Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013)"

Transcription

1 Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) I. Calcul de l effectif Salariés pris en compte dans l effectif Est considérée comme salariée, toute personne ayant reçu une rémunération, avantages en nature ou émoluments considérés au plan social comme traitements et salaires et ayant conclu un contrat de travail tacite ou exprès avec un employeur établi en France. Sont inclus dans le calcul de l effectif - Les titulaires d un contrat de travail à durée indéterminée ou déterminée, - les représentants de commerce salariés ainsi que les travailleurs à domicile, - les dirigeants de société salariés titulaires d un contrat de travail (gérants minoritaires de SARL, PDG de SA, membres du directoire de SA,...) Sont exclus du calcul de l effectif - les titulaires d un contrat d apprentissage ou de professionnalisation, (si CDD pendant la durée du contrat, si CDI non prise en compte pendant l action de professionnalisation) - les titulaires d un contrat unique d insertion initiative-emploi (CUI-CIE) dans le secteur marchand ou d un contrat unique d insertion initiative d accompagnement dans l emploi, (CUI-CAE) dans le secteur non marchand, (pendant la durée de la convention du CUI), - Les titulaires de contrats signés avant l abrogation du dispositif (contrat insertion-revenu minimum d activité, contrat d avenir...), - les intérimaires et les salariés mis à disposition au sein de l entreprise utilisatrice par une entreprise de travail temporaire, ou un groupement d employeurs ou une association intermédiaire, - les salariés habituellement à temps complet mais qui du fait d une longue maladie sont absents de l entreprise pendant toute l année et n ont pas perçu pendant cette absence de rémunération de la part de l employeur, - les élèves ou étudiants effectuant un stage en entreprise donnant lieu à la signature d une convention entre le stagiaire, l entreprise et l établissement d enseignement, - les titulaires d un contrat d insertion dans la vie sociale (CIVIS), - les intermittents du spectacle relevant de l AFDAS (excepté pour la taxe d apprentissage).

2 Calcul de l effectif L effectif calculé au 31 décembre est égal à la moyenne des effectifs déterminés chaque mois de l année civile, en tenant compte des salariés titulaires d un contrat de travail le dernier jour de chaque mois, y compris les salariés absents. Les mois au cours desquels aucun salarié n est employé ne sont pas pris en compte. Attention : lorsque l entreprise est créée en cours d année, l effectif est apprécié à la date de sa création. L année suivante, l effectif est calculé en fonction de la moyenne des effectifs de chaque mois d existence de la première année. Nombre moyen mensuel de salariés de l'année : L effectif de l entreprise est calculé chaque mois, puis le total est divisé par 12 ou par le nombre de mois où l activité est exercée, en cas de début ou de cessation d activité en cours d année. Le résultat est arrondi à l'unité inférieure. Décompte mensuel des salariés : Les salariés sous contrat à durée indéterminée à temps plein Sont pris intégralement en compte dans l effectif pour une unité chacun. Les salariés sous contrat à durée déterminée, contrat de travail intermittent, les salariés mis à la disposition de l entreprise par une entreprise extérieure travaillant dans l entreprise depuis au moins un an, ainsi que les salariés temporaires sont pris en compte au prorata de leur temps de présence au cours des 12 mois précédents, sauf s ils remplacent un salarié absent ou dont le contrat de travail est suspendu. Les salariés à temps partiel, (quelle que soit la nature du contrat) Sont pris en compte en divisant la somme totale des horaires inscrits dans leurs contrats de travail par la durée légale ou la durée conventionnelle du travail. Exemple de décompte mensuel des salariés : Calculer le nombre de salariés titulaires d un contrat de travail le dernier jour du mois. Nombre de salariés titulaires d un contrat de travail, le dernier jour du mois 8 salariés 3 salariés CDI temps complet 3 salariés 3 salariés CDD temps complet dont 2 salariés remplacent un salarié absent 2 salariés temps partiels 30 heures semaines soit 130 h/mois à rapporter sur l horaire mensuel de l entreprise (151 heures ou 169 heures, ici sur la base de 151h) 1 salarié 1,72 salarié TOTAL effectif mensuel 5,72 salariés arrondi à 5 Ce calcul est à répéter chaque mois. Pour trouver l effectif moyen de l année, il faut alors d additionner le nombre de salariés de chaque mois et diviser le résultat par 12, ou par le nombre de mois où l activité est exercée. Le Fafih vous propose une aide au calcul de votre décompte mensuel des salariés.

3 Franchissement de seuils Un dispositif de lissage existe pour les entreprises qui ont franchi le seuil de 10 ou de 20 salariés. Passage de moins de 10 salariés à moins de 20 salariés Principe de 2011 à 2014 (régime de lissage sur 5 ans) Les entreprises qui, en raison de l accroissement de leur effectif, atteignent ou dépassent pour la première fois l effectif de 10 salariés, restent soumises pour l année en cours et les deux années suivantes à l obligation de participation des entreprises de moins de 10 salariés. Les quatrième et cinquième années suivantes, les entreprises bénéficient du dispositif de lissage prévu en cas de franchissement de seuil de 10 salariés ,60 % 0,15 % 0,75% ,40 % 0,15 % 0,55 % ,40 % 0,15 % 0,55 % ,40 % 0,15 % 0,55 % Dérogation pour les entreprises qui ont franchi le seuil de 10 salariés en 2009 ou 2010 Les entreprises restent soumises pour l année en cours et les deux années suivantes à l obligation de participation des entreprises de moins de 10 salariés. Elles bénéficient du dispositif de lissage prévu en cas de franchissement de seuil de 10 salariés, pendant les 3 années suivantes. Exemples de franchissement du seuil de 10 salariés à moins de 20 salariés ,80 % 0,15 % 0,95 % ,70 % 0,15 % 0,85 % Attention : Les entreprises contribuent directement au taux de 1,05 % si elles atteignent ou franchissent le seuil de 10 : - l année de leur création ou la première année de leur activité, - ou en cas d accroissement de l effectif dû à la reprise ou à l absorption d une entreprise ayant employé 10 salariés ou plus au cours de l une des 3 années précédentes.

4 Nouveau principe à partir de 2015 : L entreprise bénéficiera d un gel puis d un lissage du taux de sa contribution établi de la façon suivante : - Année N de franchissement du seuil : 0,55 % - Année N + 2 : 0,55 % - Année N + 3 : 0,55 % - Année N + 4 : 0,70 % - Année N + 5 : 0,95 % - Année N + 6 : 1 %. Passage de moins de 20 salariés à 20 salariés et plus Principe en 2013 et 2014 Les entreprises qui, en raison de l accroissement de leur effectif, atteignent ou dépassent au titre d une année, pour la première fois, l effectif de 20 salariés bénéficient d un abattement de taux pendant deux ans. Exemples de franchissement du seuil de 20 salariés ,90 % 0,35 % 1,25 % ,90 % 0,20 % 1,10 % Pour information : en 2015, dans le cadre de la contribution unique de 1% de la masse salariale brute (0, 8% pour les entreprises gérant elles-mêmes le CPF), le seuil de 20 salariés et plus est supprimé. De ce fait, les effets en matière de franchissement de seuil disparaissent. Dérogation pour les entreprises qui ont franchi le seuil de 20 salariés entre 2009 et 2012 Les entreprises qui, en raison de l accroissement de leur effectif, atteignent ou dépassent pour la première fois l effectif de 20 salariés, restent soumises pour l année en cours et les deux années suivantes à l obligation de participation des entreprises de 10 salariés et plus à moins de 20 salariés. Elles bénéficient du dispositif de lissage prévu en cas de franchissement de seuil de 20 salariés, pendant les 3 années suivantes. Exemples de franchissement du seuil de 20 salariés ,90 % 0,40 % 1,30 % ,90 % 0,30 % 1,20% ,90 % 0,20 % 1,10 % ,90 % 0,15 % 1,05 %

5 Attention : Les entreprises contribuent directement au taux de 1,60 % si elles atteignent ou franchissent le seuil de 20 salariés : - l année de leur création ou la première année de leur activité, - ou en cas d accroissement de l effectif dû à la reprise ou à l absorption d une entreprise ayant employé 10 salariés ou plus au cours de l une des 3 années précédentes. Cas particuliers : 1. Passage successif ou simultané des seuils de 10 et de 20 salariés Principe jusqu en 2007 et de 2013 à 2014 Les entreprises dont l effectif : - atteint ou dépasse l effectif de 20 salariés pendant la période durant laquelle elles bénéficient du dispositif de lissage prévu en cas de franchissement du seuil de 10 salariés, - ou dépasse au titre de la même année le seuil de 10 salariés et celui de 20 salariés bénéficient successivement des dispositifs de lissage liés, en fonction de l année, au franchissement du seuil de 10 et plus à moins de 20 salariés puis, à celui de 20 salariés et plus. (article L du code du travail) Franchissement en 2007 du seuil de 10 et de 20 salariés : Année de franchissement Plan de formation 0,40% 0,40% 0,40% 0,60% 0,80% 0,90% 0,90% 0,90% Professionnalisation 0,15% 0,15% 0,15% 0,15% 0,15% 0,20% 0,35% 0,50% Total (avec CIF) 0,55% 0,55% 0,55% 0,75% 0,95% 1,20% 1,40% 1,60% Dérogation pour les années 2008, 2009, 2010, 2011, 2012 Les entreprises dont l effectif atteint ou dépasse l effectif de 20 salariés pendant la période durant laquelle elles bénéficient du dispositif de lissage prévu en cas de franchissement du seuil de 10 salariés en 2008, 2009, 2010, 2011 ou 2012 se voient appliquer le dispositif de lissage prévu en cas de franchissement du seuil de 20 salariés à compter de l année où ils atteignent ou dépassent ce seuil. Les entreprises qui atteignent ou dépassent au titre de la même année le seuil de 10 salariés et celui de 20 salariés se voient appliquer le dispositif de lissage prévu en cas de franchissement du seuil de 20 salariés (Loi du 4 août 2008, modifiée par la loi n du 28 décembre 2011 (JO du 29))

6 Franchissement en 2008 du seuil de 10 et de 20 Année franchissement Plan de formation 0,90% 0,90% 0,90% 0,90% 0,90% 0,90% 0,90% Professionnalisation 0,15% 0,15% 0,15% 0,20% 0,30% 0,40% 0,50% Total (avec CIF) 1,05% 1,05% 1,05% 1,15% 1,30% 1,45% 1,60% 2. Les fluctuations d'effectif : Lorsqu'une entreprise redescend sous le seuil de 10 ou de 20 salariés, on considère que l'application du dispositif de lissage est suspendue. En revanche, lorsqu'elle franchit à nouveau le seuil de 10 ou 20 salariés avant l'achèvement de la période de lissage, elle reprend le dispositif de lissage là où il s'était interrompu.

7 II. Assiette des contributions à la formation professionnelle Base de participation : la masse salariale annuelle brute. Il s agit des montants bruts des salaires soumis aux cotisations sociales payés entre le 1er et le 31 décembre Sont inclus l assiette de participation : - les salaires ou gain, les primes, les indemnités, les gratifications et les autres avantages en argent ou en nature y compris les pourboires, - les salaires des personnes en contrat de professionnalisation - les salaires des personnes en contrat d'apprentissage, pour les entreprises de plus de 10 salariés, après déduction d'une fraction de 11% du salaire exonéré des charges sociales - les gratifications de stages lorsqu'elles sont soumises à cotisations, - les indemnités de congés payés, le 13ème mois, certaines primes, - les contributions de l'entreprise au financement des allocations spécifiques de conversion (sauf si l'entreprise est en redressement judiciaire ou en liquidation judiciaire), - la contribution patronale et celle due CE aux chèques vacances, - les prestations familiales versées par l'employeur,* - les allocations de chômage partiel versées par l'employeur en exécution d'accords d'entreprise ou à titre bénévole, - la rémunération des VRP multicartes, - les indemnités versées à l'occasion de la rupture du contrat de travail, - les sommes versées par l'entreprise en application d'un plan épargne d'entreprise, - les salaires des expatriés. Sont exclus de l'assiette : - les salaires versés aux apprentis pour les entreprises de moins de 11 salariés, - les salaires des bénéficiaires de contrat emploi solidarité (CES), - l'allocation de formation versée aux salariés ayant suivi des heures de formation hors temps de travail, - les sommes ayant le caractère de dommages et intérêts - la part contributive des employeurs à l'acquisition des titres restaurant, - le remboursement des frais professionnels réels ou forfaitaires, sauf pour les frais payés à des dirigeants salariés, - la prime légale de transport, - les sommes versées dans le cadre de la participation ou intéressement aux bénéfices de l'entreprise, - les indemnités de départ volontaire dans le cadre de mesures collectives de réduction des effectifs, - les salaires versés aux intermittents du spectacle qui font l'objet d'un versement à la formation professionnelle continue à part à l'afdas, (excepté pour la taxe d apprentissage) - les honoraires, - les vacations horaires servies aux sapeurs pompiers volontaires.

Notice Taxe d apprentissage. Notice Formation professionnelle. Part des centimes additionnels affectée par les CCI 14.

Notice Taxe d apprentissage. Notice Formation professionnelle. Part des centimes additionnels affectée par les CCI 14. Notice Taxe d apprentissage Effectif annuel moyen 2 Taxe Brute 2 Contribution Supplémentaire à l Apprentissage (CSA) 2 Déduction des frais de stages 3 Apprentis sous contrat au 31-12-2014 3 Souhaits d

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 2015 Réforme de la Taxe d Apprentissage SERVITAXE Des experts à votre écoute SERVITAXE TAXE 0800 94 66 99 contact@servitaxe,org servitaxe@compagnons-du-devoir.com GUIDE PRATIQUE

Plus en détail

Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs

Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs de métropole et des départements d outre-mer

Plus en détail

Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce

Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls les employeurs de métropole des greffes des Tribunaux de Commerce (à l exclusion des

Plus en détail

Notice : Cotisations cabinets médicaux

Notice : Cotisations cabinets médicaux Notice : Cotisations cabinets médicaux Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs des cabinets médicaux sont concernés par ces cotisations. Réglez vos cotisations à

Plus en détail

Notice : Cotisations cabinets d avocats

Notice : Cotisations cabinets d avocats Notice : Cotisations cabinets d avocats Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs de métropole et des départements d outre-mer des cabinets d avocats, ainsi que les

Plus en détail

Les modalités de prise en compte des salariés pour déterminer l effectif de l entreprise sont définies comme suit :

Les modalités de prise en compte des salariés pour déterminer l effectif de l entreprise sont définies comme suit : N 50528 # 16 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES N 2483-NOT-SD NOTICE D AIDE À LA RÉDACTION DE LA DÉCLARATION N 2483 OU N 2483-K RELATIVE À LA PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA

Plus en détail

Réduction dite 'Fillon'

Réduction dite 'Fillon' Réduction dite 'Fillon' La réduction générale des cotisations dite «Fillon» est calculée en fonction de la rémunération brute annuelle du salarié. Le calcul du coefficient prend en compte la valeur du

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

Le versement transport (VT)

Le versement transport (VT) Le versement transport (VT) Textes de référence : Articles L2333-64 et L2531-2 du code général des collectivités territoriales Lettre circulaire Acoss n 2006-116 du 9 novembre 2006 Lettre circulaire Acoss

Plus en détail

Participation des entreprises à la formation professionnelle continue

Participation des entreprises à la formation professionnelle continue 17 février 2011 N 2011-4441 Participation des entreprises à la formation professionnelle continue Toute entreprise est tenue de contribuer à la formation professionnelle de ses salariés à hauteur d'un

Plus en détail

Effectif de l entreprise TA et FPC

Effectif de l entreprise TA et FPC Décompte des effectifs de l entreprise Contribution supplémentaire à l apprentissage et Formation Professionnelle continue Les effectifs des entreprise déterminent des obligations pour les entreprises

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] Le versement. transport À JOUR AU

[ Entreprise & administration ] Le versement. transport À JOUR AU [ Entreprise & administration ] Le versement transport À JOUR AU 1 er janvier 2009 Les communes ou groupement de communes de plus de 10 000 habitants sont autori sés à faire participer les employeurs de

Plus en détail

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres.

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres. «Effectif de l entreprise CSA et FPC» Décompte des effectifs de l entreprise pour le calcul du taux de la Contribution supplémentaire à l apprentissage et de contribution Formation Professionnelle continue

Plus en détail

LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR)

LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR) LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR) Les zones de revitalisation rurale Les entreprises implantées en zone de revitalisation rurale (ZRR), ainsi que les organismes d'intérêt général implantés en ZRR

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS Toute entreprise doit participer au financement de la formation professionnelle des salariés. La CCNS prévoit une répartition des sommes

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 au développement de la formation professionnelle continue des entreprises de 10 salariés et plus Pour les entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics

Plus en détail

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) La réduction des cotisations patronales À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 La réduction

Plus en détail

Nombre d heures de formation en 2006 y compris les salariés ayant bénéficié d un DIF, d un bilan de compétence ou d une VAE. Se reporter à la notice

Nombre d heures de formation en 2006 y compris les salariés ayant bénéficié d un DIF, d un bilan de compétence ou d une VAE. Se reporter à la notice N 11168 * 09 Formulaire obligatoire en vertu des art. 235 ter J et 235 ter K du CGI et L 951-2 à L 951-12 du Code du travail et art. 27 de la loi 90-613 du 12 juillet 1990 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ATTENTION Cette fiche est du niveau BEP : - elle ne traite que des cas de salariés mensualisés; - elle ne traite pas les problèmes de réductions de cotisations de la loi

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 au développement de la formation professionnelle continue des entreprises de 10 salariés et plus Pour les entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial Dois-je organiser des élections? Quelles entreprises Délégué du personnel - Les employeurs de droit privé Comité d entreprise Délégation unique du personnel - Les établissements publics à caractère industriel

Plus en détail

Formation Professionnelle Continue 2014. Des experts à votre écoute TAXE 0820025565 SERVITAXE TAXE. servitaxe@compagnons-du-devoir.

Formation Professionnelle Continue 2014. Des experts à votre écoute TAXE 0820025565 SERVITAXE TAXE. servitaxe@compagnons-du-devoir. Formation Professionnelle Continue 2014 SERVITAXE Des experts à votre écoute TAXE SERVITAXE TAXE 0820025565 contact@servitaxe,org servitaxe@compagnons-du-devoir.com GUIDE PRATIQUE Depuis les s 1970, la

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 au développement de la formation professionnelle continue des entreprises de 10 salariés et plus Pour les entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics

Plus en détail

LES COTISATIONS SOCIALES

LES COTISATIONS SOCIALES LES COTISATIONS SOCIALES Les Autres Contributions : CSG ET CRDS La Mutualité Sociale Agricole est chargée du recouvrement de la contribution sociale généralisée et de la contribution au remboursement de

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après.

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après. Crédit d Impôt Compétitivité et Emploi (CICE) : Base de calcul et Montant N hésitez pas à consulter la circulaire ci-jointe intitulée «CICE COMMENT L OBTENIR» celle-ci vous informant sur les modalités

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

Septembre. Les rémunérations dépassant 4 fois le plafond de sécurité sociale applicable soit 12 344 euros pour 2013.

Septembre. Les rémunérations dépassant 4 fois le plafond de sécurité sociale applicable soit 12 344 euros pour 2013. Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour l embauche en CDD Depuis le 1 er Juillet 2013 le taux de la contribution patronale d assurance chômage a été modifié en cas d embauche d

Plus en détail

LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI 1 CUI -CAE

LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI 1 CUI -CAE LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI 1 CUI -CAE Issu de la loi sur le revenu de solidarité de décembre 2008, le Contrat Unique d Insertion (CUI) est entré en vigueur au

Plus en détail

4ème trimestre 2014 APPRENTIS CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) Paiement des cotisations au plus tard le 16 février 2015

4ème trimestre 2014 APPRENTIS CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) Paiement des cotisations au plus tard le 16 février 2015 Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 4ème trimestre 2014 V ous recevez votre déclaration

Plus en détail

Comment remplir la déclaration

Comment remplir la déclaration GUIDE MÉTHODOLOGIQUE Comment remplir la déclaration 2483 PARTICIPATION AU DÉVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE ENTREPRISES DE 10 SALARIÉS ET PLUS M a r s 2 0 1 2 Introduction Déclaration

Plus en détail

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015 les infos DAS n 019 27 janvier 2015 Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015 Il convient de rappeler qu un arrêté du 3 août 2011 (JO du 6 septembre 2011) a modifié l

Plus en détail

Règle du CIF. Qu'est-ce que le Congé Individuel de Formation (CIF)? Cette formation vous permet. Conditions pour en bénéficier

Règle du CIF. Qu'est-ce que le Congé Individuel de Formation (CIF)? Cette formation vous permet. Conditions pour en bénéficier Qu'est-ce que le Congé Individuel de Formation (CIF)? Règle du CIF C'est un droit d'absence de l'entreprise, financé par le Fongecif, accordé sous certaines conditions, vous permettant de suivre la formation

Plus en détail

Exonération de cotisations : Lodéom

Exonération de cotisations : Lodéom de cotisations : Lodéom Textes de référence Loi n 2008-1425 du 27 décembre 2008 de finances pour 2009 Loi n 2009-594 du 27 mai 2009 pour le développement économique des outre-mer (Lodéom) Décrets n 2009-1743

Plus en détail

Participation des employeurs agricoles à l effort de construction (PEECA)

Participation des employeurs agricoles à l effort de construction (PEECA) Participation des employeurs agricoles à l effort de construction (PEECA) Jusqu ici les employeurs agricoles étaient exonérés de la participation obligatoire des employeurs à l effort de construction (art.53

Plus en détail

Comment remplir la déclaration. Guide Méthodologique. Janvier 2008. Participation au développement de la formation professionnelle continue

Comment remplir la déclaration. Guide Méthodologique. Janvier 2008. Participation au développement de la formation professionnelle continue Guide Méthodologique Comment remplir la déclaration 2483 Participation au développement de la formation professionnelle continue entreprises de 10 salariés et plus Janvier 2008 Introduction Déclarations

Plus en détail

BIC Réductions et crédits d'impôt Crédits d'impôt Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi Détermination du crédit d'impôt

BIC Réductions et crédits d'impôt Crédits d'impôt Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi Détermination du crédit d'impôt Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-RICI-10-150-20-20130304 DGFIP BIC Réductions et crédits d'impôt Crédits

Plus en détail

Le financement de la formation

Le financement de la formation Le financement de la formation Définition, dispositifs, organismes Ecoles-entreprises.com, un site de : Le financement de la formation continue Le taux de participation varie selon la taille et la nature

Plus en détail

1. Les entreprises et salariés concernés

1. Les entreprises et salariés concernés 5-B-2 LE CHÔMAGE PARTIEL Le chômage partiel est un dispositif qui permet de maintenir le contrat de travail des salariés. Le chômage partiel permet d aider les entreprises momentanément en difficultés

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122 PARIS, le 24/10/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122 OBJET : Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et

Plus en détail

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations Fiche pratique RCAA 26, complète Rédacteurs : Laurence Nicolas, Betty Sanchez Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations La présente fiche pratique a pour objet de faire le point, sous

Plus en détail

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Avertissement : nous sommes dans l attente de plusieurs textes réglementaires

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015 les infos DAS - n 017 23 janvier 2015 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation patronale au fonds de financement des syndicats Assurance

Plus en détail

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 A/ Préambule La loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2012 modifie le mode de calcul de la réduction

Plus en détail

Les différentes couleurs attribuées à chaque partie vous aident à vous repérer dans la documentation.

Les différentes couleurs attribuées à chaque partie vous aident à vous repérer dans la documentation. Fiche conseil gratuite n 1 Obligation légale et versements aux OPCA À combien s élève la contribution à la formation professionnelle continue? Référence Internet FPR.02.1.010 Les différentes couleurs attribuées

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 4 L-2-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 4 L-2-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 4 L-2-12 FISCALITE DIRECTE DES ENTREPRISES. TAXES DIVERSES DUES PAR LES ENTREPRISES. CONTRIBUTION SUPPLEMENTAIRE A L APPRENTISSAGE

Plus en détail

Charges sociales : assiettes et taux de cotisation

Charges sociales : assiettes et taux de cotisation Charges sociales : assiettes et taux de cotisation Taux des cotisations sociales sur salaire, en vigueur en juillet 2012 (cadres et non-cadres). Charges sur salaire depuis le 1er janvier 2012 - Barème

Plus en détail

SALARIES EMBAUCHES OU DEBAUCHES EN COURS DE TRIMESTRE

SALARIES EMBAUCHES OU DEBAUCHES EN COURS DE TRIMESTRE Branche Recouvrement 4 RUE DU GENERAL MANGIN BP L5 98849 NOUMEA CEDEX NOUVELLE-CALEDONIE RIDET N 112615-001 TEL./ FAX. : (687) 25.58.09 NOTICE EXPLICATIVE des règles de détermination des assiettes proratisées

Plus en détail

Cotisations sociales : taux et assiettes des charges

Cotisations sociales : taux et assiettes des charges Fiche SOCIAL : Février 2011 Cotisations sociales : taux et assiettes des charges Introduction Les cotisations sociales sont perçues, au titre de la solidarité nationale, sur toutes les rémunérations perçues

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA FORMATION PROFESSIONNELLE À L EMPLOI ET LA DÉMOCRATIE SOCIALE IMPACTANT LES MISSIONS SOCIALES DES CABINETS Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-Experts

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

EXONERATIONS. Employeur concerné

EXONERATIONS. Employeur concerné EXONERATIONS Type d exonération Intitulé de Caractéristiques de Allégements généraux sur les bas salaires et en 1. Exonération Fillon Réduction dégressive des faveur de la RTT et du temps partiel sociale

Plus en détail

Profession libérale>vos salariés>vos salariés - Vos cotisations>infos pratiques

Profession libérale>vos salariés>vos salariés - Vos cotisations>infos pratiques Infos pratiques Base de calcul Eléments soumis à cotisations Toutes les sommes et avantages attribués en contrepartie ou à l'occasion du travail sont soumis à cotisations tels que : - les salaires et assimilés,

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

Les congés payés. Synthèse

Les congés payés. Synthèse Les congés payés Synthèse Tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur. Chaque mois de travail ouvre droit à un congé de 2,5 jours ouvrables. C est l employeur qui organise,

Plus en détail

B. DELON & Associés Société d expertise comptable et de commissariat aux comptes

B. DELON & Associés Société d expertise comptable et de commissariat aux comptes B. DELON & Associés Société d expertise comptable et de commissariat aux comptes NOTE TECHNIQUE Décompte du seuil d effectif Délégués du personnel Seuils d effectif 11 ou 50 salariés Principe En matière

Plus en détail

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi)

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) Financement de poste CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) DÉFINITION ET OBJECTIFS Le Contrat Unique d'insertion est décliné en CUI-CIE pour le secteur marchand ou

Plus en détail

Vous pouvez remplacer votre déclaration au format papier par une déclaration dématérialisée.

Vous pouvez remplacer votre déclaration au format papier par une déclaration dématérialisée. Vous trouverez ci-dessous les informations nécessaires pour remplir votre formule de versement du trimestre en cours. Sommaire Partie Sécurité Sociale 1 - La contribution sociale généralisée (CSG) et la

Plus en détail

CHARGES SOCIALES ET FISCALES PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE AU 1 E JANVIER 2015 1/ SALARIÉ PERMANENT

CHARGES SOCIALES ET FISCALES PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE AU 1 E JANVIER 2015 1/ SALARIÉ PERMANENT 1 CHARGES SOCIALES ET FISCALES PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE AU 1 E JANVIER 2015 1/ SALARIÉ PERMANENT TAUX CHARGES % Salarié % Employeur % Total 1/ COTISATIONS MENTIONNEES SUR LE BULLETIN DE PAIE ASSIETTE

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU 1 er janvier 2007 Les entreprises ou organismes implantés en zone de revitalisation rurale (ZRR), ainsi que certaines

Plus en détail

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015 Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 2ème trimestre 2015 V ous recevez votre déclaration

Plus en détail

CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI

CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI Dans le cadre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi, l article 66 de la loi n 2012-1510 du 29 décembre 2012 de finances rectificative

Plus en détail

de l employeur Les principales formalités À jour au 1 er janvier 2014

de l employeur Les principales formalités À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Les principales formalités de l employeur À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 VOUS ÊTES

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 17 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE Supplément au N 3 Février 2012 Ce supplément

Plus en détail

BIC - Réductions et crédits d'impôt - Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi - Détermination du crédit d'impôt

BIC - Réductions et crédits d'impôt - Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi - Détermination du crédit d'impôt Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-RICI-10-150-20-20150701 DGFIP BIC - Réductions et crédits d'impôt -

Plus en détail

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle les infos DAS - n 035 12 février 2015 La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle Le 26 janvier 2015, les partenaires sociaux ont conclu une nouvelle convention relative

Plus en détail

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS.

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS. TABLEAU DES ASSIETTES DE. B : brut BF : base forfaitaire RUBRIQUE DE PAIE Salaires Salaires ou appointements mensuels 13 ème mois donné pour l'année entière période de travail et période de congés confondus

Plus en détail

RH PAYE version 5.18f standard 4.10

RH PAYE version 5.18f standard 4.10 RH PAYE version 5.18f standard 4.10 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Nous vous rappelons la nécessité de procéder à des sauvegardes régulières

Plus en détail

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles NOTE D INFORMATION 2014/01 du 02 janvier 2014 Charges sociales 2014 SMIC 2014 - intérêts comptes courants 2013 I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles Le taux maximal d'intérêts

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Objectif du contrat d apprentissage Acquérir une formation générale à la fois théorique et pratique, reconnue par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation

Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation Août 2014 Table des matières 1. Le régime d apprentissage jeune

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social Le forfait social Textes de référence : Articles L137-15 à L. 137-17 du Code de la Sécurité sociale créés par l article 13 de la loi n 2008-1330 du 17 décembre 2008 de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE AOUT 2012

ACTUALITES DE LA PAYE AOUT 2012 ACTUALITES DE LA PAYE AOUT 2012 ADOPTION PAR LE PARLEMENT DE LA DEUXIEME LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012... 2 Abrogation de la «TVA SOCIALE» :... 2 Hausse du forfait social :... 3 Heures supplémentaires

Plus en détail

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production Formation co-financée par le Fonds Social Européen Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production en apprentissage ou en contrat de professionnalisation en 12 ou 24 mois Diplôme de l Education Nationale

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel L FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel Site Internet : www.propaye.net Une paie particulière : celle des salariés à temps partiel Quel employeur ne compte pas de salariés à temps partiel? Presque

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés

FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés Les employeurs peuvent conclure sous certaines conditions des contrats aidés pour lesquels l embauche et l accompagnement sont encadrés et appuyés financièrement

Plus en détail

ANNEXE A LA LETTRE GENERALE N DEPA-2015-011 DU 26/02/15 COTISATIONS SOCIALES DUES POUR LES APPRENTIS EN 2015 SOMMAIRE

ANNEXE A LA LETTRE GENERALE N DEPA-2015-011 DU 26/02/15 COTISATIONS SOCIALES DUES POUR LES APPRENTIS EN 2015 SOMMAIRE ANNEXE A LA LETTRE GENERALE N DEPA-2015-011 DU 26/02/15 COTISATIONS SOCIALES DUES POUR LES APPRENTIS EN 2015 SOMMAIRE 1. ASSIETTE DES COTISATIONS... 2 1.1. L assiette des cotisations vieillesse de base...2

Plus en détail

FICHE OBLIGATIONS LEGALES

FICHE OBLIGATIONS LEGALES FICHE OBLIGATIONS LEGALES L article 99 de la loi n 2010-1330 du 9 novembre 2 010 portant réforme des retraites a instauré, à compter du 1 er janvier 2012, pour les entreprises dont l effectif est au moins

Plus en détail

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation?

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? LES STAGIAIRES 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? La loi relative à l enseignement supérieur a défini enfin ce qu est un stage en milieu professionnel: il s agit d une «période

Plus en détail

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal)

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal) Régimes social et fiscal des indemnités de rupture du contrat de travail au 1 er janvier 2012 Indemnité compensatrice de préavis, de congés payés, de RTT non pris ; indemnité de non-concurrence Assujettie

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE Pour mieux comprendre COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE LE GOUVERNEMENT S ENGAGE L agriculture est un secteur stratégique pour l économie française et dispose d atouts considérables. Avec ses 450 000

Plus en détail

Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés

Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés En résumé A compter du 1 er janvier 2009 : Tous les employeurs de France (et non plus seulement les employeurs employant des

Plus en détail

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS 268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 TABLEAU DES ASSIETTES DE TAUX : Congés Payés 20,70 % Prévention

Plus en détail

RH PAYE version 5.18h standard 4.12

RH PAYE version 5.18h standard 4.12 RH PAYE version 5.18h standard 4.12 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Nous vous rappelons la nécessité de procéder à des sauvegardes régulières

Plus en détail

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2010

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2010 Direction des Opérations des Ressources Humaines Direction Processus et Procédures Appui Juridque et Réglementaire Destinataires Tous services Contact MIHAILOVIC Florence Tél : 01 58 35 37 19 Fax : E-mail

Plus en détail

18/10/2015 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK BORDEREAU DE DÉCLARATION URSSAF TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/

18/10/2015 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK BORDEREAU DE DÉCLARATION URSSAF TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ 18/10/2015 5.6 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK BORDEREAU DE DÉCLARATION URSSAF TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Bordereau de déclaration URSSAF Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages

Plus en détail

la participation de l employeur est assujettie à la CSG et à la CRDS sans abattement :

la participation de l employeur est assujettie à la CSG et à la CRDS sans abattement : COTISATION / IMPOSITION Le dispositif de la protection sociale complémentaire ne prévoit pas d exonération de charges; la participation des employeurs (relevant des «aides à la personnes») est considérée

Plus en détail