Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers"

Transcription

1 Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées) Sandrine PABOEUF (Observatoire de l ANFA)

2 I L EMPLOI DANS LES SERVICES DE L AUTOMOBILE I-1 Eléments sur l activité économique La branche des services de l automobile rassemble l ensemble des activités liées au cycle de vie d un véhicule (voiture, moto, vélo ou véhicule industriel), qui va de la vente à l entretien, la réparation, le contrôle technique mais aussi l auto-école, la distribution de carburant, la location ainsi que le commerce de pièces de rechanges et d accessoires, le démontage et le recyclage du véhicule en fin de vie. En 2001, Midi-Pyrénées comptait un peu plus de 1,6 millions de véhicules (particuliers, utilitaires, industriels ou motos). En 2000, environ véhicules ont été immatriculés dont 26 % de véhicules neufs. Depuis 1999, le volume d immatriculations augmente : la progression est plus forte pour le véhicule neuf (10,7 %) que pour le véhicule d occasion (3,7 %). Malgré ces évolutions, le parc de véhicules semble poursuivre son vieillissement, l âge moyen de ce parc s élève à 7,7 ans. La situation économique générale, actuellement peu favorable à la consommation des ménages paraît affecter le commerce de véhicules et plus particulièrement le véhicule neuf. En ce qui concerne l après-vente, le marché paraît aujourd hui se stabiliser après les fortes progressions observées durant les années 1990 après l instauration du contrôle technique. Les professionnels mettent en relation cette relative atonie du marché de l après-vente avec les progrès technologiques réalisés par les constructeurs et les équipementiers, progrès qui ont permis de rendre les véhicules actuels beaucoup plus fiables impliquant nécessairement une diminution des interventions. Ce constat d essoufflement du marché est toutefois à pondérer au moins pour trois raisons. Tout d abord, un nouvel «effet» contrôle technique pourrait aider l après-vente en raison de l harmonisation européenne qui pourrait rendre obligatoire en France le contrôle technique dès la 2 ième année du véhicule. Ensuite, la France détiendrait «l un des parcs les plus âgés d Europe, avec une moyenne autour de 8 ans, quand celle de nos voisins est d environ 7 ans» Or, si la part des dépenses en pièces de rechange paraît diminuer pour les véhicules récents, elle est en augmentation pour les véhicules plus anciens. Par ailleurs, de nouveaux marchés porteurs (la voiture communicante, la climatisation ) font leur apparition et pourraient bien contribuer à relancer ce marché. I-2 Eléments sur l emploi En 2000, la branche des services de l automobile en Midi-Pyrénées comptait un peu plus de salariés répartis dans environ entreprises ce qui représente 3,6 % de l ensemble des salariés et 3 % des entreprises régionales. La branche est constituée d établissements de petite taille, notamment en Midi-Pyrénées où l effectif moyen par entreprise est de 3,6 salariés contre 4,8 salariés au niveau national. Malgré la prédominance de la Haute-Garonne, la répartition départementale des établissements des services de l automobile est plus homogène que celle pour l ensemble des activités. Au niveau des salariés, la répartition géographique des effectifs de la branche est proche de la moyenne régionale. 1/5

