Module 3: Enseignement et évaluation clinique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Module 3: Enseignement et évaluation clinique"

Transcription

1 Module 3: Enseignement et évaluation clinique Bienvenue au module 3 du cours EBM formation des formateurs. Dans ce module, vous apprendrez comment utiliser l évaluation et le feedback dans l enseignement clinique. Nous allons discuter de l importance de l évaluation et du feedback sur le lieu de travail, de comment utiliser des outils d évaluation pour renforcer les bases d EBM, des critères utilisés pour évaluer l utilisation de l EBM par le médecin en formation, et de comment donner un feedback. Dans un clip vidéo, nous allons vous montrer un exemple d évaluation clinique formelle dans la pratique. A gauche de l écran, vous trouverez la grille d orientation qui vous permet d accéder rapidement aux diapositives du module. 1

2 Objectifs d apprentissage Être conscient et rendre les médecins en formation conscients de l importance de l évaluation et du feedback Savoir comment utiliser des outils d évaluation et de feedback pour améliorer l utilisation de l EBM par le médecin en formation Bien connaître les critères pour évaluer l utilisation de l EBM Être capable de donner un feedback utile Dans ce module, nous allons vous aider à apprendre comment rendre les médecins en formation conscients de l importance de l évaluation et du feedback. Vous allez apprendre comment utiliser les outils d évaluation et de feedback pour améliorer l utilisation de l EBM par les médecins en formation. Vous allez apprendre quels sont les critères d évaluation et serez capable de donner un feedback utile. 2

3 Occasions d enseignement Visite du service Journal club Enseignement et évaluation clinique des médecins en formation Consultation ambulatoire Colloque clinique (morbidité/ mortalité/ transmission de dossiers) Audit Les formateurs peuvent enseigner aux médecins en formation comment intégrer les preuves de la recherche dans la pratique clinique à travers les essais cliniques et les revues systématiques pertinents, durant leur activité clinique habituelle. Des occasions d enseignement peuvent être créées lors des visites du service, des journal clubs, des évaluations cliniques des médecins en formation, des consultations ambulatoires, de colloques cliniques de morbidité/mortalité, et des discussions de cas, et des audits pour former les médecins à la pratique de l EBM. Ce module vous apprendra comment enseigner l intégration de l EBM dans la prise en charge clinique durant l enseignement et l évaluation clinique. 3

4 Occasions d enseignement pour intégrer les étapes de l EBM dans la pratique clinique Occasions d enseignement Formulation des questions Etapes de l EBM Recherche des preuves Évaluation critique Intégration des preuves au scénario clinique Changement de pratique Visite du service +++ (+) Journal club Enseignement et évaluation clinique Consultation ambulatoire ++ (+) (+) Colloque clinique +++ (+) Audit ++ (+) Chaque contexte clinique offre diverses occasions pour enseigner l intégration des 5 étapes de l EBM (voir le module d introduction de ce cours). L évaluation clinique du médecin en formation offre l occasion pour le formateur d évaluer les connaissances du médecin en formation en EBM et son application dans la prise en charge clinique. Le formateur peut utiliser divers outils d évaluation pour identifier les lacunes de connaissance et pour guider le médecin en formation en lui enseignant l incorporation des étapes de l EBM dans la prise en charge clinique. 4

5 Importance de l évaluation et du feedback L évaluation honnête et objective des médecins fait fondamentalement partie des Bonnes Pratiques Médicale 1. L évaluation permet non seulement de déterminer comment l étudiant travaille, mais également comment l enseignant enseigne: l évaluation sur le lieu de travail est l occasion d un contact régulier entre le médecin formateur et le médecin en formation dans la pratique clinique courante et pour un feedback utile et opportun 4. Sur le lieu de travail: ce que font les médecins dans des situations contrôlées de pratique ne permet pas de prédire ce qu ils font dans la pratique réelle 2. Donner un feedback après une évaluation est important pour améliorer la pratique professionnelle. 3 La plupart des cliniciens qui connaissent les principes de feedback ne reconnaissent pas les occasions de feedback comme outil pour enseigner l EBM 4,5. Les médecins en formation apprécient généralement un feedback General Medical Council. Good Medical Practice. London: GMC Rethans JJ, Norcini JJ, Baron-Maldonado M et al. The relationship between competence and performance: implications for assessing practice performance. Med Educ, 2002;36(10): Jamtvedt, Young JM, Kristoffersen DT, O Brien MA, Oxman AD. Audit and feedback: effects on professional practice and health care outcomes (review). 4. Branch WT, Paranjape A. Feedback and reflection: teaching methods for clinical settings 5. Carr S. The foundation programme assessment tools: an opportunity to enhance feedback to trainees? Pourquoi l évaluation et le feedback sont-ils importants? D abord, évaluer les médecins d une manière honnête et objective fait fondamentalement partie des Bonnes Pratiques Médicales. En outre, l évaluation permet de déterminer non seulement comment l étudiant travaille, mais également comment l enseignant enseigne: l évaluation sur le lieu de travail est l occasion d un contact régulier entre le médecin formateur et le médecin en formation dans la pratique clinique courante. Elle permet de donner un feedback utile et opportun aux médecins en formation. L évaluation sur le lieu de travail présente un autre avantage important. L évaluation et le feedback devraient se faire sur le lieu de travail, car ce que font les médecins dans des situations de pratique contrôlées ne permet pas de prédire ce qu ils font dans la pratique réelle. Après l évaluation, il est important de donner un feedback pour améliorer les compétences cliniques et la pratique professionnelle. Bien que la plupart des médecins connaissent les principes du feedback, ils sont probablement nombreux à ne pas reconnaître les occasions qui se présentent à eux pour utiliser le feedback comme outil d enseignement de l EBM. Les médecins en formation apprécient généralement un feedback. 5

6 Cadre de l évaluation et du feedback Enseignement et évaluation du médecin en formation par le formateur Évaluation et feedback sur le lieu de travail: observation directe de la performance du médecin en formation par le formateur dans des situations cliniques réelles Divers formulaires d évaluation à utiliser dans des contextes cliniques variés (voir outils, diapositive 8) Évaluation et feedback utilisés pour améliorer la pratique de l EBM L évaluation et le feedback comprennent ceci: observation directe, évaluation et feedback quant à la performance du médecin en formation par le formateur dans des situations cliniques réelles sous la forme de formation sur le lieu de travail. Divers formulaires d évaluation peuvent être utilisés dans des contextes cliniques variés. L évaluation et le feedback peuvent être utilisés pour améliorer la pratique de l EBM. 6

7 Divers outils d évaluation Divers outils d évaluation sont disponibles et utilisés selon les pays et les spécialités. Chaque département devrait sélectionner un mélange d outils d évaluation 5 : - dont l implémentation est réalisable - qui sont adaptés au contexte - qui reflètent les objectifs qui sont enseignés - qui donnent de l information qui fait du sens 5. Edwards FD, Keith AF. The future of residency education: implementing a competency-based educational model. Fam Med 2007;39(2): Divers outils d évaluation sont disponibles dans diverses spécialités cliniques et sont utilisés dans différents pays. Chaque département devrait sélectionner un mélange d outils d évaluation dont l implémentation est réalisable, qui sont adaptés au contexte, qui reflètent les objectifs qui sont enseignés, et qui donnent de l information qui fait du sens. 7

8 Outils d évaluation validés Sur les prochaines diapositives, nous allons vous montrer comment incorporer l évaluation de l EBM à des outils d évaluation utilisés couramment, en anglais: - Mini CEX: Mini Clinical Examination - DOPS: Direct Observation of Procedural Skills - CbD: Case based Discussion - Multi-source Feedback / 360 feedback Essayez d appliquer ces exemples à des outils similaires utilisés dans votre établissement, ou alors adaptez les outils présentés ici à celui-ci. Sur les prochaines diapositives, nous allons vous montrer comment incorporer l évaluation de l EBM à des outils d évaluation utilisés couramment, tels que - le Mini CEX (l abbréviation de Mini Clinical Examination en anglais), - Le DOPS (l abbréviation de Direct Observation of Procedural Skills en anglais), - CbD (l abbréviation de Case based Discussion en anglais) et - le MSF (l abbréviation de Multi-source Feedback ou 360 feedback). Si vous ne connaissez pas ces outils, vous devriez essayez d appliquer ces exemples à des outils similaires utilisés dans votre établissement, ou alors adaptez les outils présentés ici à celui-ci. 8

9 Comment utiliser les outils d évaluation pour renforcer l EBM? Le processus d évaluation va permettre d identifier les lacunes de connaissance et ainsi permettre au formateur de guider le médecin en formation à travers le processus d EBM. Les questions basées sur les critères d évaluation de l utilisation de l EBM par le médecin en formation, sur la base des 5 étapes de l EBM, peuvent aider à l interprétation (correcte) des preuves. Comment utiliser les outils d évaluation pour renforcer l EBM? L utilisation de l EBM peut être renforcée en faisant attention aux étapes de l EBM durant l évaluation clinique et le feedback donnés habituellement. Les étapes de l EBM qui devraient être spécialement traitées dépendent du formulaire d évaluation, de la spécialité et de la situation clinique. Les questions basées sur les critères d évaluation pour l utilisation de l EBM peuvent aider le médecin en formation à interpréter de manière correcte les preuves. Ces critères sont présentés sur la diapositive suivante. 9

10 Critères d évaluation de l utilisation de l EBM par le médecin en formation 1. Le médecin en formation a-t-il formulé des questions pertinentes et structurées? 2. Le médecin en formation a-t-il identifié les meilleures preuves disponibles? 3. Le médecin en formation a-t-il évalué les preuves de manière critique? 4. Le médecin en formation a-t-il estimé que les preuves sont applicables à son patient? 5. Le médecin en formation a-t-il implémenté les preuves dans la pratique clinique? From: the university of British Colombia Based on: Straus SE, Richardson WS, Glasziou P, Haynes RB. Evidence-based medicine. How to practive and teach EBM. Third edition. 1. Le médecin en formation a-t-il formulé des questions pertinentes et structurées? 2. Le médecin en formation a-t-il identifié les meilleures preuves disponibles? 3. Le médecin en formation a-t-il évalué les preuves de manière critique? 4. Le médecin en formation a-t-il estimé que les preuves sont applicables à son patient? 5. Le médecin en formation a-t-il implémenté les preuves dans la pratique clinique? 10

11 Exemple Y a-t-il des preuves sur l efficacité de l aspirine à faible dose chez les femmes avec une grossesse multiple à risque de pré-éclampsie, pour prévenir la pré-éclampsie? On peut formuler des questions plus spécifiques, selon les différentes étapes de la prise en charge clinique: prévention, diagnostic, thérapie et pronostic. Si nous utilisons l exemple de l aspirine à faible dose et la prévention de prééclampsie, on peut poser différentes questions: Diagnostic: les preuves sur l utilisation de l aspirine sont-elles valides? Est-ce que ces preuves (valables) montrent clairement que les patientes qui ont une pré-éclampsie sont distinctes de celles qui n en ont pas? Pronostic: les preuves sur le pronostic de pré-éclampsie sont-elles valables? Prévention: existe-il des preuves sur le fait que l administration d aspirine à faible dose réduit le risque de développer une pré-éclampsie? Ces preuves sont-elles valides? Combien de patientes doit-on traiter pour prévenir un cas? Thérapie: y a-t-il des preuves quant au traitement optimal de la pré-éclampsie? Notre patiente est-elle si différente de celles de l étude que les résultats ne peuvent pas lui être appliqués? Ces questions devraient être incorporées dans les formulaires d évaluation clinique utilisés fréquemment, pour permettre d intégrer l EBM à la pratique clinique. 11

12 Comment donner un feedback? Après une évaluation, il est important de consacrer un peu de temps à donner un feedback. Astuces utiles*: Mettez l accent sur le positif; si possible, commencez et finissez avec quelque chose de positif. Réservez le feedback négatif pour des comportements qui peuvent être changés, et non pour aspects relatifs à la personnalité. Lorsque vous donnez un feedback négatif, suggérez des alternatives. Soyez descriptif (du comportement) et non évaluateur (des motivations). Demandez-vous «pourquoi est-ce que je donne ce feedback?», est-ce que cela aide réellement la personne concernée? Souvenez-vous que le feedback en dit long sur la personne qui le donne et sur celle qui le reçoit. *Based on: 1. Carr S. The Foundation Programme assessment tools: an opportunity to enhance feedback to trainees? Postgrad Med J. 2006;82: Strauss SE, Richardson WS, Glasziou P, Haynes RB. Evidence-based medicine. How to practice and teach EBM. Third edition Après une évaluation, il est important de consacrer un peu de temps à donner un feedback au médecin en formation. Bien que la plupart d entre vous ayez l habitude de donner un feedback, nous allons vous donner quelques astuces pour améliorer la qualité du feedback et ses résultats finaux. Mettez-vous d accord sur une heure et un lieu de rendez-vous: cela permet au médecin en formation de se sentir pris au sérieux. Donnez un feedback aussi tôt que possible après l événement concerné: il est encore tout frais en mémoire du médecin formateur et du médecin en formation et vous ne ressassez pas de vieux problèmes. Soyez au clair sur ce que vous voulez dire. Soyez spécifique: évitez les commentaires trop généraux. Mettez l accent sur le positif; si possible, débutez et finissez avec quelque chose de positif. Réservez le feedback négatif pour des comportements qui peuvent être changés, et non pour des aspects relatifs à la personnalité. Lorsque vous donnez un feedback négatif, suggérez des alternatives. Soyez descriptif (du comportement) et non évaluateur (des motivations). Demandez-vous «pourquoi est-ce que je donne ce feedback?», est-ce que cela aide réellement la personne concernée? Souvenez-vous que le feedback en dit long sur la personne qui le donne et sur celle qui le reçoit. 12

13 Vidéo Discussion de cas L exemple vidéo montre la présentation d un cas par un médecin en formation: une femme caucasienne de 29 ans, enceinte de jumeaux, en deuxième grossesse, et à 13 semaines de gestation. Lors de sa grossesse précédente, elle a subi une pré-éclampsie et elle a aujourd hui une tension élevée. Le formateur fait son évaluation sur la prise en charge clinique du cas, avec la question clinique suivante: l administration d aspirine à faible dose a une femme enceinte de jumeaux à risque de pré-éclampsie va-t-elle prévenir la prééclampsie? 13

14 Feedback sur l application de l EBM Soyez clair et spécifique. Demandez au médecin en formation d identifier ce qu il a bien fait. (video) Identifiez à votre tour ce qu il a bien fait. (video) Demandez au médecin en formation d identifier ce qu il ferait mieux la prochaine fois. (video) Donnez à votre tour des conseils supplémentaires pour améliorer sa performance la prochaine fois. (video) Donnez un feedback clair et succinct, en soulignant l application appropriée des diverses étapes de l EBM, comme élément d évaluation. Offrez l opportunité au médecin en formation d identifier les étapes de l EBM qu il peut appliquer avec assurance. Ajoutez à cela ce que vous percevez comme une bonne pratique de l EBM. Demandez au médecin en formation d identifier les domaines de l EBM pour lesquels il doit s améliorer. Conseillez et aider le médecin en formation à aborder et améliorer sa performance dans ce domaine. 14

15 Résumé Vous êtes conscient et rendez le médecin en formation conscient de l importance de l évaluation et du feedback. Vous savez comment utiliser les outils d évaluation pour encourager le médecin en formation à travailler de manière evidence-based. Vous êtes capable de donner un feedback constructif. En résumé, nous avons identifié: - La nécessité de rendre le médecin en formation conscient de l importance de l évaluation et du feedback. - Comment utiliser les outils d évaluation pour encourager le médecin en formation à travailler de manière evidence-based. - La nécessité de donner un feedback constructif. 15

16 Diapositives supplémentaires: 16

17 Comment utiliser les outils d évaluation pour améliorer l enseignement de l EBM? (I) Nous allons utiliser 4 outils du Fondation Programme comme exemple: 1. Mini-CEX: mini évaluation clinique Outil générique destiné à tester diverses compétences Vous pouvez utiliser le mini-cex pour évaluer si le médecin en formation est capable d incorporer l EBM à l examen clinique, au diagnostic et à la prise en charge clinique. Convient aux: visites du service, consultations ambulatoires, colloques cliniques Comment les formulaires d évaluation peuvent-ils être utilisés pour améliorer l enseignement de l EBM? Nous allons utiliser les 4 exemples mentionnés sur les diapositives précédentes. Ces outils d évaluation sont utilisés par le Foundation Programme, un programme de 2 ans pour la formation et l évaluation des médecins diplômés de l école de médecine dans le Royaume-Uni. 1. Le mini-cex ou mini-évaluation clinique, est un outil générique destiné à tester diverses compétences. Il peut être utilisé pour évaluer si le médecin en formation est capable d incorporer l EBM à l examen clinique, au diagnostic et à la prise en charge clinique. Il convient aux visites de services, aux consultations ambulatoires et aux colloques. 17

18 Qu est-ce le Mini-CEX? Mini-CEX: Mini exercice d évaluation clinique Développé, testé et évalué aux USA: fiable et valide Utilisé fréquemment pour évaluer les médecins Conçu pour donner un feedback sur les compétences essentielles nécessaires pour prodiguer des soins de bonne qualité (ex: anamnèse, examen clinique, communication, diagnostic et prise en charge clinique) par observation directe de la performance du médecin en formation par le médecin formateur, dans une situation clinique réelle Répété à plusieurs occasions: il n est pas nécessaire d évaluer tous les éléments à chaque occasion. Qu est-ce le mini-cex? Mini-CEX est l abréviation de mini-clinical evaluation exercise en anglais, c est-à-dire mini exercice d évaluation clinique. Il a été développé, testé et évalué aux USA. Il est utilisé fréquemment comme méthode fiable et valide pour évaluer les médecins. Il a été conçu pour donner un feedback sur les compétences essentielles nécessaires pour prodiguer des soins de bonne qualité, par exemple pour l anamnèse, l examen clinique, la communication, le diagnostic et la prise en charge clinique, par observation directe de la performance du médecin en formation par le médecin formateur, dans une situation clinique réelle. Cela prend environ minutes. Il peut et devrait être répété à plusieurs occasions: il n est pas nécessaire d évaluer tous les éléments à chaque occasion. 18

19 Mini-CEX Exemple du minicex 19

20 Comment utiliser les outils d évaluation pour améliorer l enseignement de l EBM? (II) 2. DOPS: observation directe des aptitudes procédurales Destiné à donner un feedback sur des aptitudes pratiques Comme chaque procédure requiert du médecin en formation qu il s adresse au patient et qu il obtienne son consentement éclairé, cela peut conduire à discuter de tous les risques et bénéfices de la procédure selon les meilleures preuves disponibles. Convient aux: visites du service, consultations ambulatoires 2. Le DOPS ou l observation directe des aptitudes procédurales est destiné à donner un feedback sur des aptitudes pratiques. Comme chaque procédure requiert du médecin en formation qu il s adresse au patient et qu il obtienne son consentement éclairé, cela peut conduire à discuter de tous les risques et bénéfices de la procédure selon les meilleures preuves disponibles. Il convient aux: visites de services et consultations ambulatoires. 20

21 Qu est-ce le DOPS? Observation directe des compétences procédurales Le médecin en formation s engage dans une procédure pratique spécifique, directement observée et évaluée par le médecin en formation à l aide d un formulaire standard L évaluation de chaque procédure devrait porter sur l événement dans son ensemble, par ex. une césarienne (et non pas uniquement une incision de césarienne réussie), pour que l évaluateur puisse juger si le médecin en formation est compétent pour réaliser la procédure sans supervision directe. Sûrement plus valide et fiable que les systèmes précédents de cahiers de suivi (log book?) 1 Un feedback et une discussion à la fin de la session sont obligatoires. 1. Carr S. The Foundation Programme assessment tools: an opportunity to enhance feedback to trainees? Qu est-ce le DOPS? C est l observation directe des compétences procédurales. Le médecin en formation s engage dans une procédure pratique spécifique, directement observée et évaluée par le médecin en formation à l aide d un formulaire standard. L évaluation de chaque procédure devrait porter sur l événement dans son ensemble, et pas simplement par exemple sur l insertion réussie de canule, la localisation de l espace épidural ou l accès à la veine centrale, pour que l évaluateur puisse juger si le médecin en formation est compétent pour réaliser la procédure sans supervision directe. C est sûrement plus valide et fiable que les systèmes précédents de cahiers de suivi (log book?) 1. Un feedback et une discussion à la fin de la session sont obligatoires. 21

22 Dops Exemple de DOPS 22

23 Comment utiliser les outils d évaluation pour améliorer l enseignement de l EBM? (III) 3. CbD: discussion de cas Destiné à évaluer les connaissances, leur application au patient, ainsi qu au raisonnement clinique et à la prise de décision clinique. Vous pouvez utiliser le CbD pour évaluer l utilisation correcte de la quatrième étape de l EBM: l intégration de l information à l expertise clinique et aux besoins spécifiques du patient. Convient aux: visites du service, consultations ambulatoires, colloques cliniques 3. Le CbD ou discussion de cas est destiné à évaluer les connaissances, leur application au patient, ainsi qu au raisonnement clinique et à la prise de décision clinique. Vous pouvez utiliser le CbD pour évaluer l utilisation correct de la quatrième étape de l EBM: l intégration de l information à l expertise clinique et aux besoins spécifiques du patient. Il convient aux visites de services, aux consultations ambulatoires, et aux colloques cliniques. 23

24 Qu est-ce le CbD? Discussion de cas (Case based Discussion) Outil générique qui formalise la discussion d un cas avec le formateur Le médecin en formation utilise le CbD pour documenter objectivement les évaluations des discussions de cas. Utilisé pour évaluer le raisonnement et la prise de décision clinique, les connaissances et leur application aux patients Facilite également la discussion du cadre éthique et légal de la pratique et permet aux médecins de discuter des motivations qui ont guidé leurs actions. Discussion de cas (Case based Discussion) Cet outil est utilisé pour faciliter la documentation, les discussions et les présentations de cas par des médecins. Il a été conçu pour évaluer le raisonnement clinique et la prise de décision clinique, et l application ou l utilisation des connaissances médicales en relation à la prise en charge du patient dont le médecin est directement responsable. Il facilite également la discussion du cadre éthique et légal de la pratique et permet aux médecins de discuter des motivations qui ont guidé leurs actions. 24

25 CbD Exemple de CbD 25

26 Comment utiliser les outils d évaluation pour améliorer l enseignement de l EBM? (IV) 4. MSF: feedback multi-source / feedback à 360 Destiné à rassembler les points de vue des pairs, des formateurs, des patients, etc. Peut être utilisé pour prendre en compte le point de vue des formateurs et/ou des documentalistes médicaux pour évaluer l apprentissage et l utilisation de l EBM par le médecin en formation. Convient à: tous les contextes Le feedback multi-source ou feedback à 360 est destiné à rassembler les points de vue des pairs, des formateurs, des patients, et d autres. Il peut être utilisé pour prendre en compte le point de vue des formateurs et/ou des bibliothécaires cliniques pour évaluer l apprentissage et l utilisation de l EBM par le médecin en formation. Comme cet outil est destiné à rassembler les évaluations de toutes sortes de groupes professionnels, il convient à tous les contextes. 26

27 Qu est-ce le Feedback Multi Source? Feedback Multi-Source ou évaluation à 360 degrés Rassemble les points de vue de divers collègues des médecins en formation, par ex. les pairs (par ex. les résidants), les médecins formateurs, les infirmiers, les patients, les documentalistes médicaux, les réceptionnistes, etc. Le médecin formateur et le médecin en formation se mettent d accord sur les forces et les domaines clés de développement pour le feedback commun. Le feedback Multi-Source, ou évaluation à 360 degrés, rassemble les points de vue de divers collègues des médecins en formation, par ex. les pairs, les médecins formateurs, les infirmiers, les patients, les documentalistes médicaux, les réceptionnistes et éventuellement d autres personnes. Le médecin formateur et le médecin en formation se mettent d accord sur les forces et les domaines clés de développement pour le feedback commun. 27

28 MSF Exemple d un formulaire d évaluation pour un feedback multi-source 28

Evidence-based medicine en français

Evidence-based medicine en français Evidence-based medicine en français MÉDECINE FACTUELLE (Office de la langue française) Médecine fondée sur des faits démontrés Médecine fondée sur des preuves Médecine fondée sur des données probantes

Plus en détail

L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves

L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves Cet atelier portera sur 1. la recherche dans la documentation de sources pertinentes; 2. l évaluation

Plus en détail

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Journée de la préventions 2014 Atelier : «Repérer des actions de prévention : l exemple du tabac» Céline DEROCHE, Sandra KERZANET -

Plus en détail

Qualité des soins Campagne de sensibilisation

Qualité des soins Campagne de sensibilisation Qualité des soins Campagne de sensibilisation INAMI Service des Soins de Santé Direction Recherche, développement et promotion de la qualité Dr Carl Cauwenbergh et Isabelle Collin Carl.cauwenbergh@inami.fgov.be

Plus en détail

Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle. Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012

Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle. Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012 Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012 Déclaration de conflits d intérêts! Aucun conflits d

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

2. Rechercher les études

2. Rechercher les études Tutoriel «Introduction à l Evidence-based nursing» 1 2. Rechercher les études Objectifs du module Vous devez savoir élaborer une stratégie de recherche bibliographique efficace, en suivant les étapes suivantes

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence)

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence) Le 27 juillet 2011 Affiché sur le site Web : http://www.ifac.org/ Monsieur David McPeak Directeur technique Conseil des normes internationales de la formation comptable International Accounting Education

Plus en détail

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK Politique sur l éducation professionnelle continue Approuvée à la réunion annuelle juin 1997/modification approuvée par le Conseil le 1 mai 1999/des

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Juin 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS D ÉVALUATION PAR LES PAIRS... 3 PHASE

Plus en détail

GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS

GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS PREMIÈRE ÉDITION (4 Juin 2014) LISTE DE CONTROLE POUR ENGAGER UN BON CONSULTANT I. Travaux préparatoires en interne II. Critères personnels concernant le consultant III.

Plus en détail

Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie

Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie SwissANP & ASDSI - 21.10 2011 Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie H. Brioschi Levi, Directrice des soins CHUV F. Ninane, Directrice des soins DUMSC-PMU Plan de la présentation Contexte

Plus en détail

Liège, le 29 juillet 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013-085

Liège, le 29 juillet 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013-085 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 29 juillet 2013

Plus en détail

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines 18. Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines KARILA LAURENT - APPRENTISSAGE DE L EXERCICE MÉDICAL + Objectifs

Plus en détail

Évaluation des Pratiques Professionnelles et amélioration de la qualité des soins : Sept notions pour mieux comprendre. Définition

Évaluation des Pratiques Professionnelles et amélioration de la qualité des soins : Sept notions pour mieux comprendre. Définition Mise au point Évaluation des Pratiques Professionnelles et amélioration de la qualité des soins : Sept notions pour mieux comprendre S. Traulle 1, M. Gignon 1, J.M. Regimbeau 2, F.X. Chaine 1, A. Braillon

Plus en détail

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton.

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton. INTRODUCTION Le RLISS de Mississauga Halton s engage à recevoir l opinion de ses résidents. Vos commentaires seront utilisés par le RLISS de Mississauga Halton pour mettre à jour le plan d intégration

Plus en détail

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA Pr Thierry Valette Récit: Récit écrit descriptif chronologique détaillé ou décrivant les moments forts ou a problèmes d une situation De la plainte

Plus en détail

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS RESPONS RESPONS RESidents Perspectives Of Living in Nursing Homes in Switzerland est un projet du Domaine santé de la Haute école spécialisée bernoise. RESPONS étudie la qualité des soins du point de vue

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Outil d autoévaluation LPRPDE. Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques

Outil d autoévaluation LPRPDE. Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques Outil d autoévaluation LPRPDE Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques table des matières Utilité de cet outil... 3 Utilisation de cet outil... 4 PARTIE 1 : Guide

Plus en détail

Veuillez noter que les questions des sondages en ligne s inspirent des questions posées aux groupes de discussion.

Veuillez noter que les questions des sondages en ligne s inspirent des questions posées aux groupes de discussion. Groupe de discussion, questions du sondage en ligne et entrevues avec les informateurs clés Adapté du Centre for Organizational Effectiveness Inc. Groupes de discussion Veuillez noter que les questions

Plus en détail

Planifier des réunions réussies

Planifier des réunions réussies Planifier des réunions réussies Ce document est destiné aux personnes suivantes qui utilisent les classes électroniques: présidentes ou présidents de réunion, modératrices ou modérateurs, facilitatrices

Plus en détail

Nom Prénom :... Mon livret de stage

Nom Prénom :... Mon livret de stage Nom Prénom :..... Mon livret de stage 1. Présentation Tuteur de stage : NOM et Prénom: Fonctions dans l entreprise : Téléphone et poste : Stagiaire NOM et Prénom : Né(e) le : Stage effectué du au Professeur

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances GUIDE DE PLANIFICATION DES ACTIVITÉS ET DE PRÉVENTION DES ACCIDENTS Activités à l extérieur de l école Septembre 2006 Guide PRÉAMBULE Ce guide constitue un outil destiné au personnel de la Commission scolaire

Plus en détail

Simulation EIS. Changement et Innovation. Les Défis du Management

Simulation EIS. Changement et Innovation. Les Défis du Management Simulation EIS Changement et Innovation. Les Défis du Management Manuel d Utilisation 1. Présentation 2. Votre Mission pendant la Simulation EIS 3. Structure de l Equipe de Management de Teleswitches 4.

Plus en détail

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos L A P P R E N T I S S A G E E N P R O F O N D E U R Présenté par : Michael Lafontaine, CGA, M. Fisc. Bruce Lagrange, CA, M. Sc. Patricia Michaud, CA, MBA Francis Belzile, CA, M. Fisc. Janie Bérubé, CA,

Plus en détail

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C Lien à la version électronique de le formulaire l Apprentissage à la Pratique : https://www.formrouter.net/forms@cfpc/mainpro_linking_learning_practice_fr.html Relier l apprentissage à la pratique Comment

Plus en détail

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant!

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! 2 e Swiss Congress for Health Professions Winterthur 1 juin 2012 La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Obtenez votre certification ITIL avec Learning Tree

Obtenez votre certification ITIL avec Learning Tree Obtenez votre certification ITIL avec Learning Tree Ce document apporte des réponses aux questions les plus fréquemment posées sur les formations ITIL de Learning Tree. À propos d ITIL et des certifications

Plus en détail

La recherche en soins infirmiers et les données probantes. Margot Phaneuf, inf. PhD. Révision 2013

La recherche en soins infirmiers et les données probantes. Margot Phaneuf, inf. PhD. Révision 2013 La recherche en soins infirmiers et les données probantes Margot Phaneuf, inf. PhD. Révision 2013 Didacticiel préparé pour un enseignement dans les écoles de cadres de Reims et de Lyon en France. Margot

Plus en détail

REFLEXIONS POUR LE DEVELOPPEMENT D UNE PRATIQUE DE CONCERTATION PROFESSIONNELLE ENTRE MEDECINS ET PHARMACIENS DANS L INTERET DES MALADES

REFLEXIONS POUR LE DEVELOPPEMENT D UNE PRATIQUE DE CONCERTATION PROFESSIONNELLE ENTRE MEDECINS ET PHARMACIENS DANS L INTERET DES MALADES REFLEXIONS POUR LE DEVELOPPEMENT D UNE PRATIQUE DE CONCERTATION PROFESSIONNELLE ENTRE MEDECINS ET PHARMACIENS DANS L INTERET DES MALADES Le médecin et le pharmacien bien que fréquentant souvent des facultés

Plus en détail

La recherche interventionnelle en santé des populations : moteur d innovation

La recherche interventionnelle en santé des populations : moteur d innovation La recherche interventionnelle en santé des populations : moteur d innovation L O U I S E P O T V I N, P h D C H A I R E D E R E C H E R C H E D U C A N A D A A P P R O C H E S C O M M U N A U T A I R

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

Narration : Christian Reber : Jacques Marchand : Kathleen Gilmour : Nigel Roulet : Jacques Marchand :

Narration : Christian Reber : Jacques Marchand : Kathleen Gilmour : Nigel Roulet : Jacques Marchand : TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de subvention à la découverte du CRSNG Narration : Pour obtenir des fonds de recherche dans un milieu concurrentiel, vous devez présenter vos idées

Plus en détail

FORMER DES LEADERS EFFICACES POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES

FORMER DES LEADERS EFFICACES POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES OUTILS ET APPROCHES FORMER DES LEADERS EFFICACES POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES Des systèmes de santé plus solides. Un meilleur impact sur la santé. PHOTOS: SYLVIA VRIESENDORP (GAUCHE), AFGHANISTAN

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

Guide d utilisation de BMJ Journals. journals.bmj.com

Guide d utilisation de BMJ Journals. journals.bmj.com Guide d utilisation de BMJ Journals journals.bmj.com Sommaire Introduction Fonctions principales du recueil BMJ Journals... 4 Autres fonctions utiles....................... 5 Fonctions supplémentaires

Plus en détail

Utilisation du contrôle de qualité

Utilisation du contrôle de qualité Bio-Rad Laboratories Contrôle de qualité Utilisation du contrôle de qualité Les fondements d un haut niveau de soins des patients passent par l amélioration des performances au laboratoire Bio-Rad Laboratories

Plus en détail

Guide à l intention des patients sur les thérapies à base de cellules souches

Guide à l intention des patients sur les thérapies à base de cellules souches Guide à l intention des patients sur les thérapies à base de cellules souches Appendice I des Lignes directrices pour l application en clinique des cellules souches Traduction fournie par le Réseau de

Plus en détail

ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1

ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1 ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1 ARTICLE SUR LA THÉRAPEUTIQUE pour les résidents Cette fiche de travail devrait accompagner le Formulaire de soumission remis à votre superviseur. Elle s inspire

Plus en détail

Programme de formation continue FPH en pharmacie d officine

Programme de formation continue FPH en pharmacie d officine Programme de formation continue FPH en pharmacie d officine du 5 septembre 2001 Révisions 2006 / 2011 / 2014 Remarque préliminaire Seul le masculin a été utilisé pour les termes désignant des personnes.

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Niveau de preuve et gradation des recommandations de bonne pratique

ÉTAT DES LIEUX. Niveau de preuve et gradation des recommandations de bonne pratique ÉTAT DES LIEUX Niveau de preuve et gradation des recommandations de bonne pratique Avril 2013 Les recommandations et leur synthèse sont téléchargeables sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé Service

Plus en détail

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions d apprentissage mobile pour les étudiantes et étudiants de la L occasion d innover Forte de sa longue expérience dans l usage des technologies

Plus en détail

SECTION 3 Les outils pour la personne

SECTION 3 Les outils pour la personne SECTION 3 Les outils pour la personne DISCUTER AVEC MON OU MA MÉDECIN/PSYCHIATRE : DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR REGAGNER DU POUVOIR 1 Le moment de la consultation avec le ou la psychiatre/médecin dans

Plus en détail

L AUTO-ÉVALUATION HAP : KIT METHODOLOGIQUE PARTIE 2 : OUTILS D AUTO-ÉVALUATION

L AUTO-ÉVALUATION HAP : KIT METHODOLOGIQUE PARTIE 2 : OUTILS D AUTO-ÉVALUATION L AUTO-ÉVALUATION HAP : KIT METHODOLOGIQUE PARTIE 2 : OUTILS D AUTO-ÉVALUATION À L USAGE DES ORGANISATIONS HUMANITAIRES ET DE DEVELOPPEMENT REALISANT UNE AUTO-EVALUATION SUR LA BASE DE LA NORME HAP 2010

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Inspections de la FDA

Inspections de la FDA Inspections de la FDA DIU - FARC Paris, 09 mars 2010 Public Health and Patient Safety First! APhaRC Cherif Benattia, MD cherifb@apharc.com Différentes Inspections Réglementaires Autorité Réglementaire

Plus en détail

au c œur des 1er Symposium International sur les NTIC et le Management Hospitalier ALGER 15-16 Mai 2004 Jacques E.ANDRE - Consultant, Hoptimis

au c œur des 1er Symposium International sur les NTIC et le Management Hospitalier ALGER 15-16 Mai 2004 Jacques E.ANDRE - Consultant, Hoptimis Le DOSSIER MEDICAL PARTAGE au c œur des SYSTEMES d INFORMATION et des RESEAUX de SANTE: MYTHE ou REALITE 1er Symposium International sur les NTIC et le Management Hospitalier ALGER 15-16 Mai 2004 INTRODUCTION

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de ligne de conditionnement» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Une solution globale d analyse et de débriefing video... Apportez de la vidéo à votre pédagogie

Une solution globale d analyse et de débriefing video... Apportez de la vidéo à votre pédagogie Explorer, Analyser, Restituer Une solution globale d analyse et de débriefing video...... Apportez de la vidéo à votre pédagogie Capturez et visualisez : Capturez vos exercices pédagogiques ou simulations

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS 3ème Séminaire européen du SIDIIEF «Les maladies chroniques : Formation, recherche et leadership clinique en soins infirmiers» 26 mars 2015 Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse

Plus en détail

Ordre des ergothérapeutes de l Ontario. Votre guide d auto-évaluation

Ordre des ergothérapeutes de l Ontario. Votre guide d auto-évaluation Ordre des ergothérapeutes de l Ontario Votre guide d auto-évaluation Comme les autres volets du Programme d'assurance de la qualité, l'outil d'auto-évaluation se fonde sur les principes de l'apprentissage

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

Enquête «ehealth Suisse» 2006

Enquête «ehealth Suisse» 2006 Centre de recherche ehealth de l Université de Fribourg Département d informatique Bd de Pérolles 90 CH 1700 Fribourg http://ehealthcenter.ch Enquête «ehealth Suisse» 2006 Merci beaucoup de l intérêt que

Plus en détail

Département Prestation de services et sécurité (SDS) Siège de l Organisation mondiale de la Santé

Département Prestation de services et sécurité (SDS) Siège de l Organisation mondiale de la Santé Département Prestation de services et sécurité (SDS) Siège de l Organisation mondiale de la Santé Antibioprophylaxie en chirurgie dans le cadre des soins : enquête mondiale OMS RÉSUMÉ DU PROJET Comme en

Plus en détail

RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES

RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES Philippe Voyer, inf., PhD I Université Laval I Centre d excellence sur le vieillissement de Québec-Unité de recherche

Plus en détail

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce La partie informative du présent concept comprend une vue d ensemble des exigences de qualité

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

1. Création du profil

1. Création du profil Marche à suivre pour votre inscription au portail et aux activités de développement professionnel continu de la Faculté de médecine de l Université Laval 1. Création du profil Toute personne désirant s

Plus en détail

Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria

Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria DESS en pharmacie hospitalière Séminaires Assurance Qualité Sion, le 21 juin 2005 Plan Définitions Historique SMQ Pharmacie des HUG Utilité RQPH

Plus en détail

Pratiques Réussies Axées sur L'éducation des Élèves de la Communauté Noire

Pratiques Réussies Axées sur L'éducation des Élèves de la Communauté Noire Pratiques Réussies Axées sur L'éducation des Élèves de la Communauté Noire Guide d'écoute Vous trouverez ci-dessous, des suggestions pour faciliter votre réflexion, vos discussions et vos plans d'action

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Philippe Dupont 30/10/13 Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle.

RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Philippe Dupont 30/10/13 Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle. RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle. Gordon - Exclusive Rights ECPA. SOSIE is a trademark of ECPA in France and/or other countries. INTRODUCTION

Plus en détail

Evidence Based Medicine Aide ou négation du jugement clinique?

Evidence Based Medicine Aide ou négation du jugement clinique? Evidence Based Medicine Aide ou négation du jugement clinique? Elie Azria Maternité, Hôpital Paris Saint Joseph Faculté de médecine, Université Paris 5 Descartes DHU Risque et Grossesse - INSERM U1153

Plus en détail

Revue des données probantes l utilité et les limites des différentes approches

Revue des données probantes l utilité et les limites des différentes approches Revue des données probantes l utilité et les limites des différentes approches LES REVUES SYSTÉMATIQUES Projet financé par l Agence de la santé publique du Canada Affilié à l Université McMaster Donna

Plus en détail

la littératie critique

la littératie critique La série de webémissions d apprentissage professionnel du Secrétariat de la littératie et de la numératie Le Guide d accompagnement portant sur la littératie critique Ressources multimédias pour l apprentissage

Plus en détail

LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième

LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième composante du «prime cost» (coût principal), les charges de personnel.

Plus en détail

Sujets Afin d aborder des sujets d actualité, les organisateurs de la conférence lancent un appel à propositions sur les sujets suivants :

Sujets Afin d aborder des sujets d actualité, les organisateurs de la conférence lancent un appel à propositions sur les sujets suivants : 8 e Conférence internationale sur la micro-assurance, www.microinsuranceconference.org/2012 La 8 e Conférence internationale sur la micro-assurance aura lieu du 6 au 8 novembre 2012 à Dar es Salam, en

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

L'évaluation des compétences comportementales

L'évaluation des compétences comportementales L'évaluation des compétences comportementales par le 360 degrés La transformation d une pratique d entreprise en une pratique pédagogique, dans une école de commerce Lucie Bégin 1, Antoine Véniard 2 1

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION

SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION LIVRE BLANC SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION Découvrez comment le Social CRM peut travailler pour vous LIVRE BLANC SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION 2 À PROPOS Au cours des dernières années, vous

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

Formation des superviseurs de zone, des enquêteurs et des opérateurs de saisie

Formation des superviseurs de zone, des enquêteurs et des opérateurs de saisie 4 Formation des superviseurs de zone, des enquêteurs et des opérateurs de saisie Ce chapitre apporte des conseils pratiques sur la conduite d ateliers de formation pour les superviseurs de zone, les enquêteurs

Plus en détail

Vivre avec le VIH. Point de départ

Vivre avec le VIH. Point de départ Vivre avec le VIH Point de départ Vous venez d apprendre que vous avez le VIH et vous cherchez des repères? Nous pouvons vous aider. Voici quelques questions auxquelles vous trouverez réponse dans ce livret

Plus en détail

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire»

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» MC Iliou, R Brion, C Monpère, B Pavy, B Vergès-Patois, G Bosser, F Claudot Au nom du bureau du GERS Un programme de réadaptation

Plus en détail

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous?

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? Promouvoir l utilisation sécuritaire des médicaments Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? My-Lan Pham-Dang, MSc. Formatrice ISMP Canada 10 juin 2010 Hôpital Général Juif Institute

Plus en détail

Ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie. Colloque sur le prélèvement de tissus et d organes Humains

Ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie. Colloque sur le prélèvement de tissus et d organes Humains Ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie Colloque sur le prélèvement de tissus et d organes Humains Venue: Salle de Conférence Hôtel Gold Crest Quatre Bornes Jeudi 27 août à 14 heures 1 Miss How

Plus en détail

La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien

La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien Hôpital Cochin Samedi 1 er avril 2006 Forum Saint Jacques La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien Dr Jean-Baptiste Fassier 1,2 Centre d Etude et

Plus en détail

Analyse et interprétation des données

Analyse et interprétation des données 8 Analyse et interprétation des données Les données de l enquête peuvent être utilisées pour différents types d analyses aussi bien au niveau national qu au niveau international. Ce chapitre explique comment

Plus en détail

N. Krantz Le 17.5.2011

N. Krantz Le 17.5.2011 N. Krantz Le 17.5.2011 L OBJET Pour assurer la formation intellectuelle et morale d un jeune sportif, l entraîneur peut être amené à: A. Choisir un thème d investigation / support à échanges et controverses

Plus en détail

PRÉPARER ET RÉUSSIR LE GMAT

PRÉPARER ET RÉUSSIR LE GMAT Suzette MARKO-MICHEL et Carleen CAILLAT PRÉPARER ET RÉUSSIR LE GMAT Analyse Critique Expression, 2005 ISBN : 2-7081-3435-3 Chapitre 2 QUELS SONT LES RENSEIGNEMENTS PRATIQUES UTILES 1. Comment s inscrire?

Plus en détail

Douleur et gestion de la douleur. Renseignez-vous sur les services de soutien et de soins sur www.palliativecare.org.au

Douleur et gestion de la douleur. Renseignez-vous sur les services de soutien et de soins sur www.palliativecare.org.au Douleur et gestion de la douleur Renseignez-vous sur les services de soutien et de soins sur www.palliativecare.org.au French - Pain Management Department of Health and Ageing Financé par le gouvernement

Plus en détail

Contenu. N Pages. Formavision: Une approche pratique de la formation 2. Objectifs de la séance 3

Contenu. N Pages. Formavision: Une approche pratique de la formation 2. Objectifs de la séance 3 QUAND LE MANAGER DEVIENT "COACH"... GUIDE DE L'ANIMATEUR LA BOITE A OUTILS D U M A N A G E R Contenu Formavision: Une approche pratique de la formation 2 Objectifs de la séance 3 Les cinq étapes pour qu'un

Plus en détail

Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante?

Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante? Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante? Durée Compétence A l'issue de la formation, les tuteurs: 45-75 minutes Compétence 10 : Capacité à

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier L évolution des rôles en soins infirmiers Un changement à s approprier Les formateurs Louise Leduc Coordonnatrice du développement clinique de la pratique en soins infirmiers, DPSSS-DSI Stéphane Gagnon

Plus en détail

Compliance (syn. Adhérence - Observance) IFMT-MS-Sémin.Médict.Nov.05 1

Compliance (syn. Adhérence - Observance) IFMT-MS-Sémin.Médict.Nov.05 1 Compliance (syn. Adhérence - Observance) IFMT-MS-Sémin.Médict.Nov.05 1 Qu est ce que la compliance? Une maladie a été diagnostiquée Le diagnostic est correct Le traitement a été bien indiqué, bien choisi,

Plus en détail

Les critères d approbation, Niveau 3. Introduction

Les critères d approbation, Niveau 3. Introduction Critères d approbation Niveau 3.odt Page 1 de 17 Les critères d approbation, Niveau 3 Introduction Ce document énonce les standards minima qu un niveau 3 approuvé par le Bach Centre doit proposer. Les

Plus en détail

Exploitez au mieux cette présentation

Exploitez au mieux cette présentation DIAPOSITIVE D'INSTRUCTIONS : A SUPPRIMER AVANT LA PRESENTATION Exploitez au mieux cette présentation Ce n'est que la base ; modifiez cette présentation pour la faire correspondre à vos clients, à vos objectifs

Plus en détail

Transformez votre relation au monde!

Transformez votre relation au monde! Transformez votre relation au monde! Formations certifiantes PNL QUEST interactive 2013-2014 Qu est-ce que la PNL? La PNL (Programmation Neuro-linguistique) est une discipline développée dans les années

Plus en détail

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Guide Reconnaissance par la SSO du statut de praticien généraliste Le certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Plus en détail

AQAssurance de la qualité

AQAssurance de la qualité AQAssurance de la qualité Guide d Évaluation de l exercice Assurance de la qualité : Guide de l Évaluation de l exercice Pub. No. 54046 Copyright Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario, 2014.

Plus en détail