BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES"

Transcription

1 BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES Rapport d étude version n 1 Septembre 2012 n novembre , rue de Choiseul CS Paris Cedex 02 Tél. : (33) Fax : (33) SA au capital de Siren RCS Paris: APE 741 E TVA intracommunautaire FR

2 Sommaire INTRODUCTION p 3 Le contexte et la méthodologie p 4 RESULTATS DETAILLES I. Les entrepreneurs p 5 II. Le démarrage de l activité p 14 III. La vie dans l entreprise p 22 IV. Les femmes chefs d entreprise vues par les femmes p 32 V. L accompagnement p 35 VI. Les temps de vie p 39 VII. Les relations avec les banques p 45 SYNTHÈSE p 55 2

3 Introduction

4 Le contexte et la méthodologie Le baromètre CSA pour La Caisse d Epargne a pour objectif d écouter les femmes chefs d entreprise, d identifier leur profil, leurs motivations, leurs préoccupations et de détecter les éventuelles sources d inégalité perçue, pour mieux les comprendre et les accompagner dans leurs projets, sans discrimination. L enquête a été menée parallèlement auprès de femmes et d hommes chefs d entreprises pour disposer d une comparaison sur les difficultés au quotidien, la gestion vie privée/vie professionnelle, la perception des banques Echantillon de 500 femmes chefs d entreprises représentatives et d un sur-échantillon de 124 femmes créatrices de moins de 3 ans ; et 301 hommes chefs d entreprise représentatifs Les auto-entrepreneurs et les exploitants agricoles ont été exclus de l enquête. Leterraindel enquêteaeulieudu27aoûtau4septembre 2012partéléphone. Afin d être représentatives de cette population, les données ont été redressées en fonction de la région, le secteur, l ancienneté, la taille salariale de l entreprise et la structure juridique de la société. 4

5 Les entrepreneurs 1

6 Les femmes dans l entreprenariat Les femmes entrepreneures ne représentent qu un tiers des entrepreneurs et sont donc minoritaires. Elles sont en moyenne un peu moins âgées que les hommes. 32% 48 ans en moyenne Hommes 68% 49 ans en moyenne * Source : Gouvernement Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 6

7 La structure juridique Les femmes interrogées ont plus tendance que les hommes à monter leur projet en tant qu entreprise individuelle (55% vs 48% pour les hommes). Pour rappel, les auto entrepreneurs sont exclus du périmètre de l étude, ce qui explique la part importante de sociétés parmi les activités récentes (de moins de 3 ans), et minimise le poids des entreprises individuelles dans l échantillon. Hommes Entreprise personnelle, individuelle 55% Ancienneté > 3 ans (61%) 0 salarié (64%) CA < 80 K (62%) Santé/Social ( 84%) 48% ST Sociétés 45% 52% EURL, SARL unipersonnelle, SASU ou EIRL 17% 20% SARL (Société Anonyme à Responsabilité Limitée) Autres statuts (SA, SEL, SNC, commandite, Participation, société civile, 4% 24% Ancienneté < 3 ans (62%) Autres activités de services (62%), activité spé scientifiques et techniques (55%) 1 à 2 salariés (61%) 3 à 9 salariés (89%) 8% 24% CA entre 80 et 150 K (68%) I5. Quelle est la structure juridique de votre entreprise ou activité I6. Détenez-vous des parts sociales ou des actions dans cette entreprise? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 7

8 Le secteur d activité Des secteurs d activité très différents entre les hommes et femmes : 62% des femmes exercent dans le secteur des Services (44% des hommes) et 26% des hommes dans le secteur de l artisanat (seulement 6% des femmes). 3 à 9 salariés (18%) CA entre 80 et 150 K (14%) Hommes ARTISANAT Industrie manufacturière, industries extractives Construction COMMERCE, TRANSPORT, CHR 6% 3% 3% 31% Rural (46%) De 2000 à habitants (48%) Reprise ou rachat d entreprise (51%) 7% 19% 26% 29% SERVICES 62% 44% Information et communication 2% 4% Activités financières et d'assurance Activités immobilières 2% 7% Agglomération parisienne (76%) ans(75%) Création d entreprise (70%) 4% 4% Activités spécialisées, scientifiques et techniques 17% 16% Santé, social 18% 10% Autres activités de services 16% 4% Information fichier Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 8

9 Le secteur d activité (suite) 69% des femmes entrepreneures ont une clientèle majoritairement constituée de particuliers (vs 56% des hommes) Au total, 86% des femmes ont une clientèle particulière, qu elles s occupent ou non aussi d entreprises contre 78% pour les hommes. Hommes Commerce (23%) 3 à 5 salariés (28%) Reprise ou rachat d entreprise (31%) Les deux : 17% Les deux : 22% Majoritairement des particuliers Majoritairement des entreprises Majoritairement des particuliers Majoritairement des entreprises 69% 14% 56% 22% De 2000 à habitants (84%) Entreprise personnelle, individuelle (78%) Rachat d entreprise à un tiers (77%) Agglomération parisienne (23%) 50 ans et plus (18%) Services (19%) Société (22%) CA entre 80 et 150 K (32%) Création d entreprise (18%) S1. Vos clients sont-ils Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 9

10 L ancienneté de l entreprise Des femmes plus récentes dans l entreprenariat : 27% d entre elles ont créé ou repris leur entreprise il y a moins de 3 ans (versus 17% des hommes). Nous ne notons pas de différence significative selon le secteur d activité. Hommes Moins de 30 ans (78%) ST ans(51%) Société (37%) 0 salarié (30%) Moins de 3 ans (créée entre 2009 et 2012) 27% 17% ST Plus de 3 ans De 3 à 5 ans (créée entre 2006 et 2008) 22% 73% ST 50 anset plus (88%) Entreprise personnelle, individuelle (82%) 3 à 9 salariés (83%) CA < 80 K (77%) 17% 83% 6 à 10 ans (créée entre 2001 et 2005) 18% 17% 11 à 20 ans (créée entre 1991 et 2000) 19% 25% Plus de 20 ans (créée en 1990 ou avant) 13% Pas d enfant à charge (11.6) 50 ans et plus (15.1) Entreprise personnelle, individuelle (12.0) Reprise ou rachat d entreprise (11.5) Ancienneté moyenne 10 ans 14 ans 24% I10. Pouvez-vous nous dire à combien quand remonte la création ou la reprise de votre entreprise? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 10

11 La taille de l entreprise Les femmes, d activité plus récente et davantage dans le secteur santé/action sociale, gèrent par conséquence des entreprises de plus petite taille que les hommes. Les entreprises reprises ou rachetées sont en moyenne plus grosses que les autres. Société (12%) CA entre 80 et 150 K (21%) Société (21%) CA entre 80 et 150 K (26%) 6%3% 16% 75% Ancienneté < 3 ans (84%) Entreprise personnelle, individuelle (87%) CA < 80 K (79%) Santé / social (87%) 0 salarié 1 à 2 salariés 3 à 5 salariés 6 à 9 salariés Hommes 12% 4% 18% 66% Nombre de salarié moyen 0,7 Reprise ou rachat d'entr. (1.1) 1,1 Et vous-même, êtes-vous salarié de votre entreprise? 12% Société (1.3) CA entre 80 et 150 K (1.3) Oui Non 17% Entreprise personnelle, individuelle (92%) Société (18%) Reprise ou rachat d'entr familiale (24%) 88% 83% I7. Parmi ces les personnes qui travaillent dans l entreprise, combien sont salariées, vous y compris? I8. Vous diriez? I9. Et vous-même, êtes-vous salarié de votre entreprise? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 11

12 Le chiffre d affaire En lien avec leur secteur d activité et la taille salariale, les femmes gèrent également des entreprises de chiffre d affaire moindre. Santé / social (93%) Autre activité de service (88%) Hommes < euros Entre et euros 14% 65% 80% 16% 44% 60% Entre et euros 8% 15% Entre et euros 6% 16% Plus de euros 2% 8% Votre entreprise n'existait pas en % 2% Société ( ) 3 à 9 salariés ( ) Reprise ou rachat d entreprise( ) CA moyen S2. En 2011, à combien s'élevait votre chiffre d'affaires annuel hors taxes ou vos honoraires? S3. Vous diriez? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 12

13 La présence sur Internet Les femmes sont plus nombreuses à être actives sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter,..) pour communiquer sur leur entreprise Elles sont autant à disposer d un site Internet (vs 45% pour les hommes) Avez-vous un site Internet? Ancienneté < 3 ans (32%) Plus de habitants (25%) Moins de 30 ans (45%) Société (32%) Commerce(70%) Entreprise personnelle, individuelle (74%) 0 salarié (63%) CA < 80 K (64%) Reprise ou rachat (70%) Hommes 60% 40% Oui Non 55% 45% Utilisez-vous les réseaux sociaux?... 20% Ancienneté > 3 ans (85%) 50 ans et plus (88%) Entreprise personnelle, individuelle (91%) CA < 80 K (82%) 12% Oui ST De 20 à habitants (26%) Commerce(26%) Non 80% 88% D1. Avez-vous un site Internet présentant votre entreprise et ses activités? D2. Utilisez-vous les réseaux sociaux type Facebook ou Twittter pour faire connaître votre entreprise ou son actualité? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 13

14 Le démarrage de l activité 2

15 Le dernier diplôme obtenu Les femmes sont plus diplômées que les hommes Un constat qui s explique en partie par le fait qu elles ont davantage d entreprises dans les Services. ST Inférieur au bac 26% Rural (39%) Commerce, transports, CHR (43%) Autres activités de services (43%) Reprise ou rachat d'entr. (36%) Hommes 37% Aucun diplôme 4% 4% Primaire (certificat d'études) 2% 2% Brevet des collèges, BEPC 4% 4% Technique (CAP, BEP) 16% 28% Baccalauréat 17% 14% ST Supérieur au bac 57% 49% Bac + 2 (DEUG, DUT, BTS,...) 20% 15% Universitaire (Bac + 3 et plus) Grandes Écoles Ne sait pas, refus 4% < 1% 33% Agglomération parisienne (72%) Services (71%) Activités scientifiques et tech et de soutien (87%) Adm pub, enseignement, santé (90%) Création d'entreprise (63%) - 8% 25% S10. Quel est le diplôme le plus élevé que vous avez obtenu? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 15

16 L activité occupée avant le démarrage Avant la création de leur entreprise, les femmes étaient plus inactives que les hommes. Hommes Indépendant, à son compte Collaborateur d une entreprise familiale Salarié dans le privé dans le secteur public Inactif Demandeur d emploi Etudiant, scolarisé Sans profession, sans activité 13% 3% 9% 20% 10% 5% 5% Pas d'enfants à charge (5%) 50 ans et plus (5%) Commerce(6%) Reprise ou rachat (6%) 55% 64% ST ans (77%) Services (68%) 3 à 9 salariés (80%) CA entre 80 et 150 K (78%) Moins de 30 ans (44%) Commerce(28%) Entreprise personnelle, individuelle (25%) CA < 80 K (23%) 14% 3% 5% 14% 6% 7% 1% 69% 65% A3. Avant de créer votre activité actuelle, quelle était votre situation professionnelle? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 16

17 La nature du projet Les femmes comme les hommes sont près de 70% à avoir créé une nouvelle entreprise. Hommes RACHAT / REPRISE D'ENTREPRISE 31% Commerce (51%) 3 à 9 salariés (49%) 28% Entourage familial 7% 7% Tiers 24% 21% CREATION 68% 71% Autre 1% Services (77%) < 1% A1. Votre projet a-t-il consisté à Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 17

18 Les principales motivations à entreprendre Les principales motivations des femmes dans la réalisation de ce projet ont été l épanouissement, le goût du risque et la volonté d être indépendantes Les hommes ont les mêmes premières motivations mais on remarque une volonté de gagner plus d argent pour 37% d entre eux (contre 27% seulement pour les femmes) Hommes Réaliser quelque chose qui permette l'épanouissement professionnel Goût d entreprendre : sens du risque, innovation Volonté d'être indépendant plutôt que salarié Volonté d'être plus libre (temps ou lieu de travail) 63% 86% 80% 76% % 77% 83% 69% C est la norme dans le métier 33% 5 35% 6 Volonté de gagner plus d argent 27% 6 37% 5 Difficultés à trouver un emploi 21% 7 20% 7 Volonté d'accompagner son conjoint ou un parent Pas vraiment un choix, obligation de reprise 12% 10% 8 9 8% 7% 8 9 Autre 7% 8% Nombre moyen de raisons citées 4,2 4,3 A2. Quelles sont les principales raisons qui vous ont conduit à créer ou reprendre une entreprise parmi les suivantes Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 18

19 Les principales motivations à entreprendre (suite) Chez les plus jeunes (30-39 ans), la volonté de gagner plus d argent et d être plus libre expliquent davantage la volonté d entreprendre. Les femmes anciennement salariées, comme les femmes ayant créé leur entreprises, étaient plus motivées par le goût d entreprendre, la volonté d être indépendant et la liberté. Pour 22% des femmes ayant repris une entreprise, cette décision a été vécue comme une obligation. Réaliser quelque chose qui permette l'épanouissement professionnel Goût d entreprendre : sens du risque, innovation Volonté d'être indépendant plutôt que salarié Volonté d'être plus libre (temps ou lieu de travail) C est la norme dans le métier Volonté de gagner plus d argent Difficultés à trouver un emploi Volonté d'accompagner son conjoint ou un parent Pas vraiment un choix, obligation de reprise Autre 12% 10% 7% 21% 27% 33% Ancienneté < 3 ans (92%) ST Au moins un enfant (90%) Salarié avant (90%) 86% Société (84%) 1 à 2 salariés (88%) Salarié avant (85%) 80% Création d'entreprise (84%) Moins de 30 ans (94%) 76% ST ans (85%) Création d'entreprise (82%) 63% Salarié avant (80%) ST ans (75%) Salarié avant (67%) Création d'entreprise (69%) ST ans (37%) ST ans (28%) Commerce (27%) Inactive avant (52%) 1 à 2 salariés (19%), 3 à 9 (25%) CA entre 80 et 150 K (24%) Reprise ou rachat (30%) De 2000 à habitants (16%) 50 ans et plus (14%) Commerce (15%) Reprise ou rachat (22%) A2. Quelles sont les principales raisons qui vous ont conduit à créer ou reprendre une entreprise parmi les suivantes Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 19

20 Les principales craintes au moment de la création Pour plus de 40% des femmes et des hommes, la principale crainte est la peur d échouer, ne pas être à la hauteur. Les femmes estiment avoir des difficultés pour trouver des conseils ou accéder à certaines informations à hauteur de 35% (vs 27% pour les hommes). Hommes La peur d échouer, ne pas être à la hauteur Des problèmes administratifs La concurrence Des difficultés de financement Le manque d expérience dans la gestion La difficulté à trouver des conseils / info 45% 39% 38% 37% 35% 35% % 39% 33% 35% 38% 27% La peur de mettre en péril le budget familial 34% 7 36% 4 Le manque de soutien des banques 32% 8 33% 6 Le manque d expérience dans l activité 24% 9 19% 9 La peur de rompre l'équilibre familial 17% 10 21% 8 Le manque de soutien de vos proches 8% 11 6% 10 Autres 4% 4% Aucune crainte en particulier 13% 15% Nombre moyen de craintes 3,5 3,5 Base= Créatrices et créateurs d entreprises de moins de 3 ans A5. Quelles étaient vos craintes au moment de créer/reprendre votre entreprise? (189 femmes, 44 hommes) 20

21 Les principales craintes au moment de la création (suite) Les plus jeunes ont eu davantage de craintes liées à des problèmes administratifs, à la concurrence, à des difficultés de financement, à trouver des conseils et à la mise en péril du budget familial. ST ans (54%) La peur d échouer, ne pas être à la hauteur Des problèmes administratifs La concurrence Des difficultés de financement Le manque d expérience dans la gestion La difficulté à trouver des conseils / info La peur de mettre en péril le budget familial Le manque de soutien des banques Le manque d expérience dans l activité La peur de rompre l'équilibre familial Le manque de soutien de vos proches Autres Aucune crainte en particulier 4% 8% 13% 17% 24% 45% 39% 38% 37% 35% 35% 34% 32% Ancienneté < 3 ans (46%) ST ans (51%) Ancienneté < 3 ans (46%) ST ans (54%) Ancienneté < 3 ans (42%) ST ans (52%) ST ans (50%) Ancienneté < 3 ans (47%) ST Au moins un enfant (40%) ST ans (50%) Commerce (43%) Seule (40%) Commerce (40%) 1 à 2 salariés (42%) Seule (14%) Ancienneté < 3 ans (25%) ST Au moins un enfant (23%) Commerce (23%) Ancienneté > 3 ans (17%) 50 ans et plus (21%) Services (17%) A5. Quelles étaient vos craintes au moment de créer/reprendre votre entreprise? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 21

22 La vie dans l entreprise 3

23 Les difficultés rencontrées aujourd hui Comparaison avec le moment de la création Les principales difficultés rencontrées actuellement par les femmes entrepreneures sont les difficultés liées à leur marché, la rentabilité de leur entreprise et les contraintes horaires. Les femmes rencontrent globalement moins de difficultés qu elles n avaient de craintes à la création. Cependant, certaines d entre elles sont toujours présentes : la peur de mettre en péril le budget familial, les difficultés de financement et le manque de soutien des banques. Diff Crainte au démarrage Difficultés aujourd'hui aujourd hui Craintes au démarrage Les difficultés sur votre marché /domaine La rentabilité de votre entreprise Les contraintes horaires ou de présence La peur de mettre en péril le budget familial Des difficultés de financement Le manque de soutien des banques Des problèmes administratifs La peur d échouer, ne pas être à la hauteur La difficulté à trouver des conseils / info La peur de rompre l'équilibre familial Le manque d expérience dans la gestion d entr Le manque de soutien de vos proches Le manque d expérience dans l activité Autres Aucun inconvénient Nombre moyen de difficultés 3,5 55% 54% 40% 32% 34% 31% 37% 28% 32% 26% 39% 23% 45% 19% 35% 17% 18% 11% 35% 7% 8% 3% 24% 4% 5% 11% 13% * * * -2% -6% -4% -13% -22% -16% 1% -24% -1% -21% * Non proposé pour les craintes au démarrage B1. En tant que chef d entreprise, quels inconvénients ou difficultés vivez-vousaujourd hui? Base= 524 femmes 23

24 Les difficultés rencontrées aujourd hui Les femmes qui vivent le plus de difficultés Des craintes plus importantes dans le Commerce et chez les femmes seules. Les difficultés sur votre marché /domaine La rentabilité de votre entreprise Les contraintes horaires ou de présence La peur de mettre en péril le budget familial Des difficultés de financement Le manque de soutien des banques Des problèmes administratifs La peur d échouer, ne pas être à la hauteur La difficulté à trouver des conseils / info La peur de rompre l'équilibre familial Le manque d expérience dans la gestion d entr Le manque de soutien de vos proches Le manque d expérience dans l activité Autres Aucun inconvénient 40% 32% 31% 28% 26% 23% 19% 18% 11% 7% 3% 5% 11% 55% 54% Nombre d'enfants à charge0 (60%) Commerce (67%) Seule (63%) Commerce (65%) Commerce (47%) Reprise ou rachat (46%) ST Au moins un enfant (38%) Seule (40%) Commerce (40%) Seule (43%) Commerce (44%) Commerce (38%) Société (34%) CA entre 80 et 150 K (40%) Ancienneté < 3 ans (32%) Société (27%) Ancienneté < 3 ans (24%) ST Au moins un enfant (25%) ST ans (25%) Ancienneté < 3 ans (18%) ST ans (19%) Ancienneté < 3 ans (7%) B1. En tant que chef d entreprise, quels inconvénients ou difficultés vivez-vousaujourd hui? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 24

25 Les difficultés rencontrées aujourd hui Le miroir des hommes Les hommes vivent également les difficultés du marché et des problèmes de rentabilité, mais dans une moindre mesure (46% ont des problèmes de rentabilité contre 54% des femmes) 23% des femmes ont peur d échouer et n ont pas confiance en elles (contre 15% des hommes). Elles ont quant à elles tendance à avoir moins de difficultés administratives. Hommes Diff Hommes Les difficultés sur votre marché /domaine La rentabilité de votre entreprise Les contraintes horaires ou de présence La peur de mettre en péril le budget familial Des difficultés de financement Le manque de soutien des banques Des problèmes administratifs La peur d échouer, ne pas être à la hauteur La difficulté à trouver des conseils / info La peur de rompre l'équilibre familial Le manque d expérience dans la gestion d entr Le manque de soutien de vos proches Le manque d expérience dans l activité Autres Aucun inconvénient 40% 32% 31% 28% 26% 23% 19% 18% 11% 7% 3% 5% 11% 55% 54% 53% 46% 34% 28% 26% 31% 31% 15% 21% 16% 7% 6% 3% 3% 15% 3% 5% 2% 3% 2% 8% 6% 4% 5% 7% 1% 4% 1% 1% 1% Nombre moyen de difficultés B1. En tant que chef d entreprise, quels inconvénients ou difficultés vivez-vousaujourd hui? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 25

26 La rémunération Seule la moitié des femmes entrepreneures considère sa rémunération comme suffisante (vs 58% des hommes) Une perception liée à la taille de l entreprise et au secteur, mais aussi à l importance d avoir des revenus suffisants pour les femmes qui vivent seules. Hommes Suffisants 50% En couple (54%) Services (55%) 3 à 9 salariés (72%) 58% Suffisants et vous ne cherchez pas à les augmenter 19% 22% Suffisants mais vous souhaitez les augmenter 31% 36% Insuffisants pour vivre du fait de vos investissments en cours 19% Ancienneté < 3 ans (27%) Commerce (24%) Société (25%) 18% Insuffisants pour vivre compte tenu du faible chiffre d'affaires 37% Seule (49%) Commerce (45%) 0 salarié (41%) 30% B3. Parlons de votre rémunération. Considérez-vous que les revenus que vous tirez de votre entreprise pour vous sont: Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 26

27 Le nombre d heures travaillées Les femmes entrepreneures déclarent travailler en moyenne moins que les hommes (50h en moyenne vs 55h pour les hommes) Les femmes exerçant dans le commerce et gérant des entreprises plus grandes déclarent travailler davantage. Hommes Seule (41%) Commerce (37%) 3 à 9 salariés (44%) CA entre 80 et 150 K (40%) Nombre moyen d heures de travail par semaine 30% 37% 50h 17% 17% ST ans (51.8) Seule (53.3) Commerce (52.1) 3 à 9 salariés (54.9) 50 ans et plus (21%) Moins de 39h par semaine Entre 39h et 44h par semaine Entre 45h et 55h par semaine Plus de 55h par semaine 48% 55h 11% 9% 33% C5. En moyenne, combien d heures travaillez-vous par semaine pour votre entreprise? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 27

28 La santé de l entreprise Les entreprises gérées par les femmes sont plus en situation de développement que celles gérées par les hommes. Notons le nombre important d entreprises en repli parmi les femmes ayant démarré leur activité il y a plus de 3 ans. Les entreprises en développement se trouvent davantage parmi les plus récentes, dans les services et dans les entreprises créées. Ancienneté > 3 ans (20%) Commerce(25%) 0 salarié (18%) 44% 39% Ancienneté < 3 ans (68%) ST Au moins un enfant (46%) Moins de 30 ans (75%) ST ans (56%) Services (42%) Société (48%) CA entre 80 et 150 K (50%) Création d'entreprise (43%) 17% < 1% En développement En situation stable En repli Ne sait pas Hommes 19% < 1% 28% 52% Ancienneté > 3 ans (52%) Pas d'enfants à charge (50%) 50 ans et plus (55%) Entreprise personnelle, individuelle (49%) Reprise ou rachat (53%) B5. Considérez-vous la situation de votre entreprise plutôt Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 28

29 Les perspectives d embauche 1 entrepreneur sur 10 envisage des créations de postes. Ne sait pas 1% Oui 10% Ancienneté < 3 ans (18%) Moins de 30 ans (20%) Société (18%) 3 à 9 salariés (27%) Ne sait pas 3% Hommes Oui 13% Non 89% Ancienneté > 3 ans (92%) ST De 20 à habitants (97%) Entreprise personnelle, individuelle (97%) 0 salarié (93%) CA < 80 K (91%) Non 84% B6. Pensez-vous au cours des 12 prochains mois, embaucher un ou des salariés pour de nouveaux postes? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 29

30 L optimisme pour l avenir Les femmes comme les hommes se disent optimistes concernant le futur de leur entreprise (74%). Un optimisme qui cependant décroît avec l expérience. Très optimiste Assez optimiste Assez pessimiste Très pessimiste Rural (84%) Moins de 30 ans (97%) ST ans (86%) Services (80%) ST Optimiste 74% 50 ans et plus (35%) Commerce(38%) CA < 80 K (28%) 17% 57% < 3 ans > 3 ans 92% optimistes Hommes 15% ST Optimiste 74% < 3 ans > 3 ans 59% 68% 89% optimistes optimistes 70% optimistes ST Pessimiste 26% 17% 9% 17% 9% ST Optimiste 26% B2. Etes-vous optimiste, ou plutôt pessimiste pour l avenir de votre entreprise? Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 30

31 Et si c était à refaire? De la même façon, ils sont plus de 80%, hommes ou femmes, à estimer qu ils se lanceraient de nouveau dans la reprise ou la création d entreprise si c était à refaire. Des regrets plus importants parmi les femmes plus âgées, les femmes qui ont repris leur affaire ou les commerçantes. Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas Ne sait pas Hommes Moins de 30 ans (100%) Services (90%) Création d'entreprise (89%) ST Oui 84% 66% < 3 ans > 3 ans 62% ST Oui 82% < 3 ans > 3 ans 91% -9 82% 91% % 19% 20% 50 ans et plus (18%) Commerce(23%) Reprise ou rachat (23%) ST Non 13% 5% 8% 3% B4. Si c était à refaire, vous lanceriez-vous à nouveau dans la réalisation de votre projet de création/reprise d entreprise? 7% 10% 1% ST Oui 18% Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 31

32 Les femmes chefs d entreprise, vues par les femmes 4

33 La perception de l égalité homme / femme Une égalité homme-femme perçue dans le recrutement, le travail avec les fournisseurs, avec les clients, le recrutement et le management. Une différence déclarée concernant le démarrage de l activité et l obtention des financements. Pour 63% des femmes, il est plus difficile pour elles de concilier vie professionnelle-vie personnelle, notamment chez les femmes ayant des enfants. Beaucoup plus facile Un peu plus facile Ni plus facile ni plus difficile Un peu plus difficile Beaucoup plus difficile ST Plus facile ST Plus difficile Trouver des clients 4% 15% 68% 10% 2% 19% 12% CA entre 80 et 150 K (22%) Concilier vie professionnelle et vie personnelle 6% 8% 23% 30% 33% 14% 63% ST Au moins un enfant (68%) Services (67%) Traiter avec les fournisseurs 3% 9% 68% 17% 3% 12% 20% 3 à 5 salariés (33%) CA entre 80 et 150 K (29%) Manager des équipes 1% 8% 66% 19% 7% 9% 25% Recruter0% 5% 81% 11% 2% 6% 13% 3 à 9 salariés (22%) Démarrer une activité 1% 2% 64% 21% 11% 3% 33% Obtenir des financements0% 2% 71% 20% 8% 2% 28% F1. Globalement, pensez-vous qu il est plus facile ou plus difficile pour une femme d être chef d entreprise que pour un homme dans les domaines suivants: Base= Ensemble femmes (524) 33

34 Les domaines mieux ou moins bien gérés par les femmes (selon les femmes) Les points forts des femmes résident dans les domaines relationnels. Presque une femme sur deux déclare que les femmes gèrent mieux que les hommes la relation clients et les ressources humaines. Les relations clients 3%2% 51% 45% Les ressources humaines 6% 4% 47% 43% Agglomération parisienne (11%) Moins de 30 ans (83%) La gestion financière de l entreprise 1% 7% 65% 27% Ancienneté < 3 ans (77%) ST ans (81%) Commerce (20%) Le développement commercial de l entreprise 6% 11% 70% 14% NSP Moins bien De la même manière Mieux F2.Pensez-vousquelesfemmesgèrentmieuxoumoinsbienqueleshommes: Base= Ensemble femmes (524) 34

35 L accompagnement 5

36 La situation familiale Les femmes entrepreneures sont davantage seules que les hommes (27% vs 13%). Un quart des femmes en couple travaillent avec leur conjoint, 28% des hommes en couple. Notons que les conjoints masculins sont plus souvent associés que les conjointes. Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) Hommes 52% ont des enfants à charge 27% Seul(e) En couple 13% 62% ont des enfants à charge 73% 87% Base= en couple (454 femmes, 264 hommes) Salarié de votre entreprise Collaborateur de l'entreprise Associé dans l'entreprise Un autre statut dans l'entreprise 3% 4% 7% 11% 25% des femmes en couple travaillent avec leur conjoint 3% 7% 8% 9% 28% des hommes en couple travaillent avec leur conjoint S6. Vivez-vous seul(e) ou en couple? S7. Votre conjoint vous aide t-il ou travaille t-il dans votre activité professionnelle? S9. Quel est le statut de votre conjoint? 36

37 Les aides reçues au moment de la création de l activité Globalement, les femmes chefs d entreprise se sentent soutenues, en particulier par leur entourage (conjoint, famille ou relations) au moment du démarrage de leur activité. Pour les entrepreneurs, le rôle du conjoint apparaît essentiel, mais il varie significativement selon que l on est une femme ou un homme. Votre conjoint (Base: vivent en couple) 3% 12% 18% Votre famille, vos amis ou relations 5% 32% 23% 67% 40% ST Oui 85% 63% ST Au moins un enfant (92%) Pas d'enfant à charge (73%) ST ans (86%) 4% 5% 40% 37% Hommes 20% 23% 35% 35% ST Oui 55% 58% Des experts privés: comptables, avocats, notaires, fiscalistes, centres de gestion, etc 4% 36% 35% 24% 60% Société (73%) 1 à 2 salariés (76%) 4% 40% 35% 21% 56% Des organisations professionnelles, votre Chambre de Commerce et d Industrie, votre 5% 49% 29% 17% 46% 6% 47% 35% 11% 47% D'anciens collègues, confrères, fournisseurs, employeurs 6% 54% 26% 14% 40% 6% 48% 24% 23% 47% Des structures administratives, collectivités territoriales 5% 61% 27% 7% 34% 8% 61% 16% 15% 31% Des réseaux d accompagnement (France Active, France Initiative, boutiques de gestion, réseau 7% 78% 9% 6% 15% 12% 74% 10% 5% 15% Des associations d aide aux femmes qui créent leur entreprise 9% 85% 4% 2% 6% - A4. Estimez-vous avoir été aidé(e) au moment de la création/reprise de votre activité par Base= Créatrices et créateurs d entreprises de moins de 3 ans (189 femmes, 44 hommes) 37

38 Les aides apportées par l entourage au quotidien Très moteur au moment de la création, le soutien des conjoints se fait moins évident ensuite, dans le partage des tâches au quotidien. Pour les hommes, on observe le phénomène inverse : leur conjointe est moins impliquée pour accompagner le démarrage de l entreprise. En revanche, elle aide davantage au foyer. Hommes ST aidée ST aidé Votre conjoint (base: en couple) 14% 40% 46% 67% ST ans (77%) 13% 21% 66% 66% D autres membres de votre famille ou votre entourage 64% 24% 12% 36% Ancienneté < 3 ans (45%) ST Au moins un enfant (43%) Moins de 30 ans (61%) ST ans (53%) 67% 22% 11% 33% Des personnes extérieures 73% 21% 6% ST Au moins un enfant (35%) 27% 73% 21% 6% 27% Services (31%) 3 à 9 salariés (44%) C3. Etes-vous aidé(e) dans vos tâches familiales quotidiennes: entretien de la maison, éducation des enfants, papiers administratifs Base= Ensemble (524 femmes, 301 hommes) 38

39 Les temps de vie 6

40 L entreprenariat et la vie de famille Les femmes en général attendent davantage que les hommes avant de monter leur première affaire : elles avaient en moyenne 35 ans, contre 33 ans pour les hommes, mais les mères de famille ont majoritairement continué à gérer leur entreprise tout en élevant leurs enfants mères de famille A continué à gérer son entreprise tout en élevant vos enfants 78% ST ans (84%) A attendu d'avoir ses enfants avant de créer son entreprise 38% A mis son entreprise en stand-by pour ses enfants 6% F7. En tant que mère de famille, vous êtes-vous retrouvée dans un des cas suivants: (Bases: ayant au moins un enfant (466) S5. A quel âge avez-vous créé votre première affaire? (Ensemble) 40

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance 2013 Objectifs et méthodologie L'objectif de ce panorama est de mettre en évidence les différences de postures, de comportements et d'image entre hommes

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Ins6tut Think pour 29/01/13 - Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour l APCE

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne 11 Objectifs et Méthodologie Objectifs : Analyse du profil sociodémographique des clients des banques en ligne Historique et détention de produits financiers dans des

Plus en détail

: aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir?

: aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir? Paris, le 07 octobre 2009 er Baromètre Ciel Auto uto-entrepreneur : aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir? 1 er Contexte du 1 er Baromètre Ciel Auto-Entrepreneur En mars dernier, Ciel,

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

Pour commencer, quelques questions pour mieux vous connaître...

Pour commencer, quelques questions pour mieux vous connaître... Pour commencer, quelques questions pour mieux vous connaître... Vous êtes... Une femme Un homme Quel est votre âge? Avez-vous d'autres personnes à charge : parents, etc.? Oui Non Combien avez-vous d'enfants?

Plus en détail

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE Les notes de l Juin 2007 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE L entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives. Janvier 2012

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives. Janvier 2012 3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives Janvier 2012 SOMMAIRE Contexte Résultats détaillés Profil de l auto-entrepreneur..p.5 Exercice de l activité..p.12 Vivre

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010 Internet modifie la relation des Français ais à leurs banques Présentation du 12 janvier 2010 1 Objectif et méthodologie Objectif Mesurer le type de services bancaires possédé par les Français Analyser

Plus en détail

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements - N 1001198 Février

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants n 0900922 V3 Juillet 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans - 1 - Les statistiques en bref La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans Données de cadrage socio-démographique sur les jeunes en France 24 % des Français de 18 ans et plus sont âgés de

Plus en détail

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 8 Du 20 heures à Twitter : Les réseaux sociaux bousculent l info n 1101347 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul

Plus en détail

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-11 MARS 2014 Situation professionnelle des femmes et des hommes cadres selon la génération Opinion des femmes

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés Complémentaire Santé 9 Français sur 10 estiment être bien couverts alors même qu ils ne connaissent pas exactement les frais de santé restant réellement à leur charge 9 Français sur 10 déclarent être couverts

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

Les Français et le pouvoir d achat

Les Français et le pouvoir d achat Contacts CSA Pôle Opinion Corporate : Jérôme Sainte-Marie, Directeur général adjoint Yves-Marie Cann, Directeur d études Les Français et le pouvoir d achat Sondage CSA pour Cofidis Septembre 2012 Sommaire

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

Baromètre sur les expatriés français et la protection sociale

Baromètre sur les expatriés français et la protection sociale Baromètre sur les expatriés français et la protection sociale 3 e édition 2015 Contacts presse Groupe Humanis Laurence Dutrey 01 46 84 35 43 / 06 29 41 05 51 laurence.dutrey@humanis.com Séverine Sollier

Plus en détail

Le métier de Credit Manager

Le métier de Credit Manager Le métier de Credit Manager 2012 2 Enquête 2012 SUR LE METIER DE CREDIT MANAGER Cette note de synthèse est le résultat de l enquête menée conjointement par Robert Half, spécialiste du recrutement temporaire

Plus en détail

Enquête Médecine prédictive

Enquête Médecine prédictive Enquête Médecine prédictive Mars 2015 Version n 1-BJ11234 Date : 12 mars 2015 From: Nadia AUZANNEAU/ Claire URBAN To: Karim OULD-KACI OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94

Plus en détail

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques - Auprès d un échantillon national représentatif de 950 individus âgés de 15 ans et plus

Plus en détail

Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes

Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes La situation politique à Villefranche sur Mer - Novembre 2013 1 Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes Institut CSA pour Guy Hoquet l Immobilier Avril 2014 Vacances Propres - Post

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

Regards croisés sur l intérim

Regards croisés sur l intérim octobre 2012 Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi Regards croisés sur l intérim Regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

La colocation vue par les propriétaires

La colocation vue par les propriétaires La colocation vue par les propriétaires Institut CSA pour Weroom Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de propriétaires, composé de 1000 personnes âgées de 18 ans et

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE NOM, Prénom : Activité : Commune : Tél. personnel : Tél. entreprise : E-mail : LE DEMANDEUR NOM, Prénom : Organisme : Téléphone : E-mail : L ACCOMPAGNATEUR

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

Les jeunes et les métiers de l industrie

Les jeunes et les métiers de l industrie Novembre 2013 Institut Lilly N 111442 Contacts : Damien Philippot / Esteban Pratviel 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A - B - C - D - Le

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour CER FRANCE et NOVANCIA

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive La perception des salariés sur l épargne salariale Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention

Plus en détail

Enquête bien-être au travail des salariés

Enquête bien-être au travail des salariés Présentation petit déjeuner RH & Com Linking http://labrh.opinion-way.com Enquête bien-être au travail des salariés Décembre 2012 Note méthodologique Echantillon représentatif de 1014 salariés français

Plus en détail

VOUS VOTRE ENTREPRISE

VOUS VOTRE ENTREPRISE Enquête sur le rôle et la place de la santé dans l octroi de crédit aux TPE Ce questionnaire s inscrit dans une recherche doctoral et s adresse aux dirigeants de TPE ayant demandé ou qui sont entrain de

Plus en détail

Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions

Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions ENQUETE INSERTION 2012 Auteur CCI Caen Normandie Nom du filtre M2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions Date de

Plus en détail

LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS

LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS Introduction Objectifs de l étude Les Essenti Elles, le réseau des femmes managers de BPCE S.A., a souhaité lancer un nouveau Baromètre concernant les Femmes Managers en

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

La Banque Postale / CNP Assurances

La Banque Postale / CNP Assurances La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT 01.40.92. 45.37 / 31.17 / 46.72 42IG98

Plus en détail

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/ Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français http://www.myexpat.fr/ Sommaire My Expat... Résumé de l étude... Qui sont les Français de l étranger?... Où les Français partent-ils

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA Contacts Pôle Opinion Corporate Laurence Bedeau Directrice du Pôle (laurence.bedeau@csa.eu) Baptiste Foulquier Chargé

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE

DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE SOMMAIRE I. PRÉSENTATION DU PORTEUR DE PROJET. PAGE 3 I.1- Présentation générale I.2- Situation familiale I.3- Scolarité et formation professionnelle II.

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Enquête Formation Mai 2010

Enquête Formation Mai 2010 Enquête Formation Mai 2010 Synthèse des résultats Le profil des répondants 75% des répondants occupent une fonction en relation avec la presse. La moitié des répondants (51%) ont plus de 10 ans d expérience

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Dans le cadre du baromètre social institutionnel, vous avez la possibilité de poser quelques questions spécifiques à votre organisme et à

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Quel regard aujourd hui? Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au

Plus en détail

Ça déménage chez demeco!

Ça déménage chez demeco! Ça déménage chez demeco! Paris, le 12 février 2015 Bienvenue Virginie Brunel Directrice générale NASSE DEMECO Stéphane Sardet Directeur des Réseaux Demeco Marion Lainé Chargée d études Géraldine Laurent

Plus en détail

Les Français sont-ils prêts pour la

Les Français sont-ils prêts pour la Les Français sont-ils prêts pour la Télémédecine? Résultats d enquête 18 octobre 2012 Sommaire Contexte, problématique et objectifs de l enquête Méthodologie d enquête Rappel méthodologique Structure de

Plus en détail

Les dirigeants face à l innovation

Les dirigeants face à l innovation Les dirigeants face à l innovation Vague 2 FACD N 111164 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d'entreprise flore-aline.colmet-daage@ifop.com Mai

Plus en détail

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits! Bilan et perspectives

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits! Bilan et perspectives 4 ème édition Paris, le 27 janvier 2012 3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits! Bilan et perspectives Les points clés Le régime de l auto-entrepreneur, un potentiel énorme de croissance

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur La vision des Français sur l Auto-Entreprise 5 ème édition - Mai 2011 Nouveau Dispositif 2011/ 2012 Comprendre les auto-entrepreneurs comme un groupe social à part entière

Plus en détail

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Sommaire 1 Contexte / préoccupations des Français 2 Des Français concernés par la dépendance des personnes âgées

Plus en détail

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 18 octobre 2010 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 18 octobre 2010 1 Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l

Plus en détail

Régime matrimonial : Votre conjoint participe-t il (elle) à votre projet : Oui Non

Régime matrimonial : Votre conjoint participe-t il (elle) à votre projet : Oui Non BUSINESS PLAN Présentation du porteur de projet et de ses associés Etat Civil Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Téléphone : Télécopie : Portable : Date de naissance : Lieu de naissance : Nationalité

Plus en détail

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise Centre de Recherche pour l Étude et l Observation des Conditions de vie CENTRE TECHNIQUE DES INSTITUTIONS DE PRÉVOYANCE Jeudi 12 février 2009 Ce qu attendent les employeurs et les de la complémentaire

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Radioscopie des assistantes : l évolution du métier, l impact des nouvelles technologies et les relations avec la génération Y

Radioscopie des assistantes : l évolution du métier, l impact des nouvelles technologies et les relations avec la génération Y Les enquêtes de l Observatoire Cegos Radioscopie des assistantes : l évolution du métier, l impact des nouvelles technologies et les relations avec la génération Y Méthodologie de l enquête 2 L Observatoire

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014 CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE N 1301649 Contacts CSA Pôle Opinion Corporate: Yves-Marie CANN Directeur adjoint du Pôle (yves-marie.cann@csa.eu) Julie GAILLOT Directrice d études (julie.gaillot@csa.eu)

Plus en détail

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015

Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015 Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015 Mission Droits des femmes et égalité DDCSPP28 1 L'entrepreneuriat par les femmes La Mission départementale aux

Plus en détail

Enquête Solucom & OpinionWay. Les Français et leur banque : bouleversements en vue!

Enquête Solucom & OpinionWay. Les Français et leur banque : bouleversements en vue! Enquête Solucom & OpinionWay Les Français et leur banque : bouleversements en vue! Pourquoi une enquête Solucom OpinionWay? Soumises à la pression technologique, réglementaire et concurrentielle, les banques

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

«Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1

«Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1 «Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1 Enquête réalisée par www.paris21.tv en partenariat avec la Société de Banque et d Expansion et de Paris Développement 17 Septembre 2014 www.netsbe.fr

Plus en détail

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Animé par : Fabienne KERZERHO, Directrice Régionale Adie Marc DEMAISON, Responsable Adie Conseil - Adie En France,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Crédit, rachat de crédit : que pensent les internautes? Contact presse : mael.resch@empruntis.com 01.55.80.58.

DOSSIER DE PRESSE. Crédit, rachat de crédit : que pensent les internautes? Contact presse : mael.resch@empruntis.com 01.55.80.58. DOSSIER DE PRESSE Crédit, rachat de crédit : que pensent les internautes? Contact presse : mael.resch@empruntis.com 01.55.80.58.66 Empruntis.com en partenariat avec Market Audit a mené une étude auprès

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

VILLAGE DE CABANE PERCHEE www-cabanes-ardeche.com

VILLAGE DE CABANE PERCHEE www-cabanes-ardeche.com 1 VILLAGE DE CABANE PERCHEE www-cabanes-ardeche.com DOSSIER DE CANDIDATURE LICENCE DE MARQUE LES CABANES DE LABROUSSE REILLER 07440 BOFFRES RCS ANNONAY : 512 361 973 - Code APE : 9329 Z Copyright LES CABANES

Plus en détail

L auto-entrepreneur : trois ans déjà!

L auto-entrepreneur : trois ans déjà! PROFIL DE L'AUTO-ENTREPRENEUR N 108 août 2012 L auto-entrepreneur : trois ans déjà! L introduction du régime de l auto-entrepreneur au 1 er janvier 2009 a bouleversé le rythme des créations en France comme

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

La création d entreprise en milieu rural

La création d entreprise en milieu rural La création d entreprise en milieu rural Une définition du milieu rural Définir le monde rural à partir de la taille des communes nous paraît insuffisant. En effet, il est important de prendre en compte

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail