Imputation du salaire d ego dans TeO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Imputation du salaire d ego dans TeO"

Transcription

1 Imputation du salaire d ego dans TeO Objet de la note : linéariser la réponse en tranche du salaire, et imputer le salaire en cas de non réponse Champ et principe de la méthode Les individus qui se sont déclarés actifs (situae= 1 ou 2) et dont le statut de l activité principale est salarié (p_statut dans [1,4]). Soit individus sur les Lors de l enquête, on recueille la rémunération salariale (y c des revenus annexes en cas de multiactivité) soit directement (P_salnet), soit à défaut par tranches (P_salest). Une partie des enquêtés ont usé de répondre aux questions ou ne connaissaient pas le montant même approximatif de leur rémunération mensuelle. Tableau 1 : réponse en clair, réponse en tranche, non réponse sur la rémunération des salariés reponse effectif % non pondéré % pondéré Non réponse Réponse en tranches Réponse en clair tous À l aide de l information disponible sur les individus et sur les emplois occupés, il est possible de construire une variable continue pour l ensemble de la population salariée. La méthode retenue est celle dite «des résidus simulés», habituellement mise en œuvre à l Insee pour ce genre de situations. Le principe de la méthode consiste à estimer un modèle polytomique pour la réponse en tranches, dont la variable latente est le montant continu du salaire et la variable observée est la tranche de salaire. Dit autrement, cela revient à estimer la probabilité qu un individu réponde entre le montant minimal et le montant maximal de la tranche de salaires. Le montant ensuite imputé est la somme de la prédiction issue du modèle polytomique et d un résidu simulé. La simulation de ce résidu se réalise alors sous la contrainte que le montant imputé doit se trouver dans la tranche. L imputation se fait alors par itérations jusqu à ce que la contrainte soit vérifiée. Lorsque l individu n a pas répondu en tranches, cette contrainte d imputation est lévée. Élimination des valeurs aberrantes, redressement de valeurs manquantes Avant de mettre en œuvre l estimation, quelques valeurs aberrantes sont éliminées du calcul du modèle et d autres manquantes sont renseignées. Concernant le nombre d heures de l activité (y c activités annexes lorsqu elles existent), 194 individus salariés n en ont pas déclaré : 131 correspondent à des individus qui ont répondu en clair leur salaire. On les élimine du calcul du modèle. Pour les autres (63), la règle suivante est retenu : s il s agit d un temps complet, le nombre d heures est fixé à 35 sinon à 20.

2 Parmi ceux qui ont répondu aux nombres d heures travaillées, le volume horaire déclaré paraît parfois très élevé : - 44 emplois à temps complet correspondraient à des durées hebdomadaires supérieures à 100 heures emplois à temps partiel correspondraient à des durées hebdomadaires supérieures à 50 heures. 51 sur 58 de ces horaires extrèmes ont par ailleurs déclaré leur salaire en clair. Ils seront supprimés de l estimation du modèle. Pour les autres, les horaires seront tronqués pour l estimation. Enfin, 7 individus ont déclaré un salaire en clair inférieur à 6 euros (soit une heure du smic). Ils sont éliminés de l estimation du modèle Stratification de l estimation en trois groupes L estimation est stratifiée selon trois groupes : - les contrats temporaires : 2308 observations - les contrats à durée indéterminée des hommes : 5598 observations - les contrats à durée indéterminée des femmes : 5369 observations Étape préliminaire, le modèle est testé par régression linéaire sur le salaire en continu. Les observations dont le résidu entre le salaire ainsi estimé et le salaire déclaré est supérieur à 9 fois sont éliminées de la régression finale sur les montants des tranches : - 3 observations éliminées pour les contrats à durée indéterminée des hommes ; - 3 observations éliminées pour les contrats à durée indéterminée des femmes. Au total, 195 observations sont éliminées des estimations. Estimation du modèle sur le salaire en tranches des contrats temporaires Tableau 2 : estimation du modèle dont les variables expliquées sont les tranches minimales et maximales de revenu mensuel Parameter effectifs DF Estimate Standard 95% Confidence Limits Chi-Square Pr > ChiSq Error Intercept 1 6,83 0,0432 6,744 6, ,7 <,0001 hom homme ,10 0,018 0,07 0,14 34,12 <,0001 femme 1215 TP temps complet ,29 0,033 0,23 0,35 76,80 <,0001 temps partiel 656 HR01 <20 h ,83 0,043-0,91-0,74 370,93 <,0001 HR02 <25 h ,33 0,042-0,41-0,25 61,83 <,0001 HR03 <35 h ,12 0,038-0,19-0,05 10,03 0,0015 HR04 35 h ,16 0,020-0,20-0,12 62,46 <,0001 HR05 <39 h ,07 0,030-0,13-0,01 5,50 0, h et plus 641 AG01 <=20 ans ,18 0,029-0,24-0,12 38,99 <,0001 AG02 <= 25 ans ,08 0,019-0,12-0,04 18,08 <, ans et plus diplo00 études en cours ,09 0,030-0,15-0,03 8,31 0,0039 diplo06 diplôme 2ème cycle ,09 0,026 0,04 0,14 12,82 0,0003 autres diplômes 1712 cs2 cadre ,29 0,030 0,22 0,36 72,28 <.0001 autres cs 2139 nq1 emploi non qualifié ,14 0,019-0,17-0,10 55,40 <,0001 emploi qualifié 1350 TYPC1 apprentisage, aidé, stage ,25 0,026-0,30-0,20 92,86 <,0001 TYPC2 intérim ,05 0,023 0,00 0,09 4,47 0,0344 cdd 1531 SEC1 industrie ,10 0,031 0,04 0,16 11,00 0,0009

3 SEC2 construction ,14 0,035 0,07 0,21 14,97 0,0001 SEC3 commerce ,12 0,033 0,05 0,18 12,19 0,0005 SEC4 HCR+transports ,12 0,035 0,05 0,19 11,52 0,0007 SEC6 finances, immobilier ,11 0,037 0,04 0,19 9,79 0,0018 SEC7 administration, santé, ,12 0,027 0,07 0,17 19,37 <,0001 éducation services collectifs, à la 293 personne orig3 immigré né en Algérie ,13 0,037-0,20-0,06 12,40 0,0004 orig10 immigré né dans autres ,11 0,033-0,18-0,05 11,26 0,0008 toutes les autres origines 2070 Scale 1 0,35 0,005 0,34 0,36 Estimation du modèle sur le salaire en tranches des contrats à durée indéterminée des hommes Tableau 3 : estimation du modèle dont les variables expliquées sont les tranches minimales et maximales de revenu mensuel Parameter effectifs DF Estimate Standard 95% Confidence Chi-Square Pr > ChiSq Error Limits Intercept 1 7,10 0,04 7,02 7, ,30 <,0001 paris Idf ,07 0,01 0,05 0,09 61,88 <,0001 autres régions 3695 AG06 <=45 ans ,06 0,01 0,03 0,08 20,33 <,0001 AG07 <=50 ans ,08 0,01 0,05 0,10 35,72 <,0001 AG08 <=60 ans ,07 0,01 0,04 0,10 23,75 <,0001 autres âges 3244 diplo03 BEP, CAP ,04 0,01 0,02 0,06 12,32 0,0004 diplo04 bac ,04 0,01 0,01 0,06 7,62 0,0058 diplo05 bac ,10 0,02 0,06 0,13 37,46 <,0001 diplo06 deuxième cycle ,19 0,02 0,16 0,22 141,83 <,0001 brevet, cep, aucun diplôme 1580 cs2 cadre ,47 0,02 0,44 0,50 885,80 <,0001 cs3 prof intermédiares ,15 0,01 0,12 0,17 164,62 <,0001 autres CS 3179 TP temps complet ,35 0,03 0,29 0,41 131,75 <,0001 temps partiel 187 HR01 <25 heures ,50 0,04-0,57-0,42 151,79 <,0001 HR02 <35 heures ,23 0,03-0,29-0,17 58,96 <,0001 HR03 35 heures ,32 0,02-0,36-0,29 292,16 <,0001 HR04 36 heures ,30 0,03-0,36-0,23 79,07 <,0001 HR05 37 heures ,30 0,02-0,35-0,26 153,69 <,0001 HR06 38 heures ,29 0,03-0,34-0,24 115,86 <,0001 HR07 39 heures ,28 0,02-0,32-0,24 182,61 <,0001 HR08 40 heures ,20 0,02-0,24-0,16 96,62 <,0001 HR09 <45 heures ,21 0,03-0,26-0,16 71,35 <,0001 HR10 < 50 heures ,15 0,02-0,19-0,11 44,86 <,0001 HR11 < 55 heures ,08 0,02-0,13-0,03 11,77 0, heures et plus 327 nq1 emploi non qualifié ,08 0,01-0,10-0,05 36,22 <,0001 autre emploi 4609 FONC03 gardiennage ,05 0,02-0,10-0,01 6,43 0,0112 FONC04 manutention ,08 0,02-0,11-0,05 27,69 <,0001 FONC09 enseignement ,13 0,03-0,18-0,08 25,84 <,0001 SEC1 industrie ,13 0,01 0,10 0,15 109,81 <,0001 SEC2 construction ,11 0,01 0,08 0,13 61,02 <,0001 SEC5 transport ,12 0,02 0,09 0,16 55,73 <,0001 SEC6 immobilier, finances ,10 0,02 0,07 0,14 42,02 <,0001 SEC7 administration, education, ,09 0,02 0,05 0,13 22,95 <,0001 santé Autres secteurs d activité STA2 salarié état, CL, hôpitaux ,04 0,02 0,00 0,07 4,80 0,0285 STA4 salarié d'un particulier ,09 0,03-0,15-0,04 10,60 0,0011

4 salarié d'une entreprise 4602 anc2 ancienneté vie active< 5 ans ,18 0,01-0,21-0,15 158,20 <,0001 anc3 ancienneté vie active< ,11 0,01-0,14-0,09 84,39 <,0001 ans ancienneté >=10 ans 5883 orig2 né dans un dom ,04 0,02-0,08 0,00 3,46 0,0629 xorig3 immigré né en algérie ,07 0,02-0,11-0,03 9,60 0,0019 xorig4 immigré né au Maroc ou en ,05 0,02-0,08-0,01 7,29 0,0069 Tunisie xorig5 immigré né en Afrique ,08 0,02-0,13-0,03 10,77 0,001 Sahelienne xorig6 immigré né en Afrique ,11 0,03-0,16-0,06 17,92 <,0001 centrale xorig9 immigré né en Europe ,08 0,01 0,05 0,11 34,54 <,0001 autres origines 3987 Scale 1 0,29 0,00 0,28 0,30 Estimation du modèle sur le salaire en tranches des contrats à durée indéterminée des femmes Tableau 4 : estimation du modèle dont les variables expliquées sont les tranches minimales et maximales de revenu mensuel Paramete DF Estimate Standard 95% Confidence Chi-Square Pr > ChiSq r Error Limits Intercept 1 7,04 0,03 6,99 7, ,00 <,0001 paris Idf ,06 0,01 0,04 0,07 45,69 <,0001 Autres régions 3378 AG ans ,06 0,01 0,03 0,08 21,44 <,0001 <=50 ans 4698 diplo01 sans diplôme ,08 0,01-0,10-0,05 30,45 <,0001 diplo02 brevet ,05 0,01-0,08-0,03 15,14 <,0001 diplo05 bac ,07 0,01 0,04 0,09 26,98 <,0001 diplo06 2ème cycle ,12 0,01 0,10 0,15 85,97 <,0001 CAP-BEP-BAC 2076 cs2 cadre ,52 0,02 0,48 0,56 631,65 <,0001 cs3 profession intermédiaire ,26 0,02 0,22 0,29 215,78 <,0001 cs4 employé ,12 0,01 0,09 0,15 63,26 <,0001 ouvrier 536 nq1 emploi non qualifié ,15 0,01-0,17-0,13 168,28 <,0001 autre emploi 3529 TP temps complet ,21 0,02 0,17 0,24 160,78 <,0001 temps partiel 1359 HR01 <15 heures ,08 0,03-1,14-1, ,04 <,0001 HR02 <25 heures ,49 0,02-0,54-0,45 456,26 <,0001 HR03 < 30 heures ,22 0,02-0,27-0,18 85,37 <,0001 HR04 < 35 heures ,16 0,02-0,20-0,11 51,58 <,0001 HR05 35 heures ,18 0,02-0,21-0,15 132,08 <,0001 HR06 36 heures ,16 0,03-0,22-0,10 31,26 <,0001 HR07 37 heures ,17 0,02-0,21-0,13 62,25 <,0001 HR08 38 heures ,12 0,02-0,17-0,07 24,53 <,0001 HR09 39 heures ,12 0,02-0,16-0,08 41,52 <,0001 HR10 40 heures ,10 0,02-0,13-0,06 27,01 <,0001 HR heures ,09 0,03-0,14-0,04 12,39 0, heures et plus 253 FONC05 secrétariat, accueil ,05 0,01-0,07-0,02 14,40 0,0001 autres fonctions SEC1 industrie ,08 0,01 0,05 0,10 32,21 <,0001 SEC5 transports ,07 0,02 0,02 0,11 9,93 0,0016 SEC7 administration, éducation, ,03 0,01 0,01 0,05 6,31 0,012 santé autres secteurs 'activité STA1 salarié état ,03 0,01 0,00 0,06 4,49 0,034 STA2 salarié de CL, hôital ,03 0,02 0,00 0,06 4,82 0,0281 STA4 salarié d'un particulier ,14 0,02-0,17-0,11 71,91 <,0001

5 anc2 ancienneté vie active< ,16 0,01-0,18-0,13 137,22 <,0001 ans anc3 ancienneté vie ctive< ,09 0,01-0,11-0,07 57,97 <,0001 ans ancienneté de vie active>= 10 ans xorig6 immigré né en Afrique ,10 0,02-0,14-0,07 30,31 <,0001 Sahélienne ou Turquie xorig7 immigré né en Afrique ,04 0,02-0,09 0,00 3,83 0,0505 Centrale Scale 1 0,28 0,00 0,27 0,28 Distribution des salaires imputés pour réponses en tranches, pour les non réponses Distribution non pondérée N Min C1 D1 Q1 Méd Q3 D9 C99 Max Moy Écart type Contrats temporairaes Non réponse Réponse en tranches Réponses en clair* CDI - Hommes Non réponse Réponse en tranches Réponses en clair* CDI - Femmes Non réponse Réponse en tranches Réponses en clair* * ce sont les réponses en clair, retenues pour l estimation, hors valeurs aberrantes éliminées a priori En sortie P_SALMENS_EGO en euros pour tous : - Salaire déclaré quand l individu a répondu en clair, sauf pour les cas où le salaire a été identifié comme aberrant (13 cas) ; - Sinon le salaire imputé.

6 Pondérés : salariés hors chefs d entreprises Tous Salaire mensuel en euros Écart hommes/femmes Privé - temps complet TeO DADS-2007* Public, agents de l état TeO Fichier de paye des agents de l Etat * source : Insee première n 1235, y c les salaires des chefs d entreprise * * source : Insee première n 1257

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche I N T E R- S E C T E U R S P A P I E R S C A R T O N S Production Transformation Distribution Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche Observatoire Prospectif des Métiers

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE EN 2014? ÉTUDES ET ANALYSES N 12 JUIN 2015

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE EN 2014? ÉTUDES ET ANALYSES N 12 JUIN 2015 éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 12 JUIN 2015 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE EN 2014? Au 30 juin 2014, avant l entrée en vigueur de la convention d assurance chômage de mai

Plus en détail

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Roth Nicole Département emploi et revenus d activité INSEE Plan de la présentation Données de cadrage emploi et salaires Insertion

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 Dares Analyses OCTObre 2012 N 068 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 En 2011, sur 22,3 millions de

Plus en détail

éclairages Le Contrat de sécurisation professionnelle LICENCIÉS ÉCONOMIQUES ET CSP : ANALYSE COMPARÉE PROFIL DES BÉNÉFICIAIRES ET SORTIE DU DISPOSITIF

éclairages Le Contrat de sécurisation professionnelle LICENCIÉS ÉCONOMIQUES ET CSP : ANALYSE COMPARÉE PROFIL DES BÉNÉFICIAIRES ET SORTIE DU DISPOSITIF éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 10 AVRIL 2015 LICENCIÉS ÉCONOMIQUES ET CSP : ANALYSE COMPARÉE PROFIL DES BÉNÉFICIAIRES ET SORTIE DU DISPOSITIF Parmi les licenciés économiques, ceux qui ont bénéficié du

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant juridique

Licence professionnelle Assistant juridique Faculté de Droit et de Science Politique 9/ Licence professionnelle Assistant juridique Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle La licence professionnelle assistant

Plus en détail

Master Gestion de patrimoine

Master Gestion de patrimoine Faculté des Sciences Economiques et de Gestion 28/29 Master Gestion de patrimoine Lieu de formation : Clermont-Ferrand Références de l'enquête : 46 diplômés issus de la promotion 29 de master ( femmes

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi FICHES THÉMATIQUES Dynamique de l emploi 2.1 Mouvements de main-d œuvre Pour un effectif de salariés en début d année, les établissements de salariés ou plus ont recruté en moyenne 42,5 salariés en 26.

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes Numéro 153 : novembre 2013 Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes En Midi-Pyrénées, le revenu annuel net des femmes salariées est inférieur de 28 % à celui des hommes en 2010. Elles

Plus en détail

!"! #$##! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'(

!! #$##! # $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( !"! #$## %&'()*! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( )%*, &' , -.$$" / ' '01 */%. 2. "1.3 Quand avez-vous bénéficié d une formation au sein de votre entreprise? (%) moins d'1 an entre 1 et 3 ans entre 3

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 14 198 386 387 1 297 398 Part dans l emploi 1,1 1,5 Répartition par âge

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

LES BÉNÉFICIAIRES DE L ARCE EN 2011

LES BÉNÉFICIAIRES DE L ARCE EN 2011 éclairages Études et analyses N 8 JANVIER 2014 LES BÉNÉFICIAIRES DE L ARCE EN 2011 En 2011, 76 500 demandeurs d emploi ont obtenu l Aide à la reprise ou à la création d entreprise (ARCE). Par rapport aux

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003 Précarit carité de l emploi l et santé mentale (Ces-d) en France à partir de l Enquête Décennale D Santé 2002-2003 2003 Gaëlle Santin,, Christine Cohidon Département Santé Travail - InVS Indicateurs de

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

Profils types. à fin décembre 2011

Profils types. à fin décembre 2011 Qui sont les allocataires indemnisés par l Assurance chômage? Profils types à fin décembre 2011 Le profil de l Assurance chômage à fin 2011 est très lié au parcours professionnel suivi en amont de l inscription

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de l'immobilier

Licence professionnelle Métiers de l'immobilier Faculté de Droit et de Science Politique / Licence professionnelle Métiers de l'immobilier Objectifs de cette licence professionnelle : Lieu de formation : Clermont-Ferrand Cette formation permet d acquérir

Plus en détail

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 861 452 934 499 995 498 1 52 183 1 134 493 1 266 358 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 554 72 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Lyon 7e Arroissement (69387 - Arroissement municipal) Évolution et structure de la population Mise à jour le 3 juin 211 Géographie au 1/1/21 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 1999 Population 62 2

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 2 418 847 2 511 478 2 52 526 2 531 855 2 554 449 2 571 94 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 1 397 99 1 42 295 1 412 413 1 433 23 1 441 422 1 461 257 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Intervention de la DGT. RSA-salaires-qualité de l emploi

Intervention de la DGT. RSA-salaires-qualité de l emploi Intervention de la DGT RSA-salaires-qualité de l emploi Constitutionnalité d un dispositif de cumul RSA/salaire En droit interne et sur le plan constitutionnel, la rupture d égalité entre salariés (le

Plus en détail

HOMMES ET FEMMES CADRES EN 2002 : inégalités d accès aux emplois et inégalités salariales

HOMMES ET FEMMES CADRES EN 2002 : inégalités d accès aux emplois et inégalités salariales Mars 2007 - N 10.3 HOMMES ET FEMMES CADRES EN 2002 : inégalités d accès aux emplois et inégalités salariales En 2002, seulement 15 % des femmes qui travaillent dans une entreprise de 10 salariés ou plus

Plus en détail

La relation clients à distance

La relation clients à distance La relation clients à distance Évolution du nombre de centres de contacts en France 3500 3400 3300 3200 3100 3000 2900 2800 2700 3500 3300 3100 3000 2002 2003 2004 2005 (source Cesmo) Évolution du nombre

Plus en détail

Dares Analyses. Le temps partiel en 2011 : des profils et des conditions d emploi très contrastés selon que le temps partiel est «choisi» ou «subi»

Dares Analyses. Le temps partiel en 2011 : des profils et des conditions d emploi très contrastés selon que le temps partiel est «choisi» ou «subi» Dares Analyses JANVIER 2013 N 005 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Le temps en 2011 : des profils et des conditions d emploi très contrastés selon

Plus en détail

Dispositif de soutien à l emploi des jeunes en entreprise

Dispositif de soutien à l emploi des jeunes en entreprise Formulaire de demande Attention : cette demande d aide doit être déposée auprès de l Assédic ou du au plus tard dans un délai de 3 mois suivant l embauche du salarié. Contrat jeunes - Contrat de professionnalisation

Plus en détail

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Promotion / Site : ClermontFerrand Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Objectif de ce master : Former des cadres commerciaux, maîtrisant les divers aspects de la banque et de l'assurance

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? p.7 La qualification, c est quoi? p.8

Plus en détail

Master Marketing et développement commercial

Master Marketing et développement commercial Faculté des Sciences Economiques et de Gestion 27/28 Master Marketing et développement commercial Lieu de formation : Clermont Ferrand Références de l'enquête : 22 diplômés issus de la promotion 28 de

Plus en détail

4 Les revenus salariaux

4 Les revenus salariaux 4 Les revenus salariaux 4 Les revenus salariaux SOeS Le bilan social annuel du transport routier de marchandises (2010) janvier 2012 41 4A Le pouvoir d achat du salaire horaire et les taux horaires conventionnels

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

Licence professionnelle Management du logement social

Licence professionnelle Management du logement social Promotion 1/1 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Management du logement social Objectif de cette licence professionnelle : Cette formation, organisée en

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires

Plus en détail

Enquête sur l insertion dans la vie active des diplômés

Enquête sur l insertion dans la vie active des diplômés Enquête sur l insertion dans la vie active des diplômés Cv EXPRESS Date de naissance: Mois Année Sexe: Masculin Féminin Commune où vous vivez actuellement Commune où vous viviez pendant votre formation

Plus en détail

REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE

REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique & Opinion Gaspard Lancrey-Javal, Chef de groupe au Département Politique & Opinion

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC IUT Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC 9/ Lieu de formation : Aurillac Objectifs de cette licence professionnelle : Préparer en un an des

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet de trouver un emploi

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

CONTEXTE... 3 PROFIL DES POSTES DE NOUNOUS... 5 AGE DU PLUS JEUNE ENFANT GARDE... 5 TYPE DE GARDE... 5 HORAIRES... 5

CONTEXTE... 3 PROFIL DES POSTES DE NOUNOUS... 5 AGE DU PLUS JEUNE ENFANT GARDE... 5 TYPE DE GARDE... 5 HORAIRES... 5 Résultats d enquête Nounous à domicile : profils, salaire, horaires 2014 1 TABLE DES MATIERES CONTEXTE... 3 PROFIL DES REPONDANTS... ERREUR! SIGNET NON DEFINI. PROFIL DES NOUNOUS... 4 PROFIL DES POSTES

Plus en détail

Activité antérieure des chômeurs

Activité antérieure des chômeurs Activité antérieure des chômeurs Chômeurs selon l activité antérieure au chômage, le groupe d âge, le sexe, Canada, province, mensuel, non désaisonnalisé Table-222 Chômeurs selon l activité antérieure

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Promotion 22/23 Situation au er mars 24 Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Objectif de cette licence professionnelle : L'objectif

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de l'immobilier

Licence professionnelle Métiers de l'immobilier Faculté de Droit et de Science Politique / Licence professionnelle Métiers de l'immobilier Lieu de formation : Clermont Ferrand Cette licence professionnelle a ouvert à la rentrée 8/, nous étudions donc

Plus en détail

DEUST. Banques : organismes financiers et de prévoyance

DEUST. Banques : organismes financiers et de prévoyance Promotion /3 Situation au er mars 4 Site : Clermont-Ferrand DEUST Banques : organismes financiers et de prévoyance Objectif de cette licence professionnelle : Former, en un an, des commerciaux polyvalents,

Plus en détail

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 décembre 2013 «Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse Fiche «Vue d ensemble» Face à la crise, le diplôme protège du chômage et favorise l accès à la formation

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment (B4Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment (B4Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment (B4Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 30 120 491 320 1 297 398 Part dans l emploi 2,3 1,9 Répartition par

Plus en détail

Master Marchés financiers

Master Marchés financiers Faculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE 29/2 Master Marchés financiers Lieu de formation : Clermont Ferrand Le Master «Marchés financiers» forme des praticiens de haut niveau capables d'évoluer

Plus en détail

Licence professionnelle Réseaux et télécommunications spécialité administration et sécurité des réseaux (AESR)

Licence professionnelle Réseaux et télécommunications spécialité administration et sécurité des réseaux (AESR) IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Réseaux et télécommunications spécialité administration et sécurité des réseaux (AESR) / Objectifs de cette licence professionnelle :

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail

En France, qui recourt aux services à domicile?

En France, qui recourt aux services à domicile? En France, qui recourt aux services à domicile? Claire Marbot* En 2005, 2,6 millions de ménages ont déclaré à l administration fiscale avoir eu recours à des services à domicile, pour une dépense totale

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

I - Législation du travail :

I - Législation du travail : POLYNESIE FRANCAISE Les dispositions en matière de droit du travail, protection sociale et fiscalité sont différentes de celles en vigueur en Métropole. I - Législation du travail : Autorisation de séjour

Plus en détail

Les débuts de vie professionnelle

Les débuts de vie professionnelle Les débuts de vie professionnelle au prisme des enquêtes Génération du CEREQ Alberto LOPEZ (DEVA) Arnaud DUPRAY (DPMT) Centre d Etudes et de REcherche sur les Qualifications Plan de l exposé 1 La transition

Plus en détail

Parcours Administration des établissements de santé

Parcours Administration des établissements de santé Promotion / Site : Clermont-Ferrand Master Droit du secteur sanitaire et social Parcours Administration des établissements de santé Références de l'enquête : diplômés issus de la promotion / de ce master

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2014 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2014 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN CORSE Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire des

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise»

Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise» Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise» Source : Fabien Reix, à partir des données INSEE de l enquête SINE, 2006. Presses de Sciences Po

Plus en détail

Master Marketing et commercialisation parcours marketing, management et développement de projet

Master Marketing et commercialisation parcours marketing, management et développement de projet Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Master Marketing et commercialisation parcours marketing, management et développement de projet 8/9 Lieu de formation : Clermont-Ferrand Références de l'enquête

Plus en détail

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Promotion / Site : ClermontFerrand Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Objectif de ce master : Former des cadres commerciaux, maîtrisant les divers aspects de la banque et de l'assurance

Plus en détail

Licence professionnelle Finances Comptabilité

Licence professionnelle Finances Comptabilité Faculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE 29/2 Licence professionnelle Finances Comptabilité Lieu de formation : Clermont Ferrand, Vichy et Martinique Objectifs de cette licence professionnelle

Plus en détail

Impact de la durée du travail et des concepts de salaire sur le bas de la distribution des salaires

Impact de la durée du travail et des concepts de salaire sur le bas de la distribution des salaires Distr. GENERALE CES/SEM.41/12 1er mars 2000 ORIGINAL: FRANCAIS COMMISSION DE STATISTIQUE et COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS EUROPÉENS OFFICE STATISTIQUE DES COMMUNAUTÉS

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Cet ouvrage a pour ambition d analyser conjointement les domaines de l emploi et des salaires. Un effort particulier est fait sur la complétude et la mise en cohérence des différentes sources.

Plus en détail

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Promotion / Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle

Plus en détail

L impact du Congé individuel de formation. Seconde évaluation nationale SYNTHESE DES RESULTATS DE L ENQUETE REALISEE

L impact du Congé individuel de formation. Seconde évaluation nationale SYNTHESE DES RESULTATS DE L ENQUETE REALISEE L impact du Congé individuel de formation Seconde évaluation nationale SYNTHESE DES RESULTATS DE L ENQUETE REALISEE PAR IPSOS SUR LES PARCOURS ACHEVES EN 2010 Sommaire Préambule... 1 Le contexte... 2 Les

Plus en détail

Droit Individuel à la Formation

Droit Individuel à la Formation Droit Individuel à la Formation Salariés en CDI (public ou privé), Salariés en CDD, Intérimaires Le Droit Individuel à la Formation donne la possibilité d acquérir une qualification professionnelle, d

Plus en détail

Politique salariale des employés de la Conférence régionale des élus de la Vallée du Haut Saint Laurent

Politique salariale des employés de la Conférence régionale des élus de la Vallée du Haut Saint Laurent Politique salariale des employés de la Conférence régionale des élus de la Vallée du Haut Saint Laurent Résolution CE 2009 096 13 novembre 2009 Table des matières i TABLE DES MATIÈRES SECTION I PRINCIPE

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Évolution et structure de la population Mise à jour le 3 juin 211 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 553 968 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Promotion 9/ Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Objectifs de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet de trouver un emploi

Plus en détail

Titre de la présentation

Titre de la présentation Enquête sur les situations professionnelles et les aspirations de postulants sur le marché du travail Algérien Titre de la présentation Portrait d une génération Alger 2010 Objectifs de l enquête : Confronter

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Intégrer de nouveaux salariés en les formant à vos métiers Définir un parcours de formation, interne et/ou externe, adapté aux spécificités de votre ETT Valoriser la transmission des savoir-faire et des

Plus en détail

Master Marchés financiers

Master Marchés financiers Faculté des Sciences Economiques et de Gestion 7/8 Master Marchés financiers Lieu de formation : Clermont Ferrand Références de l'enquête : 9 diplômés issus de la promotion 8 de ce (6 femmes et hommes)

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Master Marchés financiers

Master Marchés financiers Promotion 2/22 Site : Clermont-Ferrand Objectif de ce master : Master Marchés financiers Le Master «Marchés financiers» forme des praticiens de haut niveau capables d'évoluer dans tous les métiers de la

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN RHÔNE-ALPES Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

RAPPORT ÉCONOMIQUE, SOCIAL, ET FINANCIER

RAPPORT ÉCONOMIQUE, SOCIAL, ET FINANCIER PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 RAPPORT ÉCONOMIQUE, SOCIAL, ET FINANCIER Tome II Annexe Statistique Sommaire I. Production et formation du revenu... 7 II. Structure de la demande intérieure...17 III.

Plus en détail

Face à la crise, le diplôme reste un rempart efficace contre le chômage

Face à la crise, le diplôme reste un rempart efficace contre le chômage Face à la crise, le diplôme reste un rempart efficace contre le chômage Béatrice Le Rhun, Daniel Martinelli, Claude Minni* Après avoir beaucoup augmenté au cours des années 1990, le niveau de formation

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales IUP Management et Gestion des Entreprises Licence professionnelle Management des relations commerciales 29/2 Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle D'une part,

Plus en détail

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Date d extension : 27/01/2006 OPCA : AGEFAFORIA Convention collective : n 3247 Code NAF : 159N -

Plus en détail

Analyse CFDT du BILAN SOCIAL 2013

Analyse CFDT du BILAN SOCIAL 2013 1 NOTE PRÉLIMINAIRE... 2 2 LE BILAN SOCIAL AU 31 DECEMBRE 2013... 3 2.1 EMPLOI... 3 2.2 RÉMUNÉRATIONS... 9 2.3 HYGIENE ET SÉCURITÉ... 13 2.4 AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL... 13 2.5 FORMATION... 14 2.6 RELATIONS

Plus en détail

Licence professionnelle Management des collectivités territoriales et de leurs établissements publics

Licence professionnelle Management des collectivités territoriales et de leurs établissements publics Promotion / Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Management des collectivités territoriales et de leurs établissements publics Objectif de cette licence professionnelle

Plus en détail

Master Management - Administration des Entreprises (MAE)

Master Management - Administration des Entreprises (MAE) Promotion 2/22 Site : Clermont-Ferrand Master Management - Administration des Entreprises (MAE) Objectif de ce master : C'est le diplôme de référence, commun à tous les IAE. C'est une formation généraliste

Plus en détail

uestions Les études Les non-titulaires de la Fonction publique affiliés à l Ircantec : une population diversifiée Retraite & Solidarité

uestions Les études Les non-titulaires de la Fonction publique affiliés à l Ircantec : une population diversifiée Retraite & Solidarité uestions Retraite & Solidarité Les études Direction des retraites et de la solidarité avril 1-07 Les non-titulaires de la Fonction publique affiliés à l Ircantec : une population diversifiée Florence Emons

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

Dossier de Validation. des Acquis de l Expérience LIVRET 1 : RECEVABILITE. CERTIFICATION de : Coach Professionnel Pluridisciplinaire

Dossier de Validation. des Acquis de l Expérience LIVRET 1 : RECEVABILITE. CERTIFICATION de : Coach Professionnel Pluridisciplinaire Dossier de Validation des Acquis de l Expérience LIVRET 1 : RECEVABILITE CERTIFICATION de : Coach Professionnel Pluridisciplinaire NOM : (en majuscules, nom de jeune fille pour les femmes mariées) NOM

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Promotion 213/214 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Objectif de cette licence professionnelle : Cette

Plus en détail

MODULE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE

MODULE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE 10 MODULE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE (questions posées seulement en vague 1 (lire le nom et le prénom de l enquêté sur la liste mise à disposition) S0 Je vais maintenant vous poser quelques questions concernant

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

LA QUESTION FINANCIÈRE : UNE PRÉOCCUPATION IMPORTANTE DES ACTIFS SANS ÊTRE PERÇUE COMME LE PRINCIPAL FREIN AU RETOUR À L EMPLOI

LA QUESTION FINANCIÈRE : UNE PRÉOCCUPATION IMPORTANTE DES ACTIFS SANS ÊTRE PERÇUE COMME LE PRINCIPAL FREIN AU RETOUR À L EMPLOI Juin 2008 - N 24.1 LA QUESTION FINANCIÈRE : UNE PRÉOCCUPATION IMPORTANTE DES ACTIFS SANS ÊTRE PERÇUE COMME LE PRINCIPAL FREIN AU RETOUR À L EMPLOI En 2007, la Dares et la Drees ont conduit une enquête

Plus en détail

Note sur Les emplois d assistant dans le tertiaire administratif et l insertion des BTS. Stéphanie Moullet Céreq Février 2004

Note sur Les emplois d assistant dans le tertiaire administratif et l insertion des BTS. Stéphanie Moullet Céreq Février 2004 Note sur Les emplois d assistant dans le tertiaire administratif et l insertion des BTS Introduction Stéphanie Moullet Céreq Février 2004 Les évolutions à l œuvre dans le secteur du tertiaire administratif

Plus en détail

La qualité des données sur les revenus : enquête versus fichier administratif L exemple de l enquête SRCV 2005. Laurence DAUPHIN INSEE 25 mars 2009

La qualité des données sur les revenus : enquête versus fichier administratif L exemple de l enquête SRCV 2005. Laurence DAUPHIN INSEE 25 mars 2009 La qualité des données sur les revenus : enquête versus fichier administratif L exemple de l enquête SRCV 2005 Laurence DAUPHIN INSEE PLAN Le dispositif SRCV Pourquoi une «refonte»? L appariement Sources

Plus en détail