LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS"

Transcription

1 LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS

2 Introduction

3 Objectifs de l étude Les Essenti Elles, le réseau des femmes managers de BPCE S.A., a souhaité lancer un nouveau Baromètre concernant les Femmes Managers en France. Plus précisément, cet outil de mesure devra répondre aux objectifs suivants : Bien cerner le profil des femmes managers françaises : leurs aspirations, leurs modes de vie, leurs modes de fonctionnement dans le travail au quotidien Analyser la perception de la femme en tant que manager (vs le manager masculin) Analyser les relations entre managers et managés Faire parler du réseau des Essenti Elles en développant autour du Baromètre une communication la plus large possible. Dresser un bilan global des motivations, aspirations, comportements des femmes managers versus les hommes et de la perception des personnes managées. 3

4 Méthodologie 1652 actifs de 25 à 65 ans ont répondu à un questionnaire en ligne de 20 mn, du 28 mars au 11 avril Les interviewés sont issus d un panel. Cible : Ces 1652 actifs français de 25 à 65 ans se répartissent comme suit : 730 managers dont 307 femmes et 423 hommes 922 non managers dont 544 femmes et 378 hommes Les personnes à leur compte, en CDD, travaillant dans des entreprises de moins de 20 salariés ou dans les secteurs de l agriculture, l enseignement ou l armée n ont pas été interrogées. Quotas & Redressement : Afin d être représentatif de la structure des actifs de la population française, des quotas ont été appliqués selon le sexe sur les variables suivantes : âge, CSP, secteur d activité et taille salariale. Un redressement a été appliqué sur ces mêmes variables. Auprès des femmes, nous avons également redressé sur la variable management afin de lui redonner son poids naturel. 4

5 État des lieux du management féminin

6 Le management féminin : de quoi parleton? La population interrogée Les actifs de 2565 ans 25,3 millions dont 48% de femmes en CDI 18 millions dont 49% de femmes Dans une structure de 20 salariés ou 9,2 millions Hors secteurs exclus * 8,9 millions dont 42% de femmes 3,77 millions 5,16 millions Le cœur de cible de l étude 35% des actifs âgés de 2565 ans La question posée pour définir un manager : Cadres : 19% Cadres : 28% Dans le cadre de votre activité professionnelle, avezvous la responsabilité hiérarchique permanente d au moins un collaborateur en CDI? *Les secteurs suivants ont été exclus : Les agriculteurs (codes NAF A01Z, A02Z et A03Z), les enseignants (P85Z), les activités extra territoriales (U99Z) et les ménages en tant qu employeurs (T97Z). Nous avons également supprimé le statut juridique «Service du Ministère de la Défense» 6

7 Des femmes moins présentes dans les entreprises et moins fréquemment managers Part des managers dans la population active de 25 à 65 ans Q. Dans le cadre de votre activité professionnelle, avezvous la responsabilité hiérarchique permanente d au moins un collaborateur en CDI? ENSEMBLE DES ACTIFS Base : % % parmi les 2535 ans Focus par âge % parmi les 3549 ans % parmi les 5065 ans Femmes Base : % 35% 35% 25% Hommes Base : % 61% 54% 47% Les jeunes femmes ne réduisent pas l écart : effet d âge ou de génération? Une question d accès / de flux d entrées qui perdure 7 / Différences significatives supérieures ou inférieures entre femmes managers et femmes non managers

8 Quel plafond de verre? Femmes et hommes managers se distinguent peu Par leur statut : 41% des managers femmes sont cadres, 39% pour les hommes Par leur niveau hiérarchique : 29% des femmes vs 26% des hommes sont au moins N2 par rapport au dirigeant Des différences salariales limitées chez les managers Salaire net mensuel de l interviewé Q. Quel est votre revenu personnel net mensuel (hors revenu de votre conjoint mais incluant les prestations sociales ou pensions)? En moyenne* Les managers Temps plein ENSEMBLE DES ACTIFS Base : % 40% 17% 18% MANAGERS Base : 692 Femmes Base : 289 Hommes Base : 403 9% 14% 7% 35% 36% 33% 23% 22% 25% 33% 28% 35% % ²² NON MANAGERS Base : 861 Femmes Base : 511 Hommes Base : % 43% 30% 45% 44% 43% 13% 6% 10% 4% 15% 9% % 8 Moins de 1500 Entre 1500 et 2299 Entre 2300 et et plus / Différences significatives supérieures ou inférieures entre hommes et femmes au sein d une catégorie *Afin de recalculer une moyenne, nous avons attribué des valeurs à chaque tranche : <750 (valeur 375), ><750 et 1499 (valeur 1125), ><1500 et 2299 (valeur 1900), ><2300 et 2999 (valeur 2650), ><3000 et 4999 (valeur 4000), 5000 et (valeur 6000)

9 Qui sont les managers FEMMES? AU NIVEAU PROFESSIONNEL Elles ont un niveau d études plus élevé (53% ont au moins un bac 3 vs 37% pour les hommes). Elles travaillent plus fréquemment dans le public (22% vs 16%) et dans le tertiaire (78% vs 57%). Elles sont sur représentées dans les activités fonctionnelles comme la comptabilité (13% vs 6%), les RH (10% vs 3%) et le secrétariataccueil (6% vs 2%). Elles pratiquent moins le temps partiel que les non managers (10% contre 19%) et ont une durée de travail plus longue (39,2 H contre 37,1 H). AU NIVEAU PERSONNEL Elles vivent plus souvent seules (31% vs 18%), voire seules avec des enfants (12% vs 3%) et, parmi celles en couple, seulement 50% (contre 82% des hommes) se disent «beaucoup aidées au quotidien par leur conjoint». Managers ou non managers, 45% des femmes s arrêtent plus de 3 mois pour un congé maternité ou parental mais seulement 5,8 mois pour les managers contre 8,4 mois pour les nonmanagers. EQUILIBRE VIE PRIVEE VIE PROFESSIONNELLE Managers ou non managers, les femmes disent aussi fréquemment parvenir à préserver un temps personnel (78% vs 79%). En cas d arbitrage entre vie professionnelle et vie familiale, les managers des deux sexes privilégient rarement l entreprise, les hommes se prononcent plus fréquemment pour la famille. 9

10 Le management féminin s est banalisé mais reste très minoritaire 75% des managés ont eu au moins un manager femme Mais, dans 7 cas sur 10, le manager a été un homme (soit 5,4 hommes sur 7,5 managers en moyenne) Et l expérience du management féminin est moins fréquente chez les hommes Historique de management Q. Au cours de votre vie professionnelle, combien avezvous eu de managers Total au moins un manager femme Nombre moyen de Managers ENSEMBLE DES MANAGES Base : % 25% 3% 75% 2,1 5,4 MANAGERS Base : 710 Femmes Base : 298 Hommes Base : % 73% 81% 23% 2% 15% 4% 85% 26% 1% 78% 74% 2,3 2,9 2,0 5,5 5,0 5,7 NON MANAGERS Base : 922 Femmes Base : 544 Hommes Base : % 68% 76% 27% 18% 38% 4% 6% 3% 72% 82% 63% 2,0 5,4 2,6 4,6 1,3 6,3 Les 2 Uniquement des managers hommes Uniquement des managers femmes 10

11 Le management au féminin : vécu et perspectives

12 Les motivations d un manager : des attentes multiples et des sensibilités parfois différentes mais finalement, des niveaux d ambitions et d aspirations très proches entre hommes et femmes (possibilités d évolution, sécurité de l emploi, reconnaissance ) Le niveau de rémunération et l intérêt du travail sont les 2 moteurs les plus importants dans le travail. Toutefois, les hommes se montrent plus attachés aux aspects financiers, alors que les femmes sont plus sensibles à l ambiance de travail (3 ème facteur). De façon plutôt inattendue, les hommes évoquent plus volontiers l importance de l équilibre vie professionnelle/vie privée, alors que les femmes, plus attendues sur ce registre, se déclarent plus attachées que les hommes à la dimension collaborative (participer aux décisions de l entreprise). Managers Q. Parmi ces éléments, quels sont les 3 les plus importants pour vous dans votre travail? MANAGERS Femmes Hommes Bases Le niveau de rémunération et les autres avantages financiers 45% 41% 47% L intérêt du travail 44% 46% 43% L ambiance de travail/les relations humaines 36% 41% 34% L équilibre vie privée/vie professionnelle 35% 31% 37% La sécurité de votre emploi 33% 33% 33% Le lieu de travail, son emplacement géographique 25% 27% 24% Les possibilités d évolution 29% 28% 29% La reconnaissance 21% 20% 21% La possibilité de participer à certaines décisions de l entreprise 17% 21% 15% Aspiration d un rééquilibrage des tâches vs Une contrainte déjà prise en compte et assumée Dimension collaborative XX Différences significatives supérieures ou XX inférieures entre hommes et femmes au sein d une catégorie 12

13 Difficultés rencontrées dans les parcours professionnels : des managers partagés sur la difficulté de leur parcours (55% facile 45% difficile) mais les femmes qui ont réussi à s imposer évoquent un niveau de difficulté comparable à celui reconnu par les hommes. Managers Trois facteurs facilitants dans ces parcours : l âge (plutôt 3549 ans), le fait d être en couple (plus pour les hommes que pour les femmes!) et une formation minimum de niveau Bac Q. Avezvous le sentiment que votre parcours professionnel jusqu à aujourd hui a été TOTAL Facile MANAGERS Base : 730 3% 42% 49% 6% 55% Femmes Base : 307 3% 39% 55% 3% 58% Hommes Base : 423 3% 44% 46% 7% 53% Très difficile Plutôt difficile Plutôt facile Très facile 13

14 Managers Difficultés rencontrées en tant que manager : un fort parallélisme des perceptions Manque de moyens pour remplir ses objectifs et charge de travail trop importante sont les 2 difficultés majeures rencontrées par les managers, hommes comme femmes. La seule véritable différence réside dans la difficulté à s imposer en tant que femme dans certains milieux (moins dans l administration que dans les autres secteurs). Les hommes évoquent plus un déficit de réseau. Q. Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées personnellement en tant que manager En 1er, en deuxième, en troisième? Et ensuite? Total des citations Femmes (307) Hommes (423) Le manque de moyens pour remplir vos objectifs Une charge de travail trop importante La difficulté à s imposer en tant que Homme/Femme dans ce milieu La peur d échouer, de ne pas être à la hauteur Les difficultés à concilier vie personnelle et vie professionnelle Le manque de soutien de votre direction, de votre chef Les difficultés de management de votre équipe La difficulté de continuer à évoluer Les difficultés économiques liées au secteur, à l entreprise ellemême Le manque d expérience métier alors que vous deviez manager La difficulté à trouver des conseils/des informations au sein de l entreprise Le manque de soutien de vos pairs, de vos alter ego Un réseau relationnel pas assez étendu Le manque de soutien de vos proches, de votre famille Une autre difficulté 8% 7% 12% 16% 14% 20% 8% 25% 11% 29% 33% 33% 31% 29% 29% 20% 19% 23% 23% 46% 45% 33% 33% 30% 30% 33% 37% 43% / Différences significatives supérieures ou inférieures entre hommes et femmes au sein d une catégorie NB : 6% des répondants n ont cité aucune difficulté Résultat non présenté cidessus 46% 45% Déficit de réseau évoqué par les hommes Plus de difficultés à s imposer pour les femmes dans l industrie (48%) et le tertiaire (47%) et moins dans l administration (24%) 14

15 Evolution de carrière des managers : qui parle de plafond de verre? Managers 2/3 des managers envisagent de continuer à progresser dans les 3 à 5 ans à venir. Des résultats comparables entre hommes et femmes. Q. D ici 3 à 5 ans, souhaiteriezvous continuer à progresser, c estàdire avoir plus de responsabilités, encadrer plus de personnes, etc? NSP Pas du tout Pas vraiment Plutôt Tout à fait Total OUI MANAGERS Base : 730 6% 19% 42% 26% 68% 2534 ans Ile de France si mère de CSP entr. < 200 salariés si parcours jugé facile Administration Femmes Base : 307 6% 17% 43% 28% 71% Hommes Base : 423 6% 20% 42% 25% 67% 2534 ans Ile de France BAC ou si mère de CSP / Différences significatives supérieures ou inférieures entre hommes et femmes au sein d une catégorie 15

16 Évolution de carrière des non managers : le plafond de verre pour tous! De façon inattendue, seulement 16% des non managers souhaitent évoluer vers des postes de management. Certes, les femmes se montrent encore moins intéressées que les hommes (11% vs 20%) mais l engouement global est bien faible! Contrairement aux femmes managers, les femmes non managers qui envisagent une progression sont surtout motivées par la dimension économique. NON managers L écart actuel entre les taux de managers masculins et féminins (54 32 = 22) ne risque pas d évoluer à la hausse, compte tenu des intentions déclarées (prévision calculée : = 23) Q. Vous, personnellement, avezvous l intention de devenir manager? NON MANAGERS Base : 922 Base : 544 Femmes 24% 22% 61% 66% 16% 11% 2534 ans BAC ou Base : 378 Hommes 25% (NSP) 55% Non Oui 20% 2534 ans BAC ou En couple Mère CSP TOP 5 des motivations à devenir manager pour les femmes Bénéficier d avantages matériels : 62% (vs 41% pour les femmes managers) Avoir un travail plus intéressant : 60% (=) Avoir des responsabilités, participer aux décisions : 54% (=) Faire progresser, motiver une équipe : 54% (vs 47% pour les femmes managers) Partager son expérience, son savoirfaire : 53% (=) 16

17 Q. Pour quelles raisons ne souhaitezvous pas devenir manager? NON MANAGERS Femmes Hommes Bases Trop stressant 44% 46% 42% Vous ne souhaitez pas gérer une équipe, des personnes 40% 44% 36% Vous appréciez votre travail actuel et ne souhaitez pas changer 31% 30% 33% Les contraintes horaires 27% 29% 24% La difficulté à concilier vie personnelle et vie professionnelle 23% 25% 21% Vous n avez pas le diplôme, l expérience, les compétences requises 23% 23% 24% La charge de travail est trop importante 21% 21% 21% La peur d échouer, de ne pas être à la hauteur 15% 17% 12% Vous n avez pas le profil (âge, sexe, origine ) 12% 13% 11% Vous n avez pas les appuis, les réseaux nécessaires 12% 11% 13% NON managers Raisons de ne pas vouloir devenir manager : en première ligne, anticipation du stress et appréhension de la gestion humaine (les femmes étant encore plus sensibles à ce dernier critère) Les femmes évoquent ensuite des raisons plus personnelles (contraintes horaires ou liées à la vie personnelle, peur de ne pas être à la hauteur ), mais la différence avec les hommes est à peine perceptible. Cela vous obligerait à accepter de changer de lieu de travail, une mutation géographique 11% 11% 11% Votre famille ne vous soutiendrait pas 1% 1% 1% XX Différences significatives supérieures ou XX inférieures entre hommes et femmes au sein d une catégorie 17

18 Appréciation du management féminin

19 0,2 Qualités comparées du management féminin et masculin Compétence managériales et relationnelles 0,1 0 0,1 Plutôt aux managers femmes La capacité à mener plusieurs projets à la fois La prise en compte des avis et suggestions des collaborateurs La capacité à organiser le travail Féminin Qualités organisationnelles et relationnelles La capacité à instaurer une relation de confiance La capacité à communiquer et expliquer ses décisions La reconnaissance du travail des collaborateurs au quotidien La capacité à défendre les intérêts de ses collaborateurs La capacité à innover La capacité à donner de la visibilité à ses actions La capacité à proposer / trouver des solutions La capacité à déléguer La capacité à créer un esprit d équipe, de coopération La capacité à bien gérer sa relation avec ses supérieurs La capacité à faire évoluer ses collaborateurs Autant aux uns qu aux autres La capacité de travail La capacité à développer ou entretenir un réseau professionnel Le leadership ou niveau d autorité naturelle Plutôt aux managers hommes La capacité à décider, à trancher La compétence technique, métier La capacité à relayer la politique & les objectifs de l entreprise Leadership Masculin Technicité / qualité de communication 0,2 0,4 0,3 0,2 0,1 0 0,1 0,2 0,3 0,4 F1 (78,38%) Compétences personnelles et techniques 19

20 En dépit des nombreuses qualités attribuées aux femmes, la préférence va au management masculin! Managés Près des 2/3 des managés affirment ne pas avoir de préférence quant au sexe de leur manager mais, s il fallait vraiment trancher, la préférence irait plutôt aux hommes Cette préférence est encore plus marquée chez les femmes, quel que soit leur statut. Q. Vous, personnellement, préférezvous être encadré par Indifférent un homme une femme ENSEMBLE DES MANAGES Base : 1632 MANAGERS Base : 710 Femmes Base : 298 Hommes Base : 412 NON MANAGERS Base : 922 Femmes Base : 544 Hommes Base : % 26% 12% Si managé par une femme 22% 21% 62% 53% 65% 62% 55% 69% 34% 30% 27% 11% 24% 25% 20% 13% 11% 13% 14% 11% Une représentation du management marquée par une ambigüité entre une aspiration explicite de valeurs féminines et une attente moins exprimée (ou un présupposé) de leadership plus associé aux valeurs masculines?? 20

21 Qui préfèreton encadrer? Là aussi, difficile de se prononcer mais les hommes de préférence, et ce, même en tant que femme manager. Les raisons évoquées de ces préférences sont particulièrement segmentées. Q. Vous personnellement, préférezvous manager MANAGERS 64% 26% 10% Femmes 61% 30% 9% Hommes 66% 24% 10% Autant l'un que l'autre Des hommes Des femmes Plus travailleurs/ travailleuse 13% 41% les managers préfèrent manager des femmes parce que Plus souples Plus de simplicité dans les relations au quotidien / Moins de conflits /Un meilleur relationnel/moins susceptibles 29% 33% 34% 55% Plus fiables 17% 31% Plus de persévérance 8% 30% Plus adaptables aux changements Moins besoin de reconnaissance du travail fourni Moins d absences Meilleur(e)s sur la dimension techniqe 11% 11% 10% 22% 29% 14% 27% 18% Les managers préfèrent manager des hommes parce que Moins d exigences (d évolutions de salaire ou de fonction) 9% 10% Moins de contraintes sur les horaires 6% 26% 21

22 Les propositions relevant de l action institutionnelle l emportent mais les dispositifs d empowerment ne sont pas négligés par les femmes managers Les femmes, en particulier les femmes managers, accueillent logiquement toutes ces propositions avec plus d enthousiasme que les hommes. La résistance des hommes à «l affirmative action» semble plus marquée dans l entreprise qu à l échelle de la société. Q. Voici plusieurs propositions destinées à favoriser l accès des femmes à des fonctions de management. Pour chacune, merci d indiquer si vous y êtes favorable. Les NON managers Les managers Une législation favorisant l équité salariale hommes/femmes à des postes identiques La mise en place de quotas pour favoriser la mixité homme/femme dans le management L adaptation des dispositifs de présélection des futurs managers aux cycles de vie des femmes Le mentorat (ou coaching) des femmes par les femmes La création d un dispositif réservé aux femmes (de formation, de vivier de compétences ) La création de réseaux féminins Le mentorat (ou coaching) des femmes par les hommes Femmes (544) Femmes (307) Hommes (378) Hommes (423) 71% 82% 75% 86% 51% 64% 57% 71% 50% 62% 58% 63% 42% 35% 44% 47% 46% 43% 53% 55% 36% 45% 43% 55% 38% 40% 45% 49% / Différences significatives supérieures ou inférieures entre hommes et femmes au sein d une catégorie 22

23 EN CONCLUSION Le management féminin est une réalité bien ancrée dans la société avec des perspectives d évolution qui se rapprochent de celles des hommes. Le plafond de verre n est pas forcément là où nous l attendions et tout semble se jouer à «l entrée en management», soit autour de 30 ans. Or, la génération des jeunes femmes ne réduit pas l écart et le statut de manager ne séduit pas aujourd hui : seulement 11% des femmes et 20% des hommes l envisagent parmi les non managers. Il s agira bien là de faire tomber les barrières et redonner (à tous) l envie et les moyens de manager. Les vécus, attitudes et comportements laissent penser que la parité est en bonne voie mais du fait de représentations latentes mais rassurantes du leadership? les qualités de management reconnues aux femmes ne leur permettent pas de faire jeu égal avec les hommes aux yeux des managés, même, voire surtout, s il s agit de femmes. Quelles évolutions privilégier dans ce contexte? Développer précocement les expériences de management dans les carrières féminines pour lever les freins par la pratique et éviter le désengagement futur de candidates potentielles Mettre plus en valeur les atouts féminins en aidant les femmes à accepter ces différences et les assumer en toute confiance? Accompagner les femmes dans le développement de leur leadership? 23

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin Ipsos Public Affairs / GEF Février 2007 Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles Regards croisés hommes/femmes GEF Qui sommes-nous? Créé en janvier 2002, GEF regroupe 9 associations

Plus en détail

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES Avec le soutien de : 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

Comment. construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi. Quel est cet outil? Quand utiliser l outil? Pourquoi cet outil? Qui l utilise?

Comment. construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi. Quel est cet outil? Quand utiliser l outil? Pourquoi cet outil? Qui l utilise? Comment construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi Quel est cet outil? Cet outil propose d établir des indicateurs concernant des problématiques sociales que vous rencontrez couramment et certaines

Plus en détail

PERCEPTIONS DES PRATIQUES RH EN ENTREPRISE

PERCEPTIONS DES PRATIQUES RH EN ENTREPRISE PERCEPTIONS DES PRATIQUES RH EN ENTREPRISE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-55 AVRIL 2015 SYNTHÈSE Ce document présente les principaux résultats d une enquête sur les politiques de gestion des ressources

Plus en détail

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011 Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto 3ème édition - Avril 2011 L objectif de l étude Les conditions de la promotion des femmes dans le secteur automobile Méthodologie Enquête online Adressée aux professionnels

Plus en détail

Pour commencer, quelques questions pour mieux vous connaître...

Pour commencer, quelques questions pour mieux vous connaître... Pour commencer, quelques questions pour mieux vous connaître... Vous êtes... Une femme Un homme Quel est votre âge? Avez-vous d'autres personnes à charge : parents, etc.? Oui Non Combien avez-vous d'enfants?

Plus en détail

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 Juillet 2014 CONTACT TADDEO 137, rue de l Université 75007 Paris Méthodologie Enquête réalisée par TNS Sofres, en ligne auprès d un échantillon de 502 cadres du secteur privé,

Plus en détail

Bien-être et mal-être au travail : la perception des salariés

Bien-être et mal-être au travail : la perception des salariés Bien-être et mal-être au travail : la perception des salariés N 110150 Votre contact Ifop : Adeline Merceron adeline.merceron@ifop.com Février mars 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : Kelformation.com

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Climat et relations sociales dans les entreprises

Climat et relations sociales dans les entreprises Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos Climat et relations sociales dans les entreprises 13 novembre 2008 1 Méthodologie Enquête menée en septembre / octobre 2008 Echantillons : - 166 DRH d entreprises

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com

Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com EcoScope Vague 8 Juin 2015 Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com 1 La méthodologie

Plus en détail

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Regards croisés des dirigeants et des salariés Thème de la vague 4 : Les jeunes

Plus en détail

BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014

BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014 Michael Page BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014 Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr ÉDITO SOMMAIRE 4 ans déjà que nous interrogeons régulièrement les salariés du monde bancaire

Plus en détail

merlane TELEPERFORMANCE MIDI-AQUITAINE Contact : Mathieu ROULY / Marie-Claire MAUREL 05 61 00 01 05 / 05 61 00 01 52

merlane TELEPERFORMANCE MIDI-AQUITAINE Contact : Mathieu ROULY / Marie-Claire MAUREL 05 61 00 01 05 / 05 61 00 01 52 TELEPERFORMANCE MIDI-AQUITAINE Contact : Mathieu ROULY / Marie-Claire MAUREL 05 61 00 01 05 / 05 61 00 01 52 merlane Contact : Stéphane ADNET 05 61 00 91 79 E-mail: sadnet@merlane.com 1 Contexte et Objectifs

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

Le succès professionnel, les réseaux sociaux et les femmes

Le succès professionnel, les réseaux sociaux et les femmes Le succès professionnel, les réseaux sociaux et les femmes 4 Octobre 2012 Pourquoi cette étude? 1 Appréhender les aspirations des femmes et leur évolution dans le temps 2 Identifier leur définition du

Plus en détail

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES La Direction de Distribution Casino France, représentée par M. Gérard MASSUS, Directeur des Ressources

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines Si vous êtes : une entreprise française, PME ou ETI filiale d aucun grand groupe Conditions de participation Alors vous pouvez concourir dans une

Plus en détail

AG 2015 - Tableau récapitulatif des questions écrites des actionnaires

AG 2015 - Tableau récapitulatif des questions écrites des actionnaires IPAC : Initiative pour un actionnariat citoyen 1. Le rapport RSE évoque de nombreuses actions environnementales menées par Saint-Gobain mais n aborde pas la question du papier carton. Cette question peut

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

Principes de gestion et leadership. Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA

Principes de gestion et leadership. Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA Principes de gestion et leadership Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA Sommaire Expérience du MFPMA en matière d institutionnalisation de l égalité entre

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

Perception des jeunes sur l emploi dans l économie sociale et solidaire

Perception des jeunes sur l emploi dans l économie sociale et solidaire SYNTHÈSE D ÉTUDE Perception des jeunes sur l emploi dans l économie sociale et solidaire Étude Avise-CESOD - avril 2014 PARTENAIRES FONDATEURS DE JEUN ESS AVEC LE SOUTIEN DE : Contact Avise : Claire Gadebois,

Plus en détail

MANAGEMENT, LEADERSHIP ET REMUNERATION TRIO GAGNANT POUR FIDELISER LES COLLABORATEURS

MANAGEMENT, LEADERSHIP ET REMUNERATION TRIO GAGNANT POUR FIDELISER LES COLLABORATEURS MANAGEMENT, LEADERSHIP ET REMUNERATION TRIO GAGNANT POUR FIDELISER LES COLLABORATEURS Assemblée Générale - Atlantia la Baule Jeudi 10 juillet 2014 Ludovic BESSIERE Hays Finance & Comptabilité Hacène ASSES

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

La place en crèche d entreprise :

La place en crèche d entreprise : La place en crèche d entreprise : Comment facilite-t-elle la conciliation vie familiale et vie professionnelle des salariés-parents? Direction Marketing Communication Etudes www.babilou.com Note méthodologique

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE. MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010

ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE. MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010 ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010 Entre les soussignés : La BANQUE POPULAIRE D ALSACE, Société Coopérative à Capital Variable, dont le

Plus en détail

La création d entreprise dans les Pays de la Loire

La création d entreprise dans les Pays de la Loire Partenaires Officiels Sondage La création d entreprise dans les Pays de la Loire Sondage réalisé à l occasion du 4 ème Salon des Entrepreneurs Nantes Grand-Ouest -16 & 17 novembre 2011 à la Cité des Congrès

Plus en détail

Emploi et territoires

Emploi et territoires Emploi et territoires Emploi et territoires Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi Octobre 2015 page 1 Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Synthèse Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 6

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 6 Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 6 N 111871 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Marion Chasles-Parot marion.chasles-parot@ifop.com Janvier 2014 1 La méthodologie

Plus en détail

Agir face à l absentéisme URIOPSS - 17/10/2014

Agir face à l absentéisme URIOPSS - 17/10/2014 Agir face à l absentéisme URIOPSS - Christine Jauffret Céline Rainaldi - Moutonnet SOMMAIRE Cadrage du sujet Définition de l absentéisme, son impact Le taux d absentéisme, quelques données du secteur L

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Baromètre : Le bien être psychologique des salariés au travail. Septembre 2008 vague 2

Baromètre : Le bien être psychologique des salariés au travail. Septembre 2008 vague 2 Baromètre : Le bien être psychologique des au travail Septembre 2008 vague 2 Introduction 1 Le rappel du contexte Afin de favoriser, développer et promouvoir l amélioration du bien-être des personnes au

Plus en détail

Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 6

Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 6 Concours Passerelle Novembre 2012 N 110691 Contact Damien Philippot Directeur de Clientèle au Département Opinion damien.philippot@ifop.com Concours Passerelle Perceptions et attentes des recruteurs sur

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Ins6tut Think pour 29/01/13 - Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour l APCE

Plus en détail

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014 Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle - Volet employeurs - Décembre 2014 Sommaire Note technique Synthèse des enseignements Perception Importance accordée à la

Plus en détail

Accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 - uestt Groupe Randstad France. accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017

Accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 - uestt Groupe Randstad France. accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 1 accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 2 Accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 - UESTT Groupe Randstad France synthèse des principaux et engagements préambule Ce troisième

Plus en détail

Les femmes et la création d entreprise

Les femmes et la création d entreprise Les femmes et la création d entreprise Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour 30/01/12 - Sondage «Les femmes & la création d entreprise» mené par pour l APCE, CERFRANCE et le Salon des Entrepreneurs

Plus en détail

Regards des intérimaires sur l intérim

Regards des intérimaires sur l intérim Regards des intérimaires sur l intérim mars 2008 Synthèse Une opinion très favorable de l intérim 94 % des personnes interrogées conseilleraient à un proche d effectuer des missions d intérim. p. 08 91

Plus en détail

Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise

Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise B I E N - Ê T R E S T R E S S R I S Q U E S P S Y C H O S O C I A U X Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise 14 échelles fondamentales pour rendre compte

Plus en détail

Enquête sur les binationaux et algériens souhaitant revenir sur le marché du travail de leur pays d origine

Enquête sur les binationaux et algériens souhaitant revenir sur le marché du travail de leur pays d origine Enquête sur les binationaux et algériens souhaitant revenir sur le marché du travail de leur pays d origine TABLE DES MATIERES PRESENTATION DE L ETUDE Avant-propos Pourquoi une telle enquête? Méthodologie

Plus en détail

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance 2013 Objectifs et méthodologie L'objectif de ce panorama est de mettre en évidence les différences de postures, de comportements et d'image entre hommes

Plus en détail

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CHARTE SOCIALE EUROPEENNE 16 septembre 2014

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CHARTE SOCIALE EUROPEENNE 16 septembre 2014 ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CHARTE SOCIALE EUROPEENNE 16 septembre 2014 ACCORD CHARTE SOCIALE EUROPEENNE EGALITE PROFESSIONNELLE Entre : Le Groupe BNP Paribas, dont le siège est à PARIS 9 ème,

Plus en détail

Baromètre 2012 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet "salariés-parents" - 3 avril 2012

Baromètre 2012 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet salariés-parents - 3 avril 2012 Baromètre 2012 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale - Résultats du Volet "salariés-parents" - 3 avril 2012 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 La conciliation

Plus en détail

Les lycéens et l orientation post-bac

Les lycéens et l orientation post-bac Les lycéens et l orientation post-bac Avril 2014 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 504 lycéens en terminale,

Plus en détail

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-11 MARS 2014 Situation professionnelle des femmes et des hommes cadres selon la génération Opinion des femmes

Plus en détail

«La Génération Y face à l Entreprise»

«La Génération Y face à l Entreprise» «La Génération Y face à l Entreprise» Résultats Octobre 2010 15, Place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès d un

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

Titre de la présentation

Titre de la présentation Enquête sur les situations professionnelles et les aspirations de postulants sur le marché du travail Algérien Titre de la présentation Portrait d une génération Alger 2010 Objectifs de l enquête : Confronter

Plus en détail

Manager en tenant compte des spécificités des seniors

Manager en tenant compte des spécificités des seniors Manager en tenant compte des spécificités des seniors Fiche 9 Enjeux Dans un contexte de départs en préretraite, les seniors ont longtemps été les oubliés de la gestion des ressources humaines. À partir

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3076 Convention collective nationale IDCC : 1686. COMMERCES ET SERVICES

Plus en détail

ENQUETE RH TIC Baromètre des Salaires

ENQUETE RH TIC Baromètre des Salaires 2011 ENQUETE RH TIC Baromètre des Salaires Note de Synthèse Présentation de l étude Réalisé par 1 SOMMAIRE Partie 1 : PRESENTATION DE L ENQUETE p. 3 Partie 2 : ENQUETE DES SALAIRE TIC : RESTITUTION DES

Plus en détail

Les clés de la mixité

Les clés de la mixité Women Matter 2012: Making the Breakthrough Les clés de la mixité Focus sur les entreprises françaises 2 McKinsey conduit depuis de nombreuses années des travaux de recherche sur le rôle des femmes au sein

Plus en détail

Les fondamentaux des Ressources Humaines

Les fondamentaux des Ressources Humaines Les fondamentaux des Ressources Humaines Référence GRH-01 JOUR 1 Les grands principes de la fonction RH Acquérir une vision globale de la gestion des ressources humaines dans l'entreprise. Maîtriser les

Plus en détail

Groupements d employeurs

Groupements d employeurs Groupements d employeurs Rapport d étude Sommaire Objectifs de l étude.. Page 3 Déroulement de l étude. Page 4 Les 3 groupements.. Page 5 Méthodologie.. Page 6 Caractéristiques des 3 groupements.. Page

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women. 26 Février 2015

Baromètre BCG Femmes et Conseil BCG Women. 26 Février 2015 Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women 26 Février 2015 Contexte et méthodologie Tous les ans, le BCG invite les femmes souhaitant postuler dans le conseil à venir découvrir le métier et partager la

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence 3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence Etude ANDRH Inergie pour Liaisons Sociales magazine Attentes et pratiques des professionnels de la fonction RH en matière de formation RH Vendredi 17

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION RÉPARTIS

MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION RÉPARTIS ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION RÉPARTIS Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1)

Plus en détail

L ORIGINE DU PROJET. Plusieurs constats

L ORIGINE DU PROJET. Plusieurs constats Lettre d information n 1 Voici la première lettre du projet «Promouvoir la mixité et l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes». Elle rendra compte, périodiquement, de 2015 à 2017, des

Plus en détail

S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM

S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM CHAPITRE 8 l S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM évolution des attentes ne cesse de pousser les entreprises

Plus en détail

La question RH du mois «Le bien-être des salariés»

La question RH du mois «Le bien-être des salariés» La question RH du mois Octobre 2015 Embargo : Vendredi 22 octobre 12h 15 place de la République 75003 Paris Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management 15, place de la République 75003

Plus en détail

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ENTRE LES SOUSSIGNÉS : Le Confédération Nationale des Avocats

Plus en détail

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT?

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? Élisabeth Mazalon et Sylvain Bourdon Université de Sherbrooke

Plus en détail

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes Numéro 153 : novembre 2013 Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes En Midi-Pyrénées, le revenu annuel net des femmes salariées est inférieur de 28 % à celui des hommes en 2010. Elles

Plus en détail

Enquête d image des ETI auprès des salariés français

Enquête d image des ETI auprès des salariés français Enquête d image des ETI auprès des salariés français Mars 202 Contact : Steeve FLANET Directeur d études Corporate Tel : 0 80 48 30 85 Email : sflanet@opinion-way.com Note méthodologique Étude réalisée

Plus en détail

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Votre Conseiller Emploi-Formation, partout en France La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Enquête sur l activité, l emploi et l alternance dans les TPE-PME Planète PME - 16 juin 2011

Plus en détail

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Enquête exclusive TeleRessources dans le cadre du séminaire 1 1. Contexte et objectifs du projet

Plus en détail

Palmarès 2012 des formations RH

Palmarès 2012 des formations RH Palmarès 2012 des formations RH Etude Andrh Inergie pour Liaisons Sociales Attentes et pratiques des professionnels de la fonction RH en matière de formation RH initiale et continue Septembre 2012 Contacts

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3078 Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS IDCC : 1000. Personnel salarié IDCC : 1850. Avocats salariés

Plus en détail

L accès à l emploi et les seniors

L accès à l emploi et les seniors L accès à l emploi et les seniors Rapport d une étude menée entre octobre 2013 & mars 2014 Avec le soutien de Regionsjob, le Centre des Jeunes Dirigeants & le Medef Ile de France De L utilité de cette

Plus en détail

Les femmes et l entretien automobile

Les femmes et l entretien automobile Les femmes et l entretien automobile Contacts Presse : Mediabook Christine Pecastaing : 01 79 62 13 75 Mylène Ebrard : 01 79 62 13 73 christine.mediabook@leoburnett.fr/mylene.mediabook@leoburnett.fr CONTEXTE,

Plus en détail

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching + MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching Sommaire 2 Objectifs de l enquête. Méthodologie Profil des répondants Résultats Mobilité professionnelle..

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions :

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions : L entretien annuel d évaluation : mode d emploi De quoi parlons-nous? Après avoir montré que l évaluation est un acte de management chargé d enjeux pour l ensemble des acteurs de l entreprise (cf. Fiche

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97).

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10 Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). 1. Reconstituez le projet d étude établi au préalable en mentionnant : l objectif, les informations recherchées, la taille

Plus en détail

L observatoire Entreprise et Santé

L observatoire Entreprise et Santé LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire Entreprise et Santé Viavoice Harmonie Mutuelle Enquête auprès des salariés et des dirigeants Vague 1 2014 Viavoice Paris. Études & conseil 9 rue Huysmans,

Plus en détail

ACCORD SUR LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES AU SEIN DU GROUPE AREVA EN EUROPE PREAMBULE... 2

ACCORD SUR LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES AU SEIN DU GROUPE AREVA EN EUROPE PREAMBULE... 2 ACCORD SUR LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES AU SEIN DU GROUPE AREVA EN EUROPE PREAMBULE... 2 TITRE 1 PREPARER LES SALARIÉS A ANTICIPER ET A GERER LEUR EVOLUTION DE CARRIERE... 4

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Document réalisé par Peter Ulrich, économiste Les membres du Service de proximité aux TPE : 1 Le contexte

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?»

Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?» Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?» Janvier 2014 1 Objectifs de l enquête Objectifs visés: Dresser un état des lieux et un éclairage sur les aspects impactant les relations au

Plus en détail

Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement. Novembre 2013

Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement. Novembre 2013 Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement Novembre 2013 Introduction L AFIC, qui souhaite promouvoir activement le rôle des femmes dans les métiers du capital investissement,

Plus en détail

Enquête de GPECT 2014 «formation des salariés les moins qualifiés»

Enquête de GPECT 2014 «formation des salariés les moins qualifiés» Enquête de GPECT 2014 «formation des salariés les moins qualifiés» Synthèse de l enquête menée par les Maisons de l Emploi des Côtes d Armor sous le label de la Charte de GPECT des Côtes d Armor avec la

Plus en détail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail Contacts Ifop : Rudy BOURLES/Isabelle MANDERON 6-8, rue Eugène Oudiné 75013 Paris tél 01 45 84 14 44 fax 01 45 85 59 39 Etude 23384 Baromètre : Le bien être psychologique au travail Septembre 2008 vague

Plus en détail

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude -

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude - LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES - Rapport d étude - LA METHODOLOGIE 2 LA METHODOLOGIE Cible : - Conducteurs principaux ou occasionnels d un véhicule à moteur (voiture, camion, deux-roues) parmi

Plus en détail

LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE

LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE Marie-Odile SIMON Novembre 2000 Département «Evaluation des Politiques Sociales» dirigé par Marie-Odile

Plus en détail