Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP"

Transcription

1 ac Parcours Sanitaire et social alidation des personnes ayant passé un jury au cours de l année 2009 en Bretagne MARS 2012 Certification Bac Réussite Sanitaire et social Validation Parcours Certification Réussite Contrat de projets Titre professionnel Parcours BEP Titre professionnel BEP Tertiaire CAP Partiel VAE Tertiaire Durée parcours en VAE CAP Parti V Durée parco PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Etat-Région

2 Sommaire Le champ d analyse... 3 Les candidats passés devant un jury en 2009, sont majoritairement des femmes... 5 Plus de la moitié des candidats s orientent vers des certifications de niveau V, qui relèvent principalement du domaine sanitaire et social... 6 Près de 6 candidats sur 10 valident leur certification Un délai moyen de 1 an et 4 mois, pour obtenir sa certification en VAE Les zooms par public Le tableau bilan les candidats passés devant un jury en 2009, sont majoritairement des femmes 2

3 Le champ d analyse L étude concerne les personnes ayant effectué au moins un passage devant un jury de validation des acquis de l expérience au cours de l année 2009 en Bretagne. Elle concerne les candidats résidant en Bretagne ainsi que les candidats originaires d une autre région. L analyse prend en compte les candidats quels que soient leurs résultats (validation totale, partielle ou absence de validation). Il n est pas exclu que ces personnes puissent être déjà passées devant un jury au cours d une année antérieure à Les différentes étapes concernées par cette étude sont situées entre le dépôt de dossier et la validation totale de la VAE. Champ de l étude Les candidats devant un jury en candidatures Validation totale Dépôt du dossier Recevabilité positive Jury de validation Validation partielle Absence de validation Dépôt de dossier : date du dépôt de dossier de recevabilité. Ce dossier mentionne la certification choisie par le candidat, son parcours de formation ainsi que son parcours professionnel. Recevabilité positive : date où le dossier de recevabilité est jugé recevable. Jury de validation : date de la présentation du dossier de validation devant un jury VAE. Le dossier de validation contient notamment les différentes activités du candidat (environnement de travail, les missions et les tâches réalisées, niveau de responsabilité ). Validation totale : suite au passage devant le jury et à la délibération de celui ci, la certification est validée dans son intégralité. Validation partielle : la certification est partiellement validée. Dans ce cas, le candidat peut effectuer de nouveau un ou plusieurs passages devant un jury de validation. Absence de validation : le jury estime que les acquis du candidat ne lui permettent pas d obtenir une validation de la certification visée. La procédure s arrête. 3

4 Les données collectées apportent ainsi des informations sur les parcours VAE des candidats (certificateur, date de dépôt, date de recevabilité positive, date de jury en 2009, résultat du jury, domaine de formation, niveau et diplôme visé). La base de données permet aussi de révéler les profils des personnes en démarche VAE (sexe, âge, situation professionnelle, département de résidence). De plus, la quasi-totalité des candidats a effectué un seul passage devant un jury de validation au cours de l année 2009, ce qui signifie que, dans cette étude, le nombre de parcours correspond au nombre de candidats. Toutefois, le niveau de formation avant le parcours VAE ainsi que l accompagnement au cours de celui-ci ne sont pas suffisamment renseignés et significatifs pour être exploités dans cette étude. 4

5 les candidats passés devant un jury en 2009, sont majoritairement des femmes En 2009, candidats à la validation des acquis de l expérience en Bretagne sont recensés. Les femmes y sont nettement plus nombreuses que les hommes (¾ des candidats). Cette part est notamment due à la forte proportion de femmes visant une certification dans le sanitaire et social. La moyenne d âge du public est de 40 ans. Les femmes sont en moyenne légèrement plus âgées (41 ans) que les hommes (39 ans). 7% des femmes ont moins de 30 ans, contre 9% des hommes. Inversement, 32% des femmes ont entre 40 et 49 ans, contre 27% des hommes. Âge Pyramide des âges des candidats HOMMES 25 FEMMES 20-2,0% 0% 2,0% 4,0% Les statuts professionnels des candidats en début de parcours Non renseigné % Les salariés représentent 60% des candidats en parcours VAE (1 624 candidatures) Autres % Demandeurs d emploi % Chefs d entreprise 42 2% Salariés % Les femmes sont davantage en emploi que les hommes (61% contre 58%). La part de salariés diffère aussi selon les domaines de formation. Le tertiaire concentre par exemple 63% de salariés alors qu ils ne sont que 19% dans le BTP. Les demandeurs d emploi représentent pour leur part un peu plus d un candidat sur sept (399 candidatures). La part de candidats en recherche d emploi est légèrement plus importante chez les femmes (16% contre 12% pour les hommes). 5

6 96% des personnes résident en Bretagne Répartition par département Parmi les bretons, une personne sur trois réside dans le département du Finistère, suivi de très près par l Ille-et-Vilaine. Tandis que les départements du Morbihan et des Côtes d Armor représentent chacun environ 17% des candidatures. Les candidats résidant en dehors de la Bretagne (115 candidatures), habitent essentiellement des régions limitrophes. Ille-et-Vilaine % Finistère % Morbihan % Côtes-d Armor % Non bretons 115 4% Une population majoritairement féminine : ¾ des candidats sont des femmes. Avec une moyenne d âge de 40 ans, la tranche des ans est la plus représentée (31% des candidats). La majorité des candidats sont salariés (60%). 96% des candidats résident en Bretagne. 6

7 Plus de la moitié des candidats s orientent vers des certifications de niveau V, qui relèvent principalement du domaine sanitaire et social Niveau de formation des diplômes visés Niveau II 121 4% Niveau I 43 2% NR 255 9% Niveau III % Niveau IV % Niveau V % Plus de la moitié des candidats, soit près de candidatures, vise une certification de niveau V. Parmi ces 1500 candidatures, 9 sur 10 concernent des femmes. Plus d un candidat sur deux est salarié et la quasi-totalité d entre eux (93%) vise une certification qui relève du domaine tertiaire. Plus spécifiquement, le domaine paramédical, travail social et soins personnels concentre 90% de ces candidats, suivi par le nettoyageassainissement-environnement-sécurité (7%). 11% des candidats visent un diplôme de niveau IV (soit 299 candidatures). Par rapport à l ensemble de la population étudiée, les hommes sont surreprésentés (43% contre 27%). La répartition en grand domaine de formation est plus diversifiée que pour les candidats de niveau V : le tertiaire concentre 76% des passages devant jury (dont l hôtellerie, la restauration, le tourisme et les loisirs : 23%, paramédical, le travail social et les soins personnels : 18%, tertiaire de bureau et le tertiaire spécialisé : 16%, le commerce et la distribution : 9%, le nettoyage, l assainissement, l environnement et la sécurité : 8%), suivi de l industrie 13% (dont mécanique et automatismes : 6%), de l agriculture 8% et du BTP 3%. 25% des candidats visent un diplôme de niveau I, II ou III (soit 677 candidatures). Ils sont autant de femmes que d hommes et une très forte majorité de salariés (79%). Plus de 90% de ces candidats visent un diplôme relevant du domaine du tertiaire (dont le commerce et la distribution : 28% ; le tertiaire de bureau et le tertiaire spécialisé : 27% ; le paramédical, le travail social et les soins personnels : 19%), suivi de l industrie 7%, du BTP 1% et de l agriculture 1%. Les niveaux de formation Niveau V niveau CAP-BEP Niveau IV niveau Bac Niveau III niveau BTS Niveau II niveau bac+3 Niveau I niveau bac+5 et plus 7

8 La répartition des parcours VAE en grand domaine de formation témoigne de la prépondérance du tertiaire dans la demande des candidats. Ainsi, près de 9 candidats sur 10 visent une certification du domaine tertiaire (2 406 candidatures). Parmi eux, 64% sont dans le paramédical, le travail social et les soins personnels, 11% dans le tertiaire de bureau et le tertiaire spécialisé et 10% dans le commerce et la distribution. La demande VAE par domaine de formation Tertiaire 89% NR 3% Agriculture 1% Industrie 5% BTP 2% Les trois principaux domaines de formation du tertiaire concentrent 76% des candidatures GFE Sous-domaines de formation Nb. parcours Paramédical - Travail social - Soins personnels candidats soit 56% de l ensemble des candidats Tertiaire de bureau - Tertiaire spécialisé 276 candidats soit 10% de l ensemble des candidats Commerce et distribution 247 candidats soit 9% de l ensemble des candidats Paramédical pharmacie santé 322 DE Aide soignant 212 DE Aide médico psychologique 75 DE Auxiliaire de Puériculture 28 Autres 7 Carrières sanitaires et sociales DE Auxiliaire de vie sociale 471 TP Assistant de vie aux familles 230 CAP petite enfance 159 DE Assistant familial 157 DE Educateur spécialisé 43 DE Educateur de Jeunes Enfants 35 Autres 61 Coiffure, esthétique 54 BP Coiffure 35 Autres 19 Secrétariat, administration 117 Bac Pro Secrétariat 33 BTS Assistant de direction 38 Autres 46 Finances, banques, assurances, immobilier 17 Autres 17 Comptabilité, gestion 87 BTS Comptabilité gestion des organisations 24 BTS Assistant de gestion PME PMI 31 Autres 32 Informatique 29 Autres 29 Ressources humaines 24 Autres 24 Etudes et documentation 2 Autres 2 Vente 23 Autres 23 Technico-commercial 221 CS Responsable technico-commercial en agrofournitures 124 BTS Management des unités commerciales (MUC) 44 Autres 53 Achats, commerce, marketing 3 Autres 3 8

9 Par ailleurs, le domaine de formation lié à l industrie recense, avec 143 candidatures, 5% des parcours en VAE : la mécanique et les automatismes (37% du domaine de l industrie), la production alimentaire et la cuisine (22%), l électricité, l électrotechnique et l électronique (17%). Le domaine du BTP avec 53 candidatures valide 2% des parcours VAE. Le domaine de l agriculture ferme la marche avec un peu plus de 1% des parcours (33 candidatures). Part dans le nombre total de parcours 1) DE Auxiliaire de vie sociale % 2) TP Assistant de vie aux familles 230 9% 3) DE Aide soignant 212 8% 4) CAP Petite enfance 159 6% 5) DE Assistant familial 157 6% 6) CS Responsable technicocommercial en agrofournitures 124 5% 7) DE Aide médico psychologique 75 3% 8) MC Sécurité civile et d entreprise 75 3% 9) BP JEPS 44 2% 10) BTS Management des unités commerciales (MUC) 44 2% 11) DE Educateur spécialisé 43 2% 12) BTS Assistant de direction 38 1% 13) BP Coiffure 35 1% 14) DE Educateur de Jeunes Enfants 35 1% 15) Bac Pro Secrétariat 33 1% 16) BTS Assistant de gestion PME PMI 31 1% 17) DE Auxiliaire de Puériculture 28 1% 18) BTS Comptabilité gestion des organisations 19) BP Responsable d exploitation agricole 24 1% 20 1% 20) Bac Pro Commerce 17 1% Les 20 certifications les plus sollicitées Les candidats se sont présentés à 274 certifications différentes au cours de l année Les trois premières certifications les plus demandées rassemblent plus du tiers des parcours et ainsi les 20 premiers regroupent 70% des parcours. Le DE Auxiliaire de vie sociale est de loin le plus plébiscité d entre eux avec environ 17% des candidats. Les premières certifications relèvent du paramédical, du travail social et des soins personnels ensuite du commerce et de la distribution, du loisir, de la sécurité et du tertiaire de bureau Chez les femmes : le DE Auxiliaire de vie sociale est le diplôme le plus plébiscité (466 candidatures) suivi par le Titre Professionnel d Assistant de vie aux familles (230 candidatures) et le DE d Aide soignant (201 candidatures). Chez les hommes : le certificat de spécialisation Responsable technico-commercial en agrofournitures est la certification la plus demandée (121 candidatures), suivi par la Mention Complémentaire Sécurité civile et entreprise (65 candidatures) et le BTS Management de Unités Commerciales (16 candidatures). Les certifications demandées par les femmes sont plus concentrées que celles des hommes. En effet, les candidates se sont présentées à 141 certifications différentes contre 200 pour les hommes. 9

10 3 ministères concentrent près de 9 certifications sur 10 Celui du sanitaire et social rassemble la part la plus importante de candidats (37%), suivi de l éducation nationale (31%) et du ministère du travail et de l emploi (18%). L enseignement supérieur et l agriculture regroupent respectivement 5 et 6% des parcours. La demande VAE par certificateur Affaires culturelles Agriculture CNAM Education Nationale Enseignement Supérieur Jeunesse et Sport Réseau consulaire Sanitaire et Social Travail et emploi 8 (0,3%) 164 (6%) 15 (0,6%) 827 (31%) 138 (5%) 62 (2%) 7 (0,3%) 1009 (37%) 480 (18%) Nb. candidats Plus de la moitié des candidats VAE visent une certification de niveau V, essentiellement dans le domaine du paramédical, du travail social et des soins personnels. le domaine de formation du tertiaire concentre 89% des effectifs du dispositif suivi par l industrie 5%, le BTP 2% et l agriculture 1%. les trois certifications les plus demandées (DE Auxiliaire de vie sociale, TP Assistant de vie aux familles et DE Aide soignant) concernent un candidat sur trois en démarche VAE. les trois premiers certificateurs en termes de candidats représentent 85% des effectifs en parcours VAE. 10

11 Près de 6 candidats sur 10 valident leur certification Les types de validation à l issue du jury Partielle 36% Abscence de val. 8% Totale 56% 56% des candidats ayant passé une épreuve de validation en 2009 ont obtenu une validation dans sa totalité (1 507 candidatures), 36% une validation partielle (980 candidatures) et 8% n ont rien validé (225 candidatures). Le taux de réussite fluctue selon les caractéristiques des personnes et selon les certifications. Les hommes présentent un taux de validation totale supérieur à celui des femmes (63% contre 53%). De plus, la part des femmes n ayant validé aucun module est supérieure à celle des hommes, soit respectivement 10% contre 4%. L âge et donc plus particulièrement l expérience professionnelle acquise en amont du parcours VAE sont déterminants dans la réussite des candidats à la VAE. Les candidats âgés de 50 ans et plus ont plus souvent que les autres obtenu une validation totale : 65% contre 56% pour l ensemble des candidats. Inversement, les candidats les plus jeunes (moins de 30 ans) ont, proportionnellement, plus souvent validé de manière partielle leur parcours : 48% contre 36% pour l ensemble des candidats. De plus, ce public enregistre un taux d absence de validation de 9% contre 8% pour l ensemble des candidats. Le taux de réussite ne diffère que légèrement selon la situation professionnelle des candidats. En effet, les salariés qui se sont présentés devant un jury en 2009, sont 59% à avoir obtenu une validation totale contre 54% pour les demandeurs d emploi. De plus, la part des demandeurs d emploi sans validation (14%) est plus importante que celle des salariés (6%). Au regard des validations par niveau à l issue du passage devant un jury, les diplômes visés de niveau III ont les plus forts taux de réussite. En effet, près de sept candidats sur dix ont obtenu une validation complète. A contrario, les diplômes de niveau I et V ont les plus faibles taux de validation totale, soit environ une personne sur deux. Niveau V Niveau IV Niveau III Niveau II Niveau I Les types de validation à l issue du jury par niveau 51% 50% 56% 61% 68% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 39% 45% 31% 40% 24% 10% 8% 7% 4% 5% Totale Partielle Absence de validation D autre part, la proportion la plus importante d absence de validation concerne les diplômes de niveau V, soit 10% contre 8% pour l ensemble des candidats. 11

12 Le taux de validation totale varie selon les domaines de formation Les certifications du tertiaire, enregistrent un taux de validation totale de 56%. Les autres candidats répartis entre les domaines de l industrie, du BTP et de l agriculture ont un taux de validation totale compris entre 66% et 79%. Tertiaire BTP Industrie Agriculture Les types de validation à l issue du jury par domaine 56% 66% 75% 79% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 35% 30% 23% 21% 9% 4% 2% Totale Partielle Absence de validation VAE CS Responsable technicocommercial en agrofournitures Taux de validation totale Nb. Parcours Part dans le nombre total de parcours 90% 124 5% Bac Pro Secrétariat 88% 33 1% CAP Petite enfance 82% 159 6% DE Assistant familial 80% 157 6% BTS Assistant de gestion PME PMI 77% 31 1% BP Responsable d exploitation agricole 75% 20 1% DE Educateur spécialisé 72% 43 2% Bac Pro Commerce 71% 17 1% BTS Management des unités commerciales (MUC) 66% 44 2% BTS Assistant de direction 63% 38 1% BTS Comptabilité gestion des organisations 63% 24 1% TP Assistant de vie aux familles 53% 230 9% DE Auxiliaire de vie sociale 46% % DE Aide médico psychologique 43% 76 3% BP Coiffure 43% 35 1% BP JEPS 39% 44 2% MC Sécurité civile et d entreprise 25% 75 3% DE Auxiliaire de Puériculture 25% 28 1% DE Educateur de Jeunes Enfants 23% 35 1% DE Aide soignant 21% 212 8% La validation totale des certifications les plus demandées Ces diplômes n ont pas nécessairement les plus forts taux de validation totale. Parmi ces 20 diplômes, le taux de validation totale est supérieur à 70% pour huit diplômes. Le CS responsable technicocommercial en agrofourniture est la certification pour laquelle le taux de validation totale est le plus important : 90%. Le DE Auxiliaire de vie sociale, diplôme le plus sollicité, affiche un taux de validation totale de 46%. La VAE à l initiative de l entreprise ou VAE collective : certaines certifications font l objet d actions ponctuelles de la part d entreprise, en lien avec leurs projets respectifs. Ceci peut expliquer le nombre de demandes pour certaines certifications ainsi que leur taux de validation totale. C est le cas notamment en 2009 du CS Responsable technico-commercial en agro-fournitures. 12

13 VAE Taux de validation partielle Nb. Parcours Part dans le nombre total de parcours MC Sécurité civile et d entreprise 75% 75 3% DE Auxiliaire de Puériculture 71% 28 1% DE Aide soignant 68% 212 8% BP Coiffure 57% 35 1% DE Auxiliaire de vie sociale 47% % BP JEPS 43% 44 2% DE Aide médico psychologique 36% 76 3% BTS Management des unités commerciales (MUC) 34% 44 2% DE Educateur de Jeunes Enfants 31% 35 1% BTS Comptabilité gestion des organisations 29% 24 1% DE Educateur spécialisé 26% 43 2% BP Responsable d exploitation agricole 25% 20 1% BTS Assistant de direction 24% 38 1% Bac Pro Commerce 24% 17 1% TP Assistant de vie aux familles 22% 230 9% BTS Assistant de gestion PME PMI 19% 31 1% CAP petite enfance 15% 159 6% DE Assistant familial 13% 157 6% CS Responsable technicocommercial en agrofournitures 10% 124 5% Bac Pro Secrétariat 9% 33 1% La validation partielle des certifications les plus demandées Parmi ces 20 certifications, quatre enregistrent un taux de validation partielle supérieur à 50%. Au cours de l année 2009, parmi les 75 candidatures à une mention complémentaire Sécurité civile et d entreprise, ¾ ont obtenu une validation partielle. Le DE Auxiliaire de vie sociale, diplôme le plus demandé en 2009 par la voie de la VAE, affiche pour sa part un taux de validation partielle de 47%. Toutefois ces résultats sont à nuancer au regard de la démarche et de l engagement de certains candidats dans la VAE. En effet, un nombre non négligeable d entre eux, positionnés sur les diplômes du sanitaire et social, est entré dans le dispositif plutôt à l initiative de leur employeur, ce qui peut induire une moindre implication personnelle : ceci explique en partie la forte proportion de validation partielle sur ces diplômes. Enfin, les taux d absence de validation les plus élevés concernent les certifications du DE Educateur de Jeunes Enfants (46% d absence de validation), du TP Assistant de vie aux familles (25%) et du DE Aide médico psychologique (21%). 13

14 l obtention d une validation totale varie selon le profil du candidat et la certification sollicitée. les hommes ont un taux de validation totale (63%) supérieur à celui des femmes (53%) et un taux d absence de validation inférieur (4% contre 10% pour les femmes). Plus les candidats sont âgés, plus les taux de réussite sont élevés. les certifications de niveau III ont le plus fort taux de validation totale. à l inverse, les niveaux V et I ont les plus faibles taux de validation totale. Parmi les 20 certifications les plus demandées au cours de l année 2009, 8 certifications ont un taux de validation totale supérieur à 70% et 4 certifications ont un taux de validation partielle supérieur à 50%. 14

15 Un délai moyen de 1 an et 4 mois, pour obtenir sa certification en VAE (entre la date de recevabilité et l obtention du diplôme) La date d entrée des candidats dans un parcours VAE* Depuis 2009 Depuis 2008 Depuis (9%) 573 (21%) 1091 (40%) 40% des candidats qui se sont présentés à un jury VAE en 2009 ont effectué leur inscription dans le dispositif VAE en Depuis (4%) Avant (1%) NR 664 (25%) Nb. candidats Par conséquent, près d un candidat sur deux est entré en parcours VAE en 2008 et 2009 et plus d un candidat sur quatre avant 2008 (25 % de non réponse). * les dates d inscription correspondent aux dates de dépôt de dossier de recevabilité Les délais observés entre le dépôt de dossier de recevabilité et la recevabilité positive. Un candidat sur deux présente un délai inférieur à 1 mois et près d un candidat sur sept, un délai supérieur à 2 mois*. Le délai moyen entre ces deux dates est ainsi d environ 5 semaines. < 1 mois 48% 1 mois et 2 mois 13% 2 mois et + 14% NR 25% * Les délais entre la date de dépôt du dossier de recevabilité et la date de la décision de recevabilité positive ont pu être calculés pour les ¾ des candidats. 15

16 Les délais observés entre la recevabilité positive et la validation totale de la certification < 1 an 30% 1 an et 2 ans 39% + 2 ans 13% NR 18% Parmi les candidats ayant obtenu une validation totale, 30% l ont obtenu en moins d un an, 39% entre 1 an et 2 ans et 13% en plus de 2 ans*. Ces délais sont dans certains cas fortement impactés par les modalités d organisation des jurys de validation. Ce phénomène est d autant plus accentué que le nombre de candidats par diplôme est faible. Le délai moyen entre la date de recevabilité positive et de validation totale est ainsi d environ un an et quatre mois. Les conditions dans lesquelles se déroule la démarche VAE et, par conséquent, les délais observés entre la recevabilité positive et la validation totale varient selon certaines caractéristiques. En effet, les candidats ayant obtenu une certification totale du paramédical, du travail social et des soins personnels, par exemple, mettent en moyenne plus de temps à obtenir une validation totale que les autres candidats (20% en plus de 2 ans contre 13% pour l ensemble). *82% des délais entre la recevabilité positive et la validation totale ont pu être calculés. Un candidat sur deux est entré en parcours VAE en 2008 ou en le délai moyen observé entre le dépôt de dossier de recevabilité et la recevabilité positive est d environ 5 semaines. le délai moyen observé entre la recevabilité positive et la validation totale est d environ un an et quatre mois. 16

17 Les zooms par public Les femmes candidatures, soit 72% de l ensemble des parcours Moyenne d âge de 41 ans (40 ans) 61% sont salariées (60%) 68% visent un diplôme de niveau V (55%) 53% de validation totale (56%) Un délai moyen entre la recevabilité positive et la validation totale de 18 mois (16 mois) Part dans le nombre total de parcours des femmes 1) DE Auxiliaire de vie sociale % 2) TP Assistant de vie aux familles % 3) DE Aide soignant % Tx val. totale Part dans le nombre total de parcours des femmes Bac Pro Secrétariat 88% 33 2% CAP Petite enfance 82% 158 8% DE Assistant familial 80% 148 8% Les hommes 747 candidatures, soit 28% de l ensemble des parcours Moyenne d âge de 39 ans (40 ans) 58% sont salariés (60%) 33% visent un diplôme de niveau III (19%) 63% de validation totale (56%) Un délai moyen entre la recevabilité positive et la validation totale de 13 mois (16 mois) Part dans le nombre total de parcours des hommes 1) CS Responsable technico-commercial en agrofournitures % 2) MC Sécurité civile et d entreprise 65 9% 3) BTS MUC 16 2% Tx val. totale Part dans le nombre total de parcours des hommes Bac Pro Restauration 91% 11 1% CS Responsable technico-commercial en agrofournitures 90% % BP Responsable d exploitation agricole 82% 11 1% 17

18 Les Moins de 30 ans 215 candidatures, soit 8% de l ensemble des parcours 67% sont des femmes (72% pour l ensemble) 77% sont salariés (60%) 61% visent un diplôme de niveau V (55%) 43% de validation totale (56%) Un délai moyen entre la recevabilité positive et la validation totale de 15 mois (16 mois) Part dans le nombre total de parcours des moins de 30 ans 1) DE Auxiliaire de vie sociale 54 25% 2) MC Sécurité civile et d entreprise 27 13% 3) DE Aide soignant 16 8% Tx val. totale Part dans le nombre total de parcours des moins de 30 ans BPJEPS 100% 4 2% CAP Petite enfance 86% 7 3% DE Aide médico psychologique 83% 6 3% Les 50 ans et plus 301 candidatures, soit 11% de l ensemble des parcours 73% sont des femmes (72% pour l ensemble) 79% sont salariés (60%) 59% visent un diplôme de niveau V (55%) 65% de validation totale (56%) Un délai moyen entre la recevabilité positive et la validation totale de 14 mois (16 mois) Part dans le nombre total de parcours des 50 ans et plus 1) DE Assistant familial 63 21% 2) DE Auxiliaire de vie sociale 57 19% 3) CS Responsable technico-commercial en agrofournitures 35 12% Tx val. totale Part dans le nombre total de parcours des 50 ans et plus CAP Petite enfance 100% 17 6% DE Educateur spécialisé 86% 7 2% CS Responsable technico-commercial en agrofournitures 83% 35 12% 18

19 Les salariés candidatures, soit 60% de l ensemble des parcours 73% sont des femmes (72% pour l ensemble) Moyenne d âge de 41 ans (40 ans) 55% visent un diplôme de niveau V (55%) 59% de validation totale (56%) Un délai moyen entre la recevabilité positive et la validation totale de 15 mois (16 mois) Part dans le nombre total de parcours des salariés 1) DE Auxiliaire de vie sociale % 2) DE Assistant familial 149 9% 3) CS Responsable technico-commercial en agrofournitures 123 8% Tx val. totale Part dans le nombre total de parcours des salariés CS Responsable technico-commercial en agrofournitures 90% 123 8% CAP Petite enfance 86% 117 7% DE Assistant familial 81% 149 9% Les demandeurs d emploi 399 candidatures, soit 15% de l ensemble des parcours 77% sont des femmes (72% pour l ensemble) Moyenne d âge de 41 ans (40 ans) 40% visent un diplôme de niveau V (55%) 54% de validation totale (56%) Un délai moyen entre la recevabilité positive et la validation totale de 15 mois (16 mois) Part dans le nombre total de parcours des demandeurs d emploi 1) TP Assistant de vie aux familles 97 24% 2) CAP Petite enfance 30 7% 3) Bac Pro Secrétariat 12 3% Tx val. totale Part dans le nombre total de parcours des demandeurs d emploi Vendeur spécialisé 89% 9 2% Bac Pro Secrétariat 75% 12 3% BTS Management des Unités Commerciales 75% 12 3% 19

20 Les diplômes visés de niveau V candidatures, soit 55% de l ensemble des parcours 90% sont des femmes (72% pour l ensemble) Moyenne d âge de 41 ans (40 ans) 60% sont salariés (60%) 51% de validation totale (56%) Un délai moyen entre la recevabilité positive et la validation totale de 19 mois (16 mois) Part dans le nombre total des parcours visant un diplôme de niveau V 1) DE Auxiliaire de vie sociale % 2) TP Assistant de vie aux familles % 3) DE Aide soignant % Tx val. totale Part dans le nombre total des parcours visant un diplôme de niveau V CAP Cuisine 83% 6 0,4% CAP Petite enfance 82% % DE Assistant familial 80% % Les diplômes visés de niveau IV 299 candidatures, soit 11% de l ensemble des parcours 57% sont des femmes (72% pour l ensemble) Moyenne d âge de 39 ans (40 ans) 60% sont salariés (60%) 61% de validation totale (56%) Un délai moyen entre la recevabilité positive et la validation totale de 14 mois (16 mois) Part dans le nombre total des parcours visant un diplôme de niveau IV 1) BPJEPS 44 15% 2) BP Coiffure 35 12% 3) Bac Pro Secrétariat 33 11% Les diplômes les plus obtenus parmi les plus demandé Tx val. totale Part dans le nombre total des parcours visant un diplôme de niveau IV Bac Pro Restauration 91% 11 4% Bac Pro Secrétariat 88% 33 12% Bac Pro Vente 78% 9 3% 20

21 Les diplômes visés de niveau I II et III 677 candidatures, soit 25% de l ensemble des parcours 52% sont des femmes (72% pour l ensemble) Moyenne d âge de 40 ans (40 ans) 79% sont salariés (60%) 65% de validation totale (56%) Un délai moyen entre la recevabilité positive et la validation totale de 14 mois (16 mois) Part dans le nombre total des parcours visant un diplôme de niveau I II ou III 1) CS Responsable technico-commercial en agrofournitures % 2) BTS Management des unités commerciales (MUC) 44 7% 3) DE Educateur spécialisé 43 6% Tx val. totale Part dans le nombre total des parcours visant un diplôme de niveau I II ou III BTS Négociation, relations clients 100% 13 2% CS Responsable technico-commercial en agrofournitures 90% % Licence professionnelle assistant paie et administration du personnel 83% 12 2% 21

22 Le domaine de formation de l agriculture 33 candidatures, soit 1% de l ensemble des parcours 42% sont des femmes (72% pour l ensemble) Moyenne d âge de 35 ans (40 ans) 58% sont salariés (60%) 70% visent un diplôme de niveau IV (11%) 79% de validation totale (56%) Un délai moyen entre la recevabilité positive et la validation totale de 14 mois (16 mois) Part dans le nombre total des parcours dans l agriculture 1) BP Responsable d exploitation agricole 20 61% 2) BTSA Analyse et conduite des systèmes d exploitation 3 9% 3) CAPA Travaux paysagers 3 9% Tx val. totale Part dans le nombre total des parcours dans l agriculture BTSA Analyse et conduite des systèmes d exploitation 100% 3 9% CAPA Travaux paysagers 100% 3 9% BP Responsable d exploitation agricole 75% 20 61% Le domaine de formation du BTP 53 candidatures, soit 2% de l ensemble des parcours 13% sont des femmes (72% pour l ensemble) Moyenne d âge de 36 ans (40 ans) 19% sont salariés (60%) 15% visent un diplôme de niveau IV (11%) 75% de validation totale (56%) Un délai moyen entre la recevabilité positive et la validation totale de 17 mois (16 mois) Part dans le nombre total des parcours dans le BTP 1) Peintre du bâtiment 14 26% 2) Maçon 7 13% 3) BTS Agencement de l environnement architectural 3 6% Tx val. totale Part dans le nombre total des parcours dans le BTP Agent d entretien du bâtiment 100% 2 4% BP Peinture revêtements 100% 2 4% Plaquiste 100% 2 4% 22

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs 2012 emploi formation insertion Franche-Comté Ce tableau de bord de la Vae fournit les données de l année 2011. La première

Plus en détail

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs 2013 emploi formation insertion Franche-Comté Ce tableau de bord de la Vae fournit les données de l année 2012. La première

Plus en détail

Contrairement à une formation classique, le dispositif

Contrairement à une formation classique, le dispositif Repères HORS SERIE EMPLOI FORMATION n 21 - Juillet 2014 Les parcours VAE en Haute-Normandie Contrairement à une formation classique, le dispositif de la Validation des Acquis de l Expérience offre des

Plus en détail

Vae : analyse. des parcours. Franche-Comté. emploi formation insertion. en Franche-Comté 2014

Vae : analyse. des parcours. Franche-Comté. emploi formation insertion. en Franche-Comté 2014 Vae : analyse des parcours en Franche-Comté 2014 emploi formation insertion Franche-Comté 1 2 Méthodologie Depuis la mise en œuvre de la Vae et des Prc, Efigip est chargé de la collecte des données relatives

Plus en détail

Commerce et réparation automobile

Commerce et réparation automobile Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Commerce et réparation automobile 1 050 établissements employeurs 1 500 d apprentissage 1 420 apprentis Principales activités du secteur

Plus en détail

Haute Normandie Années 2008 2009 2010

Haute Normandie Années 2008 2009 2010 Haute Normandie Années 2008 2009 2010 Crefor Haute-Normandie Avant-Propos 1 2 Crefor Haute-Normandie 3 4 Haute Normandie Années 2008 2009 2010 Crefor Pôle Régional des savoirs 115 Boulevard de l Europe

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2011 DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE en Poitou-Charentes

TABLEAU DE BORD 2011 DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE en Poitou-Charentes TABLEAU DE BORD 2011 DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE en Poitou-Charentes Précautions de lecture : Ce tableau de bord constitue une photographie des données d activité enregistrées pour l année

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

Indicateurs de suivi

Indicateurs de suivi G R E F Bretagne Edition 2015 Indicateurs suivi s s d'apprentissage en Bretagne (à échéance 2013) Etu mise en ligne en juin 2014 Méthodologie Contexte Mis en place en 2013, pour fournir s indicateurs utiles

Plus en détail

Les candidats à la Validation des Acquis de l Expérience en Rhône-Alpes

Les candidats à la Validation des Acquis de l Expérience en Rhône-Alpes PREMIÈRE ANALYSE DES PARCOURS VAE MENÉE EN RÉGION 2 0 0 7 2 0 0 8 2 0 0 9 Les candidats à la Validation des Acquis de l Expérience en Rhône-Alpes Quels parcours pour quels résultats? Préambule Présentation

Plus en détail

Indicateurs de suivi

Indicateurs de suivi G R E F Bretagne Edition 2013 Indicateurs suivi s s d'apprentissage en Bretagne (à échéance 2012) Etu mise en ligne en juin 2014 Méthodologie Contexte En appui au Contrat d objectifs et moyens (COM) apprentissage,

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

BILAN 2005 DES ACTIVITES DE VALIDATION

BILAN 2005 DES ACTIVITES DE VALIDATION VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE EN LORRAINE BILAN 2005 DES ACTIVITES DE VALIDATION Centre régional de ressources INFFOLOR VAE en Lorraine CdR 03/06 1 CADRE DU BILAN CERTIFICATEURS CONCERNES Ce bilan

Plus en détail

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région GREF Bretagne CHÈQUE FORCE Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force Contrat de projets Etat-Région Septembre 2012 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE Le Chèque Force est une aide individuelle du Conseil Régional

Plus en détail

La VAE en Auvergne. Bilan de l activité de validation en Auvergne Année 2011

La VAE en Auvergne. Bilan de l activité de validation en Auvergne Année 2011 La VAE en Auvergne Bilan de l activité de validation en Auvergne Année 2011 Ce bilan a été réalisé grâce aux données fournies par les principaux organismes valideurs régionaux (cidessous) délivrant des

Plus en détail

AE en Midi-Pyrénées. Février 2014

AE en Midi-Pyrénées. Février 2014 V AE en Midi-Pyrénées Certificateurs régionaux Les résultats en 2012 Février 2014 Sommaire Les candidats de 2012... 3 L accompagnement... 4 Les certifications recherchées... 4 Les décisions des jurys de

Plus en détail

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Plan de développement de la validation des acquis de l

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS!

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! CHOISISSEZ VOTRE MÉTIER Aide à la personne Petite enfance Personnes dépendantes Secteur sanitaire et social Animation et loisirs Développement local et tourisme

Plus en détail

sur le territoire de Saint-Malo Agglomération

sur le territoire de Saint-Malo Agglomération ...... LA... LA......... 1 Les effectifs scolaires du 1 er et 2 nd degré sur le territoire de Agglomération a Les établissements scolaires, maternelles et primaires Établissements maternelles publics et

Plus en détail

Evolution et positionnement du CAP dans la structure des diplômes avant la réforme de la voie professionnelle

Evolution et positionnement du CAP dans la structure des diplômes avant la réforme de la voie professionnelle Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l Emploi et de la Santé. Evolution et positionnement du CAP

Plus en détail

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne G R E F Bretagne des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) iroise PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région A l issue du CUI-CAE,

Plus en détail

Certificateurs régionaux

Certificateurs régionaux Cellule Régionale Inter-Services VAE depuis 2002 Validation des Acquis de l Expérience en Midi-Pyrénées Certificateurs régionaux Les résultats en 2011 Janvier 2013 UNION EUROPÉENNE Sommaire Les candidats

Plus en détail

Petit déjeuner de Presse

Petit déjeuner de Presse Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin 2014-8h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères 77000 Melun Contacts presse Virginie

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines GFE Techniques de la communication Média 19 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006

Plus en détail

Formations diplômantes ou qualifiantes sur le territoire de Fougères Septembre 2014

Formations diplômantes ou qualifiantes sur le territoire de Fougères Septembre 2014 s diplômantes ou qualifiantes sur le territoire de Septembre 2014 Il existe, sur le territoire de Communauté une offre diversifiée de formation initiale et continue touchant les suivants : Agriculture,

Plus en détail

L'INFO STATISTIQUE. L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011

L'INFO STATISTIQUE. L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011 N 18 / Juin 2013 L'INFO STATISTIQUE L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011 En 2011, près de 2.300 étudiants sont

Plus en détail

Les équivalences entre les diplômes du MAAF du secteur des services aux personnes et les diplômes des autres ministères certificateurs du secteur

Les équivalences entre les diplômes du MAAF du secteur des services aux personnes et les diplômes des autres ministères certificateurs du secteur Les équivalences entre les diplômes du MAAF du secteur des services aux personnes et les diplômes des autres ministères certificateurs du secteur Le secteur des services aux personnes est un secteur partagé

Plus en détail

VAE en Midi-Pyrénées. Certificateurs régionaux Les résultats en 2013

VAE en Midi-Pyrénées. Certificateurs régionaux Les résultats en 2013 VAE en Midi-Pyrénées Certificateurs régionaux Les résultats en 2013 Février 2015 Sommaire Les candidats de 2013... 3 L accompagnement... 4 Les certifications recherchées... 4 Les décisions des jurys de

Plus en détail

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS!

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! CHOISISSEZ VOTRE MÉTIER Aide à la personne Petite enfance Personnes dépendantes Secteur sanitaire et social Animation et loisirs Développement local et tourisme

Plus en détail

CAP Plâtrier Plaquiste CAP Solier-Moquettiste. CAP Serrurier-Métallier

CAP Plâtrier Plaquiste CAP Solier-Moquettiste. CAP Serrurier-Métallier LISTE DES DIPLOMES CONNEXES NIVEAU V Intitulé du Diplôme CAP Art et Technique de la bijouterie joaillerie CAP Boulanger CAP Boucher CAP Charcutier-Traiteur CAP Charpentier CAP Chocolatier Confiseur CAP

Plus en détail

Dares. Analyses. LA VAE EN 2009 AU MINISTÈRE CHARGÉ DE L EMPLOI Les délais d accès au titre restent stables

Dares. Analyses. LA VAE EN 2009 AU MINISTÈRE CHARGÉ DE L EMPLOI Les délais d accès au titre restent stables Dares Analyses DÉCEMBRE 2 010 N 083 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LA VAE EN 2009 AU MINISTÈRE CHARGÉ DE L EMPLOI Les délais d accès au titre

Plus en détail

VAE en Midi-Pyrénées. Certificateurs régionaux, les résultats en 2014

VAE en Midi-Pyrénées. Certificateurs régionaux, les résultats en 2014 VAE en Midi-Pyrénées Certificateurs régionaux, les résultats en 2014 Décembre 2015 Sommaire Les candidats de 2014... 3 L accompagnement... 4 Les certifications recherchées... 4 Les décisions des jurys

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience 10952_VAE_p001p005.indd 5 22/05/08 11:47:18 FICHE 1 Le principe et les modalités de la VAE Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes

Plus en détail

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. sortis en 2007 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. sortis en 2007 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES Profils & Parcours Ecole régionale de la e chance Midi-Pyrénées Le devenir des élèves sortis en 007 Décembre 008 UNION EUROPÉENNE Ecole régionale de la e chance Midi-Pyrénées

Plus en détail

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées GFE 18A Dans les domaines Nettoyage Assainissement Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006 Dossier

Plus en détail

SYNTHÈSE DE L ENQUÊTE SUR LA SITUATION AU 1 ER FÉVRIER 2006 DES JEUNES LORRAINS SORTIS DES CENTRES DE FORMATION D APPRENTIS EN JUIN 2005

SYNTHÈSE DE L ENQUÊTE SUR LA SITUATION AU 1 ER FÉVRIER 2006 DES JEUNES LORRAINS SORTIS DES CENTRES DE FORMATION D APPRENTIS EN JUIN 2005 l entrée des jeunes dans la vie active en lorraine IPA 2006 SYNTHÈSE DE L ENQUÊTE SUR LA SITUATION AU 1 ER FÉVRIER 2006 DES JEUNES LORRAINS SORTIS DES CENTRES DE FORMATION D APPRENTIS EN JUIN 2005 premiers

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation Secteur Fiches sectorielles prioritaire Commerce Edition 2012 Sommaire Préambule... 2 Etablissements et emplois Sources et méthodes... 3 Caractéristiques

Plus en détail

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles L apprentissage dans la fonction publique territoriale Fiche 1 : Exemples de métiers possibles Se reporter à la fiche 4 pour avoir le libellé des sigles. PILOTAGE MANAGEMENT ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Niveau 4 Certification niveau Bac. Niveau 2 Certification niveau Bac + 3 et 4 : licence, master 1 Niveau 1 Certification niveau Bac + 5 : master 2

Niveau 4 Certification niveau Bac. Niveau 2 Certification niveau Bac + 3 et 4 : licence, master 1 Niveau 1 Certification niveau Bac + 5 : master 2 d auxiliaire de vie d aide-soignant d auxiliaire de puériculture Certains titres ou diplômes permettent des exemptions à des épreuves de sélection pour l entrée en formation dans le secteur sanitaire et

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête IVA 2011 (intégrant pour la première fois les sortants des lycées d enseignement agricole) Stages 5% Chômage 36%

Synthèse des résultats de l enquête IVA 2011 (intégrant pour la première fois les sortants des lycées d enseignement agricole) Stages 5% Chômage 36% I V A L insertion des lycéens dans la vie active 2011 Synthèse des résultats de l enquête IVA 2011 (intégrant pour la première fois les sortants des lycées d enseignement agricole) Au 1 er février 2011,

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Commerce. 309 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Commerce. 309 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Commerce 309 Profil du domaine professionnel Commerce Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en six grands groupes de professions.

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

La VAE en Auvergne. Bilan de l activité de validation en Auvergne

La VAE en Auvergne. Bilan de l activité de validation en Auvergne La VAE en Auvergne Bilan de l activité de validation en Auvergne Année 2008 Ce bilan a été réalisé grâce aux données fournies par les principaux organismes valideurs régionaux (cidessous) ayant délivré

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Les diplômes de l enseignement technologique et professionnel de niveaux III, IV et V

Les diplômes de l enseignement technologique et professionnel de niveaux III, IV et V ISSN 1286-9392 www.education.fr 02.11 MARS En, le nombre de diplômes de l enseignement technologique et professionnel de niveaux III, IV et V délivrés s élève à 843 000 (France métropolitaine et DOM),

Plus en détail

RECENSEMENT DES MARCHES DE FORMATION PROFESSIONNELLE NOTIFIES - ANNEE 2013

RECENSEMENT DES MARCHES DE FORMATION PROFESSIONNELLE NOTIFIES - ANNEE 2013 RECENSEMENT DES MARCHES DE PROFESSIONNELLE NOTIFIES - ANNEE 2013 N Marché Objet Organisme Code Postal Montant HT Date de notification 12C262FP SQ METIERS DU BATIMENT AFPA EVREUX 27033 126 571,20 02/01/13

Plus en détail

Offre territoriale de l'alternance dans le Boulonnais (apprentissage/professionnalisation)

Offre territoriale de l'alternance dans le Boulonnais (apprentissage/professionnalisation) UFA "Professeur Clerc" UFA "Giraux Sannier" Secteur de Agro-alimentaire NETTOYAGE HYGIENE GRETA Lycée Cazin BACHELOR IMPORT EXPORT Agro-alimentaire B,P, conducteur ligne Industrie - Travail des métaux

Plus en détail

LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION

LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION Bonn BIBB 9 mars 2010 1 Les parcours de formation Bac général Université

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets G R E F Bretagne INSERTION PROFESSIONNELLE des bénéficiaires d un CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) IROISE PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région 8 bénéficiaires

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

1 618 entreprises I 6 636 salariés

1 618 entreprises I 6 636 salariés ÉDITION 2011 La Branche Auto/Moto de l Précision importante pour l édition 2011 Compte tenu de la nouvelle nomenclature NAF (2008) et de la modification du périmètre des activités des codes NAF partagés,

Plus en détail

BAC PRO COMPTABILITÉ

BAC PRO COMPTABILITÉ BAC PRO COMPTABILITÉ Esprit d'analyse et d'organisation Rigueur Autonomie Comptabilité et gestion des activités Informatique Communication et organisation Economie - Droit Employés de services comptables

Plus en détail

SOIT d une PREPARATION dans le cadre de la formation professionnelle continue, destinée à des adultes déjà engagés dans la vie professionnelle ;

SOIT d une PREPARATION dans le cadre de la formation professionnelle continue, destinée à des adultes déjà engagés dans la vie professionnelle ; P O L Y N E S I E F R A N Ç A I S E MINISTERE DE L EDUCATION, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS, chargé de la vie associative et de la politique de la ville DIRECTION DES ENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1 FORM@DOSSIER L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis Form@dossier mars 2015 1 SOMMAIRE Enquête IPA 2014... 3 Contexte :... 3 Résultats de l enquête... 3 Situation des alternants

Plus en détail

PANORAMA DE LA VAE EN GUADELOUPE ET ÎLES DU NORD

PANORAMA DE LA VAE EN GUADELOUPE ET ÎLES DU NORD REGION GUADELOUPE PANORAMA DE LA VAE EN GUADELOUPE ET ÎLES DU NORD En 2012, 1 661 personnes ont été reçues dans le cadre d une information sur la (VAE) au sein des différents Points Information Conseil

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE DEVENIR DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE QUALIFIANTE

ENQUÊTE SUR LE DEVENIR DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE QUALIFIANTE ENQUÊTE SUR LE DEVENIR DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE QUALIFIANTE > Résultats de la première interrogation (année 2013) Cette étude a été financée par SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 I. RÉSULTATS

Plus en détail

GFE 12 Techniques graphiques Impression

GFE 12 Techniques graphiques Impression PLAN RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES FORMATIONS MIDI-PYRÉNÉES (PRDF) 2007-2011 GFE 12 Techniques graphiques Impression AVRIL 2006 Contribution au diagnostic du PRDF par GFE Fonds social européen Dernières

Plus en détail

Guide pratique de la VAE

Guide pratique de la VAE Où obtenir les informations? Auprès de l Agence de services et de paiement (ASP) pour : Le déroulement de la procédure Les demandes de livret 1 et de livret 2 Les dispenses et allégements par diplôme Les

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE 2014 2015 CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (AFPA, CCI, CMA, CNAM, DRAAF, GRETA et Universités) REGION ALSACE DIRECTION DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Service

Plus en détail

Lycée des Métiers Jean Monnet

Lycée des Métiers Jean Monnet Lycée des Métiers Jean Monnet Les Métiers de la Santé Le secteur sanitaire et social est particulièrement pourvoyeur d'emplois, c est donc une piste à prendre en considération lors de l'orientation. Terminale

Plus en détail

Poursuite d études après le bac Pro

Poursuite d études après le bac Pro GUADELOUPE Poursuite d études après le bac Pro En fonction du bac pro que vous préparez, vous avez un choix plus ou moins large de poursuites d études. Le tableau suivant vous fournit des éléments d information

Plus en détail

CONTENU du KIOSQUE COLLEGE Mars 2008

CONTENU du KIOSQUE COLLEGE Mars 2008 CONTENU du KIOSQUE COLLEGE Mars 2008 Les études au lycée Voies générale, technologique, professionnelle Dossier : Le dico de l orientation (2007) Diplômes : Bac pro Bac techno (2007) Diplômes : Les CAP

Plus en détail

Mise de jeu 2 La certification des formations

Mise de jeu 2 La certification des formations Mise de jeu 2 La certification des formations Une formation certifiante délivre un diplôme reconnu par le RNCP Le plus souvent, les formations certifiantes ou qualifiantes sont celles qui mènent à «un

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE 2014 2015 CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (AFPA, CCI, CMA, CNAM, DRAAF, GRETA et Universités) REGION ALSACE DIRECTION DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Service

Plus en détail

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi L ARTISANAT 1 ère entreprise de France L apprentissage : Passeport pour l emploi le cad de la chambre de Métiers et de l artisanat des conseillers spécialistes de l apprentissage et de l emploi l apprentissage

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE. (Lycées publics et privés SC - CFA)

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE. (Lycées publics et privés SC - CFA) année 2014 2015 CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE FORMATION INITIALE (Lycées publics et privés SC - CFA) REGION ALSACE DIRECTION DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Service Etudes et Prospective

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

Les dispenses et allègements

Les dispenses et allègements Le guide des carrières sanitaires et sociales Les dispenses et allègements Certains titres ou diplômes permettent des exemptions à des épreuves de sélection pour l entrée en formation dans le secteur sanitaire

Plus en détail

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes LES FEMMES DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Sommaire Les femmes dans l économie régionale L effectif féminin du Bâtiment et des en RhôneAlpes L effectif féminin du Bâtiment et des par

Plus en détail

7 % 23 % 21% BEP / CAP BAC PRO / BT / BP 49%

7 % 23 % 21% BEP / CAP BAC PRO / BT / BP 49% Avril 2009 N 9 Le contrat de professionnalisation La lettre des GRETA aux entreprises A savoir Le contrat de professionnalisation En chiffres En 2008, 901 personnes Le contrat de professionnalisation est

Plus en détail

Enquête Besoins en Maind'Œuvre

Enquête Besoins en Maind'Œuvre ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2015 N 12 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les métiers recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements dans les associations et le secteur public

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS VILLE DATE FORMATIONS CFA DINAH DERYCKE 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE D ASCQ Tél : 03 20 19 66 81 22 mars 2013 23 mars 2013 CAP employé de vente

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

3 150 diplômes de professions de santé

3 150 diplômes de professions de santé N 1 - Mai 005 3 150 diplômes de professions de santé délivrés en 003 dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur En 003, onze formations aux professions de santé sont proposées en région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

BEP Métiers des services administratifs. BEP Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants CAP Préparation et Réalisation d'ouvrages Electriques

BEP Métiers des services administratifs. BEP Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants CAP Préparation et Réalisation d'ouvrages Electriques LISTE DES BACS PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE Intitulé du Bac Pro BAC PRO Accompagnement, soins et services à la personne BEP Carrières Sanitaires et Sociales (abrogé à cette session 2012) BEP Accompagnement,

Plus en détail

Rencontres interministérielles sur l offre de certification dans les métiers de la sécurité

Rencontres interministérielles sur l offre de certification dans les métiers de la sécurité Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l Emploi et de la Santé. Rencontres interministérielles sur

Plus en détail

Les étudiants en sections de techniciens supérieurs Rentrée 2010

Les étudiants en sections de techniciens supérieurs Rentrée 2010 note d 11.04 informationfévrier Enseignement supérieur & Recherche Les sections de techniciens supérieurs (STS) relèvent de l enseignement supérieur court professionnalisant et rassemblent 223700étudiants(horsétablissements

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS CFA DINAH DERYCKE VILLE DATE FORMATIONS 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE Tél : 03 20 19 66 62 / 03 20 19 66 61 / 03 20 19 66 67 ufa.derycke@ac-lille.fr

Plus en détail

LivretForumAmbitions.indd 2 16/12/2011 14:36:07

LivretForumAmbitions.indd 2 16/12/2011 14:36:07 LivretForumAmbitions.indd 1 16/12/2011 14:36:07 LivretForumAmbitions.indd 2 16/12/2011 14:36:07 Présentation Les Lycées partenaires, le Bureau Information Jeunesse et le Centre d Information et d Orientation

Plus en détail

Les bénéficiaires de congés individuels de formation en Auvergne (financés par le Fongécif)

Les bénéficiaires de congés individuels de formation en Auvergne (financés par le Fongécif) LES MÉMOS DU CARIF OREF Les bénéficiaires de congés individuels de formation en Auvergne (financés par le Fongécif) Tout au long de leur vie professionnelle, les actifs peuvent développer leurs compétences,

Plus en détail

CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION :

CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION : CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION : LES ORGANISMES DE FORMATION EN ALTERNANCE [ZONE SUD] Mise à jour : 16 juin 2011 / 23 OF ORGANISME ADRESSE PROCEDURES FORMATIONS ACOPROPHAR ACOPROPHAR 154 avenue principale

Plus en détail

SOMMAIRE DOMAINE «DROIT ADMINISTRATION - ÉCONOMIE GESTION»

SOMMAIRE DOMAINE «DROIT ADMINISTRATION - ÉCONOMIE GESTION» SOMMAIRE DOMAINE «DROIT ADMINISTRATION - ÉCONOMIE GESTION» Mention ASSURANCE, BANQUE, FINANCE Spécialité «CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE LA BANCASSURANCE»... 1 Spécialité «VALORISATION DES ACTIFS FINANCIERS :

Plus en détail

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers L artisanat : de quoi parle-t-on? 1,1 million d entreprises

Plus en détail

Un secteur professionnel, une diversité de métiers

Un secteur professionnel, une diversité de métiers Axe 1 Le contexte professionnel Thème 1.1 Un secteur professionnel, une diversité de métiers Chapitre 1 Un secteur professionnel, une diversité de métiers Compétences 1.1.1 Repérer les différents métiers

Plus en détail

Août 2008 - N 34.1 MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE, DE L'INDUSTRIE ET DE L'EMPLOI

Août 2008 - N 34.1 MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE, DE L'INDUSTRIE ET DE L'EMPLOI Août 2008 - N 34.1 LES CANDIDATS À LA VALIDATION PAR LES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE D UN TITRE OU DIPLÔME DE NIVEAU V EN 2005 : majoritairement des femmes recherchant une certification dans le secteur sanitaire

Plus en détail

Sommaire. Introduction 1. Ensemble des formations de base en Île de France 5. Ambulancier 12. Infirmier 19. Sage femme 26. Masseur kinésithérapeute 33

Sommaire. Introduction 1. Ensemble des formations de base en Île de France 5. Ambulancier 12. Infirmier 19. Sage femme 26. Masseur kinésithérapeute 33 La formation aux professions de santé en Île-de-France Exploitation statistique de l enquête 2013 Août 2015 Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations de base en Île de

Plus en détail

Apprentis, la Région Bretagne finance votre 1 er équipement professionnel

Apprentis, la Région Bretagne finance votre 1 er équipement professionnel Apprentis, la Région Bretagne finance votre 1 er équipement professionnel É d i t o Favoriser l égalité des chances Comme 16 200 jeunes bretonnes et bretons, vous avez choisi de suivre une formation dans

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

Avant-Propos. Recteur de l Académie de Martinique. Président de l AGEFMA-OREF. André SIGANOS. Daniel ROBIN

Avant-Propos. Recteur de l Académie de Martinique. Président de l AGEFMA-OREF. André SIGANOS. Daniel ROBIN Avant-Propos L insertion des jeunes sortant des CFA et des formations professionnelles ou technologiques de l Education Nationale dépend du marché du travail, mais aussi de leur niveau de formation et

Plus en détail

DGER Septembre 2014 1 PAGE TABLEAU TITRE DU TABLEAU

DGER Septembre 2014 1 PAGE TABLEAU TITRE DU TABLEAU Secteur des services aux personnes/travail social Équivalences entre les diplômes du ministère chargé de l agriculture et des autres ministères certificateurs Le secteur des services aux personnes est

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail