La simulation : Intérêt pédagogique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La simulation : Intérêt pédagogique"

Transcription

1 La simulation : Intérêt pédagogique

2 Plan de la présentation orale Généralités Définition Différents exemples d interfaces Types d apprentissage Intérêt pédagogique Cycle de Kolb Pratique Réflexive Trace de l activité Confrontation à une situation précise Complexité choisie Erreurs possibles, Sécurité, Autonomie Culture de la transparence Travail en équipe Conclusion Bibliographie

3 Généralités

4 Définition «Une simulation est une démarche d apprentissage, qui met en scène, grâce à un objet, le simulateur, des situations qui vont servir à l acquisition des compétences professionnelles mobilisées dans l activité.» (Pastré, Mayen et Vergnaud, 2006)

5 Différents Exemples d Interfaces

6 Type d apprentissage Gestes techniques (usuels ou exceptionnels) ; Mise en œuvre de procédures (individuelles ou en équipe) ; Entraînement au raisonnement clinique, diagnostique et/ou thérapeutique ; Gestion des comportements (mise en situation professionnelle, travail en équipe, communication, etc.) ; Gestion des risques (reproduction d événements indésirables, capacité à faire face à des situations exceptionnelles, etc.). (HAS 2012)

7 Intérêt pédagogique

8 Cycle de Kolb D après Davies

9 Pratique réflexive La simulation est une méthode pédagogique active et innovante, basée sur l apprentissage expérientiel et la pratique réflexive. (HAS 2012) Formation paramédicale praticien réflexif formation de

10 Trace de l'activité Contrairement à la pratique professionnelle Vidéo, Monitorage Et débriefing systématique

11 Confrontation à une situation précise Rendre méthodique, systématique, ordonnée l activité constructive présente naturellement dans toute pratique Passer du stade de la cueillette au stade du jardinage (Pastré, 2004) Confrontation à une situation rare

12 Complexité choisie Gérer la complexité des situations «pour les rendre accessibles aux apprenants» (Laborde & Pastré, 2007) Zone de développement proximal (Vygotski, 1985)

13 Erreurs possibles, Sécurité, Autonomie Encouragement à faire des erreurs augmente les apprentissages (Keith et Frese, 2008) Apprentissage en sécurité Apprentissage de l autonomie

14 Culture de la transparence La simulation, en mettant les acteurs en situation de travailler «sous le regard de leur pair» permet de développer, d inculquer une certaine culture de la transparence, Très importante pour l amélioration de la qualité et de la sécurité des soins : (Pellerin, 2008)

15 Compétences non techniques UNIVERSITY of ABERDEEN (2012, Juin)

16 Conclusion Expérience concrète Systématisation de la réflexion sur l action permettant conceptualisation et transférabilité Différents apprentissages possibles : Compétences non techniques +++ Outil d évaluation???

17 Merci de votre attention

18 Bibliographie America's Authentic Government Information. H.R. 855 To amend the Public Health Service Act to authorize medical simulation enhancement programs, and for other purposes. 111th Congress 1st session. GPO; hr855ih.pdf traduction proposée dans le rapport HAS Davies, C. (. (s.d.). Kolb Learning Cycle Tutorial - Static Version. Consulté le avril 22, 2014, sur Learning & Teaching Support ; UNIVERSITY OF LEEDS: Geay, A. (2008). L'école de l'alternance. Paris: L'Harmattan. HAS. (2012, 12). Guide de bonne pratique en matière de simulation en santé. Consulté le 12 30, 2013, sur HAS: sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/ /guide_bonnes_pratiques_simulation_sante_guide.pdf

19 Bibliographie Keith, N., & Frese, M. (2008, Vol 93 N 1). Effectiveness of Error Management Training: A Meta-Analysis. Journal of Applied Psychology, pp Laborde, C., & Pastré, P. (2007). Activités et formation professionnelle : Simulations informatiques comme aide à la conceptualisation. Pastré, P. (1999/2009, 3). La conceptualisation dans l'action : bilan et nouvelles perspectives. Education permanente, pp Pastré, P. (2004). Introduction Recherches en didactique professionnelle. Dans R. Samurçay, & P. (. Pastrè, Recherches en didactique professionnelle (pp. 1-13). Toulouse: Octarès. Pastré, P. (2006). Apprendre par l'action, apprendre par la simulation. Simulation, réalités virtuelles et augmentées pour les apprentissages professionnels, (pp. 1-9). La Grande Motte. Pastré, P., Mayen, P., & Vergnaud, G. (2006, janvier-février-mars). La didactique professionnelle. Revue française de pédagogie, pp Pellerin, D. (2008, automne N 20). La santé en echec Les erreurs médicales. les tribunes de la santé, pp UNIVERSITY of ABERDEEN,. (2012, Juin). Consulté le avril 22, 2014, sur Framework for Observing and Rating Anaesthetists Non Technicals Skills: Vygotski, L. (1985). Pensée et langage. Ed Sociales.

La simulation en formation initiale infirmière: UNE PROMESSE POUR L APPRENTISSAGE

La simulation en formation initiale infirmière: UNE PROMESSE POUR L APPRENTISSAGE La simulation en formation initiale infirmière: UNE PROMESSE POUR L APPRENTISSAGE F. GIRARD Présidente ANdEP Administrateur de la SoFraSims Co-pilote d un groupe de travail Groupe de travail Cadres formateurs

Plus en détail

La simulation en santé au sein des Instituts de Formation du CHIVA

La simulation en santé au sein des Instituts de Formation du CHIVA La simulation en santé au sein des Instituts de Formation du CHIVA Christine STERVINOU Directrice des soins, IFSI-IFAS Solange GONCALVES cadre de santé chargé de formation 1 la simulation en santé Le terme

Plus en détail

ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES. Développement professionnel continu. Simulation en santé. Fiche technique méthode

ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES. Développement professionnel continu. Simulation en santé. Fiche technique méthode ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES Développement professionnel continu Simulation en santé Fiche technique méthode Cette fiche technique décrit la participation des professionnels à une session de

Plus en détail

Former n est pas jouer.

Former n est pas jouer. Former n est pas jouer. Pour quels objectifs et à quelles conditions miser sur la pédagogie ludique? Emmanuelle ROHOU, Consultante-experte en Sciences de l Education 1. Le principe de l utilisation du

Plus en détail

Programme National pour la Sécurité des Patients

Programme National pour la Sécurité des Patients Programme National pour la Sécurité des Patients Isabelle Martin Marie-France Angelini Tibert Cellule de coordination des vigilances et des risques liés aux soins Nathalie Lugagne Delpon responsable pôle

Plus en détail

Formation professionnelle : plus qu un outil, un atout au service de votre stratégie

Formation professionnelle : plus qu un outil, un atout au service de votre stratégie Formation professionnelle : plus qu un outil, un atout au service de votre stratégie Répondre aux enjeux stratégiques de l entreprise Assurer l adéquation des compétences dans une logique d amélioration

Plus en détail

Scénarios des activités pédagogiques en ligne. Christiane Mathy / Izida Khamidoullina

Scénarios des activités pédagogiques en ligne. Christiane Mathy / Izida Khamidoullina Scénarios des activités pédagogiques en ligne Christiane Mathy / Izida Khamidoullina Intervenants Équipe e-learning Christiane Mathy, collaboratrice mais aussi: Enseignante en informatique de gestion Maître

Plus en détail

Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014

Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014 Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014 Plan de présentation 2 Vous avez dit simulation? La simulation est une technique d enseignement

Plus en détail

Proposition de Programme DPC. Mise en œuvre d un projet «transmissions ciblées» en Blended-Learning

Proposition de Programme DPC. Mise en œuvre d un projet «transmissions ciblées» en Blended-Learning Proposition de Programme DPC Mise en œuvre d un projet «transmissions ciblées» en Blended-Learning LA FORMATION Une formation en blended-learning sur les transmissions ciblées permet de renforcer et d

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

OPTIMISING TRANSLATOR TRAINING THROUGH COLLABORATIVE TECHNICAL TRANSLATION JOURNÉE ERASMUS PLUS AGROCAMPUS 7 NOVEMBRE 2014

OPTIMISING TRANSLATOR TRAINING THROUGH COLLABORATIVE TECHNICAL TRANSLATION JOURNÉE ERASMUS PLUS AGROCAMPUS 7 NOVEMBRE 2014 OPTIMISING TRANSLATOR TRAINING THROUGH COLLABORATIVE TECHNICAL TRANSLATION JOURNÉE ERASMUS PLUS AGROCAMPUS 7 NOVEMBRE 2014 SOMMAIRE 1. Présentation d OTCT 2. Le choix du support financier 3. La gestion

Plus en détail

Simulation en Santé Stratégie nationale et impacts. Pr Antoine TESNIERE

Simulation en Santé Stratégie nationale et impacts. Pr Antoine TESNIERE Simulation en Santé Stratégie nationale et impacts Pr Antoine TESNIERE missions de la HAS évaluation médicale, économique et de santé publique amélioration de la qualité des soins et de la sécurité des

Plus en détail

Utilisation de la simulation en santé en formation d auxiliaires de puériculture. Delphine Boulier, Marie-Jeanne Pommier, Sophie Prissette

Utilisation de la simulation en santé en formation d auxiliaires de puériculture. Delphine Boulier, Marie-Jeanne Pommier, Sophie Prissette Utilisation de la simulation en santé en formation d auxiliaires de puériculture Delphine Boulier, Marie-Jeanne Pommier, Sophie Prissette Plan 1. Présentation de L IFSI Paris Saint-Joseph 2. La simulation

Plus en détail

Colloque Cti Nancy. BNEI c/o PDE 14 passage Dubail, 75010 Paris Tél. 06 82 20 74 02 contact@bnei.org. Mardi jeudi 10 19 février 2015

Colloque Cti Nancy. BNEI c/o PDE 14 passage Dubail, 75010 Paris Tél. 06 82 20 74 02 contact@bnei.org. Mardi jeudi 10 19 février 2015 Mardi jeudi 10 19 février 2015 L innovation et l entreprenariat vu par les élèves ingénieurs Colloque Cti Nancy Association loi 1901 représentée par PDE au Cneser et au Cnous Membre de PDE (Promotion et

Plus en détail

UN OUTIL POLITIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ : APPLICATION EN CONTEXTE INFIRMIER!

UN OUTIL POLITIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ : APPLICATION EN CONTEXTE INFIRMIER! UN OUTIL POLITIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ : APPLICATION EN CONTEXTE INFIRMIER! Présentation de: Geneviève Roch, inf. Ph.D. Professeure adjointe Faculté des sciences infirmières, Université Laval Centre

Plus en détail

Congrès orientant 2 e secondaire 2015

Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Intentions de la rencontre Informer sur les parcours en science pour le 3 e secondaire Accompagner votre enfant à faire des choix éclairés Déroulement de la présentation

Plus en détail

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Mission du formateur I.F.S.I. REDACTEUR : Christine BELOEIL : Directeur IFSI DATE : le 21 JANVIER 2005 MIS A JOUR LE 15 SEPTEMBRE 2005 MIS A JOUR LE 31 AOUT 2007

Plus en détail

Présentation de deux projets de formation Ginette Berteau Martin Camiré Sophie Lussier

Présentation de deux projets de formation Ginette Berteau Martin Camiré Sophie Lussier Présentation de deux projets de formation Ginette Berteau Martin Camiré Sophie Lussier 1 Plan de présentation Objectifs Spécificité de l intervention de groupe (définition et caractéristiques) Pertinence,

Plus en détail

Intégration de la simulation dans une stratégie d apprentissage de la sécurité

Intégration de la simulation dans une stratégie d apprentissage de la sécurité Intégration de la simulation dans une stratégie d apprentissage de la sécurité Dr Franck Lagneau Service d anesthésie-réanimation CHU Henri MONDOR, Créteil Deux manières d aborder le sujet Apprentissage

Plus en détail

Ateliers de formation professionnelle :

Ateliers de formation professionnelle : Informations de l'unité d'enseignement Implantation Ecole Normale Catholique du Brabant Wallon Cursus de Bachelier - AESI en - langue étrangère Préparer et réaliser une ou plusieurs séquences d enseignement

Plus en détail

Sept champs disciplinaires... 15 Un espace de médiation entre théorie et pratique... 16 Un croisement entre deux champs longtemps opposés...

Sept champs disciplinaires... 15 Un espace de médiation entre théorie et pratique... 16 Un croisement entre deux champs longtemps opposés... Table des matières SOMMAIRE... 5 PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 13 Les défis de l apprentissage chez les adultes... 13 Comment lire cet ouvrage?... 14 Les trois spécificités de l ouvrage... 15 Sept champs

Plus en détail

Plateformes de simulation pour la formation des professionnels de Santé Antoine TESNIERE, MD, PhD

Plateformes de simulation pour la formation des professionnels de Santé Antoine TESNIERE, MD, PhD Plateformes de simulation pour la formation des professionnels de Santé Antoine TESNIERE, MD, PhD Laboratoire universitaire médical d enseignement numérique et de simulation antoine.tesniere@ilumens.org

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

Fil rouge : les concepts-clés du BSQF 2015

Fil rouge : les concepts-clés du BSQF 2015 Fil rouge : les concepts-clés du BSQF 2015 Benoît Raucent & Eric Uy2ebrouck CONSEILLER PÉDAGOGIQUE (CP) CP CONSEILLER PÉDAGOGIQUE (CP) «Le conseiller pédagogique dans le supérieur accompagne les enseignants

Plus en détail

Rechercher une formation sur le site MaVoiePro de l Onisep FICHE ANIMATEUR/TRICE

Rechercher une formation sur le site MaVoiePro de l Onisep FICHE ANIMATEUR/TRICE Rechercher une formation sur le site MaVoiePro de l Onisep FICHE ANIMATEUR/TRICE Objectif Etre capable de localiser les lycées qui offrent la formation professionnelle qui m intéresse pour me permettre

Plus en détail

Cycle Management de Projet

Cycle Management de Projet Cycle Management de Projet Tunis 2013 Résultats attendus de la formation Les entreprises pour devenir plus performantes et faire face à la concurrence doivent intégrer la gestion par projets en transversal.

Plus en détail

Université européenne de Bretagne

Université européenne de Bretagne Université européenne de Bretagne Numérique et stratégies de formation 10 octobre 2013 - Rennes Atelier e-portofolio Elsa Chusseau, ingénieur en technologie de la formation Plan d intervention E-portfolio,

Plus en détail

Conception pédagogique Multimédia

Conception pédagogique Multimédia 1 Conception pédagogique Multimédia Le point de vue d'un indépendant sur les tendances de la formation professionnelle en entreprise Louis Brunier 2 Sommaire 1 ère Partie 2 ème Partie 3 ème Partie 3 Première

Plus en détail

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de l épilepsie M.Generet Pharmacien Hospitalier Clinicien Hôpital Civil Marie curie Bruxelles 13 novembre 2015- Réseau CMP 1 Plan 1. L éducation

Plus en détail

Les résultats probants au service du portfolio de développement professionnel en 4ème année de spécialisation en Oncologie.

Les résultats probants au service du portfolio de développement professionnel en 4ème année de spécialisation en Oncologie. Les résultats probants au service du portfolio de développement professionnel en 4ème année de spécialisation en Oncologie. M-C Wilmot A Majot 1 PLAN 1. Une expérience pédagogique de l EBN 2. Contexte

Plus en détail

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation Centre Hospitalier d Argenteuil (95) F. Lémann, PH-coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins Co-facilitateur

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

«Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner?

«Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner? «Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner? Congrès du CNGE Angers Novembre 2008 Sébastien Cadier*, Isabelle Aubin**, Pierre Barraine* *Département de médecine générale

Plus en détail

Diriger une école maternelle

Diriger une école maternelle Diriger une école maternelle E.HAYOT IEN Toul Mai 2012 D après les travaux de l IEN maternelle 83 DIRIGER? Etre le chef? Prendre des décisions? Avoir du pouvoir? Juger? Contrôler? Commander? Animer? Coordonner?

Plus en détail

Pédagogie en hygiène

Pédagogie en hygiène Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Pédagogie en hygiène Journée d échanges Instituts de formation des carrières de santé 21 novembre 2014

Plus en détail

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011 AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans Participation au colloque du 7 avril 2011 Le Service Public Régional d insertion et de Formation Professionnelles Les principes

Plus en détail

Formation organisée avec le soutien de la Région Haute-Normandie

Formation organisée avec le soutien de la Région Haute-Normandie ================================== Espace Régional de Formation des Professions de Santé 14, rue du Professeur Stewart 76042 ROUEN Cedex 1 02.32.88.85.45/46 Fax : 02.32.88.83.72 Secretariat.IFCS@chu-rouen.fr

Plus en détail

Éducation et Formation tout au long de la vie

Éducation et Formation tout au long de la vie Éducation et Formation tout au long de la vie 53 RESPONSABLE DE SERVICE DE SCOLARITÉ Code : EDU06B Responsable de l accompagnement des jeunes FPEEDU06 Il est responsable du service scolarité de l entité.

Plus en détail

Le développement des compétences en raisonnement clinique par la simulation : un outil au service du degré d exactitude des diagnostics infirmiers?

Le développement des compétences en raisonnement clinique par la simulation : un outil au service du degré d exactitude des diagnostics infirmiers? Le développement des compétences en raisonnement clinique par la simulation : un outil au service du degré d exactitude des diagnostics infirmiers? I. De Geest et J. Laurent SIDIIEF 20/11/2014 plan Définition

Plus en détail

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation 1 Plan de la communication Contexte et problématique de la recherche

Plus en détail

Développer le travail collaboratif IDE / AS par la formation en simulation

Développer le travail collaboratif IDE / AS par la formation en simulation Développer le travail collaboratif IDE / AS par la formation en simulation Catherine Dupuy-Maribas, Catherine Millet, Marie-Jeanne Pommier, Sophie Prissette Plan! Présentation de l IFSI! Historique du

Plus en détail

Simulation en aviation

Simulation en aviation Hôpitaux Universitaires de Genève Intérêt de la simulation en pharmacotechnie Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef JFSPH 23 avril 2015 Etre les premiers pour vous Simulation en aviation 2 1 Simulation en

Plus en détail

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Virginie Roué, Ingénieur Qualité-Risques Réseau AQuaREL Santé Dr Brigitte Paulmier, Pharmacien coordonnateur de la gestion des risques CH Saumur CONTEXTE

Plus en détail

LA SIMULATION: INTERETS EN FORMATIION MEDICALE CONTINUE. C Assouline

LA SIMULATION: INTERETS EN FORMATIION MEDICALE CONTINUE. C Assouline LA SIMULATION: INTERETS EN FORMATIION MEDICALE CONTINUE C Assouline Principes «Human error is the price we pay for intelligence» 3 buts principaux de la simulation : détecter les erreurs éviter les erreurs

Plus en détail

De la formation initiale des sagesfemmes. à l interprofessionnalité. Picchiottino Patricia Sage-femme, CE Responsable adjointe CIS

De la formation initiale des sagesfemmes. à l interprofessionnalité. Picchiottino Patricia Sage-femme, CE Responsable adjointe CIS De la formation initiale des sagesfemmes à l interprofessionnalité Picchiottino Patricia Sage-femme, CE Responsable adjointe CIS Le CiS, un centre conjoint Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale

Plus en détail

Solutions informatiques. Commercial

Solutions informatiques. Commercial Solutions informatiques Commercial 53 DISPOSITIF PEDAGOGIQUE DE L INSCRIPTION A LA FORMATION ETAPE 1 Entretien ciblé des besoins et des objectifs de la formation auprès du client. ETAPE 2 Validation de

Plus en détail

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 Ce qui a changé... 1- Dans les démarches et les modes de travail...

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

Vers une définition du métier d instituteur : points de cohérence

Vers une définition du métier d instituteur : points de cohérence Vers une définition du métier d instituteur : points de cohérence Agnès Deprit (HELHa/UCL), Olivier Maes (HELHa/UCL) & Catherine Van Nieuwenhoven (ISPG/UCL) AIPU 2015, Jemeppe-sur-Meuse Plan de la communication

Plus en détail

Une solution globale d analyse et de débriefing video... Apportez de la vidéo à votre pédagogie

Une solution globale d analyse et de débriefing video... Apportez de la vidéo à votre pédagogie Explorer, Analyser, Restituer Une solution globale d analyse et de débriefing video...... Apportez de la vidéo à votre pédagogie Capturez et visualisez : Capturez vos exercices pédagogiques ou simulations

Plus en détail

des outils et une méthode m pédagogiquep les activités s pharmaceutiques des Carinne Bruneton

des outils et une méthode m pédagogiquep les activités s pharmaceutiques des Carinne Bruneton ien développer d les activités s pharmaceutiques des centres de santé et des hôpitaux h : des outils et une méthode m pédagogiquep Séminaire pour les Consultants Francophones dans la Gestion des Achats

Plus en détail

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action Aider les enseignants en formation à établir un plan d action La préparation TESSA devrait toujours permettre aux enseignants en formation de faire l expérience des activités TESSA d'une manière pratique

Plus en détail

simulation c est [parfois] formidable

simulation c est [parfois] formidable La simulation c est [parfois] formidable Thierry PELACCIA Faculté de médecine de Strasbourg SAMU - CESU 67 La simulation c est [parfois] formidable Thierry PELACCIA Faculté de médecine de Strasbourg SAMU

Plus en détail

AAD MAKATON. Programme de la formation avancée

AAD MAKATON. Programme de la formation avancée AAD MAKATON Programme de la formation avancée Contenu : Programme de la «Formation Avancée» au Langage Makaton Comment communique-t-on avec autrui? Quelles sont les aptitudes requises pour parvenir à bien

Plus en détail

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1 de la Pratique 1 1. Objectifs Sensibiliser l étudiant à l intérêt et aux objectifs de l APP Structurer la rédaction de l APP : pertinence du choix de la situation et de sa description, pertinence du questionnement

Plus en détail

"Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe.

Le chemin est long du projet à la chose. Molière, Tartuffe. "Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe. Stage PAF STL SPCL - Le Projet 05/04/12 1 La place du projet dans les programmes de STL SPCL Alors, qu est-ce qui s est passé? Elle se serait

Plus en détail

Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT :

Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT : U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Institut d Administration des Entreprises de Paris Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT : DIRIGER, CREER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE»

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Saviez-vous que nous retenons 10 % de ce que l'on lit 20% de ce que l'on entend 30% de ce que l'on voit 90% de ce que l'on fait?

Plus en détail

manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome.

manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome. manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome.fr 1 un cabinet de conseil de formation d accompagnement dédié à la

Plus en détail

La sécurité une affaire de culture et d'équipe!

La sécurité une affaire de culture et d'équipe! La sécurité une affaire de culture et d'équipe! Influences de l équipe sur la sécurité des soins 01 Résultats de l enquête ENEIS 2010 EIG survenus pendant l hospitalisation Entre 270 000 et 390 000 EIG

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

SIMULATION EN SANTE. Quels développements aujourd hui?

SIMULATION EN SANTE. Quels développements aujourd hui? SIMULATION EN SANTE ARLIN Pays de Loire Quels développements aujourd hui? Dr M.C. Moll Coordonnateur du réseau AQUAREL Santé Chargée de mission ARS PL La Simulation : définitiond Le terme «simulation en

Plus en détail

Former des enseignants à l intégration des TICE bilan des usages, perspectives et questionnement

Former des enseignants à l intégration des TICE bilan des usages, perspectives et questionnement Haute Ecole pédagogique de Fribourg Service Recherche & Développement Former des enseignants à l intégration des TICE bilan des usages, perspectives et questionnement Pierre-François Coen Service Recherche

Plus en détail

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP Durée : 2 jours - Lieu : Paris Lundi 23 et Mardi 24 Septembre 2013 Lundi 10 et Mardi 11 Février 2014 Lieu de la formation CLUB CONFAIR

Plus en détail

L approche par les compétences en formation

L approche par les compétences en formation L approche par les compétences en formation infirmière De l analyse des pratiques à l analyse de l activité, vers l émergence d une didactique des soins infirmiers Nathalie Alglave 1, Marc Nagels 2 1 Université

Plus en détail

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 Patient(e)s atteint(e)s d un cancer du sein BINOIT NATHALIE ROUSSEAU SOPHIE 17 JUIN 2014 Pourquoi ce projet? Le cancer : une maladie chronique? Les soins de support

Plus en détail

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français Caroline Mraz Qu est-ce que le FOU? Le concept de Français sur objectif universitaire (FOU) a émergé en tant que nouvelle

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

Le système didactique

Le système didactique Le système didactique Introduction à la didactique Karine Robinault Master Didactiques et Interactions Octobre 2006 «didactique» En tant qu adjectif, désigne ce qui a rapport à l enseignement, ou qui vise

Plus en détail

Le leadership et la sécurité des soins

Le leadership et la sécurité des soins Le leadership et la sécurité des soins LE CENTRE HOSPITALIER DE LUXEMBOURG: Quelques données Hôpital aigu, à caractère académique, avec mission de recherche Composé de 4 cliniques: l Hôpital Municipal

Plus en détail

La simulation en Gynécologie. Un plus!

La simulation en Gynécologie. Un plus! La simulation en Gynécologie. Un plus! Cherfi N*, Bendaoud H**, Derguini M**, Addad B* *Maternité CHUM Alger ** Materniteé EPH Kouba 13ème congrès SAERM 22 et 23 mai 2015 1 La simulation en santé «Utilisation

Plus en détail

Réflexions sur la formation de l enseignant l en LANSAD

Réflexions sur la formation de l enseignant l en LANSAD Réflexions sur la formation de l enseignant l en LANSAD Plan de l exposé 1. La formation de l enseignant en langue étrangère en Europe et en France. 2. L enseignement des langues à l Université. 3. L enseignement

Plus en détail

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG Executive Certificate Cloud Le premier cursus certifiant Cloud : Architecture et Gouvernance L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs avec un expert international de la formation

Plus en détail

Développez vos compétences en environnement, cleantechs et durabilité:

Développez vos compétences en environnement, cleantechs et durabilité: Centre de foramtion WWF Développez vos compétences en environnement, cleantechs et durabilité: Une opportunité pour votre avenir Catherine Corbaz ARPEA - L'éducation à l'environnement 1 octobre 2014 1

Plus en détail

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR!

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LES MOTEURS DU PLAISIR POUR L APPRENANT Comment peut-on avoir du plaisir en apprenant? Le plaisir d apprendre doit être identique au plaisir

Plus en détail

Quelques bonnes pratiques de collaboration dans les projets d innovation. 24 mai 2011, «Chanvre et techniques textiles en Midi-Pyrénées»

Quelques bonnes pratiques de collaboration dans les projets d innovation. 24 mai 2011, «Chanvre et techniques textiles en Midi-Pyrénées» Quelques bonnes pratiques de collaboration dans les projets d innovation 24 mai 2011, «Chanvre et techniques textiles en Midi-Pyrénées» Le projet collaboratif Participer à un projet collaboratif, c est

Plus en détail

ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE CONSTRUIRE L AVENIR AVEC LE NUMÉRIQUE

ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE CONSTRUIRE L AVENIR AVEC LE NUMÉRIQUE ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE CONSTRUIRE L AVENIR AVEC LE NUMÉRIQUE ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE ENTREZ DANS L ÈRE DE LA CONSTRUCTION NUMÉRIQUE Véritable vitrine technologique, l Espace Construction Virtuelle

Plus en détail

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EN PARTENARIAT AVEC LE PREMIER CURSUS CERTIFIANT CLOUD COMPUTING : ARCHITECTURE ET GOUVERNANCE L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

Introduire l analyse et la résolution de problème dès le début du cursus (médical)

Introduire l analyse et la résolution de problème dès le début du cursus (médical) Introduire l analyse et la résolution de problème dès le début du cursus (médical) Introduire les éléments de la pratique dès le début de la formation théorique Anne Collard Journée IFRES 2014 Cadre 2

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Durée : 11 jours (soit 77h00) FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Le public : Nouveau manager d unité technique, commerciale, ou administrative ou manager d

Plus en détail

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS 04 / 06 / 2015 V1.0 www.advens.fr Document confidentiel Advens 2015 Présentation de la société 2 La sécurité est source de valeur Pas de développement

Plus en détail

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let.

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. b, OFPr Filière d études Certificat complémentaire pour la maturité

Plus en détail

Dispositifs de formation et Serious Game Analyse des porosités

Dispositifs de formation et Serious Game Analyse des porosités Dispositifs de formation et Serious Game Analyse des porosités Raquel Becerril-Ortega et Pierre-André Caron Maîtres de conférence en Sciences de l'éducation Equipe Trigone Laboratoire CIREL, Université

Plus en détail

Séminaire européen du SIDIEEF

Séminaire européen du SIDIEEF Séminaire européen du SIDIEEF Préparation aux stages : un défi de l universitarisation Secteur Formation Pratique :Christophe Boraley, Anne-Laure Thévoz Contexte suisse Dispositif formation pratique Impact

Plus en détail

Coaching & Formations Optimiser sa prise de parole

Coaching & Formations Optimiser sa prise de parole Optimiser sa prise de parole Pouvoir de conviction, aisance, adaptabilité Améliorer ses présentations en clientèle, c est améliorer son image et sa communication. Nous établissons un climat de confiance

Plus en détail

E Learning. VOS Bénédicte SIZ Nursing asbl Administratrice «E learning FNIB»

E Learning. VOS Bénédicte SIZ Nursing asbl Administratrice «E learning FNIB» E Learning VOS Bénédicte SIZ Nursing asbl Administratrice «E learning FNIB» Plan 1. Introduction 2. Définition 3. Historique 4. Avantages / Inconvénients 5. Du général 6. Au spécifique 7. Exemple concret

Plus en détail

L essentiel de la formation

L essentiel de la formation Christophe Parmentier L essentiel de la formation préparer, animer, évaluer Préface de Gaston MIALARET Postface de Marc DENNERY Deuxième édition, 2003, 2005 ISBN : 2-7081-3376-4 Sommaire Préface..................................................

Plus en détail

Formation COMITE D ENTREPRISE. les 10, 11, 12 et 18,19 juin 2015 à Mulhouse. programme et tarif ci-joint

Formation COMITE D ENTREPRISE. les 10, 11, 12 et 18,19 juin 2015 à Mulhouse. programme et tarif ci-joint Mai 2015 Formation COMITE D ENTREPRISE les 10, 11, 12 et 18,19 juin 2015 à programme et tarif ci-joint Nouveauté 2015 FORMATIONS CLASSIQUES Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail CHSCT

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

B-1. BLOC DE COMPETENCES : TECHNIQUES DE VENTE ET NEGOCIATION Modules 1 et 2 2 x 8 j = 16 jours COMPETENCE DE BASE : PREPARER SES ENTRETIENS DE VENTE

B-1. BLOC DE COMPETENCES : TECHNIQUES DE VENTE ET NEGOCIATION Modules 1 et 2 2 x 8 j = 16 jours COMPETENCE DE BASE : PREPARER SES ENTRETIENS DE VENTE Modules 1 et 2 2 x 8 j = 16 jours B-1 COMPETENCE DE BASE : PREPARER SES ENTRETIENS DE VENTE MODULE DE FORMATION : LA PREPARATION DES ENTRETIENS DE VENTE Durée : 3 jours Rassembler les informations sur

Plus en détail

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction.

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction. POUR QUI? Directeurs et directrices d institutions éducatives, sociales ou socio-sanitaires Professionnel-le-s engagé-e-s dans l un des domaines de la santé ou du travail social et occupant une fonction

Plus en détail

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel L IFccac

Plus en détail

Renseignements généraux

Renseignements généraux .Recherche sur l enseignement par visio/vidéoconférence Enseignants et formateurs qui utilisent fréquemment les systèmes de vidéoconférence et visioconférence par Internet dans leur enseignement Être pédagogue

Plus en détail

réalise les soins requis : organise son travail en tenant compte du contexte :

réalise les soins requis : organise son travail en tenant compte du contexte : Référentiel de compétences Bachelor filière Soins infirmiers 1. Concevoir une offre en soins en partenariat avec la clientèle, inscrite dans une démarche de soins - prend en considération l histoire et

Plus en détail

Les freins et les réticences à la nonprescription. consultation de médecine générale

Les freins et les réticences à la nonprescription. consultation de médecine générale Les freins et les réticences à la nonprescription médicamenteuse en consultation de médecine générale Enquête qualitative par focus-groups de médecins généralistes francs-comtois Anne Stoessel - François

Plus en détail