DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)"

Transcription

1 Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation Professionnelle et à l Innovation - DEEFI -

2 DONNEES DE CADRAGE - I- CONTEXTE DEMOGRAPHIQUE, ECONOMIQUE ET SOCIAL Page 2

3 Données de cadrage - Population active ayant un emploi & lieu de travail- Répartition de la population active de Seine-Saint-Denis ayant un emploi selon lieu de travail en 2010 Autres départements + Val d'oise Etranger 4,7% (31056) 2,1% (13 644) Val De Marne 6,3% (41256) Paris 31,1 ( ) Source :Insee, DADS 2010 Seine et Marne 4,7% (30492) Seine-Saint-Denis 38,1% (249396) Haut De Seine 9,9% (64 560) Essonne 1,5% (9 948) Yvelines 1,6% (10680) Page 3

4 100% 80% 60% 40% 20% 0% Données de cadrage - Évolution des populations au lieu de résidence & CSP - Evolution de la population francilien âgée de 15 à 64 ans selon les territoires & les CSP entre 1999/ ,4 20,1 23,9 23,6 22,1 19,7 20,6 18,8 22,4 18,9 20,1 24,7 4,2 4,5 5,8 5,9 5,6 5,3 5,6 5,6 5,4 6,9 6,0 8,8 7,7 9,4 7,4 11,1 13,2 11,8 12,9 15,8 16,8 14,6 16,8 19,7 18,4 18,1 20,4 20,5 22,6 21,6 21,9 17,8 22,2 24,8 20,9 17,1 25,3 20,5 19,8 19,5 18,1 18,6 20,9 19,0 17,4 32,5 16,9 14,9 25,8 15,4 15,4 19,9 22,8 17,0 6,7 9,3 12,1 15,5 8,1 10,9 4,4 0,0 0,0 3,6 0,0 3,4 0,0 3,3 0,1 3,7 0,1 3,3 0,0 3,7 0,0 3,4 0,2 3,5 4,3 0,2 3,2 4,1 1,6 1, Paris Seine-Saint-Denis IDF Petite couronne Grande couronne France Source :Insee, données harmonisées recensement, Agriculteurs Artisans-Commerçants-Chefs d'entreprises Cadres et professions intellectuelles supérieures Professions intermédiaires Employés Ouvriers Anciens actifs Inactifs et chômeurs n'ayant jamais travaillé Page 4

5 Données de cadrage - Évolution de l emploi salarié au lieu de travail & CSP - 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Evolution de la structure de l'emploi salarié francilien selon les territoires & les CSP en 10,9 9,9 32,3 24,4 27,1 26,4 25,6 33,3 24,2 28,1 25,8 16, ,6 16,7 14,0 14,7 11,6 27,1 29,4 26,8 25,8 26,4 27,0 26,6 27,2 22,6 22,6 28,3 26,3 5,3 4,8 5,8 4,9 5,3 4,6 4,7 0,0 0,1 0,0 0,0 0,2 0,1 0,0 3,9 5,6 4,9 0,1 0,4 0,3 23,9 26,6 33,9 21,6 18,4 28,9 26,3 28,3 27,4 17,3 20, Paris Seine-Saint-Denis IDF Petite couronne Grande couronne Source :Insee, données harmonisées recensement, Agriculteurs Cadres et professions intellectuelles supérieures Employés Artisans-Commerçants-Chefs d'entreprises Professions intermédiaires Ouvriers Page 5

6 Données de cadrage - Évolution de l emploi salarié privé Evolution de l'emploi salarié privé dans les territoires de l'ïle de France entre 1999 et 2012, en indice base 100 : ,5 Source :Insee , ,3 107, , Paris Seine-Saint-Denis Petite couronne Grande couronne Ile-de-France Page 6

7 Données de cadrage - Évolution du taux de chômage - Evolution du taux de chômage localisé dans les départements franciliens du 4ème trimestre 2000 au 3ème trimestre ,5 13,5 13,30 12,5 11,5 10,5 10,9 10,3 11,3 12,6 12,8 12,6 11,3 10,1 11,7 11,6 11,8 12,7 10,50 9,5 8,5 7,5 6,5 7 9,7 9,20 9,10 8,90 8,40 8,10 7,50 5,5 4,5 2000T4 2001T4 2002T4 2003T4 2004T4 2005T4 2006T4 2007T4 2008T4 2009T4 2010T4 2011T4 2012T4 2013T3 Paris Seine-et-Marne Yvelines Essonne Hauts-de-Seine Seine-Saint-Denis Val-de-Marne Val-d'Oise Ile-de-France France métropolitaine Source : Insee Page 7

8 Données de cadrage - Revenu de Solidarité Active (RSA) : nombre d allocataires pour 1000 personnes âgées de 15/64 ans - Evolution comparée du nombre d'allocataires pour 1000 personnes âgées de ans dans les départements franciliens entre décembre 2009 et septembre , , ,4 64,1 46,7 60,3 66,6 59,3 58,5 42,5 40,8 36,1 47,8 45,9 29,5 28,8 34,4 44,1 23,1 35,0 0 Seine-Saint- Denis Val-de-Marne Paris France métropolitaine Marne Essonne IDF Val-d'Oise Seine-et- Hauts-de- Seine Yvelines Nb alloc RSA pour 1000 personne de ans en decembre 2009 Nb alloc RSA pour 1000 personne de ans en septembre 2013 CAF, sept 2013 Page 8

9 Enquête II- Objectif et Méthodologie Page 9

10 Objectifs et Méthodologie L enquête a concerné les établissements privés ayant entre 6 et 199 salariés. Les 3 critères de représentativité ayant permis de constituer l échantillon sont les suivants : Taille de l établissement Secteur d activité Zone d activité L enquête s est déroulée du 01 juin au 09 Août 2013, mais les questions portent sur les mouvements ayant eu lieu en Page 10

11 Objectifs et Méthodologie Cerner les mouvements d emploi sur le territoire départemental ➀ Quel type d entreprise privée (ayant entre 6 et 199 salariés) embauche en Seine- Saint-Denis? ➁ Quel est le profil type des salariés recherchés par les établissements privés qui embauchent en Seine-Saint-Denis? ➂ Page 11

12 Enquête III- Les effectifs salariés au 31 /12/212 Page 12

13 Les effectifs salariés au 31/12/2012 Age et Qualification - En 2012, les effectifs salariés dans les établissements enquêtés s élèvent à soit une moyenne de 19 salariés par établissement. La pyramide des âges se décline comme suit : 9,6% de moins de 26 ans 66, 5% de salariés âgés de 26 à 49 ans 17,5% âgé de 50 à 54 ans Et 6,2% âgés de 55 ans ou plus Quant à la structure des qualifications, on observe : 18, 2% d ouvriers et employés non qualifiés 50,7% d ouvriers et employés qualifiés. 11,9% d agents de maîtrise, contremaître et techniciens et 19,2% de cadres et ingénieurs Page 13

14 Les effectifs salariés au 31/12/2012 Qualification & Secteur d activité - Répartition des effectifs salariés au 31/12/2012 selon le secteur d'activité et le niveau de qualification Ensemble (9 438) 18,2 50,7 11,9 19,2 Transport et Entreposage (863) 12,2 64,2 8,8 14,8 Services (4 171) 20,2 43,7 13,0 23,0 Industrie (903) 27,7 44,5 7,1 20,7 Hébergement Restauration (325) 30,5 59,4 3,4 6,8 Construction (1 476) 16,1 59,0 13,9 11,0 Commerce (1 700) 10,9 55,4 13,2 20,5 0% 20% 40% 60% 80% 100% EF_OENQ EF_OEQ EF_AMCT EF_Cadre/Ing Page 14

15 Enquête IV- Bilan de l emploi Page 15

16 Bilan de l emploi Les mouvements d emploi en En 2012 les mouvements d emploi enregistrés sont les suivants : 55% des établissements déclarent avoir embauché au moins 1 salarié 38,5% déclarent avoir connu au moins un départ de salarié Dans l ensemble, 71% des établissements déclarent avoir connu au moins un mouvement d emploi (embauche ou départ) 31,9% des établissements déclarent un solde positif (embauches > aux départs) 29,9% des établissements déclarent un solde négatif (embauches < aux départs) 45,1% déclarent un solde nul du fait des compensation entre embauches et départs 29,1% déclarent un solde nul du fait de l absence total de mouvement Page 16

17 Bilan de l emploi Taux de couverture par secteurs d activité - Taux couverture par secteur d'activité 1,20 1,18 1,15 1,10 1,05 1,02 1,09 1,03 1,00 0,95 0,90 0,92 0,97 0,85 0,87 0,80 Commerce Construction Hébergement Industrie Services Transport et Ensemble Restauration Entreposage Page 17

18 Bilan de l emploi Taux de couverture par taille d établissement - Taux de couverture par taille des établissements 1,18 1,20 1,15 1,09 1,10 1,05 1,00 0,95 0,99 1,03 0,90 0,85 0,88 0,88 0,80 Moins de 10 sal de 10 à 19 sal de 20 à 49 sal de 50 à 99 sal de 100 à 199 sal Ensemble Page 18

19 Bilan de l emploi Poids des établissements & poids des embauches - Poids des établissements et des embauches selon la taille ,3% (191) 39,5% (197) 35 31,7% (424) ,9% (159) 22,9% (306) 17% (85) 2,8% 11,0% (147) 22,6% (303) 2,4% 5 (14) (12) 0 De 6 à 9 sal De 10 à 19 sal De 20 à 49 sal De 50 à 99 sal De 100 à 199 sal Poids etab dans l'échantillon Poids des Embauches Page 19

20 Bilan de l emploi Nature des contrats - Dans les recrutements réalisés en 2012 par les établissements : Les Contrats à Durée Indéterminée représentent 53,9% des embauches. Les Contrats à Durée Déterminée ( hors intérim) représentent 36,5% des embauches. Les Contrats Aidés (apprentissage, qualification, CIE ) regroupent 9,2% des embauches. Avec 54%, les contrats à durée indéterminée (CDI) restent toujours en dessous des niveaux connus avant 2009 où l on comptait plus de 6 recrutements sur 10 réalisés sous cette forme de contrat. Page 20

21 Rétrospective Nature des contrats - Evolution du nombre d'embauches (en %) selon le type de contrat de 1995 à , ,8 54, , ,9 36, ,3 11,3 9, % embauches CDI % embauche CDD % embauche Contrat Aidé Page 21

22 Bilan de l emploi Nature des contrats & secteur d activité- Répartition des salariés embauchés en 2012 selon le secteur d'activité & la nature des contrats Ensemble 54,1 36,5 9,3 Transport et Entreposage 50,6 48,1 1,3 Services 45,9 41,6 12,5 Industrie 66,2 29,9 3,9 Hébergement Restauration 89,3 7,1 3,6 Construction 74,1 19,3 6,7 Commerce 60,9 33,9 5,2 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% CDI CDD CAD Page 22

23 Bilan de l emploi Mode recrutement - Les établissements enquêtés en 2012 ont essentiellement recruté par les canaux suivants : Pôle emploi, 286 salariés soit 22,6% Candidature spontanée : 20,1% Relations /Connaissances : 19,6% Annonces : 17% Autres *: 20,7% * = (Ets scol./univ/gr Écoles + Entreprise de recrutement + Mutation + Intérimaire embauche + Transformation CDD en CDI + Renouvellement CDD) Page 23

24 Bilan de l emploi Rémunération des salariés embauchés- L enquête emploi 2012, montre que les établissements ont recruté : 423 nouveaux salariés à hauteur du SMIC ( brut), soit 31,7% de l ensemble des embauches. 24%, entre le SMIC et ,4% entre et ,4% entre et et 6,5% à ou plus. Globalement, près de 6 salariés sur 10 ont été recruté en 2012 à un salaire inférieur à brut, contre moins de 1 salarié sur 10 embauché à plus de brut. Page 24

25 Bilan de l emploi Recours à l intérim - 19% des établissements enquêtés en 2012, ont eu recours à des salariés intérimaires en 2012 ; Les secteurs d activité : Construction 29%; Industrie 27,7%; Transport & Entreposage 20,6% ; Commerce 19,3% ; Services 12,5% ; Hébergement Restauration 10,3%; La taille des établissements 100 à 199 salariés 58,3%; 50 à 99 salariés 35,7%; 20 à 49 salariés 27,1%; 10 à 19 salariés 20,8%; Moins de 10 salariés 11%; Remarque : Plus les établissements sont grands, plus ils semblent avoir recours à l intérim Page 25

