L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire"

Transcription

1 L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale d économie sociale et solidaire d Île-de-France (CRESS IDF), l Observatoire poursuit les finalités suivantes : fournir aux acteurs de l'ess et aux collectivités territoriales des données scientifiques quantitatives et qualitatives fiables, permettant de mieux comprendre l'ess aujourd'hui et d'accompagner son développement futur. L Observatoire régional de l économie sociale et solidaire en Île-de-France fait partie du dispositif de mesure et d observation de l ESS en France et dans les régions, réseau d expertise mis en place par les Chambres régionales de l ESS (CRESS) et le CNCRES. Lieux de convergences et de mutualisation des travaux sur l ESS, les Observatoires de l ESS s appuient sur une méthodologie homogène, scientifique et cohérente entre les territoires, afin d assurer des services d étude, de veille, d aide à la décision et de prospective. Le programme «SUCCESS!» sensibilise les ans à l'économie sociale et solidaire (ESS). Avec «SUCCESS!», l'atelier propose aux jeunes en recherche d'emploi ou d'orientation des ateliers et des animations pour découvrir d'autres modèles d'emploi et d'entrepreneuriat. Parce que l'économie sociale et solidaire répond à des besoins sociaux, qu'elle s'inscrit dans une démarche démocratique et équitable, elle offre aux ans de nouvelles perspectives professionnelles. Enfin, la CRESS IDF, a en charge l animation du dispositif Emploi d Avenir auprès des employeurs franciliens de l économie sociale et solidaire. Ce dispositif permet aux acteurs du secteur marchand et non marchand d obtenir une aide à l emploi pour l embauche d un jeune peu ou pas qualifié ; l employeur s engage à organiser la formation professionnelle du jeune embauché. Contexte national Le CNCRES réalise une étude sur l emploi des jeunes dans l économie sociale et solidaire. Cette étude part du constat que les acteurs de l économie sociale et solidaire ont besoin de visibilité sur la question de l emploi des jeunes. Elle mettra ainsi l accent sur la parole des acteurs via un questionnaire et une série d entretiens. L économie sociale et solidaire rassemble 2,3 millions de salariés, ce qui représente 10,2 % de l emploi total (privé et public) et 14 % de l emploi privé. Elle est présente dans tous les secteurs d activités en portant un autre modèle entrepreneurial et économique. Cependant, les salariés de l économie sociale et solidaire sont en moyenne nettement plus âgés que ceux du secteur privé hors économie sociale et solidaire. Avec plus de salariés de plus de 50 ans (à savoir 27 % des effectifs salariés de l économie sociale et solidaire), les départs massifs à la retraite et le renouvellement des emplois dans un avenir proche sont des préoccupations essentielles des organisations et entreprises de l économie sociale et solidaire afin d assurer le renouvellement des équipes salariés et organiser la transmission des valeurs et des compétences nécessaires à la pérennité des activités. L étude statistique nationale est complétée par une analyse qualitative récoltée via un questionnaire envoyé aux établissements de l économie sociale et solidaire. Page 1 sur 23

2 Sommaire 1. Chiffres clés 3 2. Données de cadrage La place des jeunes Les familles de l économie sociale et solidaire Les secteurs d activités Les secteurs d activités investis par les jeunes dans l économie sociale et solidaire Les secteurs d activités investis par les jeunes dans le reste de l économie privée La place des jeunes dans les secteurs d activités de l économie sociale et solidaire La place des jeunes de l ESS dans l ensemble des secteurs d activités La place des jeunes dans les établissements de l économie sociale et solidaire La place des jeunes dans les associations Les caractéristiques d emploi La place des femmes La répartition par catégorie socioprofessionnelle La répartition des jeunes dans l économie sociale et solidaire La répartition des jeunes par familles La répartition par catégorie socioprofessionnelle et par genre Les professions Les conditions d emploi La nature de contrats Les temps de travail Approche territoriale Données de cadrage Répartition des jeunes dans l économie sociale et solidaire départementale Répartition des jeunes dans les associations départementales Chiffres clés sur l emploi Répartition des jeunes par nature de contrats Répartition des jeunes par conditions d emploi 20 Annexe 1 : Méthodologie statistique 21 Périmètre de l économie sociale et solidaire 21 Périmètre «jeunes» 21 Source de données 21 Annexe 2 : Périmètre statistique de l économie sociale et solidaire 22 Page 2 sur 23

3 1. Chiffres clés salariés jeunes, Soit 19 % de l ensemble des salariés de l ESS ETP jeunes, Soit 19 % de l ensemble des ETP de l ESS 1,4 Milliards de rémunérations brutes distribuées jeunes, Soit 13 % des rémunérations brutes totales de l ESS 67 % de femmes parmi les jeunes Contre 65 % dans le total de l ESS 60 % de jeunes en CDI Contre 78 % pour l ensemble des salariés de l ESS 74 % de temps complets Contre 68 % pour l ensemble des salariés de l ESS Traitement : Observatoire régional de l ESS IDF 2. Données de cadrage 2.1. La place des jeunes Répartition des salariés franciliens par âge Source : Insee, DADS ESS 19,2% 38,0% 42,9% Privé hors ESS 24,6% 41,2% 34,1% Public 17,5% 39,4% 43,1% TOTAL 22,4% 40,6% 37,0% 0% 40% 60% 80% 100% Moins de 30 ans De 30 à 44 ans 45 ans et plus salariés de l économie sociale et solidaire ont moins de 30 ans pour l année 2010, ce qui représente 19,2 % de l ensemble des salariés de l économie sociale et solidaire. Cette proportion est plus faible que dans le reste de l économie privée (24,6 %) mais reste plus importante que dans le public (17,5 %). Juste après l économie publique, l économie sociale et solidaire présente la part de salariés de «45 ans et plus» la plus importante près de 43 % des salariés, ce qui représente 9 points de plus que pour le reste de l économie privée. Si l on considère les salariés de «55 ans et plus», l économie sociale présente 6 points de plus (17 %) que le reste de l économie privée (11 %). L enjeu de renouvellement des salariés à court terme de l économie sociale et solidaire est ainsi très important. Dans un contexte de renouvellement fort des salariés dans l économie sociale et solidaire, on peut supposer que les jeunes ont une place à prendre dans ces entreprises. Page 3 sur 23

4 Répartition des jeunes par tranche d'âge Source : Insee, DADS ESS 6,9% 12,3% Privé hors ESS 10,5% 14,2% Public 6,1% 11,4% TOTAL 9,1% 13,3% 0,0% 5,0% 10,0% 15,0% 20,0% 25,0% 30,0% Moins de 25 ans De 25 à 29 ans A l intérieur de la catégorie des moins de 30 ans, pour l économie sociale et solidaire (6,9 %) comme pour l économie publique (6,1 %), les moins de 25 ans sont proportionnellement moins présents, contrairement au reste de l économie privée. Répartition des jeunes franciliens 6% ESS Privé hors ESS Public 74% Concernant l ensemble des jeunes de moins de 30 ans de l économie régionale, la contribution de l économie sociale et solidaire s élève à 6 %, celle du public à 19,5 % et 74,5 % pour le reste de l économie privée. Comparaison au national Les jeunes représentent 18,6 % de l ensemble des salariés de l économie sociale et solidaire en France. Les jeunes de l économie sociale et solidaire représentent 8,6 % de l ensemble des jeunes français. Page 4 sur 23

5 2.2. Les familles de l économie sociale et solidaire Répartition des jeunes de l'économie sociale et solidaire 9% 7% 6% 78% Association Coopérative Fondation Mutuelle A l image de la répartition totale de l économie sociale et solidaire, les jeunes travaillent majoritairement dans les associations (78 %). On retrouve ainsi plus des ¾ des salariés dans les associations, puis les coopératives (9 %), les fondations (7 %) et les mutuelles (6 %). 25% Part des jeunes par familles de l'économie sociale et solidaire Source : Insee, DADS 15% 10% 12% 14% 12% 12% 12% 5% 0% 7% 7% 8% 5% 7% Association Coopérative Fondation Mutuelle TOTAL Moins de 25 ans De 25 à 29 ans Si l on considère les jeunes au sein de chaque famille, on constate que c est dans les coopératives que l on retrouve la plus forte proportion de jeunes avec 21 % des salariés ayant moins de 30 ans. Puis, on trouve les fondations (20 %), les associations (19 %) et enfin les mutuelles (17 %). Le découpage de la tranche d âge des jeunes permet de voir que les répartitions sont relativement homogènes, excepté pour les mutuelles, où l on retrouve la part des moins de 25 ans la plus faible (5 % des salariés des mutuelles). Page 5 sur 23

6 2.3. Pyramides des âges Pyramides des âges global 60 ans et plus De 55 à 59 ans De 50 à 54 ans De 45 à 49 ans De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans Economie sociale et solidaire / 20,0% 15,0% 10,0% 13,0% 13,5% 12,6% 12,3% 12,6% 12,9% 11,0% 5,0% 7,1% 5,1% 0,0% -5,0% 7,1% 6,7% -10,0% 11,5% 12,2% 11,0% 12,8% 12,7% 13,3% 12,7% -15,0% -20,0% -20,0% -15,0% -10,0% -5,0% 0,0% 5,0% 10,0% 15,0% 20,0% Hommes Femmes 60 ans et plus De 55 à 59 ans De 50 à 54 ans De 45 à 49 ans De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans Privé hors ESS / Traitement : Observatoire régional ESS IDF 20,0% 15,0% 10,0% 5,0% 7,7% 10,0% 12,1% 12,7% 13,5% 14,1% 15,2% 11,7% 3,0% 0,0% 3,6% -5,0% -10,0% 8,4% 10,5% 12,6% 13,4% 14,4% 14,1% 13,4% 9,6% -15,0% -20,0% -20,0% -15,0% -10,0% -5,0% 0,0% 5,0% 10,0% 15,0% 20,0% Hommes Femmes 60 ans et plus De 55 à 59 ans De 50 à 54 ans De 45 à 49 ans De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans Public / 20,0% 15,0% 10,0% 11,2% 14,4% 14,3% 13,0% 13,2% 12,5% 11,4% 5,0% 5,9% 4,0% 0,0% -5,0% -10,0% 4,8% 10,1% 13,8% 13,2% 12,8% 14,2% 13,3% 11,3% 6,4% -15,0% -20,0% -20,0% -15,0% -10,0% -5,0% 0,0% 5,0% 10,0% 15,0% 20,0% Hommes Femmes Page 6 sur 23

7 Pyramides des âges familles de l économie sociale et solidaire 60 ans et plus De 55 à 59 ans De 50 à 54 ans De 45 à 49 ans De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans Associations / 20,0% 15,0% 10,0% 11,0% 13,1% 13,5% 12,7% 12,2% 12,3% 12,6% 5,0% 7,1% 5,5% 0,0% -5,0% -10,0% 7,6% 11,4% 12,0% 12,5% 12,6% 13,3% 12,7% 11,1% 6,9% -15,0% -20,0% -20,0% -15,0% -10,0% -5,0% 0,0% 5,0% 10,0% 15,0% 20,0% 60 ans et plus De 55 à 59 ans De 50 à 54 ans De 45 à 49 ans De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans / 20,0% 15,0% 10,0% 5,0% 1,7% 9,4% 10,3% 11,5% 13,1% 13,1% 17,2% 16,5% 7,2% 0,0% 3,9% -5,0% 6,8% -10,0% 12,1% 12,4% 13,8% 13,1% 13,1% 13,2% 11,6% -15,0% -20,0% -20,0% -15,0% -10,0% -5,0% 0,0% 5,0% 10,0% 15,0% 20,0% Hommes Femmes Hommes Femmes 60 ans et plus De 55 à 59 ans De 50 à 54 ans De 45 à 49 ans De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans Mutuelles / 20,0% 15,0% 10,0% 12,5% 13,7% 14,7% 12,6% 13,1% 12,7% 12,6% 5,0% 2,8% 5,2% 0,0% -5,0% -10,0% 6,9% 11,8% 13,4% 14,0% 13,2% 13,4% 12,6% 10,3% 4,5% -15,0% -20,0% -20,0% -15,0% -10,0% -5,0% 0,0% 5,0% 10,0% 15,0% 20,0% Hommes Femmes 60 ans et plus De 55 à 59 ans De 50 à 54 ans De 45 à 49 ans De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans Fondations / 20,0% 15,0% 10,0% 13,4% 13,7% 11,8% 13,4% 11,0% 11,3% 11,7% 8,7% 5,0% 5,1% 0,0% -5,0% 6,1% 7,8% 11,2% 10,4% -10,0% 12,3% 12,8% 13,3% 12,9% 13,1% -15,0% -20,0% -20,0% -15,0% -10,0% -5,0% 0,0% 5,0% 10,0% 15,0% 20,0% Hommes Femmes Page 7 sur 23

8 2.4. Les secteurs d activités Les secteurs d activités investis par les jeunes dans l économie sociale et solidaire Répartition des jeunes par secteurs d'activités 5% 11% Activités financières et d'assurance Soutien aux entreprises 16% 4% Enseignement 8% 3% 11% 9% Santé humaine Action sociale Arts et spectacle Sports et loisirs Non classés 33% Autres secteurs * * La catégorie "autres secteurs" regroupe l'agriculture, sylviculture et pêche, les industrie et construction, le commerce, l'hébergement et la restauration, les services divers. La répartition des jeunes par secteurs d activités est sensiblement identique à la répartition de l ensemble des salariés de l économie sociale et solidaire. On peut noter toutefois, une proportion moins importante de jeunes dans la santé humaine (11 % contre 16 % pour l ensemble des salariés) ; inversement, les jeunes sont proportionnellement plus présent dans la catégorie des sports et loisirs (8 % contre 5 %) Les secteurs d activités investis par les jeunes dans le reste de l économie privée A titre de comparaison, en Île-de-France, les jeunes du reste de l économie privée interviennent (par ordre croissant) dans les principaux secteurs suivants : - Commerce (23 %) ; - Soutien aux entreprises (21 %) ; - Services divers (18 %) ; - Industrie et construction (16 %) ; - Hébergement et restauration (11 %). Les secteurs d activités investis par les jeunes dans le reste de l économie privée sont les mêmes que ceux que l on retrouve pour l ensemble des salariés. Page 8 sur 23

9 La place des jeunes dans les secteurs d activités de l économie sociale et solidaire Part des jeunes par secteurs d'activités dans l'économie sociale et solidaire 35% 30% 25% 15% 30% 22% 25% 18% 19% 13% 18% 23% 27% 15% 19% 10% 5% 0% La place des jeunes est relativement hétérogène selon les secteurs d activités investis dans l économie sociale et solidaire. Ainsi, les proportions vont de 13 % de jeunes pour l enseignement à 27 % pour les sports et loisirs, et 30 % pour l agriculture. Plusieurs explications peuvent être avancées : par exemple pour l enseignement, on retrouve des salariés plus qualifiés donc plus âgés, alors que pour les sports et loisirs, on retrouve des métiers moins qualifiés et des activités plus fragmentées correspondant aux jeunes (notamment en complément des études). Page 9 sur 23

10 La place des jeunes de l ESS dans l ensemble des secteurs d activités Réparition des jeunes franciliens par secteurs d'activités Action sociale 61,4% 20,9% 17,7% Sports et loisirs 35,9% 62,1% 2,0% Arts et spectacles 20,4% 46,1% 33,5% Activités financières et d'assurances 12,5% 86,3% 1,2% Enseignement 11,7% 9,5% 78,8% Santé humaine 11,1% 21,9% 67,1% Soutien aux entreprises 1,6% Hébergement et restauration0,9% 94,9% 98,9% 3,5% 0,2% TOTAL 6,0% 74,5% 19,5% 0% 10% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% ESS Privé hors ESS Public Les jeunes de l économie sociale et solidaire sont très présents dans les secteurs d activités très investis par l économie sociale et solidaire. Ainsi, 61 % des jeunes de l action sociale travaillent dans un établissement de l économie sociale et solidaire, 36 % pour les sports et loisirs, et 20 % pour les arts et spectacles. Ces proportions sont largement supérieures à la moyenne qui est de 6 % de jeunes franciliens travaillant dans l économie sociale et solidaire. Trois autres secteurs se trouvent également au dessus de la moyenne régionale : les activités financières et d assurance (13 %), l enseignement (12 %) et la santé humaine (11 %). La représentation du reste de l économie privée et du secteur public est très variable selon les secteurs d activités et s explique par l investissement de chaque économie dans les différents secteurs d activités (exemple de l enseignement où 79 % des jeunes travaillent dans le secteur public). Page 10 sur 23

11 2.5. La place des jeunes dans les établissements de l économie sociale et solidaire Répartition des salariés par taille d'établissements dans l'économie sociale et solidaire Moins de 30 ans 16% 11% 53% Ensemble des salariés 14% 11% 55% 0% 10% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% De 0 à 9 postes De 10 à 19 postes de 20 à 49 postes 50 postes et plus Les jeunes se retrouvent proportionnellement plus dans les établissements de petites tailles. Ainsi, en comparaison avec l ensemble de l économie sociale et solidaire, la part des jeunes dans les très petits établissements (moins de 20 salariés) est plus importante : 28 % contre 25 % dans l ensemble de l économie sociale et solidaire. Répartition des salariés par âge pour chaque tranche de taille d'établissements de l'économie sociale et solidaire Traitement : Observatoire régional de l'économie sociale et solidaire 50 postes et plus 6,9% 11,5% 24,8% 26,5% 24,8% 5,5% de 20 à 49 postes 6,7% 12,3% 25,6% 25,9% 23,7% 5,8% De 10 à 19 postes 7,3% 13,1% 25,9% 25,3% 22,7% 5,7% De 0 à 9 postes 7,0% 14,3% 26,2% 24,3% 21,2% 7,0% 0% 10% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Moins de 25 ans De 25 à 29 ans De 30 à 39 ans De 40 à 49 ans De 50 à 59 ans 60 ans et plus De plus, plus la taille de l établissement est importante, plus la part de jeunes diminue. Dans les établissements de moins de 10 salariés, 21 % des salariés sont des jeunes ; dans les établissements de 50 salariés et plus, 18 % des salariés sont des jeunes. Dans le reste de l économie (privée + public), 19 % des jeunes travaillent dans un établissement de moins de 10 salariés et 57 % dans un établissement de 50 salariés et plus. Page 11 sur 23

12 2.6. La place des jeunes dans les associations Répartition des salariés par taille d'établissements dans les associations Moins de 30 ans 16% 13% 23% 48% Ensemble des salariés 15% 12% 23% 50% 0% 10% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% De 0 à 9 postes De 10 à 19 postes de 20 à 49 postes 50 postes et plus D une manière générale, les jeunes travaillent proportionnellement plus dans des établissements de petite taille, et cette tendance se confirme pour les associations. Les associations étant des établissements de plus petite taille en comparaison avec l ensemble de l économie sociale et solidaire, la proportion de jeunes dans les petits établissements est encore plus importante. Ainsi, 52 % des jeunes travaillent dans des établissements de moins de 50 salariés. 3. Les caractéristiques d emploi 3.1. La place des femmes La part des femmes parmi les jeunes est de 67 % (contre 65 % dans l ensemble ESS) ; cette proportion reste largement supérieure à celle rencontrée dans le reste de l économie privée (45 % de femmes), ainsi qu à celle de l économie publique (57 %). 80% 70% 60% 50% 40% 30% 10% 0% 67% 65% 57% Part des femmes 51% 72% 75% 68% 70% Associations Mutuelles Fondations ESS Privé hors ESS Public Moins de 30 ans 67% 65% Ensemble des salariés 45% 42% 57% 58% D une manière générale, la catégorie des jeunes est toujours plus féminisée. Cette tendance se vérifie pour toutes les familles de l économie sociale et solidaire. Elle est la plus forte dans les coopératives où la part des femmes est supérieure de 6 points chez les jeunes par rapport à l ensemble des salariés des coopératives. On retrouve ensuite : Page 12 sur 23

13 - 75 % des jeunes sont des femmes dans les fondations (contre 70 % de femmes pour l ensemble des fondations) ; - 72 % de jeunes sont des femmes dans les mutuelles (contre 68 % de femmes dans l ensemble des mutuelles) ; - 67 % de jeunes sont des femmes dans les associations (contre 65 % de femmes dans l ensemble des associations). Part des jeunes par genre 30% 25% 15% 18% 18% 24% 15% 18% 17% 22% 18% 23% 27% 18% 17% 10% 5% 0% Association Coopérative Mutuelle Fondation ESS Privé hors ESS Public Part des hommes de moins de 30 ans Part des femmes de moins de 30 ans Note de lecture : 18 % des hommes ont moins 30 ans dans les associations. Si l on considère la répartition par genre, on constate que les femmes sont proportionnellement plus jeunes (20 % de femmes ont moins de 30 ans) que les hommes (18 % des hommes ont moins de 30 ans). Cette tendance se vérifie pour toutes les familles de l économie sociale et solidaire La répartition par catégorie socioprofessionnelle La répartition des jeunes dans l économie sociale et solidaire Répartition des jeunes par catégorie socioprofessionnelle dans l'économie sociale et solidaire Moins de 25 ans et age inconnu 13% 47% 35% 5% Ouvriers De 25 à 29 ans 8% 36% 43% 13% Employés Professions intermédiaires Moins de 30 ans 10% 40% 40% 10% 0% 40% 60% 80% 100% Cadres, professions intellectuelles supérieures et chefs d'entreprise Les salariés de moins de 30 ans sont peu nombreux dans la catégorie des cadres (10 %) ; on les retrouve à part égale chez les employés (40 %) et professions intermédiaires (40 %). On constate une évolution entre la classe d âge des moins de 25 ans et celle des ans ; la part des employés et ouvriers diminuent (-5 et -11 points) au profit des professions intermédiaires (+8) et des cadres (+8). Cette tendance se retrouve également au niveau national. Page 13 sur 23

14 25% Part des jeunes dans les catégories socioprofessionnelles dans l'économie sociale et solidaire Source : Insee, DADS 15% 10% 21% 23% 22% 5% 0% Ouvriers Employés Professions intermédiaires 9% Cadres, professions intellectuelles supérieures et chefs d'entreprise Parmi les cadres, les jeunes sont proportionnellement moins présents, avec 9 % de jeunes. C est dans la catégorie des employés que les jeunes sont le plus représentés (23 %). Page 14 sur 23

15 La répartition des jeunes par familles Répartition des jeunes par catégorie socioprofessionnelle Association 10% 40% 40% 10% Coopérative 13% 35% 43% 9% Mutuelle Fondation ESS 3% 5% 10% 37% 58% 40% 41% 40% 26% 13% 17% 11% Ouvriers Employés Professions intermédiaires Cadres Hors ESS privé 19% 44% 17% 19% 0% 40% 60% 80% 100% La répartition des jeunes présente des spécificités selon les familles de l économie sociale et solidaire. La part des ouvriers est faible dans les mutuelles et les fondations (5 % et 3 %), alors qu elle se rapproche de la moyenne régionale dans les associations (10 %) et est supérieure dans les coopératives (13 %). Les employés et professions intermédiaires présentent des répartitions proches de la moyenne régionale, excepté dans les fondations, où 58 % des jeunes occupent une place d employé et 26 % de professions intermédiaires. Dans les associations et les coopératives, la part des cadres est sensiblement identique à la moyenne régionale (10 % et 9 %), alors qu elle est supérieure dans les fondations et les mutuelles (13 % et 17 %) La répartition par catégorie socioprofessionnelle et par genre Répartition des jeunes par catégorie socioprofessionnelle et par genre dans l'économie sociale et solidaire femmes 4% 45% 41% 10% Ouvriers Employés Professions intermédiaires hommes 21% 30% 37% 12% Cadres, professions intellectuelles supérieures et chefs d'entreprise 0% 40% 60% 80% 100% Les jeunes femmes accèdent moins aux fonctions d encadrement (10 % de femmes sont cadres contre 12 % d hommes) ; elles sont également peu présentes dans la catégorie des ouvriers (4 % des femmes sont dans cette catégorie contre 21 % d hommes). Page 15 sur 23

16 3.4. Les professions Top 10 des professions occupées par les jeunes dans l économie sociale et solidaire Intitulé professions Effectifs Part des jeunes dans la profession Par de l ESS dans l ensemble de la profession Catégorie socioprofessionnelle d appartenance Moniteurs et éducateurs sportifs, sportifs professionnels ,4 % 55 % Professions intermédiaires Animateurs socioculturels et de loisirs ,6 % 40 % Professions intermédiaires Employés administratifs qualifiés des autres services des entreprises ,7 % 12 % Employés Educateurs spécialisés ,3 % 47 % Professions intermédiaires Secrétaires ,7 % 11 % Employés Aides-soignants ,1 % 23 % Employés Infirmiers en soins généraux ,9 % 14 % Professions intermédiaires Aides à domicile, aides ménagères, ,5 % 40 % Employés travailleuses familiales Ouvriers non qualifiés divers de type industriel % 43 % Ouvriers Agents de services hospitaliers ,3 % 24 % Employés TOTAL / Traitement : Observatoire régional de l ESS IDF Les jeunes intervenants dans le secteur du travail social travaillent pour 46 % d entre eux dans l économie sociale et solidaire. Cette proportion varie de 40 % pour les animateurs socio-culturels et de loisirs, et les assistants de service social à 79 % pour les éducateurs spécialisés et moniteurs d atelier. Hommes Femmes Moniteurs et éducateurs sportifs, 1 sportifs professionnels Secrétaires Ouvriers non qualifiés divers de type 2 industriel Employés administratifs qualifiés des autres services des entreprises Animateurs socioculturels et de loisirs Animateurs socioculturels et de loisirs Employés administratifs qualifiés des 4 autres services des entreprises 874 Aides-soignants Chargés de clientèle bancaire 619 Infirmiers en soins généraux TOTAL TOTAL / Les principaux métiers sont toutefois différents si l on considère d une part la répartition des hommes et de l autre celle des femmes. Ainsi, pour les femmes, on retrouve en premier des fonctions supports (secrétaires et employés administratif), puis les animateurs socio-culturels. Enfin, on retrouve deux métiers de la santé (aidesoignante et infirmière). Pour les hommes, les métiers sont plus divers. Page 16 sur 23

17 3.5. Les conditions d emploi La nature de contrats Répartition des jeunes par nature de contrat ESS 60% 24% 16% Privé hors ESS 73% 16% 11% CDI CDD Autres 0% 10% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Les jeunes sont moins souvent en CDI dans l économie sociale et solidaire (60 %) que dans le reste de l économie privée (73 %). 100% 80% 60% 40% 0% 43% 55% Part des CDI Source : Insee DADS % 85% 60% 73% 78% 87% Moins de 25 ans De 25 à 29 ans Moins de 30 ans Ensemble des salariés ESS Privé hors ESS Parmi les jeunes, une différence très importante apparaît entre la catégorie des moins de 25 ans et celle des ans. En effet, pour l économie sociale et solidaire, la part de CDI passe de 43 % à 70 % entre les deux catégories. Cette tendance se retrouve également dans le reste de l économie privée. Le secteur de la santé humaine propose des conditions plus favorables avec 71 % de jeunes en CDI. Note méthodologique : L économie publique n est pas prise en compte ici du fait des contrats et des statuts particuliers qu elle utilise. Page 17 sur 23

18 Les temps de travail Répartition des jeunes par condition d'emploi ESS 74% 26% Privé hors ESS 80% Temps complets Autres conditions d'emploi Public 86% 14% 0% 40% 60% 80% 100% Les jeunes de l économie sociale et solidaire sont moins souvent à temps complets (74 %) que dans le reste de l économie (80 % pour le reste de l économie privée et 86 % pour l économie publique). 100% 80% 60% 69% 73% 81% Part des temps complets Source : Insee DADS % 84% 76% 74% 86% 86% 80% 81% 68% 40% 0% Moins de 25 ans De 25 à 29 ans Moins de 30 ans Ensemble des salariés ESS Privé hors ESS Public Même s il existe un écart entre la catégorie des moins de 25 ans et celle des ans, les salariés de moins de 25 ans montrent toutefois une part importante de temps complets (69 % dans l économie sociale et solidaire). De plus, la catégorie des ans est celle qui présente proportionnellement la part la plus forte de temps complets (viennent ensuite les ans avec 70 %, puis les moins de 25 ans avec 69 %). Cette part de temps complets varie toutefois selon les secteurs d activités investis dans l économie sociale et solidaire. Ainsi, elle est de 64 % dans l enseignement et peut aller jusqu à 81 % dans la santé, en passant par 76 % dans l action sociale. Page 18 sur 23

19 4. Approche territoriale 4.1. Données de cadrage Répartition des jeunes dans l économie sociale et solidaire départementale ESS Effectifs au Equivalents temps plein Rémunérations brutes Moins de 30 ans Part des moins de 30 ans Moins de 30 ans Part des moins de 30 ans Moins de 30 ans Part des moins de 30 ans Paris % % % Seine-et-Marne % Yvelines % % % Essonne % % % Hauts-de-Seine % % % Seine-Saint-Denis % % Val-de-Marne % % % Val d'oise % % % IDF % % % / La répartition des jeunes par département est sensiblement identique à celle de l ensemble des salariés. On retrouve ainsi près de 40 % de jeunes à Paris ; la part des jeunes des autres départements varie entre 6 % et 13 %. De plus, les jeunes représentent entre 18 % et 22 % des salariés de l économie sociale et solidaire dans les départements (moyenne régionale de 19 %). Enfin, la part de jeunes travaillant dans l économie sociale et solidaire varie de 4 % à 7 % dans les départements franciliens (moyenne régionale de 6 %) Répartition des jeunes dans les associations départementales Zoom associations Effectifs au Equivalents temps plein Rémunérations brutes Moins de 30 ans Part des moins de 30 ans Moins de 30 ans Part des moins de 30 ans Moins de 30 ans Part des moins de 30 ans Paris % % % Seine-et-Marne % Yvelines % % % Essonne % % % Hauts-de-Seine % % % Seine-Saint-Denis % % Val-de-Marne % % Val d'oise % % % IDF % % % / La part des jeunes parmi l ensemble des salariés associatif ne varie que peu d un département à l autre. Elle est toutefois légèrement supérieure en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne (21 %) ; alors qu elle est un peu en dessous de la moyenne régionale (19 %) à Paris et dans les Hautsde-Seine (18 %). Page 19 sur 23

20 4.2. Chiffres clés sur l emploi Répartition des jeunes par nature de contrats 80% 70% 60% 50% 40% 30% 10% 0% 72% 72% 72% 73% 73% 72% 74% 73% 73% 58% 59% 65% Part des jeunes en CDI Source : Insee DADS 2010 Traitement : Observatoire régional ESS IDF 58% 62% 61% 61% 58% 60% ESS Privé hors ESS D une manière générale, les jeunes sont moins souvent en CDI dans l économie sociale et solidaire. Cette tendance se confirme dans tous les départements. Les parts de jeunes en CDI varient de 58 % à 65 % dans l économie sociale et solidaire Répartition des jeunes par conditions d emploi 80% 60% Part des jeunes en CDI Source : Insee DADS 2010 Traitement : Observatoire régional ESS IDF 84% 78% 79% 80% 80% 79% 79% 77% 80% 40% 76% 75% 71% 72% 74% 72% 74% 71% 74% 0% ESS Privé hors ESS De la même manière, les jeunes dans l économie sociale et solidaire sont moins souvent à temps plein, tendance qui se vérifie dans tous les départements. Cette part varie entre 71 % et 76 %. Page 20 sur 23

4.1. Sources. Champs. et méthodes. de l ESS. Liste des catégories juridiques incluses dans le champ de l économie sociale

4.1. Sources. Champs. et méthodes. de l ESS. Liste des catégories juridiques incluses dans le champ de l économie sociale 4.0 Sources et méthodes Le périmètre a été établi en collaboration avec l INSEE et les méthodologies de traitement sont harmonisées au sein du réseau national des observatoires des Chambres Régionales

Plus en détail

NOMENCLATURE ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE (ESS)

NOMENCLATURE ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE (ESS) NOMENCLATURE ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE (ESS) Nomenclature ESS Nomenclature d'activité Nomenclature Catégorie Juridique 100 Coopérative 110 Coopérative secteur agricole 111 Sociétés de coop. agricole 112

Plus en détail

Vieillissement de la population salariée dans l Economie Sociale et Solidaire & renouvellement des équipes

Vieillissement de la population salariée dans l Economie Sociale et Solidaire & renouvellement des équipes Chorum Initiatives pour le Développement de l'economie Sociale Vieillissement de la population salariée dans l Economie Sociale et Solidaire & renouvellement des équipes Etude CHORUM / CNCRES - mars 2011

Plus en détail

PANORAMA territoire PARIS

PANORAMA territoire PARIS PANORAMA territoire PARIS NOVembre 2011 de l Économie Sociale et Solidaire POIDS de l'économie sociale et solidaire parisienne Source : Insee, CLAP 2009 / Traitement : Observatoire régional de l' IDF paris

Plus en détail

PANORAMA. Economie sociale et solidaire dans l'entente. Décembre 2013. Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS

PANORAMA. Economie sociale et solidaire dans l'entente. Décembre 2013. Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS Economie sociale et solidaire dans l'entente PANORAMA Décembre 2013 Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

PANORAMA. de l Économie Sociale et Solidaire. Édito. Poids de l'ess en île-de-france. 26 100 entreprises soit 6,8 % des entreprises régionales

PANORAMA. de l Économie Sociale et Solidaire. Édito. Poids de l'ess en île-de-france. 26 100 entreprises soit 6,8 % des entreprises régionales PANORAMA décembre 2012 3 de l Économie Sociale et Solidaire Édito «En cette période de crise économique et sociale historique, l observation de l évolution des entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

PANORAMA DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PREFET Chambre Régionale de l'économie Sociale et Solidaire Languedoc-Roussillon S'associer I Coopérer I Mutualiser PANORAMA DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Languedoc-Roussillon édition 2013 Chambre

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Rapport d étude Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs DONNÉES AU 31/12/2006 SOURCE INSEE-CLAP 1 - DÉCEMBRE 2008 Panorama de l'économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Ce document est la première publication réalisée par l Observatoire national de l

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

Chambre Régionale. de l Economie Sociale et Solidaire. Haute Normandie PANORAMA. de l Economie Sociale et Solidaire

Chambre Régionale. de l Economie Sociale et Solidaire. Haute Normandie PANORAMA. de l Economie Sociale et Solidaire Chambre Régionale Haute Normandie de l Economie Sociale et Solidaire PANORAMA de l Economie Sociale et Solidaire Haute Normandie - Edition 2013 PANORAMA 2012/2013 // Economie Sociale et Solidaire de Haute

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 27 JUIN 2013 ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 EN COOPERATION AVEC L ACOSS-URSSAF ET LA CCMSA Cécile BAZIN Liza MARGUERITTE Noël TADJINE Guillaume PREVOSTAT - Jacques MALET L économie sociale,

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS L ECONOMIE REGIONALE EN REGION CENTRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS L ECONOMIE REGIONALE EN REGION CENTRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS L ECONOMIE REGIONALE EN REGION CENTRE Rapport final Novembre 2008 Etude réalisée dans le cadre du marché n 2008/177 pour le Conseil régional du Centre Agence pour le

Plus en détail

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR DE L ECONOMIE... 8 1.3. QUATRE CATEGORIES JURIDIQUES

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

Economie Sociale et Solidaire

Economie Sociale et Solidaire PORTRAIT DE TERRITOIRE Economie Sociale et Solidaire L ESS DANS LE PAYS DU VAL D ADOUR L ESS dans le Pays du Val d Adour : un poids considérable dans l emploi local Source : Observatoire régional de l

Plus en détail

L emploi et la formation dans la Communauté d Agglomération de l Artois

L emploi et la formation dans la Communauté d Agglomération de l Artois L emploi et la formation dans la Communauté d Agglomération de l Artois Artois Comm et la C.R.E.S.S. collaborent afin de concourir ensemble au développement de l Economie Sociale et Solidaire. Le partenariat

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-78 NOVEMBRE 2013 Analyse de 12 600 offres publiées par l Apec en 2012. Quatre fonctions très recherchées.

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale et solidaire en France et dans les régions - Édition 2012 >>>>> >>>>> Réalisé par l Observatoire national de l économie sociale et solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama

Plus en détail

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1 Communication L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi Séance Plénière du 20 Juin 2014 19/06/2014 1 Comment définir l ESS? Le préambule de la loi sur L Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

ENQUÊTE INSERTION A 18 MOIS JEUNES DIPLÔMÉS / PROMO 2012 Situation en 2014

ENQUÊTE INSERTION A 18 MOIS JEUNES DIPLÔMÉS / PROMO 2012 Situation en 2014 ENQUÊTE INSERTION A 18 MOIS JEUNES DIPLÔMÉS / PROMO 2012 Situation en 2014 Enquête réalisée entre le 02/06/2014 et le 23/07/2014 sur la promotion 2012 (257 étudiants ) Données établies sur la base des

Plus en détail

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Etat du tissu associatif et bilan de l emploi du secteur non lucratif en 2013 En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé poursuit son

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire

Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire Ensemble, Entreprendre Autrement 1 1. Principes, périmètre et bonnes pratiques : ce que dit la loi Ensemble, Entreprendre Autrement 2 Des principes

Plus en détail

PAnorama. L'ancrage Territorial

PAnorama. L'ancrage Territorial PAnorama L'ancrage Territorial 2 Éditorial A l heure où l Économie Sociale et Solidaire (ESS) est renforcée à la fois dans son objet et ses missions et ce, tant au niveau national par la loi du 3 juillet

Plus en détail

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 Préambule La Fédération des scènes de jazz et de musiques improvisées (FSJ) regroupe depuis 1996, des lieux

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Introduction : reconnaître et développer

Introduction : reconnaître et développer Introduction : reconnaître et développer l Économie sociale et solidaire Qu est-ce que l ESS? chiffres clés z 200000 structures z 2,4 milions de salariés z + 23 % d emplois créés depuis 10 ans Coopératives

Plus en détail

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail

FICHE TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIERS ENVIRONNEMENT - ENERGIES

FICHE TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIERS ENVIRONNEMENT - ENERGIES FICHE TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION Présentation du maître d ouvrage : DOSSIERS ENVIRONNEMENT - ENERGIES - Porteur de projet :.. - Adresse :... - Code postal/ Ville :... - Nom et qualité du ou des représentant(s)

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet de trouver un emploi

Plus en détail

Présentation effectuée dans le cadre du plan académique de formation (PAF) proposé par les inspecteurs d académie.

Présentation effectuée dans le cadre du plan académique de formation (PAF) proposé par les inspecteurs d académie. Présentation effectuée dans le cadre du plan académique de formation (PAF) proposé par les inspecteurs d académie. Journées de conférences organisées par le programme de formation des enseignants d économie

Plus en détail

NOMINATION OBLIGATOIRE DU COMMISSAIRE AUX COMPTES (tableau de synthèse)

NOMINATION OBLIGATOIRE DU COMMISSAIRE AUX COMPTES (tableau de synthèse) NOMINATION OBLIGATOIRE DU COMMISSAIRE AUX COMPTES (tableau de synthèse) Entités Textes applicables Organes compétents (en cours de vie sociale) Observations Administrateurs et mandataires judiciaires C.

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête

Plus en détail

Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions

Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions ENQUETE INSERTION 2012 Auteur CCI Caen Normandie Nom du filtre M2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions Date de

Plus en détail

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire»

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire» Une implantation forte de l Economie Sociale et Solidaire de part et d autre de la frontière. Forte de plus de 13 000 établissements et de plus de 200 000 emplois sur le territoire transfrontalier, l économie

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet Introduction Définitions L Economie Sociale Les familles Les principes communs L Economie Solidaire : filiation historique Le mouvement ouvrier

Plus en détail

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Document pouvant être diffusé BMO 2011 : Deuxième année de l enquête rénovée Elargissement du champ Nomenclature des métiers

Plus en détail

Livret d accueil. Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs. S associer coopérer mutualiser

Livret d accueil. Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs. S associer coopérer mutualiser Livret d accueil Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs S associer coopérer mutualiser PRÉAMBULE Accueillir au sein des structures de l Économie Sociale et Solidaire

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins 2 675 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

La loi sur l économie sociale et solidaire. Les principales dispositions et quelques angles de vue

La loi sur l économie sociale et solidaire. Les principales dispositions et quelques angles de vue La loi sur l économie sociale et solidaire Les principales dispositions et quelques angles de vue La loi ESS du 31 juillet 2014 les racines de l ESS Un peu d histoire: Des lois sur les coopératives, les

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

Bienvenue dans. L économie Sociale et Solidaire!

Bienvenue dans. L économie Sociale et Solidaire! Bienvenue dans L économie Sociale et Solidaire! 1 Bienvenue dans L économie Sociale et Solidaire! Préambule Vous intégrez une Association? Une Coopérative? Une Mutuelle? Bienvenue dans l Économie Sociale

Plus en détail

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire Population totale du territoire 430 808 NOGENT-SUR-MARNE Présentation du territoire Poids dans le département 32,3% Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Nombre de communes 16 Evolution de l'emploi

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Faculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance 9/ Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle Cette

Plus en détail

Organismes Professionnels Agricoles

Organismes Professionnels Agricoles SMIC HORAIRE 9.61 Cotisations Légales de bases de Sécurité Sociale MINIMUM GARANTI 3.52 SMIC MENSUEL 1 457.52 PLAFOND SECURITE SOCIALE MENSUEL 3 170.00 Maladie, Maternité, Invalidité, Décès Totale 12.80

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

Le versement transport (VT)

Le versement transport (VT) Le versement transport (VT) Textes de référence : Articles L2333-64 et L2531-2 du code général des collectivités territoriales Lettre circulaire Acoss n 2006-116 du 9 novembre 2006 Lettre circulaire Acoss

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE RECRUTE!

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE RECRUTE! L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE RECRUTE! Acteurs de l orientation et de l insertion, pourquoi et comment sensibiliser les jeunes aux opportunités professionnelles de l ESS. L Économie sociale et solidaire

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES

MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES Les spécialités : MASTER PROFESSIONNEL 00 Management des activités tertiaires () Management public : métiers de l administration territoriale ()

Plus en détail

Article. «Des coopératives plus grandes qu on ne l imaginait» Laurent Bisault

Article. «Des coopératives plus grandes qu on ne l imaginait» Laurent Bisault Article «Des coopératives plus grandes qu on ne l imaginait» Laurent Bisault Revue internationale de l'économie sociale : Recma, n 330, 2013, p. 108-115. Pour citer cet article, utiliser l'information

Plus en détail

Carte d identité du secteur de la mutualité

Carte d identité du secteur de la mutualité Carte d identité du secteur de la mutualité Données mises à jour- DADS 2010 Mickaële Molinari-Perrier, Céreq Octobre 2012 1 SOMMAIRE RAPPEL DE LA COMMANDE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Trouver un emploi. dans l économie sociale et solidaire. Grenoble et agglomération - Rhône-Alpes. 3é édition 2011-2012

Trouver un emploi. dans l économie sociale et solidaire. Grenoble et agglomération - Rhône-Alpes. 3é édition 2011-2012 Trouver un emploi dans l économie sociale et solidaire 3é édition 2011-2012 Grenoble et agglomération - Rhône-Alpes L économie sociale et solidaire, c est : 12 % des emplois dans l agglomération grenobloise

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique Rapport 2014 Table des matières Le rapport 2014... 5 1. Différences salariales générales... 6 1.1 L écart salarial en salaires horaires et annuels...

Plus en détail

Les indicateurs RH et d'activité

Les indicateurs RH et d'activité Les indicateurs RH et d'activité Boîte à outils Les indicateurs RH et tableaux de bord d'activité Pourquoi travailler sur les indicateurs? Mieux suivre et anticiper la situation sociale de votre structure

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 2015 Réforme de la Taxe d Apprentissage SERVITAXE Des experts à votre écoute SERVITAXE TAXE 0800 94 66 99 contact@servitaxe,org servitaxe@compagnons-du-devoir.com GUIDE PRATIQUE

Plus en détail

Pour en savoir plus marchés publics et développement durable (liste non exhaustive)

Pour en savoir plus marchés publics et développement durable (liste non exhaustive) 1/2 Pour en savoir plus marchés publics et développement durable (liste non exhaustive) Divers ouvrages: Guide GPRL pour des achats durables, abcvert, mars 2009 : notions clés (normes, labels, etc.) ;

Plus en détail

ATELIER DE LA PROFESSION. Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité?

ATELIER DE LA PROFESSION. Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité? ATELIER DE LA PROFESSION Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité? Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte :

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : 1/9 Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : - Pour vous tous : Devenez indépendant avec un statut salarié : Saisissez toutes les opportunités de mission

Plus en détail

Edition février 2015. CEGEDIM CD, droits réservés : GDR_201502

Edition février 2015. CEGEDIM CD, droits réservés : GDR_201502 1 Edition février 215 Chaque mois, CEGEDIM CD propose une vue de son référentiel ENTREPRISES, constitué à partir du répertoire SIRENE (source INSEE) valorisé (fiabilisation & enrichissement), pour vous

Plus en détail

2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise

2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise 2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise La généralisation de la complémentaire santé d entreprise prévue par l accord national interprofessionnel (ANI) à compter du 1 er

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

L emploi des seniors

L emploi des seniors L emploi des seniors dans la branche des laboratoires de biologie médicale Observatoire des métiers des Professions Libérales 52 56 rue Kléber 92309 LEVALLOIS PERRET Cedex Tél. 01 46 39 38 64 Fax 01 46

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement!

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Dossier de presse Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Novembre 2010 Plus de 100 rendez-vous en Rhône-Alpes! Service presse 04 72 59 40

Plus en détail