Module 3: Enseignement et évaluation clinique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Module 3: Enseignement et évaluation clinique"

Transcription

1 Module 3: Enseignement et évaluation clinique Bienvenue au module 3 du cours EBM formation des formateurs. Dans ce module, vous apprendrez comment utiliser l évaluation et le feedback dans l enseignement clinique. Nous allons discuter de l importance de l évaluation et du feedback sur le lieu de travail, de comment utiliser des outils d évaluation pour renforcer les bases d EBM, des critères utilisés pour évaluer l utilisation de l EBM par le médecin en formation, et de comment donner un feedback. Dans un clip vidéo, nous allons vous montrer un exemple d évaluation clinique formelle dans la pratique. A gauche de l écran, vous trouverez la grille d orientation qui vous permet d accéder rapidement aux diapositives du module. 1

2 Objectifs d apprentissage Être conscient et rendre les médecins en formation conscients de l importance de l évaluation et du feedback Savoir comment utiliser des outils d évaluation et de feedback pour améliorer l utilisation de l EBM par le médecin en formation Bien connaître les critères pour évaluer l utilisation de l EBM Être capable de donner un feedback utile Dans ce module, nous allons vous aider à apprendre comment rendre les médecins en formation conscients de l importance de l évaluation et du feedback. Vous allez apprendre comment utiliser les outils d évaluation et de feedback pour améliorer l utilisation de l EBM par les médecins en formation. Vous allez apprendre quels sont les critères d évaluation et serez capable de donner un feedback utile. 2

3 Occasions d enseignement Visite du service Journal club Enseignement et évaluation clinique des médecins en formation Consultation ambulatoire Colloque clinique (morbidité/ mortalité/ transmission de dossiers) Audit Les formateurs peuvent enseigner aux médecins en formation comment intégrer les preuves de la recherche dans la pratique clinique à travers les essais cliniques et les revues systématiques pertinents, durant leur activité clinique habituelle. Des occasions d enseignement peuvent être créées lors des visites du service, des journal clubs, des évaluations cliniques des médecins en formation, des consultations ambulatoires, de colloques cliniques de morbidité/mortalité, et des discussions de cas, et des audits pour former les médecins à la pratique de l EBM. Ce module vous apprendra comment enseigner l intégration de l EBM dans la prise en charge clinique durant l enseignement et l évaluation clinique. 3

4 Occasions d enseignement pour intégrer les étapes de l EBM dans la pratique clinique Occasions d enseignement Formulation des questions Etapes de l EBM Recherche des preuves Évaluation critique Intégration des preuves au scénario clinique Changement de pratique Visite du service +++ (+) Journal club Enseignement et évaluation clinique Consultation ambulatoire ++ (+) (+) Colloque clinique +++ (+) Audit ++ (+) Chaque contexte clinique offre diverses occasions pour enseigner l intégration des 5 étapes de l EBM (voir le module d introduction de ce cours). L évaluation clinique du médecin en formation offre l occasion pour le formateur d évaluer les connaissances du médecin en formation en EBM et son application dans la prise en charge clinique. Le formateur peut utiliser divers outils d évaluation pour identifier les lacunes de connaissance et pour guider le médecin en formation en lui enseignant l incorporation des étapes de l EBM dans la prise en charge clinique. 4

5 Importance de l évaluation et du feedback L évaluation honnête et objective des médecins fait fondamentalement partie des Bonnes Pratiques Médicale 1. L évaluation permet non seulement de déterminer comment l étudiant travaille, mais également comment l enseignant enseigne: l évaluation sur le lieu de travail est l occasion d un contact régulier entre le médecin formateur et le médecin en formation dans la pratique clinique courante et pour un feedback utile et opportun 4. Sur le lieu de travail: ce que font les médecins dans des situations contrôlées de pratique ne permet pas de prédire ce qu ils font dans la pratique réelle 2. Donner un feedback après une évaluation est important pour améliorer la pratique professionnelle. 3 La plupart des cliniciens qui connaissent les principes de feedback ne reconnaissent pas les occasions de feedback comme outil pour enseigner l EBM 4,5. Les médecins en formation apprécient généralement un feedback General Medical Council. Good Medical Practice. London: GMC Rethans JJ, Norcini JJ, Baron-Maldonado M et al. The relationship between competence and performance: implications for assessing practice performance. Med Educ, 2002;36(10): Jamtvedt, Young JM, Kristoffersen DT, O Brien MA, Oxman AD. Audit and feedback: effects on professional practice and health care outcomes (review). 4. Branch WT, Paranjape A. Feedback and reflection: teaching methods for clinical settings 5. Carr S. The foundation programme assessment tools: an opportunity to enhance feedback to trainees? Pourquoi l évaluation et le feedback sont-ils importants? D abord, évaluer les médecins d une manière honnête et objective fait fondamentalement partie des Bonnes Pratiques Médicales. En outre, l évaluation permet de déterminer non seulement comment l étudiant travaille, mais également comment l enseignant enseigne: l évaluation sur le lieu de travail est l occasion d un contact régulier entre le médecin formateur et le médecin en formation dans la pratique clinique courante. Elle permet de donner un feedback utile et opportun aux médecins en formation. L évaluation sur le lieu de travail présente un autre avantage important. L évaluation et le feedback devraient se faire sur le lieu de travail, car ce que font les médecins dans des situations de pratique contrôlées ne permet pas de prédire ce qu ils font dans la pratique réelle. Après l évaluation, il est important de donner un feedback pour améliorer les compétences cliniques et la pratique professionnelle. Bien que la plupart des médecins connaissent les principes du feedback, ils sont probablement nombreux à ne pas reconnaître les occasions qui se présentent à eux pour utiliser le feedback comme outil d enseignement de l EBM. Les médecins en formation apprécient généralement un feedback. 5

6 Cadre de l évaluation et du feedback Enseignement et évaluation du médecin en formation par le formateur Évaluation et feedback sur le lieu de travail: observation directe de la performance du médecin en formation par le formateur dans des situations cliniques réelles Divers formulaires d évaluation à utiliser dans des contextes cliniques variés (voir outils, diapositive 8) Évaluation et feedback utilisés pour améliorer la pratique de l EBM L évaluation et le feedback comprennent ceci: observation directe, évaluation et feedback quant à la performance du médecin en formation par le formateur dans des situations cliniques réelles sous la forme de formation sur le lieu de travail. Divers formulaires d évaluation peuvent être utilisés dans des contextes cliniques variés. L évaluation et le feedback peuvent être utilisés pour améliorer la pratique de l EBM. 6

7 Divers outils d évaluation Divers outils d évaluation sont disponibles et utilisés selon les pays et les spécialités. Chaque département devrait sélectionner un mélange d outils d évaluation 5 : - dont l implémentation est réalisable - qui sont adaptés au contexte - qui reflètent les objectifs qui sont enseignés - qui donnent de l information qui fait du sens 5. Edwards FD, Keith AF. The future of residency education: implementing a competency-based educational model. Fam Med 2007;39(2): Divers outils d évaluation sont disponibles dans diverses spécialités cliniques et sont utilisés dans différents pays. Chaque département devrait sélectionner un mélange d outils d évaluation dont l implémentation est réalisable, qui sont adaptés au contexte, qui reflètent les objectifs qui sont enseignés, et qui donnent de l information qui fait du sens. 7

8 Outils d évaluation validés Sur les prochaines diapositives, nous allons vous montrer comment incorporer l évaluation de l EBM à des outils d évaluation utilisés couramment, en anglais: - Mini CEX: Mini Clinical Examination - DOPS: Direct Observation of Procedural Skills - CbD: Case based Discussion - Multi-source Feedback / 360 feedback Essayez d appliquer ces exemples à des outils similaires utilisés dans votre établissement, ou alors adaptez les outils présentés ici à celui-ci. Sur les prochaines diapositives, nous allons vous montrer comment incorporer l évaluation de l EBM à des outils d évaluation utilisés couramment, tels que - le Mini CEX (l abbréviation de Mini Clinical Examination en anglais), - Le DOPS (l abbréviation de Direct Observation of Procedural Skills en anglais), - CbD (l abbréviation de Case based Discussion en anglais) et - le MSF (l abbréviation de Multi-source Feedback ou 360 feedback). Si vous ne connaissez pas ces outils, vous devriez essayez d appliquer ces exemples à des outils similaires utilisés dans votre établissement, ou alors adaptez les outils présentés ici à celui-ci. 8

9 Comment utiliser les outils d évaluation pour renforcer l EBM? Le processus d évaluation va permettre d identifier les lacunes de connaissance et ainsi permettre au formateur de guider le médecin en formation à travers le processus d EBM. Les questions basées sur les critères d évaluation de l utilisation de l EBM par le médecin en formation, sur la base des 5 étapes de l EBM, peuvent aider à l interprétation (correcte) des preuves. Comment utiliser les outils d évaluation pour renforcer l EBM? L utilisation de l EBM peut être renforcée en faisant attention aux étapes de l EBM durant l évaluation clinique et le feedback donnés habituellement. Les étapes de l EBM qui devraient être spécialement traitées dépendent du formulaire d évaluation, de la spécialité et de la situation clinique. Les questions basées sur les critères d évaluation pour l utilisation de l EBM peuvent aider le médecin en formation à interpréter de manière correcte les preuves. Ces critères sont présentés sur la diapositive suivante. 9

10 Critères d évaluation de l utilisation de l EBM par le médecin en formation 1. Le médecin en formation a-t-il formulé des questions pertinentes et structurées? 2. Le médecin en formation a-t-il identifié les meilleures preuves disponibles? 3. Le médecin en formation a-t-il évalué les preuves de manière critique? 4. Le médecin en formation a-t-il estimé que les preuves sont applicables à son patient? 5. Le médecin en formation a-t-il implémenté les preuves dans la pratique clinique? From: the university of British Colombia Based on: Straus SE, Richardson WS, Glasziou P, Haynes RB. Evidence-based medicine. How to practive and teach EBM. Third edition. 1. Le médecin en formation a-t-il formulé des questions pertinentes et structurées? 2. Le médecin en formation a-t-il identifié les meilleures preuves disponibles? 3. Le médecin en formation a-t-il évalué les preuves de manière critique? 4. Le médecin en formation a-t-il estimé que les preuves sont applicables à son patient? 5. Le médecin en formation a-t-il implémenté les preuves dans la pratique clinique? 10

11 Exemple Y a-t-il des preuves sur l efficacité de l aspirine à faible dose chez les femmes avec une grossesse multiple à risque de pré-éclampsie, pour prévenir la pré-éclampsie? On peut formuler des questions plus spécifiques, selon les différentes étapes de la prise en charge clinique: prévention, diagnostic, thérapie et pronostic. Si nous utilisons l exemple de l aspirine à faible dose et la prévention de prééclampsie, on peut poser différentes questions: Diagnostic: les preuves sur l utilisation de l aspirine sont-elles valides? Est-ce que ces preuves (valables) montrent clairement que les patientes qui ont une pré-éclampsie sont distinctes de celles qui n en ont pas? Pronostic: les preuves sur le pronostic de pré-éclampsie sont-elles valables? Prévention: existe-il des preuves sur le fait que l administration d aspirine à faible dose réduit le risque de développer une pré-éclampsie? Ces preuves sont-elles valides? Combien de patientes doit-on traiter pour prévenir un cas? Thérapie: y a-t-il des preuves quant au traitement optimal de la pré-éclampsie? Notre patiente est-elle si différente de celles de l étude que les résultats ne peuvent pas lui être appliqués? Ces questions devraient être incorporées dans les formulaires d évaluation clinique utilisés fréquemment, pour permettre d intégrer l EBM à la pratique clinique. 11

12 Comment donner un feedback? Après une évaluation, il est important de consacrer un peu de temps à donner un feedback. Astuces utiles*: Mettez l accent sur le positif; si possible, commencez et finissez avec quelque chose de positif. Réservez le feedback négatif pour des comportements qui peuvent être changés, et non pour aspects relatifs à la personnalité. Lorsque vous donnez un feedback négatif, suggérez des alternatives. Soyez descriptif (du comportement) et non évaluateur (des motivations). Demandez-vous «pourquoi est-ce que je donne ce feedback?», est-ce que cela aide réellement la personne concernée? Souvenez-vous que le feedback en dit long sur la personne qui le donne et sur celle qui le reçoit. *Based on: 1. Carr S. The Foundation Programme assessment tools: an opportunity to enhance feedback to trainees? Postgrad Med J. 2006;82: Strauss SE, Richardson WS, Glasziou P, Haynes RB. Evidence-based medicine. How to practice and teach EBM. Third edition Après une évaluation, il est important de consacrer un peu de temps à donner un feedback au médecin en formation. Bien que la plupart d entre vous ayez l habitude de donner un feedback, nous allons vous donner quelques astuces pour améliorer la qualité du feedback et ses résultats finaux. Mettez-vous d accord sur une heure et un lieu de rendez-vous: cela permet au médecin en formation de se sentir pris au sérieux. Donnez un feedback aussi tôt que possible après l événement concerné: il est encore tout frais en mémoire du médecin formateur et du médecin en formation et vous ne ressassez pas de vieux problèmes. Soyez au clair sur ce que vous voulez dire. Soyez spécifique: évitez les commentaires trop généraux. Mettez l accent sur le positif; si possible, débutez et finissez avec quelque chose de positif. Réservez le feedback négatif pour des comportements qui peuvent être changés, et non pour des aspects relatifs à la personnalité. Lorsque vous donnez un feedback négatif, suggérez des alternatives. Soyez descriptif (du comportement) et non évaluateur (des motivations). Demandez-vous «pourquoi est-ce que je donne ce feedback?», est-ce que cela aide réellement la personne concernée? Souvenez-vous que le feedback en dit long sur la personne qui le donne et sur celle qui le reçoit. 12

13 Vidéo Discussion de cas L exemple vidéo montre la présentation d un cas par un médecin en formation: une femme caucasienne de 29 ans, enceinte de jumeaux, en deuxième grossesse, et à 13 semaines de gestation. Lors de sa grossesse précédente, elle a subi une pré-éclampsie et elle a aujourd hui une tension élevée. Le formateur fait son évaluation sur la prise en charge clinique du cas, avec la question clinique suivante: l administration d aspirine à faible dose a une femme enceinte de jumeaux à risque de pré-éclampsie va-t-elle prévenir la prééclampsie? 13

14 Feedback sur l application de l EBM Soyez clair et spécifique. Demandez au médecin en formation d identifier ce qu il a bien fait. (video) Identifiez à votre tour ce qu il a bien fait. (video) Demandez au médecin en formation d identifier ce qu il ferait mieux la prochaine fois. (video) Donnez à votre tour des conseils supplémentaires pour améliorer sa performance la prochaine fois. (video) Donnez un feedback clair et succinct, en soulignant l application appropriée des diverses étapes de l EBM, comme élément d évaluation. Offrez l opportunité au médecin en formation d identifier les étapes de l EBM qu il peut appliquer avec assurance. Ajoutez à cela ce que vous percevez comme une bonne pratique de l EBM. Demandez au médecin en formation d identifier les domaines de l EBM pour lesquels il doit s améliorer. Conseillez et aider le médecin en formation à aborder et améliorer sa performance dans ce domaine. 14

15 Résumé Vous êtes conscient et rendez le médecin en formation conscient de l importance de l évaluation et du feedback. Vous savez comment utiliser les outils d évaluation pour encourager le médecin en formation à travailler de manière evidence-based. Vous êtes capable de donner un feedback constructif. En résumé, nous avons identifié: - La nécessité de rendre le médecin en formation conscient de l importance de l évaluation et du feedback. - Comment utiliser les outils d évaluation pour encourager le médecin en formation à travailler de manière evidence-based. - La nécessité de donner un feedback constructif. 15

16 Diapositives supplémentaires: 16

17 Comment utiliser les outils d évaluation pour améliorer l enseignement de l EBM? (I) Nous allons utiliser 4 outils du Fondation Programme comme exemple: 1. Mini-CEX: mini évaluation clinique Outil générique destiné à tester diverses compétences Vous pouvez utiliser le mini-cex pour évaluer si le médecin en formation est capable d incorporer l EBM à l examen clinique, au diagnostic et à la prise en charge clinique. Convient aux: visites du service, consultations ambulatoires, colloques cliniques Comment les formulaires d évaluation peuvent-ils être utilisés pour améliorer l enseignement de l EBM? Nous allons utiliser les 4 exemples mentionnés sur les diapositives précédentes. Ces outils d évaluation sont utilisés par le Foundation Programme, un programme de 2 ans pour la formation et l évaluation des médecins diplômés de l école de médecine dans le Royaume-Uni. 1. Le mini-cex ou mini-évaluation clinique, est un outil générique destiné à tester diverses compétences. Il peut être utilisé pour évaluer si le médecin en formation est capable d incorporer l EBM à l examen clinique, au diagnostic et à la prise en charge clinique. Il convient aux visites de services, aux consultations ambulatoires et aux colloques. 17

18 Qu est-ce le Mini-CEX? Mini-CEX: Mini exercice d évaluation clinique Développé, testé et évalué aux USA: fiable et valide Utilisé fréquemment pour évaluer les médecins Conçu pour donner un feedback sur les compétences essentielles nécessaires pour prodiguer des soins de bonne qualité (ex: anamnèse, examen clinique, communication, diagnostic et prise en charge clinique) par observation directe de la performance du médecin en formation par le médecin formateur, dans une situation clinique réelle Répété à plusieurs occasions: il n est pas nécessaire d évaluer tous les éléments à chaque occasion. Qu est-ce le mini-cex? Mini-CEX est l abréviation de mini-clinical evaluation exercise en anglais, c est-à-dire mini exercice d évaluation clinique. Il a été développé, testé et évalué aux USA. Il est utilisé fréquemment comme méthode fiable et valide pour évaluer les médecins. Il a été conçu pour donner un feedback sur les compétences essentielles nécessaires pour prodiguer des soins de bonne qualité, par exemple pour l anamnèse, l examen clinique, la communication, le diagnostic et la prise en charge clinique, par observation directe de la performance du médecin en formation par le médecin formateur, dans une situation clinique réelle. Cela prend environ minutes. Il peut et devrait être répété à plusieurs occasions: il n est pas nécessaire d évaluer tous les éléments à chaque occasion. 18

19 Mini-CEX Exemple du minicex 19

20 Comment utiliser les outils d évaluation pour améliorer l enseignement de l EBM? (II) 2. DOPS: observation directe des aptitudes procédurales Destiné à donner un feedback sur des aptitudes pratiques Comme chaque procédure requiert du médecin en formation qu il s adresse au patient et qu il obtienne son consentement éclairé, cela peut conduire à discuter de tous les risques et bénéfices de la procédure selon les meilleures preuves disponibles. Convient aux: visites du service, consultations ambulatoires 2. Le DOPS ou l observation directe des aptitudes procédurales est destiné à donner un feedback sur des aptitudes pratiques. Comme chaque procédure requiert du médecin en formation qu il s adresse au patient et qu il obtienne son consentement éclairé, cela peut conduire à discuter de tous les risques et bénéfices de la procédure selon les meilleures preuves disponibles. Il convient aux: visites de services et consultations ambulatoires. 20

21 Qu est-ce le DOPS? Observation directe des compétences procédurales Le médecin en formation s engage dans une procédure pratique spécifique, directement observée et évaluée par le médecin en formation à l aide d un formulaire standard L évaluation de chaque procédure devrait porter sur l événement dans son ensemble, par ex. une césarienne (et non pas uniquement une incision de césarienne réussie), pour que l évaluateur puisse juger si le médecin en formation est compétent pour réaliser la procédure sans supervision directe. Sûrement plus valide et fiable que les systèmes précédents de cahiers de suivi (log book?) 1 Un feedback et une discussion à la fin de la session sont obligatoires. 1. Carr S. The Foundation Programme assessment tools: an opportunity to enhance feedback to trainees? Qu est-ce le DOPS? C est l observation directe des compétences procédurales. Le médecin en formation s engage dans une procédure pratique spécifique, directement observée et évaluée par le médecin en formation à l aide d un formulaire standard. L évaluation de chaque procédure devrait porter sur l événement dans son ensemble, et pas simplement par exemple sur l insertion réussie de canule, la localisation de l espace épidural ou l accès à la veine centrale, pour que l évaluateur puisse juger si le médecin en formation est compétent pour réaliser la procédure sans supervision directe. C est sûrement plus valide et fiable que les systèmes précédents de cahiers de suivi (log book?) 1. Un feedback et une discussion à la fin de la session sont obligatoires. 21

22 Dops Exemple de DOPS 22

23 Comment utiliser les outils d évaluation pour améliorer l enseignement de l EBM? (III) 3. CbD: discussion de cas Destiné à évaluer les connaissances, leur application au patient, ainsi qu au raisonnement clinique et à la prise de décision clinique. Vous pouvez utiliser le CbD pour évaluer l utilisation correcte de la quatrième étape de l EBM: l intégration de l information à l expertise clinique et aux besoins spécifiques du patient. Convient aux: visites du service, consultations ambulatoires, colloques cliniques 3. Le CbD ou discussion de cas est destiné à évaluer les connaissances, leur application au patient, ainsi qu au raisonnement clinique et à la prise de décision clinique. Vous pouvez utiliser le CbD pour évaluer l utilisation correct de la quatrième étape de l EBM: l intégration de l information à l expertise clinique et aux besoins spécifiques du patient. Il convient aux visites de services, aux consultations ambulatoires, et aux colloques cliniques. 23

24 Qu est-ce le CbD? Discussion de cas (Case based Discussion) Outil générique qui formalise la discussion d un cas avec le formateur Le médecin en formation utilise le CbD pour documenter objectivement les évaluations des discussions de cas. Utilisé pour évaluer le raisonnement et la prise de décision clinique, les connaissances et leur application aux patients Facilite également la discussion du cadre éthique et légal de la pratique et permet aux médecins de discuter des motivations qui ont guidé leurs actions. Discussion de cas (Case based Discussion) Cet outil est utilisé pour faciliter la documentation, les discussions et les présentations de cas par des médecins. Il a été conçu pour évaluer le raisonnement clinique et la prise de décision clinique, et l application ou l utilisation des connaissances médicales en relation à la prise en charge du patient dont le médecin est directement responsable. Il facilite également la discussion du cadre éthique et légal de la pratique et permet aux médecins de discuter des motivations qui ont guidé leurs actions. 24

25 CbD Exemple de CbD 25

26 Comment utiliser les outils d évaluation pour améliorer l enseignement de l EBM? (IV) 4. MSF: feedback multi-source / feedback à 360 Destiné à rassembler les points de vue des pairs, des formateurs, des patients, etc. Peut être utilisé pour prendre en compte le point de vue des formateurs et/ou des documentalistes médicaux pour évaluer l apprentissage et l utilisation de l EBM par le médecin en formation. Convient à: tous les contextes Le feedback multi-source ou feedback à 360 est destiné à rassembler les points de vue des pairs, des formateurs, des patients, et d autres. Il peut être utilisé pour prendre en compte le point de vue des formateurs et/ou des bibliothécaires cliniques pour évaluer l apprentissage et l utilisation de l EBM par le médecin en formation. Comme cet outil est destiné à rassembler les évaluations de toutes sortes de groupes professionnels, il convient à tous les contextes. 26

27 Qu est-ce le Feedback Multi Source? Feedback Multi-Source ou évaluation à 360 degrés Rassemble les points de vue de divers collègues des médecins en formation, par ex. les pairs (par ex. les résidants), les médecins formateurs, les infirmiers, les patients, les documentalistes médicaux, les réceptionnistes, etc. Le médecin formateur et le médecin en formation se mettent d accord sur les forces et les domaines clés de développement pour le feedback commun. Le feedback Multi-Source, ou évaluation à 360 degrés, rassemble les points de vue de divers collègues des médecins en formation, par ex. les pairs, les médecins formateurs, les infirmiers, les patients, les documentalistes médicaux, les réceptionnistes et éventuellement d autres personnes. Le médecin formateur et le médecin en formation se mettent d accord sur les forces et les domaines clés de développement pour le feedback commun. 27

28 MSF Exemple d un formulaire d évaluation pour un feedback multi-source 28

MODULE 5 Enseigner et apprendre l EBM lors de colloques cliniques

MODULE 5 Enseigner et apprendre l EBM lors de colloques cliniques MODULE 5 Enseigner et apprendre l EBM lors de colloques cliniques Bienvenue au Module 5 du cours EBM formation des formateurs. Dans ce module, vous apprendrez comment enseigner la médecine fondée sur les

Plus en détail

Module 6 Enseigner et apprendre l EBM lors d un audit clinique

Module 6 Enseigner et apprendre l EBM lors d un audit clinique Module 6 Enseigner et apprendre l EBM lors d un audit clinique Bienvenue au Module 6 du cours EBM formation des formateurs. Dans ce module, vous apprendrez comment traduire un audit clinique en question

Plus en détail

La pratique infirmière fondée sur les données probantes

La pratique infirmière fondée sur les données probantes La pratique infirmière fondée sur les données probantes Qu en est-il dans les milieux de pratique des infirmières? Nicole Ouellet, Ph.D. UQAR La pratique basée sur les données probantes Quelques éléments

Plus en détail

Piloter un Curriculum:

Piloter un Curriculum: G U I D E T E C H N I Q U E D E X E C U T I O N N 3, I - T E C H Piloter un Curriculum: Evaluer l Efficacité d une Nouvelle Formation Les Guides Techniques d Exécution d I-TECH consistent en une série

Plus en détail

Evidence-based medicine en français

Evidence-based medicine en français Evidence-based medicine en français MÉDECINE FACTUELLE (Office de la langue française) Médecine fondée sur des faits démontrés Médecine fondée sur des preuves Médecine fondée sur des données probantes

Plus en détail

L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves

L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves Cet atelier portera sur 1. la recherche dans la documentation de sources pertinentes; 2. l évaluation

Plus en détail

Formation professionnelle continue FPC

Formation professionnelle continue FPC Formation professionnelle continue FPC 30 octobre 2011 Sandra Bourgon Directeur de la certification Comité de la FPC du CCAMC Nom Titre Catherine Slaunwhite, MD Glenn Bureau Jodi Pachal Bill Wilson Sandra

Plus en détail

Prof. N. MIDOUN, Faculté de Médecine d Oran, Mai 2013. Cours degraduation 6 ème Année «Organisation du Système de SantéetEconomiedeSanté»

Prof. N. MIDOUN, Faculté de Médecine d Oran, Mai 2013. Cours degraduation 6 ème Année «Organisation du Système de SantéetEconomiedeSanté» Prof. N. MIDOUN, Faculté de Médecine d Oran, Mai 2013 Cours degraduation 6 ème Année «Organisation du Système de SantéetEconomiedeSanté» Médecinefondéesurdes[niveauxde]preuves: En1980:néeàl UniversitédeMcMasterdansl

Plus en détail

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION Responsable: Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Membres de l équipe professorale Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Autres

Plus en détail

Votre guide de participation à des essais cliniques

Votre guide de participation à des essais cliniques Votre guide de participation à des essais cliniques LE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX MÉDICAMENTS DÉPEND DES ESSAIS CLINIQUES ET VOUS AVEZ UN RÔLE À JOUER! Alzheimer s Disease International soutient les essais

Plus en détail

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Journée de la préventions 2014 Atelier : «Repérer des actions de prévention : l exemple du tabac» Céline DEROCHE, Sandra KERZANET -

Plus en détail

Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle. Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012

Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle. Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012 Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012 Déclaration de conflits d intérêts! Aucun conflits d

Plus en détail

Mesures nationales de la qualité Psychiatrie d enfants et d adolescents

Mesures nationales de la qualité Psychiatrie d enfants et d adolescents Mesures nationales de la qualité Psychiatrie d enfants et d adolescents Concept de formation 13 avril 2013 / version 1 Ce document est disponible en français et allemand. Une version italienne n a pas

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS Tenue du dossier de soins infirmiers du malade à domicile Novembre 2004 I. PROMOTEUR Agence nationale d accréditation et d évaluation en

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS)

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) NÉONATALOGIE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME NOVEMBRE 2010 Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Qualité des soins Campagne de sensibilisation

Qualité des soins Campagne de sensibilisation Qualité des soins Campagne de sensibilisation INAMI Service des Soins de Santé Direction Recherche, développement et promotion de la qualité Dr Carl Cauwenbergh et Isabelle Collin Carl.cauwenbergh@inami.fgov.be

Plus en détail

D ÉVALUATION DE LA CAPACITÉ À EXERCER

D ÉVALUATION DE LA CAPACITÉ À EXERCER ÉVALUATION DE LA CAPACITÉ À EXERCER CONCEPTION DU FUTUR PROCESSUS PANCANADIEN D ÉVALUATION DE LA CAPACITÉ À EXERCER DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LES NORMES POUR L ÉVALUATION DE LA CAPACITÉ À EXERCER EN MÉDECINE

Plus en détail

Et vous? Fast n Fluent. Fastilitez-vous les langues. Vous voulez vous sentir comment la prochaine fois que vous devez parler une langue étrangère?

Et vous? Fast n Fluent. Fastilitez-vous les langues. Vous voulez vous sentir comment la prochaine fois que vous devez parler une langue étrangère? Et vous? Vous voulez vous sentir comment la prochaine fois que vous devez parler une langue étrangère? Fast n Fluent. Combien de temps faut-il...... pour parler une langue étrangère couramment? Avant Aujourd

Plus en détail

FICHE D INFORMATION POUR LE PATIENT

FICHE D INFORMATION POUR LE PATIENT FICHE D INFORMATION POUR LE PATIENT Bienvenue à la British School of Ostéopathie (BSO). Cette fiche d information va vous donner une vision générale de ce que vous pouvez attendre de votre rendez-vous

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

«La collaboration Cochrane : un outil de travail et de recherche pour les spécialistes de la réadaptation»

«La collaboration Cochrane : un outil de travail et de recherche pour les spécialistes de la réadaptation» Article «La collaboration Cochrane : un outil de travail et de recherche pour les spécialistes de la réadaptation» Lynn Casimiro et Lucie Brosseau Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire,

Plus en détail

ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1

ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1 ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1 ARTICLE SUR LA THÉRAPEUTIQUE pour les résidents Cette fiche de travail devrait accompagner le Formulaire de soumission remis à votre superviseur. Elle s inspire

Plus en détail

Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard

Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard Au cours de ses études en école primaire, votre enfant sera soumis à des tests standardisés en lecture de l anglais et en mathématiques.

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Le système de santé tunisien INDICATEURS ET REFERENTIELS. La qualité. Problématique QUALITE? 19/03/2013

Le système de santé tunisien INDICATEURS ET REFERENTIELS. La qualité. Problématique QUALITE? 19/03/2013 Le système de santé tunisien INDICATEURS ET REFERENTIELS PREMIER THINK-TANK DE L INSTANCE NATIONALE DE L ACCREDITATION EN SANTE Multiples transitions : démographiques, économiques, culturelles et politiques

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 5 PFP 6 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Séminaire sur l histoire orale

Séminaire sur l histoire orale Séminaire sur l histoire orale Cette leçon et la documentation qui l accompagne peuvent être utilisées pour préparer un séminaire de trois à quatre heures sur la préparation, l enregistrement, le traitement

Plus en détail

Accréditation 2018. des filières de formation postgrade selon la loi sur les professions médicales. Standards de qualité

Accréditation 2018. des filières de formation postgrade selon la loi sur les professions médicales. Standards de qualité Accréditation 2018 des filières de formation postgrade selon la loi sur les professions médicales Contenu Préface 2 Domaine de qualité n 1: planification et développement de la filière de formation postgrade

Plus en détail

CONCEVOIR UNE ACTIVITÉ DE FORMATION

CONCEVOIR UNE ACTIVITÉ DE FORMATION Vous voulez développer des cours pour former vos propres clients ou les employés de votre entreprise? Vous ne savez pas par où commencer? Vous vous demandez quelle stratégie de formation ou quel média

Plus en détail

Fiche Contenu 13-1 : Vue d ensemble du Service Clients

Fiche Contenu 13-1 : Vue d ensemble du Service Clients Fiche Contenu 13-1 : Vue d ensemble du Service Clients Rôle dans le système de gestion de la qualité Vue d ensemble du processus Les responsabilités du laboratoire Ce module décrira les éléments de base,

Plus en détail

Fiche Contenu 15-1 : Concept d amélioration continue

Fiche Contenu 15-1 : Concept d amélioration continue Fiche Contenu 15-1 : Concept d amélioration continue Rôle dans le système de gestion de la qualité L amélioration des processus, l un des douze points essentiels, établit un programme permettant une amélioration

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 1-2. Pondération 3. Nombre de crédits 5

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 1-2. Pondération 3. Nombre de crédits 5 Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Parnasse-ISEI Bachelier - Sage-femme Méthodologie de la recherche F1080 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 1-2 Pondération 3 Nombre de crédits 5 Nombre

Plus en détail

Modèle de canevas pour les concepts de formation postgraduée conformément à l art. 41 RFP

Modèle de canevas pour les concepts de formation postgraduée conformément à l art. 41 RFP Modèle de canevas pour les concepts de formation postgraduée conformément à l art. 41 RFP Le présent canevas a été conçu à l intention des sociétés de discipline médicale en vue de les aider à élaborer

Plus en détail

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos L A P P R E N T I S S A G E E N P R O F O N D E U R Présenté par : Michael Lafontaine, CGA, M. Fisc. Bruce Lagrange, CA, M. Sc. Patricia Michaud, CA, MBA Francis Belzile, CA, M. Fisc. Janie Bérubé, CA,

Plus en détail

Guide relatif aux essais cliniques

Guide relatif aux essais cliniques Guide relatif aux essais cliniques Pour les enfants atteints de cancer et pour leurs parents www.cancerenfant.ch Nombre d enfants et d adolescents atteints de cancer sont traités dans le cadre d essais

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Juin 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS D ÉVALUATION PAR LES PAIRS... 3 PHASE

Plus en détail

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence)

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence) Le 27 juillet 2011 Affiché sur le site Web : http://www.ifac.org/ Monsieur David McPeak Directeur technique Conseil des normes internationales de la formation comptable International Accounting Education

Plus en détail

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C Lien à la version électronique de le formulaire l Apprentissage à la Pratique : https://www.formrouter.net/forms@cfpc/mainpro_linking_learning_practice_fr.html Relier l apprentissage à la pratique Comment

Plus en détail

Fiche Contenu 12-1 : Vue d ensemble de la gestion du personnel

Fiche Contenu 12-1 : Vue d ensemble de la gestion du personnel Fiche Contenu 12-1 : Vue d ensemble de la gestion du personnel Rôle dans le système de gestion de la qualité Le personnel constitue la ressource la plus importante du laboratoire. Des personnes intègres,

Plus en détail

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT Chères collègues, chers collègues, Tous les six ans, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des

Plus en détail

L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec

L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec «L éthique pour guider la réflexion et influencer l élaboration

Plus en détail

Un atelier avec trois C

Un atelier avec trois C Un atelier avec trois C Concepts de Base en docimologie. Concevoir une QCM type A. Comment évaluer nos pratiques docimologiques. 1 Concepts de base en docimologie Guedjati Mohamed Ridha 2 Que signifie

Plus en détail

Directives pour la formation postgrade structurée en médecine dentaire reconstructrice

Directives pour la formation postgrade structurée en médecine dentaire reconstructrice SSRD Directives pour la formation postgrade structurée en médecine dentaire reconstructrice (Swiss Society for Reconstructive Dentistry) 1 Formation postgrade structurée après l'examen fédéral a) Objectifs

Plus en détail

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités. 1.1.102 Version F1.0

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités. 1.1.102 Version F1.0 Numéro de PNF: Remplace: Objet: Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités 1.1.102 Version F1.0 Description des tâches, rôles et responsabilités Date

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE. Le patient est notre raison d être et nous nous engageons à :

CODE D ÉTHIQUE. Le patient est notre raison d être et nous nous engageons à : CODE D ÉTHIQUE CODE D ÉTHIQUE RÉSEAU DE SANTÉ VITALITÉ Avant-propos Ce code d éthique définit les droits et les responsabilités des patients ainsi que les responsabilités des intervenants. Nous nous engageons

Plus en détail

1. Le changement de système

1. Le changement de système JOURNEE MONDIALE HYGIENE DES MAINS 2014 Auto-évaluation de la promotion et des pratiques d hygiène des mains dans les établissements de soins et médico-sociaux en région Picardie NOM DE L'ETABLISSEMENT

Plus en détail

PERCEPTIONS DES INFIRMIÈRES PRATICIENNES SPÉCIALISÉES (IPS) : MEILLEUR SUIVI ET QUALITÉ DE SOINS OPTIMALE POUR LES PATIENTS ET LEUR FAMILLE

PERCEPTIONS DES INFIRMIÈRES PRATICIENNES SPÉCIALISÉES (IPS) : MEILLEUR SUIVI ET QUALITÉ DE SOINS OPTIMALE POUR LES PATIENTS ET LEUR FAMILLE PERCEPTIONS DES INFIRMIÈRES PRATICIENNES SPÉCIALISÉES (IPS) : MEILLEUR SUIVI ET QUALITÉ DE SOINS OPTIMALE POUR LES PATIENTS ET LEUR FAMILLE Claire Chapados, inf., Ph.D. Université de Montréal, Québec,

Plus en détail

Outil d autoévaluation LPRPDE. Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques

Outil d autoévaluation LPRPDE. Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques Outil d autoévaluation LPRPDE Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques table des matières Utilité de cet outil... 3 Utilisation de cet outil... 4 PARTIE 1 : Guide

Plus en détail

École de coaching BEY OND KNO W L EDG E. coaching-cegos.fr. Bien plus que des savoirs

École de coaching BEY OND KNO W L EDG E. coaching-cegos.fr. Bien plus que des savoirs École de coaching coaching-cegos.fr Bien plus que des savoirs BEY OND KNO W L EDG E L école de coaching Cegos accréditée ICF TM Notre mission Le coaching professionnel se définit comme une relation suivie

Plus en détail

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS RESPONS RESPONS RESidents Perspectives Of Living in Nursing Homes in Switzerland est un projet du Domaine santé de la Haute école spécialisée bernoise. RESPONS étudie la qualité des soins du point de vue

Plus en détail

Leadership et raisonnement clinique et sur le terrain

Leadership et raisonnement clinique et sur le terrain Leadership et raisonnement clinique et sur le terrain Christiane Ouellet, inf., LL.M (c)., infirmière-chef 3e AB, Direction des soins infirmiers regroupements clientèle (DSI-RC) Élisa Gélinas-Phaneuf,

Plus en détail

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines 18. Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines KARILA LAURENT - APPRENTISSAGE DE L EXERCICE MÉDICAL + Objectifs

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Cadre de travail. Activités du stagiaire. Document traduit et issu d un projet de développement en. Date du stage :

Cadre de travail. Activités du stagiaire. Document traduit et issu d un projet de développement en. Date du stage : Important : Ce document a pour but d apporter des informations autour de la création et le développement de centre de consultations psychologiques en situation interculturelle. Ce document est proposé

Plus en détail

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances GUIDE DE PLANIFICATION DES ACTIVITÉS ET DE PRÉVENTION DES ACCIDENTS Activités à l extérieur de l école Septembre 2006 Guide PRÉAMBULE Ce guide constitue un outil destiné au personnel de la Commission scolaire

Plus en détail

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK Politique sur l éducation professionnelle continue Approuvée à la réunion annuelle juin 1997/modification approuvée par le Conseil le 1 mai 1999/des

Plus en détail

Optimisation du comportement prescripteur. H. Robays

Optimisation du comportement prescripteur. H. Robays Optimisation du comportement prescripteur H. Robays Optimisation du comportement prescripteur Consommation raisonnable de médicaments Missions et rôle du CMP Choix des médicaments Communication Implémentation

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel

Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA 2015 COMPÉTENCE Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel à conserver pour vos dossiers 2009 Ordre des travailleurs sociaux et des

Plus en détail

L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs)

L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs) L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs) Brigitte Fournier, IPO Clinique d oncologie ambulatoire M.Sc. Infirmières (candidate)

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples donneurs Le don d embryons Sommaire Le don d embryons, qu est-ce que c est? 2 Qui peut en bénéfi cier? Qui peut donner les embryons et

Plus en détail

SEMINAIRE DE MANAGEMENT DE GILBERT RICHARD MBALA LES DIFFERENTES ETAPES DE L ENTRETIEN DE RECRUTEMENT

SEMINAIRE DE MANAGEMENT DE GILBERT RICHARD MBALA LES DIFFERENTES ETAPES DE L ENTRETIEN DE RECRUTEMENT SEMINAIRE DE MANAGEMENT DE GILBERT RICHARD MBALA LES DIFFERENTES ETAPES DE L ENTRETIEN DE RECRUTEMENT Savoir mener un entretien d embauche c est d abord savoir mener un entretien d investigation (du côté

Plus en détail

CCRPS CONSEIL CONSULTATIF DE REGLEMENTATION DES

CCRPS CONSEIL CONSULTATIF DE REGLEMENTATION DES Sommaire 1 CCRPS CONSEIL CONSULTATIF DE REGLEMENTATION DES PROFESSIONS DE LA SANTÉ CONSEIL À LA MINISTRE DE LA SANTÉ Naturopathie Janvier 2001 Sommaire 2 Sommaire Historique des avis En mars 1994, le ministère

Plus en détail

Qu'est-ce que nukleo?

Qu'est-ce que nukleo? Qu'est-ce que nukleo? nukleo est un test prénatal non invasif qui permet de dépister la trisomie 21 et d autres anomalies chromosomiques chez le fœtus. nukleo est réalisé à partir d'une simple prise de

Plus en détail

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA Pr Thierry Valette Récit: Récit écrit descriptif chronologique détaillé ou décrivant les moments forts ou a problèmes d une situation De la plainte

Plus en détail

CAHIER DE PROGRAMME TECHNOLOGIE DE L ÉLECTRONIQUE : TÉLÉCOMMUNICATION (243.BA)

CAHIER DE PROGRAMME TECHNOLOGIE DE L ÉLECTRONIQUE : TÉLÉCOMMUNICATION (243.BA) CAHIER DE PROGRAMME TECHNOLOGIE DE L ÉLECTRONIQUE : TÉLÉCOMMUNICATION (243.BA) DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions

Plus en détail

Le Bureau des examinateurs en pharmacie du Canada Foire aux questions (techniciens en pharmacie)

Le Bureau des examinateurs en pharmacie du Canada Foire aux questions (techniciens en pharmacie) Survol Le Bureau des examinateurs en pharmacie du Canada Foire aux questions (techniciens en pharmacie) Q1 Q2 Q3 Qu est-ce que le Bureau des examinateurs en pharmacie du Canada? Le Bureau des examinateurs

Plus en détail

Dispositions d exécution: Unités de formation

Dispositions d exécution: Unités de formation Dispositions d exécution: Unités de formation Bases Dispositions générales d exécution pour l examen de fin d apprentissage. Art. 3, al. 6, du règlement d'apprentissage et d'examen de fin d'apprentissage

Plus en détail

Fiche Contenu 11-1 : Vue d ensemble des Normes et de l Accréditation

Fiche Contenu 11-1 : Vue d ensemble des Normes et de l Accréditation Fiche Contenu 11-1 : Vue d ensemble des Normes et de l Accréditation Rôle dans le système de gestion de la qualité Vue d ensemble du processus L évaluation est le moyen de déterminer l efficacité d un

Plus en détail

Formation à la gestion de la qualité destinée aux services de transfusion sanguine

Formation à la gestion de la qualité destinée aux services de transfusion sanguine WHO/EHT/10.03 Formation à la gestion de la qualité destinée aux services de transfusion sanguine Modules 9 12 Organisation mondiale de la Santé 2010 Tous droits réservés. Il est possible de se procurer

Plus en détail

Objectifs - Plan. Identifier quelques concepts concernant debriefing et feed back. Définir la place de l émotionnel dans la simulation

Objectifs - Plan. Identifier quelques concepts concernant debriefing et feed back. Définir la place de l émotionnel dans la simulation COMMENT FAIRE UN BON DEBRIEFING? Tony Hosmans Master/DEA Sciences de la Santé Publique DAR CHU-Université de Liège Centre de Compétence et de Formation en Aide Médicale Urgente (CeCoFAMU) Objectifs - Plan

Plus en détail

Changer la pratique médicale par la formation continue : de l efficacité de quelques stratégies

Changer la pratique médicale par la formation continue : de l efficacité de quelques stratégies 1 sur 7 25.08.2011 09:50 Revue Médicale Suisse Changer la pratique médicale par la formation continue : de l efficacité de quelques stratégies Auteur : M. Nendaz Numéro : 3042 Sujet: Thérapeutique (divers

Plus en détail

Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices

Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices Apprentissage et garde des jeunes enfants Manitoba Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices Énoncé de mission Le Programme d évaluation des compétences

Plus en détail

Argent présent et pris en compte!

Argent présent et pris en compte! Argent présent et pris en compte! Niveau 8 Au cours de la présente leçon, les élèves compareront les taux d intérêt appliqués à divers comptes bancaires et calculeront le potentiel de rendement au fil

Plus en détail

Un projet de réseau r communautaire d informatique médicale. Antoine Geissbuhler Fiesch,, le 2 septembre 2005

Un projet de réseau r communautaire d informatique médicale. Antoine Geissbuhler Fiesch,, le 2 septembre 2005 Un projet de réseau r communautaire d informatique d médicale Antoine Geissbuhler Fiesch,, le 2 septembre 2005 DE LA CONFUSION FUSION SEAU AU RÉSEAU DE LA CON AU Pourquoi «e-toile»? Complexité croissante

Plus en détail

avec questionnaire d évaluation validé attestation B. Conférences (assistance) peu importe le média utilisé Barème : 1 h = 1 h

avec questionnaire d évaluation validé attestation B. Conférences (assistance) peu importe le média utilisé Barème : 1 h = 1 h LISTE DES ACTIVITÉS ADMISSIBLES AU DPP ET BARÈMES ACTIVITÉS DE FORMATION A. Formation en lien avec l emploi Barème : 1 h = 1 h Cours académique (collégial, universitaire ou autres instances reconnues,

Plus en détail

Chapitre 12 Épreuve orale en pratique

Chapitre 12 Épreuve orale en pratique Chapitre 12 Épreuve orale en pratique 1. Introduction L épreuve orale d entretien représente pour la plupart d entre vous quelque chose de mystérieux. Beaucoup de rumeurs fondées ou non circulent sur son

Plus en détail

MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS

MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS 1: Développement conceptuel 5: Surveillance, évaluation et suivi 2: Développement détaillé 4: Préparation d'un rapport et communication 3: Mise en oeuvre ÉTAPE 1 : DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes

Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes Cahier De Travail Etape 1 INTRODUCTION Le Route en Etapes Vers Une Haleine Fraîche, Saine Et Naturelle Ce cahier de travail appartient à: Date de début du

Plus en détail

Droit individuel à la formation, formation continue et évaluation des pratiques professionnelles

Droit individuel à la formation, formation continue et évaluation des pratiques professionnelles 1 52 e congrès national d anesthésie et de réanimation. Infirmiers. Infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état 2010 Sfar. Tous droits réservés. Droit individuel à la formation, formation continue et

Plus en détail

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE) Services à la famille et Logement Manitoba Programme de garde d enfants du Manitoba Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Recruter et retenir son personnel bilingue

Recruter et retenir son personnel bilingue STARTER KIT A resource EN BREF from HC Link EN BREF MARS 2014 Recruter et retenir son personnel bilingue Par Estelle Duchon et Andréa Bodkin, Réseau CS Contenu Introduction Recruter son personnel bilingue

Plus en détail

Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie

Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie SwissANP & ASDSI - 21.10 2011 Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie H. Brioschi Levi, Directrice des soins CHUV F. Ninane, Directrice des soins DUMSC-PMU Plan de la présentation Contexte

Plus en détail

2. Rechercher les études

2. Rechercher les études Tutoriel «Introduction à l Evidence-based nursing» 1 2. Rechercher les études Objectifs du module Vous devez savoir élaborer une stratégie de recherche bibliographique efficace, en suivant les étapes suivantes

Plus en détail

Gestion de plaintes / feedback de communautés

Gestion de plaintes / feedback de communautés Notes de CAFOD sur la Redevabilité: Niveau 1 (basique) / feedback de communautés Le présent document fournit aux partenaires de CAFOD un guide basique et méthodique sur la gestion de plaintes et feedback

Plus en détail

PARCOURS FORMATION DE FORMATEURS 2015-2016. avec certificat de compétences

PARCOURS FORMATION DE FORMATEURS 2015-2016. avec certificat de compétences PARCOURS FORMATION DE FORMATEURS 2015-2016 avec certificat de «Les fondamentaux» Ce parcours s adresse aux formateurs occasionnels ou consultants formateurs souhaitant acquérir les connaissances de base

Plus en détail

Pratique informée par

Pratique informée par Evidence-based practice Évidences Preuves Faits Données probantes Résultats probants Pratique factuelle Pratique exemplaire Pratique basée sur Pratique fondée sur Pratique informée par Quelques définitions

Plus en détail

Présentation : Julie Schelfhaut et Marie Robinot Rédaction : Corinne Bay

Présentation : Julie Schelfhaut et Marie Robinot Rédaction : Corinne Bay Présentation : Julie Schelfhaut et Marie Robinot Rédaction : Corinne Bay Bachelor en Soins Infirmiers ( BSI) en 3 ans => Formation professionnalisante HERS BSI +/- 250 étudiants LIBRAMONT 150 Km de Bruxelles

Plus en détail

Structure établie pour les cours approuvés par le registrateur

Structure établie pour les cours approuvés par le registrateur Structure établie pour les cours approuvés par le registrateur Relativement aux décisions du comité de discipline et du comité d aptitude professionnelle et Exigences applicables aux fournisseurs des cours

Plus en détail

Choisir un programme de garde d enfants

Choisir un programme de garde d enfants Choisir un programme de garde d enfants Choisir un programme pour son enfant relève d un choix très personnel pour chaque famille. Le meilleur programme est celui qui correspond à sa personnalité, à ses

Plus en détail

Action corrective de la cause fondamentale

Action corrective de la cause fondamentale 1 2 Action d endiguement ÉVÉNEMENT Former l équipe Équipe du document problème I Analyse Déterminer les causes et les impacts Directe Fondamentale Qui Contribue Causes du document Déterminer l action corrective

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

1. Les avantages de la mobilité professionnelle

1. Les avantages de la mobilité professionnelle Lors du caucus 2006 de l Association internationale francophone des bibliothécaires et documentalistes (AIFBD), nous avons constaté qu il n existe actuellement aucun programme officiel de mobilité professionnelle

Plus en détail

Faire avancer la recherche : un guide sur les essais cliniques destiné aux médecins

Faire avancer la recherche : un guide sur les essais cliniques destiné aux médecins Faire avancer la recherche : un guide sur les essais cliniques destiné aux médecins Le recrutement et la rétention de personnes participant aux essais cliniques sont les principaux obstacles au développement

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail