Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne"

Transcription

1 Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté, est constitué d un secteur nantais traditionnel à dominante pavillonnaire sur et Chantenay, de grands ensembles à Bellevue et aux Bourderies et de zones industrielles sur les rives de oire. Il se développe autour d un double enjeu : diversifier les fonctions sur les quartiers d habitat social d une part, soutenir l activité et développer l habitat autour des rives de oire, d autre part. e projet urbain est tourné sur la requalification des sites en Contrat de : développement des fonctions artisanales et commerciales, aménagement des espaces publics en accompagnement de la modification du tracé du tramway, ainsi que sur un accroissement de l offre de logements sur les Zac Pilleux et Montplaisir.n Chiffres clés de Superficie (en km²), totale 7 Densité de la population (hab/km²) 7 Âge médian (années) des personnes de moins de ans (en %) 7 des personnes de ans ou plus (en %) Taux de chômage (en % des actifs) des actifs travaillant hors de la ville (en % des actifs occupés) des propriétaires (en % des ménages ordinaires) 7 du parc HM (en % des résidences principales) du parc locatif privé (en % des résidences principales) Nombre d'occupants par logement,, des ménages d'une personne (en % des ménages ordinaires) 7 des familles monoparentales (en % des familles) 7 des titulaires du baccalauréat (en % des non élèves-étudiants) Source : INSEE-recensement de la population de (exploitations principale et complémentaire) MAIRIE DE NANTES - INSEE PAYS DE A OIRE - PORTRAIT DÉMOGRAPHIQUE DES QUARTIERS DE A VIE DE NANTES - OCTOBRE

2 Sexe et âge par sexe et tranche d âge de s E QUARTIER Sainte- Anne regroupe, en habitants, personnes de plus qu en soit une progression de, %. es moins de ans représentent plus du cinquième de sa population, un ratio qui le met en tête des quartiers de. Cette spécificité s est encore renforcée depuis du fait d une augmentation importante de cette classe d âge (+ 7). Répartition (en %) de moins de ans 7,, 7 à ans 7 7, à ans à ans 7 à 7 ans 7 7,, 7 ans ou plus, 7 7,, moins de ans 7, à ans, à ans 7,, à ans 7, à 7 ans 7,, 7 ans ou plus, 7 7,, Écart entre la part relative de la classe d'âge dans la population du quartier (en %) et celle de la ville de (en %) 7 ans ou plus à 7 ans à ans à ans à ans moins de ans Néanmoins, la moitié des résidents du quartier ont plus de ans, ce qui le situe un peu audessus de la moyenne de la ville. e quartier est en effet déficitaire dans la tranche d âge - ans. À l Ouest de relativement éloigné du campus universitaire, doté d un parc de logements destiné plutôt aux familles, il n attire pas particulièrement la population étudiante. a part des autres tranches d âge est proche de la moyenne de la ville de même que la part des femmes (, %).n Source : INSEE-recensements de la population de (exploitation exhaustive) et de (exploitation principale) Source : INSEE-recensement de la population de (exploitation principale) Diplômes E N TERMES de diplômes, les particularités observées dans le quartier en perdurent : proportion relativement importante de personnes non diplômées, faible part des personnes ayant obtenu le baccalauréat ou un diplôme supérieur, taux de scolarisation pour les ans ou plus inférieur à la moyenne. Elles tendent néanmoins, pour certaines d entre elles, à se réduire du fait de l élévation du niveau général d instruction et de l arrivée sur la partie Est du quartier de nouvelles populations (cadres, professions intermédiaires). Près d un habitant de ce quartier sur cinq ayant terminé ses études ne possède aucun diplôme contre un sur quatre en et un peu plus d un sur dix en moyenne sur la ville. a part des personnes détenant des diplômes de niveau CEP, CAP, BEPC ou BEP est élevée. es diplômés de l enseignement supérieur ont vu leur effectif multiplié par, entre et.n des ans ou plus selon le diplôme de Source : INSEE-recensements de la population de (sondage au quart) et de (exploitation principale) Études en cours,, Diplôme - Aucun diplôme, 7 - CEP, BEPC, CAP ou BEP,, - Bac ou brevet professionnel,, - Diplôme supérieur au bac,,,, Études en cours,, 7 Diplôme - Aucun diplôme,, - CEP, BEPC, CAP ou BEP 7,, - Bac ou brevet professionnel 7, - Diplôme supérieur au bac,,, MAIRIE DE NANTES - INSEE PAYS DE A OIRE - PORTRAIT DÉMOGRAPHIQUE DES QUARTIERS DE A VIE DE NANTES - OCTOBRE

3 E TAUX de chômage du quartier (, % au recensement de ) est le plus élevé de tous ceux de. es tendances en termes d activité observées dans le quartier dès : moins d actifs ayant un emploi et moins d étudiants, plus de chômeurs et d autres inactifs (jeunes, femmes au foyer, etc.) se sont encore renforcées durant la décennie. e nombre des chômeurs a progressé de, % sur la période. e nombre des actifs a diminué au total. es femmes actives sont cependant un peu plus nombreuses qu en (+ ). On compte au total femmes actives pour hommes, un peu moins que la moyenne de la ville.n de s Activité Actifs-inactifs Actifs et inactifs des actifs,, Ayant un emploi 7, 7 - salariés 7 7,, - dont emplois précaires 7,, Militaires du contingent,, Chômeurs 7,, des inactifs 7,, Anciens actifs 77,, Élèves, étudiants ou stagiaires non rémunérés 7, inactifs 7,, 7 7,, des actifs,, Ayant un emploi, - salariés 7,, - dont emplois précaires 7 7,, Militaires du contingent 7,, Chômeurs 7 7, des inactifs 7 77,, Anciens actifs 7,, Élèves, étudiants ou stagiaires non rémunérés, inactifs 7 7, 7 7,, Source : INSEE-recensements de la population de (exploitation exhaustive) et de (exploitation principale) E QUARTIER est situé à proximité de zones industrielles. es catégories socioprofessionnelles d actifs les plus nombreuses sont les employés et les ouvriers. effectif de ces deux catégories et plus particulièrement de leur composante féminine se réduit cependant. Signe d une certaine évolution de la composition sociale du quartier, le nombre des personnes, et en particulier des femmes, appartenant aux catégories cadres et professions intermédiaires a progressé sensiblement entre les deux recensements. Néanmoins, leur part dans l ensemble des catégories socioprofessionnelles demeure inférieure à la moyenne nantaise. Parmi les professions sur-représentées dans le quartier : les chauffeurs, les ouvriers qualifiés ou non de type industriel ou artisanal, les personnels des services directs aux particuliers.n Catégories sociales es catégories socioprofessionnelles les plus sur-représentées à Chauffeurs Ouvriers non qualifiés de type artisanal Ouvriers qualifiés de type artisanal Ouvriers non qualifiés de type industriel Personnels de services directs aux particuliers Ouvriers qualifiés de type industriel Source : INSEE-recensement de la population de (exploitation complémentaire) Rapport de la part de la catégorie socioprofessionnelle parmi les actifs occupés de à la part de cette même catégorie parmi les actifs occupés de (base =) Ne sont pris en compte que les catégories socioprofessionnelles représentant au moins % des actifs occupés du quartier. active ayant un emploi par catégorie sociale de s Source : INSEE-recensements de la population de (sondage au quart) et de (exploitation complémentaire) Agriculteurs exploitants -,, Artisans, commerçants et chefs d'entreprise,, Cadres et professions intellectuelles supérieures 7, 7, Professions intermédiaires,, Employés,, Ouvriers 7,, Agriculteurs exploitants -,, Artisans, commerçants et chefs d'entreprise,, Cadres et professions intellectuelles supérieures 7,, Professions intermédiaires 7,, Employés 7, Ouvriers,,,, MAIRIE DE NANTES - INSEE PAYS DE A OIRE - PORTRAIT DÉMOGRAPHIQUE DES QUARTIERS DE A VIE DE NANTES - OCTOBRE

4 Migrations Résidentielles B EEVUE - CHANTENAY - SAINTE-ANNE est, après Breil - Barberie, le quartier où les migrations résidentielles ont été les moins importantes. Près des trois quarts des habitants vivaient déjà dans le quartier ou à en. es nouveaux arrivants proviennent plus rarement de communes situées hors de la oire-atlantique que ceux des autres quartiers. a première commune de provenance est la commune limitrophe : Saint-Herblain.n selon le lieu de résidence au er janvier ieu de résidence au er janvier de Source : INSEE-recensement de la population de (exploitation principale) Même logement,, Autre logement à 7 7,, Autre commune que, - dont actuelle banlieue nantaise, - dont oire-atlantique hors agglo. nantaise, - dont hors oire-atlantique,, - dont étudiants, - dont actifs 7, - dont retraités 7,, - dont autres,,,,,, es dix premières communes de provenance des habitants du quartier arrivés à depuis Saint-Herblain Paris Orvault Couëron Rezé Angers Rennes Saint-Nazaire Saint-Sébastien-sur-oire a Chapelle-sur-Erdre de arrivée à entre et selon la commune de résidence en 7 Source : INSEE-recensement de la population de (exploitation principale) Alternantes R EATIVEMENT peu mobiles en termes de résidence, les habitants ne le sont pas non plus pour leurs activités professionnelles. es trois quarts des 7 actifs limitent leurs déplacements pour travailler dans la ville de elle-même ou à Saint-Herblain, commune limitrophe. Moins d un sur se déplace hors de l unité urbaine de ou du département. Quelques dizaines travaillent néanmoins à Saint- Nazaire.n Actifs ayant un emploi selon le lieu de travail es dix premières communes (hors ) où les habitants de vont travailler ieu de travail Actifs occupés résidant à Source : INSEE-recensement de la population de (exploitation principale), Autre commune de l'unité urbaine de oire-atlantique hors unité urbaine de,,,, Hors de la oire-atlantique,, 7 7,, Saint-Herblain Carquefou Orvault Rezé Bouguenais Couëron Vertou Saint-Sébastien-sur-oire de a Chapelle-sur-Erdre selon sa commune de travail Saint-Nazaire 7 Source : INSEE-recensement de la population de (exploitation principale) MAIRIE DE NANTES - INSEE PAYS DE A OIRE - PORTRAIT DÉMOGRAPHIQUE DES QUARTIERS DE A VIE DE NANTES - OCTOBRE

5 E NOMBRE des ménages composés de familles avec des enfants de moins de ans (au total ménages) est pratiquement stable sur ans. es couples sans enfant au foyer, souvent des personnes âgées, sont moins nombreux qu en tandis que le nombre de personnes seules est en forte hausse (+, %). es familles avec enfants de moins de ans représentent, en un peu plus d un ménage sur trois contre un peu plus d un sur quatre en moyenne à. Néanmoins, au sein de ces ménages, le nombre des couples avec enfants est en recul de 7 unités au profit des familles Répartition des familles selon le nombre d enfants de à ans (en %) Répartition des familles selon le nombre d'enfants de moins de ans (en %) ou plus Source : INSEE-recensement de la population de (exploitation complémentaire) monoparentales (+ ). Ces dernières représentent 7 familles, en soit % de l ensemble des ménages.n Source : INSEE-recensements de la population de (sondage au quart) et de (exploitation complémentaire) Ménages Type de ménages de de Ménages d'une personne Femme, ménages sans famille,, principales monoparentales 7, 7 s,, 7,, principales comprenant un couple, 7, et femme actifs occupés, 7 actif occupé et femme autre, autre et femme active occupée,, et femme autre,, sans enfant,, avec enfant(s), des ménages,, Ménages d'une personne,, 7,, 7 Femme,, ménages sans famille,, principales monoparentales 7,, s,, 7, principales comprenant un couple, 7 et femme actifs occupés,, actif occupé et femme autre,, autre et femme active occupée,, et femme autre,, sans enfant,, avec enfant(s),, des ménages,, E N PUS de la population des ménages ordinaires qui représente, % de la population, le quartier accueille, en 7 personnes en collectivités (centres d hébergement, maisons de retraite et communautés religieuses) ainsi que personnes en habitations mobiles. a taille moyenne des ménages (, personnes) est l une des plus élevée de avec les quartiers Doulon - Bottière et Erdre. On y recense relativement à la moyenne de la ville moins de personnes seules et plus de ménages de à personnes ou plus. Ménages selon la taille Répartition des ménages selon le nombre de personnes (en %) ou plus Source : INSEE-recensement de la population de (exploitation principale) a population des collectivités et des communautés s est accrue de 7 personnes du fait principalement de l ouverture de places en maison de retraite.n Catégories es catégories de population de de des collectivités 7 7 de travailleurs - 7 d'étudiants - de retraite 77 Hôpitaux long séjour 7 Communautés religieuses 7 Centres d'hébergement collectivités - des habitations mobiles des autres communautés - des ménages ordinaires 7 de la population 7 des collectivités de travailleurs - d'étudiants - de retraite - Hôpitaux long séjour - 7 Communautés religieuses Centres d'hébergement collectivités - des habitations mobiles 7 des autres communautés - 7 des ménages ordinaires de la population Source : INSEE-recensements de la population de (exploitation exhaustive) et de (exploitation principale) MAIRIE DE NANTES - INSEE PAYS DE A OIRE - PORTRAIT DÉMOGRAPHIQUE DES QUARTIERS DE A VIE DE NANTES - OCTOBRE

6 Parc E PARC de logements de Chantenay - comporte peu de logements très anciens ou récents. En effet, près des trois quarts des logements ont été construits entre et 7. Depuis les résidences principales se sont néanmoins accrues de unités mais le nombre total des logements (qui inclut aussi les logements vacants ou occasionnels) de seulement 7. es logements vacants ou occasionnels sont en effet nettement moins nombreux qu en. es deux tiers du parc, sont constitués de logements dans des immeubles collectifs, appartenant majoritairement au parc HM. a part des maisons individuelles (, %) est cependant supérieure à la moyenne nantaise. De ce fait, les statuts de propriétaires ( %) et surtout de locataires en logements HM ( %) y sont plus fréquents qu en moyenne sur ; celui de locataires du secteur privé s y rencontre moins.n e parc des logements de de principales,, Propriétaires, ocataires privés,, ocataires HM, ogés gratuitement,, individuelles 7,, dans immeuble collectif 7,,, occasionnels 7 secondaires vacants 7 des logements principales,, Propriétaires 7, ocataires privés, ocataires HM,, ogés gratuitement,, individuelles,, dans immeuble collectif 7,,, occasionnels secondaires vacants 7 des logements Source : INSEE-recensements de la population de (exploitation exhaustive) et de (exploitation principale) Occupation des résidences principales principales Nombre moyen de : - personnes par logement,, - personnes par pièce, 7, - pièces par logement,, - personnes par logement,, - personnes par pièce, 7, 7 - pièces par logement,, Source : INSEE-recensements de la population de (exploitation exhaustive) et de (exploitation principale) Époque d achèvement des logements En ou après à 7 à à 7 à 7 à Avant Répartition des logements selon la période d'achèvement (en %) Source : INSEE-recensement de la population de (exploitation principale) es résidences principales selon la surface Répartition des résidences principales selon la surface du logement (en %) Moins de m² 7 à moins de m² m² ou plus à moins de 7 m² à moins de m² Source : INSEE-recensement de la population de (exploitation principale) MAIRIE DE NANTES - INSEE PAYS DE A OIRE - PORTRAIT DÉMOGRAPHIQUE DES QUARTIERS DE A VIE DE NANTES - OCTOBRE

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Agence d urbanisme de la région nantaise AURAN - 88.07 n Le nombre de seniors dans l Agglomération nantaise progresse et plus particulièrement

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne 11 Objectifs et Méthodologie Objectifs : Analyse du profil sociodémographique des clients des banques en ligne Historique et détention de produits financiers dans des

Plus en détail

Bédarrides. Le Pontet. Vedène. Avignon. Morièreslès-Avignon. Châteaurenard

Bédarrides. Le Pontet. Vedène. Avignon. Morièreslès-Avignon. Châteaurenard CA du Grand PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 10 Tél. : 04 91 17 57 57 Fax : 04 91 17 59 59 http://www.insee.fr Territoire Cartographie de la zone 13 communes, 4 chefs-lieux

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

L endettement privé des ménages début 2010

L endettement privé des ménages début 2010 Dossier L endettement privé des ménages début 2010 Pierre Lamarche, Laurianne Salembier* Début 2010, 46 % des ménages sont endettés pour un motif privé, c est-à-dire sans lien avec l activité professionnelle,

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

Parc et statut d occupation

Parc et statut d occupation Parc et statut d occupation Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 7 1.1 - PARC DE LOGEMENTS Le parc de logement est constitué de 33,5 millions de logements

Plus en détail

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 0142712814 FAX : 0142762405 http://www.apur.org LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS Recensement général de la population

Plus en détail

Les migrations alternantes. Définitions et sources. Jusqu au nouveau recensement

Les migrations alternantes. Définitions et sources. Jusqu au nouveau recensement Les migrations alternantes PIVER 03/12/2009 Définitions et sources Mobilités alternantes = Mobilités domicile travail + Mobilités domicile étude Source privilégiée : Recensement de la population - commune

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Diplômes et insertion professionnelle

Diplômes et insertion professionnelle Diplômes et insertion professionnelle Béatrice Le Rhun, Pascale Pollet* Les conditions d accès à l emploi des jeunes qui entrent sur le marché du travail varient beaucoup selon le niveau de diplôme. Les

Plus en détail

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV)

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête Participation culturelle & sportive de mai 2003 (EPCV) Liste des s Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV) Index des s : AGEDPR : Age de la personne de référence (8 modalités)... 3 AGEPR : Age de la personne de référence...

Plus en détail

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN Quartier situé sur la commune de CAEN 4 611 habitants en 2011, soit 2 % de la population de solida territ rités oriales ui n 2015 J La Grâce de Dieu O RVATO I RE Portraits de quartiers prioritaires de

Plus en détail

Les publics de l art contemporain

Les publics de l art contemporain Direction générale de la création artistique Les publics de l art contemporain Première approche Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

Contrat de plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015. Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées

Contrat de plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015. Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées Contrat de plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées Mai 2011 Contrat de plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail

L observation du parc existant et de ses évolutions récentes informe sur les équilibres sociaux et démographiques.

L observation du parc existant et de ses évolutions récentes informe sur les équilibres sociaux et démographiques. LE PARC DE LOGEMENTS À PARIS Le parc existant La construction neuve Le marché immobilier Juillet 2007 Préfecture de Paris / DULE / Bureau de l habitat Section analyse et prospective habitat 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Le coût de construction des maisons en Pays de la Loire

Le coût de construction des maisons en Pays de la Loire Le coût de construction des s en Pays de la Loire pour les permis autorisés en 2006 Sommaire I Source, définitions et limites d utilisation p 2 II Les principaux enseignements p 3 III Qui sont les pétitionnaires

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

Présentation. Brest métropole océane

Présentation. Brest métropole océane Brest métropole océane Présentation Les habitants de la Communauté urbaine de Brest métropole océane se répartissent sur le territoire selon certaines caractéristiques : revenus, âge, logements, profil

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

B Le diplôme est-il un bon passeport pour l'emploi?

B Le diplôme est-il un bon passeport pour l'emploi? B Le diplôme est-il un bon passeport pour l'emploi? a) Le diplôme facilite l'accès à l'emploi typique 1. Les sortants du système éducatif sont de plus en plus diplômés. En 1979, sur 742 000 sortants du

Plus en détail

Les sports d hiver : pratiques et pratiquants

Les sports d hiver : pratiques et pratiquants Les sports d hiver : pratiques et pratiquants En 2004, un peu moins de 9 % de la population française pratique les sports d hiver. Le ski alpin domine, suivi loin derrière par le ski de fond, les autres

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

Diagnostic territorial MD3E

Diagnostic territorial MD3E Diagnostic territorial MD3E Données de cadrage & Focus sur les 15-29 ans face aux perspectives d emploi Territoire MD3E (Zone d emploi d Evreux) Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

Mémento de l emploi de l Agglomération Nantaise

Mémento de l emploi de l Agglomération Nantaise Mémento de l emploi de l Agglomération Nantaise Actifs et emplois Tissu économique Marché du travail Septembre 2014 AURAN Sommaire Introduction...1 Actifs et emplois... 3 Les actifs et leurs caractéristiques...

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme de Courbevoie. Rapport de présentation (2.a - Première partie) 90

Plan Local d Urbanisme de Courbevoie. Rapport de présentation (2.a - Première partie) 90 Exposé du diagnostic Rapport de présentation (2.a - Première partie) 90 Rapport de présentation (2.a - Première partie) 110 1 - POPULATION ET HABITAT - POPULATION ACTIVE, EMPLOI ET TISSU ECONOMIQUE PREAMBULE

Plus en détail

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 Dares Analyses OCTObre 2012 N 068 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 En 2011, sur 22,3 millions de

Plus en détail

Inégalités de niveau de vie et pauvreté

Inégalités de niveau de vie et pauvreté Inégalités de niveau de vie et pauvreté Cédric Houdré, Nathalie Missègue, Juliette Ponceau* En 2010, le niveau de vie de la majorité de la population stagne ou baisse, après avoir faiblement augmenté l

Plus en détail

Tome 1 Les personnes âgées et leur logement sur Nantes Métropole

Tome 1 Les personnes âgées et leur logement sur Nantes Métropole Tome 1 Les personnes âgées et leur logement sur Nantes Métropole Données de cadrage et projections Avril 2015 AURAN S Page 3 Page 5 Page 7 Page 15 Page 29 ommaire Introduction Préambule Partie I : Éléments

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

Synthèse. Emploi et chômage des personnes handicapées. Nadia Amrous. Numéro 01 Novembre 2012

Synthèse. Emploi et chômage des personnes handicapées. Nadia Amrous. Numéro 01 Novembre 2012 Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 01 Novembre 2012 Emploi et chômage des personnes handicapées Nadia Amrous Meriam Barhoumi Numéro 01 - novembre 2012

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

Nouveau CANTON d'ales 1

Nouveau CANTON d'ales 1 Nouveau CANTON d'ales 1 Communes Maire habitants 2009 2010 2011 2012 2013 Anduze M IGLESIAS Bonifacio 3 262 3 275 3 289 3 303 3 287 Bagard M BAZALGETTE Thierry 2 252 2 305 2 367 2 430 2 448 Boisset-et-Gaujac

Plus en détail

Formations et emploi. Édition 2013

Formations et emploi. Édition 2013 Formations et emploi Édition 2013 Coordination Daniel Martinelli Contribution Insee : Sébastien Gossiaux, Daniel Martinelli Centre d études et de recherches sur les qualifications (Céreq) : Renaud Descamps,

Plus en détail

Dossier réalisé par Martial MAILLARD Jérôme FOLLIN François GITTON. Directeur de la publication : Alain MALMARTEL

Dossier réalisé par Martial MAILLARD Jérôme FOLLIN François GITTON. Directeur de la publication : Alain MALMARTEL Dossier réalisé par Martial MAILLARD Jérôme FOLLIN François GITTON Directeur de la publication : Alain MALMARTEL Avant propos Diagnostiquer l attractivité du territoire seinomarin, enjeu d avenir majeur,

Plus en détail

Repères & Analyses Études

Repères & Analyses Études Décembre 2013 - Hors série service études, veille et prospective Repères & Analyses Études Direction régionale Nord - Pas de Calais Sommaire Dynamisme économique Analyse Chiffres clés Démographie des établissements

Plus en détail

L état de la pauvreté en France

L état de la pauvreté en France Notes de l Observatoire N 1, octobre 2013 L état de la pauvreté en France Combien compte-t-on de pauvres en France? Comment évolue leur nombre? Qui est le plus concerné par la crise? A l heure où une partie

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE CONNAISSANCES SOCIODÉMOGRAPHIQUES

ÉLÉMENTS DE CONNAISSANCES SOCIODÉMOGRAPHIQUES FÉVRIER 2 Observatoire de la formation ÉLÉMENTS DE CONNAISSANCES SOCIODÉMOGRAPHIQUES 4 ème promotion de surveillants pénitentiaires Graphique : Evolution de la part des hommes et des femmes 4 ème 4 ème

Plus en détail

Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse

Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse A nalysé à travers les chiffres du recensement de la population de 2007, le travailleur frontalier comtois réside principalement dans

Plus en détail

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 Sommaire p. 4 L'image du statut d'autoentrepreneur Présenta)on des résultats - Juin 2010

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Tableau de bord : Un outil d observation à l infra communal [Version longue]

Tableau de bord : Un outil d observation à l infra communal [Version longue] IREV - 2014 Observer pour agir Tableau de bord : Un outil d observation à l infra communal [Version longue] VERSION 27 NOVEMBRE 2014 1 Tableau de bord : un outil d observation des territoires à l infra-communal.

Plus en détail

Héritages, donations et aides aux ascendants et descendants

Héritages, donations et aides aux ascendants et descendants Dossier Héritages, donations et aides aux ascendants et descendants Bertrand Garbinti, Pierre Lamarche, Laurianne Salembier* Le patrimoine d un ménage est constitué par la somme de tous les biens qu il

Plus en détail

La motorisation des ménages continue de s accroître au prix d un vieillissement du parc automobile

La motorisation des ménages continue de s accroître au prix d un vieillissement du parc automobile La motorisation des ménages continue de s accroître au prix d un vieillissement du parc automobile Marina Robin, CGDD, SOeS Avec 32,7 millions de véhicules, le parc automobile des ménages métropolitains

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS FICHE DE RENSEIGNEMENTS Nom : Nom marital (éventuellement) : _ Prénoms : (souligner le prénom usuel) ETAT-CIVIL Situation familiale : Célibataire Marié(e) Nombre d'enfants : N INSEE : /_/ / / / / / / /

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 1 Juillet 2012 La mobilité en Île-de-France 2001-2010 : 3,87 déplacements par personne et par jour Une portée moyenne de 4,4 km 41 millions de déplacements quotidiens 70 % des

Plus en détail

Dossier de candidature 2015-2016 MASTER 2 MEEF. LAUREATS CONCOURS EXTERNES 2015 Etudiants stagiaires en contrat provisoire

Dossier de candidature 2015-2016 MASTER 2 MEEF. LAUREATS CONCOURS EXTERNES 2015 Etudiants stagiaires en contrat provisoire Dossier de candidature 2015-2016 MASTER 2 MEEF MASTER Sciences Humaines et Sociales Mention Education, Enseignement et Formation Diplôme d État OBJECTIFS! Enseigner et éduquer en école, collège ou lycée

Plus en détail

«Vieillir en pavillon : mobilités et immobilités des personnes âgées dans l espace périurbain»

«Vieillir en pavillon : mobilités et immobilités des personnes âgées dans l espace périurbain» LADYSS (UMR 7533) CNRS - Université Paris 1 LISST-Cieu (UMR 5193) CNRS - Université Toulouse-Le Mirail CIRTA Institut d Aménagement Régional - Université Aix-Marseille 3 Programme de recherche Vieillissement

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS

ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS Enquête 2009-2010 Cahier des cartes 1 2 0 T R A N C H E S D E R E V E N U M E N S U E L N E T D U M É N A G E Il s agit du revenu net (de cotisations sociales et de C.S.G.) avant

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE LA SUPPRESSION SIMULTANEE DE L ISF ET DU BOUCLIER FISCAL - Sondage de l'institut CSA - N 1001375A Octobre 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN

LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN ANNEXE LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN Dans le cadre de son mandat pour 2001, le Comité de protection social (CPS) a présenté un rapport recommandant une série initiale de dix indicateurs primaires et

Plus en détail

Etudes et travaux de l ORDCS

Etudes et travaux de l ORDCS Etudes et travaux de l ORDCS Victimation et sentiment d insécurité dans une petite ville de l agglomération marseillaise Laurent MUCCHIELLI, Emilie RAQUET, Claire SALADINO Observatoire Régional de la Délinquance

Plus en détail

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 01 42 71 28 14 FAX : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org Observatoire de l'habitat de Paris L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN

Plus en détail

Collections Statistiques N 183 Série S : Statistiques Sociales. - Par - La Direction technique chargée des statistiques sociales et des revenus

Collections Statistiques N 183 Série S : Statistiques Sociales. - Par - La Direction technique chargée des statistiques sociales et des revenus Collections Statistiques N 183 Série S : Statistiques Sociales ENQUÊTE SUR LES DÉPENSES DE CONSOMMATION ET LE NIVEAU DE VIE DES MÉNAGES 2011 Dépenses de consommation des ménages algériens en 2011 - Par

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Départs en vacances : la persistance des inégalités

Départs en vacances : la persistance des inégalités SOCIÉTÉ Départs en vacances : la persistance des inégalités Céline Rouquette * Chaque année, quatre Français sur dix ne partent pas en vacances. Après des décennies de croissance régulière, la proportion

Plus en détail

Enquête Handicaps-Incapacités-Dépendance de fin 1999 auprès des personnes vivant à domicile

Enquête Handicaps-Incapacités-Dépendance de fin 1999 auprès des personnes vivant à domicile I.n.s.e.e. République Française Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques 18, Bd Adolphe Pinard, 75675 PARIS Cédex 14 Enquête Handicaps-Incapacités-Dépendance de fin 1999 auprès des

Plus en détail

Être seul. Jean-Louis Pan Ké Shon* Données sociales. La société française 2002-2003

Être seul. Jean-Louis Pan Ké Shon* Données sociales. La société française 2002-2003 Être seul Jean-Louis Pan Ké Shon* Données sociales. La société française 2002-2003 * Au moment de la rédaction de cet article, Jean-Louis Pan Ké Shon faisait partie de la division Conditions de vie des

Plus en détail

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE DRUMMONDVILLE Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives au développement économique

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme. Révision simplifiée

Plan Local d Urbanisme. Révision simplifiée Nantes Quartier Bellevue - Janvraie Plan Local d Urbanisme Révision simplifiée 2 - Notice explicative Pôle Nantes Ouest Approbation du Plan Local d Urbanisme le 9 mars 2007 Modifié le 17 décembre 2007

Plus en détail

Note D2DPE n 31. Le logement en Nord Pas de Calais : Du constat aux besoins à l horizon 2030.

Note D2DPE n 31. Le logement en Nord Pas de Calais : Du constat aux besoins à l horizon 2030. Note D2DPE n 31 Le logement en Nord Pas de Calais : Du constat aux besoins à l horizon 2030. Mars 2010 Résumé Selon les projections réalisées par l Insee, la population régionale devrait rester stable

Plus en détail

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières Les Français et la liberté de la presse FD/GM N 113153 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUIN 2015

Plus en détail

Qui épargne? Qui désépargne?

Qui épargne? Qui désépargne? Dossier Qui épargne? Qui désépargne? Bertrand Garbinti et Pierre Lamarche* En 2009, la moitié des ménages français ont épargné plus de 13 % de leurs revenus. Les comportements d épargne sont cependant

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 Les dépenses nous renseignent sur les goûts, les besoins, les habitudes de consommation, mais aussi sur le niveau de vie. Ce sont d

Plus en détail

3 150 diplômes de professions de santé

3 150 diplômes de professions de santé N 1 - Mai 005 3 150 diplômes de professions de santé délivrés en 003 dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur En 003, onze formations aux professions de santé sont proposées en région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Base de données sociales sur Paris

Base de données sociales sur Paris Base de données sociales sur Paris Fiches d identité sociale des 20 arrondissements - 2012 Apur - David Boureau Étude réalisée en collaboration avec le Centre d Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP)

Plus en détail

Les Français, le mariage des couples homosexuels et l adoption

Les Français, le mariage des couples homosexuels et l adoption Les Français, le mariage des couples homosexuels et l adoption CSA pour BFMTV 4 avril 01 Fiche technique Sondage exclusif CSA / BFMTV réalisé par téléphone les et avril 01. Echantillon national représentatif

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension Villeray Saint-Michel Parc-Extension Présentation Villeray Saint-Michel Parc-Extension est l un des arrondissements centraux de la ville de Montréal. Bordés au nord par Ahunstic-Cartierville et Montréal-Nord,

Plus en détail

L HABITAT ET LE LOGEMENT

L HABITAT ET LE LOGEMENT L HABITAT ET LE LOGEMENT CARACTERISTIQUES DU PARC DE LOGEMENTS Un habitat traditionnel et rural Au recensement de la population de 2006, la Communauté de Communes de la Picardie Verte comptait 13 688 logements.

Plus en détail

Note expresse N 62 Novembre 2009

Note expresse N 62 Novembre 2009 Note expresse N 62 Novembre 29 L habitat à Saint-Pierre-et-Miquelon L habitat prédominant de l archipel est constitué de maisons individuelles d une surface moyenne relativement élevée par rapport à la

Plus en détail

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE Les notes de l Juin 2007 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE L entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l

Plus en détail

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ATOUTS Une situation géographique centrale dans l Est parisien en plein essor Un taux d emploi relativement important FAIBLESSES Une inadéquation entre les emplois et la population

Plus en détail

SYNTHÈSE. En 2012, la province Sud compte 16 700 personnes. Le maintien à domicile : solution privilégiée des personnes âgées

SYNTHÈSE. En 2012, la province Sud compte 16 700 personnes. Le maintien à domicile : solution privilégiée des personnes âgées SYNTHÈSE BP 823-98845 Nouméa Nouvelle-Calédonie (687) 27 54 81 isee@isee.nc www.isee.nc Directeur de la publication Alexandre Gautier Conception et réalisation Département publications Synthèse N 3 Édition

Plus en détail

Définitions. Les Dossiers de Profils n 75 - Avril 2004 69 Insee Nord-Pas-de-Calais

Définitions. Les Dossiers de Profils n 75 - Avril 2004 69 Insee Nord-Pas-de-Calais Logement Un logement est défini par son utilisation : c est un local séparé et indépendant utilisé pour l habitation. Il doit être séparé d autres locaux par des murs ou cloisons et doit disposer d un

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail