Etude nationale sur l audition Résultats

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude nationale sur l audition Résultats"

Transcription

1 Etude nationale sur l audition Résultats 18 février 2013 Partenaires de l étude:

2 Contenu Résumé Introduction Objectif Méthodologie de l étude Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n a été porté jusqu ici et motifs de participation Résultats Bilan Perte auditive subjective et mesurée Satisfaction par rapport aux conseils et à l appareil auditif Effets positifs d une meilleure audition sur les différents domaines de la vie, grâce aux appareils auditifs Page 2

3 Résumé (1/3) Introduction Objectif: Identifier les effets d une meilleure audition sur le mental, le comportement social et l environnement des personnes équipées, grâce aux appareils auditifs. Méthodologie de l étude: Déroulement de l étude: PRE-questionnaire test auditif port des nouveaux appareils auditifs POST-questionnaire après un mois environ. Recrutement de personnes atteintes d un trouble auditif mais non équipées d un appareil auditif, par le biais des médias, des mailings directs et des centres spécialisés Amplifon. Particularité: Le POST-questionnaire s adresse à tous les participants, même ceux qui ont rendu leur appareil, et est distribué quelques temps après le premier ajustement des appareils. Conception, questionnaire et évaluation par Anovum (Zurich); distribution des questionnaires en allemand, en français et en italien et réalisation du test auditif par Amplifon Suisse, entre septembre 2012 et janvier Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n a été porté jusqu ici et motifs de participation Les participants ne portent encore aucun appareil auditif car: la perte auditive n est pas suffisamment grave, les appareils auditifs ne sont pas confortables et ne fonctionnent pas bien. La plupart de participants ont été attirés par l étude par le biais du mailing direct. Le motif principal de participation est le désir de mieux entendre. Page 3

4 Résumé (2/3) Résultats Perte auditive subjective et mesurée La plupart des participants présentent des troubles auditifs aux deux oreilles. Près d ¼ souffre également d acouphènes permanents. La perte auditive est évaluée selon une approche réaliste. Environ 15% des participants sousestiment leur trouble auditif et 18% le surestiment. La perte auditive a surtout dégradé la communication (75%) et la vie à domicile (conversations/ radio/ TV, etc.)(70%). Satisfaction par rapport aux conseils et à l appareil auditif Les appareils auditifs entraînent immédiatement une amélioration nette de l audition. 59% des participants sont satisfaits des appareils auditifs peu de temps après les avoir portés. Dans le cas où la perte auditive est sous-estimée, la satisfaction est accrue: 15% de ceux qui sous-estimaient leur trouble auditif sont satisfaits à 71%. Plus les appareils auditifs sont portés longtemps, plus les clients sont satisfaits: 72% de ceux qui portent leur appareil pendant plus de 8 heures par jour sont satisfaits. 97% des interrogés sont satisfaits des conseils d Amplifon. Les clients apprécient tout particulièrement la facilité du remplacement de la batterie, la discrétion des appareils ainsi que leur utilisation dans des conversations en face à face. Page 4

5 Résumé (3/3) Effets positifs d une meilleure audition sur les différents domaines de la vie, grâce aux appareils auditifs Bilan Après peu de temps seulement, la communication et la vie à domicile se sont améliorées pour la plupart des participants. 73% constatent rapidement une amélioration de leur capacité à communiquer. 45% constatent rapidement une amélioration de leur qualité de vie. 45% des personnes actives ressentent rapidement une amélioration de leur audition lors des séances et des conférences. 56% constatent rapidement une amélioration pendant leurs interactions avec des amis. Près de 60% constatent rapidement une amélioration lorsqu ils écoutent la télévision ou la radio. Les appareils auditifs entraînent immédiatement une amélioration nette de l audition et, par là-même, de la qualité de vie. Peu de temps après le port des appareils auditifs, un effet positif peut déjà être mesuré chez la majorité des participants: Meilleure communication moins besoin de faire répéter. Plus de plaisir à participer aux activités avec les amis restaurant, cinéma, théâtre, concerts. Meilleure qualité de vie à domicile: écouter la télévision et la radio. Ceci, bien que la plupart des participants aient affirmé avant le test que leur trouble auditif n était pas assez sévère pour porter un appareil auditif. Page 5

6 Objectifs Page 6

7 Objectifs Research Identifier les effets d une meilleure audition grâce aux appareils auditifs sur: le mental le comportement social l environnement des personnes équipées Page 7

8 Méthodologie de l étude Page 8

9 Déroulement de l étude Recrutement Port des appareils auditifs (env. 1 mois) PREquestionnaire et test auditif POSTquestionnaire Page 9

10 Différences par rapport aux autres études Sondage peu de temps après le premier ajustement des appareils Sondage de tous les participants même ceux qui ont rendu leur appareil Page 10

11 Données clés Période d étude: de septembre 2012 à janvier 2013 Régions linguistiques: D, F, I Nombre de participants évalués PRE (tous) n=1984 PRE et POST: n=1137 Conception, questionnaire et évaluation: Anovum (Zurich) Distribution des questionnaires et réalisation du test auditif: Amplifon Suisse Appareils auditifs mis à disposition par: Phonak Suisse Bonus de participation: CHF 50.- en espèces Page 11

12 Questionnaires PRE Questions concernant la participation POST Degré de la perte auditive selon les connaissances actuelles Degré de la perte auditive ressentie Satisfaction par rapport à l appareil porté Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n est encore porté Impact sur le bien-être et la communication Impact négatif de la perte auditive Impact à domicile Statistiques Impact sur les loisirs et le travail Page12

13 Moyens de recrutement Médias Annonce RP Partenariats avec médias Glückspost / L Illustré Spot TV Mailing direct à adresses (Amplifon et achetées) Publicité en ligne (bannières, publireportages) Service de renseignements téléphoniques Sites Internet: Communication aux points de vente Brochures mises à disposition chez ORL / Amplibus Page 13

14 Structure des échantillons: chez 57% des participants PRE, les données POST ont aussi été évaluées. La structure correspond. Participants PRE (tous) n=1984 Participants PRE et POST n=1137 Sexe: Masculin 61.3% 64.9% Féminin 38.7% 35.1% Age: ans 6.1% 5.3% ans 15.8% 15.6% ans 32.4% 33.6% ans 33.9% 34.4% ans 11.4% 10.8% 90 ans et plus 0.4% 0.3% Perte auditive subjective avant mesure: Légère 44.4% 44.3% Moyenne 48.7% 49.1% Sévère 6.1% 6.0% Très sévère 0.8% 0.6% Langue: Allemand 77.0% 80.6% Français 20.7% 17.0% Italien 2.3% 2.5% Page 14

15 Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n a été porté jusqu ici et motifs de participation Page 15

16 Raison principale pour laquelle aucun appareil auditif n a été porté jusqu ici: la perte auditive n est pas suffisamment grave, les aides auditives ne sont pas confortables et ne fonctionnent pas bien. Veuillez s'il vous plaît penser maintenant aux différentes raisons pour lesquelles vous n'avez porté jusqu'ici aucune aide auditive et indiquer, pour chacune des raisons proposées, la mesure dans laquelle elle est importante pour vous. Ma perte auditive n est/n était pas suffisamment grave 18% 14% 27% 28% 14% Les aides auditives ne sont pas confortables 30% 21% 19% 21% 10% Les aides auditives ne fonctionnent pas bien dans un environnement 31% 20% 20% 20% 9% Les aides auditives ne restituent pas une «audition normale» 37% 24% 16% 16% 7% Je n ai encore subi aucun test auditif 47% 15% 10% 18% J entends mal d une oreille seulement 49% 17% 14% 10% Mon oto-rhino-laryngologiste dit que je n en ai pas besoin 50% 16% 10% 16% 8% L'aspect d'une aide auditive est peu attrayant 43% 25% 14% 7% Ma famille/mes amis trouvent que je n en ai pas besoin 46% 25% 12% 6% Je ne veux pas /dois pas toujours tout comprendre 48% 23% 12% 10% 7% J ai testé des aides auditives, mais j ai fait de mauvaises expériences 63% 7% 10% 10% J'éprouve une certaine honte à porter une aide auditive, resp. je n'ai pas 54% 20% 8% 6% Je ne supporte aucune aide auditive 49% 27% 13% 7% 4% Mon médecin de famille dit que je n'en ai pas besoin 62% 19% 6% 10% 4% Un autre porteur d aide auditive pense que je n en ai pas besoin 64% 23% 6% 6% 2% Ce n est vraiment pas une raison Ce n est plutôt pas une raison C'est plutôt une raison C'est une raison C'est vraiment une raison n= PRE (tous) Page16

17 La plupart des participants ont été attirés par cette étude par le biais du mailing direct. Par qui ou par quoi votre attention a-t-elle été attirée sur cette étude? (plusieurs réponses possibles) Lettre d un magasin d aides auditives (Amplifon) Reportage dans un journal Attention attirée directement dans le magasin d aides auditives/par l acousticien en aides auditives Reportage dans un autre journal Par une tierce personne (famille, connaissance) Autre Reportage dans le magazine «Glückpost» / «L Illustré» Publicité à la TV Publicité en ligne sur Internet/moteur de recherche (par ex. Google) Site web d information Oto-rhino-laryngologiste/hôpital 10% 9% 8% 8% 7% 6% 6% 6% 6% 4% 5% 4% 3% 3% 3% 3% 1% 1% 36% 40% 29% 29% PRE (tous) n=1984 PRE et POST n=1137 n=1984 Page 17

18 Motif principal de participation: mieux entendre. Pourquoi participez-vous à cette étude? (Veuillez s il vous plaît cocher l affirmation qui s applique le mieux à vous) Autre; 3% Je m intéresse en général aux aides auditives, c est pourquoi je participe; 4% La participation m a été offerte au magasin d aides auditives. Auparavant, cette étude m était inconnue; 7% Je me suis décidé seul à participer, parce que j aimerais entreprendre quelque chose pour mieux entendre; 51% N =1650 PRE (tous) Un membre de ma famille ou une connaissance proche m a convaincu de participer; 10% Je désire savoir si j entendrai mieux avec ces aides auditives; 25% Type d inscription N 1885 PRE (tous) Appel au numéro gratuit ,7% Formulaire de contact sur le site Internet 24,4% Envoi d un coupon réponse tiré d une annonce ou d une lettre 26,7% Je me suis rendu directement au magasin d aides auditives 26,3% Page18

19 Perte auditive subjective et mesurée Participants PRE et POST n=1137 Résultats principaux: Lors du premier questionnaire (PRE), il a été demandé aux participants d évaluer de manière subjective leur perte auditive. Ensuite, leur capacité auditive a été mesurée et leurs premiers appareils auditifs ont été ajustés après avoir été portés pendant environ un mois. Ensuite, dans le cadre du second questionnaire (POST), il leur a été demandé d évaluer le degré de perte auditive selon l état actuel de leurs connaissances. Il est ressorti de cette étude que le degré de perte auditive des participants était, la plupart du temps, évalué de manière réaliste. Cependant, environ 15% sous-évaluent leur perte auditive. Ce sont précisément ces personnes qui ont été particulièrement satisfaites des appareils auditifs testés. Page 19

20 La plupart des participants présentent des troubles auditifs aux deux oreilles. Près d ¼ souffre également d acouphènes permanents. PRE: Eprouvez-vous des difficultés d audition dans une oreille ou dans les deux? PRE: Souffrez-vous d acouphènes (tintements/sifflements ou autres bruits) dans une ou dans les deux oreilles? Difficultés d audition Acouphènes 21% 22% Dans une oreille 57% Dans les deux oreilles Ne sait pas 50% 10% 16% 24% Oui, constamment dans une oreille Oui, constamment dans les deux oreilles Oui, par moments n=1112 (PRE et POST) n=1105 (PRE et POST) Non Page 20

21 Les pourcentages des différents degrés de perte auditive s entendent avant et après la consultation et le port de l appareil. PRE: Veuillez s il vous plaît décrire le degré de votre perte auditive. Il s agit ici de votre évaluation personnelle. POST: Veuillez s il vous plaît décrire le degré de votre perte auditive selon l état actuel de vos connaissances. 1% 1% 6% 5% 49% 46% Très sévère Sévère Moyenne Légère 44% 48% PRE: degré de la perte auditive POST: degré de la perte auditive n= 1061 / 1017 Page 21

22 Environ 15% sous-évaluent leur perte auditive. Perte auditive ressentie avant (PRE) et après la consultation (POST) ou après la période de port des appareils auditifs. Perte auditive sous-évaluée POST: degré de la perte auditive Légère Moyenne Sévère Très sévère PRE: degré de la perte auditive Légère Moyenne Sévère 14.6% 18.1% Perte auditive surévaluée Perte auditive PRE et POST similaire Très sévère 67.3% Perte auditive sous-évaluée n= 956 Page 22

23 Satisfaction par rapport aux conseils et à l appareil auditif Participants PRE et POST n=1137 Résultats principaux: La question suivante a été posée aux participants à deux reprises: Comment ont-ils vécu les situations auditives? Dans le premier questionnaire (PRE), il s agissait de commenter les situations vécues sans appareil auditif. Dans le second (POST), les participants devaient s exprimer sur la manière dont ils ont ressenti ces mêmes situations après avoir porté pendant environ un mois leurs premiers appareils auditifs. Il est ressorti de cette étude qu une amélioration nette et immédiate des capacités de communication et d audition avait été constatée chez les participants. Plus les appareils auditifs ont été portés longtemps pendant la journée, plus les participants ont été satisfaits de leurs appareils. Page 23

24 Les appareils auditifs entraînent immédiatement une amélioration nette de l audition. Sans aide auditive (AA) PRE: Veuillez s'il vous plaît penser maintenant aux expériences que vous vivez lorsque vous ne portez aucune aide auditive ou une autre aide auditive. Avec aide auditive (AA) POST: Veuillez s'il vous plaît indiquer, pour chacune des affirmations proposées, la mesure dans laquelle vous êtes d'accord avec elle lorsque vous portez la/les nouvelle(s) aide(s) auditive(s). Veuillez donc penser à vos expériences de ces dernières semaines. J ai de la peine à suivre une conversation lorsque deux ou plusieurs personnes parlent en même temps Sans AA: Avec une nouvelle AA 3% 9% 13% 12% 40% 58% 17% 18% 27% 3% J ai de la peine à comprendre les émissions de télévision. Sans AA: Avec une nouvelle AA 6% 13% 21% 17% 41% 52% 16% 19% 3% J ai de la peine à comprendre les conversations dans un environnement bruyant (par ex. dans une salle pleine de monde ou dans un restaurant) Sans AA: Avec une nouvelle AA 2% 3% 7% 7% 30% 52% 17% 37% 36% 10% J ai de la peine à comprendre l orateur dans les salles Sans AA: de grandes dimensions (par ex. lors de meetings ou Avec de une nouvelle AA services religieux) Des membres de ma famille et des amis m ont fait remarquer que j ai des problèmes d audition J ai de la peine à déterminer d où proviennent les bruits Sans aide auditive n= / avec aide auditive n= Sans AA: Avec une nouvelle AA Sans AA: Avec une nouvelle AA 4% 13% 13% 7% 23% 10% 17% 17% 30% 42% 26% 46% 58% 14% 26% 55% 20% 32% 28% 21% 22% 3% 13% 6% 7% 15% 1% Sans AA: 13% 37% 21% 25% 4% J ai de la peine à comprendre les conversations Avec une nouvelle AA 27% 45% 15% 12% 1% téléphoniques Pas du tout d accord Pas d accord Partiellement d accord D'accord Tout à fait d accord Page 24

25 59% des participants sont satisfaits des appareils auditifs testés, peu de temps après les avoir portés. 15% de ceux qui sous-estimaient jusqu à présent leur perte auditive sont satisfaits à 71%. Dans quelle mesure êtes-vous globalement satisfait de votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditives(s)?* Total n= % 9.8% 24.4% 18.1% 29.2% 11.2% Perte auditive PRE légère-moyenne: n= 969 5% 9% 26% 18% 29% Pas du tout satisfait Pas satisfait Assez peu satisfait Perte auditive PRE sévère-très sévère: n= 66 14% 20% 30% 12% Moyennement satisfait Assez satisfait Perte auditive surévaluée n=168 10% 12% 27% 18% 20% 10% Perte auditive PRE et POST similaire n=627 5% 10% 26% 17% 30% Perte auditive sous-évaluée n=138 3% 6% 20% 21% 35% 15% *Contrairement à d autres études de satisfaction, même les personnes qui ont rendu leur appareil après la période d essai ont été comptabilisées. Page25

26 Plus les appareils auditifs sont portés longtemps, plus les clients sont satisfaits. Durée du port répartie en trois groupes: Dans quelle mesure êtes-vous globalement satisfait de votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditives(s)? Jusqu à 4 heures par jour n=295 10% 14% 25% 19% 23% 6% Entre 4 et 8 heures par jour n=314 5% 35% 17% 25% 7% 8 heures et plus par jour n=457 3% 6% 17% 19% 36% 18% Pas du tout satisfait Pas satisfait Assez peu satisfait Moyennement satisfait Assez satisfait Satisfait Très satisfait Page26

27 97% sont satisfaits des conseils d Amplifon. Dans quelle mesure êtes-vous globalement satisfait de la qualité du conseil de l acousticien en aides auditives? Dans quelle mesure êtes-vous globalement satisfait de la qualité du conseil de l acousticien en aides auditives 3% 26% 68% Pas du tout satisfait Pas satisfait Assez peu satisfait Moyennement satisfait Assez satisfait Satisfait Très satisfait n=1118 Page 27

28 Les clients apprécient tout particulièrement la facilité du remplacement de la batterie, la discrétion des appareils et leur utilisation dans des conversations avec une seule personne. Veuillez s'il vous plaît indiquer la mesure dans laquelle vous êtes satisfait de votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditives(s) pour ce qui concerne La facilité de remplacement de la batterie 6% 42% 48% La visibilité par les autres personnes 5% 45% 36% La conversation avec une seule personne 3% 8% 16% 48% 24% Le confort au porter 3% 8% 17% 40% 21% Les conversations téléphoniques 2% 6% 13% 13% 48% 16% La télévision 4% 6% 15% 16% 43% 15% La discussion dans un grand groupe de 5% 8% 22% 21% 36% 6% La qualité naturelle du son 6% 23% 18% 33% 8% Pas du tout satisfait Pas satisfait Assez peu satisfait Moyennement satisfait Assez satisfait Satisfait Très satisfait n = Page 28

29 Effets positifs d une meilleure audition sur les différents domaines de la vie, grâce aux appareils auditifs Participants PRE et POST n=1137 Résultats principaux: Il a ensuite été demandé aux participants de préciser dans quels domaines leur vie avait changé depuis qu ils n entendaient plus très bien (PRE) et après avoir porté leurs premiers appareils auditifs pendant environ un mois (POST). Il est ressorti de cette étude que ce sont précisément les domaines de vie qui s étaient le plus dégradés en raison de la perte auditive (communication, conversations à la maison, radio/tv) qui ont pu être corrigés de manière optimale grâce à l usage d appareils auditifs. Par ailleurs, l analyse a démontré que la capacité de communication retrouvée avait un impact positif sur la qualité de vie en général. Page 29

30 Les participants affirment que la perte auditive a surtout dégradé la communication (75%) et la vie à domicile (conversations/ radio/ TV, etc.) (70%). Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous n entendez plus très bien? Communication n=1009 5% 70% 25% 1% A la maison (par ex. conversations, radio, TV) n=1098 4% 66% 23% 1% Vie professionnelle n=630 4% 42% 54% 0% Bien-être général n= 905 1% 30% 68% 1% Activités de loisirs n=971 1% 25% 73% 1% Ils ont énormément empiré Ils sont demeurés pareils Ils ont empiré Ils se sont améliorés Page 30

31 La plupart des participants ont constaté une amélioration de leur capacité à communiquer ainsi que de la vie à domicile, peu de temps après avoir porté les appareils. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? Communication, globalement n=600 0% 41% 46% 12% A la maison, globalement (par ex. conversations, radio, TV) n=852 1% 44% 44% Activités de loisirs, globalement n=749 2% 54% 36% 8% Vie professionnelle, globalement n=459 2% 59% 31% 8% Bien-être général, globalement n=946 3% 61% 28% 8% Ils ont empiré Ils se sont améliorés Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés Page 31

32 Amélioration de la communication: 73% constatent rapidement une amélioration de leur capacité à communiquer. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? Communication, globalement 41% 46% 12% Aptitude à communiquer efficacement dans différentes situations (par ex. moins de demandes de répétition dans une conversation) 26% 53% 20% Compréhension et complaisance dans les relations 60% 32% 8% Téléphoner 60% 29% 7% Ils ont empiré Ils se sont améliorés Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés n = Page 32

33 Amélioration du bien-être: 45% constatent rapidement une amélioration de leur qualité de vie. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? Bien-être général, globalement 3% 61% 28% 8% Qualité de vie 3% 52% 35% 10% Sentiment de sécurité 2% 61% 28% 9% Ambiance générale, humeur 2% 70% 21% 6% Sentiment d indépendance 2% 72% 19% 7% Amour-propre 3% 75% 17% 6% Sentiment de solitude 0% 81% 14% 5% Ils ont empiré Ils se sont améliorés n = Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés Page 33

34 Amélioration au travail: 45% des personnes actives ressentent rapidement une amélioration de leur audition lors des séances et des conférences. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? Vie professionnelle, globalement 2% 59% 31% 8% Participation à des séances, conférences téléphoniques 1% 55% 36% 9% Aptitudes à la réceptivité, à la concentration 2% 58% 32% 8% Participation à des groupes de travail 0% 67% 26% 7% Ils ont empiré Ils se sont améliorés Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés n = (personnes actives) Page 34

35 Amélioration des loisirs: 56% constatent rapidement une amélioration pendant leurs interactions avec des amis. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? Activités de loisirs, globalement 2% 54% 36% 8% Participation à des activités de groupes avec des amis 2% 42% 47% 9% Manifestations (cinéma, théâtre, concerts, etc.) 6% 39% 43% 12% Fréquentation de restaurants 6% 43% 43% 9% Loisirs variés sans éprouver d ennui 1% 74% 20% 5% Ils ont empiré Ils se sont améliorés Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés n = Page 35

36 Amélioration à domicile: Près de 60% constatent rapidement une amélioration lorsqu ils écoutent la télévision ou la radio. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? A la maison, globalement (par ex. conversations, radio, TV) 1% 44% 44% Télévision 2% 37% 47% 14% Ecouter la radio 2% 39% 46% 13% Partenariat 1% 59% 32% 8% Relations avec les enfants ou petits-enfants 1% 63% 30% 7% Ils ont empiré Ils se sont améliorés Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés n = Page 36

37 Bilan Page 37

38 Bilan de l étude sur l audition en Suisse Les appareils auditifs entraînent immédiatement une amélioration nette de l audition et, par là-même, de la qualité de vie. La plupart des participants ont ressenti un effet positif mesurable peu de temps après le port des appareils auditifs: Meilleure communication moins besoin de faire répéter. Plus de plaisir à participer aux activités avec des amis restaurant, cinéma, théâtre, concerts. Meilleure qualité de vie à domicile: écouter la télévision et radio. Ceci, bien que la plupart des participants aient affirmé avant le test que leur trouble auditif n était pas assez sévère pour porter un appareil auditif. Page 38

39 Merci! Page 39

Baromètre AUDIO 2000 / Senior Strategic AUDITION @45plus 2014

Baromètre AUDIO 2000 / Senior Strategic AUDITION @45plus 2014 1 Baromètre AUDIO 2000 / Senior Strategic AUDITION @45plus 2014 Senior Strategic AUDIO 2000 AUDIO 2000 Enseigne d audioprothèse créée en 1999, membre du Groupe Optic 2ooo 274 magasins en France au 1 er

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT Automne 2015 ENCARTS PUBLICITAIRES L étude confirme le fort impact publicitaire. AU FINAL, 90% DES UTILISATEURS ACHÈTENT Les encarts publicitaires dans les journaux et

Plus en détail

Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey

Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey Chers clients du PCHC, Nous aimerions que vous nous aidiez à évaluer nos services et nos programmes. Nous voulons savoir ce que vous pensez

Plus en détail

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Dans le cadre du baromètre social institutionnel, vous avez la possibilité de poser quelques questions spécifiques à votre organisme et à

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

Fête des voisins et vos voisins de bureau?

Fête des voisins et vos voisins de bureau? Fête des voisins et vos voisins de bureau? Les résultats de l étude Contact : Laurent Bernelas Mai 2014 OpinionWay 15, place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 89 87 Note méthodologique ü ü

Plus en détail

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Rapport Sommaire Présentation de l'étude Satisfaction globale La réalisation des DADS salaires Les contacts avec la CARSAT, CGSS ou CNAV

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse

Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse Table des matières 1. Principaux résultats de l étude 2. Description de l étude 3. Résultats de l étude

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Inscription pour la rentrée de septembre 20.. Photo Je m inscris pour la formation ordinaire, à plein temps, en 3 ans Je suis intéressé-e par une

Plus en détail

Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes

Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes 575BZ03, Juillet 2006 Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes SPF Intérieur, Direction générale Politique de

Plus en détail

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT Résultats du questionnaire «collégiens» La première phase de la concertation citoyenne Condorcet Diderot organisée par le Conseil Général porte

Plus en détail

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013 DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013 MÉTHODE D ENQUÊTE Interrogation des propriétaires de médias au moyen de questionnaires structurés Objet de la mesure: Client's nets (rabais y compris)

Plus en détail

Questionnaire pour visiteurs (Par personne, chef de famille, chef de groupe)

Questionnaire pour visiteurs (Par personne, chef de famille, chef de groupe) Questionnaire pour visiteurs (Par personne, chef de famille, chef de groupe) Première partie : estimation économique 1. Genre Date: / / Masculin (s) Féminin(s)...... Prière d indiquer le nombre de personnes

Plus en détail

Nombre d employés. Création officielle. Nouveau site internet. Return Path Licence. Inscription du domaine MoneyMiljonair.nl.

Nombre d employés. Création officielle. Nouveau site internet. Return Path Licence. Inscription du domaine MoneyMiljonair.nl. Brochure France Qassa... Création officielle Nouveau site internet Return Path Licence Inscription du domaine MoneyMiljonair.nl Nouveaux locaux Nouveaux locaux 2005 2007 2000 2006 2008 FL Nombre d employés

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire Résultats de l enquête Ifop/Wincor sur les relations des Français à leur agence bancaire Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire -

Plus en détail

Réussir ses ventes et sa notoriété avec l unique solution de prospection commerciale, la plus sûre, la plus efficace et surtout la plus transparente

Réussir ses ventes et sa notoriété avec l unique solution de prospection commerciale, la plus sûre, la plus efficace et surtout la plus transparente Réussir ses ventes et sa notoriété avec l unique solution de prospection commerciale, la plus sûre, la plus efficace et surtout la plus transparente A cause de la vulgarisation de l emailing dans la culture

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple

Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple Merci de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, il s'agit seulement de s'exprimer au plus près

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants?

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants? Santé et relations humaines au Sommes-nous prêts à être plus performants? Principaux enseignements de l enquête Mesure Management Santé chez les entrepreneurs de CroissancePlus Les traits d'identité constitutifs

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

Radioscopie des assistantes : l évolution du métier, l impact des nouvelles technologies et les relations avec la génération Y

Radioscopie des assistantes : l évolution du métier, l impact des nouvelles technologies et les relations avec la génération Y Les enquêtes de l Observatoire Cegos Radioscopie des assistantes : l évolution du métier, l impact des nouvelles technologies et les relations avec la génération Y Méthodologie de l enquête 2 L Observatoire

Plus en détail

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Un sondage Anacej / Ifop L Anacej a lancé en novembre 2011 la campagne 2012, je vote pour inciter les jeunes à vérifier leur inscription

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012

Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012 Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012 Méthodologie et déroulement Afin de faire évoluer et d améliorer la qualité de ses services, La société ABC Portage a mis en place une enquête de satisfaction

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

Comment générer des revenus en Affiliation

Comment générer des revenus en Affiliation Comment générer des revenus en Affiliation Apprenez comment vous créer un système pour faire de l argent sur Internet Version 6 Programme Affiliation Entreprise Nexika Inc www.marketing-affiliation.com

Plus en détail

Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables

Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables Sommaire Etude tendancielle de la SaarLB 1. Principales données du sondage 2. Évaluation générale des énergies renouvelables : opportunités

Plus en détail

Enquête auprès des personnes favorables au don d organes

Enquête auprès des personnes favorables au don d organes Enquête auprès des personnes favorables au don d organes Cécile BAZIN - Jacques MALET Centre d étude et de recherche sur la Philanthropie Objectifs de l enquête L enquête s adresse exclusivement aux personnes

Plus en détail

Formation PME Etude de marché

Formation PME Etude de marché Formation PME Etude de marché Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les business-tools, aller sous www.banquecoop.ch/business L étude de marché ou étude marketing

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Introduction Contexte Le MEDEF suit avec une grande attention la

Plus en détail

To buzz or not to buzz?

To buzz or not to buzz? Georges CHÉTOCHINE To buzz or not to buzz? Comment lancer une campagne de buzz marketing Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53812-0 CHAPITRE 5 Recruter, former, animer les évangélistes Les vecteurs

Plus en détail

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/ Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français http://www.myexpat.fr/ Sommaire My Expat... Résumé de l étude... Qui sont les Français de l étranger?... Où les Français partent-ils

Plus en détail

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi».

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi». Témoignages d Anne-Laure Mausner, Sophrologue Thème : Préparation pour un entretien d embauche (Les prénoms ont été modifiés pour respecter l anonymat) Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction Années universitaires : 2006-2007 Introduction I- Présentation générale du métier Polyvalence du métier Qualités requises Avantages et inconvénients Féminisation du métier II- Comparaison secteur privé

Plus en détail

Partie 1 : Caractérisation générale de l entrepreneur et de son entreprise

Partie 1 : Caractérisation générale de l entrepreneur et de son entreprise Commune : Nom de l enquêteur : Nom de l entreprise : Date : Secteur d activité : Dans le cadre d une convention Région wallonne, nous avons été chargés d identifier des pistes d intervention concrètes

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Comment va la vie en France?

Comment va la vie en France? Comment va la vie en France? L Initiative du vivre mieux, lancée en 2011, se concentre sur les aspects de la vie qui importent aux gens et qui ont un impact sur leur qualité de vie. L Initiative comprend

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA Contacts Pôle Opinion Corporate Laurence Bedeau Directrice du Pôle (laurence.bedeau@csa.eu) Baptiste Foulquier Chargé

Plus en détail

À VOS OREILLES! PRÊT À PORTER UNE PROTHÈSE AUDITIVE?

À VOS OREILLES! PRÊT À PORTER UNE PROTHÈSE AUDITIVE? À VOS OREILLES! PRÊT À PORTER UNE PROTHÈSE AUDITIVE? Guide destiné au nouvel utilisateur Pour vous, pour la vie Trois professionnels de la santé travaillent en complémentarité pour vous aider à mieux entendre

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Enquête sur le Bien-être au Travail

Enquête sur le Bien-être au Travail Enquête sur le Bien-être au Travail Résultats de l étude Comundi Janvier 2010 Et RDV sur www.etre-bien-au-travail.fr Objectif et mode opératoire de l étude Objectif : Constituer un baromètre du bien-être

Plus en détail

Comment vas-tu? Quand tu réponds, essaie de penser à la semaine dernière, c est à dire aux sept derniers jours.

Comment vas-tu? Quand tu réponds, essaie de penser à la semaine dernière, c est à dire aux sept derniers jours. Les ID Comment vas-tu? Questionnaire pour les enfants Bonjour! Ce questionnaire est composé de plusieurs parties. Tes réponses nous sont nécessaires pour mieux comprendre ce qui, à ton avis, est important

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES 1 QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES (6-20ans) en situation de handicap moteur et/ou sensoriel en Lorraine. Ce questionnaire est réalisé par le Comité Régional Handisport de Lorraine. Il

Plus en détail

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Frédéric Micheau, Directeur des études d opinion - OpinionWay Hervé Grelet, General Manager Retail Wincor Nixdorf France Nicolas Pelle

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication Annonce presse, spot télé, affichage Évalue ensemble de la campagne I) Définitions Pré-tests : ce sont des études qualitatives portant sur des projets et soumises à un public limité représentatif de la

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Caisse de compensation PROMEA Ifangstrasse 8, case postale, 8952 Schlieren Tél. 044 738 53 53, 044 738 53 73 info@promea.ch, www.promea.ch Obligation de cotiser à l'avs Affiliation comme personne sans

Plus en détail

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif?

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif? Le trouble de traitement auditif _TTA Entendre n est pas comprendre. Détecter les sons représente la première étape d une série de mécanismes auditifs qui sont essentiels pour la compréhension de la parole

Plus en détail

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP Notre mission : «Être un chef de file dans la recherche sur le remède de la sclérose

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION. l Institut des juristes d entreprise

FORMULAIRE D INSCRIPTION. l Institut des juristes d entreprise FORMULAIRE D INSCRIPTION à renvoyer à l IJE, rue des Sols 8, 1000 Bruxelles Par la présente, je souhaite poser ma candidature comme membre de l Institut des juristes d entreprise MERCI D ECRIRE EN LETTRES

Plus en détail

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Baromètre ANAé de la communication événementielle OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Méthodologie Le baromètre a été réalisé en utilisant la méthodologie suivante

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE SECTEUR DISTRIBUTION SPÉCIALISÉE BRICOLAGE & JARDINAGE

FICHE SYNTHÉTIQUE SECTEUR DISTRIBUTION SPÉCIALISÉE BRICOLAGE & JARDINAGE FICHE SYNTHÉTIQUE SECTEUR DISTRIBUTION SPÉCIALISÉE BRICOLAGE & JARDINAGE Quels sont les Points de Contacts les plus influents? Marketing Juillet 2012 1 CATÉGORIE : ETUDE SECTORIELLE FAMILLE : Points de

Plus en détail

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick SONDAGE SUR L ATTITUDE DES PARENTS ENVERS L ÉDUCATION EN MATIÈRE DE SANTÉ SEXUELLE Nota : Vous pouvez transmettre ce sondage de

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012 Next Level 2 L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS avec 18 Octobre 2012 Un marché qui quadruple en 10 ans CA en M 45 000 40 000 35 000 30 000 25 000 20 000 Consoles

Plus en détail

Prenez le temps de réfléchir et de répondre avec le plus grand soin à la totalité des questions. Evitez de laisser des questions sans réponse.

Prenez le temps de réfléchir et de répondre avec le plus grand soin à la totalité des questions. Evitez de laisser des questions sans réponse. Le questionnaire, qui vous est présenté, a été élaboré afin de réaliser une enquête sur la situation des enfants malades et/ou en situation de handicap. Vos réponses seront protégées par le secret professionnel

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée

Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée L objectif est de repérer des personnes âgées à risque de perte d autonomie. Certains indices observables sont énumérés ici. Un seul critère n est

Plus en détail

Roger pour la maison et la vie sociale. Combler le manque de compréhension

Roger pour la maison et la vie sociale. Combler le manque de compréhension Roger pour la maison et la vie sociale Combler le manque de compréhension Profiter pleinement des moments qui comptent le plus La technologie moderne des aides auditives permet aux utilisateurs d entendre

Plus en détail

Les Français et la publicité sur Internet

Les Français et la publicité sur Internet Les Français et la publicité sur Internet Juin 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Adyoulike Echantillon : Echantillon de 1010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Produits laitiers de ferme

Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme CRIOC, novembre 2008 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Consommation de produits laitiers de ferme 4. Perception des produits laitiers de ferme

Plus en détail

La question RH du mois «Les salariés français, la charge et l addiction au travail»

La question RH du mois «Les salariés français, la charge et l addiction au travail» La question RH du mois «Les salariés français, la charge et l addiction au travail» Juillet 2015 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE. Sedex Member Ethical Trading Audit (SMETA)

FORMULAIRE DE DEMANDE. Sedex Member Ethical Trading Audit (SMETA) FORMULAIRE DE DEMANDE Sedex Member Ethical Trading Audit (SMETA) NOM DE L ENTREPRISE CANDIDATE ET STATUT JURIDIQUE (Merci d utiliser le nom complet de l entreprise avec par ex. Ltd., Inc., SAC, SA, SARL,

Plus en détail

Baromètre de l innovation Janvier 2015

Baromètre de l innovation Janvier 2015 Baromètre de l innovation Janvier 2015 Les pratiques culturelles des français et leurs usage s numériques Un baromètre BVA Syntec numérique Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Private Security Association (PSA)

Private Security Association (PSA) Private Security Association (PSA) vzw - asbl De partner van de interne bewakingsdiensten Le partenaire des services internes de gardiennage TABLE RONDE GARDIENNAGE juin 2011 La vision de PSA en matière

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Nom : # Dossier : Date : QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Dans le questionnaire suivant, nous nous intéressons à votre propre vision de votre condition actuelle,

Plus en détail

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL Introduction 6 juillet 2012 Introduction Toutes les informations contenues dans ce rapport sont confidentielles et uniquement destinées à la personne ayant rempli le questionnaire.

Plus en détail

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES Analyse et synthèse des résultats Etude organisée par le service Etudes du CIFODECOM 1. INTRODUCTION 2. OBJETIF DE L ETUDE

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public 5R000-040048/001/CY Présenté à : L Agence de la consommation en matière financière du Canada 24 mars 2005 Table

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants Premiers résultats Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Objectifs de l enqul enquête Mieux identifier la souffrance psychique

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Avis d Appel d Offres Ouvert : Campagne Publicitaire pour l American English Language Program

Avis d Appel d Offres Ouvert : Campagne Publicitaire pour l American English Language Program Introduction : l Ambassade des Etats Unis au Niger est heureuse d annoncer l ouverture d un appel d offres ouvert pour une campagne publicitaire pour son programme d anglais qui vient juste d être transféré

Plus en détail

COMMENT FAIRE POUR Mettre en œuvre le questionnaire de MY WORLD sur les téléphones

COMMENT FAIRE POUR Mettre en œuvre le questionnaire de MY WORLD sur les téléphones COMMENT FAIRE POUR Mettre en œuvre le questionnaire de MY WORLD sur les téléphones L enquête sur My World est disponible à travers trois canaux principaux: en ligne sur www.myworld2015.org hors ligne sous

Plus en détail

Les pratiques culturelles en Suisse Enquête 2008. Musique

Les pratiques culturelles en Suisse Enquête 2008. Musique Les pratiques culturelles en Suisse Enquête 2008 Musique Neuchâtel, 2009 Les pratiques culturelles relatives à la musique Introduction «Sans la musique, la vie serait une erreur.» (F. Nietzsche) La musique

Plus en détail