26 Bilan de l emploi Difficultés à pouvoir certains postes - 25% des établissements enquêtés en 2012, affirment «avoir des difficultés à pouvoir certains postes» : Les secteurs d activité : Industrie 38,3%; Transport & Entreposage 27,3% ; Services 26,2% ; Construction 25,2%; Hébergement Restauration 20,7%; Commerce 19,3% 100 à 199 salariés 58,3%; 10 à 19 salariés 27,4%; Moins de 10 salariés 23,6%; 50 à 99 salariés 21,4%; 20 à 49 salariés 20,2%. Page 26

27 Bilan de l emploi Difficultés à pouvoir certains postes - Métiers cités 6 à 9 fois Métiers cités 3 à 4 fois Métiers cités 2 fois Chauffeur Agent de nettoyage Carrossier Commercial Préparateur de commande Conducteurs d'engins Comptable Conducteurs travaux Infirmier Livreur Maçon Chauffagiste Mécanicien Ingénieur Informaticien Réceptionniste Manutentionnaire Chargé d'affaires Cuisinier Ouvrier de chantier Electricien Peintre Plombier Page 27

28 Enquête V- Typologie des établissements enquêtés Page 28

29 Typologie des établissements Sans embauche en Les 225 établissements (soit 45% de l ensemble des établissements enquêtés) ayant répondu Non à la question «y a-t-il eu des embauches en 2012» sont caractérisé d une part par : Une sur représentation : Des établissements qui n ont pas eu de départ en 2012 Des établissements qui déclarent n avoir pas participé à des programmes visant l insertion des demandeurs d emploi Des établissements ayant moins de 10 salariés Des établissements qui ont déclaré ne pas avoir accueilli d intérimaire en 2012 Des établissements ayant déclarés que leur chiffre d affaire en 2012 est en baisse par rapport à 2011 Et une sous représentation Des établissement ayant déclarés que leur effectif salariés ne sera pas en hausse en 2013 Du secteur d activité des services Des établissements n ayant pas de CA Page 29

30 Typologie des établissements Sans embauche en Et d autre part par des variables numériques suivantes : Un CA en 2012 en dessous de la moyenne (2 569 k contre 5 537k ) Des effectifs salariés au 31/12/2012 en dessous de la moyenne (12 contre 19) tant en ce qui concerne les tranches d âge que les qualifications notamment pour : des effectifs salariés des moins de 26 ans, où l on compte deux fois moins de jeunes que la moyenne des effectifs salariés d emplois non qualifiés, 2 fois moins élevés que la moyenne (1,8 contre 3,5) des effectifs de Agents de Maîtrise, Contremaîtres et Techniciens une fois et demi moins important que la moyenne (1,3 contre 2,3) des effectifs de Cadre/Ing une fois et demi également moins important que la moyenne (2,2 contre 3,6) et des départs 3 fois moins nombreux (1 contre 3 en moyenne). Page 30

31 Typologie des établissements Avec embauches en Ce groupe qui a répondu positivement à la question des embauches en 2012, compte 274 établissements, soit 55% de l échantillon de l enquête il est caractérisé par : Une sur représentation : Des établissements qui ont connu des départs en 2012 Des établissements qui déclarent avoir participé à des programmes visant l insertion des demandeurs d emploi Des établissements de taille plus importante, particulièrement ceux ayant entre 20 et 49 salariés. Des établissements qui ont accueilli des intérimaires Des établissements qui n ont pas déclaré de chiffre d affaires en 2012 notamment les associations Des établissement du secteur des Services Et des établissements qui déclarent une évolution positive des effectifs salariés en 2013 Page 31

32 Ce groupe est également caractérisé par: Typologie des établissements Avec embauches en Un CA en 2012 au dessus de la moyenne (7 800 k contre k ) 40 départs contre 25 en moyenne Des effectifs salariés au 31/12/2012 au-dessus de la moyenne (24 contre 19) Du point de vue des tranches d âge : Des effectifs salariés de 26/49 ans supérieur à la moyenne (16,3 contre 12,6) Des effectifs salariés de moins de 26 ans au dessus de la moyenne, (2,6 contre 1,8) Que les qualifications notamment pour : Les effectifs d emplois qualifiés plus important que la moyenne (11,7 contre 9,6) Des effectifs de Cadre/Ing Supérieur à la moyenne (4,8 contre 3,6) des effectifs salariés d emplois non qualifiés, également plus élevés que la moyenne (4,8 contre 3,5) Page 32

33 Enquête VI- Caractéristiques des salariés embauchés Page 33

34 Lieu de résidence Les salariés embauchés en En 2012, salariés ont été recruté par les 499 établissements enquêtés; selon le lieu de résidence on compte : 784 salariés résidents en Seine-Saint-Denis soit 58,6% de l ensemble des embauches contre 555 salariés résidents hors de la Seine-Saint-Denis soit 41,4%. C est la première fois qu on enregistre une proportion aussi importante d embauches de résidents de la Seine-Saint-Denis qui par la même occasion dépasse la proportion la plus élevée (54,7%) enregistrée en Page 34

35 Lieu de résidence - Secteur d activité - Répartition du nombre d'embauches en 2012 selon le secteur d'activité et le lieu de résidence Ensemble (1339) 58,6 41,4 Transport et Entreposage (79) 46,8 53,2 Services (800) 61,4 38,6 Industrie (77) 45,5 54,5 Hébergement Restauration (56) 60,7 39,3 Construction (135) 64,4 35,6 Commerce (192) 52,1 47,9 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% RESIDSSD RESIHSSD Page 35

36 Lieu de résidence Nature des contrats - Répartition de salariés embauchés en 2012 selon le type de contrat et le lieu de résidence Ensemble (1339) 58,6 41,4 Contrat Aidé (124) 76,6 23,4 CDD (481 57,2 42,8 CDI (734) 56,4 43,6 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% RESIDSSD RESIHSSD Page 36

37 Lieu de résidence Niveau de qualification - Répartition de salariés embauchés en 2012 selon le niveau de qualification et le lieu de résidence Ensemble (1 339) 58,6 41,4 Cadre/Ing (94) 27,7 72,3 AMCT (97) 41,2 58,8 OEQ (644) 60,9 39,1 OENQ (504) 64,7 35,3 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% RESIDSSD RESIHSSD Page 37

38 Lieu de résidence Motifs de départ - Répartition de salariés débauchés en 2012 selon le motif de départ et le lieu de résidence Ensemble (1 295) 53,7 46,3 Autres (338) 45,9 54,1 Démission (256) 55,5 44,5 Rupt. Conv. (109) 45,9 54,1 Licenciement Eco (146) 48,6 51,4 Fin CDD (372) 62,9 37,1 Retreite/Pré-ret (74) 58,1 41,9 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% RESIDSSD RESIHSSD Autres = Licenc-autre-éco +Mutation + Période-essai+ Autres cas Page 38

39 Caractéristiques des salariés embauchés en 2012 Sexe - Sur les salariés embauchés en 2012, on compte : 693 salariés de sexe féminin soit 51,8% de femmes contre 48,2% d hommes C est également la première année qu on enregistre une proportion de femmes recrutées plus élevée que celle d homme dans l enquête emploi du département Page 39

40 Caractéristiques des salariés - Sexe & Secteur d activité - Répartition des emabuches 2012 selon le secteur d'activité et le sexe Ensemble 51,8 48,2 Transport et Entreposage 22,8 77,2 Services 65,5 34,5 Industrie 28,6 71,4 Hébergement Restauration 53,6 46,4 Construction 11,9 88,1 Commerce 43,2 56,8 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Sexe féminin Sexe masculin Page 40

41 Caractéristiques des salariés - Sexe & Nature des contrats - Répartition des emabuches en 2012 selon la nature du contrat et le sexe Ensemble 51,8 48,2 CA 56,8 43,2 CDD 56,4 43,6 CDI 47,7 52,3 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Sexe féminin Sexe masculin Page 41

42 Caractéristiques des salariés embauchés en 2012 Age - Parmi les salariés embauchés en 2012 : 22,2% sont âgés de moins de 26 ans (297) 72,5% sont âgés de 26/49 ans (971) et 5,3% sont âgés de 50 ans ou plus (71) L enquête 2012 est également marquée par la faible proportion de jeunes de moins de 26 ans embauchés. Depuis 2000, c est la deuxième fois qu on enregistre une proportion des moins de 26 ans en dessous de 30%. Page 42

43 Caractéristiques des salariés - Tranche d âge & Secteur d activité - Répartition des embauches en 2012 selon le secteur d'activité & l'âge Ensemble 22,2 72,5 5,3 Transport et Entreposage 2,5 92,4 5,1 Services 17,8 76,4 5,9 Industrie 31,2 58,4 10,4 Hébergement Restauration 30,4 69,6 0,0 Construction 26,7 69,6 3,7 Commerce 39,6 56,8 3,6 0% 20% 40% 60% 80% 100% Moins de 26 ans 26 à 49 ans 50 ans ou plus Page 43

44 Caractéristiques des salariés - Niveau de diplôme des salariés embauchés - Selon l enquête emploi 2012, on compte : 33% de salariés recrutés sans diplôme, 17% avec CAP/BEP/BEPC, 23% dispose d un bac ou d un bac pro, 12% ont un niveau Bac+2, et 15% d un niveau supérieur à Bac+3, (dont 4,5% avec un niveau de Bac+5) Globalement, 50% des nouvelles recrues ont un niveau de diplôme inférieur au bac, 23% le niveau bac et 27% sont titulaires d un diplôme supérieur au bac. Page 44

45 Caractéristiques des salariés - Niveau de diplôme et secteur d activité - Répartition des embauches 2012 selon le secteur d'activité & le niveau de dipôme Ensemble 32,9 17,3 22,8 12,1 14,9 Transport et Entreposage 39,2 10,1 22,8 24,1 3,8 Services 30,1 19,2 20,2 10,6 19,9 Industrie 42,7 12,0 17,3 14,7 13,3 Hébergement Restauration 53,6 5,4 35,7 1,83,6 Construction 41,5 23,0 23,7 7,4 4,4 Commerce 25,5 14,1 30,7 18,2 11,5 0% 20% 40% 60% 80% 100% Sans Diplome BEPC/CAP/BEP Bac / Bac pro Bac +2 > Bac+2 Page 45

46 Caractéristiques des salariés - Niveau de qualification des salariés embauchés - Répartition des embauches 2012 selon le niveau de qualification Niveau de qualification Ouvriers Non Qualifiés Employés Non Qualifiés Total emplois non qualifiés Ouvriers Qualifiés Effectif Pourcentag e 10,3 27,3 37,6 9,4 Près de 38% des embauches concernent des emplois non qualifiés et un peu plus 62% des emplois qualifiés. Employés Qualifiés ,7 Agents de Maîtrise et Contremaîtres Techniciens Total emplois "qualification intermédiaire" Cadres ,7 4,6 55,3 5,8 Parmi les emplois qualifiés on compte 7% de cadres et ingénieurs Ingénieurs 16 1,2 Total emplois "qualification supérieure" 94 7,0 Total emplois qualifiés ,4 Ensemble ,0 Page 46

47 Caractéristiques des salariés -Niveau de qualification & secteur d activité- Répartition des embauches 2012 selon le secteur d'activité & le niveau de qualification Ensemble 37,6 48,1 7,2 7,0 Transport et Entreposage 30,4 60,8 5,1 3,8 Services 39,6 43,8 8,0 8,6 Industrie 48,1 40,3 5,2 6,5 Hébergement Restauration 58,9 33,9 5,41,8 Construction 38,5 54,8 3,73,0 Commerce 21,4 63,5 8,9 6,3 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% OENQ OEQ AMC/TECH CAC/ING Page 47

48 Caractéristiques des salariés embauchés en 2012 Situation antérieure - La situation antérieure des salariés embauchés en 2012 est composée de : 13,1% d étudiants/ stagiaires 47,5% de salariés extérieurs 31,9 de chômeurs 7,5% d autres* cas de situation antérieure * Autres = Inactifs + Mutation dans l entreprise Page 48

49 Enquête VII- Profils des salariés recrutés Page 49

50 Profil des salariés recrutés en 2012 Les Résidents de la Seine-Saint-Denis - Les fortes corrélations avec certaines caractéristiques permettent de dessiner le profil de ces salariés résidents qui pourrait être le suivant: Ceux sont d abord des salariés de sexe féminin Agés de 26 à 49 ans Qui sont majoritairement sans diplôme mais peuvent également dans une moindre mesure être titulaires du baccalauréat, Antérieurement ils exerçaient dans un autre établissement, Ils sont en grande partie recrutés comme employés non qualifiés mais peuvent occuper des postes d ouvrier ou employé qualifié. Ils sont le plus souvent embauchés avec des Contrat à Durée Déterminée, mais peuvent bénéficier aussi de Contrat à Durée Indéterminé. Et leur rémunération se fait majoritairement au SMIC. Enfin, leur départ de l établissement est souvent motivé par la fin du CDD mais également par leur volonté de démissionner. Page 50

