP

2 Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils? Quel est leur profil? Combien gagnent-ils? La presse écrite continue de perdre du terrain... 6 ZOOM SECTEURS - Répartition par sous-secteur d activité Une moyenne d âge toujours plus élevée... 9 ZOOM SECTEURS - Un vieillissement régulier, mais qui diffère selon les secteurs d activité Baisse du nombre de journalistes en CDI et augmentation des journalistes pigistes ZOOM SECTEURS - plus forte proportion de CDI en presse écrite Type de contrats et âge : augmentation des contrats précaires parmi les plus jeunes Rémunérations : des écarts qui se creusent entre les revenus les plus faibles et les revenus les plus élevés pour les journalistes en CDI Rémunérations : Légère amélioration du côté des pigistes et des CDD Rémunérations hommes/femmes : réduction des écarts pour les CDI mais pas pour les CDD et les pigistes ZOOM SECTEURS - Rémunérations par secteur : production audiovisuelle et télévision en tête 2. Qui sont les journalistes qui obtiennent la carte pour la première fois? Un nombre de contrats précaires plus élevé parmi les premières demandes ZOOM SECTEURS - Près de 90% de contrats "précaires" en production audiovisuelle parmi les premières demandes Une légère augmentation du nombre de journalistes encartés pour la première fois et issus d un cursus reconnu Le papier, un support qui baisse régulièrement, surtout parmi les premières demandes

3 4. Toujours plus de femmes journalistes, avec des contrats plus précaires et rarement à des fonctions de direction Une féminisation qui se poursuit ZOOM SECTEURS - C est en presse écrite que les femmes sont les plus nombreuses Nette progression des femmes parmi les premières demandes Plus de femmes que d hommes parmi les plus jeunes Des femmes plus concernées par les contrats précaires Des fonctions de direction majoritairement occupées par des hommes ZOOM SECTEURS - Davantage de rédactrices en chef en presse écrite et en Production AV Conclusion

4 Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012 En 2012, le nombre de journalistes encartés s élève à , soit 191 journalistes de plus qu en 2011 (+0.5%). Tableau 1 : Nombre de cartes accordées en 2012 Evolution 2011/2012 Total de cartes accordées ,5% Premières demandes ,5% +6,0% Renouvellements ,5% +0,2% Graph.1 : Evolution du nombre de journalistes encartés, de 1975 à 2012 (en effectif) Nombre de journalistes En 2010, on constatait pour la première fois une baisse du nombre de journalistes encartés (-1,31% par rapport à 2009). Cette baisse s est poursuivie en 2011 (-0,35%). En 2012, on assiste à une légère reprise (+0,5%). 4

5 1 Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils? Quel est leur profil? Combien gagnent-ils? 5

6 Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils? Quel est leur profil? Combien gagnent-ils? 1.1. La presse écrite continue de perdre du terrain La presse écrite constitue toujours le premier secteur d activité des journalistes, avec journalistes encartés en Cependant, ce secteur diminue régulièrement et représente aujourd hui 66% des demandes de cartes. Graph.2 : Nombre de cartes accordées par secteur d'activité cartes accordées PRESSE 2012 PRESSE PRESSE PRESSE Presse écrite TV Radio Presse écrite TV Radio 66% 14,8% 9,5% 2,5% 7% Non réponses Prod AV Non réponses premières demandes 1 Presse écrite TV Presse écrite TV Radio 62% Radio 20,2% 11,2% Prod AV 3,7% 3,1% Non réponses Non réponses 6

7 Les journalistes qui ont obtenu la carte de presse pour la première fois et qui travaillent en presse écrite sont 62% en Leur nombre diminue d année en année : ils étaient 63% en 2011 et 70% en Le secteur de la télévision, quant à lui, passe de 13,9% en 2011 à 14,8% en Leur nombre s élève à Le nombre de journalistes encartés pour la première fois dans ce secteur augmente également : il passe de 17,9% en 2011 à 20,2% en En radio, le pourcentage de journalistes encartés s élève à 9,5% de journalistes. Il est de 11,2% parmi ceux encartés pour la première fois journalistes déclarent travailler en radio. En production et agences de presse audiovisuelles, le pourcentage des journalistes encartés s élève à 2,5% et à 3,7% pour les journalistes encartés pour la première fois (4,8% en 2011). Ils sont au nombre de 948 en

8 Répartition par sous-secteur d activité Graph.3 : Ensemble des cartes JOURNAL Presse magazine 28,7% PQR 23,6% Presse spécialisée 19,5% PQN 11,4% Agence de presse 9,4% Presse hebdo régionale 7,4% 1 2 TV généraliste publique 50,6% TV thématique privée 18,2% TV généraliste privée 12,3% TV thématique publique 11,8% TV locale privée 6,2% TV locale publique 0,8% Radio de service public 61% Radio privée 39% Graph.4 : Première demandes JOURNAL Presse magazine 27% Presse spécialisée 24,6% PQR 18,9% PQN 10,7% Agence de presse 9,5% Presse hebdo régionale 9,3% 1 2 TV généraliste privée 34,9% TV généraliste publique 21,2% TV thématique publique 20,5% TV locale privée 13,7% TV généraliste publique 9,2% TV locale publique 0,5% Radio privée 58% Radio de service public 42% 1. Dont presse hebdomadaire nationale 2. La presse spécialisée inclut la presse professionnelle 8

9 1.2. Une moyenne d âge toujours plus élevée La moyenne d âge des journalistes encartés ne cesse de progresser : en 2012, elle s élève à 42,9 ans (42,7 ans en 2011). Ce sont les journalistes encartés permanents qui sont les plus âgés, avec une moyenne d âge de 43,7 ans. La moyenne d âge des journalistes pigistes est légèrement inférieure (39,3 ans). Celle des journalistes en CDD est la plus basse : 31,4 ans. Graph.5 : Ensemble des journalistes encartés par classe d âge en 2012 (en effectif et en %) Ensemble des cartes accordées Premières demandes 45% 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 4,4% 39,7% 38,9% 23,6% 29,7% 13,4% 30,1% 7,2% 12,2% 0,8% moins de 26 ans de 26 à 34 ans de 35 à 44 ans de 45 à 56 ans 57 ans et plus Les journalistes encartés de plus de 45 ans représentent 42,3% de l ensemble des journalistes encartés, en augmentation de 0,8 point par rapport à l année précédente (41,5%). Parmi les journalistes encartés pour la première fois, ils sont 8%. Les journalistes encartés de moins de 35 ans représentent 28% de l ensemble des journalistes. Ils ont 78,6% parmi les premières demandes de cartes. 9

10 Graph.6 : Evolution du nombre de journalistes encartés par classe d âge de 2000 à 2012 (en effectif) Moins de 26 ans De 26 à 34 ans De 35 à 44 ans De 45 à 56 ans 57 ans et plus Les courbes d âge témoignent d un vieillissement régulier des journalistes encartés : la courbe des ans baisse depuis 2004 et celle des ans baisse depuis 2006, tandis que les courbes des ans et des 57 ans et plus augmentent régulièrement sur la période. Quant à la courbe des moins de 26 ans, elle évolue peu sur la période et on constate une légère reprise de 2011 à 2012, probablement liée à une population plus jeune dans l audiovisuel. Un vieillissement régulier, mais qui diffère selon les secteurs d activité Tableau 2 : Moyennes d âge par secteur d activité en 2012 Toutes cartes accordées 1ère demande Presse écrite 43,3 ans 31,4 ans Télévision 40,3 ans 28 ans Radio 41,2 ans 28,1 ans Prod AV 36,6 ans 27 ans C est en presse écrite que la moyenne d âge est la plus élevée, et en production et agences de presse audiovisuelles qu elle est la plus basse. Ce vieillissement est particulièrement important parmi les secteurs de la presse écrite et de la télévision. 10

11 Graph.7 : Evolution du nombre de journalistes encartés par classe d âge de 2000 à 2012 dans le secteur de la presse écrite (en effectif) Moins de 26 ans De 26 à 34 ans De 35 à 44 ans De 45 à 56 ans 57 ans et plus En presse écrite, on constate une baisse régulière de la courbe ans (malgré une légère reprise de 2009 à 2010). La courbe des ans baisse depuis La courbe des ans augmente depuis 2010, et celle des 57 ans et plus est en augmentation sur l ensemble de la période. Graph.8 : Evolution du nombre de journalistes encartés par classe d âge de 2000 à 2012 dans le secteur de la télévision (en effectif) Moins de 26 ans De 26 à 34 ans De 35 à 44 ans De 45 à 56 ans 57 ans et plus En télévision, les courbes des ans et des ans augmentent régulièrement sur la période. La courbe des ans, irrégulière, baisse depuis 2007, même si on constate une légère hausse de 2011 à

12 1.3. Baisse du nombre de journalistes en CDI et augmentation des journalistes pigistes En 2012, 73,7% des journalistes encartés sont en CDI, alors qu ils étaient 74,2% en Le nombre de journalistes pigistes et en CDD augmente depuis 2010 : en 2012, ils représentent 21,3% de l ensemble des journalistes encartés, soit 0,8 point de plus qu en La progression du nombre de journalistes en CDD est plus importante que celle des journalistes pigistes depuis Cependant, la situation s inverse depuis 2011 avec une nouvelle augmentation des pigistes. Graph.9 : répartition des journalistes par type de contrat en 2012 (en%) 3,8% 17,5% 73,7% CDI Pigistes CDD Graph.10 : Evolution du nombre de journalistes pigistes et en CDD de 2000 à 2012 (en effectif) Pigistes CDD

13 Plus forte proportion de CDI en presse écrite Graph.11 : Répartition des journalistes encartés par type de contrat et par secteur d activité en 2012 (en %) CDI Pigistes CDD 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 5,8% 14,6% 5,6% 20,2% 4,9% 17,5% 10,9% 40,1% 79,1% 74,0% 77,2% 48,3% Presse écrite Télévision Radio Prod AV Si la presse écrite est le secteur où les journalistes sont les plus âgés, c est également dans ce secteur que le nombre de journalistes en CDI est le plus élevé, avec un pourcentage qui s élève à 79,1%. Cependant, ce pourcentage a baissé dans tous les secteurs de 2011 à Il a perdu 0,2 point en presse écrite, 2,7 points en télévision, 0,7 point en radio, et 1,7 point en production et agences de presse audiovisuelles. A l opposé, le pourcentage de pigistes augmente dans tous les secteurs sauf en presse écrite : + 1,9 point en télévision, + 1 point en radio, + 3,1 points en production et agences de presse audiovisuelles. C est dans ce dernier secteur que la moyenne d âge est la plus basse, ce qui peut expliquer que le nombre de pigistes et de CDD y soit plus élevé. En presse écrite, on observe une augmentation du nombre de CDD de 2,2 points. 13

14 1.4. Type de contrat et âge : augmentation des contrats précaires parmi les plus jeunes Graph.12 : Répartition des journalistes encartés par âge et par type de contrat en 2012 (en %) CDI Pigistes CDD 100% 7,7% 90% 15,3% 13,8% 14,9% 26,2% 80% 25,3% 70% 60% 50% 41,7% 85,3% 82,8% 84,3% 40% 67,0% 30% 20% 32,1% 10% 0% moins de 26 ans de 26 à 34 ans de 35 à 44 ans de 45 à 56 ans 57 ans et plus Le nombre de pigistes et de CDD est particulièrement important parmi les moins de 26 ans (67,9%). Ce chiffre est en constante progression : il s élevait à 50% en 2009, à 60% en 2010 et à 63,2% en Dans la tranche d âge ans, un journaliste sur trois a un contrat précaire (33%). Cette proportion est en augmentation d une année sur l autre. 14

15 1.5. Rémunérations : des écarts qui se creusent entre les revenus les plus faibles et les revenus les plus élevés pour les journalistes en CDI Le salaire moyen d un journaliste en CDI s élève en 2012 à euros bruts mensuels. Pour les pigistes, il est de euros bruts mensuels, et pour les journalistes en CDD, de euros bruts mensuels. Graph.13 : Revenus mensuels moyens des journalistes en CDI 1,1% 0,4% 1,4% 6,3% 6,7% 7,8% 10,1% 18,8% 14,5% 31,0% De 500 à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros En 2012, 8,5% des journalistes encartés en CDI gagnent moins de 2000 euros bruts mensuels par mois en Ce chiffre est en baisse, puisqu il était de 8,9% en 2011 et de 9,2% en ,6% d entre eux gagnent entre 2000 et 4000 euros mensuels bruts. Ce pourcentage est en baisse depuis deux ans : ils étaient 57,2% en 2011 et 58% en En revanche, les tranches des 4000 euros bruts mensuels et plus augmentent, passant de 30% en 2010 à 32% en 2011 et à 34% en Tableau 3 : Moyennes d âge des journalistes en CDI... Qui gagnent moins de euros bruts mensuels Qui gagnent de à euros bruts mensuels Qui gagnent euros bruts mensuels et plus 36,8 ans 41,3 ans 49,4 ans 15

16 1.6. Rémunérations : Légère amélioration du côté des pigistes et des CDD Graph.14 : Répartition des journalistes pigistes selon les revenus mensuels moyens en 2011 (en %) 0,3% 1,8% 0,5% 0,8% 7,0% 12,2% 12,2% 17,3% 12,5% 16,7% 18,8% Non réponse Moins de 500 euros De 500 à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros Plus de euros En 2012, la proportion de pigistes qui gagnent moins de euros bruts mensuels s élève à 30%. Leur proportion diminue de 2,1 points de 2011 à La proportion de journalistes pigistes qui gagnent entre et euros reste identique en Ils sont 35,2% en 2011 et 35,5% en La proportion de ceux qui gagnent plus de euros bruts mensuels augmente : ils passent de 31,3% à 32,8%. Tableau 4 : Moyennes d âge des journalistes pigistes... Qui gagnent moins de euros bruts mensuels Qui gagnent de à euros bruts mensuels Qui gagnent euros bruts mensuels et plus 39,9 ans 37,8 ans 40,1 ans La moyenne d âge des journalistes pigistes n augmente pas avec la rémunération. La moindre valorisation de leur expérience professionnelle avec l âge est une des caractéristiques de la population des pigistes, comparée à celles des autres populations de journalistes. 16

17 Graph.15 : Répartition des journalistes en CDD selon les revenus mensuels moyens en 2011 (en %) 2,0% 1,3% 0,1% 0,1% 2,5% 4,2% 12,4% 15,3% 21,2% 20,2% 20,9% De 500 à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros De à euros Plus de euros Le nombre de journalistes qui gagnent moins de euros bruts mensuels diminue parmi les journalistes encartés en CDD : ils étaient 17,4% en 2011 et sont 14,9% en Leur proportion stagne dans la tranche / euros mensuels bruts (42,1%) et augmente de 2,6 points dans la tranche de ceux qui gagnent plus de euros par mois (43,2%). Tableau 5 : Moyennes d âge des journalistes en CDD... Qui gagnent moins de euros bruts mensuels Qui gagnent de à euros bruts mensuels Qui gagnent euros bruts mensuels et plus 28 ans 28,7 ans 35,2 ans 17

18 1.7. Rémunérations hommes/femmes : réduction des écarts pour les CDI mais pas pour les CDD et les pigistes Tableau 6 : Moyennes et médianes des salaires et des piges par type de contrat en 2012 (en euros) CDi Pigistes CDD Moyenne Médiane Moyenne Médiane Moyenne Médiane Ensemble Femmes Hommes ère demande Renouvellement Diplômés d un cursus reconnu Diplômés d un cursus non reconnu En 2012, l écart de revenus entre hommes et femmes en CDI est de 12,2%. Il a baissé de 1,2 point d une année sur l autre et rejoint le niveau de 2010 (12,3%). Ce phénomène peut être en partie lié à l âge, les femmes étant plus jeunes que les hommes. L écart chez les pigistes est de 7,2%, en augmentation de 0,4 point par rapport à l année précédente. Pour les CDD, l écart est de 7,3%, en augmentation de 1 point par rapport à Un journaliste diplômé d un cursus reconnu en CDI ou en CDD gagne en moyenne 12% de plus qu un journaliste diplômé d un cursus non reconnu. L écart est moins important parmi les journalistes pigistes. 18

19 Rémunérations par secteur : production audiovisuelle et télévision en tête Tableau 7 : Moyennes et médianes des salaires et des piges par type de contrat et secteur en 2012 (en euros) CDi Pigistes CDD Moyenne Médiane Moyenne Médiane Moyenne Médiane Presse écrite Femmes Hommes Télévision Femmes Hommes Radio Femmes Hommes Prod AV Femmes Hommes Ce sont les secteurs de la production et des agences de presse audiovisuelles, et de la télévision qui ont les rémunérations les plus élevées, quel que soit le type de contrat. Ainsi, si ces secteurs regroupent davantage de contrats précaires, ils sont également ceux où l on est le mieux payé. Ce sont également dans ces secteurs que les écarts de salaires entre hommes et femmes sont les plus importants : pour un journaliste en CDI travaillant dans le secteur de la production et des agences de presse audiovisuelles, l écart de salaire est de 15,7%. 19

20 2 Qui sont les journalistes qui obtiennent la carte pour la première fois? 20

21 Qui sont les journalistes qui obtiennent la carte pour la première fois? Les premières cartes sont de plus en plus demandées par des femmes, et concernent de plus en plus de contrats dits «précaires». Dans certains secteurs, les journalistes qui demandent la carte pour la première fois sont de plus en plus âgés. Féminisation, précarité et obtention plus tardive de la carte Telles sont les grandes caractéristiques des premières demandes, ces caractéristiques variant d un secteur à l autre. Graph.16 : Evolution du nombre des premières demandes de 2000 à Le nombre de premières demandes diminue sur l ensemble de la période, mais on constate une légère reprise depuis 2010 : elles augmentent de 4,4% de 2010 à 2011 et de 6% de 2011 à La moyenne d âge des journalistes qui ont obtenu la carte pour la première fois s élève à 30,2 ans. Tableau 8 : Moyennes d âge des premières demandes en 2012 Ensemble des journalistes Journalistes en CDI Journalistes pigistes Journalistes en CDD 30,2 ans 33,3 ans 28,9 ans 27,3 ans 21

22 Graph.17 : Evolution du nombre de journalistes encartés pour la première fois, par classe d âge de 2000 à 2012 (en effectif) Moins de 26 ans De 26 à 34 ans De 35 à 44 ans De 45 à 56 ans 57 ans et plus Le nombre de journalistes qui demandent la carte pour la première fois diminue parmi les journalistes de moins de 35 ans. Le nombre des moins de 26 ans baisse depuis 2001, même si on assiste à une légère reprise en 2012 (+11,9%). Les ans voient leur nombre baisser depuis 2007, et se stabiliser depuis A l opposé, ils sont plus nombreux à demander la carte pour la première fois parmi les ans depuis Il s agit probablement de reconversions professionnelles vers le journalisme. 22

23 2.1. Un nombre de contrats précaires plus élevé parmi les premières demandes Graph.18 : Répartition des premières demandes par type de contrat 80% 70% 60% 50% Ensemble des journalistes Premières demandes 40% 77,6% 30% 20% 38,8% 37,7% 10% 18,4% 4,0% 23,5% 0% CDI Pigistes CDD La part des journalistes encartés pour la première fois, en CDI, a légèrement baissé de 2011 à 2012, passant de 39% à 38,8% (contre 77,6% pour l ensemble des journalistes). Quant au nombre de pigistes encartés pour la première fois, il a augmenté de 3,6 points de 2011 à 2012 (37,7% en 2012 contre 34,1% en 2011). 23

24 Près de 90% de contrats «précaires» en production audiovisuelle parmi les premières demandes Graph.19 : Répartition des journalistes encartés pour la première fois par type de contrat et par secteur d activité CDI Pigistes CDD 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 22,5% 23,4% 24,3% 42,1% 31,9% 51,7% 47,0% 47,4% 45,6% 24,9% 28,7% 10,5% Presse écrite Télévision Radio Prod AV En production et agences de presse audiovisuelles, 89,5% des journalistes encartés pour la première fois sont pigistes ou en CDD. En télévision, ils sont 75,1%, en radio, 71,3% et en presse écrite, 54,4%. Tableau 9 : Revenus mensuels bruts moyens des premières demandes de cartes en 2012 CDI Pigistes CDD Presse écrite TV Radio Prod AV On notera que c est en production et agences de presse audiovisuelles que les pigistes ont les revenus les plus élevés. Néanmoins, la moyenne des revenus d un pigiste est plus basse que celle d un journaliste en CDI ou en CDD : dans le secteur de la radio, elle est de euros bruts mensuels, soit 110 euros de plus que le SMIC. 24

25 2.2. Une légère augmentation du nombre de journalistes encartés pour la première fois et issus d un cursus reconnu La CPNEJ 3 reconnaît 13 cursus de formation au journalisme 4. En 2011, ont été pris en compte les diplômés de Sciences Po, école reconnue en Le nombre de journalistes encartés pour la première fois et issus d un cursus reconnu s élève à 296. Ils étaient 276 en Leur proportion reste donc faible (14,4% des premières demandes). Parmi l ensemble des journalistes, leur nombre s élève à en 2012, soit 14,7% de l ensemble des journalistes encartés (16% en 2011). Graph.20 : Répartition des journalistes encartés pour la première fois par type de contrat et de cursus en 2012 CDI Pigistes + CDD 100% 80% 60% 40% 20% 0% 85,3% 14,4% Cursus reconnus 57,0% 43,0% Cursus non reconnus La moyenne d âge des journalistes encartés pour la première fois et issus d un cursus reconnu est de 25,8 ans et de 31 ans pour ceux issus d un cursus non reconnu. Leur insertion est donc a priori plus facile, même s ils sont plus souvent en CDD ou pigistes. Cela traduit le fait que l entrée sur le marché du travail, qui se fait plus tôt pour les journalistes issus d un cursus reconnu, passe de plus en plus souvent par l obtention d un contrat «précaire». 3. Commission paritaire nationale de l emploi des journalistes - CPNEJ 4. La liste des 13 cursus reconnus sont disponible sur le site de la Conférence nationale des métiers du journalisme CNMJ : 25

26 Tableau 10 : Moyennes d âge des journalistes encartés par type de diplôme en 2012 Diplômés d un cursus reconnu Diplômés d un cursus non reconnu Journalistes en CDI 27,2 ans 33,7 ans Journalistes pigistes 25,7 ans 29,7 ans Journalistes en CDD 25,3 ans 27,8 ans La moyenne d âge plus élevée des journalistes issus d un cursus non reconnu est probablement liée à la difficulté à demander une carte (l obtention de celle-ci étant liée au niveau de revenus, plus faible pour ces journalistes). Leur situation professionnelle et leur entrée sur le marché du travail sont a priori plus difficiles que pour les journalistes diplômés d un cursus reconnu. 26

27 3 Le papier, un support qui baisse régulièrement, surtout parmi les premières demandes Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en /

28 Le papier, un support qui baisse régulièrement, surtout parmi les premières demandes Graph.21 : Evolution du pourcentage de journalistes encartés pour la première fois par type de support (en %) en 2012 Papier Télévision Agence Radio Internet Multimédia 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 32,7% 20,50% 9,7% 6,1% 5,0% Le papier poursuit sa baisse : en 2000, le papier était déclaré par 67% des journalistes encartés pour la première fois. En 2012 il est déclaré par 32,7% des journalistes, soit deux fois moins. Le support Internet 5 est à 9,6% (quasi identique à 2011), la télévision à 20,5% (20,7% en 2011), Internet à 9,7% (10,2% en 2011) et le multimédia à 5% (6,4% en 2011) 6 5. Le support Internet comprend tous les sites d information qui diffusent sur Internet, les pure players, mais aussi les titres de presse qui ont développé un site internet. 6. Le taux de non réponses est particulièrement élevé en 2012 (16,3%) et peut fausser les résultats. 28

29 Les chiffres transmis par la CCIJP sur le nombre de journalistes travaillant sur Internet ne permettent pas de circonscrire précisément leur nombre. Le point de vue de Jean-Marie Charon. De la difficulté de dénombrer les journalistes travaillant pour un support numérique... Questions à Jean-Marie Charon, sociologue spécialisé dans l étude des médias et du journalisme Pourquoi ne parvient-on pas à quantifier précisément les emplois des journalistes dans le secteur numérique? Cette évaluation devient très difficile tant se multiplient les situations de rédactions produisant de l information pour plusieurs supports, avec le développement d une notion de compétence «plurimédia» ou de «polyaptitude». Ce phénomène est quasiment la règle en presse quotidienne. Il est devenu fréquent dans les hebdomadaires, beaucoup moins dans les mensuels. En radio et en télévision, il progresse, certes plus lentement. Quels journalistes déclarent leur emploi sur support numérique? Seuls les journalistes employés par les pure players d information, aux rédactions très légères, déclarent spontanément l emploi sur support numérique. Pour les autres, c est plus aléatoire, en fonction de la part de leur temps consacré à chaque support. En même temps, l image des supports peut également jouer, le numérique étant davantage valorisé chez les jeunes journalistes, alors que les plus anciens rechignent sans doute davantage à en faire état. 29

30 4 Toujours plus de femmes journalistes, avec des contrats plus précaires et rarement à des fonctions de direction 30

31 Toujours plus de femmes journalistes, avec des contrats plus précaires et rarement à des fonctions de direction 4.1. Une féminisation qui se poursuit En 2012, on compte 45,7% de femmes journalistes encartés pour 54,3% d hommes. Ce pourcentage est en constante évolution depuis 2000 (il s élevait à 39,9% en 2000). Graph.22 et 23 : Répartition Hommes/Femmes en 2012 et 2000 (en %) 60,1% 39,9% ,2% Femmes Femmes Hommes 54,3% 45,7% 20,2% 62,0% Hommes En 2012, on compte femmes journalistes pour hommes. Graph.24 : Répartition Hommes/Femmes parmi les journalistes encartés de 2000 à Femmes Hommes

32 C est en presse écrite que les femmes sont les plus nombreuses Graph.25 : Répartition Hommes/Femmes par secteur d activité en 2012 (en %) 100% Femmes Hommes 90% 80% 70% 60% 52,7% 58,8% 58,8% 54,4% 50% 40% 30% 20% 47,3% 41,2% 41,2% 45,6% 10% 0% Presse écrite Télévision Radio Prod AV Le pourcentage de femmes augmente régulièrement dans l ensemble des secteurs : +0,8 point en presse écrite de 2011 à 2012, +0,6 point en télévision, +0,3 point en radio, et +1,4 point en production et agences de presse audiovisuelles. 32

33 4.2. Nette progression des femmes parmi les premières demandes Graph.26 : Répartition Hommes/Femmes parmi les premières demandes de 2000 à 2012 (en effectif) Femmes Hommes Les femmes sont en nette progression parmi les premières demandes de cartes comparées aux hommes (+ 6,6% de 2011 à 2012, + 5,4% pour les hommes). En 2012, elles sont 56,2% contre 43,8% d hommes Plus de femmes que d hommes parmi les plus jeunes Graph.27 : Répartition par tranche d âge et par genre des journalistes encartés en 2012 (en %) Femmes Hommes 100% 90% 80% 44,5% 70% 46,1% 53,6% 58,3% 65,1% 60% 50% 40% 30% 55,5% 53,9% 46,4% 20% 41,7% 34,9% 10% 0% moins de 26 ans de 26 à 34 ans de 35 à 44 ans de 45 à 56 ans 57 ans et plus Les femmes sont plus nombreuses dans les classes d âge inférieures (moins de 26 ans et de 26 à 34 ans). On note cependant une baisse d un point du pourcentage des femmes parmi les moins de 26 ans, de 2011 à 2012, alors que leur pourcentage a augmenté dans toutes les autres classes d âge. 33

34 4.4. Des femmes plus concernées par les contrats précaires Graph.28 : Répartition Hommes/Femmes par type de contrat en 2012 (en %) Femmes Hommes 100% 90% 80% 70% 60% 56,6% 46,6% 41,9% 50% 40% 30% 20% 43,4% 53,4% 58,1% 10% 0% CDI Pigistes CDD Les femmes représentent 58,1% des CDD en 2012 (+0,2 point par rapport à 2011), et 53,4% des pigistes, comme en Graph.29 : Répartition Hommes/Femmes parmi les premières demandes par type de contrat en 2012 (en %) Femmes Hommes 100% 90% 80% 70% 43,5% 46,1% 40,3% 60% 50% 40% 30% 20% 56,5% 53,9% 59,7% 10% 0% CDI Pigistes CDD Les femmes restent majoritaires parmi les premières demandes, quel que soit le type de contrat, mais les évolutions sont contrastées d une année sur l autre : de 2011 à 2012, on constate une augmentation du nombre de femmes en CDI parmi les journalistes encartés pour la première fois (+3,1 points), ainsi que parmi les journalistes en CDD (+3,2 points). Leur pourcentage baisse parmi les pigistes (-4,4 points). 34

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

Mai 2011 JOURNALISME. Document d appui aux séances d information de PPP - mars 2011

Mai 2011 JOURNALISME. Document d appui aux séances d information de PPP - mars 2011 Mai 2011 JOURNALISME - Où travaillent les journalistes? - Le statut des journalistes - Portrait du journaliste professionnel - Quelles formations? - Se préparer - Sources utiles Document d appui aux séances

Plus en détail

N 2015-XX. Les études de l emploi cadre

N 2015-XX. Les études de l emploi cadre DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 4 MARS À 00 h 01 LES ÉCARTS DE SALAIRE HOMMES-FEMMES ÉDITION 2015 Les études de l emploi cadre N 2015-XX Mars 2015 Composantes de la rémunération des cadres Méthode employée

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes Numéro 153 : novembre 2013 Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes En Midi-Pyrénées, le revenu annuel net des femmes salariées est inférieur de 28 % à celui des hommes en 2010. Elles

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL, DE 2000 À 2008 - Premiers résultats

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL, DE 2000 À 2008 - Premiers résultats ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL, DE 2000 À 2008 - Premiers résultats Observatoires des métiers CCIJP 2 Contexte et objectifs Contexte de l étude 3 «S il est bien un point

Plus en détail

LES SALAIRES DES FEMMES CADRES

LES SALAIRES DES FEMMES CADRES DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 8/3/2013 00 h 01 LES SALAIRES DES FEMMES CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-08 MARS 2013 Ecarts de salaires entre hommes et femmes cadres Influence des caractéristiques

Plus en détail

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 Paris, le 24 janvier 2011 - NOTE OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 L enquête réalisée sur l insertion des diplômés 2009 de Sciences Po a permis de recueillir des

Plus en détail

L'HÉTÉROGÉNÉITÉ DES JOURNALISTES

L'HÉTÉROGÉNÉITÉ DES JOURNALISTES Institut Français de Presse (IFP) Université Panthéon-Assas L'HÉTÉROGÉNÉITÉ DES JOURNALISTES Cet article présente les principaux résultats d'une radiographie 1 de la population des journalistes français

Plus en détail

SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN

SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN DOCUMENT FINAL SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN 2011 Ja nv ier 20 09 Avec la collaboration de SOMMAIRE 1. Répartition des effectifs femmes hommes dans la branche 3 1.1

Plus en détail

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-11 MARS 2014 Situation professionnelle des femmes et des hommes cadres selon la génération Opinion des femmes

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 Observatoire Régional des Parcours Etudiants Aquitains (ORPEA) Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 En Bref : Le taux de réponse global atteint

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS 2014 PROMOTION 2013 SYNTHÈSE DES RÉSULTATS L enquête Jeunes Diplômés 2014 sur la promotion 2013 a été réalisée conjointement par des chercheurs

Plus en détail

Après un Master 2. Après un Master 2. Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage. Devenir des diplômés Promotion 2010

Après un Master 2. Après un Master 2. Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage. Devenir des diplômés Promotion 2010 Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage Esplanade des Antilles - 33 607 PESSAC Cedex ode@u-bordeaux3.fr - www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Après un Master 2 Après un Master 2 Devenir des diplômés

Plus en détail

BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / ANDRH

BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / ANDRH BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / AN DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 26/11/ 00 h 01 LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N -63 NOVEMBRE Les profi ls des cadres RH aujourd hui. Les salaires des cadres RH en poste. Les

Plus en détail

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne G R E F Bretagne des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) iroise PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région A l issue du CUI-CAE,

Plus en détail

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011 L OVE Enquête Observatoire de la Vie Étudiante Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011 Avril 2015 En 2010-2011, l offre de formation de l Université d Artois s enrichit de 3 nouvelles Licences

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

Bilan Social 2015. Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1

Bilan Social 2015. Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1 Bilan Social 2015 Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1 Introduction Une source statistique nécessaire à la réflexion des partenaires sociaux de la Mutualité Le Bilan social de la branche

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 28 juin 2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Des tendances stables En 2007, le périmètre de la presse tel que défini par l Observatoire comprenait 2 066 entreprises, soit 321

Plus en détail

Etude d insertion des diplômés 2002 DFS et CA Période étudiée : 2005 (N+3)

Etude d insertion des diplômés 2002 DFS et CA Période étudiée : 2005 (N+3) Sommaire Etude d insertion des diplômés 00 DFS et CA Période étudiée : 005 (N+3) Présentation de l enquête Grille de lecture Principales données de l enquête principales données sur interprètes Les interprètes

Plus en détail

Transition École Vie Active

Transition École Vie Active Transition École Vie Active Analyse de l insertion professionnelle des élèves de l enseignement secondaire technique : le Certificat d initiation technique et professionnelle et le Certificat de capacité

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des «cabinets dentaires» (NAF 851E). Elles sont

Plus en détail

information Les chercheurs en entreprise

information Les chercheurs en entreprise note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.05 AVRIL En 2007, plus de 137 000 chercheurs (en personnes physiques) ont une activité de R&D en entreprise, ils étaient 81 000 en 1997, et deviennent

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses decembre 2014 N 099 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi dans les très fin 2013 Un tiers des TPE ont un seul salarié Les entreprises

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Master Management des Activités Culturelles et Audiovisuelles (MACA)

Master Management des Activités Culturelles et Audiovisuelles (MACA) Promotion 9/ Site : Clermont-Ferrand Master Management des Activités Culturelles et Audiovisuelles (MACA) Objectifs de ce master : Le master management des activités culturelles et audiovisuelles vise

Plus en détail

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 1 ère Partie Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Formation, statut, mobilité, rémunération, motivation Introduction.

Plus en détail

90 % insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010. n o 10 2013 OBSERVATOIRE TAUX D INSERTION PART DES EMPLOIS STABLES 83,2%

90 % insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010. n o 10 2013 OBSERVATOIRE TAUX D INSERTION PART DES EMPLOIS STABLES 83,2% n o 10 2013 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010 TAUX D INSERTION 90 % PART DES EMPLOIS STABLES 83,2% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 437 OBSERVATOIRE Etude réalisée avec le soutien financier

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES DIPLÔMÉS : PROMOTION 2011

L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES DIPLÔMÉS : PROMOTION 2011 LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-10 FÉVRIER 2014 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2011 Les jeunes diplômés en emploi Les jeunes diplômés en recherche d emploi Enquête en ligne réalisée

Plus en détail

La relation clients à distance

La relation clients à distance La relation clients à distance Évolution du nombre de centres de contacts en France 3500 3400 3300 3200 3100 3000 2900 2800 2700 3500 3300 3100 3000 2002 2003 2004 2005 (source Cesmo) Évolution du nombre

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

5. La féminisation du travail transforme les modes de vie

5. La féminisation du travail transforme les modes de vie 5. La féminisation du travail transforme les modes de vie Féminisation du travail 1968 2002 Population active féminine (millions) 7,7 12,1 Population active masculine 13,8 14,5 Part des femmes dans la

Plus en détail

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 09 DONNÉES FORMATION Page 11 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI

Plus en détail

LE PROGRAMME «NOUVEAUX SERVICES - EMPLOIS JEUNES» EN 2000 : près d un tiers des embauches effectuées par des associations

LE PROGRAMME «NOUVEAUX SERVICES - EMPLOIS JEUNES» EN 2000 : près d un tiers des embauches effectuées par des associations Septembre 2001 - N 36.1 LE PROGRAMME «NOUVEAUX SERVICES - EMPLOIS JEUNES» EN : près d un tiers des embauches effectuées par des associations Depuis le lancement du programme, plus de 285 000 jeunes ont

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 Préambule La Fédération des scènes de jazz et de musiques improvisées (FSJ) regroupe depuis 1996, des lieux

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

La formation des journalistes joue

La formation des journalistes joue Les Cahiers du journalisme n o 21 Automne 2010 La formation des journalistes français : quelles évolutions? quels atouts à l embauche? Le cas des nouveaux titulaires de la carte de presse 2008 Christine

Plus en détail

En un an, l insertion professionnelle des lycéens agricoles francs-comtois s est améliorée

En un an, l insertion professionnelle des lycéens agricoles francs-comtois s est améliorée n 62 juin 2011 ISSN 1967-6158 En un an, l insertion professionnelle des lycéens agricoles francs-comtois s est améliorée Enquête sur le devenir des jeunes sortants, en dernière année de cursus, des lycées

Plus en détail

Observatoire Landais de l aide à domicile

Observatoire Landais de l aide à domicile Observatoire Landais de l aide à domicile Bulletin n 5 Avril 2014 Analyse de L aide à domicile sur le territoire Landais entre 2010 et 2012 La DREES 1 estime que les dépenses liées à la dépendance en 2011,

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2015 (Données 2013) Entreprises Techniques au Service de la Création et de l Evènement

RAPPORT DE BRANCHE 2015 (Données 2013) Entreprises Techniques au Service de la Création et de l Evènement RAPPORT DE BRANCHE 2015 (Données 2013) Entreprises Techniques au Service de la Création et de l Evènement Secteur du Spectacle Vivant et de l Evènement SOMMAIRE TABLE DES TABLEAUX... 4 TABLE DES GRAPHIQUES...

Plus en détail

Observatoire des ingénieurs ISIFC 10 ème Enquête Emplois 2014

Observatoire des ingénieurs ISIFC 10 ème Enquête Emplois 2014 0 Observatoire des ingénieurs ISIFC 10 ème Enquête Emplois 2014 ISIFC Génie Biomédical Institut Supérieur d Ingénieurs de Franche-Comté ISIFC 23 rue Alain Savary 25000 BESANCON Tél : + 33 (0) 3 81 66 66

Plus en détail

L'insertion professionnelle des lycéens agricoles moins favorable du fait de la crise économique

L'insertion professionnelle des lycéens agricoles moins favorable du fait de la crise économique n 55 septembre 2010 ISSN 1967-6158 L'insertion professionnelle des lycéens agricoles moins favorable du fait de la crise économique Enquête Insertion dans la vie active des élèves des lycées publics et

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ SYNTHÈSE SYNTHESE DU BILAN SOCIAL 2015 Définition Le Bilan social de la branche Mutualité constitue la source d information statistique reconnue par les partenaires

Plus en détail

L'insertion professionnelle des diplômés DNSEP 2003 trois ans après le diplôme

L'insertion professionnelle des diplômés DNSEP 2003 trois ans après le diplôme IREDU-CNRS Ministère de la Culture et de la Communication Délégation aux Arts plastiques Magali Danner Gilles Galodé L'insertion professionnelle des diplômés DNSEP 2003 trois ans après le diplôme Enquête

Plus en détail

Le devenir à 30 mois des titulaires de Licence Professionnelle

Le devenir à 30 mois des titulaires de Licence Professionnelle Le devenir à 30 mois des titulaires de Licence Professionnelle Année universitaire 2005-2006 Cette note présente les résultats de l enquête menée auprès des diplômés de 2006 de licence professionnelle

Plus en détail

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000 Sherbrooke West / Ouest Bureau 800 Montréal,QC H3A 3R2 Tél: 1 877 786 3999 (Toll Free / Sans frais)

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france

L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france Unité Développement Direction de la stratégie et des territoires Service Prospective et évaluation L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france Enquête IPA 2013 Chiffres clés n 24

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SOMMAIRE JUILLET 2015 N 13 P.1 Un reclassement sur deux à l issue d une formation financée par Pôle emploi P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

Plus en détail

Enquête I-QUAL, Sortants 2011-2012 Chiffres clés n 22

Enquête I-QUAL, Sortants 2011-2012 Chiffres clés n 22 Unité Développement Direction de la stratégie et des territoires Service Prospective et évaluation FORMATION CERTIFIANTE OU professionnalisante : INSERTION des SORTANTS Enquête I-QUAL, Sortants 2011-2012

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 décembre 2013 «Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse Fiche «Vue d ensemble» Face à la crise, le diplôme protège du chômage et favorise l accès à la formation

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

Service Etudes. CONGE PARENTAL Evolution de la répartition homme/femme 2002 à 2012

Service Etudes. CONGE PARENTAL Evolution de la répartition homme/femme 2002 à 2012 Service Etudes CONGE PARENTAL Evolution de la répartition homme/femme 22 à 212 Table des matières : 1 INTRODUCTION 1 2 MÉTHODOLOGIE 1 3 HISTORIQUE 2 4 AUGMENTATION DE LA PART DES HOMMES EN CONGÉ PARENTAL

Plus en détail

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE LES DE PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE N 26 OCtObrE 2014 D E L É CO N O M I E S O C I A L E E t S O L I DA I r E Du fait de son ancrage territorial historique, l Économie Sociale et Solidaire est partie intégrante

Plus en détail

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique Rapport 2014 Table des matières Le rapport 2014... 5 1. Différences salariales générales... 6 1.1 L écart salarial en salaires horaires et annuels...

Plus en détail

Le premier. emploi. des. Enquête sur les diplômés 2011

Le premier. emploi. des. Enquête sur les diplômés 2011 Le premier emploi des Supélec Enquête sur les diplômés 2011 La recherche joue un rôle de plus en plus important dans la formation des ingénieurs. Dans les hautes technologies, les délais entre innovation

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012 n o 14 2014 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 77,3% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 4,5% TAUX D INACTIVITE 1,2% OBSERVATOIRE Etude réalisée avec le

Plus en détail

N 2016-01. Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi

N 2016-01. Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2016-01 Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi Enquête en ligne réalisée en mai 2015. L INSERTION

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

Après une Licence Professionnelle. Après une Licence Professionnelle

Après une Licence Professionnelle. Après une Licence Professionnelle Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage http://www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Esplanade des Antilles - 33 607 PESSAC Cedex ode@u-bordeaux3.fr - www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Après une Licence

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 Les résultats présentés dans ce document concernent le devenir professionnel des diplômés 2010 de licence

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE DES CADRES INGéNIEURS

SITUATION PROFESSIONNELLE DES CADRES INGéNIEURS LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-40 mai 2013 - Profil de formation, caractéristiques du poste et de l entreprise - Comparaison entre diplômés de l Université et diplômés d une école d ingénieurs - Les

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH de l Université de Bourgogne en avril 2013. Promotions 1999 à 2012. Présentation de l enquête

Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH de l Université de Bourgogne en avril 2013. Promotions 1999 à 2012. Présentation de l enquête Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH de l Université de Bourgogne en avril 2013. Promotions 1999 à 2012 Présentation de l enquête Ce document présente le suivi de l insertion professionnelle

Plus en détail

L ACTIVITÉ DES MISSIONS LOCALES ET PAIO EN 2005 Forte hausse de l activité sous l effet de la mise en place du CIVIS

L ACTIVITÉ DES MISSIONS LOCALES ET PAIO EN 2005 Forte hausse de l activité sous l effet de la mise en place du CIVIS Février 2007 - N 07.1 L ACTIVITÉ DES MISSIONS LOCALES ET PAIO EN 2005 Forte hausse de l activité sous l effet de la mise en place du CIVIS Le réseau des missions locales et permanences d accueil, d information

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Revenus et patrimoine des ménages

Revenus et patrimoine des ménages Direction de la Diffusion et de l'action Régionale Division Communication Externe Bureau de Presse Dossier de presse Synthèses n 65 Revenus et patrimoine des ménages Edition 2002-2003 - Au sommaire du

Plus en détail

Flash-Info. N 16 : Mai 2009

Flash-Info. N 16 : Mai 2009 Flash-Info N 16 : Mai 2009 Licence générale Que deviennent les diplômés 2006? Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) Méthodologie Sur les 4201 étudiants inscrits

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES PARCOURS DE FORMATION ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE SERVICE UNIVERSITAIRE D ACCUEIL, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE

OBSERVATOIRE DES PARCOURS DE FORMATION ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE SERVICE UNIVERSITAIRE D ACCUEIL, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE SERVICE UNIVERSITAIRE D ACCUEIL, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE OBSERVATOIRE DES PARCOURS DE FORMATION ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE univ-brest.fr/suaoip DOMAINE SCIENCES DE LA MER ET

Plus en détail

Effectifs par discipline

Effectifs par discipline #18 Synthèse régionale Juillet 2011 Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2010 des diplômés de Master mixte 282 diplômés de M2 mixte en 2008 sur 344 interrogés ont répondu à l enquête. Le

Plus en détail

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88 Psychologie Un an après la fin des études, 30 % des psychologues travaillent dans le domaine de la santé, notamment dans les hôpitaux et les cliniques. Par ailleurs, ils se répartissent sur un vaste spectre

Plus en détail

En 2012, la régression annuelle du nombre de contrats est la plus forte jamais enregistrée en Paca

En 2012, la régression annuelle du nombre de contrats est la plus forte jamais enregistrée en Paca PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES CÔTE D AZUR A près une hausse quasi-continue depuis la mise en place du dispositif en 2004, le nombre d entrées en contrat de professionnalisation en régresse considérablement

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet / Objectifs de cette licence professionnelle

Plus en détail