Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle"

Transcription

1 Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Conférence de Marie-Thérèse Zerbato-Poudou : Les apprentissages à l école maternelle 12 novembre 2008, St Etienne de St Geoirs Relations entre activités graphiques et apprentissages premiers de l écriture, Enjeux de la construction du rapport au savoir par l élève, à travers la compréhension des tâches scolaires, notamment par les relations entre consigne, guidage et évaluation qui lui permettent de donner du sens à son apprentissage. Marie-Thérèze Zerbato-Poudou : Docteur en sciences de l Education Enseignante d école maternelle en ZEP Maître de conférence à l IUFM d Aix-Marseille Introduction Il est important de montrer tous «les apprentissages invisibles» de l école maternelle, c'est-à-dire les démarches d apprentissage, les temps de verbalisation essentiels pour permettre à l enfant de construire le savoir, Postulat de départ: «Le graphisme ne sert à rien pour apprendre à écrire.» Comment les enfants apprennent-ils à écrire? Le rapport au savoir Présentation d un dessin d enfant contenant des boucles pour représenter la fumée qui sort de la cheminée. Analyse : les gestes fondamentaux de l écriture sont acquis, soit : - translation et rotation, - geste de gauche à droite, puis retour de droite à gauche, Et pourtant cet enfant a beaucoup de difficultés à écrire son prénom «Elodie»; elle ne trace pas le «l», elle ne sait pas faire les boucles lorsqu elle écrit. Question : A-t-elle un problème moteur? La réponse est non. Cela est dû à quelque chose qui n est pas de l ordre moteur, mais du rapport au savoir. L enfant entre dans un autre système, qui est celui de l écriture. Nous sommes confrontés, en tant qu enseignants, au problème du transfert. On pense que les enfants vont tout réinvestir ce qu ils ont fait dans d autres situations, mais les techniques utilisées dans le dessin ne sont pas forcément reprises lors de l'écriture. Certains élèves développent des aptitudes à transférer. Pour d'autres, il faut les amener à construire un rapport au savoir favorable aux apprentissages. Différenciation dessin, graphisme et écriture Il faut différencier Dessin/ Graphisme/ Ecriture. Ex. Lorsqu un enfant dessine la pluie qui tombe, il trace des traits verticaux descendants. Dans cette situation, il dessine, et quand il dessine, il dessine ce qu il veut. Compte-rendu effectué par Françoise Pollard, CPC Bièvre-Valloire 1

2 Ex. Lorsqu un enfant dessine un poisson avec des ronds, il va effectuer la rotation dans le sens qu il aura choisi. Souvent, les enseignants mettent des règles de l écriture sur le dessin. On mélange alors : graphisme, dessin, en voulant poser des objectifs liés à ceux de l écriture au dessin. Historique : le graphisme a été inventé à l école maternelle : on apprenait à écrire en écrivant. 1925/30 : apparition des premiers outils pour le graphisme Mais cela s apparentait davantage aux mathématiques. Les programmes de 1921 interdisaient l écriture aux petites sections. Aujourd hui, les exercices graphiques existent dans les programmes depuis : Utilisation des pictogrammes, Cf. Bentolila. On a pensé un moment qu ils étaient la source de l écriture. A quoi sert le graphisme? Expérience dans une école sur 2 classes; une expérimentale, l autre témoin. Dans la classe expérimentale, il n y a plus de travail de graphisme. Les enfants écrivent, en MS, à partir de janvier, le prénom, en écriture d imprimerie. La maîtresse écrit tous les jours un prénom devant eux, en verbalisant. Test d écriture cursive en fin d année : les élèves qui ont le mieux réussi sont ceux qui n ont pas fait de graphisme. Propriétés des différentes activités Perceptive Motrice Symbolique Sémiotique Traces, lignes, motifs graphiques (Ce n est pas un signe.) Dessin Ecriture Dans le graphisme, l œil va diriger la main. Le dessin va ajouter la symbolique : il n y a pas les mêmes règles, il y a la liberté. Quand l enfant écrit, s ajoute la sémiotique. Le mot n est pas seulement un symbole. Il est constitué de graphèmes, à l écrit. Ce que l enfant écrit correspond aux sons de la langue. L enfant doit en être conscient à la fin de la GS. Il doit donc parallèlement à l écriture comprendre le fonctionnement de la langue. Le dessin est dans la créativité. L écriture est liée au sens (Cf. programmes et document d accompagnement «le langage à l école maternelle») Le graphisme est à conserver pour ce qu il vaut, c'est-à-dire pour une activité perceptive et motrice. Il permet d observer des formes (liens avec le dessin, les mathématiques, la lecture, ). L observation est essentielle pour de jeunes enfants. L activité perceptive est à la fois : - globale (l enfant perçoit la forme dans sa globalité) - et pointilliste (l enfant perçoit la petite différence, ) Compte-rendu effectué par Françoise Pollard, CPC Bièvre-Valloire 2

3 On pense qu il suffit qu il regarde pour faire pareil. Mais pour qu'il y ait apprentissage, on doit amener l'enfant à parler de ce qu'il fait. Ex 1: Pour faire une roue: Aucun élève n'a fait la roue comme il faut. Ex 2 : Pour écrire NOEL, un enfant va écrire : N O III V C est un problème perceptif. Son développement cognitif et perceptif l autorise à dire ce qu il a fait ou ce qu il fallait faire. Dans l exemple 1, la roue a tout ce qu il faut, mais les éléments ne sont pas placés correctement. Le graphisme sert à organiser les activités perceptives. Le modèle sert au début de la relation avec l adulte. L écriture cursive est un modèle complexe. On va conduire les élèves à verbaliser. Cf. Vygotski Le fait de parler de l action permet une réorganisation cognitive : c est l activité réflexive qui permet de parler de l objet. Il faut aller vers l organisation des données perceptives. Même pour des tâches réussies, on va faire verbaliser. Quand on fait verbaliser, on parle des critères de réussite. Ex 3 : Ecriture d un enfant : «Je suis une file.». L enseignant va rapprocher l écriture avec l étiquette de mot «fille» L enfant va rajouter une boucle à la fin du mot: «Je suis une filel.» Elle n a pas gommé. Mise en place de critères de réussite Ecriture d'un mot Ex 4 : Ecriture en petit groupe du mot NOEL Chaque élève a une feuille. Définition collective des critères de réussite : «Pour que le mot NOEL soit bien écrit, il faut que je puisse lire, alors : - toutes les lettres doivent être dans l ordre, - toutes les lettres doivent être bien écrites, comme le modèle, - toutes les lettres doivent être alignées. NB : ces critères sont valables pour toutes les écritures. Les enfants vont verbaliser : «c est réussi si» La maîtresse écrit en commentant : J écris le N,» «Est-ce que quelqu un a un «N» dans son prénom? Vous écrivez avec votre crayon.» : regard de la maîtresse, on est en situation d apprentissage. Il faut passer de l activité perceptive à l activité cognitive : la comparaison sert à construire le concept. Compte-rendu effectué par Françoise Pollard, CPC Bièvre-Valloire 3

4 Verbalisation de l'action Dictée à l'adulte Si on reprend l exemple 1 : faire une roue. On peut proposer aux élèves une dictée à l adulte (à la maîtresse), pour lui faire dessiner une roue. «Comment je fais pour faire la roue?» C est une activité perceptive. «Tu fais un rond.» «Tu fais un autre rond.» La maîtresse fait ce que les élèves n attendent pas : ils doivent mettre en mots une action. Il faut faire verbaliser l action. «Non, tu dois dessiner un petit rond à l'intérieur du premier rond.» Le graphisme sert à développer l activité perceptive. Comment fait ma main? Je vise le mouvement, l action. Cf. Piaget : pour un enfant de 9-10 ans, l action et le résultat de l action ne font qu un. Ductus des lettres : on doit faire verbaliser la trajectoire de la lettre. Pour faire la roue : j ai le droit d aller vers la droite ou vers la gauche. Le graphisme sert juste à maîtriser les gestes, pas le sens de l écriture. Pour tracer le lettre «O», je pars d en haut, je tourne à gauche. Les mouvements de l écriture font travailler les doigts, les poignets. En maternelle, on doit les aider à maîtriser les 2 sens, tous les gestes. En écriture, le «O» n est plus un rond, et part à gauche. Pour chaque tracé de lettre, on doit introduire la règle, et faire verbaliser ce que l'on fait. Il faut développer des processus cognitifs, c'est à dire développer autre chose que la seule expertise graphique. Il faut permettre d'observer, de décrire, de comparer, d'analyser, d'anticiper. Exemple de situation d'apprentissage graphique Inducteur: une oeuvre d'art, une photo d'une grille en fer forgé, Un travail sur les formes va pouvoir se mettre en place. Il va permettre de développer une activité cognitive, et non une simple action. L'enseignant va mettre les enfants dans un rapport au savoir. Rapport à la langue écrite Il faut que les enfants rencontrent «l'objet langue écrite». Exemples: Si on travail sur l'album «Roule galette», on apprend à l'écrire. On ne donne pas des étiquettes toutes prêtes. L'enseignante écrit leur prénom sous leurs yeux, verbalise, sollicite les enfants dans l'objet (écrit) qui se fabrique. C'est ce travail sur le rapport au savoir qu'il est important de faire. Exemple: en MS, on peut travailler sur l'histoire des lettres de l'alphabet: alphabets arabes, écriture gothique, écriture anglaise... Au CM, on va travailler l'histoire de l'écriture. On travaille la culture et le rapport au savoir sur la langue écrite, en verbalisant, en échangeant, en comparant, en débattant, en permettant des réorganisations psychiques fondamentales. Questions de la salle Outils Il faut utiliser des outils dont la préhension est facile. L'utilisation d'un feutre au corps rond et lisse va entraîner une fatigue musculaire. Les enfants vont le bloquer comme ils peuvent. Compte-rendu effectué par Françoise Pollard, CPC Bièvre-Valloire 4

5 Il faut utiliser des outils de différentes grosseurs, des crayons à facettes, des «Bics» avec une bague anti dérapante, 3 facettes, Latéralité Demander à un enfant de tracer 2 cercles sur une feuille. «Trace deux cercles sur la feuille. Avec ta main droite, tu tapes des points dans le rond à droite. Avec ta main gauche, tu tapes des points dans le rond à gauche.» L'enfant rate le rond avec la main avec laquelle il est le moins habile. Les différentes écritures On dit souvent que l'écriture script est l'écriture pour lire. Mais il n'est pas interdit d'écrire en script. Le fait de mieux tracer la lettre permet de mieux la reconnaître à l'écrit. Le fait de tracer les lettres dans les trois écritures permet d'affiner le geste. Ceci va permettre un travail sur l'analyse du geste, l'anticipation. On va d'abord demander à l'enfant d'écrire sur une ligne. Une fois le geste acquis, il pourra écrire entre deux lignes. Il faut le temps d'apprentissage. Conclusion: Gardons à l'esprit et écrivons tout ce que nous avons fait et qui ne se voit pas. Bibliographie: «Apprendre à écrire de la PS à la GS», Marie-Thérèse Zerbato-Poudou, Retz, 2007 «Mallette Activités graphiques et créatives», Marie-Thérèse Zerbato-Poudou, Retz, 2004 «Mallette Arts visuels et jeux graphiques», Marie-Thérèse Zerbato-Poudou, Retz,2008 Compte-rendu effectué par Françoise Pollard, CPC Bièvre-Valloire 5

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Le retour réflexif pour développer les compétences en graphisme Classe de Delphine Jacobus - GS Ecole les 4 vents de Servins

Le retour réflexif pour développer les compétences en graphisme Classe de Delphine Jacobus - GS Ecole les 4 vents de Servins Le retour réflexif pour développer les compétences en graphisme Classe de Delphine Jacobus - GS Ecole les 4 vents de Servins Avant la première séance de graphisme, un petit bilan a été organisé avec l

Plus en détail

La maîtrise du code par le biais d un répertoire Petite section, moyenne section et grande section

La maîtrise du code par le biais d un répertoire Petite section, moyenne section et grande section Animation pédagogique 2007 2008 Circonscription d Avion La maîtrise du code par le biais d un répertoire Petite section, moyenne section et grande section Jean-Yves Bourdrez Georges Gavory David Dhersin

Plus en détail

TABLEAU A DOUBLE ENTREE

TABLEAU A DOUBLE ENTREE TABLEAU A DOUBLE ENTREE Grande Section Instructions officielles Ecole maternelle (découvrir le monde) : «À l école maternelle, l enfant découvre le monde proche ; il apprend à prendre et à utiliser des

Plus en détail

Graphisme et Arts plastiques au cycle 1 Marie Thérèse ZERBATO POUDOU 2010

Graphisme et Arts plastiques au cycle 1 Marie Thérèse ZERBATO POUDOU 2010 Graphisme Graphisme et Arts plastiques au cycle 1 Marie Thérèse ZERBATO POUDOU 2010 Zerbato-Poudou, Marie-Thérèse L'apprentissage premier de l'écriture, nouvelles conceptions Retz, 2000. - p. 133-197.

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

Journée académique AGEEM 7/02/2009 à ARRAS.

Journée académique AGEEM 7/02/2009 à ARRAS. Conférence de Madame ZERBATO POUDOU, maître de conférences à l IUFM d Aix Marseille: «Différencier pour aborder l apprentissage de l écriture à l école maternelle» Journée académique AGEEM 7/02/2009 à

Plus en détail

Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson

Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson Mme MELSCOET, MAT, EMPU Painlevé, Montesson Mme REMES, CPC EPS, IEN de St Germain en Laye Mme GOUPIL, CPC généraliste, IEN de Chatou

Plus en détail

APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE

APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE SOMMAIRE Qu'est-ce qu'apprendre par projet? Pourquoi apprendre par projet? Comment prévoir des apprentissages autour d'un projet? Quelles spécificités pour mener un

Plus en détail

OUTILS D ÉVALUATION ET DE REMÉDIATION POUR LA CLASSE DE SIXIÈME

OUTILS D ÉVALUATION ET DE REMÉDIATION POUR LA CLASSE DE SIXIÈME OUTILS D ÉVALUATION ET DE REMÉDIATION POUR LA CLASSE DE SIXIÈME Groupe académique chargé de l accompagnement de la mise en œuvre des P.P.R.E / Académie de Grenoble Objectifs Compléter le livret scolaire

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Classe(s) : Seconde, première

Classe(s) : Seconde, première Le fantôme Classe(s) : Seconde, première Utilisation d un logiciel de tracé de courbes. Fonctions définies sur un intervalle. Fonctions associées. 1) Objectifs Mathématiques : - Fonctions polynômes du

Plus en détail

comprendre le rôles des adultes de l école

comprendre le rôles des adultes de l école comprendre le rôles des adultes de l école 1. QUI SONT LES ADULTES DE L ECOLE? 134 1.1. Mettre un nom et un visage sur une fonction Trace écrite : directeur, enseignants et agents de service Trace écrite

Plus en détail

Langage et Motricité. Stage Maternelle. Stage maternelle Février/Mars 2014 CPC EPS et Généraliste Aurillac 3

Langage et Motricité. Stage Maternelle. Stage maternelle Février/Mars 2014 CPC EPS et Généraliste Aurillac 3 Langage et Motricité Stage Maternelle Plan 1- Quelques repères relatifs au développement du langage 2- Quels sont les liens qui unissent le langage et la motricité? 3- Comment mettre en pratique? Trois

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Activités pour construire la notion d espace en maternelle

Activités pour construire la notion d espace en maternelle 1 Activités pour construire la notion d espace en maternelle Compétence : Apprendre à se déplacer Dans l espace de l école Dans son environnement immédiat Dans la classe -Se repérer et se déplacer dans

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Séance 1 : Représentations premières Compétences: Commencer à élaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier,

Plus en détail

Master 2- numération Numération

Master 2- numération Numération Numération Il s agira toujours de resituer ces apprentissages dans une situation problème à résoudre. Il est nécessaire de commencer et de finir par un exercice facile. Manipulation : - utilisation du

Plus en détail

Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS. Francette Martin

Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS. Francette Martin Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS Francette Martin Voici une situation fondamentale faisant intervenir le nombre cardinal : l enfant doit aller chercher

Plus en détail

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5 ESTRA SOMMAIRE Introduction :... 3 L accès à Estra et à votre propre espace... 4 Connexion... 4 Votre espace personnel... 5 Home d Estra et Fonctions generales... 7 Home... 7 Rechercher un document...

Plus en détail

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes»

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» 5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» Niveau : cycle 3 Modèle proposé : séquence de 2 séances Certaines activités peuvent être proposées périodiquement (entraînement, consolidation..)

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche.

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. N ayant pas ce jeu dans ma classe, j avais décidé d en créer un en

Plus en détail

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire Animation Pédagogique Découverte du monde / Se repérer dans l espace Elaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier, le village Lien avec l EPS : la course

Plus en détail

Agir pour différencier

Agir pour différencier Agir pour différencier Mettre en valeur toutes les formes d intelligence et toutes les aptitudes Pour En Faire réussir tous les élèves de manière à ce que les connaissances, capacités et attitudes de chacun

Plus en détail

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 1 ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 A- PROGRESSION CLASSIQUE Allumage d'une ampoule 3,5 V avec la pile plate. Allumage «loin de la pile» (avec des fils) dans le but ultérieur de réaliser un

Plus en détail

Thème 4 : Les éléments naturels. Thème : Pré-requis CP1.

Thème 4 : Les éléments naturels. Thème : Pré-requis CP1. Mathématiques Guide du Maître Thème : Les éléments naturels. Thème : Pré-requis CP. Cours : L eau dans la nature et chez les êtres Cours : Bilan des nombres de 0 à. vivants. Présentation du Guide du Maître

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Séance 1 : a/b nombre de part sur -ième

Séance 1 : a/b nombre de part sur -ième CM Les fractions Matière mathématiques Compétence B.0. Nombres et calcul Fractions CM - Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : demi, tiers, quart, dixième, centième. -

Plus en détail

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF 1 OUTILS D ACCOMPAGNEMENT DU NOUVEAU PROGRAMME. «MODE D EMPLOI». Education Par la Technologie.

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

VOITURES ET GARAGES MS (GS)

VOITURES ET GARAGES MS (GS) VOITURES ET GARAGES MS (GS) UTILISER LE NOMBRE COMME MÉMOIRE DE LA QUANTITÉ Origine de la situation : IREM de Bordeaux Situation autovalidante. Classe : MS (GS) Domaine : Découverte du monde / Approcher

Plus en détail

La transformation des Alphas. Indispensable - GS/CP

La transformation des Alphas. Indispensable - GS/CP La transformation des Alphas Indispensable - GS/CP 1 1 1 Préface à La transformation des Alphas Les livres, nous en convenons volontiers, ne sont pas écrits avec des alphas et il faut assurer le passage

Plus en détail

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 Ce qui a changé... 1- Dans les démarches et les modes de travail...

Plus en détail

Cours/TD n 3bis : les boucles

Cours/TD n 3bis : les boucles Cours/TD n 3bis : les boucles Découpons le problème Nous avons plusieurs utilisations des boucles C est précisément ce qui rend difficile leur création. Vu la difficulté, nous allons séparer les différentes

Plus en détail

Difficultés en graphisme et en écriture. Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois

Difficultés en graphisme et en écriture. Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois Difficultés en graphisme et en écriture Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois Différence entre graphisme et écriture Le graphisme concerne

Plus en détail

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION Des outils pour la réflexion INTRODUCTION Les politiques d austérité du gouvernement ont des effets importants sur les groupes et sur les gens avec qui nous travaillons.

Plus en détail

Situations mathématiques : PROPOSITIONS DES COLLÈGUES partie 1

Situations mathématiques : PROPOSITIONS DES COLLÈGUES partie 1 Situations mathématiques : PROPOSITIONS DES COLLÈGUES partie 1 L ALBUM PHOTO...approche de la division LES PIRATES...approche de la division LE FERMIER...multiples de deux nombres LE MASQUE... symétrie

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

Ne mange pas la consigne!

Ne mange pas la consigne! Ne mange pas la consigne! À partir de 5 ans (si un adulte lit les défis). Cartes utilisées : les 12 cartes Défis «Ne mange pas la consigne!», les cartes Crayonmonstres, les 16 cartes Consigne-Monstre et

Plus en détail

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées Activité support : projection et réception Dans un système de contraintes, l enfant va, pour répondre à des

Plus en détail

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes.

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Défi mathématique : école maternelle et CP. Présentation : Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Les situations proposées visent d abord à favoriser

Plus en détail

Projet livre a compter

Projet livre a compter MS de Binas 2011 2012 B. Bourdillon MS : Construire un livre pour raconter l'histoire de La chenille qui fait des trous à sa famille. Projet livre a compter Découverte du monde, le vivant La croissance

Plus en détail

OMBRES ET LUMIERE OMBRES ET LUMIERE. Sommaire des séances. Auteur : Marie Ramos

OMBRES ET LUMIERE OMBRES ET LUMIERE. Sommaire des séances. Auteur : Marie Ramos OMBRES ET LUMIERE (CYCLE 3) OMBRES ET LUMIERE Auteur : Marie Ramos RESUMÉ : Ce module permet aux élèves de découvrir quelques propriétés physiques de la lumière. Ce module est une version raccourcie d

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières 1. Description rapide, contexte, motivation : Ce travail a été mené dans une classe de CE1 CE2 à Chamouilley(52). Il s agit de faire

Plus en détail

PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS. Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes. Phase 1

PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS. Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes. Phase 1 PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes Réalisation d un jeu sur la base du trivial pursuit. Objectifs généraux: Faire prendre

Plus en détail

Résoudre un problème mise en pratique

Résoudre un problème mise en pratique Résoudre un problème mise en pratique Objectifs généraux Rappel de certains concepts mathématiques. Analyse des problèmes et des procédures de résolution. Étude de notions élémentaires de didactique Apport

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

EXPÉRIENCE INFORMATIQUE À L'ÉCOLE MATERNELLE MATERNELLE MICHELET - SALON DE PROVENCE (TRAVAIL SUR UNE SEMAINE)

EXPÉRIENCE INFORMATIQUE À L'ÉCOLE MATERNELLE MATERNELLE MICHELET - SALON DE PROVENCE (TRAVAIL SUR UNE SEMAINE) 85 EXPÉRIENCE INFORMATIQUE A L'ÉCOLE MATERNELLE MICHELET - SALON DE PROVENCE (TRAVAIL SUR UNE SEMAINE) 1 - TROIS OBJECTIFS Ouvrir la classe vers le monde extérieur, Repenser un enseignement pour qu'il

Plus en détail

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages Le langage au cœur des apprentissages ( voir IO 2002) 1. Compétences de communication - répondre aux sollicitations

Plus en détail

Les «Copies sans faute»

Les «Copies sans faute» J.L. Coupel CPC Luçon 18 janvier 2007 «Les Copies sans faute» - V.1 - page 1/5 Les «Copies sans faute» Des constats : - un élève qui entre en sixième sans être capable de copier un texte rapidement, sans

Plus en détail

La distance d arrêt.

La distance d arrêt. La distance d arrêt. Niveau Références B.O. Partie 3 ème C - De la gravitation à l énergie mécanique. C2 - Énergie cinétique et sécurité routière. Sous-partie Pourquoi la vitesse est-elle dangereuse? Pré

Plus en détail

ATTENTION: Une fois la carte orientée, elle doit rester figée, plus aucune rotation n'est admise.

ATTENTION: Une fois la carte orientée, elle doit rester figée, plus aucune rotation n'est admise. PRESENTATION DE LA BOUSSOLE La boussole est toujours un instrument fiable, précis. Lors de son utilisation, faites attention à ne pas être proche de masses métalliques. Pensez à l utiliser toujours à plat

Plus en détail

Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé. Grande Section : 1 ère cycle 2. Année Scolaire 2006-2007

Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé. Grande Section : 1 ère cycle 2. Année Scolaire 2006-2007 ELEVE : Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé Grande Section : 1 ère cycle 2 ère année du Année Scolaire 2006-2007 ère période 1 ère COMPÉTENCES ET CONNAISSANCES 1 2 3 OBSERVATIONS

Plus en détail

Comprendre un plan «L itinéraire»

Comprendre un plan «L itinéraire» «L itinéraire» 6-13 Niveau 1 Entraînement 3 Objectifs Applications Matériel Consignes Remarques Extension (s) - S entraîner à suivre un itinéraire sur un plan. - Se décentrer. - S entraîner à analyser

Plus en détail

Salle de technologie

Salle de technologie Prénom : Nom : Classe : Date : Salle de technologie Séquence Le dessin technique Définition du dessin technique : Le dessin technique est un ensemble de règles pour représenter des objets ; ces règles

Plus en détail

Activité : Écriture des nombres en binaire (Primaire et Collège) Séance : 1 Durée : 1h à 1h30

Activité : Écriture des nombres en binaire (Primaire et Collège) Séance : 1 Durée : 1h à 1h30 Activité : Écriture des nombres en binaire (Primaire et Collège) Séance : 1 Durée : 1h à 1h30 Matériel : - Jeu de 5 cartes binaires pour la démonstration (format A4, plastifiée) - (Jeu de 5 cartes individuel

Plus en détail

Lecture. L enseignant recueille les informations et les inscrit sur une affiche Aide : veillez à solliciter les élèves les plus timides.

Lecture. L enseignant recueille les informations et les inscrit sur une affiche Aide : veillez à solliciter les élèves les plus timides. Séquence : Max et son chat phonème [a] graphème a, A, a Séance 1 Mode de Indiviel Collectif Ecrit Oral 3 - Maîtrise de la langue orale : découverte de l illustration Formulation d hypothèses poser quelques

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE 2 Ordinalité et cardinalité Yvonne SEMANAZ Groupe Mathématiques Stage Maternelle - IA 38 janvier 2012 Compétences abordées : Cardinalité = être capable de dire

Plus en détail

Exemple d'une rencontre EPS «Orientation en maternelle»:

Exemple d'une rencontre EPS «Orientation en maternelle»: Exemple d'une rencontre EPS «Orientation en maternelle»: COMPETENCE VISEE : adapter ses déplacements à différents types d environnements. Compétence spécifique à l activité : Etre capable de se déplacer

Plus en détail

3-Qu entend on par analyse modulaire? C est l identification des domaines de compétence mis en jeu dans une tâche.

3-Qu entend on par analyse modulaire? C est l identification des domaines de compétence mis en jeu dans une tâche. 1-Titre 2-En tant qu ergothérapeute, nous avons été fréquemment sollicité pour de jeunes enfants présentant des difficultés graphiques. Parallèlement, sous l influence des neurosciences, nous avons fait

Plus en détail

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN GRAPHISME INF-5062-2

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN GRAPHISME INF-5062-2 MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN GRAPHISME INF-5062-2 OCTOBRE 1996 MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN GRAPHISME INF-5062-2 OCTOBRE 1996 Direction de la formation générale

Plus en détail

Testez votre compréhension

Testez votre compréhension French Voices, Episode 11 Being a Primary School Teacher in Rural France Testez votre compréhension [06 min 37 sec] Part 1 Question 1: a. Avant, la profession d Elodie s appelait : b. Maintenant, elle

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

L appel. Définition et fonctions : Organisation et contenus :

L appel. Définition et fonctions : Organisation et contenus : L appel Définition et fonctions :! Il s agit d un moment de «mise en place et de rappel des repères temporels de la vie collective» mais surtout d un moment où la reconnaissance des uns et des autres est

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*)

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) Ces deux ateliers avaient pour objectif d amener les participants à une réflexion sur l utilisation, dans

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

exemple n 1 : remise en ordre des mots

exemple n 1 : remise en ordre des mots 12 exemple n 1 : remise en ordre des mots Observation dans un CP à effectif réduit ; travail à l aide du manuel Crocolivre, Nathan. Maître qui reçoit des élèves que nous avons suivi l an passé (recherche

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

FORMES ET EQUILIBRE *

FORMES ET EQUILIBRE * FORMES ET EQUILIBRE * Christine BONNAS Professeur des Ecoles, Satolas et Bonce I - LES CONDITIONS DE L EXPERIMENTATION L activité s est déroulée dans une classe de moyenne section de 14 élèves. Choix de

Plus en détail

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires Apprentissage critique Adopter un comportement approprié après la prise de notes. S exercer à prendre

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas)

Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas) Manuel Utilisateur Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas) Etablir votre diagramme de Gantt Estimer le coût des tâches www.albasim.ch 1 / 5 Affecter

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION DISCIPLINE : MATHEMATIQUES Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION NIVEAU DE CLASSE : CM1 ITEM S SEANCE 1 Découverte et construction de la notion SEANCE 2 Construction

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

LOGO et l'orthographe

LOGO et l'orthographe LOGO et l'orthographe CYCLE DE RESOLUTION DE PROBLEMES EN ORTHOGRAPHE :EXPRIMER LE PLURIEL DES NOMS EN AJOUTANT UN "S" AL. Si l'usage de LOGO en géométrie est évidente, nous allons voir qu'il en est de

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Voitures et garages» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

Vers l autonomie JEUX DE CONSTRUCTION

Vers l autonomie JEUX DE CONSTRUCTION Benjamin Bonhomme Julie Dadet - Elisabeth Macé Anne Nenzel Stage Ambition réussite Strasbourg 1 Sept-Oct 2007 Vers l autonomie JEUX DE CONSTRUCTION Objectifs généraux -affirmer son autonomie par rapport

Plus en détail

ÉVALUATION EN MILIEU DE CE1. Année scolaire 2013-2014 LIVRET DE L'ENSEIGNANT MATHÉMATIQUES

ÉVALUATION EN MILIEU DE CE1. Année scolaire 2013-2014 LIVRET DE L'ENSEIGNANT MATHÉMATIQUES ÉVALUATION EN MILIEU DE CE1 Année scolaire 2013-2014 LIVRET DE L'ENSEIGNANT MATHÉMATIQUES 1 Connaissances et capacités attendues pour l'obtention du socle commun «Palier 1» Connaissances et compétences

Plus en détail

LES VASES COMMUNICANTS

LES VASES COMMUNICANTS 1 LES SITUATIONS SIMPLES, MISE EN ŒUVRE LES VASES COMMUNICANTS Objectif de ce document : Vous aider à réussir cette séance en analysant dans le détail votre rôle d enseignant. En espérant que, vous appuyant

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard

Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard Au cours de ses études en école primaire, votre enfant sera soumis à des tests standardisés en lecture de l anglais et en mathématiques.

Plus en détail

Quel est le lien entre la couleur, l identité et l éducation?

Quel est le lien entre la couleur, l identité et l éducation? Je participe à pour les droits de l enfant 20 novembre 2009 La couleur est non seulement un langage universel, à la croisée des origines, des cultures, des âges mais c est aussi un dénominateur commun

Plus en détail

Imprimer à couleurs 2; 29-108;

Imprimer à couleurs 2; 29-108; Imprimer à couleurs 2; 29-108; 1 PROGRAMME BASE POUR LE DÉVELOPPEMENT LOGIQUE ET COGNITIF Emidio Tribulato Centre études LOGOS - ONLUS - Messina ONLUS Volume 2 Niveau 2 CENTRE ÉTUDES LOGOS ONLUS CENTRE

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

Utiliser un tableau à double entrée «Les véhicules»

Utiliser un tableau à double entrée «Les véhicules» «Les véhicules» 16-41 Niveau 4 Entraînement 1 Objectifs Applications Matériel Consignes Remarques Transferts possibles Individualisation Oui. S'entraîner à utiliser ou à réaliser un tableau qui doit être

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail