ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004"

Transcription

1 ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 Préambule La Fédération des scènes de jazz et de musiques improvisées (FSJ) regroupe depuis 1996, des lieux de création et de diffusion qui défendent au quotidien un projet artistique et culturel prioritairement consacré au jazz actuel et aux musiques improvisées. Dans la perspective d'une "enquête sur l'économie et l'emploi de la filière spectacle vivant des musiques actuelles et populaires" que doit mener le GEMAP, la FSJ a précédé cette enquête, soutenue par le Ministère de la culture et de la communication, par une étude plus approfondie sur l état de emploi permanent chez ses adhérents en Vous trouverez ci-dessous une analyse non exhaustive des résultats. 1. L effectif En 2004, la FSJ compte 25 membres dont un Belge. La présente étude ne concerne que les 24 membres nationaux. Quatre structures fonctionnent sans aucun salarié. Elles sont gérées uniquement grâce au bénévolat. Si on peut entrevoir que la conception d une programmation artistique ou l accueil des artistes ou du public puissent être le fruit de passionnés dévoués, on peut s étonner, voire s inquiéter lorsqu il est question de gérer bénévolement un lieu de diffusion qui assure sur le territoire la pérennité de tout un champ musical. Les règles sociales du travail, l administration du spectacle, la comptabilité et la gestion, les caisses sociales afférentes au spectacle, les règles de sécurité et d hygiène, le fonctionnement des billetteries, les demandes de subvention ou l obtention des licences relèvent de compétences professionnelles. Une cinquième structure n emploie qu une secrétaire à mi-temps et une sixième salarie un coordinateur en CEC de plus de 50 ans. GEMAP : Groupement des Entrepreneurs de Musiques Actuelles et Populaires composé du Prodiss, du Syndeac, du Synapss, de la Fédurok, de la Fédération des Scènes de jazz et de musiques improvisées, de la FNEIJma, de Zone Franche, de la FAMDT et de Technopol ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ 1

2 Ces premières constatations démontrent l état précaire et extrêmement fragile d au moins 6 des adhérents de la FSJ. L ensemble des structures employeuses salarie en CDD ou CDI, 71 personnes réparties en 35 hommes et 36 femmes. Cela représente globalement 2,96 employés par structure (71/24) ou 3,55 salariés par structure employeuse (71/20). Il est cependant étonnant de trouver une structure générant l activité de 10 salariés. Cet atypisme possède d un bémol, les salariés y sont tous des emplois aidés, embauchés en CDD. Le nombre global des bénévoles recensés par l ensemble des structures en 2004, s élève à 194 personnes. Leur tâche va de la simple «mise sous plis» occasionnelle de programmes à la direction à l année d une scène. Bien que la répartition entre salariés et bénévoles diffère totalement selon les scènes, on dénombre en pourcentage pour les 24 structures : 2,96 salariés pour 7,76 bénévoles 2. Les contrats En France, 48 salariés sont embauchés en CDI contre 23 en CDD soit un pourcentage de 32,39% d emplois précaires. 3. Les emplois aidés Toujours sur le territoire hexagonal, 36 salariés sont en «emplois aidés» soient 50,70% (4 CEC / 5 CES / 25 emplois-jeunes encore en contrat en 2004 soient 35,21% / 1 FONJEP / 1 contrat de qualification) La prégnance des emplois aidés, et notamment des emplois jeunes, pose le problème de la pérennisation des postes, et démontre que nos structures sont dépendantes des aides à l emploi. La disparition progressive des emplois-jeunes va poser un réel problème dans les 3 années à venir. L'EMPLOI DANS LES CLUBS FSJ (année 2004) 35% 3% Emplois permanents non aidés Emplois CEC 49% Emplois CES Emplois jeune 7% 6% autres emplois aidés (FONJEP, contrat qualif.) ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ 2

3 4. Les cadres Douze personnes (8 hommes pour 4 femmes) bénéficient du statut de cadre en Ce statut social ne correspond pas forcément aux emplois de direction, en effet parmi ces 12 cadres, 8 occupent un poste de directeur, mais l on trouve également des salariés qui exercent des fonctions de contrôle ou de conception qui bénéficient de ce statut. Deux structures possèdent deux emplois cadres, et une troisième qui est, outre les MJC, la plus ancienne de nos structures (créée en 1978) trois cadres. 5. Le temps de travail Sur 71 personnes, 40 travaillent à temps plein, soient 77,50 % des effectifs, et 31 à temps partiel. La moyenne des heures (rémunérées) travaillées par les salariés est globalement de 27 heures par semaine. On peut cependant affiner cette moyenne en affirmant que 17 personnes effectuent moins de 20 heures par semaine dans leur structure, 7 sont à 20 heures par semaine et enfin 7 travaillent entre 20 et 32 heures hebdomadaires. Par ailleurs, ce n est certes pas exclusif à ce secteur professionnel, mais l on peut souligner que les heures payées déclarées des personnels permanents et, notamment celles des dirigeants sont souvent en deçà de la réalité. 6. Les salaires Le salaire brut mensuel moyen en équivalent temps plein (ETP), toute fonction confondue, est de 1650,88. Si l on ne restitue pas les données en ETP, cela donne une rémunération brute mensuelle moyenne de 1 270,26. Pour les dirigeants français, le salaire brut mensuel en ETP est de 2 365,01. Pour comparaison, un salaire de directeur à l échelon le plus bas de la grille SYNDÉAC était, en juillet 2004, rémunéré à 2 945,88 bruts mensuels. Si l on ne restitue pas ces données en ETP, cela donne une rémunération moyenne brute mensuelle de 2 064,61, montant bien en dessous du barème SYNDÉAC. Pour les salariés français hors dirigeants, le salaire brut mensuel en ETP est de 1 516,78 ou de 1 440,59 en rémunération moyenne brute mensuelle. Salaires Salaires Postes moyens moyens Nbre postes bruts/mensuels bruts/ heures en ETP travaillées Dirigeants français , ,61 Tous salariés français , ,26 Salaires hors dirigeants , ,59 Chargé de communication , ,54 Secrétaire-comptable , ,86 La masse salariale brute des permanents en 2004 est de (cf DADS 2004) ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ 3

4 7. Avantages sociaux 14 structures déclarent appliquer une convention collective. 1 lieu, une MJC, participe à la mutuelle de ses employés et enfin, un seul employeur propose des tickets restaurants à ses salariés. 8. Les âges La moyenne d âge des dirigeants est de 47 ans et celle de tous les salariés est de 37 ans. De manière plus fine, on observe que 26 personnes sont dans une tranche d âge inférieure à 30 ans. C est majoritairement des femmes (16 pour 10 hommes dans cette tranche d âge). Entre 30 et 40 ans, nous trouvons 18 individus répartis plus équitablement entre les sexes (10 hommes pour 8 femmes) 11 salariés ont entre 40 et 50 ans également répartis à moitié (5 hommes pour 6 femmes) Enfin la dernière tranche se compose de 16 personnes avec une répartition de 6 femmes pour 10 d hommes soit presque 2/3 d hommes. Globalement les femmes sont statistiquement plus jeunes. MOYENNE D'AGE DES EMPLOYÉS DE LA FSJ Hommes Femmes moins de 30 ans de 30 à 40 ans de 40 à 50 ans plus de 50 ans En conclusion, si la répartition hommes femmes frôle la parité dans un milieu que l on qualifie plutôt de masculin, l on constate cependant que les femmes (sauf 2 exceptions avec deux scènes dirigées par des femmes) occupent plutôt des fonctions subalternes. En dehors du FNAS, sorte de Comité d Entreprise inter entreprises artistiques & culturelles, auquel nos adhérents ont obligation de cotiser et qui permet d offrir quelques avantages aux salariés (chèques disques, chèque livres, participation aux activités de loisirs ), les avantages sociaux sont inexistants pour les salariés des structures adhérentes à la fédération. FNAS = Fonds National d Activités Sociales des entreprises artistiques et culturelles ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ 4

5 De plus, bien que le salaire moyen mensuel, toutes professions confondues, était selon l ACOSS de en mars 2004 dans le spectacle vivant (Chiffre correspond à notre propre moyenne) il faut néanmoins mettre l accent sur une pratique de bas salaires dans le réseau de la FSJ. L économie fragile des lieux empêche de dégager des ressources complémentaires permettant des rémunérations en rapport avec les qualifications, les polyvalences constatées et le marché du travail hors spectacle vivant. Pour les mêmes raisons de fragilité économique, les effectifs des salariés sont le plus souvent réduits au minimum alors que le nombre de bénévoles occupant des postes professionnels est excessif. Le besoin crucial de développement et de professionnalisation a entraîné nos structures dans une utilisation et une appropriation accélérée du dispositif «Nouveaux Services Emploi Jeunes». Cet usage des politiques d emploi a permis de se structurer professionnellement à bon nombre de lieux. L apport des emplois-jeunes est significatif de la qualité des services développés du fait de la forte qualification moyenne des personnes recrutées. La sortie du dispositif NSEJ est un réel retour en arrière qui entraîne progressivement des conséquences économiques préjudiciables à un grand nombre de structures, et par voie de conséquence au développement du secteur dans son ensemble. Enfin au regard de l age moyen des salariés, la question de la relève des personnels, et principalement celle des dirigeants, va se poser de manière aiguë dans les années à venir. ACOSS = Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ 5

Premières données issues de l enquête socio-économique sur les entreprises de spectacle vivant dans le secteur des musiques actuelles et populaires

Premières données issues de l enquête socio-économique sur les entreprises de spectacle vivant dans le secteur des musiques actuelles et populaires Premières données issues de l enquête socio-économique sur les entreprises de spectacle vivant dans le secteur des musiques actuelles et populaires Le Gemap (Groupement des entrepreneurs des musiques actuelles

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

SOMMAIRE METHODOLOGIE 3

SOMMAIRE METHODOLOGIE 3 Bilan social casinos Groupe LUCIEN BARRIERE ANNEE 2008 SOMMAIRE METHODOLOGIE 3 I DENOMBREMENT DES CASINOS BARRIERE 4 II EFFECTIFS SALARIES PRESENTS AU 31/12/2008 4 III REPARTITION DES SALARIES PRESENTS

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

Observatoire Landais de l aide à domicile

Observatoire Landais de l aide à domicile Observatoire Landais de l aide à domicile Bulletin n 5 Avril 2014 Analyse de L aide à domicile sur le territoire Landais entre 2010 et 2012 La DREES 1 estime que les dépenses liées à la dépendance en 2011,

Plus en détail

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

DRJSCS. L emploi dans les clubs de tennis de Midi-Pyrénées

DRJSCS. L emploi dans les clubs de tennis de Midi-Pyrénées N 4 Novembre 212 LesCahiers de la J e u n e s s e DRJSCS Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Midi-Pyrénées et Ligue Midi-Pyrénées de Tennis C o h é s i o n s o c i

Plus en détail

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Claire Marbot, Valérie Dejonghe et Véronique Bruniaux* Sur l ensemble de l année 2006, plus de 1,6 million de salariés ont été employés directement par

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Synthèse Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute Garonne Actualités statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute Garonne Actualités statutaires Actualités statutaires Octobre 2012 Plan : - Présentation de la loi du 12 mars 2012 - Décret sur les rédacteurs - Points divers Loi du 12 mars 2012 La loi du 12 mars 2012 relative à l'accès à l'emploi

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

La poursuite d études

La poursuite d études Licence Professionnelle Gestion de la paye et des emplois (Reims) Enquête menée auprès des diplômés 2011, 30 mois après l obtention du diplôme En 2011, 55 étudiants ont obtenu une licence professionnelle

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

Tableau de bord statistique

Tableau de bord statistique Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée dans Amélioration la fiche «Guide méthodologique de». la connaissance

Plus en détail

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE LES DE PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE N 26 OCtObrE 2014 D E L É CO N O M I E S O C I A L E E t S O L I DA I r E Du fait de son ancrage territorial historique, l Économie Sociale et Solidaire est partie intégrante

Plus en détail

Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH de l Université de Bourgogne en avril 2013. Promotions 1999 à 2012. Présentation de l enquête

Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH de l Université de Bourgogne en avril 2013. Promotions 1999 à 2012. Présentation de l enquête Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH de l Université de Bourgogne en avril 2013. Promotions 1999 à 2012 Présentation de l enquête Ce document présente le suivi de l insertion professionnelle

Plus en détail

PARCOURS : ADMINISTRATION, FONCTIONNEMENT INTERNE

PARCOURS : ADMINISTRATION, FONCTIONNEMENT INTERNE PARCOURS : ADMINISTRATION, FONCTIONNEMENT INTERNE Parcours de 9 jours comprenant les 4 modules courts suivants : > les obligations administratives des entrepreneurs du spectacle vivant par Clara Massin,

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT. www.agefos-pme-midipyrenees.com

AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT. www.agefos-pme-midipyrenees.com AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT Textes de référence et obligations Les dispositions de la CCN du Sport (7 juillet 2005 et étendue par arrêté du 7 décembre 2006) s appliquent à toutes

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

UPEC 2015 2016. Organisation et management des activités sportives L1. Cours n 9

UPEC 2015 2016. Organisation et management des activités sportives L1. Cours n 9 UPEC 2015 2016 Organisation et management des activités sportives L1 Cours n 9 Quand le droit du travail s applique à tous. Même aux sportifs (éducateurs, entraîneurs, administratifs, managers, sportifs

Plus en détail

L emploi dans Les associations du champ sport et des Loisirs

L emploi dans Les associations du champ sport et des Loisirs L emploi dans Les associations du champ sport et des Loisirs état des lieux et prospective Région Poitou-Charentes - 2014 Synthèse POITOU-CHARENTES profession sport & loisirs FÉDÉRATION NATIONALE profession

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMES DE LICENCE PROMOTION 2005/2006

LE DEVENIR DES DIPLOMES DE LICENCE PROMOTION 2005/2006 LE DEVENIR DES DIPLOMES DE LICENCE PROMOTION 2005/2006 Méthodologie Les informations présentées dans ce document sont issues de l enquête réalisée auprès des diplômés de Licence en 2005/2006 et non réinscrits

Plus en détail

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 14 - février 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total En 2009, en Martinique,

Plus en détail

La gestion des intervenants sportifs

La gestion des intervenants sportifs La gestion des intervenants sportifs Ligue de Judo Date : 28 septembre 2013 Intervenant : Maxime QUEVAL Maxime.queval@lrset.org Introduction Le secteur associatif se professionnalise de manière croissante.

Plus en détail

DISPOSITIF REGIONAL D AIDES AUX ENTREPRISES CULTURELLES

DISPOSITIF REGIONAL D AIDES AUX ENTREPRISES CULTURELLES Page 1 Axe Service instructeur Dates délibération régional d aides aux entreprises culturelles Une nouvelle dynamique économique Conseil Régional Direction des Affaires Culturelles et Sportives I. Objectifs

Plus en détail

Rapport de branche 2013 des entreprises artistiques et culturelles

Rapport de branche 2013 des entreprises artistiques et culturelles Rapport de branche 2013 des entreprises artistiques et culturelles Eléments pour la négociation annuelle des salaires Exercice 2012 18 novembre 2013 CPDO (Chambre Professionnelle des Directions d Opéra)

Plus en détail

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi 008/009 IUP Management et gestion des entreprises Licence Management des organisations PME-PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand Les objectifs de cette licence sont de former des étudiants capables

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des «cabinets dentaires» (NAF 851E). Elles sont

Plus en détail

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne G R E F Bretagne des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) iroise PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région A l issue du CUI-CAE,

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

Bilan Social des Entreprises. Guide pratique d utilisation pour les équipes syndicales

Bilan Social des Entreprises. Guide pratique d utilisation pour les équipes syndicales Paris, le 22 mars 2011 Bilan Social des Entreprises Guide pratique d utilisation pour les équipes syndicales Le bilan social est un document extrêmement utile pour une équipe syndicale. Beaucoup de renseignements

Plus en détail

Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Etude statistique des données fournies par la CCIJP Etude statistique des données fournies par la CCIJP Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012... 4 1. Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils?

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation Les emplois d avenir Convention-cadre FFTT-MSJEPVA Congrès fédéral 7 juin 2014 Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation 1 Rappel sur L emploi d avenir C est un dispositif d emploi

Plus en détail

Les chiffres qui suivent sont issus de sources diverses, dont les principales sont l'enquête CNRS-CES (Viviane Tchernonog), les Tableaux harmonisés

Les chiffres qui suivent sont issus de sources diverses, dont les principales sont l'enquête CNRS-CES (Viviane Tchernonog), les Tableaux harmonisés 5% Repères sur les associations en France mars 2012 La contribution des associations à la décision démocratique, à la cohésion sociale, au bien-être des personnes et à l animation des territoires est évidemment

Plus en détail

> OFFRES D EMPLOI DIVERSES

> OFFRES D EMPLOI DIVERSES > OFFRES D EMPLOI DIVERSES ASSOCIATION TANGO Tita Merello exerce une activité créative et artistique dans le but d enseigner la pratique du Tango Argentin à des professionnels et des amateurs et de proposer

Plus en détail

L'insertion professionnelle des diplômés DNSEP 2003 trois ans après le diplôme

L'insertion professionnelle des diplômés DNSEP 2003 trois ans après le diplôme IREDU-CNRS Ministère de la Culture et de la Communication Délégation aux Arts plastiques Magali Danner Gilles Galodé L'insertion professionnelle des diplômés DNSEP 2003 trois ans après le diplôme Enquête

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

ANNEXES. Accompagner les GE non marchands

ANNEXES. Accompagner les GE non marchands 113 Annexe n 1 Tableau comparatif de la mise à disposition de personnel via un GE, hors GE ou dans le cadre d une prestation de service Critères observés Mise à disposition de personnel (MAD) hors GE par

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

Les dispositifs d aide à l emploi

Les dispositifs d aide à l emploi Les dispositifs d aide à l emploi Le CUI-CAE L emploi d avenir L emploi-tremplin Le contrat de génération Le service civique Les postes FONJEP 2 Le contrat unique d insertion - contrat d accompagnement

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

CELLULE JURIDIQUE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT. Le contrat de travail de droit commun : contrat à durée déterminée et contrat à durée indéterminée

CELLULE JURIDIQUE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT. Le contrat de travail de droit commun : contrat à durée déterminée et contrat à durée indéterminée COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le contrat de travail de droit commun : contrat à durée déterminée et contrat à durée indéterminée Le contrat de travail à durée déterminée

Plus en détail

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR DE L ECONOMIE... 8 1.3. QUATRE CATEGORIES JURIDIQUES

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel

Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel Préambule La Convention Collective Nationale du Sport applicable depuis le 25 novembre 2006 comprend un chapitre 12 relatif au sport professionnel. Bien que sur

Plus en détail

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-68 septembre 2015 Les composantes de la rémunération des cadres Les salaires des cadres en poste Les salaires proposés dans les offres d emploi Les fiches salaires par

Plus en détail

I - FICHE CONCERNANT L'ASSOCIATION

I - FICHE CONCERNANT L'ASSOCIATION I - FICHE CONCERNANT L'ASSOCIATION 1.1 Présentation de l'association IDENTIFICATION Nom de la structure : Adresse : Tél : Fax : Mel : Site Internet : http :// Date de création : Date de publication J.O.

Plus en détail

Les débuts de vie professionnelle

Les débuts de vie professionnelle Les débuts de vie professionnelle au prisme des enquêtes Génération du CEREQ Alberto LOPEZ (DEVA) Arnaud DUPRAY (DPMT) Centre d Etudes et de REcherche sur les Qualifications Plan de l exposé 1 La transition

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

L emploi dans les associations du champ Sport et Loisirs

L emploi dans les associations du champ Sport et Loisirs L emploi dans les associations du champ Sport et Loisirs état des lieux et prospective Région Pays de la Loire - 2015 Synthèse p rofe s s i o n sport & loisirs Région Pays de la Loire FÉDÉRATION NATIONALE

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 001 La ffrranchiise de cottiisattiion L assiietttte fforrffaiittaiirre Le rrembourrsementt de ffrraiis prroffessiionnells Le rrembourrsementt

Plus en détail

REUNION D INFORMATION CUI - CAE EMPLOI D AVENIR

REUNION D INFORMATION CUI - CAE EMPLOI D AVENIR REUNION D INFORMATION CUI - CAE EMPLOI D AVENIR Contrat Unique d Insertion Un régime juridique aligné sur les deux contrats antérieurs : Secteur marchand : Contrat initiative emploi (CUI CIE) Secteur non

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 4 L-2-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 4 L-2-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 4 L-2-12 FISCALITE DIRECTE DES ENTREPRISES. TAXES DIVERSES DUES PAR LES ENTREPRISES. CONTRIBUTION SUPPLEMENTAIRE A L APPRENTISSAGE

Plus en détail

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 Observatoire Régional des Parcours Etudiants Aquitains (ORPEA) Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 En Bref : Le taux de réponse global atteint

Plus en détail

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-67 SEPTEMBRE 2013 Les composantes de la rémunération des cadres Les salaires des cadres en poste Les salaires proposés dans les offres d emploi Les fiches salaires par

Plus en détail

Les artistes et techniciens du spectacle bénéficient d un régime

Les artistes et techniciens du spectacle bénéficient d un régime Les artistes et techniciens du spectacle bénéficient d un régime d indemnisation chômage spécifique constitué par les annexes 8 et 10 qui prend en compte le rythme d activité particulier au secteur. Le

Plus en détail

L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne

L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne Cahier de l OPEQ n 204 Décembre 2011 OPEQ Chambre de Commerce et d'industrie de région Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon

Plus en détail

Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH (IAE Dijon) de l Université de Bourgogne en avril 2015. Promotions 1998 à 2014

Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH (IAE Dijon) de l Université de Bourgogne en avril 2015. Promotions 1998 à 2014 Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH (IAE Dijon) de l Université de Bourgogne en avril 2015. Promotions 1998 à 2014 Présentation de l enquête Ce document présente le suivi de l insertion

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE EN 2014? ÉTUDES ET ANALYSES N 12 JUIN 2015

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE EN 2014? ÉTUDES ET ANALYSES N 12 JUIN 2015 éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 12 JUIN 2015 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE EN 2014? Au 30 juin 2014, avant l entrée en vigueur de la convention d assurance chômage de mai

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 Les résultats présentés dans ce document concernent le devenir professionnel des diplômés 2010 de licence

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 1468. CRÉDIT MUTUEL (29 juin 1987) ACCORD DU 9 DÉCEMBRE

Plus en détail

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets G R E F Bretagne INSERTION PROFESSIONNELLE des bénéficiaires d un CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) IROISE PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région 8 bénéficiaires

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007

ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007 ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007 Préambule Dans le prolongement de la loi du 9 mai 2001 relative

Plus en détail

notice Modalités d intervention financière Dossier de demande d aide départementale

notice Modalités d intervention financière Dossier de demande d aide départementale dossier de demande d aide départementale Dossier de demande d aide départementale ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT artistique notice bénéficiaires Communes, établissements publics de coopération intercommunale

Plus en détail

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes Numéro 153 : novembre 2013 Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes En Midi-Pyrénées, le revenu annuel net des femmes salariées est inférieur de 28 % à celui des hommes en 2010. Elles

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

LES EMPLOIS FAMILIAUX EN 2004 : un secteur en forte croissance

LES EMPLOIS FAMILIAUX EN 2004 : un secteur en forte croissance Mai 26 - N 19.1 LES EMPLOIS FAMILIAUX EN 24 : un secteur en forte croissance Dans le secteur des emplois familiaux, les salariés ont travaillé près de 65 millions d heures en 24, soit une progression de

Plus en détail

Les services à la personne en Ile-de-France : des emplois précaires et peu rémunérés

Les services à la personne en Ile-de-France : des emplois précaires et peu rémunérés ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 355 - Avril 11 Emploi Les services à la personne en Ile-de-France : des emplois précaires et peu rémunérés En 06, parmi les 225 000 salariés des services à la personne,

Plus en détail

BRC Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations

BRC Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations BRC Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations Les statistiques trimestrielles ou annuelles sont basées sur les Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations (BRC) remplis par les établissements employeurs du

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

Le versement transport (VT)

Le versement transport (VT) Le versement transport (VT) Textes de référence : Articles L2333-64 et L2531-2 du code général des collectivités territoriales Lettre circulaire Acoss n 2006-116 du 9 novembre 2006 Lettre circulaire Acoss

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant juridique

Licence professionnelle Assistant juridique Faculté de Droit et de Science Politique 9/ Licence professionnelle Assistant juridique Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle La licence professionnelle assistant

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 SYNTHÈSE DES BILANS SOCIAUX DES COLLECTIVITÉS LOCALES DE MOINS DE 50 AGENTS

BILAN SOCIAL 2013 SYNTHÈSE DES BILANS SOCIAUX DES COLLECTIVITÉS LOCALES DE MOINS DE 50 AGENTS BILAN SOCIAL 2013 COLLECTIVITÉS LOCALES DE MOINS DE 50 AGENTS Collection "Diagnostics et prospectives RH" N 9 Septembre 2014 SYNTHÈSE DES BILANS SOCIAUX DES COLLECTIVITÉS LOCALES DE MOINS DE 50 AGENTS

Plus en détail

LA LETTRE DES ADHÉRENTS

LA LETTRE DES ADHÉRENTS LA LETTRE DES ADHÉRENTS 15 JANVIER 2015 N 1/2015 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE OBLIGATIONS Réforme du régime simplifié d imposition : les modalités de versement des acomptes semestriels sont précisées À compter

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Picardie et Aisne) (17

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS SPORTIVES

LES ASSOCIATIONS SPORTIVES LES ASSOCIATIONS SPORTIVES 1.2.3. AU SOMMAIRE Les missions de l URSSAF La répartition des cotisations Les acteurs Les dispositifs Les cas particuliers Les remboursements de frais Les avantages en nature

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

Flash-Info. N 16 : Mai 2009

Flash-Info. N 16 : Mai 2009 Flash-Info N 16 : Mai 2009 Licence générale Que deviennent les diplômés 2006? Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) Méthodologie Sur les 4201 étudiants inscrits

Plus en détail

CAHIER DES MISSIONS ET DES CHARGES POUR LES SCÈNES DE MUSIQUES ACTUELLES

CAHIER DES MISSIONS ET DES CHARGES POUR LES SCÈNES DE MUSIQUES ACTUELLES CAHIER DES MISSIONS ET DES CHARGES POUR LES SCÈNES DE MUSIQUES ACTUELLES Préambule La création des lieux de musiques actuelles date des années 70 et 80. Ces premiers lieux ont été portés par des projets

Plus en détail