Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2014/2015. Terminale STMG. O. Lader

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2014/2015. Terminale STMG. O. Lader"

Transcription

1 Terminale STMG O. Lader Table des matières Interrogation 1 : Indice et taux d évolution Devoir maison 1 : Taux d évolution Devoir maison 1 : Taux d évolution (corrigé) Devoir sur table 1 : Indice et taux d évolution Devoir sur table 1 : Indice et taux d évolution (corrigé) Devoir sur table du samedi : Taux d évolution et dérivation Devoir sur table du samedi : Taux d évolution, Statistiques et dérivation Devoir sur table 3 : Dérivation et statistique Devoir sur table 3 : Dérivation et statistique (corrigé) Bac blanc décembre Devoir sur table du samedi n Devoir sur table du samedi n 2 (corrigé) Bac blanc mars Bac blanc mars 2015 (corrigé) Devoir sur table du samedi n Devoir sur table du samedi n 3 (corrigé) Devoir sur table 4 : Probabilité conditionnelle, loi normale et statistique à deux variables.. 52 Devoir sur table 4 : Probabilité conditionnelle, loi normale et statistique à deux variables. (corrigé) Devoir maison 4 : Étude de fonction et loi normale Devoir maison 4 : Étude de fonction et loi normale (corrigé)

2 Nom : Interrogation 1 : Indice et taux d évolution mercredi 17 septembre 2014 Exercice 1. Le tableau incomplet suivant donne le nombre annuel de visiteurs du Panthéon, à Paris, ainsi que quelques indicateurs, pour les années 2007 à Les indices sont établis en choisissant la base 100 pour Année Production Indice Taux d évolution t 1 = 9.82 % t 2 = 14.78% t 3 = t 4 = 5.10% (t 1 est le taux d évolution de 2007 à 2008 et ainsi de suite.) 1. Compléter le tableau en arrondissant les productions et les indices à l unité et les taux d évolutions en pourcentages au centième de pour-cent. 2. Calculer le taux d évolution globale T de 2007 à Calculer le produit suivant (1 + t 1 ) (1 + t 2 ) (1 + t 3 ) (1 + t 4 ) 1. Que remarque-t-on? Justifier. 2

3 Exercice 2 (exercice 77 page 22). Un village isolé perd, sur trois périodes de dix années successives, 20% de sa population, puis 10% de sa population et enfin 30% de sa population. 1. Calculer le taux d évolution de la population du village sur ces 30 années. 2. À l issue de ces 30 ans, le village compte 126 habitants. Combien y avait-il d habitants 30 ans plus tôt? Exercice 3. On a pu lire, dans le livre Voici venu le temps du monde fini d Albert Jacquard, l affirmation suivante : Un accroissement d une population de 2% par an peut sembler bien faible, il correspond pourtant à un doublement en 35 ans, donc à un quadruplement en 70 ans, à une multiplication par 7 en moins d un siècle. Les affirmations de l auteur sont-elles exactes? Justifier la réponse. 3

4 Devoir maison 1 : Taux d évolution pour le 10 octobre 2014 Exercice 1. Évolution de la construction de logements sociaux dans un pays de l Europe : Année Nombre de logements Taux d évolution annuel de la construction Taux d évolution de la construction par rapport à a) Compléter le tableau précédent (résultats arrondis à 0.01%). b) Lire le taux d évolution du nombre de logements sociaux construits de 2008 à Calculer le taux d évolution annuel moyen, arrondi à 0.1% près, du nombre de logements sociaux construits de 2008 à Compte tenu de la pénurie de logements, le ministre de la Cohésion sociale de ce pays s est engagé à créer chaque année, pour les 5 ans à venir, 40% de logements supplémentaires. a) Calculer le nombre de logements sociaux qui devraient être construits chaque année de 2014 à 2018 (arrondir au nombre entier le plus proche), puis le nombre total de logements construits sur ces 5 ans. b) Calculer le taux d évolution du nombre du nombre de logements sociaux qui devraient être construits de 2014 à Exercice 2 (Les sms en France). L extrait de feuille de calcul suivant donne partiellement le nombre de SMS interpersonnels émis par téléphone en France lors des années 2001 à Le format d affichage sur la plage de cellules B3 :H3 est un format numérique à zéro décimale A B C D E F G H Année Nombre de SMS interpersonnels (en millions) Indice a) Calculer le nombre de millions de SMS interpersonnels émis au cours de l année 2004 (arrondir à l unité). b) Calculer l indice de l année 2005 (arrondir à l unité). 2. Donner une formule qui, entrée dans la cellule C3, permet par recopie vers la droite d obtenir la plage de cellules C3 :H3. 3. Dans cette question, les résultats seront arrondis à 1%. 4

5 a) Donner le taux d évolution global du nombre de SMS interpersonnels émis de l année 2001 à l année b) Calculer le taux d évolution moyen annuel du nombre de SMS interpersonnels émis de l année 2001 à l année

6 Devoir maison 1 : Taux d évolution corrigé Exercice 1. Évolution de la construction de logements sociaux dans un pays de l Europe : Année Nombre de logements Taux d évolution annuel de la construction % % % -8.13% % % % % % % 1. a) ( Compléter le tableau précédent (résultats arrondis à 0.01%).) Taux d évolution de la construction par rapport à 2008 b) D après le tableau, le taux d évolution du nombre de logements sociaux construits de 2008 à 2013 est de 23.83%. 2. Le taux d évolution annuel moyen, arrondi à 0.1% près, du nombre de logements sociaux construits de 2008 à 2013 est t m = ( ) = 5.3% 3. Compte tenu de la pénurie de logements, le ministre de la Cohésion sociale de ce pays s est engagé à créer chaque année, pour les 5 ans à venir, 40% de logements supplémentaires. a) Le nombre de logements sociaux qui devraient être construits chaque année de 2014 à 2018 (arrondir au nombre entier le plus proche) est donnée dans le tableau suivant : Année Nombre de logements Ainsi, le nombre total de logements construits sur ces 5 ans est de b) Le taux d évolution du nombre du nombre de logements sociaux qui devraient être construits de 2014 à 2018 est soit 284%. Exercice 2. L extrait de feuille de calcul suivant donne partiellement le nombre de SMS interpersonnels émis par téléphone en France lors des années 2001 à Le format d affichage sur la plage de cellules B3 :H3 est un format numérique à zéro décimale. 6

7 1 A B C D E F G H Année Nombre de SMS interpersonnels (en millions) Indice Indice à 10-2 près ( = C2 * $B3 / $B2 ) ,73 260,05 335,00 393,07 464,53 542,55 5 Indice à 10-2 près ( = C2 * B5 / B2 ) ,73 260,06 335,01 393,09 464,55 542,57 1. a) Comme les lignes 2 et 3 du tableau précédent forment un tableau de proportionnalité, le nombre de millions de SMS interpersonnels émis au cours de l année 2004 est à l unité près. b) De même, l indice de l année 2005 est à l unité près La formule qui, entrée dans la cellule C3, permet par recopie vers la droite d obtenir la plage de cellules C3 :H3 est = C2 * $B3 / $B2 3. Dans cette question, les résultats seront arrondis à 1%. a) Le taux d évolution global du nombre de SMS interpersonnels émis de l année 2001 à l année 2007 est T = 4.43 = 443% (à 1% près). b) De 2001 à 2007, il y a eu 6 évolutions, d où le taux d évolution moyen annuel du nombre de SMS interpersonnels émis de l année 2001 à l année 2007 est t M = (1 + T ) 1/6 1 ( ) = 33% 7

8 Devoir sur table 1 : Indice et taux d évolution vendredi 3 octobre 2014 Exercice 1. Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chaque question, quatre réponses sont proposées. Une seule des réponses proposées est correcte. On demande de cocher celle que vous pensez être correcte. Le prix d un produit A augmente de 5.4% la première année et augmente de 30% la seconde année. 1. À l issue de la première année, le prix du produit a été multiplié par : a) b) c) d) À l issue des deux années, le prix a augmenté de : a) 16.2% b) 37.02% c) 24.6% d) 35.4% 3. Le taux d évolution annuel moyen sur les deux années est de : a) 16.2% b) 24.6% c) 17.7% d) 17.1% 4. Si le produit avait augmenté de 5.4% par an durant 6 ans, le taux d évolution pour ces six années aurait été de : a) 32.4% b) 37.1% c) 38.3% d) 35.4% Exercice 2. Un magasin de chaussures a fait euros de chiffre d affaires pour l année Ce chiffre d affaires a évolué les années suivantes selon le tableau ci-dessous. La deuxième ligne donne le chiffre d affaires pour l année, la troisième ligne donne le taux d évolution par rapport à l année précédente et la quatrième ligne donne l indice base 100 par rapport à l année Année Chiffre d affaires arrondi au millier d euros Taux d évolution +16% +12.2% +5.3% Indice arrondi à l unité Calculer le chiffre d affaires pour 2004 arrondi au millier d euros. 2. Calculer les indices base 100 des années 2001 et 2004 arrondi à l unité. 3. Calculer le taux d évolution de 2001 à Une estimation : a) Calculer le taux d évolution global en pourcent de 2001 à 2005 arrondi à 0.1%. b) Calculer le taux d évolution moyen en pourcent de 2001 à 2005 arrondi à 0.1%. c) Si le taux d évolution du chiffre d affaires de 2005 à 2006 était égal au taux d évolution moyen, quel serait le chiffre d affaires en 2006 (arrondi au millier d euros)? 8

9 Rappel : Soit A un sous-population d une population E. On note n A le nombre d individus dans A et n E le nombre d individus dans E, alors la proportion de A dans E est p = n A n E. On peut en déduire facilement les deux relations suivantes : n A = p n E et n E = n A p. Exercice 3. Dans une station balnéaire, on a interrogé 600 touristes, français ou étrangers, sur leur séjour. Tous ont répondu être, soit au camping soit à l hôtel, soit en location. 10% des touristes sont logés à l hôtel, 48 touristes étrangers sont à l hôtel, 40% des touristes étrangers sont dans un camping, 40% des touristes étrangers ont choisi une location, Il y a deux fois plus de touristes français en camping qu en location. 1. Déterminer le nombre de touristes logés à l hôtel. 2. Montrer que le nombre de touristes étrangers interrogés est En déduire le nombre de touristes français interrogés. 4. Montrer que le nombre de touristes français en location est Montrer que le nombre de touristes en camping est Reproduire et compléter le tableau suivant : Français Camping Location Hôtel Total Étrangers 48 Total 600 9

10 Devoir sur table 1 : Indice et taux d évolution corrigé Exercice 1. Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chaque question, quatre réponses sont proposées. Une seule des réponses proposées est correcte. On demande de cocher celle que vous pensez être correcte. Le prix d un produit A augmente de 5.4% la première année et augmente de 30% la seconde année. 1. À l issue de la première année, le prix du produit a été multiplié par, réponse c), À l issue des deux années, le prix a augmenté de, réponse b), 37.02%. 3. Le taux d évolution annuel moyen sur les deux années est de, réponse d), 17.1%. 4. Si le produit avait augmenté de 5.4% par an durant 6 ans, le taux d évolution pour ces six années aurait été de, réponse b), 37.1%. Exercice 2. Un magasin de chaussures a fait euros de chiffre d affaires pour l année Ce chiffre d affaires a évolué les années suivantes selon le tableau ci-dessous. La deuxième ligne donne le chiffre d affaires pour l année, la troisième ligne donne le taux d évolution par rapport à l année précédente et la quatrième ligne donne l indice base 100 par rapport à l année Année Chiffre d affaires arrondi au millier d euros Taux d évolution +25% +16% +12.2% +5.3% Indice arrondi à l unité Le chiffre d affaires pour 2004 arrondi au millier d euros est euros. 2. Les indices base 100 des années 2001 et 2004 arrondi à l unité sont Le taux d évolution de 2001 à 2002 est 4. Une estimation : = 0.25 = 25%. a) Le taux d évolution global en pourcent de 2001 à 2005 arrondi à 0.1% est = 71.3% = 80 et b) Le taux d évolution moyen en pourcent de 2001 à 2005 arrondi à 0.1% est ( ) %. c) Si le taux d évolution du chiffre d affaires de 2005 à 2006 était égal au taux d évolution moyen, le chiffre d affaires en 2006 serait de euros arrondi au millier d euros. Rappel : Soit A un sous-population d une population E. On note n A le nombre d individus dans A et n E le nombre d individus dans E, alors la proportion de A dans E est p = n A n E. 10

11 On peut en déduire facilement les deux relations suivantes : n A = p n E et n E = n A p. Exercice 3. Dans une station balnéaire, on a interrogé 600 touristes, français ou étrangers, sur leur séjour. Tous ont répondu être, soit au camping soit à l hôtel, soit en location. 10% des touristes sont logés à l hôtel, 48 touristes étrangers sont à l hôtel, 40% des touristes étrangers sont dans un camping, 40% des touristes étrangers ont choisi une location, Il y a deux fois plus de touristes français en camping qu en location. 1. Le nombre de touristes logés à l hôtel est 10% 600 = On note que 100% - 40% - 40% = 20% des touristes étrangers sont à l hôtel et ils sont 48. D où, le nombre de touristes étrangers interrogés est = Le nombre de touristes français interrogés est = Soit l le nombre de touristes français en location. Alors, le nombre de touriste français en camping est 2l. Et ensemble, ils sont l + 2l = Donc le nombre de touristes français en location est l = = Le nombre de touriste étrangers en camping est 40% de 240 soit = 96. D où le nombre de touristes en camping est = Reproduire et compléter le tableau suivant : Camping Location Hôtel Total Français Étrangers Total

12 Devoir sur table du samedi : Taux d évolution et dérivation samedi 8 novembre 2014 Exercice 1. Le tableau suivant donne l évolution du nombre de bénéficiaires de minima sociaux, en milliers A B C D E F G H I Année Nombre de bénéficiaires (en milliers) 3 258, , , , , , ,7 Indice 97,74 99,39 102,74 105,37 104,80 100,00 1. Entre 2002 et 2003, le nombre de bénéficiaires de minima sociaux a augmenté de 1,69%. Déterminer le nombre de bénéficiaires de minima sociaux en 2003 (arrondir à 0,1 millier près). 2. On affecte l indice 100 à l année Déterminer les indices des années 2008 à 2009 (les résultats seront arrondis au centième). 3. Parmi les formules ci-dessous, quelle formule destinée à être recopiée vers la droite, peut-on saisir dans la cellule H3? a) = H2*$G3/$G2 b) = H2*$G2/$G3 c) = H2*G3/G2 d) = H2*(G3-G2)/G2 4. Déterminer les taux d évolution du nombre de bénéficiaires de minima sociaux entre 2007 et 2008, puis entre 2007 et Exprimer ces taux en termes de hausse ou de baisse en pourcentage (arrondir à 0.01% près). 5. Calculer le taux d évolution global du nombre de bénéficiaires de minima sociaux de 2002 à 2009 au millième près. 6. Calculer le taux d évolution annuel moyen de 2002 à 2009 au millième près. 7. Le gouvernement souhaite qu en 2015, le nombre de bénéficiaires de minima sociaux ne dépasse pas Si l évolution moyenne est de 1,04% par an après 2009, cet objectif est-il réalisable? Exercice 2 (Fréquentation des salles de cinéma). Partie 1 : Étude du nombre de films vus au cinéma dans l année. Dans un lycée, on a demandé à chacun des 701 élèves de Première et Terminale le nombre de films vus au cinéma dans l année. Les résultats sont donnés dans le tableau ci-après. Nombre de films Nombre d élèves La moyenne de cette série est x 8, 6 et l écart type est σ 3, 5. Ces valeurs sont arrondies au dixième. a) Déterminer l intervalle [ x 2σ, x + 2σ]. b) Vérifier que environ 95% des valeurs sont dans cet intervalle. 12

13 c) Interpréter le résultat par une phrase. 2. a) À l aide de la calculatrice, donner la médiane, les premier et troisième quartiles de cette série. b) Interpréter la valeur du quartile Q 3. Partie 2 : Comparaison du nombre de films vus dans l année par les élèves de deux classes. On considère deux classes de Première de cet établissement dont l une est composée d élèves ayant choisi l option cinéma. Ces classes, appelées A et B, ont le même effectif : 32 élèves. On a représenté ci-dessous les diagrammes en boîte du nombre de films vus au cinéma dans l année pour chacune de ces classes, en plaçant aux extrémités le maximum et le minimum. classe B classe A x Dire si chaque affirmation suivante est vraie ou fausse et expliquer la réponse. 1. Dans la classe A, environ la moitié des élèves a vu moins de 9 films au cinéma. 2. Dans la classe B, environ huit élèves ont vu 10 films ou plus au cinéma. 3. Au moins la moitié des élèves de la classe A a vu plus de films au cinéma que les trois-quarts des élèves de la classe B. Exercice 3. Dans une entreprise créant des vestes de costume, le coût de production unitaire, exprimé en euros pour x vestes fabriquées, est donné par la fonction c définie par c(x) = 300x+200 5x+2, pour x appartenant à [1; 10]. Le tableau et le graphique suivants ont été obtenus sur tableur A B C x c(x) coût de x vestes 1 71,43 71, ,67 133, ,71 194, ,64 254, ,96 314, ,50 375, ,16 435, ,90 495, ,70 555, ,54 615,38 13

14 Déterminer à l aide du tableau ou du graphique : 1. le coût de production unitaire de 6 vestes ; 2. le coût total de production de 6 vestes ; 3. le nombre de vestes fabriquées si le coût de production unitaire est de 61,90 e. 4. à partir de combien de vestes fabriquées le coût de production unitaire devient inférieur à 62 e. 5. le sens de variation de la fonction c. Exercice 4. Déterminer la fonction dérivée de chacune des fonctions f suivantes définies sur [1; 10] : 1. f(x) = x 2, 2. f(x) = x 5, 3. f(x) = 2x 7 3x 2 x + 12, 4. f(x) = x + 3 x 14

15 Devoir sur table du samedi : Taux d évolution, Statistiques et dérivation corrigé Exercice 1. Le tableau suivant donne l évolution du nombre de bénéficiaires de minima sociaux, en milliers A B C D E F G H I Année Nombre de bénéficiaires (en milliers) 3 258, , , , , , , ,7 Indice 97,74 99,39 102,74 105,37 104,80 100,00 98,90 105,05 1. Entre 2002 et 2003, le nombre de bénéficiaires de minima sociaux a augmenté de 1,69%. Ainsi, le nombre de bénéficiaires de minima sociaux en 2003 est à 0,1 millier près , 7 (1 + 1, ) 3 313, 8 2. On affecte l indice 100 à l année L indice de l année 2008 est et celui de 2009 est au centième près , , 2 98, , , , 2 3. La formule destinée à être recopiée vers la droite qu on peut saisir dans la cellule H3 est a) = H2*$G3/$G2 4. Le taux d évolution du nombre de bénéficiaires de minima sociaux entre 2007 et 2008 est 3 297, , , 2 0, 0110 = 1, 10% C est-à-dire, le nombre de bénéficiaires de minima sociaux entre 2007 et 2008 a diminué de 1,10%. Entre 2007 et 2009, le taux d évolution est 3 502, , , 2 0, 0505 = 5, 05% d où le nombre de bénéficiaires de minima sociaux entre 2007 et 2009 a augmenté de 5,05%. 5. Le taux d évolution global du nombre de bénéficiaires de minima sociaux de 2002 à 2009 est soit 7, 5%. T = 3 502, , , 7 0,

16 6. Le nombre d évolutions de 2002 à 2009 étant de 7, le taux d évolution annuel moyen de 2002 à 2009 est t M = (1 + T ) soit en moyenne une augmentation de 1% par an de 2002 à Le gouvernement souhaite qu en 2015, le nombre de bénéficiaires de minima sociaux ne dépasse pas Si l évolution moyenne est de 1,04% par an après 2009, alors après = 6 augmentations de 1.04%, le nombre de bénéficiaires de minima sociaux en 2015 serait environ de 3 502, 7 1, milliers qui est inférieur à milliers. Donc l objectif est réalisable. Exercice 2 (Fréquentation des salles de cinéma). Partie 1 : Étude du nombre de films vus au cinéma dans l année. Dans un lycée, on a demandé à chacun des 701 élèves de Première et Terminale le nombre de films vus au cinéma dans l année. Les résultats sont donnés dans le tableau ci-après. Nombre de films Nombre d élèves La moyenne de cette série est x 8, 6 et l écart type est σ 3, 5. Ces valeurs sont arrondies au dixième. 2. a) a) L intervalle [ x 2σ, x + 2σ] est [1, 6; 15, 6]. b) Les valeurs entre 1,6 et 15,6 sont au nombre de = 667 Soit environ , 1% des valeurs sont dans l intervalle. c) Environ 95% des élèves de Première et de Terminale ont regardé entre 2 et 15 films dans l année. À l aide de la calculatrice, la médiane de la série statistique est m = 9, le premier quartile Q 1 est 6 et le troisième quartile Q 3 est 11. b) Par définition du troisième quartile, on a qu au moins 75% des élèves ont regardé moins de 11 films dans l année. Partie 2 : Comparaison du nombre de films vus dans l année par les élèves de deux classes. On considère deux classes de Première de cet établissement dont l une est composée d élèves ayant choisi l option cinéma. Ces classes, appelées A et B, ont le même effectif : 32 élèves. On a représenté ci-dessous les diagrammes en boîte du nombre de films vus au cinéma dans l année pour chacune de ces classes, en plaçant aux extrémités le maximum et le minimum. Q 1 Me Q 3 classe B Q 1 Me Q 3 classe A x 16

