Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages"

Transcription

1 Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres de la différenciation pédagogique Quelques pistes par rapport à l élève : ses besoins (affectifs, psycho, physio ), ses repères Les échanges entre GS et Les lieux de rencontre possibles Les occasions de rencontre -«convivialité» entre enseignants et élèves (échanger autour d un bon repas, goûter en commun) -préparer des rencontres (sportives, culturelles, fêtes de Noël, carnaval, épiphanie ) -échanger, se prêter des jeux de classe -mener des «mini-projets» qui favorisent les échanges entre élèves de et GS (lire une histoire à d autres, créer un album commun, ateliers d arts plastiques, «sciences». -transmettre les cahiers (comptines, chants, poésies, littérature, répertoire de mots, des phonèmes.) -concevoir des programmations GS- (démarche d apprentissage pour..) -visiter, fréquenter les locaux de la maternelle, élémentaire -possibilité de mettre en place des échanges de service -la cour -les lieux sportifs -les salles de classe -les salles à vocation particulières (informatique, BCD ) -les lieux communaux (médiathèque, salle des fêtes.) -«cérémonie de passation» des travaux en fin d année -fêtes diverses (Noël, Carnaval ) -kermesse -spectacles -sorties communes (musée, ferme, exposition, classe transplantée ) -concevoir de projets en commun : s inviter mutuellement -organiser la visite de «grande école» aux futurs -permettre aux élèves de GS de «vivre des moments de travail» au Pour les enseignants : -harmoniser les calendriers de réunion afin de faciliter les rencontres -les enseignants de GS et participent au conseil de cycle 2 : ces réunions doivent être toujours définies quant à leur contenu qui peut s organiser autour : *des outils transmis entre cycle 1 et cycle 2 *de l identification des démarches d apprentissage et les méthodes de travail tant au cycle 1 qu au cycle 2 *établir des programmations *des modalités de mise en œuvre des activités menées dans le cadre de la liaison (quelles activités au service de quels apprentissages, avec quelles régularités, quel temps dédié aux activités, dans quel lieu, avec quel personnel d encadrement, organisation des groupes ) *pour parler, échanger sur les élèves et notamment les élèves à besoin particulier (PAI,PPRE.) afin de permettre

2 Céline Nicolas Cantagrel C EPS d organiser les classes mais aussi sur les élèves au ( afin de réfléchir à ce qui pourrait être mis en place) -possibilité de mettre en place des échanges de service très ponctuellement Quelques pistes par rapport aux moyens pédagogiques (outils, supports, documents, lieux..) Les jeux -Prêter des jeux au -mettre en place des jeux par ateliers -retrouver des jeux de maternelle, en début d année -mettre en place un espacejeu Les supports élèves (cahier, classeur ) -possibilité d organiser des ateliers jeux en décloisonnement -s habituer à travailler sur Introduire progressivement différents supports (cahier, les différents supports et leur fiche, ardoise ) méthodologie d utilisation -pouvoir manipuler des (ne pas multiplier les cahiers, classeurs. supports au début) -développer l autonomie dans l utilisation et la gestion des supports -transmettre les cahiers des comptines, chants, poésies, répertoire au et poursuivre leur utilisation On peut aussi transmettre des outils collectifs (type cahier, classeur) représentant, par champ visé, ce que l ensemble de la classe a vécu. Ce qui permet l identification des acquis des élèves, mais aussi la continuité de leur cahier, classeur sur : -disposer du corpus des mots connus en GS (dictionnaire de mots ), +cahier outils -disposer de la liste des phonèmes exploités et syllabes fortement manipulées (classeur, cahier de sons ) -disposer de la liste des supports de lecture (quels albums, quels documentaires.) ainsi que des activités générées par ces supports (affichages, poésies, jeux d étiquettes, écritures ) -connaître la programmation de la PS à GS des supports des écrits fictionnels et fonctionnels mais aussi des autres domaines et inversement bien entendu (pour savoir à quel moment commence l acquisition de.) -le lexique utilisé et maîtrisé des consignes des tâches -les projets réalisés -connaître la méthode utilisée pour l enseignement de la conscience phonologique et du vocabulaire employé.. -se mettre d accord sur l écriture cursive, avoir un référent commun -prolongement de l utilisation des cahiers : littérature, d expérience, d écriture (commencé fin GS, repris au début ) -le livret d évaluation ou/et cahier de progrès /réussite -les règles de vie Les affichages -poursuivre l utilisation des référents didactiques au début du

