Agence Thomas Marko & Associés. Du 3 au 8 septembre 2010.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agence Thomas Marko & Associés. Du 3 au 8 septembre 2010."

Transcription

1 Octobre 00 Nobody s Unpredictable

2 Sondage effectué pour : Agence Thomas Marko & Associés Echantillon : 000 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 5 ans et plus. Date du terrain : Du 3 au 8 septembre 00. Méthode : Echantillon représentatif de la population française interrogé par Internet. Méthode des quotas : sexe, âge, profession du chef de famille, catégorie d agglomération et région. Ce rapport a été élaboré dans le respect de la norme internationale ISO 05 «Etudes de marché, études sociales et d opinion» 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00

3 !"!#!$!%" Nobody s Unpredictable

4 "&' L agence Thomas Marko et les laboratoires Merck ont décidé de mettre en place un observatoire du bien-être, afin de comprendre quelle relation les Français entretenaient-ils avec leur corps et quelle place ils pouvaient accorder à son entretien et à la recherche de bien-être. La première vague d enquête réalisée en mai dernier dressait un constat sans appel : les Français affichaient globalement un niveau de bien-être moyen même s ils accordaient de l importance à ce sujet, et au sein de la population, certaines catégories se montraient particulièrement vulnérables (les ans, les femmes, les personnes disposant de faibles revenus), peinant à trouver le temps et les moyens de s occuper de leur bien-être. En définitive, l enquête montrait que seuls les séniors, après 65 ans, prenaient réellement soin d eux et affichaient un niveau de bien-être supérieur à la moyenne, essentiellement grâce à une capacité d écoute de leur corps plus importante. Cette deuxième vague d enquête a pour objectif d approfondir le sujet, en cherchant à comprendre comment les Français, et plus particulièrement les actifs, parviennent, ou non, à concilier au quotidien les différents aspects de leur vie familiale, professionnelle, personnelle. Les enseignements de cette enquête sont dans la lignée de la précédente: les résultats auprès de l ensemble des Français masquent de nettes disparités selon le profil des répondants. Les actifs, notamment les ans et ceux qui ont des enfants, ainsi que les femmes sont à nouveau en première ligne: cherchant à vivre à 00% chacune de leur vie, ils sont néanmoins souvent contraints d en négliger certains aspects et le bien-être personnel est souvent la première victime de ces arbitrages. 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 4

5 "&' Plus d un Français rencontre des difficultés importantes pour concilier les différents aspects de sa vie les personnes de ans étant particulièrement touchées Dans un contexte où l on valorise énormément les personnes ayant une vie «réussie» sur tous les plans (vie de couple, vie de famille, vie professionnelle, vie sociale, vie culturelle etc.), de plus en plus de Français cherchent à s épanouir dans tous ces domaines, en refusant d en privilégier un au détriment d un autre. Mais cela ne va pas sans difficultés. Si la majorité des Français indique y parvenir sans trop de soucis, une proportion non négligeable (37%) déclare rencontrer des difficultés importantes pour satisfaire cet objectif. Ce résultat global masque de fortes disparités selon le profil des interviewés: si les séniors se montrent largement sereins (77% ne rencontrent pas de problème majeur), certaines catégories déjà identifiées lors de la précédente vague comme particulièrement vulnérables se montrent à nouveau plus fragiles. Les ans sont les plus touchés : 5% déclarent rencontrer des difficultés importantes pour concilier les différents aspects de leur vie. Les ans (45%) et plus généralement les actifs (44%) rencontrent également plus de difficultés, tout comme les personnes ayant des enfants de moins de 5 ans au foyer (46%). De toutes évidences, il s agit en grande partie des mêmes personnes: actives, elles fondent leur famille et sont confrontées de plein fouet à cette problématique. En revanche, on n'observe aucune différence entre les réponses des hommes et des femmes. Des difficultés qui ne sont pas sans impact sur les relations avec l entourage et sur le bien-être personnel Globalement, les Français n ont majoritairement pas le sentiment de pâtir de relations dégradées avec leur entourage en raison de ces difficultés, mais toutes les catégories de population ne réagissent pas de la même manière. Celles qui, on l a vu, sont confrontées à des situations difficiles sont plus nombreuses à déplorer l impact que cela peut avoir sur leur entourage et notamment sur le conjoint et la famille. Ainsi, près de quatre personnes âgées de 30 à 39 ans sur dix font part de tensions avec leur conjoint (39% de ceux qui vivent en couple) ou leur famille (38%). Au final, 56% des trentenaires subissent des relations dégradées avec au moins une des personnes testées. 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 5

6 "&' Plus grave, la difficulté de gérer tous les aspects de sa vie peut conduire les Français et notamment, là encore, les ans à négliger certains domaines, faute de disposer de suffisamment de temps pour pouvoir mener tout de front. Et lorsqu il faut faire des choix et qu on ne peut se permettre de mettre de côté son travail (seuls 8% s y résignent), c est le bien-être personnel qui est souvent sacrifié. Ainsi, une majorité d interviewés reconnaît négliger souvent ou de temps en temps son sommeil (59%), son corps (55%) et son alimentation (50%) en raison du manque de temps pour s y consacrer de manière satisfaisante. Certains choisissent de sacrifier l entretien de la maison en négligeant les tâches ménagères (5%) mais d autres sont contraints à des sacrifices plus douloureux et ont le sentiment de négliger les loisirs avec leurs enfants (6%), leur couple (57%) ou leurs loisirs personnels (5%). Ces résultats, inquiétants, le sont encore plus lorsque l on regarde les réponses des parents et des ans: près des trois quarts négligent souvent ou de temps leur sommeil et leur corps et plus de 60% leur alimentation. Ils sont également plus nombreux à devoir mettre de côté leurs loisirs personnels, leurs amis ou leur famille. Alors qu en moyenne les Français déclarent malgré tout parvenir à dégager du temps pour s occuper de leur bien-être (63%), les ans se distinguent en indiquant majoritairement (56%) qu ils n y arrivent pas, tout comme les personnes ayant des enfants (59%). Il n est donc pas étonnant de voir que nombre de trentenaires déplorent les conséquences négatives que ce manque de temps peut avoir, notamment sur leur vie affective (60% contre 43% en moyenne) et sexuelle (55% contre 36%) ainsi que sur leur capacité à se détendre (75% contre 63%), leur santé (59% contre 47%) et leur estime d eux-mêmes (55% contre 40%). Les quarantenaires ne sont guère plus sereins, même si la situation semble moins dramatique ils arrivent majoritairement à dégager du temps pour leur bien-être et finalement, c est seulement à partir de 50 ans, quand les enfants sont plus grands ou la carrière plus avancée, que les réponses sont plus positives et que l on arrive à s accorder plus de temps. 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 6

7 "&' La détérioration des conditions de travail ne fait que renforcer ces difficultés pour les actifs A ces difficultés s ajoutent les problématiques liées au monde du travail pour les actifs. Près d un actif sur deux (43%) déclare ainsi que son activité professionnelle a des conséquences gênantes sur son niveau de bien-être, essentiellement en raison du stress (44% des personnes déclarant que leur travail a des conséquences néfastes citent cette explication), mais aussi des rythmes de travail (36%), de la fatigue (34%) et du manque de reconnaissance (3%). Les raisons «physiques» comme des positions de travail inconfortables ou une exposition prolongée devant un écran sont citées de manière plus marginale. Plus grave, la situation semble s être considérablement détériorée depuis quelque temps. La majorité des actifs indique que c est effectivement le cas concernant le niveau de stress (5%) et la charge de travail (49%). Si le statut quo semble dominer à propos de l entraide au sein des équipes et du nombre d agressions verbales, une proportion non négligeable d interviewés pense néanmoins que dans ces domaines-là, la situation s est également dégradée (respectivement 35% et 3%). Au final, 70% des actifs estiment que la situation s est abîmée dans au moins un domaine cité, et 3% pensent même que cette dégradation concerne l ensemble de ces quatre domaines. Au-delà d une baisse de bien-être, cette situation peut avoir des conséquences beaucoup plus dramatiques En raison de cette impression de ne pas parvenir à concilier tous les aspects de sa vie, un Français sur deux s est déjà dit qu il passait à côté de sa vie et a eu envie de tout quitter, pour changer complètement de quotidien. Plus grave, près d un Français sur deux a également déjà frôlé le «burn out» tandis que plus d un sur trois s est déjà senti fortement fragilisé physiquement au point de tomber malade. Au final, ce sont près des trois quarts des Français qui ont déjà éprouvé l un de ces sentiments, 9% indiquant même avoir connu l ensemble de ces situations. Si les trentenaires étaient ceux qui faisaient le plus part de leurs difficultés et des conséquences que cela pouvait avoir, ces situations plus désespérées sont en revanche surtout le fait de quarantenaires, même si les ans ne sont pas épargnés. Ainsi, 80% des ans ont déjà éprouvé au moins l un de ces sentiments, et notamment l impression de passer à côté de sa vie (6% contre 50% en moyenne) ou d être proche du burn-out (56% contre 47%). Ils se sentent certainement à la fois loin de leur jeunesse et loin de leur retraite. Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre Ipsos 7

8 "&' Des journées qui devraient durer plus de 4 heures! Il n est donc guère étonnant de voir que les Français souhaiteraient dans l idéal qu une journée dure plus de 4 heures, le surplus pouvant alors leur permettre de ne pas faire de choix douloureux en étant contraint à négliger certains aspects de leur vie. Ainsi, en moyenne, les Français souhaiteraient qu une journée dure 7 heures 48 minutes pour pouvoir gérer tout ce qu ils doivent faire au quotidien. Ils sont même 6% à souhaiter que la journée dure 36 heures ou plus. Là encore, les et les parents sont ceux qui se montrent les plus en demande d un allongement théorique du temps (respectivement 94% et 9% contre 78% en moyenne). Pour les trentenaires, une journée devrait durer idéalement 8 heures 8 minutes en moyenne. Ce gain de temps servirait essentiellement à s accorder plus de détente et de sommeil. Cette problématique touche également particulièrement les femmes. On évoque souvent le fait qu elles accomplissent «deux journées en une», en prenant en charge l essentiel des tâches ménagères. Si elles se montrent mesurées dans leur discours elles ne se distinguent guère de leurs congénères masculins dans leurs réponses sur les éléments précédemment évoqués et mentionnent dans des proportions relativement similaires aux hommes leur désir d allongement de la journée elles reconnaissent néanmoins s investir beaucoup plus que leur conjoint dans de nombreux domaines de la vie quotidienne, au premier rang desquels figurent le soin et l éducation des enfants et les tâches ménagères. Ainsi, près des deux tiers de celles qui vivent en couple déclarent s investir davantage que leur conjoint dans ces deux domaines. Ces différences d investissement se retrouvent également sur d autres sujets comme les loisirs avec les enfants, l attention accordée à son alimentation ou l entretien de son corps. Or ces réponses sont loin d être infondées puisque les hommes reconnaissent majoritairement s investir moins que leur compagne sur tous ces sujets. Les inégalités dans le couple perdurent donc. 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 8

9 "&' Le seul domaine dans lequel les hommes déclarent majoritairement s investir plus que leur conjointe est le travail (45%). Mais les femmes sont partagées sur ce point: 3% revendiquent un investissement supérieur à leur compagnon dans ce domaine, 37% estiment s investir autant et 3% admettent s investir moins. En définitive, ce sont 59% des femmes vivant en couple qui déclarent s investir beaucoup plus que leur conjoint dans au moins un domaine testé, tandis que dans le même temps seuls 9% des hommes affirment la même chose et essentiellement dans leur travail comme on l a vu. La problématique de la «double journée» des femmes est donc bien une réalité. Les Français pensent malgré tout qu en s organisant, ils peuvent concilier tous les aspects de leur vie Les Français ne sont cependant pas fatalistes : 77% indiquent ainsi que cet objectif est réalisable et qu en «s organisant un minimum, ils finissent plus ou moins par y arriver», contre % qui déclarent que c est quasiment irréalisable car «à chaque fois qu ils essaient, il y a des contretemps et le programme n est pas respecté». Ce constat fait consensus au sein de toutes les catégories de population. Pour atteindre cet objectif, outre de l argent (5%), il leur faudrait davantage de temps de repos (% - 35% chez les ans et 40% chez les parents), de motivation (7%), de résistance physique (6%) et d énergie (6%), l aide des autres (0%) et l enthousiasme (6%) arrivant derrière. Les Français semblent donc confiants dans le fait d avoir des ressources suffisantes en eux-mêmes pour pouvoir faire face aux enjeux sociétaux actuels. Il n en demeure pas moins qu ils espèrent surtout avoir de l argent et du temps deux éléments dont ils manquent le plus aujourd hui. Ainsi, ils ne sont pas contre un petit coup de pouce: hormis le fait de s organiser davantage en s assignant des plages horaires strictes à chaque activité (cité par 39% des interviewés), les principales aides auxquelles ils seraient sensibles sont, quasiment à égalité: la possibilité de faire un break pendant une année (5%), la discussion avec son conjoint afin de le convaincre à l aider davantage (4%) et faire une cure de produits vitalisants et de compléments alimentaires (0%), ces deux deux dernières solutions étant particulièrement mises en avant par les femmes. Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre Ipsos 9

10 ("%%")!*!+,%! Nobody s Unpredictable

11 * -../0../ Question : Diriez-vous que vous rencontrez aujourd hui des difficultés très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout importantes pour réussir à concilier tous les différents aspects de votre vie (vie de couple, vie familiale, travail, amis, loisirs etc.) Base : A tous 3% 8% S/T Importantes 37% S/T Pas importantes 63% 40% 9% Un phénomène qui touche autant les hommes (37%) que les femmes (36%) mais qui est particulièrement ressenti par les personnes de ans (5%) ou de ans (45%) / les actifs (44%) / les personnes ayant des enfants (46%). Très importantes Plutôt importantes Plutôt pas importantes Pas du tout importantes Ne se prononce pas 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00

12 ../// / Question : Les difficultés que vous pouvez rencontrer pour concilier tous les aspects de votre vie (vie de couple, vie familiale, travail, amis, loisirs etc.) génèrent-elles des tensions très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout importantes avec chacune des personnes suivantes? Base : Aux personnes concernées par chaque item Très importantes Plutôt importantes Plutôt pas importantes Pas du tout importantes Ne se prononce pas S/T Importantes % S/T Pas importantes % Vos enfants Votre conjoint Votre famille Votre supérieur hiérarchique % indiquent que cela a des répercussions dans au moins un domaine Vos collègues % des ans 5% des parents Vos amis Ipsos Vos voisins Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00

13 3 / 4 Question : Vous arrive-t-il d avoir le sentiment que vous négligez chacun des domaines suivants car vous manquez de temps pour mener les choses aussi bien que vous ne le souhaiteriez? S/T S/T Base : Aux personnes concernées par chaque item Souvent + Rarement + de temps en Jamais temps % % Souvent De temps en temps Rarement Jamais Les loisirs avec vos enfants (discussions, sorties, jeux) Ne se prononce pas Votre sommeil Votre couple (sorties à deux, discussions, vie sexuelle ) Votre corps Les tâches ménagères (courses alimentaires, vaisselle, ménage, préparation du repas, lessives...) % négligent souvent au moins un domaine Vos loisirs personnels (lecture, télévision, bricolage, passions ) Votre alimentation % des ans 66% des parents Vos amis, votre famille Le soin et l éducation de vos enfants (les habiller, les faire manger, suivre leurs devoirs ) Ipsos Votre travail Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre

14 * - * 3 / * 4 Question : En pensant à tous les différents aspects de votre vie (vie de couple, vie familiale, travail, amis, loisirs etc.), diriezvous que vous arrivez aujourd hui à dégager suffisamment de temps pour vous occuper de votre bien-être? Base : A tous Les femmes le déplorent davantage (4% contre 34% des hommes), tout comme les ans (56%), les parents (59%) et les actifs (47%). S/T Non 37% 3% 6% 8% 55% S/T Oui 63% Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout Ne se prononce pas 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 4

15 0 0 **0 5 * 0 * 6 Question : Et personnellement, quand vous pensez à votre vie aujourd hui, pensez-vous qu il est primordial, important mais pas primordial ou secondaire pour votre équilibre que vous réussissiez à dégager plus de temps pour vous occuper de votre bien-être? Base : A tous % 5% 4% S/T Primordial + Important 84% 60% Primordial Important mais pas primordial Secondaire 00 Ipsos Ne se prononce pas Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 5

16 0 0 / / -3 / Question : Est-ce que le fait de ne pas pouvoir dégager suffisamment de temps pour vous occuper de votre bien-être a déjà eu des conséquences négatives sur Base : A tous Oui Non Ne se prononce pas Votre capacité à vous détendre Votre santé 47 5 Votre vie affective Votre estime de vous-même % indiquent que cela a des conséquences négatives dans au moins un domaine Votre vie sociale avec vos amis et vos proches Votre vie sexuelle % des ans et des parents 83% des ans 00 Ipsos Votre vie professionnelle* 8 7 * Base : actifs Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 6

17 )* 5*0 5 * /0 0 Question : Si vous disposiez de plus de temps dans votre vie de tous les jours pour vous occuper de votre corps et de son bien être, que feriez-vous? Base : A tous Plus de détente et de sommeil 46% 58% des ans 55% des parents Plus de sport 35% Plus attention à avoir un rythme de vie équilibré 5% Plus de soins 3% Plus attention à votre alimentation 8% Plus d efforts pour éliminer les toxines de votre corps Ne se prononce pas % 3% Total supérieur à 00, deux réponses possibles 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 7

18 !0 &5 - * / 78 Question : Imaginez que vous ayez le pouvoir de rallonger la durée d une journée. Idéalement, de combien de temps auriez-vous besoin en plus pour pouvoir concilier tous les aspects de votre vie (vie de couple, vie familiale, travail, amis, loisirs etc.) comme vous le souhaiteriez? Question ouverte, réponses spontanées. Base : A tous Rien % Moyenne 3,8 heures (3 heures 48 minutes) heures et moins 5% 4,3 heures pour les ans Entre et 4 heures 8% 78% 73% des hommes et 8% des femmes 94% des ans / 9% des parents Entre 4 et heures 9% heures et plus 6% 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 8

19 .0 0 * / Question : Et avez-vous le sentiment que vous vous investissez beaucoup plus, un peu plus, un peu moins, beaucoup moins ou ni plus ni moins que votre conjoint dans chacun des domaines suivants? Base : Aux personnes qui vivent en couple et qui sont concernées par chaque item Beaucoup plus Un peu plus Un peu moins Beaucoup moins Ni plus ni moins HOMMES FEMMES Le soin et l éducation des enfants (les habiller, les faire manger, suivre leurs devoirs ) Les tâches ménagères (courses alimentaires, vaisselle, ménage, préparation du repas, lessives...) Les loisirs avec les enfants (discussions, sorties, jeux etc.) Le soin apporté à son alimentation L entretien et le soin de son corps Les relations sociales avec vos amis, votre famille Le sommeil Votre couple (sorties à deux, discussions, vie sexuelle ) Le travail Ipsos Les loisirs personnels (lecture, télévision, bricolage, passions ) Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 9

20 .0 0 * 0 Question : Et avez-vous le sentiment que vous vous investissez beaucoup plus, un peu plus, un peu moins, beaucoup moins ou ni plus ni moins que votre conjoint dans chacun des domaines suivants? Base : Aux personnes qui vivent en couple et qui sont concernées par chaque item HOMMES FEMMES Le soin et l éducation des enfants (les habiller, les faire manger, suivre leurs devoirs ) 9% s investissent beaucoup plus dans au moins un domaine Les tâches ménagères (courses alimentaires, vaisselle, ménage, préparation du repas, lessives...) Les loisirs avec les enfants (discussions, sorties, jeux etc.) 59% s investissent beaucoup plus dans au moins un domaine Le soin apporté à son alimentation L entretien et le soin de son corps 68% s investissent beaucoup ou un peu plus dans au moins un domaine Les relations sociales avec vos amis, votre famille Le sommeil Votre couple (sorties à deux, discussions, vie sexuelle ) Le travail 84% s investissent beaucoup ou un peu plus dans au moins un domaine 00 Ipsos Les loisirs personnels (lecture, télévision, bricolage, passions ) Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 0

21 '0 /.0 /. / 4 Question : Globalement, diriez-vous que votre activité professionnelle a des conséquences très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout gênantes sur votre niveau de bien-être? Base : Aux actifs 8% 0% S/T Gênantes 43% S/T Pas gênantes 57% 39% 33% 48% des hommes le déplorent contre 38% des femmes 55% des ouvriers s en plaignent, mais aussi 47% des cadres Très gênantes Plutôt gênantes Plutôt pas gênantes Pas du tout gênantes 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00

22 0 * // * &0. Question : Parmi les raisons suivantes, quelles sont celles qui expliquent le mieux selon vous que votre activité professionnelle ait eu des conséquences gênantes sur votre bien-être? Base : Actifs qui ont déclaré que cela avait des conséquences gênantes sur leur bien-être. Le stress 44% 5% des femmes 59% des cadres Les rythmes de travail 36% La fatigue 34% 5% des ouvriers 4% des parents Le manque de reconnaissance 3% Des positions de travail inconfortables (station debout prolongée etc.) 6% Une alimentation irrégulière ou déséquilibrée 9% Un manque de coopération dans le travail 8% 00 Ipsos Une exposition prolongée devant un écran Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 6% Total supérieur à 00, deux réponses possibles

23 6..5 // 0 ' / Question : Sur chacun des aspects suivants de votre vie professionnelle, diriez-vous que depuis ces dernières années, la situation a plutôt tendance à Base : Aux actifs S améliorer Se détériorer Ne pas changer Ne se prononce pas Le niveau de stress Votre charge de travail % indiquent que la situation s est détériorée dans au moins un domaine L entraide au sein des équipes Le nombre et le niveau des agressions verbales % déclarent même qu elle s est détériorée dans les 4 domaines 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 3

24 - 6*/3 *3 :/ Question : Et toujours en raison de cette impression de ne pas parvenir à concilier tous les aspects de votre vie (vie de couple, vie familiale, travail, amis, loisirs etc.), vous est-il déjà arrivé Base : A tous Souvent De temps en temps Rarement Jamais Ne se prononce pas S/T Souvent + de temps en temps % S/T Rarement + Jamais % De vous dire que vous passiez à côté de votre vie D avoir envie de tout quitter et de changer complètement de vie De vous sentir proche du «burnout», c est-à-dire d être dans un état d épuisement physique et psychique suite à une situation de stress très importante % ont déjà vécu au moins une de ces situations 9% ont déjà vécu les quatre situations D être fragilisé physiquement et de tomber malade Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 4

25 ;0 / 0 0. /5 ** Question : Concilier tous les aspects de votre vie (vie de couple, vie familiale, travail, amis, loisirs etc.) vous paraît-il être, pour vous personnellement, un objectif? Base : A tous Réalisable : en vous organisant un minimum, vous finissez plus ou moins par y arriver 77% Irréalisable ou presque : à chaque fois que vous essayez de vous organiser, il y a des contretemps et votre programme n est pas respecté % Ne se prononce pas % 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 5

26 * Question : Qu est-ce qui, d après vous, vous manque le plus pour atteindre cet objectif? Base : A tous De l argent 5% De temps de repos % 35% des ans et 40% des parents De la motivation 7% De la résistance physique 6% De l énergie 6% De l aide des autres 0% De l enthousiasme 6% Cet objectif est déjà atteint / il ne vous manque rien de spécial Ne se prononce pas % % Total supérieur à 00, deux réponses possibles 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 6

27 */ Question : Parmi les solutions suivantes qui pourraient vous aider à mieux concilier tous les aspects de votre vie (vie de couple, vie familiale, travail, amis, loisirs etc.), quelles sont celles qui vous semblent le plus rapidement efficaces? Base : Aux actifs Faire un planning précis de votre semaine en assignant des plages horaires strictes à chaque activité 39% Faire un break pendant une année 5% Discuter avec votre conjoint et réussir à le convaincre de vous aider davantage 4% 8% des femmes Faire une cure de produits vitalisants et de compléments alimentaires vous permettant d augmenter votre niveau de tonus et de bien-être 0% 3% des femmes Consulter un professionnel 9% Ne se prononce pas 7% Total supérieur à 00, deux réponses possibles 00 Ipsos Thomas Marko & Associés Le rapport au bien-être dans la vie active de tous les jours Octobre 00 7

Les Français et le pouvoir d achat

Les Français et le pouvoir d achat Contacts CSA Pôle Opinion Corporate : Jérôme Sainte-Marie, Directeur général adjoint Yves-Marie Cann, Directeur d études Les Français et le pouvoir d achat Sondage CSA pour Cofidis Septembre 2012 Sommaire

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants n 0900922 V3 Juillet 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014 «J aime ma boîte» Etude auprès des français Septembre 2014 A Méthodologie 2 Méthodologie ü Echantillon de 938, issus d un échantillon de 2055 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Les arnaques sur Internet

Les arnaques sur Internet Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur général-adjoint (jerome.sainte-marie@csa.eu) Yves-Marie CANN Directeur d études (yves-marie.cann@csa.eu) Nicolas FERT Chargé d études

Plus en détail

Image des infirmiers et des infirmières

Image des infirmiers et des infirmières Image des infirmiers et des infirmières Sondage réalisé par pour Publié le 12 mai 2015 dans le Parisien-Aujourd hui en France Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

Les palmarès du bonheur professionnel

Les palmarès du bonheur professionnel Les palmarès du bonheur professionnel Viavoice Le Nouvel Observateur Octobre 2013 Viavoice Paris. Études Viavoice & conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Mieux Paris. comprendre + 33 (0)1 40 l opinion 54 13 90

Plus en détail

Fête des voisins et vos voisins de bureau?

Fête des voisins et vos voisins de bureau? Fête des voisins et vos voisins de bureau? Les résultats de l étude Contact : Laurent Bernelas Mai 2014 OpinionWay 15, place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 89 87 Note méthodologique ü ü

Plus en détail

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

L observatoire «Entreprise et Santé»

L observatoire «Entreprise et Santé» LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire «Entreprise et Santé» Viavoice Harmonie Mutuelle en partenariat avec Le Figaro et France Info Enquête auprès des salariés et des dirigeants d entreprise

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Les Français et la fraude fiscale

Les Français et la fraude fiscale Les Français et la fraude fiscale Institut CSA pour Atlantico Mai 2013 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 2013. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL

RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL La FGTB a mené une enquête auprès de 4947 personnes (réponses valides) entre le 10 mars et le 3 avril sur la base d un questionnaire établi

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits -

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - PollingVox 67, rue Saint-Jacques 75005 Paris pollingvox.com SOMMAIRE Note technique... 3 Synthèse des résultats...

Plus en détail

Les Français et le Tour de France 2015

Les Français et le Tour de France 2015 Les Français et le Tour de France 2015 Juillet 2015 Sondage réalisé par pour et LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 4 JUILLET A 18H Diffusion et levée d embargo Ce sondage est réalisé pour et o Diffusé samedi à 18h00

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

La Banque Postale / CNP Assurances

La Banque Postale / CNP Assurances La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT 01.40.92. 45.37 / 31.17 / 46.72 42IG98

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

ÉDITION 2013. /// La vie étudiante. Repères. Observatoire national de la vie étudiante

ÉDITION 2013. /// La vie étudiante. Repères. Observatoire national de la vie étudiante ÉDITION 2013 /// La vie étudiante Repères Observatoire national de la vie étudiante L Observatoire national de la vie étudiante Sommaire /// Mission L Observatoire national de la vie étudiante (OVE) est

Plus en détail

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Quel regard aujourd hui? Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA Contacts Pôle Opinion Corporate Laurence Bedeau Directrice du Pôle (laurence.bedeau@csa.eu) Baptiste Foulquier Chargé

Plus en détail

Observatoire Gleeden de l infidélité

Observatoire Gleeden de l infidélité 16 janvier 2014 N 111 730 Enquêtes auprès d un échantillon national représentatif de 804 Français âgés de 18 ans et plus Contacts : 01 72 34 94 64 / 94 13 François Kraus / Anne-Sophie Vautrey Prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition. «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» ANACT QVT

Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition. «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» ANACT QVT Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» Julie.coquille@tns-sofres.com / 01 40 92 66 03 Mathilde.tommy-martin@tns-sofres.com 01

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH Baromètre BVA Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH en partenariat avec le Figaro avec le concours scientifique de la Chaire de Sciences Po Fiche technique Recueil

Plus en détail

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Une étude Ipsos Public Affairs / A.P.E.A.S Janvier 01 Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Chapitre 15. La vie au camp

Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp 227 1. Intensité de la vie du camp 230 2. Loin de la maison 230 A. Sentiment de sécurité 230 B. Les coups de cafard de l enfant 231 227 Un camp,

Plus en détail

Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé

Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé Sondage Viavoice pour le CISS - Octobre 2010 MIEUX COMPRENDRE L OPINION POUR AGIR INSTITUT VIAVOICE Contacts : Arnaud ZEGIERMAN Aurélie

Plus en détail

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015 LesFurets.com Etude réalisée par pour Publiée le 13 octobre 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 10 et 11

Plus en détail

Les Français et la dépendance au téléphone portable

Les Français et la dépendance au téléphone portable Les Français et la dépendance au téléphone portable Février 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : ROOMn Echantillon: Echantillon de 995 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants?

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants? Santé et relations humaines au Sommes-nous prêts à être plus performants? Principaux enseignements de l enquête Mesure Management Santé chez les entrepreneurs de CroissancePlus Les traits d'identité constitutifs

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE 201 LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Études et de Connaissances sur l Opinion Publique Jean-Pierre GAILLARD Président du Cercle des Epargnants Philippe CREVEL Secrétaire

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Sommaire 1 Contexte / préoccupations des Français 2 Des Français concernés par la dépendance des personnes âgées

Plus en détail

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français «Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français Résultats de l étude Enquête Ipsos - Juillet 011 Etude élaborée dans le

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements - N 1001198 Février

Plus en détail

Les projets rêvés par les Français

Les projets rêvés par les Français pour Les projets rêvés par les Français Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les projets rêvés des Français B Le logement idéal des Français et l achat immobilier 2 1 La

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

Le banquier idéal des Français et des Américains

Le banquier idéal des Français et des Américains pour Le banquier idéal des Français et des Américains Février 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Banque Echantillons : France : Echantillon de 1000 personnes,

Plus en détail

Enquête auprès des personnes favorables au don d organes

Enquête auprès des personnes favorables au don d organes Enquête auprès des personnes favorables au don d organes Cécile BAZIN - Jacques MALET Centre d étude et de recherche sur la Philanthropie Objectifs de l enquête L enquête s adresse exclusivement aux personnes

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur La vision des Français sur l Auto-Entreprise 5 ème édition - Mai 2011 Nouveau Dispositif 2011/ 2012 Comprendre les auto-entrepreneurs comme un groupe social à part entière

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015

Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015 Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015 Sondage réalisé par pour et publié en partenariat avec et avec le concours scientifique de la Publié le 19 janvier 2015 Levée d embargo le 19 janvier

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

La question RH du mois «Les salariés français, la charge et l addiction au travail»

La question RH du mois «Les salariés français, la charge et l addiction au travail» La question RH du mois «Les salariés français, la charge et l addiction au travail» Juillet 2015 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

Analyse factuelle de BVA

Analyse factuelle de BVA Analyse factuelle de BVA I. Evolution des déplacements 48% des habitants ont diminué au moins un type de déplacements Parmi les types de déplacements testés, ce sont les déplacements en ville et en voiture

Plus en détail

Analyse des conditions de vie des étudiants en Aquitaine

Analyse des conditions de vie des étudiants en Aquitaine Analyse des conditions de vie des étudiants en Aquitaine - La CUEA Créée par la loi du 22 juillet 2013, la Communauté d universités et établissements d Aquitaine (CUEA) est un établissement public à caractère

Plus en détail

Les jeunes et les métiers de l industrie

Les jeunes et les métiers de l industrie Novembre 2013 Institut Lilly N 111442 Contacts : Damien Philippot / Esteban Pratviel 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A - B - C - D - Le

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* Note détaillée Baromètre européen du rapport aux paiements Des pratiques uniformisées en Europe? Sondage Harris Interactive pour Crédit Agricole Cards & Payments Enquête réalisée en ligne du 19 au 29 septembre

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores

Les Français et les nuisances sonores Les Français et les nuisances sonores Sondage Ifop pour le Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Contact Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR ÉPARGNE & LEUR RETRAITE

LES FRANÇAIS, LEUR ÉPARGNE & LEUR RETRAITE LES FRANÇAIS, LEUR ÉPARGNE & LEUR RETRAITE 1 Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Études et de Connaissances sur l Opinion Publique JeanPierre THOMAS Président du Cercle de l'epargne Philippe CREVEL Directeur

Plus en détail

Baromètre du paiement électronique Vague 2

Baromètre du paiement électronique Vague 2 pour Baromètre du paiement électronique Vague 2 Frédéric Micheau Directeur adjoint Département Opinion et Stratégies d entreprise frederic.micheau@ifop.com Janvier 2012 Laurent Houitte Directeur Marketing

Plus en détail

Le rôle sociétal du café en entreprise

Le rôle sociétal du café en entreprise Le rôle sociétal du café en entreprise Fort de son expertise café, Nespresso Business Solutions a conduit avec l organisme IFOP une étude sur la place et le rôle du café en entreprise, et en dévoile les

Plus en détail

Regards croisés sur l intérim

Regards croisés sur l intérim octobre 2012 Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi Regards croisés sur l intérim Regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

Les Français et les sites de rencontre

Les Français et les sites de rencontre 13 février 2012 Présentation des résultats N 110 080 Contacts : François Kraus francois.kraus@ifop.com 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 Les Français et les sites de rencontre Sondage réalisé à l occasion

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE

LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE Sondage Ipsos - Présentation des résultats Ipsos Public Affairs pour le Conseil de Commerce de France Janvier 2009 Cadre méthodologique QUI AVONS-NOUS INTERROGÉ? 1013 personnes,

Plus en détail

Décembre 2009 Nobody s Unpredictable

Décembre 2009 Nobody s Unpredictable Perception de l attachement des Français et des Eurois à leur département Décembre 2009 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage national (ADF) Sondage effectué pour : L Assemblée des Départements

Plus en détail

Département Évaluation des Politiques Sociales "Les jeunes salariés et la solidarité"

Département Évaluation des Politiques Sociales Les jeunes salariés et la solidarité Département Évaluation des Politiques Sociales "Les jeunes salariés et la solidarité" Sondage auprès des jeunes salariés de 18 à 25 ans Rapport d enquête Anne Loones Matthieu Angotti Avril 2009 Sommaire

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Baromètre SOFINCO Les Français et le logement Vague 3

Baromètre SOFINCO Les Français et le logement Vague 3 Baromètre SOFINCO Les Français et le logement Vague 3 Avril 2014 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre OpinionWay

Plus en détail

Plan. Présentation de l étude. Résultats détaillés. Contexte et Objectifs. Fatigue et profil des personnes fatiguées

Plan. Présentation de l étude. Résultats détaillés. Contexte et Objectifs. Fatigue et profil des personnes fatiguées FATIGUE ET SOMMEIL Conférence de presse du 21 Mars 2007 LJ COM Pénélope BRUET / Delphine ERIAU Contact TNS Healthcare Nadia AUZANNEAU / Céline LEROY 01 40 92 45 57 / 24 15 nadia.auzanneau@tns-global.com

Plus en détail

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/ Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français http://www.myexpat.fr/ Sommaire My Expat... Résumé de l étude... Qui sont les Français de l étranger?... Où les Français partent-ils

Plus en détail

Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes

Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes La situation politique à Villefranche sur Mer - Novembre 2013 1 Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes Institut CSA pour Guy Hoquet l Immobilier Avril 2014 Vacances Propres - Post

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

La solitude du Manager

La solitude du Manager Dans le cadre d une enquête en ligne plus large intitulée Système et Pratiques relationnelles dans l entreprise Le département Etudes et Sondage de Human Asset s est intéressé à La solitude du Manager

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 2010. Nobody s Unpredictable

Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 2010. Nobody s Unpredictable Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 010 Nobody s Unpredictable Sondage effectué pour : Gleeden.com Echantillon : 1501 Européens mariés ou vivant en couple dont: - 500 Français - 500 Italiens - 501

Plus en détail

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Dans le cadre du baromètre social institutionnel, vous avez la possibilité de poser quelques questions spécifiques à votre organisme et à

Plus en détail

«Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1

«Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1 «Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1 Enquête réalisée par www.paris21.tv en partenariat avec la Société de Banque et d Expansion et de Paris Développement 17 Septembre 2014 www.netsbe.fr

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail