Collecter des informations statistiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Collecter des informations statistiques"

Transcription

1 Collecter des informations statistiques FICHE MÉTHODE A I Les caractéristiques essentielles d un tableau statistique La statistique a un vocabulaire spécifique. L objet du tableau (la variable) s appelle la population ; Les critères en fonction desquels la population est étudiée s appellent les caractères. Pour collecter des informations statistiques, il faut être attentif aux 4 caractéristiques essentielles du tableau. 1. Le titre 3. L intitulé des lignes et des colonnes 2. La source 4. Les unités Doc. 1 Les chômeurs en France en 2008 En milliers ans ans 65 ans ou plus Total Total Insee, Enquêtes emploi. 1 Quel est l élément de ce tableau qui fournit «la population» étudiée? Quelle est-elle? La population étudiée dans ce tableau est notée dans le titre. Il s agit des chômeurs en France 2 Quel est l élément de ce tableau qui fournit le «caractère» étudié? Quel est-il? Le caractère étudié est fourni par l intitulé des colonnes. Il s agit de l âge des chômeurs. 3 Quel est l élément de ce tableau qui fournit l origine des informations données? Quelle est-elle? L origine des informations est fournie par la source. Les données de ce tableau sont celles des enquêtes emploi publiées par l Insee 4 Quelles sont les unités utilisées dans ce tableau? Des milliers. II La lecture d une donnée statistique «Lire une donnée statistique», c est rédiger une phrase pour présenter le plus clairement possible l information qu elle donne, en utilisant pour cela les informations fournies par les 4 caractéristiques essentielles du tableau. 5 Rédigez une phrase présentant l information présentée par la donnée en rouge. En 2008, selon l Insee, la France comptait chômeurs. 6 Rédigez une phrase présentant l information présentée par la donnée en rouge. En 2008, selon l Insee, il y avait en France chômeurs âgés de 25 à 64 ans. III Les tableaux statistiques à double entrée Un tableau statistique à double entrée est un tableau qui étudie une population en fonction de 2 caractères. Pour bien les repérer, il faut être attentif aux libellés des lignes et des colonnes. Fiche A Collecter des informations statistiques 83

2 Doc. 2 Les chômeurs en France en 2008 En milliers ans ans ans 65 ans ou plus Total Hommes Femmes Total Insee, Enquêtes emploi. 7 Où trouve-t-on, dans le tableau, les 2 caractères en fonction desquels est étudiée la population? Quels sont-ils? La population de ce tableau est étudiée en fonction de 2 caractères, notés dans les intitulés des lignes et des colonnes. Il s agit du sexe et de l âge. 8 Quelle est, selon vous, la donnée statistique du tableau la plus facile à lire? Justifiez votre réponse. La statistique la plus facile à lire est «2 070» dans la mesure où la lecture du total fait abstraction de la présentation des caractères. 9 Rédigez une phrase présentant l information apportée pour chaque donnée en rouge. En 2008, selon l Insee, la France comptait chômeurs âgés de 25 à 49 ans. En 2008, selon l Insee, la France comptait hommes âgés de 50 à 64 ans au chômage. IV Pour vous entraîner Doc. 3 Abonnements électroniques En milliers Téléphonie fixe Internet Téléphonie mobile Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). 10 Quelle est la population étudiée dans ce tableau? La population étudiée dans ce tableau est le nombre d abonnements électroniques en France. 11 En fonction de quels caractères la population est-elle étudiée dans ce tableau? La population est étudiée en fonction de 2 caractères : la date et le type de support électronique. 12 Quelles sont les unités utilisées dans ce tableau? Des milliers. 13 Rédigez une phrase présentant l information apportée pour la donnée en rouge. En 2007, selon l ARCEP, la France comptait abonnements à Internet. V Retrouvez l erreur Toutes les affirmations ci-dessous sont fausses. À vous de retrouver l erreur et de rédiger la phrase exacte. 14 En 2006, selon l ARCEP, on comptait abonnements à la téléphonie fixe. En 2007, selon l ARCEP, on comptait abonnements à la téléphonie fi xe. 15 En 2006, selon l ARCEP, on comptait abonnements à la téléphonie fixe. En 2006, selon l ARCEP, on comptait abonnements à Internet. 16 En 2008, selon l ARCEP, on comptait abonnements à la téléphonie mobile. En 2008, selon l ARCEP, on comptait abonnements à la téléphonie mobile. 84 Fiche A Collecter des informations statistiques

3 Calculer pourcentages et taux de répartition FICHE MÉTHODE B I Calculer des pourcentages de répartition Doc. 1 Les éléments composant le prix du sans plomb 95 (avril 2008) En euros 0,606 TIPP 0,227 TVA Pour rendre compte d une répartition, on calcule un rapport qui permet de mesurer la part que représente le sous-ensemble par rapport à l ensemble. Cette valeur relative obtenue est appelée Proportion, Part ou Poids. 0,088 Distribution 0,028 Raffinage 0,435 Prix d achat du pétrole brut Dans le cas d un calcul de répartition, les valeurs relatives sont le plus souvent exprimées en «pour cent». % de répartition = Sous-ensemble x 100 Ensemble 1 Notez le calcul et le résultat permettant de connaître le prix d 1 litre de sans plomb 95 en avril , , , , ,227 = 1,384 2 Notez le rapport permettant de connaître la part de la TVA dans le prix total? 0,227/1,384 = 0,164 3 Si l on veut exprimer cette part en «pour cent», que faut-il faire? Pour exprimer une proportion en «pour cent», il faut multiplier la proportion «en pour un» par À l aide des données fournies, notez les calculs à faire pour connaître la proportion en % de chaque composante du prix. Calculs à faire Prix d achat du pétrole brut... (0,435/1,384) x 100 Coût du raffinage... (0,028/1,384) x 100 Coût de la distribution... (0,088/1,384) x 100 (0,227/1,384) x 100 TVA... (0,606/1,384) x 100 TIPP... 5 Effectuez les calculs et complétez le tableau ci-dessous en notant la part en % que représente chaque composante du prix. En % Prix du pétrole brut Coût du raffinage Coût de la distribution TVA TIPP 31,43 2,02 6,36 16,40 43,79 Prix d 1 litre de sans plomb ,0 6 Calculez le poids que représente la fiscalité (TIPP et TVA) dans le prix d 1 litre de sans plomb 95 en avril , ,227 = 0,833. (0,833/1,384) x 100 = 60,18 II Lire des pourcentages de répartition Pour lire correctement un % de répartition, votre phrase doit préciser clairement «l ensemble». X % X % de quoi? de l ensemble Exemple : X % du prix du litre de sans plomb 95 X % de quoi? Fiche B Calculer pourcentages et taux de répartition 85

4 7 Rédigez une phrase pour présenter la part du pétrole brut dans le prix d 1 litre de sans plomb 95 en avril En avril 2008, selon Le Monde, le prix du pétrole brut représentait 31,43 % du litre de sans plomb Rédigez une phrase pour présenter le poids de la fiscalité dans le prix d 1 litre de sans plomb 95 en avril En avril 2008, selon Le Monde, la fi scalité représentait 60 % du litre de sans plomb 95. III Les taux de répartition Taux de répartition : rapport qui permet de mesurer la part que représente un sous-ensemble par rapport à l ensemble. Attention : les taux sont toujours des rapports, mais ils peuvent exprimer une répartition ou une variation ( fiche méthode C). Un taux de répartition est généralement exprimé en «pour cent». Taux de répartition = Sous-ensemble x 100 Ensemble Doc. 2 La participation aux dernières élections françaises 2 e tour des élections présidentielles 2007 (en %) 2 e tour des élections régionales 2010 (en milliers) 2 e tour des élections régionales 2010 (en %) Votants 83, ,21 Abstentions 16, ,79 Inscrits 100, ,00 9 Rédigez une phrase présentant l information apportée pour la donnée en rouge. Ministère de l Intérieur. Au 2 e tour des élections régionales de 2010, selon le ministère de l Intérieur, Français inscrits sur les listes électorales ont voté. 10 Quel a été le taux d abstention au 2 e tour des élections présidentielles en 2007? Au 2 e tour des élections présidentielles de 2007, le taux d abstention a été de 16,03 %. 11 Notez le rapport qui a permis de calculer ce taux d abstention en %. (Nombre d abstentionnistes / Nombre d inscrits) x Rédigez une phrase présentant l information apportée par ce taux. Au 2 e tour des élections présidentielles de 2007, selon le ministère de l Intérieur, 16,03 % des Français inscrits sur les listes électorales n ont pas été voter. 13 Effectuez les calculs nécessaires pour compléter le tableau. 14 Rédigez une phrase présentant l information fournie par le taux d abstention au 2 e tour des élections régionales de Au 2 e tour des élections régionales de 2010, selon le ministère de l Intérieur, 48,79 % des Français inscrits sur les listes électorales n ont pas été voter. IV Pour vous entraîner 15 Notez le mode de calcul du taux d échec au permis de conduire en %. (Nombre de candidats refusés/nombre de candidats) x Notez le mode de calcul du taux de réussite au baccalauréat en %. (Nombre de candidats admis/nombre de candidats) x Notez le mode de calcul du taux de natalité. (Nombre de naissances/population totale) x Les principaux taux démographiques sont exprimés «en pour mille». 86 Fiche B Calculer pourcentages et taux de répartition

5 Calculer une différence relative FICHE MÉTHODE C I Calculer une différence dans le temps Calculer une différence relative dans le temps c est calculer : par combien la variable a été multipliée dans le temps grâce à un coefficient multiplicateur ; le pourcentage de variation grâce à un écart relatif exprimé en % que l on appelle le taux de croissance ou le taux de variation. Ce que je compare Coefficient multiplicateur = Ce à quoi je le compare Ce que je compare (variation absolue) Écart relatif en % = x 100 Ce à quoi je le compare Valeur d arrivée valeur de départ Soit = x 100 Valeur de départ Doc. 1 Le montant des ventes du e-commerce en France (en milliards d euros) ,7 8,7 11,9 16,1 20,0 25,0 FEVAD (fédération du e-commerce et de la vente à distance). 1 Notez le mode de calcul et le résultat de la variation absolue (en milliards d euros) des ventes du e-commerce en France entre 2004 et ,7 = 19,3 milliards d euros 2 Notez le mode de calcul et le résultat du coefficient multiplicateur permettant de connaître la variation relative des ventes du e-commerce entre 2004 et /5,7 = 4,38 3 Complétez la phrase suivante pour présenter l information que fournit le coefficient multiplicateur calculé. Entre 2004 et 2009, le montant des ventes du e-commerce en France a été... multiplié par... 4,38. 4 Notez le mode de calcul et le résultat du taux de croissance permettant de connaître la variation relative en % des ventes du e-commerce entre 2004 et [(25 5,7 )/5,7] x 100 = 338, 60 5 Complétez la phrase suivante, pour présenter l information que fournit le taux de croissance calculé. Entre 2004 et 2009, le montant des ventes du e-commerce en France a... augmenté de ,60 %. Lorsque la variation est supérieure à 100 %, l outil le plus pertinent est le coefficient multiplicateur. Lorsque la variation est inférieure à 100 %, l outil le plus pertinent est le taux de croissance. 6 À l aide de l outil le plus pertinent, calculez la variation relative des ventes du e-commerce entre 2006 et Dans ce cas, l outil le plus pertinent est le coeffi cient multiplicateur. 25,0/11,9 = 2,1 7 Rédigez une phrase présentant le résultat obtenu. Entre 2006 et 2009, le montant des ventes du e-commerce en France a été multiplié par 2,1. 8 À l aide de l outil le plus pertinent, calculez la variation relative des ventes du e-commerce entre 2007 et Dans ce cas, l outil le plus pertinent est le taux de croissance. ((25 16,1)/16,1] x 100 = 55,27 9 Rédigez une phrase présentant le résultat obtenu. Entre 2007 et 2009, le montant des ventes du e-commerce en France a augmenté de 55,27 % Fiche C Calculer une différence relative 87

6 II Calculer une différence dans l espace Dans le cas d une comparaison dans l espace, bien que le mode de calcul soit le même, l écart relatif exprimé en % n a pas de nom spécifique. Il ne peut s appeler «taux de croissance» ou «taux de variation» puisqu il ne s agit pas de calculer une variation. Les outils sont les mêmes que pour un calcul d un écart dans le temps. Ce que je compare Coefficient multiplicateur = Ce à quoi je le compare Ce que je compare (différence absolue) Écart relatif en % = x 100 Ce à quoi je le compare Doc. 2 Le montant des ventes du e-commerce en 2009 (en milliards d euros) France Grande-Bretagne Allemagne États-Unis 25,0 42,7 15,5 133,1 10 Notez le mode de calcul et le résultat qui permettent de comparer, à l aide de l outil le plus pertinent, les ventes du e-commerce britannique à celles du e-commerce français. Dans ce cas, l outil le plus pertinent est l écart relatif exprimé en %. [(42,7 25,0)/25,0] x 100 = 70,80 11 Complétez la phrase suivante pour présenter votre résultat. En 2009, le montant des ventes du e-commerce britannique était supérieur de 70,80 % à celles du e-commerce français. 12 Notez le mode de calcul et le résultat qui permettent de comparer, à l aide de l outil le plus pertinent, les ventes du e-commerce des États-Unis à celles du e-commerce français. Dans ce cas, l outil le plus pertinent est le coeffi cient multiplicateur. 133,1/25,0 = 5,32 13 Rédigez une phrase présentant l information obtenue. En 2009, le montant des ventes du e-commerce des États-Unis était 5,32 fois plus élevé que celui de la France. Une différence peut être positive ou négative. Dans le cas d une comparaison dans le temps, une différence négative signifie que la variable a baissé, dans le cas d une comparaison dans l espace, elle signifie que la donnée comparée est inférieure à l autre. III Pour vous entraîner 14 Notez et effectuez le calcul qui permet de comparer, à l aide de l outil le plus pertinent, le montant des ventes du e-commerce français à celles du e-commerce britannique. Dans ce cas l outil le plus pertinent est l écart relatif exprimé en %. [(25,0 42,7)/42,7) x 100 = 41,45 15 Rédigez une phrase présentant l information obtenue. En 2009, le montant des ventes du e-commerce français était inférieur de 41,45 % à celui de l Angleterre. 16 Notez et effectuez le calcul qui permet de comparer, à l aide de l outil le plus pertinent, le montant des ventes du e-commerce des États-Unis à celui de l Allemagne. Dans ce cas, l outil le plus pertinent est le coeffi cient multiplicateur. 133,1/15,5 = 8,58 17 Rédigez une phrase pour présenter l information obtenue. En 2009, le montant des ventes du e-commerce des États-Unis était 8,58 fois plus élevé que celui de l Allemagne. 18 Notez et effectuez le calcul qui permet de comparer, à l aide de l outil le plus pertinent, le montant des ventes du e-commerce de l Allemagne à celui des États-Unis. Dans ce cas l outil le plus pertinent est l écart relatif exprimé en %. [(15,5 133,1)/133,1) x 100 = 88,35 19 Rédigez une phrase pour présenter l information obtenue. En 2009, le montant des ventes du e-commerce allemand était inférieur de 88,35 % à celui des États-Unis. 88 Fiche C Calculer une différence relative

7 Calculer et exploiter des indices FICHE MÉTHODE D I Calculer et exploiter des indices pour faire des comparaisons dans le temps Un indice est un instrument statistique dont la lecture permet d effectuer facilement des comparaisons dans le temps et dans l espace. La lecture d un indice permet de connaître les variations relatives exprimées en «pour cent» ou par un coefficient multiplicateur. Il faut choisir la valeur qui sert d élément de comparaison et lui attribuer la valeur 100, valeur que l on nomme indice de base. Mode de calcul de l indice = Coefficient multiplicateur x 100 Coefficient multiplicateur = Ce que je compare Ce à quoi je le compare Doc. 1 Salaires mensuels nets (en euros) Hommes Femmes Ensemble Le calcul des indices La valeur qui servira d élément de comparaison est celle de l année Cette information est notée 2005 = 100. Champ : salariés du secteur privé et semi-public. Insee, DADS. 1 Notez le mode de calcul de l indice du salaire mensuel net des hommes en = 100. (2 145/2 037) x Notez le mode de calcul de l indice du salaire mensuel net féminin en = 100. (1 459/1 652) x Calculez les indices des salaires mensuels nets des hommes et des femmes, 2005 = 100, et complétez le tableau ci-dessous = Hommes Femmes Ensemble Champ : salariés du secteur privé et semi-public. 89, ,30 83, ,08 89, ,09 Insee, DADS. La lecture des indices La lecture des indices postérieurs à l année de base La lecture de l indice doit présenter l augmentation en % ou la baisse en % de la variable et non le niveau de l indice. La lecture des indices antérieurs à l année de base La lecture de l indice doit noter : «était supérieur ou inférieur de x % à celle de» la valeur correspondant à l indice de base. 4 Rédigez une phrase présentant l évolution du salaire mensuel net masculin entre 2005 et Entre 2005 et 2007, d'après l'insee, le salaire mensuel net masculin a augmenté de 5,30 %. 5 Rédigez une phrase présentant l évolution du salaire mensuel net français entre 2005 et Entre 2005 et 2007, d'après l'insee, le salaire mensuel net français a augmenté de 5,08 %. 6 Comparez l évolution des salaires masculins et féminins entre 2005 et 2007 en utilisant les résultats de vos calculs. Entre 2005 et 2007, le salaire mensuel net des hommes a augmenté à peine plus vite que celui des femmes. En effet, alors que le salaire mensuel net masculin augmentait de 5,30 % entre 2005 et 2007, celui des femmes a augmenté de 5,08 %. Fiche D Calculer et exploiter des indices 89

8 7 Rédigez une phrase présentant l indice du salaire mensuel net féminin en En 2000, d'après l'insee, le salaire mensuel net féminin était inférieur de 16,69 % à celui de Rédigez une phrase présentant l indice du salaire mensuel net français en En 2000, d'après l'insee, le salaire mensuel net en France était inférieur de 10,72 % à celui de II Calculer et exploiter des indices pour faire des comparaisons dans l espace Doc. 2 Salaires mensuels nets En euros 2007 Hommes Femmes Le calcul des indices La valeur qui servira d élément de comparaison est toujours noté dans le tableau. Dans les questions ci-dessous, cette information est notée en gras. Ensemble Champ : salariés du secteur privé et semi-public. Insee, DADS, mai Notez le mode de calcul de l indice du salaire mensuel net masculin en Ensemble = 100. (2 145/2001) x Calculez les indices des salaires bruts mensuels nets des hommes et des femmes en 2007, Ensemble = 100, et complétez le tableau ci-dessous. Ensemble = Hommes ,19 Femmes... 86,75 Ensemble ,00 Champ : salariés du secteur privé et semi-public. Insee, DADS. 11 Calculez les indices nécessaires pour compléter le tableau ci-dessous. Hommes = 100. Hommes = Hommes ,00 Femmes... 80,93 Ensemble... 93,28 Champ : salariés du secteur privé et semi-public. Insee, DADS. 12 Calculez les indices nécessaires pour compléter le tableau ci-dessous. Femmes = 100. Femmes = Hommes ,56 100,00 Femmes ,25 Ensemble... Champ : salariés du secteur privé et semi-public. Insee, DADS. III La lecture des indices 13 Rédigez une phrase permettant de comparer, à l aide de l écart en %, les salaires nets mensuels des femmes à celui du salaire net mensuel moyen en La lecture de l'indice La lecture d un indice permettant une comparaison dans l'espace, ne peut que noter : «était supérieur ou inférieur de x % à celle de» la valeur correspondant à l indice de base. En 2007, d après l Insee, les salaires nets mensuels féminins étaient inférieurs de 33,25 % au salaire net mensuel moyen. 14 Rédigez une phrase permettant de comparer, à l aide de l écart en %, les salaires nets mensuels des hommes à celui du salaire net mensuel moyen en En 2007, d après l Insee, les salaires nets mensuels masculins étaient supérieurs de 7,19 % au salaire net mensuel moyen. 15 Rédigez une phrase permettant de comparer, à l aide de l écart en %, les salaires nets mensuels des hommes à ceux des femmes, en En 2007, d après l Insee, le salaire mensuel net masculin était supérieur de 23,56 % à celui des femmes. 90 Fiche D Calculer et exploiter des indices

9 Interpréter une élasticité FICHE MÉTHODE E La demande pour un bien ou un service dépend de son prix mais également du revenu du ménage. L élasticité est un outil statistique qui permet de mesurer la proportion dans laquelle la demande varie lorsque le revenu ou les prix varient. Interpréter une élasticité c est comparer la variation relative de la demande à celle du prix ou du revenu pour savoir si la demande a varié plus ou moins vite que le prix ou le revenu. Variation en % de la demande Élasticité = Variation en % du prix ou du revenu I L élasticité-prix de la demande 1 Complétez la phrase en choisissant un des 2 mots suivants : «augmenter» ou «diminuer». Lorsque le prix d un bien augmente, la demande a généralement tendance à... diminuer. 2 Complétez la phrase en choisissant une des 2 propositions suivantes : «dans le même sens» ou «en sens contraire». Le prix d un bien et la demande varient généralement... en sens contraire. 3 Complétez la phrase en choisissant un des 2 mots suivants : «positive» ou «négative». L élasticité prix de la demande est donc... négative. Lorsque la variation relative de la demande est supérieure à celle du prix, la demande est dite élastique car elle varie plus que proportionnellement au prix. Lorsque la variation relative de la demande est très inférieure à celle du prix, la demande est dite inélastique car elle varie moins que proportionnellement au prix. 4 Complétez le tableau ci-dessous. Variation du prix Variation de la demande La demande/prix est Cas 1 Le prix a baissé de 10 %. La demande a... augmenté de 2 %.... inélastique. Cas 2 Le prix a augmenté de 15 %. La demande a... baissé de 20 %.... élastique. II L élasticité-revenu de la demande 5 Complétez la phrase en choisissant un des 2 mots suivants : «augmenter» ou «diminuer». Lorsque le revenu d un ménage augmente, la demande a généralement tendance à... augmenter. 6 Complétez la phrase en choisissant un des 2 mots suivants : «positive» ou «négative». L élasticité-revenu de la demande est donc... positive. Lorsque la variation relative de la demande est supérieure à celle du revenu, la demande est élastique car elle varie plus que proportionnellement au revenu. Lorsque la variation relative de la demande est très inférieure à celle du revenu, la demande est inélastique car elle varie moins que proportionnellement au revenu. 7 Complétez le tableau ci-dessous. Variation du revenu Variation de la demande La demande / prix est Cas 1 Le revenu a augmenté de 10 %. La demande a... augmenté de 22 %.... élastique. Cas 2 Le revenu a baissé de 15 %. La demande a... baissé de 3 %.... inélastique. Fiche E Interpréter une élasticité 91

10 FICHE MÉTHODE F Calculer une moyenne La moyenne est un instrument statistique qui exprime la valeur qu aurait chacune des valeurs de la série si elles étaient toutes identiques. Une moyenne est dite simple lorsque toutes les valeurs ont la même importance dans le calcul, le même poids. Une moyenne est dite pondérée lorsque toutes les valeurs de la série n ont pas la même importance dans le calcul, le même poids. (x 1 + x x n) Moyenne simple = n Somme des n valeurs soit Nombre de valeurs Soit f1, f2 les coefficients de pondération (x1f1 + x2f2 + + xnfn) Moyenne pondérée = f1 + f2 + + fn Somme des valeurs multipliées par leur coefficient soit Somme des coefficients I La moyenne simple En 2009, une très petite entreprise emploie 4 salariés et, chaque mois, les rémunère de la façon suivante : En euros Salarié 1 Salarié 2 Salarié 3 Salarié 4 Salaire net Notez le mode de calcul du salaire mensuel moyen dans cette entreprise. ( )/4 2 Calculez le salaire moyen et rédigez une phrase pour présenter le résultat obtenu. En 2009, dans cette entreprise, chaque salarié percevait en moyenne un salaire de euros. 3 Quel est le sens du salaire moyen que vous avez calculé? Le salaire moyen est le salaire que percevrait chaque salarié si tous les salaires étaient identiques. II La moyenne pondérée En 2009, une petite entreprise emploie 22 personnes aux qualifications et aux salaires différents. Nombre de salariés Salaire mensuel net en euros Cadres Techniciens Employés Ouvriers Quel est le mode de calcul du salaire mensuel net moyen dans cette entreprise? [(2 950 x 3) + (1 950 x 4) + (1 100 x 5) + (1 100 x 10)] = ( ) 22 5 Rédigez une phrase pour présenter le résultat obtenu. En 2009, dans cette entreprise, chaque salarié percevait en moyenne un salaire de 1 506,82 euros. 6 En 2010, l entreprise décide de licencier 2 ouvriers et 1 employé. Notez le mode de calcul du nouveau salaire mensuel net moyen dans cette entreprise. [(2 950 x 3) + (1 950 x 4) + (1 100 x 4) + (1 100 x 8)] ( ) = 19 7 Calculez le salaire mensuel moyen et rédigez une phrase pour présenter le résultat obtenu. En 2010, dans cette entreprise, chaque salarié percevait en moyenne un salaire de 1 571,05 euros. 92 Fiche F Calculer une moyenne

11 Utiliser des représentations graphiques FICHE MÉTHODE G Une représentation graphique (un diagramme) permet de visualiser des informations statistiques. Selon le type de série statistique représentée, le diagramme sera tracé de façon différente et aura des noms différents. Comme pour tout document statistique, la lecture d un graphique doit s appuyer sur ses 4 caractéristiques essentielles : 1. le titre 3. l intitulé des axes si le graphique en possède 2. la source 4. les unités Ces caractéristiques permettent notamment de repérer la «population» étudiée (l objet du graphique), et ses «caractères» (les critères en fonction desquels la population est étudiée). I Représenter des variables discontinues : les diagrammes en bâtons Doc. 1 Bénéficiaires de prestations sociales Effectifs au 31 décembre, en milliers 2008 Personnes bénéficiaires du minimum vieillesse 575 Familles bénéficiaires des prestations familiales Personnes bénéficiaires du revenu minimum d insertion (RMI) Personnes bénéficiaires de l allocation de parent isolé (API) Drees, Cnaf. Les bénéficiaires de prestations sociales Effectifs au 31 décembre 2008 (en milliers) Personnes bénéficiaires du minimum vieillesse 575 Familles bénéficiaires des prestations familiales Personnes bénéficiaires du revenu minimum d insertion (RMI) Personnes bénéficiaires de l'allocation de parent isolé (API) Source : Drees, Cnaf. 1 Quelle est la caractéristique du tableau qui nous informe sur la «population» étudiée? Quelle est-elle? Le titre du tableau fournit l information concernant la «population étudiée». Il s agit des bénéfi ciaires de prestations sociales. 2 En fonction de quels caractères la population est-elle étudiée? La population étudiée l est en fonction de 2 caractères : la date et le type de prestations sociales. 3 En utilisant les informations fournies par le tableau ci-dessus, notez la source sur le graphique. L origine de ce tableau est la Drees et la Cnaf (Caisse nationale des allocations familiales). 4 En utilisant les informations fournies par le tableau ci-dessus, nommez les axes. 5 En utilisant les informations fournies par le tableau ci-dessus, graduez l axe des abscisses. 6 Rédigez une phrase présentant l information concernant les bénéficiaires de l API. En 2008, selon la Drees et la Cnaf, personnes bénéficiaient en 2008 de l allocation de parent isolé en France. II Représenter une répartition : les diagrammes en bandes, circulaires ou semi-circulaires Doc. 2 Répartition des entreprises françaises en 2007 Type d entreprise En % Micro-entreprises 59,68 Très petites entreprises 33,64 PME 6,49 Grandes entreprises 0,19 Total 100,00 Insee. Fiche G Utiliser des représentations graphiques 93

12 Le diagramme en bande La bande représente l ensemble. Celui-ci peut être exprimé en valeur absolue ou en valeur relative (en %). Chaque sous-ensemble est donc représenté en prenant en considération la proportion qu il représente par rapport à l ensemble. Répartition des entreprises françaises selon la taille en 2007 En % Grandes entreprises PME Très petites entreprises Micro-entreprises Source : Insee. 7 Donnez un titre à ce graphique en complétant la phrase suivante : «Répartition des entreprises françaises, selon... la taille en 2007». 8 En utilisant les informations fournies par le tableau, tracez le diagramme en bandes. Le diagramme circulaire Le cercle représente l ensemble. Pour le tracer, il faut convertir les % en degrés, en sachant que l ensemble, soit 100 %, représente 360 degrés. Répartition des entreprises françaises en 2007 (par type d entreprise en %) 59,68 % Micro-entreprises 0,19 % Grandes entreprises 6,49 % PME 33,64 % Très petites entreprises 9 Calculez l angle en degrés correspondant à la part des micro-entreprises dans l ensemble des entreprises. [(59,68/100) x 360 = Qu est-ce qu une micro-entreprise? Une micro-entreprise est une entreprise n employant aucun salarié Rédigez une phrase présentant l information concernant les micro-entreprises.... En 2007, 59,68 % des entreprises françaises étaient... des micro-entreprises. III Représenter une variation : une courbe Doc. 3 Les bénéficiaires du RMI En milliers Une courbe s inscrit dans un repère orthonormé. Les axes doivent être gradués de façon régulière et non en fonction des dates présentées par la série statistique. Le tracé de la courbe doit respecter l échelle choisie pour les 2 axes Drees, Cnaf. Les bénéficiaires du RMI En milliers Complétez le graphique ci-dessus en nommant les axes. 13 Complétez le graphique ci-dessus en graduant de façon correcte l abscisse. 14 Complétez le graphique ci-dessus en terminant le tracé de la courbe. 15 Rédigez une phrase présentant l information concernant l année En 2008, selon la Drees et la Cnaf, la France comptait personnes percevant le RMI Source : Drees, Cnaf. 94 Fiche G Utiliser des représentations graphiques

Fiche méthode n 1 Révision des outils de mesure des proportions et des variations

Fiche méthode n 1 Révision des outils de mesure des proportions et des variations Fiche méthode n 1 Révision des outils de mesure des proportions et des variations 1 Objectif de ce TD: - Mobiliser vos connaissances de l an dernier afin de réutiliser et de maîtriser ces outils statistiques

Plus en détail

Thème 1: MÉNAGES ET CONSOMMATION

Thème 1: MÉNAGES ET CONSOMMATION Thème 1: MÉNAGES ET CONSOMMATION A/ Comment les revenus et les prix influencent-ils le choix des consommateurs? Notions à découvrir Revenu disponible Consommation Épargne Pouvoir d'achat Dans cette première

Plus en détail

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 Exercice 1 Durée : 3 heures Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Le candidat recopiera sur sa copie le numéro de la question

Plus en détail

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4 Table des matières 0 Rappels sur les polynômes et fractions algébriques 1 0.1 Puissances............................................... 1 0.1.1 Puissance d un nombre réel.................................

Plus en détail

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7.

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. BACCALAURÉAT GENÉRAL Session 2011 MATHÉMATIQUES Série ES Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. L utilisation d une calculatrice

Plus en détail

Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008

Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008 Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008 Métropole juin 2008..................................... 3 La Réunion 18 juin 2008................................. 6 Polynésie juin 2008......................................

Plus en détail

Cahier répertoire (TSTG) M. Lagrave. Partie A. Partie B. Exercice. Correction. M. Lagrave. Lycée Beaussier

Cahier répertoire (TSTG) M. Lagrave. Partie A. Partie B. Exercice. Correction. M. Lagrave. Lycée Beaussier Lycée Beaussier 2011 2012 Sommaire Un établissement bancaire propose ce placement : Si vous déposez un capital de 10 000 euros, vous obtenez un capital de 15 000 euros au bout de 10 ans. 1. Quel est le

Plus en détail

ECONOMIE : Marchés et comportements. Marges & Elasticités

ECONOMIE : Marchés et comportements. Marges & Elasticités ECONOMIE : Marchés et comportements DES COMPORTEMENTS Marges & Elasticités Séance 10 08.04.2013 Des questions sur les séances précédentes? Questions «Marges» That are the questions Raisonnement à la marge

Plus en détail

ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES CHIFFRES-CLÉS Édition 2014 ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES THÈME 3 Inégalités professionnelles ÉCARTS DE SALAIRES Les écarts de salaires entre les femmes et les hommes traduisent pour partie les inégalités

Plus en détail

Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015

Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015 Durée : 3 heures Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015 EXECICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Le candidat recopiera sur sa copie le numéro de

Plus en détail

Les pourcentages. Exercice 1 : Exercice 2 :

Les pourcentages. Exercice 1 : Exercice 2 : Les pourcentages Exercice 1 : Part et pourcentage instantané Dans un groupe de 360 personnes, il y a 90 enfants, dont 30 ont moins de 15 ans. 36 sont des adultes de plus de 60 ans. Calculer la part et

Plus en détail

EXERCICES D ENTRAINEMENT POUR LE DS 7. 1ère STG (Extraits de devoirs d années précédentes)

EXERCICES D ENTRAINEMENT POUR LE DS 7. 1ère STG (Extraits de devoirs d années précédentes) EXERCICES D ENTRAINEMENT POUR LE DS 7. 1ère STG (Extraits de devoirs d années précédentes) Les corrigés sont en seconde partie de ce fichier (pages 4 à 8). Exercice 1: A la sortie d un hypermarché, on

Plus en détail

L'ELASTICITE-PRIX I- QUAND LES PRIX VARIENT...

L'ELASTICITE-PRIX I- QUAND LES PRIX VARIENT... L'ELASTICITE-PRIX La consommation dépend, entre autre, du prix des biens et des services que l'on désire acheter. L'objectif de ce TD est de vous montrer les liens existants entre le niveau et l'évolution

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Hiver 2 009

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Hiver 2 009 blabla BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Hiver 2 009 Épreuve : MATHÉMATIQUES Série SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION Spécialités : Comptabilité et finance d entreprise (coefficient : 3) Gestion des systèmes

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de première ES ii Table des matières 1 Les pourcentages 1 1.1 Variation en pourcentage............................... 1 1.1.1 Calcul d une variation............................

Plus en détail

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Exercice 1 : 5 points Sur le site http: //www.agencebio.org, on a extrait des informations concernant l agriculture en France métropolitaine.

Plus en détail

Baccalauréat STG Mercatique Centres étrangers juin 2007

Baccalauréat STG Mercatique Centres étrangers juin 2007 Baccalauréat STG Mercatique Centres étrangers juin 2007 EXERCICE 1 6 points En 2003, une étude est réalisée sur un échantillon représentatif de la population française composé de 1 500 individus. La première

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. SESSION 2011 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et finance

Plus en détail

Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction

Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction EXERCICE 1 6 points Le tableau ci-dessous donne le nombre d abonnements au service de téléphonie mobile en France entre fin 2001 et fin 2009, exprimé

Plus en détail

Séance n 8. TD. Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006

Séance n 8. TD. Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006 Séance n 8. TD 1. L évolution des catégories socioprofessionnelles Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006 En milliers Groupe socioprofessionnel 1975 2006 s 1691 560

Plus en détail

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE LA SOMME EN OCTOBRE 2015

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE LA SOMME EN OCTOBRE 2015 DONNEES PRINCIPALES DIRECCTE de DR Pôle emploi de DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE LA SOMME EN OCTOBRE 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de

Plus en détail

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE L'AISNE EN OCTOBRE 2015

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE L'AISNE EN OCTOBRE 2015 DONNEES PRINCIPALES DIRECCTE de DR Pôle emploi de DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE L'AISNE EN OCTOBRE 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de

Plus en détail

Baccalauréat SMS 2001 L intégrale de juin à novembre 2001

Baccalauréat SMS 2001 L intégrale de juin à novembre 2001 Baccalauréat SMS 001 L intégrale de juin à novembre 001 Antilles Guyane juin 001............................... 3 La Réunion juin 001.................................... 5 Métropole juin 001.....................................

Plus en détail

Les Coefficients saisonniers

Les Coefficients saisonniers Cours n 23 : Les Coefficients saisonniers A Quoi servent les Coefficient Saisonniers? Les coefficients saisonnier servent à prévoir les ventes mais par mois (ou trimestre) quand des variations saisonnières

Plus en détail

CHAPITRE 1 : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ

CHAPITRE 1 : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ CHAPITRE : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ..Introduction.2. Le point de départ de l analyse micro-économique du consommateur.3. La fonction de demande individuelle.4. Effets

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Thème N 1 Ménages et consommation

Thème N 1 Ménages et consommation Thème N 1 Ménages et consommation Chapitre 1. Comment le revenu et les prix influencent - t - ils les choix des consommateurs? Objectifs Acquisitions de concepts et de méthodes et être capable d analyser

Plus en détail

Statistiques Descriptives à une dimension

Statistiques Descriptives à une dimension I. Introduction et Définitions 1. Introduction La statistique est une science qui a pour objectif de recueillir et de traiter les informations, souvent en très grand nombre. Elle regroupe l ensemble des

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

3Proportions. et pourcentages. Les questions abordées dans ce chapitre CHAPITRE

3Proportions. et pourcentages. Les questions abordées dans ce chapitre CHAPITRE CHAPITRE Proportions et pourcentages La presse nous apporte régulièrement des informations chiffrées, comportant souvent des pourcentages, des graphiques, des tableaux etc. Il est important que le lecteur

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Pourcentage d évolution

Pourcentage d évolution Pourcentage d évolution I) Proportion et pourcentage. 1) Proportion Soit E un ensemble fini et A une partie de l ensemble E. est le nombre d éléments de E et le nombre d éléments de A. La proportion ou

Plus en détail

Chacune des valeurs d une variable en est une modalité particulière.

Chacune des valeurs d une variable en est une modalité particulière. Psychologie générale Jean Paschoud STATISTIQUE Sommaire Rôle de la statistique Variables Échelles de mesure Résumer, décrire Comparer Rôle de la statistique La statistique est avant tout un outil permettant

Plus en détail

Chapitre 1 : Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs?

Chapitre 1 : Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs? Chapitre 1 : Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs? 1? Quels éléments importants déterminent le comportement du consommateur? La consommation des ménages se transforme-t-elle

Plus en détail

1 ère ES/L MATHÉMATIQUES TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2011 (v2.

1 ère ES/L MATHÉMATIQUES TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2011 (v2. MATHÉMATIQUES 1 ère ES/L TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2011 (v2.3) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi 42-44 rue du Fer à Moulin 75005 PARIS Tél. : 01 42 22 39 46

Plus en détail

POURCENTAGES. t 100. c'est-à-dire 0,43 ; 12,17% c'est

POURCENTAGES. t 100. c'est-à-dire 0,43 ; 12,17% c'est POURCENTAGES I Pourcentages de proportion Exercice 01 La bauxite est un minerai renfermant de l'alumine dans la proportion de 24%. Par électrolyse de l'alumine, on obtient de l'aluminium dans la proportion

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

Bac SMS : Mathématiques Métropole Juin 2000

Bac SMS : Mathématiques Métropole Juin 2000 Bac SMS : Mathématiques Métropole Juin 2000 L'usage des calculatrices et des instruments de calcul est autorisé. Une feuille de papier millimétré est nécessaire pour le problème. EXERCICE (8 points) La

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

BEP Secteur 7 Outremer juin 2009

BEP Secteur 7 Outremer juin 2009 BEP Secteur 7 Outremer juin 2009 EXERCICE 1 4 points Le tableau ci-dessous indique l évolution sur une période de 5 ans, du prix (en dollars U.S.) du baril de pétrole brut à New York. Pour la première

Plus en détail

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 Calculatrice autorisée, conformément

Plus en détail

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique Rapport 2015 Table des matières Introduction... 4 Le rapport 2015... 5 1. Différences salariales générales... 6 1.1 L écart salarial en salaires

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015 DIECCTE DR Pôle emploi Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en janvier 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A, B, C (en cvs) 24

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

Baccalauréat STG CGRH Polynésie corrigé

Baccalauréat STG CGRH Polynésie corrigé EXERCICE 1 Baccalauréat STG CGRH Polynésie corrigé 8 points Le tableau ci-dessous donne les dépenses, en millions d euros, des ménages en France de 2000 à 2009 pour les programmes audio-visuels. cinéma

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015 DIECCTE DR Pôle emploi et Îles du Nord Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en février 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A,

Plus en détail

Brésil. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

Brésil. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

Baccalauréat STG Mercatique Polynésie 10 juin 2011

Baccalauréat STG Mercatique Polynésie 10 juin 2011 Baccalauréat STG Mercatique Polynésie 0 juin 0 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-86 du 6--99) est autorisée. EXERCICE Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). 4 points Pour

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire CHAPITRE N5 FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION Code item D0 D2 N30[S] Items étudiés dans le CHAPITRE N5 Déterminer l'image

Plus en détail

SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. Sciences et Technologies de la Gestion. Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES

SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. Sciences et Technologies de la Gestion. Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES SESSION 011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de la Gestion Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES Durée de l épreuve : heures Coefficient : Dès que le sujet lui

Plus en détail

Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage?

Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage? Etudes Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage? Table des matières Introduction...7 Objectif, méthodologie

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - BAC BLANC AVRIL 2013 MATHEMATIQUES

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - BAC BLANC AVRIL 2013 MATHEMATIQUES BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - BAC BLANC AVRIL 203 MATHEMATIQUES L usage de la calculatrice est autorisé. Durée de l épreuve : 3 heures EXERCICE (6 points) La feuille de calcul ci-dessous présente les indices

Plus en détail

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux chocs importants ont affecté le comportement des prix de détail des principaux pays

Plus en détail

PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant

PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant La PAJE se substitue, depuis le 1er janvier 2004, à 5 prestations existantes en faveur de la petite enfance (AFEAMA, AGED, APJE, allocation parentale d éducation

Plus en détail

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%).

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%). Contexte socio-économique Revenus > Les revenus fiscaux médians sont plus élevés à (23 408 ) qu en (20 575 ) et en (17 497 ), mais les différences à sont particulièrement marquées entre les plus riches

Plus en détail

Chapitre 1 : Taux d'évolution

Chapitre 1 : Taux d'évolution Chapitre : Taux d'évolution I ] Rappels de lycée pourcentages : I.. Pourcentage : Calculer t % d'une quantité A c'est faire : t 00 A Exercice : Dans une assemblée de 550 députés, 8 % sont des avocats.

Plus en détail

1ES Février 2013 Corrigé

1ES Février 2013 Corrigé 1ES Février 213 Corrigé Exercice 1 Le tableau ci-dessous renseigne sur les besoins en eau dans le monde : Population mondiale (Milliards d habitants) Volume moyen par habitant ( ) 195 2,5 4 1 197 3,6 5

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 Données actualisées 1 composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 En pourcentage Nature de la dépense 1960 2010 Produits alimentaires et produits non alcoolisés 26,5 13,3 Boissons

Plus en détail

Notion de fonction. Résolution graphique Fonction affine

Notion de fonction. Résolution graphique Fonction affine Eercices 6 décembre 0 Notion de fonction. Résolution graphique Fonction affine Eercice Représentation d une fonction Parmi les courbe suivantes, quelles sont celles qui ne sont pas des représentations

Plus en détail

par Alain Jacquot CNAF Responsable du bureau des Prévisions

par Alain Jacquot CNAF Responsable du bureau des Prévisions La réforme des aides au logement dans le secteur locatif par Alain Jacquot CNAF Responsable du bureau des Prévisions En 1999, par le biais des aides au logement (aide personnalisée au logement et allocation

Plus en détail

Chapitre 2. Caractéristiques des distributions à une variable quantitative

Chapitre 2. Caractéristiques des distributions à une variable quantitative Chapitre 2. Caractéristiques des distributions à une variable quantitative Jean-François Coeurjolly http://www-ljk.imag.fr/membres/jean-francois.coeurjolly/ Laboratoire Jean Kuntzmann (LJK), Grenoble University

Plus en détail

15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA)

15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA) 15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA) Le revenu de solidarité active (RSA), mis en place depuis le 1 er juin 29 en métropole, remplace les dispositifs de minima sociaux allocation de parent isolé (API)

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Calcul du ROI Février 2014 Sommaire 1. Synthèse 2 2. Méthodologie 11 3. Détail des dépenses 17 4. Détail des recettes 29 1 Synthèse Synthèse L UNEA a demandé à

Plus en détail

LA MESURE DE LA PERFORMANCE

LA MESURE DE LA PERFORMANCE LA MESURE DE LA PERFORMANCE Pour tout projet commercial, le manageur doit prévoir, dès la conception, un suivi des actions commerciales mises en œuvre. Un des rôles du manageur est en effet de contrôler,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 011 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Baccalauréat Mathématiques informatique corrigé Polynésie 10 juin 2010

Baccalauréat Mathématiques informatique corrigé Polynésie 10 juin 2010 Baccalauréat Mathématiques informatique corrigé Polynésie 10 juin 2010 EXERCICE 1 11 points Un institut de recherche désire relever des informations sur l état de l enneigement dans un massif montagneux.

Plus en détail

Mathématiques. Devoirs. Terminale STG

Mathématiques. Devoirs. Terminale STG Mathématiques Devoirs Terminale STG Spécialités «mercatique», «comptabilité et finance des entreprises», «gestion des systèmes d information» Devoirs 1 à 8 7-MA53-DVPA00-10 Rédaction Philippe BARDY Jean-Philippe

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) L attention des candidats est attirée sur le fait que la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

1S DS 4 Durée :?mn. 2. La courbe ci-dessous est la représentation graphique de la fonction g, définie sur I = [ 1; 3].

1S DS 4 Durée :?mn. 2. La courbe ci-dessous est la représentation graphique de la fonction g, définie sur I = [ 1; 3]. 1S DS 4 Durée :?mn Exercice 1 ( 5 points ) Les trois questions sont indépendantes. 1. Soit f la fonction définie par f(x) = 3 x. a) Donner son ensemble de définition. Il faut 3 x 0 3 x donc D f =] ; 3]

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE

REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique & Opinion Gaspard Lancrey-Javal, Chef de groupe au Département Politique & Opinion

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 3. Cotisations et points de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 3. Cotisations et points de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points

Plus en détail

Fonctions affines. Table des matières

Fonctions affines. Table des matières Fonctions affines Table des matières 1 fonction linéaire, fonction constante, fonction affine 3 1.1 activités.............................................. 3 1.1.1 activité 1 : fonction linéaire et variation

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

Fonctions affines. 2 Signe d une fonction affine 18 2.1 activité... 19 2.2 corrigé activité... 20

Fonctions affines. 2 Signe d une fonction affine 18 2.1 activité... 19 2.2 corrigé activité... 20 Fonctions affines Table des matières 1 généralités : (images, formule, variations, tableau de valeurs, courbe, équations, inéquations) 2 1.1 activité............................................... 3 1.2

Plus en détail

Statistique Descriptive I (M1102)

Statistique Descriptive I (M1102) Illustration du cours de Statistique Descriptive I (M1102) Année scolaire 2013/2014 Université de Perpignan Via Domitia, IUT STatistique et Informatique Décisionnelle (STID) Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi

revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi et ses partenaires revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi juin 2009 Qu est-ce que ça change pour vous? Michel - 42 ans est cariste à temps plein dans un entrepôt. Amina - 55 ans est auxiliaire

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Série ST2S

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Série ST2S BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ST2S Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 Une feuille de papier millimétré est fournie au candidat Les calculatrices électroniques de

Plus en détail

Évolution de la pauvreté

Évolution de la pauvreté PREMIÈRE PARTIE Évolution de la pauvreté CAHIER 1 Actualisation des données relatives à la pauvreté Niveaux de vie et pauvreté monétaire en 2007, Jérôme Pujol, Magda Tomasini (INSEE) 17 Niveaux de vie

Plus en détail

TABLEAU 5 Nombre moyen (et écarts types) de mots produits selon le niveau scolaire et les trois conditions de révision

TABLEAU 5 Nombre moyen (et écarts types) de mots produits selon le niveau scolaire et les trois conditions de révision Dans ce tableau, si le chercheur ne s intéresse pas aux notes item par item mais simplement à la note globale, alors il conservera seulement les première et dernière colonnes et calculera des statistiques

Plus en détail

Information chiffrée : proportions ; indices

Information chiffrée : proportions ; indices Information chiffrée : proportions ; indices Échauffez-vous! 1 Reliez chacun des nombres décimaux de la colonne de gauche à la fraction qui lui est égale 310 0,79 68, 3,1 79 0,068 2 Complétez : a) 0,72

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011 Baccalauréat S Métropole 1 juin 011 EXERCICE 1 Les deux parties A et B peuvent être traitées indépendamment. 4 points Les résultats seront donnés sous forme décimale en arrondissant à 10 4. Dans un pays,

Plus en détail

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Durée : 3 heures EXERCICE 1 Cet exercice est un Q.C.M. 4 points Pour chaque question posée, quatre réponses sont proposées parmi lesquelles une seule est correcte.

Plus en détail

Exercices de révision

Exercices de révision Exercices de révision EXERCICE 1 Le site (imaginaire) «www.musordi.net» propose aux internautes de télécharger des titres de musique sur leur ordinateur. Son offre commerciale pour un trimestre est la

Plus en détail

Baccalauréat STT 2004 L intégrale de mars à novembre 2004

Baccalauréat STT 2004 L intégrale de mars à novembre 2004 Baccalauréat STT 2004 L intégrale de mars à novembre 2004 Pour un accès direct cliquez sur les liens bleus Nouvelle-Calédonie ACA-ACC mars 2004............... 3 Pondichéry ACA-ACC avril 2004.........................

Plus en détail

Arrondir à la troisième décimale

Arrondir à la troisième décimale Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Faculté des sciences Juridiques, Economiques et Sociales - Fès- Année Universitaire 2004/2005 Filière: Sciences Economiques et Gestion S2 Module: Méthodes quantitatives

Plus en détail

STATISTIQUES À UNE VARIABLE

STATISTIQUES À UNE VARIABLE STATISTIQUES À UNE VARIABLE Table des matières I Méthodes de représentation 2 I.1 Vocabulaire.............................................. 2 I.2 Tableaux...............................................

Plus en détail

Chapitre 2 Les graphiques

Chapitre 2 Les graphiques Chapitre Les graphiques. Généralités C est la partie des statistiques la moins souvent oubliée dans l enseignement secondaire car elle mobilise la notion de proportionnalité sous ses différentes formes.

Plus en détail

SECONDE DST CORRECTION. Voici le diagramme en bâtons des moyennes du second trimestre d'une classe de seconde comportant 34 élèves.

SECONDE DST CORRECTION. Voici le diagramme en bâtons des moyennes du second trimestre d'une classe de seconde comportant 34 élèves. SECONDE DST CORRECTION Exercice 1 Voici le diagramme en bâtons des moyennes du second trimestre d'une classe de seconde comportant 34 élèves 6 2e trimestre 5 4 3 2 1 0 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Martinique en janvier 2014

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Martinique en janvier 2014 DIECCTE DR Pôle emploi Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en janvier 2014 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A, B, C (en cvs) 53

Plus en détail

Dossier de référence L ASSURANCE CHÔMAGE

Dossier de référence L ASSURANCE CHÔMAGE Dossier de référence L ASSURANCE CHÔMAGE Janvier 2014 Dossier de référence L ASSURANCE CHÔMAGE Janvier 2014 Eclairages européens Eclairages européens 1. Les conceptions Les systèmes d indemnisation du

Plus en détail