«Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner?"

Transcription

1 «Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner? Congrès du CNGE Angers Novembre 2008 Sébastien Cadier*, Isabelle Aubin**, Pierre Barraine* *Département de médecine générale de Brest ** Département de médecine générale de Paris 7

2 Manque de question de recherche spécifique Par Absence de construction rigoureuse d une problématique 2

3 Objectifs pédagogiques Importance problématique Apprendre à construire une problématique 3

4 1. Présentation d un travail de recherche original «Comment fait-on une bonne thèse?» 1. Critique de l étude 1. «Comment auriez-vous traiter ce sujet?» Travail en petits groupes 1. Présentation du travail des groupes 1. Les étapes de construction d une problématique 4

5 Question de recherche Comment fait-on une bonne thèse? Matériel et méthode Évaluation de thèses de MG par un juré grille d évaluation du prix de thèse du CNGE recherche d une dépendance entre le score total et chacun des critères de la grille : coefficient de corrélation de Pearson Un coefficient de Pearson > 0,8 : caractéristiques d une bonne thèse 5

6 Résultats 18 résumés de thèse 1 juré du prix de thèse CNGE

7 ITEMS r La présentation domaine de recherche est 0,81 bien circonscrite Le contexte est bien présenté 0,31 Question de recherche 0,26 Objectifs 0,77 La méthode est appropriée 0,62 Les résultats sont présentés clairement 0,56 Les résultats en rapport avec la question 0,64 Apport pour la médecine générale 0,49 7

8 Une bonne thèse est caractérisée par un domaine de recherche étroit 8

9 Merci de votre attention, Des questions? 9

10 Critique de l étude Pourquoi cette question? Définition de «bonne thèse» : qui permet d apprendre son futur métier, qui est publiée, qui est primé par le jury, par un prix de thèse? La recherche peut-elle répondre à la question? Que sait-on déjà sur le sujet? Pourquoi un seul juré? «bonne thèse» pour ce juré Pourquoi cette grille d évaluation? Et le point de vue des coordonnateurs de DES, des chercheurs, des récents thésés, des rédacteurs en 10 chef de revues?

11 présentation domaine de recherche circonscrite J1 J2 J3 J4 J5 J6 0,81 0,66 0,75 0,88 0,37 0,82 contexte bien présenté 0,31 0,53 0,45 0,52 0,61 0,83 question de recherche 0,26 0,87 0,72 0,62 0,92 0,92 objectifs 0,77 0,86 0,63 0,79 0,86 0,96 méthode appropriée 0,62 0,35 0,53 0,46 0,51 0,89 résultats présentés clairement 0,56 0,78 0,81 0,72 0,79 0,73 résultats en rapport avec la 0,64 0,82 0,77 0,46 0,85 0,93 question apport pour la médecine générale 0,49 0,75 0,49 0,55 0,74 0,84 11

12 ITEMS CUMUL présentation domaine de recherche 0,66 circonscrite contexte bien présenté 0,58 question de recherche 0,61 objectifs 0,76 méthode appropriée 0,54 résultats présentés clairement 0,76 résultats en rapport avec la question 0,72 apport pour la médecine générale 0,58

13 «comment auriez vous traiter ce sujet?» Travail en petits groupes Exposé du travail en petits groupes 13

14 Problème Général Question générale Cadre conceptuel Problème spécifique Question spécifique De recherche 14

15 Problème Général Caractéristiques de l étape Identifier un problème de santé (Quoi?) Fonction (Pourquoi?) Montrer qu une situation observée n est pas satisfaisante (pertinence médicale de la recherche) Processus (Comment?) Expériences personnelles (stages) Articles de synthèse 15

16 Question générale Caractéristiques de l étape (Quoi?) Fonction (Pourquoi?) Processus (Comment?) Analyser le problème dans son contexte scientifique Etablir que ce problème peut être (au moins partiellement) résolu grâce à une démarche de recherche (pertinence scientifique de la recherche) Articles scientifiques Rapports de recherche Dictionnaires spécialisés Construction d un cadre conceptuel (théories, modèles, concepts, lois, indicateurs) 16

17 Problème spécifique Caractéristiques de l étape (Quoi?) Fonction (Pourquoi?) Identifier le déficit de connaissances que la recherche devrait combler Préciser en quoi les recherches antérieures disponibles n ont pas résolu le problème Processus (Comment?) Inventaire des problèmes en suspens : lacunes observées ou contradictions entre les conclusions des recherches antérieures, incertitudes liées à des problèmes méthodologiques, généralisabilité des conclusions non établies, absence de vérification d un modèle ou d une théorie 17

18 Question spécifique De recherche Caractéristiques de l étape (Quoi?) Délimiter la contribution personnelle que l on se propose d apporter au problème de recherche Fonction (Pourquoi?) Prendre en compte les contraintes auxquelles on est confronté en tant que chercheur Processus (Comment?) Enoncé de l objectif du travail sous une forme opérationnelle (que se propose t-on d aller observer ou mesurer?) 18

19 Conclusion Pas de littérature concernant l apprentissage de la recherche Montrer l importance de la problématique un contre exemple Réflexion sur la problématique / apport théorique 19

20 Merci de votre attention, Comment faites- vous dans votre DMG? 20

21 Bibliographie «Une bonne thèse répond à une question 1. JOUQUAN, Jean et BAIL, Philippe. A quoi s'engage-t-on en basculant du paradigme d'enseignement vers le paradigme d'apprentissage? Exemple d'une révision curriculaire conduite en résidanat de médecine générale. Pédagogie Médicale. 2003, Vol. 4, 3, pp

22 Paradigme d apprentissage Les étudiants construisent leurs connaissances à partir des questions qu ils se posent, en interaction avec leurs professeurs et avec leurs pairs Les étudiants traitent activement l information à l occasion d activités de recherche, d analyse critique, de résolution de problèmes, de conduite de projets Les connaissances sont construites prioritairement à partir des contextes (professionnels) authentiques Le professeur est conçu avant tout comme un facilitateur des apprentissages et comme un modèle de rôle explicite L évaluation est enchâssée dans les activités d enseignement et d apprentissage L évaluation est utilisée pour promouvoir et diagnostiquer les apprentissages L évaluation se préoccupe autant du processus que du résultat et exploite les erreurs pour développer les apprentissages Les apprentissages sont appréciés directement à partir de performances, de projets réalisés, de travaux personnels, de portfolios Les professeurs et les étudiants apprennent ensemble D après Huba et Freed citées dans (1)

23 Problème Général Exemple : Les chutes sont un problème fréquent chez les personnes âgées Elles ont des conséquences importantes en termes -de morbidité -de mortalité -de «coût» social et psychologique -de coût financier Leur prise en charge n est pas satisfaisante -séquelles nombreuses et importantes après une première chute -récidives fréquentes après une première chute Novembre

24 Question générale Exemple : Des travaux de recherche concernant les chutes et leur prévention sont disponibles : Les chutes sont le plus souvent plurifactorielles : -facteurs prédisposant intrinsèques (maladies, conséquences du vieillissement, médicaments, -facteurs précipitants extrinsèques (habillement inadapté, mobilier inadapté, obstacles au sol, conditions locales dangereuses,. Des études ont démontré que la correction de certains facteurs de risque diminue la fréquence et la gravité des chutes : Le dépistage et l intervention systématiques et simultanées sur plusieurs facteurs de risque pourraient-ils améliorer le pronostic général des chutes chez le sujet âgé? Novembre

25 Problème spécifique Exemple : Des travaux de recherche antérieurs ont cherché à évaluer le bénéfice de programmes de dépistage et d intervention systématiques, à domicile, au sein de population non sélectionnées de personnes âgées, sur un panel de facteurs de risque. Ces résultats sont négatifs. Des programmes de ce type mais ciblés sur des populations âgées identifiées comme étant à risque n ont pas encore été systématiquement évalués Novembre

26 Question spécifique De recherche Exemple : Nous allons développer un programme de dépistage et d intervention systématique à domicile à l égard des facteurs de chutes chez des personnes identifiées comme étant déjà à risque de chute Question de recherche : Les personnes âgées recevant ce type de programme tirent-elles un bénéfice de ce programme par rapport à des personnes âgées recevant seulement des soins «usuels»? Hypothèse de recherche : Les personnes âgées bénéficiant du programme font moins de chutes et conservent une meilleure autonomie locomotrice que celles recevant des soins «usuels». Novembre

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises politique adoptée par le CECS le 6 novembre 2002 Suite à l adoption par le Comité des études de cycles supérieurs en psychologie du projet de modification

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Promouvoir des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine Doctorat conjoint de l université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) France et de l université du Québec à Montréal (UQAM) Québec,

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer la formation Promouvoir la formation des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser»

Plus en détail

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Isabel Urdapilleta Responsable Pédagogique du Master 1 psychologie sociale,

Plus en détail

2 e congrès international francophone de soins palliatifs/23 e congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec, 5 mai 2013

2 e congrès international francophone de soins palliatifs/23 e congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec, 5 mai 2013 Évaluation du degré d intégration du fonctionnement interdisciplinaire en pratique clinique de soins palliatifs et bénéfices attendus : Perspective d amélioration continue de la qualité des soins et des

Plus en détail

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES DOSSIERS PÉDAGOGIQUES Les dossiers pédagogiques comprennent des outils pour faciliter la tâche d enseignement d un professeur. 1. PLANIFICATION PÉDAGOGIQUE Yvon Brunet, inf., M. Éd. Ce dossier pédagogique

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

moire d'expertise comptable

moire d'expertise comptable Le mémoirem moire d'expertise comptable Lassaâd Mezghani Maître de Conférences, FSEG Sfax Congrès s de l AFCl 10 au 12 mai 2006 Tunis Ce qui est demandé : Les textes Décret n 95-2604 du 25 décembre 1995

Plus en détail

L externat en médecine générale L exemple de Paris V

L externat en médecine générale L exemple de Paris V L externat en médecine générale L exemple de Paris V Mémoire DIU Pédagogie Médicale 2010 Dr Olivier Benainous CCA médecine générale Dr Mirna Salloum Urgentiste 1 Sommaire I. Externat en médecine générale

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Rôle des membres du comité de rédaction dans le processus de révision d un article : 1. Rôle de la Rédactrice en chef 2. Rôle des Rédacteurs adjoints 3. Rôle

Plus en détail

I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e

I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e Les objectifs pédagogiques Savoir délimiter les trois phases distinctes de la recherche Savoir identifier, pour chacune des trois

Plus en détail

Introduction à la méthodologie de la recherche

Introduction à la méthodologie de la recherche MASTER DE RECHERCHE Relations Économiques Internationales 2006-2007 Introduction à la méthodologie de la recherche geraldine.kutas@sciences-po.org Les Etapes de la Recherche Les étapes de la démarche Etape

Plus en détail

Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) 1- Introduction 2- Domaine d action 3- L apport théorique

Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) 1- Introduction 2- Domaine d action 3- L apport théorique Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) Raquel Partemi rpartemi@logos.uncu.edu.ar María Cristina Azcona sanchere@speedy.com.ar Noemí Jiménez castellotejimenez@yahoo.com.ar

Plus en détail

Evaluation des rapports de stage chez le praticien. Quel intérêt? Quelles limites? Quelles améliorations possibles?

Evaluation des rapports de stage chez le praticien. Quel intérêt? Quelles limites? Quelles améliorations possibles? Evaluation des rapports de stage chez le praticien Quel intérêt? Quelles limites? Quelles améliorations possibles? Déroulement du stage chez le praticien à Angers Stages en cabinet : 3 ECA, 1 journée /

Plus en détail

Charte des Maitres de Stage Universitaires (MSU) Du Département de Médecine Générale de la Faculté de Médecine de RENNES.

Charte des Maitres de Stage Universitaires (MSU) Du Département de Médecine Générale de la Faculté de Médecine de RENNES. Charte des Maitres de Stage Universitaires (MSU) Du Département de Médecine Générale de la Faculté de Médecine de RENNES 1 Préambule L objectif du Diplôme d'études Spécialisées (DES) de médecine générale

Plus en détail

Méthodes empiriques en Sciences Sociales

Méthodes empiriques en Sciences Sociales Méthodes empiriques en Sciences Sociales Eugène Horber Alexandra Feddersen Simon Lanz Alessandro Nai http://www.unige.ch/ses/sococ/mess S2 Présentations Aujourd hui... - Objectifs et matière de l enseignement

Plus en détail

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Laurence Sylvestre, Ph.D. 1 Université du Québec à Montréal

Plus en détail

La Formation au Jugement Professionnel dans l Enseignement de la Comptabilité : Approche Théorique et Application au Cas Tunisien

La Formation au Jugement Professionnel dans l Enseignement de la Comptabilité : Approche Théorique et Application au Cas Tunisien Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sfax Faculté des Sciences Économiques et de Gestion de Sfax Mémoire de Mastère en comptabilité Sujet

Plus en détail

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N E T D AP P U I C O N S E I L P O U R L E D E V E L O P P E M E N T L O C A L F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I

Plus en détail

Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC

Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Afin de finaliser son parcours de formation Did@cTIC, chaque participant-e

Plus en détail

Atelier. Comment rédiger un «bon» manuscrit pour publier en éducation médicale?

Atelier. Comment rédiger un «bon» manuscrit pour publier en éducation médicale? XIX èmes Journées universitaires francophones de pédagogie des sciences de la santé- Cluj-Napoca, 24-27 septembre 2014 Comment rédiger un «bon» manuscrit pour publier en éducation médicale? Atelier Jean

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE

ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE Formation des Chefs d Etablissement d Affectation Management adaptatif et délégations Support participants SOMMAIRE La formation dans son contexte p.3 Les facteurs

Plus en détail

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Yves Lenoir, D. sociologie Professeur titulaire Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l intervention

Plus en détail

Journée de formation des intervenants en FPC Discipline Education Physique et Sportive. La situation de référence ; un levier pour la FPC?

Journée de formation des intervenants en FPC Discipline Education Physique et Sportive. La situation de référence ; un levier pour la FPC? Journée de formation des intervenants en FPC Discipline Education Physique et Sportive La situation de référence ; un levier pour la FPC? Jeudi 24 avril 2014 La situation de référence chez les enseignants

Plus en détail

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème Problématique / Problématiser / Problématisation / PROBLÉMATIQUE : UN GROUPEMENT DE DÉFINITIONS. «Art, science de poser les problèmes. Voir questionnement. Ensemble de problèmes dont les éléments sont

Plus en détail

Introduire l analyse et la résolution de problème dès le début du cursus (médical)

Introduire l analyse et la résolution de problème dès le début du cursus (médical) Introduire l analyse et la résolution de problème dès le début du cursus (médical) Introduire les éléments de la pratique dès le début de la formation théorique Anne Collard Journée IFRES 2014 Cadre 2

Plus en détail

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE»

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE» DOMAINE «ENVIRONNEMENT» DOMAINE : ENVIRONNEMENT EMPLOI-REPERE : ACCOMPAGNATEUR(RICE) Organiser les modalités de réalisation de l intervention Les numéros d'urgence prioritaires Les modalités de réalisation

Plus en détail

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire Université Saint-Joseph Faculté des Sciences de l Éducation MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire 2014 2015 Faculté des Sciences de l Education, mis à jour 26 novembre 2014 TABLE

Plus en détail

FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc)

FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc) 87 FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc) Dans le cadre de la réforme pédagogique et de l intérêt que porte le Ministère de l Éducation

Plus en détail

Doctorate of Business Administration Programme francophone

Doctorate of Business Administration Programme francophone Mis à jour le 11-10-13 Doctorate of Business Administration Programme francophone 1. Présentation du programme DBA(F) Le programme Doctorate of Business Administration (DBA) assuré à distance par l American

Plus en détail

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009 Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois Catherine Martin 14 mai 2009 Sommaire de la présentation 1. Comment définir les meilleures pratiques et les inscrire

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC

Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Afin de finaliser son parcours de formation Did@cTIC, chaque participant-e au

Plus en détail

Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales

Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales Colloque régional de prévention des addictions Mardi 31 mars 2015 Clermont-Ferrand Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales Appels à communication Le Pôle de référence

Plus en détail

COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES SCIENCES SOCIALES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES

COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES SCIENCES SOCIALES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES Ministère de la Communauté française COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES ET SCIENCES SOCIALES 2000 TABLE DES MATIÈRES Sciences économiques Compétences Objets pour l'enseignement

Plus en détail

L évaluation des compétences chez l apprenant. pratiques, méthodes et fondements

L évaluation des compétences chez l apprenant. pratiques, méthodes et fondements L évaluation des compétences chez l apprenant pratiques, méthodes et fondements Chapitre 10 Comment évaluer des compétences en classe d histoire? g Mathieu Bouhon, Catherine Dambroise et Jean-Louis Jadoulle

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

Le système didactique

Le système didactique Le système didactique Introduction à la didactique Karine Robinault Master Didactiques et Interactions Octobre 2006 «didactique» En tant qu adjectif, désigne ce qui a rapport à l enseignement, ou qui vise

Plus en détail

Situations d évaluation et grille de gradation des compétences

Situations d évaluation et grille de gradation des compétences Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique 16, avenue Pey-Berland 33607 PESSAC CEDEX Situations d évaluation et grille de gradation des compétences 2015/2016 Modules de spécialisation

Plus en détail

Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique

Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique Préparé par: Rose-Anne Buteau, Inf. Ph D. (c) Sylvie Garand-Rochette, M.Sc.. Monique Thibault,

Plus en détail

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice Les étapes d une séance de cours Introduire le sujet Dégager la problématique Traiter

Plus en détail

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION 1 1. TABLEAU DES FORMATIONS 2013...3 2. GESTUELLE PRÉVENTIVE ET MANUTENTION DES

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE

COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE EC 1 : Documentation scientifique et technique COURS N : 1 PAR : Sahbi SIDHOM MCF. Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI CONTENU PÉDAGOGIQUE DE L UE EC

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

LE Diplôme d Etudes Spécialisées en médecine générale. DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 1

LE Diplôme d Etudes Spécialisées en médecine générale. DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 1 LE Diplôme d Etudes Spécialisées en médecine générale DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 1 DMG-besancon.org Une adresse électronique nom.prénom@... prénom.nom @... DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 2 La formation pratique

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

INGENIERIE DE LA GESTION DES RISQUES A TRAVERS LA COMPETENCE 7 IFSI NORD FELIX GUYON

INGENIERIE DE LA GESTION DES RISQUES A TRAVERS LA COMPETENCE 7 IFSI NORD FELIX GUYON INGENIERIE DE LA GESTION DES RISQUES A TRAVERS LA COMPETENCE 7 IFSI NORD FELIX GUYON 1 Construction en transversalité sur 3 ans C 7 : Analyser la qualité et améliorer sa pratique professionnelle LED Éducation

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation IPL Cursus de Intitulé Bachelier en biologie médicale Introduction à la Statistique B1110 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 1 Nombre de crédits

Plus en détail

Session d EPP au cours d un congrès

Session d EPP au cours d un congrès Basée sur les pratiques FMC et EPP sont indissociables Quels outils d évaluation des pratiques des participants? PrJacques Barrier, Président de la FSM Paris 23 janvier 2005 Planification Etape 1: choix

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 : Semestre 1. Préface... XIII. Chapitre 1. Raisonnement et démarche clinique infirmière (unité d enseignement 3.1.

Sommaire. PARTIE 1 : Semestre 1. Préface... XIII. Chapitre 1. Raisonnement et démarche clinique infirmière (unité d enseignement 3.1. Préface..................................................................................... XIII PARTIE 1 : Semestre 1 Chapitre 1. Raisonnement et démarche clinique infirmière (unité d enseignement 3.1.S1)

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

Fiche PRODUIT PREPARER LE DIPLÔME D EXPERTISE COMPTABLE

Fiche PRODUIT PREPARER LE DIPLÔME D EXPERTISE COMPTABLE Fiche PRODUIT PREPARER LE DIPLÔME D EXPERTISE COMPTABLE OBJECTIFS : Réussir les trois épreuves du Diplôme d Expertise Comptable : la soutenance du mémoire et les deux épreuves écrites. PUBLIC ET NIVEAU

Plus en détail

Manager dirigeant 2014-2016. Managers et Dirigeants Un nouvel élan pour votre carrière Un diplôme de Haut Niveau

Manager dirigeant 2014-2016. Managers et Dirigeants Un nouvel élan pour votre carrière Un diplôme de Haut Niveau Cursus Manager dirigeant 2014-2016 Managers et Dirigeants Un nouvel élan pour votre carrière Un diplôme de Haut Niveau SOMMAIRE donnez un nouvel élan a votre carrière...03 les points forts...04 le diplôme

Plus en détail

Plates-formes de téléformation et modèles pédagogiques

Plates-formes de téléformation et modèles pédagogiques POYET Françoise, (7095) Introduction Plates-formes de téléformation et modèles pédagogiques Depuis quelques années, on assiste à une stabilisation informatique des Technologies de l Information et de la

Plus en détail

R E S U P. RÉSEAU d ÉTUDE SUR l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Texte de la communication de : Gabriela NAVARRO 1

R E S U P. RÉSEAU d ÉTUDE SUR l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Texte de la communication de : Gabriela NAVARRO 1 R E S U P RÉSEAU d ÉTUDE SUR l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Journée «JEUNES CHERCHEURS» : IREDU - Dijon, le 19 Septembre 2003 Texte de la communication de : Gabriela NAVARRO 1 Les pratiques d'évaluation dans

Plus en détail

1. Série de questions 1 : questions posées à propos de la période qui a précédé la rédaction.

1. Série de questions 1 : questions posées à propos de la période qui a précédé la rédaction. Grille d analyse du processus de développement d un programme d études conçu avec une pédagogie par objectifs comme cadre organisateur du curriculum (COC). Philippe Jonnaert, Ph.D. Professeur titulaire

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins

Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins MONTPELLIER JOURNEES DE MEDECINE PERINATALE 19 OCTOBRE 2012 Bénédicte Belgacem SANTE PUBLIQUE CHU Clermont-Fd PEPRADE La satisfaction

Plus en détail

faisaient moins de complications et étaient moins longtemps et moins souvent hospitalisés

faisaient moins de complications et étaient moins longtemps et moins souvent hospitalisés 2003 %59 404 %50.3 %62.6 المجلة الصحية لشرق المتوسط منظمة الصحة العالمية المجلد الثالث عشر العدد ٢٠٠٧ ٣ Le diabète de type 2, maladie chronique en pleine expansion mondiale, pose un problème majeur de

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

projet d éd échanges en ligne à la formation en didactique

projet d éd échanges en ligne à la formation en didactique Grenoble 12 juillet 2011 1 Apports d un d projet d éd échanges en ligne à la formation en didactique du Français ais Langue Étrangèrere Soutenance de thèse de Louay Pierre SALAM Membres du jury: Maguy

Plus en détail

Un cycle de modélisation comme méthodologie supportant l élaboration d un construit théorique en recherche en éducation

Un cycle de modélisation comme méthodologie supportant l élaboration d un construit théorique en recherche en éducation Un cycle de modélisation comme méthodologie supportant l élaboration d un construit théorique en recherche en éducation Une valeur ajoutée à l anasynthèse Nicole Landry, Ph.D. Réjean Auger, Ph.D. TELUQ,

Plus en détail

Master Marketing & Communication. Mémoire-Projet

Master Marketing & Communication. Mémoire-Projet Master Marketing & Communication Mémoire-Projet Mémoire-projet Projet individuel Au sein d une entreprise Prise en charge totale Coaching, suivi permanent Etapes prédéfinies Mémoire-projet Analyse Problème

Plus en détail

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT Document de référence pour la conception et la rédaction des Rapports de Stage effectués en milieu professionnel pour l obtention du Master

Plus en détail

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction.

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Etudes et traitements statistiques des données : le cas illustratif de la démarche par sondage INTRODUCTION

Plus en détail

Juin 2005. Projet COMENIUS N 11847 CP 1. 2004-1 Elèves et Pouvoir d'initiative Dans l'organisation quotidienne de l'etablissement

Juin 2005. Projet COMENIUS N 11847 CP 1. 2004-1 Elèves et Pouvoir d'initiative Dans l'organisation quotidienne de l'etablissement Juin 2005 Projet COMENIUS N 11847 CP 1. 2004-1 Elèves et Pouvoir d'initiative Dans l'organisation quotidienne de l'etablissement SOMMAIRE 1. Agenda du projet EPIDORGE juin 2005 2. Rapport d activité du

Plus en détail

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA Pr Thierry Valette Récit: Récit écrit descriptif chronologique détaillé ou décrivant les moments forts ou a problèmes d une situation De la plainte

Plus en détail

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos L A P P R E N T I S S A G E E N P R O F O N D E U R Présenté par : Michael Lafontaine, CGA, M. Fisc. Bruce Lagrange, CA, M. Sc. Patricia Michaud, CA, MBA Francis Belzile, CA, M. Fisc. Janie Bérubé, CA,

Plus en détail

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Congrès SIDIIEF 2015 Montréal Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Yolande KOTTELAT, inf, ICL Jenny GENTIZON, inf, MScSI Martine ROESSLI, responsable

Plus en détail

Cursus manager dirigeant Un nouvel élan pour votre carrière, un diplôme de Haut Niveau

Cursus manager dirigeant Un nouvel élan pour votre carrière, un diplôme de Haut Niveau Cursus manager dirigeant Un nouvel élan pour votre carrière, un diplôme de Haut Niveau 2015-2017 The World s First Business School (est. 1819) 2 EuROPEAn IdEnTITY GLObAL PERSPECTIVE The World s First Business

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

M1 PILOTAGE DE LA PERFORMANCE Semestre 3 : 2011-2012

M1 PILOTAGE DE LA PERFORMANCE Semestre 3 : 2011-2012 M1 PILOTAGE DE LA PERFORMANCE Semestre 3 : 2011-2012 COORDINATEUR PROFESSEUR BUREAU Michel Pendariès Michel Pendariès Bâtiment principal 1 er étage TELEPHONE 04 94 22 89 16 E-MAIL Michel.pendaries@euromed-management.com

Plus en détail

PROJET DE DEA ET DE THESE DE DOCTORAT

PROJET DE DEA ET DE THESE DE DOCTORAT PROJET DE DEA ET DE THESE DE DOCTORAT Par le Pr Abbé Louis MPALA Mbabula Il n est un secret pour personne que la rédaction du projet de DEA et de THESE pose problème. Voilà pourquoi nous tenterons de donner

Plus en détail

TOEIC & TOEFL Réunion d informations Université du Maine le 27 Mai 2008 Catherine Meyer Responsable ETS

TOEIC & TOEFL Réunion d informations Université du Maine le 27 Mai 2008 Catherine Meyer Responsable ETS TOEIC & TOEFL Réunion d informations Université du Maine le 27 Mai 2008 Catherine Meyer Responsable ETS Objectif Les tests TOEIC et TOEFL: - les différences - le contenu et l objectif - les utilisations

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation IPL Cursus de Bachelier en chimie Introduction à la statistique C1110 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 1 Nombre de crédits 4 Nombre d heures

Plus en détail

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME 1 LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME CYCLES 2 ET 3 Circonscription de Grenoble 4 Evelyne TOUCHARD conseillère pédagogique Mots clé Démarche d enseignement - catégories de problèmes (typologie)- problème du jour-

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION Responsable: Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Membres de l équipe professorale Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Autres

Plus en détail

ORGANISATION ET GESTION DE DONNEES GS-CP-CE1-CE2

ORGANISATION ET GESTION DE DONNEES GS-CP-CE1-CE2 LES TRACES ECRITES ORGANISATION ET GESTION DE DONNEES GS-CP-CE1-CE2 DSDEN 58 Groupe départemental science Traces écrites «organisation et gestion de données» de la GS au CE2. 2013 1 / 11 L apprentissage

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

Philippe BANCE Président du Conseil scientifique international du CIRIEC CREAM Normandie Université (Univ. Rouen)

Philippe BANCE Président du Conseil scientifique international du CIRIEC CREAM Normandie Université (Univ. Rouen) 20 ème Congrès du CIRIEC International Buenos Aires, octobre 2014 Philippe BANCE Président du Conseil scientifique international du CIRIEC CREAM Normandie Université (Univ. Rouen) 1 Hétérodoxie versus

Plus en détail

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1 glossaire Les définitions succinctes, présentées dans ce glossaire, sont, en grande partie, tirées des chapitres du Manuel. Elles sont en harmonie avec les références relatives au Processus de Bologne.

Plus en détail

LIRE ET RÉSUMER UN ARTICLE SCIENTIFIQUE

LIRE ET RÉSUMER UN ARTICLE SCIENTIFIQUE LIRE ET RÉSUMER UN ARTICLE SCIENTIFIQUE Jean-Baptiste Légal 2007-2008 http://j.b.legal.free.fr/blog Les publications scientifiques Plusieurs types : Ouvrages et chapitres d ouvrages Manuels Articles de

Plus en détail

Rapport sur la formation «Méthodes d analyses quantitatives pour la psychologie» (du 24/10 au 27/10/2011, Oran, Algérie)

Rapport sur la formation «Méthodes d analyses quantitatives pour la psychologie» (du 24/10 au 27/10/2011, Oran, Algérie) Rapport sur la formation «Méthodes d analyses quantitatives pour la psychologie» (du 24/10 au 27/10/2011, Oran, Algérie) Introduction Dans le cadre du projet Européen Tempus 159287-2009 «Développement

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire 1. Ce que disent les plans d études vaudois Dans la partie consacrée aux finalités de l école vaudoise, le Plan d Etudes Vaudois (PEV) note à propos

Plus en détail

HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES

HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES 1 UNIVERSITÉ CLAUDE BERNARD LYON 1 LIRDHIST http://lirdhist.univ-lyon1.fr MASTER RECHERCHE HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES Diplôme national triple sceau : Université Claude Bernard Lyon

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

Dans le cadre de la reconnaissance d expérience professionnelle pour le stage I en travail social (4SVS113)

Dans le cadre de la reconnaissance d expérience professionnelle pour le stage I en travail social (4SVS113) Guide de présentation du portfolio Dans le cadre de la reconnaissance d expérience professionnelle pour le stage I en travail social (4SVS113) Programme de baccalauréat en travail social Unité d enseignement

Plus en détail

La traduction médicale à l université

La traduction médicale à l université La traduction médicale à l université Journée de la traduction médicale Groupe Traduction (Rx&D) - Université de Montréal Sylvie Vandaele Département de linguistique et de traduction Université de Montréal

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET. Cette évaluation compte pour 5 points

RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET. Cette évaluation compte pour 5 points RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET Cette évaluation compte pour 5 points 1. Mise en contexte du projet et énoncé de la problématique Aspects techniques et non techniques (environnement, santé sécurité, éthique,

Plus en détail

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines 18. Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines KARILA LAURENT - APPRENTISSAGE DE L EXERCICE MÉDICAL + Objectifs

Plus en détail