L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves"

Transcription

1 L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves

2 Cet atelier portera sur 1. la recherche dans la documentation de sources pertinentes; 2. l évaluation des résultats de votre recherche; 3. la synthèse de ces résultats, et 4. la présentation des résultats.

3 Mais POURQUOI faut-il faire une analyse documentaire?

4 Une analyse documentaire peut nous aider à combler un besoin en matière d information découvrir si la question d évaluation a déjà été posée savoir ce qui a été fait dans des milieux semblables déterminer quelles meilleures pratiques existent déjà découvrir quels outils pourraient être utiles pour notre évaluation

5 Quel est le problème qu il faut résoudre? Le processus de la preuve à la pratique Quelle est la question à laquelle il faut répondre? Choisissez la ressource de premier choix où une réponse pourrait être trouvée (comme la Bibliothèque Cochrane) Concevez une stratégie de recherche et effectuez la recherche Choisissez une ressource de deuxième choix Bonne preuve Évaluez votre pratique Évaluerz la pertinence des preuves pour votre situation locale et les groupes cibles Preuve mauvaise ou insuffisante Envisagez les implications pour votre pratique et vos ressources et pour les organisations avec lesquelles vous collaborez Amélioration Appliquez les preuves à la pratique Évaluez votre pratique Pas d amélioration 2003, Evidence Network: What Works for Children?

6 Où faut-il commencer?

7 La recherche documentaire

8 Définir le problème 1) La population cible Comme : âge, sexe, groupe ethnique, groupe diagnostique 2) L intervention La thérapie qui est intéressante pour votre programme 3) Le résultat Les changements que vous aimeriez constater dans votre population cible

9 Trouver les informations Bibliothèques universitaires Bases de données en ligne Source primaire : Publication originale de nouvelles données, de nouveaux résultats et de nouvelles théories Stice, E., Shaw, H., Burton, E., & Wade, E. (2006, April). Dissonance and healthy weight eating disorder prevention programs: a randomized efficacy trial. Journal of Consulting and Clinical Psychology, 74(2), Extrait le 18 septembre 2008, de la base de données PubMed. Source secondaire : Résumer ou commenter les sources primaires dans le contexte de l idée étudiée en particulier Pratt, B.M. & Woolfenden, S.R. (2002, April). Interventions for preventing eating disorders in children and adolescents. Cochrane Database of Systematic Reviews, Issue 2. Extrait le 18 septembre 2008, de la base de données Cochrane.

10 Les bases de données en ligne avec contenu gratuit Centre for Reviews and Dissemination (CRD) Cochrane Database of Systematic Reviews (CDSR) Turning Research Into Practice (TRIP) Database The International Network of Agencies for Health Technology Assessment British Medical Journal Directory of Open Access Journals (DOAJ) Substance Abuse and Mental Health Services Administration (SAMHSA) Base de données des preuves du Centre d excellence

11 Bases de données en ligne avec contenu gratuit limité PubMed York University Health Research Guide British Medical Association (BMA) healthinformationon

12 Bases de données disponibles par abonnement seulement PsycINFO American Psychological Association (APA) Allied and Complementary Medicine Database (AMED) EMBASE

13 Lignes directrices disponibles en ligne Les lignes directrices sont une source importante de preuves évaluées, particulièrement si la question aborde le traitement ou le diagnostic d un problème médical relativement courant Disponible gratuitement : UK National Electronic Library for Health Guidelines Finder US National Guideline Clearing House at Guidelines International Network (GIN) at BMJ Publishing Group s Clinical Evidence

14 Les recherches dans la base de données 1. Utilisez les mots clés de votre question comme termes de recherche 2. Utilisez des restrictions pour raffiner la recherche Un groupe de patients et une intervention clairement définie sont les paramètres majeurs pour la plupart des recherches de sujets 3. Cherchez par auteur, titre de revue, etc.

15 Les approches à la recherche Qualitatives Information en profondeur sur les expériences des gens Porte sur des significations subjectives Inclut typiquement des échantillons modestes L accent est mis sur la crédibilité et la fiabilité Quantitatives Information concernant la manière dont les différentes variables sont reliées entre elles L accent est mis sur la mesure objective Les échantillons sont typiquement importants L accent est mis sur la causalité, la fiabilité, la validité

16 Les types d études que vous pourriez trouver 1. Les examens systématiques 2. Les essais randomisés et contrôlés 3. La conception quasi-expérimentale 4. Les études d évaluation à conception non expérimentale 5. Les études avec cas témoin 6. Les études de cohorte 7. Les sondages auprès d une population 8. La recherche qualitative

17 L évaluation des résultatsr

18 Les questions initiales à envisager Le titre et l abrégé suggèrent-ils une correspondance entre la source et votre évaluation? Les articles sont-ils révisés par les pairs? L étude est-elle originale? Sur quoi porte l étude? Est-il raisonnable de s attendre à ce que les résultats puissent s appliquer à votre groupe cible? Les prétentions de l étude sont-elles plausibles?

19 Les auteurs ont-ils abordé tous les résultats intéressants? Qu est-ce que l étude ajoute que nous ne savions pas déjà? Les qualifications des auteurs : les auteurs sont-ils associés au domaine d étude? Ont-ils une expérience clinique pertinente? Y a-t-il des questions reliées aux «biais du chercheur» qui n ont pas été abordées?

20 L objectif et la méthode Les questions de recherche sont-elles claires, spécifiques et capables d obtenir une réponse? La conception de l étude est-elle appropriée? La question, la méthode et l analyse des résultats correspondent-elles? L échantillon est-il approprié? Si un groupe de comparaison a été utilisé, était-il réellement comparable avec le groupe recevant l intervention? Certaines personnes ont-elles abandonné l étude et dans ce cas, les auteurs ont-ils expliqué ceci dans leurs conclusions?

21 Résultats et conclusions Le matériel a-t-il été présenté de manière transparente et détaillée, pouvant facilement être examiné et évalué? L effet de l intervention, s il y en a eu un, a-t-il été puissant? L estimation de l effet a-t-elle été précise? Est-il probable que le résultat ait été obtenu au hasard? Les auteurs ont-ils indiqué clairement comment ils sont arrivés à leurs conclusions? L auteur a-t-il expliqué les limites de l étude? Les conclusions correspondent-elles aux résultats? Les conclusions sont-elles soutenues par l analyse?

22 La synthèse se des résultatsr

23 Les questions initiales à envisager Quelles sont les sources les plus pertinentes? Quels sont certains éléments communs entre les sources? Quelle est la caractéristique unique de chaque source? Comment les idées et les concepts clés sont-ils exprimés? Pourquoi ceci est-il important? Quelles sont les limites/lacunes dans la documentation? (N.B. : ceci est particulièrement important parce que cela touche à votre contribution à la documentation c est-à-dire votre travail pourrait aider à combler cette lacune)

24 Développez un tableau sommaire Titre et information sur la publication Type de source et approche Objectif global Idées principales et conclusion Limites

25 La présentation des résultatsr

26 La planification de l analyse documentaire Quels sont les objectifs de l analyse? Qui est le public? Quels sont vos messages clés? Comment l analyse devrait-elle être organisée?

27 Conseils de rédaction pour l analyse documentaire Utilisez le bon mot au bon endroit Évitez les phrases maladroites, hors du sujet et qui n en finissent pas Évitez les fragments de phrase Utilisez un langage clair et simple Utilisez toujours des exemples ou des déclarations soutenant votre point N hésitez pas à utiliser la voix active

28 Les prochaines étapes Choisir des mesures? Conception du cadre? D autres idées?

29 Visitez notre site Web pour obtenir de plus amples informations :

Réaliser une étude de la documentation : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves. Le 13 novembre 2012

Réaliser une étude de la documentation : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves. Le 13 novembre 2012 Réaliser une étude de la documentation : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves Le 13 novembre 2012 Nos présentateurs Charlie Carter, BA, MPPM Associé au programme

Plus en détail

Ressources pour la preparation d une revue de la littérature

Ressources pour la preparation d une revue de la littérature Ressources pour la preparation d une revue de la littérature Préparé par Charlie Carter, associé au program Novembre 2012 www.excellencepourenfantsados.ca TABLE DES MATIÈRES CONSEILS DE BASE... 3 SOURCES

Plus en détail

ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1

ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1 ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1 ARTICLE SUR LA THÉRAPEUTIQUE pour les résidents Cette fiche de travail devrait accompagner le Formulaire de soumission remis à votre superviseur. Elle s inspire

Plus en détail

Avec l histoire de la mise en œuvre par la D re Megan Ward, du Bureau de santé de la région de Peel

Avec l histoire de la mise en œuvre par la D re Megan Ward, du Bureau de santé de la région de Peel Utiliser l outil d évaluation de l applicabilité et de la transférabilité des données probantes du Centre de collaboration nationale des méthodes et outils Avec l histoire de la mise en œuvre par la D

Plus en détail

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Journée de la préventions 2014 Atelier : «Repérer des actions de prévention : l exemple du tabac» Céline DEROCHE, Sandra KERZANET -

Plus en détail

Revue des données probantes l utilité et les limites des différentes approches

Revue des données probantes l utilité et les limites des différentes approches Revue des données probantes l utilité et les limites des différentes approches LES REVUES SYSTÉMATIQUES Projet financé par l Agence de la santé publique du Canada Affilié à l Université McMaster Donna

Plus en détail

Planifier & Organiser

Planifier & Organiser Planifier & Organiser Introduction Cette introduction (en ligne) vous propose un bref aperçu des tâches principales à prendre en compte lorsque vous planifiez & organisez votre projet européen. L introduction

Plus en détail

h y b AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats?

h y b AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats? AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats? 150 540 209700 Clients Utilisateurs Enquêtes complétées h y b Chaque

Plus en détail

GUIDE EN TROIS ÉTAPES POUR SATISFAIRE AUX EXIGENCES DU PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA COMPÉTENCE

GUIDE EN TROIS ÉTAPES POUR SATISFAIRE AUX EXIGENCES DU PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA COMPÉTENCE Les trois étapes pour satisfaire aux exigences du PMC sont les suivantes : 1. Autoévaluation : Évaluation de votre pratique pour déterminer vos besoins d apprentissage. Les infirmières immatriculées évaluent

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE Ministère de la Communauté française Administration générale de l enseignement et de la

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Des données sous la dent

Des données sous la dent Consortium d animation sur la persévérance et la réussite en enseignement supérieur (CAPRES) Des données sous la dent Les parcours d études interordres Pierre Chenard Université du Québec Denis Savard

Plus en détail

STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE. Groupe de réflexion académique économie-gestion

STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE. Groupe de réflexion académique économie-gestion STMG 1 Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE L ETUDE 2 Quelques rappels du BO N 21 du 24 mai 2012 3 L étude : support de l épreuve BO N 21 du 24 mai 2012 «Etude d un aspect d

Plus en détail

MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS

MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS 1: Développement conceptuel 5: Surveillance, évaluation et suivi 2: Développement détaillé 4: Préparation d'un rapport et communication 3: Mise en oeuvre ÉTAPE 1 : DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

VOLET II GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE

VOLET II GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE VOLET II GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE Introduction L objectif de ce guide est de fournir au candidat une compréhension du format utilisé pour le volet II de l Examen National des

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Activité d intégration Les produits nettoyants Sciences physiques 416-430 Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Chaire CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et

Plus en détail

L application des connaissances aux IRSC. Avril 2009

L application des connaissances aux IRSC. Avril 2009 L application des connaissances aux IRSC Avril 2009 L application des connaissances (AC) fait partie de notre mandat MISSION 4. IRSC a pour mission d exceller, selon les normes internationales reconnues

Plus en détail

Formulaire et guide du CCPPP pour les lettres de recommandation aux milieux de stages pré-doctoraux canadiens (révisé en juillet 2004)

Formulaire et guide du CCPPP pour les lettres de recommandation aux milieux de stages pré-doctoraux canadiens (révisé en juillet 2004) (Logo) Conseil canadien des programmes de psychologie professionnelle Canadian Council of Professional Psychology Programs INTRODUCTION ET DIRECTIVES Formulaire et guide du CCPPP pour les lettres de recommandation

Plus en détail

Questionnaire en vue du Colloque 2009 de la CORFEM IUFM de Caen,18 et 19 juin 2009

Questionnaire en vue du Colloque 2009 de la CORFEM IUFM de Caen,18 et 19 juin 2009 Questionnaire en vue du Colloque 2009 de la CORFEM IUFM de Caen,18 et 19 juin 2009 Problématique «Que nous apprend l organisation de la formation en PLC1, PLC2,, et l articulation entre les différents

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGE TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGE TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Niveau : 1 ème année Master TC Groupes : 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7 Date : 21/05/2012 Module : Recherche Marketing Durée : 2h CORRIGE TYPE DE L EXAMEN Correction 1 ère Partie

Plus en détail

Programme d assurance de la qualité. Portfolio professionnel F.A.Q.

Programme d assurance de la qualité. Portfolio professionnel F.A.Q. Programme d assurance de la qualité Portfolio professionnel F.A.Q. Problèmes identifiés au niveau de la soumission L information est incomplète. Vous présumez que nous savons ce que vous faites ou que

Plus en détail

Marketing Mix: Promotion

Marketing Mix: Promotion Marketing Mix: Promotion 1 Les objectifs d apprentissage de ce module visent à: comprendre les étapes pour développer une stratégie de marketing définir le marketing mix déterminer les principes directeurs

Plus en détail

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Rôle des membres du comité de rédaction dans le processus de révision d un article : 1. Rôle de la Rédactrice en chef 2. Rôle des Rédacteurs adjoints 3. Rôle

Plus en détail

Guide 2. Autoformation. Pour le chef de projet

Guide 2. Autoformation. Pour le chef de projet Guide 2 Principes fondamentaux de la fonction de chef de projet Autoformation Pour le chef de projet Objectifs d apprentissage Après avoir lu la ressource Guide des principes fondamentaux de la fonction

Plus en détail

Mise en œuvre de PSMT

Mise en œuvre de PSMT Mise en œuvre de PSMT Il y a cinq étapes à franchir avant de pouvoir commencer la mise en œuvre de PSMT dans votre milieu de travail. Il est important de suivre ces étapes dans l ordre car elles vous permettront

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS : SONDAGE 2015 SUR L EFFICACITÉ MENÉ AUPRÈS DES INTERVENANTS

FOIRE AUX QUESTIONS : SONDAGE 2015 SUR L EFFICACITÉ MENÉ AUPRÈS DES INTERVENANTS FOIRE AUX QUESTIONS : SONDAGE 2015 SUR L EFFICACITÉ MENÉ AUPRÈS DES INTERVENANTS Cette FAQ est préparée à l intention des titulaires de permis et des exploitants de maisons de retraite. Objectif du sondage

Plus en détail

La gestion de l incapacité au travail Principes fondamentaux

La gestion de l incapacité au travail Principes fondamentaux La gestion de l incapacité au travail Principes fondamentaux TRAVAUX EN COURS Une présentation de : Angela Dunham Directrice adjointe de la Région du Sud-ouest par intérim Travail sécuritaire NB SUJETS

Plus en détail

Rapport de certification indépendant. Au conseil d administration et à la direction de La Banque Toronto- Dominion (la «Banque») Notre responsabilité

Rapport de certification indépendant. Au conseil d administration et à la direction de La Banque Toronto- Dominion (la «Banque») Notre responsabilité Rapport de certification indépendant Au conseil d administration et à la direction de La Banque Toronto- Dominion (la «Banque») Notre responsabilité Nous avons planifié et effectué notre mission de certification

Plus en détail

Revue de la littérature : conseils de recherche, d évaluation et de synthèse des données probantes. Le 19 novembre, 2013

Revue de la littérature : conseils de recherche, d évaluation et de synthèse des données probantes. Le 19 novembre, 2013 Revue de la littérature : conseils de recherche, d évaluation et de synthèse des données probantes Le 19 novembre, 2013 Les présentatrices d aujourd hui Ilana Smyth, associée de program Centre d Excellence

Plus en détail

Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard

Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard Au cours de ses études en école primaire, votre enfant sera soumis à des tests standardisés en lecture de l anglais et en mathématiques.

Plus en détail

Lecture critique d un article médical scientifique

Lecture critique d un article médical scientifique Lecture critique d un article médical scientifique Objectifs pédagogiques ENC Logique de Recherche Rédaction du résumé Dr Pascale FABBRO-PERAY MB6 2007-2008 Ecrire le résumé structuré d un article Lecture

Plus en détail

Activité N X. Paramétrer un ordinateur de type PC pour accéder à Internet.

Activité N X. Paramétrer un ordinateur de type PC pour accéder à Internet. Activité N X Paramétrer un ordinateur de type PC pour accéder à Internet. Objectif : Etre capable de paramétrer un ordinateur de type PC pour qu il accède à Internet. Mise en situation / problématique

Plus en détail

PRIVATE SEARCH: Mandats

PRIVATE SEARCH: Mandats PRIVATE SEARCH: Mandats 22/10/2010 1 Préambule Ce manuel contient des informations quant à la manière d introduire et d adapter les mandats, via le «Private Search». Toute personne ayant accès au «Private

Plus en détail

«À PARTIR DE ZÉRO» : BÂTIR LA RÉSILIENCE DES COLLECTIVITÉS EN CAS DE CATASTROPHE

«À PARTIR DE ZÉRO» : BÂTIR LA RÉSILIENCE DES COLLECTIVITÉS EN CAS DE CATASTROPHE «À PARTIR DE ZÉRO» : BÂTIR LA RÉSILIENCE DES COLLECTIVITÉS EN CAS DE CATASTROPHE METROPOLIS 2011 Le 23 mars 2011 Robin S. Cox, Ph.D. Contexte de catastrophe Qu est-ce que la résilience? La résilience en

Plus en détail

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C Lien à la version électronique de le formulaire l Apprentissage à la Pratique : https://www.formrouter.net/forms@cfpc/mainpro_linking_learning_practice_fr.html Relier l apprentissage à la pratique Comment

Plus en détail

Planification par la méthode des 6 étapes

Planification par la méthode des 6 étapes Planification par la méthode des 6 étapes 25.11.2015 1 Qu est-ce que la planification? La planification aide à exécuter, organiser un mandat, un projet et progresserdans son travail. La planification est

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES EN ÉVALUATION CRITIQUE

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES EN ÉVALUATION CRITIQUE PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES EN ÉVALUATION CRITIQUE 11 questions pour interpréter les règles de prédiction clinique Comment utiliser cet outil d évaluation Lorsqu on évalue une étude, quelle

Plus en détail

Comment structurer et écrire un bon mémoire de master ès sciences en Systèmes d Information. hec.unil.ch

Comment structurer et écrire un bon mémoire de master ès sciences en Systèmes d Information. hec.unil.ch Comment structurer et écrire un bon mémoire de master ès sciences en Systèmes d Information hec.unil.ch Les recommandations de l'isi! 2 Plan de cette présentation 1. Pratique et théorie 2. La question

Plus en détail

Emilien Suquet, suquet@automaths.com

Emilien Suquet, suquet@automaths.com STATISTIQUES Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Comment réagir face à un document statistique? Les deux graphiques ci-dessous représentent l évolution du taux de chômage en France sur les 1 mois de

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

LIRE ET RÉSUMER UN ARTICLE SCIENTIFIQUE

LIRE ET RÉSUMER UN ARTICLE SCIENTIFIQUE LIRE ET RÉSUMER UN ARTICLE SCIENTIFIQUE Jean-Baptiste Légal 2007-2008 http://j.b.legal.free.fr/blog Les publications scientifiques Plusieurs types : Ouvrages et chapitres d ouvrages Manuels Articles de

Plus en détail

Banque des intervenants SAT. Guide d utilisation externe

Banque des intervenants SAT. Guide d utilisation externe Banque des intervenants SAT Guide d utilisation externe Février 2014 Table des matières TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. ACCÈS À L APPLICATION... 2 3. CRÉATION D UN COMPTE... 3 3.1. INTERVENANTS

Plus en détail

ENDAGO PLACEMENT FIXE SÀRL

ENDAGO PLACEMENT FIXE SÀRL VOTRE NOUVEL EMPLOI ENDAGO PLACEMENT FIXE SÀRL Créé en 2010, Endago Placement Fixe Sàrl s est développé dans le recrutement et la sélection de candidature selon des emplois au sein d entreprise de l Arc

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

Assurance Qualité Interne et Gouvernance en Enseignement Supérieur

Assurance Qualité Interne et Gouvernance en Enseignement Supérieur Assurance Qualité Interne et Gouvernance en Enseignement Supérieur Le groupe est invité à traiter plusieurs questions autour des relations qui lient l assurance qualité interne à la gouvernance en Enseignement

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CES/GE.41/2015/9 Conseil économique et social Distr. générale 16 juillet 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue

Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue Le plan 1. La réforme de la formation 1.1 La philosophie de la réforme 1.2 Quelques dates 2. Les principales innovations 2.1 Changements

Plus en détail

Le contrôle parental sous Windows Vista (système d exploitation de l ordinateur Ordi60)

Le contrôle parental sous Windows Vista (système d exploitation de l ordinateur Ordi60) Le contrôle parental sous Windows Vista (système d exploitation de l ordinateur Ordi60) Premier partenaire de votre réussite Les éléments repris ici sont extraits de l aide que vous trouverez dans : Menu

Plus en détail

Directives canadiennes en matière d activité physique. Messages clés. Questions et réponses. MESSAGES CLÉS - Q et R

Directives canadiennes en matière d activité physique. Messages clés. Questions et réponses. MESSAGES CLÉS - Q et R Messages clés Les nouvelles directives sont fondées sur des données probantes. Elles sont basées sur des revues systématiques des meilleures données probantes disponibles, des revues qui utilisent des

Plus en détail

Comment naviguer sur le site Web de PSMT

Comment naviguer sur le site Web de PSMT Comment naviguer sur le site Web de PSMT Bienvenue sur le site Web de Protégeons la santé mentale au travail (PSMT)! Ce document a pour but de vous familiariser avec l organisation générale du site. Il

Plus en détail

Examen d analyse à choix multiple (A N A T O - A N A I - A I N G) Exemples de questions

Examen d analyse à choix multiple (A N A T O - A N A I - A I N G) Exemples de questions Examen d analyse à choix multiple (A N A T O - A N A I - A I N G) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

Générateur de Nombres Aléatoires

Générateur de Nombres Aléatoires Générateur de Nombres Aléatoires Les générateurs de nombres aléatoires sont des dispositifs capables de produire une séquence de nombres dont on ne peut pas tirer facilement des propriétés déterministes.

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

L utilisation des savoirs scientifiques dans le domaine du bloc ope ratoire

L utilisation des savoirs scientifiques dans le domaine du bloc ope ratoire JNEP 2015, Lyon L utilisation des savoirs scientifiques dans le domaine du bloc ope ratoire C. Debout Inf PhD Directeur de l Institut de Soins Infirmiers Supérieurs Membre de la Chaire Santé Sciences-Po/IDS

Plus en détail

Maladie d Alzheimer Obtenir un diagnostic

Maladie d Alzheimer Obtenir un diagnostic Maladie d Alzheimer Obtenir un diagnostic La maladie d Alzheimer est une maladie dégénérative évolutive du cerveau. Les symptômes comprennent la perte de mémoire, la difficulté à accomplir des tâches du

Plus en détail

Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues

Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues Conformément à l engagement de la Société canadienne de psychologie (SCP) d effectuer des

Plus en détail

Plan d action. Travaux de creusement, d excavation et de tranchée. Travaux de creusement, en milieu municipal. Mars 2015

Plan d action. Travaux de creusement, d excavation et de tranchée. Travaux de creusement, en milieu municipal. Mars 2015 Plan d action Travaux de creusement, d excavation et de tranchée Travaux de creusement, d excavation et de en milieu municipal tranchée Mars 2015 Réalisation : Diane Côté Sylvie Poulin Révision 2015 :

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

www.lamako.net Présentation rapide du blog

www.lamako.net Présentation rapide du blog www.lamako.net Présentation rapide du blog Lamako.net version 2.O 1. Pourquoi ce blog? Echanger, communiquer, valoriser son savoir-faire et partager son actualité, trouver des informations professionnelles

Plus en détail

L ANALYSE COUT-EFFICACITE

L ANALYSE COUT-EFFICACITE L ANALYSE COUT-EFFICACITE 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L analyse coût-efficacité est un outil d aide à la décision. Il a pour but d identifier la voie la plus efficace, du point de vue

Plus en détail

Comparaison de services de téléphonie cellulaire

Comparaison de services de téléphonie cellulaire Comparaison de services de téléphonie cellulaire Résultat d apprentissage Description Mathématiques 10C, Relations et Fonctions, n o 1 Interpréter et expliquer les relations parmi des données, des graphiques

Plus en détail

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 1. Le Conseil de l AAI a approuvé le Programme-cadre d études et les Lignes directrices sur l éducation lors de la réunion qui a eu lieu le 6 juin 1998,

Plus en détail

VOLET I GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE

VOLET I GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE VOLET I GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE Introduction L objectif de ce guide est de fournir au candidat une compréhension du format utilisé pour le volet I de l Examen National des Spécialités

Plus en détail

Annexe 3. GRILLE D ANALYSE à la disposition des jurys VAE. 1 er angle de lecture : (le niveau d emploi du candidat)

Annexe 3. GRILLE D ANALYSE à la disposition des jurys VAE. 1 er angle de lecture : (le niveau d emploi du candidat) Annexe 3 GRILLE D ANALYSE à la disposition des jurys VAE 1 er angle de lecture : (le niveau d emploi du candidat) Au vu de l intitulé de l emploi, de la rémunération, de l éventuelle position dans une

Plus en détail

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE» MODE D EMPLOI POUR DEPOSER LES CONTRIBUTIONS EN LIGNE SUR LE SITE INTERNET DE LA SFSP Les contributions

Plus en détail

Constats et questions des repfrans au sujet du test à l embauche dans les collèges Bilan de la Journée Repfran du 26 septembre 2014

Constats et questions des repfrans au sujet du test à l embauche dans les collèges Bilan de la Journée Repfran du 26 septembre 2014 Constats et questions des repfrans au sujet du test à l embauche dans les collèges Bilan de la Journée Repfran du 26 septembre 2014 Test à l embauche dans les collèges : où en sommes-nous? Vers quoi allons-nous?

Plus en détail

Document d orientation sur les allégations fondées sur des études non expérimentales (observationnelles)

Document d orientation sur les allégations fondées sur des études non expérimentales (observationnelles) Document d orientation sur les allégations fondées sur des études non expérimentales (observationnelles) Janvier 2013 1 Liste de contrôle des allégations fondées sur des études non expérimentales N o Liste

Plus en détail

Questionnaire : étude de cas

Questionnaire : étude de cas Questionnaire : étude de cas Merci de bien vouloir nous raconter votre expérience à propos de la SEP et la manière dont elle vous a affecté. En signant ce questionnaire, vous donnez l autorisation à la

Plus en détail

Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes

Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes Schola Europaea Bureau du Secrétaire général Réf. : 2000-D-264-fr-2 Orig. : EN Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes Document approuvé par le Conseil supérieur des Ecoles

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

LE REVENU D INTÉGRATION

LE REVENU D INTÉGRATION Version décembre 2013 LE REVENU D INTÉGRATION revenu d intégration LE DROIT AU REVENU D INTÉGRATION en douze pas... Qu est-ce qu un revenu d intégration? Quelle conditions remplir pour recevoir le revenu

Plus en détail

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé RÉSUMÉ À l automne 2013, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté la loi

Plus en détail

différence groupe-conseil en statistique

différence groupe-conseil en statistique Vais-je atteindre mon objectif cette année? Par Martin Carignan, associé chez Différence www.difference-gcs.com Contexte Les gestionnaires sont souvent évalués sur des résultats mesurés par des indicateurs

Plus en détail

1.4. Les produits prévus sont pertinents par rapport aux objectifs. 3

1.4. Les produits prévus sont pertinents par rapport aux objectifs. 3 1. PLANIFICATION ET GESTION DU PROJET 2.Suffisant/Adéquat.. Excellent / très approprié. 1 2 1.1. Le projet a été réalisé avec l aide de toutes les institutions (écoles, agences nationales...) participantes.

Plus en détail

Passer d ISO 9001:2008 à ISO 9001:2015

Passer d ISO 9001:2008 à ISO 9001:2015 ISO 9001 Passer d ISO 9001:2008 à ISO 9001:2015 ISO 9001 est une norme qui établit les exigences relatives à un système de management de la qualité. Elle aide les entreprises et organismes à gagner en

Plus en détail

Rencontres Recherche Industrie IRIT - 26 Septembre 2007- Michel Kamel

Rencontres Recherche Industrie IRIT - 26 Septembre 2007- Michel Kamel Le processus de gestion de sécurité de l information dans les Organisations Virtuelles Michel KAMEL Rencontres Recherche Industrie IRIT - 26 Septembre 2007- Michel Kamel 1 Problématique Environnement collaboratif

Plus en détail

Présentation du système pour patients choisir et prendre rendez-vous

Présentation du système pour patients choisir et prendre rendez-vous Présentation du système pour patients choisir et prendre rendez-vous «Le système choisir et prendre rendez-vous est excellent, car il donne la possibilité aux patients comme moi de choisir l hôpital où

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES EN ÉVALUATION CRITIQUE

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES EN ÉVALUATION CRITIQUE PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES EN ÉVALUATION CRITIQUE 12 questions pour interpréter les évaluations économiques Comment utiliser cet outil d évaluation Lorsqu on évalue une étude économique,

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Rappel Le «Prix Recherche» a pour objectif de créer et de diffuser des «supports d application 1» à destination des acteurs de terrain 2 pour que

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

Le Cours sur le processus et la technologie de l Expérience d achat Triple Diamant a été conçu pour vous aider à comprendre et à intégrer Simple

Le Cours sur le processus et la technologie de l Expérience d achat Triple Diamant a été conçu pour vous aider à comprendre et à intégrer Simple Le Cours sur le processus et la technologie de l Expérience d achat Triple Diamant a été conçu pour vous aider à comprendre et à intégrer Simple Simon et Specialist dans le processus de vente. Dans ce

Plus en détail

GUIDE DE PRATIQUE. «L intervention précoce. auprès des enfants de 2. à 5 ans présentant un. retard global de. développement»

GUIDE DE PRATIQUE. «L intervention précoce. auprès des enfants de 2. à 5 ans présentant un. retard global de. développement» GUIDE DE PRATIQUE «L intervention précoce auprès des enfants de 2 à 5 ans présentant un retard global de développement» Ce GUIDE DE PRATIQUE (GP) «L intervention précoce auprès des enfants de 2 à 5 ans

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015)

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) École de réadaptation Programme de physiothérapie DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) Préparé par Direction

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

Simplifier la technologie

Simplifier la technologie Simplifier la technologie ET GÉRER LE RISQUE Guide des entreprises sur le système d exploitation Windows Phone 8 Guide des entreprises sur le système d exploitation Windows Phone 8... 01 Pourquoi le système

Plus en détail

RéVOdoc : guide pratique d utilisation

RéVOdoc : guide pratique d utilisation Qu est ce que RéVOdoc? RéVOdoc : guide pratique d utilisation Il s agit du Réseau documentaire du Val d'oise. RéVOdoc est mis en œuvre par le Conseil général qui met à la disposition de tous les Valdoisiens,

Plus en détail

Standard de la section 3 MDC du Collège royal

Standard de la section 3 MDC du Collège royal Standard de la section 3 MDC du Collège royal Cette présentation a été développée en collaboration avec le département de l accréditation du Collège royal Déclaration de conflits d intérêts Créé le 20

Plus en détail

Questionnaire pour étudiants internationaux à l Université de la Sarre (UdS)

Questionnaire pour étudiants internationaux à l Université de la Sarre (UdS) Questionnaire pour étudiants internationaux à l Université de la Sarre (UdS) Chers étudiants internationaux, Par le biais de ce questionnaire, le Centre pour Etudiants Internationaux (ZiS) de l Office

Plus en détail

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR Le programme ordinateur consiste à utiliser l ordinateur comme outil d apprentissage lors des interventions en soutien scolaire réalisées

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR L ADAPTATION DU GUIDE CREER UNE MARQUE

LIGNES DIRECTRICES POUR L ADAPTATION DU GUIDE CREER UNE MARQUE Objectif général LIGNES DIRECTRICES POUR L ADAPTATION DU GUIDE CREER UNE MARQUE L adaptation du guide a pour objet principal de donner aux PME des orientations précises sur la base de la législation et

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI POUR LES PERSONNES DIPLÔMÉES D UNE MAÎTRISE AVEC STAGE EN SCIENCES DE L ORIENTATION

LE MARCHÉ DE L EMPLOI POUR LES PERSONNES DIPLÔMÉES D UNE MAÎTRISE AVEC STAGE EN SCIENCES DE L ORIENTATION www.fse.ulaval.ca LE MARCHÉ DE L EMPLOI POUR LES PERSONNES DIPLÔMÉES D UNE MAÎTRISE AVEC STAGE EN SCIENCES DE L ORIENTATION Au printemps 2012, la Faculté des sciences de l éducation effectuait une enquête

Plus en détail

Outils d analyse en magasin: Évaluation interne. Adapter le marketing ou les activités en fonction du trafic et des taux de conversion

Outils d analyse en magasin: Évaluation interne. Adapter le marketing ou les activités en fonction du trafic et des taux de conversion Outils d analyse en magasin: Évaluation interne Adapter le marketing ou les activités en fonction du trafic et des taux de conversion Lorsque les boutiques commencent à exploiter les données de trafic,

Plus en détail

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines 18. Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines KARILA LAURENT - APPRENTISSAGE DE L EXERCICE MÉDICAL + Objectifs

Plus en détail