PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES"

Transcription

1 Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES VOTRE ENFANT APPREND À : FAIRE DES CHOIX SELON LES BESOINS ET LES DÉSIRS D UN GROUPE RÉALISER UN PROJET COMMUN EN COOPÉRATION PARTAGER ET ACCOMPLIR DES TÂCHES DE FAÇON ÉQUITABLE, DÉMOCRATIQUE ET SOLIDAIRE SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ À la maison, il y a toujours des tâches à faire. Pourquoi ne pas demander la contribution de toute la maisonnée pour les réaliser? Il s agit d une bonne occasion d apprendre ensemble à planifier l organisation des tâches, à faire le travail en coopération et à s assurer en groupe que tout est bien fait. Votre enfant apprendra aussi à vivre les valeurs de la coopération comme la démocratie, la solidarité et l équité. À son âge, votre enfant est en mesure de participer au partage équitable du travail à faire dans la maisonnée. POURQUOI DEMANDER À MON ENFANT DE CONTRIBUER AUX TÂCHES MÉNAGÈRES? Ah, le ménage! Rares sont les enfants qui aiment en faire. C est normal, mais il n en demeure pas moins que les jeunes doivent apprendre que le ménage fait partie de la vie quotidienne familiale. PRENDRE CONSCIENCE DES TÂCHES DOMESTIQUES À FAIRE Quelles sont les tâches à accomplir à la maison? Qui s en occupe et pourquoi? Comment partagerait-on les responsabilités? Comment pourrait-on travailler plus efficacement? Activités éducatives pour les 10 à 11 ans - page 1

2 DÉCOUVRIR LES AVANTAGES DE LA COOPÉRATION En contribuant aux tâches ménagères, les enfants en viennent à constater qu il est souvent plus efficace que plusieurs personnes travaillent en coopération pour réaliser l ensemble des tâches plutôt qu une personne assume seule cette grande responsabilité. Façons de faire le travail Avantages Inconvénients Faire le travail seul Je peux accomplir le travail au moment qui me convient. C est plus long. C est plus exigeant. J ai moins de temps libre. Faire le travail en coopération C est plus rapide. C est moins exigeant. Cela resserre les liens familiaux. J ai plus de temps libre. Je ne peux pas nécessairement faire le travail à ma manière. COMMENT INCITER MON ENFANT À PARTICIPER AUX TÂCHES MÉNAGÈRES? 1. LISTER LES TÂCHES À ACCOMPLIR Chaque membre de la famille participe à la répartition des tâches et décide de la fréquence de réalisation voulue. Passer au vote est un moyen démocratique de répartir les tâches. Il faut toutefois s assurer que votre enfant est capable d assumer la tâche qui lui est confiée. Les autres membres de la famille peuvent lui donner des conseils pour les tâches qu il doit accomplir pour la première fois. 2. DISTRIBUER LES RÔLES Envisager le partage équitable des tâches : La répartition des tâches devrait être discutée en famille de façon à ce que votre enfant envisage le partage équitable des tâches par lui-même. Votre enfant doit comprendre que les tâches doivent être assignées à chacun selon sa capacité, son âge, son expérience, etc. Par exemple, il est fort possible que sa petite sœur ait des tâches plus simples que lui à réaliser. 3. PROCÉDER AU PARTAGE DES TÂCHES Après la discussion ou le vote qui a mené aux choix finaux des rôles et responsabilités, c est l heure de se mettre au boulot! Activités éducatives pour les 10 à 11 ans - page 2

3 QUELQUES CONSEILS DE MOTIVATION Planifier l horaire de travail ensemble Un horaire des tâches planifié en coopération est engageant. Avoir une discussion sur les avantages de cette façon de faire ainsi que les compromis à prévoir aide à gérer les désistements. Afficher l horaire dans un endroit accessible à tous Apposez l horaire, qui liste les noms de chaque membre de la famille, sur le mur d une pièce pour qu il soit visible et accessible à tous. Votre enfant réalisera ainsi qu il n est pas le seul à avoir des responsabilités. Chacun raye ses tâches de l horaire lorsqu elles sont terminées. Le but est de motiver les troupes à accomplir leurs tâches. À CONSULTER Grille horaire : Les tâches de la semaine Faire des choix démocratiques Sur desjardins.com Choisir un responsable de la semaine De façon démocratique, élire un membre de la famille qui agira comme responsable de la supervision des tâches de la semaine. Changer de responsable chaque semaine. Pour obtenir de l aide, voir le document Faire des choix démocratiques. Confier la tâche de «responsable de la semaine» à votre enfant est une bonne façon de le responsabiliser. En supervisant le respect de l horaire et la réalisation des tâches, il comprendra l importance du travail de chacun pour mieux vivre ensemble. Prévoir une rencontre de mise au point hebdomadaire Il devrait toujours avoir à l horaire une rencontre familiale hebdomadaire pour permettre au responsable de la semaine de faire le bilan et les mises au point requises. Cette mise au point est l occasion de discuter des avantages du travail coopératif et de la façon dont chacun a vécu l expérience (ex. : avantages, inconvénients, limites, améliorations à faire, etc.). La rencontre de mise au point hebdomadaire est un moment privilégié pour discuter des avantages d utiliser le travail coopératif pour exécuter les tâches familiales et des compromis possibles à faire. La rencontre est aussi le temps de discuter de l organisation du travail et des ajustements à faire pour les semaines suivantes. Activités éducatives pour les 10 à 11 ans - page 3

4 GRILLE HORAIRE Nom Nom Nom Nom Nom Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi

5 Faire des choix démocratiques On passe au vote! La classe doit être repeinte. La directrice de l école, Madame Cardinal, te confie la tâche de choisir la nouvelle couleur. Elle se montre ouverte à ce que la décision soit prise de façon démocratique. Évidemment, tu pourrais prendre la décision seul, ou encore consulter un groupe restreint d élèves de la classe. Mais cela ne serait pas de la démocratie. La première option relèverait de la monarchie, voire de la dictature : une seule personne prend la décision pour un grand nombre. La deuxième relèverait de l oligarchie : un petit groupe de décideurs parlent au nom de tous. Quand on prône vraiment la démocratie, tout le monde a le droit de mettre son grain de sel. Quelle que soit la méthode choisie, si elle a été approuvée par le groupe, elle est, par définition, démocratique. Les méthodes démocratiques possibles Il existe plusieurs façons de faire un choix démocratique en groupe. En voici deux : En utilisant des bulletins de vote. Par exemple, chaque élève inscrit sa couleur préférée. On doit au préalable déterminer des scrutateurs qui feront le décompte des bulletins. La majorité l emporte. Bleu sarcelle! Par un vote à main levée ou à carton levé. Par exemple, on demande aux élèves de proposer des idées de couleurs, on retient les trois plus populaires et on vote sur cellesci. Le plus grand nombre de mains levées ou de cartons levés l emporte. Pulpe de lime! Voici quelques autres façons d expérimenter le vote en classe : En pigeant un nom au hasard. On accepte que, parmi un groupe de cinq élèves choisis démocratiquement, le nom de l un d entre eux soit pigé et il aura la responsabilité de choisir la couleur finale. Beige chameau! En pigeant une couleur au hasard. On reconnaît démocratiquement que la couleur sera choisie au hasard parmi les cinq cartes de couleur insérées dans une boîte. Rouge cupidon! En choisissant une caractéristique vestimentaire. On s entend ensemble sur le fait que la couleur finale sera choisie par le groupe d élèves qui porte des souliers de course de couleur. Écaille de tortue!

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.)

À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.) À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.) REMETTRE CE DOCUMENT AU SECRÉTARIAT DE L ÉCOLE OU NOUS LE FAIRE PARVENIR PAR COURRIEL

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

DISTRICT TROIS-RIVES. Voici les lignes directrices pour les évaluateurs de stage :

DISTRICT TROIS-RIVES. Voici les lignes directrices pour les évaluateurs de stage : DISTRICT L i g n e s d i r e c t r i c e s p o u r l e s s t a g e s d e m i s e e n a p p l i c a t i o n d e l a p é d a g o g i e d e b r a n c h e P o u r l e s é v a l u a t e u r s d e s t a g e

Plus en détail

Le stress : Comment le gérer étape par étape

Le stress : Comment le gérer étape par étape Le stress : Comment le gérer étape par étape Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 8.3 évaluer la relation qui existe entre la gestion

Plus en détail

DISTINGUER LE TRAVAIL RÉMUNÉRÉ DU TRAVAIL NON RÉMUNÉRÉ

DISTINGUER LE TRAVAIL RÉMUNÉRÉ DU TRAVAIL NON RÉMUNÉRÉ Activités éducatives pour les élèves de 8 à 9 ans DISTINGUER LE TRAVAIL RÉMUNÉRÉ DU TRAVAIL NON RÉMUNÉRÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 8 À 9 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Les élèves font la différence

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE

PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE Activités éducatives pour les 8 à 9 ans PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE VOTRE ENFANT APPREND À : PLANIFIER UN PROJET FAMILIAL EN COOPÉRATION S INITIER À LA NOTION DE BUDGET COMPRENDRE LES AVANTAGES DE L

Plus en détail

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom :

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom : 27. Projet d exposé Discours analytique : Des vampires aux Bermudes Français 20-2 Cahier de l élève Nom : Des vampires aux Bermudes DESCRIPTION DU PROJET Tu auras l occasion de faire un exposé où tu analyseras

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Guide d utilisation du portail

Guide d utilisation du portail Guide d utilisation du portail Accéder au portail Pour accéder au portail sécurisé de la CCAQ, www.ccaq.com, vous devez inscrire votre nom d usager ainsi que votre mot de passe. Si vous n êtes pas inscrit,

Plus en détail

Election du Conseil Municipal Enfants 2013

Election du Conseil Municipal Enfants 2013 Les élections du CME Faites par vous et pour vous, c est en 2013 Voici l explication! Moi aussi je veux choisir mes représentants! Election du Conseil Municipal Enfants 2013 Demandez le programme Page

Plus en détail

CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures

CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures ANIMATION / Statuts spécifiques S3-044 CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures La loi du 22/03/2012 de simplification du droit rappelle les obligations de respect, pour les

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION 1. Définition des termes Dans la présente charte, les termes suivants ont le sens que voici : «Charte» s entend de la charte du Comité, tel

Plus en détail

NOTICE TELESERVICES : Déléguer des services

NOTICE TELESERVICES : Déléguer des services NOTICE TELESERVICES : Déléguer des services Sommaire Sommaire... 1 Objet de la notice... 2 A qui s adresse cette notice?... 2 Pré-requis... 2 Les 3 différents niveaux de délégation en détails : qu est

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI Introduction L Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) s associe

Plus en détail

Carnet «B» Le transfert de la direction à un gestionnaire professionnel

Carnet «B» Le transfert de la direction à un gestionnaire professionnel Le transfert de la direction Quand l'entreprise demeure familiale Carnet «B» Le transfert de la direction à un gestionnaire professionnel Contexte du présent carnet Le PDG de la PME devra un jour laisser

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

La magie de la division

La magie de la division La magie de la division Résultats d apprentissage Description Matériel 7 e année, Le nombre, n 1 Déterminer et expliquer pourquoi un nombre est divisible par 2, 3, 4, 5, 6, 8, 9 ou 10 et expliquer pourquoi

Plus en détail

Conseil de la bibliothèque publique de Trillium. Politique du service de référence

Conseil de la bibliothèque publique de Trillium. Politique du service de référence EXEMPLE 1 POLITIQUE DU SERVICE DE RÉFÉRENCE Conseil de la bibliothèque publique de Trillium Politique du service de référence Mars 1994 Cet exemple de politique a été inclus dans ce Guide pour vous aider

Plus en détail

C.P.E. PREMIER PAS. Février 2012 Akokatcic pisimw De la marmotte CONCOURS DE COLORIAGE PAGE 11

C.P.E. PREMIER PAS. Février 2012 Akokatcic pisimw De la marmotte CONCOURS DE COLORIAGE PAGE 11 C.P.E. PREMIER PAS Février 2012 Akokatcic pisimw De la marmotte CONCOURS DE COLORIAGE PAGE 11 Psychoed-Flash Aider l enfant à se construire et à s humaniser! Être parent aujourd hui Quand on voit la popularité

Plus en détail

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION Des outils pour la réflexion INTRODUCTION Les politiques d austérité du gouvernement ont des effets importants sur les groupes et sur les gens avec qui nous travaillons.

Plus en détail

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème Sommaire du dossier Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 La convention de stage ----------------------------------- page

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 COMPRENDRE LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité».

Plus en détail

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons 1 Aujourd hui, j aimerais vous donner un aperçu de certains changements intéressants que nous avons décidé d apporter à notre façon

Plus en détail

Politique d approbation des mémoires internationaux

Politique d approbation des mémoires internationaux Contexte et objet Politique d approbation des mémoires internationaux Document 215033 Un «mémoire» est soit la réponse officielle de l Institut à un appel à commentaires, soit un ensemble de commentaires

Plus en détail

Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON)

Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON) Depuis une semaine les élèves de CM2 découvrent et participent au cercle de lecture dont voici quelques explications Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON) 1 Le principe : C est

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

AUTO-ÉVALUATION. Le moment du repas et des collations. Fiche pédagogique numéro 4. Nom de l éducatrice : Date :

AUTO-ÉVALUATION. Le moment du repas et des collations. Fiche pédagogique numéro 4. Nom de l éducatrice : Date : AUTO-ÉVALUATION Le moment du repas et des collations Nom de l éducatrice : Date : Fiche pédagogique numéro 4 OBJECTIFS de l outil d auto-évaluation: Permettre à l éducatrice de réactiver ses connaissances

Plus en détail

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez.

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez. Page 1 1 ère PARTIE Le téléphone sonne. Vous répondez. La voix au téléphone : Bonjour! Ici l institut de sondage FLOP. Avez-vous le temps de répondre à quelques questions? Vous : Comme ça? Par téléphone?

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

Educanet 2 (complément pour l administrateur d une institution)

Educanet 2 (complément pour l administrateur d une institution) Educanet 2 (complément pour l administrateur d une institution) http://www.educanet2.ch L administration d une institution Ce document s adresse à l administrateur d une institution educanet². C est un

Plus en détail

Je grandis, quel défi! Guide d'observations quotidiennes pour les enfants de 2 à 5 ans. Par : Nicole Dionne Anik Routhier Caroline Samson

Je grandis, quel défi! Guide d'observations quotidiennes pour les enfants de 2 à 5 ans. Par : Nicole Dionne Anik Routhier Caroline Samson Voici quelques pages de ce guide. Je grandis, quel défi! Guide d'observations quotidiennes pour les enfants de 2 à 5 ans Par : Nicole Dionne Anik Routhier Caroline Samson Les pages sont en couleurs, mais

Plus en détail

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF 1 OUTILS D ACCOMPAGNEMENT DU NOUVEAU PROGRAMME. «MODE D EMPLOI». Education Par la Technologie.

Plus en détail

Créer un Quizz avec Socrative

Créer un Quizz avec Socrative Créer un Quizz avec Socrative 1/ Se rendre sur le site de Socrative. http://www.socrative.com/ et créer un compte professeur 2/ Création de compte très rapide : 3/ Une fois le compte créé, on peut paramétrer

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE L objectif du micro-lycée Permettre à des jeunes qui ont interrompu leur scolarité au lycée de reprendre des études dans des conditions différentes et adaptées à leur situation en vue d obtenir le baccalauréat

Plus en détail

L utilisation et le contenu d un devis d événement

L utilisation et le contenu d un devis d événement Chapitre 4 Annexe B L utilisation et le contenu d un devis d événement Les formules de gestion pour la réalisation ont été discutées à l annexe 4A. Une de ces formules est le lancement, par le promoteur,

Plus en détail

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE?

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? De quoi avez-vous besoin? Former un groupe-école, c est facile. Pour ce faire, il vous faut : Des jeunes motivés, prêts à consacrer un peu de leur temps durant les récréations

Plus en détail

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement OBJECTIF GENERAL : savoir gérer son temps personnel, savoir s organiser. Pour atteindre cet objectif, 3 objectifs intermédiaires sont nécessaires

Plus en détail

LA RENTRÉE. De la base EDT à la base PRONOTE. L essentiel à savoir pour. Préparer les données pour PRONOTE. Créer une nouvelle base PRONOTE

LA RENTRÉE. De la base EDT à la base PRONOTE. L essentiel à savoir pour. Préparer les données pour PRONOTE. Créer une nouvelle base PRONOTE L essentiel à savoir pour LA RENTRÉE De la base EDT à la base PRONOTE Préparer les données pour PRONOTE 1. Affectez les élèves à leurs groupes manuellement ou automatiquement en fonction de leurs options

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Chapitre 0 : La gestion du temps Part I

Chapitre 0 : La gestion du temps Part I Chapitre 0 : La gestion du temps Part I I. Quelques citations "Plus on dispose de temps pour faire un travail, plus ce travail prend du temps". (Parkinson) "Quand il est urgent, il est déjà trop tard".

Plus en détail

Découverte de L accompagnement éducatif

Découverte de L accompagnement éducatif Découverte de L accompagnement éducatif Présentation du dispositif Qu est ce que l accompagnement éducatif? Initié par le ministère de l éducation nationale, l accompagnement éducatif est proposé gratuitement

Plus en détail

Ajouter une réunion. 2- Saisissez votre email et mot de passe et cliquez sur «Valider».

Ajouter une réunion. 2- Saisissez votre email et mot de passe et cliquez sur «Valider». Cette fiche d aide vous apprend à ajouter une nouvelle réunion au système iperfony. Le responsable d une réunion étant le pilote de la réunion (celui qui l anime), il est le seul à pouvoir la créer et

Plus en détail

sans colère ni culpabilité Par Aline Tardif

sans colère ni culpabilité Par Aline Tardif sans colère ni culpabilité Par Aline Tardif Accueil Choix d une IMAGE Ce que le mot «DISCIPLINE» évoque en vous? Être autoritaire vs avoir de l autorité Personne autoritaire (peur) Oppresse Écrase Diminue

Plus en détail

LA PENSÉE. À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1

LA PENSÉE. À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1 LA PENSÉE À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1 Il n y a rien de plus pratique qu une pensée saine. Peu importe les circonstances ou les buts, peu importe où vous vous trouvez ou les problèmes

Plus en détail

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES Services à l enfant et à la famille Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES Section : 542 Page : 1 SERVICES Révision : 1 er déc. 99 Sujet : SERVICES AUX REQUÉRANTS APPROUVÉS NORMES 542.1 Inscription

Plus en détail

Présentation du programme

Présentation du programme Présentation du programme L Institut Pacifique en quelques mots L Institut Pacifique est un organisme de bienfaisance voué au développement, à la mise en œuvre et à la promotion des savoir-faire en matière

Plus en détail

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE 1- Cohérence de l élaboration du projet Activité 1.6 VISÉES ET INTENTIONS ÉDUCATIVES DU COURS Connaissance de soi, de son potentiel et de ses modes d actualisation connaissance de ses talents, de ses qualités,

Plus en détail

Testez votre compréhension

Testez votre compréhension French Voices, Episode 11 Being a Primary School Teacher in Rural France Testez votre compréhension [06 min 37 sec] Part 1 Question 1: a. Avant, la profession d Elodie s appelait : b. Maintenant, elle

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LIVRET DE PRESENTATION I- PRESENTATION DU PARCOURS a. L esprit du parcours Le «Parcours Sophia» propose un itinéraire complet permettant à des personnes ayant peu de disponibilité d entrer dans l analyse

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail. Un apprentissage professionnel te permet d accéder directement à la vie professionnelle en sortant

Plus en détail

Rapport TD sur l âge de la retraite

Rapport TD sur l âge de la retraite Rapport TD sur l âge de la retraite Le 5 janvier 2012 Le renferme les résultats d un sondage réalisé auprès de 1 006 Canadiens, dont 234 Québécois, âgés de 25 à 64 ans qui ne sont pas retraités. Les résultats

Plus en détail

Le Capitaine de l Equipe

Le Capitaine de l Equipe Le Capitaine de l Equipe Le poste de capitaine de l équipe n est pas très compris par beaucoup d entraîneur. L étude suivante concerne surtout une équipe d adultes ou d adolescents. Notre champs d intervention

Plus en détail

ANALYSER LA PUBLICITÉ

ANALYSER LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans ANALYSER LA PUBLICITÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ L élève apprend à reconnaître une publicité et à

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL Introduction Ce questionnaire a pour objectif de permettre à l agent et à son hiérarchique direct de préparer en concertation la mise en œuvre du télétravail à

Plus en détail

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante La Création Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 1 re année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement religieux

Plus en détail

Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas)

Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas) Manuel Utilisateur Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas) Etablir votre diagramme de Gantt Estimer le coût des tâches www.albasim.ch 1 / 5 Affecter

Plus en détail

Les Scouts du district de l Outaouais

Les Scouts du district de l Outaouais Les Scouts du district de l Outaouais PROGRAMME DE NOMINATION ET D ENCADREMENT DES CHEFS DE GROUPE Introduction À travers ce programme, nous visons à mieux définir le rôle du chef de groupe pour le district

Plus en détail

STATUTS DE THE FRENCH-AMERICAN SCHOOL OF NEW YORK PARENT TEACHER ASSOCIATION (Association des parents d élèves et enseignants de FASNY)

STATUTS DE THE FRENCH-AMERICAN SCHOOL OF NEW YORK PARENT TEACHER ASSOCIATION (Association des parents d élèves et enseignants de FASNY) STATUTS DE THE FRENCH-AMERICAN SCHOOL OF NEW YORK PARENT TEACHER ASSOCIATION (Association des parents d élèves et enseignants de FASNY) ARTICLE I - DENOMINATION La dénomination de l ássociation est FASNY-PAT

Plus en détail

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN»

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» ATELIER 1 FORMATION-ACTION «ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» 20-10 -2014 Formatrice : Myriam GAYOT myriam.gayot@mg-rh.fr MGRH - «être Manager au quotidien» 1 20/10/2014 Objectifs de l atelier 1 Visualiser le

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2013 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise Page 2 1. Qui je suis? Tout d abord, si vous ne me connaissez pas encore, permettez-moi de me présenter. Après tout qu estce qui me donne l autorité pour vous parler? Quelles preuves avez-vous que je peux

Plus en détail

Établir. Des Liens. Guide des services de soutien à l intention des patients du. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés

Établir. Des Liens. Guide des services de soutien à l intention des patients du. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés Établir Des Liens Guide des services de soutien à l intention des patients du Réseau mélanome Canada Réseau mélanome Canada Soyez vigilants. Soyez bien informés Un diagnostic de mélanome peut être bouleversant.

Plus en détail

Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae

Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae 29 janvier 2013 p 1 Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre

Plus en détail

Le stress des cadeaux de Noël

Le stress des cadeaux de Noël Le stress des cadeaux de Noël La fête de Noël et les cadeaux ont toujours été une source de stress pour Elise jusqu à ce que Théo Peeters lors d une conférence nous explique ce qu une collègue avait mis

Plus en détail

Site Internet d inscriptions en ligne

Site Internet d inscriptions en ligne Site Internet d inscriptions en ligne 1 Veuillez aller sur notre site Internet au www.loisirsactifamille.com Sur la page d accueil, vous verrez des images défiler. À droite de ces images, vous avez plusieurs

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2012 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

[SECONDAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE DROIT DE VOTE : HISTORIQUE ET LIGNE DE TEMPS

[SECONDAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE DROIT DE VOTE : HISTORIQUE ET LIGNE DE TEMPS >> OBJECTIFS D APPRENTISSAGE DROIT DE VOTE : HISTORIQUE ET LIGNE Description : Au fil du présent module, l élève sera amené à découvrir l évolution du droit de vote au Canada. À l aide de scénarios, l

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Je découvre le diagramme de Venn

Je découvre le diagramme de Venn Activité 8 Je découvre le diagramme de Venn Au cours de cette activité, l élève découvre le diagramme de Venn et se familiarise avec lui. Pistes d observation L élève : reconnaît les éléments du diagramme

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

Le Conseil Municipal des jeunes vous présente le

Le Conseil Municipal des jeunes vous présente le Le Conseil Municipal des jeunes vous présente le Dossier de candidature 2016-2018 Fontenilles, le 11 février 2016 A l attention de tous les candidats au Conseil Municipal des Jeunes Cher Candidat, Tu as

Plus en détail

Travailler ensemble, solliciter plusieurs responsables des départements ( JA, Famille, GVC..)

Travailler ensemble, solliciter plusieurs responsables des départements ( JA, Famille, GVC..) Fédération du Nord de la France Département MAE FFN 2011 Projet avec les jeunes de 12 à 14 ans le WE du 14 et 15 janvier 2012 But de ces ateliers Apprendre à se connaître jeunes et adultes Travailler,

Plus en détail

SCENARIO n 4 : GROUPES DE TRAVAIL

SCENARIO n 4 : GROUPES DE TRAVAIL SCENARIO n 4 : GROUPES DE TRAVAIL Présentation Au cours de cette séquence, nous aborderons la création d un groupe de travail. Ce dernier peut être utilisé de multiples manières : il peut être associé

Plus en détail

JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1

JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1 JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1 Bienvenus dans le système d inscription à la JMJ de Cracovie 2016! Avant de commencer la procédure d inscription, nous vous invitons à lire

Plus en détail

Activité d apprentissage

Activité d apprentissage Activité d apprentissage Civisme et citoyenneté, 10e année, cours ouvert Des citoyens actifs dans la communauté scolaire : une campagne pour l économie d énergie Aperçu Dans cette activité d apprentissage,

Plus en détail

Du bilan de compétences au projet professionnel

Du bilan de compétences au projet professionnel Du bilan de compétences au projet professionnel Permettre de valoriser ses compétences disciplinaires et transversales et d établir un projet professionnel cohérent. Ce séminaire sera toujours placé en

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail

Questionnaire sur le profil de l investisseur

Questionnaire sur le profil de l investisseur Questionnaire sur le profil de l investisseur Toute bonne décision en matière de choix de placements dans votre portefeuille de placements d assurance vie universelle commence toujours par la détermination

Plus en détail

Pour un futur bachelier ES,les années lycée sont autant d étapes qui,

Pour un futur bachelier ES,les années lycée sont autant d étapes qui, Réussir ses années lycée Pour un futur bachelier ES,les années lycée sont autant d étapes qui, en matière d orientation, revêtent chacune leur importance. En tant qu année du passage vers l enseignement

Plus en détail

Foire aux questions Documents mentionnés dans la liste de vérification

Foire aux questions Documents mentionnés dans la liste de vérification Foire aux questions Documents mentionnés dans la liste de vérification Questions 1) Quelle longueur doit avoir la lettre d accompagnement et quel doit être son contenu? 2) Pouvez-vous m envoyer un exemple

Plus en détail

Classes virtuelles (Réunions Adobe connect)

Classes virtuelles (Réunions Adobe connect) Classes virtuelles (Réunions Adobe connect) Guide pratique du participant Classe virtuelle - Guide pratique du participant Page 1 Introduction Ce guide a pour vocation de vous aider à intégrer une classe

Plus en détail

Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué

Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué 1. Particularités touchant le personnel de soutien syndiqué et non syndiqué 2. Personnel de soutien temporaire 3. Solde

Plus en détail

Gestion des réunions dans Outlook 2007

Gestion des réunions dans Outlook 2007 Gestion des réunions dans Outlook 2007 Plusieurs détails entrent dans l élaboration d une réunion avec Outlook. Organiser la réunion est importante, certes, mais les «invités» de la réunion doivent également

Plus en détail

23 octobre 2011. Elections des Chambres fédérales Conseil national Conseil des Etats

23 octobre 2011. Elections des Chambres fédérales Conseil national Conseil des Etats 23 octobre 2011 Elections des Chambres fédérales Conseil national Conseil des Etats 100% Recyclingpapier Papier recyclé original 100% Carta riciclata originale 100% 15226439010360 A REMPLIR ET SIGNER OBLIGATOIREMENT

Plus en détail

Fiche n 20 : «Préparer mon projet d études»

Fiche n 20 : «Préparer mon projet d études» Fiche n 20 : «Préparer mon projet d études» Qu est-ce qu un projet? Un projet est une ébauche, une esquisse, il doit avoir un objectif. Le projet professionnel consiste d une part à réfléchir au métier

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

Conversion à un cycle de paie aux deux semaines pour les salariés foire aux questions

Conversion à un cycle de paie aux deux semaines pour les salariés foire aux questions Conversion à un cycle de paie aux deux semaines pour les salariés foire aux questions 1. Que signifie l introduction d un cycle de paie aux deux semaines? Cela signifie que dès le 1 er janvier 2014, vous

Plus en détail

Santé collective-ani Cabinets médicaux Des réponses à vos questions

Santé collective-ani Cabinets médicaux Des réponses à vos questions Santé collective-ani Cabinets médicaux Des réponses à vos questions - J ai une femme de ménage 5h par semaine y-a-t-elle droit? oui si vous êtes lié par un contrat de travail. En cas d employeurs multiples,

Plus en détail

Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi

Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi Filmen Ny i Sverige/Ny på Arbetsförmedlingen Franska A propos du film Bienvenue dans notre guide pour les détenteurs de carte de séjours en Suède

Plus en détail

Une appropriation renouvelée du plan d'intervention

Une appropriation renouvelée du plan d'intervention Une appropriation renouvelée du plan d'intervention COMITÉ CSEHDAA 28 octobre 2013 Plan de la présentation 1. Mot de bienvenue 2. Mythe ou réalité? 3. Les 4 phases du plan d intervention 4. Qui? Quand?

Plus en détail