Dossier Le ménage. Le bonheur chez soi et le partage des tâches font bon ménage!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier Le ménage. Le bonheur chez soi et le partage des tâches font bon ménage!"

Transcription

1 Observatoire de la vie à la maison DOSSIER DE PRESSE MARS 2014 EVY RAES. Image du reportage photos ILIV Se sentir à la maison en images Dossier Le ménage Le bonheur chez soi et le partage des tâches font bon ménage! Plus la répartition des tâches est équitable, plus le bonheur règne dans une maison. Cet équilibre n est pourtant pas souvent atteint et ce sont surtout les femmes qui en font les frais. Encore plus lorsqu elles doivent jongler avec travail, famille et ménage. C est auprès des trentenaires et quadragénaires, la tranche des femmes professionnellement actives, que l on enregistre un record d insatisfaction en matière de répartition des tâches entre hommes et femmes. Tâches qui restent encore très genrées en 2013 : il sort les poubelles, elle s occupe du linge! Voilà ce qui ressort d une enquête réalisée par ILIV auprès de Belges à propos de la vie à la maison et du sentiment de chez-soi. (Source : Une enquête ILIV réalisée online en 2013 auprès de personnes représentatives de la population belge au sujet de la vie à la maison et du sentiment de chez-soi. L échantillon de Belges vivant en couple représente personnes.)

2 Les femmes sont moins satisfaites, surtout les trentenaires et les quadragénaires Satisfaction au sujet de la répartition des tâches à la maison 67 % 83 % 20 % 4 % (plutôt) satisfait (plutôt) insatisfait Une femme sur cinq ne trouve pas son compte dans la répartition des tâches, alors que ce n est le cas que d un homme sur vingt. La proportion varie cependant beaucoup avec l âge. Les femmes dans la quarantaine sont manifestement les moins satisfaites : six femmes sur dix (60 %) sont satisfaites de la situation. (Très) satisfait dans la répartition des tâches du ménage % % 81 % 77 % 84 % 89 % 79 % 85 % % 67 % 67 % % 60 % 50 homme femme âge Le sentiment de satisfaction en matière de répartition des tâches semble assez stable auprès des hommes, alors que chez les femmes, il varie grandement, avec une forte poussée d insatisfaction autour de la trentaine et la quarantaine. Et ce n est pas un hasard car c est la période à laquelle elles doivent jongler avec famille, carrière et ménage. La charge de travail liée à la tenue d un ménage grandit et l insatisfaction qui en résulte aussi, surtout chez les femmes.

3 La bonne répartition des tâches Au plus la répartition des tâches est harmonieuse, au plus on est heureux chez soi! L impact de cette satisfaction sur le sentiment de chez-soi est très important. Manifestement, c est dans une maison équilibrée que l on entre chez-soi avec le plus d enthousiasme. Celui qui est heureux chez lui est, de façon frappante, bien plus satisfait de la manière dont les tâches y sont réparties que celui qui ne se sent pas bien à la maison. Plutôt jusqu à très satisfait dans la répartition des tâches et le bonheur chez-soi % % Plutôt jusqu à très satisfait dans la répartition des tâches % 72 % % très bas plutôt bas plutôt élevé très élevé le bonheur chez-soi 80 % des personnes qui se sentent très heureuses à la maison sont également satisfaites de la répartition des tâches. Quant aux personnes qui ne se sentent pas bien chez elles, à peine 41 % sont satisfaites de la répartition des tâches. Les femmes assurent davantage Manifestement, les femmes sont moins satisfaites de la répartition des tâches ménagères. Contribuent-elles toutefois davantage à la tenue du ménage? Les chiffres parlent d eux-mêmes. Sur seize tâches ménagères citées, douze sont assumées plus souvent par les femmes et quatre par les hommes. Trois quarts des tâches reposent donc sur les épaules des femmes.

4 Qui fait quoi le plus souvent? femmes MOI hommes MOI petits travaux 10 % 55 % sortir les poubelles 25 % 60 % aller au parc à conteneurs 14 % 67 % papiers et administratif 53 % 60 % laver le linge 83 % 8 % repasser 79 % 6 % faire les courses 43 % 17 % cuisiner 57 % 16 % remplir le lave-vaisselle 38 % 20 % faire la toilette et s occuper des enfants 60 % 3 % jouer avec les enfants 25 % 10 % veiller aux devoirs des enfants 54 % 18 % venir en aide aux enfants 51 % 10 % conduire les enfants à l école 41 % 21 % conduire les enfants à des activités 40 % 22 % nettoyer la maison 50 % 6 % Trois quarts des tâches ménagères reposent surtout sur les épaules des femmes La répartition des tâches reste stéréotypée Non seulement les femmes prennent la plupart des tâches, mais la nature de ces tâches est assez genrée! Il bricole alors qu elle nettoie. Il sort les poubelles alors qu elle veille aux enfants. Il va au parc à conteneurs alors qu elle lave et repasse le linge. Les jeux avec les enfants, faire les courses et remplir le lave-vaiselle/faire la vaiselle sont toutefois des activités souvent partagées.

5 Appris très jeune La répartition des tâches restait encore très stéréotypée en Et c est dès le plus jeune âge que les tâches ménagères sont définies comme féminine ou masculine. Si les enfants de plus de quinze ans vivant chez leurs parents contribuent aux tâches ménagères et, fait important : tant les garçons que les filles nous voyons cependant émerger les mêmes stéréotypes, exception faite du baby-sitting des petits frères et sœurs et de l aide aux devoirs. Les jeunes (15+) contribuent aux tâches ménagères : filles garçons laver le linge 47 % >< 25 % repasser 50 % >< 16 % aller au parc à conteneurs 20 % >< 46 % nettoyer la maison 76 % >< 56 % sortir les poubelles 44 % >< 71 % Il dit / Elle dit Manifestement, les hommes et les femmes perçoivent très différemment la manière dont est assumée la charge du ménage. Les hommes trouvent souvent «qu ils exécutent les tâches ensemble». Les femmes pensent souvent qu «elles font tout toutes seules». Le point de discussion majeur demeure les enfants et l organisation pratique qu ils réclament. C est à leur propos que les opinions sont le plus partagées. 55 % des hommes disent qu en cas de besoin, ils sont aussi présents que leur partenaire, alors qu à peine 31 % des femmes partagent cet avis. Le top 5 des sujets de querelles domestiques : Nous faisons ENSEMBLE le plus souvent elle dit il dit apporter de l aide aux enfants 31 % 55 % conduire les enfants à des activités 45 % 61 % conduire les enfants à l école 35 % 51 % faire les devoirs avec les enfants 32 % 46 % faire la toilette / s occuper des enfants 30 % 43 % À propos des autres tâches domestiques : Nous faisons ENSEMBLE le plus souvent elle dit il dit faire les courses 51 % 63 % exécuter des petits travaux 48 % 36 % nettoyer 30 % 41 % jouer avec les enfants 68 % 78 % cuisiner 31 % 39 % aller au parc à conteneurs 34 % 26 % laver le linge 11 % 18 % remplir le lave-vaisselle 52 % 57 % repasser 8 % 11 % sortir les poubelles 31 % 29 % papiers et administratif 28 % 27 %

6 Plus d info Vous trouverez des photos, des infographies et des informations au sujet du chez-soi et du sentiment de chez-soi sur Contactez Rose-Line Tas au 0475/ ou Katja van Putten au 0476/ , ou par à EVY RAES. Image du reportage photos ILIV Se sentir à la maison en images ILIV est un observatoire de la vie à la maison qui, avec le soutien d IKEA, enquête sur l importance du chez-soi et du sentiment de chez-soi en Belgique. Les études scientifiques se font toutefois en toute transparence et objectivité. ILIV ne fait en aucune manière la promotion d IKEA. Observatoire de Observatoire la vie à la maison de la vie la maison

Ma maison, mon tout & tout pour ma maison

Ma maison, mon tout & tout pour ma maison Observatoire de la vie à la maison Ma maison, mon tout & tout pour ma maison ILIV, observatoire de la vie à la maison, a mené une enquête représentative auprès de plus de 4.000 Belges sur l influence de

Plus en détail

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012 Une enquête de l Observatoire Cegos Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012 Méthodologie de l enquête 2 - L Observatoire

Plus en détail

CLIMAT 2012 N 2013-04

CLIMAT 2012 N 2013-04 Enquête CLIMAT LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-04 FÉVRIER 2013 Enquête auprès de 3000 cadres en emploi dans le secteur privé (terrain : juillet ) En, les niveaux de satisfaction des cadres en emploi

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION JEUNE

DOSSIER INSCRIPTION JEUNE Logements Entraide Générations Elisabeth BOULARAND 06 71 05 02 49 DOSSIER INSCRIPTION JEUNE NOM : PRENOM : IDENTITE Statut : Nom : Prénom : Etudiant Jeune travailleur Demandeur d emploi Coller une photo

Plus en détail

22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009. Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos

22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009. Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos 22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009 Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos Méthodologie 2 Enquête menée entre le 7 et le 18 septembre 2009 auprès : D un échantillon

Plus en détail

SITUATION DES ENFANTS 16

SITUATION DES ENFANTS 16 SITUATION DES ENFANTS 16 Soumaïla MARIKO et Ibrahim CHAIBOU La convention internationale relative aux Droits de l Enfant du 20 novembre 1989, en son article 3, alinéa 2, stipule que : «tous les États parties

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme)

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) LQCM logement à qualité et coût maîtrisés Plan urbanisme construction architecture Enquête sur la qualité d usage des logements Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) Centre d'études

Plus en détail

L enfant est là - La famille se réorganise

L enfant est là - La famille se réorganise L enfant est là - La famille se réorganise Les statistiques montrent qu'en Suisse, environ les deux tiers du travail non payé (surtout le travail familial et domestique) sont accomplis par les femmes.

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

- Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise?

- Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise? Entretien avec Dominique Mathot, ingénieure chez IBM France - Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise? - J exerce un métier d architecte en systèmes d

Plus en détail

LA PRESSE. Rapport. Sondage : Ce que les femmes du Québec pensent du féminisme, de leur vie personnelle et professionnelle. 5 mars 2009.

LA PRESSE. Rapport. Sondage : Ce que les femmes du Québec pensent du féminisme, de leur vie personnelle et professionnelle. 5 mars 2009. LA PRESSE Rapport Sondage : Ce que les femmes du Québec pensent du féminisme, de leur vie personnelle et professionnelle 5 mars 2009 P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1. MÉTHODOLOGIE... 3 2. FAITS SAILLANTS...

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

Prévention des risques professionnels dans les métiers d aide à domicile

Prévention des risques professionnels dans les métiers d aide à domicile Prévention des risques professionnels dans les métiers d aide à domicile REGARD SUR LE METIER D AIDE A DOMICILE Adeline CHER, Jean-Jacques ATAIN KOUADIO, (Ergonomes, Pôle Ergonomie et Risques Psychosociaux)

Plus en détail

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique Rapport 2014 Table des matières Le rapport 2014... 5 1. Différences salariales générales... 6 1.1 L écart salarial en salaires horaires et annuels...

Plus en détail

LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE

LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE Avant de vous y mettre, évaluez d emblée, sans trop réfléchir, combien d heures par semaine vous consacrez aux tâches nécessaires et utiles dans le ménage

Plus en détail

U ports en commun pour les trajets quotidiens entre son domicile et l établissement

U ports en commun pour les trajets quotidiens entre son domicile et l établissement Observatoire national de la vie étudiante Infos N 10 Février 2005 LE TRANSPORT DES ETUDIANTS: moyens, durées et coûts Ronan VOURC H, Ingénieur d études à l OVE Ce numéro d OVE Infos, le premier à rendre

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire Enquête de satisfaction Accueil périscolaire Plan Fiche technique 3 1. Profil des réponses: âge et classe de l enfant, motifs d inscription à la garderie, club 4 2. Satisfaction des horaires de garderie

Plus en détail

LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE

LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE Marie-Odile SIMON Novembre 2000 Département «Evaluation des Politiques Sociales» dirigé par Marie-Odile

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

Enquête qualité séjours été 2010 Eléments d'analyse et pistes de développement

Enquête qualité séjours été 2010 Eléments d'analyse et pistes de développement Enquête qualité séjours été 2010 Eléments d'analyse et pistes de développement Introduction A l'issue des séjours d été, Wakanga a lancé une enquête qualité à destination des familles. Cette enquête avait

Plus en détail

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants?

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants? Santé et relations humaines au Sommes-nous prêts à être plus performants? Principaux enseignements de l enquête Mesure Management Santé chez les entrepreneurs de CroissancePlus Les traits d'identité constitutifs

Plus en détail

Regards croisés sur l intérim

Regards croisés sur l intérim octobre 2012 Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi Regards croisés sur l intérim Regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

l argent et le crédit Étude sur les femmes,

l argent et le crédit Étude sur les femmes, Étude sur les femmes, l argent Ally McBeal,, Alice Nevers, Carrie Bradshaw, Clara Sheller qu ont donc en commun toutes ces femmes? Ces nouvelles héroïnes sont célibataires! Les femmes célibataires représentent

Plus en détail

Titre de la présentation

Titre de la présentation Enquête sur les situations professionnelles et les aspirations de postulants sur le marché du travail Algérien Titre de la présentation Portrait d une génération Alger 2010 Objectifs de l enquête : Confronter

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014 La pauvreté et le bien-être en Belgique Chiffres de la pauvreté selon l'enquête SILC Le risque de pauvreté reste stable autour de 15% en Belgique ; 21%

Plus en détail

PERCEPTIONS DES PRATIQUES RH EN ENTREPRISE

PERCEPTIONS DES PRATIQUES RH EN ENTREPRISE PERCEPTIONS DES PRATIQUES RH EN ENTREPRISE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-55 AVRIL 2015 SYNTHÈSE Ce document présente les principaux résultats d une enquête sur les politiques de gestion des ressources

Plus en détail

Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED

Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED 1- CONTEXTE SESSAD= Service d Education Spéciale et de Soin A Domicile A Domicile= sur les lieux de vie de l enfant L école est un lieu de vie

Plus en détail

Agence Thomas Marko & Associés. Du 3 au 8 septembre 2010.

Agence Thomas Marko & Associés. Du 3 au 8 septembre 2010. Octobre 00 Nobody s Unpredictable Sondage effectué pour : Agence Thomas Marko & Associés Echantillon : 000 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

Rapport 2014. d enquête de satisfaction du service d aide à domicile

Rapport 2014. d enquête de satisfaction du service d aide à domicile Rapport 2014 d enquête de satisfaction du service d aide à domicile Comme chaque année, une enquête de satisfaction a été réalisée durant l été auprès des 280 bénéficiaires du service d aide à domicile

Plus en détail

Baromètre Edenred Ipsos Le bien-être et la motivation des salariés Français. Edition 2011

Baromètre Edenred Ipsos Le bien-être et la motivation des salariés Français. Edition 2011 Baromètre Edenred Ipsos Le bien-être et la motivation des salariés Français Edition 2011 initiateur du baromètre de la motivation et du bien être des salariés français depuis 2004 une entreprise indépendante

Plus en détail

Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école? Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école?

Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école? Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école? Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école? Est-ce que tous les enfants du monde vont à l école? Dans le monde, il y a plus de 100 millions d enfants qui ne vont pas à l école! Dans les pays riches,

Plus en détail

Observatoire départemental de l'opinion

Observatoire départemental de l'opinion Observatoire départemental de l'opinion Enquête thématique "Les Finistériens et le logement" - Présentation générale - Juin 2009 RAPPEL DE LA METHODOLOGIE RAPPEL DE LA METHODOLOGIE 500 ménages de 18 ans

Plus en détail

Qui sont les joueurs de jeu vidéo en France? (version août 2013)

Qui sont les joueurs de jeu vidéo en France? (version août 2013) Qui sont les joueurs de jeu vidéo en France? (version août 2013) Samuel Coavoux, Centre Max Weber, ENS de Lyon Samuel Rufat, Université de Cergy-Pontoise Vincent Berry, Laboratoire EXPERICE, Université

Plus en détail

Office fédéral de la statistique OFS Viens! Suis-moi

Office fédéral de la statistique OFS Viens! Suis-moi Office fédéral de la statistique OFS Viens! Suis-moi Les statistiques, un jeu d enfants? Impressum Editeur fice fédéral de la statistique (OFS) Conception / rédaction Information Graphisme / Layout Diffusion

Plus en détail

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM 1 HEG- 2006- Cours Statistique et techniques d'enquête Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM "Nous sommes des étudiants de la Haute Ecole de Gestion à Genève nous faisons des études pour travailler

Plus en détail

Les clés de la mixité

Les clés de la mixité Women Matter 2012: Making the Breakthrough Les clés de la mixité Focus sur les entreprises françaises 2 McKinsey conduit depuis de nombreuses années des travaux de recherche sur le rôle des femmes au sein

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011 Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto 3ème édition - Avril 2011 L objectif de l étude Les conditions de la promotion des femmes dans le secteur automobile Méthodologie Enquête online Adressée aux professionnels

Plus en détail

ÉTUDE DE PERCEPTION DE L EMBALLAGE ET D IMAGE DU RECYCLÉ

ÉTUDE DE PERCEPTION DE L EMBALLAGE ET D IMAGE DU RECYCLÉ ÉTUDE DE PERCEPTION DE L EMBALLAGE ET D IMAGE DU RECYCLÉ Synthèse des principaux enseignements Une étude réalisée par Ipsos pour Eco-Emballages, avec le soutien technique et financier de l ADEME. SYNTHÈSE

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats LE FINANCEMENT DES PME ET TPE Synthèse des résultats Le 17 décembre 2007 I- Les besoins de financement des PME et TPE Les besoins de financement des PME et TPE varient fortement en fonction de la taille

Plus en détail

1. Classes de filles / Classes de garçons

1. Classes de filles / Classes de garçons 1. Classes de filles / Classes de garçons e e - - - - - é Les inégalités dans la société. - La société française est régie par des lois justes, parce qu elle est une société démocratique. - Tous les français

Plus en détail

CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable

CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable Informations générales : Les résultats présentés sont les conclusions d une étude réalisée par Dedicated Research et commandée par le Trade for

Plus en détail

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région GREF Bretagne CHÈQUE FORCE Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force Contrat de projets Etat-Région Septembre 2012 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE Le Chèque Force est une aide individuelle du Conseil Régional

Plus en détail

Comment les jeunes perçoivent ils le marché du travail et le rôle du travail intérimaire?

Comment les jeunes perçoivent ils le marché du travail et le rôle du travail intérimaire? Note Synthétique Juin 2010 Comment les jeunes perçoivent ils le marché du travail et le rôle du travail intérimaire? Dossier rédigé sur la base du rapport homonyme d IDEA Consult Le bureau d études IDEA

Plus en détail

Bonheur. 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français

Bonheur. 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français Bonheur 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français Bonheur D une notion ésotérique et psycho-pop à une notion scientifique L IRB, c est quoi? L Indice relatif de bonheur (IRB) est

Plus en détail

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique Rapport 2015 Table des matières Introduction... 4 Le rapport 2015... 5 1. Différences salariales générales... 6 1.1 L écart salarial en salaires

Plus en détail

Mon cerveau a ENCORE besoin

Mon cerveau a ENCORE besoin LUNEtt Mon cerveau a ENCORE besoin ES de Le partage des tâches : qui fait quoi? Le partage des tâches à la maison est source de stress et de conflits pour plusieurs couples. Le problème est souvent encore

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION SENIOR NOM : PRENOM : Page 1 sur 7

DOSSIER INSCRIPTION SENIOR NOM : PRENOM : Page 1 sur 7 DOSSIER INSCRIPTION SENIOR NOM : PRENOM : Page 1 sur 7 IDENTITE Nom : Prénom : Coller une photo d identité ici Sexe : M F Date de naissance / / Age : ans Votre conjoint (si / / Age : ans couple) Lieu de

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

Enquête 2008, le devenir des diplômés de licence 2006

Enquête 2008, le devenir des diplômés de licence 2006 Enquête 2008, le devenir des diplômés de licence 200 Les diplômés de licence en 200 qui ont quitté l Université de Franche-Comté ont reçu un courrier les invitant à répondre à une enquête, afin de connaître

Plus en détail

RESIDENCE «LA FLEUR DE L AGE» 20 Bis Allée des Sports 59960 Neuville en Ferrain

RESIDENCE «LA FLEUR DE L AGE» 20 Bis Allée des Sports 59960 Neuville en Ferrain RESIDENCE «LA FLEUR DE L AGE» 20 Bis Allée des Sports 59960 Neuville en Ferrain RAPPORT DE PRESENTATION DES RESULTATS DE L ENQUETE DE SATISFACTION AUPRES DES RESIDENTS 2014 1 TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION...

Plus en détail

- MODULE 4 - Tous droits réservés Glob par Franck Nicolas 2014 SUPPORT PÉDAGOGIQUE STARTER 1

- MODULE 4 - Tous droits réservés Glob par Franck Nicolas 2014 SUPPORT PÉDAGOGIQUE STARTER 1 - MODULE 4 - SUPPORT PÉDAGOGIQUE STARTER 1 Comment réussir son année, tenir ses résolutions & transformer sa vie. Avec Franck Nicolas - MODULE 4 - Un programme présenté par Par Franck NICOLAS LA LISTE

Plus en détail

«Heureux ou non, les Belges font de leur mieux pour trouver le bonheur» Sur une échelle de 0 à 10, le Belge évalue son bonheur en moyenne à 6,8.

«Heureux ou non, les Belges font de leur mieux pour trouver le bonheur» Sur une échelle de 0 à 10, le Belge évalue son bonheur en moyenne à 6,8. Communiqué de presse Bruxelles, le 17 décembre 2014 «Heureux ou non, les Belges font de leur mieux pour trouver le bonheur» Sur une échelle de 0 à 10, le Belge évalue son bonheur en moyenne à 6,8. À la

Plus en détail

regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums

regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums good to know you* Le centre expert des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums, étudie les tendances de ces deux

Plus en détail

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE «Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE SOMMAIRE Préambule 1. La situation actuelle des entreprises 2. L engagement pour

Plus en détail

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 L UCM a créé un indicateur de conjoncture pour les PME wallonnes et bruxelloises. Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Annexe À l occasion du 50 ème anniversaire de l assurance soins de santé et indemnités, la MC a mené une enquête

Plus en détail

Etendue des violences domestiques à Genève. Premier bilan exhaustif et perspectives

Etendue des violences domestiques à Genève. Premier bilan exhaustif et perspectives Etendue des violences domestiques à Genève Premier bilan exhaustif et perspectives 20.09.2013 - Page 1 Introduction Etablir des données chiffrées exhaustives: une nécessité pour lutter efficacement et

Plus en détail

En 25 ans, moins de tâches domestiques pour les femmes, l écart de situation avec les hommes se réduit

En 25 ans, moins de tâches domestiques pour les femmes, l écart de situation avec les hommes se réduit CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 11 avril 2012 à 9h30 «Parcours de vie, activité professionnelle et retraite» Document N III-2 Document de travail, n engage pas le Conseil En 25 ans,

Plus en détail

1. Satisfaction Satisfaction Globale

1. Satisfaction Satisfaction Globale Evaluation de la Rencontre Régionale Appui à l émergence et la structuration d une dynamique associative de développement local et régional Quelles perspectives communes de travail? Le 28 février 09 -

Plus en détail

Quand l école rentre à la maison

Quand l école rentre à la maison Quand l école rentre à la maison Parents débordés, parents démissionnaires? Cherchez l erreur! A l heure où les parents se disent souvent débordés et où l école leur renvoie l image de parents trop peu

Plus en détail

Focus sur les pratiques de consolidation des groupes en France. Restitution de l étude ESCP-Fidanza 2012"

Focus sur les pratiques de consolidation des groupes en France. Restitution de l étude ESCP-Fidanza 2012 Focus sur les pratiques de consolidation des groupes en France Restitution de l étude ESCP-Fidanza 2012" SOMMAIRE 1 Structure de l échan0llon p. 3 4 2 Acteurs comptables p. 5 6 3 Organisa0on et ou0ls de

Plus en détail

OBSERVATOIRE. public de l eau. de la qualité du service. de la Qualité du Service. public de l eau. Bilan 2014

OBSERVATOIRE. public de l eau. de la qualité du service. de la Qualité du Service. public de l eau. Bilan 2014 OBSERVATOIRE de la Qualité du Service public de l eau Bilan 2014 de la qualité du service public de l eau Éditorial Pour être encore mieux à l écoute de ses 4,4 millions d usagers, le SEDIF a mis en place

Plus en détail

Climat social 2015 : 1 salarié sur 4 dit avoir déjà subi un problème psychologique grave ou été victime de harcèlement moral au cours de sa carrière

Climat social 2015 : 1 salarié sur 4 dit avoir déjà subi un problème psychologique grave ou été victime de harcèlement moral au cours de sa carrière Communiqué de presse Issy-les-Moulineaux, 22 octobre 2015 Baromètre Cegos «Climat social et qualité de vie au travail» Climat social 2015 : 1 salarié sur 4 dit avoir déjà subi un problème psychologique

Plus en détail

Les parents occupés et le partage des travaux domestiques

Les parents occupés et le partage des travaux domestiques Automne 1993 (Vol. 5, N o 3) numéro d'article 4 Les parents occupés et le partage des travaux domestiques Katherine Marshall Si la division du travail au sein de la main-d'œuvre rémunérée a reçu beaucoup

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

Observation du territoire Parisien

Observation du territoire Parisien Observation du territoire Parisien Les services à la personne Septembre 2007 Le marché des services à la personne à Paris en 2005 A Paris, en 2005, 80,8 % du marché total des services à la personne en

Plus en détail

Santé des étudiants dans les Pays de la Loire Eléments d état des lieux

Santé des étudiants dans les Pays de la Loire Eléments d état des lieux Santé des étudiants dans les Pays de la Loire Eléments d état des lieux Colloque «Agir ensemble pour la santé des étudiants» Angers, 23 janvier 2015 Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire

Plus en détail

FORMULAIRE FAMILLE D'ACCUEIL 2013-2014

FORMULAIRE FAMILLE D'ACCUEIL 2013-2014 FORMULAIRE FAMILLE D'ACCUEIL 2013-2014 La Famille Nom Prenom Adresse, Code postal, Ville Allez-vous déménager? Si oui, indiquez la nouvelle adresse Téléphone maison Identifiant skype Les Parents Famille

Plus en détail

bienvenue chez nous ILIV, créé avec le soutien de IKEA La vie à la maison et tendances ILIV L enquête ILIV

bienvenue chez nous ILIV, créé avec le soutien de IKEA La vie à la maison et tendances ILIV L enquête ILIV ILIV est un observatoire de la vie à la maison qui s est donné pour but de mettre en valeur l importance du foyer à travers des enquêtes, analyses, interprétations et tendances. Vous trouverez tous les

Plus en détail

Une exposition : «Les métiers des services à la personne»

Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 5 panneaux (200 x 80 cm) disponible gratuitement : Les

Plus en détail

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Les résultats de l enquête sont analysés d après le nombre de variables explicatives pouvant influencer le comportement,

Plus en détail

Les talents en France Tendances 2014. À quoi pensent les professionnels

Les talents en France Tendances 2014. À quoi pensent les professionnels Les talents en France Tendances 2014 À quoi pensent les professionnels Introduction Pour les professionnels qui souhaitent un changement de carrière, la période que nous traversons en France est intéressante.

Plus en détail

Enquête image Transurbain Evreux 2012. Rapport d étude

Enquête image Transurbain Evreux 2012. Rapport d étude Enquête image Transurbain Evreux 2012 Rapport d étude 1 I. Enquête image auprès des clients de Transurbain 2 La fréquentation Genre 70% 74% 2011 2012 30% 26% Femme Homme 74% des répondants sont des femmes.

Plus en détail

Je me présente. Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com

Je me présente. Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com www.priscanad.com Je me présente Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com Mon journal de bord personnel 2014 s achève, comme les jours passent

Plus en détail

Les aides aux devoirs en dehors de la classe

Les aides aux devoirs en dehors de la classe note d informationfévrier 6.4 www.education.gouv.fr/stateval Les élèves peuvent bénéficier d s aux devoirs scolaires de la part de leurs parents, de frères et sœurs, d amis, de proches ou bien suivre des

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergements sur Internet

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergements sur Internet Note détaillée Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergements sur Internet Etude Harris Interactive pour Booking.com et Euros Agency Les résultats sont issus d une enquête réalisée

Plus en détail

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Claire Marbot, Valérie Dejonghe et Véronique Bruniaux* Sur l ensemble de l année 2006, plus de 1,6 million de salariés ont été employés directement par

Plus en détail

L enquête a été réalisée du 05/05 au 02/06/2014, par l intermédiaire d un questionnaire déjà utilisé dans les précédentes.

L enquête a été réalisée du 05/05 au 02/06/2014, par l intermédiaire d un questionnaire déjà utilisé dans les précédentes. ENQUETE SATISFACTION RESIDENT EHPAD L enquête a été réalisée du 05/05 au 02/06/2014, par l intermédiaire d un questionnaire déjà utilisé dans les précédentes. Nombre de questionnaires distribués : 143

Plus en détail

BRICOLAGE &TRAVAUX DIVERS

BRICOLAGE &TRAVAUX DIVERS 1 BRICOLAGE &TRAVAUX DIVERS TARIF A LA CARTE Prix TTC sans la réduction d impots. Un besoin précis, Composez vous-même votre forfait Ou choisissez une offre. DEVIS & DÉPLACEMENT : Devis (remboursé si le

Plus en détail

CADEAU de NAISSANCE Conception et dessins Ingrid Bayot Téléchargez le carnet sur www.ingridbayot.ca

CADEAU de NAISSANCE Conception et dessins Ingrid Bayot Téléchargez le carnet sur www.ingridbayot.ca UN POURQUOI? COMMENT? Chaque naissance est le début d une nouvelle aventure familiale. Les nouveaux parents découvrent leur nouveau-né, l accueillent, le portent et répondent à ses besoins. La sensibilité

Plus en détail

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010 Internet modifie la relation des Français ais à leurs banques Présentation du 12 janvier 2010 1 Objectif et méthodologie Objectif Mesurer le type de services bancaires possédé par les Français Analyser

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION À propos de l enquête La SCHL est heureuse de publier les constatations de son Enquête auprès

Plus en détail

Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET

Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET Enquête réalisée en 2005 à l Observatoire des Flux et des Formations par une stagiaire en Master Pro Ingénierie

Plus en détail

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous,

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous, Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE Pour vous et chez vous, Un service d'aide et d'accompagnement lors de difficultés passagères de la vie quotidienne. Au sommaire de ce numéro 11 L'intervention à domicile et

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

La transformation digitale en entreprise. Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels

La transformation digitale en entreprise. Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels La transformation digitale en entreprise Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels Septembre 2015 2 Fiche technique Dates de terrain Du 29 juin au 17 août 2015 Echantillon 82 cadres opérationnels

Plus en détail

Le manque de surveillance parentale: les perspectives des enfants seuls à la maison à Montréal

Le manque de surveillance parentale: les perspectives des enfants seuls à la maison à Montréal Le manque de surveillance parentale: les perspectives des enfants seuls à la maison à Montréal Mónica Ruiz-Casares, Ph.D Département de Psychiatrie et Équipe de Recherche et Intervention Transculturelles

Plus en détail

L animation des petits groupes dans le parcours Alpha

L animation des petits groupes dans le parcours Alpha L animation des petits groupes dans le parcours Alpha Le but de cette intervention est d introduire les principes de fonctionnement des petits groupes dans le parcours Alpha Planche 1: Animer des petits

Plus en détail

Résidence Les Orchidées Croix : ANALYSE DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION 2015

Résidence Les Orchidées Croix : ANALYSE DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION 2015 Résidence Les Orchidées Croix : ANALYSE DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION 205 Introduction : Une évaluation interne puis externe sont désormais imposées aux établissements sociaux et médico-sociaux par

Plus en détail

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS Montréal, le 6 mars 2007 Un sondage réalisé du 28 février au 4 mars 2007 par la maison CROP

Plus en détail