3 Les albums-livres Les lieux (BCD, salle info, sciences ) Céline Nicolas Cantagrel C EPS -distinguer affichages permanents et affichages temporaires, provisoires -donner du sens aux affichages -transmettre la liste des œuvres étudiées -se transmettre des albums, échanger des types de textes (recette, expériences scientifiques ) -organiser des lectures en réseaux (thème, personnages, auteur ) -avoir des livres de bibliothèque en commun -proposer aux élèves de lire des histoires, de présenter différents types de textes au GS (correspondance scolaire) -exploiter des albums en communs (jeu littéraire, recevoir le même auteur, préparer la rencontre) -se transmettre le dictionnaire de la classe (corpus de mots illustrés ) -fréquenter les lieux de l école élémentaire (BCD, informatique, plateau ) -échanger des ouvrages entre les BCD -se prêter des logiciels de jeux -ménager des créneaux communs et proposer un travail en binôme GS/ -mettre en place le même code d utilisation des BCD pour les bibliothèques de classe Quelques pistes par rapport aux pratiques pédagogiques (démarches, situations d apprentissage, méthodes, «manuels».) L écriture Harmoniser le vocabulaire relatif à l apprentissage de la formation des lettres Fin GS, commencer un cahier d écriture qui suivra l élève au Entrée dans l écrit, -avoir des référents communs, harmoniser leur représentation lecture/écriture (alphabet, mots clés, mots outils.) -harmoniser les jeux sur les sonorités de la langue - pour les enseignants (cycle 1 et 2), nommer les ressources pédagogiques utilisées pour les différents enseignements réalisés (méthode en phonologie, en lecture, en production d écrits, en math les autres domaines aussi! Les autres domaines :EPS.. Cf conseil de cycle plus haut Idem : harmoniser, établir des programmations de cycle Permettre une meilleure adaptation des élèves, aménager les ruptures GS Quelques pistes par rapport à l élève : ses besoins (affectifs, psycho, physio ), ses repères L organisation spatiale de la classe -Possibilité d une organisation frontale si nécessaire au dernier trimestre pour des temps d écriture spécifiques et/ou pédagogiquement justifiés -utiliser la situation frontale pour -En début d année, garder une organisation des tables par groupe de 4 ou 6, passer à une disposition frontale plus tard si nécessaire et qui peut être évolutive -Garder

4 Gestion du temps L emploi du temps Prise en charge de son corps Céline Nicolas Cantagrel C EPS des activités ou il y a une justification pédagogique l espace«regroupement»aménager un espace«jeux», peinture, BCD -Prévoir des tableaux sur plusieurs murs pour travailler en groupes et faciliter l accès aux référents didactiques -faire évoluer la disposition des tables en fonction des activités -équiper les classes des tables individuelles et de grandes tables -Allonger progressivement les temps d attention et de concentration -Formaliser l emploi du temps pour la semaine -Comparer et harmoniser les emplois du temps du dernier trimestre de GS et du premier du -Allonger le temps des séances de travail -Exiger sur certaines séances le travail en silence en fin d année -Apprendre à chuchoter -travail spécifique sur la structuration du temps (dernier trimestre de GS) -Faire au premier trimestre une alternance rapide de séquences courtes avec pauses et déplacements entre les activités -Faire au premier trimestre une alternance rapide de séquences courtes avec pauses et déplacement entre les activités -Alterner les dispositifs pédagogiques -Comparer et harmoniser les emplois du temps du dernier trimestre du -prévoir des plages d autonomie dans les activités de la journée -conserver un moment pour les rituels (prévoir évolution) -donner des repères aux élèves et présenter souvent l emploi du temps (annoncer le programme de travail de la journée, de la semaine) -partager des plages communes (EPS), fréquenter des lieux communs (gymnase, biblio.) -favoriser une plus grande autonomie par rapport aux toilettes -réduire progressivement les déplacements aux toilettes -apprendre à lacer les chaussures, se moucher : à être de plus en plus autonome -être attentif au niveau de l équipe aux règles d hygiène dans les sanitaires (proposer en début d année des passages collectifs aux toilettes hors temps de récré pour aussi rappeler les règles) -aider à la gestion de l habillage (vérifier les fermetures et accrochage ds les premiers temps) Le goûter -veiller à l alternance des modalités de travail afin de respecter les rythmes de travail des élèves et recentrer l attention -rendre attentif et rappeler systématiquement les règles élémentaires d hygiène -aider à la gestion des affaires personnelles (habits, sac, outils de l élève ) -pas de collation à 10H30!boire seulement -s entraîner à prendre son goûter dehors (pourquoi pas avec les en fin d année) -problème de collation ( mener une continuité avec la maternelle)pas à 10H30!mais boire! -possibilité de prendre le goûter en classe en début d année

5 Apprentissages et contenus Gestion du matériel Les déplacements EPS Céline Nicolas Cantagrel C EPS Mener un projet autour du goûter Accord sur un certain nombre d acquis qui serviraient de références communes Exemple : sorties, projets mots connus, étudiés,cahier de son, outil -Apprendre à se servir et à chercher -Conserver du matériel collectif le matériel adéquat à disposition -Entraîner des écoliers à gérer du -Sensibiliser les parents sur matériel individuel (pochette de l aide à apporter à l élève dans travaux, pochette feutres, crayon ) la gestion de son cartable, de son -Passer au support cahier individuel casier et son matériel pour l écriture (3mm) -Reprendre le même type de -Commence à gérer soit même le cahier en début d année collage des travaux dans l album, le classeur -utiliser l ardoise -encourager le collage des travaux par les enfants -mettre en place un affichage didactique listant tous les outils ou matériels à disposition avec des précisons quant à leur usage -Instaurer au dernier trimestre des activités plus longues nécessitant concentration et présence à sa table de travail -repérer les locaux, les différents lieux importants, les itinéraires (plan de l école) -donner des repères (où s arrêter, attendre ) -Permettre des déplacements -permettre à l élève de se constituer des repères et une représentation des espaces dans lesquels il vit et se déplace -tenir compte du besoin de mouvement de l élève dans l organisation de la journée Fréquenter d autres lieux pour les activités physiques (gymnase.) -conserver l habitude d un moment d EPS quotidien -prévoir des moments de transition entre 2 séances qui permettent aux élèves de bouger -fréquenter les même les lieux pour les activités physiques et sportives (salle, gymnase, plateau de sport.) -organiser des rencontres GS/(jeu de piste, jeux collectifs, ateliers communs, jeux d orientation, rencontres organisés par ou inversement ) -maintenir une activité physique régulière et variée (quotidienne) Quelques pistes par rapport aux parents Accueil des élèves -Accueil individuel des enfants -Amener progressivement les élèves à plus de régularité dans l heure d arrivée si -Accueil collectif -Ménager des temps de transition entre la famille et l école -aménager une transition plus douce entre les habitudes d accueil de l école maternelle et de l école élémentaire -réfléchir aux rituels d accueil au -en début, possibilité de faire l expérience d un accueil comme GS -permettre aux élèves de repérer les adultes (fonctions et rôles) qui

6 Céline Nicolas Cantagrel C EPS interviennent Les relations avec les parents Lien entre la classe et la maison Contacts réguliers -prévoir des temps de rencontre plus réguliers avec les parents (autres que rencontres ponctuelles sur rendez-vous, cahier de liaison, sortie scolaire) -informer les parents des temps de rendez-vous possibles (réunion de rentrée) -instaurer des occasions de rencontres (portes ouvertes, des temps forts par trimestre, proposer des ateliers de parents ) -permettre aux parents et enfants de GS de rencontrer l enseignant de Cp -cahier de liaison -cahier de vie -classeur de comptines, poésies, chants -affichages dans la classe et les espaces collectifs -présentation régulière des travaux de l enfant Transmettre les cahiers à l enseignant de cp Cahier de liaison, cahier de textes -mettre en place un cahier de vie au cp ou poursuivre le cahier de vie de la maternelle -proposer des»objets»en prêt à la main (livre de biblio, cahier de vie, de comptines, chants,jeux société -associer les parents aux projets de la classe

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant Fiche connaissances pour l enseignant L HYGIENE Ce qu il faut savoir Il est capital d avoir une hygiène corporelle appropriée pour éviter de tomber malade ou de rendre malade les autres. Donc on se lave

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

CONTRAT D UTILISATION DE L ORDINATEUR AU COLLEGE Partie 1 : Etablissement

CONTRAT D UTILISATION DE L ORDINATEUR AU COLLEGE Partie 1 : Etablissement Nom : Classe : Prénom : Date : CONTRAT D UTILISATION DE L ORDINATEUR AU COLLEGE Partie 1 : Etablissement I. AMENAGEMENTS MATERIELS ET HUMAINS MIS EN PLACE : Double jeu de livres Oui Non Rangement des livres

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT 1) Observation des applications sur la tablette numérique Nom de l application Contenu Remarques ABC

Plus en détail

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section Module Dénombrer une quantité ( 8) Mémoriser la suite des nombres( 15) Décomposer les nombres( 3,4 et 5 ) Au travers de l exploitation d albums

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

Organiser des groupes de travail en autonomie

Organiser des groupes de travail en autonomie Organiser des groupes de travail en autonomie Frédérique MIRGALET Conseillère pédagogique L enseignant travaille avec un groupe de niveau de classe et le reste des élèves travaille en autonomie. Il s agira

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail

Equilibrer les 4 domaines d apprentissage. laetitia.seyfried@ac-strasbourg.fr

Equilibrer les 4 domaines d apprentissage. laetitia.seyfried@ac-strasbourg.fr Equilibrer les 4 domaines d apprentissage 4 domaines Identification et production de mots Compréhension de textes Production de textes Acculturation au monde de l écrit Vers un équilibre possible Acculturation

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2013 /2014 Préambule La réforme des rythmes scolaires, mise en œuvre par le Gouvernement, doit permettre une meilleure répartition du temps scolaire passant de 4 à 4,5 jours d

Plus en détail

BILAN NAP : 06/11/2014 Ecole chef lieu, Les Crues

BILAN NAP : 06/11/2014 Ecole chef lieu, Les Crues BILAN NAP : 06/11/2014 Ecole chef lieu, Les Crues Mise en place des NAP : Mai juin : Création des fiches d inscription, du règlement. Réflexion sur l organisation du service, des achats, recrutement. Aout

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur o - bilan de l'année : évolution du projet d école, actions spécifiques. o - renseignements sur le fonctionnement de l'école, sur les modalités d'évaluation (Livrets...- 4è année de cycle - Enfants en

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Utiliser l application Book Creator en classe de maternelle (GS) Carole Lopez PEMF Bordeaux

Utiliser l application Book Creator en classe de maternelle (GS) Carole Lopez PEMF Bordeaux Utiliser l application Book Creator en classe de maternelle (GS) Carole Lopez PEMF Bordeaux Lien avec les programmes Aide aux apprentissages Apprendre les gestes de l'écriture reconnaître et écrire la

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE Textes de référence : Circulaire n 2011-090 du 7 juillet 2011-BO n 28 du 14 juillet 2011 PEAMBULE : - La natation est partie intégrante de l enseignement de l EPS à l école

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

1. Qu est-ce que la conscience phonologique?

1. Qu est-ce que la conscience phonologique? 1. Qu est-ce que la conscience phonologique? Définition La conscience phonologique est définie comme la connaissance consciente et explicite que les mots du langage sont formés d unités plus petites, à

Plus en détail

Flash Com5 : Duo, doublette ou duette, l important d être à deux pour enseigner deux langues. La duette en école française au Guatemala

Flash Com5 : Duo, doublette ou duette, l important d être à deux pour enseigner deux langues. La duette en école française au Guatemala La duette en école française au Guatemala 1. Le contexte local 2. Les horaires et les enseignants 3. Un dispositif : la duette 4. Objectifs et contenus 5. Bénéfices pour l élève 1 - Le contexte local -

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Découvrir le monde à l école maternelle

Découvrir le monde à l école maternelle Découvrir le monde à l école maternelle Faire des sciences à l école en se questionnant et se confrontant au réel en mettant en œuvre une démarche d investigation en ayant un regard critique en travaillant

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

ECOLE MATERNELLE J.J.ROHFRITSCH. Compte rendu du Conseil d école du 7 novembre 2014

ECOLE MATERNELLE J.J.ROHFRITSCH. Compte rendu du Conseil d école du 7 novembre 2014 ECOLE MATERNELLE J.J.ROHFRITSCH Compte rendu du Conseil d école du 7 novembre 2014 disponible également sur le site internet de la mairie http://www.mairie-lampertheim.fr rubriques : «Enfance et jeunesse»

Plus en détail

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école Autonomie d utilisation des outils face à leurs apprentissages. Projets à long terme: couture, papier mâché, cinéma, robotique. à FAVORISER LA RÉUSSITE chez l ensemble des élèves en respectant leurs différences.

Plus en détail

Bienvenue à la formation

Bienvenue à la formation Bienvenue à la formation Environnement Alimentation Heure Ecriture Lecture Vie quotidienne Emotions Argent Informatique Poids et mesures Communication Orientation spatiale et temporelle Programme des cours

Plus en détail

La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE. Organisation de la pause méridienne

La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE. Organisation de la pause méridienne La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE Organisation de la pause méridienne Une réunion a eu lieu en Mairie le 17 octobre 2013 afin de réfléchir à la mise en place de la réforme des rythmes

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail

DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS

DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS L agencement des espaces de la classe de tout-petits et de l école Les espaces et les équipements de l école sont conçus pour être au service des apprentissages

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL Vous allez effectuer un stage dans notre structure. Ce livret d accueil a été rédigé pour vous souhaiter la bienvenue et vous donner quelques informations

Plus en détail

STRATEGIES DE MEMORISATION

STRATEGIES DE MEMORISATION STRATEGIES DE MEMORISATION CECR - chap. 6 - (p 115) : 6.4.7 Développer les compétences linguistiques Comment peut-on faciliter au mieux le développement des compétences linguistiques de l'apprenant en

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire La construction du temps et de l espace au cycle 2 Rappel de la conférence de Pierre Hess -Démarche de recherche: importance de se poser des questions, de chercher, -Envisager la démarche mentale qui permet

Plus en détail

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue LIAISON CM2 6ème 2013-2014 2014 Rencontre des parents de CM2 Mardi 11 février 2014 Jeudi 13 février 2014 1 Présentation de

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54)

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) «LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) Remarque : Bien que le verbe «lire» soit situé au CE2 dans la progression Vocanet, il nous a semblé important de traiter

Plus en détail

Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement

Note de Service spéciale Les modalités d'inspection des enseignants Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015 Tableau d'émargement Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement 1 8 2 9 3 10 4 11 5 12 6 13 7 14 Je demande

Plus en détail

Un gâteau au yaourt pour le goûter!

Un gâteau au yaourt pour le goûter! Un gâteau au yaourt pour le goûter! (adapté de la séquence pédagogique "Let's make scones!" publiée sur le site Primlangues) http://www.primlangues.education.fr/php/sequence_detail.php?id_sequence=83 Niveau

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014

Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014 Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014 En quelques mots Un certain nombre de compétences langagières attendues en fin de cycle 3 pour l'anglais a été mis en œuvre par une classe de CM2 de la circonscription

Plus en détail

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS UN DISPOSITIF : 3 OBJECTIFS COMPLEMENTAIRES Apprendre... et habituer les enfants aux Apprendre... bonnes

Plus en détail

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Ecole Françoise Dolto Kervignac, le 22-06-2015 Rue du stade 56700 Kervignac 02 97 65 72 77 ec.0560297u@ac-rennes.fr Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Présents : - M. Plunian,

Plus en détail

La différenciation pédagogique comment faire?

La différenciation pédagogique comment faire? La différenciation pédagogique comment faire? 1 AT E L I E R E N C AD R É C Y C L E S 2 & 3 2 0 11-2012 C I R C O N S C R I P T I O N G R E N O B L E 4 E V E LY N E T O U C H A R D C P C Objectifs de l

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE EP1 : PRISE EN CHARGE DE L ENFANT A DOMICILE

CAP PETITE ENFANCE EP1 : PRISE EN CHARGE DE L ENFANT A DOMICILE Académies : Martinique Guadeloupe Session : ETABLISSEMENT... EP1 : PRISE EN CHARGE DE L ENFANT A DOMICILE NOM Prénom EVALUATION EN CENTRE Situation Pratique (45 min maximum) DATE. SITUATION SE DEROULANT

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Document à l attention de l enseignant Grande section

Document à l attention de l enseignant Grande section ÉCOLE : CLASSE : Numéro confidentiel de saisie : Document à l attention de l enseignant Grande section Passation 1 Évaluations «prévention de l illettrisme» - 31-2010-2011 Présentation générale Dans le

Plus en détail

DESCRIPTIF. OLCA 11A rue Edouard Teusch 67000 Strasbourg Tél. : 03 88 14 31 20

DESCRIPTIF. OLCA 11A rue Edouard Teusch 67000 Strasbourg Tél. : 03 88 14 31 20 DESCRIPTIF Le sac Vit Anim propose une sélection d ouvrages pour la jeunesse sur une thématique définie dans un esprit ludique! Albums, contes, bandes dessinées, documentaires, livres cd et cd composent

Plus en détail

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire Rentrée 2015 Charte du restaurant scolaire Délibération du conseil municipal du 22 mai 2014 Mairie de Marcy L étoile Préambule Merci de bien vouloir prendre connaissance en famille, avec vos enfants, du

Plus en détail

Règlement intérieur du primaire

Règlement intérieur du primaire Règlement intérieur du primaire Préambule Le Lycée Français de Toronto est un lieu d apprentissage et de formation, où les élèves acquièrent des connaissances, mais aussi s imprègnent de principes de comportements

Plus en détail

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Jeudi 9 octobre en journée A l école primaire du square Michelet 13009 Marseille, ateliers et rencontre animés par l auteur de l ouvrage

Plus en détail

La Maison Petite Enfance d Exideuil Multi-Accueil

La Maison Petite Enfance d Exideuil Multi-Accueil La Maison Petite Enfance d Exideuil Multi-Accueil Siège social et direction générale : 11, rue de la convention 79000 NIORT Tél. 05.49.24.20.88 Fax. 05.49.24.30.03 accueil@gpa79.fr www.gpa7916.fr 1 La

Plus en détail

Bilan des 2 premières périodes des TAP

Bilan des 2 premières périodes des TAP Bilan des 2 premières périodes des TAP Les TAP, mis en place dès le lundi de la rentrée, trouvent progressivement leur rythme de croisière La fréquentation des TAP Nombre total d'enfants scolarisés sur

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES

LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES Académie d Aix-Marseille Année scolaire LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES NOM : Prénom : Livret de suivi de scolarité en SEGPA Préambule à l attention des enseignants L objectif

Plus en détail

EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION

EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION Aix-en-Provence Mars 2010 Laurence Giovannoni, IA-IPR d anglais Académie d Aix-Marseille Baladodiffusion: définition Traduction du mot podcasting: ipod

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Formation Pédagogique 3h

Formation Pédagogique 3h Formation Pédagogique 3h Carole MOULIN Conseillère Pédagogique généraliste Bourgoin 2 20 mars 2013 Ecrire c est: Copier Ecrire sans erreurs sous la dictée Concevoir et écrire une phrase, des phrases, un

Plus en détail

Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration?

Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration? Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration? Odile Malavaux et Marie-Christine Clerc-Gevrey IA-IPR langues vivantes Académie de Besançon Place de la compétence

Plus en détail

Réaliser un journal scolaire

Réaliser un journal scolaire Réaliser un journal scolaire 1/ Connaître le journal et ses contenus Pour que les élèves puissent à leur tour devenir producteurs, il faut absolument qu ils apprennent à connaître le journal et ses contenus.

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

(OUVERTURE: 9 FÉVRIER 2015) HALLE LOUIS XII 3 RUE DES JACOBINS 41000 BLOIS. Contact. Association bd BOUM. Tél. : 02 54 42 49 22 Fax : 02 54 42 25 69

(OUVERTURE: 9 FÉVRIER 2015) HALLE LOUIS XII 3 RUE DES JACOBINS 41000 BLOIS. Contact. Association bd BOUM. Tél. : 02 54 42 49 22 Fax : 02 54 42 25 69 (OUVERTURE: 9 FÉVRIER 2015) DOSSIER PÉDAGOGIQUE HALLE LOUIS XII 3 RUE DES JACOBINS 41000 BLOIS Contact Association bd BOUM Tél. : 02 54 42 49 22 Fax : 02 54 42 25 69 bdboumjeunesse@wanadoo.fr alain.gougry@ac-orleans-tours.fr

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin Parents, assistant(e) maternel(le), L enfant est au cœur de vos préoccupations, la qualité

Plus en détail

activités périscolaires

activités périscolaires Association La Montagne activités périscolaires mars à juin 2014 cirque peinture danse tennis canoë micro fusée vélo roller voile jeux cuisine dessin contes orientation boxe éducative tir à l arc baby-gym

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

activités PHONOLOGIE GS

activités PHONOLOGIE GS activités PHONOLOGIE GS Certaines activités sont abordables dès la Moyenne Section. Au préalable, les enfants auront été familiarisés à l écoute, à travers des jeux d écoute (Cf. doc sur le site) Les séances,

Plus en détail

Plan lutte. contre la difficulté scolaire. tout au long de l école du socle

Plan lutte. contre la difficulté scolaire. tout au long de l école du socle Plan lutte de contre la difficulté scolaire tout au long de l école du socle Rentrée 2012 Sommaire Présentation... 3 I - Mettre en œuvre «l école du socle»... 1 - Permettre à chaque élève de maîtriser

Plus en détail

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève.

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève. Usage de tablettes numériques à l'école Proposition de progression Niveau : GRANDE SECTION - MATERNELLE Année scolaire : 2014-2015 Projet général / Objectifs : ALBUMS ECHOS NUMERIQUES Afin de favoriser

Plus en détail