La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire"

Transcription

1 La construction du temps et de l espace au cycle 2

2 Rappel de la conférence de Pierre Hess -Démarche de recherche: importance de se poser des questions, de chercher, -Envisager la démarche mentale qui permet peu à peu à l enfant de se décentrer (vaincre leur égocentrisme), -Faire réfléchir les enfants sur des possibles, pas toujours sur la réalité (Et si ), -Développer l esprit critique, Espace: «Ce n est qu en prenant conscience de l infinité des points de vue possible que l enfant découvre le sien propre.» Piaget Temps: «Comprendre le présent pour construire l avenir. Connaître le passé à cette fin là.»

3 Le temps de la maternelle au cycle 2

4 Plan 1-Définitions et concept de temps 2-Perception du temps 3- Multiplicité du temps 4-Programmes 5- Démarche 6-Construction du temps, que faire à l école au cycle 2?

5 1-Définition et concept de temps Petit Larousse illustré «Grandeur caractérisant à la fois la durée des phénomènes et les instants successifs de leur déroulement.» Philosophie «Concept développé par l être humain pour appréhender le changement dans le monde.» Sciences «Concept physique, mesurable.»

6 2-Perception du temps La notion de temps n est pas innée chez l individu, l enfant ne la possède pas en venant au monde. C est une notion complexe qui exige la maîtrise d autres notions comme: La continuité et la succession (chronologie) L antériorité et la postériorité La simultanéité L alternance Le rythme Le cycle La durée

7 2-Perception du temps C est une construction humaine que l enfant se construit peu à peu sous l effet de sa maturation psychologique mais aussi et surtout de son éducation. L école va aider l enfant à prendre conscience du temps, à l organiser,à le structurer, à se l approprier.

8 2-Perception du temps Pour le jeune enfant: La notion de temps n est accessible que dans le présent: le temps vécu Par contre, le passé doit être remémoré et l avenir anticipé. C est un travail difficile pour lui, qui doit partir de situations vécues. En grandissant, on va passer du temps vécu au temps perçu.

9 3-Multiplicité du temps d après Pierre Giolitto Le temps naturel Celui de: - La rotation de la terre sur elle-même - La révolution de la terre autour du soleil C est un temps cyclique, qui revient.

10 3-Multiplicité du temps d après Pierre Giolitto Le temps conventionnel Celui crée par l Homme pour organiser ce temps naturel. C est le temps de la montre, du calendrier.

11 3-Multiplicité du temps d après Pierre Giolitto Le temps de chaque individu Temps intérieur Ce qu étudie la chronobiologie Temps affectif Celui vécu par l individu et qui ne coïncide que rarement avec le temps objectif de la montre

12 3-Multiplicité du temps Le temps social d après Pierre Giolitto Créé par les groupes sociaux pour rythmer la vie collective C est le temps de l école.

13 3-Multiplicité du temps Le temps historique d après Pierre Giolitto Le plus difficile à saisir, n appartient pas au temps personnel C est un temps qui ne revient pas.

14 4- Les programmes 2008 Se repérer dans le temps à l école maternelle Percevoir, grâce à une organisation régulière de l emploi du temps, la succession: Des moments de la journée Des jours Des mois

15 4- Les programmes 2008 Se repérer dans le temps à l école maternelle Comprendre l aspect cyclique - de certains phénomènes: les saisons -Des représentations du temps: la semaine, le mois Aborder la notion de simultanéité Dans des activités Dans des histoires bien connues

16 4- Les programmes 2008 Se repérer dans le temps à l école maternelle Utiliser des calendriers, des horloges, des sabliers pour: Se repérer dans la chronologie Mesurer des durées Par le récit d évènements du passé, par l observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille ), distinguer: L immédiat du passé proche L immédiat du passé plus lointain (avec des difficultés)

17 4- Les programmes 2008 Se repérer dans le temps à l école maternelle Toutes ces acquisitions donnent lieu à l apprentissage d un vocabulaire précis dont l usage réitéré, en particulier dans les rituels, doit permettre la fixation.

18 4- Les programmes 2008 Se repérer dans le temps au cycle 2 Au CP et au CE1, les élèves ont un accès plus aisé aux savoirs grâce à leurs compétences en lecture et en mathématiques. Ils acquièrent des repères dans le temps et l espace, des connaissances sur le monde et maîtrisent le vocabulaire spécifique correspondant. Ils dépassent leurs représentations initiales en observant et en manipulant.

19 4- Les programmes 2008 Se repérer dans le temps au cycle 2 Repérer l alternance jour-nuit, les semaines, les mois, les saisons. Utiliser des outils de repérage et de mesure du temps: le calendrier, l horloge. Découvrir et mémoriser des repères plus éloignés dans le temps: quelques dates et personnages de l histoire de France; prendre conscience de l évolution des modes de vie.

20 Collectif: 5- La démarche Rappeler ce qui a été construit précédemment, Donner le ou les objectifs d apprentissage de la séance, Se poser des questions à partir d une problématique, faire des hypothèses, Groupes ou individuellement: Rechercherdes solutions, manipulerle concept, (exploitation de documents, observation, description, constructions, ) Collectif: Synthèse: échanges, débats qui contribuent à la construction du concept Elaboration de la trace écrite (en cours de recherche ou finale, pour structurer ce qui a été appris).

21 5- La démarche Dans les séances d apprentissage, L élève doit effectuer plusieurs tâches: observer, manipuler, classer, argumenter, raconter (savoir), Il doit construireles concepts. L élève doit effectuer certaines de ces opérations mentales: comparer, modifier, mettre en relation, classer, trier, identifier, définir, justifier.

22 5- La démarche: les modalités de travail Différentes situations de classe: Rituels Situations courtes (pour s entrainer) Situations longues (pour construire) Des outils Des frises chronologiques, (qui peuvent se super positionner) Des horloges, timer, Le «petit train de l histoire»

23 5-La construction du temps, que faire au cycle 2? Percevoir l ordre, la succession Temps social, temps de l école L enfant doit apprendre à: - Organiser les évènements les uns par rapport aux autres (début, étapes, fin avant, après, pendant) -Appréhender et concevoir le temps grâce à une construction spatiale (la frise), qui permet d apprécier le présent, de se rappeler les moments passés, d anticiper les évènements à venir. En classe: Partir du temps vécu, pour aller vers le temps perçu, Proposer des activités d ordination ou de sériation chronologique, comme la construction d une ligne de temps restreint. Construire la ligne du temps ou frise chronologique pour: -Reconstituer les moments clés d une journée,d une semaine, des mois, des fêtes de l année, jusqu à un temps plus éloigné. - Visualiser leur succession temporelle.

24 5-La construction du temps, que faire au cycle 2? Comprendre l aspect cyclique Temps naturel: jours/nuits, années, saisons, mois, semaines, jours Le temps est linéaire et irréversible, mais il est aussi cyclique: la journée, la semaine, le mois, les saisons, les années recommencent.

25 5-La construction du temps, que faire au cycle 2? Construire la durée Temps conventionnel : Utilisation de calendriers, horloges La duréecorrespond au temps qui s écoule entre le début et la fin d une activité ou d un évènement. Le concept de durée est complexe car il est lié à d autres facteurs comme la distance et la vitesse. Avant de représenter la durée, l enfant doit la vivre, la percevoir, la verbaliser. En maternelle, on favorise la prise de conscience du fait que le temps se mesure et est quantifiable, au cycle 2, on va aller vers la mesure conventionnelle du temps. On apprend et compare les unités usuelles de temps (heure, demi heure). On commence à résoudre des problèmes. La durée la mieux perçue est celle de l attente (Wallon, 1945) (Cf. calendrier de l avant qui permet de décompter les jours). L enfant prendra conscience que le temps objectif et mesurable passe toujours à la même vitesse, alors que le temps subjectif semble passer plus ou moins vite.

26 5-La construction du temps, que faire au cycle 2? Distinguer le présent du passé temps historique La notion d irréversibilité renvoie au fait que le temps qui passe ne revient pas. -Connaître les cycles de vie des êtres vivants, Cela montre que le passé révolu est définitif. Pour faire apprendre les notions d évolution, de changement ou de progression, et pour faire acquérir la notion de l irréversibilité du temps historique, -Faire prendre conscience à l enfant de son temps personnel à travers sa propre histoire, en utilisant la frise chronologique (passé, présent, futur), -Interroger la notion d âge, comparer les durées de vie des personnes de la famille, pour aller vers le temps historique. -Passer au cours du cycle 2 du temps vécu au temps conçu, (la notion de siècle ne s expérimente pas, elle se conçoit et se représente par des espaces). -Faire comparer le présent-le passé: la référence à «un passé accessible» et la mise en concordance avec la vie familiale conduisent à une première étude des modes de vie et de quelques évènements marquants, appuyée sur l enquête et les supports documentaires. -L analyse de changements se fera à partir des plus visibles, la datation s intègre dans un cadre imagé et significatif.

27 5-La construction du temps, que faire au cycle 2? Objectifs Letemps Activités Percevoir l ordre, la succession Comprendre l aspect cyclique Construirela durée Découvriret mémoriser des repères plus éloignés dans le temps Temps social: le temps de l école Temps naturel: Jours/nuits, années, saisons, mois, semaines, jours Temps conventionnel: utilisation d outils (calendriers, sabliers,horloges, Temps historique:quelques dates et personnages de l histoire de France, évolution des modes de vie Travail par groupes de niveaux de classe Document «Activités pour construire le temps au cycle 2 Activités pour construire la notion de temps au cycle 2.doc

28 Bibliographie -Les cahiers pédagogiques: supports pour visualiser et verbaliser le temps qui passe et qui dure et pour apprendre les jours et les mois -Le temps qu il fait, le temps qui passe, A. Colin - Repères temporels cycle 1, CRDP Nord-Pas-de- Calais -Du temps vécu au temps de l histoire, GS/CP, CRDP Lille -Du temps vécu au temps de l histoire, CE1, CRDP Lille

29 L espace au cycle 2

30 Plan 1- Relations temps-espace 2- Définitions et concept d espace 3- Perception de l espace 4-Programmes 5-Construction de l espace, que faire au cycle 2?

31 1-Relations espace/temps L enfant s intéresse davantage à l ordre temporel qu aux durées. A 5 ans, 2 raisonnements sont typiques: Il y a une relation inverse temps/vitesse avec une contagion sur la vitesse/distance (+ de temps = moins vite, mais, -vite = + de chemin) Il y a une relation directe vitesse/espace avec une contagion sur vitesse/durée (+ vite = + de chemin, mais + vite = + de temps). Ce qui est difficile a cet âge, c est de considérer à la fois la relation inverse entre temps et vitesse et la relation directe entre vitesse et espace.

32 1-Relations espace/temps Pour l enfant, Travailler «beaucoup», est assimilé à travailler longtemps, La vitesse de l activité est une propriété du temps, Ce qui commence avant va durer plus longtemps.

33 2-Définitions et concepts d espace L espace pour l homme de la rue: un environnement, un milieu dont l existence est révélée par les sens; c est le domaine du perspectif L espace pour le mathématicien: un espace idéal avec des propriétés physiques identiques L espace physique: L espace vécu; lien direct avec expérience propre (ici) L espace perçu; percevoir l espace en observant(là-bas) L espace conçu; il est appréhendé par des règles abstraites (ailleurs)

34 3-Perception de l espace De la naissance à 2 ans Construction d un espace sensori-moteur - notion d objet permanent, -construction mentale des principales formes perceptives, -> acquisition des constances des formes et des grandeurs.

35 3-Perception de l espace De 2 ans à 7 ans Construction d un espace intuitif: -Intériorisation des actions spatiales, - localisation subjective des objets, -les notions relatives (connait sa droite et sa gauche, mais pas de celui qui lui fait face), -> acquisition des rapports des objets entre eux, premières esquisses de représentation.

36 3-Perception de l espace De 7 ans à 11 ans Construction d un espace concret 1.Objectivation des relations topologiques (relations de voisinage, de séparation, d ordre, et de continuité entre éléments d une même figure) 2.Objectivation des relations projectives (situer les objets et leurs configurations les uns par rapport aux autres) 3.Objectivation des relations euclidiennes (notion de distances et de mesures) -> acquisition de la conservation des longueurs, des surfaces et des volumes.

37 4- Les programmes 2008 Se repérer dans l espace à l école maternelle Apprendre à se déplacer dans l espace de l école dans son environnement immédiat, Se situer par rapport à des objets ou à d autres personnes,

38 4- Les programmes 2008 Se repérer dans l espace à l école maternelle Situer des objets ou des personnes les uns par rapport aux autres ou par rapport à d autres repères (se décentrerpour adopter un autre point de vue que le sien propre), Distinguer la gauche et la droite (fin de maternelle),

39 4- Les programmes 2008 Se repérer dans l espace à l école maternelle Effectuer des itinéraires en fonction de consignes variées et en rendre compte (récits, représentations graphiques) Passer du plan horizontal au plan vertical et inversement, en conservant les positions relatives des objets ou des éléments représentés.

40 4- Les programmes 2008 Se repérer dans l espace à l école maternelle Se repérer dans l espace d une page ou d une feuille de papier, sur une ligne orientée, en lien avec la lecture et l écriture

41 4- Les programmes 2008 Se repérer dans l espace au cycle 2 Les élèves découvrentet commencent à élaborer des représentations simples de l espace familier: la classe, l école, le quartier, le village, la ville. Ils comparentces milieux familiers avec d autres milieux et espaces plus lointains. Ils découvrent des formes usuelles de représentation de l espace (photographie, cartes, mappemondes, planisphères, globe)

42 Objectifs 5-La construction de l espace, que faire au cycle 2? Elaborerdes représentations simples de l espace familier -Elaborer des représentations de la classe, l école, le quartier, le village, la ville -Lire et utiliser un plan simple -Utiliser des indications codées pour se repérer ou se déplacer Comparer des milieux familiers avec d autres milieux et espaces plus lointains -Connaîtreet retenir quelques caractéristiques de l environnement proche de l élève -Connaître le vocabulaire géographique lié à l environnement proche -Lire en la comprenant la description d un paysage Travail familier par groupes de niveaux de classe Document «Activités pour construire l espace en maternelle Activités pour construire la notion d'espace au cycle 2.doc Activités

ESPACE ET TEMPS AU CYCLE 2

ESPACE ET TEMPS AU CYCLE 2 ESPACE ET TEMPS AU CYCLE 2 Animation pédagogique. Circonscription de Brest Nord 10 Avril 2013 Pierrick FRIQUET- Yann TY COZ «Les montres molles doivent s adapter au temps qui passe!» Dali. xemples de séquences

Plus en détail

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire Animation Pédagogique Découverte du monde / Se repérer dans l espace Elaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier, le village Lien avec l EPS : la course

Plus en détail

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace en maternelle, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace en maternelle, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire La construction du temps et de l espace en maternelle Rappel de la conférence de Pierre Hess -Démarche de recherche: importance de se poser des questions, de chercher, -Envisager la démarche mentale qui

Plus en détail

Albums et structuration du temps. à l école maternelle

Albums et structuration du temps. à l école maternelle Albums et structuration du temps à l école maternelle Plan de l animation 1. Comment l enfant apprend le temps la «compétence temporelle» 2. Transversalité du temps 3. Les ingrédients du temps cinq composantes

Plus en détail

Activités pour construire la notion d espace en maternelle

Activités pour construire la notion d espace en maternelle 1 Activités pour construire la notion d espace en maternelle Compétence : Apprendre à se déplacer Dans l espace de l école Dans son environnement immédiat Dans la classe -Se repérer et se déplacer dans

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

rencontrez dans l enseignement de ces domaines?

rencontrez dans l enseignement de ces domaines? Quelles sont les difficultés que vous Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans l enseignement de ces domaines? Au cycle 2 : 81h dans le domaine de la découverte du monde (40h30 pour «se repérer

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Numération Les nombres inférieurs à 59

Numération Les nombres inférieurs à 59 Numération Les nombres inférieurs à 59 Programmes de 2008 Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 1 000. Repérer et placer ces nombres sur une droite graduée, les

Plus en détail

SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre

SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre Sommaire des séances CE2 Séance 1 Séance 2 CM1 Séance 3 Séance 4 CM2 Séance 5 La Lune a-t-elle toujours la même forme? Pourquoi la Lune change-t-elle

Plus en détail

Séminaire Les rituels à l école maternelle. La construction de repères du temps dans les activités ritualisées

Séminaire Les rituels à l école maternelle. La construction de repères du temps dans les activités ritualisées Séminaire Les rituels à l école maternelle La construction de repères du temps dans les activités ritualisées Enseigner, c est faire des choix. Cet axiome se révèle important lorsque l on doit envisager

Plus en détail

Le temps en maternelle. Construction du temps et de l'espace en maternelle, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire

Le temps en maternelle. Construction du temps et de l'espace en maternelle, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire Le temps en maternelle Plan 1-Définitions et concept de temps 2-Perception du temps 3- Multiplicité du temps 4- Programmes 2008 5-Construction du temps, que faire à l école maternelle 1-Définition et concept

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 1 ère partie Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 Cahiers de vie collectif ou cahier de vie de la classe, cahier mémoire de la classe Cahier de vie individuel et personnalisé «Support pour les apprentissages, il

Plus en détail

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde)

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) 1. Place dans le programme de découverte du monde du cycle 2 : CE1 : Les élèves prennent conscience de l

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

FICHE D EVALUATION ANNUELLE

FICHE D EVALUATION ANNUELLE FICHE D EVALUATION ANNUELLE Objectifs de la fiche d évaluation annuelle L évaluation porte sur le travail accompli par le collaborateur. Elle n est pas un jugement, mais une évaluation, pas sur ce qu il

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les éléments du Cadre FL2 (M-8) sont formulés en termes de résultats d apprentissage généraux, de résultats d apprentissage

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

Le plan. Mots clefs. Isoler Reproduire Associer

Le plan. Mots clefs. Isoler Reproduire Associer Le plan Définition Les plans sont les différentes parties de l'espace d'un tableau, d une image ou d'une représentation bidimensionnelle. Ils permettent de donner l'impression d'éloignement. Le premier

Plus en détail

Progression en découverte du monde pour le CE1 B.O. N 3 19 JUIN 2008 HORS-SÉRIE

Progression en découverte du monde pour le CE1 B.O. N 3 19 JUIN 2008 HORS-SÉRIE Progression en découverte du monde pour le CE1 B.O. N 3 19 JUIN 2008 HORS-SÉRIE Progressions pour le CE1 PERIODE 1 La journée : jour et nuit La semaine Les mois Les saisons Représenter sa classe, son école

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 CP Dans toutes les situations de somme et de différence (rappel : on est dans les deux cas dans le «champ additif) on demandera aux élèves de ne pas

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

Analyse des collections

Analyse des collections Analyse des collections Visite à la bibliothèque de Chaville Chaque groupe va présenter ses observations Généralités Sport Cinéma Cuisine Art européen Quelles sont vos remarques? Analyse des collections

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques

Plus en détail

PROJET Horloge carillon CONTRAT D ACTIVITE N 7 NIVEAU ème Réalisation sur projet Réalisation assistée par ordinateur Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Concevoir le produit Définir

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

TABLEAU A DOUBLE ENTREE

TABLEAU A DOUBLE ENTREE TABLEAU A DOUBLE ENTREE Grande Section Instructions officielles Ecole maternelle (découvrir le monde) : «À l école maternelle, l enfant découvre le monde proche ; il apprend à prendre et à utiliser des

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Géométrie dans l espace

Géométrie dans l espace Géométrie dans l espace A l école primaire Cycle 2 (programme du 19/06/2008) CP CE1 Reconnaître et nommer le cube et le pavé droit. Reconnaître, décrire, nommer quelques solides droits : cube, pavé Manuel

Plus en détail

LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3

LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3 LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3 Attention : en fonction du niveau des élèves dans le cycle, l enseignant utilise les variables concernant les distances à parcourir et le

Plus en détail

La politique de l école

La politique de l école La politique de l école Socialiser pour développer le langage. 1. Définition : L autonomie de la parole L école et ses partenaires : familles intervenants réguliers ou ponctuels liens avec le pré-scolaire

Plus en détail

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE Vous êtes ici : Travailler 6 e année AXE : L analyse du cycle de vie CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE 1. FICHE SIGNALÉTIQUE Description deà partir de la méthode de l analyse du cycle de vie,

Plus en détail

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario Atelier d échecs : le mat de l escalier Titre : Atelier d échecs : le mat de l escalier Académie : Créteil Département : 94 Auteur : Catherine Broch Identification du scénario Résumé : L enfant apprend

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation Deuxième partie : un travail personnel écrit noté sur 7 points Ce travail permet d évaluer la maîtrise de quelques compétences du programme à travers la rédaction d un document de 2 pages maximum par le

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Outils pédagogiques construits selon l approche FORMATION EN COURS DE par les compétences

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES 1 er DEGRE 5/LES APPRENTISSAGES B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Questionner oralement : Devez-vous payer pour que votre enfant aille à l école? Connaissez-vous

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Gestion de projet et. «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de. qu il seroit requis pour les mieux

Gestion de projet et. «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de. qu il seroit requis pour les mieux Gestion de projet et planification «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de parcelles qu il se pourroit, et qu il seroit requis pour les mieux résoudre.» R Descartes,

Plus en détail

Le livret scolaire : valider des compétences, évaluer les progrès.

Le livret scolaire : valider des compétences, évaluer les progrès. Le livret scolaire : valider des compétences, évaluer les progrès. Mireille Rongier, CPC Montpellier Nord Michel Ramos, IUFM Montpellier Novembre 2009 Le cadrage institutionnel «Le code de l'éducation

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

DÉCOUVERTE DU MONDE. Se repérer dans l espace et le temps FICHIER D ACCOMPAGNEMENT

DÉCOUVERTE DU MONDE. Se repérer dans l espace et le temps FICHIER D ACCOMPAGNEMENT CP DÉCOUVERTE DU MONDE Se repérer dans l espace et le temps FICHIER D ACCOMPAGNEMENT Auteure Joëlle ESCALLE Professeure des écoles Coordonnateur Jean-Luc PARMENTELOT Inspecteur de l éducation nationale

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS

CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS Depuis quelques mois, on peut voir apparaître dans divers périodiques ou sur différents sites des nuages de mots clés (voir site du GRISMS) permettant d être dirigé

Plus en détail

Utiliser un tableau à double entrée «Les véhicules»

Utiliser un tableau à double entrée «Les véhicules» «Les véhicules» 16-41 Niveau 4 Entraînement 1 Objectifs Applications Matériel Consignes Remarques Transferts possibles Individualisation Oui. S'entraîner à utiliser ou à réaliser un tableau qui doit être

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES :

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES : 1 Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE Formation en cours de Carrière Avec l aide du

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein

Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein Chargé de Recherche CEPS/INSTEAD Pôle Géographie et Développement Esch-Belval, Luxembourg 2 Préambule

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Ce bilan a été réalisé { partir de 11 fiches d évaluation concernant le prêt d un DMI ebeam en collège. Les professeurs ayant pu utiliser

Plus en détail

COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème

COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème Nom : Prénom : Classe : S1 Compétence évaluée lors de cette séquence A X Une compétence peut être évaluée lors de plusieurs séquences. Compétence acquise

Plus en détail

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION (Gérard Scallon, 2005) PLAN DE FORMATION À L ÉVALUATION Introduction L évaluation des apprentissages est sans contredit un élément clé de tout programme de formation.

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION DISCIPLINE : MATHEMATIQUES Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION NIVEAU DE CLASSE : CM1 ITEM S SEANCE 1 Découverte et construction de la notion SEANCE 2 Construction

Plus en détail

C est, donc à la fois, un référentiel d apprentissage et de traçage

C est, donc à la fois, un référentiel d apprentissage et de traçage METHODE FEDERALE 1 PREAMBULE Cette méthode a pour objectifs : - de définir la formation du coureur d orientation, du débutant jusqu au coureur de haut niveau. - de définir des niveaux de compétences et

Plus en détail

La fiche de lecture permet à la fois d analyser et de synthétiser un ouvrage tout en donnant un avis critique et personnel sur son ressenti.

La fiche de lecture permet à la fois d analyser et de synthétiser un ouvrage tout en donnant un avis critique et personnel sur son ressenti. ESI La rédaction d une fiche de lecture 22.09.09 Mise à jour le 13.05.13 Préc édent Suivant Introduction Dans le cadre de son activité l infirmier(e) participe à la veille professionnelle et à la recherche

Plus en détail

OUTILS D ÉVALUATION ET DE REMÉDIATION POUR LA CLASSE DE SIXIÈME

OUTILS D ÉVALUATION ET DE REMÉDIATION POUR LA CLASSE DE SIXIÈME OUTILS D ÉVALUATION ET DE REMÉDIATION POUR LA CLASSE DE SIXIÈME Groupe académique chargé de l accompagnement de la mise en œuvre des P.P.R.E / Académie de Grenoble Objectifs Compléter le livret scolaire

Plus en détail

Destination plan de formation

Destination plan de formation Destination plan de formation Nombre de pouvoirs locaux et provinciaux ont intégré la circulaire "plan de formation" du 2 avril 2009, pourtant, une récente étude réalisée par le CRF a permis de poser le

Plus en détail

Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles

Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles Le droit à l éducation Connaître les droits de l'enfant et une organisation internationale Dégager l'idée essentielle d'un texte S'exprimer à

Plus en détail

APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE

APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE SOMMAIRE Qu'est-ce qu'apprendre par projet? Pourquoi apprendre par projet? Comment prévoir des apprentissages autour d'un projet? Quelles spécificités pour mener un

Plus en détail

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes»

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» 5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» Niveau : cycle 3 Modèle proposé : séquence de 2 séances Certaines activités peuvent être proposées périodiquement (entraînement, consolidation..)

Plus en détail

PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015

PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015 PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015 SE REPERER DANS LE TEMPS ET L ESPACE Repérer la répétition des différents moments de la matinée passée en classe o En s appuyant sur les

Plus en détail

Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne

Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne Montant du projet : 6617 Montant du soutien du projet : 2300 MPT MJC HARTELOIRE 39 AVENUE CLEMENCEAU BP 18311 29283 BREST CEDEX TEL :

Plus en détail

La vie en mouvement : Homobilis vs Animobilis

La vie en mouvement : Homobilis vs Animobilis Fiche activité 8 La vie en mouvement : Homobilis vs Animobilis Conçue par la FRAPNA et adaptée par Christine BOBIN Académie de Dijon Les animaux ont besoin de se déplacer pour se nourrir, se reproduire

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

Evaluations Grande Section Juin 2009

Evaluations Grande Section Juin 2009 Ecole : Nom : Prénom : Date de naissance : Evaluations Grande Section Juin 2009 Dates de passation des épreuves : du 25 mai au 5 juin 2009 Circonscription Valenciennes Denain S approprier le langage Comprendre

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Les mathématiques en maternelle Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Questionnement Quels sont les champs d'application des mathématiques en maternelle? Quels

Plus en détail

Organiser des séances de jeux en mathématiques

Organiser des séances de jeux en mathématiques Organiser des séances de jeux en mathématiques Jouer, est-ce bien sérieux? De nombreux travaux ont montré le rôle du jeu dans le développement de l enfant. L objet de ce travail n est pas de traiter du

Plus en détail

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation OBJECTIFS - Connaître les phases d élaboration d un cahier des charges de formation - Etre capable de définir les objectifs

Plus en détail

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE Compétence de fin de maternelle : le temps Utiliser des repères dans la journée, la semaine, le mois, l année Situer des événements les uns par rapport aux autres Comprendre

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

Activités de calcul mental au cycle 2

Activités de calcul mental au cycle 2 Activités de calcul mental au cycle 2 Les exemples présentés sont empruntés aux manuels de CP et CE1 ou mis à disposition sur Internet par leurs auteurs. Ce dossier comprend trois parties - les fiches

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du plan à l ouvrage Visites et rencontres possibles - Rencontre avec un architecte o Voir la création des plans (orientation

Plus en détail

NOTE DE MÉTHODOLOGIE PÉDAGOGIE DIDACTIQUE APPRENTISSAGE CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPÉEN

NOTE DE MÉTHODOLOGIE PÉDAGOGIE DIDACTIQUE APPRENTISSAGE CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPÉEN NOTE DE MÉTHODOLOGIE PÉDAGOGIE DIDACTIQUE APPRENTISSAGE CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPÉEN 1.- LE TRIANGLE PÉDAGOGIQUE DU PROJET REPERES Entre les trois pôles du triangle qui

Plus en détail

FORMES ET EQUILIBRE *

FORMES ET EQUILIBRE * FORMES ET EQUILIBRE * Christine BONNAS Professeur des Ecoles, Satolas et Bonce I - LES CONDITIONS DE L EXPERIMENTATION L activité s est déroulée dans une classe de moyenne section de 14 élèves. Choix de

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes

Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes Ce module est destiné aux étudiants de DCG 2 et de DCG 3 Il est construit en co-animation par un enseignant disciplinaire et un

Plus en détail

L EMPLOI DU TEMPS. Le mot "rituel" évoque la régularité, la réitération, le rythme, il est destiné à favoriser :

L EMPLOI DU TEMPS. Le mot rituel évoque la régularité, la réitération, le rythme, il est destiné à favoriser : L EMPLOI DU TEMPS A. Introduction D'après le petit Larousse, un rituel est un ensemble de comportements codifiés, fondés sur la croyance en l'efficacité constamment accrue de leurs effets, grâce à leur

Plus en détail

Master Professionnel Sciences de l éducation

Master Professionnel Sciences de l éducation Anjot Simon 12, rue Leroy 14000 Caen simon.anjot@gmail.com Téléphone : 0632181851 Master Professionnel Sciences de l éducation Projet professionnel pour le Master 2 Pro : Education, formation et mutations

Plus en détail

Projet projets PROJET D ECOLE projets d écoles

Projet projets PROJET D ECOLE projets d écoles Projet projets PROJET D ECOLE projets d écoles Le mot projet est souvent employé dans le vocabulaire usuel ou dans celui de l éducation avec des sens différents. 1) le mot projet dans le champ usuel Littré

Plus en détail

JEU DE DAMES INTERNATIONAL Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation.

JEU DE DAMES INTERNATIONAL Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation. Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation. B Se 35 familiariser 40 / N 19 avec 39 le vocabulaire. Les cases du damier sont numérotées de 1 à 50 pour permettre l écriture, puis la lecture

Plus en détail

LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS

LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS : Quels partenariats entre les Instituts de Formations en Soins Infirmiers (IFSI) et les acteurs de la solidarité internationale de Rhône-Alpes (associations,

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail