OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL"

Transcription

1 OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

2 «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider. Ce furent les problèmes auditifs de Patrick et les professionnels de l audition qui façonnèrent ma carrière d audioprothésiste de l enfant. Ce livre est écrit pour les enfants. Je sais par expérience le besoin de compréhension et de conscience qui doit être développé, non seulement chez l enfant malentendant mais aussi dans son entourage. De plus, j espère que ce livre réduira l anxiété des enfants lors du premier diagnostic de perte auditive et au moment de l adaptation des aides auditives. Maureen Cassidy Riski, M.Ed. Sachant que l éducation est la clef de la compréhension, je crois que la publication de ce livre permettra une meilleure compréhension de l importance d identifier et de diriger les enfants ayant une perte auditive. Nous avons écrit «Oliver» pour créer une référence pour les parents, les enseignants et les enfants qui veulent apprendre le processus de contrôle de l audition et de réhabilitation d une audition défaillante. Nikolas Klakow, M.S. Les auteurs tiennent à remercier le Dr Rick Pillsbury, le Dr Amelia Drake et les membres du Département d Oto-rhino-laryngologie de l Université de Caroline du Nord pour le soutien qu ils ont apporté.

3 OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL Ecrit par: Maureen Cassidy Riski, Nikolas Klakow Illustré par : Polygone, Nicolas Babey Copyright 2001 Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est interdite sans consentement écrit de Phonak AG.

4 Pour l anniversaire d Oliver, tous les enfants étaient heureux et s amusaient, sauf lui. Oliver était triste car il ne comprenait pas ce que ses copains chantaient.

5

6

7 À l école, Oliver avait du mal à suivre car il ne comprenait pas ce que disait sa maîtresse.

8 C est la récréation! Oliver essayait de jouer avec les autres enfants mais il ne comprenait pas toujours ce qu ils lui disaient. Alors, Oliver restait seul.

9

10

11 Une fois de plus, Madame Brun, sa maîtresse, lui avait donné un mot à remettre à sa maman. Quand Oliver est rentré à la maison, il lui a donné le mot et il est allé s asseoir devant la télévision.

12 Oliver aimait bien regarder la télévision. C était l une des rares choses qu il pouvait mettre assez fort pour pouvoir comprendre. Son frère et sa sœur pensaient que le son était trop fort!

13

14 «Qui pourrais-je voir pour m aider?», demanda Mme Éléphant au Docteur Ours, le médecin de famille. «Oliver doit voir un médecin O.R.L.», répondit le Docteur Ours.

15

16

17 Le jour suivant, les parents d Oliver allèrent le chercher plus tôt à l école et l amenèrent chez le spécialiste des oreilles (O.R.L.).

18

19 La salle d attente du docteur était pleine! Il y avait Tony qui avait une angine et Samantha qui avait une otite

20 «Oliver», appelle l infirmière. C était au tour d Oliver de voir le docteur. «Voyons ce qu il y a», dit le docteur Toutou en regardant l oreille d Oliver. Oliver était très courageux et laissait le docteur regarder dans son oreille. «Je vais tester ton audition», dit le docteur Toutou.

21

22 Docteur Toutou trouva que Oliver entendait mal. Il lui conseilla d aller voir un audioprothésiste. «Bonjour», dit Madame Belette, l audioprothésiste, alors que Oliver rentre dans la cabine pour faire un autre test. «Je vais tester tes oreilles.» «Est-ce que tu veux jouer avec moi pour savoir ce que tu entends?» C est facile, pensait Oliver, en jetant un cube dans un seau chaque fois qu il entendait un bip sonore. «Tu as bien écouté, Oliver. Regarde tous ces cubes!»

23

24

25 «Ce sont les résultats», explique l audioprothésiste aux parents d Oliver. «Il a une perte d ouïe dans les deux oreilles. Ce qui explique tous ses troubles auditifs.» «Oliver a besoin d appareils auditifs pour entendre clairement», dit l audioprothésiste.

26

27 «Il aura besoin d embouts pour relier les appareils auditifs à ses oreilles.» Splash! La matière froide que l audioprothésiste lui avait mise dans l oreille séchait rapidement.

28 Deux semaines plus tard, Oliver retourne chez l audioprothésiste pour essayer ses aides auditives. C est un grand jour!

29 «Vous n avez pas besoin de crier», dit Oliver à ses parents quand ils lui demandent s il entend bien.

30

31 Oliver était surpris par le chant des oiseaux! Et le bruit des voitures! Il y avait tellement de choses à entendre.

32 Il n a pas fallu beaucoup de temps à Oliver pour s habituer à ses nouveaux appareils auditifs. Il était content de pouvoir entendre mieux.

33

34 Ce que Oliver aimait le plus, c était chanter et le cours de musique devint rapidement son cours préféré.

35

36

37 «Tiens, le ballon», cria Patrick le lapin en le passant à Oliver. «Quel boulet de canon», cria tout le monde quand Oliver marqua le but.

38

39 Oliver faisait très attention à ses aides auditives. Il avait appris à changer les piles et, chaque soir, il les rangeait dans un écrin spécial. Il prenait soin d elles car il voulait qu elles durent très, très longtemps.

40 Oliver était heureux de pouvoir mieux entendre. Cette nuit là, il se coucha et rêva. Son prochain anniversaire serait le meilleur de sa vie.

41

42 Liste de l évolution de la parole et de l audition. Cette liste donne les comportements généraux que l on attend d un enfant, à différents âges. Si l enfant ne correspond pas à cette liste, il y a peut-être un problème qui demande une investigation complémentaire. Contactez votre médecin. 3-6 mois Les enfants s éveillent ou se calment au son de la voix de leurs parents. Ils tournent de façon typique la tête ou les yeux dans la direction du son mois Les enfants tournent la tête et les épaules en direction des sons familiers, même quand ils ne peuvent pas voir ce qui se passe. Les sons ne doivent pas être forts pour déclencher une réponse mois Les enfants comprennent quelques mots avec un comportement approprié. Par exemple, ils montrent ou regardent des objets familiers si on leur demande. Ils babillent en réponse à une voix, ont tendance à crier quand ils entendent un bruit fort, ou froncent les sourcils quand on les gronde. 1 1 /2 ans Quelques enfants commencent à identifier les parties de leur corps. Ils savent montrer leurs yeux ou leurs orteils et peuvent utiliser quelques mots. Les mots ne sont pas complets ou prononcés parfaitement mais sont significatifs. 2 ans Les enfants doivent pouvoir suivre quelques ordres simples, sans indication visuelle. Ils doivent utiliser des mots de tous les jours, entendus à la maison. Au plus à deux ans, ils aiment lire et mon-trer des images simples dans des livres et ils pointent leur doigt dessus quand on leur demande. 2 1 /2 ans De nombreux enfants disent ou chantent des rimes ou des chansons et aiment écouter des disques. Si les enfants entendent bien et que ces actions leur plaisent, ils réagissent habituellement au son en courant pour venir voir et raconter ce qu ils entendent. 3 ans Les enfants doivent être capables de comprendre et d utiliser quelques verbes simples, prépositions, adjectifs et pronoms tels que aller, dans, grand et moi. Ils doivent être capables de localiser un son. Ils doivent faire des phrases complètes, la plupart du temps. 4 ans Les enfants doivent être capables de raconter des expériences récentes. Ils doivent être capables d effectuer deux ordres consécutifs sur demande. 5 ans Le langage de l enfant doit être intelligible, même si quelques sons peuvent être encore mal prononcés. La plupart des enfants de cet âge peuvent mener une conversation si le vocabulaire est en rapport avec leur expérience. Ils doivent utiliser correctement les pronoms.

43 complément sur l audition: /V /N+S Printed in Switzerland Phonak AG All rights reserved

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

Faire des plans. Guide sur les arrangements parentaux après la séparation ou le divorce Comment penser à votre enfant d abord

Faire des plans. Guide sur les arrangements parentaux après la séparation ou le divorce Comment penser à votre enfant d abord a u s e r v i c e d e s c a n a d i e n s Faire des plans Guide sur les arrangements parentaux après la séparation ou le divorce Comment penser à votre enfant d abord 1 Also available in English under

Plus en détail

Père à part entière avec enfants à temps partiel

Père à part entière avec enfants à temps partiel Père à part entière avec enfants à temps partiel Le guide des pères nouvellement séparés ou divorcés 1 2 Père à part entière avec enfants à temps partiel Le guide des pères nouvellement séparés ou divorcés

Plus en détail

Votre enfant a une surdité? Guide pratique à l usage. DES parents

Votre enfant a une surdité? Guide pratique à l usage. DES parents Votre enfant a une surdité? Guide pratique à l usage DES parents 1 Votre enfant a une surdité? Fondation des Sourds du Québec Charles Gaucher, Ph. D. Louise Duchesne, Ph. D. Fondation des Sou du Québec

Plus en détail

UN LIVRET À L INTENTION DES PARENTS. Apprendre à jouer et jouer pour apprendre : ce que les familles peuvent faire

UN LIVRET À L INTENTION DES PARENTS. Apprendre à jouer et jouer pour apprendre : ce que les familles peuvent faire UN LIVRET À L INTENTION DES PARENTS Apprendre à jouer et jouer pour apprendre : ce que les familles peuvent faire Quel est le but de ce livret? Apprendre à jouer et jouer pour apprendre est une ressource

Plus en détail

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés 1 Production : Association Les petits citoyens 150 rue des Poissonniers - 75018 Paris Conception : Catherine Jacquet - Yann Lasnier Textes : Neodigital Illustrations : Jérome EHO Conception graphique :

Plus en détail

C est quoi la surdité? Une histoire à partager entre petits et grands

C est quoi la surdité? Une histoire à partager entre petits et grands C est quoi la surdité? Une histoire à partager entre petits et grands Découvre dans ce livre des réponses aux questions que les enfants et les parents se posent sur la surdité. Qui es-tu? Prénom Nom Ton

Plus en détail

Comment parler avec l enfant de la maladie grave et de la mort?

Comment parler avec l enfant de la maladie grave et de la mort? Annette SANZ - Simon GESSIAUME Comment parler avec l enfant de la maladie grave et de la mort? Ce livret a été réalisé sous l égide de la Maison médicale Notre Dame du Lac - Fondation Diaconesses de Reuilly

Plus en détail

Texte de Pierre GENTON Dessins de Vincent RINGLER

Texte de Pierre GENTON Dessins de Vincent RINGLER savane bien Texte de Pierre GENTON Dessins de Vincent RINGLER Pierre GENTON est neurologue et épileptologue à Marseille. Il est l auteur d articles et de livres scientifiques sur l épilepsie, et, avec

Plus en détail

Faire face au cancer

Faire face au cancer Faire face au cancer Un guide à l intention des personnes atteintes de cancer et de leurs aidants Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Photos : Getty Images First Light Matériel autorisé

Plus en détail

SCÉNARIOS SOCIAUX : RECUEIL DE LA RÉGION 03-12. Rédaction: Ulla Hoff, psychologue, Ressource régionale d'aide en autisme

SCÉNARIOS SOCIAUX : RECUEIL DE LA RÉGION 03-12. Rédaction: Ulla Hoff, psychologue, Ressource régionale d'aide en autisme SCÉNARIOS SOCIAUX : RECUEIL DE LA RÉGION 03-12 Rédaction: Ulla Hoff, psychologue, Ressource régionale d'aide en autisme Septembre 2004 Conception: Ulla Hoff, psychologue, Ressource régionale d'aide en

Plus en détail

Quand les enfants apprennent plus d une langue

Quand les enfants apprennent plus d une langue Quand les enfants apprennent plus d une langue En tant que parent d un enfant qui apprendra deux langues ou plus, vous avez peut-être des questions. Cette brochure basée sur des recherches récentes vous

Plus en détail

Fiche pédagogique Mika, Elle me dit. Fiche enseignant Dumitrescu Valeria, Grup Scolar «Constantin Brancoveanu» Horezu, Valcea

Fiche pédagogique Mika, Elle me dit. Fiche enseignant Dumitrescu Valeria, Grup Scolar «Constantin Brancoveanu» Horezu, Valcea Fiche pédagogique Mika, Fiche enseignant Dumitrescu Valeria, Grup Scolar «Constantin Brancoveanu» Horezu, Valcea Niveau : B2 Public : adolescents, classe de Terminale Objectifs : Communicatifs Emettre

Plus en détail

VEUX TU JOUER AVEC MOI?

VEUX TU JOUER AVEC MOI? Lucia Castelli - Giovanni Galli - Cristina Terribili - Elena Locatelli - Anne Devreux - Mariella Bombardieri VEUX TU JOUER AVEC MOI? Jeux didactiques pour le bien être des enfants www.avsi.org INTRODUCTION

Plus en détail

Calendrier d activités parents/enfants. Trottineurs (de 1 an à 3 ans)

Calendrier d activités parents/enfants. Trottineurs (de 1 an à 3 ans) Calendrier d activités parents/enfants Trottineurs (de 1 an à 3 ans) La CSSSPNQL est heureuse de présenter des calendriers d activités dédiés aux parents pour favoriser l interaction parent-enfant, de

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» AUTEUR : Chrispin Mwakideu LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste des personnages

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» AUTEUR : Chrispin Mwakideu EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste

Plus en détail

par Byron Katie, avec Stephen Mitchell

par Byron Katie, avec Stephen Mitchell Un extrait de Aimer ce qui est Quatre questions qui peuvent changer votre vie par Byron Katie, avec Stephen Mitchell «Personne d autre que vous ne peut vous donner votre liberté. Ce petit livre vous montre

Plus en détail

L ETAT PRÉSENT DE MON MINISTÈRE Present Stage Of My Ministry

L ETAT PRÉSENT DE MON MINISTÈRE Present Stage Of My Ministry La Parole parlée L ETAT PRÉSENT DE MON MINISTÈRE Present Stage Of My Ministry 08.09.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA William Marrion Branham L ETAT PRÉSENT DE MON MINISTÈRE 08.09.1962 JEFFERSONVILLE, IN,

Plus en détail

Bruno Lallement. Comment devenir une personne plus sereine. Rien n est là-bas qui ne soit déjà ici. http://www.psychologie-du-bien-etre.

Bruno Lallement. Comment devenir une personne plus sereine. Rien n est là-bas qui ne soit déjà ici. http://www.psychologie-du-bien-etre. Comment devenir une personne plus sereine Rien n est là-bas qui ne soit déjà ici Bruno Lallement http://www.psychologie-du-bien-etre.com Tous droits réservés pour tous pays - 2008 Edité par : Ressources

Plus en détail

Tout ce que les parents ont toujours voulu savoir sur le stress des 10-15 ans

Tout ce que les parents ont toujours voulu savoir sur le stress des 10-15 ans Tout ce que les parents ont toujours voulu savoir sur le stress des 10-15 ans PRÉFACE............................................................p. 5 EDITORIAL...........................................................p.

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT ORGANISEE PAR L'ASSOCIATION MAIA LES ASPECTS PSYCHOLOGIQUES DU DON DE GAMETES LE 8 DECEMBRE 2012 A PARIS

CONFERENCE-DEBAT ORGANISEE PAR L'ASSOCIATION MAIA LES ASPECTS PSYCHOLOGIQUES DU DON DE GAMETES LE 8 DECEMBRE 2012 A PARIS CONFERENCE-DEBAT ORGANISEE PAR L'ASSOCIATION MAIA LES ASPECTS PSYCHOLOGIQUES DU DON DE GAMETES LE 8 DECEMBRE 2012 A PARIS Animée par Laurence Foucher psychologue bénévole auprès de Maia depuis 2005. Ecoute

Plus en détail

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Quoi faire ou ne pas faire? Voilà souvent la question que se posent les parents et ami(e)s proches d une personne souffrant d anorexie et de boulimie.

Plus en détail

Qui purge la peine? Un guide de survie à l intention des familles et des amis en visite dans les prisons fédérales canadiennes

Qui purge la peine? Un guide de survie à l intention des familles et des amis en visite dans les prisons fédérales canadiennes Qui purge la peine? Un guide de survie à l intention des familles et des amis en visite dans les prisons fédérales canadiennes Lloyd Withers Regroupement canadien d'aide aux familles des détenu(e)s Qui

Plus en détail

POUR L AVENIR DE LA FRANCOPHONIE ONTARIENNE

POUR L AVENIR DE LA FRANCOPHONIE ONTARIENNE POUR L AVENIR DE LA FRANCOPHONIE ONTARIENNE Les dix principes.1 1 er Principe - La construction identitaire est une démarche personnelle résultant d'un choix libre et réfléchi 2 2 e Principe - L'école

Plus en détail

La thérapie alternative : se (re)mettre en mouvement

La thérapie alternative : se (re)mettre en mouvement La thérapie alternative : se (re)mettre en mouvement Lourdes Rodriguez, Ellen Corin et Lorraine Guay C est du côté de la vie qu on guérit GERRY BOULET P arler d un regard alternatif sur le traitement en

Plus en détail

avec les droits On ne joue pas Remerciements Index des fiches de référence On ne joue pas avec les droits Index Fiche synthèse

avec les droits On ne joue pas Remerciements Index des fiches de référence On ne joue pas avec les droits Index Fiche synthèse On ne joue pas avec les droits Trousse éducative en droits humains pour les enfants On ne joue pas avec les droits Remerciements Le développement de ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Pour les personnes qui veulent cesser de fumer

Pour les personnes qui veulent cesser de fumer Pour les personnes qui veulent cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 Pour les personnes qui ne veulent

Plus en détail