Etude nationale sur l audition Résultats

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude nationale sur l audition Résultats"

Transcription

1 Etude nationale sur l audition Résultats 18 février 2013 Partenaires de l étude:

2 Contenu Résumé Introduction Objectif Méthodologie de l étude Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n a été porté jusqu ici et motifs de participation Résultats Bilan Perte auditive subjective et mesurée Satisfaction par rapport aux conseils et à l appareil auditif Effets positifs d une meilleure audition sur les différents domaines de la vie, grâce aux appareils auditifs Page 2

3 Résumé (1/3) Introduction Objectif: Identifier les effets d une meilleure audition sur le mental, le comportement social et l environnement des personnes équipées, grâce aux appareils auditifs. Méthodologie de l étude: Déroulement de l étude: PRE-questionnaire test auditif port des nouveaux appareils auditifs POST-questionnaire après un mois environ. Recrutement de personnes atteintes d un trouble auditif mais non équipées d un appareil auditif, par le biais des médias, des mailings directs et des centres spécialisés Amplifon. Particularité: Le POST-questionnaire s adresse à tous les participants, même ceux qui ont rendu leur appareil, et est distribué quelques temps après le premier ajustement des appareils. Conception, questionnaire et évaluation par Anovum (Zurich); distribution des questionnaires en allemand, en français et en italien et réalisation du test auditif par Amplifon Suisse, entre septembre 2012 et janvier Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n a été porté jusqu ici et motifs de participation Les participants ne portent encore aucun appareil auditif car: la perte auditive n est pas suffisamment grave, les appareils auditifs ne sont pas confortables et ne fonctionnent pas bien. La plupart de participants ont été attirés par l étude par le biais du mailing direct. Le motif principal de participation est le désir de mieux entendre. Page 3

4 Résumé (2/3) Résultats Perte auditive subjective et mesurée La plupart des participants présentent des troubles auditifs aux deux oreilles. Près d ¼ souffre également d acouphènes permanents. La perte auditive est évaluée selon une approche réaliste. Environ 15% des participants sousestiment leur trouble auditif et 18% le surestiment. La perte auditive a surtout dégradé la communication (75%) et la vie à domicile (conversations/ radio/ TV, etc.)(70%). Satisfaction par rapport aux conseils et à l appareil auditif Les appareils auditifs entraînent immédiatement une amélioration nette de l audition. 59% des participants sont satisfaits des appareils auditifs peu de temps après les avoir portés. Dans le cas où la perte auditive est sous-estimée, la satisfaction est accrue: 15% de ceux qui sous-estimaient leur trouble auditif sont satisfaits à 71%. Plus les appareils auditifs sont portés longtemps, plus les clients sont satisfaits: 72% de ceux qui portent leur appareil pendant plus de 8 heures par jour sont satisfaits. 97% des interrogés sont satisfaits des conseils d Amplifon. Les clients apprécient tout particulièrement la facilité du remplacement de la batterie, la discrétion des appareils ainsi que leur utilisation dans des conversations en face à face. Page 4

5 Résumé (3/3) Effets positifs d une meilleure audition sur les différents domaines de la vie, grâce aux appareils auditifs Bilan Après peu de temps seulement, la communication et la vie à domicile se sont améliorées pour la plupart des participants. 73% constatent rapidement une amélioration de leur capacité à communiquer. 45% constatent rapidement une amélioration de leur qualité de vie. 45% des personnes actives ressentent rapidement une amélioration de leur audition lors des séances et des conférences. 56% constatent rapidement une amélioration pendant leurs interactions avec des amis. Près de 60% constatent rapidement une amélioration lorsqu ils écoutent la télévision ou la radio. Les appareils auditifs entraînent immédiatement une amélioration nette de l audition et, par là-même, de la qualité de vie. Peu de temps après le port des appareils auditifs, un effet positif peut déjà être mesuré chez la majorité des participants: Meilleure communication moins besoin de faire répéter. Plus de plaisir à participer aux activités avec les amis restaurant, cinéma, théâtre, concerts. Meilleure qualité de vie à domicile: écouter la télévision et la radio. Ceci, bien que la plupart des participants aient affirmé avant le test que leur trouble auditif n était pas assez sévère pour porter un appareil auditif. Page 5

6 Objectifs Page 6

7 Objectifs Research Identifier les effets d une meilleure audition grâce aux appareils auditifs sur: le mental le comportement social l environnement des personnes équipées Page 7

8 Méthodologie de l étude Page 8

9 Déroulement de l étude Recrutement Port des appareils auditifs (env. 1 mois) PREquestionnaire et test auditif POSTquestionnaire Page 9

10 Différences par rapport aux autres études Sondage peu de temps après le premier ajustement des appareils Sondage de tous les participants même ceux qui ont rendu leur appareil Page 10

11 Données clés Période d étude: de septembre 2012 à janvier 2013 Régions linguistiques: D, F, I Nombre de participants évalués PRE (tous) n=1984 PRE et POST: n=1137 Conception, questionnaire et évaluation: Anovum (Zurich) Distribution des questionnaires et réalisation du test auditif: Amplifon Suisse Appareils auditifs mis à disposition par: Phonak Suisse Bonus de participation: CHF 50.- en espèces Page 11

12 Questionnaires PRE Questions concernant la participation POST Degré de la perte auditive selon les connaissances actuelles Degré de la perte auditive ressentie Satisfaction par rapport à l appareil porté Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n est encore porté Impact sur le bien-être et la communication Impact négatif de la perte auditive Impact à domicile Statistiques Impact sur les loisirs et le travail Page12

13 Moyens de recrutement Médias Annonce RP Partenariats avec médias Glückspost / L Illustré Spot TV Mailing direct à adresses (Amplifon et achetées) Publicité en ligne (bannières, publireportages) Service de renseignements téléphoniques Sites Internet: Communication aux points de vente Brochures mises à disposition chez ORL / Amplibus Page 13

14 Structure des échantillons: chez 57% des participants PRE, les données POST ont aussi été évaluées. La structure correspond. Participants PRE (tous) n=1984 Participants PRE et POST n=1137 Sexe: Masculin 61.3% 64.9% Féminin 38.7% 35.1% Age: ans 6.1% 5.3% ans 15.8% 15.6% ans 32.4% 33.6% ans 33.9% 34.4% ans 11.4% 10.8% 90 ans et plus 0.4% 0.3% Perte auditive subjective avant mesure: Légère 44.4% 44.3% Moyenne 48.7% 49.1% Sévère 6.1% 6.0% Très sévère 0.8% 0.6% Langue: Allemand 77.0% 80.6% Français 20.7% 17.0% Italien 2.3% 2.5% Page 14

15 Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n a été porté jusqu ici et motifs de participation Page 15

16 Raison principale pour laquelle aucun appareil auditif n a été porté jusqu ici: la perte auditive n est pas suffisamment grave, les aides auditives ne sont pas confortables et ne fonctionnent pas bien. Veuillez s'il vous plaît penser maintenant aux différentes raisons pour lesquelles vous n'avez porté jusqu'ici aucune aide auditive et indiquer, pour chacune des raisons proposées, la mesure dans laquelle elle est importante pour vous. Ma perte auditive n est/n était pas suffisamment grave 18% 14% 27% 28% 14% Les aides auditives ne sont pas confortables 30% 21% 19% 21% 10% Les aides auditives ne fonctionnent pas bien dans un environnement 31% 20% 20% 20% 9% Les aides auditives ne restituent pas une «audition normale» 37% 24% 16% 16% 7% Je n ai encore subi aucun test auditif 47% 15% 10% 18% J entends mal d une oreille seulement 49% 17% 14% 10% Mon oto-rhino-laryngologiste dit que je n en ai pas besoin 50% 16% 10% 16% 8% L'aspect d'une aide auditive est peu attrayant 43% 25% 14% 7% Ma famille/mes amis trouvent que je n en ai pas besoin 46% 25% 12% 6% Je ne veux pas /dois pas toujours tout comprendre 48% 23% 12% 10% 7% J ai testé des aides auditives, mais j ai fait de mauvaises expériences 63% 7% 10% 10% J'éprouve une certaine honte à porter une aide auditive, resp. je n'ai pas 54% 20% 8% 6% Je ne supporte aucune aide auditive 49% 27% 13% 7% 4% Mon médecin de famille dit que je n'en ai pas besoin 62% 19% 6% 10% 4% Un autre porteur d aide auditive pense que je n en ai pas besoin 64% 23% 6% 6% 2% Ce n est vraiment pas une raison Ce n est plutôt pas une raison C'est plutôt une raison C'est une raison C'est vraiment une raison n= PRE (tous) Page16

17 La plupart des participants ont été attirés par cette étude par le biais du mailing direct. Par qui ou par quoi votre attention a-t-elle été attirée sur cette étude? (plusieurs réponses possibles) Lettre d un magasin d aides auditives (Amplifon) Reportage dans un journal Attention attirée directement dans le magasin d aides auditives/par l acousticien en aides auditives Reportage dans un autre journal Par une tierce personne (famille, connaissance) Autre Reportage dans le magazine «Glückpost» / «L Illustré» Publicité à la TV Publicité en ligne sur Internet/moteur de recherche (par ex. Google) Site web d information Oto-rhino-laryngologiste/hôpital 10% 9% 8% 8% 7% 6% 6% 6% 6% 4% 5% 4% 3% 3% 3% 3% 1% 1% 36% 40% 29% 29% PRE (tous) n=1984 PRE et POST n=1137 n=1984 Page 17

18 Motif principal de participation: mieux entendre. Pourquoi participez-vous à cette étude? (Veuillez s il vous plaît cocher l affirmation qui s applique le mieux à vous) Autre; 3% Je m intéresse en général aux aides auditives, c est pourquoi je participe; 4% La participation m a été offerte au magasin d aides auditives. Auparavant, cette étude m était inconnue; 7% Je me suis décidé seul à participer, parce que j aimerais entreprendre quelque chose pour mieux entendre; 51% N =1650 PRE (tous) Un membre de ma famille ou une connaissance proche m a convaincu de participer; 10% Je désire savoir si j entendrai mieux avec ces aides auditives; 25% Type d inscription N 1885 PRE (tous) Appel au numéro gratuit ,7% Formulaire de contact sur le site Internet 24,4% Envoi d un coupon réponse tiré d une annonce ou d une lettre 26,7% Je me suis rendu directement au magasin d aides auditives 26,3% Page18

19 Perte auditive subjective et mesurée Participants PRE et POST n=1137 Résultats principaux: Lors du premier questionnaire (PRE), il a été demandé aux participants d évaluer de manière subjective leur perte auditive. Ensuite, leur capacité auditive a été mesurée et leurs premiers appareils auditifs ont été ajustés après avoir été portés pendant environ un mois. Ensuite, dans le cadre du second questionnaire (POST), il leur a été demandé d évaluer le degré de perte auditive selon l état actuel de leurs connaissances. Il est ressorti de cette étude que le degré de perte auditive des participants était, la plupart du temps, évalué de manière réaliste. Cependant, environ 15% sous-évaluent leur perte auditive. Ce sont précisément ces personnes qui ont été particulièrement satisfaites des appareils auditifs testés. Page 19

20 La plupart des participants présentent des troubles auditifs aux deux oreilles. Près d ¼ souffre également d acouphènes permanents. PRE: Eprouvez-vous des difficultés d audition dans une oreille ou dans les deux? PRE: Souffrez-vous d acouphènes (tintements/sifflements ou autres bruits) dans une ou dans les deux oreilles? Difficultés d audition Acouphènes 21% 22% Dans une oreille 57% Dans les deux oreilles Ne sait pas 50% 10% 16% 24% Oui, constamment dans une oreille Oui, constamment dans les deux oreilles Oui, par moments n=1112 (PRE et POST) n=1105 (PRE et POST) Non Page 20

21 Les pourcentages des différents degrés de perte auditive s entendent avant et après la consultation et le port de l appareil. PRE: Veuillez s il vous plaît décrire le degré de votre perte auditive. Il s agit ici de votre évaluation personnelle. POST: Veuillez s il vous plaît décrire le degré de votre perte auditive selon l état actuel de vos connaissances. 1% 1% 6% 5% 49% 46% Très sévère Sévère Moyenne Légère 44% 48% PRE: degré de la perte auditive POST: degré de la perte auditive n= 1061 / 1017 Page 21

22 Environ 15% sous-évaluent leur perte auditive. Perte auditive ressentie avant (PRE) et après la consultation (POST) ou après la période de port des appareils auditifs. Perte auditive sous-évaluée POST: degré de la perte auditive Légère Moyenne Sévère Très sévère PRE: degré de la perte auditive Légère Moyenne Sévère 14.6% 18.1% Perte auditive surévaluée Perte auditive PRE et POST similaire Très sévère 67.3% Perte auditive sous-évaluée n= 956 Page 22

23 Satisfaction par rapport aux conseils et à l appareil auditif Participants PRE et POST n=1137 Résultats principaux: La question suivante a été posée aux participants à deux reprises: Comment ont-ils vécu les situations auditives? Dans le premier questionnaire (PRE), il s agissait de commenter les situations vécues sans appareil auditif. Dans le second (POST), les participants devaient s exprimer sur la manière dont ils ont ressenti ces mêmes situations après avoir porté pendant environ un mois leurs premiers appareils auditifs. Il est ressorti de cette étude qu une amélioration nette et immédiate des capacités de communication et d audition avait été constatée chez les participants. Plus les appareils auditifs ont été portés longtemps pendant la journée, plus les participants ont été satisfaits de leurs appareils. Page 23

24 Les appareils auditifs entraînent immédiatement une amélioration nette de l audition. Sans aide auditive (AA) PRE: Veuillez s'il vous plaît penser maintenant aux expériences que vous vivez lorsque vous ne portez aucune aide auditive ou une autre aide auditive. Avec aide auditive (AA) POST: Veuillez s'il vous plaît indiquer, pour chacune des affirmations proposées, la mesure dans laquelle vous êtes d'accord avec elle lorsque vous portez la/les nouvelle(s) aide(s) auditive(s). Veuillez donc penser à vos expériences de ces dernières semaines. J ai de la peine à suivre une conversation lorsque deux ou plusieurs personnes parlent en même temps Sans AA: Avec une nouvelle AA 3% 9% 13% 12% 40% 58% 17% 18% 27% 3% J ai de la peine à comprendre les émissions de télévision. Sans AA: Avec une nouvelle AA 6% 13% 21% 17% 41% 52% 16% 19% 3% J ai de la peine à comprendre les conversations dans un environnement bruyant (par ex. dans une salle pleine de monde ou dans un restaurant) Sans AA: Avec une nouvelle AA 2% 3% 7% 7% 30% 52% 17% 37% 36% 10% J ai de la peine à comprendre l orateur dans les salles Sans AA: de grandes dimensions (par ex. lors de meetings ou Avec de une nouvelle AA services religieux) Des membres de ma famille et des amis m ont fait remarquer que j ai des problèmes d audition J ai de la peine à déterminer d où proviennent les bruits Sans aide auditive n= / avec aide auditive n= Sans AA: Avec une nouvelle AA Sans AA: Avec une nouvelle AA 4% 13% 13% 7% 23% 10% 17% 17% 30% 42% 26% 46% 58% 14% 26% 55% 20% 32% 28% 21% 22% 3% 13% 6% 7% 15% 1% Sans AA: 13% 37% 21% 25% 4% J ai de la peine à comprendre les conversations Avec une nouvelle AA 27% 45% 15% 12% 1% téléphoniques Pas du tout d accord Pas d accord Partiellement d accord D'accord Tout à fait d accord Page 24

25 59% des participants sont satisfaits des appareils auditifs testés, peu de temps après les avoir portés. 15% de ceux qui sous-estimaient jusqu à présent leur perte auditive sont satisfaits à 71%. Dans quelle mesure êtes-vous globalement satisfait de votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditives(s)?* Total n= % 9.8% 24.4% 18.1% 29.2% 11.2% Perte auditive PRE légère-moyenne: n= 969 5% 9% 26% 18% 29% Pas du tout satisfait Pas satisfait Assez peu satisfait Perte auditive PRE sévère-très sévère: n= 66 14% 20% 30% 12% Moyennement satisfait Assez satisfait Perte auditive surévaluée n=168 10% 12% 27% 18% 20% 10% Perte auditive PRE et POST similaire n=627 5% 10% 26% 17% 30% Perte auditive sous-évaluée n=138 3% 6% 20% 21% 35% 15% *Contrairement à d autres études de satisfaction, même les personnes qui ont rendu leur appareil après la période d essai ont été comptabilisées. Page25

26 Plus les appareils auditifs sont portés longtemps, plus les clients sont satisfaits. Durée du port répartie en trois groupes: Dans quelle mesure êtes-vous globalement satisfait de votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditives(s)? Jusqu à 4 heures par jour n=295 10% 14% 25% 19% 23% 6% Entre 4 et 8 heures par jour n=314 5% 35% 17% 25% 7% 8 heures et plus par jour n=457 3% 6% 17% 19% 36% 18% Pas du tout satisfait Pas satisfait Assez peu satisfait Moyennement satisfait Assez satisfait Satisfait Très satisfait Page26

27 97% sont satisfaits des conseils d Amplifon. Dans quelle mesure êtes-vous globalement satisfait de la qualité du conseil de l acousticien en aides auditives? Dans quelle mesure êtes-vous globalement satisfait de la qualité du conseil de l acousticien en aides auditives 3% 26% 68% Pas du tout satisfait Pas satisfait Assez peu satisfait Moyennement satisfait Assez satisfait Satisfait Très satisfait n=1118 Page 27

28 Les clients apprécient tout particulièrement la facilité du remplacement de la batterie, la discrétion des appareils et leur utilisation dans des conversations avec une seule personne. Veuillez s'il vous plaît indiquer la mesure dans laquelle vous êtes satisfait de votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditives(s) pour ce qui concerne La facilité de remplacement de la batterie 6% 42% 48% La visibilité par les autres personnes 5% 45% 36% La conversation avec une seule personne 3% 8% 16% 48% 24% Le confort au porter 3% 8% 17% 40% 21% Les conversations téléphoniques 2% 6% 13% 13% 48% 16% La télévision 4% 6% 15% 16% 43% 15% La discussion dans un grand groupe de 5% 8% 22% 21% 36% 6% La qualité naturelle du son 6% 23% 18% 33% 8% Pas du tout satisfait Pas satisfait Assez peu satisfait Moyennement satisfait Assez satisfait Satisfait Très satisfait n = Page 28

29 Effets positifs d une meilleure audition sur les différents domaines de la vie, grâce aux appareils auditifs Participants PRE et POST n=1137 Résultats principaux: Il a ensuite été demandé aux participants de préciser dans quels domaines leur vie avait changé depuis qu ils n entendaient plus très bien (PRE) et après avoir porté leurs premiers appareils auditifs pendant environ un mois (POST). Il est ressorti de cette étude que ce sont précisément les domaines de vie qui s étaient le plus dégradés en raison de la perte auditive (communication, conversations à la maison, radio/tv) qui ont pu être corrigés de manière optimale grâce à l usage d appareils auditifs. Par ailleurs, l analyse a démontré que la capacité de communication retrouvée avait un impact positif sur la qualité de vie en général. Page 29

30 Les participants affirment que la perte auditive a surtout dégradé la communication (75%) et la vie à domicile (conversations/ radio/ TV, etc.) (70%). Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous n entendez plus très bien? Communication n=1009 5% 70% 25% 1% A la maison (par ex. conversations, radio, TV) n=1098 4% 66% 23% 1% Vie professionnelle n=630 4% 42% 54% 0% Bien-être général n= 905 1% 30% 68% 1% Activités de loisirs n=971 1% 25% 73% 1% Ils ont énormément empiré Ils sont demeurés pareils Ils ont empiré Ils se sont améliorés Page 30

31 La plupart des participants ont constaté une amélioration de leur capacité à communiquer ainsi que de la vie à domicile, peu de temps après avoir porté les appareils. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? Communication, globalement n=600 0% 41% 46% 12% A la maison, globalement (par ex. conversations, radio, TV) n=852 1% 44% 44% Activités de loisirs, globalement n=749 2% 54% 36% 8% Vie professionnelle, globalement n=459 2% 59% 31% 8% Bien-être général, globalement n=946 3% 61% 28% 8% Ils ont empiré Ils se sont améliorés Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés Page 31

32 Amélioration de la communication: 73% constatent rapidement une amélioration de leur capacité à communiquer. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? Communication, globalement 41% 46% 12% Aptitude à communiquer efficacement dans différentes situations (par ex. moins de demandes de répétition dans une conversation) 26% 53% 20% Compréhension et complaisance dans les relations 60% 32% 8% Téléphoner 60% 29% 7% Ils ont empiré Ils se sont améliorés Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés n = Page 32

33 Amélioration du bien-être: 45% constatent rapidement une amélioration de leur qualité de vie. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? Bien-être général, globalement 3% 61% 28% 8% Qualité de vie 3% 52% 35% 10% Sentiment de sécurité 2% 61% 28% 9% Ambiance générale, humeur 2% 70% 21% 6% Sentiment d indépendance 2% 72% 19% 7% Amour-propre 3% 75% 17% 6% Sentiment de solitude 0% 81% 14% 5% Ils ont empiré Ils se sont améliorés n = Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés Page 33

34 Amélioration au travail: 45% des personnes actives ressentent rapidement une amélioration de leur audition lors des séances et des conférences. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? Vie professionnelle, globalement 2% 59% 31% 8% Participation à des séances, conférences téléphoniques 1% 55% 36% 9% Aptitudes à la réceptivité, à la concentration 2% 58% 32% 8% Participation à des groupes de travail 0% 67% 26% 7% Ils ont empiré Ils se sont améliorés Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés n = (personnes actives) Page 34

35 Amélioration des loisirs: 56% constatent rapidement une amélioration pendant leurs interactions avec des amis. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? Activités de loisirs, globalement 2% 54% 36% 8% Participation à des activités de groupes avec des amis 2% 42% 47% 9% Manifestations (cinéma, théâtre, concerts, etc.) 6% 39% 43% 12% Fréquentation de restaurants 6% 43% 43% 9% Loisirs variés sans éprouver d ennui 1% 74% 20% 5% Ils ont empiré Ils se sont améliorés Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés n = Page 35

36 Amélioration à domicile: Près de 60% constatent rapidement une amélioration lorsqu ils écoutent la télévision ou la radio. Dans quelle mesure les domaines suivants ont-ils changé depuis que vous portez votre/vos nouvelle(s) aide(s) auditive(s)? A la maison, globalement (par ex. conversations, radio, TV) 1% 44% 44% Télévision 2% 37% 47% 14% Ecouter la radio 2% 39% 46% 13% Partenariat 1% 59% 32% 8% Relations avec les enfants ou petits-enfants 1% 63% 30% 7% Ils ont empiré Ils se sont améliorés Ils sont demeurés pareils Ils se sont beaucoup améliorés n = Page 36

37 Bilan Page 37

38 Bilan de l étude sur l audition en Suisse Les appareils auditifs entraînent immédiatement une amélioration nette de l audition et, par là-même, de la qualité de vie. La plupart des participants ont ressenti un effet positif mesurable peu de temps après le port des appareils auditifs: Meilleure communication moins besoin de faire répéter. Plus de plaisir à participer aux activités avec des amis restaurant, cinéma, théâtre, concerts. Meilleure qualité de vie à domicile: écouter la télévision et radio. Ceci, bien que la plupart des participants aient affirmé avant le test que leur trouble auditif n était pas assez sévère pour porter un appareil auditif. Page 38

39 Merci! Page 39

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

La perte de l audition: Un enjeu de société largement sous estimé. Une enquête réalisée par

La perte de l audition: Un enjeu de société largement sous estimé. Une enquête réalisée par La perte de l audition: Un enjeu de société largement sous estimé Une enquête réalisée par 1 La «malaudition» : la France, mauvaise élève de l Europe! La France compte 6 millions de malentendants dont

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT Automne 2015 ENCARTS PUBLICITAIRES L étude confirme le fort impact publicitaire. AU FINAL, 90% DES UTILISATEURS ACHÈTENT Les encarts publicitaires dans les journaux et

Plus en détail

Présentation de la perte auditive

Présentation de la perte auditive Présentation de la perte auditive L audition, c est important La capacité d entendre est importante pour profiter d une vie active et agréable. Une audition normale nous permet de nous connecter au monde

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

Une perte auditive non appareillée affecte la personne et ses proches

Une perte auditive non appareillée affecte la personne et ses proches Une perte auditive non appareillée affecte la personne et ses proches Résumé de l étude EuroTrak 2015 En Suisse, une personne sur douze dit avoir des problèmes d audition. Parmi les adultes, ce taux atteint

Plus en détail

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Dans le cadre du baromètre social institutionnel, vous avez la possibilité de poser quelques questions spécifiques à votre organisme et à

Plus en détail

«Malentendants et appareils auditifs»

«Malentendants et appareils auditifs» «Malentendants et appareils auditifs» Contact UNSAF : Benoît ROY 02 47 60 60 08 benoit.roy@unsaf.net Contacts TNS Healthcare : Nadia AUZANNEAU 0 40 92 45 57 nadia.auzanneau@tns-global.com Céline LEROY

Plus en détail

Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse

Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse Table des matières 1. Principaux résultats de l étude 2. Description de l étude 3. Résultats de l étude

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

Âge, santé et maladie. Lorsque l ouïe diminue

Âge, santé et maladie. Lorsque l ouïe diminue Âge, santé et maladie Lorsque l ouïe diminue 122 Âge, santé et maladie Lorsque l ouïe diminue Sommaire Lorsque l ouïe diminue Dans ce chapitre : À quoi remarquet-on que son ouïe a baissé?... 123 Faire

Plus en détail

Répertoire de questions destinées aux apprenants avant la formation

Répertoire de questions destinées aux apprenants avant la formation 1 (Version 06.2005) Répertoire de questions destinées aux apprenants avant la formation Informations destinées aux auteurs, tuteurs, décideurs, chercheurs ou toute autre personne souhaitant élaborer des

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

ANGLAIS INTENSIF. Formations modulaires tous niveaux de mars à juillet 2015. du lundi au vendredi De 8h30 à 12h30

ANGLAIS INTENSIF. Formations modulaires tous niveaux de mars à juillet 2015. du lundi au vendredi De 8h30 à 12h30 ANGLAIS INTENSIF (Passation du TOEIC) Formations modulaires tous niveaux de mars à juillet 2015 du lundi au vendredi De 8h30 à 12h30 KISEL FOMATION Techn hom 1-6, rue de l étang - 90000 BELFOT - Tél. 03

Plus en détail

Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey

Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey Chers clients du PCHC, Nous aimerions que vous nous aidiez à évaluer nos services et nos programmes. Nous voulons savoir ce que vous pensez

Plus en détail

QUEL SYSTÈME AUDITIF POUR MOI? UN PETIT GUIDE DE L ACTION ASSA POUR UNE MEILLEURE AUDITION EN SUISSE.

QUEL SYSTÈME AUDITIF POUR MOI? UN PETIT GUIDE DE L ACTION ASSA POUR UNE MEILLEURE AUDITION EN SUISSE. QUEL SYSTÈME AUDITIF POUR MOI? UN PETIT GUIDE DE L ACTION ASSA POUR UNE MEILLEURE AUDITION EN SUISSE. 2 ENSEMBLE POUR UNE MEILLEURE AUDITION. Les troubles auditifs sont monnaie courante. Près d un tiers

Plus en détail

DID (Diagnostic Inventory for Depression) Avec l autorisation de l auteur

DID (Diagnostic Inventory for Depression) Avec l autorisation de l auteur DID (Diagnostic Inventory for Depression) Avec l autorisation de l auteur Version française : Source : Zimmerman, M., Sheeran, T., & Young, D. (2004). The Diagnostic Inventory for Depression: A self-report

Plus en détail

Réussir ses ventes et sa notoriété avec l unique solution de prospection commerciale, la plus sûre, la plus efficace et surtout la plus transparente

Réussir ses ventes et sa notoriété avec l unique solution de prospection commerciale, la plus sûre, la plus efficace et surtout la plus transparente Réussir ses ventes et sa notoriété avec l unique solution de prospection commerciale, la plus sûre, la plus efficace et surtout la plus transparente A cause de la vulgarisation de l emailing dans la culture

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Questionnaire Auto-Administré répondants de plus de 65 ans

Questionnaire Auto-Administré répondants de plus de 65 ans C Questionnaire Auto-Administré répondants de plus de 65 ans ID- Ménage ID Indiv 2 3 0 4 2 0 0 Date de l entretien: ID-Enquêteur: Prénom du répondant: "50+ en Europe" Enquête sur la santé, le vieillissement

Plus en détail

Étude de NCP. Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015

Étude de NCP. Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015 Étude de NCP Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015 2 Étude de NCP Étude de NCP 3 Table des matières Aperçu 4 Faits saillants 5 1 2 3 Les Canadiens perçoivent la publicité de manière favorable

Plus en détail

Audioprothésiste une profession diversifiée

Audioprothésiste une profession diversifiée Amplifon SA Sihlbruggstrasse 109 CH-6340 Baar Audioprothésiste une profession diversifiée 6 étapes vers un nouvel appareil auditif De nombreuses personnes ne s aperçoivent pas ou ne veulent pas s avouer

Plus en détail

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi».

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi». Témoignages d Anne-Laure Mausner, Sophrologue Thème : Préparation pour un entretien d embauche (Les prénoms ont été modifiés pour respecter l anonymat) Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres

Plus en détail

Sondage 2015 : Zec de la rivière Matane sur le contingentement et la remise à l eau

Sondage 2015 : Zec de la rivière Matane sur le contingentement et la remise à l eau Sondage 2015 : Zec de la rivière Matane sur le contingentement et la remise à l eau Section 1 : Caractérisation des pêcheurs Question 1 : Quel est votre nom? Le fait de fournir votre nom est pour s assurer

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

La Fréquentation du CDI

La Fréquentation du CDI La Fréquentation du CDI Nous n avons pas renouvelé le questionnaire d analyse de la fréquentation que nous avions réalisé l année dernière car cela représente un très lourd travail de dépouillement (rappelons

Plus en détail

Questionnaire pour étudiants internationaux à l Université de la Sarre (UdS)

Questionnaire pour étudiants internationaux à l Université de la Sarre (UdS) Questionnaire pour étudiants internationaux à l Université de la Sarre (UdS) Chers étudiants internationaux, Par le biais de ce questionnaire, le Centre pour Etudiants Internationaux (ZiS) de l Office

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

PROGRAMME DU CIO DE SUIVI DE CARRIÈRE DES ATHLÈTES Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org

PROGRAMME DU CIO DE SUIVI DE CARRIÈRE DES ATHLÈTES Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org Veuillez répondre aux questions de manière spontanée. Vos réponses nous permettront d établir les meilleures pratiques pour

Plus en détail

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1 Mini formation en coaching familial Il existe présentement un engouement important face au coaching familial un peu partout au Québec et ailleurs dans le monde. En effet, les émissions de télé telles que

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

EuroTrak Suisse 2012 L'audition en Suisse

EuroTrak Suisse 2012 L'audition en Suisse EuroTrak Suisse 2012 L'audition en Suisse Une étude sur l'audition et les aides auditives, réalisée par Anovum GmbH, sur mandat des HSM (Hearing Systems Manufacturers Association suisse des fabricants

Plus en détail

Les Français et la vue

Les Français et la vue pour Les Français et la vue Novembre 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : SNOF Echantillon : Echantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

Sondage Swisscom Business Booster. Une enquête de l'institut LINK, réalisée à la demande de Swisscom (Suisse) SA, mars/avril 2015

Sondage Swisscom Business Booster. Une enquête de l'institut LINK, réalisée à la demande de Swisscom (Suisse) SA, mars/avril 2015 Sondage Swisscom Business Booster Une enquête de l'institut LINK, réalisée à la demande de Swisscom (Suisse) SA, mars/avril 2015 Inhalt 2 1. Situation initiale 3 2. Objectif 4 3. Présentation de l enquête

Plus en détail

Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques. Questionnaire patients

Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques. Questionnaire patients Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques Questionnaire patients Visite 11 Chère Madame, Cher Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue pour cette première consultation

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

1-3 Quelles sont les innovations que vous souhaiteriez voir apparaître sur le marché?

1-3 Quelles sont les innovations que vous souhaiteriez voir apparaître sur le marché? 1 1 Représentations sur les nouvelles technologies 11 Citez deux ou trois exemples de nouvelles technologies : 12 Selon vous, quelles ont été les innovations techniques et technologiques majeures de ces

Plus en détail

Nuisances sonores et gêne auditive

Nuisances sonores et gêne auditive Les Français face aux nuisances et pollutions sonores ENQUETE NATIONALE JNA-IPSOS-REUNICA / MARS 2011 Résultats et synthèse Nuisances sonores et gêne auditive Enquête réalisée dans le cadre de la 14 e

Plus en détail

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011 AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE COLLOQUE EXPOSITION LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE 4 OCTOBRE 2011 De la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 FAITS SAILLANTS

Plus en détail

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR Rapport de sondage Présenté à : Monsieur André Lortie Service des communications Office de la protection du consommateur Évaluation de l impact de la brochure «Vos

Plus en détail

Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com

Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa www.legermarketing.com Table des matières 3 4 6 7 8 9 10 11 12 14 17 18 21 Présentation et méthodologie Principaux constats Résultats

Plus en détail

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google?

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Préparé par l équipe ALM A l attention de la communauté ALM Novembre 2010 Introduction Comme vous le savez

Plus en détail

Nom de l institution... Numéro de l institution (N o FOS ou ne pas compléter) Numéro attribué au collaborateur (par l ISGF) M0.2

Nom de l institution... Numéro de l institution (N o FOS ou ne pas compléter) Numéro attribué au collaborateur (par l ISGF) M0.2 Nom de l institution... Numéro de l institution (N o FOS ou ne pas compléter) M0.1 Numéro attribué au collaborateur (par l ISGF) M0.2 Enquête 3 7 avril 2006 Questionnaire: satisfaction et épuisement des

Plus en détail

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE 2 Objectifs et méthodologie : les objectifs Objectifs :

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT Résultats du questionnaire «collégiens» La première phase de la concertation citoyenne Condorcet Diderot organisée par le Conseil Général porte

Plus en détail

DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?»

DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?» DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?» UVA FOREZ Nathalie Monge Rodriguez 1 PLAN DE L INTERVENTION I. Communiquer :quelques rappels théoriques. II. De la communication à la relation.

Plus en détail

Thèmes et situations : Produits et services. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Produits et services. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Produits et services Fiche pédagogique

Plus en détail

Perception de la 3D par les spectateurs de 15-34 ans

Perception de la 3D par les spectateurs de 15-34 ans Perception de la 3D par les spectateurs de 15-34 ans Juste un mot sur L'Union des Professionnels de la 3D Relief est une association de loi 1901 ayant pour but de : - Fédérer et Dynamiser la communauté

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D EMPLOYABILITÉ ECG-IUIL

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D EMPLOYABILITÉ ECG-IUIL PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D EMPLOYABILITÉ ECG-IUIL 27/03/2014 INFORMATIONS GÉNÉRALES 27/03/2014 Enquête employabilité 2 Contexte de l étude Ré-accréditation des formations du BTS en 2016

Plus en détail

Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme

Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme Code de programme : Code de l état : Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme Instructions : Veuillez répondre

Plus en détail

Questionnaire de satisfaction

Questionnaire de satisfaction Questionnaire de satisfaction EVA-QS-FT-01 Notre établissement s inscrit dans une démarche d amélioration continue de la qualité. Dans ce cadre, un recueil de votre satisfaction est effectué par le biais

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

french title, etc. courtesy of your ofsa member funeral home

french title, etc. courtesy of your ofsa member funeral home french title, etc. courtesy of your ofsa member funeral home En tant que prestateur de services, nous cherchons constamment à améliorer la qualité des services ainsi que les choix que nous offrons aux

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015 PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Mee 1 Referendum 1. Vague TNS ILRES mai 1 TNS ILRES PolitMonitor LW-RTL Mee 210 sondage en ligne et par téléphone du 2 avril au au mai 1 auprès de 111 personnes

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0 La santé à l ère des médias sociaux Extrait des résultats de l étude de Swisscom du mois d octobre 2011 Prévention Sécurité Durabilité Alimentation Patient informé Health 2.0 Forum de santé Intégré Santé

Plus en détail

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS)

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pour les personnes qui utilisent un ou plusieurs ordinateurs dans l enseignement en classe, que l établissement soit porteur ou non d

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. *

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * ? Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * À quel point vous inquiétez-vous que votre état de santé actuel ait une incidence sur votre capacité

Plus en détail

Résultats au sondage sur la gestion du temps et des tâches réalisé sur Votamatic. (mars 2015) Maud Sieber, Centre NTE Université de Fribourg

Résultats au sondage sur la gestion du temps et des tâches réalisé sur Votamatic. (mars 2015) Maud Sieber, Centre NTE Université de Fribourg Résultats au sondage sur la gestion du temps et des tâches réalisé sur Votamatic Nombre de réponses : 42 Résultats : en % (mars 2015) Maud Sieber, Centre NTE Université de Fribourg 1. Se connaître : 1.1

Plus en détail

Baromètre de perception de la qualité des programmes

Baromètre de perception de la qualité des programmes Baromètre de perception de la qualité des programmes Vague 1 Janvier 2013-1 - Méthodologie Recueil Etude réalisée par l Institut BVA par téléphone du 3 au 27 octobre 2012 auprès de 2002 personnes interrogées

Plus en détail

Minimum de 5 contacts repartis sur deux semaines, dont au moins un le soir et un pendant un week-end!

Minimum de 5 contacts repartis sur deux semaines, dont au moins un le soir et un pendant un week-end! 00 RAPPORT DES CONTACTS (Contact = chaque tentative effectuée afin de contacter le répondant/ ménage) Minimum de contacts repartis sur deux semaines, dont au moins un le soir et un pendant un week-end!

Plus en détail

RESULTATS ENQUETE «MUSIQUES ACTUELLES» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE

RESULTATS ENQUETE «MUSIQUES ACTUELLES» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE RESULTATS ENQUETE «MUSIQUES ACTUELLES» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE INTRODUCTION Fin juin 2012, plus de 2 000 jeunes ont répondu à un questionnaire en ligne sur leurs loisirs. Quelques questions

Plus en détail

Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées

Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées Hommes 54% Femmes 46% 18-24 ans 18% 25-34 ans 25% 35-44 ans 23% 45-54 ans 18% 55+ ans 16% Faible fréquence

Plus en détail

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 Chers mentors, La Fondation Enablis est très fière de publier pour la première fois les résultats d une étude

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire Enquête de satisfaction Accueil périscolaire Plan Fiche technique 3 1. Profil des réponses: âge et classe de l enfant, motifs d inscription à la garderie, club 4 2. Satisfaction des horaires de garderie

Plus en détail

Les talents en France Tendances 2014. À quoi pensent les professionnels

Les talents en France Tendances 2014. À quoi pensent les professionnels Les talents en France Tendances 2014 À quoi pensent les professionnels Introduction Pour les professionnels qui souhaitent un changement de carrière, la période que nous traversons en France est intéressante.

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Abteilung für schulische Evaluation

Abteilung für schulische Evaluation Questionnaire pour les parents type d enseignement de votre enfant/vos enfants: (si vous avez plusieurs enfants dans cette école, remplissez svp pour l enfant aîné) école fondamentale: école maternelle

Plus en détail

Un grand merci pour ta participation!

Un grand merci pour ta participation! Chère élève, cher élève, Quels sont tes vœux pour l avenir? Participes-tu activement à la vie publique? Où aimerais-tu pouvoir t exprimer davantage? Nous souhaitons en savoir plus à ce sujet: ce questionnaire

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

Résultats compilés du sondage de satisfaction du 15 ième anniversaire d Entraide Saint-Michel

Résultats compilés du sondage de satisfaction du 15 ième anniversaire d Entraide Saint-Michel Résultats compilés du sondage de satisfaction du 15 ième anniversaire d Entraide Saint-Michel Nombre de répondants total : 46 36 répondants en ligne, au centre (membres actifs 1 ) 4 répondants sur papier,

Plus en détail

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement.

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement. Demande de bourse pour l Academie Passe a l action Cette bourse est disponible pour les jeunes Canadiens qui participent à une Académie Passe à l action au Canada. Les candidats doivent démontrer une passion

Plus en détail

Résultats enquête qualité ISIFC 2013 (Promo 10)

Résultats enquête qualité ISIFC 2013 (Promo 10) Résultats enquête qualité ISIFC 2013 (Promo 10) Résumé de l enquête : 50 étudiants de la promo 10 initialement conviés (hors étudiants étrangers et formation continue). 48 réponses complètes. Taux de réponse

Plus en détail

Questionnaire Auto-Administré répondants de moins de 65 ans

Questionnaire Auto-Administré répondants de moins de 65 ans B Questionnaire Auto-Administré répondants de moins de 65 ans ID- Ménage ID Indiv 2 3 0 4 2 0 0 Date de l entretien: ID-Enquêteur: Prénom du répondant: "50+ en Europe" Enquête sur la santé, le vieillissement

Plus en détail

Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone. Service des statistiques et des sondages

Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone. Service des statistiques et des sondages 2010 Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Révision linguistique Graphisme Martine Pelletier

Plus en détail

Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages

Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages Note Méthodologique Dernière mise à jour : 27-1-214 Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages Présentation de l enquête L Insee réalise depuis janvier 1987 l enquête mensuelle de conjoncture

Plus en détail

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Opinion & Corporate Marion Desreumaux,

Plus en détail

Répertoire actualisé des documents

Répertoire actualisé des documents Répertoire actualisé des documents 1. Listes de repérage pour l auto-évaluation Dans une documentation séparée ou sur Internet, vous trouverez six listes de repérage. Vous pouvez les utiliser pour vous

Plus en détail

Questionnaire : étude de cas

Questionnaire : étude de cas Questionnaire : étude de cas Merci de bien vouloir nous raconter votre expérience à propos de la SEP et la manière dont elle vous a affecté. En signant ce questionnaire, vous donnez l autorisation à la

Plus en détail

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick SONDAGE SUR L ATTITUDE DES PARENTS ENVERS L ÉDUCATION EN MATIÈRE DE SANTÉ SEXUELLE Nota : Vous pouvez transmettre ce sondage de

Plus en détail

Sondage du Comité des usagers sur le degré de satisfaction de la clientèle

Sondage du Comité des usagers sur le degré de satisfaction de la clientèle Sondage du Comité des usagers sur le degré de satisfaction de la clientèle Rapport des résultats Nathalie Ebnoether, M.A. Mai 2013 Pourquoi le Comité des usagers procède à une évaluation du degré de satisfaction?

Plus en détail

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Année universitaire 20..-20.. Quadrimestre 1 Quadrimestre 2 Nom :... Prénom :... N de matricule :... ULB VUB ISTI Année d étude : BA1 BA2 BA3 MA1 MA2

Plus en détail

CONFÉRENCE PANAFRICAINE SUR L'ALBINISME Du 19 au 22 Novembre 2015 Dar es Salaam, Tanzanie

CONFÉRENCE PANAFRICAINE SUR L'ALBINISME Du 19 au 22 Novembre 2015 Dar es Salaam, Tanzanie FORMULAIRE D'INSCRIPTION NOTEZ BIEN: Le terme de PVA (Personne(s) vivant avec l'albinisme) sera utilisé en lieu et place de celui d'albinos dans ce qui suit. Instructions: VOUS DEVEZ LIRE LES CONSIGNES

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

ENQUETE PATIENT. Code Hôpital : N Patient. Infarctus du myocarde

ENQUETE PATIENT. Code Hôpital : N Patient. Infarctus du myocarde Deepening our Understanding of Quality Improvement in Europe ENQUETE PATIENT Code Hôpital : N Patient Motif d admission Infarctus du myocarde AVC Fracture du fémur Accouchement Patient 1 Deepening our

Plus en détail

Qu est-ce que le TCF?

Qu est-ce que le TCF? Qu est-ce que le TCF? Le Test de Connaissance du Français (TCF ) est un test de niveau linguistique en français, conçu à la demande du ministère de l Éducation nationale, de l Enseignement supérieur et

Plus en détail

Mon adhésion 2016 NOUVEAU Antenne Saint- Denis Antenne Sainte-Suzanne

Mon adhésion 2016 NOUVEAU Antenne Saint- Denis Antenne Sainte-Suzanne Mon adhésion 2016 AU E V U O N Antenne Saint- Denis Maison Carrère 14 rue de Paris 97400 Saint-Denis Tèl. : 0262 41 83 00 Fax : 0262 73 16 01 Mail : info@lebeaupays.com Ouvert du lundi au samedi de 9h

Plus en détail

Les seniors et les réseaux sociaux. Rapport d étude. www.lh2.fr

Les seniors et les réseaux sociaux. Rapport d étude. www.lh2.fr Les seniors et les réseaux sociaux Anne-Laure GALLAY Directrice de clientèle Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 90 anne-laure.gallay@lh2.fr Rapport d étude Domitille HERMITE Chef de groupe

Plus en détail