Définition de la dyspraxie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Définition de la dyspraxie"

Transcription

1 E.BINTZ

2 Définition de la dyspraxie Dys : manque en grec Praxie : action, mouvement, adaptation du mouvement au but recherché C est un trouble de la planification et de la coordination des mouvements qui sont nécessaires pour réaliser une action nouvelle dans un but précis. C est un handicap invisible E.BINTZ

3 Difficultés d élaboration et d automatisation des gestes volontaires planification organisation selon un ordre précis coordination des gestes E.BINTZ

4 Ce que la dyspraxie n est pas une paralysie cérébrale, une déficience intellectuelle, un trouble envahissant du développement ou du comportement. E.BINTZ

5 Différentes formes de dyspraxie Dyspraxie idéatoire Dyspraxie idéomotrice Dyspraxie constructive et de l habillage Dyspraxie constructive visuospatiale avec trouble de l oculomotricité Dyspraxie constructive non visuospatiale E.BINTZ

6 Dyspraxie idéatoire Difficultés à réaliser un geste avec un outil crayon règle ciseaux compas fourchette et couteau E.BINTZ

7 Dyspraxie idéomotrice Difficultés à réaliser un geste sans outil dire au revoir avec la main faire chut mimer E.BINTZ

8 Dyspraxie constructive Difficultés à réaliser les gestes d assemblage Puzzle Légos Montage de meubles E.BINTZ

9 Dyspraxie de l habillage E.BINTZ

10 Dyspraxie visuospatiale 1. Dyspraxie constructive 2. Trouble du regard / trouble oculomoteur 3. Trouble de l organisation de l espace E.BINTZ

11 Trouble du regard / trouble oculomoteur 1 Difficultés à fixer son regard sur une cible mobile Fixer une personne quand on lui parle. Fixer les marches d un escalier pour monter ou descendre Difficultés à poursuivre une cible mobile Les saccades oculaires sont nombreuses et la cible est vite perdue. Fixer un avion dans le ciel Suivre le déplacement des véhicules qui nous entourent en conduisant E.BINTZ

12 Trouble du regard / trouble oculomoteur 2 Difficultés à explorer une cible immobile Le regard se perd dans la cible, aucune organisation n est utilisée. Fixer son regard sur une page. Fixer les lignes d un cahier. Rechercher dans un tableau à double entrée. Lire une carte. Rechercher une information dans un texte E.BINTZ

13 Trouble de l organisation de l espace Difficultés à orienter les éléments par rapport à son propre corps. Savoir ce qui est à gauche / droite de lui, devant / derrière lui. Différencier un trait oblique / trait vertical / trait horizontal. Lire un plan, se repérer sur une carte géographique. Prendre des mesures Tracer des figures géométriques Poser des opérations en alignant correctement les unités, dizaines, centaines, en disposant correctement les signes et en repérant convenablement la colonne pour positionner les retenues. E.BINTZ

14 En résumé DYSPRAXIES Idéatoire / idéomotrice Troubles de l organisation des séquences du geste ou de l utilisation d un outil Constructive Trouble de la réalisation des gestes d assemblage de pièces élémentaires les unes / aux autres pour construire le tout Visuospatiale Dyspraxie constructive Trouble du regard Trouble de l organisation de l espace E.BINTZ

15 Pour éviter que l école ne devienne un cauchemar E.BINTZ

16 Quelles adaptions pédagogiques? E.BINTZ

17 Matériel E.BINTZ

18 Écriture Être attentif à l installation de l élève à sa place dans la classe, à sa table de travail, et à son confort (travail en lien avec l ergothérapeute) Adapter le support de l écriture : plan de travail incliné ou non, position de la feuille fixée avec de la gomme fixe ou un anti-dérapant. Adapter les outils : l outil varie en fonction de chaque enfant. L outil scripteur varie en fonction de ses capacités de préhension, de pression, de traçage. Pour les jeunes présentant une dyspraxie visuo-spatiale, les lignes Seyes ainsi que les petits carreaux sont contre indiqués E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

19 Limiter l écriture manuelle Limiter la prise de note E.BINTZ

20 Lecture E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

21 Mathématiques : construction du nombre Être vigilant aux difficultés suivantes : Il est difficile à l élève dyspraxique de parcourir de yeux, unité par unité, les éléments d une collection ; pointer du doigt chaque objet une fois et une seule sans en oublier ; dérouler oralement la comptine des nombres qui correspondent au rang de l objet pointé dénombrer : répondre à la question «Combien y en a-t-il?». Le cardinal de la collection est le dernier nombre prononcé ; appréhender globalement des quantités ; retenir les mots nombres, lire et écrire ces mots à l aide de nombres. E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

22 Mathématiques : technique opératoire E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

23 Mathématiques : géométrie E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

24 Des logiciels Géogébra téléchargeable gratuitement TGT : trousse géotracé E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

25 Informatique L ordinateur peut être une aide mais il faut un apprentissage spécifique quant à son utilisation. Le travail avec un ergothérapeute est souvent nécessaire. L ordinateur doit être «aménagé» E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

26 E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH Sciences

27 Sciences et technologie Pour les expériences, prévoir un matériel maniable. Définir les étapes sur une fiche. Organiser le matériel en adéquation avec les étapes prévues Eviter de demander des schématisations à l élève, les fournir, prendre des photos E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

28 Géographie Aérer les parties écrites Définir un espace pour l écrit avec des repères de couleur Diviser le document en 2 pages E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

29 Anglais Effectuer le travail à l oral. Utiliser des codes couleurs pour les écrits. I played tennis We corrected the test 29

30 Éducation physique et sportive Accepter la lenteur des enfants dyspraxiques, elle est souvent gage de réussite. Diminuer le temps de jeu. Faire verbaliser / faire réaliser le geste virtuellement surtout quand enchaînement d actions et coordination. (athlétisme, gymnastique, danse, acrosport) Réduire le nombre de variables, simplifier les règles en gardant le sens du jeu / jeux collectifs Choisir un matériel adapté : par exemple ballons non rebondissants. E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

31 Éducation physique et sportive Éviter absolument les doubles tâches. Les aider à se positionner même dans un espace simple et connu. Cibler les apprentissages essentielles et aider à l équipement pour éviter d épuiser l élève avant l activité. Les amener à la réussite, les encourager, pour cela créer des barèmes adaptés et surtout ne pas comparer leurs performances aux autres. E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

32

33 Arts visuels Lui donner de l espace Lui donner des matériaux accessibles Mettre la feuille sur un support incliné Ses dessins sont pauvres, souvent qualifiés d immatures Il est malhabile, le résultat de son travail est peu lisible, grossier, sale, brouillon, chiffonné E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

34 Musique E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

35 Évaluation Mettre en place le tiers temps et un secrétaire si besoin. Réduire le nombre d exercices. Adapter les examens. E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

36 Évaluation Proposer des évaluations sur formulaires bloqués (Word) E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

37 Évaluation Évaluer le fond et non la forme Donner la définition de «synonyme» et ajouter des exemples. L élève répond à la consigne. Il a compris et connaît la leçon E.BINTZ avec la collaboration des CPC ASH

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm La dyspraxie Théorie et aménagements Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014 CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm Qu est-ce qu une praxie? Une praxie est un programme

Plus en détail

DYSPRAXIE. ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage

DYSPRAXIE. ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage DYSPRAXIE DIFFICULTES POSSIBLES ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage Difficulté pour utiliser les instruments de géométrie

Plus en détail

Les praxies. Une fois acquise, une praxie ne s oublie pas.

Les praxies. Une fois acquise, une praxie ne s oublie pas. Les praxies Ce sont les fonctions de gestion et de pré-programmation des gestes intentionnels. Elles se situent à un niveau supérieur. Elles sont différentes de la commande motrice. Une praxie, c est le

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

LA DYSPRAXIE. Un enfant dyspraxique Il s agit d un enfant d intelligence normale qui présente des difficultés de l organisation gestuelle et spatiale.

LA DYSPRAXIE. Un enfant dyspraxique Il s agit d un enfant d intelligence normale qui présente des difficultés de l organisation gestuelle et spatiale. LA DYSPRAXIE Qu est-ce qu une praxie? C est un geste intentionnel qui suppose au préalable l élaboration d un programme moteur avec un but à atteindre. Cela demande une coordination volontaire et résulte

Plus en détail

DYSPRAXIES. Pratiques pédagogiques

DYSPRAXIES. Pratiques pédagogiques DYSPRAXIES Pratiques pédagogiques 1 Adaptations pédagogiques Dysgraphie dyspraxie 2 Dysgraphie dyspraxique Aménagements pédagogiques Améliorer la posture et la tenue des outils Ecriture: adaptations principales

Plus en détail

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques.

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. En noir : des pistes. En bleu : des composantes pour ces pistes. En vert : des exemples. En général : Créer un climat de

Plus en détail

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE Adaptations Collège Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie GENERALITES : Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie Nous parlerons des enfants diagnostiqués dysphasiques ou présentant des troubles du langage. Il en est de même pour les enfants dyslexiques.on parle

Plus en détail

Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL

Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL Fiche pratique «Adaptation de tests» C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL 1. 2. et 8. FLUENCES PHONETIQUES ET SEMANTIQUES, ANTONYMES Objectifs Evaluer le stock phonologique de

Plus en détail

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes Adaptations Lycée Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu -

Plus en détail

D S Y P S R P A R XI X E

D S Y P S R P A R XI X E ZOOM sur la DYSPRAXIE 1 Les praxies : «Une bibliothèque de gestes tout prêts» L automatisation des praxies représente une économie d énergie, ce qui permet de faire une autre tâche en même temps. L élève

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

La dyspraxie visuo-spatiale

La dyspraxie visuo-spatiale 1 La dyspraxie visuo-spatiale 2 Définition Dyspraxie visuo-spatiale Introduction La plus fréquente des dyspraxies Association d un trouble du geste de nature dyspraxique et d un trouble visuo-spatial Pathologie

Plus en détail

Eléments pour repérer la déficience visuelle chez un élève

Eléments pour repérer la déficience visuelle chez un élève Eléments pour repérer la déficience visuelle chez un élève 1. Généralités En France, une personne est considérée comme déficiente visuelle, à partir du moment où elle a une vision, au plus de 4/10ème avec

Plus en détail

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON DYSPRAXIES / TAC FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON Diaporama réalisé par Julie LAPREVOTTE, ergothérapeute - D.U. en Neuropsychologie - Certificat Post Grade en Intégration Sensorielle - D.U. PATA

Plus en détail

Activités pour construire la notion d espace en maternelle

Activités pour construire la notion d espace en maternelle 1 Activités pour construire la notion d espace en maternelle Compétence : Apprendre à se déplacer Dans l espace de l école Dans son environnement immédiat Dans la classe -Se repérer et se déplacer dans

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE Dépistage 4 ans 9 ans B.R.E.V : Batterie rapide d évaluation fonctions cognitives (C. Billard) Evaluation fonctions cognitives en«écart-type», langagières et

Plus en détail

Les troubles spécifiques des apprentissages

Les troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques des apprentissages www.apedys78-meabilis.fr En collaboration avec L. Denariaz, psychologue cognitiviste Points clefs Définitions et repérage Quelle est l origine du trouble? Vers

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

Coordination dynamique

Coordination dynamique LA DYSPRAXIE (Centre référent de Tarbes : Marie-Neige Dubarry (psychomotricienne) et Claudine Gay (enseignante spécialisée) Remarques: -Il serait peut- être intéressant de distinguer au niveau des adaptations

Plus en détail

DYSPRAXIES. Définition, scolarisation

DYSPRAXIES. Définition, scolarisation DYSPRAXIES Définition, scolarisation 1 Sources Livres: Michel Mazeau «Déficits visuo-spatiaux et dyspraxies de l enfant, du trouble à la rééducation. Neuropsychologie et troubles des apprentissages, du

Plus en détail

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage ASH/Document Béatrice DDEC Gard 1 Quelques précisions 3 à 5 % des enfants en âge scolaire souffrent de troubles du langage de type expressif

Plus en détail

La lecture. L écriture. Les maths

La lecture. L écriture. Les maths La lecture L écriture Les maths «On ne peut appliquer des recettes ou fournir une mallette pédagogique toute prête ; c'est toujours un programme sur mesure». Marchal (2005) La verbalisation permet de rendre

Plus en détail

Accompagner un. difficultés praxiques

Accompagner un. difficultés praxiques Accompagner un enfant présentant des difficultés praxiques FONTAINE AL, TISSERANT M - Mars 2011 Page 1 Présentation des intervenants Anne-Laure FONTAINE, ergothérapeute Michèle TISSERANT, orthophoniste

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

La dyspraxie, un handicap invisible aux conséquences bien concrètes.

La dyspraxie, un handicap invisible aux conséquences bien concrètes. La dyspraxie, un handicap invisible aux conséquences bien concrètes. Atelier sur l utilisation d un PC portable en contexte de classe. Atelier sur l utilisation d un PC portable en contexte de classe.

Plus en détail

I-Rétroaction vocale. VoxOofox. Autres ressources : VoxOoFox est distribué sous licence GPL V3. http://bertrand.lambard.free.fr

I-Rétroaction vocale. VoxOofox. Autres ressources : VoxOoFox est distribué sous licence GPL V3. http://bertrand.lambard.free.fr S T A G E U L I S O U T I L S T I C E I-Rétroaction vocale VoxOofox VoxOoFox est distribué sous licence GPL V3 http://bertrand.lambard.free.fr «Une documentation technique et pédagogique est incluse. Le

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

L ergothérapie Les troubles de l écriture chez l enfant maladroit

L ergothérapie Les troubles de l écriture chez l enfant maladroit L ergothérapie Les troubles de l écriture chez l enfant maladroit Nathalie BEAUREZ, ergothérapeute Réseau DYS 42 Mardi 24 mars 2015 L enfant maladroit et l ergothérapie Premier contact Un enfant présentant

Plus en détail

Difficultés en graphisme et en écriture. Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois

Difficultés en graphisme et en écriture. Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois Difficultés en graphisme et en écriture Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois Différence entre graphisme et écriture Le graphisme concerne

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

intervention à l I.U.F.M. de Guyane 2008/2009

intervention à l I.U.F.M. de Guyane 2008/2009 intervention à l I.U.F.M. de Guyane 2008/2009 Suédile Stève PS, MS : Pour s acheminer vers le geste de l écriture : le contrôle des gestes PS- Imiter des gestes amples dans différentes directions MS les

Plus en détail

DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX

DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX À l école c est dysfficile Journée des pédiatres de maternité 4 juin 2009 P DWORZAK (Centre Hospitalier de Courbevoie Neuilly-sur-Seine) DYSPRAXIE Trouble de la programmation,

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Séance 1 : Représentations premières Compétences: Commencer à élaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier,

Plus en détail

Fiche de préparation

Fiche de préparation Discipline : N /.Séance : Etre capable de trouver un verbe dans une phrase Niveau : Objectifs Prérequis Durée : Retrouver le verbe conjugué dans la phrase quel que soit le temps (temps simples / temps

Plus en détail

Numération Les nombres inférieurs à 59

Numération Les nombres inférieurs à 59 Numération Les nombres inférieurs à 59 Programmes de 2008 Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 1 000. Repérer et placer ces nombres sur une droite graduée, les

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT

LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT Ce livret appartient à l élève : Nom : Prénom : Date de naissance : Représentants légaux : SOMMAIRE Objectifs et utilisation

Plus en détail

Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon

Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon Les adaptations scolaires Docteur Hélène LILETTE et Sabine de Meester Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon Objectifs des adaptations scolaires en cas de trouble

Plus en détail

L ordinateur au collège

L ordinateur au collège Organisation Français : cours pris par l élève polycopiés informatisés Maths : cours pris par l élève polycopiés informatisés Hist/Géo : cours par l élève polycopiés informatisés L ordinateur au collège

Plus en détail

Petit manuel de survie du dyspraxique en milieu scolaire à l'usage des enseignants...

Petit manuel de survie du dyspraxique en milieu scolaire à l'usage des enseignants... Petit manuel de survie du dyspraxique en milieu scolaire à l'usage des enseignants... Savez-vous ce qu'est la dyspraxie? Beaucoup d'enfants doués en sont atteints. BB, qui a un enfant très dyspraxique

Plus en détail

Prévenir et rééduquer la dysgraphie

Prévenir et rééduquer la dysgraphie Prévenir et rééduquer la dysgraphie. Prévenir... Tenue du crayon Outils scripteurs Position du bras Posture, mobilier lignages Rééduquer... Comprendre le geste graphique la prise en charge au cabinet...

Plus en détail

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant Niveau : CP Lecture Séquence : Les lundis de Zoé phonème [l] graphème l, L, l Séance 1 Compétences - Notions de majuscule/minuscule - Notions de mot, de ligne, de phrase, de syllabe - Les écritures script

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Des outils en mathématiques pour l'aide personnalisée au C.P. et au C.E.1 Cyrille Philippe

Des outils en mathématiques pour l'aide personnalisée au C.P. et au C.E.1 Cyrille Philippe Des outils en mathématiques pour l'aide personnalisée au C.P. et au C.E.1 Cyrille Philippe Circonscription de Cayenne nord / Remire-Montjoly Difficulté de l'élève L'élève ne comprend pas la notion de dizaine,

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du plan à l ouvrage Visites et rencontres possibles - Rencontre avec un architecte o Voir la création des plans (orientation

Plus en détail

EN GUISE D INTRODUCTION

EN GUISE D INTRODUCTION EN GUISE D INTRODUCTION "Nous sommes ce que le regard des autres fait de nous. Quand le regard des autres nous méprise, nous devenons méprisables. Et quand le regard des autres nous rend merveilleux, eh

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR?

LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR? LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR? BUJWID Alexandra Ergothérapeute SMPRE CRTLA CHU RENNES Octobre 2012 L écriture est un geste complexe L écriture est une

Plus en détail

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes»

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» 5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» Niveau : cycle 3 Modèle proposé : séquence de 2 séances Certaines activités peuvent être proposées périodiquement (entraînement, consolidation..)

Plus en détail

La dyspraxie. Line Vossius Psychologue Unité de Neuropsychologie (ULg) Vendredi 09 octobre 2015

La dyspraxie. Line Vossius Psychologue Unité de Neuropsychologie (ULg) Vendredi 09 octobre 2015 La dyspraxie Line Vossius Psychologue Unité de Neuropsychologie (ULg) Vendredi 09 octobre 2015 Tout d abord Tout enfant est unique Toutes les idées présentées ici doivent être personnalisées On essaie,

Plus en détail

LE PLAN DE TRAVAIL. Animation pédagogique Mercredi 3 octobre 2012 Claire BEY (CPC TOURS Nord)

LE PLAN DE TRAVAIL. Animation pédagogique Mercredi 3 octobre 2012 Claire BEY (CPC TOURS Nord) LE PLAN DE TRAVAIL Animation pédagogique Mercredi 3 octobre 2012 Claire BEY (CPC TOURS Nord) Document réalisé par Claire BEY CPC Tours Nord - 2012 Programme de la matinée : PARTIE THEORIQUE : Historique

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE ToutEnClic DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mise à jour mai 2014 MOTS -CLES

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

xcvbnmqwertyuiopasdfghjkl zxcvbnmqwertyuiopasdfghjk

xcvbnmqwertyuiopasdfghjkl zxcvbnmqwertyuiopasdfghjk qwertyuiopasdfghjklzxcvbn qwertyuiopasdfghjklzxcvbn mqwertyuiopasdfghjklzxcvb mqwertyuiopasdfghjklzxcvb nmqwertyuiopasdfghjklzxcv nmqwertyuiopasdfghjklzxcv bnmqwertyuiopasdfghjklzxc bnmqwertyuiopasdfghjklzxc

Plus en détail

Ateliers de vie pratique : découverte des objets - habiletés gestuelles

Ateliers de vie pratique : découverte des objets - habiletés gestuelles QUELQUES EXEMPLES D'ATELIERS Document réalisé par Cécile Baudoncourt, directrice école maternelle Haute Futaie (Maurepas) et par Magali Haquin, directrice école maternelle Jean de la Fontaine (Elancourt)

Plus en détail

FOURNITURES CLASSES DE 5 ème

FOURNITURES CLASSES DE 5 ème FOURNITURES CLASSES DE 5 ème Voici la liste des fournitures demandées par les enseignants pour la rentrée 2011 Ces fournitures peuvent être achetées au foyer coopératif du collège. Dans ce cas, elles seront

Plus en détail

La Dyspraxie. Qui? Ce n est pas une fatalité ni une tare, pas même une maladie. Parlez-en!

La Dyspraxie. Qui? Ce n est pas une fatalité ni une tare, pas même une maladie. Parlez-en! La Dyspraxie Qui? Trouble de l acquisition de la coordination,maladresse motrice Réalisé par Martine Rouèche, Anne-Marie Guye et de Liza Morandi Enfant maladroit, peu organisé Peu autonome pour les activités

Plus en détail

mqwertyuiopasdfghjklzxcvb mqwertyuiopasdfghjklzxcvb qwertyuiopasdfghjklzxcvbn qwertyuiopasdfghjklzxcvbn

mqwertyuiopasdfghjklzxcvb mqwertyuiopasdfghjklzxcvb qwertyuiopasdfghjklzxcvbn qwertyuiopasdfghjklzxcvbn qwertyuiopasdfghjklzxcvbn qwertyuiopasdfghjklzxcvbn mqwertyuiopasdfghjklzxcvb mqwertyuiopasdfghjklzxcvb nmqwertyuiopasdfghjklzxcv nmqwertyuiopasdfghjklzxcv bnmqwertyuiopasdfghjklzxc bnmqwertyuiopasdfghjklzxc

Plus en détail

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Brigitte BRUNEL, professeur de SVT, collège Delalande (Athis Mons, 91) Bénédicte PONCHON, ergothérapeute, cabinet CABEX Essonne (Brétigny,

Plus en détail

FRANCAIS et MATHEMATIQUES

FRANCAIS et MATHEMATIQUES Évaluation à l'entrée au CM2 FRANCAIS et MATHEMATIQUES compétences cibles Livret de l élève Nom : Prénom : circonscription de Pontivy JLG version 1 FRANCAIS : Compétences cibles évaluées Orthographe Ecrire

Plus en détail

Activités de calcul mental au cycle 2

Activités de calcul mental au cycle 2 Activités de calcul mental au cycle 2 Les exemples présentés sont empruntés aux manuels de CP et CE1 ou mis à disposition sur Internet par leurs auteurs. Ce dossier comprend trois parties - les fiches

Plus en détail

Graphisme d écriture

Graphisme d écriture Fiche n o 1 Thème : Graphisme d écriture Les quatre mouvements-formes de l écriture Pourquoi cette activité? Les difficultés et troubles de l écriture sont pour la plupart liés à une trop grande lenteur

Plus en détail

Thème 4 : Les éléments naturels. Thème : Pré-requis CP1.

Thème 4 : Les éléments naturels. Thème : Pré-requis CP1. Mathématiques Guide du Maître Thème : Les éléments naturels. Thème : Pré-requis CP. Cours : L eau dans la nature et chez les êtres Cours : Bilan des nombres de 0 à. vivants. Présentation du Guide du Maître

Plus en détail

Comprendre un plan «Le plan»

Comprendre un plan «Le plan» «Le plan» 6-11 Niveau 1 Entraînement 1 Objectifs Applications - S entraîner à passer du volume au plan et du plan au volume. - S initier à la projection sur papier. - S entraîner à se décentrer. En classe

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE NOM : Prénom Date de naissance : LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE Classe de toute petite section Année scolaire Nom et adresse de l école Nom des enseignants Classe de petite section Classe de

Plus en détail

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX Classe de CM2-6 ème DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE Cette séquence peut s organiser autour de trois séances en mathématiques 1 ère séance

Plus en détail

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 Ce qui a changé... 1- Dans les démarches et les modes de travail...

Plus en détail

CONTRAT D UTILISATION DE L ORDINATEUR AU COLLEGE Partie 1 : Etablissement

CONTRAT D UTILISATION DE L ORDINATEUR AU COLLEGE Partie 1 : Etablissement Nom : Classe : Prénom : Date : CONTRAT D UTILISATION DE L ORDINATEUR AU COLLEGE Partie 1 : Etablissement I. AMENAGEMENTS MATERIELS ET HUMAINS MIS EN PLACE : Double jeu de livres Oui Non Rangement des livres

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Critères efficaces dans la relation d aide «Empathie, disponible, attentif, attentionné,

Plus en détail

TABLEAU A DOUBLE ENTREE

TABLEAU A DOUBLE ENTREE TABLEAU A DOUBLE ENTREE Grande Section Instructions officielles Ecole maternelle (découvrir le monde) : «À l école maternelle, l enfant découvre le monde proche ; il apprend à prendre et à utiliser des

Plus en détail

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES 1 er DEGRE 5/LES APPRENTISSAGES B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Questionner oralement : Devez-vous payer pour que votre enfant aille à l école? Connaissez-vous

Plus en détail

LADAPT- ORDENER DOCTEUR MICHELE MAZEAU

LADAPT- ORDENER DOCTEUR MICHELE MAZEAU LADAPT- ORDENER PERMETTRE OU FACILITER LA SCOLARITE DE L ENFANT DYSPRAXIQUE DOCTEUR MICHELE MAZEAU - QU EST-CE QU UN ENFANT DYSPRAXIQUE? - QUELQUES PRECISIONS MEDICALES - QUESTIONS / REPONSES - LES DIFFICULTES

Plus en détail

Documents Erreurs identifiées Quelles solutions pourraient être mises en place? Quels moyens seraient éventuellement nécessaires? C1 p.

Documents Erreurs identifiées Quelles solutions pourraient être mises en place? Quels moyens seraient éventuellement nécessaires? C1 p. Premier degré : Synthèses non exhaustive des documents travaillés lors de la formation du 26 octobre 2012 et du 12 avril 2013 Amélie GAPE Documents Erreurs identifiées Quelles solutions pourraient être

Plus en détail

La construction du nombre en petite section

La construction du nombre en petite section La construction du nombre en petite section Éléments d analyse d Pistes pédagogiquesp 1 La résolution de problèmes, premier domaine de difficultés des élèves. Le calcul mental, deuxième domaine des difficultés

Plus en détail

ERGOTHERAPIE DYSPRAXIES quelles interventions?

ERGOTHERAPIE DYSPRAXIES quelles interventions? ERGOTHERAPIE DYSPRAXIES quelles interventions? Pluri et interdisciplinarités PLAN Déf de l ergothérapie Supports conceptuels Les dyspraxies Les troubles du geste Le bilan en ergothérapie Grandes lignes

Plus en détail

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Les mathématiques en maternelle Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Questionnement Quels sont les champs d'application des mathématiques en maternelle? Quels

Plus en détail

Des aides techniques pour l inclusion des élèves «Dys»

Des aides techniques pour l inclusion des élèves «Dys» Des aides techniques pour l inclusion des élèves «Dys» Jack Sagot, Enseignant-formateur, docteur es sciences jack.sagot@inshea.fr Depuis le 11 février 2005, l école française se veut inclusive aussi doit-elle

Plus en détail

Scénario pédagogique :

Scénario pédagogique : Scénario pédagogique : Titre du scénario : Lecture découverte au CP Domaine des programmes : Lire Objectifs pédagogiques : favoriser la découverte de textes en autonomie en privilégiant la différenciation;

Plus en détail

Fiche : Travail à domicile

Fiche : Travail à domicile Fiche : Travail à domicile Le travail à domicile est une étape de la journée difficile tant pour l enfant, le jeune que pour les parents ou les éducateurs en assurant l encadrement. Le moment propice de

Plus en détail

En règle générale, choisir le matériel le plus simple possible

En règle générale, choisir le matériel le plus simple possible Liste des fournitures ~ Classe de 6 ème Histoire des Arts : 1 Porte vues (60 vues) (sera utilisé sur les 4 années du collège) 1 grand cahier 24x32 grands carreaux sans spirale, 140 pages 2 cahiers 24x32,

Plus en détail

Cas n 1. Présentation de cas et rééducation. Cas n 1. Acquisition de faits arithmétiques

Cas n 1. Présentation de cas et rééducation. Cas n 1. Acquisition de faits arithmétiques Cas n 1 Présentation de cas et rééducation Florence George Orthophoniste Service de neuropédiatrie du Pr. MANCINI CHU Timone Marseille J.B âgé de 7;8 ans ( redouble le CP ) Dyspraxie verbale + troubles

Plus en détail

3-Qu entend on par analyse modulaire? C est l identification des domaines de compétence mis en jeu dans une tâche.

3-Qu entend on par analyse modulaire? C est l identification des domaines de compétence mis en jeu dans une tâche. 1-Titre 2-En tant qu ergothérapeute, nous avons été fréquemment sollicité pour de jeunes enfants présentant des difficultés graphiques. Parallèlement, sous l influence des neurosciences, nous avons fait

Plus en détail

Les premières notions mathématiques

Les premières notions mathématiques Les premières notions mathématiques Extrait des programmes : «L école maternelle constitue une période décisive dans l acquisition de la suite des nombres (chaîne numérique) et de son utilisation dans

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

Les parcours de motricité à l école maternelle

Les parcours de motricité à l école maternelle Les parcours de motricité à l école maternelle Pour commencer, quelques idées reçues : 1) «Le parcours de motricité, pratiqué tous les jours, suffit pour couvrir la programmation EPS» NON, car : Il manque

Plus en détail

COUP DE POUCE ET GRAINES DE GÉNIE

COUP DE POUCE ET GRAINES DE GÉNIE 115 COUP DE POUCE ET GRAINES DE GÉNIE deux cédéroms pour l'école ou la maison * GRAINES DE GÉNIE - FRANÇAIS ET MATHS - CE2 Les cédéroms de la collection GRAINES DE GÉNIE se déclinent selon les quatre plus

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

LES DYSPRAXIES. Qu'est ce qu'une praxie?

LES DYSPRAXIES. Qu'est ce qu'une praxie? LES DYSPRAXIES La dyspraxie est un trouble de la coordination, de la programmation et de l'automatisation des gestes volontaires (praxies). Elle peut s'observer chez des enfants d apparence ordinaire sans

Plus en détail

Scolarité et troubles des apprentissages

Scolarité et troubles des apprentissages Scolarité et troubles des apprentissages Présentation proposée par : Mlle CHEMIN, Neuropsychologue Mme LEGER, Enseignante spécialisée Mlle THOMAS, Ergothérapeute Plan Qu est-ce que le SESSAD Aloès? Les

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

Livret scolaire. Cours préparatoire

Livret scolaire. Cours préparatoire Inspection de l Éducation nationale 21 ème circonscription 24 avenue Jeanne d'arc 92160 Antony Livret scolaire Cours préparatoire Prénom : Nom : Date de naissance : Année scolaire Classe Ce livret scolaire

Plus en détail

Numération et sens du nombre Maternelle à la 3 e année

Numération et sens du nombre Maternelle à la 3 e année Numération et sens du nombre Maternelle à la 3 e année Grande idée : Quantité Activités Cadres à 5 ou 10 cases Les cadres à 5 et à 10 cases sont un excellent moyen de développer les points d ancrage 5

Plus en détail

PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous

PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous POURQUOI? COMMENT? comparatif 2008/2015 PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous Explorer le monde du vivant, des objets et de la matière

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE A.Idrissi REGRAGUI TAZA Maroc PLAN : I. L INSERTION SOCIALE I.1. INSERTION PROFESSIONNELLE I.1.1. LE BRAILLE CLE DU SAVOIR I.1.2. LA COMPENSATION DU HANDICAP ET LA

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4 Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012 Objectifs - Proposer une réflexion sur l utilisation des coins en maternelle : quels coins? Pour faire quoi? - Identifier les coins permettant

Plus en détail