17 Considérons les affirmations suivantes : 1. Dans la classe A, environ la moitié des élèves a vu moins de 9 films au cinéma. Cette affirmation est fausse car la médiane n est pas égale à 9 pour la classe A mais à Dans la classe B, environ huit élèves ont vu 10 films ou plus au cinéma. Cette affirmation est vraie, car le troisième quartile est 10, ainsi environ 8 (25% de 32) élèves de la classe B ont vu plus de 10 films. 3. Au moins la moitié des élèves de la classe A a vu plus de films au cinéma que les trois-quarts des élèves de la classe B. Cette affirmation est vraie. Comme la médiane de la classe A est 11, on déduit qu au moins la moitié des élèves de la classe a vu plus de 11 films. D autre part, au moins les trois-quarts des élèves de la classe B ont vu moins de Q 3 = 10 < 11 films. D où l affirmation. Remarque. Un petit rappel sur les diagrammes en boite : 25% des valeurs 25% des valeurs 25% des valeurs 25% des valeurs Min Q 1 m Q 3 Max x écart interquartile étendue Exercice 3. Dans une entreprise créant des vestes de costume, le coût de production unitaire, exprimé en euros pour x vestes fabriquées, est donné par la fonction c définie par c(x) = 300x+200 5x+2, pour x appartenant à [1; 10]. Le tableau et le graphique suivants ont été obtenus sur tableur A B C x c(x) coût de x vestes 1 71,43 71, ,67 133, ,71 194, ,64 254, ,96 314, ,50 375, ,16 435, ,90 495, ,70 555, ,54 615,38 À l aide du tableau ou du graphique, on a que 1. le coût de production unitaire de 6 vestes est c(6) = 62, 50 ; 17

18 2. le coût total de production de 6 vestes est 6 c(6) et la valeur se trouve dans le cellule C7 du tableau, soit environ 375 e pour 6 vestes. 3. le nombre de vestes fabriquées, si le coût de production unitaire est de 61,90 e, est 8 (car c(8) = 61, 90 d après le tableau). 4. à partir de 8 vestes fabriquées le coût de production unitaire devient inférieur à 62 e. On peut le voir graphiquement : coût de production unitaire inférieur à 62 e y = la fonction c est décroissante (d après le graphique). Exercice 4. Considérons les fonctions f suivantes définies sur [1; 10] : 1. f(x) = x 2, alors sa dérivée est f (x) = 2x. 2. f(x) = x 5, alors sa dérivée est f (x) = 5x f(x) = 2x 7 3x 2 x + 12, alors sa dérivée est f (x) = 14x 6 6x f(x) = x + 3 x, alors sa dérivée est f (x) = 1 3. x 2 18

19 Devoir sur table 3 : Dérivation et statistique mercredi 3 décembre 2014 Exercice 1. Chaque jour, une petite entreprise fabrique x centaines de cartons d emballage (x étant compris entre 0 et 12). Le coût tôtal de la fabrication journalière de ces cartons, en euros, est exprimé par C(x) = x 3 12x x La recette journalière totale, en euros, pour x centaines de cartons vendues est donnée par la fonction R. On donne ci-après un tableau de valeurs des fonctions C et R, ainsi qu un tracé de leurs courbes représentatives dans le plan rapporté à un repère. x C(x) R(x) euros C(x) : Coût R(x) : Recette nombre d objets Calculer C(0), montant des charges fixes. 2. À l aide du tableau : a) Quel est le prix de vente de 100 cartons? b) Exprimer R(x) en fonction de x. 3. Établir, à partir du graphique, le tableau de variation de la fonction C. 4. Déterminer graphiquement l intervalle auquel doit appartenir le nombre de cartons que l entreprise doit fabriquer et vendre pour réaliser un bénéfice. 5. On suppose que tout carton fabriqué est vendu, et on note B(x) le bénéfice journalier. a) Montrer que B(x) = x x b) Calculer B (x) et vérifier que B (x) = 3x(x 8). c) Dresser le tableau de variations de la fonction bénéfice B. d) En déduire le nombre de cartons à fabriquer chaque jour pour réaliser le bénéfice maximal. Quel est ce bénéfice maximal? 19

20 Exercice 2. Gaëlle entreprend de suivre un régime afin de perdre du poids, en suivant les conseils d un nutritionniste. Elle se pèse à la fin de chaque semaine le même jour à la même heure et elle note l évolution de son poids sur un graphique où le rang de la semaine est placé en abscisse et le poids en ordonnée. Poids en kg 63.2 M M M 3 M 5 M 4 M 6 M 7 M x 1. Est-ce qu un ajustement affine est envisageable? Justifier. 2. Recopier et compléter le tableau suivant : Rang de la semaine x i Poids y i (en kg) 3. Déterminer les coordonnées du point moyen G du nuage de points. 4. On admet que la droite d équation y = 0.42x constitue un bon ajustement du nuage. a) Justifier que la droite passe par le point G. b) En utilisant l équation de la droite d ajustement, estimer son poids au bout de 9 semaines. c) Tracer la droite d ajustement affine sur le graphe précédent. d) En utilisant l équation de la droite d ajustement, estimer le nombre de semaines de régime que Gaëlle devra suivre pour que son poids soit inférieur à 59kg. 20

21 Devoir sur table 3 : Dérivation et statistique corrigé Exercice 1. Chaque jour, une petite entreprise fabrique x centaines de cartons d emballage (x étant compris entre 0 et 12). Le coût tôtal de la fabrication journalière de ces cartons, en euros, est exprimé par C(x) = x 3 12x x La recette journalière totale, en euros, pour x centaines de cartons vendues est donnée par la fonction R. On donne ci-après un tableau de valeurs des fonctions C et R, ainsi qu un tracé de leurs courbes représentatives dans le plan rapporté à un repère. x centaines coût C(x) recette R(x) euros C(x) : Coût R(x) : Recette nombre d objets Le montant des charges fixes est de C(0) = 126 euros. 2. À l aide du tableau : a) Le prix de vente de 100 cartons est R(1) = 50 euros. b) R(x) = 50x. 3. À partir du graphique, le tableau de variation de la fonction C est x 0 12 C(x) Le nombre de centaines de cartons que l entreprise doit fabriquer et vendre pour réaliser un bénéfice est telle que le coût C(x) soit inférieur à la recette R(x). Graphiquement, pour réaliser un bénéfice le nombre de cartons doit être dans l intervalle [400; 1100]. Déterminer graphiquement l intervalle auquel doit appartenir le 21

22 5. On suppose que tout carton fabriqué est vendu, et on note B(x) le bénéfice journalier. a) Soit x dans l intervalle [0; 12]. Le bénéfice associé est égale à la recette moins le coût de production : b) On a B(x) = R(x) C(x) = 50x (x 3 12x x + 126) = x x B (x) = 3x x = 3x x = 3x(x 8) c) Le tableau de variations de la fonction bénéfice B est x x x B (x) + 0 B(x) d) Il faut fabriquer et vendre 800 cartons chaque jour pour réaliser un bénéfice maximal de 130 euros. Exercice 2. Gaëlle entreprend de suivre un régime afin de perdre du poids, en suivant les conseils d un nutritionniste. Elle se pèse à la fin de chaque semaine le même jour à la même heure et elle note l évolution de son poids sur un graphique où le rang de la semaine est placé en abscisse et le poids en ordonnée. Poids en kg M 1 M 2 M 3 G M 5 M 4 M 6 M 7 M 8 y = 0.42x x Les points du nuage sont approximativement alignés, ainsi un ajustement affine est envisageable. 2. Recopier et compléter le tableau suivant : Rang de la semaine x i Poids y i (en kg)

23 3. On a x = = 4.5 et ȳ = = D où, les coordonnées du point moyen G du nuage de points sont (4.5; 61.25). 4. On admet que la droite d équation y = 0.42x constitue un bon ajustement du nuage. a) Comme = 61.25, on en déduit que la droite d ajustement affine passe par le point G. b) On peut estiemer son poids au bout de 9 semaines à = kg. c) (Tracer la droite d ajustement affine sur le graphe précédent.) d) Graphiquement, on estime que Gaëlle devra suivre pendant environ 10 semaines pour que son poids soit inférieur à 59 kg. Autre méthode : En utilisant l équation de la droite d ajustement, on cherche x le nombre de semaines tel que le poid y = 0.42x : 0.42x x x 4.14 x x 9.86 D où, Gaëlle devra suivre son régime pendant environ 10 semaines pour que son poids soit inférieur à 59 kg. 23

24 Baccalauréat blanc vendredi 19 décembre 2014 (corrigé) Exercice 1. On a rassemblé dans une feuille de calcul les données concernant les déchets ménagers produits et recyclés en France pour les années 2001 à A B C D E F G H I J K L M Année Masse de déchets ménagers produits (en milliers de tonne) Indices 100,0 102,2 104,1 107,6 110,6 112,7 114,8 4 Masse de déchets ménagers recyclés (en milliers de tonne) Taux de recyclage 13,7% 14,4% 14,9% 15,2% 16,1% 16,7% 17,2% 17,9% 18,6% 19,3% 20,1% 20,9% La plage de cellules B5 :H5 est au format pourcentage à une décimale près. 1. Dans cette question, on s intéresse aux déchets ménagers produits entre 2001 et 2007 (arrondis à 0.1% près). a) Le taux d évolution de la masse de déchets ménagers produits entre 2001 et 2007 est T = soit 14.8%. b) Notons qu il y a = 6 évolutions de 2001 à 2007, d où le taux d évolution annuel moyen de la masse de déchets ménagers produits entre 2001 et 2007 est t M = soit une évolution moyenne de 2.3%. c) L indice en 2004 est à 0.1 près. ( ) 1/6 ( 1/6 1 + T 1 = ) , 2. Dans cette section, on s intéresse aux déchets ménagers recyclés entre 2001 et a) Le taux d évolution de la masse de déchets ménagers recyclés entre 2001 et 2007 est T = soit 44.6%. b) De même, il y a 6 évolutions de 2001 à 2007, d où le taux d évolution annuel moyen de la masse de déchets ménagers recyclés entre 2001 et 2007 est t M = soit une évolution moyenne de 6.3%. ( ) 1/6 ( 1/6 1 + T 1 = ) , 3. On appelle taux de recyclage la proportion de déchets ménagers recyclés parmis les déchets ménagers produits. a) La formule qui entrée en cellule B5, permet, par recopie vers la droite, d obtenir le contenu des cellules de B5 :H5 est 24

25 = B4 / B2 b) La valeur affichée dans la cellule H5 est 17.2%. c) Supposons que l évolution de la masse de déchets ménagers produits augmente à partir de 2007 chaque année de son taux moyen 2.3% et de même supposons que l évolution de la masse de déchets ménagers recyclés augmente à partir de 2007 chaque année de son taux moyen 6.3%. Nous avons calculé les différentes valeurs dans le précédent tableau jusqu en On voit qu en 2012, le taux de recyclage serait de 21.7% et donc l objectif de 30% de recyclage ne semble pas réaliste. Exercice 2. Calculons la dérivée de chacune des fonctions f : [1; 10] R suivantes : f(x) = 3x + 4 f (x) = = 3 f(x) = 12x 7 f (x) = 12 7x 6 = 84x 6 f(x) = x 3 + 2x 2 1 f(x) = 1 x + 2x5 f (x) = 3x 2 + 4x f (x) = 1 x x 4 Exercice 3. Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Dans cet exercice, pour chaque question trois réponses sont proposées, une seule est correcte. Pour chaque question, indiquer sur la copie le numéro de la question ainsi que la lettre correspondant à la réponse choisie. Aucune justification n est demandée. Une réponse incorrecte ou une absence de réponse n apporte ni ne retire aucun point. Soit f la fonction dérivable sur [ 3; 4] et définie par f(x) = x 3 3x 2 9x + 3 On note f la fonction dérivée de f sur [ 3; 4]. On donne le tableau de variation de la fonction f sur [ 3 : 4] : x f(x) La dérivée de la fonction f est f (x) = 3x 2 6x 9 (réponse b)). 2. Sur l intervalle [ 3; 4], la fonction f est de signe non constant (réponse c)). C est dû au fait que d après le tableau de variation la fonction f change de variation et ainsi la dérivée f change de signe. 3. Le calcul de f( 2) donne ( 2) 3 3( 2) 2 9( 2) + 3 = L équation f(x) = 0 admet sur l intervalle [ 3; 4] deux solutions (réponse c)). Voir l illustration dans le tableau de variation. Exercice 4. Le tableau ci-dessous donne le nombre de naissances, en millier par an, en France métropolitaine entre 1901 et

26 Année Nombres de naissances en milliers , , , , , , , , , , , , , , , , ,1 1. a) La moyenne est x = milliers de naissances. b) L écart type est σ milliers de naissances. c) La médiane est Me = milliers. Qu il y a au moins dix années de 1901 à 1920 où il y a eu moins de milliers de naissances par an et au moins dix années où il a eu plus de milliers de naissances. d) Les premier et troisième quartile sont Q 1 = 507 millieurs et Q 3 = milliers. e) L étendue est égale à max min = = milliers. 2. Voici le diagramme en boîte associé à cette série statistique : x 3. Le diagramme ci-dessous représente le nombre annuel de naissances durant 20 ans de 1981 à 2000 en milliers, et arrondis à 5 milliers x a) La médiane est 765, le premier quartile Q 1 = 740 et le troisième quartile Q 3 = 770 de cette deuxième série entre 1981 et b) L étendue de cette deuxième série est = Dire si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses et justifier la réponse. a) L affirmation : Entre 1981 et 2000, le nombre annuel de naissances est supérieur à pendant plus de 16 ans. est fausse. C est une mauvaise interprétation du troisième quartile. Notons que le nombres d années de 1981 à 2000 est de 20, ainsi 75% de 20, nous donne 15. Ainsi en revenant à la définition du troisième quatile, on déduit que pendant au moins 15 années le nombre annuel de naissances était inférieur à b) L affirmation : L étendue du nombre annuel de naissances est plus de 5 fois plus élevée entre 1901 et est vraie, car 5 85 = 425 < Quel contexte historique pourrait justifier la différence d étendue entre les deux séries. La première guerre mondiale de 1914 à 1918 explique en partie la différence d étendue. Exercice 5. On s intéresse à la consommation d énergie en France, exprimée en millions de tonnes équivalent pétrole (tep) dans le secteur des transports pour les années x i, ou x i est un entier naturel, 26

27 Année Rang de l années : x i Consommation : y i A. Représenter le nuage de points M i (x i ; y i ) correspondant aux données de l énoncé dans un repère d origine (0; 40) d unités : 1 cm pour un an en abscisse, 1 cm pour un million de tep en ordonnée. y y = G y = 0.55x x B. On décide d effectuer un ajustement affine. 1. a) On a x = et ȳ = = 40.3, d où le point point G est de coordonnées (8.8; 49.3) à 0.1 près. b) (Placer G sur la graphique). 2. Au moyen de la calculatrice, la droite d ajustement affine (par la méthode des moindres carrées) est d équation y = 0.551x Pour tout la suite de l exercice, on utilisera la droite d équation y = 0.55x (Tracer cette droite sur le graphique). 27

28 4. On suppose que cette droite fournit un bon ajustement jusqu en a) La consommation d énergie en France pour l année 2010 (= ) serait de = b) À l aide du grahique, on déduit que la consommation d énergie en France dans le secteur des transports dépassera 55 tep en = Sinon par le calcul, on cherche le rang de l année x tel que 0.55x = 55, d où 0.55x = x = x = D où, en 2014 (c est-à-dire, lorsque x = 20), on dépasse les 55 tep. C. En 2007 s est déroulé le Grenelle de l environnement. Pour les années 2008, 2009, 2010, la consommation d énergie en France s est élevée respectivement à 55.5 ; 49.7 et 50.1 millions de tep. 1. (Ajouter ces données sur la graphique). 2. Le modèle admis en B.3. n est plus un bon ajustement affine. D ailleurs l ajustement affine n est plus approprié lui-même car sur le graphique les points ne sont plus approximativement alignés. 28

29 Devoir sur table du samedi n 2 samedi 7 février 2015 Exercice 1. Le tableau suivant, extrait d une feuille de tableur, indique le nombre d habitants de l unité urbaine de Paris (source : INSEE) pour les quatre années 1968, 1990, 1999 et A B C D E 1 Année Rang de l année x Population y Partie A 1. La formule entrée dans la cellule C2 pour obtenir par recopie vers la droite, le rang de l année est : a. =C1 - B1 b. =C1- $B$1 c. = $C$1 - B1 d. = Dans les questions suivantes, on exprimera les résultats en pourcentages arrondis à 0,1 %. 2. Quel est le taux d évolution global de cette population entre 1968 et 2006? 3. Quel est le taux d évolution annuel moyen de cette population entre 1968 et 2006? Partie B On a représenté dans un repère le nuage de points représentant la population y en fonction du rang de l année x : y x 1. À l aide du tableau précédent, déterminer les coordonnées du point moyen G de la série stastique double (x i ; y i ). 2. On envisage un ajustement affine de ce nuage de points. En utilisant la calculatrice, indiquer une équation de la droite d ajustement de y en x par la méthode des moindres carrés (arrondir les coefficients à l entier). 3. Dans la suite de l exercice, on utilisera comme ajustement affine du nuage la droite d équation y = x On suppose cet ajustement valable jusqu en a) Est-ce que le point moyen G appartient à la droite d ajustement affine? b) Tracer la droite d ajustement affine sur la figure précédente. c) Quelle serait la population de l unité urbaine de Paris en 2012? 29

30 d) En quelle année la population de l unité urbaine parisienne dépassera-t-elle 11 millions d habitants? Exercice 2. Partie A : Lectures graphiques Un laboratoire pharmaceutique fabrique et commercialise un médicament pour injection. Ce laboratoire peut produire entre 0 et 50 litres de ce médicament par mois. Le bénéfice mensuel (en euros) réalisé par le laboratoire en fonction du volume x (en litres) de médicament produit est donné par la courbe suivante : Bénéfice mensuel en euros O Volume en litres 2000 Par lecture graphique, déterminer : 1. à partir de quel volume mensuel produit, le laboratoire va être bénéficiaire ; 2. pour quel volume mensuel produit, le bénéfice mensuel est supérieur ou égal à 6000 euros. Partie B : Étude du bénéfice mensuel Ce bénéfice mensuel est modélisé par la fonction B définie pour tout x appartenant à l intervalle [0 ; 50] par : B(x) = 1 3 x3 + 22x 2 160x a) Calculer, pour tout x de l intervalle [0 ; 50], B (x) où B désigne la fonction dérivée de B. b) Vérifier que, pour tout x de l intervalle [0 ; 50], on a : B (x) = (x 4)(40 x). c) En déduire le tableau de variations de la fonction B sur l intervalle [0 ; 50]. On donnera des valeurs arrondies à l euro près. 2. En déduire le volume mensuel à produire pour obtenir un bénéfice maximal. Quel est le montant du bénéfice mensuel maximal arrondi à l euro près? 30

31 Exercice 3. Une variable aléatoire X suit la loi normale d espérance µ = 10 et d écart type σ = 6. Avec un logiciel, on a affiché, à 10 4 près, deux aires sous la courbe de la loi de X. Aire = Aire = Quelles probabilités peut-on en déduire? 2. On rappelle que l aire sous la courbe d une loi normale est égale à 1. a) Calculer l aire sous la courbe de la partie non colorée. b) En déduire la probabilité P (5 X 12). 3. Calculer P (X µ). 4. À l aide de la calculatrice, calculer P (4 X 15). Exercice 4. La gérante d un magasin d optique dépose 120 chèques à sa banque. On prélève un échantillon de 36 chèques parmi les 120 chèques déposés à la banque. Soit X la variable aléatoire qui, à tout prélèvement d un tel échantillon, associe le nombre de chèques dont le montant est supérieur à 200 euros. On considère que la variable aléatoire X suit la loi normale d espérance 18 et d écart-type Calculer la probabilité d obtenir : a) entre 15 et 21 chèques d un montant supérieur à 200 euros. b) plus de 25 chèques d un montant supérieur à 200 euros. 2. Calculer P (X 20) et interpréter ce résultat. 31

32 Devoir sur table du samedi n 2 corrigé Exercice 1. Le tableau suivant, extrait d une feuille de tableur, indique le nombre d habitants de l unité urbaine de Paris (source : INSEE) pour les quatre années 1968, 1990, 1999 et A B C D E 1 Année Rang de l année x Population y Partie A 1. La formule entrée dans la cellule C2 pour obtenir par recopie vers la droite, le rang de l année est : = C1 -$B$1 (réponse b.) Dans les questions suivantes, on exprimera les résultats en pourcentages arrondis à 0,1 %. 2. Le taux d évolution global de cette population entre 1968 et 2006 est 0, 212 = 21.2%. 3. Il y 38 évolutions de 1968 à 2006, d où t M (1 + 0, 212) 1/38 1 0, 005 = 0.5% Donc le taux d évolution annuel moyen de cette population entre 1968 et 2006 est de 0, 5%. Partie B On a représenté dans un repère le nuage de points représentant la population y en fonction du rang de l année x : y x 1. À l aide du tableau précédent, on note que x = et ȳ , c est-à-dire les coordonnées du point moyen G de la série stastique double (x i ; y i ) sont (22.75; ). 2. On envisage un ajustement affine de ce nuage de points. En utilisant la calculatrice, on obtient qu une équation de la droite d ajustement de y en x par la méthode des moindres carrés (arrondir les coefficients à l entier) est la suivante : y = x

33 3. Dans la suite de l exercice, on utilisera comme ajustement affine du nuage la droite d équation y = x On suppose cet ajustement valable jusqu en a) On note que = ȳ. Le point moyen G devrait appartenir à la droite d ajustement affine, or nous utilisons une approximation des coefficients. D où la petite différence remarquée avec ȳ. b) (Tracer la droite d ajustement affine sur la figure précédente.) c) On peut estimer que la population de l unité urbaine de Paris en 2012 serait de habitants. d) On note que y = x > x > x > x > et = Ainsi, on peut estimer qu en 2028 la population de l unité urbaine parisienne dépassera les 11 millions d habitants. Exercice 2. Partie A : Lectures graphiques Un laboratoire pharmaceutique fabrique et commercialise un médicament pour injection. Ce laboratoire peut produire entre 0 et 50 litres de ce médicament par mois. Le bénéfice mensuel (en euros) réalisé par le laboratoire en fonction du volume x (en litres) de médicament produit est donné par la courbe en annexe 2 à rendre avec la copie. Par lecture graphique (annexe 2), déterminer : Bénéfice mensuel en euros O Volume en litres à partir d un volume de 10l mensuel produit, le laboratoire va être bénéficiaire ; 33

34 2. pour un volume mensuel produit compris entre 32 et 47l, le bénéfice mensuel est supérieur ou égal à 6000 euros. Partie B : Étude du bénéfice mensuel Ce bénéfice mensuel est modélisé par la fonction B définie pour tout x appartenant à l intervalle [0 ; 50] par : B(x) = 1 3 x3 + 22x 2 160x a) Calculer, pour tout x de l intervalle [0 ; 50], B (x) = 1 3 3x x = x x 160 b) Soit x un nombre de l intervalle [0 ; 50], on a : (x 4)(40 x) = 40x x x = x x 160 = B (x). c) Étudier le signe de B (x) pour tout x dans l intervalle [0 ; 50] (voir question suivante). d) Le tableau de variations de la fonction B sur l intervalle [0 ; 50] est : x x x B (x) B(x) Pour obtenir un bénéfice maximal de 7167 euros, il faut produire 40l. Exercice 3. Une variable aléatoire X suit la loi normale d espérance µ = 10 et d écart type σ = 6. Avec un logiciel, on a affiché, à 10 4 près, deux aires sous la courbe de la loi de X. Aire = Aire = D après les indications sur la courbe précédente, on déduit que P (X 5) = et P (12 X) = On rappelle que l aire sous la courbe d une loi normale est égale à 1. a) L aire sous la courbe de la partie non colorée est égale à = b) D où, par définition, la probabilité P (5 X 12) = D après une propriété vue en cours, P (X µ) =

35 4. À l aide de la calculatrice, on a P (4 X 15) Plus précisément, avec une calculatrice casio, il faut taper la commande suivante : NormCD(4,15,6,10) Exercice 4. La gérante d un magasin d optique dépose 120 chèques à sa banque. On prélève un échantillon de 36 chèques parmi les 120 chèques déposés à la banque. Soit X la variable aléatoire qui, à tout prélèvement d un tel échantillon, associe le nombre de chèques dont le montant est supérieur à 200 euros. On considère que la variable aléatoire X suit la loi normale d espérance 18 et d écart-type La probabilité d obtenir : a) entre 15 et 21 chèques d un montant supérieur à 200 euros est environ. b) plus de 25 chèques d un montant supérieur à 200 euros est environ. 2. Avec la calculatrice, on note que P (X 20) Ce résultat signifie que la probabilité que plus de 20 chèques soit d un montant supérieur à 200 euros est de environ. 35

36 Baccalauréat blanc vendredi 5 mars 2015 Exercice 1. Pour chaque question, quatre réponses sont proposées parmi lesquelles une seule est correcte. Écrire vos réponses sur la copie. Dans cet exercice les pourcentages sont arrondis à 0.01%. Entre 2009 et 2010, une entreprise a vu son chiffre d affaires diminuer de 23%. Entre 2010 et 2011 son chiffre d affaires à augmenté de 6,15%. En 2009 le chiffre d affaires était de euros. 1. On doit multiplier le chiffre d affaires de 2009 pour obtenir le chiffre d affaires de 2010 par a) 0,23 b) 0,77 c) -0,23 d) 1,23 2. Le taux d évolution entre 2011 et 2012 pour que le chiffre d affaires de 2012 soit le même que celui de 2010 est : a) -6,15% b) -5,79% c) -0,06% d) 0,94% 3. Le taux d évolution global entre 2009 et 2011 est : a) 16,85% b) -16,85% c) -18,26% d) +18,26% 4. Le taux moyen semestriel entre 2009 et 2010 est : a) -11,5% b) 11,5% c) -12,25% d) -4,26% Exercice 2. Le tableau ci-dessous indique l évolution de la dette, en milliards d euros, de l État français entre 2000 et année rang : x i dette en milliards d euros : y i , , , , , , , , , ,2 Source : Insee - Comptes de la Nation - Base L accroissement annuel moyen de la dette est de 76,39 en milliards d euros, pour la période Justifier ce résultat par un calcul. 36

37 2. a) Représenter, dans l annexe, le nuage de points M i (x i ; y i ) dans un repère d unités 1 cm pour un an sur l axe des abscisses d unités et 1 cm pour 100 milliards d euros sur l axe des ordonnées, en commençant la graduation à 800 milliards d euros. b) La forme du nuage permet-elle d envisager un ajustement affine? Justifier. 3. a) En utilisant la calculatrice, donner une équation de la droite de régression de y en x : Les coefficients a et b seront arrondis à 0,1 près. b) Tracer la droite de régression dans la figure en annexe. c) Estimer le montant de la dette prévue pour l année 2013 selon cet ajustement affine. 4. Selon une dépêche de l AFP (Agence France-Presse) datée du 29/06/2012 : AFP : La dette publique de la France a nettement augmenté au premier trimestre 2012 par rapport à la fin décembre 2011, gagnant 72,4 milliards d euros pour s établir à 1 789,4 milliards d euros fin mars, soit 89,3% du produit intérieur brut (PIB), a annoncé vendredi l Insee. Peut-on dire que la dette a augmenté plus rapidement que ne le prévoyait le modèle de la question 3.? Argumenter la réponse. Exercice 3. Une société de vente en ligne vend des DVD. Lorsqu un client reçoit un DVD défectueux, il le renvoie pour échange au service après-vente. On admet que la variable aléatoire X qui, à chaque client concerné prélevé au hasard, associe le nombre de jours entre la date de renvoi du DVD défectueux et la date de réception du DVD de remplacement, suit la loi normale d espérance 8 jours et d écart type 2,75 jours. On considère qu un client se déclare satisfait du service après-vente si son délai d attente ne dépasse pas 10 jours. 1. Les probabilités demandées seront arrondies à 10 2 près. On choisit au hasard un client concerné. a) Calculer la probabilité que le délai d attente du client soit compris entre 2 jours et 10 jours. b) Calculer la probabilité que le délai d attente du client soit inférieur à 8 jours. c) Calculer la probabilité que le client soit satisfait du service après-vente. d) En déduire la probabilité qu il ne soit pas satisfait du service après-vente. 2. La société a pour objectif que 85% des clients concernés soient satisfaits. Elle effectue un sondage auprès de 200 de ces clients pris au hasard : 168 se déclarent satisfaits. a) Déterminer la proportion de clients satisfaits. b) À partir de cet échantillon, la société peut-elle déclarer, au risque 5%, que son objectif est atteint? Exercice 4. Une entreprise décide de fabriquer et commercialiser un produit. Sa capacité maximale de production mensuelle est de 24 tonnes. Le coût, en euros, d une production mensuelle de x tonnes est modélisé par : pour tout réel x tel que 0 x 24. Partie A Étude du coût moyen C(x) = x 3 36x x On rappelle que le coût moyen de fabrication noté C M est donné en fonction de x par : C M (x) = C(x) x = x 2 36x On désigne par C M la fonction dérivée de la fonction C M. 37

38 1. Calculer C M (x). 2. Étudier le signe de C M (x) ; en déduire les variations de la fonction C sur ]0; 24]. On dressera le tableaux de variation de la fonction de coût moyen sur l intervalle ]0; 24]. 3. En déduire le coût moyen minimum, en euros par tonne. Partie B Étude du bénéfice. Après une étude de marché, l entreprise décide de vendre son produit 160 euros la tonne. On admet que tout produit fabriqué est vendu le mois de sa fabrication. On note que B(x) le bénéficie mensuel, en euros, réalisé par la vente de x tonnes de ce produit, en euros. La représentation graphique de la fonction B est donnée ci-après. y 800 Bénéfice x en tonnes a) Montrer que le bénéfice s exprime par : sur [0; 24]. B(x) = x x 2 285x b) Calculer le bénéfice pour la vente de 15 tonnes de ce produit. 2. a) Calculer B (x), où B est la dérivée de B. b) Vérifier qu on a B (x) = 3(x 5)(x 19). c) En déduire le tableau de variation de la fonction B sur l intervalle [0; 24]. 3. Quel est le bénéfice mensuel maximum réalisé par l entreprise? Pour quelle production mensuelle? 4. Pour quelles valeurs de la production mensuelle l entreprise est-elle déficitaire? On répondra à cette question avec la précision permise par le graphique. Exercice 5. Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chaque question, quatre réponses sont proposées, parmi lesquelles une seule est correcte. Indiquez sur la copie le numéro de la question ainsi que la lettre correspondant à la la réponse choisie. Aucune justification n est demandée. Une réponse correcte rapporte 1 point ; une absence de réponse ou une réponse fausse ne rapporte et n enlève aucun point. 38

39 On considère une fonction f définie sur l intervalle [ 5 ; 3] dont la représentation graphique C f est donnée ci-dessous. Soit A le point de C f de coordonnées (0 ; 3), B et C les points de C f d abscisses respectivement égales à 1 et à 3. La tangente T 0 en A à C f passe par le point C. Les tangentes à C f aux points B et C sont horizontales. 1. f(1) est égal à : a. 3 b. 2,3 C 6 y C f c. 1 d. 4, Le nombre dérivé en 1 de la fonction f est égal à : a. 4, 7 b. 3 c. 0 d Une équation de la tangente T 0 est : a. y = 3x 3 b. y = x 3 c. y = 3x d. y = 3 4. On note f la fonction dérivée de la fonction f. Sur l intervalle [ 4 ; 2], on peut affirmer que : a. f est positive b. f change de signe c. f est partout nulle d. f est négative T A -3-4 B -5 x 39

40 Baccalauréat blanc vendredi 5 mars 2015 (corrigé) Exercice 1. Pour chaque question, quatre réponses sont proposées parmi lesquelles une seule est correcte. Écrire vos réponses sur la copie. Dans cet exercice les pourcentages sont arrondis à 0.01%. Entre 2009 et 2010, une entreprise a vu son chiffre d affaires diminuer de 23%. Entre 2010 et 2011 son chiffre d affaires à augmenté de 6,15%. En 2009 le chiffre d affaires était de euros. 1. On doit multiplier le chiffre d affaires de 2009 pour obtenir le chiffre d affaires de 2010 par b) 0, 77 = Le taux d évolution entre 2011 et 2012 pour que le chiffre d affaires de 2012 soit le même que celui de 2010 est : b) t = -5,79% En effet, le taux d évolution t doit vérifier la relation suivante ( )(1 + t) = 1 t = Le taux d évolution global entre 2009 et 2011 est : c) 18, 26% = (1 + t 1 ) (1 + t 2 ) 1 = , où t 1 est le taux d évolution de 2009 à 2010 et t 2 le taux d évolution de 2010 à Le taux moyen semestriel entre 2009 et 2010 est : c) 12, 25% 1 + t 1 1 = Exercice 2. Le tableau ci-dessous indique l évolution de la dette, en milliards d euros, de l État français entre 2000 et année rang : x i dette en milliards d euros : y i , , , , , , , , , ,2 Source : Insee - Comptes de la Nation - Base

41 1. L accroissement annuel moyen de la dette est de = 76, 39 en milliards d euros, pour la période a) Représenter, dans l annexe, le nuage de points M i (x i ; y i ) dans un repère d unités 1 cm pour un an sur l axe des abscisses d unités et 1 cm pour 100 milliards d euros sur l axe des ordonnées, en commençant la graduation à 800 milliards d euros. dette en milliards d euros a) 900 Rang de l année b) La forme du nuage permet d envisager un ajustement affine car les points sont approximativement alignés. À l aide de la calculatrice, on obtient l équation de la droite de régression de y en x : y = 73.5x b) (Tracer la droite de régression dans la figure en annexe.) c) Le montant de la dette prévue pour l année 2013 selon cet ajustement affine est = milliards d euros. 4. Selon une dépêche de l AFP (Agence France-Presse) datée du 29/06/2012 : AFP : La dette publique de la France a nettement augmenté au premier trimestre 2012 par rapport à la fin décembre 2011, gagnant 72,4 milliards d euros pour s établir à 1 789,4 milliards d euros fin mars, soit 89,3% du produit intérieur brut (PIB), a annoncé vendredi l Insee. Peut-on dire que la dette a augmenté plus rapidement que ne le prévoyait le modèle de la question 3.? Oui. En effet, en 2012, d après le modèle, la dette aurait du être de = milliards d euros, ce qui est largement inférieur au milliards d euros atteint fin mars Exercice 3. Une société de vente en ligne vend des DVD. Lorsqu un client reçoit un DVD défectueux, il le renvoie pour échange au service après-vente. On admet que la variable aléatoire X qui, à chaque client concerné prélevé au hasard, associe le nombre 41

42 de jours entre la date de renvoi du DVD défectueux et la date de réception du DVD de remplacement, suit la loi normale d espérance 8 jours et d écart type 2,75 jours. On considère qu un client se déclare satisfait du service après-vente si son délai d attente ne dépasse pas 10 jours. 1. Les probabilités demandées seront arrondies à 10 2 près. On choisit au hasard un client concerné. a) La probabilité que le délai d attente du client soit compris entre 2 jours et 10 jours est P (2 X 10) b) La probabilité que le délai d attente du client soit inférieur à 8 jours est 0.5 car l espérance de X est 8. c) La probabilité que le client soit satisfait du service après-vente est P (X < 10) d) On en déduit que la probabilité qu il ne soit pas satisfait du service après-vente est 1 P (X < 10) La société a pour objectif que 85% des clients concernés soient satisfaits. Elle effectue un sondage auprès de 200 de ces clients pris au hasard : 168 se déclarent satisfaits. a) La proportion de clients satisfaits est f = = b) L intervalle de fluctuation à au moins 95% de la proportion p = 0.85 est I = [p 1 n ; p + 1 n ] = [ ; ] [0.78; 0.92] On note que la fréquence observée f = 0.84 appartient à l intervalle de fluctuation I, ainsi la société peut déclarer, au risque 5%, que son objectif est atteint. Exercice 4. Une entreprise décide de fabriquer et commercialiser un produit. Sa capacité maximale de production mensuelle est de 24 tonnes. Le coût, en euros, d une production mensuelle de x tonnes est modélisé par : pour tout réel x tel que 0 x 24. Partie A Étude du coût moyen C(x) = x 3 36x x On rappelle que le coût moyen de fabrication noté C M est donné en fonction de x par : C M (x) = C(x) x = x 2 36x On désigne par C M la fonction dérivée de la fonction C M. 1. On a C M (x) = 2x Le tableaux de variation de la fonction de coût moyen sur l intervalle ]0; 24] est x C M (x) = 2x C M (x) Ainsi, le coût moyen minimum est 121 euros pour 18 tonnes produites. 42

43 Partie B Étude du bénéfice. Après une étude de marché, l entreprise décide de vendre son produit 160 euros la tonne. On admet que tout produit fabriqué est vendu le mois de sa fabrication. On note que B(x) le bénéficie mensuel, en euros, réalisé par la vente de x tonnes de ce produit, en euros. La représentation graphique de la fonction B est donnée ci-après. y 800 Bénéfice x en tonnes a) D après l énonce l entreprise vend son produit 160 euros la tonne, d où le bénéfice est : B(x) = 160 x x C M (x) = 160x x(x 2 36x+445) = 160x x 3 +36x 2 445x = x 3 +36x 2 285x sur [0; 24]. b) Le bénéfice pour la vente de 15 tonnes de ce produit est B(15) = = 450 euros. 2. a) La dérivée de B est définie par B (x) = 3x x 285. b) Notons que 3(x 5)(x 19) = 3 ( x 2 19x 5x ) = 3x x 285 = B (x). c) Ainsi le tableau de variation de la fonction B sur l intervalle [0; 24] est : x x x B (x) B(x) Le bénéfice mensuel maximum réalisé par l entreprise est 722 euros pour une production mensuelle de 19 tonnes. 43

44 4. À l aide du graphique, on note que l entreprise est déficitaire lorsqu elle produit environ moins de 11.7 tonnes. Exercice 5. Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chaque question, quatre réponses sont proposées, parmi lesquelles une seule est correcte. Indiquez sur la copie le numéro de la question ainsi que la lettre correspondant à la la réponse choisie. Aucune justification n est demandée. Une réponse correcte rapporte 1 point ; une absence de réponse ou une réponse fausse ne rapporte et n enlève aucun point. On considère une fonction f définie sur l intervalle [ 5 ; 3] dont la représentation graphique C f est donnée ci-dessous. Soit A le point de C f de coordonnées (0 ; 3), B et C les points de C f d abscisses respectivement égales à 1 et à 3. La tangente T 0 en A à C f passe par le point C. Les tangentes à C f aux points B et C sont horizontales. 1. f(1) est égal à : d. 4, 6 C 6 5 y C f 2. Le nombre dérivé en 1 de la fonction f est égal à : c. 0 T Une équation de la tangente T 0 est : a. y = 3x 3 4. On note f la fonction dérivée de la fonction f. Sur l intervalle [ 4 ; 2], on peut affirmer que : b. f change de signe A -3-4 B -5 x 44

45 Devoir sur table du samedi n 3 samedi 21 mars 2015 Exercice 1. M. Ka vend des boissons rafraichissantes. Il note, six jours de suite, la température maximale d une journée et les ventes réalisées au cours de cette journée. Les résulats sont donnés dans le tableau suivant Jour Température (en C), x i Nombre de boissons vendues, y i 1 er 2 e 3 e 4 e 5 e 6 e a) Représenter le nuage de points de la série statistique (x i, y i ). (Axes orthogonaux ; unités : 1cm pour 1 o C en abscisse, en commençant à l abscisse 17 ; 1cm pour 10 boissons en ordonnée). b) Indiquer pourquoi un ajustement affine est envisageable. 2. a) À l aide d une calculatrice ou d un tableur, déterminer l équation y = ax + b de la droite d ajustement par la méthode des moindres carrés. Le coefficient directeur a et l ordonnée à l origine b seront arrondis à 10 2 près. b) Tracer cette droite sur le graphique. 3. On choisit cette droite pour droite d ajustement du nuage de points. Estimer par le calcul : a) le nombre de boissons vendues pour une température supérieure de 5 o C à celle du 6 e jour ; b) le nombre de boissons que vendrait M. Ka pour une température de 25 o C. 4. Contrôler graphiquement les résultats de la question 3., en faisant apparaître les tracés utiles. 5. En fait, la température a augmenté de 20% du 6 e au 7 e jour. a) Calculer la température du 7 e jour. b) En déduire une estimation du nombre de boissons vendues le 7e jour, à l aide de l équation de la droite d ajustement. Exercice 2. Monsieur X possède depuis le 1 er janvier 2010 une messagerie électronique professionnelle, sur laquelle il conserve tous les messages reçus ou envoyés, en les classant par année. Il a constaté au 31 décembre 2010 que la taille du dossier contenant les messages de l année 2010 était de 4 mégaoctets (Mo). Une étude a montré que la taille des messages électroniques professionnels augmentait en moyenne de 5% par an. On fait l hypothèse que cette augmentation se maintient au moins jusqu en On note u n la taille, en mégaoctets, du dossier contenant les messages de l année ( n). selon le modèle décrit précédemment. On a donc u 0 = 4. On utilise une feuille de calcul d un tableur pour observer l évolution de la taille de l ensemble des dossiers de Monsieur X depuis

46 A B C D 1 Année n u n Taille de l ensemble des dossiers (en Mo) ,00 4, ,20 8, ,41 12, Quelle est la nature de la suite (u n )? Préciser sa raison. 2. Exprimer u n en fonction de n. 3. Selon ce modèle, calculer la taille, à 0, 01 Mo près, du dossier de l année a) Donner une formule qui, saisie dans la cellule C3, puis recopiée vers le bas, permet d obtenir les valeurs de la colonne C. b) Parmi les formules suivantes, indiquer toutes celles qui, saisies dans la cellule D3, puis recopiées vers le bas, permettent d obtenir les valeurs de la colonne D. =SOMME(C2 :C3) =SOMME($C$2 :C3) =D2+C3 =$D$2+C3 5. a) Calculer la taille, à 0,01 Mo près, de l ensemble des dossiers au 31 décembre b) La capacité de stockage de la messagerie est limitée à 30 mégaoctets. Peut-on estimer que Monsieur X pourra conserver la totalité de ses messages? Justifier. Exercice 3. Le chiffre d affaires du commerce éléctronique en France est passé de 11,6 milliards d euros en 2006 à 25 milliards d euros en Calculer, arrondi à 0.1 près, le taux d évolution du chiffre d affaires de 2006 à Calculer, arrondi à 0.1 près, le taux d évolution annuel moyen du chiffre d affaires. 3. En 2010, le chiffre d affaires a augmenté de 24% par rapport à Calculer le chiffre d affaires de Exercice 4. Face à la menace d une épidémie frappant les troupeaux de bovins, les services sanitaires décident d organiser une vaccination de masse sur 800 bovins. 40% des animaux ont été vaccinés. Les experts considèrent que 30% des animaux non vaccinés contracteront la maladie tandis que 1% des animaux vaccinés contracteront quand même la maladie. 1. Compléter l arbre 46

47 Malades 40% Vaccinés 320 Non malades Troupeau Non vaccinés 30% Malades 144 Non malades 2. Justifier qu il y a environ 3 bovins vaccinés malades. 3. Calculer le nombre estimé de bovins malades. 4. Compléter le tableau à deux entrées suivant : Malades Non malades Total Vaccinés Non vaccinés Total 47

48 Devoir sur table du samedi n 3 corrigé Exercice 1. M. Ka vend des boissons rafraichissantes. Il note, six jours de suite, la température maximale d une journée et les ventes réalisées au cours de cette journée. Les résulats sont donnés dans le tableau suivant Jour Température (en C), x i Nombre de boissons vendues, y i 1 er 2 e 3 e 4 e 5 e 6 e a) Représenter le nuage de points de la série statistique (x i, y i ). (Axes orthogonaux ; unités : 1cm pour 1 o C en abscisse, en commençant à l abscisse 17 ; 1cm pour 10 boissons en ordonnée). y y = 10, 46x 166, x b) D après le graphique précédent, les points sont relativement alignées d où, un ajustement affine est envisageable. 2. a) À l aide d une calculatrice, on a 48

49 Ainsi, l équation de la droite d ajustement par la méthode des moindres carrés est y = 10, 46 x 166, 14 où le coefficient directeur a et l ordonnée à l origine b ont été arrondis à 10 2 près. b) Voir le graphique ci-dessus pour une représentation de la droite d ajustement. 3. On choisit cette droite pour droite d ajustement du nuage de points. Estimer par le calcul : a) le nombre de boissons vendues pour une température supérieure de 5 o C à celle du 6 e jour (c est-à-dire 35 o C ) est égal à 10, b) le nombre de boissons que vendrait M. Ka pour une température de 25 o C est 10, (Contrôler graphiquement les résultats de la question 3., en faisant apparaître les tracés utiles). 5. En fait, la température a augmenté de 20% du 6 e au 7 e jour. a) La température du 7 e jour est alors de 30 ( ) = = 36. b) À l aide de l équation de la droite d ajustement, on peut estimer à 10, , le nombre de boissons vendues le 7e jour. Exercice 2. Monsieur X possède depuis le 1 er janvier 2010 une messagerie électronique professionnelle, sur laquelle il conserve tous les messages reçus ou envoyés, en les classant par année. Il a constaté au 31 décembre 2010 que la taille du dossier contenant les messages de l année 2010 était de 4 mégaoctets (Mo). Une étude a montré que la taille des messages électroniques professionnels augmentait en moyenne de 5% par an. On fait l hypothèse que cette augmentation se maintient au moins jusqu en On note u n la taille, en mégaoctets, du dossier contenant les messages de l année ( n). selon le modèle décrit précédemment. On a donc u 0 = 4. On utilise une feuille de calcul d un tableur pour observer l évolution de la taille de l ensemble des dossiers de Monsieur X depuis

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 Calculatrice autorisée, conformément

Plus en détail

Les devoirs en Première STMG

Les devoirs en Première STMG Les devoirs en Première STMG O. Lader Table des matières Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions....................... 2 Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions (corrigé)..................

Plus en détail

SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. Sciences et Technologies de la Gestion. Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES

SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. Sciences et Technologies de la Gestion. Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de la Gestion Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 2 Dès que le sujet

Plus en détail

Correction du bac blanc CFE Mercatique

Correction du bac blanc CFE Mercatique Correction du bac blanc CFE Mercatique Exercice 1 (4,5 points) Le tableau suivant donne l évolution du nombre de bénéficiaires de minima sociaux en milliers : Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009

Plus en détail

Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014

Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 EXERCICE 1 Cet exercice est un Q.C.M. 4 points 1. La valeur d une action cotée en Bourse a baissé de 37,5 %. Le coefficient multiplicateur associé

Plus en détail

Mercredi 24 Juin 2015

Mercredi 24 Juin 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHÉMATIQUES Série ES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 5 MATHÉMATIQUES Série L ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve : 3 heures

Plus en détail

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée.

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée. ANALYSE 5 points Exercice 1 : Léonie souhaite acheter un lecteur MP3. Le prix affiché (49 ) dépasse largement la somme dont elle dispose. Elle décide donc d économiser régulièrement. Elle a relevé qu elle

Plus en détail

Baccalauréat ST2S Antilles-Guyane 16 juin 2014 Correction

Baccalauréat ST2S Antilles-Guyane 16 juin 2014 Correction Baccalauréat ST2S Antilles-Guyane 16 juin 2014 Correction EXERCICE 1 6 points Le tableau ci-dessous donne le nombre de maladies professionnelles ayant entrainé un arrêt de travail de 2003 à 2010 : Année

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats f est une fonction définie sur ] 2 ; + [ par : 4 points f (x)=3+ 1 x+ 2. On note f sa fonction dérivée et (C ) la représentation

Plus en détail

Baccalauréat CGRH Antilles Guyane 13 septembre 2013 Correction

Baccalauréat CGRH Antilles Guyane 13 septembre 2013 Correction Durée : 2 heures Baccalauréat CRH Antilles uyane 3 septembre 203 Correction EXERCICE 7 points Un concessionnaire automobile s est spécialisé dans la vente de deux types de véhicules uniquement : les coupés

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 (ES) ES : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées conformément

Plus en détail

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader Terminale STMG O. Lader Table des matières 1 Information chiffrée (4s) 4 1.1 Taux d évolution....................................... 6 1.2 indices............................................. 6 1.3 Racine

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire CHAPITRE N5 FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION Code item D0 D2 N30[S] Items étudiés dans le CHAPITRE N5 Déterminer l'image

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. SESSION 2011 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et finance

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Dérivation : Approximation affine et applications aux évolutions successives Contexte pédagogique Objectifs

Plus en détail

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables Leçon N 4 : Statistiques à deux variables En premier lieu, il te faut relire les cours de première sur les statistiques à une variable, il y a tout un langage à se remémorer : étude d un échantillon d

Plus en détail

1. Exposants non entiers 16 2. Taux d évolution moyen et moyenne géométrique 18 3. Indice de base 100 20 4. Approximation d un taux d évolution 22

1. Exposants non entiers 16 2. Taux d évolution moyen et moyenne géométrique 18 3. Indice de base 100 20 4. Approximation d un taux d évolution 22 TAUX D ÉVOLUTION SÉQUENCES. Exposants non entiers 6 2. Taux d évolution moyen et moyenne géométrique 8 3. Indice de base 00 20 4. Approximation d un taux d évolution 22 EXERCICES Pour démarrer 27 Pour

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de terminale générale et technologique Exercices de mathématiques Classes de terminale S, ES, STI2D, STMG Ces documents

Plus en détail

F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ

F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ Auteur : S.& S. Etienne F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ TI-Nspire CAS Mots-clés : représentation graphique, fonction dérivée, nombre dérivé, pente, tableau de valeurs, maximum, minimum. Fichiers associés

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Loi binomiale

Probabilités conditionnelles Loi binomiale Exercices 23 juillet 2014 Probabilités conditionnelles Loi binomiale Équiprobabilité et variable aléatoire Exercice 1 Une urne contient 5 boules indiscernables, 3 rouges et 2 vertes. On tire au hasard

Plus en détail

Examen d accès - 1 Octobre 2009

Examen d accès - 1 Octobre 2009 Examen d accès - 1 Octobre 2009 Aucun document autorisé - Calculatrice fournie par le centre d examen Ce examen est un questionnaire à choix multiples constitué de 50 questions. Plusieurs réponses sont

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 203 Métropole - Réunion - Mayotte BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E4 CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : MATHÉMATIQUES Toutes options Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s)

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B EXERCICE 1 (12 points) Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B Les trois parties de cet exercice peuvent être traitées de façon indépendante. A. Résolution d une équation différentielle On considère

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

Logistique, Transports

Logistique, Transports Baccalauréat Professionnel Logistique, Transports 1. France, juin 2006 1 2. Transport, France, juin 2005 2 3. Transport, France, juin 2004 4 4. Transport eploitation, France, juin 2003 6 5. Transport,

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé EXERCICE 1 5 points Commun à tous les candidats 1. Réponse c : ln(10)+2 ln ( 10e 2) = ln(10)+ln ( e 2) = ln(10)+2 2. Réponse b : n 13 0,7 n 0,01

Plus en détail

4 Statistiques. Les notions abordées dans ce chapitre CHAPITRE

4 Statistiques. Les notions abordées dans ce chapitre CHAPITRE CHAPITRE Statistiques Population (en milliers) 63 6 6 6 Évolution de la population en France 9 998 999 3 Année Le graphique ci-contre indique l évolution de la population française de 998 à. On constate

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104

DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104 CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104 ÉLABORÉ PAR RICHARD ROUSSEAU, ENSEIGNANT EN MATHÉMATIQUES, CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES L ESCALE COMMISSION SCOLAIRE DE L AMIANTE MAI 005

Plus en détail

Chapitre 3. Les distributions à deux variables

Chapitre 3. Les distributions à deux variables Chapitre 3. Les distributions à deux variables Jean-François Coeurjolly http://www-ljk.imag.fr/membres/jean-francois.coeurjolly/ Laboratoire Jean Kuntzmann (LJK), Grenoble University 1 Distributions conditionnelles

Plus en détail

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques

Plus en détail

Baccalauréat ES 2015. L intégrale d avril à juin 2015

Baccalauréat ES 2015. L intégrale d avril à juin 2015 Baccalauréat ES 2015 L intégrale d avril à juin 2015 Pour un accès direct cliquez sur les liens bleus Pondichéry 16 avril 2015................................. 3 Liban 27 mai 2015........................................8

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

Fiche de révision sur les lois continues

Fiche de révision sur les lois continues Exercice 1 Voir la correction Le laboratoire de physique d un lycée dispose d un parc d oscilloscopes identiques. La durée de vie en années d un oscilloscope est une variable aléatoire notée X qui suit

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme Fonctions linéaires et affines 3eme 1 Fonctions linéaires 1.1 Vocabulaire Définition 1 Soit a un nombre quelconque «fixe». Une fonction linéaire associe à un nombre x quelconque le nombre a x. a s appelle

Plus en détail

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014 Correction du baccalauréat ES/L Métropole 0 juin 014 Exercice 1 1. c.. c. 3. c. 4. d. 5. a. P A (B)=1 P A (B)=1 0,3=0,7 D après la formule des probabilités totales : P(B)=P(A B)+P(A B)=0,6 0,3+(1 0,6)

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL

BACCALAUREAT GENERAL ACCALAUREAT GENERAL Session 2009 MATHÉMATIQUES - Série ES - Enseignement de Spécialité Liban EXERCICE 1 1) 2) C 3) C 4) A Explication 1. Chacun des logarithmes existe si et seulement si x > 4 et x > 2

Plus en détail

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008 Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 008 EXERCICE 5 points Pour chacune des cinq questions à 5, trois affirmations sont proposées dont une seule est exacte. Pour chaque

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail

EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG

EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG Exploitations pédagogiques du tableur en STG Académie de Créteil 2006 1 EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG Commission inter-irem lycées techniques contact : dutarte@club-internet.fr La maquette

Plus en détail

Notions de probabilités

Notions de probabilités 44 Notions de probabilités Capacités Expérimenter, d abord à l aide de pièces, de dés ou d urnes, puis à l aide d une simulation informatique prête à l emploi, la prise d échantillons aléatoires de taille

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

3Proportions. et pourcentages. Les questions abordées dans ce chapitre CHAPITRE

3Proportions. et pourcentages. Les questions abordées dans ce chapitre CHAPITRE CHAPITRE Proportions et pourcentages La presse nous apporte régulièrement des informations chiffrées, comportant souvent des pourcentages, des graphiques, des tableaux etc. Il est important que le lecteur

Plus en détail

Lecture graphique. Table des matières

Lecture graphique. Table des matières Lecture graphique Table des matières 1 Lecture d une courbe 2 1.1 Définition d une fonction.......................... 2 1.2 Exemple d une courbe........................... 2 1.3 Coût, recette et bénéfice...........................

Plus en détail

Probabilités (méthodes et objectifs)

Probabilités (méthodes et objectifs) Probabilités (méthodes et objectifs) G. Petitjean Lycée de Toucy 10 juin 2007 G. Petitjean (Lycée de Toucy) Probabilités (méthodes et objectifs) 10 juin 2007 1 / 19 1 Déterminer la loi de probabilité d

Plus en détail

Estimation et tests statistiques, TD 5. Solutions

Estimation et tests statistiques, TD 5. Solutions ISTIL, Tronc commun de première année Introduction aux méthodes probabilistes et statistiques, 2008 2009 Estimation et tests statistiques, TD 5. Solutions Exercice 1 Dans un centre avicole, des études

Plus en détail

BTS Groupement A. Mathématiques Session 2011. Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL

BTS Groupement A. Mathématiques Session 2011. Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL BTS Groupement A Mathématiques Session 11 Exercice 1 : 1 points Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL On considère un circuit composé d une résistance et d un condensateur représenté par

Plus en détail

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b I Définition d une fonction affine Faire l activité 1 «une nouvelle fonction» 1. définition générale a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe

Plus en détail

CALCULATRICE AUTORISEE

CALCULATRICE AUTORISEE Lycée F. MISTRAL AVIGNON BAC BLANC 2012 Epreuve de MATHEMATIQUES Série S CALCULATRICE AUTORISEE DUREE : 4 heures Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet Ce sujet comporte 3 pages

Plus en détail

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une TLES1 DEVOIR A LA MAISON N 7 La courbe C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une fonction f définie et dérivable sur R. On note f ' la fonction dérivée de f. La tangente T à la courbe

Plus en détail

Baccalauréat L Amérique du Nord juin 2002

Baccalauréat L Amérique du Nord juin 2002 Baccalauréat L Amérique du Nord juin 2002 Durée : 3 heures LE CANDIDAT TRAITERA OBLIGATOIREMENT L EXERCICE ET L EXERCICE 2 ET AU CHOIX SOIT L EXERCICE 3 SOIT L EXERCICE 4. Une feuille de papier millimétré

Plus en détail

Concours de recrutement interne PLP 2009

Concours de recrutement interne PLP 2009 Concours de recrutement interne PLP 2009 Le sujet est constitué de quatre exercices indépendants. Le premier exercice, de nature pédagogique au niveau du baccalauréat professionnel, porte sur le flocon

Plus en détail

Baccalauréat L spécialité Métropole La Réunion septembre 2008

Baccalauréat L spécialité Métropole La Réunion septembre 2008 Baccalauréat L spécialité Métropole La Réunion septembre 2008 L usage d une calculatrice est autorisé Ce sujet ne nécessite pas de papier millimétré 3 heures EXERCICE 1 4 s Un magasin de matériels informatiques

Plus en détail

Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles

Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles Quantiles En statistique, pour toute série numérique de données à valeurs dans un intervalle I, on définit la fonction quantile Q, de [,1] dans

Plus en détail

Stage Vacances - Spécialité - Février 2014

Stage Vacances - Spécialité - Février 2014 Stage Vacances - Spécialité - Février 2014 1 Fonctions Exercice 1 Pondichery - 2014 Un artisan glacier commercialise des «sorbets bio». Il peut en produire entre 0 et 300 litres par semaine. Cette production

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Exercices corrigés

Probabilités conditionnelles Exercices corrigés Terminale S Probabilités conditionnelles Exercices corrigés Exercice : (solution Une compagnie d assurance automobile fait un bilan des frais d intervention, parmi ses dossiers d accidents de la circulation.

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Mat-4104

MATHÉMATIQUES. Mat-4104 MATHÉMATIQUES Pré-test D Mat-404 Questionnaire e pas écrire sur le questionnaire Préparé par : M. GHELLACHE Mai 009 Questionnaire Page / 0 Exercice ) En justifiant votre réponse, dites quel type d étude

Plus en détail

Exercice 3 (5 points) A(x) = 1-e -0039' -0 156e- 0,039x A '() -'-,..--,-,--,------:-- X = (l_e-0,039x)2

Exercice 3 (5 points) A(x) = 1-e -0039' -0 156e- 0,039x A '() -'-,..--,-,--,------:-- X = (l_e-0,039x)2 Les parties A et B sont indépendantes. Partie A Exercice 3 (5 points) Commun à tous les candidats On considère la fonction A définie sur l'intervalle [1 ; + 00 [ par A(x) = 1-e -0039' ' x 1. Calculer la

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

Feuille 6 : Tests. Peut-on dire que l usine a respecté ses engagements? Faire un test d hypothèses pour y répondre.

Feuille 6 : Tests. Peut-on dire que l usine a respecté ses engagements? Faire un test d hypothèses pour y répondre. Université de Nantes Année 2013-2014 L3 Maths-Eco Feuille 6 : Tests Exercice 1 On cherche à connaître la température d ébullition µ, en degrés Celsius, d un certain liquide. On effectue 16 expériences

Plus en détail

Lois de probabilité à densité Loi normale

Lois de probabilité à densité Loi normale DERNIÈRE IMPRESSIN LE 31 mars 2015 à 14:11 Lois de probabilité à densité Loi normale Table des matières 1 Lois à densité 2 1.1 Introduction................................ 2 1.2 Densité de probabilité

Plus en détail

UFR de Sciences Economiques Année 2008-2009 TESTS PARAMÉTRIQUES

UFR de Sciences Economiques Année 2008-2009 TESTS PARAMÉTRIQUES Université Paris 13 Cours de Statistiques et Econométrie I UFR de Sciences Economiques Année 2008-2009 Licence de Sciences Economiques L3 Premier semestre TESTS PARAMÉTRIQUES Remarque: les exercices 2,

Plus en détail

CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX. Corrigés des cas : Emprunts

CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX. Corrigés des cas : Emprunts CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX Corrigés des cas : Emprunts Remboursement par versements périodiques constants - Cas E1 Objectifs : Construire un échéancier et en changer la périodicité, Renégocier un emprunt.

Plus en détail

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques SÉRIE ES ANNALES DES SUJETS DE MATHÉMATIQUES SESSION 2013

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques SÉRIE ES ANNALES DES SUJETS DE MATHÉMATIQUES SESSION 2013 mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Collège LANGEVIN WALLON CORRIGE du BREVET BLANC DES 25 et 26 mai 2004 SÉRIE COLLÈGE

Collège LANGEVIN WALLON CORRIGE du BREVET BLANC DES 25 et 26 mai 2004 SÉRIE COLLÈGE Collège LANGEVIN WALLON CORRIGE du BREVET BLANC DES 5 et 6 mai 004 SÉRIE COLLÈGE Durée heures MATHEMATIQUES Rédaction, présentation, orthographe (4 points) PARTIE I : ACTIVITES NUMERIQUES (1 points) Dans

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Activités numériques [13 Points]

Activités numériques [13 Points] N du candidat L emploi de la calculatrice est autorisé. Le soin, la qualité de la présentation entrent pour 2 points dans l appréciation des copies. Les résultats seront soulignés. La correction est disponible

Plus en détail

Statistiques Descriptives à une dimension

Statistiques Descriptives à une dimension I. Introduction et Définitions 1. Introduction La statistique est une science qui a pour objectif de recueillir et de traiter les informations, souvent en très grand nombre. Elle regroupe l ensemble des

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2 Exemple de sujet n 2 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 2 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

Collecter des informations statistiques

Collecter des informations statistiques Collecter des informations statistiques FICHE MÉTHODE A I Les caractéristiques essentielles d un tableau statistique La statistique a un vocabulaire spécifique. L objet du tableau (la variable) s appelle

Plus en détail

3. Caractéristiques et fonctions d une v.a.

3. Caractéristiques et fonctions d une v.a. 3. Caractéristiques et fonctions d une v.a. MTH2302D S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2015 (v2) MTH2302D: fonctions d une v.a. 1/32 Plan 1. Caractéristiques d une distribution 2. Fonctions

Plus en détail

Calculs approchés d un point fixe

Calculs approchés d un point fixe M11 ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2013 - Partie D TITRE : Calculs approchés d un point fixe Temps de préparation :.. 2 h 15 minutes Temps de présentation devant les examinateurs :.10 minutes Dialogue avec les

Plus en détail

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 page 1 / 10 abscisse addition additionner ajouter appliquer

Plus en détail

Nombre dérivé et tangente

Nombre dérivé et tangente Nombre dérivé et tangente I) Interprétation graphique 1) Taux de variation d une fonction en un point. Soit une fonction définie sur un intervalle I contenant le nombre réel a, soit (C) sa courbe représentative

Plus en détail

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique.

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. A METHODE DE LA GAMME D ETALONNAGE... 1 1. Saisie des valeurs... 1 2. Tracé de la gamme d étalonnage... 2 3. Modélisation

Plus en détail

UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS

UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS Table des matières I ) Bon à savoir 2 I.1. L écran d Accueil (Home), le Bloc-Note (Scratchpad) et les classeurs............................ 2 I.2. Le

Plus en détail

Baccalauréat ES 2013. L intégrale d avril à novembre 2013

Baccalauréat ES 2013. L intégrale d avril à novembre 2013 Baccalauréat ES 2013 L intégrale d avril à novembre 2013 Pour un accès direct cliquez sur les liens bleus Pondichéry 15 avril 2013.......................................................... 3 Amérique du

Plus en détail

Classe de première L

Classe de première L Classe de première L Orientations générales Pour bon nombre d élèves qui s orientent en série L, la classe de première sera une fin d étude en mathématiques au lycée. On a donc voulu ici assurer à tous

Plus en détail

A l'intention des collègues dont les élèves vont tester le sujet "prospectif" de bac ES.

A l'intention des collègues dont les élèves vont tester le sujet prospectif de bac ES. A l'intention des collègues dont les élèves vont tester le sujet "prospectif" de bac ES. Le sujet proposé s'inscrit dans le cadre du texte d'orientation ci-joint. L'exercice I est du type "compréhension

Plus en détail

Brevet Amérique du sud novembre 2011

Brevet Amérique du sud novembre 2011 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 POINTS) Exercice 1 Cet exercice est un exercice à choix multiples (QCM). Pour chaque question, une seule réponse est exacte. Une réponse correcte rapportera 1 point. L absence

Plus en détail

Commun à tous les candidats

Commun à tous les candidats EXERCICE 3 (9 points ) Commun à tous les candidats On s intéresse à des courbes servant de modèle à la distribution de la masse salariale d une entreprise. Les fonctions f associées définies sur l intervalle

Plus en détail

Séquence 1. Matrices - Applications

Séquence 1. Matrices - Applications Séquence 1 Matrices - Applications Sommaire 1. Pré-requis 2. Notion de matrice Addition-Multiplication par un réel 3. Multiplication de matrices 4. Applications 5. Synthèse de la séquence 6. Exercices

Plus en détail

U102 Devoir sur les suites (TST2S)

U102 Devoir sur les suites (TST2S) LES SUITES - DEVOIR 1 EXERCICE 1 L'objectif de cet exercice est de comparer l'évolution des économies de deux personnes au cours d'une année. Pierre possède 500 euros d'économies le 1 er janvier. Il décide

Plus en détail

BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009

BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009 BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009 MATHÉMATIQUES SÉRIE COLLÈGE DURÉE DE L'ÉPREUVE : 2 h 00 Le candidat répondra sur une copie différente pour chaque partie. Ce sujet comporte 5 pages, numérotées de 1

Plus en détail

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : épreuve de Bernoulli Exercice 2 : loi de Bernoulli de paramètre

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

Licence Economie-Gestion, 1ère Année Polycopié de Statistique Descriptive. Année universitaire : 2013-2014.

Licence Economie-Gestion, 1ère Année Polycopié de Statistique Descriptive. Année universitaire : 2013-2014. Licence Economie-Gestion, 1ère Année Polycopié de Statistique Descriptive. Année universitaire : 2013-2014. Thèmes des séances de TD Thème n.1: Tableaux statistiques et représentations graphiques. Thème

Plus en détail