3 La branche des services de l automobile comprend une large diversité d activités dominée cependant par l activité de Commerce et Réparation Automobile (CRA). Le CRA comprend le commerce, l entretien et la réparation de véhicules automobiles, le commerce de détail d équipements automobiles, le commerce et la réparation de motocycles, le commerce de détail de carburants. Il constitue le cœur de la branche des services de l automobile avec 85 % des salariés et 82 % des entreprises. De 1999 à 2000, l emploi salarié du CRA a légèrement progressé (+ 1,4 %). Comme pour l ensemble de la branche, les entreprises du CRA sont en grande majorité des entreprises de petite dimension. En effet, les entreprises de moins de 10 salariés représentent plus de 90 % des entreprises et près d un tiers n emploie pas de salarié. Cependant, entre 2000 et 2002, ce sont les structures de 10 salariés et plus qui ont progressé (+12,4 %) contrairement aux moins de 10 salariés (- 6,5 %). Les entreprises de 10 salariés et plus tendent à absorber de plus en plus les effectifs salariés du CRA. Par ailleurs, les professions retenues comme relevant des services de l automobile ne s exercent pas uniquement dans des établissements du CRA ou des services de l automobile dans son ensemble. En effet, le secteur d activité Commerce de gros de matériel agricole utilise des professions des services de l automobile et notamment des mécaniciens qualifiés d automobiles. Parmi les actifs occupés dans le CRA, 80 % se concentrent dans une quinzaine de professions dont 86 % nécessitent une qualification initiale spécifique au secteur (mécanique, carrosserie, vente de voitures, de carburants, ) et 14 % correspondent à des métiers transverses (secrétaire, employé des services comptables ou financiers et employé administratif divers d entreprise). Les indépendants (artisans) représentent un peu plus de 15 % du total des actifs employés dans le CRA. A titre de comparaison, la part des artisans tous secteurs confondus s élève à 4 %. Les emplois salariés du CRA sont essentiellement composés d ouvriers (49 %) mais le taux de qualification de ces ouvriers est particulièrement élevé puisqu on dénombre environ 7 ouvriers qualifiés pour 1 ouvrier non qualifié alors que dans les autres secteurs d activité on compte 2 ouvriers qualifiés pour 1 ouvrier non qualifié. D autres catégories sont également sur-représentées au sein du CRA, c est le cas des emplois de chefs d entreprise, 5% (2% pour l ensemble des secteurs d activité), et des apprentis/stagiaires, 8% (3% tous secteurs). A l inverse, l encadrement est très faiblement représenté, 4% contre 11% pour l ensemble des secteurs d activité. On peut faire le même constat pour les professions intermédiaires (agents de maîtrise exerçant des fonctions techniques, commerciales ou administratives), 14% (21% tous secteurs). Enfin, les employés paraissent légèrement moins représentés dans le CRA, 22% en comparaison des autres secteurs, 25%. La plupart d entre eux exercent des fonctions administratives et commerciales. Entre 1996 et 2000, période de croissance de l emploi dans le CRA, le nombre d ouvriers qualifiés et d employés a progressé contrairement au nombre d ouvriers non qualifiés, de chefs d entreprises et de professions intermédiaires qui a diminué alors que le nombre de cadres s est maintenu. La part des femmes dans les effectifs du CRA reste faible (19 %) même si elle a augmenté depuis Elles se concentrent essentiellement dans des fonctions tertiaires (secrétariat, comptabilité) et lorsqu elles occupent un emploi spécifique des services de l automobile on les trouve dans les stations services en tant que salarié ou mandataire (44 %) ou exploitant et gérant libre de station service (38 %). Les salariés du CRA sont plus jeunes que la moyenne (36 ans contre 38 ans tous secteurs confondus). Ce phénomène se justifie par un recours important des employeurs aux contrats en alternance si bien que les moins de 25 ans représentent 16 % des salariés du CRA contre 10 % tous secteurs confondus. Cependant, l évolution des emplois par classe d âge entre 1996 et /5

4 indique une tendance au vieillissement. Les moins de 25 ans restent plus nombreux que les 50 ans et plus mais ces derniers ont augmenté de plus de 20 % alors que les premiers ont progressé de 10 %. Il convient également d ajouter que le nombre de 25 à 49 ans a diminué et ce dans toutes les classes d âge. Dans un contexte de pénurie de main-d œuvre qualifiée déclaré par les professionnels du secteur, un tel constat témoigne probablement de la fuite des salariés expérimentés vers d autres secteurs. L arrivée à l âge de la retraite des générations du baby-boom risque d amplifier le phénomène de vieillissement. Le niveau de diplôme des salariés du CRA semble indiquer que la montée des qualifications des personnels des services de l automobile est relativement récente. En effet, la proportion des actifs ayant un diplôme de niveau bac est relativement stable dans toutes les classes d âge au-delà de 30 ans, variant entre 4 et 6 %. En revanche, dans la catégorie des ans, cette proportion représente 18 %. Malgré cette montée des qualifications, la filière des services de l automobile semble encore offrir des possibilités d embauches à des jeunes sans diplôme 1 puisque 10 % des ans étaient dans ce cas. L analyse du marché du travail sur la période 1998 à 2001 montre que le nombre de demandeur d emploi inscrit dans les services de l automobile est en diminution régulière, passant de à personnes. Comparativement à la moyenne régionale tous secteurs confondus, les chômeurs de longue durée sont moins nombreux, 27 % du total des demandeurs d emplois contre environ 40 %. En revanche, la part des moins de 25 ans parmi les demandeurs d emploi est importante (39 % contre environ 15 % tous secteurs confondus) mais tous ces jeunes ne possèdent pas une qualification correspondant au métier demandé. En outre, lorsqu ils sont qualifiés, les jeunes demandeurs d emploi accèdent très rapidement à l emploi. Le ralentissement conjoncturel qui a affecté l économie au début de l année 2001 a entraîné une baisse de 16 % par rapport à l année précédente des offres d emploi enregistrées par l ANPE pour les métiers des services de l automobile. Cette évolution concerne tous les métiers de la branche mais on constate que les offres de plus de 6 mois se sont maintenues alors que celles de moins de 6 mois ont diminué sur la période. L analyse des mouvements de main-d œuvre, à partir des entreprises de 10 salariés et plus, montre que la branche des services de l automobile a enregistré en 1999 un peu plus de mouvements dont un peu plus d entrées que de sorties. Chez les pompistes et gérants de station service, les sorties sont supérieures aux entrées, contrairement aux deux autres catégories, et le recours aux CDD semble particulièrement important puisqu il constitue le principal motif d entrée et de sortie. En revanche, chez les mécaniciens de véhicules et carrossiers d automobiles, les entrées se font principalement sur CDI et les sorties sur démission. Quelle que soit la catégorie de métier, le recours aux CDD concerne principalement les jeunes de moins de 25 ans du fait d une utilisation massive des contrats en alternance. Pour conclure, on a observé un certain nombre de faits marquants depuis une dizaine d année qui ont ou qui vont avoir des répercussions sur l emploi et les métiers. Il s agit : - des innovations technologiques avec la diffusion progressive d outils de travail utilisant des méthodologies électroniques et informatiques. L évolution considérable des équipements automobiles a procédé du passage de la mécanique traditionnelle à la mécanique assistée électroniquement ; 1 Sont comptabilisés dans cette catégorie des jeunes qui ont suivi une formation générale ou professionnelle qualifiante sans avoir obtenu le diplôme. 3/5

5 - de la généralisation des systèmes électriques sur les véhicules automobiles avec un déplacement des compétences du domaine technique - mécanique vers le domaine technique - informatique ; - de nouveaux domaines de compétences comme l accueil clientèle, le service rapide et l aspect commercial liés à l évolution des modes de consommation et des attentes de la clientèle en matière de délai, de prix et de qualité de prestation a conduit la profession vers une profonde mutation. Une gamme de services complémentaires (financement, contrat d assistance, d entretien, engagement de reprise, assurance, ) est désormais proposée et nécessite des compétences nouvelles au vendeur qui doit être un conseiller technique mais aussi un conseiller financier. A côte de ces évolutions du produit automobile et des attentes de la clientèle qui modifient les métiers de la distribution réparation, les organisations vivent également des changements importants tels que le phénomène de concentration et le nouveau règlement d exemption qui auront un impact sur les emplois et les métiers de la vente et de l après-vente. - le phénomène de concentration et de regroupement d entreprises et le développement des groupes de distribution ont des conséquences sur la structuration du secteur. Tout d abord, le nombre d établissement de 10 salariés et plus tend à progresser alors que les petites structures sont en diminution. Par ailleurs, l emploi salarié a davantage progressé dans les entreprises de 10 salariés et plus et on a pu également constater que le nombre de chefs d entreprise diminue ; - le nouveau règlement d exemption devrait restructurer le réseau, intensifier la concurrence et accélérer le mouvement de concentration déjà amorcé. A noter également la situation spécifique de Midi-Pyrénées où le secteur aéronautique concurrence de nombreux autres secteurs notamment le domaine de la peinture automobile. En effet, étant donné que les qualifications demandées dans le secteur aéronautique sont quasiment les mêmes que celles du secteur automobile, les peintres automobiles sont très souvent débauchés par l industrie aéronautique. II LA FORMATION DANS LES SERVICES DE L AUTOMOBILE La région Midi-Pyrénées a enregistré, en 2001, un flux théorique de sortie de formation initiale dans la filière des services de l automobile d un peu plus de jeunes dont 83 % de niveau V. L apprentissage occupe une place importante dans la production des qualifications et représente presque la moitié (48 %) des effectifs en dernière année de formation initiale. Cependant, ce dispositif prépare, à l exception d un diplôme, uniquement à des formations de niveau V. Depuis 1999, les effectifs scolaires sont globalement stables et les effectifs apprentis auraient tendance à diminuer. A l image des emplois, les formations des services de l automobile sont essentiellement suivies par des garçons. Quel que soit le mode de préparation (scolaire, candidat libre, alternance, ) et le niveau de formation, le taux de réussite aux examens s élève à 72 %. Même si les formations des services de l automobile sont moins attractives que la moyenne (1,5 contre 1,8), elles sont parmi les plus attractives des formations industrielles. Des disparités géographiques existent mais globalement les taux de remplissage sont élevés (97 % quel que soit le niveau de formation). 4/5

6 Concernant l insertion professionnelle, les apprentis accèdent plus facilement à l emploi que les lycéens (66 % occupent un emploi contre 63 %) mais l écart est moins marqué qu au niveau national (3 points contre 9 points). De même, l insertion des jeunes (scolaire ou apprentis) issus de formations des services de l automobile est plus difficile en Midi-Pyrénées qu au niveau national. La formation professionnelle continue et notamment les contrats de qualification et la formation continue des salariés occupe une place non négligeable dans le processus de production des qualifications. En effet, contrats de qualifications ont été engagés par l ANFA en 2001 dont 104 sous forme d actions de groupe et 38 au titre d actions individuelles. Ce dispositif complète l offre de formation initiale en préparant essentiellement des Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) de niveau IV. Dans un contexte de forte évolution technologique, économique et commerciale, l adaptation des professionnels est rapidement devenue indispensable et de fait le taux de participation à des stages de formation continue n a cessé d augmenter au cours des dernières années passant de à entre 1999 et Sont comptabilisé uniquement les contrats de qualification préparant un diplôme spécifique des services de l automobile. 5/5

d Objectifs Contrat Diagnostic Les services de l automobile en Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

d Objectifs Contrat Diagnostic Les services de l automobile en Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile en Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA Languedoc-Roussillon,

Plus en détail

1 618 entreprises I 6 636 salariés

1 618 entreprises I 6 636 salariés ÉDITION 2011 La Branche Auto/Moto de l Précision importante pour l édition 2011 Compte tenu de la nouvelle nomenclature NAF (2008) et de la modification du périmètre des activités des codes NAF partagés,

Plus en détail

OBSERVATOIRE PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA

OBSERVATOIRE PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA OBSERVATOIRE Progression d activité PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA 1 Compte tenu de la forte croissance actuelle au niveau de l ensemble de l économie

Plus en détail

Services de l automobile

Services de l automobile ÉDITION 2009 LA BRANCHE DES Services de l automobile L 1 473 entreprises I 6 876 Les activités de la Branche Entreprises Salariés Commerce de véhicules automobiles 158 2 574 Entretien et réparation automobile

Plus en détail

Les évolutions dans les services de l automobile. ) Éléments de cadrage et prospective

Les évolutions dans les services de l automobile. ) Éléments de cadrage et prospective Les évolutions dans les services de l automobile ) Éléments de cadrage et prospective des métiers dans les services de l automobile Socio-économiques Relais d'information et d'orientation Politiques de

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile FICHES THÉMATIQUES Le commerce et la réparation automobile 2.1 Commerce, entretien et réparation automobile Le commerce de véhicules automobiles compte près de 24 entreprises en 4. Plus de 68 % des entreprises

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Synthèse Contexte Depuis 2008, les marchés et la filière automobile font face à de nombreux chocs conjoncturels

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

L automobile en Languedoc Roussillon

L automobile en Languedoc Roussillon Observatoire ANFA Jocelyn GOMBAULT Juillet 2011 L automobile en Languedoc Roussillon La filière automobile en Languedoc Roussillon : Services de l automobile : 17 155 salariés (Unedic 2008) Fabrication

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Aquitaine, Poitou-Charentes Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez

Plus en détail

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 18ème Bureau de la CNS 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 1 Ordre du jour Intervention du vice Président Christian Nibourel Communications des membres du bureau sur leurs actualités Présentation

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Bretagne, Pays-de-la-Loire Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L EMPLOI

BAROMÈTRE DE L EMPLOI BAROMÈTRE DE L EMPLOI JUILLET 215 pour la branche des services de l automobile n 1 1 L EMPLOI ESTIMÉ DANS LE SECTEUR «COMMERCE ET RÉPARATION AUTOMOBILE» AU 1 ER TRIMESTRE 215. RAPPEL MÉTHODOLOGIQUE DU

Plus en détail

L insertion des contrats de professionnalisation de la branche des services de l automobile en 2014

L insertion des contrats de professionnalisation de la branche des services de l automobile en 2014 L insertion des contrats de professionnalisation de la branche des services de l automobile en 2014 Résumé ) L ensemble des indicateurs (taux d emploi, taux de CDI, taux de maintien dans l entreprise formatrice

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

Contexte de la rénovation des diplômes de la filière maintenance des véhicules

Contexte de la rénovation des diplômes de la filière maintenance des véhicules Contexte de la rénovation des diplômes de la filière maintenance des véhicules 1 SOMMAIRE 1/ Les évolutions clés dans les services de l automobile 2/ Les résultats de l enquête terrain auprès des entreprises

Plus en détail

Zoom sur... Le secteur du Commerce et de la réparation automobile en Midi-Pyrénées

Zoom sur... Le secteur du Commerce et de la réparation automobile en Midi-Pyrénées Zoom sur... Le secteur du Commerce et de la réparation automobile en Midi-Pyrénées Données de cadrage sur les métiers, l emploi, le marché du travail et la formation Septembre 2006 Réalisation CarifOref

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Lorraine, Alsace, Champagne-Ardenne Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Île-de-France Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez Recruter

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

EFFECTIFS EN FORMATION 2005/2006

EFFECTIFS EN FORMATION 2005/2006 EFFECTIFS EN FORMATION 2005/2006 Ce dossier est édité par l Observatoire de L Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 108, rue du Moulin des Landes 44985 Sainte-Luce-sur-Loire

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Provence - Alpes Côte d Azur, Corse Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Auvergne, Limousin Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez Recruter

Plus en détail

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Secteur Tertiaire 6 ème édition - 2003 Réali sé par la Chambre de Commerce et d Industrie Centre en partenariat avec le pôle ORFE du Groupement

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion?

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? EMPLOI - FORMATION EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR MÉMO N 46 - DÉCEMBRE 2009 Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? SÉVERINE LANDRIER CÉCILE REVEILLE-DONGRADI CHARGÉES D ÉTUDES L enquête

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 09 DONNÉES FORMATION Page 11 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI

Plus en détail

REPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS DES SERVICES DE L AUTOMOBILE 2013 *

REPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS DES SERVICES DE L AUTOMOBILE 2013 * Annexes RNCSA (2.5) REPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS DES SERVICES DE L AUTOMOBILE 2013 * SÉRIE 1 référence 3. CAP : Maintenance des véhicules automobiles - option véhicules particuliers, - option

Plus en détail

Petit déjeuner de Presse

Petit déjeuner de Presse Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin 2014-8h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères 77000 Melun Contacts presse Virginie

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

par la suite, ont reçu d autre(s) aide(s) pour se développer ou se restructurer (27 entreprises depuis 2007 ; 6 entreprises

par la suite, ont reçu d autre(s) aide(s) pour se développer ou se restructurer (27 entreprises depuis 2007 ; 6 entreprises 6 INDUSTRIE, commerce ET SERVICES n 32 juin 213 ENTREPRISES EN RELATION AVEC UN ORGANISME DE PROMOTION économique : RÉSULTATS DE L ENQUÊTE 212 Selon l enquête 212 de l Office cantonal de la statistique

Plus en détail

Évolution des effectifs et caractéristiques du domaine en 1999

Évolution des effectifs et caractéristiques du domaine en 1999 TOURISME ET TRANSPORTS A vec 62 emplois et 8,3 % des actifs, les métiers du tourisme et du transport constituent le 4 e domaine professionnel dans la région. Les effectifs ont progressé de 34 % entre 1982

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL

OBSERVATOIRE RÉGIONAL OBSERVATOIRE RÉGIONAL du Commerce de proximité : l emploi et la formation en Midi-Pyrénées Document de synthèse octobre 2015 Réalisé avec le soutien de La DIRECCTE Midi-Pyrénées et la contribution de :

Plus en détail

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Synthèse - Septembre 2012 Une étude pour anticiper les besoins en compétences à horizon 2015-2020 Contexte économique et opportunités

Plus en détail

Annexes RNCSA (2.5) SÉRIE 1

Annexes RNCSA (2.5) SÉRIE 1 Annexes RNCSA (2.5) REPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS DES SERVICES DE L AUTOMOBILE 2014 Accord du 18 juin 2013 étendu par arrêté du 4 octobre 2013 (J.O. du 11 octobre) En page 8 : liste des CQP créés

Plus en détail

Commerce et réparation automobile

Commerce et réparation automobile Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Commerce et réparation automobile 1 050 établissements employeurs 1 500 d apprentissage 1 420 apprentis Principales activités du secteur

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Picardie, Nord-Pas-de-Calais Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

Réparation automobile

Réparation automobile Observatoire Régional de la Formation et de l Emploi (ORFE) Le domaine professionnel Caractéristiques Tendances 1982-1999 Conception, méthodologie : Marie-Béatrice ROCHARD, directrice de l O.R.F.E. Coordination

Plus en détail

Septembre 2005. Quantification de la diversité et de la polyvalence des comptables des structures associatives

Septembre 2005. Quantification de la diversité et de la polyvalence des comptables des structures associatives Septembre 2005 Quantification de la diversité et de la polyvalence des comptables des structures associatives Cette étude permet de quantifier ce qui avait été mis en évidence par l étude qualitative

Plus en détail

Annexes RNCSA (2.5) SÉRIE 1

Annexes RNCSA (2.5) SÉRIE 1 Annexes RNCSA (2.5) REPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS DES SERVICES DE L AUTOMOBILE 2015 Accord du 3 juillet 2014, étendu par arrêté du 5 janvier 2015 (J.O. du 10 janvier) SÉRIE 1 référence 3, dans

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

Flash-Info O.P.E.I.P. Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? 4641 étudiants inscrits en L3

Flash-Info O.P.E.I.P. Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? 4641 étudiants inscrits en L3 N 13 : Sept. 2008 Flash-Info O.P.E.I.P. Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? (Promotion

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique Synthèse Les techniciens et agents de maîtrise de l électricité et de l électronique rassemblent les salariés qui participent

Plus en détail

Les services de l automobile

Les services de l automobile Les services de l automobile en Midi-Pyrénées N 8 - Octobre 2007 En partenariat avec : l Association nationale pour la formation automobile (ANFA) ÉDITO «L essentiel des métiers» est une production du

Plus en détail

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 décembre 2013 «Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse Fiche «Vue d ensemble» Face à la crise, le diplôme protège du chômage et favorise l accès à la formation

Plus en détail

RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS

RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS Annexes RNC RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS SÉRIE 1 3. au RNQSA CAP : Maintenance des véhicules automobiles option véhicules particuliers, option véhicules industriels, option motocycles. CAP :

Plus en détail

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

Portrait des Services de l automobile en Corse

Portrait des Services de l automobile en Corse Portrait des Services de l automobile en Corse DAI/Observatoire/PLG/09-2011 DAI/Observatoire/PLG/09-2011 P O RT R A I T D E S SERV I C E S D E L A U TO M O B I L E E N CORSE I) Contexte général régional...

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Jeunes & le Crédit à la Consommation

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Jeunes & le Crédit à la Consommation Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO Les Jeunes & le Crédit à la Consommation Étude de SOFINCO Novembre 2008 Synthèse Avec 14 millions d individus, les 18-34 ans représentent 28% de la population

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Propreté en Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Propreté en Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Diagnostic Propreté en Midi-Pyrénées Synthèse Contrat d Objectifs Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Anne Serandon L ACTIVITE ECONOMIQUE DE LA FILIERE L activité économique

Plus en détail

La formation professionnelle des demandeurs d emploi. COE GT formation professionnelle - Dares

La formation professionnelle des demandeurs d emploi. COE GT formation professionnelle - Dares La formation professionnelle des demandeurs d emploi COE GT formation professionnelle - Dares Éléments de cadrage L impact des stages de formation : quelles évaluations, quels enseignements? Perspectives

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

Jusqu à la fin des années 90, la majorité

Jusqu à la fin des années 90, la majorité ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE 00.10 MARS En quinze ans, le nombre de chercheurs en entreprise (en personnes physiques) a fortement augmenté : 78

Plus en détail

COMMERCE ET RÉPARATION AUTOMOBILE

COMMERCE ET RÉPARATION AUTOMOBILE janvier 2007 DIAGNOSTIC SECTORIEL DE L OREF COMMERCE ET RÉPARATION AUTOMOBILE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Emploi Qualification Métier Formation Développement Prospective ÉDITORIAL Avec cette publication, l

Plus en détail

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1 ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer 2011 29 septembre 2011 1 1. Démarche méthodologique 2. Portrait synthétique de la Filière Mer 3. Quelques constats sur la formation professionnelle 4. Quelques

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE L accès aux Certificats de Qualification Professionnelle par la Validation des Acquis de l Expérience dans la Branche des Services

DOSSIER DE PRESSE L accès aux Certificats de Qualification Professionnelle par la Validation des Acquis de l Expérience dans la Branche des Services DOSSIER DE PRESSE L accès aux Certificats de Qualification Professionnelle par la Validation des Acquis de l Expérience dans la Branche des Services de l Automobile ( SOMMAIRE ( I. La Branche des Services

Plus en détail

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Un volume d emploi en croissance fectifs ariés NAF 6920Z Eff Évolution du nombre de ariés du secteur (NAF 6920Z) au total de 1993 à 2008 135 000 130 000 125 000 120 000 115 000 110 000 105 000 100 000

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Représentants ( FAP n 66) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi Le chômage : caractéristiques des demandeurs

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

Les services de l automobile en Champagne-Ardenne

Les services de l automobile en Champagne-Ardenne Les services de l automobile en Champagne-Ardenne Ο Contexte socio-économique de la Champagne-Ardenne Ο Les services de l automobile en Champagne-Ardenne Cahier de l Opeq n 220 Novembre 2012 OPEQ Chambre

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL > LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL En bref En termes d effectif, avec 5 190 professionnels en emploi en région Provence Alpes Côte d Azur en 2011, le métier d assistant de service social représente le

Plus en détail

LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014

LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014 LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014 Vous pouvez prendre connaissance du rapport de branche dans son intégralité sur le site internet de la FNH

Plus en détail