51 Profil des salariés recrutés en 2012 Les Non Résidents - Le profil des salariés résidents hors de la Seine-Saint-Denis pourrait être le suivant : Ceux sont d abord des salariés de sexe masculin qui caractérise le profil des salariés non résidents Ils sont âgés généralement de 26 à 49 ans Sont majoritairement titulaires de diplôme CAP/BEP, mais peuvent être également titulaires d autres diplôme (sans diplôme, baccalauréat, bac+2) Antérieurement ils exerçaient dans un autre établissement, Ces hommes sont le plus souvent embauchés avec des Contrat à Durée Déterminée, Quant à leur niveau de qualification, ils couvrent tous le spectre allant des emplois non qualifiés à celui de cadre/ingénieur mais les postes ouvriers ou employés non qualifiés semblent être les plus occupés par ces salariés non résidents. Leur rémunération est généralement comprise entre le SMIC et Enfin, leur départ de l établissement est souvent motivé par la fin des périodes d essai et la fin des CDD. Page 51

52 Enquête VIII- Les Contrats de Développement Territorial Page 52

53 Les Contrats de Développement Territorial (CDT) en Seine-Saint-Denis Page 53

54 Les CDT Les secteurs d activité - Répartition des établissements enquêtés en 2012 selon la structure interne des activités dans les CDT Ensemble 22,8 21,4 5,8 9,4 33,7 6,8 Villes sans CDT 30,0 23,3 6,7 3,3 36,7 0,0 Terr-Innov-DUD 26,4 18,9 7,5 11,3 32,1 3,8 Fabrique-GP 17,8 27,6 4,6 10,5 34,2 5,3 Coeur-Eco -RTF 23,7 10,5 2,6 7,9 26,3 28,9 Est_Recrer-Pôle-Urbain-Qual 21,8 25,5 5,5 5,5 30,9 10,9 Paris_Le-Bouget 25,6 23,3 2,3 9,3 30,2 9,3 Terre-Culture-Creation 25,0 15,6 8,6 10,9 37,5 2,3 0% 20% 40% 60% 80% 100% Commerce Construction Hébergement Restauration Industrie Services Transport et Entreposage Page 54

55 Les CDT La taille des établissements - Répartition des établissements enquêtés en 2012 selon leur taille dans les CDT Ensemble 38,3 39,5 17,0 2,82,4 Villes sans CDT 50,0 40,0 6,7 3,3 0,0 Terr-Innov-DUD 45,3 41,5 7,5 3,81,9 Fabrique-GP 34,2 44,7 17,1 2,61,3 Coeur-Eco-RTF 36,8 31,6 21,1 2,6 7,9 Est_Recrer-Pôle-Urbain-Qual 41,8 40,0 16,4 0,0 1,8 Paris_Le-Bouget 44,2 30,2 25,6 0,0 Terre-Culture-Creation 34,4 37,5 19,5 4,7 3,9 0% 20% 40% 60% 80% 100% Moins de 10 sal 10 à 19 sal 20 à 49 sal 50 à 99 sal 100 à 199 sal Page 55

56 Les CDT Effectifs salariés & niveau de qualification - Répartition des effectifs salariés au 31/12/2012 selon le niveau de qualification & les CDT Ensemble 18,2 50,7 11,9 19,2 Villes sans CDT 16,0 55,5 13,3 15,3 Terr-Innov-DUD 14,8 62,6 9,7 12,9 Fabrique-GP 19,9 47,0 13,2 19,9 Coeur-Eco-RTF 7,2 61,3 9,4 22,1 Est_Recrer-Pôle-Urbain-Qual 19,9 48,6 17,8 13,7 Paris_Le-Bouget 14,6 56,1 12,2 17,1 Terre-Culture-Creation 22,1 45,8 10,0 22,1 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% EFEMPLNQ EFEMPLQL EFAMCTEC EFCADRE Page 56

57 Les CDT Taux de couverture - Page 57

58 Les CDT Nature des contrats des embauches Répartition des salariés embauchés en 2012 selon les CDT & la nature des contrats Ensemble 54,1 36,5 9,3 Villes sans CDT 85,6 12,2 2,2 Terr-Innov-DUD 64,2 33,0 2,8 Fabrique-GP 61,0 25,3 13,7 Coeur-Eco-RTF 81,3 13,1 5,6 Est_Recrer-Pôle-Urbain-Qual 32,0 60,1 7,8 Paris_Le-Bouget 38,3 38,3 23,3 Terre-Culture-Creation 45,0 48,3 6,6 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% CDI CDD CAD Page 58

59 Les CDT Tranche d âge des salariés embauchés en Répartition des salariés embauchés en 2012 selon les CDT & la tranche d'âge du salarié Ensemble 22,2 72,5 5,3 Villes sans CDT 13,3 85,6 1,1 Terr-Innov-DUD 56,9 41,3 1,8 Fabrique-GP 20,8 70,8 8,3 Coeur-Eco-RTF 22,4 73,8 3,7 Est_Recrer-Pôle-Urbain-Qual 13,1 79,7 7,2 Paris_Le-Bouget 17,5 75,8 6,7 Terre-Culture-Creation 20,8 75,2 4,0 0% 20% 40% 60% 80% 100% Moins_de_26_ans De26_A_49_ans Plus_de_50_ans Page 59

60 Les CDT Sexe des salariés embauchés en Répartition des salariés embauchés en 2012 selon les CDT & le sexe du salarié Ensemble 51,8 48,2 Villes sans CDT 77,8 22,2 Terr-Innov-DUD 50,5 49,5 Fabrique-GP 48,8 51,2 Coeur-Eco-RTF 37,4 62,6 Est_Recrer-Pôle-Urbain-Qual 59,5 40,5 Paris_Le-Bouget 37,5 62,5 Terre-Culture-Creation 53,8 46,2 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Sexe féminin Sexe masculin Page 60

61 Les CDT Niveau de diplôme des salariés embauchés en Répartition des salariés embauchés en 2012 selon les CDT & le niveau de diplôme du salarié Ensemble 32,9 17,3 22,8 12,1 14,9 Villes sans CDT 4,4 72,2 8,9 11,1 3,3 Terr-Innov-DUD 23,9 10,1 36,7 19,3 10,1 Fabrique-GP 26,9 19,7 22,1 7,8 23,6 Coeur-Eco-RTF 11,3 16,1 14,5 40,3 17,7 Est_Recrer-Pôle-Urbain-Qual 50,3 21,9 9,9 6,0 11,9 Paris_Le-Bouget 54,2 6,7 17,5 11,7 10,0 Terre-Culture-Creation 37,0 7,1 30,0 12,0 13,9 0% 20% 40% 60% 80% 100% Sans Diplome BEPC/CAP/BEP Bac / Bac pro Bac +2 > Bac+2 Page 61

62 Les CDT Niveau de qualification des salariés embauchés en Répartition des salariés embauchés en 2012 selon les CDT & le niveau de qualification du salarié Ensemble 37,6 48,1 7,2 7,0 Villes sans CDT 3,3 86,7 6,7 3,3 Terr-Innov-DUD 24,8 71,6 0,0 3,7 Fabrique-GP 34,5 48,5 8,6 8,3 Coeur-Eco-RTF 8,4 86,9 2,8 1,9 Est_Recrer-Pôle-Urbain-Qual 60,1 32,7 6,50,7 Paris_Le-Bouget 55,0 26,7 9,2 9,2 Terre-Culture-Creation 45,0 35,4 9,0 10,6 0% 20% 40% 60% 80% 100% OENQ OEQ AMC/TECH CAC/ING Page 62

63 Les CDT Le lieu de résidence des salariés embauchés en Répartition des salariés embauchés en 2012 selon les CDT & le lieu de résidence des salariés Ensemble 58,6 41,4 Villes sans CDT 81,1 18,9 Terr-Innov-DUD 57,8 42,2 Fabrique-GP 54,5 45,5 Coeur-Eco-RTF 50,5 49,5 Est_Recrer-Pôle-Urbain-Qual 56,2 43,8 Paris_Le-Bouget 65,8 34,2 Terre-Culture-Creation 58,0 42,0 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% RESIDSSD RESIHSSD Page 63

64 Enquête IX- Les perspectives pour 2014 Page 64

65 Les Perspectives d évolution du chiffre d affaires en 2014 En terme de perspectives, 36,5% des établissements déclarent s attendre à une stabilité de leur CA en 2014 Ils sont 35,5% à s attendre à une hausse Et 28% à une baisse Page 65

66 Les Perspectives d évolution du chiffre d affaires en 2014 Secteur d activité - Répartition des établissements enquêtés selon le secteur d'activité & l'évolution du CA en 2014 Ensemble 28,0 35,6 36,5 Transport et Entreposage 25,0 40,6 34,4 Services 22,5 41,9 35,7 Industrie 23,4 36,2 40,4 Hébergement Restauration 23,1 23,1 53,8 Construction 33,0 28,2 38,8 Commerce 33,6 36,4 30,0 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% BAISSE HAUSSE STABILITE Page 66

67 Les Perspectives d évolution des effectifs salariés en 2014 Selon l enquête emploi réalisée en 2013 sur les mouvements d emplois de 2012, 68,5% des établissements déclarent s attendre à une stabilité de leur effectif salariés en 2014 Ils sont 18% à s attendre à une hausse Et seulement 13,3% à une baisse Page 67

68 Les Perspectives d évolution des effectifs salariés en 2014 Secteur d activité - Répartition des établissements enquêtés selon le secteur d'activité & l'évolution des effectif salarié en 2014 Ensemble 13,3 18,3 68,5 Transport et Entreposage 27,3 27,3 45,5 Services 11,9 18,5 69,6 Industrie 2,1 19,1 78,7 Hébergement Restauration 6,9 13,8 79,3 Construction 12,1 17,8 70,1 Commerce 18,4 16,7 64,9 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% BAISSE HAUSSE STABILITE Page 68

69 Les Perspectives d évolution des effectifs salariés en 2014 Taille des établissements - Répartition des établissements enquêtés selon la taille des établissements & les perspectives d'évolution des effectifs salariés en 2014 Ensemble 13,3 18,3 68,5 100 à 199 sal 11,5 15,2 73,3 50 à 99 sal 14,3 21,4 64,3 20 à 49 sal 16, ,3 10 à 19 sal 12,2 20,8 67 Moins de 10 sal 33,3 16,7 50 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% BAISSE HAUSSE STABILITE Page 69

70 Quelques faits saillants de l enquête 2012 Les mouvements d emploi (embauches, départs) globalement en recul en 2012 (comparativement à 2011 ou 2010). Les femmes majoritaires dans les embauches: une première. Recul de l embauche des jeunes (- 26 ans): plus bas niveau jamais observé. Niveau particulièrement élevé des résidents en Seine-Saint-Denis dans les recrutements (du fait des services à faible valeur ajoutée). Les résidents toujours majoritaires dans les embauches à faible qualification et en augmentation chez les Cadres/Ingénieurs. Page 70

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire Population totale du territoire 430 808 NOGENT-SUR-MARNE Présentation du territoire Poids dans le département 32,3% Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Nombre de communes 16 Evolution de l'emploi

Plus en détail

Durée moyenne de recherche du 1er emploi (en mois)

Durée moyenne de recherche du 1er emploi (en mois) Lic.Pro Bâtiment et construction / Management, reprise et création de PME du BTP Sciences et Santé Nombre d'inscrits : 17 / Nombre de diplômés : 17 / Nombre de répondants : 16 Taux de réponse : 94% Origine

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions

Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions ENQUETE INSERTION 2012 Auteur CCI Caen Normandie Nom du filtre M2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions Date de

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Certificat d aptitude professionnelle (CAPA) Production, utilisation des matériels (PAUM) en 2008 - Enquête 2011

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

ZOOM SUBANOR 2008-3 Situation des bacheliers professionnels 30 mois après le baccalauréat selon le domaine

ZOOM SUBANOR 2008-3 Situation des bacheliers professionnels 30 mois après le baccalauréat selon le domaine ZOOM SUBANOR 2008-3 Situation des bacheliers professionnels 30 mois après le baccalauréat selon le domaine académie Rouen MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Intégrer de nouveaux salariés en les formant à vos métiers Définir un parcours de formation, interne et/ou externe, adapté aux spécificités de votre ETT Valoriser la transmission des savoir-faire et des

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES

MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES Les spécialités : MASTER PROFESSIONNEL 00 Management des activités tertiaires () Management public : métiers de l administration territoriale ()

Plus en détail

Portrait de métiers. Les métiers de la mécanique. Por t r a i t de mé t i e r s a o û t 2008

Portrait de métiers. Les métiers de la mécanique. Por t r a i t de mé t i e r s a o û t 2008 Por t r a i t de mé t i e r s a o û t 2008 Observatoire Régional de l Emploi et de la Formation d ile-de-france Portrait de métiers Les métiers de la mécanique C E quipe de réalisation..rédaction : Franck

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA PRODUCTION DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES 1

MANAGEMENT DE LA PRODUCTION DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES 1 Le devenir des diplômés de Licence professionnelle 200 en Management de la production dans les industries agroalimentaires LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 200 DE L ub, Situation le er

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013 La formation aux professions de santé en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2011 Septembre 2013 PRÉFET DE LA RÉGION Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations

Plus en détail

RAPPORT 2012 DE L OPTL - ILE DE FRANCE

RAPPORT 2012 DE L OPTL - ILE DE FRANCE Page 1 RAPPORT 2012 DE L OPTL - ILE DE FRANCE Page 2 Page 3 RAPPORT 2012 DE L OPTL - ILE DE FRANCE Sommaire Sommaire... 3 Edito... 4 Champ d application et d observation... 6 Établissements..14 Effectifs...

Plus en détail

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Date de mise en ligne : Janvier 29 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie : Marie-Béatrice

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

La relation clients à distance

La relation clients à distance La relation clients à distance Évolution du nombre de centres de contacts en France 3500 3400 3300 3200 3100 3000 2900 2800 2700 3500 3300 3100 3000 2002 2003 2004 2005 (source Cesmo) Évolution du nombre

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales IUP Management et Gestion des Entreprises Licence professionnelle Management des relations commerciales / Lieux Lieux de formation de formation : Aurillac, : Clermont-Ferrand et et Brioude Vichy Objectifs

Plus en détail

Effectifs et taux de réponse par discipline

Effectifs et taux de réponse par discipline observatoire régional #36 Synthèse régionale août 2013 à Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2012 des diplômés de Master mixte promotion 2010 349 diplômés de M2 mixte en 2010 sur 399 interrogés

Plus en détail

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet

Plus en détail

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat?

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quelles employeurs peuvent bénéficier de ce dispositif? Forme et contenu du contrat Rémunération minimale du salarié Formation Avantages pour l'employeur Comment

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE CONNAISSANCES SOCIODÉMOGRAPHIQUES

ÉLÉMENTS DE CONNAISSANCES SOCIODÉMOGRAPHIQUES FÉVRIER 2 Observatoire de la formation ÉLÉMENTS DE CONNAISSANCES SOCIODÉMOGRAPHIQUES 4 ème promotion de surveillants pénitentiaires Graphique : Evolution de la part des hommes et des femmes 4 ème 4 ème

Plus en détail

Situation au 01/01/2009

Situation au 01/01/2009 Master 2 professionnel Technologies de l'internet Sciences Nombre de diplômés : 30 / Nombre de répondants : 28 Taux de réponse : 93% Origine des étudiants Répartition par sexe Taux de réponse : 10 Situation

Plus en détail

avril 2012 LE PERSONNEL DES ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE

avril 2012 LE PERSONNEL DES ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE avril 2012 LE PERSONNEL DES ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE Situation au 31/12/2011 PRESENTATION GENERALE 1 Les données statistiques présentées dans ce recueil portent sur le personnel permanent (à l'exception

Plus en détail

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES Mise à jour 2014 ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES L ACCOS a recensé 30 463 établissements employant 343 976 salariés en Seine-et-Marne fin 2013, soit sur un an, une légère hausse de + 0.12 % du nombre

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148»

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148» «Extrait du cahier de l OPEQ n 148» LE CONTEXTE ECONOMIQUE DU PRF 2006-2007 PREQUALIFICATION, QUALIFICATION, ACCES A L EMPLOI En 2007, l emploi salarié privé en région tend à la hausse sur l ensemble des

Plus en détail

Diagnostic territorial MD3E

Diagnostic territorial MD3E Diagnostic territorial MD3E Données de cadrage & Focus sur les 15-29 ans face aux perspectives d emploi Territoire MD3E (Zone d emploi d Evreux) Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet / Objectifs de cette licence professionnelle

Plus en détail

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS 1 LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS Seuls les locataires définis comme «nouveaux locataires» sont éligibles à ces offres. Notion de «nouveau locataire»

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015 DIECCTE DR Pôle emploi Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en janvier 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A, B, C (en cvs) 24

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015 DIECCTE DR Pôle emploi et Îles du Nord Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en février 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A,

Plus en détail

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Document pouvant être diffusé BMO 2011 : Deuxième année de l enquête rénovée Elargissement du champ Nomenclature des métiers

Plus en détail

Insertion des diplômés du Master de l'ecole de Management de Normandie

Insertion des diplômés du Master de l'ecole de Management de Normandie Insertion des diplômés du Master de l'ecole de Management de Normandie ENQUETE INSERTION 2012 Auteur CCI Caen Normandie Nom du filtre Master EMN Date de génération du rapport 31/05/2012 09:16:00 CCI de

Plus en détail

démographie des masseurs-kinésithérapeutes

démographie des masseurs-kinésithérapeutes démographie des masseurs-kinésithérapeutes Île de France - Réunion 95 78 974 93 92 75 94 91 77 75 77 78 91 92 - Paris Seine-et-Marne Yvelines Essonne Hauts-de-Seine conseil national de l ordre des masseurs-kinésithérapeutes

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Master 2 Professionnel Transports Urbains et Régionaux de Personnes

Master 2 Professionnel Transports Urbains et Régionaux de Personnes Master 2 Professionnel Transports Urbains et Régionaux de Personnes Bilan de l enquête carrière 2015 Le Master TURP, ancien DESS créé en 1992, est l une des rares formations spécialisées dans le domaine

Plus en détail

GUIDE DES POSTES A POURVOIR EN ALTERNANCE (liste mise à jour régulièrement)

GUIDE DES POSTES A POURVOIR EN ALTERNANCE (liste mise à jour régulièrement) GUIDE DES POSTES A POURVOIR EN ALTERNANCE (liste mise à jour régulièrement) CFA TLV (Transport Logistique Voyageur) 24 Conducteurs - Livreurs Pré requis : Moins de 26 ans permis B Postes basés sur : Seine-et-Marne

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Electriciens du bâtiment

Electriciens du bâtiment Observatoire Régional de la Formation et de l Emploi (ORFE) La famille professionnelle Electriciens du bâtiment Caractéristiques Tendances 1982-1999 Directeur de la publication : Jean-Claude GAPIN-FREHEL,

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique

Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique Contexte actuel difficile Contexte actuel local marqué par la perte de 601 emplois chez Duferco/NLMK Au-delà,

Plus en détail

Diplômes et insertion professionnelle

Diplômes et insertion professionnelle Diplômes et insertion professionnelle Béatrice Le Rhun, Pascale Pollet* Les conditions d accès à l emploi des jeunes qui entrent sur le marché du travail varient beaucoup selon le niveau de diplôme. Les

Plus en détail

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 11 FÉVRIER 2014 Contacts Presse : Burson Marsteller I & E Courriel : tanaquil.papertian@bm.com Tanaquil PAPERTIAN Téléphone : 01

Plus en détail

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 7 mars 2008 Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses Novembre 2011 N 081 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DE TRAVAILLEURS HANDICAPÉS DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE 20 SALARIÉS

Plus en détail

STAT U : des chiffres en + sur l'insertion 1

STAT U : des chiffres en + sur l'insertion 1 Enquête Date d'observation Promotion Inscrits Diplômés Répondants Note moyenne de l'adéquation Projet pro/emploi Note moyenne de l'adéquation Formation/Emploi d'attente avant le 1 er emploi INSERTION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

2010/2011 Licence professionnelle Systèmes Informatiques et logiciels (SIL) spécialité génie logiciel, base de données réparties

2010/2011 Licence professionnelle Systèmes Informatiques et logiciels (SIL) spécialité génie logiciel, base de données réparties IUT - Institut Universitaire de Technologie / Licence professionnelle Systèmes Informatiques et logiciels (SIL) spécialité génie logiciel, base de données réparties Objectifs de cette licence professionnelle

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM)

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Promotion / Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Objectif de cette licence professionnelle : Le but de la formation est de fournir

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

NOUVELLE CONVENTION D ASSURANCE CHÔMAGE

NOUVELLE CONVENTION D ASSURANCE CHÔMAGE IMPACT de la NOUVELLE CONVENTION D ASSURANCE CHÔMAGE MAI 2014 Page 1 sur 26 1. Impact global Issues de l accord signé en mars 2014 et valables pour 2 ans, les nouvelles règles d Assurance chômage ont été

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi, chômage, population active : bilan de l année 2012

Dares Analyses. Emploi, chômage, population active : bilan de l année 2012 Dares Analyses juin 2013 N 037 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi, chômage, population active : bilan de l année Avec la contraction de l

Plus en détail

Les principaux résultats en 2009

Les principaux résultats en 2009 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe 1 - Les projets

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant ressources humaines

Licence professionnelle Assistant ressources humaines Promotion 3/4 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Objectif de cette licence professionnelle : Le titulaire du diplôme doit être capable : - De comprendre le rôle et les enjeux de

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Réunion du Service Public de l Emploi Départemental (SPED) Séminaire de travail thématique Préfecture de la région d Île-de-France Préfecture

Plus en détail

GUIDE DES POSTES A POURVOIR EN ALTERNANCE (liste mise à jour régulièrement)

GUIDE DES POSTES A POURVOIR EN ALTERNANCE (liste mise à jour régulièrement) GUIDE DES POSTES A POURVOIR EN ALTERNANCE (liste mise à jour régulièrement) CFA TLV (Transport Logistique Voyageur) 24 Conducteurs - Livreurs Pré requis : Moins de 26 ans permis B Postes basés sur : Seine-et-Marne

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011

Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011 LA PROFESSION D AIDE-SOIGNANT EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011 OPEQ Chambre de Commerce et d'industrie de région Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014

LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014 LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014 Vous pouvez prendre connaissance du rapport de branche dans son intégralité sur le site internet de la FNH

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Faculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance 9/ Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle Cette

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail

Master Marketing et développement commercial

Master Marketing et développement commercial Faculté des Sciences Economiques et de Gestion 27/28 Master Marketing et développement commercial Lieu de formation : Clermont Ferrand Références de l'enquête : 22 diplômés issus de la promotion 28 de

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL 1.).DEFINITION ET INTERET DU CONTRAT DE TRAVAIL Qu est qu un contrat de travail? Un contrat de travail est un accord par lequel une personne (le salarié) s engage à travailler pour

Plus en détail

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 Paris, le 24 janvier 2011 - NOTE OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 L enquête réalisée sur l insertion des diplômés 2009 de Sciences Po a permis de recueillir des

Plus en détail

Insertion des diplômés d'ingénieur informatique ENSICAEN

Insertion des diplômés d'ingénieur informatique ENSICAEN Insertion des diplômés d'ingénieur informatique ENSICAEN ENQUETE INSERTION 2012 Auteur CCI Caen Normandie Nom du filtre Ingénieur ENSICAEN Date de génération du rapport 31/05/2012 08:53:00 CCI de Caen

Plus en détail

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES Mise à jour 2015 ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES L ACOSS a recensé 30 571 établissements du secteur privé qui employaient 346 167 salariés en Seine-et-Marne fin 2014, soit sur un an, une légère hausse

Plus en détail

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 0142712814 FAX : 0142762405 http://www.apur.org LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS Recensement général de la population

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE Les notes de l Juin 2007 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE L entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015 les infos DAS - n 017 23 janvier 2015 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation patronale au fonds de financement des syndicats Assurance

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Aéroport Paris - CDG. L emploi en 2010

Aéroport Paris - CDG. L emploi en 2010 Aéroport Paris - CDG L emploi en 2010 1-21/09/2011 L activité à l aéroport Paris-CDG en 2010 58,2 millions de passagers soit 0,4 % par rapport à 2009 2,2 millions tonnes de fret (hors Poste) soit 19,7

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail