Les outils de simulation pour chaque type de structure permettent d estimer l impact de la réforme sur la période

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les outils de simulation pour chaque type de structure permettent d estimer l impact de la réforme sur la période 2013-2015"

Transcription

1 1 Les outils de simulation pour chaque type de structure permettent d estimer l impact de la réforme sur la période types d outils de simulation ont été développés pour que les structures puissent mesurer l impact de la réforme sur l estimation de leur masse salariale et le financement de l Etat. Les 4 types de simulateur fonctionnent suivant le même modèle et possèdent tous en première page un mode d emploi. Est détaillé ici le simulateur pour les ACI structure la plus concernée par la réforme avec une phase de transition particulièrement complexe. Pour accompagner la réforme de l IAE, un outil a été développé pour permettre à chaque ACI d estimer le coût et le financement public des personnels employés en CUI CAE ou en CDDI pour l'année 2014, année de réforme du financement de l'iae et pour l année 2015, année où la réforme sera achevée. Ce simulateur se présente sous la forme d un fichier Excel 1. À partir des informations renseignées sur les effectifs permanents et les effectifs en insertion de la structure, ce simulateur estime : le coût total (somme du salaire brut et des cotisations sociales patronales) des Contrats d'accompagnement dans l'emploi (CAE) et des Contrats à durée déterminée d'insertion (CDDI) ; le montant du financement public (aide à l accompagnement, remboursement des CUI CAE et aide au poste) versé par l'état (et les conseils généraux uniquement dans le cadre du cofinancement des CUI CAE). Il estime également le coût et le financement public des contrats présents pendant l'année 2014, aux conditions de 2013 et aux conditions de 2015 ainsi que la taxe sur les salaires des effectifs permanents pour les années 2013 à Graphique 1 : Captures d écran des onglets «Effectifs de la structure» et «Bilan financier » 1 Développé sous Microsoft Excel 2010 et enregistré au format «Classeur Excel (*.xls)»

2 2 1. Les ateliers et chantiers d insertion ont la possibilité de paramétrer cet outil pour décrire au plus proche leur situation Cet outil de simulation Excel comporte quatre onglets : un onglet "Mode d'emploi" qui présente l outil ; un onglet "Effectifs de la structure" dans lequel la structure doit renseigner les principales caractéristiques de ses effectifs permanents et en insertion ; un onglet "Bilan financier " qui présente le résultat de la simulation ; un onglet "Calculs" qui présente les calculs intermédiaires utiles pour la simulation. Seules les cellules sur fond bleu sont modifiables par l'utilisateur. Ces cellules sont présentes dans l'onglet "Effectifs de la structure" et dans l'onglet "Calculs" Les informations à renseigner concernent principalement les effectifs, permanents et en insertion, de la structure Descriptif des personnels permanents Ces informations sont à renseigner dans l'onglet "Effectifs de la structure". Il est demandé à la structure de décrire son personnel permanent. Ces informations permettent d estimer le montant de la taxe sur les salaires pour les effectifs permanents de l ACI. Il est ainsi demandé à l utilisateur de cet outil, de renseigner, pour chaque personnel permanent présent en 2014 : la durée hebdomadaire moyenne de travail, comprise entre 0 et 48 heures ; le salaire horaire brut moyen, renseigné en euros. Graphique 2 : Capture d écran de la partie relative aux effectifs permanents de l onglet «Effectifs de la structure» Cette saisie est nécessaire pour estimer le niveau de taxe sur les salaires de la structure

3 Descriptif des personnels en insertion Ces informations sont à renseigner dans l'onglet "Effectifs de la structure". Ces informations permettent d estimer le coût salarial et le financement public des effectifs associé à ces contrats d insertion. Pour ce faire, l'utilisateur doit renseigner pour chaque contrat d'insertion présent en 2014 : le type de contrat d insertion, parmi «CUI CAE» et «CDDI»; le salaire horaire brut moyen, renseigné en euros ; la date de début de contrat (comprise entre le 1 er janvier 2013 et le 1 er janvier 2015) et la date de fin du contrat (comprise entre le 1 er janvier 2013 et le 31 décembre 2015). Ces dates doivent être renseignées au format jj/mm/aaaa 2. De plus, pour calculer le financement l utilisateur doit renseigner les informations suivantes relatives à la structure : le montant total de l'aide à l'accompagnement perçue par la structure en 2013, en euros ; le pourcentage de l'aide à l'accompagnement de 2013 reportée en 2014, compris entre 0 % et 100 % ; le taux de modulation pour les CDDI en 2014, compris entre 0 % et 10 %. Graphique 3 : Capture d écran de la partie relative aux effectifs en insertion de l onglet «Effectifs de la structure» 1.2. Les taux de cotisation sont également modifiables pour s ajuster à la convention collective propre à la structure Ce simulateur estime, pour une structure, le coût du travail des contrats d insertion. Ce coût du travail est égal à la somme du salaire brut et de l ensemble des cotisations patronales (sécurité sociale, assurance chômage, etc.) et taxes diverses (formation continue, etc.). 2 Par exemple, la date du 31 décembre 2015 doit être renseignée par 31/12/

4 4 Les taux de cotisation nécessaires au calcul du coût du travail sont présents dans l onglet «Calculs». Par défaut, ils sont pré-remplis par les taux applicables dans le cadre de la Convention collective nationale des ACI. Les structures peuvent modifier ces taux pour les adapter à leur situation. Dans ce cas, les taux renseignés doivent être compris entre 0 % et 100 %. De plus, cet outil nécessite, pour réaliser les simulations, la valeur du SMIC brut horaire pour les années 2013 à Le SMIC horaire brut pour 2013 été renseigné (9,43 /heure). Pour les années suivantes, la valeur du SMIC est estimée à partir des hypothèses d'une revalorisation nulle entre 2013 et 2014 et de 1,5 % entre 2014 et Ces valeurs sont modifiables par l utilisateur. Graphique 4 : Capture d écran de l onglet «Calculs» 2. Les résultats relatifs à la période sont synthétisés dans un unique onglet 2.1. Simulation pour l année 2014 Cet outil permet d estimer séparément le coût du travail des contrats d insertion et le financement associé pour les deux types 2014, année de la réforme. Si les contrats d insertions débutent avant le 1 er janvier 2014 ou se termine après le 31 décembre 2014, seule la partie du contrat relative à l année 2014 est prise en compte pour l estimation du coût et du financement des contrats pour l année Les différences entre les contrats CUI-CAE et les CDDI sont rappelées dans le tableau ci-dessous. Tableau 1 : Différences de coût du travail de financement public entre CAE-CUI et CDDI Coût du travail CUI-CAE CDDI Taux de cotisation supplémentaire de 1,0 % pour la formation professionnelle continue dans les CDDI - 4 -

5 5 Financement public CUI-CAE 105 % du SMIC brut et aide à la structure CDDI par contrat en équivalent temps plein et modulation additionnelle comprise entre 0 % et 10 % Dans l exemple retenu et présenté dans le graphique 5, le coût du travail des CUI CAE s élève à pour l année Dans le même temps, le montant des financements publics perçus au titre des CAE CUI est de Pour les CDDI, ces montants sont respectivement de et Graphique 5 : Capture d écran de l onglet «Bilan financier » 2.2. Simulations pour les années 2013 et 2015 Ce simulateur estime également le coût et le financement public des contrats présents pendant l'année 2014, aux conditions de 2013 et aux conditions de Pour la simulation pour 2013, il estime ainsi ce qu aurait été le coût et le financement public pour le même volume d heures de travail d insertion dans la structure (même nombre de contrats, même nombre d'heures par semaine et même nombre de semaines de travail sur l'année qu en 2014), si tous les CUI CAE avaient été des CDDI. La valeur du SMIC pour cette simulation est celle de La simulation pour 2015 fait quant à elle l hypothèse, qu à même durée de travail qu'en 2014, tous les CDDI auraient été des CUI CAE. Dans l exemple retenu et présenté dans le graphique 5, en 2013, le coût du travail aurait été de et le financement public de Pour l année 2015, ces montants auraient été respectivement de et

6 Bilan pour la période Ces éléments sont synthétisés en fin de l onglet «Bilan financier ». Cela permet de comparer le solde entre le coût du travail des contrats d insertion et le financement public associé pour les années 2014 et 2015 avec celui de 2013, dernière année pleine avant la réforme. Dans l exemple retenu, le solde pour l année 2014 est de 561 supérieur à celui de Le solde de 2015 est quant à lui supérieur de à celui de Estimation de la taxe sur les salaires pour la période Pour information, ce simulateur estime également la taxe sur les salaires qui s applique sur les salaires des effectifs permanents des structures d insertion par l activité économique. Elle est calculée à partir d'un barème progressif appliqué au montant des rémunérations imposables. Tableau 2 : Taxe sur les salaires applicables en France métropolitaine en 2013 Rémunérations individuelles annuelles versées Fraction < ou égale à ,25 % 7604 < Fraction < ou égale à ,50 % < Fraction ou <égale à ,60 % Fraction > % Taux applicables Ce simulateur tient compte des différentes évolutions apportées à la taxe sur les salaires à partir de Ces changements sont les suivants : la taxe sur les salaires n est pas exigible lorsque son montant annuel n excède pas 840, et ce quelle que soit la durée d exercice de l activité de l employeur au cours de l année civile. Cette franchise est portée à à partir de l année 2014 ; lorsque le montant annuel de la taxe due est supérieur à 840 sans dépasser 1 680, une décote, égale aux trois quarts de la différence entre et le montant de la taxe, est appliquée. Cette décote est portée à à partir de l année 2014 ; certains organismes (associations, syndicats professionnels, etc.) bénéficient d un abattement de la taxe sur les salaires. L'abattement de la taxe sur les salaires est porté à à partir de 2014, contre auparavant. 3. Pour estimer l impact de la réforme de 2014 pour la période , ce simulateur retient certaines hypothèses Ce simulateur n a pas pour vocation de mesurer la totalité des coûts et du financement public des ACI. Il a pour principal objectif de pouvoir estimer l impact de la réforme de 2014 pour la période De ce fait, ce simulateur ne prend pas en compte certains éléments comme les impacts financiers du dépassement des seuils d'effectifs : sur les taux de cotisation (versement transport, formation professionnelle continue ou fond national d'aide au logement) ; sur les obligations de mise en place d'instances représentatives du personnel (délégué du personnel ou comité d'entreprise)

7 7 De plus, pour réaliser ces simulations, cet outil fait les simplifications et retient les hypothèses suivantes : chaque salarié permanent travaille douze mois par an ; les salariés en contrats d'insertion sont rémunérés sur la base du SMIC horaire ; pour la simulation du coût et du financement de 2015, les contrats CAE sont basculés en contrats CDDI avec le taux de modulation déclaré par la structure en Enfin, ce simulateur estime le coût du travail et le financement public pour une structure comportant au maximum 10 salariés permanents et 50 contrats d insertion sur l'année

Quelles évolutions pour les ACI?

Quelles évolutions pour les ACI? Réforme de l IAE Quelles évolutions pour les ACI? Document élaboré le 23 juin 2014 GARIE 28, avenue Gustave Eiffel 33600 PESSAC Tel : 05 57 89 01 10 Fax : 05 56 36 96 84 www.iae-aquitaine.org 23 Juin 2014

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement

Le Contrat d accompagnement Fiche pratique DIRECCTE des Pays de la Loire mise à jour au 22 avril 2014 Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit

Plus en détail

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014.

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Les changements sur la feuille de paie en 2014 2014-01-03 00:00:00 Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Barèmes

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011 ÉDITION JANVIER 2011 Annexes Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2011 Indemnité de restauration sur le lieu

Plus en détail

RH PAYE version 5.18f standard 4.10

RH PAYE version 5.18f standard 4.10 RH PAYE version 5.18f standard 4.10 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Nous vous rappelons la nécessité de procéder à des sauvegardes régulières

Plus en détail

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi)

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) Financement de poste CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) DÉFINITION ET OBJECTIFS Le Contrat Unique d'insertion est décliné en CUI-CIE pour le secteur marchand ou

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ATTENTION Cette fiche est du niveau BEP : - elle ne traite que des cas de salariés mensualisés; - elle ne traite pas les problèmes de réductions de cotisations de la loi

Plus en détail

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015 les infos DAS n 019 27 janvier 2015 Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015 Il convient de rappeler qu un arrêté du 3 août 2011 (JO du 6 septembre 2011) a modifié l

Plus en détail

Modifications au 01 janvier 2015

Modifications au 01 janvier 2015 Modifications au 01 janvier 2015 Le montant du plafond mensuel de la sécurité sociale pour 2015 passe de 3.129 à 3.170 par mois. Pour les cadres : Ne pas oublier les revalorisations de cotisations cadres

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.14 23/01/2014 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013)

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) I. Calcul de l effectif Salariés pris en compte dans l effectif Est considérée comme salariée, toute personne ayant reçu une rémunération,

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE)

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) DIRECCTE des Pays de la Loire Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit le contrat d accompagnement

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE 1- LE BULLETIN DE PAIE Document 1 : les mentions obligatoires du bulletin de paie Un bulletin de paie doit comporter les mentions obligatoires suivantes : - nom et adresse

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles NOTE D INFORMATION 2014/01 du 02 janvier 2014 Charges sociales 2014 SMIC 2014 - intérêts comptes courants 2013 I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles Le taux maximal d'intérêts

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ATTENTION Cette fiche est du niveau BEP : - elle ne traite que des cas de salariés mensualisés; - elle ne traite pas les problèmes de réductions de cotisations de la loi

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DUREE LEGALE DU TRAVAIL Depuis le 1 er janvier 2002, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine dans toutes les entreprises.

Plus en détail

Cotisations sociales : taux et assiettes des charges

Cotisations sociales : taux et assiettes des charges Fiche SOCIAL : Février 2011 Cotisations sociales : taux et assiettes des charges Introduction Les cotisations sociales sont perçues, au titre de la solidarité nationale, sur toutes les rémunérations perçues

Plus en détail

Principaux changements

Principaux changements Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 06.15 du 15/01/15 Principaux changements Les nouveautés au 1 er janvier 2015 Nous vous présentons ci-après les principales mesures à caractère

Plus en détail

Les employeurs dont les salariés entrent dans le champ de l'assurance chômage. A NOTER :

Les employeurs dont les salariés entrent dans le champ de l'assurance chômage. A NOTER : Loi n 2003-47 du 17 janvier 2003 Décret 2003-487 du 11 juin 2003 Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 Décret 2007-968 du 15 mai 2007 Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 Loi n 2010-1594 du 20 décembre

Plus en détail

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile (Hors assistant maternel agréé) Vous recrutez un(e) salarié(e) pour vous aider à entretenir votre domicile et repasser votre linge. Vous souhaitez

Plus en détail

Congés payés. Date de création du document : 10/08/2011

Congés payés. Date de création du document : 10/08/2011 Congés payés Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa : 27.55.72 Tél. Koné

Plus en détail

Réforme de l IAE Atelier et Chantier d Insertion Obligations de l employeur

Réforme de l IAE Atelier et Chantier d Insertion Obligations de l employeur Réforme de l IAE Atelier et Chantier d Insertion Obligations de l employeur Impact de la réforme sur les obligations de l employeur La réforme du financement de l IAE entraîne le passage des salarié-e-s

Plus en détail

Jean-Paul HITCE. Seuls sont gérés dans Pégase, les abonnements : mensuels. Et annuels.

Jean-Paul HITCE. Seuls sont gérés dans Pégase, les abonnements : mensuels. Et annuels. Jean-Paul HITCE De : "Jean-Paul HITCE" Envoyé : vendredi 11 décembre 2009 10:46 Mise en place du paramétrage de la caret oraneg dans Pégase SQL (Décembre 2009) Les abonnements

Plus en détail

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat?

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quelles employeurs peuvent bénéficier de ce dispositif? Forme et contenu du contrat Rémunération minimale du salarié Formation Avantages pour l'employeur Comment

Plus en détail

20/12/2015 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK BULLETIN DE PAIE AGRICOLE TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/

20/12/2015 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK BULLETIN DE PAIE AGRICOLE TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ 20/12/2015 5.7 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK BULLETIN DE PAIE AGRICOLE TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Bulletin de paie agricole Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages de chacun

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

SPAIECTACLE VERSION 5.2.1

SPAIECTACLE VERSION 5.2.1 Accueil > Dernières mises à jour - version 5.2.1 SPAIECTACLE VERSION 5.2.1 CONTRAT SUR NET OU COÛT EMPLOYEUR TR FNAS DUCS URSSAF SIMULATION DE RECALCUL RETENUES : PRORATISATION DES BASES DE COTISATIONS

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 001 La ffrranchiise de cottiisattiion L assiietttte fforrffaiittaiirre Le rrembourrsementt de ffrraiis prroffessiionnells Le rrembourrsementt

Plus en détail

Avenant n 1 à la convention annuelle d objectifs et de moyens 2015 pour le Contrat Unique d Insertion

Avenant n 1 à la convention annuelle d objectifs et de moyens 2015 pour le Contrat Unique d Insertion Avenant n 1 à la convention annuelle d objectifs et de moyens 2015 pour le Contrat Unique d Insertion Vu la loi n 2008-1249 du 1 er décembre 2008 généralisant le RSA et réformant les politiques d insertion

Plus en détail

Nouvelle formule des allègements "Fillon" et réduction de cotisation d'allocations familiales en 2015 - Un impact atténué en TRM

Nouvelle formule des allègements Fillon et réduction de cotisation d'allocations familiales en 2015 - Un impact atténué en TRM OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM COUTS SALARIAUX DE PERSONNELS DE CONDUITE DU TRM MAI 2015 Nouvelle formule des allègements "Fillon" et réduction de cotisation d'allocations familiales en 2015 - Un impact

Plus en détail

LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE

LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE N 165 5 aout 2014 SOMMAIRE P. 1 et 2 p.2 Projet de loi de financement rectificatif de la sécurité sociale pour 2014 Suppression de la règlementation relative aux sommes versées

Plus en détail

Incidence de la nouvelle formule des allègements "Fillon" en 2012

Incidence de la nouvelle formule des allègements Fillon en 2012 Janvier 2012 COUTS SALARIAUX DE PERSONNELS DE CONDUITE DU TRM Incince la nouvelle formule s allègements "Fillon" en 2012 OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM La composante personnel conduite (salaires, charges

Plus en détail

Réduction Dégressive Fillon (RDF) annualisée

Réduction Dégressive Fillon (RDF) annualisée Réduction Dégressive Fillon (RDF) annualisée Depuis le 1er janvier 2011, la réduction est calculée par référence à la rémunération annuelle du salarié (primes comprises) et non plus sur la base de son

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

Modifications paie janvier 2014

Modifications paie janvier 2014 Modifications paie janvier 2014 Avant Propos : Les modifications apporter sur PH pour la paie de janvier 2014 sont décrites ci-dessous. Elles ont pour source principalement la loi de finances et les textes

Plus en détail

SALARIES EMBAUCHES OU DEBAUCHES EN COURS DE TRIMESTRE

SALARIES EMBAUCHES OU DEBAUCHES EN COURS DE TRIMESTRE Branche Recouvrement 4 RUE DU GENERAL MANGIN BP L5 98849 NOUMEA CEDEX NOUVELLE-CALEDONIE RIDET N 112615-001 TEL./ FAX. : (687) 25.58.09 NOTICE EXPLICATIVE des règles de détermination des assiettes proratisées

Plus en détail

Notice marins du commerce Départements d Outre-Mer

Notice marins du commerce Départements d Outre-Mer Janvier 2015 Notice marins du commerce Départements d Outre-Mer ASSIETTES DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS (liste non exhaustive) Assiette Cotisations et contributions patronales Taux Code type de personnel

Plus en détail

Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité

Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité Notice d'utilisation du bordereau mensuel de compensation par l Etat des charges de garantie de rémunération des travailleurs

Plus en détail

TAXE D'APPRENTISSAGE

TAXE D'APPRENTISSAGE TAXE D'APPRENTISSAGE La taxe d apprentissage a pour objet de faire participer les employeurs au financement des premières formations technologiques et professionnelles. 27/08/2015 Lorsqu il existe un comité

Plus en détail

Rescrit Fiscal Portabilité et prévoyances complémentaires obligatoires

Rescrit Fiscal Portabilité et prévoyances complémentaires obligatoires Pégase 3 Rescrit Fiscal Portabilité et prévoyances complémentaires obligatoires Dernière révision le 23/12/2011 http://www.adpmicromegas.fr 1 / 13 Suivi de la notice 23 décembre 2011 Création de la notice

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière

Plus en détail

PAIES ET COTISATIONS SOCIALES MAJ 2015

PAIES ET COTISATIONS SOCIALES MAJ 2015 PAIES ET COTISATIONS SOCIALES MAJ 2015 JPC CONSULTANT SMIC et minimum garanti au 1er janvier 2015 A compter du 1 er janvier 2015, le taux horaire du SMIC est porté de 9,53 à 9,61 (+ 0,8 %). Le SMIC mensuel

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

Congés Payés Utilisation et paramétrages (version 4.36.1)

Congés Payés Utilisation et paramétrages (version 4.36.1) Pégase 3 Congés Payés Utilisation et paramétrages (version 4.36.1) Dernière révision le 20/06/2012 http://www.adpmicromegas.fr SOMMAIRE 1 Les paramétrages liés aux congés payés... 4 1.1 Activation des

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

Taxe. 1 Une nouvelle obligation : le versement de la taxe d apprentissage à un seul collecteur

Taxe. 1 Une nouvelle obligation : le versement de la taxe d apprentissage à un seul collecteur LA REFORME DE LA TAXE D APPRENTISSAGE LES NOUVEAUTES DE LA COLLECTE 2015 (SUR LES SALAIRES 2014) La taxe d'apprentissage a pour but de financer le développement des formations technologiques et professionnelles.

Plus en détail

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après.

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après. Crédit d Impôt Compétitivité et Emploi (CICE) : Base de calcul et Montant N hésitez pas à consulter la circulaire ci-jointe intitulée «CICE COMMENT L OBTENIR» celle-ci vous informant sur les modalités

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

A P P R E N T I S Bases de cotisations sociales. au 1er janvier 2015

A P P R E N T I S Bases de cotisations sociales. au 1er janvier 2015 QUESTIONS SOCIALES Note d'information n 15-06 du 9 janvier 2015 A P P R E N T I S Bases de cotisations sociales au 1er janvier 2015 Références - Arrêté Ministériel du 05/06/1979 modifié relatif aux cotisations

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PRESTATIONS FAMILIALES Revalorisation des plafonds d'attribution des prestations familiales, en métropole et en départements d'outre-mer (DOM), de 1,7 %, à compter du 1 er juillet

Plus en détail

CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI SERVICE CIVIL VOLONTAIRE

CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI SERVICE CIVIL VOLONTAIRE CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI SERVICE CIVIL VOLONTAIRE CONVENTION ENTRE L ÉTAT ET L EMPLOYEUR Article L 322-4-7 du Code du Travail Cachet de l ALE La loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l informatique,

Plus en détail

Le plan d épargne entreprise (ou PEE)

Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Pégase 3 Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Dernière révision le 18/05/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Versement des participants... 4 Versement de l intéressement sur le

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015 les infos DAS - n 017 23 janvier 2015 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation patronale au fonds de financement des syndicats Assurance

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Communiqué de presse Saint-Denis Le 19 février 2015 Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Dominique

Plus en détail

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2014 à 9 h 30 «Ages légaux de la retraite, durée d assurance et montant de pension» Document n 5 Document de travail, n engage pas le

Plus en détail

et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014

et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014 1 Une volonté gouvernementale réaffirmée é «Quevontfaireleschefsd entreprise de ce soutien qui n est pas une mesure ponctuelle mais

Plus en détail

Fiche Pratique : IC.Paie. Mise en place de la réduction Fillon en 2012

Fiche Pratique : IC.Paie. Mise en place de la réduction Fillon en 2012 SYNTHESE L objet de cette fiche pratique est de décrire les étapes à suivre pour mettre en place la réduction Fillon pour l année 2012. Cette fiche est constituée de 4 parties principales : - Le cadre

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE Ces informations prennent en compte la refonte de la taxe d apprentissage à compter de la campagne 2015, suite à la loi du 5 mars 2014. Les principaux changements

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 5 novembre 2013 Experts Comptables Commissaires aux Comptes 43, rue de Liège 75008 Paris Tél. : 33 (0) 1 44 90 25 25 Fax 33 (0) 1 42 94 93 29 E-mail : contact@caderas-martin.com PROJET DE LOI DE FINANCES

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU 1 er mars 2011 Le contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

Charges sociales : assiettes et taux de cotisation

Charges sociales : assiettes et taux de cotisation Charges sociales : assiettes et taux de cotisation Taux des cotisations sociales sur salaire, en vigueur en juillet 2012 (cadres et non-cadres). Charges sur salaire depuis le 1er janvier 2012 - Barème

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE. Le contrat CUI-CAE

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE. Le contrat CUI-CAE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le contrat CUI-CAE Le recours à un contrat CUI-CAE (contrat unique d insertion-contrat d accompagnement) a pour objectif de faciliter

Plus en détail

II Régularisation suite à erreur dans le calcul de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale

II Régularisation suite à erreur dans le calcul de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale I Régime dérogatoire dans le calcul de la limite d imputation de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale pour les entreprises ayant instauré un accord de modulation, d annualisation

Plus en détail

Dès le 1 janvier 2010, il ne sera donc plus possible de conclure de CAV et de CIRMA.

Dès le 1 janvier 2010, il ne sera donc plus possible de conclure de CAV et de CIRMA. Le Contrat Unique d Insertion (CUI) Objectifs de la réforme des contrats aidés tels qu affichés dans la loi du 1 er décembre 2008 généralisant le Revenu de solidarité active et réformant les politiques

Plus en détail

Julien Gled Expert-comptable, Cabinet FGPA Société inscrite au tableau de l ordre de la région Paris Ile de France 16 Av Georges Clémenceau 91 300

Julien Gled Expert-comptable, Cabinet FGPA Société inscrite au tableau de l ordre de la région Paris Ile de France 16 Av Georges Clémenceau 91 300 Julien Gled Expert-comptable, Cabinet FGPA Société inscrite au tableau de l ordre de la région Paris Ile de France 16 Av Georges Clémenceau 91 300 Massy 06 51 65 38 80 Eléments importants de la loi de

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 PARIS, le 05/09/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 OBJET : Dispositif de report partiel des cotisations patronales pour les PME

Plus en détail

Frais professionnels et avantages en nature Limites d'exonération des petits et grands déplacements au 1 er janvier 2014

Frais professionnels et avantages en nature Limites d'exonération des petits et grands déplacements au 1 er janvier 2014 SOCIAL - Actualité Frais professionnels et avantages en nature Limites d'exonération des petits et grands déplacements au 1 er janvier 2014 Info n 2014-234/2-19 du 15/04/14 Pour toute question : Service

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 au développement de la formation professionnelle continue des entreprises de 10 salariés et plus Pour les entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics

Plus en détail

MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013

MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013 MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013 SMIC (SMIC) Plafond Sécurité Sociale (PLAFOSOC) Minimum Garanti (MINGARANTI) 9.43 3086 3,49 Plafond de sécurité sociale 2013 Même si l arrêté confirmant le plafond de

Plus en détail

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Sources : Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Loi de finances 2014 : http://www.assembleenationale.fr/14/ta/ta0267.asp Loi de finances rectificatives

Plus en détail

SAISIE DES SALARIES. Fiche Bilan de l annexe financière ACI

SAISIE DES SALARIES. Fiche Bilan de l annexe financière ACI SAISIE DES SALARIES Fiche Bilan de l annexe financière ACI 1 - Introduction Ce document s adresse aux structures porteuses d ateliers et chantiers d insertion et aux services de l Etat (DGEFP, DIRECCTE

Plus en détail

Conférence des Présidents Les nouveautés dans l emploi associatif

Conférence des Présidents Les nouveautés dans l emploi associatif Conférence des Présidents Les nouveautés dans l emploi associatif Samedi 27 février 2010 de 9h30 à 12h30 Salle 309 Maison de la Vie Associative Lou Ligourès Place Romée de Villeneuve 13090 Aix en Provence

Plus en détail

Annualisation de la réduction «Fillon»

Annualisation de la réduction «Fillon» Textes applicables - Article 12 de la LFSS pour 2011 - Décret n 2010-1779 du 31/12/2010 (JO 1 er janvier 2011) - Circulaire DSS/D5B/SG/SAFSL/SDTPS n 2011-34 du 27/01/2011 - Article 16 de la loi de financement

Plus en détail

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU 1 er janvier 2009 L e contrat d avenir vise à faciliter l insertion sociale et professionnelle des bénéficiaires de l allocation de revenu

Plus en détail

Réduction FILLON à compter du 01/01/2011

Réduction FILLON à compter du 01/01/2011 Réduction FILLON à compter du 01/01/2011 La loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 modifie le calcul de la réduction Fillon : - celle-ci est désormais annualiser. - les montants permettant

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) est la première mesure prévue par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Plus en détail

RH PAYE version 5.15 standard 3.79

RH PAYE version 5.15 standard 3.79 RH PAYE version 5.15 standard 3.79 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Nous vous rappelons la nécessité de procéder à des sauvegardes régulières

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 au développement de la formation professionnelle continue des entreprises de 10 salariés et plus Pour les entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics

Plus en détail

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire SOMMAIRE 1 Assujettissement à cotisations sociales... 3 1.1 Cotisations concernées par l exemption d assiette... 3 1.2 Limites

Plus en détail

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires Limoges, le 17 octobre 2007 Madame, Monsieur et Cher Client, La Loi 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du Travail,

Plus en détail

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI

CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI CONVENTION ENTRE L ÉTAT ET L EMPLOYEUR Article L 5134-20 du Code du Travail Cachet du prescripteur La loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l informatique, aux fichiers

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

Cotisations sociales par régimes de sécurité sociale et par organismes de recouvrement

Cotisations sociales par régimes de sécurité sociale et par organismes de recouvrement Rémunération sociales par régimes de sécurité sociale et par organismes de recouvrement Organisme de recouvrement URSSAF CNRACL Régime spécial de sécurité sociale Régime général de sécurité sociale CRDS

Plus en détail

Pégase 3 Prévoyance apprentis dans une entreprise de moins de 11. Dernière révision le 09/01/2007. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.

Pégase 3 Prévoyance apprentis dans une entreprise de moins de 11. Dernière révision le 09/01/2007. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas. Pégase 3 Prévoyance apprentis dans une entreprise de moins de 11 Dernière révision le 09/01/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Quelques rappels...3 Employeur de moins

Plus en détail

HEURES CONCERNEES PAR LE DISPOSITIF

HEURES CONCERNEES PAR LE DISPOSITIF COMMUNICATION SUR LA LOI EN FAVEUR DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU POUVOIR D ACHAT Source : Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat. Parue au Journal Officiel

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Le SMIC au 1 er janvier 2016

Le SMIC au 1 er janvier 2016 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 26.15 du 24/12/15 Le SMIC au 1 er janvier 2016 Publication du décret portant relèvement du SMIC et du minimum garanti I Le relèvement du SMIC

Plus en détail

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires 2008 Xavier Remongin/Min.agri.fr Soutien à l emploi et au pouvoir d achat Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires Depuis le 1er octobre 2007, les employeurs agricoles qui ont

Plus en détail

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES Les Chèques-Vacances, institués par l ordonnance n 82-283 du 26 mars 1982, sont des titres, de 10 et 20 euros,

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail