Dossier Le ménage. Le bonheur chez soi et le partage des tâches font bon ménage!

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier Le ménage. Le bonheur chez soi et le partage des tâches font bon ménage!"

Transcription

1 Observatoire de la vie à la maison DOSSIER DE PRESSE MARS 2014 EVY RAES. Image du reportage photos ILIV Se sentir à la maison en images Dossier Le ménage Le bonheur chez soi et le partage des tâches font bon ménage! Plus la répartition des tâches est équitable, plus le bonheur règne dans une maison. Cet équilibre n est pourtant pas souvent atteint et ce sont surtout les femmes qui en font les frais. Encore plus lorsqu elles doivent jongler avec travail, famille et ménage. C est auprès des trentenaires et quadragénaires, la tranche des femmes professionnellement actives, que l on enregistre un record d insatisfaction en matière de répartition des tâches entre hommes et femmes. Tâches qui restent encore très genrées en 2013 : il sort les poubelles, elle s occupe du linge! Voilà ce qui ressort d une enquête réalisée par ILIV auprès de Belges à propos de la vie à la maison et du sentiment de chez-soi. (Source : Une enquête ILIV réalisée online en 2013 auprès de personnes représentatives de la population belge au sujet de la vie à la maison et du sentiment de chez-soi. L échantillon de Belges vivant en couple représente personnes.)

2 Les femmes sont moins satisfaites, surtout les trentenaires et les quadragénaires Satisfaction au sujet de la répartition des tâches à la maison 67 % 83 % 20 % 4 % (plutôt) satisfait (plutôt) insatisfait Une femme sur cinq ne trouve pas son compte dans la répartition des tâches, alors que ce n est le cas que d un homme sur vingt. La proportion varie cependant beaucoup avec l âge. Les femmes dans la quarantaine sont manifestement les moins satisfaites : six femmes sur dix (60 %) sont satisfaites de la situation. (Très) satisfait dans la répartition des tâches du ménage % % 81 % 77 % 84 % 89 % 79 % 85 % % 67 % 67 % % 60 % 50 homme femme âge Le sentiment de satisfaction en matière de répartition des tâches semble assez stable auprès des hommes, alors que chez les femmes, il varie grandement, avec une forte poussée d insatisfaction autour de la trentaine et la quarantaine. Et ce n est pas un hasard car c est la période à laquelle elles doivent jongler avec famille, carrière et ménage. La charge de travail liée à la tenue d un ménage grandit et l insatisfaction qui en résulte aussi, surtout chez les femmes.

3 La bonne répartition des tâches Au plus la répartition des tâches est harmonieuse, au plus on est heureux chez soi! L impact de cette satisfaction sur le sentiment de chez-soi est très important. Manifestement, c est dans une maison équilibrée que l on entre chez-soi avec le plus d enthousiasme. Celui qui est heureux chez lui est, de façon frappante, bien plus satisfait de la manière dont les tâches y sont réparties que celui qui ne se sent pas bien à la maison. Plutôt jusqu à très satisfait dans la répartition des tâches et le bonheur chez-soi % % Plutôt jusqu à très satisfait dans la répartition des tâches % 72 % % très bas plutôt bas plutôt élevé très élevé le bonheur chez-soi 80 % des personnes qui se sentent très heureuses à la maison sont également satisfaites de la répartition des tâches. Quant aux personnes qui ne se sentent pas bien chez elles, à peine 41 % sont satisfaites de la répartition des tâches. Les femmes assurent davantage Manifestement, les femmes sont moins satisfaites de la répartition des tâches ménagères. Contribuent-elles toutefois davantage à la tenue du ménage? Les chiffres parlent d eux-mêmes. Sur seize tâches ménagères citées, douze sont assumées plus souvent par les femmes et quatre par les hommes. Trois quarts des tâches reposent donc sur les épaules des femmes.

4 Qui fait quoi le plus souvent? femmes MOI hommes MOI petits travaux 10 % 55 % sortir les poubelles 25 % 60 % aller au parc à conteneurs 14 % 67 % papiers et administratif 53 % 60 % laver le linge 83 % 8 % repasser 79 % 6 % faire les courses 43 % 17 % cuisiner 57 % 16 % remplir le lave-vaisselle 38 % 20 % faire la toilette et s occuper des enfants 60 % 3 % jouer avec les enfants 25 % 10 % veiller aux devoirs des enfants 54 % 18 % venir en aide aux enfants 51 % 10 % conduire les enfants à l école 41 % 21 % conduire les enfants à des activités 40 % 22 % nettoyer la maison 50 % 6 % Trois quarts des tâches ménagères reposent surtout sur les épaules des femmes La répartition des tâches reste stéréotypée Non seulement les femmes prennent la plupart des tâches, mais la nature de ces tâches est assez genrée! Il bricole alors qu elle nettoie. Il sort les poubelles alors qu elle veille aux enfants. Il va au parc à conteneurs alors qu elle lave et repasse le linge. Les jeux avec les enfants, faire les courses et remplir le lave-vaiselle/faire la vaiselle sont toutefois des activités souvent partagées.

5 Appris très jeune La répartition des tâches restait encore très stéréotypée en Et c est dès le plus jeune âge que les tâches ménagères sont définies comme féminine ou masculine. Si les enfants de plus de quinze ans vivant chez leurs parents contribuent aux tâches ménagères et, fait important : tant les garçons que les filles nous voyons cependant émerger les mêmes stéréotypes, exception faite du baby-sitting des petits frères et sœurs et de l aide aux devoirs. Les jeunes (15+) contribuent aux tâches ménagères : filles garçons laver le linge 47 % >< 25 % repasser 50 % >< 16 % aller au parc à conteneurs 20 % >< 46 % nettoyer la maison 76 % >< 56 % sortir les poubelles 44 % >< 71 % Il dit / Elle dit Manifestement, les hommes et les femmes perçoivent très différemment la manière dont est assumée la charge du ménage. Les hommes trouvent souvent «qu ils exécutent les tâches ensemble». Les femmes pensent souvent qu «elles font tout toutes seules». Le point de discussion majeur demeure les enfants et l organisation pratique qu ils réclament. C est à leur propos que les opinions sont le plus partagées. 55 % des hommes disent qu en cas de besoin, ils sont aussi présents que leur partenaire, alors qu à peine 31 % des femmes partagent cet avis. Le top 5 des sujets de querelles domestiques : Nous faisons ENSEMBLE le plus souvent elle dit il dit apporter de l aide aux enfants 31 % 55 % conduire les enfants à des activités 45 % 61 % conduire les enfants à l école 35 % 51 % faire les devoirs avec les enfants 32 % 46 % faire la toilette / s occuper des enfants 30 % 43 % À propos des autres tâches domestiques : Nous faisons ENSEMBLE le plus souvent elle dit il dit faire les courses 51 % 63 % exécuter des petits travaux 48 % 36 % nettoyer 30 % 41 % jouer avec les enfants 68 % 78 % cuisiner 31 % 39 % aller au parc à conteneurs 34 % 26 % laver le linge 11 % 18 % remplir le lave-vaisselle 52 % 57 % repasser 8 % 11 % sortir les poubelles 31 % 29 % papiers et administratif 28 % 27 %

6 Plus d info Vous trouverez des photos, des infographies et des informations au sujet du chez-soi et du sentiment de chez-soi sur Contactez Rose-Line Tas au 0475/ ou Katja van Putten au 0476/ , ou par à EVY RAES. Image du reportage photos ILIV Se sentir à la maison en images ILIV est un observatoire de la vie à la maison qui, avec le soutien d IKEA, enquête sur l importance du chez-soi et du sentiment de chez-soi en Belgique. Les études scientifiques se font toutefois en toute transparence et objectivité. ILIV ne fait en aucune manière la promotion d IKEA. Observatoire de Observatoire la vie à la maison de la vie la maison

Ma maison, mon tout & tout pour ma maison

Ma maison, mon tout & tout pour ma maison Observatoire de la vie à la maison Ma maison, mon tout & tout pour ma maison ILIV, observatoire de la vie à la maison, a mené une enquête représentative auprès de plus de 4.000 Belges sur l influence de

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011 Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto 3ème édition - Avril 2011 L objectif de l étude Les conditions de la promotion des femmes dans le secteur automobile Méthodologie Enquête online Adressée aux professionnels

Plus en détail

FONDATION K D URGENCES

FONDATION K D URGENCES FONDATION K D URGENCES LES DIFFICULTES DES FAMILLES MONOPARENTALES - Sondage de l'institut CSA - N 1100500 Avril 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département Politique-Opinion Tel : 01 44

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Les relations humaines au travail

Les relations humaines au travail Les relations humaines au travail Valeurs et perceptions des 18-25 ans Sondage Viavoice pour Voisins Solidaires Septembre 2013 INSTITUT VIAVOICE Contacts : Maïder Beffa Aurélien Preud homme Tel : +33(0)1

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015

Enquête de satisfaction 2015 Dans le cadre de sa démarche qualité, la société SADP met en place une enquête de satisfaction chaque année depuis 2012. Elle permet aux usagers de donner leur avis sur l organisation et la qualité de

Plus en détail

Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010

Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010 Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010 DOSSIER : Les solidarités intergénérationnelles à La Réunion Sommaire : A. LES AIDES REÇUES : L ENTRAIDE FAMILIALE EST IMPORTANTE SURTOUT POUR LES PLUS

Plus en détail

Quelques mois après la naissance d un bébé,

Quelques mois après la naissance d un bébé, Naître en France L organisation familiale après la naissance L organisation du couple, puis de la famille, est modifiée par la naissance d un enfant. Comment les parents se répartissent-ils les rôles?

Plus en détail

Le volume des nouveaux crédits aux entreprises augmente considérablement au 3e trimestre

Le volume des nouveaux crédits aux entreprises augmente considérablement au 3e trimestre Communiqué de presse Le volume des nouveaux crédits aux entreprises augmente considérablement au 3e trimestre Bruxelles, le 20 décembre 2010 Le volume des nouveaux crédits aux entreprises a continué de

Plus en détail

Présentation de l association Les ados Suisses romands et les petits jobs. Sondage Ados Job

Présentation de l association Les ados Suisses romands et les petits jobs. Sondage Ados Job Dossier Version de presse 1.0 Sondage Ados Job L enquête Quelles sont les habitudes des jeunes Suisses en matière de petits jobs. Sondage en ligne sur le site www.adosjob.ch Du 1 er au 30 septembre 2012

Plus en détail

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Annexe À l occasion du 50 ème anniversaire de l assurance soins de santé et indemnités, la MC a mené une enquête

Plus en détail

Observatoire S.O.S Amitié des souffrances psychiques 2014

Observatoire S.O.S Amitié des souffrances psychiques 2014 Observatoire S.O.S Amitié des souffrances psychiques Contacts : S.O.S Amitié Paris Ile-de-France - 01 42 96 73 90 - sos.amitie.idf@wanadoo.fr Bureau de presse : Marie Mancel Communication et Développement

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Des tendances stables En 2007, le périmètre de la presse tel que défini par l Observatoire comprenait 2 066 entreprises, soit 321

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

TD- Le calcul de la mobilité sociale

TD- Le calcul de la mobilité sociale TD- Le calcul de la mobilité sociale L objectif de ce TD est de vous montrer comment les sociologues calculent la mobilité sociale intergénérationnelle dans un pays. Pour ce faire, on va calculer des «tables

Plus en détail

FICHE HABITAT/HABITANT

FICHE HABITAT/HABITANT architectes sans frontières association loi de 1901 JO 1193-27.08.05 ENSA Toulouse ASF Toulouse 83, rue Aristide Maillol B.P. 10629 31106 TOULOUSE Cedex 1 toulouse@asffrance.org www.asffrance.org FICHE

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

3. Le service des permis de construire jugé par les architectes

3. Le service des permis de construire jugé par les architectes 3. Le service des permis de construire jugé par les architectes Le service des permis de construire 8 Genève () 14% 13% % 8% 6% 4% 3% Les principaux points forts, en spontané La disponibilité L'amabilité

Plus en détail

Sondage d opinion d l école publique au Québec

Sondage d opinion d l école publique au Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Sondage d opinion d quant à l école publique au Québec www.legermarketing.com Contexte, objectifs et méthodologie! Léger Marketing a été

Plus en détail

FOCUS «Les aînés et le CPAS»

FOCUS «Les aînés et le CPAS» FOCUS «Les aînés et le CPAS» Numéro 11 Mai 2015 1. Introduction En Belgique, 15,1% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Ce pourcentage est encore plus important parmi les aînés : 18,4% des personnes

Plus en détail

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS 2014 PROMOTION 2013 SYNTHÈSE DES RÉSULTATS L enquête Jeunes Diplômés 2014 sur la promotion 2013 a été réalisée conjointement par des chercheurs

Plus en détail

Titre de la présentation

Titre de la présentation Enquête sur les situations professionnelles et les aspirations de postulants sur le marché du travail Algérien Titre de la présentation Portrait d une génération Alger 2010 Objectifs de l enquête : Confronter

Plus en détail

SITUATION DES ENFANTS 16

SITUATION DES ENFANTS 16 SITUATION DES ENFANTS 16 Soumaïla MARIKO et Ibrahim CHAIBOU La convention internationale relative aux Droits de l Enfant du 20 novembre 1989, en son article 3, alinéa 2, stipule que : «tous les États parties

Plus en détail

Enquête «Leadership féminin» 2014

Enquête «Leadership féminin» 2014 Enquête «Leadership féminin» 2014 L exercice du leadership au féminin est source de challenges, parfois de difficultés ou d écueils. Quelle posture adopter, quel style de leadership? Comment se positionner?

Plus en détail

L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE

L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE Sondage mené en ligne auprès de 1000 personnes parmi les prestataires de service aux particuliers inscrits sur sefaireaider.com. Objectif du

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Les Français et la chute de cheveux

Les Français et la chute de cheveux Les Français et la chute de cheveux Sondage Ifop pour Oxygen et Norgil Contacts Ifop : Romain Bendavid - Directeur de Clientèle Thomas Simon Chargé d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015 1 Introduction Au début de l année 2015, l EHPAD La Vasselière a réalisé une enquête de satisfaction auprès des résidents et des familles. Celle-ci s est articulée autour de 6 thèmes : Situation personnelle

Plus en détail

Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages

Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages S. Winandy, R. Palm OCA GxABT/ULg oca.gembloux@ulg.ac.be décembre 2011 1 Introduction La Direction Générale Statistique

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats LE FINANCEMENT DES PME ET TPE Synthèse des résultats Le 17 décembre 2007 I- Les besoins de financement des PME et TPE Les besoins de financement des PME et TPE varient fortement en fonction de la taille

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014 La pauvreté et le bien-être en Belgique Chiffres de la pauvreté selon l'enquête SILC Le risque de pauvreté reste stable autour de 15% en Belgique ; 21%

Plus en détail

Bonheur. 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français

Bonheur. 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français Bonheur 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français Bonheur D une notion ésotérique et psycho-pop à une notion scientifique L IRB, c est quoi? L Indice relatif de bonheur (IRB) est

Plus en détail

Réflexion sur la «Parité» Etude des données de l année 2014 et Evolution 2012-2014

Réflexion sur la «Parité» Etude des données de l année 2014 et Evolution 2012-2014 Réflexion sur la «Parité» Etude des données de l année 2014 et Evolution 2012-2014 Grâce à la mise en place d outils de suivi, nous avons à notre disposition, pour l année 2014, des données nouvelles pour

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENTS

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENTS ENQUETE DE SATISFACTION CLIENTS ENQUETE DE SATISFACTION CLIENTS SUR LE PATRIMOINE SFL 489 REPONDANTS 460 répondants 17 octobre 2011 Octobre Décembre 2013 1 EXECUTIVE SUMMARY EXECUTIVE SUMMARY 2 METHODOLOGIE

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer Vivre au quotidien avec la maladie Synthèse des résultats Septembre 2012 TNS Sofres Rozenn BOUVIER - 01 40 92 33 20 Zein SAWAYA - 01 40 92 27 61 Espace éthique Alzheimer Grégory EMERY - 01 44 84 17 54

Plus en détail

Efforts comparables, influence sur les politiques

Efforts comparables, influence sur les politiques Les réseaux et les domaines de programme du CRDI Efforts comparables, influence sur les politiques Mars 2006 En 2006, le CRDI a procédé à une évaluation d envergure du soutien qu il a accordé aux réseaux

Plus en détail

25 mai 2012 Ma chère voiture

25 mai 2012 Ma chère voiture 25 mai 2012 Ma chère voiture Note méthodologique 1 000 personnes âgées de 15 ans et plus représentatives de la population française (dont 843 automobilistes). Interrogation via internet par Harris Interactive

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

Les Canadiens et l héritage politique de Jean Chrétien

Les Canadiens et l héritage politique de Jean Chrétien PRESSE CANADIENNE / LÉGER MARKETING Les Canadiens et l héritage politique de Jean Chrétien Rapport 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Télec. : 514-987-1960 www.legermarketing.com

Plus en détail

LA REVUE DE PRESSE ÉGALITÉ

LA REVUE DE PRESSE ÉGALITÉ LA REVUE DE PRESSE ÉGALITÉ REVUE DE PRESSE EGA 06/12/2013 Page 1 sur 17 Le Quotidien jurassien 30 novembre 2013 REVUE DE PRESSE EGA 06/12/2013 Page 2 sur 17 Horizons FNS N 99 décembre 2013 REVUE DE PRESSE

Plus en détail

Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014

Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014 Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014 Espace d information et de conseil sur l emploi, l orientation, la formation et la création d entreprise, la Cité des métiers accueille depuis le 10 mars les Val-de- Marnais,

Plus en détail

PLAN DE TABLE. un exercice domestique. On a une table ronde autour de laquelle on doit disposer N couples. On s oblige à deux contraintes :

PLAN DE TABLE. un exercice domestique. On a une table ronde autour de laquelle on doit disposer N couples. On s oblige à deux contraintes : PLAN DE TABLE un exercice domestique POSITION DU PROBLÈME On a une table ronde autour de laquelle on doit disposer N couples. On s oblige à deux contraintes : 1) Alternance des hommes et des femmes. 2)

Plus en détail

Quelques résultats d une enquête de la FTU pour la FEC

Quelques résultats d une enquête de la FTU pour la FEC NOTES NOTES ÉDUCATION PERMANENTE N N 18 2007-16 OCTOBRE - AOÛT 2005 2007 ASSOCIATION POUR POUR UNE UNE FONDATION TRAVAIL-UNIVERSITÉ CHAUSSÉE DE HAECHT, 579 B-1031 BRUXELLES RUE DE L ARSENAL, 5 B-5000 NAMUR

Plus en détail

1. Satisfaction Satisfaction Globale

1. Satisfaction Satisfaction Globale Evaluation de la Rencontre Régionale Appui à l émergence et la structuration d une dynamique associative de développement local et régional Quelles perspectives communes de travail? Le 28 février 09 -

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Sondage réalisé par pour et Publié le mardi 23 décembre 2014 Levée d embargo le lundi 22 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011 Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement Jeudi 10 Novembre 2011 L Observatoire du Financement du Logement de CSA en quelques

Plus en détail

REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE

REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ NIVEA FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

La place en crèche d entreprise :

La place en crèche d entreprise : La place en crèche d entreprise : Comment facilite-t-elle la conciliation vie familiale et vie professionnelle des salariés-parents? Direction Marketing Communication Etudes www.babilou.com Note méthodologique

Plus en détail

LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS

LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ

Plus en détail

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012 OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012 Conférence de presse 8 octobre 2013 OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties Note méthodologique Comment

Plus en détail

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété...

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété... Sommaire Enquête d image des Verts neuchâtelois : 1. Présentation du projet...3 2. Enquête de notoriété...4 Conférence de presse du 23 juin 2010 3. Enquête d image (interne /externe)...6 4. Analyse de

Plus en détail

LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE

LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE Avant de vous y mettre, évaluez d emblée, sans trop réfléchir, combien d heures par semaine vous consacrez aux tâches nécessaires et utiles dans le ménage

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Territoire de Thourotte (60) 2014 Depuis 2013, la Mutuelle Familiale en partenariat avec l IRBMS sensibilise ses adhérents à la consommation

Plus en détail

Pistes d animation suggérées

Pistes d animation suggérées Grande compétence : Communiquer des idées et de l information B1 : Interagir avec les autres Grande compétence : Rechercher et utiliser de l information A1 : Lire des textes continus Tâche 4 Connaître

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

Activité 3: Présentation de la classe jumelle pour le projet LE SON D ENFANTS.

Activité 3: Présentation de la classe jumelle pour le projet LE SON D ENFANTS. Activité 3: Présentation de la classe jumelle pour le projet LE SON D ENFANTS. Par qui : L enseignant seul. Pour qui : La classe participante au projet LE SON D ENFANTS Objectifs : Annoncer aux enfants

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

Tour de garde. des parents. à Badaboum

Tour de garde. des parents. à Badaboum Tour de garde des parents à Badaboum Chers parents membre de l association Badaboum, Votre enfant fréquente la crèche, et il vous est demandé de participer à la vie de cette dernière de différentes manières

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire Enquête de satisfaction Accueil périscolaire Plan Fiche technique 3 1. Profil des réponses: âge et classe de l enfant, motifs d inscription à la garderie, club 4 2. Satisfaction des horaires de garderie

Plus en détail

SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ ÊTRE ÉPAULÉ POUR GÉRER LES CHANGEMENTS QUI SURVIENNENT AU SEIN DE VOTRE FAMILLE?

SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ ÊTRE ÉPAULÉ POUR GÉRER LES CHANGEMENTS QUI SURVIENNENT AU SEIN DE VOTRE FAMILLE? SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ ÊTRE ÉPAULÉ POUR GÉRER LES CHANGEMENTS QUI SURVIENNENT AU SEIN DE VOTRE FAMILLE? JANVIER 2011 QU SOMMES NOUS? Au plus près des familles Depuis plus de 60 ans, les Allocations

Plus en détail

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Paris, le 9 septembre 2014 L

Plus en détail

ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES

ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA FAMILLE ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES INTRODUCTION Une étude américaine considère que les liens entre frères et sœurs, plutôt affectifs et égalitaires, représentent

Plus en détail

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations Chapitre V : Résultats Les corrélations présentées par la suite, sont celles qui correspondent aux chiffres choisis (corrélation de 0,13 ou 0,13), et celles que nous avons jugées les plus significatifs

Plus en détail

Observatoire S.O.S Amitié des souffrances psychiques 2015

Observatoire S.O.S Amitié des souffrances psychiques 2015 Observatoire S.O.S Amitié des souffrances psychiques L Observatoire S.O.S Amitié des souffrances psychiques porte sur les appels de l année 2014. S.O.S Amitié France Contacts : S.O.S Amitié Paris Ile-de-France

Plus en détail

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES Par Chantal Lavallée Parrainage civique des MRC d Acton et des Maskoutains Août 2010 Les personnes handicapées, tout comme les familles où elles vivent, sont

Plus en détail

Le Service Civique vu par les jeunes inscrits sur le site

Le Service Civique vu par les jeunes inscrits sur le site Le Service Civique vu par les jeunes inscrits sur le site Paris, le 19 avril 2011 L Agence du Service Civique a confié à TNS Sofres la réalisation d une enquête qualitative et quantitative auprès de jeunes

Plus en détail

RESULTATS QUESTIONNAIRE

RESULTATS QUESTIONNAIRE RESULTATS QUESTIONNAIRE PRESENTATION DE L ECHANTILLON Nous avons mené notre analyse auprès de 270 personnes qui ont répondu à l enquête suivante «Quelles sont mes attentes au travail et mon entreprise

Plus en détail

Enquête bien-être au travail des salariés

Enquête bien-être au travail des salariés Présentation petit déjeuner RH & Com Linking http://labrh.opinion-way.com Enquête bien-être au travail des salariés Décembre 2012 Note méthodologique Echantillon représentatif de 1014 salariés français

Plus en détail

Les Français et la sécurité privée

Les Français et la sécurité privée Mars2013 Les Français et la sécurité privée Les Français et l avenir des entreprises de sécurité privée Les Français et les agents de sécurité privée Les Français et la vidéo-protection Sondage réalisé

Plus en détail

Questionnaire satisfaction microfinance

Questionnaire satisfaction microfinance Synthèse des réponses au questionnaire de satisfaction adressé aux partenaires de la Fondation Avril 2013 Au 31 décembre 2012, la Fondation finançait 28 institutions de microfinance partenaires dans 16

Plus en détail

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA.

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Carole Lardoux 1 Introduction Les données saisies par les agents de téléphonie du 115 de Paris sont extraites chaque

Plus en détail

«La garde des enfants après la séparation : Qu en pensent les Belges?»

«La garde des enfants après la séparation : Qu en pensent les Belges?» Communiqué / Résultats sondage «La garde des enfants après la séparation : Qu en pensent les Belges?» Sondage réalisé par AEGIS/DEEP BLUE en mars 2012 auprès d un échantillon représentatif de 500 Belges.

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

S entraider grâce aux réseaux sociaux?

S entraider grâce aux réseaux sociaux? S entraider grâce aux réseaux sociaux? Exercices 1 Les interventions de la journaliste. Comment comprenez-vous ces deux phrases de la journaliste? «Et il y a un autre phénomène, donc il y a le raconter

Plus en détail

Les Femmes européennes et le crédit

Les Femmes européennes et le crédit Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Les Femmes européennes et le crédit - Synthèse des principaux enseignements de l étude - 6-8, rue Eugène Oudiné 75013 Paris tél 01 45 84 14 44 fax 01 45 85 59 39 www.ifop.com

Plus en détail

CADEAU de NAISSANCE Conception et dessins Ingrid Bayot Téléchargez le carnet sur www.ingridbayot.ca

CADEAU de NAISSANCE Conception et dessins Ingrid Bayot Téléchargez le carnet sur www.ingridbayot.ca UN POURQUOI? COMMENT? Chaque naissance est le début d une nouvelle aventure familiale. Les nouveaux parents découvrent leur nouveau-né, l accueillent, le portent et répondent à ses besoins. La sensibilité

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

"Les Femmes européennes et le crédit"

Les Femmes européennes et le crédit "Les Femmes européennes et le crédit" 7 mars 2005 Introduction A l occasion de la journée de la femme, la Fédération Bancaire Française s est interrogée avec l Ifop, sur la relation que les Femmes européennes

Plus en détail

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis ENQUÊTE SUR LA PRATIQUE D INTERNET, DES JEUX VIDEO ET JEUX D ARGENT PAR DES COLLEGIENS PAS C AL E SCH AL B E T T E R, LIC.ES.SOC. C O L L AB O R AT R I C E S C I E N T I F I Q U E AD D I C T I O N VAL

Plus en détail

LA PLACE DES FEMMES EN AGRICULTURE

LA PLACE DES FEMMES EN AGRICULTURE Le statut : des situations inconfortables qui persistent Sur notre panel : 47% des personnes interrogées sont cheffes d exploitation 17% sont conjointes collaboratrices 12% sont cotisantes solidaires 12%

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

Analyse de la satisfaction des usagers

Analyse de la satisfaction des usagers Analyse de la satisfaction des usagers Le questionnaire de satisfaction: 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 Taux de retour des questionnaires distribués avec le livret d'accueil 1411 1189 1190 1140 1358 1353

Plus en détail

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 statnews informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 La reproduction totale ou partielle du présent bulletin d'information est autorisée à condition d'en citer la source Les femmes dans la société

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel

Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel Document préparé par Janelle LeBlanc, Étudiante en 5 ième année en travail social à l Université de Moncton Stagiaire à la Coalition pour

Plus en détail

pas d exception pour le secteur de la construction!

pas d exception pour le secteur de la construction! Loi sur l équité salariale : pas d exception pour le secteur de la construction! Souvent, les dirigeants d entreprises du secteur de la construction vont dire : «Nous sommes régis par la Commission de

Plus en détail

Demande d allocations familiales d orphelins

Demande d allocations familiales d orphelins Demande d allocations familiales d orphelins contact téléphone fax e-mail dossier n Pour les lois coordonnées relatives aux allocations familiales, un orphelin est un enfant dont un des parents suivants

Plus en détail

Résidence Les Orchidées Croix : ANALYSE DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION 2015

Résidence Les Orchidées Croix : ANALYSE DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION 2015 Résidence Les Orchidées Croix : ANALYSE DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION 205 Introduction : Une évaluation interne puis externe sont désormais imposées aux établissements sociaux et médico-sociaux par

Plus en détail

Télérama. Les Français et la télévision. Média

Télérama. Les Français et la télévision. Média Télérama Les Français et la télévision Média 1. Contexte et objectifs Le magazine Télérama publie chaque année à l occasion de la rentrée télévision de septembre un sondage exclusif sur la perception par

Plus en détail