Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014"

Transcription

1 Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous, - les évolutions d ores et déjà applicables en 2014, - puis certains points en attente de décret d application ou de précisions. 1- Ce qui change au 1 er janvier Les mesures figurant ci-dessous sont applicables aux rémunérations versées depuis le 1 er janvier 2014 : Revalorisation du SMIC au 1er janvier 2014 SMIC horaire 9.53 SMIC mensuel (base 151h67) Minimum garanti : 3.51 Augmentation des plafonds de sécurité sociale 2014 Annuel Trimestriel Mensuel Horaire 23 Modification des taux des cotisations d assurance vieillesse : ASA Vieillesse. Taux ASA vieillesse A compter de 2016 % PP % PO % PP % PO % PP % PO Taux sous plafond SS 8,30 6,65 8,30 6,65 8,30 6,65 Mesure novembre ,15 0,15 0,20 0,20 0,25 0,25 Départs anticipés 60 ans Taux sous plafond SS 8,45 6,80 8,50 6,85 8,55 6,90 Taux sur totalité des salaires 1,60 0,10 1,60 0,10 1,60 0,10 Mesure ,15 0,15 0,15 0,15 0,15 0,15 Réforme des retraites : décret du 27/12/13 Taux sur totalité des salaires 1,75 0,25 1,75 0,25 1,75 0,25 Réduction des cotisations d allocations familiales : Taux PP PFA : 5.25 % Assiette : Totalité du salaire. Informations connues au 11/04/2014 1

2 Rappel des conditions d application de l exonération «Travailleur Occasionnel» : La demande de l exonération «Travailleur Occasionnel» (TO) doit être précisée sur la DPAE ou le TESA lors de l embauche de votre salarié. Le bénéfice de l exonération TO est conditionné au respect du délai imparti de la déclaration du salarié, soit : Par courrier recommandé : - au plus tôt : 8 jours avant la date d embauche - au plus tard : le dernier jour ouvrable précédant l embauche Par internet, télécopie ou dépôt auprès de votre MSA dans l instant qui précède l embauche. Les taux collectifs d Accidents du Travail 2014 : Accident du Travail Taux collectifs par activités Assiette : sur la totalité de la rémunération Taux part patronale Code risque Secteur Taux % Code risque Secteur Taux % SECTEUR CULTURES ET ELEVAGES COOPERATIVES 110 Cultures spécialisées 3, Stockage, condt sauf fleurs, fruits et légumes 1, Champignonnières 3, Approvisionnement 1, Elevage spécialisé gros animaux 2, Produits laitiers, collecte, trait, distribution 3, Elevage spécialisé petits animaux 4, Viande, abattage, conserverie, désossage 10, Entraînement, dressage, haras 5, Conserverie produits autres que viande 4, Conchyliculture 3, Vinification 2, Marais salants 3, Insémination artificielle 2, Cultures et élevages non spécialisés 2, Sucrerie, distillation 2, Viticulture 3, Meunerie, panification 4,16 TAVAUX FORESTIERS 690 Stockage, condt fleurs, fruits et légumes 3, Sylviculture 5, Traitement viandes de volailles 4, Gemmage 3, Coopératives diverses 4, Exploitation des bois 9,09 ORGANISMES PROFESSIONNELS AGRICOLES 340 Scieries fixes 6, Organismes de mutualité agricole 1,13 ENTREPRISES DE TRAVAUX 810 Caisses de crédit agricole mutuel 1, Entreprises de travaux agricoles 3, Autres organismes professionnels agricoles 1, Entreprises de jardins, paysagistes 3, SICAE personnel statutaire 0,30 ENTREPRISES ARTISANALES RURALES personnel temporaire 2, Artisans ruraux du bâtiment 5,01 ACTIVITES DIVERSES 510 Autres artisans ruraux 5, Gardes-chasse, gardes-pêche 2, Jardiniers, gardes propriétés ou forestiers 2, Organismes de remplacement, travail temporaire 2, Travailleurs handicapés des ESAT 2,10 TAUX DIVERS et PARTICULIERS 940 Membres bénévoles des organismes sociaux 0, Elèves de l'enseignement technique et de formation professionnelle agricole 0, Personnel enseignant d'établissement agricole privé (art. L du code rural) 0,36 Personnel de bureau quel que soit le secteur d'activité 1,13 Apprentis 2,12 Associations intermédiaires (activité inférieure ou égale à 750 heures par an) 2,12 Ateliers et chantiers d'insertion (contrats d'accompagnement dans l'emploi) 1,50 Stagiaires de la formation professionnelle continue et stagiaires PPP 2,20 Salariés d'entreprise étrangère sans établissement en France 1,30 Informations connues au 11/04/2014 2

3 Modification des taux des cotisations de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO en 2014 : DATE : 25 mars 2014 Réf : Circulaire n TAUX DE COTISATIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE CAMARCA ANNEE 2014 Les changements de taux de cotisations concernant l année 2014 figurent en caractères gras sur ce tableau. Employeur Salarié TOTAL PRODUCTION AGRICOLE TRANCHE A Salariés non cadres 3,815 % 3,815 % 7,63 % (jusqu à 1 plafond S.S.) Salariés cadres 6,20 % 3,80 % 10 % TRANCHE B (entre 1 et 3 plafonds S.S.) Salariés non cadres * 10,065 % 10,065 % 20,13 % OPA créés depuis le et OPA adhérant à la CCPMA RETRAITE avant le TRANCHE A (jusqu à 1 plafond S.S.) TRANCHE B (entre 1 et 3 plafonds S.S.) Salariés non cadres Salariés cadres 6,87 % 3,13 % 10 % Salariés non cadres 12,58 % 7,55 % 20,13 % OPA/GPA créés avant le (adhésion CAMARCA uniquement) TRANCHE A (jusqu à 1 plafond S.S.) TRANCHE B (entre 1 et 3 plafonds S.S.) Salariés non cadres Salariés cadres 4,58 % 3,05 % 7,63 % Salariés non cadres * 12,08 % 8,05 % 20,13 % Etablissements de l enseignement agricole privé (personnel enseignant / contrat de droit privé) TRANCHE A (jusqu à 1 plafond S.S.) TRANCHE B (entre 1 et 3 plafonds S.S.) Salariés non cadres Salariés cadres 6 % 4 % 10 % Salariés non cadres * 12,08 % 8,05 % 20,13 % AGFF TOUTES ENTREPRISES TRANCHE A (jusqu à 1 plafond S.S.) Salariés cadres et non cadres 1,20 % 0,80 % 2 % TRANCHE B (entre 1 et 3 plafonds S.S.) Salariés non cadres 1,30 % 0,90 % 2,20 % * quelle que soit la date de création de l entreprise Informations connues au 11/04/2014 3

4 DATE : 25 mars 2014 Réf : Circulaire n TAUX DE COTISATIONS AGRICA RETRAITE AGIRC ANNEE 2014 Les changements de paramètres concernant l année 2014 figurent en caractères gras sur ce tableau. AGRICA RETRAITE AGIRC - TOUTES ENTREPRISES / Salariés cadres exclusivement TRANCHE B (de 1 à 4 plafonds S.S.) TRANCHE C (de 4 à 8 plafonds S.S.) Employeur Salarié TOTAL 12,68 % 7,75 % 20,43 % AGRICA RETRAITE AGIRC - GMP 12,68 % 7,75 % 20,43 % Forfait annuel 796,08 PP 494,13 PS 301,95 Forfait mensuel 66,34 PP 41,17 PS 25,17 Salaire charnière annuel ,64 Salaire charnière mensuel 3 453,72 AGRICA RETRAITE AGIRC - CET TOUTES ENTREPRISES (du 1 er euro jusqu à 8 plafonds S.S.) 0,22 % 0,13 % 0,35 % AGRICA RETRAITE AGIRC - AGFF TOUTES ENTREPRISES TRANCHE B (entre 1 et 4 plafonds S.S.) 1,30 % 0,90 % 2,20 % LIMITES DES PLAFONDS S.S. UTILISEES POUR LE CALCUL DES COTISATIONS AGIRC Tranche B Limite inférieure Limite supérieure (1 plafond S.S.) (4 fois le plafond S.S.) Mensuel Trimestriel Annuel Tranche C Limite inférieure (4 fois le plafond S.S.) Mensuel Trimestriel Annuel Limite supérieure (8 fois le plafond S.S.) Informations connues au 11/04/2014 4

5 Nouvelle autorité organisatrice de transport dans le département de l Eure-et Loir : Création du Syndicat Mixte de Coordination des Transports Collectifs d Eure-et-Loir. Le taux de la cotisation de Versement de Transport Additionnel est fixé à 0.50 %. Les 154 communes desservies par le SMCTC et impactées par cette cotisation, sont consultables sous notre site : Rubriques : Conseils, Droits et Démarches / Embauche cotisations / Les cotisations MSA Beauce Cœur de Loire / Cotisations de Versement de Transport. Toutes les communes des départements du Cher, de l Eure-et-Loir et du Loiret, visées par une cotisation de versement de transport, sont répertoriées par organisation de transport sous cette rubrique. TESA : Nouvelle obligation employeur de réaliser un bulletin de paie par mois civil. Le Ministère de l agriculture a rappelé l obligation pour l employeur d établir un bulletin de paie au moins un fois par mois civil. Aussi, dans le cas d embauche d un salarié pour un contrat à cheval sur deux mois, vous devez réaliser un bulletin de salaire pour chacun des deux mois civils. Exemple : Emploi sous contrat CDD d un salarié pour taille du 20 mars au 5 avril Réalisation obligatoire d un bulletin de paie pour la période de mars, puis d un second pour le mois d avril. CICE : Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi. Le taux applicable aux rémunérations versées rentant dans le champ d application du CICE est fixé à 6 %. Exonérations des Jeunes Entreprises Innovantes (JEI) : La loi de Finances pour 2014 : - prévoit la prolongation de l exonération jusqu au 31/12/2016, - supprime les exonérations dégressives applicables de la 4 ème à la 7 ème année, au profit d une exonération totale des cotisations ASA et PFA. Cette disposition est applicable aux rémunérations versées à partir du 1er janvier 2014, y compris pour les JEI déjà immatriculées avant cette date. - élargit le champ du bénéfice des exonérations aux salariés affectés à la réalisation d opérations de conception de prototypes ou installations pilotes de nouveaux produits. Informations connues au 11/04/2014 5

6 Réduction du champ d application de l exonération applicable aux Organismes d Intérêt Général (OIG) de moins de 500 salariés dans les Zones de Révitalisation Rurale (ZRR) : La loi de Finances pour 2014 supprime le régime spécifique pour les contrats conclus avant le 1 er novembre 2007 : Exonérations sans limite de durée des cotisations patronales d ASA, AF, VT, FNAL aux salaires plafonnés à 1.5 SMIC. Ainsi, les OIG ne bénéficieront plus que du régime d exonération de droit commun applicable aux entreprises implantées ou qui se créent dans les ZRR : Employeur de 50 salariés au plus dont l établissement est situé sur une commune en ZRR. Demande à réaliser auprès de la DDTEFP (Cerfa ). Exonération maximale de 12 mois en cas d embauche ayant pour effet d accroître l effectif, totale jusqu à 1.5 SMIC, puis dégressive pour être nulle à 2.4 SMIC dans la limite des cotisations patronales ASA et PFA. Limites 2014 d exonération de cotisations sociales, des contributions de protection sociale complémentaire La fraction des contributions de l employeur excédant les limites d exonération doit être intégrée dans l assiette des cotisations de sécurité sociale et figurer sur le bulletin de paie. Les contributions patronales finançant des prestations de prévoyance complémentaire ou de retraite supplémentaire sont en revanche assujetties en totalité à CSG/CRDS. Elles sont en outre soumises, pour leur fraction exonérée, au forfait social au taux de : - 20 % pour les contributions de retraite supplémentaire - 8 % pour les contributions de prévoyance dans les entreprises de 10 salariés et plus. Limites 2014 en prévoyance complémentaire : Les contributions des employeurs de prestations de prévoyance complémentaire (maladie, décès, dépendance..) à caractère collectif et obligatoire sont exclues de l assiette des cotisations si elles n excèdent pas les sommes suivantes : - 6 % du plafond annuel de SS (PASS), soit 2 253, - et 1.5 % de la rémunération annuelle brute du salarié, et globalement ne pas dépasser 12 % du PASS, soit pour Limites 2014 en retraite supplémentaire : Les contributions des employeurs de prestations de retraite supplémentaire à caractère collectif et obligatoire, qui complètent les prestations du régime de base et complémentaire, sont exclues de l assiette de cotisations pour la fraction n excédant pas la plus élevée des deux sommes suivantes : - 5 % du PASS, soit ou 5 % de la rémunération annuelle brute, limitée à 5 PASS ( en 2014) Informations connues au 11/04/2014 6

7 Imposition des contributions patronales de prévoyance. L article 4 de la loi de Finances 2014 modifie le régime fiscal des cotisations de prévoyance et frais de santé à compter de l imposition des revenus de Régime collectif et obligatoire «complémentaire santé» : Imposition du financement employeur dès le premier dès la paie de janvier Autres contributions employeur de prévoyance : Seul le dépassement des seuils ci-dessous est imposable pour le salarié : - 5 % du PASS Sur salaires 2013 = pour imposition 2014 Sur salaires 2014 = pour imposition % de 8 PASS Sur salaires 2013 = pour imposition 2014 Sur salaires 2014 = pour imposition Modifications des conditions du régime Frais de Santé CRIA de l accord de la production agricole Région Centre : Ancienneté : Elle passe à 6 mois à compter du 1 er janvier 2014 et est réputée acquise au 1 er jour du 6 ème mois d activité chez le même employeur. Dispenses d adhésion : 2 nouveaux cas - Le salarié dont le conjoint a un régime Frais de santé collectif obligatoire peut demander une dispense à tout moment. - Les salariés en CDD et apprentis qui ont entre 6 et 12 mois d ancienneté. Suspension : En cas de maladie, accident ou maternité, création d un maintien gratuit des prestations de Santé pour les absences qui durent au moins un mois civil complet. Les cotisations salariales et patronales durant l absence totale du salarié ne sont pas dues. Portabilité : Maintien gratuit du régime de la complémentaire au bénéficiaire pendant la durée de versement des allocations chômage (condition), dans la limite de 12 mois. Cette dernière obligation réglementaire issue de la Loi de sécurisation de l Emploi se traduira par une augmentation des cotisations de 5 %. Toutefois son application est conditionnée par la parution d un décret. Selon sa parution, le nouveau tarif sera applicable en avril ou juillet Tarif 2014 frais de santé CRIA Accord de la production Région Centre : Tarif 2014 : taxe CMU comprise. Répartition : Salariale = Patronale = 4 36 Informations connues au 11/04/2014 7

8 Garanties de prévoyance Décès et GIT de l accord de la production agricole Région Centre : Ancienneté : - Reste acquise pour 2014, au 1 er jour du 9ème mois pour la GIT - Affiliation au 1 er jour du contrat pour la garantie décès Taux et répartition 2014 : - Identiques à 2013 sur la GIT - Décès : Cf. ci-dessous point 2. Garanties de prévoyance Décès et GIT de l Accord «Bois» : Les entreprises d activités de soutien aux exploitations forestières (NAF 0240Z) : Se voient réduire le décompte de l ancienneté de leurs salariés : L ancienneté est dorénavant réputée acquise au 1 er jour du mois civil au cours duquel le salarié atteint 6 mois d ancienneté dans l entreprise. Appliquent les nouveaux taux décès et GIT : Date d'effet Cotisants Cotisation mensuelle GIT Complément mensualisation Incapacité permanente professionnelle DC Capital décès Total Assiette des cotisations 1er janvier mois d'ancienneté au titre du contrat de travail en cours Part employeur Part salarié Total 0,03% 0,195% 0,225% 0,22% 0,220% 0,030% 0,005% 0,200% 0,225% 0,450% Salaire total limité à 4 fois le PSSA Impacts CSG/CRDS : Seuls les financements employeurs aux garanties décès et invalidité permanente doivent être intégrés à l assiette CSG/CRDS Nouveau régime des cotisations «retraite» des apprentis : Les cotisations VIEILLESSE de Sécurité Sociale sont désormais calculées sur la rémunération réelle brute de l apprenti, laquelle est, le cas échéant augmentée du montant des avantages en nature, ou minorée des frais professionnels. L assiette forfaitaire minimale abattue de 11 % du salaire minimal légal reste applicable aux autres branches de cotisations. Contrat CDD d insertion (CDDI) des Ateliers Chantiers d Insertion : En complément de l aide financière de l Etat, exonération des cotisations ASA et PFA dans la limite du SMIC et durant la période aidée. Informations connues au 11/04/2014 8

9 Garanties de prévoyance de l accord national du Paysage : Complémentaire frais de santé AGRI Paysage : Tarifs 2014 identiques à 2013 : taxe CMU comprise. Répartition : Salariale = Patronale = Taux garantie Décès : - Part patronale : 0.20 % - Part salariale : 0.12 % Taux Garantie Incapacité de Travail : Mensualisation Date d'effet Cotisants Cotisation mensuelle GIT Complément mensualisation Charges Sociales Incapacité permanente toutes causes Total Assiette des cotisations Part employeur 0,26% 1er janvier 2014 Tous les salariés non cadres Part salarié Total 0,26% 0,13% 0,14% 0,28% 0,41% 0,14% 0,15% 0,12% 0,27% 0,68% 0,40% 1,08% Salaire total Impacts CSG/CRDS : Seuls les financements employeurs des garanties ci-dessous sont soumis à CSG/CRDS : - Décès : 0.20 % - Complémentaire frais de santé : (si 3 mois d ancienneté) - GIT - complément de mensualisation : 0.13 % - GIT - incapacité permanente : 0.15 % Régime de retraite à prestations définies : Evolution des seuils des contributions salariales : Les rentes dues au titre des retraites sont soumises à contributions, variables selon leurs valeurs et la date de liquidation de la retraite : Liquidation retraite avant le 1 er janvier 2011 : 7 % : Rente supérieure à 516 et inférieure ou égale à 1032 par mois (REM74) 14 % : Part rente mensuelle supérieure à 1032 par mois (REM75) Liquidation retraite depuis le 1 er janvier 2011 : 7 % : Rente supérieure à 413 et inférieure ou égale à 620 par mois (REM74) 14 % : Part rente mensuelle supérieure à 620 par mois (REM75) Centres Equestres : recouvrement MSA de la cotisation FAFSEA additionnelle Le recouvrement du FAFSEA additionnel de 0.35 % a été confié à la MSA, en complément des cotisations déjà présentes de le bordereau trimestriel : - «Plan de formation» des salariés CDD et CDI de 0.20%, - «Congé Individuel de Formation» des seul salariés en CDD. Concerne que les établissements de dressage, d équitation, de louage de chevaux, les sociétés, centres, associations équestres, club hippiques et les haras. Informations connues au 11/04/2014 9

10 2- Ce qui devrait évoluer à effet du 1 er janvier Vous trouverez ci-dessous les différentes évolutions en attente de taux ou tarifs, de précision, de condition ou de décret d application : Garanties de prévoyance Décès de l accord de la production agricole Région Centre : Taux et répartition non validés. Garanties de prévoyance Décès et GIT de l accord national de l accouvage : Taux et répartition non validés. Diminution des seuils pour les obligations à la dématérialisation : Obligation des employeurs d utiliser des supports dématérialisés pour leurs déclarations et paiements de cotisations en 2014 : - Mensualisés de droit, - et/ou paiement de plus de de cotisations en 2013, - et/ou réalisation de plus d un certain nombre de DPAE et TESA. Le seuil reste à définir par décret. En cas de non respect des l obligations, sanction de : % sur le montant des cotisations % du PSS si le volet DPAE n est pas respecté. Incidence majoration des heures complémentaires du salarié à temps partiel : Pour les salariés à temps partiels, les heures complémentaires se voient majorées de : - 10 % dès dépassement de la durée contractuelle - 25 % au-delà de 35 heures par semaine ou au-delà de 10 % de la durée du contrat de travail. Cette mesure serait reportée au 1 er juillet Informations connues au 11/04/

Les cotisations sociales légales

Les cotisations sociales légales Taux des cotisations au 1 er janvier 2015 sous réserve d informations complémentaires SMIC horaire : 9,61 Plafond mensuel de Sécurité Sociale (Plafond SS) : 3 170 s de sécurité sociale Les cotisations

Plus en détail

Les cotisations sociales légales

Les cotisations sociales légales 22/01/2015 Taux de cotisations au 1 er janvier 2015 sous réserve d informations complémentaires SMIC horaire : 9,61 Plafond mensuel de Sécurité Sociale (Plafond SS) : 3 170 Les cotisations sociales légales

Plus en détail

Les cotisations sociales légales

Les cotisations sociales légales 02/07/2015 Taux de cotisations au 1 er juillet 2015 sous réserve d informations complémentaires SMIC horaire : 9,61 Plafond mensuel de Sécurité Sociale (Plafond SS) : 3 170 Les cotisations sociales légales

Plus en détail

Cotisations conventionnelles recouvrées pour le compte de tiers Sur totalité de la rémunération Salarié Employeur Total Taux FAFSEA/ANFCA CDD-CDI

Cotisations conventionnelles recouvrées pour le compte de tiers Sur totalité de la rémunération Salarié Employeur Total Taux FAFSEA/ANFCA CDD-CDI MSA SUD CHAMPAGNE Taux de cotisations sur salaires HAUTE-MARNE au 1er Janvier 2015 (Mise à jour le 16/01/2015) Cotisations de sécurité sociale Sur totalité de la rémunération Dans la limite du plafond

Plus en détail

Les cotisations sociales légales

Les cotisations sociales légales 22/01/2015 Taux des cotisations au 1 er janvier 2015 sous réserve d informations complémentaires SMIC horaire : 9,61 Plafond mensuel de Sécurité Sociale (Plafond SS) : 3 170 Les cotisations sociales légales

Plus en détail

Les cotisations sociales légales

Les cotisations sociales légales 22/01/2015 Taux de cotisations au 1 er janvier 2015 sous réserve d informations complémentaires SMIC horaire : 9,61 Plafond mensuel de Sécurité Sociale (Plafond SS) : 3 170 Les cotisations sociales légales

Plus en détail

Taux de cotisations sur salaires

Taux de cotisations sur salaires MSA SUD CHAMPAGNE Taux de cotisations sur salaires AUBE au 1er Janvier 2015 (Mise à jour le 16/01/2015) Cotisations de sécurité sociale Sur totalité de la rémunération Dans la limite du plafond Assurances

Plus en détail

Organismes Professionnels Agricoles

Organismes Professionnels Agricoles SMIC HORAIRE 9.61 Cotisations Légales de bases de Sécurité Sociale MINIMUM GARANTI 3.52 SMIC MENSUEL 1 457.52 PLAFOND SECURITE SOCIALE MENSUEL 3 170.00 Maladie, Maternité, Invalidité, Décès Totale 12.80

Plus en détail

Informations générales 2015

Informations générales 2015 Vous informer Taux des cotisations au 1 er janvier 2015 Informations générales 2015 SMIC horaire brut... 9.61 SMIC mensuel brut... 1 457.52 Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale (PMSS)... 3 170 Plafond

Plus en détail

Cotisations et contributions sociales sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014

Cotisations et contributions sociales sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 et contributions sociales sur les salaires au 1 er janvier 2014 Tableaux n 1 : taux de droit commun Les cotisations sociales légales de sécurité sociale Assurances sociales agricoles maladie, 1 vieillesse

Plus en détail

Employeurs de Main d oeuvre. Chiffres Clés au 1 er juillet 2015

Employeurs de Main d oeuvre. Chiffres Clés au 1 er juillet 2015 Mise à jour 20 Juillet 2015 Employeurs de Main d oeuvre Chiffres Clés au 1 er juillet 2015 Plafond de la Sécurité Sociale SMIC 01/01/2015 Année 2015 SMIC horaire 9,61 euros 38 040 euros SMIC Mensuel (151,67

Plus en détail

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015 de cotisations au 1 er janvier 2015 Tableaux n 1 : taux de droit commun Les cotisations sociales légales Assurances sociales agricoles maladie, 1 vieillesse 2 de sécurité sociale 12,80 1,80 0,75 3 13,55

Plus en détail

Employeurs de Main d oeuvre

Employeurs de Main d oeuvre Mise à jour le 30 Janvier 2014 Employeurs de Main d oeuvre Chiffres Clés au 1 er janvier 2014 Les montants et taux de couleur représentent les changements pour 2014 Plafond de la Sécurité Sociale SMIC

Plus en détail

Employeurs de Main d oeuvre

Employeurs de Main d oeuvre Mise à jour le 20 Janvier 2015 Employeurs de Main d oeuvre Chiffres Clés au 1 er janvier 2015 Les montants et taux de couleur représentent les changements pour 2015. Ils vous sont donnés sous réserve d

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.14 23/01/2014 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015 de cotisations au 1 er janvier 2015 Tableaux n 1 : taux de droit commun Les cotisations sociales légales Assurances sociales agricoles maladie, vieillesse de sécurité sociale 12,80 1,80 0,75 13,55 2,10

Plus en détail

TESA Notice additive générale

TESA Notice additive générale TESA Notice additive générale EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS DES PARTS SALARIALE ET PATRONALE (EXEMPLE)

Plus en détail

BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er janvier 2013 VALEURS DE REFERENCE COTISATIONS LEGALES DUES A LA MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE

BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er janvier 2013 VALEURS DE REFERENCE COTISATIONS LEGALES DUES A LA MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er janvier 2013 VALEURS DE REFERENCE Plafond de la Sécurité Sociale 2013 SMIC horaire au 1 er janvier 2013 Mensuel 3 086,00 Trimestre 9 258,00 9,43

Plus en détail

DÉPARTEMENT 85 COTISATIONS LÉGALES DUES À LA MUTUALITÉ SOCIALE AGRICOLE % PART ASSIETTE DES % TOTAL ASSURANCES SOCIALES ALLOCATIONS FAMILIALES

DÉPARTEMENT 85 COTISATIONS LÉGALES DUES À LA MUTUALITÉ SOCIALE AGRICOLE % PART ASSIETTE DES % TOTAL ASSURANCES SOCIALES ALLOCATIONS FAMILIALES COTISATIONS LÉGALES DUES À LA MUTUALITÉ SOCIALE AGRICOLE % TOTAL ASSIETTE DES COTISATIONS ASSURANCES SOCIALES Maladie 0,75 12,84 13,59 Salaire total Vieillesse 6,90 8,55 15,45 Salaire plafonné Vieillesse

Plus en détail

Barème des cotisations sur salaires

Barème des cotisations sur salaires SMIC HORAIRE 9.61 Cotisations Légales de bases de Sécurité Sociale MINIMUM GARANTI 3.52 SMIC MENSUEL 1 457.52 Maladie, Maternité, Invalidité, Décès Totale 12.80 0.75 Pour fiscalement domiciliés hors France,

Plus en détail

BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er Janvier 2014 VALEURS DE REFERENCE COTISATIONS LEGALES DUES A LA MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE

BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er Janvier 2014 VALEURS DE REFERENCE COTISATIONS LEGALES DUES A LA MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er Janvier 2014 VALEURS DE REFERENCE Plafond de la Sécurité Sociale 2014 SMIC horaire au 1 er janvier 2014 Mensuel 3 129,00 Trimestre 9 387,00 9,53

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU 1 er mars 2011 Le contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

Barème des cotisations sur salaires

Barème des cotisations sur salaires SMIC HORAIRE 9.61 MINIMUM GARANTI 3.52 SMIC MENSUEL 1 457.52 Tranches retraite complémentaire TB cadre = 1 à 4 plafonds TC cadre = 4 à 8 plafonds PLAFOND SECURITE SOCIALE MENSUEL 3 170.00 TA = 1 plafond

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU 1 er janvier 2008 L e contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er Janvier 2015 VALEURS DE REFERENCE COTISATIONS LEGALES DUES A LA MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE

BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er Janvier 2015 VALEURS DE REFERENCE COTISATIONS LEGALES DUES A LA MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er Janvier 2015 VALEURS DE REFERENCE Plafond de la Sécurité Sociale 2015 SMIC horaire au 1 er janvier 2015 Mensuel 3 170,00 Trimestriel 9 510,00 9,61

Plus en détail

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire SOMMAIRE 1 Assujettissement à cotisations sociales... 3 1.1 Cotisations concernées par l exemption d assiette... 3 1.2 Limites

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU 1 er janvier 2007 Les entreprises ou organismes implantés en zone de revitalisation rurale (ZRR), ainsi que certaines

Plus en détail

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires 2008 Xavier Remongin/Min.agri.fr Soutien à l emploi et au pouvoir d achat Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires Depuis le 1er octobre 2007, les employeurs agricoles qui ont

Plus en détail

MSA AUVERGNE. BAREME DES COTISATIONS SUR SALAIRE 1 er Janvier 2015 Plafond mensuel de la Sécurité Sociale SMIC horaire

MSA AUVERGNE. BAREME DES COTISATIONS SUR SALAIRE 1 er Janvier 2015 Plafond mensuel de la Sécurité Sociale SMIC horaire BAREME DES COTISATIONS SUR SALAIRE 1 er Janvier 2015 Plafond mensuel de la Sécurité Sociale SMIC horaire 3 170 9,61 Cotisations sociales légales Totalité du salaire maladie 12,80 0,75 (1) Assurances sociales

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU 1 er janvier 2009 L e contrat d avenir vise à faciliter l insertion sociale et professionnelle des bénéficiaires de l allocation de revenu

Plus en détail

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014.

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Les changements sur la feuille de paie en 2014 2014-01-03 00:00:00 Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Barèmes

Plus en détail

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes Paramètres 2015 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés Audiens Retraite Arrco Audiens Retraite Agirc Audiens prévoyance Congés Spectacles Sommaire... Les plafonds des

Plus en détail

Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2016

Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2016 Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2016 Evolutions applicables Revalorisation du SMIC au 1er janvier 2016. Taux horaire : 9.67 Brut mensuel : 1 466.62 Augmentation des plafonds

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Mars 2015 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2015 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2015 : 38040 par an (PASS) et 3170 par mois (PASS mensuel)

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

DOSSIER TAUX DES COTISATIONS LEGALES ET CONVENTIONNELLES MSA D'ARMORIQUE ANNEE 2015

DOSSIER TAUX DES COTISATIONS LEGALES ET CONVENTIONNELLES MSA D'ARMORIQUE ANNEE 2015 DOSSIER TAUX DES COTISATIONS LEGALES ET CONVENTIONNELLES MSA D'ARMORIQUE ANNEE 2015 Taux effet : 01/07/2015 Départements 22/29 Dossier mis à jour le : 30/11/2015 SMIC Valeur horaire du SMIC au 01/01/2015

Plus en détail

DOSSIER TAUX DES COTISATIONS LEGALES ET CONVENTIONNELLES MSA D'ARMORIQUE ANNEE 2016

DOSSIER TAUX DES COTISATIONS LEGALES ET CONVENTIONNELLES MSA D'ARMORIQUE ANNEE 2016 DOSSIER TAUX DES COTISATIONS LEGALES ET CONVENTIONNELLES MSA D'ARMORIQUE ANNEE 2016 Taux effet : 01/01/2016 Départements 22/29 Dossier mis à jour le : 28/01/2016 SMIC Valeur horaire du SMIC au 01/01/2016

Plus en détail

CE QUI CHANGE AU 1 er JANVIER 2015. Le SMIC mensuel brut, calculé sur la base de la durée légale de 35 heures (151,67 heures) s'établit à 1457,52

CE QUI CHANGE AU 1 er JANVIER 2015. Le SMIC mensuel brut, calculé sur la base de la durée légale de 35 heures (151,67 heures) s'établit à 1457,52 CE QUI CHANGE AU 1 er JANVIER 2015 REVALORISATION DU SMIC La revalorisation du SMIC au 1er janvier 2014 s'élève à 0,8%. Le SMIC horaire brut passe de 9,53 à 9,61 Le SMIC mensuel brut, calculé sur la base

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012 1/ La contribution patronale de la garantie frais de santé est imposable sur le revenu à effet rétroactif au 1 er Janvier 2013 dès le 1 er, plus : - 0.5% de la prévoyance patronale de l ETAM ; - 0.12%

Plus en détail

Pegase3 Seuils d exonération des retraites et prévoyance. Dernière révision le 25.07.2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.

Pegase3 Seuils d exonération des retraites et prévoyance. Dernière révision le 25.07.2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas. Pegase3 Seuils d exonération des retraites et prévoyance Dernière révision le 25.07.2005 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Le décret fixant le seuil d exonération des contributions patronales

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015 les infos DAS - n 017 23 janvier 2015 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation patronale au fonds de financement des syndicats Assurance

Plus en détail

Principaux changements

Principaux changements Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 06.15 du 15/01/15 Principaux changements Les nouveautés au 1 er janvier 2015 Nous vous présentons ci-après les principales mesures à caractère

Plus en détail

Toute modification de l accord de Participation doit faire l objet d un avenant à l accord initial conclu selon les mêmes modalités et d un dépôt à

Toute modification de l accord de Participation doit faire l objet d un avenant à l accord initial conclu selon les mêmes modalités et d un dépôt à La Participation Dispositif d épargne collectif obligatoire dans les entreprises de 50 salariés qui consiste à distribuer une partie des bénéfices annuels. 1 Champ d application La participation est obligatoire

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit on appliquer un taux de majoration

Plus en détail

Catégorie de salariés

Catégorie de salariés Catégorie de salariés Contractuellement, les catégories de salariés sont définies par le code CPN (catégorie professionnelle normalisée) et le libellé de la catégorie. Ces valeurs n étant pas connues dans

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] Le versement. transport À JOUR AU

[ Entreprise & administration ] Le versement. transport À JOUR AU [ Entreprise & administration ] Le versement transport À JOUR AU 1 er janvier 2009 Les communes ou groupement de communes de plus de 10 000 habitants sont autori sés à faire participer les employeurs de

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

POLITIQUE ET ACTION SOCIALE

POLITIQUE ET ACTION SOCIALE Madame, Monsieur, Cher adhérent, Nous vous adressons tout d abord nos vœux sincères de bonne et heureuse année 2013. Vous trouverez ci-joint, la circulaire sociale du mois de Janvier, qui récapitule les

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Nouveautés légales Décembre 2010

NOTE D INFORMATION. Nouveautés légales Décembre 2010 NOTE D INFORMATION Objet : Modification du plan de paie Nouveautés légales Décembre 2010 Sources : - Décret n 2010-1305 du 29 octobre 2010, Publié au Journal Officiel le 31 octobre 2010. - Décret n 2010-1305

Plus en détail

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015 les infos DAS n 019 27 janvier 2015 Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015 Il convient de rappeler qu un arrêté du 3 août 2011 (JO du 6 septembre 2011) a modifié l

Plus en détail

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR Janvier 2014 Votre site dédié: www.anips.fr Votre plate

Plus en détail

CABINET. Audit & Expertise Comptable.

CABINET. Audit & Expertise Comptable. CABINET Audit & Expertise Comptable. ASSURANCE COLLECTIVE Prévoyance Santé Retraite 2 1/ Prévoyance a/ Prévoyance Classique b/ Prévoyance Conventionnelle c/ Prévoyance 1,50 Cadres d/ Prestations e/ Fiscalité

Plus en détail

Loi de finance 2014 : régularisation de la réintégration fiscale

Loi de finance 2014 : régularisation de la réintégration fiscale Pégase 3 Loi de finance 2014 : régularisation de la réintégration fiscale A partir de la version 4.42.0 et 4.42.2 http://www.adpmicromegas.fr Suivi de la notice 12 décembre 2013 Création de la notice Modification

Plus en détail

Départements du Cher, du Loiret et de l Eure et Loir

Départements du Cher, du Loiret et de l Eure et Loir MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE BEAUCE CŒUR DE LOIRE Départements du Cher, du Loiret et de l Eure et Loir COTISATIONS SOCIALES DES SALARIES AGRICOLES au 1 er juillet 2014 SMIC SMG applicables au 1 er janvier

Plus en détail

Cotisations sociales : taux et assiettes des charges

Cotisations sociales : taux et assiettes des charges Fiche SOCIAL : Février 2011 Cotisations sociales : taux et assiettes des charges Introduction Les cotisations sociales sont perçues, au titre de la solidarité nationale, sur toutes les rémunérations perçues

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER Les particuliers qui ont recours à des services visés à l article L.129-1 du Code du travail, fournis par une association ou une entreprise, ou

Plus en détail

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009 Salon des services à la personne Groupe IRCEM - emplois de la famille - Entreprises privées et associations prestataires : Tout savoir sur vos obligations en matière de protection sociale Salon des services

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE Pour mieux comprendre COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE LE GOUVERNEMENT S ENGAGE L agriculture est un secteur stratégique pour l économie française et dispose d atouts considérables. Avec ses 450 000

Plus en détail

Prévoyance AUDIENS du spectacle

Prévoyance AUDIENS du spectacle Pégase 3 Prévoyance AUDIENS du spectacle Dernière révision le 26/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe... 4 Pour les cadres... 5 Pour les non-cadres intermittents...

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

P2C06 La re alisation de la paye

P2C06 La re alisation de la paye I. L organisation de la paye P2C06 La re alisation de la paye La paye s effectue chaque mois selon un calendrier strict à définir. Si la paye doit être versée le dernier jour du mois, toutes les opérations

Plus en détail

BAREME EMPLOYEUR Cotisations et Contributions Sociales au 1 er juillet 2015

BAREME EMPLOYEUR Cotisations et Contributions Sociales au 1 er juillet 2015 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE BEAUCE CŒUR DE LOIRE Départements du Cher, du Loiret et de l Eure et Loir BAREME EMPLOYEUR Cotisations et Contributions Sociales au 1 er juillet 2015 SMIC SMG applicables au

Plus en détail

COTISATIONS SUR SALAIRES MSA LORRAINE Barème au 01/01/2015

COTISATIONS SUR SALAIRES MSA LORRAINE Barème au 01/01/2015 COTISATIONS SUR SALAIRES MSA LORRAINE Barème au 01/01/2015 COTISATIONS LEGALES DUES A LA MSA ASSURANCES SOCIALES AGRICOLES (ASA) VIEILLESSE : MALADIE ACCIDENT DU TRAVAIL (voir document joint) ALLOCATIONS

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Janvier 2014 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS... 4 Eléments nationaux... 4

Plus en détail

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Il permet aux personnes handicapées d'acquérir une qualification professionnelle sanctionnée

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

AZUR PAIE. (Version 2014)

AZUR PAIE. (Version 2014) AZUR PAIE (Version 2014) AZUR Concept 3, Rue Antoine BECQUEREL ZA du Triasis 31140 LAUNAGUET Tél. : 05.61.24.65.00 Fax : 05.61.24.42.12 Site internet : www.azurconcept.fr E-mail : contact@azurconcept.fr

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE, RETRAITE ET PREVOYANCE. Conditions d exonération des charges sociales

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE, RETRAITE ET PREVOYANCE. Conditions d exonération des charges sociales PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE, RETRAITE ET PREVOYANCE Conditions d exonération des charges sociales PARTIE 1 : CONDITIONS D EXONERATION DE CHARGES SOCIALES DES REGIMES DE PREVOYANCE ET RETRAITE La

Plus en détail

Le SMIC au 1 er janvier 2016

Le SMIC au 1 er janvier 2016 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 26.15 du 24/12/15 Le SMIC au 1 er janvier 2016 Publication du décret portant relèvement du SMIC et du minimum garanti I Le relèvement du SMIC

Plus en détail

Les premiers mois d'activité

Les premiers mois d'activité Les premiers mois d'activité Créateur travailleur indépendant Pour le régime des non salariés les organismes chargés de recouvrer les cotisations dépendent directement du type d activité que vous exercez.

Plus en détail

SELECT ARDENNES! L Agence de Développement Economique. * Sous conditions

SELECT ARDENNES! L Agence de Développement Economique. * Sous conditions L Agence de Développement Economique * Sous conditions Situation géographique ouverte sur le Benelux, Savoir-faire industriel historique, en prise sur les nouvelles technologies, Dispositif quasi-unique

Plus en détail

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2010

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2010 Direction des Opérations des Ressources Humaines Direction Processus et Procédures Appui Juridque et Réglementaire Destinataires Tous services Contact MIHAILOVIC Florence Tél : 01 58 35 37 19 Fax : E-mail

Plus en détail

Newsletter Sociale AVRIL 2014

Newsletter Sociale AVRIL 2014 Newsletter Sociale AVRIL 2014 Sommaire 1. Fixation du montant de la cotisation GMP pour l année 2014 2. Taxe sur les salaires : rectificatif de l Administration 3. Annexe : Tableau récapitulatif des charges

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002

NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002 NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002 I. Charges sur salaires au 01/01/2002. A. Sécurité sociale 1) Taux et plafond Mis à part les cotisations d accidents du travail, dont le taux est révisé annuellement,

Plus en détail

MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013

MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013 MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013 SMIC (SMIC) Plafond Sécurité Sociale (PLAFOSOC) Minimum Garanti (MINGARANTI) 9.43 3086 3,49 Plafond de sécurité sociale 2013 Même si l arrêté confirmant le plafond de

Plus en détail

MODIFICATION DU CALCUL DES IJSS CONTRÔLE DES ARRÊTS MALADIE : LES DÉLAIS EN CAS DE SUSPENSION DE VERSEMENT DES IJSS

MODIFICATION DU CALCUL DES IJSS CONTRÔLE DES ARRÊTS MALADIE : LES DÉLAIS EN CAS DE SUSPENSION DE VERSEMENT DES IJSS N-Nour SEPTEMBRE 2010 MODIFICATION DU CALCUL DES IJSS Le ministère de la Santé envisage de modifier le calcul du taux des indemnités journalières de la Sécurité Sociale. Cette modification entrera en vigueur

Plus en détail

MODALITES DE PRISE EN CHARGE PARTIELLE DU TRAJET DOMICILE TRAVAIL DES AGENTS DE LA FPT

MODALITES DE PRISE EN CHARGE PARTIELLE DU TRAJET DOMICILE TRAVAIL DES AGENTS DE LA FPT Références MODALITES DE PRISE EN CHARGE PARTIELLE DU TRAJET DOMICILE TRAVAIL DES AGENTS DE LA FPT Loi n 2008-1330 du 17décembre 2008 de financement de la sécurité sociale pour 2009 (notamment son article

Plus en détail

LES COTISATIONS SOCIALES

LES COTISATIONS SOCIALES LES COTISATIONS SOCIALES LES EMPLOYEURS DE MAIN D OEUVRE MSA HAUTE-NORMANDIE JANVIER 2015 LES OBLIGATIONS MSA HAUTE-NORMANDIE LES EMPLOYEURS DE MAIN D OEUVRE JANVIER 2015 2 LES OBLIGATIONS VIS-A-VIS DU

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

Modalités de prise en charge partielle du trajet DOMICILE - TRAVAIL des AGENTS de la F.P.T. Date d'effet : 1 er janvier 2014

Modalités de prise en charge partielle du trajet DOMICILE - TRAVAIL des AGENTS de la F.P.T. Date d'effet : 1 er janvier 2014 REMUNERATION Note d'information n 14-01 du 06 janvier 2014 Modalités de prise en charge partielle du trajet DOMICILE - TRAVAIL des AGENTS de la F.P.T. Date d'effet : 1 er janvier 2014 Références - Loi

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires "incapacité, invalidité et décès"

Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires incapacité, invalidité et décès Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires "incapacité, invalidité et décès" Sur papier à en-tête de l entreprise M A., le Objet : Mise en place de garanties collectives

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités?

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités? Généralisation de la complémentaire santé contraintes ou opportunités? SOMMAIRE I - Rappel du contexte 1- Qu est que la généralisation de la complémentaire santé? 2- Quelles sont les entreprises concernées?

Plus en détail

[ Entreprise ] Le créateur «salarié» À JOUR AU

[ Entreprise ] Le créateur «salarié» À JOUR AU [ Entreprise ] Le créateur «salarié» À JOUR AU 1 er janvier 2009 V ous êtes créateur ou repreneur d entreprise. Vous exercez, au sein de l entreprise une activité «salariée»*. Votre entreprise, en tant

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

LETTRE D ACTUALITÉ SOCIALE JANVIER 2014

LETTRE D ACTUALITÉ SOCIALE JANVIER 2014 LETTRE D ACTUALITÉ SOCIALE JANVIER 2014 EXPERTISE COMPTABLE, FISCALE ET SOCIALE AUDIT - CONSEIL EDITO Toute l équipe est heureuse de vous présenter ses vœux et de vous souhaiter une excellente année 2014.

Plus en détail

LES COTISATIONS SOCIALES

LES COTISATIONS SOCIALES LES COTISATIONS SOCIALES Les Autres Contributions : CSG ET CRDS La Mutualité Sociale Agricole est chargée du recouvrement de la contribution sociale généralisée et de la contribution au remboursement de

Plus en détail

Informations importantes

Informations importantes Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014 Informations importantes Loi de Finances 2014 Suite à la parution de la Loi de Finances 2014, l article 5 modifie l imposition des cotisations de frais de santé,

Plus en détail

HEURES CONCERNEES PAR LE DISPOSITIF

HEURES CONCERNEES PAR LE DISPOSITIF COMMUNICATION SUR LA LOI EN FAVEUR DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU POUVOIR D ACHAT Source : Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat. Parue au Journal Officiel

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Guide D INFORMATION Généralisation de la complémentaire santé Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Généralisation de la complémentaire santé La loi du 14 juin

Plus en détail

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles NOTE D INFORMATION 2014/01 du 02 janvier 2014 Charges sociales 2014 SMIC 2014 - intérêts comptes courants 2013 I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles Le taux maximal d'intérêts

Plus en détail

Votre conjoint participe à l activité

Votre conjoint participe à l activité [ Profession indépendante ] Votre conjoint participe à l activité de votre entreprise À jour au 1 er janvier 2012 Vous êtes artisan, commerçant, industriel ou profession libérale, vous êtes marié ou lié

Plus en détail

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF Mot d accueil Sommaire La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF La complémentaire santé : des échéances différentes selon les métiers Harmonie Mutuelle

Plus en détail

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES 7 JANVIER 2015 BAREME DES TAUX COTISATIONS SOCIALES AU 1 ER JANVIER 2015 SMIC et Minimum garanti au 1 er janvier 2015 SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52 Plafond de l année 2015

Plus en détail

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE AG2R PREVOYANCE, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité sociale - 35, boulevard Brune

Plus en détail